CIBL NEWSLETTER N 3. Communiquer, partager, échanger se rassembler!

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "CIBL NEWSLETTER N 3. Communiquer, partager, échanger se rassembler!"

Transcription

1 CIBL NEWSLETTER N 3 L A N E W S L E T T E R F E V R I E R N 3 SOMMAIRE C.I.B.L Pierre VACHER C.I.B.L Pierre VACHER Président de la Commission technique de la Ligue du Lyonnais DANS CE NUMÉRO Le Mini Basket Loïc DISCHAMPS 2 Construction d un collectif offensif Nicolas CROISY 10 Infos Colloques 18 Communiquer, partager, échanger se rassembler! La communication est à l'ordre du jour dans tous les secteurs de notre société et touche également notre microcosme d'entraîneurs. Communiquer c'est avant tout échanger des informations, mais c'est aussi mieux se connaître et s'apprécier. Vous venez de recevoir CIBL comme un cadeau du début de l'année 2010 que nous devons à Nicolas Croisy, Pierre- Olivier Croizat et Loïc Dischamps ainsi qu'à Anthony Brossard pour la mise en page et la maquette. A eux quatre tout d'abord MERCI! Ensuite à chacun d'entre vous quelques questions. Qu'allez vous faire de ce document? Le garder pour vous? Dire qu'il existe? Le partager avec d'autres entraîneurs de votre club? Echanger sur les sujets traités? Qu'importe! Pourvu que vous communiquiez sur son existence, que vous partagiez ce cadeau, et que ces pages vous servent dans votre quotidien de «coach». Un autre moyen que les jeunes «coachs» ont parfois tendance à bouder, c'est la participation à un colloque. Celui de Meyzieu le samedi 20 février vient à point, nous rappeler que la rencontre rend toujours plus fort, et que celle-ci se fait également autour d'une table, d'un café ou dans les tribunes d'une telle journée. Au-delà de l' «Esprit Ligue» que nous souhaitons développer, il y a une égale volonté de rapprocher les hommes de terrain, pour que la branche entraîneurs de la «Famille Basket» sache se retrouver, se montrer solidaire, car quel que soit le niveau les problématiques demeurent: accueillir et intégrer, éduquer et former, mettre en place un collectif sur et en dehors du terrain et le tout pour les mêmes ambitions: progresser, gagner, «monter» ou ne pas descendre, le tout avec sérieux et rigueur, mais aussi dans le plaisir et la bonne humeur. Alors «coachs», qu'importe le niveau, unissez vous, retrouvez vous, rassemblez vous! Dans l'échange et le partage d'expériences il y a tant à apprendre de l'autre, pour que chacun aborde au mieux sa réalité quotidienne, que personne ne doit faire l'économie de cette démarche conviviale et enrichissante. Communiquer est la clef de votre réussite...partagée! Pierre VACHER

2 LOIC DISCHAMPS BE 1 Basket Responsable de l école de mini Basket à l ASVEL De la réaction à l anticipation: vers un basket plus fluide chez les jeunes L idée de cet article est de développer la notion de traitement de l information au travers des aspects de vitesse de prise de décision, d anticipation. Petits rappels sur les caractéristiques du basket : - Nombre de joueurs sur le terrain : 10 - Espace de jeu réduit : 28X15m - Espaces de jeu interpénétrés : les croisements permanents et la forte pression possible sur la balle amène à prendre en permanence des informations et donc des décisions. - Cible en hauteur, petite, horizontale : le basket est un jeu d adresse. Mieux vaut être seul le plus longtemps possible pour pouvoir marquer. Il faut donc à priori traiter rapidement les informations pour décider vite et si possible judicieusement aux problèmes posés par l équipe adverse. Ces postulats de départ posés; nous allons développer ce que l on entend par traitement de l information et surtout comment le mettre en application dans les petites catégories au travers des situations pédagogiques. Le traitement de l information est une attitude mentale qui vise par son optimisation à permettre un enchaînement fluide des actions de jeu. Ici nous mettons le doigt sur un élément fondamental du traitement de l information : la vitesse. En effet, au travers du traitement de l information nous visons une vitesse dans la prise d informations, une vitesse dans le traitement des informations et une vitesse dans la prise de décision. Ces 3 étapes fondamentales pour un jeu fluide renvoient à l expérience des joueurs. Plus un joueur sera débutant et plus le traitement des informations prendra du temps (quelles informations prendre en compte, lesquelles sont pertinentes, quelles réponses données). A contrario, plus le joueur sera expert, plus le traitement des informations sera rapide : lecture des informations pertinentes, traitement rapide par la connaissance de la situation et réponse appropriée dans l instant. Par un raccourci simple, nous dirons qu un expert anticipe pour agir alors que le débutant réagit à la situation. Il nous faut donc apprendre à nos joueurs à prévoir l imprévisible par une accroche visuelle précoce sur les attitudes et actions des adversaires mais également des partenaires. Le travail sur la position de la tête et la pertinence des informations devient donc fondamental. cibl.newsletter Page 2

3 Comment pouvons-nous créer les conditions favorables à l apparition d un jeu fluide? Autrement dit, comment pouvons-nous travailler sur le : - Quand?(le timing) - Quoi?(la technique de passe, de dribble ) - Où?(les espaces) - Pourquoi?(les raisons du choix de réponse : pourquoi cette réponse plutôt que celle-ci) Notre réponse à toutes ces questions est la suivante : par la répétition de situations que nous appellerons «contextualisées» nous permettrons à nos joueurs de développer cette capacité de vitesse de traitement de l information. Situations Pédagogiques 1 et 3 sont attaquants 2 est défenseur 1 donne le signal de départ. Situation 1 : Consignes pour 2 : faire un choix clair de défendre sur 1 ou sur 3 Consignes pour 1 : aller tirer si 2 défend sur 3. Faire la passe si 2 vient défendre sur moi Idem mais 2 ne fait plus de choix clair et défend comme il veut. Cet exercice suppose une décentration du regard par rapport au ballon. Le choix est dicté par l attitude du défenseur. L information à prendre est : - est-ce que le défenseur vient sur moi ou non. Le choix de réponse est donc binaire (passe ou tir) Page 3

4 Situation 2 : Cette situation peut-être un point de départ à la Situation 1 ou une variante. Redoublement de passes entre jusqu au milieu du terrain. Puis à partir du milieu, le joueur dans un couloir latéral avec le ballon part en dribble. S il est le premier joueur en avant au plot, il va tirer. Si un partenaire est devant lui au plot il lui fait la passe. Le choix est dicté par la position des joueurs au niveau du plot. Cet exercice suppose une décentration du regard par rapport au ballon. L information est à prendre sur les 2 partenaires. Le choix reste binaire (passe ou tir) Evolution: même situation mais 2 après sa passe de transfert sur 3 défend avec un choix clair au départ puis libre ensuite Match 3C3 Equipe 1 : A et D ensemble Equipe 2 : B et C ensemble Situation 3 : situation pour des poussins On joue 3C3 mais chaque équipe de 3 en attente a un ballon dans un couloir latéral. Dès que le tir est déclenché par les attaquants (ou balle perdue), l équipe en attente joue en attaque. Exemple : A attaque contre B. Dès qu un joueur A tire, les C attaquent de l autre côté contre les A. Puis idem D contre C, puis B contre D L information à prendre porte sur deux aspects : le déclenchement du tir ou la perte de balle puis le choix à faire selon les défenseurs (passer ou aller tirer). L organisation de la situation conduit les attaquants à être en surnombre 3C2 la plupart du temps (voire 3C1). Les choix sont maintenant multiples sans être pour autant trop nombreux : aller tirer, passer (mais à quel partenaire) et surtout nous avons un enchaînement de choix par des joueurs différents (1 er PB puis 2 nd PB) Evolution sur des catégories supérieures : on peut ou non obliger une passe pour débuter la situation ; les joueurs en attente ne peuvent partir que quand leurs partenaires défenseurs ont récupéré le ballon. Page 4

5 Situation 4 : pour des poussins Toutes les équipes de 3 joueurs ont un ballon dans le couloir central. La situation démarre toujours par une passe dans le couloir latéral droit. Au signal, les A partent. Dès que le ballon arrive sur A2, les B partent. Dès que le ballon arrive sur B2, les C partent Il faut traverser le terrain le plus vite possible sans se faire doubler. Là où la situation devient intéressante c est après les tirs des équipes. Dès le dernier tir, l éducateur compte jusqu à 5 ce qui donne le signal pour un nouveau départ. Les A partent toujours en 1 er puis les B Variante : les joueurs dans les 5 secondes doivent en plus changer de position. Il faut donc prendre des informations sur la position des partenaires, la sienne mais également sur les adversaires (bruit plus ou moins loin selon leur position derrière moi) Cette situation met également en avant la nécessité de la qualité des passes. Cette qualité n est possible que si chaque joueur anticipe la course du partenaire pour mettre le ballon dans un espace avant. Situation 5 : les maisons 5 cerceaux, 5 joueurs, 1 ballon dans le cerceau du milieu. Chaque joueur porte un numéro. Au signal, le numéro annoncé va dans le cerceau central, prend le ballon et fait une passe à un joueur puis à un autre jusqu à avoir fait une passe à tous ses partenaires. Les autres joueurs vont dans les espaces libres. Page 5

6 Evolutions : concours par équipe : le joueur dans le cerceau central fait sa passe et va prendre la place de celui à qui il vient de faire la passe. Ce dernier va en dribble dans le cerceau central idem mais celui qui reçoit le ballon va tirer, et revient en dribble dans le cerceau central idem mais ai signal, les équipes changent de côté. Les joueurs doivent se replacer dans la même configuration sur l autre ½ terrain. L information est à prendre sur les espaces libres laissés par les partenaires. Les choix se réduisent au fur et à mesure de l occupation des espaces par les partenaires. Dans la dernière variante, l information porte également sur les adversaires lors du croisement et sur la position dans le terrain (répartition dans l espace, replacement dans le même espace) Le terrain est coupé en 3 couloirs sur la largeur. Situation 6 : les couloirs Au signal, le joueur 1 passe le ballon à l entraîneur qui lui rend. 1 prend alors le couloir qu il veut en dribble. Les joueurs 2 puis 3 font la même chose mais en prenant un couloir obligatoirement différent du joueur précédent. Variante : le joueur 1 peut changer de couloir dans sa progression. Les joueurs 2 et 3 doivent alors s adapter. L information porte sur la position du / des partenaire(s) devant soi. Il y a donc un travail de décentration du regard par rapport au ballon très intéressant pour la maîtrise du dribble. Cette situation permet de faire prendre conscience de la nécessité de ne pas être aligné avec un partenaire dans un même couloir. Page 6

7 Conclusion La capacité à traiter l information, à lire les réponses des partenaires et des adversaires (prise d information, traitement, décision) le plus vite possible est une des pistes de travail pour apprendre à nos équipes à jouer juste. Par la répétition de situations contextualisées, nous aiderons nos joueurs à comprendre les intentions de jeu, à en extraire les informations pertinentes et à apporter une réponse appropriée. Charge à nous, entraîneurs, en plus de cela (avant, en même temps, après?!) d apporter les éléments techniques permettant à nos équipes de jouer un jeu fluide. Page 7

8 Le Mini Basket Planification d une saison Mini Poussin Asvel Basket Loïc DISCHAMPS THEMES école basket MINI POUSSIN FIL ROUGE motricité / écoles de courses vitesse tir Jeu Rapide passe dextérité / manipulation ballon enchaînements d'actions défense formes de jeu différentes formes de courses (avantarrière,,,) coordination dissociation tout doit être fait tout le temps à pleine vitesse tir en course main basse puis main haute idem + largeur (3 couloirs) ballon dans l'aile vitesse 2 mains + main forte passe à terre dribble 2 mains dans différentes directions ball handling attraper le ballon attraper dribbler attraper passer initiation le 1er joueur face à soi ne pas couper la ligne de touche courir sur longueur et utiliser dès que possible la lageur à raison de 10' par entraînement 7 mois sur 10 QUANTITE QUALITE situations de jeu ballon dans l'aile pleine vitesse agressivité OFF QUALITE ball handling (maniement de balle) attraper le ballon notion de collectif, de volonté vitesse, utilisation des NPB, principes de jeu communs Page 8

9 thèmes / cycles cycle 1 : septembre-octobre cycle 2 : novembre-décembre motricité / écoles de courses / habileté motrice se mouvoir dans tous les plans de l'espace, apprendre à courir, coordination, adresse gestuelle, dissociation, les arrêts, latéralisation, changements de rythme vitesse tout se réalise le plus vite possible, la qualité vient après tir tir en course main basse tir en course main basse JR travail au maximum sur la longueur du terrain, jeu vers la cible adverse le plus vite possible par l'aile (3 couloirs) passe lancer et recevoir avec précision passe en mouvement précises dextérité / manipulation ballon aisance avec le ballon dissociation du regard aisance avec le ballon dissociation du regard enchaînements d'actions courir attraper / attraper dribbler attraper dribbler tirer attraper dribbler tirer attraper dribbler passer défense initiation avec la notion du 1er joueur face à soi à défendre formes de jeu jeu vers l'avant jeu vers l'avant en mouvement thèmes / cycles cycle 3 : janvier-février-mars cycle 4 : avril-mai-juin motricité / écoles de courses / habileté motrice Se mouvoir dans tous les plans de l espace, apprendre à courir, coordination, adresse gestuelle, dissociation, les arrêts, latéralisation, changement de rythme vitesse Tout se réalise le plus vite possible, la qualité vient après tir JR tir en course main haute appuis du tir plein pied tir en course main haute appuis du tir plein pied Travail au maximum sur la longueur du terrain, jeu vers la cible adverse le plus vite possible par l aille (3 couloirs) passe passes en mouvement précises dextérité / manipulation ballon aisance avec le ballon des 2 mains jeux de manipulation aisance avec le ballon des 2 mains jeux de manipulation enchaînements d'actions attraper dribbler passer attraper tirer attraper dribbler passer attraper tirer défense Initiation avec la notion du 1 er joueur face à soi à défendre formes de jeu jeu vers l'avant en mouvement jeu en surnombre Page 9

10 Construction d un collectif offensif Préambule : NICOLAS CROISY BE 2 Basket Cadre Technique Fédéral Ligue du Lyonnais de Basket Ball Nous intervenons sur des catégories (benjamin / minimes) où il ne doit pas avoir de spécificité des joueurs (poste de jeu ), mais une grande polyvalence dans le jeu. La polyvalence des joueurs sera développée par l apprentissage et le perfectionnement des fondamentaux individuels offensifs, qui doit être l axe prioritaire de travail sur ces catégories de jeunes. Avant de présenter la construction d un collectif offensif sur une défense individuelle, il me paraît fondamental de rappeler que sur ces catégories de jeunes, la recherche d exploitation du jeu rapide et de la contre attaque doit être le «cœur» des phases offensives d une équipe. Le jeu de relance doit être maîtriser en priorité avant de se lancer dans une «organisation» offensive sur un jeu placé, qui la plus part du temps sont très, voir trop, compliquée pour les jeunes pratiquants Avant de vous proposer une construction d un collectif offensif, nous allons rechercher à définir quelques principes offensifs et la notion d équilibre dans le jeu (notion d espaces). Les 6 principes offensifs fondamentaux : 1. Le jeu avec ballon : capacité à tirer, passer et dribbler (aisance avec le ballon). 2. Gestion de la proximité et de l éloignement entre les joueurs dans un jeu à effectif réduit. 3. Continuité des actions de jeu : déplacement des joueurs et du ballon. 4. Timing 5. Notion de changement de rythme 6. Le jeu sans ballon: lecture et disponibilité des joueurs

11 L équilibre du jeu : Veiller à Respecter la largeur et la profondeur du terrain Les espaces de jeu : Les espaces extérieurs (3) : Les espaces intérieurs (4) : Les spots de jeu : 6 Spots extérieurs 4 spots intérieurs Être large (1m derrière la ligne à 3 points = étirer les distances défensives! Page 11

12 Construction d un collectif offensif Nous partirons du jeu réduit pour aller vers le jeu à 5 joueurs Définition du jeu à 5 proposé : Nous restons sur les spots utilisés lors des arrivées du jeu rapide (ne pas déstructurer les habitudes de courses et de placements des joueurs) Jeu à 4 extérieurs et 1 intérieur Notion de continuité (mouvement et jeu sans ballon) Jeu de passes qui évoluera sur un jeu de fixation Pas d utilisation d écran Situations Pédagogiques Nous partirons d un jeu de passe en échauffement pour se diriger rapidement dans le jeu réduit Travail d arrêts, de passes et de déplacements : 1 balle pour 3 joueurs Le porteur de balle passe son ballon à un de ses partenaires qui doit être en mouvement, puis se rend disponible dans un jeu sans ballon passer / couper. Objectifs : Passer son ballon à un partenaire en mouvement (passer dans l espace avant du joueur), varier la technique de passe. Capacité à s arrêter (travail d arrêt 1 et 2 tps) Prise d information et communication Page 12

13 Jeu réduit ½ terrain avec 3 passeurs : 1 balle pour 3 joueurs 3 attaquants / 3 défenseurs et 3 passeurs (1 sur chaque ligne de touche) Le travail est sans dribble, les passeurs peuvent se passer la balle (cf schéma 3). Objectifs : Travail d enchaînement et de continuité Développer le jeu sans ballon (lecture + disponibilité) Respecter les espaces (1 seul joueur dans la zone à 3 pts) 1 c 1 + passeur (notion de passe et va) : Exploitation du passe et va avec les différents comportements défensifs : Schéma 1 : passer + plonger devant dans la vitesse (mettre le défenseur dans le dos) Schéma 2 : passer + plonger dans le backdoor (le défenseur «saute au ballon» pour couper le retour de passe ) Schéma 3 : passer + soutenir (le défenseur conteste la coupe) Ces 3 possibilités d exploitation du jeu à 2 doivent être assimilées dès les plus jeunes catégories (benjamin / minime 1 ère année) Page 13

14 2 c 2 + passeur : Les joueurs sont placés dans les spots de jeu arrières (prolongement short corner). 1 passe sa balle au passeur qui est à 45, puis joue le jeu à deux en coupant au cercle = exploitation du passe et va. 2 prend le contact sur son défenseur et rééquilibre le jeu en venant occuper l espace libérer par le n 1 Attention à ne pas compresser les espaces (1 seul joueur attaquant dans l espace à 3 pts)! 3 c 3 : Principes de jeu : Passe en profondeur = couper au panier Transfert de balle = échange d espace Avoir toujours la volonté de couper en passant devant le défenseur (dans la vitesse). Les dribbles peuvent être limiter pour recherche d avantage d agressivité et de profondeur dans le jeu de fixation. Les principes de jeu des joueurs extérieurs : 4 c 4 : Passe en profondeur = couper SCHEMA 1 Passe latéral (transfert) = échange d espace SCHEMA 2 Balle qui remonte = transférer la balle SCHEMA 3 et 4 Passe en profondeur Transfert Page 14

15 Renversement Le renversement pourra être exploiter par un jeu de passe sur la coupe de 1. Ou par une attaque en dribble de 2 dans ce cas 1 ne devra pas compresser l espace en plongeant mais ouvrir un angle de passe à 45 (ATTENTION AU TIMING!!) Jeu à 4 ext et 1 int. Jeu à 5 c 5 : On demandera au joueur «intérieur» d avoir constamment la volonté de réceptionner le ballon en venant côté ballon (jeu direct). L espace qu il occupera sera un espace «short corner» (entre la ligne à 3pts et la zone restrictive) pour lui permettre d évoluer loin du cercle et surtout face au jeu!! Et libérer le couloir de jeu direct pour le 1c1 du joueur extérieur. Travailler sur des pivotés en effacer pour permettre au joueur intérieur d attaquer dans l axe central. Page 15

16 Option poste haut Toujours avec la volonté de faire évoluer le joueur intérieur face au cercle, on peut lui demander de monter occuper un spot extérieur (dans l axe). Pour respecter le principe d espacement entre les joueurs, avant la montée du joueur intérieur, les extérieurs vont s écarter (descendre d un spot de jeu = SCHEMA 1). Sortie du joueur 5 : A la réception du ballon, respecter les intentions de jeu (tirer / passer / dribbler) 5 a tout le couloir de l axe central pour jouer son duel Possibilité de jouer autour d un jeu de passes sur le jeu sans ballon des joueurs extérieurs (coupe au cercle, backdoor et remonter des joueurs) SCHEMA 2. JEU A 2 :Passe et va (SCHEMA 3): 5 passe son ballon et plonge dans le jeu direct équilibre des espaces des joueurs extérieurs. Passe et écran (SCHEMA 4) : 5 passe son ballon et va jouer un pick and roll (situation complexe et pas recommandée avant la catégorie minime 2 ème année!!) Conclusion : Le jeu de principes qui a été présenté reste un jeu à 5 relativement simple et adapté pour les jeunes catégories. Nous pouvons partir d un type de jeu essentiellement basé sur la passe (passing / jeu sans ballon) et le faire évoluer sur un jeu d agressivité par le dribble (fixation / passe / extra passe). Ce jeu «ouvert» permet de perfectionner l ensemble des fondamentaux individuels et pré collectifs offensifs en laissant un maximum de liberté et de créativité aux joueurs Il faut combattre contre les «usines à gaz» (systèmes de jeu) proposant des enchaînements d écrans sur les jeunes catégories ALORS que le niveau technique général est faible!! Les fondamentaux individuels offensifs doivent être l axe prioritaire de travail de tout entraîneur de jeunes. Notre retard actuel, dans le basket français, est la maîtrise et l expertise de la technique individuelle offensive... la fédération française la bien observer et constater. La création des cahiers techniques des 13/15 ans et 15/18 ans est une première étapes pour pallier ces lacunes et aider chaque entraîneur de jeunes à exercer et à faire de la FORMATION!! Page 16

17 INFOS DIVERS PLUSIEURS SITES INTERNET pour vous permettre de trouver des infos sur le Basket (site sur les différentes formations possibles dans le basket, B.P, CQP, BE1, BE2) C.I.B.L Coaching Infos Basket Lyonnais Comité de Rédaction Pierre CROIZAT Anthony BROSSARD Conception Pierre CROIZAT Anthony BROSSARD Réalisation Anthony BROSSARD Page 17

18

19

PLAISIR. Football. Compétence attendue (Niveau 2) :

PLAISIR. Football. Compétence attendue (Niveau 2) : Observables «ce que font les élèves» : d où l on part En tant que PB : - en conduite, le ballon est assez proche du pied. Le joueur est fléchi sur ses appuis. - soit il garde souvent le ballon, temporise

Plus en détail

Football. Compétence attendue (Niveau 2) :

Football. Compétence attendue (Niveau 2) : avec et sans ballon. Observables Obstacles «majeurs» Indicateurs de fin d étape «ce que font les élèves» : d où l on part En tant que PB : - en conduite, le ballon est assez proche du pied. Le joueur est

Plus en détail

Le démarquage dans le jeu extérieur

Le démarquage dans le jeu extérieur Le démarquage dans le jeu extérieur J. FOURNIER Entraîneur national Coach équipe de France féminine U19 Colloque Oise 2011, G.LELARGE CTF OISE Introduction Le démarquage dans le jeu extérieur intéresse

Plus en détail

Jeu à 5 pour la formation des jeunes joueurs

Jeu à 5 pour la formation des jeunes joueurs Jeu à 5 pour la formation des jeunes joueurs Principe de base : L objectif est de faire comprendre aux jeunes la nécessité de garder un rythme durant toute l attaque. Dès que l on prend possession du ballon

Plus en détail

SOIREE TECHNIQUE A VILLENEUVE SUR YONNE AVEC PATRICK CHICANE LA PASSE ET SON UTILISATION DANS LE JEU

SOIREE TECHNIQUE A VILLENEUVE SUR YONNE AVEC PATRICK CHICANE LA PASSE ET SON UTILISATION DANS LE JEU SOIREE TECHNIQUE A VILLENEUVE SUR YONNE AVEC PATRICK CHICANE LA PASSE ET SON UTILISATION DANS LE JEU Avec la participation des cadettes et des minimes des clubs de Villeneuve sur Yonne et de Monéteau.

Plus en détail

PASSING GAME By WISSEL Hal

PASSING GAME By WISSEL Hal PASSING GAME By WISSEL Hal Hal WISSEL Coach NCAA championnat universitaire Américain Fondateur de l association Basketballworld INTRODUCTION Le passing game ou motion offense est l une des attaques les

Plus en détail

Intensité et activité dans la séance chez les moins de 12 ans

Intensité et activité dans la séance chez les moins de 12 ans Intensité et activité dans la séance chez les moins de 12 ans Rosporden le 04/11/2013 Thierry Goulard Conception de la formation Les jeunes joueurs ne sont pas des adultes en miniature, il s agit donc

Plus en détail

CONSTRUIRE UN COLLECTIF OFFENSIF

CONSTRUIRE UN COLLECTIF OFFENSIF CONSTRUIRE UN COLLECTIF OFFENSIF CONSTRUIRE UN COLLECTIF OFFENSIF A PARTIR DE REGLES Intervention d Olivier BADY à Strasbourg le 20/01/2007 Introduction L exposé que je vais faire est l état d une réflexion

Plus en détail

Intervenants : Céline Coelho Laetitia FIORI Roger FLAMENT

Intervenants : Céline Coelho Laetitia FIORI Roger FLAMENT 26 Mars 2008 SOIREE TECHNIQUE 12 ANS Intervenants : Céline Coelho Laetitia FIORI Roger FLAMENT Avec la participation des 12 ans de l O.A.J.L.P I. Améliorer la progression de la balle vers la cible adverse

Plus en détail

ANIMATION DEFENSIVE. ORGANISATION en 4 4 2 PRINCIPES DE LA ZONE. Centre de Formation ANGERS SCO

ANIMATION DEFENSIVE. ORGANISATION en 4 4 2 PRINCIPES DE LA ZONE. Centre de Formation ANGERS SCO ANIMATION DEFENSIVE ORGANISATION en 4 4 2 PRINCIPES DE LA ZONE TECHNIQUES DEFENSIVES INDIVIDUELLES PROTEGER notre BUT RECUPERER le BALLON DEFENDRE en AVANCANT ANIMATION DEFENSIVE Principes Défensifs BLOC

Plus en détail

Cours de base J+S Handball. Les fondamentaux d attaque

Cours de base J+S Handball. Les fondamentaux d attaque Cours de base J+S Handball Les fondamentaux d attaque Janvier 2014 Michaël Delric Introduction 2 3 Définition Pédagogie: Lier avec la fin MtB et repli. Déf des thèmes d attaque des séances à préparer?

Plus en détail

Exercices simples pour équipes jeunes

Exercices simples pour équipes jeunes Soirée itinérante du 13.11.2001 : (par Robert BIALÉ entraîneur de URCUIT-BAYONNE Nationale 1 et CTD des Pyrénées Atlantiques) Exercices simples pour équipes jeunes C est dans le cadre de la formation animateur

Plus en détail

Ecrans non porteurs. Terminologie. Jean-Luc Monschau, Fabrice Courcier. Soirée technique de Gravelines, le 11.02.2002

Ecrans non porteurs. Terminologie. Jean-Luc Monschau, Fabrice Courcier. Soirée technique de Gravelines, le 11.02.2002 FORMATION DES CADRES NORD / PAS DE CALAIS Frydryszak Fabien juillet 2002 Ecrans non porteurs Soirée technique de Gravelines, le 11.02.2002 Jean-Luc Monschau, Fabrice Courcier JLM : Notre intervention va

Plus en détail

Fondamentaux offensifs sans ballon. Appuis sur l'avant du pied, jambe fléchie

Fondamentaux offensifs sans ballon. Appuis sur l'avant du pied, jambe fléchie OFSPO 21.06.2012, mch BASKETBALL Dans la colonne de gauche sont indiqués les thèmes et dans la colonne de droite sont indiqués les éléments clé Fondamentaux offensifs sans ballon Changements de direction,

Plus en détail

LE JEU DANS L INTERVALLE

LE JEU DANS L INTERVALLE LE JEU DANS L INTERVALLE DEFINITIONS : - Intervalle : espace libre entre 2 défenseurs. En fonction de la position de l attaquant face à la défense on distingue un intervalle interne et un intervalle externe.

Plus en détail

Les Principes Défensifs

Les Principes Défensifs Les Principes Défensifs On entend souvent que la défense n est qu une question d envie. N avez vous jamais entendu : «la défense, c est 80% d envie, c est dans la tête»? Je ne suis pas vraiment d accord

Plus en détail

L APPRENTISSAGE ET LE PERFECTIONNEMENT DES TIRS EN COURSE INTERVENTION TECHNIQUE SAINT DIZIER 6 AVRIL 2009

L APPRENTISSAGE ET LE PERFECTIONNEMENT DES TIRS EN COURSE INTERVENTION TECHNIQUE SAINT DIZIER 6 AVRIL 2009 L APPRENTISSAGE ET LE PERFECTIONNEMENT DES TIRS EN COURSE INTERVENTION TECHNIQUE SAINT DIZIER 6 AVRIL 2009 INTRODUCTION Savoir tirer au Basket-Ball se traduit par la notion d adresse et la mise en place

Plus en détail

CYCLE 3. Séances Football Scolaire

CYCLE 3. Séances Football Scolaire CYCLE 3 Séances Football Scolaire Football à l école Elémentaire Direction Technique Nationale Thèmes des séances Séance 1 : La Découverte de l activité Séance 2 : Conserver Progresser Séance 3 : Progresser

Plus en détail

C.I.B.L Pierre VACHER

C.I.B.L Pierre VACHER CIBL NEWSLETTER N 5 L A N E W S L E T T E R SEPTEMBRE 2011 N 5 SOMMAIRE C.I.B.L Pierre VACHER C.I.B.L Pierre Olivier CROIZAT CTS responsable de la formation de Cadres de la Ligue du Lyonnais DANS CE NUMÉRO

Plus en détail

Les situations du module

Les situations du module BASKET Cycle 3 COMPETENCE ATTENDUE : Sur un terrain délimité, dans un match 4 contre 4 : ENJEU opérer des choix pertinents d actions (sans dribble) permettant de récupérer, conserver et faire progresser

Plus en détail

Assiettes. Cônes A 1. Constri-foot. Ballons

Assiettes. Cônes A 1. Constri-foot. Ballons N : 043E Technique Coordination/dissociation Vivacité gestuelle entre la déviation et l appel Améliorer la précision technique B 5 4 A 3 A 4 5 B ballon pour 4 joueurs 6 à 8 joueurs par atelier (A) et (B)

Plus en détail

Attaquer un pressing tout terrain G LELARGE, CTF OISE BASKETBALL

Attaquer un pressing tout terrain G LELARGE, CTF OISE BASKETBALL Attaquer un pressing tout terrain Préambule Avant de parler d organisation offensive, il est essentiel d analyser le système défensif proposé. Cette démarche doit permettre de : - Connaître les objectifs

Plus en détail

Jouer avec les mains

Jouer avec les mains Benoît Gaud 2006/07 Ecole des Ranches, de Zürich et d Aïre leçons 5, 6 et 7 Jouer avec les mains Défendre le sol, vers une approche du mini volley Objectifs visés 1P-2P 3P-4P 5P-6P Jouer sans laisser tomber

Plus en détail

e bloc équipe se définit par un espace dont les côtés passent par les positions des joueurs les plus excentrés. Il est donc en constante Lévolution.

e bloc équipe se définit par un espace dont les côtés passent par les positions des joueurs les plus excentrés. Il est donc en constante Lévolution. LE BLOC EQUIPE Animation Défensives >> Le Bloc Equipe 1- LE BLOC EQUIPE, C EST QUOI? e bloc équipe se définit par un espace dont les côtés passent par les positions des joueurs les plus excentrés. Il est

Plus en détail

Sandrine LEONARD CONSTRUCTION DU JEU EN MILIEU SCOLAIRE : LE 2 CONTRE 2

Sandrine LEONARD CONSTRUCTION DU JEU EN MILIEU SCOLAIRE : LE 2 CONTRE 2 Sandrine LEONARD AESS en Education physique, diplômée de l UCL CONSTRUCTION DU JEU EN MILIEU SCOLAIRE : LE 2 CONTRE 2 Schémas issus de ROUSSEAUX, RUTTEN, SPAENJERS, «aangepaste spelvormen voor school en

Plus en détail

CONSTRUCTION D UN COLLECTIF OFFENSIF

CONSTRUCTION D UN COLLECTIF OFFENSIF CONSTRUCTION D UN COLLECTIF OFFENSIF Lille Dimanche 04 septembre 2010 1- Présentation SOMMAIRE 2- Notre objectif - Nos résultats - Nos outils 3- Nos principes offensifs 4-3 formes de jeu : -La transition

Plus en détail

Référentiel Jeunes Joueurs Moins de 16 ans Sommaire

Référentiel Jeunes Joueurs Moins de 16 ans Sommaire Ligue Provence-Alpes de HandBall Référenti el Jeunes Joueurs Moins de 16 Référentiel Jeunes Joueurs Moins de 16 ans Sommaire Dossier n 1 : La Défense Page 3 Fiche synthèse La défense de Zone Séance type

Plus en détail

NOS PRINCIPES DEFENSIFS

NOS PRINCIPES DEFENSIFS NOS PRINCIPES DEFENSIFS Pression sur le Porteur de balle Défendre sur le ou les Non porteur(s) de ballon Défendre en bloc La ligne défensive Pression sur le Porteur de balle Dès la perte de balle, le joueur

Plus en détail

: CENTRE DE FORMATION ESBVA LM 2009/2010

: CENTRE DE FORMATION ESBVA LM 2009/2010 : CENTRE DE FORMATION ESBVA LM 2009/2010 EVOLUTIONS SUR LE THEME DE L UTILISATION DES ECRANS NON PORTEUR EN CASCADE POUR JOUEUSES EXTERIEURES (thème réalisé après 10 j de reprise en Août 2009) PROFIL DE

Plus en détail

OBJECTIF SCHEMA CONSIGNES MATERIEL

OBJECTIF SCHEMA CONSIGNES MATERIEL Thème : N Séance : VIT-001 SPECIFIQUE Coordination Vitesse Vitesse puissance Relais : Eviter des obstacles avec duel entre équipe. TEMPS : 25 min 15 m Deux équipes qui s opposent en duel à la course Passer

Plus en détail

Thème : N Séance : OBJECTIF SCHEMA CONSIGNES MATERIEL VIT-001

Thème : N Séance : OBJECTIF SCHEMA CONSIGNES MATERIEL VIT-001 Thème : N Séance : VIT-001 Coordination Vitesse Vitesse puissance Relais : Eviter des obstacles avec duel entre équipe. TEMPS : 25 min 15 m Deux équipes qui s opposent en duel à la course Passer dans les

Plus en détail

ENSEIGNER LE TCHOUK BALL A L ECOLE PRIMAIRE

ENSEIGNER LE TCHOUK BALL A L ECOLE PRIMAIRE ENSEIGNER LE TCHOUK BALL A L ECOLE PRIMAIRE P. Duc Plusieurs écoles de la circonscription se sont dotées du matériel permettant la pratique du tchouk ball. Ce dossier devrait vous aider à réaliser des

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES POUR L ORGANISATION D UN PLATEAU

CAHIER DES CHARGES POUR L ORGANISATION D UN PLATEAU CAHIER DES CHARGES POUR L ORGANISATION D UN PLATEAU 1) LES BABYS BASKETTEURS : Le Baby est un enfant de 4 à 7 ans qui : - a besoin d agir mais se fatigue vite - adore les histoires mais à une attention

Plus en détail

FORMATION DUJOUEURPIVOT ENATTAQUE OU COMMENT PRÉPARER LE REMPLACEMENT DE BERTRAND GILLE?

FORMATION DUJOUEURPIVOT ENATTAQUE OU COMMENT PRÉPARER LE REMPLACEMENT DE BERTRAND GILLE? LA FORMATION DUJOUEURPIVOT ENATTAQUE OU COMMENT PRÉPARER LE REMPLACEMENT DE BERTRAND GILLE? Par les cadres du stage national masculin D el observationdesformesdejeuchezlesjeunes,onpeutnoter, entermedeformationdupivotque:

Plus en détail

FORMATION DES ENTRAINEURS

FORMATION DES ENTRAINEURS FORMATION DES ENTRAINEURS Animateur Moniteur Sportif Initiateur Option Adultes - Module B3 Organisation du jeu défensif Table des matières Introduction Procédés pédagogiques La transition défensive Le

Plus en détail

PILOTAGE ACADEMIQUE DES PROGRAMMES. Communiquer et afficher vers l opinion publique

PILOTAGE ACADEMIQUE DES PROGRAMMES. Communiquer et afficher vers l opinion publique PILOTAGE ACADEMIQUE DES PROGRAMMES 1 PROGRAMME Communiquer et afficher vers l opinion publique LISIBILITE - unifier et homogénéiser les contenus - structurer et hiérarchiser les contenus par niveau de

Plus en détail

L entraînement J 1 (avril 2011) Claude Ryf Association Suisse de Football EN U19

L entraînement J 1 (avril 2011) Claude Ryf Association Suisse de Football EN U19 L entraînement J 1 (avril 2011) Claude Ryf Association Suisse de Football EN U19 Coeur Tête Accent individuel sur son jeu DEF ou OFF (exercices analytiques + forme jouée) Le rôle de chacun dans le Bloc-équipe.

Plus en détail

Bienvenue au cours de la journée de formation qui vous permettra d enrichir vos connaissances quant aux procédures d entrainements des jeunes joueurs

Bienvenue au cours de la journée de formation qui vous permettra d enrichir vos connaissances quant aux procédures d entrainements des jeunes joueurs Bienvenue au cours de la journée de formation qui vous permettra d enrichir vos connaissances quant aux procédures d entrainements des jeunes joueurs de Basket-ball sous le thème : Introduction Nul ne

Plus en détail

INTRODUCTION construction d un jeu d attaque, construction d un jeu de défense.

INTRODUCTION construction d un jeu d attaque, construction d un jeu de défense. SOMMAIRE 1 - Introduction. 2 - Définition de l activité. 3 - Les règles d or. 4 -. 5 - La démarche. 6 - Le plan de la leçon. 7 - Les situations. 8 - L évaluation : * des comportements observables. * des

Plus en détail

Ecrans non porteurs. Terminologie. Jean-Luc Monschau, Fabrice Courcier. Soirée technique de Gravelines, le 11.02.2002

Ecrans non porteurs. Terminologie. Jean-Luc Monschau, Fabrice Courcier. Soirée technique de Gravelines, le 11.02.2002 FORMATION DES CADRES NORD / PAS DE CALAIS Frydryszak Fabien juillet 2002 Ecrans non porteurs Soirée technique de Gravelines, le 11.02.2002 Jean-Luc Monschau, Fabrice Courcier JLM : Notre intervention va

Plus en détail

INTERCEPTION : Objectifs : interception de la balle par les joueurs de la zone centrale. Anticipation de la passe, déplacement explosif.

INTERCEPTION : Objectifs : interception de la balle par les joueurs de la zone centrale. Anticipation de la passe, déplacement explosif. Objet : exercices pour travailler l entraînement tactique INTERCEPTION : 2 groupes de 3 contre 2, 2x3min 2 min de récupération active les joueurs des zones externes se font des passes puis donnent la balle

Plus en détail

Réponses au Questionnaire technique/tactique pour les U13

Réponses au Questionnaire technique/tactique pour les U13 Réponses au Questionnaire technique/tactique pour les U13 Avant tout j aimerais remercier tous les enfants qui ont fait l effort d avoir répondu au questionnaire (il y en a eu 16). Et même si ce questionnaire

Plus en détail

OPERATION je Joue - j Arbitre - je Participe

OPERATION je Joue - j Arbitre - je Participe OPERATION je Joue - j Arbitre - je Participe 1 Le minibasketteur. Apprends à tout faire! J A P L animateur. Forme à tout faire! 2 Un concept. des outils! Un dossier d organisation : une façon de faire

Plus en détail

Basket scolaire. 5 contre 5 3 contre 3 5 joueurs : 1/2joueurs vedettes, les autres font de l athlétisme.

Basket scolaire. 5 contre 5 3 contre 3 5 joueurs : 1/2joueurs vedettes, les autres font de l athlétisme. Le projet «3 contre 3» Basket scolaire Le 3 contre 3, c est une nouvelle approche du basket qui a été initiée par Jean-Luc Cornia (instituteur, inspecteur, coach basket) et Nathalie Thirion en 2002-2003.

Plus en détail

HANDBALL. www.contrepied.net 1. Pascale JEANNIN ; Bruno CREMONESI janvier 2009

HANDBALL. www.contrepied.net 1. Pascale JEANNIN ; Bruno CREMONESI janvier 2009 www.contrepied.net 1 HANDBALL Pascale JEANNIN ; Bruno CREMONESI janvier 2009 Les sports collectifs sont souvent abordés par le biais des interdictions que les règles représentent. Elles ont en effet tendance

Plus en détail

Document réalisé par l équipe technique départementale 91

Document réalisé par l équipe technique départementale 91 Attaquer : c est utiliser au mieux son crédit d action selon les paramètres adversaires/but Défendre : c est «repousser», faire reculer l attaquant en réduisant son crédit d action et ou en le piégeant

Plus en détail

APPRENTISSAGE ET GESTION DU DUEL P. Vincent, Basket-ball n 637

APPRENTISSAGE ET GESTION DU DUEL P. Vincent, Basket-ball n 637 APPRENTISSAGE ET GESTION DU DUEL P. Vincent, Basket-ball n 637 I. INTRODUCTION Toute stratégie offensive, à pour but de mettre un joueur en situation de tir favorable, en vue de créer la meilleure réussite

Plus en détail

Mon Livret Basket NOM : Prénom : Babys Entraîneur :. Mon 1 er tournoi : Saison :. Date :. Lieu :.. Babys Entraîneur :. Saison :.

Mon Livret Basket NOM : Prénom : Babys Entraîneur :. Mon 1 er tournoi : Saison :. Date :. Lieu :.. Babys Entraîneur :. Saison :. Babys Entraîneur :. Mon 1 er tournoi : Saison :. Date :. Lieu :.. Babys Entraîneur :. Saison :. Minis Equipe : Entraîneur : Saison : Coach : Minis Equipe : Entraîneur : Saison : Coach :. Mon Livret Basket

Plus en détail

PRINCIPES DE JEU OFFENSIF

PRINCIPES DE JEU OFFENSIF PRINCIPES DE JEU OFFENSIF PRINCIPES FONDAMENTAUX DU JEU Offensif - Equipe L équipe avec ballon Occuper, créer l espace - Circulation du ballon + occupation en largeur et profondeur Prendre un temps d avance

Plus en détail

L OVALIE AU COLLEGE Cycle pour un Niveau 1 & 2

L OVALIE AU COLLEGE Cycle pour un Niveau 1 & 2 L OVALIE AU COLLEGE Cycle pour un Niveau 1 & 2 Sommaire général : A. Introduction A.1. A.2. Le rugby école de vie Les règles fondamentales du jeu A.3. Le jeu en lui-même : A.4. Conditions matérielles B.

Plus en détail

OBJECTIF SCHEMA CONSIGNES MATERIEL

OBJECTIF SCHEMA CONSIGNES MATERIEL OBJECTIF SCHEM CONSIGNES MTERIEL Thème : N Séance : TC-001 THLETIQUE SPECIFIQUE VEC SUPPORT TECHNIQUE : Circuit techinque Enchaînement, passes et contrôles : - Technique au poste en circuit passe et va

Plus en détail

Quad Game. Occupation des espaces

Quad Game. Occupation des espaces 1) Occupation des espaces Quad est un concept de jeu de transition de type Passing Game en 4-1, c'est-à-dire joué avec quatre joueurs extérieurs et un joueur intérieur. On peut exploiter cette forme de

Plus en détail

PRESENTATION DE L ACTIVITE

PRESENTATION DE L ACTIVITE PRESENTATION DE L ACTIVITE L ultimate oppose 2 équipes de 5 joueurs. Le terrain est l équivalent d un terrain de hand. Le périmètre du terrain est composé par les lignes de touche qui représentent les

Plus en détail

Comité départemental handball Val d Oise Le mini Handball à l école

Comité départemental handball Val d Oise Le mini Handball à l école Comité départemental handball Val d Oise Le mini Handball à l école dans le Val d Oise SOMMAIRE LE HANDBALL C EST QUOI? PAGE 1 LE HANDBALL ET L EPS PAGE 2 LES COMPETENCES SPECIFIQUES PAGE 3 LES COMPETENCES

Plus en détail

1 Points d appuis théoriques sur les sports collectifs :

1 Points d appuis théoriques sur les sports collectifs : 1 Points d appuis théoriques sur les sports collectifs : Les sports collectifs : exemple de situations problèmes «Sport co en milieu scolaire, 1984,Amicale des enseignants d EPS» Du fait de l interaction

Plus en détail

Bases cognitives du jeu défensif et du jeu offensif. - J ai le ballon / je n ai pas le ballon /je récupère le ballon / je perds le ballon

Bases cognitives du jeu défensif et du jeu offensif. - J ai le ballon / je n ai pas le ballon /je récupère le ballon / je perds le ballon Du 3 contre 3 au 1 contre 1 Bases cognitives du jeu défensif et du jeu offensif - J ai le ballon / je n ai pas le ballon /je récupère le ballon / je perds le ballon Développement par la création se supériorité

Plus en détail

Situation d échauffement : Enchaînement de tâches sous forme ludique (15 min)

Situation d échauffement : Enchaînement de tâches sous forme ludique (15 min) L organisation de la Montée de Balle Thème de séance : Améliorer le changement de statut DEF/ATT Améliorer les intentions des ATT sur la MB Public(s) ciblé(s) - 9-2 -4-6 -8 Sen Thème Soirée technique du

Plus en détail

Préparation physique www.foot-entrainements.fr

Préparation physique www.foot-entrainements.fr 1 Table des matières Introduction - Présentation... 4-5 Séance 1... 6 Exercice 1 - Appel de balle et passe... 7 Exercice 2 - Course et finition... 8 Exercice 3 - Trouver la profondeur... 9 Séance 2...

Plus en détail

- Evaluer la conduite de balle classique, le blocage - Situation de référence en 2 contre 2 sur terrain réduit

- Evaluer la conduite de balle classique, le blocage - Situation de référence en 2 contre 2 sur terrain réduit Leçon n 1 : HOCKEY en 6 ème Objectifs de séance - Evaluer la conduite de balle classique, le blocage - Situation de référence en 2 contre 2 sur terrain réduit Situation n 1 Passes - Blocages par 2 Les

Plus en détail

F27. Comportements observables. Matériel. Dispositif matériel. But du jeu pour chaque équipe : Règles:

F27. Comportements observables. Matériel. Dispositif matériel. But du jeu pour chaque équipe : Règles: Type Balle au capitaine de jeu Jeu de démarquage Progression vers un but F27 Matériel Dispositif matériel! 4 ballons au moins (petit type Handball)! Dossards ou foulards (4 couleurs)! De quoi matérialiser

Plus en détail

- OUVRAGE À COMMANDER À USEP 74 -

- OUVRAGE À COMMANDER À USEP 74 - - OUVRAGE À COMMANDER À USEP 74 - INSPECTION ACADÉMIQUE DE LA HAUTE-SAVOIE COMITÉ DÉPARTEMENTAL USEP 74 COMITÉ DÉPARTEMENTAL BASKET-BALL 74 APPRENDRE EN JOUANT AU BASKET Rapprocher l école et le monde

Plus en détail

Association du Hockey mineur de Bécancour Par Luc Montour (Texte) Denis Fleurent (Photos)

Association du Hockey mineur de Bécancour Par Luc Montour (Texte) Denis Fleurent (Photos) Association du Hockey mineur de Bécancour Par Luc Montour (Texte) Denis Fleurent (Photos) Septembre 2004 Entraînement des jeunes gardiens de but au hockey L un des plus grands défis qu affronte l entraîneur

Plus en détail

LA POSSESSION, LA RELANCE DU 1/3 DÉFENSIF ET LA FINITION STAGE ANNUEL DU 5 MAI 2012

LA POSSESSION, LA RELANCE DU 1/3 DÉFENSIF ET LA FINITION STAGE ANNUEL DU 5 MAI 2012 LA POSSESSION, LA RELANCE DU 1/3 DÉFENSIF ET LA FINITION STAGE ANNUEL DU 5 MAI 2012 INTRODUCTION PHILOSOPHIE DE JEU; S INSPIRER DES MEILLEURS, DONNER PLUS DE PLAISIR AU JEUNES (LE JEU AVANT L ENJEU) L

Plus en détail

«Le pick and roll» Réponses offensives en fonction des choix défensifs Par Grégory HALIN

«Le pick and roll» Réponses offensives en fonction des choix défensifs Par Grégory HALIN «Le pick and roll» Réponses offensives en fonction des choix défensifs Par Grégory HALIN Ce document a pour objectif de préciser les réponses offensives concernant les situations d écran sur porteur de

Plus en détail

Le Petiot Volley. I. Présentation du «Petiot Volley» II. Pourquoi cette nouvelle forme de compétition? III. Les 8 formes de jeu détaillées

Le Petiot Volley. I. Présentation du «Petiot Volley» II. Pourquoi cette nouvelle forme de compétition? III. Les 8 formes de jeu détaillées I. Présentation du «Petiot Volley» En s inspirant de ce qui a déjà été fait en Belgique et en Auvergne notamment, je souhaiterais créer le «Petiot Volley» : c est une forme de compétition comprenant 6

Plus en détail

FORMATION DES ENTRAINEURS

FORMATION DES ENTRAINEURS FORMATION DES ENTRAINEURS Animateur Moniteur Sportif Initiateur Option Adultes - Module B1 Technique individuelle Table des matières Introduction La passe Le dribble Les changements de direction Les arrêts

Plus en détail

Amélioration des qualités de vitesse

Amélioration des qualités de vitesse Amélioration des qualités de vitesse Exercice 1 : Vitesse de déplacement et coordination Consignes : 2 colonnes de joueurs, 1 ballon par colonne, 4 plots. w Les joueurs vont faire une course relais ; chaque

Plus en détail

Contenus d entraînement

Contenus d entraînement Contenus d entraînement Une réflexion a été menée par la Commission Technique depuis août 2010 sur la formation du jeune joueur dans le Morbihan, et les règles aménagées à mettre en place afin de faire

Plus en détail

L épreuve d immunité

L épreuve d immunité La Motricité L épreuve d immunité L enfant effectue un parcours qui lui permet de se déplacer sans ballon. L utilisation des ballons peut se faire à l arrêt et correspond à de la manipulation de ballon.

Plus en détail

Amélioration du plan de circulation des opposants pour s intégrer plus efficacement dans le mouvement.

Amélioration du plan de circulation des opposants pour s intégrer plus efficacement dans le mouvement. 1 Amélioration du plan de circulation des opposants pour s intégrer plus efficacement dans le mouvement. CPS 2 Relire le préambule Amélioration du plan de circulation des opposants pour s intégrer plus

Plus en détail

Consignes L'équipe marque un point si elle ramène la balle au centre sans la faire tomber. Variable : Le premier contact doit se faire avec le pied,

Consignes L'équipe marque un point si elle ramène la balle au centre sans la faire tomber. Variable : Le premier contact doit se faire avec le pied, Kin ball Des situations d'apprentissage Balle nommée 3 jeux de chasubles Maîtriser l'arrêt de la balle. Se placer sous la balle pour l'immobiliser. Agir en coopération. ½ terrain de hand-ball. 3 équipes

Plus en détail

CHALLENGE BENJAMINS BENJAMINES

CHALLENGE BENJAMINS BENJAMINES COMMISSION MINI-BASKET CHALLENGE BENJAMINS BENJAMINES Comme l année précédente, les inscriptions des enfants se font auprès des clubs. Ce challenge est ouvert à tous les enfants qui le désirent, licenciés

Plus en détail

Quelques jeux collectifs pour le cycle 3

Quelques jeux collectifs pour le cycle 3 Quelques jeux collectifs pour le cycle 3 Quelques jeux mais qui devrait donner quelques idées pour «s essayer» en stage avec une classe, assortis de quelques recommandations. N'oubliez pas que : - La présentation

Plus en détail

Une classe: c est souvent 4 groupes d élèves identifiés par 4 couleurs:

Une classe: c est souvent 4 groupes d élèves identifiés par 4 couleurs: Une classe: c est souvent 4 groupes d élèves identifiés par 4 couleurs: 3 couleurs primaires: Le jaune, Le bleu Le rouge 1 couleur secondaire: le vert ou autre Pour aider à identifier partenaires et/ou

Plus en détail

Une approche novatrice du : Saut en hauteur

Une approche novatrice du : Saut en hauteur Une approche novatrice du : Saut en hauteur 1)- L impulsion : Des sensations, des intentions, des «images» : «par-dessus», «renvoi-tendu», «en percussion», «monter sur l appui», «résistance» à l écrasement,

Plus en détail

BF1 THEME TACTIQUE Tactique Agrandir l espace de jeu en largeur

BF1 THEME TACTIQUE Tactique Agrandir l espace de jeu en largeur Tactique Agrandir l espace de jeu en largeur Jeu de conservation ne pas perdre, jouer en mouvement. Prélever les indicateurs : > possession ou non > rapports numériques favorables ou défavorables Terrain

Plus en détail

Le tchoukball. A.: Théorie : 1. Qu est-ce que c est? 2. Historique :

Le tchoukball. A.: Théorie : 1. Qu est-ce que c est? 2. Historique : Le tchoukball A.: Théorie : 1. Qu est-ce que c est? Le tchoukball est un sport d équipe qui se joue avec une balle et deux cadres de tchoukball (trampolines propres au tchoukball inclinés à 55 ) disposés

Plus en détail

Jeux et sports collectifs Stage T1 du 18 avril 2012

Jeux et sports collectifs Stage T1 du 18 avril 2012 Animé par Rachel Leitner CPC EPS Thann Thierry Larrouy CPC EPS Saint Louis Jeux et sports collectifs Stage T1 du 18 avril 2012 Introduction Organisation pédagogique Le choix de l organisation pédagogique

Plus en détail

1- Principes Généraux de «Conduire ou Passer».

1- Principes Généraux de «Conduire ou Passer». Par Stéphane Meyer Fondamentaux Tactiques >> Conduire ou passer. L a base de tous les sports collectifs est d identifier et de maîtriser cette situation qui se retrouve continuellement dans un match. L

Plus en détail

LE MINI-TENNIS AU CYCLE 2

LE MINI-TENNIS AU CYCLE 2 INSPECTION ACADEMIQUE DE L ALLIER - COMITE DEPARTEMENTAL DE TENNIS LE MINI-TENNIS AU CYCLE 2 S opposer individuellement Rencontrer un adversaire au cours des jeux de raquettes à l école Compétence 3 -

Plus en détail

Animation «Des jeux collectifs aux sports collectifs avec ballon»

Animation «Des jeux collectifs aux sports collectifs avec ballon» Animation «Des jeux collectifs aux sports collectifs avec ballon» Construire une unité d apprentissage : Comment faire? Que faire? Introduction De nombreux sports collectifs ont une image culturelle, audio-visuelle,

Plus en détail

Le Rugby à l école. Unité d apprentissage de 8 à 10 séances pour le cycle 3 Pour enseignants non spécialistes. Sylvain Obholtz 90 Belfort

Le Rugby à l école. Unité d apprentissage de 8 à 10 séances pour le cycle 3 Pour enseignants non spécialistes. Sylvain Obholtz 90 Belfort Le Rugby à l école Unité d apprentissage de 8 à 10 séances pour le cycle 3 Pour enseignants non spécialistes. Sylvain Obholtz 90 Belfort Présentation du document 1ère partie: Des situations globales pour

Plus en détail

RÈGLEMENT POUR LES CATÉGORIES JEUNES Saison 2015/2016

RÈGLEMENT POUR LES CATÉGORIES JEUNES Saison 2015/2016 RÈGLEMENT POUR LES CATÉGORIES JEUNES Saison 2015/2016 Les règles éditées par la F.F.B.B. sont évidemment celles à utiliser pour les jeunes ; vous trouverez cependant ci-dessous les précisions nécessaires

Plus en détail

CoaCH numéro 17 MARS 2012

CoaCH numéro 17 MARS 2012 oach numéro 17 MARS 2012 CoaCH en collaboration avec le magazine VESTIAIRES MARS 2012 :: N O 17 Tableau noir Par Christian Gourcuff Entraîneur professionnel Cadrer le porteur Défendre en avançant. L'entraîneur

Plus en détail

Enoncé : Planification agile et gestion des risques

Enoncé : Planification agile et gestion des risques Enoncé : Planification agile et gestion des risques Tout projet a besoin d'être planifié. La planification est une tâche véritablement complexe pour un chef de projet et ses membres de l équipe, surtout

Plus en détail

Qu est-ce que la tactique?

Qu est-ce que la tactique? Qu est-ce que la tactique? «L entraîneur est un éternel chercheur.» Aimé Jacquet, Sélectionneur de l équipe de France Championne du Monde en 1998 La tactique en soccer est définie comme la collaboration

Plus en détail

" LES DEMENAGEURS " Aide au partenaire. S'organiser pour progresser Jeu vers l'avant

 LES DEMENAGEURS  Aide au partenaire. S'organiser pour progresser Jeu vers l'avant " LES DEMENAGEURS " Aide au partenaire S'organiser pour progresser Phase n Samedi février 01 Plateau n 6 équipes de 7 joueurs (au plus ). A tour de rôle (relais), les joueurs au départ doivent aller zones

Plus en détail

Le Jeu Rapide. Introduction. Philosophie Générale NORDINE GHRIB

Le Jeu Rapide. Introduction. Philosophie Générale NORDINE GHRIB V A CHER L A N E W S L E T T E R D E C E M B R E 2 0 0 8 N 1 SOMMAIRE C.I.B.L...une ambition Guy EVRARD C.I.B.L...Une ambition Guy EVRARD Président de la Ligue du Lyonnais Editorial Pierre VACHER Président

Plus en détail

Animation Pédagogique Activité Handball

Animation Pédagogique Activité Handball Mercredi 19 décembre 2007 Animation Pédagogique Activité Handball Echauffement (type 1): 1 ballon/enfant objectif : «Se décentrer du ballon», «réagir à un signal sonore» dribbler en occupant l'espace dribbler

Plus en détail

NOUVELLES REGLES AMENAGEES DANS LES CHAMPIONNATS JEUNES

NOUVELLES REGLES AMENAGEES DANS LES CHAMPIONNATS JEUNES NOUVELLES REGLES AMENAGEES DANS LES CHAMPIONNATS JEUNES L'Equipe Technique Départementale propose de nouveaux aménagements pour les compétitions jeunes de la saison 2014/2015. Pourquoi Le Handball évolue

Plus en détail

19/12/2013 VINCENT CLARICO CTN FFA. RELAIS EN MILIEU SCOLAIRE Un projet au singulier pluriel

19/12/2013 VINCENT CLARICO CTN FFA. RELAIS EN MILIEU SCOLAIRE Un projet au singulier pluriel RELAIS EN MILIEU SCOLAIRE Un projet au singulier pluriel MOBILISONS NOUS SUR DES VALEURS Pratique du relais en milieu scolaire ou comment développer le mieux vivre ensemble. Le relais en athlétisme une

Plus en détail

Comité départemental de Tennis de Table - 1 -

Comité départemental de Tennis de Table - 1 - Comité départemental de Tennis de Table - 1 - La séance de tennis de table de 1heure est constituée de : UN ECHAUFFEMENT (Il doit durer une dizaine de minutes) Les situations sont préparatoires aux situations

Plus en détail

1. Lecture-analyse des compétences attendues (CA) Niveau 3 et Niveau 4 du programme : 2. Comportements observables avant l acquisition des niveaux :

1. Lecture-analyse des compétences attendues (CA) Niveau 3 et Niveau 4 du programme : 2. Comportements observables avant l acquisition des niveaux : L évaluation formative, un outil au service de la réussite des élèves «Du quoi apprendre au quoi évaluer?» Illustration en Badminton Par I. Lyonnet LP L.LABE Lyon 7 ème 1. Lecture-analyse des compétences

Plus en détail

Le perfectionnement de la joueuse intérieure

Le perfectionnement de la joueuse intérieure FORMATION DES CADRES NORD / PAS DE CALAIS Frydryszak Fabien janvier 2002 Le perfectionnement de la joueuse intérieure Laurent Buffard, Sabine Juras Soirée technique à Valenciennes, le 19 novembre 2001

Plus en détail

Les jeux de l école de basket

Les jeux de l école de basket Soirée départementale d information technique du 25.11.2002 : (par Delphine MONGIN, chargée auprès du comité départemental, de la promotion et du développement des écoles de basket) Les jeux de l école

Plus en détail

Développement de la vision du jeu : un projet pédagogique pour les jeunes.

Développement de la vision du jeu : un projet pédagogique pour les jeunes. Développement de la vision du jeu : un projet pédagogique pour les jeunes. Le handball est un sport demandant à son pratiquant (évoluant au sein d une compétition) des qualités physiques et techniques.

Plus en détail

Les sensibilisations du Comité Départemental Handisport 95

Les sensibilisations du Comité Départemental Handisport 95 Les sensibilisations du Comité Départemental Handisport 95 «LES 5 SENS DES HANDICAPÉS SONT TOUCHÉS MAIS C EST UN 6 ÈME QUI LES DÉLIVRE; BIEN AU DELÀ DE LA VOLONTÉ, PLUS FORT QUE TOUT, SANS RESTRICTIONS,

Plus en détail

UN AN DE MINI BASKET

UN AN DE MINI BASKET UN AN DE MINI BASKET SOMMAIRE PREAMBULE LE CONTEXTE a) La création b) Les objectifs DEMARCHE PEDAGOGIQUE a) Spécificité du public b) Jouer et apprendre c) Jouer pour apprendre d) Construction des séances

Plus en détail

MODULE VOLENTA. Document A. BESSE / S.TINAYRE. USEP 03

MODULE VOLENTA. Document A. BESSE / S.TINAYRE. USEP 03 MODULE VOLENTA Document A. BESSE / S.TINAYRE. USEP 03 ETAPE 1 Familiarisation avec l engin Vortex avec les règles de la Volenta et le flag ETAPE 2 Maîtrise manipulatoire Lancer Attraper Adapter son lancer

Plus en détail

La négociation syndicale

La négociation syndicale La négociation syndicale Comment réussir une négociation de terrain? BUKAVU, DU 7 AU 11 MARS 2012 Réalisé par Annick THYRÉ, Secrétaire générale adjointe, FGTB wallonne 1 Techniques de négociation syndicale

Plus en détail