REFERENTIEL NORMATIF du CNES

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "REFERENTIEL NORMATIF du CNES"

Transcription

1 REFERENTIEL NORMATIF du CNES Référence : Méthode et Procédure DEMARCHE D'ANALYSE DU LOGICIEL Annexe Technique de la MP RNC-CNES-Q APPROBATION Président du CDN ; date et nom :

2

3 Page i.1 PAGE D'ANALYSE DOCUMENTAIRE TITRE : MOTS CLES : Analyse Objet UML RESUME : Ce document présente des règles et recommandations pour la démarche d analyse du logiciel orientée objet. SITUATION DU DOCUMENT : Ce document est une annexe technique au document RNC-CNES-Q "Démarche de Développement Objet pour les logiciels" qui fait partie de la collection des Méthodes et Procédures associées au Référentiel Normatif du CNES (ECSS et MPM). Ce document est affilié à l'assurance Produit des Logiciels. NOMBRE DE PAGES : 16 Progiciels utilisés / version : Word 97 LANGUE : Française SERVICE GESTIONNAIRE : Délégation à l'assurance de la Qualité du Centre Spatial de Toulouse (DTS/AQ) AUTEUR(S) : DATE : 07/10/00 Jean-Charles POUPLARD / Jean-Alain VERON / Isabelle ZENONE RELECTURE / CONTROLE : Pour ACCORD : Le Président du Comité Technique de Normalisation : CNES 2000 Reproduction strictement réservée à l'usage privé du copiste, non destinée à une utilisation collective (article 41-2 de la loi n du 11 Mars 1957).

4 Page i.2 PAGES DES MODIFICATIONS VERSION DATE PAGES MODIFIEES OBSERVATIONS 1 07/10/00 Document initial Document élaboré avec le support de MMS (C. Pinaud, M.A. Gandrieau) et Virtualité Réelle (T. Leydier)

5 Page i.3 SOMMAIRE 1. INTRODUCTION OBJET DOMAINE D'APPLICATION DÉMARCHE D ANALYSE DU LOGICIEL INITIALISATION DE L ACTIVITÉ D ANALYSE RAPPEL DES FACTEURS QUALITÉ PROJET ET IMPACT SUR L ACTIVITÉ D ANALYSE DÉLIMITATION DES PHASES CONCERNÉES PAR L ACTIVITÉ D ANALYSE DEFINITION DU MAQUETTAGE ET DU PROTOTYPAGE DÉFINITION DES ITÉRATIONS PROPRES À L ACTIVITÉ D ANALYSE ANALYSE INITIALE DÉFINITION DES SOUS-SYSTÈMES APPROCHES POUR L ANALYSE INITIALE IDENTIFICATION DES ACTEURS DESCRIPTION DU CONTEXTE PROJET IDENTIFICATION DES ÉVÉNEMENTS IDENTIFICATION DES CAS D UTILISATION DESCRIPTION DES CAS D UTILISATION DESCRIPTION DU SUIVI DES ÉVENEMENTS DESCRIPTION DES INTERACTIONS DESCRIPTION DES OBJETS PREMIERE IDENTIFICATION DES CLASSES PREMIÈRE ITÉRATION PREMIÈRE DESCRIPTION DE LA VUE LOGIQUE RECHERCHE DES CATÉGORIES, RECHERCHE DE NOUVELLES CLASSES DÉSCRIPTION DE LA DYNAMIQUE COMPLÉMENT EVALUATION DE LA QUALITE DE L ANALYSE AUTRES ITÉRATIONS PHENOMÉNOLOGIE DE L ACTIVITÉ D ANALYSE DU LOGICIEL... 10

6

7 Page 1 1. INTRODUCTION Ce document est une annexe technique au document RNC-CNES-Q «Démarche de Développement Objet pour les logiciels». 2. OBJET Cette annexe décrit les règles et recommandations qui concernent la démarche d analyse du logiciel orientée objet. Il fait partie du référentiel documentaire DDO (Démarche de développement du logiciel orienté objet) et présente des particularités qui sont liées à la phase d analyse du logiciel. 3. DOMAINE D'APPLICATION Ce document est conçu à l'attention de plusieurs types d utilisateurs : le chef de projet qui doit connaître les activités menées lors de l analyse, faire les choix nécessaires à partir des règles générales en fonction des spécificités du projet et s'assurer de la mise en œuvre des dispositions retenues, le responsable qualité qui doit avec le chef de projet valider les règles relatives à l analyse, extraire les recommandations pertinentes pour son projet et éventuellement adapter et compléter les règles en fonction du contexte, le responsable technique qui est chargé de l encadrement technique de l activité d analyse, l ingénieur qualité qui doit appliquer les règles de contrôle de la qualité relatives à l analyse, les équipes chargées de l analyse du logiciel qui doivent appliquer les règles et les recommandations retenues.

8 Page 2 4. DEMARCHE D ANALYSE DU LOGICIEL Définition des Sous Systèmes Approche pour l analyse initiale Identification des acteurs Description du Contexte Description des événements Description des cas d utilisation Description du suivi des évènements Description des interaction Description des objets Vue générale de l analyse du logiciel Première identification des classes Description de la vue logique Recherche de nouvelles classes Description de la dynamique Compléments de la vue logique Evaluation de la qualité Analyse initiale Itération 4.1. INITIALISATION DE L ACTIVITE D ANALYSE L initialisation de l activité d analyse est conduite par le chef de projet ou le responsable technique, en accord avec le responsable qualité. Il s agit de clarifier un certain nombre d objectifs et de définir des règles qui vont guider toute l activité d analyse RAPPEL DES FACTEURS QUALITE PROJET ET IMPACT SUR L ACTIVITE D ANALYSE Les facteurs qualité prépondérants pour le projet sont évalués en début de projet. Ils vont guider la mise en œuvre de la démarche et les choix essentiels. En ce qui concerne l analyse, deux facteurs vont intervenir sur la mise en œuvre : - la maintenabilité - la réutilisabilité La définition des facteurs qualité et de leur évaluation est décrite dans l annexe C du référentiel DDO (Chapitre «Facteurs qualité»). L évaluation des objectifs de réutilisation et la réutilisabilité est décrite dans l annexe C du référentiel DDO (Chapitre «Réutilisation et réutilisabilité»). On définit notamment en fonction des facteurs qualité, quelles sont les règles de vérification de la qualité de l analyse (décrites dans l annexe C du référentiel DDO (Chapitre «Vérification»)) que l on doit appliquer effectivement sur le projet.

9 Page DELIMITATION DES PHASES CONCERNEES PAR L ACTIVITE D ANALYSE L activité d analyse peut concerner plusieurs phases : - Dans un processus de développement fondé sur un cycle en V standard, cette activité concerne généralement une seule phase qui est celle de la spécification du logiciel. - Dans un processus de développement alternatif, plusieurs phases vont intervenir. L objectif de cette activité consiste à définir précisément les entrées et les sorties de chacune de ces phases pour le projet courant. Ce travail pourra être mené parallèlement à la définition des itérations propres à l activité d analyse DEFINITION DU MAQUETTAGE ET DU PROTOTYPAGE On définit quels sont les maquettes et les prototypes qui sont développés dans le cadre de l analyse ; on définit les moyens de développement et les modes de développement des maquettes ; on définit comment seront validés et utilisés les maquettes et les prototypes. Des règles pour guider la définition des maquettes sont décrites dans l annexe C du référentiel DDO (Chapitre «Maquetage et prototypage») DEFINITION DES ITERATIONS PROPRES A L ACTIVITE D ANALYSE Il s agit de définir le principe, le nombre et les critères d arrêt pour les itérations propres à l activité d analyse. - le principe : l activité d analyse sera itérative. Il s agit de choisir entre une itération à «effet de cliquet» et une itération «dialectique». Ces deux types d itérations sont définis dans l annexe C du référentiel DDO (Chapitre «Itérations»). - le nombre : il s agit de définir le nombre minimal et maximal d itérations. Un minorant du nombre minimal est 1 (il y a aura au moins une itération) - les critères d arrêt de l analyse : parmi les critères possible1, on aura : la description des cas d utilisation permet d obtenir une spécification non ambiguë la description des objets et des classes a été effectuée les diagrammes sont cohérents du point de vue des termes utilisés la description de la dynamique des classes les plus complexes dynamiquement a été effectuée la documentation d analyse est complète et vérifiée la vérification de la qualité de l analyse est correcte (cette vérification est basée sur les règles qui ont été retenues pour le projet) 1 Chaque projet devra définir ses propres critères : la liste proposée est donnée à titre illustratif.

10 Page 4 les maquettes et prototypes prévus ont été réalisés, validés et livrés On trouve dans l ensemble de la documentation DDO des indications complémentaires qui illustrent ces critères et les actions ou fournitures associées ANALYSE INITIALE L analyse initiale est la première étape de l analyse : elle va de la décomposition en sous-systèmes, à la définition de la première vue des classes de l analyse DEFINITION DES SOUS-SYSTEMES La partition du logiciel en sous-systèmes est souvent effectuée en amont de l analyse du logiciel, lors de l analyse du système ou lors de la définition des exigences. Si cette définition n a pas été effectuée, ce sera la première tâche de l analyse. La définition des sous-systèmes est complétée par une vue qui les décrit et qui présente l interface complète entre chacun des sous-systèmes. On pourra utiliser un diagramme de classe UML pour représenter les sous-systèmes. Les règles et principes à suivre pour découper un logiciel en sous-systèmes sont décrits dans l annexe C du référentiel DDO (Chapitre «Sous-systèmes»). L ensemble des activités décrites dans la suite de ce document sera effectué sous-système par soussystème APPROCHES POUR L ANALYSE INITIALE L analyse orientée objet consiste à décrire une décomposition comportementale et une décomposition statique. La description du comportement consiste à décrire ce que fait le logiciel : c est une vue dynamique du logiciel, La décomposition statique consiste à décrire le logiciel sous forme de classes et de catégories, et de relations entre ces classes et catégories : c est une vue statique du logiciel. Le présent document donne le démarche à suivre pour établir ces deux décompositions. Pour un projet ayant une forte composante dédiée aux manipulations de données, il sera plus facile de démarrer par une décomposition statique avant de détailler la description comportementale. On pourra alors modifier l enchaînement des activités décrites dans les chapitres suivants en parallélisant : identification des acteurs, des cas d utilisation et des scénarios identification des classes IDENTIFICATION DES ACTEURS La description des acteurs permet d identifier précisément la «frontière» du logiciel à analyser en définissant les personnes, matériels ou autres logiciels qui interagissent avec ce logiciel. Cette identification est effectuée en suivant les règles décrites dans la MPM UML (Chapitre «Acteurs»)

11 Page DESCRIPTION DU CONTEXTE PROJET DIAGRAMME DU CONTEXTE Le diagramme de contexte est un diagramme de collaboration à haut niveau qui permet de montrer les interactions à haut niveau entre acteurs et logiciel vu comme une boîte noire. Message Acteur Application Message Message Message DESCRIPTION DES LIMITES Acteur Acteur La description des limites du projet permet de formaliser la «frontière» du logiciel en définissant clairement ce qui fait partie du logiciel, et ce qui n en fait pas partie. La description des limites consiste à identifier un premier niveau de cas d utilisation directement rattachés aux acteurs définis dans l étape précédente. Ces cas sont décrits dans un diagramme de cas d utilisation. La description des limites du projet est très importante dans le cas où on étendrait l analyse au domaine et au métier : cette description permet de limiter l analyse du domaine et de séparer les origines domaines et les origines application. Acteur Mécanisme Application Métier

12 Page IDENTIFICATION DES EVENEMENTS L identification des événements est un travail complémentaire à la description des acteurs. Ce travail va permettre une bonne préparation de la description des cas d utilisation. Un événement est attaché au monde réel : il représente sous forme abstraite un incident ou un signal qui marque un changement d état. Un événement est ainsi toujours associé à un récepteur : ce récepteur est généralement un acteur ou un objet du monde réel. On décrit en début d analyse les événements en précisant pour chacun d eux : La signification de l événement : c est la description de ce qui se passe dans le monde réel lorsque l événement se produit l objet ou l acteur destination des paramètres éventuels IDENTIFICATION DES CAS D UTILISATION L identification des cas d utilisation consiste à identifier a priori sans les décrire, l ensemble des cas d utilisation possibles du logiciel. Cette identification est effectuée sur la base de la description du contexte projet et en suivant les règles décrites dans la MPM UML (Chapitre «Structuration des cas d utilisation») DESCRIPTION DES CAS D UTILISATION La description graphique des cas d utilisation est effectuée avec les diagrammes de cas d utilisation d UML. La description textuelle des cas d utilisation est effectuée à l aide d un modèle de cas d utilisation fourni dans la MPM UML. Les règles à suivre pour décrire les cas et remplir le modèle sont décrites dans la MPM UML (Chapitres «Diagramme des cas d utilisation» et «Description textuelle des cas») DESCRIPTION DU SUIVI DES EVENEMENTS La description du suivi des événements consiste à identifier des séquences d enchaînements d événements : ces séquences sont déclenchées par des acteurs. Les événements envoyés s adressent à des objets qui peuvent eux-mêmes réagir par l envoi de nouveaux événements. Cette description doit être simple, naturelle sans détailler les mécanismes de déclenchement. Elle doit s attacher également à faire ressortir les objets du problème. Elle est formalisée à l aide de diagrammes de séquences très simplifiés. Les règles à suivre pour décrire les diagrammes de séquence sont décrites dans la MPM UML (Chapitres «Diagramme de séquence») DESCRIPTION DES INTERACTIONS La description des interactions consiste à regrouper sur un diagramme les objets qui participent à un scénario et à montrer leurs interactions sans entrer dans le détail des messages échangés. Elle doit s attacher également à faire ressortir les objets du problème.

13 Page 7 Elle est formalisée à l aide de diagrammes de collaboration très simplifiés. Les règles à suivre pour décrire les diagrammes de collaboration sont décrites dans la MPM UML (Chapitres «Diagramme de collaboration») DESCRIPTION DES OBJETS Lors de l analyse initiale, on décrit sous forme de tableau de synthèse, la liste des objets que l on a identifiés lors de la description des acteurs, des cas d utilisation et des scénarios. Pour chaque objet, on traduit sous forme de responsabilité les interactions associées. L identification est soit immédiate à partir des diagrammes d interactions, soit effectuée au travers d une analyse du vocabulaire. On mènera une analyse du vocabulaire lorsque l on veut obtenir une bonne décomposition en objets : l approche à partir des diagrammes d interactions est plus fonctionnelle et donne de moins bons résultats2 3. On recherchera une bonne décomposition en objets en phase d analyse : lorsque l on étend l analyse au domaine (cas d un projet de type filière ou d un fort besoin de réutilisabilité), lorsque l on réutilisera en phase de conception, les résultats de l analyse. La technique d analyse du vocabulaire est décrite dans l annexe C du référentiel DDO (Chapitre «Principes d initialisation d une décomposition objet») PREMIERE IDENTIFICATION DES CLASSES L identification des classes consiste à grouper les objets décrits dans l étape précédente. On groupera dans une classe les objets qui ont un comportement semblable. L identification des classes donne lieu à la production d un tableau des classes. On utilise ensuite la technique des catégories pour compléter les classes issues de l analyse du vocabulaire. On met en œuvre enfin la technique du tableau noir pour affiner les classes. Les techniques des catégories et du tableau noir sont décrites dans l annexe C du référentiel DDO (Chapitre «Principes d initialisation d une décomposition objet»). 2 La description des objets nécessite une approche globale pour le logiciel complet, ou éventuellement pour chaque sous-système. L utilisation exclusive des diagrammes d interaction implique des vues partielles et cloisonnées des objets participants, ce qui est incompatible avec le besoin d approche globale. 3 L analyse du vocabulaire doit cependant partir des cas d utilisation et des diagrammes d interactions décrits et se limiter à ce vocabulaire ci.

14 Page PREMIERE ITERATION La première itération est obligatoire PREMIERE DESCRIPTION DE LA VUE LOGIQUE La première description de la vue logique consiste à décrire un diagramme de classe. Pour chaque classe, on décrit la justification de son existence (lien avec un cas d utilisation) et une liste de responsabilités. Les règles à suivre pour décrire cette vue logique sont décrites dans la MPM UML (Chapitres «Vue logique») RECHERCHE DES CATEGORIES, RECHERCHE DE NOUVELLES CLASSES Lors de la première itération, on va chercher à organiser les classes afin d obtenir un véritable modèle. Pour ce faire, on va appliquer des règles décrites dans l annexe C du référentiel DDO (Chapitre «Règles d itérations sur les catégories et les classes») en se focalisant sur les règles applicables en analyse DESCRIPTION DE LA DYNAMIQUE La description de la dynamique complémentaire consiste à compléter pour les classes à comportement complexe leur description par un diagramme états - transitions ou un diagramme d activités. Les règles à suivre pour élaborer ces diagrammes ainsi que la notion d objet à comportement complexe sont décrites dans la MPM UML (Chapitre «Vue dynamique») COMPLEMENT COMPLEMENTS DE SPECIFICATION Le complément de spécification consiste à décrire : des spécifications de performances : les performances peuvent concerner des aspects quantitatifs comme la taille mémoire maximale utilisée ou le temps de réponse sur chaque fonction, mais peuvent également concerner des aspects qualitatifs comme l ergonomie, la souplesse, etc. des interfaces à respecter, les facteurs qualité prépondérants applicables en phase de conception et de codage, des contraintes sur le processus d implémentation (documentation, gestion de configuration, traçabilité, autres outils), d autres contraintes opérationnelles COMPLEMENTS : MISE EN CONFORMITE Cette étape consiste à reprendre les cas d utilisation et les diagrammes d interaction. On reprendra les cas d utilisation afin d améliorer leur complétude et introduire les termes créés lors de l identification des classes et des catégories.

15 Page 9 On ne visera pas l exhaustivité4. On vise à décrire les cas qui permettent de rendre la spécification non ambiguë en vue de son utilisation par les architectes. On reprendra les diagrammes de collaboration et de séquence afin de les compléter éventuellement et introduire les termes créés lors de l identification des classes et des catégories EVALUATION DE LA QUALITE DE L ANALYSE Cette vérification est basée sur les règles de vérification qui ont été retenues pour le projet. L ensemble des règles de vérification est présenté dans l annexe C du référentiel DDO (Chapitre «Vérification») AUTRES ITERATIONS Les autres itérations sont facultatives : elles doivent être planifiées. Les principes d itération sont présentés dans l annexe C du référentiel DDO (Chapitre «Principes d itération»). 4 On ne confondra exhaustivité et non ambiguïté.

16 Page PHENOMENOLOGIE DE L ACTIVITE D ANALYSE DU LOGICIEL Le diagramme suivant montre la répartition de la charge consommée lors de l activité d analyse. Les valeurs sont exprimées en pourcentage de la charge totale de l activité. Cette répartition correspond à une phénoménologie standard et pourra être considérée comme une référence. Charge IDENTIFICATION DES ACTEURS DEFINITION DES SOUS SYSTEMES 5 IDENTIFICATION DES EVENEMENTS DESCRIPTION DU CONTEXTE PROJET 3 10 DESCRIPTION DES CAS D UTILISATION IDENTIFICATION DES CAS D UTILISATION 18 8 DESCRIPTION DES INTERACTIONS DESCRIPTION DU SUIVI DES EVENEMENTS RECHERCHE DES CATEGORIES DESCRIPTION DES OBJETS PREMIERE IDENTIFICATION DES CLASSES PREMIERE DESCRIPTION DE LA VUE LOG... DESCRIPTION DE LA DYNAMIQUE COMPL COMPLEMENTS EVALUATION DE LA QUALITE DE L ANALYSE 8 9 7

17

18 REFERENTIEL NORMATIF REALISE PAR : Centre Spatial de Toulouse Délégation à l'assurance de la Qualité 18 Avenue Edouard Belin TOULOUSE CEDEX 4 Tél : Fax : CENTRE NATIONAL D'ETUDES SPATIALES Siège social : 2 pl. Maurice Quentin Paris cedex 01 / Tel. (33) / Fax : RCS Paris B / Siret : / Code APE 731Z

REFERENTIEL NORMATIF du CNES

REFERENTIEL NORMATIF du CNES REFERENTIEL NORMATIF du CNES Référence : Méthode et Procédure Annexe Technique à la MP RNC-CNES-Q-80-529 APPROBATION Président du CDN ; date et nom : Page i.1 PAGE D'ANALYSE DOCUMENTAIRE TITRE : MOTS

Plus en détail

REFERENTIEL NORMATIF du CNES

REFERENTIEL NORMATIF du CNES REFERENTIEL NORMATIF du CNES Référence : Méthode et Procédure SPECIFICATION TECHNIQUE DE BESOIN APPROBATION Président du CDN ; date et nom : Page i.1 PAGE D'ANALYSE DOCUMENTAIRE TITRE : MOTS CLES : STB

Plus en détail

Modélisation objet avec UML

Modélisation objet avec UML Modélisation objet avec UML Le développement des systèmes est une tâche d une grande envergure et un investissement important pour toute entreprise. La modélisation des systèmes déjà existants ou d un

Plus en détail

STAGE DE PERFECTIONNEMENT

STAGE DE PERFECTIONNEMENT (Sigle de la société d accueil) REPUBLIQUE TUNISIENNE ***** MINISTERE DE L'ENSEIGNEMENT SUPERIEUR, DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ET DE LA TECHNOLOGIE ***** DIRECTION GENERALE DES ETUDES TECHNOLOGIQUES *****

Plus en détail

GUIDE : RÉDIGER UN CAHIER DES CHARGES

GUIDE : RÉDIGER UN CAHIER DES CHARGES 27.06.2015 GUIDE : RÉDIGER UN CAHIER DES CHARGES CRÉATION OU REFONTE D UN SITE INTERNET Expert indépendant en web et en communication digitale depuis 2009 6 allée Armonville, appt. 12-86000 Poitiers contact@mehdi-benyounes.com

Plus en détail

Ministère de l enseignement supérieur et de la recherche scientifique. Direction Générale des Études Technologiques

Ministère de l enseignement supérieur et de la recherche scientifique. Direction Générale des Études Technologiques Ministère de l enseignement supérieur et de la recherche scientifique Direction Générale des Études Technologiques Institut Supérieur des Etudes Technologiques de SILIANA Département Technologies de l

Plus en détail

Guide EA pour l Application de la norme ISO/CEI 17021:2006 concernant les audits combinés

Guide EA pour l Application de la norme ISO/CEI 17021:2006 concernant les audits combinés EA-7/05 Guide EA pour l application de la norme ISO/CEI 17021:2006 pour les audits combinés Référence de la publication Guide EA pour l Application de la norme ISO/CEI 17021:2006 concernant les audits

Plus en détail

[2016][AA1] Consignes

[2016][AA1] Consignes [2016][AA1] Consignes Consignes pour le bilan architecture d'août 2014 {EPITECH.} 2016_AA1_Consignes.docx Description du document Titre [2016][AA1] Consignes Date 07/12/2014 Auteur Responsable E-Mail Julien

Plus en détail

REFERENTIEL NORMATIF du CNES

REFERENTIEL NORMATIF du CNES REFERENTIEL NORMATIF du CNES Référence : Méthode et Procédure INFORMATIQUE SOL DE TRAITEMENT APPROBATION Président du CDN ; date et nom : Page i.1 PAGE D'ANALYSE DOCUMENTAIRE TITRE : D'EXPLOITATION D'UN

Plus en détail

Projet : Plan Assurance Qualité

Projet : Plan Assurance Qualité Projet : Document : Plan Assurance Qualité 2UP_SPEC_DEV1 VERSION 1.00 Objet Ce document a pour objectif de définir la démarche d analyse et de conception objet ainsi les activités liées. Auteur Eric PAPET

Plus en détail

Noël NOVELLI ; Université de la Méditerranée ; LIF et Département d Informatique Case 901 ; 163 avenue de Luminy 13 288 MARSEILLE cedex 9

Noël NOVELLI ; Université de la Méditerranée ; LIF et Département d Informatique Case 901 ; 163 avenue de Luminy 13 288 MARSEILLE cedex 9 Noël NOVELLI ; Université de la Méditerranée ; LIF et Département d Informatique Case 901 ; 163 avenue de Luminy 13 288 MARSEILLE cedex 9 Documentation La documentation a pour but de laisser des traces

Plus en détail

TD Bibliothèque 2003-2004. Gestion Bibliothèque

TD Bibliothèque 2003-2004. Gestion Bibliothèque Gestion Bibliothèque 1 Bibliothèque Objectif : Illustrer la vue statique : détermination du diagramme de classes à partir des diagrammes de séquence. 1. Spécification du problème On souhaite gérer les

Plus en détail

La qualité. une vocation : satisfaire ( à.)

La qualité. une vocation : satisfaire ( à.) La qualité une vocation : satisfaire ( à.) (fournir une prestation qui intrinsèquement satisfait aux exigences) LAAS, Toulouse le 25 juillet 2008 page 1/62 Présentation de l intervenant Enseignant-Chercheur,

Plus en détail

(Document de 14 pages) Fabrice Douchant Xuan-Tuong Le. Nicolas Gibelin Lom Messan Hillah

(Document de 14 pages) Fabrice Douchant Xuan-Tuong Le. Nicolas Gibelin Lom Messan Hillah Master Informatique 2ème Année SAR Année 2007-2008 RAPPORT FINAL Livrable # 3 (Document de 14 pages) Participants Fabrice Douchant Xuan-Tuong Le Encadrants Nicolas Gibelin Lom Messan Hillah UFR 922 - Informatique

Plus en détail

GENIE LOGICIEL Détermination du périmètre cible d une application

GENIE LOGICIEL Détermination du périmètre cible d une application GENIE LOGICIEL Détermination du périmètre cible d une application Hervé DOMALAIN 2004 / 2005 Génie logiciel 2004 / 2005 Page 1 Diagrammes de CU et périmètre cible Le domaine cible d une application est

Plus en détail

Révisions ISO Livre blanc

Révisions ISO Livre blanc Révisions ISO ISO Revisions Révisions ISO Livre blanc Quelle est la différence entre une approche procédure et une approche processus? Aborder le changement Processus vs procédures : Qu est-ce que cela

Plus en détail

Annexe 1 Baccalauréat technologique - série STI2D spécialité Architecture et construction - Épreuve de projet

Annexe 1 Baccalauréat technologique - série STI2D spécialité Architecture et construction - Épreuve de projet Annexe 1 Baccalauréat technologique - série STI2D spécialité Architecture et construction - Épreuve de projet Fiche d évaluation Nom du candidat : Établissement : Prénom du candidat : Session : Titre et

Plus en détail

MEILLEURES PRATIQUES POUR LA

MEILLEURES PRATIQUES POUR LA PREMIER MINISTRE Secrétariat général de la défense nationale Direction centrale de la des systèmes d information Sous-direction des opérations Bureau conseil MEILLEURES PRATIQUES POUR LA GESTION DES RISQUES

Plus en détail

MEGA System Oriented IT Architecture. Guide d utilisation

MEGA System Oriented IT Architecture. Guide d utilisation MEGA System Oriented IT Architecture Guide d utilisation MEGA 2009 SP5 R7 2ème édition (août 2012) Les informations contenues dans ce document pourront faire l objet de modifications sans préavis et ne

Plus en détail

Rédaction de cas d utilisation (Use Case)

Rédaction de cas d utilisation (Use Case) labsticc.univ-brest.fr/pages_perso/babau/ Rédaction de cas d utilisation (Use Case) Jean-Philippe Babau Département Informatique, UFR Sciences, Laboratoire Lab-STICC 2 1 Plan Objectif des Cas d Utilisation

Plus en détail

LICENCE D UTILISATION DE LOGICIEL

LICENCE D UTILISATION DE LOGICIEL LICENCE D UTILISATION DE LOGICIEL ENTRE: L'Université de Versailles Saint Quentin en Yvelines, Etablissement Public à Caractère Scientifique Culturel et Professionnel, dont le siège social est 55 avenue

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉDUCATION NATIONALE, DE LA JEUNESSE ET DE LA VIE ASSOCIATIVE Arrêté du 8 février 2011 fixant le programme pour le cycle terminal de la série

Plus en détail

Dossier de conception. Conception d un site E-learning

Dossier de conception. Conception d un site E-learning Conception d un site E-learning Encadré par : Mr. LACHGAR Mohamed Réalisé par : LECHQER Younesse ELEOUAD Abdelhadi SOMMAIRE I. PERIMETRE DU PROJET... 2 1.1. ENJEUX ET VISION DU PROJET... 3 1.2. ARCHITECTURE

Plus en détail

Les FONDEMENTS de l ARCHITECTURE d ENTREPRISE Ingénierie de l organisation

Les FONDEMENTS de l ARCHITECTURE d ENTREPRISE Ingénierie de l organisation Les FONDEMENTS de l ARCHITECTURE d ENTREPRISE Ingénierie de l organisation Patrice Briol Les Fondements de l Architecture d Entreprise Ingénierie de l organisation 1 ère édition http://www.ingenieriedesprocessus.net

Plus en détail

FICHE D'IDENTITÉ DE LA QUALIFICATION VALIDÉE I - OBJECTIF PROFESSIONNEL DE LA QUALIFICATION VALIDÉE

FICHE D'IDENTITÉ DE LA QUALIFICATION VALIDÉE I - OBJECTIF PROFESSIONNEL DE LA QUALIFICATION VALIDÉE Commission paritaire nationale de l'emploi de la Métallurgie Qualification : MQ 92 11 89 0101 (1) FICHE D'IDENTITÉ DE LA QUALIFICATION VALIDÉE TITRE DE LA QUALIFICATION : Technicien de la qualité I - OBJECTIF

Plus en détail

Rapport du Président aux Actionnaires. prévu par l Article L. 225-37 du Code de Commerce

Rapport du Président aux Actionnaires. prévu par l Article L. 225-37 du Code de Commerce Rapport du Président aux Actionnaires prévu par l Article L. 225-37 du Code de Commerce Exercice 2005 Sommaire R apport du Président aux Actionnaires prévu par l Article L. 225-37 du Code de Commerce Rapport

Plus en détail

Ecole IN2P3 «Conduite de projets» Paris, novembre 2015. Qualité & projet(s) Sandrine Pavy, Responsable Qualité / Assurance Produit pavy@llr.in2p3.

Ecole IN2P3 «Conduite de projets» Paris, novembre 2015. Qualité & projet(s) Sandrine Pavy, Responsable Qualité / Assurance Produit pavy@llr.in2p3. Ecole IN2P3 «Conduite de projets» Paris, novembre 2015 Qualité & projet(s) Sandrine Pavy, Responsable Qualité / Assurance Produit pavy@llr.in2p3.fr Page 2 SOMMAIRE 1. (Pré)Histoire de la Qualité 2. ISO

Plus en détail

Projet : Rédaction du plan de test

Projet : Rédaction du plan de test Projet : Rédaction du plan de test Dans le cadre de votre projet, veuillez présenter pour le vendredi 9 janvier votre plan de test. Ce document retracera l ensemble des actions réalisées ou à réaliser

Plus en détail

Réunion de lancement de la certification. pour les Espaces Numériques de Travail. Réunion de lancement de la certification

Réunion de lancement de la certification. pour les Espaces Numériques de Travail. Réunion de lancement de la certification pour les Espaces Numériques de Travail 1 Sommaire Présentation du contexte Objectifs, contraintes / opportunités et limites Processus général de certification Fichier de critères Organisation des groupes

Plus en détail

ISO 9000 version 2000 : management des processus

ISO 9000 version 2000 : management des processus 2001-2002 ISO 9000 version 2000 : management des processus David ROUSSE SOMMAIRE I - Avant propos 3 II - Introduction 3 III - Concept de processus 3 IV - Identification des processus 4 V - Pilotage des

Plus en détail

Séminaire académique sur l évaluation Épreuve de projet spécifique à l enseignement de la spécialité STI2D

Séminaire académique sur l évaluation Épreuve de projet spécifique à l enseignement de la spécialité STI2D 1 Séminaire académique sur l évaluation Épreuve de projet spécifique à l enseignement de la spécialité STI2D 2 1. Rappel des textes réglementaires 2. Les temps d évaluation du projet 3. Éléments d organisation

Plus en détail

Chapitre 2 : Cycles de vie logiciel et méthodes de développement G L & A G L 2 0 1 4 / 2 0 1 5

Chapitre 2 : Cycles de vie logiciel et méthodes de développement G L & A G L 2 0 1 4 / 2 0 1 5 Chapitre 2 : Cycles de vie logiciel et méthodes de développement G L & A G L 2 0 1 4 / 2 0 1 5 Plan Chapitre 2 Modèles de cycles de vie Méthodes de développement : Méthode lourde Méthode agile Exemple

Plus en détail

Suivi des modifications

Suivi des modifications Suivi des modifications Edition Date Modifications Phase expérimentale 25 avril 2008 1.0 30 mai 2011 1.1 7 avril 2014 Première rédaction pour la phase expérimentale, diffusée sous le n 915 SGDN/DCSSI/SDR

Plus en détail

Projet : Plan Assurance Qualité

Projet : Plan Assurance Qualité Projet : Document : Plan Assurance Qualité 2UP_ARCHI_DEV1 VERSION 1.00 Objet Ce document a pour objectif de définir la démarche TOW TRACK UNIFIED PROCESS. Auteur Eric PAPET Vérifié par: Dominique MASSON

Plus en détail

Mathématiques Fonctions réelles et équations

Mathématiques Fonctions réelles et équations Définition du domaine d'examen MAT-5106-1 Mathématiques Fonctions réelles et équations Mise à jour novembre 2004 Définition du domaine d'examen MAT-5106-1 Mathématiques Fonctions réelles et équations Mise

Plus en détail

UML 1ère partie. Référence: http://uml.developpez.com/lp/cours/uml_free_fr_cours.html UML

UML 1ère partie. Référence: http://uml.developpez.com/lp/cours/uml_free_fr_cours.html UML UML UML 1ère partie Référence: http://uml.developpez.com/lp/cours/uml_free_fr_cours.html LOG2000 Éléments du génie logiciel 2002 Bayomock André-Claude PLAN Définition et historique Vue générale A quoi

Plus en détail

ISO 50001 NORME INTERNATIONALE. Systèmes de management de l'énergie Exigences et recommandations de mise en œuvre

ISO 50001 NORME INTERNATIONALE. Systèmes de management de l'énergie Exigences et recommandations de mise en œuvre NORME INTERNATIONALE ISO 50001 Première édition 2011-06-15 Systèmes de management de l'énergie Exigences et recommandations de mise en œuvre Energy management systems Requirements with guidance for use

Plus en détail

MISSION DES AUDITS. Fiche d organisation fonctionnelle n 2 : Préparer une mission d audit

MISSION DES AUDITS. Fiche d organisation fonctionnelle n 2 : Préparer une mission d audit MISSION DES AUDITS Fiche d organisation fonctionnelle n 2 : Préparer une mission d audit Novembre 2011 Sommaire Objectifs de la fiche d organisation fonctionnelle 3 Domaine d application 3 Responsable

Plus en détail

I OBJECTIF PROFESSIONNEL DU CQPM

I OBJECTIF PROFESSIONNEL DU CQPM COMMISSION PARITAIRE NATIONALE DE L'EMPLOI DE LA METALLURGIE Qualification: 1992 11 89 0101 Catégorie: C Dernière modification : 18/04/2012 REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Technicien de la qualité

Plus en détail

RESEAU ARCHITECTES CERTIFIE QUALITE

RESEAU ARCHITECTES CERTIFIE QUALITE RESEAU ARCHITECTES CERTIFIE QUALITE 109 rue Yvon Morandat 73000 CHAMBERY MANUEL QUALITE conception et realisations architectecturales conformément à la norme ISO 9001 V 2008 Certifié par: 2007 création

Plus en détail

Cap Performance Les outils de la performance

Cap Performance Les outils de la performance Cap Performance Les outils de la performance Les outils incontournables de la performance! Le CRO et la CRCC Paris ont sélectionné des outils simples et essentiels qui permettent : de respecter intelligemment

Plus en détail

REFERENTIEL NORMATIF du CNES

REFERENTIEL NORMATIF du CNES REFERENTIEL NORMATIF du CNES Référence : Méthode et Procédure APPROBATION Président du CDN ; date et nom : Page i.1 PAGE D'ANALYSE DOCUMENTAIRE TITRE : MOTS CLES : UML Analyse Conception Modélisation

Plus en détail

Illustration de couverture : Denis Tangney Jr - istock.com

Illustration de couverture : Denis Tangney Jr - istock.com Illustration de couverture : Denis Tangney Jr - istock.com Dunod, Paris, 2014 ISBN 978-2-10-071039-3 Table des matières Avant-propos................................................................ IX Chapitre

Plus en détail

IFT2255 - Génie logiciel. Cycle de vie du logiciel. Activités de développement. Planification (étude préliminaire) Processus de développement

IFT2255 - Génie logiciel. Cycle de vie du logiciel. Activités de développement. Planification (étude préliminaire) Processus de développement IFT2255 - Génie logiciel Processus de développement Cycle de vie du logiciel Bruno Dufour dufour@iro.umontreal.ca Activités de développement 3 Planification (étude préliminaire) 4 Planification du projet

Plus en détail

SYSTEMES D INFORMATION & CONCEPTION de BdD

SYSTEMES D INFORMATION & CONCEPTION de BdD SYSTEMES D INFORMATION & CONCEPTION de BdD PLAN CONCEPT DE SYSTEME D INFORMATION MODELISATION D UN SYSTEME D INFORMATION MODELISATION CONCEPTUELLE : les METHODES METHODE SYSTEMIQUE METHODE OBJET L3 Informatique

Plus en détail

IFT2255 - Génie logiciel. Processus de développement

IFT2255 - Génie logiciel. Processus de développement IFT2255 - Génie logiciel Processus de développement 1 Cycle de vie du logiciel 2 Activités de développement 3 Planification du projet Analyse et spécification Conception Implémentation Vérification Installation

Plus en détail

Questions (HSPTP) Questions à choix multiple

Questions (HSPTP) Questions à choix multiple Questions (HSPTP) Questions à choix multiple Public V 2.0 1. Coordonnées Monsieur Madame Titre Prénom Nom Adresse NPA / Localité Courriel privé Date de naissance Lieu d origine Date Signature Moyens et

Plus en détail

Introduction. 1. Une base de données : 2. Un SGBD :

Introduction. 1. Une base de données : 2. Un SGBD : Le modèle Entité-Association Introduction Les bases de données ont pris une place importante en informatique, et particulièrement dans le domaine de la gestion. L étude des bases de données a conduit au

Plus en détail

EXPRESSION DES BESOINS

EXPRESSION DES BESOINS PLAN CYCLE DE VIE D'UN LOGICIEL EXPRESSION DES BESOINS SPÉCIFICATIONS DU LOGICIEL CONCEPTION DU LOGICIEL LA PROGRAMMATION TESTS ET MISE AU POINT DOCUMENTATION CONCLUSION C.Crochepeyre Génie Logiciel Diapason

Plus en détail

Les 4 Temps du management 2011 au titre de l'année 2010 (Groupe A)

Les 4 Temps du management 2011 au titre de l'année 2010 (Groupe A) DIRECTION DES SERVICES FINANCIERS DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES Département Développement des compétences et parcours de carrière Contact Nathalie GIGOT Tél : 01 41 90 34 66 Fax : 01 41 90 34 09 E-mail

Plus en détail

FORMATION EN QUALITE-MÉTHODES NORMES ET SYSTEMES DE MANAGEMENT DE LA QUALITE

FORMATION EN QUALITE-MÉTHODES NORMES ET SYSTEMES DE MANAGEMENT DE LA QUALITE FORMATION EN QUALITE-MÉTHODES NORMES ET SYSTEMES DE MANAGEMENT DE LA QUALITE STRATEGIE, ORGANISATION ET MANAGEMENT D ENTREPRISE Page 2 FORMATION PERSONNALISEE Evaluation du besoin Ecoute de votre besoin

Plus en détail

Analyse et conception de systèmes d information

Analyse et conception de systèmes d information Analyse et conception de systèmes d information Présentation réalisée par P.-A. Sunier Professeur à la HE-Arc de Neuchâtel http://lgl.isnetne.ch Juin 2005 [SJB-02] Chapitre 4 1 Références Ce document a

Plus en détail

POL-24 Politique d évaluation du personnel enseignant à la formation continue. Adoptée par le Conseil d administration le 12 décembre 2005.

POL-24 Politique d évaluation du personnel enseignant à la formation continue. Adoptée par le Conseil d administration le 12 décembre 2005. POL-24 Politique d évaluation du personnel enseignant à la formation continue Adoptée par le Conseil d administration le 12 décembre 2005. POLITIQUE D ÉVALUATION DU PERSONNEL ENSEIGNANT À LA FORMATION

Plus en détail

LIVRET SERVICE SUPPORT PROGICIEL

LIVRET SERVICE SUPPORT PROGICIEL LIVRET SERVICE SUPPORT PROGICIEL Ref : LS IN Quadratus 06 2014 ARTICLE 1 DEFINITIONS Les termes définis ci-après ont la signification suivante au singulier comme au pluriel: Anomalie : désigne un défaut,

Plus en détail

Conseil et formation en création, reprise et développement d entreprise OBJECTIFS DE LA FORMATION :

Conseil et formation en création, reprise et développement d entreprise OBJECTIFS DE LA FORMATION : Conseil et formation en création, reprise et développement d entreprise FORMATION «GESTIONNAIRE DE PETITES ET MOYENNES STRUCTURES» CODE CPF 2593 448 HEURES SOIT 56 JOURS DE FORMATION DE LA FORMATION :

Plus en détail

CQP Inter-branches Technicien de la Qualité. Préparation de l évaluation des compétences par le candidat

CQP Inter-branches Technicien de la Qualité. Préparation de l évaluation des compétences par le candidat CQP Inter-branches Technicien de la Qualité Préparation de l évaluation des compétences par le candidat Vous souhaitez obtenir le Certificat de Qualification Professionnelle Inter-branches (CQPI) «Technicien

Plus en détail

Ecole Thématique Technique Management et Projets Scientifiques

Ecole Thématique Technique Management et Projets Scientifiques Ecole Thématique Technique Management et Projets Scientifiques - L Assurance Qualité dans les Projets Scientifiques - Céline PERRY DOLIN celine.perry-dolin@groupebts.net SATILLIEU, le 1 er octobre 2009

Plus en détail

LISTE DES COMPETENCES BACHELIER EN INFORMATIQUE DE GESTION

LISTE DES COMPETENCES BACHELIER EN INFORMATIQUE DE GESTION Administration générale de l'enseignement et de la Recherche scientifique Commission de concertation de l Enseignement de Promotion sociale LISTE DES COMPETENCES BACHELIER EN INFORMATIQUE DE GESTION COMMISSION

Plus en détail

Analyse de trois stratégies de mise en œuvre d une même démarche de projet en sciences à l école élémentaire

Analyse de trois stratégies de mise en œuvre d une même démarche de projet en sciences à l école élémentaire Analyse de trois stratégies de mise en œuvre d une même démarche de projet en sciences à l école élémentaire Bernard Darley *, Philippe Prévost ** * IUFM d Aquitaine, Université Bordeaux 4 BP 219, 33021

Plus en détail

Métamodèle Ingénierie Système. Pour S-Miner 6.0 +

Métamodèle Ingénierie Système. Pour S-Miner 6.0 + Métamodèle Ingénierie Système Pour S-Miner 6.0 + 1 Introduction Le métamodèle «Ingénierie Système» (IS) est un métamodèle destiné à S-Miner 6.0+ permettant de produire un environnement intégré destiné

Plus en détail

Baccalauréat. Document ressources

Baccalauréat. Document ressources Baccalauréat Document ressources "#$%&'(&($)*+&,'(-.))$+/.0,&+&,'(*1.)).2.*#3.'45678 Sommaire du document d accompagnement "##$%&'()*()"+*#',-().$++"#/$0,'#',-1111111111111111111111111111111111111111111111111111111111111111111112

Plus en détail

Spécification par la modélisation

Spécification par la modélisation Spécification par la modélisation Objectifs : Être en mesure de spécifier par les modèles UML. Comprendre l importance des cas d utilisation (UC). Comprendre les méthodes d'identification des UCs. Comprendre

Plus en détail

Modélisation systémique de l'organisation

Modélisation systémique de l'organisation Modélisation systémique 1 2005-09-06 Modélisation systémique de l'organisation Ce chapitre vise à introduire à la modélisation d un système organisationnel. On explique d abord quelques notions liées à

Plus en détail

Projet de Plan de Prévention du Bruit dans l Environnement de la Ville d Uchaud

Projet de Plan de Prévention du Bruit dans l Environnement de la Ville d Uchaud Projet de Plan de Prévention du Bruit dans l Environnement de la Ville d Uchaud Etude réalisée pour le compte de : VILLE D UCHAUD SOLDATA ACOUSTIC Campus de la Doua 66, bd Niels Bohr - CS 52132-69603 VILLEURBANNE

Plus en détail

MICHEL MAZEAU IPST/INP de Toulouse, EURESPACE, Toulouse, France

MICHEL MAZEAU IPST/INP de Toulouse, EURESPACE, Toulouse, France INTÉGRATION DU FACTEUR HUMAIN DANS LA CONDUITE ET LE DÉROULEMENT DE PROJETS SPATIAUX AUTIER THOMAS EURESPACE, Immeuble Thalès, 17 avenue Didier Daurat 31700 Blagnac, France. t.autier@eurespace.com TOMASINI

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES QUALITÉ DE L'ACCOMPAGNEMENT A LA V.A.E

CAHIER DES CHARGES QUALITÉ DE L'ACCOMPAGNEMENT A LA V.A.E CAHIER DES CHARGES QUALITÉ DE L'ACCOMPAGNEMENT A LA V.A.E CHAMP D APPLICATION Ce cahier des charges s adresse à l ensemble des structures qui interviennent dans la phase d accompagnement à la VAE et qui

Plus en détail

SysML : les diagrammes

SysML : les diagrammes SysML : les diagrammes DIDIER FGNON, STÉPHNE GSTON [1] L outil SysML est un langage constitué de nombreux diagrammes. Nous vous proposons une ressource sous la forme de fiches-outils qui trouveront une

Plus en détail

Création d un diagramme de constellation

Création d un diagramme de constellation CADRE CANADIEN D ANALYSE DES INCIDENTS Création d un diagramme de constellation 2012 Institut canadien pour la sécurité des patients Tous droits réservés. Une permission est accordée par les présentes

Plus en détail

PLAN QUALITE PROJET (PQP) CSD

PLAN QUALITE PROJET (PQP) CSD 1/18 Merci de nous retourner 1 exemplaire signé de la 1 ère page PLAN QUALITE PROJET (PQP) CSD Diffusion interne Diffusion externe Groupe TOP DECISION : M. COUSIN Guillaume M. JAMOT Jason M. HUET Ludovic

Plus en détail

Méthodes de développement

Méthodes de développement 1 / 19 Méthodes de développement Guide de rédaction d'un plan de développement logiciel 1 - OBJET DU GUIDE... 2 2 - OBJECTIF DU PDL... 2 3 - PLAN TYPE DU PDL... 2 4 - TRAVAUX DE PRÉPARATION DU PDL... 2

Plus en détail

ANNEXE B : GUIDE DE PARAMETRAGE WEB page 1/20 ANNEXE B : GUIDE DE PARAMETRAGE WEB ANNEXEB_PARAMETRAGE_IAPRIMOWEB.DOC

ANNEXE B : GUIDE DE PARAMETRAGE WEB page 1/20 ANNEXE B : GUIDE DE PARAMETRAGE WEB ANNEXEB_PARAMETRAGE_IAPRIMOWEB.DOC ANNEXE B : GUIDE DE PARAMETRAGE WEB page 1/20 ANNEXE B : GUIDE DE PARAMETRAGE WEB ANNEXE B : GUIDE DE PARAMETRAGE WEB page 2/20 Document : Version : V1.00 Tableau de diffusion du document Etabli par :

Plus en détail

R É G L E M E N T A T I O N S C E / C L P. Formations. H y g i è n e & S é c u r i t é

R É G L E M E N T A T I O N S C E / C L P. Formations. H y g i è n e & S é c u r i t é R É G L E M E N T A T I O N S C E / C L P Formations H y g i è n e & S é c u r i t é 106 avenue Georges Clemenceau ZA La Garenne 94366 Bry-sur-Marne Cedex Tél. : 01 48 82 51 51 Fax : 01 48 82 51 59 E-mail

Plus en détail

Cahier des charges pour la conception des sujets pour l ECE en TS Évaluation des Compétences Expérimentales

Cahier des charges pour la conception des sujets pour l ECE en TS Évaluation des Compétences Expérimentales Cahier des charges pour la conception des sujets pour l ECE en TS Évaluation des Compétences Expérimentales Sommaire Définition et objectifs de l épreuve.. p1 Compétences à évaluer.. p2 Conception du sujet..

Plus en détail

~'. APAJH ~ Manuel Qualité. APAJH du TARN DU TARN ANN EE 2014. Code 5-105-2 Manuel Qualité. Page 1/14. Version 2

~'. APAJH ~ Manuel Qualité. APAJH du TARN DU TARN ANN EE 2014. Code 5-105-2 Manuel Qualité. Page 1/14. Version 2 -. ~'. APAJH ~ DU TARN Manuel Qualité APAJH du TARN ANN EE 2014 Code 5-105-2 Manuel Qualité Page 1/14 Version 2 DIFF : Siège/Etablissements APAJH du TARN p.1/14 SOMMAIRE AVANT PROPOS... 3 INTRODUCTION......

Plus en détail

LA PROFESSIONNALISATION DES CURSUS

LA PROFESSIONNALISATION DES CURSUS LA PROFESSIONNALISATION DES CURSUS EN MASTER 1 Les étudiants de M1 devront faire au plus tard pour le 15 novembre le choix d une inscription en alternance ou en formation initiale. L alternance est une

Plus en détail

Cegid CONTACT BASE DE DONNEES

Cegid CONTACT BASE DE DONNEES Cegid CONTACT BASE DE DONNEES Livret Services Ref_M06_0001 ARTICLE 1 DEFINITIONS Les termes définis ci après ont la signification suivante au singulier comme au pluriel: Demande : désigne un incident reproductible

Plus en détail

REFERENTIEL DU CQPM. TITRE DU CQPM : Coordonnateur (trice) de système Q, S, E (Qualité, Sécurité, Environnement)

REFERENTIEL DU CQPM. TITRE DU CQPM : Coordonnateur (trice) de système Q, S, E (Qualité, Sécurité, Environnement) COMMISION PARITAIRE NATIONALE DE L EMPLOI DE LE METALLURGIE Qualification : Catégorie : C* Dernière modification : 09/01/2007 REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Coordonnateur (trice) de système Q, S,

Plus en détail

Rédaction du Document de Spécifications Logiciel

Rédaction du Document de Spécifications Logiciel Rédaction du Document de Spécifications Logiciel Instruction Générale Qualité Version : 1.1 Nombre de pages : 12 Référence : referentiel_qualite/dsl.plan_type.doc UV UMLP Département ASI INSA-ROUEN BP

Plus en détail

SECTION 2 BILAN DES COMPÉTENCES

SECTION 2 BILAN DES COMPÉTENCES SECTION 2 BILAN DES COMPÉTENCES Bilan des compétences INTRODUCTION... 3 LES OBJECTIFS DU BILAN DES COMPETENCES... 3 LE DEROULEMENT DE VOTRE BILAN DES COMPETENCES... 3 LE BILAN DES COMPETENCES DU PROGRAMME...

Plus en détail

BC 05.03.02. Le management environnemental : Guide de lecture de la norme ISO 14001,

BC 05.03.02. Le management environnemental : Guide de lecture de la norme ISO 14001, BC 05.03.02 Le management environnemental : Guide de lecture de la norme ISO 14001, Spécialité(s) : Toutes concernées Disciplines concernées : Toutes spécialités Titre : Guide de lecture de la norme NF

Plus en détail

Diagramme d activités

Diagramme d activités Diagramme d activités Présentation Un diagramme d activité est un diagramme UML qui modélise les aspects dynamiques d un système C est une simplification du diagramme d état transitions permettant de modéliser

Plus en détail

Qualité Portail Pro. Chaque fonctionnalité sera décrite et soumise à validation en détail avant la mise en développement.

Qualité Portail Pro. Chaque fonctionnalité sera décrite et soumise à validation en détail avant la mise en développement. 10/06/2009 10/41 Qualité Portail Pro Le développement de nos applications est soumis à un plan qualité projet qui comprend jalons de validation, modélisation en UML et tests rigoureux afin de garantir

Plus en détail

CAOPR. CAO et Prototypage Rapide. Ecole Nationale Polytechnique Département Génie Industriel

CAOPR. CAO et Prototypage Rapide. Ecole Nationale Polytechnique Département Génie Industriel . Ecole Nationale Polytechnique Département Génie Industriel CAO et Prototypage Rapide CAOPR La démarche de conception De l'idée au produit Du développement de l'idée à la commercialisation du produit

Plus en détail

- 06 - LA GESTION DE LA PRODUCTION : PARTIE 1

- 06 - LA GESTION DE LA PRODUCTION : PARTIE 1 - 06 - LA GESTION DE LA PRODUCTION : PARTIE 1 Objectif(s) : o o Pré requis : o o o Contraintes de production, Optimisation de la gestion de la production. Coût de production, Production sous contraintes,

Plus en détail

Gestion des immeubles

Gestion des immeubles RAPPORT DE CONCEPTION Gestion des immeubles BOUSSRHAN YOUSSEF & BENZITI WALID Email : Youssefboussrhan@gmail.com GSM : 0678510690, 0611347597 ISTA NTIC SYBA CRJJ GROUPE B Annexe : Figure 1: Diagramme de

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES POUR L ÉLABORATION D UN TRAVAIL DE SÉMINAIRE CHAIRE RESSOURCES HUMAINES ET ORGANISATION

CAHIER DES CHARGES POUR L ÉLABORATION D UN TRAVAIL DE SÉMINAIRE CHAIRE RESSOURCES HUMAINES ET ORGANISATION CAHIER DES CHARGES POUR L ÉLABORATION D UN TRAVAIL DE SÉMINAIRE CHAIRE RESSOURCES HUMAINES ET ORGANISATION Il est demandé aux étudiants qui souhaitent déposer un séminaire à la chaire RHO de prendre connaissance

Plus en détail

ASES DESCRIPTIFS ET COÛTS DE CONSTRUCTION TESTS DES CHAPITRES 1-8. QUESTIONS ET RéPONSES

ASES DESCRIPTIFS ET COÛTS DE CONSTRUCTION TESTS DES CHAPITRES 1-8. QUESTIONS ET RéPONSES DESCRIPTIFS ET COÛTS DE CONSTRUCTION TESTS DES CHAPITRES 1-8 ASES QUESTIONS ET RéPONSES Centre suisse d études pour la rationalisation de la construction CRB www.crb.ch Tests des chapitres 1-8 Test du

Plus en détail

Réf. Code de l environnement, notamment ses articles L.592-21 et L.592-22 Code de la Santé publique, notamment ses articles L.1333-17 et R.

Réf. Code de l environnement, notamment ses articles L.592-21 et L.592-22 Code de la Santé publique, notamment ses articles L.1333-17 et R. RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DIVISION DE NANTES N/Réf. : CODEP-NAN-2014-005815 Nantes, le 10 février 2014 Centre Hospitalier Bretagne Sud Service de radiothérapie BP 2223 56322 LORIENT Cedex Objet Inspection de

Plus en détail

Norme ISO 9001 version 2000

Norme ISO 9001 version 2000 Norme ISO 9001 version 2000 Page 1 Plan Introduction : QQOQCP «comprendre les enjeux pour l organisme» 1.Les 8 principes du Management de la Qualité 2.ISO 9001 : 2000 et cycle PDCA 3.Le système documentaire

Plus en détail

REFERENTIEL DU CQPM. TITRE DU CQPM : Préventeur santé-sécurité au travail et environnement

REFERENTIEL DU CQPM. TITRE DU CQPM : Préventeur santé-sécurité au travail et environnement COMMISION PARITAIRE NATIONALE DE L EMPLOI DE LE METALLURGIE Qualification : Catégorie : C Dernière modification : 05/06/2012 REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Préventeur santé-sécurité au travail et

Plus en détail

Norme ISA 710, Informations comparatives Chiffres correspondants et états financiers comparatifs

Norme ISA 710, Informations comparatives Chiffres correspondants et états financiers comparatifs IFAC Board Prise de position définitive 2009 Norme internationale d audit (ISA) Norme ISA 710, Informations comparatives Chiffres correspondants et états financiers comparatifs Le présent document a été

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DU LOGEMENT, DE L ÉGALITÉ DES TERRITOIRES ET DE LA RURALITÉ Arrêté du 19 décembre 2014 modifiant les modalités de validation d une démarche qualité

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES FORMATION ANGLAIS PROFESSIONNEL. Lot 1 : cours individuels. Lot 2 : cours collectifs

CAHIER DES CHARGES FORMATION ANGLAIS PROFESSIONNEL. Lot 1 : cours individuels. Lot 2 : cours collectifs Centre de Paris Formation Permanente du Centre INRA de Paris CAHIER DES CHARGES FORMATION ANGLAIS PROFESSIONNEL Lot 1 : cours individuels Lot 2 : cours collectifs Contacts : Viviane BOCK Sdar/FPL Tél.

Plus en détail

L approche du cadre logique

L approche du cadre logique REPUBLIQUE DE GUINEE UNION EUROPEENNE Réunion d information sur l appel à propositions AUTORENFOR : initiatives concrètes des OSC en matière de gouvernance locale L approche du cadre logique (voir documents

Plus en détail

Guide d utilisation. Partie IX - Module GAZ

Guide d utilisation. Partie IX - Module GAZ Guide d utilisation Partie IX - Module GAZ Sommaire 1 OBJET DU DIAGNOSTIC... 4 1.1 Préambule... 4 1.2 Définitions... 4 1.3 Les fiches de contrôles... 4 1.4 Les éléments des fiches de contrôles... 4 1.5

Plus en détail

VÉRIFICATION DE L INTÉGRITÉ DE L INFORMATION DU SYSTÈME HERMÈS FINANCES RAPPORT. Juin 2011

VÉRIFICATION DE L INTÉGRITÉ DE L INFORMATION DU SYSTÈME HERMÈS FINANCES RAPPORT. Juin 2011 VÉRIFICATION DE L INTÉGRITÉ DE L INFORMATION DU SYSTÈME HERMÈS FINANCES RAPPORT Juin 2011 PRÉPARÉ PAR LA DIRECTION GÉNÉRALE DE LA VÉRIFICATION INTERNE (DGVI) Projet no : 2011-08 AGENCE DE DÉVELOPPEMENT

Plus en détail

Designer et l ingénierie du logiciel Couplage entre structure de données et modules de traitements

Designer et l ingénierie du logiciel Couplage entre structure de données et modules de traitements Designer et l ingénierie du logiciel Couplage entre structure de données et modules de traitements P.-A. Sunier, ISNet Neuchâtel avec le concours de C. Kohler et P. Ferrara 1 Introduction... 1 2 Rappel

Plus en détail

DOSSIER DES ENSEIGNANT-E-S. Travail de fin d études en didactique universitaire

DOSSIER DES ENSEIGNANT-E-S. Travail de fin d études en didactique universitaire DOSSIER DES ENSEIGNANT-E-S Travail de fin d études en didactique universitaire Magali Muller Bastien Walliser Septembre 2009 CHOIX D UNE PROBLEMATIQUE L étape choix d une problématique comprend les documents

Plus en détail

Opquast Certified Référentiel de compétences Bonnes pratiques qualité Web (BPQW)

Opquast Certified Référentiel de compétences Bonnes pratiques qualité Web (BPQW) Opquast Certified Référentiel de compétences Bonnes pratiques qualité Web (BPQW) Page 1/10 Sommaire 1. Maîtriser les fondamentaux et standards du Web...3 2. Connaître l accessibilité, les contextes utilisateurs

Plus en détail

Lotus Notes 6 Messagerie et Agenda Exercices Fac-similé contenant a table des matières et quelques sections d exercices du premier cas

Lotus Notes 6 Messagerie et Agenda Exercices Fac-similé contenant a table des matières et quelques sections d exercices du premier cas IBM Lotus Notes 6 Messagerie et Agenda Exercices Fac-similé contenant a table des matières et quelques sections d exercices du premier cas Auteur Frédéric Rouquié Cahier d exercices AVERTISSEMENT Lotus

Plus en détail