Journée départementale de la création d entreprise

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Journée départementale de la création d entreprise"

Transcription

1 Dossier de presse Journée départementale de la création d entreprise Une journée pour tester son projet page 1 Le programme page 2 Des rencontres virtuelles page 3 Les chiffres de l artisanat page 4 à 8 La problématique de la reprise page 9 Qui est artisan? page 10 Où s inscrire? page 12 Sommaire Côtes d Armor - Dinan

2 Communiqué de presse Une journée pour tester son projet de création d entreprise La journée départementale de la création d entreprise se déroulera samedi 30 septembre 2006 à la chambre de métiers et de l artisanat de Dinan. En organisant cette manifestation, la CMA de Dinan et ses partenaires souhaitent concentrer l ensemble des solutions aux porteurs de projets en un lieu unique et continuer à insuffler la création d entreprise sur le territoire costarmoricain pour propager la vitalité économique, développer les richesses et les emplois. Le rythme de création d entreprises artisanales s est accéléré au cours de l année créations, soit plus d un pourcent par rapport à l année précédente et 25 emplois supplémentaires entre 2004 et , et la tendance continue depuis le printemps Cette évolution traduit un changement de notre société et du territoire dans laquelle l artisanat et les métiers prennent toute leur part. Pour continuer cette lancée, lors de cette journée, la CMA de Dinan a choisi de mettre l accent sur des ateliers pratiques qui permettront aux porteurs de projets de concrétiser leur projet et de repartir avec une «boîte à outils». Des conseillers donneront les premières informations utiles au public et aux créateurs ou repreneurs d entreprise : recommandations sur les formalités à remplir, le choix du statut, les aides financières disponibles, l accompagnement du projet, etc Simultanément des «rencontres virtuelles de la création» se tiendront le même jour sur le site pour apporter l information et mettre la création d entreprise à la portée du plus grand nombre. Elles permettront aux personnes ne pouvant se rendre à la manifestation ou n osant pas soumettre leur idée en face à face, de poser toutes les questions aux conseillers de la CMA. Les spécialistes répondront en direct de 14 h à 15 h aux internautes pour leur faire connaître la démarche à suivre, les aides possibles, les financements dans les Côtes d Armor ou encore les pièges à éviter. Contact : Patrice Remeur CMA Dinan Tél. : poste 351 Journee départementale de la création d entreprise - 30 septembre Dinan 1

3 Le programme Concrétiser ses projets Le programme de la journée départementale de la création d entreprise Ce rendez-vous incontournable s adresse à tous ceux qui sont animés de projets de création ou de reprise d entreprise. Des solutions concrètes et adaptées seront proposées à la CMA de Dinan par des spécialistes lors des ateliers. Ces outils vous permettront de transformer leurs idées en actions. Jeunes, demandeurs d emploi, salariés, étudiants pourront s initier ou faire valider leur projet, confronter leur idée, découvrir les aides ou s informer sur les possibilités de création. 9 h 9 h45 Atelier 1 : les étapes clés de la création Quelle sont les qualifications exigées pour quels métiers? Comment bien préparer son projet? Comment créer ou reprendre? Des ateliers pratiques pour monter son entreprise 9 h h 15 Entretiens individuels avec des professionnels de la création d entreprise. 11 h h 00 Atelier 2 : les différents statuts juridiques Entreprise individuelle, EURL, SARL, SCOP quels sont les avantages et les inconvénients? Quelles sont les incidences? 14 h 00 à 14 h 45 Atelier 3 : financer son projet Quels sont les prêts à la création reprise d entreprise? Quelle est la démarche à suivre pour négocier un prêt? 14 h 45 à 16 h 15 Entretiens individuels pour analyser vos projets 16 h h Atelier 4 : la protection sociale. Quelle protection sociale pour le chef d entreprise? Quels sont les droits et les cotisations? 17 h 18 h Cocktail 2 Journee départementale de la création d entreprise - 30 septembre Dinan

4 Des rencontres virtuelles Les rencontres virtuelles de la création d entreprise Concrétiser ses projets Pour la première fois, la chambre de métiers et de l artisanat des Côtes d Armor/Dinan lancera un espace de rencontres virtuelles destiné à mettre l entreprise à portée de tous. Salariés, jeunes, demandeurs d emplois toutes personnes ne pouvant se rendre à l événement pourront poser toutes les questions concernant leur projet sur le site Des conseillers de la CMA répondront à leurs questions en direct de 14 h à 15 h. Cet espace permettra aux internautes de soumettre leur projet et aux conseillers de réagir très vite et lui fournir l aide nécessaire. Les internautes peuvent poser leurs questions dès le vendredi 29 septembre sur le site Journee départementale de la création d entreprise - 30 septembre Dinan 3

5 Les chiffres de l artisanat Forte poussée de la création d entreprises artisanales cet automne Une hausse continue depuis trois ans Les immatriculations d entreprises artisanales ont connu une progression depuis le début de l année 2006 pour atteindre le nombre de 2079 entreprises immatriculées au 1 er septembre 2006 contre au 1 er septembre Les créations dans l artisanat sont passées de 2057 en 2005 à un peu plus de 2079, soit une augmentation de 22 entreprises par rapport à L artisanat dans les Côtes d Armor est la première force du territoire. En centre Bretagne, 28 emplois artisanaux ont enrichi le territoire en 2005 pour passer de 276 à 304. Sur le Pays de Dinan, le nombre de salariés est passé de en 2003, à en 2004, et en Les entreprises artisanales sont passées de 1937 en 2003 à 1970 en 2004 et 2057 en 2005 soit une progression de plus de 120 entreprises en trois ans (+ 6 %). 4 Journee départementale de la création d entreprise - 30 septembre Dinan

6 Les chiffres de l artisanat Les chiffres de l artisanat dans les Côtes-d Armor Une forte croissance du bâtiment Journee départementale de la création d entreprise - 30 septembre Dinan 5

7 Les chiffres de l artisanat Des embauches importantes 6 Journee départementale de la création d entreprise - 30 septembre Dinan

8 Les chiffres de l artisanat Une croissance équilibrée Journee départementale de la création d entreprise - 30 septembre Dinan 7

9 Les chiffres de l artisanat Dinan s est enrichi de nombreux emplois et entreprises artisanales Ces résultats montrent une forte poussée des créations ces trois dernières années. Elles s expliquent en partie : - par l amélioration de l environnement pour le créateur d entreprise, - la valorisation du secteur, - le changement de regard sur l artisanat, - la transformation du tissu économique et social... 8 En établissant la part importante de l artisanat dans la création d entreprise, ces chiffres démontrent son implication profonde dans le développement économique. Journee départementale de la création d entreprise - 30 septembre Dinan

10 Les enjeux La problématique de la reprise 776 entreprises artisanales de Dinan changeront de main d ici 2016 Dans l Artisanat comme dans les autres secteurs de l économie, il y a une véritable problématique de la reprise d entreprises. On évalue à le nombre de chefs d entreprises artisanales qui partiront à la retraite au cours des 10 années à venir. Et cependant, face à l offre qui augmente, la reprise n a pas encore décollé. Dans le secteur de l Artisanat, l enjeu de reprise et de transmission est particulièrement crucial, car c est l un des vecteurs, avec l apprentissage, de la transmission des savoir faire. Marquant le changement d état d esprit de notre société, l essor de la création bénéficie incontestablement des mesures destinées à faciliter et à sécuriser le créateur (passage du statut de salarié à celui de créateur, déclaration d insaisissabilité du patrimoine, mesures fiscales favorables ). La CMA de Dinan a accompagné ce mouvement en proposant un guichet unique au créateur. Elle a accueilli plus de 350 porteurs de projets en Elle a formé, en 157 stagiaires dont les créateurs d entreprise en organisant plus de heures de stages. Les créateurs bénéficient près de chez eux des services qui vont favoriser leur réussite avant et après la création ou la reprise. Pérenniser les nouvelles entreprises Les entreprises recourant à des conseils externes, lors de leur création et dans les premières années de leur existence, ont un taux de survie sensiblement supérieur à la moyenne. Elles sont malheureusement minoritaires, surtout au-delà de la phase de création. Les chefs d entreprises sollicitent trop rarement ces conseils, faute de temps et de moyens. C est aussi un frein sensible à la réussite des repreneurs qui n ont pas toujours ni la qualification ni les moyens financiers nécessaires. L artisanat présente de ce point de vue une situation relativement plus favorable que les autres secteurs : le taux de défaillance constaté y est sensiblement inférieur à 5 ans, plus proche de 40 % que du taux global de 50 %. Journee départementale de la création d entreprise - 30 septembre Dinan 9

11 Les enjeux L action de la CMA de Dinan concourt à cette amélioration des créations d entreprises : Accompagner la réussite Elle organise chaque année 10 «stages préparatoires à l installation», qui s imposent à tout créateur d entreprise artisanale ne disposant pas d une qualification ou d une expérience suffisante. Elle offre en outre la possibilité aux chefs d entreprise de suivre volontairement des stages plus approfondis. Plusieurs dizaines de stages de ce type sont organisés chaque année. Elle accompagne enfin les chefs d entreprise qui le souhaitent dans des «démarches de progrès», soit globales, soit sur certains thèmes particulièrement stratégiques : développement durable, commercial, export, ressources humaines Elle encourage la constitution de groupements d employeurs qui offrent des services mutualisés aux artisans. Les autres initiatives de la CMA visent à faciliter l accès des petites entreprises aux conseils externes : Développement de formules «chèque conseil» par exemple pour favoriser le diagnostic des entreprises à céder. Encourager le chef d entreprise à consacrer une partie de son temps professionnel à des actions de formation. Elargir le champ des actions finançables notamment les formations. Forte de son expérience en la matière, la CMA de Dinan est prête à proposer aux partenaires, chargées de coordonner l action économique locale, des conventions organisant, sur la base d un conseil de qualité, une meilleure efficacité des fonds publics consacrés à la création et au développement des petites entreprises. 10 Journee départementale de la création d entreprise - 30 septembre Dinan

12 L artisanat Qui est artisan? Une qualité artisanale Le répertoire des métiers Doivent être immatriculées au répertoire des métiers tenus par les Chambres de Métiers les entreprises qui répondent à deux critères : l activité et la taille de l entreprise. Pour certaines activités il est en outre exigé une qualification professionnelle spécifique. L activité Ces entreprises ont une activité économique de production, de transformation, de réparation et de prestation de services, exercée à titre principal ou secondaire, sous une forme sédentaire, foraine ou ambulante. La Nomenclature d Activités Française de l Artisanat (NAFA) répertorie et classifie 250 activités artisanales. La dernière mise à jour date de La taille de l entreprise Au moment de leur création, ces entreprises emploient moins de dix salariés. Mais elles ont la possibilité de rester immatriculées au répertoire des métiers au delà de cet effectif si leur dirigeant bénéfice de la «qualité d artisan» ou de «maître artisan», qualification reconnue à ceux qui possèdent au minimum un CAP ou 6 ans d immatriculation. C est le «droit de suite» introduit en La qualification professionnelle Par ailleurs, certaines activités qui mettent en jeu la santé et la sécurité des consommateurs doivent être exercées par une personne qualifiée ou sous son contrôle effectif et permanent. La loi du 5 juillet 1996 liste ces activités : l'entretien et la réparation des véhicules et des machines ; la construction ; l'entretien et la réparation des bâtiments ; la mise en place, l'entretien et la réparation des réseaux et des équipements utilisant les fluides, ainsi que des matériels et équipements destinés à l'alimentation en gaz, au chauffage des immeubles et aux installations électriques ;le ramonage ; les soins esthétiques à la personne autres que médicaux et paramédicaux ; la réalisation de prothèses dentaires ; la préparation ou la fabrication de produits frais de boulangerie ; pâtisserie ; boucherie ; charcuterie et poissonnerie, la préparation ou la fabrication de glaces alimentaires artisanales ; l'activité de maréchal- Journee départementale de la création d entreprise - 30 septembre Dinan 11

13 L artisanat ferrant. La personne qui exerce l une de ces activités ou qui en contrôle l exercice doit être titulaire d un CAP ou d un diplôme équivalent ou avoir l expérience d au moins trois années acquise en qualité de travailleur indépendant ou de salarié dans l un de ces métiers. Où s inscrire? Plus de 250 métiers et des carrières d avenir Les bases d inscription Toute personne souhaitant créer une entreprise artisanale exerçant un des 250 métiers de l artisanat et employant moins de dix salariés ou bénéficiant du droit de suite- est donc tenue de s immatriculer au répertoire des métiers. L INSEE publie chaque année la statistique des entreprises immatriculées au répertoire des métiers au 1 er janvier. Les CMA ne communiquent que sur les entreprises «actives», après élimination par l appareil statistique public des entreprises qui n ont procédé à aucune déclaration ni fiscale, ni sociale au cours des deux années précédentes. RCS et CCI : le registre de commerce est tenu par les greffes des tribunaux de commerce et non par les CCI. Nombre de sociétés sont dans l obligation, depuis 1978, de s inscrire au RCS pour acquérir la personnalité morale, sans que cela crée un lien avec les chambres de commerce, ce qui est le cas par exemple des sociétés civiles ou des entreprises agricoles (EARL). RM et CM : le répertoire des métiers est, à l inverse, tenu par les chambres de métiers qui organisent par ailleurs les «stages préparatoires à l installation», que sont tenus de suivre tous les candidats à l immatriculation ne disposant ni des compétences, ni de l expérience minimales pour s établir à leur compte. La double inscription Les entreprises artisanales doivent parallèlement être inscrites au «registre du commerce et des sociétés» (RCS) dans deux cas de figure : Lorsque elles exercent également une activité commerciale (achat-revente). Quelle que soit leur activité, dès qu elles exercent leur activité sous forme de «personne morale» (EURL, SARL, autre société). 12 Ces «doubles inscrits» n en demeurent pas moins des artisans, inscrits comme tels au Registre des métiers. Journee départementale de la création d entreprise - 30 septembre Dinan

14 L artisanat L INSEE, conformément à la définition juridique de l entreprise artisanale, intègre dans le «répertoire SIRENE artisanal» (RSA) toutes les entreprises inscrites au répertoire des métiers. Des métiers de proximité Au contraire, certains ignorent délibérément les entreprises artisanales dont le chiffre d affaire vente/achat dépasse celui de l activité artisanale de base, ce qui n est conforme ni à la règle juridique, ni le plus souvent à la réalité économique Ex : un mécanicien auto, qui réalise plus de 50 % de son CA en revendant des véhicules, reste un artisan, d autant plus certainement que c est la réparation qui représente l essentiel de sa valeur ajoutée et de sa marge globale. Journee départementale de la création d entreprise - 30 septembre Dinan 13

15 Contact : Patrice Remeur CMA Dinan Tél. : Côtes d Armor - Dinan CHAMBRE DE MÉTIERS ET DE L ARTISANAT DE DINAN La Croix Fresche Blanc - Aucaleuc - BP Dinan Cedex - Tél. : Télécopie : Internet : - Courriel :

Chambre régionale de métiers et de l artisanat 19 mai 2008. Evaluation 2008 - Impact et résultats

Chambre régionale de métiers et de l artisanat 19 mai 2008. Evaluation 2008 - Impact et résultats Chambre régionale de métiers et de l artisanat 19 mai 2008 Evaluation 2008 - Impact et résultats LA REPRISE D ENTREPRISE DANS L ARTISANAT EN LANGUEDOC-ROUSSILLON ET L INTERVENTION DES CHAMBRES DE METIERS

Plus en détail

Les chambres de métiers et de l artisanat vous accompagnent à chaque étape

Les chambres de métiers et de l artisanat vous accompagnent à chaque étape Les chambres de métiers et de l artisanat vous accompagnent à chaque étape Devenir chef d entreprise artisanale Avec les conseillers d entreprise spécialisés de la Chambre de Métiers et de l Artisanat

Plus en détail

18 octobre 2010. DOSSIER Création-Reprise et Transmission d entreprise artisanale en Languedoc-Roussillon

18 octobre 2010. DOSSIER Création-Reprise et Transmission d entreprise artisanale en Languedoc-Roussillon 18 octobre 2010 DOSSIER Création-Reprise et Transmission d entreprise artisanale en Languedoc-Roussillon 1 2 Les entreprises artisanales démontrent chaque jour leur vitalité et sont l un des moteurs de

Plus en détail

Des services pour construire votre réussite

Des services pour construire votre réussite Rhône SAVOIR FAIRE MODERNITÉ TRANSMISSION QUALITÉ PROXIMITÉ APPRENTISSAGE COMPÉTENCE INNOVATION INDÉPENDANCE EXPERTISE CRÉATION La CMA vous accompagne! Des services pour construire votre réussite La CMA

Plus en détail

Les chambres de métiers et de l artisanat. Rôle et missions

Les chambres de métiers et de l artisanat. Rôle et missions Les chambres de métiers Rôle et missions sont le lieu de passage obligé et le lieu ressources des chefs d entreprises artisanales pour toutes les formalités intéressant la vie de leur entreprise. Accueillir

Plus en détail

Lancement du site internet de l URMA Midi Pyrénées Université Régionale des Métiers et de l Artisanat. www.urma-mp.fr

Lancement du site internet de l URMA Midi Pyrénées Université Régionale des Métiers et de l Artisanat. www.urma-mp.fr Lancement du site internet de l URMA Midi Pyrénées Université Régionale des Métiers et de l Artisanat www.urma-mp.fr 15 avril 2013 La Chambre Régionale de Métiers et de l Artisanat de Midi-Pyrénées lance

Plus en détail

D O S S I E R D E P R E S S E

D O S S I E R D E P R E S S E D O S S I E R D E P R E S S E Contacts Presse : Chambre de Métiers et Chambre de Commerce et Chambre d Agriculture de l Artisanat d Industrie Michel GEORJON Sandrine CARQUEX Rodhène POPINEAU Responsable

Plus en détail

Atelier participatif. Cette journée est l occasion d échanger les points de vue et de définir les contours de ce projet de territoire.

Atelier participatif. Cette journée est l occasion d échanger les points de vue et de définir les contours de ce projet de territoire. Atelier participatif DOSSIER DE PRESSE Rénovation énergétique de l habitat en Cornouaille Organisé par l Espace Info Energie de Quimper Cornouaille Développement 7 novembre 2014 à Ergué Gabéric Dans le

Plus en détail

Boucherie Charcuterie Traiteur

Boucherie Charcuterie Traiteur Boucherie Charcuterie Traiteur 2012-2013 Sommaire Synthèse 5 Présentation de la profession 7 1. Définition...7 2. Accès à la profession...7 3. Typologie des intervenants...9 Analyse économique 11 1. Principales

Plus en détail

Dossier de presse 2015

Dossier de presse 2015 Dossier de presse 2015 Des professionnels qualifiés Un gage de confiance pour le consommateur Contacts presse Qualit EnR Cecil Bonnesoeur - 01 48 78 70 51 - communication@qualit-enr.org Rumeur Publique

Plus en détail

Le POn et l entrepreneuriat

Le POn et l entrepreneuriat Le POn et l entrepreneuriat Mai - 2015 Rédaction de documents supports, préparation et animation de tables rondes ou d'ateliers organisés au titre de la valorisation du programme opérationnel national

Plus en détail

Stage de Préparation à l Installation

Stage de Préparation à l Installation Stage de Préparation à l Installation L artisan et la formation continue 15h00 à 16h00 La formation continue La formation représente un enjeu majeur dans l artisanat où la croissance et la compétitivité

Plus en détail

Lancement du chantier Eurartisanat. Monsieur François REBSAMEN Ministre du travail, de l'emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social

Lancement du chantier Eurartisanat. Monsieur François REBSAMEN Ministre du travail, de l'emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social Lancement du chantier Eurartisanat Monsieur François REBSAMEN Ministre du travail, de l'emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social 22 mai 2015 DISCOURS Seul le prononcé fait foi Monsieur

Plus en détail

FORMATION. Conseil de la Formation

FORMATION. Conseil de la Formation FORMATION Conseil de la Formation Artisans, pensez à vous former Le Conseil de la Formation est à votre service pour les actions de formation concernant la gestion et le développement de l entreprise.

Plus en détail

L Artisanat Première entreprise de France aujourd hui et pour longtemps

L Artisanat Première entreprise de France aujourd hui et pour longtemps L Artisanat Première entreprise de France aujourd hui et pour longtemps L artisanat, c est quoi, c est qui? L artisanat est un secteur essentiel de l économie nationale. Il regroupe : 250 métiers, répartis

Plus en détail

TRAVAUX DE PLOMBERIE. Création et diffusion Tous droits réservés, reproduction interdite sans autorisation de l auteur Mise à jour : 15/09/2014 1

TRAVAUX DE PLOMBERIE. Création et diffusion Tous droits réservés, reproduction interdite sans autorisation de l auteur Mise à jour : 15/09/2014 1 TRAVAUX DE PLOMBERIE SOMMAIRE LE MARCHÉ DES TRAVAUX DE PLOMBERIE... 2 LA RÉGLEMENTATION DES TRAVAUX DE PLOMBERIE... 4 L'ACTIVITÉ DES TRAVAUX DE PLOMBERIE... 6 LES POINTS DE VIGILEANCE DES TRAVAUX DE PLOMBERIE...

Plus en détail

Le travailleur indépendant

Le travailleur indépendant Le travailleur indépendant Fiche 1 Objectifs Prérequis Mots-clefs 1. Identifier les différents régimes juridiques d exercice d une activité professionnelle 2. Analyser les conditions d accès à une profession

Plus en détail

Déclaration de la Réunion sur le Tourisme durable dans les Îles

Déclaration de la Réunion sur le Tourisme durable dans les Îles Déclaration de la Réunion sur le Tourisme durable dans les Îles La Conférence sur «Le développement durable du tourisme des îles», organisée par l OMT (Nations-Unies) et le Gouvernement français à Saint-Denis

Plus en détail

DÉCLARATION DE CONSTITUTION D UNE SOCIÉTÉ À RESPONSABILITÉ LIMITÉE RÉSERVÉ AU CFE M G U I D B E F K T

DÉCLARATION DE CONSTITUTION D UNE SOCIÉTÉ À RESPONSABILITÉ LIMITÉE RÉSERVÉ AU CFE M G U I D B E F K T 7 8 9 1 1 1 1 16 17 18 19 M0 N 11680*0 DÉCLARATION DE CONSTITUTION D UNE SOCIÉTÉ À RESPONSABILITÉ LIMITÉE RÉSERVÉ AU CFE M G U I D B E F K T SARL, SELARL y compris à associé unique (EURL) sauf activité

Plus en détail

DÉCLARATION DE CONSTITUTION D UNE SOCIÉTÉ À RESPONSABILITÉ LIMITÉE RÉSERVÉ AU CFE M G U I D B E F K T

DÉCLARATION DE CONSTITUTION D UNE SOCIÉTÉ À RESPONSABILITÉ LIMITÉE RÉSERVÉ AU CFE M G U I D B E F K T 7 8 9 1 1 1 1 16 17 18 19 M0 N 11680*0 DÉCLARATION DE CONSTITUTION D UNE SOCIÉTÉ À RESPONSABILITÉ LIMITÉE RÉSERVÉ AU CFE M G U I D B E F K T SARL, SELARL y compris à associé unique (EURL) sauf activité

Plus en détail

FORMATION PROFESSIONNELLE

FORMATION PROFESSIONNELLE FORMATION PROFESSIONNELLE SOMMAIRE LE MARCHÉ DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE... 2 LA RÉGLEMENTATION DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE... 5 L'ACTIVITÉ DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE... 8 LES POINTS DE VIGILANCE

Plus en détail

- 1 - Association COMPRENDRE. Compte rendu de la rencontre-débat du 8 avril 2008 à Orsay

- 1 - Association COMPRENDRE. Compte rendu de la rencontre-débat du 8 avril 2008 à Orsay - 1 - Association COMPRENDRE 15 E Avenue Saint Jean de Beauregard 91400 Orsay Tél. : 06 88 18 09 05 courriel: michel.mosse@wanadoo.fr Compte rendu de la rencontre-débat du 8 avril 2008 à Orsay " Les Sociétés

Plus en détail

ANNEXE I Référentiels du diplôme

ANNEXE I Référentiels du diplôme ANNEXE I Référentiels du diplôme Référentiel des activités professionnelles Référentiel de certification Savoirs associés Unités constitutives du référentiel de certification Management des unités commerciales

Plus en détail

Une compagnie pour la vie

Une compagnie pour la vie 12 pages:mise en page 1 01/06/11 11:15 Page1 Une compagnie pour la vie Une compagnie pour la vie AFI ESCA : Compagnie d assurance sur la vie et de capitalisation. Entreprise régie par le code des assurances.

Plus en détail

CONVENTION POUR LE DÉVELOPPEMENT DE L APPRENTISSAGE ENTRE L ÉTAT ET LE CCCA-BTP

CONVENTION POUR LE DÉVELOPPEMENT DE L APPRENTISSAGE ENTRE L ÉTAT ET LE CCCA-BTP Informations presse - 22 mai 2014 CONVENTION POUR LE DÉVELOPPEMENT DE L APPRENTISSAGE ENTRE L ÉTAT ET LE CCCA-BTP Signature le 22 mai à Paris pour le prolongement en 2014 de la campagne de mobilisation

Plus en détail

conditions de participation

conditions de participation CONTINUE conditions de participation Renseignements et inscription Michèle Mottu Tél. : 01 53 33 53 79 Freddy Leno Tél. : 53 33 53 09 Armelle Le Goc Tél. : 01 53 33 53 51 Fax : 01 43 43 20 51 Email : formation@cma-paris.fr

Plus en détail

Elus locaux et acteurs économiques, ensemble pour l attractivité des territoires

Elus locaux et acteurs économiques, ensemble pour l attractivité des territoires Elus locaux et acteurs économiques, ensemble pour l attractivité des territoires Vendredi 18 septembre 2015 Présentée par Sylvie MERIGEAU Responsable du pôle Création Reprise Transmission d entreprises

Plus en détail

Synthèse 6. 1. Définition... 8. 2. Accès à la profession... 8. 3. Typologie des intervenants... 9

Synthèse 6. 1. Définition... 8. 2. Accès à la profession... 8. 3. Typologie des intervenants... 9 Bâtiment 2013-2014 Cette analyse a été réalisée avec les données statistiques de la FCGA et de l ANPRECEGA, membres de l UNPCOGA, et de la base DIANE du Bureau Van Dijk. Sommaire Synthèse 6 Présentation

Plus en détail

Développement du numérique POSITION DE LA FIEEC SUR LE DEPLOIEMENT D IPV6

Développement du numérique POSITION DE LA FIEEC SUR LE DEPLOIEMENT D IPV6 Développement du numérique POSITION DE LA FIEEC SUR LE DEPLOIEMENT D IPV6 Juin 2013 Contact FIEEC : Guillaume ADAM (gadam@fieec.fr) SYNTHESE CONSTAT : La croissance extraordinaire d Internet au cours des

Plus en détail

Les Technologies de l Information et de la Communication dans l artisanat de la région Nord - Pas-de-Calais

Les Technologies de l Information et de la Communication dans l artisanat de la région Nord - Pas-de-Calais Chambre de métiers et de l artisanat de Région Nord - Pas de Calais Les Technologies de l Information et de la Communication dans l artisanat de la région Nord - Pas-de-Calais Synthèse de l étude régionale

Plus en détail

MARCHÉ DE L EMPLOI. Un ZOOM sur le métier de

MARCHÉ DE L EMPLOI. Un ZOOM sur le métier de MARCHÉ DE L EMPLOI ANALYSE DÉCEMBRE 2010 Un ZOOM sur le métier de CHEF D EQUIPE EN CONSTRUCTION MECANIQUE OU EN TRAVAIL DES METAUX Dans le cadre du Plan Marshall 2.vert, Plan stratégique transversal pour

Plus en détail

Janvier 2016, l auto-entrepreneur change de nom et devient le micro-entrepreneur.

Janvier 2016, l auto-entrepreneur change de nom et devient le micro-entrepreneur. Le régime micro-entrepreneur (auto-entrepreneur) À jour au 1 er janvier 2016 Le point sur ( ) Janvier 2016, l auto-entrepreneur change de nom et devient le micro-entrepreneur. activité déclarée sous le

Plus en détail

AUTOGIAGNOSTIC du PROJET d INSTALLATION remplir par le porteur de projet

AUTOGIAGNOSTIC du PROJET d INSTALLATION remplir par le porteur de projet AUTOGIAGNOSTIC du PROJET d INSTALLATION remplir par le porteur de projet BP 80054 Chambre d agriculture du Gard 1120 Route de Saint Gilles 30023 Nîmes Cedex pai30@gard.chambagri.fr Cette fiche doit être

Plus en détail

Dossier de presse. Élections aux chambres de métiers et de l artisanat. du 28 septembre au 13 octobre 2010

Dossier de presse. Élections aux chambres de métiers et de l artisanat. du 28 septembre au 13 octobre 2010 Dossier de presse Élections aux chambres de métiers et de l artisanat du 28 septembre au 13 octobre 2010 2 Elections aux chambres de métiers et de l artisanat 2010 Sommaire n Communiqué de presse n Principes

Plus en détail

1- DECLARATION COMMUNE «LA TRANSMISSION : UNE AMBITION POUR L ENTREPRISE»

1- DECLARATION COMMUNE «LA TRANSMISSION : UNE AMBITION POUR L ENTREPRISE» 1- DECLARATION COMMUNE «LA TRANSMISSION : UNE AMBITION POUR L ENTREPRISE» Sous la présidence de Hervé Novelli, secrétaire d Etat chargé du commerce, de l artisanat, des petites et moyennes entreprises,

Plus en détail

Rénovation énergétique : Lancement de la plate-forme expérimentale en Pays des 6 Vallées

Rénovation énergétique : Lancement de la plate-forme expérimentale en Pays des 6 Vallées Rénovation énergétique : Lancement de la plate-forme expérimentale en Pays des 6 Vallées En présence de des Membres du Bureau du Comité Syndical du Pays des 6 Vallées, Jean-François Macaire, Président

Plus en détail

Devenir des salariés de contrats aidés en CAE et CAV six mois après leur sortie du dispositif en Guadeloupe et Îles du Nord

Devenir des salariés de contrats aidés en CAE et CAV six mois après leur sortie du dispositif en Guadeloupe et Îles du Nord Devenir des salariés de contrats aidés en CAE et CAV six mois après leur sortie du dispositif en Guadeloupe et Îles du Nord DATE DE PARUTION OCTBRE 2009 ANNÉE 2009 Faits marquants : L e s c o n t r a t

Plus en détail

Présentation des formations de l Espace Associatif Parisien destinées aux associations et aux porteurs de projet associatif parisiens

Présentation des formations de l Espace Associatif Parisien destinées aux associations et aux porteurs de projet associatif parisiens Présentation des formations de l Espace Associatif Parisien destinées aux associations et aux porteurs de projet associatif parisiens Pour vous procurer le programme des formations l Accueil-Information

Plus en détail

Actif au RSI et retraité au Régime général - évolution de cette situation de cumul entre 2008 et 2010

Actif au RSI et retraité au Régime général - évolution de cette situation de cumul entre 2008 et 2010 Actif au RSI et retraité au - évolution de cette situation de cumul entre 2008 et 2010 Une étude menée en collaboration avec la CNAV C. Bac (Cnav) C. Gaudemer (RSI) Au cours de leur carrière, la plupart

Plus en détail

Délibération de l Assemblée Plénière

Délibération de l Assemblée Plénière Accusé de réception - Ministère de l'intérieur 045-234500023-20150618-15_03_05-DE Accusé certifié exécutoire Réception par le préfet : 19/06/2015 Publication : 19/06/2015 Conseil régional du Centre Val

Plus en détail

Entreprendre au féminin

Entreprendre au féminin FÉVRIER 2015 ENTREPRENEURS N 14 ENTREPRENDRE LES MINI-GUIDES BANCAIRES lesclesdelabanque.com Le site pédagogique sur la banque et l argent Entreprendre au féminin Réalisé dans le cadre d un partenariat

Plus en détail

1. QUI PEUT BÉNÉFICIER DU RÉGIME AUTO-ENTREPRENEUR?

1. QUI PEUT BÉNÉFICIER DU RÉGIME AUTO-ENTREPRENEUR? LE RÉGIME DE L AUTO-ENTREPRENEUR IMPORTANT Le fonctionnement du régime auto-entrepreneur a changé le 1er janvier 2015. Globalement, le régime garde ses caractéristiques principales : les cotisations sociales

Plus en détail

Préfecture du Calvados MESURES DU PLAN D URGENCE CONTRE LE CHOMAGE **** Mercredi 27 janvier 2016

Préfecture du Calvados MESURES DU PLAN D URGENCE CONTRE LE CHOMAGE **** Mercredi 27 janvier 2016 Préfecture du Calvados MESURES DU PLAN D URGENCE CONTRE LE CHOMAGE **** Mercredi 27 janvier 2016 FACILITER LES EMBAUCHES Mesure 1 Faciliter les embauches RELANCER L ACTIVITE ET L EMPLOI Mesure 2 Soutenir

Plus en détail

Après deux années de repli, le nombre de nouveaux

Après deux années de repli, le nombre de nouveaux MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL Après deux années de repli, le nombre de nouveaux contrats d apprentissage progresse en Paca en 2011 : +1,3 % par

Plus en détail

Préparer son dossier de création reprise d entreprise. Un modèle de dossier pour vous permettre de préciser et de formaliser votre projet

Préparer son dossier de création reprise d entreprise. Un modèle de dossier pour vous permettre de préciser et de formaliser votre projet Préparer son dossier de création reprise d entreprise Un modèle de dossier pour vous permettre de préciser et de formaliser votre projet Préparer son dossier de création reprise d entreprise Espace Entreprendre

Plus en détail

L ARTISANAT EN MOSELLE

L ARTISANAT EN MOSELLE Résultats des enquêtes OPALE L ARTISANAT EN MOSELLE Votre situation économique Situation actuelle Dans les 5 ans Bonne et excellente 27,3% (Lorraine 29%) Amélioration 25,7% (Lorraine 24%) Moyenne 54% (Lorraine

Plus en détail

TRAVAUX DE SERRURERIE

TRAVAUX DE SERRURERIE TRAVAUX DE SERRURERIE SOMMAIRE LE MARCHÉ DES TRAVAUX DE SERRURERIE... 2 LA RÉGLEMENTATION DES TRAVAUX DE SERRURERIE... 5 L'ACTIVITÉ DES TRAVAUX DE SERRURERIE... 7 LES POINTS DE VIGILANCE DES TRAVAUX DE

Plus en détail

MODERNISATION DES ENTREPRISES : ACCORD NATIONAL INTERPROFESSIONNEL DU 21 MARS 1989 SUR L AMÉNAGEMENT DU TEMPS DE TRAVAIL

MODERNISATION DES ENTREPRISES : ACCORD NATIONAL INTERPROFESSIONNEL DU 21 MARS 1989 SUR L AMÉNAGEMENT DU TEMPS DE TRAVAIL MODERNISATION DES ENTREPRISES : ACCORD NATIONAL INTERPROFESSIONNEL DU 21 MARS 1989 SUR L AMÉNAGEMENT DU TEMPS DE TRAVAIL PRÉAMBULE En concluant le Protocole du 17 juillet 1981 relatif au temps de travail,

Plus en détail

Q0Z-Employés de la banque et des assurances. Synthèse

Q0Z-Employés de la banque et des assurances. Synthèse Q0Z-Employés de la banque et des assurances Synthèse Après avoir baissé au cours de la première moitié des années 1990, les effectifs d employés de la banque et des assurances se sont stabilisés pour à

Plus en détail

Actualité liée au traitement des dossiers Retraite de la Carsat Nord-Picardie

Actualité liée au traitement des dossiers Retraite de la Carsat Nord-Picardie Actualité liée au traitement des dossiers Retraite de la Carsat Nord-Picardie 1 Point presse 28 janvier 2015 Contact : Carsat Nord-Picardie Emel CAGLAR Chargée de relations presse emel.caglar@carsat-nordpicardie.fr

Plus en détail

Guide de rédaction. Plan d affaires d une entreprise ou d un projet d économie sociale

Guide de rédaction. Plan d affaires d une entreprise ou d un projet d économie sociale Guide de rédaction Plan d affaires d une entreprise ou d un projet d économie sociale Table des matières LA PRÉSENTATION DU PROJET 1.1. Le résumé du projet 1.2. L utilité sociale du projet 1.3. Le lien

Plus en détail

la transmission d entreprise en nord-pas de calais

la transmission d entreprise en nord-pas de calais Nord-Pas de Calais N 192 avril 2015 la transmission d entreprise en nord-pas de calais étude prospective sur le potentiel d entreprises à transmettre à horizon de 5 ans 4 projets de transmission sur dix

Plus en détail

Devenir chef d entreprise dans le secteur des métiers

Devenir chef d entreprise dans le secteur des métiers CHAMBRE DE METIERS ET DE L ARTISANAT DE L AVEYRON Création / reprise d entreprise Devenir chef d entreprise dans le secteur des métiers L Artisanat, 1 re entreprise du département Vous avez un projet de

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE SOMMAIRE. Novembre 2012 : le mois de l économie sociale et solidaire P.2

DOSSIER DE PRESSE SOMMAIRE. Novembre 2012 : le mois de l économie sociale et solidaire P.2 Visite à Montpellier de Benoît HAMON, Ministre délégué auprès du ministre de l'economie et des Finances, chargé de l'economie sociale et solidaire et de la Consommation DOSSIER DE PRESSE SOMMAIRE Novembre

Plus en détail

DOCUMENT D ORIENTATION NEGOCIATION INTERPROFESSIONNELLE RELATIVE AU COMPTE PERSONNEL D ACTIVITE (CPA) ET A LA SECURISATION DES PARCOURS PROFESSIONNELS

DOCUMENT D ORIENTATION NEGOCIATION INTERPROFESSIONNELLE RELATIVE AU COMPTE PERSONNEL D ACTIVITE (CPA) ET A LA SECURISATION DES PARCOURS PROFESSIONNELS DOCUMENT D ORIENTATION NEGOCIATION INTERPROFESSIONNELLE RELATIVE AU COMPTE PERSONNEL D ACTIVITE (CPA) ET A LA SECURISATION DES PARCOURS PROFESSIONNELS Novembre 2015 Les modes de production et les parcours

Plus en détail

COMMERCE AUTOMOBILE. Création et diffusion Tous droits réservés, reproduction interdite sans autorisation de l auteur Mise à jour : 15/09/2014 1

COMMERCE AUTOMOBILE. Création et diffusion Tous droits réservés, reproduction interdite sans autorisation de l auteur Mise à jour : 15/09/2014 1 COMMERCE AUTOMOBILE SOMMAIRE LE MARCHÉ DU COMMERCE AUTOMOBILE... 2 LA RÉGLEMENTATION DU COMMERCE AUTOMOBILE... 5 L'ACTIVITÉ DU COMMERCE AUTOMOBILE... 6 LES POINTS DE VIGILANCE DU COMMERCE AUTOMOBILE...

Plus en détail

www.cma18.fr www.cma28.fr www.cma36.fr www.cma37.fr www.cma41.fr www.cma45.fr

www.cma18.fr www.cma28.fr www.cma36.fr www.cma37.fr www.cma41.fr www.cma45.fr Les Chambres de Métiers et de l Artisanat du Centre vous présentent leurs nouveaux sites Le mot du Président Comme toute organisation, les Chambres de Métiers et de l Artisanat sont amenées à s adapter

Plus en détail

Schéma Directeur de l Artisanat

Schéma Directeur de l Artisanat Schéma Directeur de l Artisanat Rapport d étape Actions 2010-2012 Nouvelle-Calédonie Conseille, accompagne, soutient les artisans Mot du Président Introduction 53 % des objectifs du Schéma Directeur réalisés

Plus en détail

Descriptif pédagogique MAE FT ANNEXE 1 à lire attentivement (ne pas renvoyer)

Descriptif pédagogique MAE FT ANNEXE 1 à lire attentivement (ne pas renvoyer) Descriptif pédagogique MAE FT ANNEXE 1 à lire attentivement (ne pas renvoyer) Cette fiche pédagogique présente les trois parcours du MAE ce qui vous permettra de déterminer le choix du parcours de votre

Plus en détail

Pays de Retz Stratégie de développement économique. Cahier3. Emploi & Formation. octobre 2015

Pays de Retz Stratégie de développement économique. Cahier3. Emploi & Formation. octobre 2015 Pays de Retz Stratégie de développement économique Emploi & Formation octobre 2015 Cahier3 Édito Le syndicat mixte du SCoT (Schéma de Cohérence Territoriale) a décidé de conduire une étude de stratégie

Plus en détail

LA REPRISE D ENTREPRISE: COMMENT LA REUSSIR?

LA REPRISE D ENTREPRISE: COMMENT LA REUSSIR? LA REPRISE D ENTREPRISE: COMMENT LA REUSSIR? Construire son projet de reprise -Devenir dirigeant -Concrétisation -Financer la reprise -réalisation du plan de reprise -Diagnostiquer & évaluer -Trouver l

Plus en détail

Réunion d information à la création / reprise d entreprises

Réunion d information à la création / reprise d entreprises Réunion d information à la création / reprise d entreprises Protocole d accord depuis 1997 CHAMBRE DE METIERS ET DE L ARTISANAT CHAMBRE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE AGENCE DE DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE CCI90

Plus en détail

Être employeur d apprenti(e)

Être employeur d apprenti(e) 2013 2014 Être employeur d apprenti(e) en Nord-Pas de Calais Embaucher des apprenti(e)s, les former, leur transmettre des savoir-faire, être accompagné... RÉGION Nord-Pas de Calais L APPRENTISSAGE, UN

Plus en détail

TENDANCES METIERS EN AQUITAINE

TENDANCES METIERS EN AQUITAINE TENDANCES METIERS EN AQUITAINE Le secteur et les métiers du numérique en Aquitaine Le 08 mars 2016 Sommaire Séquence 1 : Que savoir sur les métiers du numérique en Aquitaine? Quels sont ces métiers, leurs

Plus en détail

Formé de sept familles professionnelles, le domaine de la mécanique, du travail des métaux et de

Formé de sept familles professionnelles, le domaine de la mécanique, du travail des métaux et de MÉCANIQUE, TRAVAIL DES MÉTAUX Formé de sept familles professionnelles, le domaine de la mécanique, du travail des métaux et de la réparation automobile représente 9 emplois et rassemble 8,1 % de actifs

Plus en détail

Les chambres de métiers et de l artisanat vous accompagnent à chaque étape

Les chambres de métiers et de l artisanat vous accompagnent à chaque étape Les chambres de métiers et de l artisanat vous accompagnent à chaque étape Devenir chef d entreprise artisanale Avec les conseillers d entreprise spécialisés de la Chambre de Métiers et de l Artisanat

Plus en détail

En l espace de 30 ans, les banques françaises ont vécu de très profondes

En l espace de 30 ans, les banques françaises ont vécu de très profondes Avant-propos De la formation initiale à la formation continue, le secteur bancaire et financier dispose d une large palette de filières d enseignement et de perfectionnement. En dépit des différences entre

Plus en détail

«Rien n est permanent

«Rien n est permanent «Rien n est permanent sauf le changement» Pour nous contacter en France et à l étranger: Téléphone: +33 1 45 46 50 64 Télécopie: +33 1 71 33 10 32 Par courriel: contact@dfacto.fr Sur notre site rubrique

Plus en détail

Club Qualité Apprentissage

Club Qualité Apprentissage Club Qualité Apprentissage DOSSIER DE PRESSE Lundi 16 juin 2003 Contact presse : Valérie Charrière-Villien Tél. 04 72 40 58 37 charriere@lyon.cci.fr SOMMAIRE Communiqué de presse 3 Le Club Qualité Apprentissage

Plus en détail

L apprentissage, une idée d avenir

L apprentissage, une idée d avenir L apprentissage, une idée d avenir Val d Oise Bienvenue à l IMA! Premier formateur en alternance du département du Val-d Oise, l Institut des Métiers de l Artisanat vous accueille sur trois sites différents

Plus en détail

MON IDÉE DEVIENT PROJET À QUI M ADRESSER?

MON IDÉE DEVIENT PROJET À QUI M ADRESSER? MON IDÉE À QUI M ADRESSER? 5 HP_Photo - Fotolia.com Étape 1 > Mon activité et mon offre > Mes qualités et mes compétences > Mes ressources > Je reprends une entreprise > Je cumule ma future création d

Plus en détail

Rédiger une note de synthèse sur un texte ou un dossier de caractère administratif. Le dossier complet figure en Annexe 3

Rédiger une note de synthèse sur un texte ou un dossier de caractère administratif. Le dossier complet figure en Annexe 3 Synthèse Rédiger une note de synthèse sur un texte ou un dossier de caractère administratif. Le dossier complet figure en Annexe 3 Copie notée : 16/20 Un dossier de surendettement est déposé en France

Plus en détail

2. Les métiers porteurs : facteurs clés de l insertion professionnelle

2. Les métiers porteurs : facteurs clés de l insertion professionnelle Métiers porteurs : le rôle de l entrepreneuriat, de la formation et de l insertion professionnelle Synthèse analytique préparée par la MICI - juin 2013 A l occasion de la relance du débat sur l insertion

Plus en détail

CONSEIL EN COMMUNICATION

CONSEIL EN COMMUNICATION CONSEIL EN COMMUNICATION SOMMAIRE LE MARCHÉ DU CONSEIL EN COMMUNICATION... 2 LA RÉGLEMENTATION DU CONSEIL EN COMMUNICATION... 4 L'ACTIVITÉ DU CONSEIL EN COMMUNICATION... 6 LES POINTS DE VIGILANCE DU CONSEIL

Plus en détail

1 ère rencontre européenne des apprentis

1 ère rencontre européenne des apprentis 1 ère rencontre européenne des apprentis 12 000 jeunes apprentis de France et d Europe réunis le 3 octobre 2008 au Palais Omnisports de Paris Bercy 1 3 000 apprentis des métiers de l artisanat à Bercy

Plus en détail

Zones Urbaines Sensibles de Laval Agglomération Plan pour l emploi Priorité aux jeunes

Zones Urbaines Sensibles de Laval Agglomération Plan pour l emploi Priorité aux jeunes Zones Urbaines Sensibles de Laval Agglomération Plan pour l emploi Priorité aux jeunes Alertes sur la dégradation de la situation de l emploi dans les ZUS En juillet 2012, l augmentation du chômage dans

Plus en détail

SE FORMER POUR ENTREPRENDRE

SE FORMER POUR ENTREPRENDRE SE FORMER POUR ENTREPRENDRE Vous avez un projet de création ou de reprise d entreprise? Besoin d acquérir une méthodologie? De structurer votre projet? Plusieurs étapes : Une réunion d information : Les

Plus en détail

Schéma de développement des achats socialement responsables

Schéma de développement des achats socialement responsables Schéma de développement des achats socialement responsables Historique des clauses sociales et enjeux cadre législatif Les décrets de 2001, 2004 et enfin 2006 portant code des marchés publics, ont introduit

Plus en détail

PLAN REGIONAL D INSERTION DES TRAVAILLEURS HANDICAPES DU LANGUEDOC-ROUSSILLON

PLAN REGIONAL D INSERTION DES TRAVAILLEURS HANDICAPES DU LANGUEDOC-ROUSSILLON PLAN REGIONAL D INSERTION DES TRAVAILLEURS HANDICAPES DU LANGUEDOC-ROUSSILLON - VU la loi n 2005-102 du 11 février 2005 pour l égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des

Plus en détail

INFORMATION SUBVENTIONS CREATION

INFORMATION SUBVENTIONS CREATION INFORMATION SUBVENTIONS CREATION Voici une liste non exhaustive des organismes qui peuvent vous aider : AIDE A LA CREATION D EMPLOI DANS L ARTISANAT SUR LE BASSIN D EMPLOI DE RAMBERVILLERS Pourquoi l attribution

Plus en détail

Deux acteurs complémentaires s engagent pour favoriser l accès à la propriété des locataires HLM, en Ile de France

Deux acteurs complémentaires s engagent pour favoriser l accès à la propriété des locataires HLM, en Ile de France Février 2013 Dossier de presse Deux acteurs complémentaires s engagent pour favoriser l accès à la propriété des locataires HLM, en Ile de France Sommaire : Communiqué de presse Favoriser l accession à

Plus en détail

Connaissance de l entreprise

Connaissance de l entreprise Connaissance de l entreprise Qu est-ce que l entreprise? Sur la place du marché : L entreprise est une organisation dont la fonction principale est de produire des biens et des services destinés à la vente,

Plus en détail

APPEL A PROPOSITION 2015 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE

APPEL A PROPOSITION 2015 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE APPEL A PROPOSITION 2015 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE Dispositif : RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE (1.1.B) Fonds européen concerné : FEDER Objectif spécifique : Augmenter

Plus en détail

EDITO. Le parti de la jeunesse

EDITO. Le parti de la jeunesse EDITO Le parti de la jeunesse Ils twittent, ils zappent, ils bougent, ils rêvent, ils espèrent et ils doutent La génération Y, celle des 19/29 ans, née avec l avènement de technologies anciennes dans leurs

Plus en détail

Mise en œuvre du plan de soutien à l Économie Sociale et Solidaire

Mise en œuvre du plan de soutien à l Économie Sociale et Solidaire Mise en œuvre du plan de soutien à l Économie Sociale et Solidaire Axe 2 : Accompagner l émergence d activités nouvelles, soutenir le développement de projets : Appel à projets 2015 «entreprendre autrement»

Plus en détail

Présentation Nuits de l Orientation en Lorraine

Présentation Nuits de l Orientation en Lorraine Table des matières Présentation Nuits de l Orientation en Lorraine Concept Nuits de l Orientation en Chiffres Nuits de l Orientation en Images Revue de Presse Programme 2016 Publics Devenir Partenaire

Plus en détail

PROJET DE LOI. Examen en séance publique à l Assemblé nationale. #LoiESS. 13-14-15 mai 2014

PROJET DE LOI. Examen en séance publique à l Assemblé nationale. #LoiESS. 13-14-15 mai 2014 R É P U B L I Q U E F R A N Ç A I S E PROJET DE LOI économie sociale et solidaire Examen en séance publique à l Assemblé nationale 13-14-15 mai 2014 #LoiESS Pourquoi une loi sur l économie sociale et solidaire?

Plus en détail

ENTREPRISES ARTISANALES 2014

ENTREPRISES ARTISANALES 2014 LE SUIVI DES JEUNES ENTREPRISES ARTISANALES 2014 Création? Mai 2015 PRÉSENTATION Cette nouvelle action menée par le réseau des Chambres de Métiers et de l Artisanat a été lancée dans le courant de l année

Plus en détail

26ème. *Source : Centre d Analyse Stratégique «Les secteurs de la nouvelle croissance : une projection à l horizon 2030», Rapport n 48, janvier 2012

26ème. *Source : Centre d Analyse Stratégique «Les secteurs de la nouvelle croissance : une projection à l horizon 2030», Rapport n 48, janvier 2012 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2013-T1 2013-T2 2013-T3 2013-T4 2014-T1 2014-T2 2014-T3 2014-T4 Fiche Synthèse Sectorielle juillet 2015 5 182 emplois en LR dont 80%

Plus en détail

Bienvenue dans votre FIBENligne

Bienvenue dans votre FIBENligne Bienvenue dans votre FIBENligne Retrouvez dans votre FIBENLigne toutes les innovations FIBEN et l ensemble des services que la Banque de France met à votre disposition pour vous aider dans votre maîtrise

Plus en détail

dossier de presse par André Cellier, conseiller général v e n d r e d i 1 7 n o v e m b r e 2 0 0 6

dossier de presse par André Cellier, conseiller général v e n d r e d i 1 7 n o v e m b r e 2 0 0 6 v e n d r e d i 1 7 n o v e m b r e 2 0 0 6 dossier de presse par André Cellier, conseiller général Rencontrer au cours de ces journées des centaines d entreprises : 2 Elargir sa recherche d emploi grâce

Plus en détail

La protection sociale des professions indépendantes. Titre centré, en CAP et bdc en Eurostile et en gras

La protection sociale des professions indépendantes. Titre centré, en CAP et bdc en Eurostile et en gras La protection sociale des professions indépendantes Titre centré, en CAP et bdc en Eurostile et en gras Visuel titre 1 La protection sociale LES 3 GRANDS REGIMES DE PROTECTION SOCIALE Pour les salariés

Plus en détail

La création d entreprises dans le Centre en 2009

La création d entreprises dans le Centre en 2009 La création d entreprises dans le Centre en 2009 17 655 créations d entreprises en 2009 dans la région Centre Comme dans l ensemble des régions de France, le Centre a enregistré un nombre record de créations

Plus en détail

Baccalauréat. Document ressources

Baccalauréat. Document ressources Baccalauréat Document ressources "#$%&'(&($)*+&,'(-.))$+/.0,&+&,'(*1.)).2.*#3.'45678 Sommaire du document d accompagnement "##$%&'()*()"+*#',-().$++"#/$0,'#',-1111111111111111111111111111111111111111111111111111111111111111111112

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE SOMMAIRE

DOSSIER DE PRESSE SOMMAIRE DOSSIER DE PRESSE SOMMAIRE > Communiqué de presse > Programme cérémonie Artisan en Or > La démarche Artisan en Or > Présentation de la CMA du Nord Pas-de-Calais > Présentation de la CGAD > Liste des Artisans

Plus en détail

Résumé de l intervention faite en préambule par le salarié-e-s de l union régionale des Scop Nord Pas-de-Calais Picardie

Résumé de l intervention faite en préambule par le salarié-e-s de l union régionale des Scop Nord Pas-de-Calais Picardie Compte-rendu de la soirée-débat organisée le 20 avril 2012 par le Syndicat des Travailleurs de l Industrie et des Services du Nord (CNT-STIS 59) sur le thème «Les sociétés coopératives, une alternative

Plus en détail

PROJET (propositions du groupe de travail)

PROJET (propositions du groupe de travail) APPUI OPERATIONNEL A L ELABORATION DES OUTILS PRATIQUES DE MISE EN PLACE DES CLASSIFICATIONS AU SEIN DE LA BRANCHE DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE PROJET (propositions du groupe de travail) Préambule Pourquoi

Plus en détail

Matériaux de construction

Matériaux de construction Cette étude des matériaux de construction couvre les produits d extraction et les matériaux issus de leurs transformations successives. Le domaine ainsi défini se répartit donc en deux sous ensembles :

Plus en détail

Enquête sur les besoins en formation de la 1 ère transformation

Enquête sur les besoins en formation de la 1 ère transformation Enquête sur les besoins en formation de la 1 ère transformation Compte rendu synthétique Novembre 2012 2 sur 10 CONTEXTE DE L ENQUÊTE Cette enquête a été menée par Midi-Pyrénées Bois, en partenariat avec

Plus en détail

II - Les spécialités de formation du commerce et de la vente

II - Les spécialités de formation du commerce et de la vente II - Les spécialités de formation du commerce et de la vente La population des sortants des formations des spécialités du commerce et de la vente (cf. méthode) est à dominante féminine que la formation

Plus en détail