Pour une intervention plus forte des acteurs marocains dans le modèle énergétique national H2dev

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Pour une intervention plus forte des acteurs marocains dans le modèle énergétique national H2dev"

Transcription

1 Pour une intervention plus forte des acteurs marocains dans le modèle énergétique national H2dev

2 Energie : un secteur complexe et mouvant Consommation mondiale d énergie Emissions de CO CAGR : 2,5% CAGR : 1,4% Utilisation mondiale d'énergie/hab (KG équivalent pétrole) Utilisation mondiale d'énergie (MT équivalent pétrole) Source : Banque Mondiale CAGR : 1,7% 5 CAGR : 2,7% 4,9 4,7 4,75 4,8 4,7 4,6 4,5 4,5 4,3 4, , Emissions CO2 mondiales à traver le de Monde CO2 (M (M tonnes) Tonnes) Emission Emissions CO2/hab mondiales à traver de CO2 le Monde par habitant (K Tonnes) (K tonnes) Source : Banque Mondiale Incertitudes sur le nucléaire Sources de la production mondiale d énergie en 2011 Risque environnemental Combustibles renouvelables et déchets Energies 10% alternatives et nucléaire 9% Coûts croissants et non maitrisés Carburants fossiles 82% Technologie insuffisante : Energies contreversées : 90% Source : Banque Mondiale 2

3 avec les principaux producteurs d énergie qui investissent majoritairement dans des énergies diverses et parfois controversées Etats-Unis Europe Asie USA: Investissement dans le schiste UK : Investissement dans le nucléaire France : Stratégie pas claire, basée à priori sur nucl.et charbon Allemagne : Sortie du nucléaire et retour vers le charbon Chine : Stratégie énergétique basée sur le charbon Japon : Investissement dans le charbon 3

4 Maroc: une demande en forte croissance mais qui ne peut plus être subventionnée - Consommation nationale d électricité (en GWh) Subventions branche électricité ONEE CAGR = 6,5% CAGR e = 11,1% Total Pertes estimées filiales Electricité ONEE (M dh) Subvention fuel (M dh) * Source: Sherbrook University and Ministry of Mines, Energy, Water and Environment Solde budgétaire national *: Estimation H2dev sur la base des données de la Caisse de Compensation marocaine Source : Ministère de l énergie et des mines Des changements structurels nécessaires 0,4% ,2% Demande croissante d énergie Déficit budgétaire croissant Subventions multiples de l énergie Coût production dépasse parfois le coût d importation - 3 % -4,6% -6,2% : Limite de déficit budgétaire communément jugée acceptable Source : Ministère des finances -7,1% 65,5 Mds dh Nécessité de revue de la stratégie énergétique nationale 4

5 Le Maroc a opté pour une approche défensive, courageuse et complexe en développant un mix des principales sources d énergie Un programme de développement énergétique ambitieux Tanger Tahaddart Kénitra Mohemmedia Jorf Lasfar Tetouan Taza Oujda Jerada Energie renouvelable Energie thermique Safi Marrakech Errachidia Eolien : MW de capacité Solaire : MW de capacité Gaz : Kénitra 300 Mw Charbon : Safi Jlec 5&6 Essaouira Tiznit Ouarzazate Zagora Invst. 2010/2020: 31.5 Mds dh Invst. 2010/2020: 73 Mds dh Investissement: 2.5 Mds dh Investissement: 13 Mds dh Laayoune Tantan Centrales thermiques au charbon Centrales thermiques au gaz Fermes éoliennes Parcs solaires Carte de la future production énergétique marocaine par type de ressource en 2020 Hydroélectricité 33% Eolien 2% Budget d investissement : 120 Mds dh Evolution du mix énergétique au Maroc entre 2010 et 2020 Charbon 34% Pétrole 24% Gaz Naturel 7% 42% Solaire Hydroélectricité Nucléaire 7% Eolien Pétrole Gaz Naturel 11% Charbon 26% : Objectif de production d énergie renouvelable en 2020 Source: Ministère de l énergie et des mines 5

6 L Etat marocain joue pleinement son rôle mais une plus forte intervention des acteurs marocains privés est nécessaire pour la réussite de la stratégie énergétique nationale Environnement mouvant Adopter un maximum de souplesse dans les contrats Engagements sur le long terme Secteur énergétique complexe Favoriser les prises de participations des acteurs institutionnels marocains Intérêts des parties prenantes pas nécessairement convergents Intégrer les conseils marocains dans les opérations 6

7 Des expériences de partenariats Public/Privé majoritairement réussies Privatisation progressive de Maroc Telecom avec la cession à Vivendi de 35% de son capital pour 2.14 milliards $ en 2001 Construction d une raffinerie en 1959 pour le marché domestique et cession à Corral Holding de 67% de son capital en 1997 pour une valorisation totale de 500 millions USD Construction d une centrale thermique à charbon et mise en place de contrats PPP avec ABB-CMS pour un montant de 500 millions USD en 1997 Des contrats de gestion déléguée réussis à partir de

CONTRIBUTION DE LA VEILLE STRATEGIQUE A L ELABORATION DE LA POLITIQUE ENERGETIQUE

CONTRIBUTION DE LA VEILLE STRATEGIQUE A L ELABORATION DE LA POLITIQUE ENERGETIQUE ROYAUME DU MAROC MINISTERE DE L ENERGIE, DES MINES, DE L EAU ET DE L ENVIRONNEMENT CONTRIBUTION DE LA VEILLE STRATEGIQUE A L ELABORATION DE LA POLITIQUE ENERGETIQUE Mohammed Taoufik Adyel Ministère de

Plus en détail

Département de l Energie et des Mines Secteur de l énergie Chiffres clés Année 2012 Données provisoires

Département de l Energie et des Mines Secteur de l énergie Chiffres clés Année 2012 Données provisoires Département de l Energie et des Mines Secteur de l énergie Chiffres clés Année 2012 Données provisoires CHIFFRES DU SECTEUR DE L ENERGIE EDITION2013 1 SOMMAIRE I- DONNEES GENERALES I-1 Contribution à l

Plus en détail

E. La situation institutionnelle de la maîtrise de l énergie au Maroc

E. La situation institutionnelle de la maîtrise de l énergie au Maroc VERSION PROVISOIRE Juin 2007 Maîtrise de l Energie : Institutions et Développement Blandine Antoine et Elodie Renaud E. La situation institutionnelle de la maîtrise de l énergie au Maroc Le secteur de

Plus en détail

Lafarge Maroc : Activités et implantation

Lafarge Maroc : Activités et implantation Lafarge Maroc : Activités et implantation Ciment : 4 usines à Bouskoura, Meknès, Tanger et Tétouan BPE : 10 centrales à béton situées à Casablanca, Berrechid, Rabat, Salé, Meknès, Larache et Tanger Granulats

Plus en détail

Plan Maroc Solaire Contribution du secteur bancaire marocain au développement énergétique national. Casablanca, 15 Mars 2010 1

Plan Maroc Solaire Contribution du secteur bancaire marocain au développement énergétique national. Casablanca, 15 Mars 2010 1 Plan Maroc Solaire Contribution du secteur bancaire marocain au développement énergétique national Casablanca, 15 Mars 2010 1 UNE PROMOTION COHERENTE DES ENERGIES RENOUVELABLES DANS LE CADRE DE LA NOUVELLE

Plus en détail

Conférence Internationale sur les Energies renouvelables en Afrique

Conférence Internationale sur les Energies renouvelables en Afrique Royaume du Maroc Centre de Développement D des Energies Renouvelables -CDER- Conférence Internationale sur les Energies renouvelables en Afrique Dakar 16-18 Avril 2008 Énergies renouvelables et Efficacité

Plus en détail

Défis du secteur de l énergie électrique face aux besoins de développement du pays

Défis du secteur de l énergie électrique face aux besoins de développement du pays Office National de l Electricité et de l Eau Potable (ONEE) Défis du secteur de l énergie électrique face aux besoins de développement du pays Novembre 2014 PARC DE PRODUCTION DIVERSIFIE Tiers nationaux

Plus en détail

05 Mai 2010. ENERGIE SOLAIRE Une Ambition Nationale

05 Mai 2010. ENERGIE SOLAIRE Une Ambition Nationale 1 05 Mai 2010 ENERGIE SOLAIRE Une Ambition Nationale A FIN 2009 LA PUISSANCE ELECTRIQUE INSTALLEE AU MAROC : 6150 MW Thermique vapeur charbon 1 785 -JLEC (4*330MW) 1 320 Centrale thermique de Mohammedia

Plus en détail

LA TRANSITION VERS UNE CROISSANCE BASSE- TENEUR CARBONE EN MEDITERRANEE

LA TRANSITION VERS UNE CROISSANCE BASSE- TENEUR CARBONE EN MEDITERRANEE LA TRANSITION VERS UNE CROISSANCE BASSE- TENEUR CARBONE EN MEDITERRANEE PARTAGE DU SAVOIR EN MEDITERRANEE 8 La transition énergétique en Europe et dans le monde Dr Silvia Pariente-David, Rabat, 9 mai 2013

Plus en détail

LE MARCHE DE L ENERGIE ELECTRIQUE AU MAROC

LE MARCHE DE L ENERGIE ELECTRIQUE AU MAROC LE MARCHE DE L ENERGIE ELECTRIQUE AU MAROC L ONEE-BRANCHE ELECTRICITE EN CHIFFRES - 2012 Collaborateurs 8 700 Clients 4,7 millions Chiffre d affaire 24 milliards DH Investissements 4,6 milliards DH Puissance

Plus en détail

PROGRAMMES ENERGIES RENOUVELABLES DU MAROC. DIHK Hôtel Sheraton 30 novembre 2010 1

PROGRAMMES ENERGIES RENOUVELABLES DU MAROC. DIHK Hôtel Sheraton 30 novembre 2010 1 PROGRAMMES ENERGIES RENOUVELABLES DU MAROC DIHK Hôtel Sheraton 30 novembre 2010 1 SOMMAIRE Présentation de l ONE Le Programme éolien intégré Projets hydrauliques Participations allemandes 2 L ONE EN CHIFFRES

Plus en détail

LISBONNE- 20 avril 2015 TRANSITION ÉNERGÉTIQUE: EXPÉRIENCE DU MAROC

LISBONNE- 20 avril 2015 TRANSITION ÉNERGÉTIQUE: EXPÉRIENCE DU MAROC LISBONNE- 20 avril 2015 TRANSITION ÉNERGÉTIQUE: EXPÉRIENCE DU MAROC Sommaire de la présentation MAROC EN CONSTANTE EVOLUTION DES RÉFORMES ET DES VISIONS STRATÉGIQUES TRANSITION ÉNERGÉTIQUE: ENJEUX ET DÉFIS

Plus en détail

LE PROJET MAROCAIN INTEGRE D ENERGIE EOLIENNE

LE PROJET MAROCAIN INTEGRE D ENERGIE EOLIENNE LE PROJET MAROCAIN INTEGRE D ENERGIE EOLIENNE Discours de Madame Amina BENKHADRA Ministre de l Energie, des Mines, de l Eau et de l Environnement Tanger le 28 juin 2010 Projet Marocain d Energie Eolienne.

Plus en détail

ENERGIE AU MAROC ATOUTS ET OPPORTUNITÉS

ENERGIE AU MAROC ATOUTS ET OPPORTUNITÉS ROYAUME DU MAROC MINISTERE DE L ENERGIE, DES MINES, DE L EAU ET DE L ENVIRONNEMENT ENERGIE AU MAROC ATOUTS ET OPPORTUNITÉS Dr. Amina BENKHADRA Ministre de l Energie, des Mines, de l Eau et de l Environnement

Plus en détail

PLATINUM POWER. Opérateur africain dans l eau, l énergie et l environnement. Empowering Africa

PLATINUM POWER. Opérateur africain dans l eau, l énergie et l environnement. Empowering Africa PLATINUM POWER Opérateur africain dans l eau, l énergie et l environnement SOMMAIRE Platinum Power, un acteur pionnier dans le secteur de l eau, l énergie et l environnement en Afrique Répondre aux enjeux

Plus en détail

RESULTATS ANNUELS 2013 JORF LASFAR ENERGY COMPANY MARDI 4 MARS 2014

RESULTATS ANNUELS 2013 JORF LASFAR ENERGY COMPANY MARDI 4 MARS 2014 RESULTATS ANNUELS 2013 JORF LASFAR ENERGY COMPANY MARDI 4 MARS 2014 1 SOMMAIRE RESULTATS 2013 1. Faits marquants 2. Indicateurs opérationnels et financiers 3. Prévisions financières retraitées INDICATEURS

Plus en détail

L Office National de l Electricité et de l Eau Potable au cœur de la Stratégie Nationale et Régionale du développement des Energies Renouvelables

L Office National de l Electricité et de l Eau Potable au cœur de la Stratégie Nationale et Régionale du développement des Energies Renouvelables L Office National de l Electricité et de l Eau Potable au cœur de la Stratégie Nationale et Régionale du développement des Energies Renouvelables AFRICAGUA, le 08 novembre 2013 0 Sommaire: Présentation

Plus en détail

Contexte énergétique international. Contexte énergétique national. Bilan des réalisations 2009-2011

Contexte énergétique international. Contexte énergétique national. Bilan des réalisations 2009-2011 1 2 Sommaire Page I Contexte énergétique international 3 II Contexte énergétique national 7 III Stratégie Energétique Nationale en marche : une place de choix pour les énergies renouvelables 14 IV Bilan

Plus en détail

La stratégie des énergies renouvelables pour l autoconsommation dans le secteur de l industrie

La stratégie des énergies renouvelables pour l autoconsommation dans le secteur de l industrie ROYAUME DU MAROC MINISTERE DE L ENERGIE, DES MINES, DE L EAU ET DE L ENVIRONNEMENT La stratégie des énergies renouvelables pour l autoconsommation dans le secteur de l industrie Les Energies Renouvelables

Plus en détail

ENJEUX DU DÉVELOPPEMENT DES ENERGIES RENOUVELABLES AU MAROC PAR LE SECTEUR PRIVÉ

ENJEUX DU DÉVELOPPEMENT DES ENERGIES RENOUVELABLES AU MAROC PAR LE SECTEUR PRIVÉ ENJEUX DU DÉVELOPPEMENT DES ENERGIES RENOUVELABLES AU MAROC PAR LE SECTEUR PRIVÉ Karim CHRAIBI Juin 2012 HISTORIQUE DE LA PRODUCTION DE L ENERGIE ELECTRIQUE PAR LE SECTEUR PRIVÉ AU MAROC 1994 2000 Introduction

Plus en détail

SITUATION ENERGETIQE AU MAROC

SITUATION ENERGETIQE AU MAROC SITUATION ENERGETIQE AU MAROC ECOMAT- ECOMEC 2010 Matériaux & Énergies Du 11 au 15 mai 2010 à BOUZNIKA Mohammed HMAMOUCHI PLAN Contexte Mondial Politiques Énergétiques Le contexte marocain Axes de réflexion

Plus en détail

1 er Congrès Espagnol pour l Energie Eolienne Madrid, 22-23 juin 2015 **** «Discours de Monsieur le Ministre Abdelkader Amara» (Lu par son directeur

1 er Congrès Espagnol pour l Energie Eolienne Madrid, 22-23 juin 2015 **** «Discours de Monsieur le Ministre Abdelkader Amara» (Lu par son directeur 1 er Congrès Espagnol pour l Energie Eolienne Madrid, 22-23 juin 2015 **** «Discours de Monsieur le Ministre Abdelkader Amara» (Lu par son directeur de Cabinet M. Abdelali Gour) 1 Monsieur le Ministre.

Plus en détail

PLAN NATIONAL DE DEVELOPPEMENT DU GAZ NATUREL LIQUÉFIÉ (GNL)

PLAN NATIONAL DE DEVELOPPEMENT DU GAZ NATUREL LIQUÉFIÉ (GNL) ROYAUME DU MAROC MINISTERE DE L ENERGIE, DES MINES DE L EAU ET DE L ENVIRONNEMENT LNG Terminal Gas to Power :CCGT PLAN NATIONAL DE DEVELOPPEMENT DU GAZ NATUREL LIQUÉFIÉ (GNL) Feuille de route POINT DE

Plus en détail

LE SYSTÈME ELECTRIQUE TUNISIEN

LE SYSTÈME ELECTRIQUE TUNISIEN MEDELEC/ 22 ème réunion annuelle 15 Avril 2014 LE SYSTÈME ELECTRIQUE TUNISIEN Rachid Ben Daly PDG de la STEG Plan de l intervention 1- Historique de la Politique Energétique 1- Bref aperçu historique 2-

Plus en détail

Les énergies renouvelables, un secteur d avenir.

Les énergies renouvelables, un secteur d avenir. Les énergies renouvelables, un secteur d avenir. L accélération du développement économique et social du Maroc a engendré une progression significative de la demande en Energie. Pour répondre à ses besoins

Plus en détail

Intégration des Energies Renouvelables (plan solaire et éolien Marocain) au réseau électrique au Maroc *****

Intégration des Energies Renouvelables (plan solaire et éolien Marocain) au réseau électrique au Maroc ***** ReGrid Final Workshop Intégration des Energies Renouvelables (plan solaire et éolien Marocain) au réseau électrique au Maroc ***** M. Karim EL-ASSEFRY Tunis, le 9 Octobre 2014 Ingénieur Energies Renouvelables

Plus en détail

Les Énergies Renouvelables et lutte contre les défis des Changements Climatiques. *** Boubker CHATRE

Les Énergies Renouvelables et lutte contre les défis des Changements Climatiques. *** Boubker CHATRE Les Énergies Renouvelables et lutte contre les défis des Changements Climatiques *** Boubker CHATRE Chef de Service des Énergies Renouvelables Direction de l Électricité et des Énergies Renouvelables 14

Plus en détail

Le parc éolien de la cimenterie de Tétouan. Courtesy of Patrick Rimoux (architecte)

Le parc éolien de la cimenterie de Tétouan. Courtesy of Patrick Rimoux (architecte) Le parc éolien de la cimenterie de Tétouan Courtesy of Patrick Rimoux (architecte) Sommaire 1 2 3 4 5 Lafarge Maroc en bref Choix de l électricité éolienne Parc éolien de Tétouan Exploitation du parc éolien

Plus en détail

Plan Solaire Méditerranéen : Le financement de projets novateurs

Plan Solaire Méditerranéen : Le financement de projets novateurs Conférence sur le plan solaire méditerranéen Paris, 22 novembre 2008 Plan Solaire Méditerranéen : Le financement de projets novateurs Etienne VIARD Directeur Département Méditerranée et Moyen Orient AFD,

Plus en détail

REPUBLIQUE TUNISIENNE Ministère de l Industrie. Horizon 2030

REPUBLIQUE TUNISIENNE Ministère de l Industrie. Horizon 2030 REPUBLIQUE TUNISIENNE Ministère de l Industrie Débat National Stratégie Energétique Horizon 2030 1 Plan 1- Historique de la Politique Energétique 2- Contexte Energétique Actuel 3- Impacts Economiques 4-Enjeux

Plus en détail

L ENERGIE EOLIENNE AU MAROC (Ressources, Potentiel et Projets)

L ENERGIE EOLIENNE AU MAROC (Ressources, Potentiel et Projets) L ENERGIE EOLIENNE AU MAROC (Ressources, Potentiel et Projets) Présentée par M. Mustapha ENZILI Ingénieur en Chef, Chef de la Division des Ressources, Filières et Ingénierie à l ADEREE 6 ème conférence

Plus en détail

Le Maroc : Acteur engagé dans la lutte contre les changements climatiques

Le Maroc : Acteur engagé dans la lutte contre les changements climatiques Royaume du Maroc Ministère Délégué auprès du Ministre de L Energie, des Mines, de l Eau et de L Environnement Chargé de l environnement Le Maroc : Acteur engagé dans la lutte contre les changements climatiques

Plus en détail

L ENERGIE EOLIENNE AU MAROC RESSOURCES ET PROJETS

L ENERGIE EOLIENNE AU MAROC RESSOURCES ET PROJETS L ENERGIE EOLIENNE AU MAROC RESSOURCES ET PROJETS Présenté par Fathalla AFFANI chef du bureau éolien électrique au CDER Session de formation des acteurs de l Electrification rurale des pays africains francophones

Plus en détail

Rôle du Maroc dans la promotion de la coopération énergétique euro-méditerranéenne

Rôle du Maroc dans la promotion de la coopération énergétique euro-méditerranéenne OCP Policy Center Conference series Rôle du Maroc dans la promotion de la coopération énergétique euro-méditerranéenne Hassan Bardach 26 September 2014 I. l ONEE-BE en chiffres Plan de l Exposé II. Système

Plus en détail

Agence Nationale pour le Développement des Energies Renouvelables et de l Efficacité Energétique

Agence Nationale pour le Développement des Energies Renouvelables et de l Efficacité Energétique Agence Nationale pour le Développement des Energies Renouvelables et de l Efficacité Energétique LES ENERGIES RENOUVELABLES ET L EFFICACITE ENERGETIQUE AU CŒUR DE LA STRATEGIE ENERGETIQUE NATIONALE Hajjaji

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE 19 mars 2015 GDF SUEZ. et le projet GAZ du Maroc

DOSSIER DE PRESSE 19 mars 2015 GDF SUEZ. et le projet GAZ du Maroc DOSSIER DE PRESSE 19 mars 2015 GDF SUEZ et le projet GAZ du Maroc Le groupe GDF SUEZ a suivi avec grand intérêt l annonce de la feuille de route GAZ du Maroc par Monsieur le Ministre de l Energie Abdelkader

Plus en détail

DOMICILIATION ET PERENNISATION DES ACTIONS DE FORMATION

DOMICILIATION ET PERENNISATION DES ACTIONS DE FORMATION DOMICILIATION ET PERENNISATION DES ACTIONS DE FORMATION Tunisie, 26 mars 2010 1 SOMMAIRE Introduction. Interconnexion électrique. Énergies Renouvelables: levier important de l ouverture des marchés de

Plus en détail

LA SITUATION ÉNERGETIQUE DE LA FRANCE

LA SITUATION ÉNERGETIQUE DE LA FRANCE Mémento de l Hydrogène FICHE 2.2 LA SITUATION ÉNERGETIQUE DE LA FRANCE Sommaire 1- Consommation d énergie primaire. Comparaisons avec la situation mondiale 2- Taux d indépendance énergétique de la France

Plus en détail

[R]ÉVOLUTION ÉNERGÉTIQUE

[R]ÉVOLUTION ÉNERGÉTIQUE [R]ÉVOLUTION ÉNERGÉTIQUE Perspectives énergétiques pour un monde plus durable Synthèse du rapport 2015 image : Gemasolar, tour solaire de 15 MW, Espagne. CONTEXTE Cette année, la lutte contre les changements

Plus en détail

Financing RE projects in the private sector in Morocco, the Banque Populaire experience

Financing RE projects in the private sector in Morocco, the Banque Populaire experience Financing RE projects in the private sector in Morocco, the Banque Populaire experience Ms. Soumia Alami Ouali, Deputy Director of the SME Division of the Bank (Directrice générale adjointe du Pôle Banque

Plus en détail

UNE EXPÉRIENCE A PARTAGER

UNE EXPÉRIENCE A PARTAGER ROYAUME DU MAROC Initiative Climat Paris Nairobi LE PROGRAMME MAROCAIN D ÉLECTRIFICATION RURALE GLOBALE UNE EXPÉRIENCE A PARTAGER Dr. Amina BENKHADRA Ministre de l Energie, des Mines, de l Eau et de l

Plus en détail

Avec le soutien de Raffinerie de pétrole de la SAMIR à Mohammedia

Avec le soutien de Raffinerie de pétrole de la SAMIR à Mohammedia 2010 2011 Avec le soutien de Raffinerie de pétrole de la SAMIR à Mohammedia Sommaire 1. Présentation 2.1 Le secteur de l électricité 3. Le coût de l énergie 3.2 La subvention des produits pétroliers 4.1

Plus en détail

La stratégie d intervention de l AFD dans l énergie. Journée PEXE 20 novembre 2013

La stratégie d intervention de l AFD dans l énergie. Journée PEXE 20 novembre 2013 La stratégie d intervention de l AFD dans l énergie Journée PEXE 20 novembre 2013 MEUR 3 axes Stratégie et Activités sur l Energie de l AFD (2007-2011) Energie sobre (renouvelable, efficace et économe

Plus en détail

PROGRAMME INTÉGRÉ DE PRODUCTION ÉLECTRIQUE ÉOLIENNE. Tanger, le 28 juin 2010

PROGRAMME INTÉGRÉ DE PRODUCTION ÉLECTRIQUE ÉOLIENNE. Tanger, le 28 juin 2010 PROGRAMME INTÉGRÉ DE PRODUCTION ÉLECTRIQUE ÉOLIENNE Tanger, le 28 juin 2010 UN MODÈLE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE ET RESPONSABLE Développement soutenu du Maroc Evolu on annuel le de la demande en énergie

Plus en détail

Augmentation constante de la consommation globale d énergie finale française : 168 Mtep en 2011

Augmentation constante de la consommation globale d énergie finale française : 168 Mtep en 2011 Augmentation constante de la consommation globale d énergie finale française : 168 Mtep en 2011 Une réelle prise en compte des émissions de CO2 Emergence des gaz de Schistes 1 - Les coûts : reconstruction,

Plus en détail

Notre stratégie. Notre stratégie. Recherche du kwh le moins cher. Diversification des sources d approvisionnement. Accès universel à l électricité

Notre stratégie. Notre stratégie. Recherche du kwh le moins cher. Diversification des sources d approvisionnement. Accès universel à l électricité Notre stratégie Notre stratégie Recherche du kwh le moins cher Diversification des sources d approvisionnement Accès universel à l électricité Ouverture à l international Recherche du kwh le moins cher

Plus en détail

L Afrique: un Gisement d Economie d Energie et d Exploitation des EnR

L Afrique: un Gisement d Economie d Energie et d Exploitation des EnR L Afrique: un Gisement d Economie d Energie et d Exploitation des EnR la demande mondiale en énergie primaire 4 DEMANDE MONDIALE EN ÉNERGIE PRIMAIRE PAR TYPE D ÉNERGIE (Source : AIE, 2012) 5 40% de la

Plus en détail

48 ième Conférence. L Habitat Social Face au changement Climatique

48 ième Conférence. L Habitat Social Face au changement Climatique 48 ième Conférence L Habitat Social Face au changement Climatique La Ville Nouvelle de Chrafate Un Programme Pilote pour la Maturation d une Politique Faible Carbone de l Habitat Social ------------- Mohamed

Plus en détail

MedAcademy Qualification de projets : comment promouvoir des investissements. Casablanca. Mercredi 1 er juin 2011

MedAcademy Qualification de projets : comment promouvoir des investissements. Casablanca. Mercredi 1 er juin 2011 Le Maroc et l investissement durable MedAcademy Qualification de projets : comment promouvoir des investissements durables en Méditerranée? Casablanca Mercredi 1 er juin 2011 L Agence Marocaine de Développement

Plus en détail

21 ème siècle? Bruno Bensasson Directeur de la stratégie et du développement durable GDF Suez 12/10/2011

21 ème siècle? Bruno Bensasson Directeur de la stratégie et du développement durable GDF Suez 12/10/2011 Le gaz naturel, énergie du 21 ème siècle? Bruno Bensasson Directeur de la stratégie et du développement durable GDF Suez 12/10/2011 Le gaz naturel, énergie du 21ème siècle? Une offre de gaz de plus en

Plus en détail

Utiliser l actif carbone de l Etat pour favoriser la transition écologique

Utiliser l actif carbone de l Etat pour favoriser la transition écologique Octobre 2014 Olivier Messager 06 16 18 30 67 Messager@o2mconseil.fr Utiliser l actif carbone de l Etat pour favoriser la transition écologique Positionner la France comme un pionnier dans la lutte contre

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Mardi 15 septembre 2015. Novethic Une boussole pour vous guider avant, pendant et après la COP 21

DOSSIER DE PRESSE. Mardi 15 septembre 2015. Novethic Une boussole pour vous guider avant, pendant et après la COP 21 DOSSIER DE PRESSE Mardi 15 septembre 2015 Novethic Une boussole pour vous guider avant, pendant et après la COP 21 Novethic, une boussole pour vous guider avant, pendant et après la COP 21 Depuis sa création

Plus en détail

INVESTIR DANS LES ÉNERGIES RENOUVELABLES AU MAROC. www.siem.ma

INVESTIR DANS LES ÉNERGIES RENOUVELABLES AU MAROC. www.siem.ma INVESTIR DANS LES ÉNERGIES RENOUVELABLES AU MAROC www.siem.ma «Compte tenu du développement considérable que ces nouveaux gisements énergétiques seront appelés à connaître, ils doivent être dès aujourd

Plus en détail

L ÉLECTRICITÉ DANS LE MONDE ET EN FRANCE

L ÉLECTRICITÉ DANS LE MONDE ET EN FRANCE Mémento de l Hydrogène FICHE 2.6 L ÉLECTRICITÉ DANS LE MONDE ET EN FRANCE Sommaire 1. Production et consommation d électricité dans le Monde 2. Production et consommation d électricité en France 3. Les

Plus en détail

1. Les énergies renouvelables dans l approvisionnement énergétique 2. La politique européenne

1. Les énergies renouvelables dans l approvisionnement énergétique 2. La politique européenne L économie des énergies renouvelables en France et en Europe Frédéric Lantz Professeur Chaire de modélisation économique appliquée à l environnement et aux énergies Agenda 1. Les énergies renouvelables

Plus en détail

«L initiative 1000 MW» un projet qui vise la réalisation de 14 sites de production de l électricité à partir des énergies éoliennes.

«L initiative 1000 MW» un projet qui vise la réalisation de 14 sites de production de l électricité à partir des énergies éoliennes. Totalement propre et indéfiniment renouvelable, l'énergie éolienne constitue aujourd hui une importante source de production d'électricité permettant de concilier croissance économique et respect de l

Plus en détail

Lumière sur l énergie électrique du Québec

Lumière sur l énergie électrique du Québec Plan de la présentation Lumière sur l énergie électrique du Québec Le 14 novembre 2013 Production d électricité Structure d Hydro-Québec Préoccupations environnementales L électricité du Québec et ses

Plus en détail

Note sur le projet de révision du Plan d investissement pour le Népal

Note sur le projet de révision du Plan d investissement pour le Népal Réunion intermédiaire du Sous-comité du SREP Nairobi, Kenya 8 et 9 mars 2012 SREP/SC.IS.2/Inf.3 17 février 2012 Point 7 de l ordre du jour Note sur le projet de révision du Plan d investissement pour le

Plus en détail

Les énergies renouvelables et le changement climatique:

Les énergies renouvelables et le changement climatique: Les énergies renouvelables et le changement climatique: Francis Meunier Professeur Cnam Auteur de Domestiquer l Effet de Serre, Dunod, 2005 (2008) Adieu Pétrole, Vive les Energies Renouvelables Dunod 2006

Plus en détail

Financement de la Transition Energétique au Sud: Combien? Gaël Giraud

Financement de la Transition Energétique au Sud: Combien? Gaël Giraud Financement de la Transition Energétique au Sud: Combien? Gaël Giraud Chef Economiste Directeur chaire Energie et Prospérité Dir. de recherche CNRS Journée Scientifique «Enjeux et perspectives de la COP21»

Plus en détail

Projets d Investissement Septembre 2013

Projets d Investissement Septembre 2013 Septembre 2013 LA SOCIÉTÉ D INVESTISSEMENTS ENERGÉTIQUES Créée en Février 2010 (d après le décret n 2-09-410 du 30 Juin 2009), la SIE est aujourd hui l outil de référence de l Etat en matière d investissement

Plus en détail

Projets structurants du secteur de l équipement et du transport au service de la compétitivité logistique

Projets structurants du secteur de l équipement et du transport au service de la compétitivité logistique Royaume du Maroc Ministère de l Equipement et du Transport Projets structurants du secteur de l équipement et du transport au service de la compétitivité logistique Younes TAZI Directeur Général de l Barcelone,

Plus en détail

L environnement au Maroc. Charafa CHEBANI Responsable du Centre d Etudes et de Recherches Economiques

L environnement au Maroc. Charafa CHEBANI Responsable du Centre d Etudes et de Recherches Economiques L environnement au Maroc Charafa CHEBANI Responsable du Centre d Etudes et de Recherches Economiques Juin 2011 L environnement au Maroc Sommaire 1 Introduction 2 Eau 3 Déchets 4 Air 5 Efficacité énergétique

Plus en détail

ENERGIE SOLAIRE Une Ambition Nationale

ENERGIE SOLAIRE Une Ambition Nationale ENERGIE SOLAIRE Une Ambition Nationale GRANDS AXES DE LA POLITIQUE ENERGÉTIQUE DU MAROC Le renforcement de la sécurité d approvisionnement en energies à travers la diversification des sources et ressources,

Plus en détail

Etude de la stratégie d atténuation des émissions des gaz à effet de serre dans le Secteur Habitat

Etude de la stratégie d atténuation des émissions des gaz à effet de serre dans le Secteur Habitat Etude de la stratégie d atténuation des émissions des gaz à effet de serre dans le Secteur Habitat Contexte Engagement du Maroc : Défi de la politique climatique international: limitation du réchauffement

Plus en détail

Bilan des énergies 2012 Comparaison Allemagne et France

Bilan des énergies 2012 Comparaison Allemagne et France Bilan des énergies 2012 Comparaison Allemagne et France En cette année 2014, les débats vont bon train : en Allemagne sur l «Energiewende» (littéralement : le virage énergétique) et en France sur la «transition

Plus en détail

EDF investit dans les énergies de demain

EDF investit dans les énergies de demain EDF investit dans les énergies de demain Leader mondial des énergies décarbonées, le Groupe EDF poursuit ses investissements dans les énergies renouvelables et renforce ses positions en Europe comme dans

Plus en détail

Energie et écologie Pour des choix futés de notre énergie

Energie et écologie Pour des choix futés de notre énergie Energie et écologie Pour des choix futés de notre énergie La transition énergétique concerne l avenir de la planète et se joue en partie dans les villes où vit la majorité de la population Table des matières

Plus en détail

EFFICACITE ENERGETIQUE : PILIER DE LA STRATEGIE NATIONALE

EFFICACITE ENERGETIQUE : PILIER DE LA STRATEGIE NATIONALE EFFICACITE ENERGETIQUE : PILIER DE LA STRATEGIE NATIONALE Présenté par M.Mohammed LISSER Direction de l Electricité et des Energies Renouvelables Division des Energies Renouvelables et de la Maitrise de

Plus en détail

Ce qui est fondamental, c est la volonté politique pour y arriver. CONTEXTE

Ce qui est fondamental, c est la volonté politique pour y arriver. CONTEXTE CONTEXTE Cette année, la lutte aux changements climatiques pourrait connaître un tournant majeur. La Conférence de Paris en décembre présente une occasion aux leaders politiques et aux chefs d entreprises

Plus en détail

ENJEUX ENERGETIQUES et DEVELOPPEMENT DURABLE

ENJEUX ENERGETIQUES et DEVELOPPEMENT DURABLE ENJEUX ENERGETIQUES et DEVELOPPEMENT DURABLE BOUILLOT Nicolas Novembre 2008 Le développement durable Le développement durable est un modèle de développement qui répond aux besoins d aujourd hui sans compromettre

Plus en détail

Koudia Al Baïda - Maroc

Koudia Al Baïda - Maroc Koudia Al Baïda - Maroc Une ferme éolienne d une puissance de 50 mégawatts Fiche n 9 Le groupe EDF s engage pour le développement durable Chaque semaine, avant le deuxième sommet de la terre qui se tiendra

Plus en détail

AFD Emmanuel Baudran. l afd et le maroc. Un partenariat diversifié

AFD Emmanuel Baudran. l afd et le maroc. Un partenariat diversifié AFD Emmanuel Baudran l afd et le maroc Un partenariat diversifié L AFD et le Maroc, vingt ans de partenariat L AFD a démarré son activité au Maroc en 1992 : plus de 2,7 milliards d euros ont été engagés

Plus en détail

Nouveau Cadre et Objectifs de la loi énergétique marocaine. Chakib Laghzaoui ADIWATT Afrique http://www.adiwatt.com

Nouveau Cadre et Objectifs de la loi énergétique marocaine. Chakib Laghzaoui ADIWATT Afrique http://www.adiwatt.com Nouveau Cadre et Objectifs de la loi énergétique marocaine Chakib Laghzaoui ADIWATT Afrique http://www.adiwatt.com Loi 13-09 Le développement des sources d énergies renouvelables nationales constitue l

Plus en détail

ACTIVITE INDUSTRIELLE

ACTIVITE INDUSTRIELLE ACTIVITE INDUSTRIELLE 28 ENERGIE ELECTRIQUE APPELEE L énergie électrique nette appelée au cours de l année 2002 a atteint 15 539.6 GWh, en progression de 5 % par rapport à l année 2001. ENERGIE APPELEE

Plus en détail

PROJET ORC-PLUS. Présentation, objectifs et avantages industriels, économiques et sociaux.

PROJET ORC-PLUS. Présentation, objectifs et avantages industriels, économiques et sociaux. PROJET ORC-PLUS Présentation, objectifs et avantages industriels, économiques et sociaux. Contenu Présentation de l IRESEN Plateforme Green Energy Park La centrale pilote CSP-ORC Le projet ORC-PLUS : genèse

Plus en détail

Session Plenière P5: Mobilisation et accès au financement pour les énergies renouvelables : encore un obstacle majeur. By Abdelali DAKKINA ADEREE

Session Plenière P5: Mobilisation et accès au financement pour les énergies renouvelables : encore un obstacle majeur. By Abdelali DAKKINA ADEREE Session Plenière P5: Mobilisation et accès au financement pour les énergies renouvelables : encore un obstacle majeur By Abdelali DAKKINA ADEREE Africa Carbon Forum, Marrakech, July 5, 2011 SOMMAIRE CONTEXTE

Plus en détail

Mobilisation pour une croissance verte

Mobilisation pour une croissance verte 025-031 Benkhadra 10/01/11 9:40 Page 25 DES FONDAMENTAUX VERS DES POLITIQUES PUBLIQUES DIVERSIFIÉES 25 Mobilisation pour une croissance verte au Maroc Le Maroc s est engagé sur la voie du développement

Plus en détail

Projets inutiles au Maroc ; projets illusoires au service du capital

Projets inutiles au Maroc ; projets illusoires au service du capital Projets inutiles au Maroc ; projets illusoires au service du capital 1-Le TGV, un projet inutile à coup élevé. c est un grand projet qui vise en 2030 1500 km : casa- Oujda : 600 km en 3h,ligne maghrébine.

Plus en détail

BRANCHE ENERGIE EUROPE

BRANCHE ENERGIE EUROPE BRANCHE ENERGIE EUROPE Conférence de presse PARIS 01/02/2012 L Europe, 1 er marché énergétique mondial : un marché en mutation Evolution structurelle des marchés Marchés matures avec des perspectives de

Plus en détail

Nicolas BOSSARD de MOLIN

Nicolas BOSSARD de MOLIN Nicolas BOSSARD de MOLIN Les ressources en combustible nucléaire et le système énergétique du futur Nicolas Bossard de Molin Directeur adjoint de la Stratégie et des Fusions-Acquisitions IFP Panorama

Plus en détail

Création d une chaufferie

Création d une chaufferie Création d une chaufferie bois avec réseau de chaleur Ville de Bayonne - Direction du Patrimoine ti i Immobilier - Service Etudes Un projet de développement durable Inscrit dans une démarche globale menée

Plus en détail

S O M M A I R E SYNTHESE DE L ACTIVITE PORTUAIRE...1 TRAFICS GLOBAUX...3 STATISTIQUES PAR PORT.. 7 TRAFIC PAR MODE DE CONDITIONNEMENT...

S O M M A I R E SYNTHESE DE L ACTIVITE PORTUAIRE...1 TRAFICS GLOBAUX...3 STATISTIQUES PAR PORT.. 7 TRAFIC PAR MODE DE CONDITIONNEMENT... S O M M A I R E SYNTHESE DE L ACTIVITE PORTUAIRE...1 TRAFICS GLOBAUX.....3 STATISTIQUES PAR PORT.. 7 TRAFIC PAR MODE DE CONDITIONNEMENT...... 11 TRAFICS SPECIFIQUES....19 PRINCIPAUX PRODUITS PAR PORT...33

Plus en détail

SOMMAIRE. 1) Les Constats. 2) Où en est la France aujourd hui? - au plan climatique - au plan économique

SOMMAIRE. 1) Les Constats. 2) Où en est la France aujourd hui? - au plan climatique - au plan économique SOMMAIRE 1) Les Constats 2) Où en est la France aujourd hui? - au plan climatique - au plan économique 3) Quelles projections pour l avenir? - l augmentation de la demande d électricité - le lien entre

Plus en détail

Direction de l Observation et de la Programmation. La nouvelle Stratégie Energétique Nationale Bilan d étape

Direction de l Observation et de la Programmation. La nouvelle Stratégie Energétique Nationale Bilan d étape Direction de l Observation et de la Programmation La nouvelle Stratégie Energétique Nationale Bilan d étape Janvier 2013 1 Discours de Sa Majesté le Roi Mohammed VI Discours du Trône du 30 juillet 2010

Plus en détail

Le parc nucléaire EDF

Le parc nucléaire EDF Le parc nucléaire EDF Le nucléaire: un choix français La France a fondé son choix de l énergie nucléaire après les 2 chocs pétroliers de 1973 et 1979 Pour maîtriser les coûts de l électricité et assurer

Plus en détail

Production d hydrogène : s affranchir des combustibles fossiles?

Production d hydrogène : s affranchir des combustibles fossiles? Production d hydrogène : s affranchir des combustibles fossiles? Christine ansilla christine.mansilla@cea.fr nstitut de echnico-conomie des Systèmes nergétiques 3 juin 2009 1 Deux problématiques : la compétitivité

Plus en détail

Royaume du Maroc. Direction des Entreprises Publiques et de la Privatisation

Royaume du Maroc. Direction des Entreprises Publiques et de la Privatisation Royaume du Maroc Direction des Entreprises Publiques et de la Privatisation Programme d Investissement des Entreprises Publiques pour l année 2011 Dialogue économique et financier avec les Conseillers

Plus en détail

Energiewende La transformation du système énergétique allemand

Energiewende La transformation du système énergétique allemand Ministère des Affaires étrangères de la République fédérale d'allemagne Energiewende La transformation du système énergétique allemand ERA 2015 6e Salon international des énergies renouvelables, des énergies

Plus en détail

Stratégie d adaptation face aux enjeux énergétiques. Comme s engage Renault? Philippe SCHULZ Expert Leader Environnement, Energie & Matières Premières

Stratégie d adaptation face aux enjeux énergétiques. Comme s engage Renault? Philippe SCHULZ Expert Leader Environnement, Energie & Matières Premières Stratégie d adaptation face aux enjeux énergétiques Comme s engage Renault? Philippe SCHULZ Expert Leader Environnement, Energie & Matières Premières 01 VEHICULES ET ENERGIES.DES ENJEUX MULTIPLES ET EVOLUTIFS

Plus en détail

CHAPITRE 4. Les énergies mise en oeuvre

CHAPITRE 4. Les énergies mise en oeuvre CHAPITRE 4 Les énergies mise en oeuvre 1/ LES SOURCES D ÉNERGIES Les sources d'énergie non renouvelables Les matières fossiles (charbon, pétrole, gaz) et les matières fissiles (uranium) permettent de fournir

Plus en détail

La Banque Postale, nouvel acteur du financement local. Avril 2012

La Banque Postale, nouvel acteur du financement local. Avril 2012 La Banque Postale, nouvel acteur du financement local Avril 2012 Sommaire 1. La Banque Postale, une banque pas comme les autres 2. au service des territoires 3. Le financement, une nouvelle étape au service

Plus en détail

POSITION SUR LA CHALEUR RENOUVELABLE DANS LE CADRE DU DEBAT NATIONAL SUR LA TRANSITION ENERGETIQUE PAR L ALLIANCE CHALEUR RENOUVELABLE

POSITION SUR LA CHALEUR RENOUVELABLE DANS LE CADRE DU DEBAT NATIONAL SUR LA TRANSITION ENERGETIQUE PAR L ALLIANCE CHALEUR RENOUVELABLE POSITION SUR LA CHALEUR RENOUVELABLE DANS LE CADRE DU DEBAT NATIONAL SUR LA TRANSITION ENERGETIQUE PAR L ALLIANCE CHALEUR RENOUVELABLE La chaleur renouvelable : c est quoi? Au sens de la directive européenne1

Plus en détail

Efficacité Énergétique et Énergie Renouvelable Maroc Résumé de l étude nationale

Efficacité Énergétique et Énergie Renouvelable Maroc Résumé de l étude nationale Stratégies Méditerranéennes et Nationales de Développement Durable Efficacité Énergétique et Énergie Renouvelable Maroc Résumé de l étude nationale M. Mohamed Berdai, Centre de Développement des Energies

Plus en détail

Allocution du Dr. Abdelkader AMARA. Ministre de l Energie, des Mines, de l Eau et de l Environnement FORUM TECHNOLOGIE CLIMAT

Allocution du Dr. Abdelkader AMARA. Ministre de l Energie, des Mines, de l Eau et de l Environnement FORUM TECHNOLOGIE CLIMAT Allocution du Dr. Abdelkader AMARA Ministre de l Energie, des Mines, de l Eau et de l Environnement FORUM TECHNOLOGIE CLIMAT PERFORMANCES INDUSTRIELLES DES CLEANTECH Rabat, le 17 décembre 2014 Forum Technologie

Plus en détail

LA LIBERALISATION DU SECTEUR PETROLIER AU MAROC FACE AUX RETICENCES DE LA SAMIR. Réalisé par: Khalid OUHSSAINE & Yassir BELLAHCEN

LA LIBERALISATION DU SECTEUR PETROLIER AU MAROC FACE AUX RETICENCES DE LA SAMIR. Réalisé par: Khalid OUHSSAINE & Yassir BELLAHCEN LA LIBERALISATION DU SECTEUR PETROLIER AU MAROC FACE AUX RETICENCES DE LA SAMIR Réalisé par: Khalid OUHSSAINE & Yassir BELLAHCEN PLAN DU THÈME INTRODUCTION CHAPITRE I: Présentation du secteur pétrolier

Plus en détail

Le rôle-clé de l énergie nucléaire pour renforcer la sécurité économique de la France et de l Union européenne

Le rôle-clé de l énergie nucléaire pour renforcer la sécurité économique de la France et de l Union européenne Le rôle-clé de l énergie nucléaire pour renforcer la sécurité économique de la France et de l Union européenne La Société Française d Energie Nucléaire (SFEN) est le carrefour français des connaissances

Plus en détail

TRANSPORT ROUTIER AU MAROC

TRANSPORT ROUTIER AU MAROC LA LOGISTIQUE ET LE TRANSPORT LEVIER DU DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE DU MAROC Rachid TAHRI, Président de l AFFM Juin 2013 1 TRANSPORT ROUTIER AU MAROC LE POIDS DU SECTEUR CARACTERISTIQUES DU PARC FORMATION

Plus en détail

Supporting deployment of low-carbon technologies in the ETC and SEMED regions

Supporting deployment of low-carbon technologies in the ETC and SEMED regions Supporting deployment of low-carbon technologies in the ETC and SEMED regions Mohamed Amine NAHALI Ministry of Industry, Energy and Mining - TUNISIA Istanbul, 15-16 juin 2015 Consommation M tep Croissance

Plus en détail

SIMULATIONS AVEC LE MODÈLE GCAM DES EFFETS DES PRIX DES ÉNERGIES FOSSILES SUR LA COMPÉTITIVITÉ DES PRODUITS BIOSOURCÉS À L HORIZON DE 2050

SIMULATIONS AVEC LE MODÈLE GCAM DES EFFETS DES PRIX DES ÉNERGIES FOSSILES SUR LA COMPÉTITIVITÉ DES PRODUITS BIOSOURCÉS À L HORIZON DE 2050 SIMULATIONS AVEC LE MODÈLE GCAM DES EFFETS DES PRIX DES ÉNERGIES FOSSILES SUR LA COMPÉTITIVITÉ DES PRODUITS BIOSOURCÉS À L HORIZON DE 25 Mohamed Majdi CHELLY Chaire de Bio Economie Industrielle 1 Sommaire

Plus en détail