Table Ronde n 6. Une Nouvelle façon de Concevoir? Eco-Conception et l Analyse Cycle de Vie. Jeudi 21 octobre 2010 Cnit / Paris La Défense

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Table Ronde n 6. Une Nouvelle façon de Concevoir? Eco-Conception et l Analyse Cycle de Vie. Jeudi 21 octobre 2010 Cnit / Paris La Défense"

Transcription

1 Table Ronde n 6 Une Nouvelle façon de Concevoir? Eco-Conception et l Analyse Cycle de Vie

2 Guillaume ARAMA(VEOLIA Délégué au Développement Durable) Thierry DELARBRE(ADVANCITY Directeur Général) Sébastien GOURGOUILLAT(RFF Responsable Développement Durable) Bernard GUIEU(ALSTOM TRANSPORT Directeur R&D) Arnaud HELIAS(SupAgro Montpellier Maitre de conférence) Michel RAY(EGIS Directeur Technique et de l Innovation) Damien BUSNEL(JACOBS Rapporteur de la Table Ronde)

3 Introduction mots clés Le Grenelle de l Environnement L Engagement Volontaire de Syntec Ingénierie Eco-conception et l Analyse du Cycle de Vie

4 Analyse du Cycle de Vie Eco-évaluer pour éco-concevoir Arnaud HELIAS

5 1 ère QUESTION : Quelle vision de l ACV avez-vous dans votre activité et quelle stratégie avez-vous adoptée pour y répondre?

6 Réseau Ferrée de France SEBASTIEN GOURGOUILLAT Responsable développement durable

7 L équilibre de cycle de vie comme principe de gouvernance durable du réseau ferroviaire Plan de rénovation au service de la maîtrise du coût complet Coût maintenance Coût global de maintenance Coût renouvellement Coût entretien courant Période de renouvellement (années) Optimum de maintenance

8 Les orientations DD du réseau ferroviaire : un cadre pour l innovation de l ingénierie et des entreprises Grands projets de développement : des axes de progrès bien identifiés bilan énergie-carbone sur le cycle de vie vulnérabilité aux phénomènes météorologiques extrêmes biodiversité accessibilité des territoires éco-conception, matériaux, organisation des chantiers Modernisation du réseau existant : bruit, PMR, sécurité rendre soutenables des programmes de remise à niveau ambitieux innovation technique et maîtrise des coûts Maintenance : renouvellement durable et entretien courant maîtrisé baisser le coût de cycle de vie tout en augmentant la durée de vie dispositifs constructifs pour faciliter la maintenance et maîtriser les impacts dispositifs de durabilité : drainages de plateforme Réinterroger les méthodes industrielles au regard des nouveaux enjeux L innovation technique et organisationnelle comme impératif permanent

9 VEOLIA EAU GUILLAUME ARAMA Délégué au développement durable

10 VEOLIA EAU, ce sont 3 activités principales: -Ingénierie de Conception et de Construction d Installations de Traitement de l Eau (VWS/OTV) - Exploitation Services (Veolia Eau) - Travaux Publics (Sade)

11 La démarche du développement durable a démarré au début des années avec une organisation centralisée : pour élaborer des méthodologies pour soutenir les différents projets pour échanger les bonnes pratiques dans une organisation assez cloisonnée -lanomination d un responsable développement durable (2004) -et la constitution d une force R&I dédiée à l ACV (Groupe VE)

12 Aujourd hui, le mouvement est celui de la décentralisation de façon à apporter ces méthodes, ces outils, ces processus sur le terrain dans un souci d appropriation par les opérationnels La R&I continue de développer et d avancer, par exemple sur l élaboration d un nouvel indicateur prenant en considération l impact sur la ressource en eau dans l ACV(impacts sur l environnement et la santé)

13 L Analyse du Cycle de Vie monocritère est l outil privilégié utilisé pour évaluer l impact sous l angle «EMPREINTE CARBONE» qui estlaprioritédeveoliaeaupourrépondre: à la double contrainte climatique et énergétique aux demandes des clients aux nouvelles exigences règlementaires (Grenelle II en France)

14 ALSTOM TRANSPORT BERNARD GUIEU Directeur R&D

15 Alstom Transport intervient: - Au niveau du Matériel roulant - Au niveau des Infrastructures (Signalisation, Electrification, Voie) L éco-conception, donc l ACV sont intégrées à ces deux niveaux et à un niveau «SYSTEME» encapsulant les deux premiers: -lorsdelaphase«conception&production» -lorsdelaphase«exploitation» -lorsdelaphase«findevie»

16 Recyclabilité: - Cela concerne le Matériel(roulant et infrastructure): -Lapriseencomptesefaitauniveaudelaconception: - les normes utilisées sont actuellement celles de l Automobile (ISO 22628), des travaux de «customisation» au ferroviaire sont en cours Intégration paysagère : - Par exemple le système d Alimentation Par le Sol pour tramway afin de supprimer les caténaires

17 Pollution : - Cela concerne essentiellement la prise en compte des impacts environnementaux au niveau de la Production (rejets, effluents, peintures, ) ou de l Exploitation. Chaque site d Alstom Transport a un plan d amélioration continue sur les polluants les plus significatifs, incluant le CO2 -Ilfautégalementintégreràcechapitre,lapriseencompte de la pollution sonore ou électromagnétique du matériel roulant en exploitation(tant interne qu externe)

18 Consommation: - Le Transport Ferroviaire est l un des plus économesenenergieetenémissiondeges. - Il faut cependant compter avec la concurrence des autres modes de transport qui progressent dans ce domaine (amélioration du rendement des moteurs thermiques, véhicules électriques notamment)

19 Consommation: - Il faut également composer avec la forte pression des clients qui veulent montrer ainsi leur prise en compte du Développement Durable (aspect politique du moyen de transport) - L obligation de résultat en terme de consommation devient un des critères des cahiers des charges -Une norme internationale de circuit / mission types pour calculer et comparer les consommations est en cours d élaboration

20 ADVANCITY THIERRY DELARBRE Directeur Général

21 EGIS / URBACONCEPT MICHEL RAY Directeur Technique & de l Innovation EGIS

22 Les finalités clé d'urbaconcept en réponse à une analyse des besoins d éco-conception aider aux prises de décisions par les collectivités par une plateforme de services numériques permettant éco-conception, concourance et communication au service des acteurs économiques pour les assister dans leurs missions de développement de projets urbains durables

23 Les urbaservices aux acteurs économiques et au final aux collectivités Citadins Prestataires intellectuels Élus Collectivités Mobilité Utilités Énergie Constructeurs Tiers URBASERVICES Interfaces utilisateurs et outils de travail collaboratifs Patrimoine Projets sur maquette numérique Patrimoine Construction de maquettes numériques Intelligence territoriale Programmation Conception Simulation Réalisation Outils d aide à l exploitation et maintenance TERRITOIRES URBAINS

24 URBACONCEPT Stratégie d organisation et acteurs Une société commerciale avec un actionnariat d entreprises des ingénieries jouant le rôle pivot des entreprises de services urbains, et des constructeurs associées à des éditeurs de logiciels et d académiques apportant les solutions technologiques de pointes avec un conseil d'orientation dans une dynamique orientée par les décideurs des villes : collectivités, administration, experts urbains,

25 Maire Citadins Services validés à valeur ajoutée par les acteurs (indicateurs, bilan CO2, performance environnementale, ) Programmation, mobilité, urbanisme & architecture Analyses & prescription Réalisation Exploitation Web services PLM ( visualisation, chargement, traitements) (gestion des acteurs et de leurs droits, travail collaboratif) Outils Acquisition Site & Photogrammétrie Viewers, Outils de Communication & Concertation CAO Esquisse CAO de Définition Outils de Préparation Autres et Simulations gestion du chantier Outils d aide à l exploitation et maintenance BD réglementaires BD SIG ACV & Données Environnementales INIES, ACERMI, Reef BD Hébergement réglementaires & Archivage INIES, des Maquettes ACERMI, Numériques Reef (BIM Server) e-catalogues e-catalogues Industriel Industriels Produits & Systèmes Simulations Autres Simulations Trafic, énergie, impact environnemental, acoustique, éclairage GML & IFC Cnit Plateforme / Paris La Défense URBACONCEPT (composants & équipements pour l interopérabilité)

26 Des ressources de compétences en réseaux, et de matériel salle de réalité virtuelle et/ou augmentée salle d ingénierie concourante dispositif nomade de concertation

27 URBACONCEPT: un grand pas vers l ECO-CONCEPTION et l usage des ACV En facilitant une optimisation des projets qui: Prenne en compte tous les domainesde l urbain (urbanisme, architecture, bâtiments, voieries, énergie, transports, ) aux différentes échelles spatiales Simule puis gère toutes les étapes du cycle de vie (planification, conception, construction, exploitation, démantèlement) Facilite l utilisation des ACV Évalue les impacts globaux de développement durable (coûts, risques, bilans environnementaux, conditions de vie, ) URBACONCEPT ambitionne de devenir un outil majeur de l Eco-Conception pour l urbain

28 2 ème QUESTION : Cette approche a t elle modifiée votre manière de concevoir et avez-vous eu besoin d innover?

29 VEOLIA EAU GUILLAUME ARAMA Délégué au développement durable

30 La prise en compte du DD a profondément modifié la façon de concevoir en intégrant ces contraintes: - dès la conception - durant la construction - pendant l exploitation des ouvrages et installations, à coût maîtrisé. Exemple: création de la démarche ECOLIA 21 chez OTV

31 ECOLIA 21 : Démarche d éco conception basée sur l ACV 4 axes majeurs: - réduction des prélèvements à la source -réduction des impacts négatifs sur l environnement et les écosystèmes -garantie des meilleures performances techniques et environnementales -solutions adaptées aux équilibres économiques et environnementaux locaux

32

33 développement d une palette de services pour répondre aux attentes des clients évolution des processus de traitement de l eau évolution des usines et installations démarche d achats durables

34 Réseau Ferrée de France SEBASTIEN GOURGOUILLAT Responsable développement durable

35 ADVANCITY THIERRY DELARBRE Directeur Général

36 ALSTOM TRANSPORT BERNARD GUIEU Directeur R&D

37 Ces nouvelles contraintes liées au Développement Durable ont eu comme incidence, l évolution de la conception vers une approche«systemique» Chaque constituant peut être traité individuellement, mais l atteinte d une Performance Globale doit être vue sous l aspect Système intégrant les interfaces et interactions entre les différentes fonctions

38 Au niveau de la R&I, ces nouvelles contraintes liées au Développement Durable (réduction de l impact sur l environnement tant au niveau de la production que de l exploitation) ont comme incidence, la prise en compte de nouveaux domaines: - éco matériaux renouvelables (bambou ) ou «propres» (REACH) avec comme incidence la nécessité d acquérir, sur ces nouveaux matériaux, des connaissances et une expérience équivalentes à celles accumulées pendant des décennies sur les matériaux actuels (tenue au feu, mise en œuvre, usure, ) - matériaux composites vs métal pour l allègement avec des préoccupations de sécurité, de recyclabilité, de poids, de protection,

39 - Acoustique / vibrations pour répondre aux normes, recommandations, performances des cdc réduction de bruit (interne et externe), d où un travail sur: - le matériel roulant -l infrastructure, en particulier les caractéristiques de la voie (dalle flottante, traverses amortisseuses ) - le contact roue-rail - Aérodynamiquepour les trains à très grande vitesse de façon à réduire la consommation et l impact sonore. - Amélioration des rendements tout en diminuant les masses (moteurs à aimants permanents, e-transformateur, composants SiC)

40 - Récupération, stockage ou/et réutilisation d énergie (volants d inertie, super condensateurs, batteries, renvoi sur le réseau par des sous-stations réversibles, peak-shaving des consommations) avec des problématiques différentes selon les systèmes ou les missions (hybridation de véhicules à propulsion diesel, utilisation du stockage de l énergie sur un tramway pour qu il soit autonome sur une portion sans caténaires ) approche système - contrôle commande : l approche «systémique» passe par l intégration d intelligence coordonnant les différentes fonctions (matériel roulant et signalisation) de façon à optimiser la consommation en exploitation. Jusqu à maintenant, les deux préoccupations étaient «Sécurité» et «Ponctualité». Aujourd hui cela devient le trinôme «Sécurit黫Ponctualit黫Consommation». L intégration de ces contraintes conduit à une évolution des budgets R&I

41 EGIS / URBACONCEPT MICHEL RAY Directeur Technique & de l Innovation

42 L atelier urbain d URBACONCEPT pour la formation des professions «en situation» Etudiants Formation initiale Formation continue Entreprises Collectivités Accès individuel Accès collectif ATELIER URBAIN Plateforme intégrée pour travaux pratiques en simulation-validation - travail collaboratif patrimoine numérisé TERRITOIRES NUMERISES D EXPERIMENTATION

43 VALILAB : un accompagnement du besoin permanent d innover Services et construction Prestataires intellectuels Editeurs de logiciels VALILAB Simulation et validation Intégration dans la plateforme globale Services ou produits innovants Méthodes et applications urbaines en développement durable Composants logiciels TERRITOIRES NUMERISES D EXPERIMENTATION

44 3 ème QUESTION : Quelles sont vos attentes vis-à-vis des ingénieristes?

45 Conclusions

46 ALSTOM TRANSPORT BERNARD GUIEU Directeur R&D

47 Quelles sont vos attentes vis-à-vis des ingénieristes? Aujourd hui : les Ingénieristes ont des interventions partielles sur des composants isolés Questionnement en cours sur l évolution de la demande le cœur de métier restera chez le constructeur domaines complexes (acoustiques, aérodynamique, contact roue-rail) besoins d expertises / Partenariat ingénieristes : universités??? / le client aura toujours la maîtrise de l expertise, il utilisera les ingénieries pour ajuster sa capacité à traiter ses besoins.

48 VEOLIA EAU GUILLAUME ARAMA Délégué au développement durable

49 Prendre du recul, avoir une vision indépendante et une analyse de l état de l art Etre porteur de pluridisciplinarité (impact en termes techniques mais aussi sociaux) Preneur de la «fertilisation croisée» que peuvent apporter des ingénieristes divers (produit, bâtiment, infrastructure, ) dans le cadre d une démarche de «responsabilité»

50 ADVANCITY THIERRY DELARBRE Directeur Général

51 RFF Sébastien GOURGOUILLAT Responsable développement durable

52 Université de Montpellier ARNAUD HELAS Maître de conférence INRA

53 EGIS MICHEL RAY Directeur Technique & de l Innovation

Responsabilité sociétale des entreprises Quels enjeux, Quels bénéfices?

Responsabilité sociétale des entreprises Quels enjeux, Quels bénéfices? Responsabilité sociétale des entreprises Quels enjeux, Quels bénéfices? 28 novembre 2012 Sommaire Enjeux liés à la Responsabilité sociétale? S engager dans une réponse globale ou spécifique? Peut-on quantifier

Plus en détail

ASTUS CONSTRUCTION. Le Bim dans tous ses états

ASTUS CONSTRUCTION. Le Bim dans tous ses états ASTUS CONSTRUCTION Le Bim dans tous ses états CONTEXTE GENERAL Plateforme d application «Bâtiment Energie», labélisée par le Plan Bâtiment Durable Le projet majeur du Grand Projet Rhône Alpes Nord Isère-Durable

Plus en détail

La Performance Environnementale des Bâtiments

La Performance Environnementale des Bâtiments Rencontre nationale Pratiques Territoriales de l Évaluation de la Performance Environnementale des Bâtiments La Performance Environnementale des Bâtiments Hadjira Schmitt-Foudhil Chef de projet performance

Plus en détail

Programme d investissements d avenir

Programme d investissements d avenir Programme d investissements d avenir Action Véhicules et transports du futur Octobre 2015 3,3Mds d euros gérés par l ADEME au service de la transition énergétique et écologique Répartition des montants

Plus en détail

EMBIX vous accompagne sur l ensemble du cycle de vie de la

EMBIX vous accompagne sur l ensemble du cycle de vie de la «POUR DES VILLES INTELLIGENTES ET AGRÉABLES À VIVRE» NOTRE VISION DE LA SMART CITY Les collectivités locales et aménageurs sont confrontés à de nouveaux enjeux dans l aménagement durable de leurs territoires.

Plus en détail

Modélisation. et Ingénierie. Master Sciences de l ingénieur. Acoustique. Contacts. Compétences. Stages. Secteurs d activités

Modélisation. et Ingénierie. Master Sciences de l ingénieur. Acoustique. Contacts. Compétences. Stages. Secteurs d activités Acoustique Identifier et modéliser les phénomènes de propagation acoustique dans les milieux solides et fluides. Mesurer et analyser les signaux et champs acoustiques : musique, bruits, vibrations, infra

Plus en détail

Présentation des trois projets Voiture électrique régionale par Ségolène Royal Présidente de la Région Poitou-Charentes

Présentation des trois projets Voiture électrique régionale par Ségolène Royal Présidente de la Région Poitou-Charentes Présentation des trois projets Voiture électrique régionale par Ségolène Royal Présidente de la Région Poitou-Charentes Maison de la Région *** Dossier de presse * Contact presse : Attachée de presse de

Plus en détail

Réunion d Information

Réunion d Information Réunion d Information Le Cloud Computing en France Tendances générales Atouts pour les PME Evolution du marché Extraits de résultats intermédiaires de l étude de MARKESS International Le cloud computing

Plus en détail

Pour des bâtiments plus performants, sûrs, confortables et économes

Pour des bâtiments plus performants, sûrs, confortables et économes Building Technologies Pour des bâtiments plus performants, sûrs, confortables et économes Siemens, votre partenaire pour la conception et la rénovation de bâtiments intelligents et innovants Retrouvez

Plus en détail

Un AGENDA 21 pour Allonnes. Bureau municipal du 17 mars 2010

Un AGENDA 21 pour Allonnes. Bureau municipal du 17 mars 2010 Un AGENDA 21 pour Allonnes Bureau municipal du 17 mars 2010 Sommaire Définition et schémas du développement durable Contexte international, européen et national Définition d un Agenda 21 local Les finalités

Plus en détail

>> Utilisation possible en BTS Bâtiment

>> Utilisation possible en BTS Bâtiment >> Utilisation possible en BTS Bâtiment Pour l épreuve E4 «Etude technique» Sous épreuve U41 «Dimensionnement et vérification des ouvrages». Objectif de l épreuve Cette sous-épreuve permet d apprécier

Plus en détail

Eco-conception et prévention des impacts de l automobile chez un constructeur

Eco-conception et prévention des impacts de l automobile chez un constructeur Eco-conception et prévention des impacts de l automobile chez un constructeur C est dans les années 90 que Renault a pris le grand tournant de l éco-conception et développé peu à peu un système de management

Plus en détail

Un AGENDA 21. Yvré l'evêque

Un AGENDA 21. Yvré l'evêque Un AGENDA 21 pour Yvré l'evêque Un AGENDA 21 pour Yvré l'evêque Au coeur de notre projet municipal 2008-2014, la majorité avait inscrit une thèmatique autour du développement durable et de l Agenda 21

Plus en détail

Etude pour l université d été du CNOA

Etude pour l université d été du CNOA Etude pour l université d été du CNOA Sondage Ifop pour le Conseil National de l Ordre des Architectes N 112209 Contacts Ifop : Damien Philippot / Esteban Pratviel Département Opinion et Stratégies d Entreprise

Plus en détail

Forte d une équipe de 80 personnes, FALCO est un partenaire incontournable de l assistance à maîtrise d ouvrage et du management de votre projet.

Forte d une équipe de 80 personnes, FALCO est un partenaire incontournable de l assistance à maîtrise d ouvrage et du management de votre projet. Société spécialisée dans le conseil et l'ingénierie, FALCO est devenue un leader français dans son domaine d'activité. Implantée en Limousin depuis 1989, FALCO bénéficie d'une implantation en Roumanie

Plus en détail

La DDTM 59 au service des territoires

La DDTM 59 au service des territoires La au service des territoires Créée en janvier 2010, la Direction Départementale des Territoires et de la Mer, direction interministérielle, est chargée du portage de l ensemble des politiques publiques

Plus en détail

«Vers le véhicule connecté»

«Vers le véhicule connecté» «Vers le véhicule connecté» Le cercle des idées Quimper Technopole-Cornouaille Jeudi 26 septembre 2013 Philippe COSQUER : Chargé de Projets ] Moteur d idées pour véhicules spécifiques [ Le Pôle de compétitivité

Plus en détail

PRESENTATION DE LA RECHERCHE-ACTION. Innovation, Responsabilité, Engagement et Efficience

PRESENTATION DE LA RECHERCHE-ACTION. Innovation, Responsabilité, Engagement et Efficience PRESENTATION DE LA RECHERCHE-ACTION Innovation, Responsabilité, Engagement et Efficience 0 LE DEVELOPPEMENT DURABLE, LEVIER D INNOVATION POUR L ACCOMPAGNEMENT DES PERSONNES? Fidèle à ses engagements et

Plus en détail

BC 05.03.02. Le management environnemental : Guide de lecture de la norme ISO 14001,

BC 05.03.02. Le management environnemental : Guide de lecture de la norme ISO 14001, BC 05.03.02 Le management environnemental : Guide de lecture de la norme ISO 14001, Spécialité(s) : Toutes concernées Disciplines concernées : Toutes spécialités Titre : Guide de lecture de la norme NF

Plus en détail

Institut de Recherche & Développement pour la Transition Énergétique de la Ville

Institut de Recherche & Développement pour la Transition Énergétique de la Ville Institut de Recherche & Développement pour la Transition Énergétique de la Ville Le consortium Efficacity 6 INDUSTRIELS LEADERS DANS LEUR DOMAINE 7 SOCIÉTÉS D INGÉNIERIE 15 STRUCTURES ACADÉMIQUES D EXCELLENCE

Plus en détail

Programme Véhicule du futur Le programme Véhicule du futur dispose d un milliard d euros

Programme Véhicule du futur Le programme Véhicule du futur dispose d un milliard d euros «é» Le programme Véhicule du futur dispose d un milliard d euros Il couvre 3 grands secteurs : Automobile (voitures, camions, bus, 2 roues..) Ferroviaire Naval, maritime et fluvial Le programme vise à

Plus en détail

Matinales Smart Home IGNES

Matinales Smart Home IGNES Matinales Smart Home IGNES Didier Geig Directeur Commercial division Power & Distribution France Jeudi 27 septembre 2012 Un monde qui change 2 L entrée dans la nouvelle ère de l énergie est une réalité

Plus en détail

Terres en ville Atelier 2/14 décembre 2009. Le diagnostic agricole Scot/Penap de l agglomération lyonnaise

Terres en ville Atelier 2/14 décembre 2009. Le diagnostic agricole Scot/Penap de l agglomération lyonnaise Terres en ville Atelier 2/14 décembre 2009 Le diagnostic agricole Scot/Penap de l Rappel du contexte Le territoire du Scot : -72 communes (Grand Lyon +17 communes 3 EPCI) -730 km2-1 250 000 habitants Le

Plus en détail

Mobilité Innovante. Solutions intelligentes pour les véhicules en milieux incertains.

Mobilité Innovante. Solutions intelligentes pour les véhicules en milieux incertains. Mobilité Innovante Solutions intelligentes pour les véhicules en milieux incertains. Simulation en robotique mobile en milieux naturels. D une action LabEx à l entreprise innovante. Historique 2 Thèses

Plus en détail

Votre partenaire pour des solutions intégrales, durables et sûres dans le domaine des transports et de la mobilité.

Votre partenaire pour des solutions intégrales, durables et sûres dans le domaine des transports et de la mobilité. Votre partenaire pour des solutions intégrales, durables et sûres dans le domaine des transports et de la mobilité. PRESENTATION JODAR + PARTNERS SA, mobility & urban planning offre des services intégraux

Plus en détail

Participer à l expérimentation sur l affichage environnemental

Participer à l expérimentation sur l affichage environnemental Participer à l expérimentation sur l affichage environnemental Hop-Cube - Paris Innovation Bourse 5 rue d Uzès - 75002 Paris contact@hop-cube.com Tel. : 01 40 13 53 26 www.hop-cube.com PROP201011_047,

Plus en détail

BIM Journées de l Ecoconstruction

BIM Journées de l Ecoconstruction BIM Journées de l Ecoconstruction 09 octobre 2015 Lorraine Qualité Environnement Sommaire 1. Présentation du pôle Fibres Energivie 2. Qu est ce que le BIM 3. Les enjeux du BIM et de la transition numérique

Plus en détail

Mission de définition d un programme pour la Maison du Parc naturel régional de Camargue aux Saintes Maries de la Mer

Mission de définition d un programme pour la Maison du Parc naturel régional de Camargue aux Saintes Maries de la Mer Mission de définition d un programme pour la Maison du Parc naturel régional de Camargue aux Saintes Maries de la Mer Contexte de l opération : Situé à Pont de Gau sur la commune des Saintes-Maries-de-la-Mer,

Plus en détail

ORIENTATIONS SECTORIELLES 2014-2016 PÔLE DE COMPÉTENCES CULTURE BIBLIOTHÈQUES ET PATRIMOINES

ORIENTATIONS SECTORIELLES 2014-2016 PÔLE DE COMPÉTENCES CULTURE BIBLIOTHÈQUES ET PATRIMOINES ORIENTATIONS SECTORIELLES 2014-2016 PÔLE DE COMPÉTENCES CULTURE BIBLIOTHÈQUES ET PATRIMOINES Contexte et principales évolutions - Bibliothèques et patrimoines Le rôle et les missions des bibliothèques

Plus en détail

RENCONTRES DE VILLES FRANCO-ALLEMANDES. Stuttgard 19 et 20 mars 2013

RENCONTRES DE VILLES FRANCO-ALLEMANDES. Stuttgard 19 et 20 mars 2013 RENCONTRES DE VILLES FRANCO-ALLEMANDES Stuttgard 19 et 20 mars 2013 PLAN DE LA PRESENTATION PRESENTATION GENERALE DE L ADEME TRANSITION ENERGERTIQUE: ROLE DE L AGENCE L APPUI AUX COLLECTIVITES Établissement

Plus en détail

Le management de l innovation dans le secteur du logement social. Université d été 2012 Introduction

Le management de l innovation dans le secteur du logement social. Université d été 2012 Introduction Le management de l innovation dans le secteur du logement social Université d été 2012 Introduction INTRODUCTION : ENJEUX DE L INNOVATION DANS LE SECTEUR PROFESSIONNEL L innovation, constante dans l histoire

Plus en détail

Comment gagner du temps?

Comment gagner du temps? Comment gagner du temps? PTV. The Mind of Movement PTV Group propose des logiciels et conseils en matière de trafic, logistique, transport et géomarketing. Nous planifions et optimisons le déplacement

Plus en détail

Nos convictions et nos expertises

Nos convictions et nos expertises Enjeux et particularités des Systèmes d Information Géographique Nos convictions et nos expertises Cédric Damiens Directeur - ALDEA ALDEA - www.aldea.fr Enjeux et particularités des Systèmes d Information

Plus en détail

Le Pôle Technologie-innovation urbaine

Le Pôle Technologie-innovation urbaine Le Pôle Technologie-innovation urbaine H A B IT ER, S E D EP LA CER, COM M U N IQ U ER A U T R EM EN T V EN EZ V IV R E ET P A R T A GER A V EC N OU S LA V ILLE D E D EM A IN Ils exposent toute la journée.

Plus en détail

CATALOGUE DE FORMATION

CATALOGUE DE FORMATION CATALOGUE DE FORMATION Centre Expert Formation International / Académie Internationale des Hautes Etudes pour l Ingénierie et l Innovation C.E.F International Maroc / AIDHEII SOMMAIRE Energie.page 3 Air..page

Plus en détail

Comment rendre les bâtiments plus performants, plus sûrs, plus confortables et plus économes?

Comment rendre les bâtiments plus performants, plus sûrs, plus confortables et plus économes? Comment rendre les bâtiments plus performants, plus sûrs, plus confortables et plus économes? *Des réponses pour les infrastructures. Siemens, votre partenaire pour la conception et la rénovation de bâtiments

Plus en détail

Une alternative au tout-voiture en péri-urbain Présentation de la 1 ère rame du Tram-train au grand public

Une alternative au tout-voiture en péri-urbain Présentation de la 1 ère rame du Tram-train au grand public Communiqué de presse Nantes, le 6 février 2010 Une alternative au tout-voiture en péri-urbain Présentation de la 1 ère rame du Tram-train au grand public Choisie en avril 2007 dans le cadre d un appel

Plus en détail

«CADRE DE PROPOSITION»

«CADRE DE PROPOSITION» «CADRE DE PROPOSITION» Mission type d assistance à maîtrise d ouvrage «qualité d usage, performances énergétiques et environnementales réelles, maîtrise des investissements» Bâtiment neuf ou rénovation

Plus en détail

Optimisation et simulation de l exploitation ferroviaire

Optimisation et simulation de l exploitation ferroviaire Optimisation et simulation de l exploitation ferroviaire François Ramond SNCF Innovation & Recherche Journée industrielle GDR RO MACS SOMMAIRE INTRODUCTION Présentation du système ferroviaire français,

Plus en détail

BIM : Le bâtiment à l ère de la Big-Data, intégration interprofessionnelle des processus de conception, construction et exploitation.

BIM : Le bâtiment à l ère de la Big-Data, intégration interprofessionnelle des processus de conception, construction et exploitation. BAUJET Gabrielle KOÇA Enea LANÇON Louis SONNET Benjamin TOPI Blerim B3 2014-2015 Groupe 37 BIM : Le bâtiment à l ère de la Big-Data, intégration interprofessionnelle des processus de conception, construction

Plus en détail

Enjeux de l électrification des transports urbains Colloque sur l électrification des transports au Québec Mai 2010

Enjeux de l électrification des transports urbains Colloque sur l électrification des transports au Québec Mai 2010 Enjeux de l électrification des transports urbains Colloque sur l électrification des transports au Québec Jacques Drouin, ing. Spécialiste principal Gestion des produits Réseaux de transport urbain Enjeux

Plus en détail

Réponse de Monsieur Paul GIACOBBI Président du Conseil Exécutif de Corse A la question orale posée par M. Antoine ORSINI

Réponse de Monsieur Paul GIACOBBI Président du Conseil Exécutif de Corse A la question orale posée par M. Antoine ORSINI Réponse de Monsieur Paul GIACOBBI Président du Conseil Exécutif de Corse A la question orale posée par M. Antoine ORSINI Monsieur le Président de l Assemblée de Corse, Monsieur le Conseiller, Mesdames

Plus en détail

Energie et compétitivité économique Profitez de la dérèglementation du marché pour raisonner en coût global

Energie et compétitivité économique Profitez de la dérèglementation du marché pour raisonner en coût global 02 avril 2015 Energie et compétitivité économique Profitez de la dérèglementation du marché pour raisonner en coût global l opportunité de raisonner global Dérégulation incertitudes opportunités Nouvelles

Plus en détail

Rapporteur : Louis VILLARET RAPPORT 1.2 ADMINISTRATION GENERALE EVALUATION DES POLITIQUES PUBLIQUES : RESEAU REVMED PARTICIPATION AU RESEAU REVMED, RESEAU MEDITERRANEEN DE COLLECTIVITES POUR L EVALUATION

Plus en détail

4 mars 2014. Club Mines Energie. Smart Grids : premiers retours d expérience

4 mars 2014. Club Mines Energie. Smart Grids : premiers retours d expérience Club Mines Energie Smart Grids : premiers retours d expérience 4 mars 2014 Guillaume PARISOT Directeur Innovation 06 64 49 38 41 GPR@bouygues-immobilier.com Un territoire urbain mixte Territoire d innovation

Plus en détail

ACTE HLM 2016-2020. pour Agir pour le Climat et la Transition Énergétique. Les engagements du Mouvement Hlm. Du 22 au 24 septembre 2015

ACTE HLM 2016-2020. pour Agir pour le Climat et la Transition Énergétique. Les engagements du Mouvement Hlm. Du 22 au 24 septembre 2015 ACTE HLM 2016-2020 Les engagements du Mouvement Hlm pour Agir pour le Climat et la Transition Énergétique Du 22 au 24 septembre 2015 Du 22 au 24 septembre 2015 Préambule En 1972, la Conférence des Nations

Plus en détail

L avenir des systèmes de production industriels, un domaine de recherche? Présentation par Daniel Brissaud Responsable scientifique

L avenir des systèmes de production industriels, un domaine de recherche? Présentation par Daniel Brissaud Responsable scientifique L avenir des systèmes de production industriels, un domaine de recherche? Présentation par Daniel Brissaud Responsable scientifique Points abordés dans la présentation Daniel Brissaud, Grenoble-INP Professeur

Plus en détail

I N N O VAT I O N D AY 2 0 1 6 TECHNOLOGIES INTELLIGENTES POUR VOITURES BRANCHÉES

I N N O VAT I O N D AY 2 0 1 6 TECHNOLOGIES INTELLIGENTES POUR VOITURES BRANCHÉES I N N O VAT I O N D AY 2 0 1 6 TECHNOLOGIES INTELLIGENTES POUR VOITURES BRANCHÉES I N N O V A T I O N D A Y 2 0 1 6 PAGE 01 ÉDITO Soucieux de s inscrire dans une démarche de mobilité durable, le Groupe

Plus en détail

PROGRAMME OPERATIONNEL FEDER 2007-2013 POITOU-CHARENTES CRITERES DE SELECTION DES PROJETS PAR AXE ET PAR MESURE

PROGRAMME OPERATIONNEL FEDER 2007-2013 POITOU-CHARENTES CRITERES DE SELECTION DES PROJETS PAR AXE ET PAR MESURE PREFECTURE DE LA REGION POITOU-CHARENTES PROGRAMME OPERATIONNEL FEDER 2007-2013 POITOU-CHARENTES CRITERES DE SELECTION DES PROJETS PAR AXE ET PAR MESURE Axes / Mesures du po Critères inscrits dans le PO

Plus en détail

Programme de Développement concerté de l Administration Numérique Territoriale

Programme de Développement concerté de l Administration Numérique Territoriale 2015-2017 1 Table des matières PREAMBULE... 3 Un programme articulé autour de 4 principes directeurs et 4 axes stratégiques reposant sur un pilotage et un accompagnement renforcé... 5 I. Présentation des

Plus en détail

Le Syndicat National des Patinoires

Le Syndicat National des Patinoires Le Syndicat National des Patinoires Atelier : Installation frigorifique et Développement Gilles DELCROS Directeur Technique Sommaire de l atelier - Présentation générale et historique de la démarche HQE,

Plus en détail

Interview. témoignage métier

Interview. témoignage métier Interview témoignage métier Marie-José Makareinis Promotion 1992 De la DDE à un syndicat intercommunal, sur des missions en pleine évolution et de pointe (Energies renouvelables, fibre optique) avec un

Plus en détail

EVALUATION DES POLITIQUES PUBLIQUES. Volontés et conséquences (pp)?

EVALUATION DES POLITIQUES PUBLIQUES. Volontés et conséquences (pp)? EVALUATION DES POLITIQUES PUBLIQUES Volontés et conséquences (pp)? Emmanuel JAECK Conseiller Evaluation Mission Prospective, Evaluation et Concertation Citoyenne Rencontre ARPE novembre 2015 1 Sommaire

Plus en détail

cete de l Est Centre d Etudes Techniques de l Equipement de l Est www.cete-est.developpement-durable.gouv.fr

cete de l Est Centre d Etudes Techniques de l Equipement de l Est www.cete-est.developpement-durable.gouv.fr cete de l Est ENVIRONNEMENT ET RISQUES Centre d Etudes Techniques de l Equipement de l Est www.cete-est.developpement-durable.gouv.fr Approches globales Contribuer par ses prestations à une perception

Plus en détail

L aménagement du territoire à travers la maquette 3D L Avenue Digital Media

L aménagement du territoire à travers la maquette 3D L Avenue Digital Media L aménagement du territoire à travers la maquette 3D L Avenue Digital Media créateur de mondes virtuels 2012 - Lausanne, axes forts L Avenue Digital Media En quelques mots L Avenue Digital Media est spécialisée

Plus en détail

Sciences Humaines et Sociales GEOGRAPHIE, AMENAGEMENT, ENVIRONNEMENT (GAE) TRANSPORT MOBILITE ENVIRONNEMENT CLIMAT (TMEC)

Sciences Humaines et Sociales GEOGRAPHIE, AMENAGEMENT, ENVIRONNEMENT (GAE) TRANSPORT MOBILITE ENVIRONNEMENT CLIMAT (TMEC) Niveau : MASTER année Domaine : Mention : Parcours : Volume horaire étudiant : Sciences Humaines et Sociales GEOGRAPHIE, AMENAGEMENT, ENVIRONNEMENT (GAE) TRANSPORT MOBILITE ENVIRONNEMENT CLIMAT (TMEC)

Plus en détail

Appel à Manifestations d Intérêt Champagne-Ardenne 2015-2016

Appel à Manifestations d Intérêt Champagne-Ardenne 2015-2016 Appel à Manifestations d Intérêt Champagne-Ardenne 2015-2016 DEPLOIEMENT LOCAL DE PLATEFORMES DE RENOVATION ENERGETIQUE DE L HABITAT PRIVE Date limite de dépôt du dossier pour un financement 2015 : 11/09/2015

Plus en détail

SOMMAIRE PRÉAMBULE... 3 I - L ÉVALUATION : UN OUTIL AU SERVICE DE L ACTION... 4 II - LA DÉONTOLOGIE DE L ÉVALUATION... 6

SOMMAIRE PRÉAMBULE... 3 I - L ÉVALUATION : UN OUTIL AU SERVICE DE L ACTION... 4 II - LA DÉONTOLOGIE DE L ÉVALUATION... 6 CHARTE DE L ÉVALUATION DES POLITIQUES PUBLIQUES 1 SOMMAIRE Pages PRÉAMBULE... 3 I - L ÉVALUATION : UN OUTIL AU SERVICE DE L ACTION... 4 II - LA DÉONTOLOGIE DE L ÉVALUATION... 6 III - LE DISPOSITIF D ÉVALUATION

Plus en détail

Master 2 UA : Urbanisme et Aménagement

Master 2 UA : Urbanisme et Aménagement UFR de Géographie et Aménagement Master 2 UA : Urbanisme et Aménagement Parcours professionnalisant Ville et Projets Le parcours Ville et Projets propose trois options (PU, RESAD et PIF) avec 3 UE mutualisées

Plus en détail

La Ville Numérique : un outil innovant pour faciliter la mise en débat

La Ville Numérique : un outil innovant pour faciliter la mise en débat La Ville Numérique : un outil innovant pour faciliter la mise en débat Souheil SOUBRA CSTB Responsable de la division MOD-EVE (Modélisation des phénomènes physiques & Environnements Virtuels Enrichis)

Plus en détail

DU DIAGNOSTIC ENERGETIQUE DU BATI ANCIEN A LA DIFFUSION DES CONNAISSANCES Méthodologie et cas pratiques de villes françaises à secteurs protégés

DU DIAGNOSTIC ENERGETIQUE DU BATI ANCIEN A LA DIFFUSION DES CONNAISSANCES Méthodologie et cas pratiques de villes françaises à secteurs protégés DU DIAGNOSTIC ENERGETIQUE DU BATI ANCIEN A LA DIFFUSION DES CONNAISSANCES Méthodologie et cas pratiques de villes françaises à secteurs protégés Anaïs Cloux Chargée de mission Patrimoine et Développement

Plus en détail

Pôle de compétitivité Aerospace Valley

Pôle de compétitivité Aerospace Valley Pôle de compétitivité Aerospace Valley Cahier des charges Prestation de consultant Action collective COMETES Collaboration et Organisation pour un Meilleure Entente Transverse des Entreprises du Spatial

Plus en détail

L offre SaaS : un choix porteur de valeur ajoutée pour votre organisation. *On Demand

L offre SaaS : un choix porteur de valeur ajoutée pour votre organisation. *On Demand L offre SaaS : un choix porteur de valeur ajoutée pour votre organisation *On Demand Parce que votre organisation est unique, parce que vos besoins sont propres à votre métier et à votre environnement,

Plus en détail

ISCAE-CASABLANCA LISTE DES FORMATIONS DISPENSEES

ISCAE-CASABLANCA LISTE DES FORMATIONS DISPENSEES ISCAE-CASABLANCA LISTE DES FORMATIONS DISPENSEES ANNEE UNIVERSITAIRE 2014-2015 A. La Grande Ecole Les conditions d accès Le concours est ouvert aux : 1. Elèves des classes préparatoires, âgés de 22 ans

Plus en détail

Des ve hicules connecte s sans compromettre la se curite des personnes et des biens

Des ve hicules connecte s sans compromettre la se curite des personnes et des biens Des ve hicules connecte s sans compromettre la se curite des personnes et des biens 1. Enjeux et objectifs Le monde automobile doit répondre à des attentes client en constante évolution apportées notamment

Plus en détail

Echelles et enjeux contemporains. du projet et du planning

Echelles et enjeux contemporains. du projet et du planning 1 Les Gares au Miroir de l'urbain Gares métropolitaines Séminaire Doctoral, Ecole des Ponts ParisTech, 2013-2014 Echelles et enjeux contemporains Organisé par Nacima Baron-Yellès (LVMT) et Nathalie Roseau

Plus en détail

DESIGNATION DU MAITRE D OUVRAGE CAHIER DES CHARGES. Etude de programmation pour Nom de l opération*

DESIGNATION DU MAITRE D OUVRAGE CAHIER DES CHARGES. Etude de programmation pour Nom de l opération* DESIGNATION DU MAITRE D OUVRAGE CAHIER DES CHARGES Etude de programmation pour Nom de l opération* (Programme fonctionnel, architectural, urbanistique, technique et environnemental dans le cas d une réhabilitation)

Plus en détail

L INFORMATIQUE OPÉRATIONNELLE

L INFORMATIQUE OPÉRATIONNELLE INTERBRANCHES FAMILLE MALADIE RECOUVREMENT RETRAITE ORGANISATION DU DISPOSITIF NATIONAL Le dispositif de formation est proposé par l Ucanss et mis en oeuvre par le Crafep, le CRF de Tours et le CRF de

Plus en détail

Présentation de l UGAP

Présentation de l UGAP 2013 Statut et mission PRÉSENTATION GÉNÉRALE DE L UNION DES GROUPEMENTS D ACHATS PUBLICS (UGAP) L UGAP est un établissement public industriel et commercial créé en 1985 et placé sous la double tutelle

Plus en détail

www.vision-2018.org - 25 -

www.vision-2018.org - 25 - www.vision-2018.org - 25 - La navigation intérieure est un mode de transport dynamique et tourné vers l avenir. Par la «Vision 2018», la Commission Centrale pour la Navigation du Rhin (CCNR) se fixe pour

Plus en détail

Analyse du Cycle de Vie ACV État de l'art

Analyse du Cycle de Vie ACV État de l'art Solutions innovantes pour l'environnement Solinnen Analyse du Cycle de Vie ACV État de l'art Document préparé par Philippe Osset pour l'afite 17 novembre 2011 Solinnen Page 1/14 Sommaire Introduction suite

Plus en détail

PROJET. Guillaume BROUSSEAU 06.15.40.37.42. Patrice TRAVAIL 04 75 55 66 39. PRÉSENTATION Mai 2013

PROJET. Guillaume BROUSSEAU 06.15.40.37.42. Patrice TRAVAIL 04 75 55 66 39. PRÉSENTATION Mai 2013 PROJET PRÉSENTATION Mai 2013 Patrice TRAVAIL 04 75 55 66 39 Guillaume BROUSSEAU 06.15.40.37.42 Vision, stratégie et moyens Vision : Partager pour Augmenter les richesses Sociales -> humaines, de proximité,

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE CRÉATION DU CTIPC

DOSSIER DE PRESSE CRÉATION DU CTIPC DOSSIER DE PRESSE CRÉATION DU CTIPC Janvier 2016 COMMUNIQUÉ DE PRESSE Décembre 2015 LA CRÉATION DU CTIPC Le PEP se réjouit de la ratification par Emmanuel Macron, Ministre de l Economie et des Finances,

Plus en détail

Annexe promotion du gaz.doc 1

Annexe promotion du gaz.doc 1 Annexe : Présentation des actions de promotion du gaz naturel Depuis 2008, la promotion de l énergie gaz naturel est l un des grands enjeux de GrDF et constitue un poste de dépense à part entière pris

Plus en détail

CONTRIBUTION DES DIRIGEANTS DE GRANDS GROUPES ÉNERGÉTIQUES EUROPÉENS AU CONSEIL EUROPÉEN DES 20 ET 21 MARS 2014

CONTRIBUTION DES DIRIGEANTS DE GRANDS GROUPES ÉNERGÉTIQUES EUROPÉENS AU CONSEIL EUROPÉEN DES 20 ET 21 MARS 2014 CONTRIBUTION DES DIRIGEANTS DE GRANDS GROUPES ÉNERGÉTIQUES EUROPÉENS AU CONSEIL EUROPÉEN DES 20 ET 21 MARS 2014 La politique énergétique et climatique européenne se trouve à la croisée des chemins. Les

Plus en détail

Stratégie montréalaise 2014-2017

Stratégie montréalaise 2014-2017 Stratégie montréalaise 2014-2017 22 octobre 2014 Stratégie montréalaise Conditions d une stratégie gagnante : 1. Être conçue par et pour les citoyens Dialoguer avec les citoyens de façon continue Privilégier

Plus en détail

STEEVE. Stockage d Energie Electrochimique pour Véhicules Electriques

STEEVE. Stockage d Energie Electrochimique pour Véhicules Electriques STEEVE Stockage d Energie Electrochimique pour Véhicules Electriques 1 La plate-forme STEEVE est vitale pour la pérennité de la filière électrique Sécurité «intrinsèque» pour toutes les technologies de

Plus en détail

Renouvellement de l engagement aux 10 principes du Pacte Mondial. Je renouvelle l engagement de la SNCF au respect des 10 principes du Pacte Mondial.

Renouvellement de l engagement aux 10 principes du Pacte Mondial. Je renouvelle l engagement de la SNCF au respect des 10 principes du Pacte Mondial. Engagement Paris, le 10 décembre 2008 Renouvellement de l engagement aux 10 principes du Pacte Mondial Je renouvelle l engagement de la SNCF au respect des 10 principes du Pacte Mondial. Guillaume Pepy

Plus en détail

Un bureau d études engagé

Un bureau d études engagé C o n s u l t a n t s Un bureau d études engagé ASSISTANCE À MAITRISE D OUVRAGE PENSER LES PROJETS- ÉTUDES ET CONSEILS - PROGRAMMATIONS Faire le pari d un renouveau de la qualité des modes d habiter, de

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉDUCATION NATIONALE, DE LA JEUNESSE ET DE LA VIE ASSOCIATIVE Arrêté du 8 février 2011 fixant le programme pour le cycle terminal de la série

Plus en détail

DIAGNOSTIC TERRITORIAL STRATEGIQUE PROGRAMMES EUROPEENS 2014-2020 REGION CORSE

DIAGNOSTIC TERRITORIAL STRATEGIQUE PROGRAMMES EUROPEENS 2014-2020 REGION CORSE DIAGNOSTIC TERRITORIAL STRATEGIQUE PROGRAMMES EUROPEENS 2014-2020 REGION CORSE Type de la fiche : fiche thématique territoriale (Corse) liée à l Annexe I G Thème de la FICHE : Objectif thématique n 7 correspondant

Plus en détail

APPEL A PROPOSITION 2015 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE

APPEL A PROPOSITION 2015 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE APPEL A PROPOSITION 2015 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE Dispositif : RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE (1.1.B) Fonds européen concerné : FEDER Objectif spécifique : Augmenter

Plus en détail

Evaluation des bénéfices indirects d'une nouvelle infrastructure de transport

Evaluation des bénéfices indirects d'une nouvelle infrastructure de transport 11/12/13 1/7 Evaluation des bénéfices indirects d'une nouvelle infrastructure de transport Introduction Pour progresser vers une valorisation plus complète des effets socioéconomiques et économiques du

Plus en détail

L impératif de l innovation : la conception agile dans le secteur de l automobile

L impératif de l innovation : la conception agile dans le secteur de l automobile L impératif de l innovation : la conception agile dans le secteur de l automobile Le secteur de l automobile est l un des plus importants au monde. Il dépense plus de 100 milliards de dollars par an en

Plus en détail

Travail Collaboratif autour du BIM

Travail Collaboratif autour du BIM Travail Collaboratif autour du BIM smabtp Eric Lebègue, 12 Février 2014 Avec: La maquette numérique BIM Conception 3D + informations sémantiques pour construire virtuellement avant de construire réellement.

Plus en détail

Agir ensemble. pour une meilleure qualité. de l eau des sols & de l habitat

Agir ensemble. pour une meilleure qualité. de l eau des sols & de l habitat Agir ensemble pour une meilleure qualité de l eau des sols & de l habitat Conseil & services pour des solutions économiques et durables Terre & Via est une société de conseil et de services dédiés à l

Plus en détail

TRANSPORT FERROVIAIRE

TRANSPORT FERROVIAIRE TRANSPORT FERROVIAIRE «AMELIORER LE PARCOURS DU DERNIER KILOMETRE» REGLEMENT D APPEL A PROJETS - 1 ère EDITION 2015 - OUVERTURE DE L APPEL A PROJETS : 01 avril 2015 Les documents de candidature (déclaration

Plus en détail

Enseignement supérieur - Recherche

Enseignement supérieur - Recherche 254 Enseignement supérieur - Recherche Le domaine fonctionnel Enseignement supérieur Recherche regroupe les emplois qui concourent à l enseignement supérieur et à la recherche. 255 CADRE DE DIRECTION EN

Plus en détail

BILAN DES ÉMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE AIR FRANCE Année civile 2014

BILAN DES ÉMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE AIR FRANCE Année civile 2014 BILAN DES ÉMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE AIR FRANCE Année civile 2014 CONTENU 1. INTRODUCTION...3 1.1. Cadre réglementaire... 3 1.2. Méthodologie retenue... 3 2. ÉMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE...4

Plus en détail

Après Clarté à Laval, une 2 ème Plateforme Régionale d Innovation sur la réalité virtuelle basée à Saint Nazaire

Après Clarté à Laval, une 2 ème Plateforme Régionale d Innovation sur la réalité virtuelle basée à Saint Nazaire Après Clarté à Laval, une 2 ème Plateforme Régionale d Innovation sur la réalité virtuelle basée à Saint Nazaire Le 21 octobre 2010 P.R.I. «Centre industriel de la réalité virtuelle» Site Airbus de Saint

Plus en détail

Rapport d évaluation en vue du renouvellement de l autorisation à délivrer des diplômes valant grade de licence et de master

Rapport d évaluation en vue du renouvellement de l autorisation à délivrer des diplômes valant grade de licence et de master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation en vue du renouvellement de l autorisation à délivrer des diplômes valant grade de licence et de master Diplôme d Etudes En Architecture (DEEA)

Plus en détail

MISSION DE MAITRISE D ŒUVRE DU BATIMENT DE COORDINATION DECHETS CAS DES OPERATIONS DE CONSTRUCTION

MISSION DE MAITRISE D ŒUVRE DU BATIMENT DE COORDINATION DECHETS CAS DES OPERATIONS DE CONSTRUCTION GUIDE A LA REDACTION D'UN CAHIER DES CHARGES Pour tout bénéficiaire d un concours financier de l ADEME dans le cadre du dispositif d aide à la décision CAHIER DES CHARGES MISSION DE MAITRISE D ŒUVRE DU

Plus en détail

Projets numériques de Franche-Comté 2015-2018. À Besançon le 5 février 2015

Projets numériques de Franche-Comté 2015-2018. À Besançon le 5 février 2015 Projets numériques de Franche-Comté 2015-2018 À Besançon le 5 février 2015 Assure la structuration de l offre numérique en Franche-Comté Assure la structuration de la demande de services numériques et

Plus en détail

db Vib GROUPE Le groupe est composé de trois sociétés indépendantes et complémentaires L expertise dynamique Ingénierie au service des industriels

db Vib GROUPE Le groupe est composé de trois sociétés indépendantes et complémentaires L expertise dynamique Ingénierie au service des industriels db Vib GROUPE Le groupe est composé de trois sociétés indépendantes et complémentaires L expertise dynamique Prestations de service, expertise, essais, maintenance et formation Ingénierie au service des

Plus en détail

DIAGNOSTIC DES PERFORMANCES ENERGETIQUES DES BATIMENTS DE LA COMMUNAUTE URBAINE DE STRASBOURG

DIAGNOSTIC DES PERFORMANCES ENERGETIQUES DES BATIMENTS DE LA COMMUNAUTE URBAINE DE STRASBOURG DIAGNOSTIC DES PERFORMANCES ENERGETIQUES DES BATIMENTS DE LA COMMUNAUTE URBAINE DE STRASBOURG CONTEXTE Par rapport à la formation d éco conseiller La mise en situation professionnelle dans le cadre de

Plus en détail

Information Presse MAN Camions & Bus SAS

Information Presse MAN Camions & Bus SAS Evry, 23.09.2013 Avec le Lion s City Hybrid, MAN est un sérieux candidat à l expérimentation hybride organisée avec le Sytral sur l agglomération Lyonnaise. Le lancement de cette expérimentation hybride

Plus en détail

PRISME NOTRE EXPERTISE AU SERVICE DE VOS TALENTS

PRISME NOTRE EXPERTISE AU SERVICE DE VOS TALENTS PRISME NOTRE EXPERTISE AU SERVICE DE VOS TALENTS Partenariats et Réseaux de l INSA Strasbourg PRISME NOTRE EXPERTISE AU SERVICE DE VOS TALENTS pour les Métiers de l Entreprise Un pack destiné aux entreprises

Plus en détail

Gestion et exploitation d un réseau de transport en commun du 18 mai au 21 mai 2015

Gestion et exploitation d un réseau de transport en commun du 18 mai au 21 mai 2015 Gestion et exploitation d un réseau de transport en commun du 18 mai au 21 mai 2015 Recommandations générales Bernard Rivalta Ancien Président du SYTRAL Laurent Sénigout Directeur de l exploitation KEOLIS

Plus en détail

NOUVEAU CADRE DE GOUVERNANCE DE LA SÉCURITÉ DE L INFORMATION

NOUVEAU CADRE DE GOUVERNANCE DE LA SÉCURITÉ DE L INFORMATION NOUVEAU CADRE DE GOUVERNANCE DE LA SÉCURITÉ DE L INFORMATION 13 mai 2014 Sous-secrétariat du dirigeant principal de l information Direction de l encadrement de la sécurité de l information TABLE DES MATIÈRES

Plus en détail

AMENAGEMENT DU TERRITOIRE URBANISME DURABLE 15.08.2. Quartiers durables des villes et villages. Annexe 3.6

AMENAGEMENT DU TERRITOIRE URBANISME DURABLE 15.08.2. Quartiers durables des villes et villages. Annexe 3.6 AMENAGEMENT DU TERRITOIRE URBANISME DURABLE Quartiers durables des villes et villages 15.08.2 Annexe 3.6 La Région qualité, une des quatre valeurs collectives qui fondent le projet et l ambition du SRADDT,

Plus en détail