Stratégie de placement octobre/novembre 2009

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Stratégie de placement octobre/novembre 2009"

Transcription

1 Informations relatives aux décisions du comité de placement Stratégie de placement octobre/novembre 2009 Valiant Banque Privée

2 Contenu Environnement macro-économique... 3 Évolution économique actuelle par zone géographique Évaluation de l évolution économique future Catégories d actifs... 4 Obligations... 4 Monnaies... 4 Emprunts convertibles... 4 Immobilier... 4 Actions... 5 Matières premières... 5 Conclusion... 6 Stratégie de placement Impact sur les portefeuilles... 7 Disclaimer

3 Environnement macro-économique Évolution économique actuelle par zone géographique Tendance de croissance à long terme Chine Zone euro / Royaume-Uni Etats-Unis Suisse Japon Cycle conjoncturel Évaluation de l évolution économique future Retour à une croissance positive grâce aux investissements de stocks et aux mesures de relance massives. Probabilité La crise financière tire à sa fin, les actions de sauvetage s avérant efficaces. Les liquidités excédentaires sont absorbées. Les taux directeurs restent bas pour l'instant en l'absence de menace inflationniste. Incertitude quant à la durabilité de la demande des consommateurs et des investissements des entreprises. Les banques centrales combattent vigoureusement la déflation. Le chômage et le taux d'épargne continuent à grimper. Rétablissement conjoncturel progressif. Les taux directeurs sont relevés pour combattre l'inflation. Croissance Consensus Déflation cyclique 3

4 Catégories d actifs Obligations Rendement des obligations d Etat à 10 ans Prévisions d évolution des taux en CHF Rendement en % 4,5 4,0 3,5 3,0 2,5 2,0 1,5 1,0 Taux allemands Taux américains Taux suisses Pourcent 3,0 2,5 2,0 1,5 1,0 0,5 0,0 0,27 2,13 0,53 Informations les plus récentes 10 ans 2 ans 3 mois LIBOR 1, T 4-09 T 1-10 T 2-10 T 3-10 T 4-10 Une timide embellie est en train de se dessiner, mais il reste bien des incertitudes sur sa viabilité. A court terme 1, nous maintenons nos prévisions d une relative stabilité des taux d intérêt. Les principales banques centrales laisseront leur taux à un faible niveau pendant encore un certain temps. Le graphique de droite montre l évolution attendue des taux en CHF pour Les acteurs du marché anticipent une légère tendance à la hausse jusqu à la mi-2010, excepté pour les taux Libor à 3 mois. Vers la fin de 2010, le marché prévoit toutefois une hausse marquée de toutes les durées. A moyen terme 2, nous tablons également sur une hausse constante des taux à long terme en Suisse. Pour les durées de 10 ans, nous prévoyons un taux situé entre 2,50 % et 2,60 %, soit moins que ne l anticipe le marché. Les investisseurs peuvent continuer à employer les obligations d entreprise de qualité investment grade pour diversifier le portefeuille ; ces dernières sont à privilégier par rapport aux obligations d Etat. 2,78 Monnaies Principales monnaies Monnaies secondaires CHF par unité de monnaie étrangère USD/CHF EUR/CHF GBP/CHF CHF par unité de monnaie étrangère TRY / AUD ZAR/CHF 0, , ,85 AUD/CHF , , , , ZAR , La Banque nationale suisse (BNS) a répété qu elle attachait une grande importance à la parité EUR/CHF. Nous continuons à favoriser les placements en EUR. L USD reste sous pression. A court terme, on pourrait observer une évolution contraire suite au grand pessimisme des acteurs du marché. Les facteurs fondamentaux demeurent défavorables aux engagements en USD à moyen terme. Il faut s attendre à un raffermissement de l USD si les investisseurs pensent qu il y aura une hausse des taux aux Etats-Unis. Parmi les monnaies secondaires, l AUD nous paraît intéressant. L Australie est soutenue par la meilleure croissance économique de l espace asiatique et l accroissement de la demande de matières premières. En raison du niveau de leurs taux, les investissements dans le rand sud-africain (ZAR) et la lire turque (TRY) restent attrayants. 4

5 Catégories d actifs Emprunts convertibles Emprunts convertibles p. rapp. aux actions Immobilier Fonds immobiliers suisses Indexé MSCI Monde en CHF Indexé SBI Total AAA-BBB Jeffries Global Convertible Index en CHF Indice immobilier SWX La hausse des marchés des actions accroît l attrait de la composante actions des obligations convertibles. Autre facteur positif, l activité d émission dans ce segment a fortement progressé. Les obligations convertibles restent intéressantes à court 1 et moyen 2 terme. Le marché suisse de l immobilier reste stable. Le taux de vacances reste bas. L immobilier commercial souffre des premières conséquences de la récession : le taux de vacances a légèrement augmenté. Le marché immobilier suisse reste intéressant à moyen terme 2 en comparaison internationale. Actions Performance du au en monnaie locale 56,94 Marché des actions américain/évolution des bénéfices Indice S&P Pourcent ,57 13,91 19,08 7,79 Indexé EPS Suisse (SPI) Europe (DJ Stoxx 600) Amérique du Nord (S&P 500) Japon (Topix) Marchés émergents Les bénéfices des entreprises devraient s inscrire en territoire positif pour la plupart au 3 e trimestre, d ailleurs à un niveau plus élevé que prévu surtout grâce aux mesures de compression des coûts. Les analystes devront à nouveau réviser leurs prévisions à la hausse. Dans la phase initiale d une reprise économique, le chiffre d affaires ne s accroît pas encore. Les prévisions bénéficiaires pour les entreprises américaines de l indice S&P 500 (graphique de droite) s établissent à environ 56 USD pour la fin Pour la fin 2010, elles devraient atteindre quelque 70 USD selon les analystes, soit une progression de 25 %. Les craintes de replis intermittents des marchés des actions ne se sont pas réalisées. Les prévisions à moyen terme 2 pour les actions restent optimistes. La viabilité de la reprise reste entachée d incertitudes de même que son effet sur la croissance du chiffre d affaires et la qualité des bénéfices. 30 Matières premières Picard Angst Commodity Tracker face au DJ UBS Commodity Index Indexé PA Comodity Tracker DJ UBS Comodity Index La plupart des matières premières ont déjà anticipé les premiers signes d une embellie économique. A court terme 1, elles ne sont donc pas à l abri d un repli. Cette catégorie d actifs présente néanmoins toujours du potentiel à moyen 2 terme. Elle devrait mieux profiter de l accélération de la croissance économique que la moyenne. Il importe de les intégrer dans les portefeuilles en veillant à les diversifier largement. 1 dans les prochains 3 mois 2 dans les 6 à 12 prochains mois 5

6 Conclusion Le 7 octobre 2009, le comité de placement a décidé de surpondérer les actions, car il estime que les liquidités soutiendront les marchés des actions jusqu à la fin de l année. A noter que les attentes à l égard de la qualité des bénéfices et la propension aux prises de bénéfices ont augmenté. Géographiquement, nous donnons la préférence à l espace européen (hors Suisse) et aux marchés émergents. Aucun changement en ce qui concerne les quotes-parts obligataires. Nous maintenons la sous-pondération des obligations en CHF. Actuellement, nous favorisons les durées entre 3 et 5 ans. Pour des raisons de diversification et à cause des écarts de taux, les emprunts en EUR et GBP restent intéressants. Continuer à préférer les obligations d entreprise de qualité investment grade aux obligations d Etat. Les obligations convertibles demeurent intéressantes au sein d un portefeuille. Un nouveau repli des primes de crédit ainsi que la forte activité d émission augmentent l attrait de ces instruments dans les portefeuilles. Quant aux matières premières, nous les maintenons à un niveau neutre. Nous recommandons de largement diversifier cette catégorie d actifs. A moyen terme, nous pensons qu elle dégagera des rendements positifs. Enfin, pour diversifier les portefeuilles, il nous paraît utile d intégrer des monnaies secondaires, en l occurrence l AUD, le ZAR et le TRY. Stratégie de placement Catégories d actifs Rating Surpondération Souspondération Liquidités Neutre Obligations Souspondération Duration Ecarts de crédit Thèmes particuliers Accent sur une excellente qualité CHF, EUR, USD Immobilier Surpondération Suisse Monde Actions Surpondération Régions Secteurs Style / Taille Europe, marchés émergents Industrie Petites + moy. capitalisat. Suisse Finance; cons. cyclique Grandes capitalisations Matières premières Neutre Emprunts convertibles Surpondération Delta moyen Hedge Funds Untergewichtung Souspondération Monnaies EUR, GBP ZAR, TRY, AUD en complément USD, JPY 6

7 Impact sur les portefeuilles Clientèle institutionnelle / LPP 40 Allocation SAA TAA Diff. Liquidités 0,00 % 1,00 % 1,00 % Oblig. CHF 45,00 % 43,00 % -2,00 % Oblig. monn. étr. 15,00 % 14,00 % -1,00 % Actions CH 15,00 % 15,00 % 0,00 % Actions monde 25,00 % 27,00 % 2,00 % Total 100,00 % 100,00 % SAA: Allocation d actifs stratégique TAA: Allocation d actifs tactique SAA TAA 0 Liquidités Oblig. CHF Oblig. monn. étr. Actions CH Actions monde Clientèle privée / Valiant Classique Equilibré Allocation SAA TAA Diff. Liquidités 5,00 % 7,00 % -1,00 % Oblig. CHF 33,00 % 29,00 % -4,00 % Oblig. monn. étr. 22,00 % 21,00 % -1,00 % Actions CH 26,00 % 24,00 % -2,00 % Actions monde 14,00 % 19,00 % 5,00 % Immobilier CH 0,00 % 3,00 % 3,00 % Total 100,00 % 100,00 % SAA TAA SAA: Allocation d actifs stratégique TAA: Allocation d actifs tactique Liquidités Oblig. CHF Oblig. monn. étr. Actions CH Actions monde Immobilier CH 7

8 Clause de non-responsabilité (disclaimer) Ce document est exclusivement destiné à votre information et ne constitue ni une offre, ni une invitation ou une recommendation pour l achat ou la vente de produits déterminés, pour l exécution de transactions ou pour la conclusion d une quelconque opération juridique.cette possibilité d investissement a été élaborée par la section Investment de la Valiant Banque Privée et n est pas le résultatd une analyse financière. Bien que toute la diligence raisonnable a été appliquée et que des sources sûres ont été utilisées pour toutes les indications, une garantie ou caution pour l exactitude, l authenticité, la fidélité, l actualité ou l intégralité des informations présentées ne saurait être donnée. Avant de prendre une décision sur la base de ces informations, nous vous recommandons vivement de prendre contact avec votre conseiller(ère) en placement. Seule la personne qui est assurément au clair des risques que comporte cette affaireet qui est économiquement capable de supporter d éventuelles pertes y relatives devrait effectuer de telles affaires. En outre,nous attirons votre attention à la brochure «Risques particuliers dans le commerce de valeurs» que vous pouvez commanderchez nous. La performance future du capital investi ne peut pas être déduite d une evolution antérieure des cours, c.-à.-d.la valeur investie peut s aggrandir ou diminuer. Le maintien de la valeur (ou meme une augmentation de celle-ci) du capital investine peut pas être garanti à cause de l instabilité des cours. En aucun cas, la Valiant Banque Privée SA ne répond pas des pertes,de quelque nature qu elles pourrraient être, en particulier que ce soit sur la base des présentes informations ou à cause des risques inhérents aux marchés financiers. Berne, 28 octobre 2009 Valiant Banque Privée SA Bundesplatz Berne Tél Fax Laurenzenvorstadt 1, 5001 Aarau Tel Hauptstrasse 29, 3186 Guin Tel Dorfstrasse 9, 3550 Langnau i.e. Tel Pilatusstrasse 22, 6002 Lucerne Tel Rue de Romont 6, 1700 Fribourg Tel Gartenstrasse 6, 6301 Zoug Tel

Privilégier les actions et les emprunts d entreprise aux placements monétaires et aux emprunts d Etat AAA

Privilégier les actions et les emprunts d entreprise aux placements monétaires et aux emprunts d Etat AAA Swisscanto Asset Management SA Waisenhausstrasse 2 8021 Zurich Téléphone +41 58 344 49 00 Fax +41 58 344 49 01 assetmanagement@swisscanto.ch www.swisscanto.ch Politique de placement de Swisscanto pour

Plus en détail

Boussole. Divergence des indicateurs avancés. Actions - bon marché ou trop chères? Marchés boursiers - tout dépend du point de vue!

Boussole. Divergence des indicateurs avancés. Actions - bon marché ou trop chères? Marchés boursiers - tout dépend du point de vue! Boussole Juin 2015 Divergence des indicateurs avancés Actions - bon marché ou trop chères? Marchés boursiers - tout dépend du point de vue! Les règles du placement financier - Partie III Votre patrimoine,

Plus en détail

Economie et marchés. Editorial. Nos évaluations en bref

Economie et marchés. Editorial. Nos évaluations en bref Investment Strategy & Research Economie et marchés Août 21 Editorial Les tragédies financières ne manquent pas cet été: à peine le dernier acte de la crise grecque terminé, la Chine est ébranlée par un

Plus en détail

Vontobel Investment Banking. Vontobel Voncash Optimiser les placements sur le marché monétaire avec des devises et de l or

Vontobel Investment Banking. Vontobel Voncash Optimiser les placements sur le marché monétaire avec des devises et de l or Vontobel Investment Banking Vontobel Voncash Optimiser les placements sur le marché monétaire avec des devises et de l or Optimiser les placements sur le marché monétaire avec des devises et de l or La

Plus en détail

Du risque systémique à un retour aux données fondamentales?!

Du risque systémique à un retour aux données fondamentales?! Swisscanto Asset Management SA Waisenhausstrasse 2 8021 Zurich Téléphone +41 58 344 49 00 Fax +41 58 344 49 01 assetmanagement@swisscanto.ch www.swisscanto.ch Politique de placement de Swisscanto pour

Plus en détail

J.P. Morgan Asset Management. Obligations convertibles mondiales

J.P. Morgan Asset Management. Obligations convertibles mondiales DOCUMENT RESERVE AUX PROFESSIONNELS NE PAS DISTRIBUER AU PUBLIC J.P. Morgan Asset Management Obligations convertibles mondiales Antony Vallée, Responsable de la gestion convertibles Philosophie d investissement

Plus en détail

Taux de change. Calendrier des évènements de la semaine. Revue de marché hebdomadaire

Taux de change. Calendrier des évènements de la semaine. Revue de marché hebdomadaire Suite au puissant rebond des marchés action de jeudi, les marchés action se sont consolidés avec une légère hausse. Des ventes de détail moins bien qu'attendu ont été contrebalancés par une confiance des

Plus en détail

GENÈVE, LE 25 MARS 2015

GENÈVE, LE 25 MARS 2015 BANQUE PRIVÉE BENOIT CLIVIO DIRECTEUR, RESPONSABLE DU MARCHÉ SUISSE GENÈVE, LE 25 MARS 2015 EDMOND DE ROTHSCHILD (SUISSE) S.A. BANQUE PRIVÉE BRUNO JACQUIER CHEF ÉCONOMISTE EDMOND DE ROTHSCHILD (SUISSE)

Plus en détail

L OBSERVATEUR FINANCIER

L OBSERVATEUR FINANCIER L OBSERVATEUR FINANCIER Services économiques TD TURBULENCES SUR LES MARCHÉS ÉMERGENTS: POSSIBLE REPORT DU RELÈVEMENT DU TAUX DIRECTEUR DE LA FED Faits saillants Pour un deuxième mois consécutif, les mouvements

Plus en détail

Alternatives d investissement

Alternatives d investissement Trends 09 10.11 Alternatives d investissement Senior Loans une classe d actifs innovante Dirk Wieringa, Alternative Investments Advisory Les emprunts de premier rang également appelés Senior Loans sont

Plus en détail

JOURNEE DE L ECONOMIE DU TOURISME MERCREDI 29 FEVRIER 2012 PARTENARIAT. POLITIQUE. QUALITÉ.

JOURNEE DE L ECONOMIE DU TOURISME MERCREDI 29 FEVRIER 2012 PARTENARIAT. POLITIQUE. QUALITÉ. JOURNEE DE L ECONOMIE DU TOURISME MERCREDI 29 FEVRIER 2012 PARTENARIAT. POLITIQUE. QUALITÉ. PROGRAMME 12h45 Cocktail 13h10 Accueil, introduction CN Dominique de Buman, Président STV-FST Influence du taux

Plus en détail

Perspectives 2014 : le principal risque consiste à ne s exposer à aucun risque

Perspectives 2014 : le principal risque consiste à ne s exposer à aucun risque Perspectives Perspectives 2014 : le principal risque consiste à ne s exposer à aucun risque Une approche mesurée du risque s impose : la prise de risque maitrisée est la solution AUTEUR : STEFAN HOFRICHTER

Plus en détail

Indices Pictet LPP 2015. Une nouvelle référence pour les caisses de pension suisses

Indices Pictet LPP 2015. Une nouvelle référence pour les caisses de pension suisses Indices Pictet LPP 2015 Une nouvelle référence pour les caisses de pension suisses Pictet Asset Management Janvier 2015 Table des matières Une nouvelle famille d indices 3 Un examen des indices LPP existants

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. Enquête triennale sur le marché des changes et le marché des produits dérivés: résultats pour la Belgique.

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. Enquête triennale sur le marché des changes et le marché des produits dérivés: résultats pour la Belgique. Bruxelles, le 25 septembre 2007. COMMUNIQUÉ DE PRESSE Enquête triennale sur le marché des changes et le marché des produits dérivés: résultats pour la Belgique. En avril 2007, cinquante-quatre banques

Plus en détail

NoventusCollect. Règlement de placement Selon les disposition de l ordonnance OPP 2

NoventusCollect. Règlement de placement Selon les disposition de l ordonnance OPP 2 NoventusCollect Règlement de placement Selon les disposition de l ordonnance OPP 2 Édition 2004 Placements en pool de type K Table des matières A Généralités 3 Art. 1 Objectifs de la politique de placement

Plus en détail

Contexte économique :

Contexte économique : Analyse de Marché Mai 2013 Contexte économique : En ce début d année, l économie suisse est stimulée par des nouvelles favorables des marchés financiers internationaux et par le regain de dynamisme, qui

Plus en détail

Tendances conjoncturelles Été 2015

Tendances conjoncturelles Été 2015 Tendances conjoncturelles Été 2015 Les illustrations et les tableaux du présent jeu de transparents sont issus de la publication du SECO «Tendances conjoncturelles, été 2015» Pour toute question technique

Plus en détail

Volume des opérations sur les marchés des changes et des produits dérivés Enquête triennale de la BRI: résultats pour la Suisse

Volume des opérations sur les marchés des changes et des produits dérivés Enquête triennale de la BRI: résultats pour la Suisse Communiqué de presse Embargo: jeudi 5 septembre 2013, 15 heures (heure d été d Europe centrale) Communication Case postale, CH-8022 Zurich Téléphone +41 44 631 31 11 communications@snb.ch Zurich, le 5

Plus en détail

Nouvelle Classification Europerformance. Règles de mapping - Ancien schéma versus nouveau schéma

Nouvelle Classification Europerformance. Règles de mapping - Ancien schéma versus nouveau schéma Nouvelle Classification Europerformance Règles de mapping - Ancien schéma versus nouveau schéma ANCIENNE CLASSIFICATION EUROPERFORMANCE NOUVELLE CLASSIFICATION EUROPERFORMANCE Famille Trésorerie Tresorerie

Plus en détail

WHITE PAPER OBLIGATIONS CONVERTIBLES GAGNER SUR LES DEUX TABLEAUX

WHITE PAPER OBLIGATIONS CONVERTIBLES GAGNER SUR LES DEUX TABLEAUX WHITE PAPER OBLIGATIONS CONVERTIBLES GAGNER SUR LES DEUX TABLEAUX Les obligations convertibles sont devenues une classe d actifs de plus en plus prisée ces dernières années, les émetteurs et investisseurs

Plus en détail

Investissements illiquides et stratégies de placement. Pascal Frei, CFA Associé PPCmetrics

Investissements illiquides et stratégies de placement. Pascal Frei, CFA Associé PPCmetrics Investissements illiquides et stratégies de placement Pascal Frei, CFA Associé PPCmetrics Actifs illiquides Introduction et définition Les actifs illiquides sont des actifs dont le volume d échange est

Plus en détail

Directives de placement

Directives de placement CREDIT SUISSE FONDATION DE PLACEMENT 2E PILIER Directives de placement 1 avril 2015 Sommaire Article Page 1 Principes généraux 2 2 Portefeuilles mixtes (Balanced Portfolios) 4 2.1 CSF 2 Mixta-LPP 25 4

Plus en détail

DIRECTIVES DE PLACEMENT RISK BUDGETING LINE 5

DIRECTIVES DE PLACEMENT RISK BUDGETING LINE 5 DIRECTIVES DE PLACEMENT RISK BUDGETING LINE 5 29.06.2011 Groupe de placement Prisma Risk Budgeting Line 5 (RBL 5) Caractéristiques du groupe de placement 1. Le RBL 5 est un fonds composé d actifs susceptibles

Plus en détail

Rapport trimestriel - Classe P

Rapport trimestriel - Classe P Rapport trimestriel - Classe P Fondation Pictet en faveur de la prévoyance individuelle (3 e Pilier A) Juin 2015 LPP/BVG-Short-Mid Term Bonds Commentaire du gérant Evolution du marché Le deuxième trimestre

Plus en détail

Gestion de fortune intégrée

Gestion de fortune intégrée Gestion de fortune intégrée Exemple SA Profil du portefeuille Gestion de fortune intégrée Numéro de dépôt 0835-123456-75 01.01.2014 31.12.2014 www.credit-suisse.com Table des matières 1. Informations sur

Plus en détail

Un bilan mitigé : Performance des catégories de fonds spéculatifs avant et après la crise financière

Un bilan mitigé : Performance des catégories de fonds spéculatifs avant et après la crise financière Un bilan mitigé : Performance des catégories de fonds spéculatifs avant et après la crise financière Une étude menée par Vanguard 2012 Sommaire. Au cours d une étude précédente examinant diverses catégories

Plus en détail

LE COMITÉ D INVESTISSEMENT DE LA GESTION PRIVÉE

LE COMITÉ D INVESTISSEMENT DE LA GESTION PRIVÉE DE LA GESTION PRIVÉE COMPTE RENDU DAVID DESOLNEUX DIRECTEUR DE LA GESTION SCÉNARIO ÉCONOMIQUE ACTIVITÉS La croissance économique redémarre, portée par les pays développés. Aux Etats-Unis, après une croissance

Plus en détail

Mandat de gestion de fortune. Votre solution individuelle avec un mandat à fourchettes déterminées LGT

Mandat de gestion de fortune. Votre solution individuelle avec un mandat à fourchettes déterminées LGT Mandat de gestion de fortune Votre solution individuelle avec un mandat à fourchettes déterminées LGT Mandat de gestion de fortune LGT la gestion professionnelle de vos placements Toujours plus dynamiques

Plus en détail

DORVAL FLEXIBLE MONDE

DORVAL FLEXIBLE MONDE DORVAL FLEXIBLE MONDE Rapport de gestion 2014 Catégorie : Diversifié International/Gestion flexible Objectif de gestion : L objectif de gestion consiste à participer à la hausse des marchés de taux et

Plus en détail

Master en Droit et Economie / Automne 2013 / Prof. F. Alessandrini. Allocation d actifs. Sébastien Maucci, Stratégiste (BCV) 06.12.

Master en Droit et Economie / Automne 2013 / Prof. F. Alessandrini. Allocation d actifs. Sébastien Maucci, Stratégiste (BCV) 06.12. Allocation d actifs Sébastien Maucci, Stratégiste (BCV) 06.12.2013 Contenu Et si on était riche, on ferait quoi? Gestion de fortune 1. Définition des besoins 2. Définition d une stratégie d investissement

Plus en détail

Directives de placement. Helvetia Fondation de placement. Edition 2014. Votre fondation de placement suisse.

Directives de placement. Helvetia Fondation de placement. Edition 2014. Votre fondation de placement suisse. Directives de placement Helvetia Fondation de placement Edition 0 Votre fondation de placement suisse. Directives de placement Principes généraux Le conseil de fondation adopte les directives de placement

Plus en détail

Question 1: Analyse et évaluation des obligations / Gestion de portefeuille

Question 1: Analyse et évaluation des obligations / Gestion de portefeuille Question 1: Analyse et évaluation des obligations / Gestion de portefeuille (33 points) Monsieur X est un gérant de fonds obligataire qui a repris la responsabilité de gestion du portefeuille obligataire

Plus en détail

Plan d epargne Fondsinvest Constituez votre fortune tout en restant flexible. Placements

Plan d epargne Fondsinvest Constituez votre fortune tout en restant flexible. Placements Plan d epargne Fondsinvest Constituez votre fortune tout en restant flexible Placements 2 Formation de capital à votre rythme Avec le plan d épargne Fondsinvest, vous investissez des montants individuels

Plus en détail

Le crédit lombard Une passerelle vers la flexibilité financière

Le crédit lombard Une passerelle vers la flexibilité financière Le crédit lombard Une passerelle vers la flexibilité financière Private Banking Investment Banking Asset Management Le crédit lombard. Une solution de financement flexible et intéressante. Vous avez besoin

Plus en détail

Les craintes liées à la croissance chinoise ébranlent les marchés mondiaux. Septembre 2015. Pictet Asset Management Unité Stratégie

Les craintes liées à la croissance chinoise ébranlent les marchés mondiaux. Septembre 2015. Pictet Asset Management Unité Stratégie CLASSES D ACTIFS Nous conservons à court terme un positionnement neutre en actions et en obligations, dans l attente d une confirmation d un relèvement progressif des taux d intérêt de la Réserve fédérale

Plus en détail

Gestion de placements mixtes chez Swisscanto

Gestion de placements mixtes chez Swisscanto Gestion de placements mixtes chez Swisscanto Inform Informations générales pour les caisses de pension 1 er trimestre 2005 Gestion de placements mixtes chez Swisscanto Dans le cadre de la gestion de placements

Plus en détail

PRISMA Renminbi Bonds Hedgé USD/CHF Quelle situation dans le crédit en Chine? Marc Zosso CIO, Prisminvest SA

PRISMA Renminbi Bonds Hedgé USD/CHF Quelle situation dans le crédit en Chine? Marc Zosso CIO, Prisminvest SA PRISMA Renminbi Bonds Hedgé USD/CHF Quelle situation dans le crédit en Chine? Marc Zosso CIO, Prisminvest SA Plusieurs investisseurs nous demandent à juste titre quelle est la véritable situation du crédit

Plus en détail

Taux de change. Calendrier des évènements de la semaine. openbook.etoro.com. Rendez-vous sur le nouveau réseau social de Trading d'etoro :

Taux de change. Calendrier des évènements de la semaine. openbook.etoro.com. Rendez-vous sur le nouveau réseau social de Trading d'etoro : Rendez-vous sur le nouveau réseau social de Trading d'etoro : openbook.etoro.com Les marchés action sont repartis à la hausse cette semaine suite à différents chiffres économiques qui ont entrainé un rebond.

Plus en détail

Question 1: Instruments dérivés et gestion de portefeuille

Question 1: Instruments dérivés et gestion de portefeuille Question 1: Instruments dérivés et gestion de portefeuille (35 points) Vous êtes cadre dans le département financier d une société financière japonaise. Cette société possède un crédit de USD 100 millions

Plus en détail

Info finance 3/08. Le bulletin clientèle de Valiant Banque Privée SA

Info finance 3/08. Le bulletin clientèle de Valiant Banque Privée SA Info finance 3/08 Le bulletin clientèle de Valiant Banque Privée SA Editorial Madame, Monsieur, Chers clientes et clients, Le doute, l incertitude voire la perplexité et même une certaine léthargie, tels

Plus en détail

Boussole. Identification du marché baissier. Chute des prix du brut - causes & effets. Crise de la dette mondiale - les moyens d en sortir

Boussole. Identification du marché baissier. Chute des prix du brut - causes & effets. Crise de la dette mondiale - les moyens d en sortir Boussole Septembre 215 Identification du marché baissier Chute des prix du brut - causes & effets Crise de la dette mondiale - les moyens d en sortir Ce qu il faut savoir sur les actions Votre patrimoine,

Plus en détail

Gestion de patrimoine

Gestion de patrimoine Zurich Invest Select Portfolio Gestion de patrimoine Adaptée à vos besoins Les meilleurs experts en placement pour votre fortune Gestion de patrimoine adaptée à vos besoins Vos avantages: Vous profitez

Plus en détail

La Fed et la Chine pèsent sur les actions. Pictet Asset Management Unité Stratégie. Perspectives mensuelles à trois mois pour l investisseur en euros

La Fed et la Chine pèsent sur les actions. Pictet Asset Management Unité Stratégie. Perspectives mensuelles à trois mois pour l investisseur en euros CLASSES D ACTIFS Nous ramenons l allocation en actions à neutre au profit des liquidités. Nos indicateurs de liquidité suggèrent des pressions sur les classes d actifs risquées. ACTIONS: PAR RÉGION ET

Plus en détail

Gestion quantitative de Portefeuille Allocation Dynamique d actifs

Gestion quantitative de Portefeuille Allocation Dynamique d actifs P R O D U I T S Gestion quantitative de Portefeuille Allocation Dynamique d actifs MEMBRE DE L'ASSOCIATION SUISSE DES BANQUIERS L environnement économique mondial actuel et ses modifications structurelles

Plus en détail

Swisscanto (CH) Alternative Fund

Swisscanto (CH) Alternative Fund Septembre 2011 Swisscanto (CH) Alternative Fund Renaissance mondiale des hedge funds 2 Swisscanto (CH) Alternative Fund 3 Des résultats excellents Dépassionner le débat 4 Les hedge funds apportent un avantage

Plus en détail

Floored Floater. Cette solution de produit lui offre les avantages suivants:

Floored Floater. Cette solution de produit lui offre les avantages suivants: sur le taux d intérêt LIBOR CHF à trois mois avec emprunt de référence «Sony» sur le taux d intérêt EURIBOR EUR à trois mois avec emprunt de référence «Sony» Dans l environnement actuel caractérisé par

Plus en détail

Diversification obligataire et recherche de rendement : Un rôle stratégique pour la dette émergente. Insight + Process = Results

Diversification obligataire et recherche de rendement : Un rôle stratégique pour la dette émergente. Insight + Process = Results Diversification obligataire et recherche de rendement : Un rôle stratégique pour la dette émergente Insight + Process = Results Des fondamentaux solides Un potentiel de diversification Dans un environnement

Plus en détail

Tendances conjoncturelles Octobre 2013

Tendances conjoncturelles Octobre 2013 Tendances conjoncturelles Octobre 2013 Les illustrations et les tableaux du présent jeu de transparents sont issus de la publication du SECO «Tendances conjoncturelles, automne 2013» Pour toute question

Plus en détail

LE FOREX. www.tradafrique.com 1

LE FOREX. www.tradafrique.com 1 LE FOREX www.tradafrique.com 1 I) La définition du forex Le Forex, est un terme désignant le Marché des Changes, un marché sur lequel sont échangées les devises internationales. En raison de son volume

Plus en détail

Règlement de placement. GEMINI Fondation collective

Règlement de placement. GEMINI Fondation collective Règlement de placement GEMINI Fondation collective Valable à partir du 1 er janvier 2014 Table des matières 1 Définition des termes utilisés 3 2 But du règlement de placement 3 3 Buts de la stratégie de

Plus en détail

Expansion des dépôts en devises à Taiwan: facteurs explicatifs

Expansion des dépôts en devises à Taiwan: facteurs explicatifs Ben S. C. Fung (+852) 2878 718 ben.fung@bis.org Robert N. McCauley (+852) 2878 71 robert.mccauley@bis.org Expansion des dépôts en devises à Taiwan: facteurs explicatifs La demande de comptes bancaires

Plus en détail

SINFONI Optima. «La grande stratégie est sans coup d éclat, la grande victoire ne se voit pas» François Jullien. 1er juin 2012

SINFONI Optima. «La grande stratégie est sans coup d éclat, la grande victoire ne se voit pas» François Jullien. 1er juin 2012 18 Bd Montmartre 75009 Paris - Tél : 01 42 68 86 00 SINFONI Optima Fonds diversifié de droit français 1er juin 2012 «La grande stratégie est sans coup d éclat, la grande victoire ne se voit pas» François

Plus en détail

Le marché suisse de l immobilier

Le marché suisse de l immobilier Asset Management Real estate research & strategy Pour investisseurs qualifiés Le marché suisse de l immobilier UBS Global Asset Management, Global Real Estate Research & Strategy - Switzerland Avril 2013

Plus en détail

Directives de placement

Directives de placement Directives de placement Valables dès le 1 er novembre 2014 Page 1 de 12 Directives de placement Les directives de placement suivantes sont édictées sur la base de l art. 12, al. 4 des statuts de VZ Fondation

Plus en détail

Stratégies. www.lyxoretf.fr

Stratégies. www.lyxoretf.fr Stratégies www.lyxoretf.fr Les trackers sont apparus dès le début des années 90 aux États- Unis sous le nom d ETF, ou "Exchange Traded Funds" (littéralement fonds négociables en bourse). Le premier tracker

Plus en détail

Optimiser sa prévoyance

Optimiser sa prévoyance Optimiser sa prévoyance Une solution individualisée dans le 2 e pilier Fribourg, le 12 février 2015 Sommaire Introduction: 1. La banque privée Notenstein Première partie: 1. Helvetia 2. Situation juridique

Plus en détail

LES OPERATIONS SUR LE MARCHÉ DES CHANGES. Finance internationale, 9 ème éd. Y. Simon & D. Lautier 1

LES OPERATIONS SUR LE MARCHÉ DES CHANGES. Finance internationale, 9 ème éd. Y. Simon & D. Lautier 1 LES OPERATIONS SUR LE MARCHÉ DES CHANGES Finance internationale, 9 ème éd. Y. Simon & D. Lautier 1 Couverture : Protéger des créances ou des dettes (commerciales ou financières) contre le risque de variation

Plus en détail

Gamme UBS DOCU Placement en devises avec optimisation du rendement lors d un marché stable.

Gamme UBS DOCU Placement en devises avec optimisation du rendement lors d un marché stable. ab Gamme UBS DOCU Placement en devises avec optimisation du rendement lors d un marché stable. Optimisation Le DOCU constitue une alternative intéressante aux actions ou aux liquidités et dispose d un

Plus en détail

L OBSERVATEUR FINANCIER

L OBSERVATEUR FINANCIER L OBSERVATEUR FINANCIER Services économiques TD LA FED À NOUVEAU SOUS LES FEUX DE LA RAMPE Highlights Si l agitation du côté de certains marchés émergents ainsi que la situation en Ukraine ont retenu l

Plus en détail

L action des banques centrales prolongera le rallye des actions. Pictet Asset Management Unité Stratégie

L action des banques centrales prolongera le rallye des actions. Pictet Asset Management Unité Stratégie CLASSES D ACTIFS Nous restons positifs à l égard des actions, dès lors que les politiques de relance monétaire devraient continuer de soutenir la reprise économique. ACTIONS: PAR RÉGION ET PAR STYLE Nous

Plus en détail

Reflections LA STRATÉGIE D INVESTISSEMENT. The exclusive manager of Julius Baer Funds. A member of the GAM group.

Reflections LA STRATÉGIE D INVESTISSEMENT. The exclusive manager of Julius Baer Funds. A member of the GAM group. Reflections LA STRATÉGIE D INVESTISSEMENT DE SWISS & global ASSET MAnagement AU troisième TRIMESTRE 2013 The exclusive manager of Julius Baer Funds. A member of the GAM group. Highlights LA STRATÉGIE

Plus en détail

Lettre aux actionnaires

Lettre aux actionnaires Lettre aux actionnaires Exercice 24 2 Message des dirigeants du groupe Madame, Monsieur, Rolf Dörig et Patrick Frost 24 aura été un exercice très fructueux pour Swiss Life. Cette année encore, nos résultats

Plus en détail

OPERA FRANCE FCP RAPPORT ANNUEL 2012

OPERA FRANCE FCP RAPPORT ANNUEL 2012 OPERA FRANCE FCP RAPPORT ANNUEL 2012 DEGROOF GESTION 1 rond-point des Champs Elysées 75008 PARIS tél. 33 (0)1 45 61 55 55 - www.degroof.fr CARACTERISTIQUES DE L OPCVM Classification : Actions françaises

Plus en détail

TARIFS ET CONDITIONS juillet 2015

TARIFS ET CONDITIONS juillet 2015 TARIFS ET CONDITIONS juillet 2015 Brochure tarifaire CARACTÉRISTIQUES DU COMPTE Accès à la plateforme en ligne accessible depuis votre ordinateur,votre mobile et votre tablette (SaxoTraderGO).................................................................................................................................

Plus en détail

Regard sur le monde. Talking Head. Août 2006. Résumé

Regard sur le monde. Talking Head. Août 2006. Résumé Regard sur le monde Août 2006 Résumé Le risque que le conflit au Moyen- Orient s étende à toute la région, et par conséquent ait un impact sur les marchés mondiaux, est limité. Selon nos prévisions, le

Plus en détail

LES MARCHÉS DÉRIVÉS DE CHANGE. Finance internationale 9éme ed. Y. Simon & D. Lautier

LES MARCHÉS DÉRIVÉS DE CHANGE. Finance internationale 9éme ed. Y. Simon & D. Lautier LES MARCHÉS DÉRIVÉS DE CHANGE 1 Section 1. Les instruments dérivés de change négociés sur le marché interbancaire Section 2. Les instruments dérivés de change négociés sur les marchés boursiers organisés

Plus en détail

Choc financier et prix des matières premières

Choc financier et prix des matières premières Choc financier et prix des matières premières Olivier BIZIMANA Direction des Études Économiques http://kiosque-eco.credit-agricole.fr 15 décembre 2008 1 Olivier Bizimana 33 (0)1.43.23.67.55 olivier.bizimana@credit-agricole-sa.fr

Plus en détail

ETF. Brochure destinée aux investisseurs particuliers BASIC. Société du groupe KBC. Publié par KBC Securities en collaboration avec Euronext.

ETF. Brochure destinée aux investisseurs particuliers BASIC. Société du groupe KBC. Publié par KBC Securities en collaboration avec Euronext. Brochure destinée aux investisseurs particuliers Publié par KBC Securities en collaboration avec Euronext. p. 2 Index 1. Qu est-ce qu un ETF? 3 2. Caractéristiques 4 3. Avantages 7 4. Quel est le possible

Plus en détail

2 e trimestre 2015 PortFOLIO. Edition Suisse. Le magazine des investisseurs de Swisscanto

2 e trimestre 2015 PortFOLIO. Edition Suisse. Le magazine des investisseurs de Swisscanto 2 e trimestre 2015 PortFOLIO Edition Suisse Le magazine des investisseurs de Swisscanto Editorial Chères lectrices, chers lecteurs, Dans le cadre du rachat de Swisscanto par la Zürcher Kantonalbank, Iwan

Plus en détail

Synthèse des prévisions mise à jour : 14/01/2013. Croissance du PIB, % Taux d'inflation, % Bal. courante (% PIB) Solde.

Synthèse des prévisions mise à jour : 14/01/2013. Croissance du PIB, % Taux d'inflation, % Bal. courante (% PIB) Solde. Synthèse des prévisions mise à jour : 14/01/ Synthèse des prévisions economiques Croissance du PIB, % Taux d'inflation, % Bal. courante (% PIB) Solde. Apu* (% PIB) e e 2014 e e e 2014 e e e 2014 e e e

Plus en détail

Caisse de pension du Credit Suisse Group (Suisse) Rapport annuel 2011 Version brève

Caisse de pension du Credit Suisse Group (Suisse) Rapport annuel 2011 Version brève Caisse de pension du Credit Suisse Group (Suisse) Rapport annuel 2011 Version brève Editorial Chères collaboratrices, Chers collaborateurs, Chers bénéficiaires de rentes, La crise de l euro et les incertitudes

Plus en détail

1 er trimestre 2015 PortFOLIO. Edition Suisse. Le magazine des investisseurs de Swisscanto

1 er trimestre 2015 PortFOLIO. Edition Suisse. Le magazine des investisseurs de Swisscanto 1 er trimestre 2015 PortFOLIO Edition Suisse Le magazine des investisseurs de Swisscanto Editorial Peter Bänziger Responsable Asset Management et membre de la direction générale du groupe Swisscanto Chères

Plus en détail

LA GESTION DU RISQUE DE CHANGE. Finance internationale, 9 ème édition Y. Simon et D. Lautier

LA GESTION DU RISQUE DE CHANGE. Finance internationale, 9 ème édition Y. Simon et D. Lautier LA GESTION DU RISQUE DE CHANGE 2 Section 1. Problématique de la gestion du risque de change Section 2. La réduction de l exposition de l entreprise au risque de change Section 3. La gestion du risque de

Plus en détail

ACTIONS: PAR SECTEUR Nous continuons de privilégier les secteurs cycliques bon marché tels que la technologie, les financières et les industrielles.

ACTIONS: PAR SECTEUR Nous continuons de privilégier les secteurs cycliques bon marché tels que la technologie, les financières et les industrielles. CLASSES D ACTIFS Nous continuons de surpondérer les actions: la classe d actifs est moins chère que les obligations et les bénéfices des entreprises continuent de progresser. ACTIONS: PAR RÉGION ET PAR

Plus en détail

Le meilleur scénario pour votre investissement

Le meilleur scénario pour votre investissement db Best Strategy Notes Le meilleur scénario pour votre investissement Garantie de la meilleure stratégie Investissement diversifié Coupon de maximum 25% brut* à l échéance Courte durée : 2 ans et demi

Plus en détail

Opportunités malgré des marchés difficiles JULIUS BAER ABSOLUTE RETURN EUROPE EQUITY FUND

Opportunités malgré des marchés difficiles JULIUS BAER ABSOLUTE RETURN EUROPE EQUITY FUND Fundweek 20 mars 2013 Opportunités malgré des marchés difficiles JULIUS BAER ABSOLUTE RETURN EUROPE EQUITY FUND Ces douze derniers mois, les marchés d actions européens ont à nouveau été sous l emprise

Plus en détail

Décembre 2013 Décembre 2014. Valeur brute Dépréciation Valeur nette Valeur brute Dépréciation Valeur nette Disponibilités 105-105 129-129

Décembre 2013 Décembre 2014. Valeur brute Dépréciation Valeur nette Valeur brute Dépréciation Valeur nette Disponibilités 105-105 129-129 NOTE 21 TRÉSORERIE ET AUTRES PLACEMENTS DE TRÉSORERIE 2013 2014 Valeur brute Dépréciation Valeur nette Valeur brute Dépréciation Valeur nette Disponibilités 105-105 129-129 Dépôts à terme et assimilés

Plus en détail

Allocation d actifs optimisée avec les funds of hedge funds

Allocation d actifs optimisée avec les funds of hedge funds Allocation d actifs optimisée avec les funds of hedge funds Inform informations générales pour les investisseurs institutionnels 3 e trimestre 2006 Swisscanto le centre de compétence des Banques Cantonales

Plus en détail

Exemple de proposition de placement

Exemple de proposition de placement Exemple de proposition de placement PROGRAMME POULS VALIANT Généralités Pourquoi la Banque Valiant? Qui sommesnous? Valiant fait partie des dix premières banques cotées à la Bourse suisse. Elle emploie

Plus en détail

Document non contractuel destiné à des investisseurs professionnels au sens de la Directive Européenne MIF. Octobre 2015

Document non contractuel destiné à des investisseurs professionnels au sens de la Directive Européenne MIF. Octobre 2015 Document non contractuel destiné à des investisseurs professionnels au sens de la Directive Européenne MIF Octobre 21 La Fed maintient le statu quo en raison de préoccupations concernant la croissance

Plus en détail

FONDS DE PLACEMENTS IMMOBILIERS SUISSES

FONDS DE PLACEMENTS IMMOBILIERS SUISSES FONDS DE PLACEMENTS IMMOBILIERS SUISSES Octobre 2011 Gabriela TURCATTI Jordi GUILLO SOMMAIRE IMMOBILIER SUISSE 3 CATÉGORIES L immobilier résidentiel 4 L immobilier commercial 5 L immobilier de bureau 5

Plus en détail

Floored Floater. Cette solution de produit lui offre les avantages suivants:

Floored Floater. Cette solution de produit lui offre les avantages suivants: sur le taux d intérêt LIBOR CHF à trois mois avec emprunt de référence «Newmont Mining» Floored Floater sur le taux d intérêt EURIBOR EUR à trois mois avec emprunt de référence «Newmont Mining» Dans l

Plus en détail

Hedge funds: une alternative aux obligations et aux actions?

Hedge funds: une alternative aux obligations et aux actions? Asset management UBS Institutional Funds Réservé aux investisseurs professionnels - Juillet 2014 Hedge funds: une alternative aux obligations et aux actions? Les investisseurs qui sont obligés d'investir

Plus en détail

POLITIQUE DE PLACEMENT

POLITIQUE DE PLACEMENT BANQUE PRIVEE DECEMBRE 2014 POLITIQUE DE PLACEMENT MENSUEL DES INVESTISSEMENTS EDMOND DE ROTHSCHILD (SUISSE) SA - COMITÉ D INVESTISSEMENT 1/9 SOMMAIRE Synthèse... 4 Conjoncture internationale... 5 Obligations...

Plus en détail

Le tableau ci-dessous vous présente les différentes Familles, Types, Catégories et Souscatégories et vous permet de les comparer.

Le tableau ci-dessous vous présente les différentes Familles, Types, Catégories et Souscatégories et vous permet de les comparer. BIG 1 Cette notice présente la classification EuroPerformance. La classification EuroPerformance est une grille de lecture du marché des OPCVM avec une approche hiérarchique à trois niveaux : La famille

Plus en détail

Étape importante pour la zone euro

Étape importante pour la zone euro Étape importante pour la zone euro Plan de sauvetage réussi - Les craintes liées à la dette dans la zone euro se sont finalement apaisées après avoir été à leur paroxysme la semaine dernière. Un effort

Plus en détail

MMR Monthly Market Report Octobre 2010

MMR Monthly Market Report Octobre 2010 Contexte économique mondial Le ralentissement de l économie mondiale reste modéré L économie mondiale traverse actuellement une phase de ralentissement après la forte reprise initiée par les plans gouvernementaux

Plus en détail

POLITIQUE DE PLACEMENT

POLITIQUE DE PLACEMENT BANQUE PRIVÉE - FÉVRIER 2015 POLITIQUE DE PLACEMENT MENSUEL DES INVESTISSEMENTS EDMOND DE ROTHSCHILD (SUISSE) S.A. - COMITÉ D INVESTISSEMENT EDMOND DE ROTHSCHILD (SUISSE) SA - COMITÉ D INVESTISSEMENT 2/12

Plus en détail

RIVOLI EQUITY FUND (Mise à jour Janvier 2010) - Rivoli Equity Fund - Page 1

RIVOLI EQUITY FUND (Mise à jour Janvier 2010) - Rivoli Equity Fund - Page 1 RIVOLI EQUITY FUND (Mise à jour Janvier 2010) Page 1 Avertissement L'accès à certains de ces produits et/ou services peut faire l'objet de restrictions à l'égard de certaines personnes ou dans certains

Plus en détail

NOTE 21 TRÉSORERIE ET AUTRES PLACEMENTS DE TRÉSORERIE

NOTE 21 TRÉSORERIE ET AUTRES PLACEMENTS DE TRÉSORERIE NOTE 21 TRÉSORERIE ET AUTRES PLACEMENTS DE TRÉSORERIE Valeur brute Dépréciation Valeur nette Valeur brute Dépréciation Valeur nette Disponibilités 138-138 105-105 Dépôts à terme et assimilés à moins de

Plus en détail

2014/2015 : Rétrospective et perspectives. Epargne mobilière pour comptes Epargne 3 et de libre passage

2014/2015 : Rétrospective et perspectives. Epargne mobilière pour comptes Epargne 3 et de libre passage 2014/2015 : Rétrospective et perspectives Epargne mobilière pour comptes Epargne 3 et de libre passage Rétrospective 2014 L annonce, l année dernière, par la Réserve fédérale américaine (Fed) de réduire

Plus en détail

2. Principes de la politique de placement

2. Principes de la politique de placement Directives générales de la Banque nationale suisse (BNS) sur la politique de placement du 27 mai 2004 (état le 1 er avril 2015) 1. But et champ d application Les présentes directives générales précisent

Plus en détail

Question 1: Analyse et évaluation d obligations

Question 1: Analyse et évaluation d obligations Question 1: Analyse et évaluation d obligations (43 points) Vous êtes responsable des émissions obligataires pour une banque européenne. Il y a 10 ans cette banque a émis l obligation perpétuelle subordonnée

Plus en détail

Focus on Strategy. La BCE comble les attentes les actions restent relativement attrayantes

Focus on Strategy. La BCE comble les attentes les actions restent relativement attrayantes Focus on Strategy UBS Global Asset Management Suisse 4 e trimestre 2014 Publication stratégique exclusivement destinée aux investisseurs institutionnels La BCE comble les attentes les actions restent relativement

Plus en détail

ANANTA PATRIMOINE PRESENTATION

ANANTA PATRIMOINE PRESENTATION ANANTA PATRIMOINE PRESENTATION ANNEE 2011 1 ANANTA PATRIMOINE S.A. (Genève) est une société de gestion affiliée à l O.A.R.G. (Organisme d Autorégulation des Gérants de patrimoine) sous le numéro d agrément

Plus en détail

Market Flash. 3 décembre 2010. Banque et Caisse d Epargne de l Etat, Luxembourg. Lux-Investment Advisors

Market Flash. 3 décembre 2010. Banque et Caisse d Epargne de l Etat, Luxembourg. Lux-Investment Advisors Market Flash 3 décembre 2010 Banque et Caisse d Epargne de l Etat, Luxembourg Lux-Investment Advisors Market Flash : La BCE en route vers un programme «Quantitative Easing» à l américaine? Depuis la crise

Plus en détail

Compte d exploitation 2013. Prévoyance professionnelle Swiss Life Suisse

Compte d exploitation 2013. Prévoyance professionnelle Swiss Life Suisse Compte d exploitation 2013 Prévoyance professionnelle Swiss Life Suisse Editorial Chère lectrice, cher lecteur, En 2013, Swiss Life a une nouvelle fois fait la preuve éclatante de sa stabilité financière,

Plus en détail

2013 : la grande rotation des actifs?

2013 : la grande rotation des actifs? 1 janvier 213 213 : la grande rotation des actifs? MARTIN LEFEBVRE Stratège Placement et répartition de l actif 514 871-799 martin.lefebvre@bnc.ca Revue annuelle En dépit des nombreuses incertitudes, le

Plus en détail

Expertise Crédit Euro. La sélection de titres au coeur de la performance de notre gestion. Décembre 2014

Expertise Crédit Euro. La sélection de titres au coeur de la performance de notre gestion. Décembre 2014 Expertise Crédit Euro La sélection de titres au coeur de la performance de notre gestion Décembre 2014 destiné à des investisseurs professionnels au sens de la Directive Européenne MIF Performance cumulée

Plus en détail

AS Equities Opportunity Switzerland (CHF)

AS Equities Opportunity Switzerland (CHF) AS Investment Management (CHF) Rapport annuel 2011 Philosophie d investissement AS Equities - Opportunity Switzerland est un fonds long-short en actions suisses, avec une faible corrélation au marché suisse.

Plus en détail