Cadre Légal & Autodiscipline

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Cadre Légal & Autodiscipline"

Transcription

1 Cadre Légal & Autodiscipline

2 Le cadre réglementaire concernant le secteur publicitaire s'articule autour de deux axes : I. La protection de la publicité A. Le droit d'auteur B. Le droit des marques C. L'action en concurrence déloyale II. La réglementation de la publicité A. Limites posées par les textes B. Limites posées par l'autodiscipline

3 I. PROTECTION DE LA PUBLICITE Des textes de portée générale peuvent s'appliquer à la publicité. A. Protection par le droit d'auteur Le Livre I du Code de la Propriété Intellectuelle (loi du ) protège les créations publicitaires en tant qu'œuvres de l'esprit, dès lors qu'elles sont originales. Les articles L du CPI et suivants concernent l'œuvre de commande utilisée pour la publicité. B. Protection par le droit des marques Le Livre VII du Code de la Propriété Intellectuelle protège tout slogan ou accroche publicitaire, dès lors qu'il y a eu dépôt et enregistrement auprès de l INPI. C. Protection par l'action en concurrence déloyale Le droit d'auteur ne protège pas l'idée d'une création, seule est protégeable sa mise en forme. Toutefois, on peut considérer que l'idée publicitaire est protégée par l'action en concurrence déloyale fondée sur l article 1382 du Code civil dans le cas où elle aurait été reprise par un concurrent et qu il y aurait risque de confusion. Si l'idée publicitaire n'est pas reprise par un concurrent mais par toute autre personne, on est en présence d'un agissement parasitaire condamnable.

4 II. REGLEMENTATION DE LA PUBLICITE La publicité doit prendre en considération de nombreux paramètres qui limitent son champ d'action. A. LIMITES POSEES PAR LES TEXTES 1. REGLEMENTATION AU NOM DE LA TRANSPARENCE DE LA VIE ECONOMIQUE La loi du dite loi Sapin relative à la prévention de la corruption et à la transparence de la vie économique et des procédures publiques ainsi que sa circulaire d'application du s appliquent à certaines prestations de publicité dont principalement l achat d espace. 2. REGLEMENTATION AU NOM DE LA PROTECTION DES CONSOMMATEURS, DE LA PERSONNE PRIVEE, DU CITOYEN, DE LA LANGUE FRANCAISE Ë Protection des consommateurs Les articles L121-1 à L121-7 du Code de la consommation du (loi du ) condamnent toute publicité trompeuse ou de nature à induire en erreur le consommateur. Les articles L121-8 à L du Code de la consommation (ordonnance du 23 août 2001 portant transposition de la directive 97/55/CEE modifiant la directive 84/450/CEE sur la publicité trompeuse) Autres dispositions du Code de la consommation relatives aux opérations promotionnelles encadrent la vente avec prime, les jeux, concours et loteries commerciales.

5 Ë Protection de la personne privée La loi du , modifiée le , plus communément appelée «loi Informatique et Libertés» ouvre des recours en faveur des personnes dont le nom figure dans un fichier utilisé notamment à des fins publicitaires (mailing). La loi du pour la confiance dans l économie numérique impose, en matière de prospection par télécommunication, le principe du consentement préalable des personnes (opt-in). Ë Protection du citoyen L'article 3 de la loi du sur la limitation des dépenses électorales et le financement des partis politiques réglemente la publicité politique dans le temps, suivant les supports et l'objet de la communication. Ë Protection de la langue française La loi du relative à l'emploi de la langue française et son décret du s'appliquent à toute publicité écrite, parlée ou audiovisuelle, aux mentions et messages enregistrés avec les marques.

6 3. REGLEMENTATION DE LA PUBLICITE DE CERTAINS PRODUITS OU SERVICES La publicité est réglementée de façon spécifique suivant les secteurs concernés. Ë Publicité en faveur de l'alcool (loi du dite loi Evin) -Ce qui est autorisé : Quant au contenu de la publicité : le degré volumique d'alcool, l'origine du produit, sa dénomination, sa composition, le nom et l'adresse du fabricant, des agents et dépositaires, le mode d'élaboration du produit, ses modalités de vente, son mode de consommation et les références aux terroirs de production, aux distinctions obtenues, sans oublier le message sanitaire : L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, consommez avec modération" (art. L du Code de la santé publique). Quant aux supports : presse pour adultes, sur les radios à certaines tranches horaires. (décret du ), sur des affichettes, objets à l'intérieur des lieux de vente (décret du ), sur des enseignes et affiches, sur les véhicules de livraison, lors de fêtes et de foires traditionnelles, en faveur des musées, des universités, de présentations et de dégustations. Exception : La publicité en faveur d'un produit autre qu'une boisson alcoolique portant le même nom, est autorisée s il a été mis sur le marché avant le par une entreprise juridiquement et financièrement distincte de toute entreprise qui fabrique, importe ou commercialise une boisson alcoolique. Le mécénat est autorisé -Ce qui est interdit : La publicité TV pour des boissons contenant plus de 1,2 d'alcool. Le parrainage.

7 ËPublicité en faveur du tabac (loi du modifiée par la loi du , directive du ) Les seules mentions autorisées sont la dénomination du produit, sa composition, le nom et l'adresse du fabricant, du distributeur, la représentation graphique ou photographique uniquement du produit, de son emballage et de l'emblème de la marque. La publicité doit être accompagnée d'un message sanitaire : "Fumer provoque des maladies graves" La publicité directe ou indirecte en faveur du tabac et de ses produits est interdite. Seules sont autorisées : - La publicité à l'intérieur des débits de tabac, sur des affichettes (arrêté du ). - La publicité en faveur de produits autres que le tabac ou un produit du tabac mis sur le marché avant le pour une entreprise juridiquement et financièrement distincte de toute entreprise qui fabrique, importe, commercialise du tabac. - Les retransmissions de courses automobiles à l'étranger lorsque la réglementation du pays n'interdit pas la publicité tabac (loi du ).

8 Ë Publicité pharmaceutique En matière de publicité en faveur des médicaments et produits assimilés, le régime applicable est différent suivant que la publicité s'adresse au grand public ou aux professionnels. Il est déterminé notamment par le Code de la Santé Publique et par les recommandations du Ministère de la Santé. Publicité grand public : -Un médicament faisant l'objet d'un remboursement par la sécurité sociale et d'une prescription médicale est interdit de publicité. -Visa publicitaire auprès de l'agence du médicament. -Mention : "Ceci est un médicament" Publicité pour les professionnels : Contrôle a posteriori du Ministère de la Santé. La publicité pour les objets, appareils et méthodes fait l'objet d'un contrôle a posteriori.

9 Ë La publicité en faveur des produits alimentaires (loi politique de santé publique du ) Ë La publicité dans le domaine de l'énergie (loi du modifiée par la loi du , décret du , arrêté du ) Ë Les armes à feu (loi du ) Ë L'enseignement (loi du et décret du ) Ë La formation professionnelle (loi du ) Ë Les offres matrimoniales (loi du )

10 4. REGLEMENTATION DE LA PUBLICITE DANS CERTAINS MEDIAS Ë La publicité par affichage La loi du et ses décrets d application réglementent la publicité par affichage. Ë La publicité télévisée et le parrainage Le décret du pris en application de la directive télévision sans frontières, modifié par le décret du ouvrant aux secteurs de la presse, de la distribution et de l édition littéraire la publicité télévisée.

11 B. LIMITES POSEES PAR L'AUTODISCIPLINE Considérée par les professionnels de la communication comme le meilleur moyen de parvenir à une publicité honnête que ce soit vis à vis des consommateurs ou de la concurrence, l'autodiscipline est exercée au travers de trois organismes : La CCI (Chambre de Commerce Internationale) : Depuis 1937, a édicté et mis à jour à plusieurs reprises un Code de Bonne Conduite adopté dans la majeure partie des pays du monde. Le BVP (Bureau de Vérification de la Publicité) : Il est chargé de contrôler les publicités au regard de la Loi et du Code de Bonne Conduite. A ce sujet, il rend des avis déterminants sur l'avenir des spots audiovisuels. Il édicte également des recommandations qui sont suivies par les professionnels. L'EASA (Alliance européenne pour l'autodiscipline) : Cette association regroupe tous les organismes d'autodiscipline en Europe. Créée en juin 1991, elle a pour but de promouvoir l'autodiscipline en Europe et d'en faire reconnaître la valeur par les autorités de Bruxelles.

12 Textes de lois et contacts utiles sur notre site :

LA PUBLICITE ou COMMUNICATION MEDIA

LA PUBLICITE ou COMMUNICATION MEDIA LA PUBLICITE ou COMMUNICATION MEDIA I. QUELQUES DÉFINITIONS: Technique facilitant la propagation de certaines idées ou l émergence d un besoin visant à déclencher l achat. Toute forme de communication

Plus en détail

Délibération n 79 du 15 juin 2005 relative à la lutte contre le tabagisme et l'alcoolisme

Délibération n 79 du 15 juin 2005 relative à la lutte contre le tabagisme et l'alcoolisme relative à la lutte contre le tabagisme et l'alcoolisme Historique : Créée par Modifiée par Délibération n 79 du 15 juin 2005 relative à la lutte contre le tabagisme et l'alcoolisme Délibération n 179

Plus en détail

Droit de la publicité

Droit de la publicité Leçon 1 : Introduction Section 1 : Définitions juridiques de la notion de publicité 1 : Définitions légales et jurisprudentielles de la notion de publicité A Définition étroite de la notion de publicité

Plus en détail

Ministère de la culture et de la communication. Consultation publique

Ministère de la culture et de la communication. Consultation publique Ministère de la culture et de la communication Direction générale des médias et des industries culturelles Consultation publique sur la modification du régime publicitaire et de parrainage applicable à

Plus en détail

L encadrement de la publicité alcool en France Description et retour d expérience

L encadrement de la publicité alcool en France Description et retour d expérience L encadrement de la publicité alcool en France Description et retour d expérience Colloque Offre d alcool et conséquences sociales Service public fédéral santé publique de Belgique 26 septembre 2014 1

Plus en détail

Vente et publicité pour les vins et alcools : de la loi Evin à la loi Bachelot

Vente et publicité pour les vins et alcools : de la loi Evin à la loi Bachelot Vente et publicité pour les vins et alcools : de la loi Evin à la loi Bachelot La vente et la publicité pour les vins et alcools opposent les intérêts de protection de la santé publique aux intérêts économiques

Plus en détail

La presse quotidienne départementale et l autodiscipline publicitaire Etat des lieux (étude sur un mois de parution)

La presse quotidienne départementale et l autodiscipline publicitaire Etat des lieux (étude sur un mois de parution) La presse quotidienne départementale et l autodiscipline publicitaire Etat des lieux (étude sur un mois de parution) Avril 2004 1 I/ SYNTHESE GENERALE DES RESULTATS Méthodologie 22 Titres différents examinés

Plus en détail

Guy RAYMOND Maitre de Conferences ä la Faculte de Droit et des Sciences sociales de Poitiers Professeur ä l'ecole superieure de Commerce de Poitiers

Guy RAYMOND Maitre de Conferences ä la Faculte de Droit et des Sciences sociales de Poitiers Professeur ä l'ecole superieure de Commerce de Poitiers Guy RAYMOND Maitre de Conferences ä la Faculte de Droit et des Sciences sociales de Poitiers Professeur ä l'ecole superieure de Commerce de Poitiers DROIT DU MARKETING Les lois de la mercatique Preface

Plus en détail

CODE d AUTODISCIPLINE ET DE DEONTOLOGIE EN MATIERE DE COMMUNICATION ET DE COMMERCIALISATION DES BOISSONS ALCOOLISEES

CODE d AUTODISCIPLINE ET DE DEONTOLOGIE EN MATIERE DE COMMUNICATION ET DE COMMERCIALISATION DES BOISSONS ALCOOLISEES CODE d AUTODISCIPLINE ET DE DEONTOLOGIE EN MATIERE DE COMMUNICATION ET DE COMMERCIALISATION DES BOISSONS ALCOOLISEES Dans le souci du respect et de la recherche d une commune et loyale application des

Plus en détail

RESTRICTIONS PUBLICITAIRES M6 ET W9 FENÊTRE PUBLICITAIRE SUISSE

RESTRICTIONS PUBLICITAIRES M6 ET W9 FENÊTRE PUBLICITAIRE SUISSE RESTRICTIONS PUBLICITAIRES M6 ET W9 FENÊTRE PUBLICITAIRE SUISSE Goldbach Media est tenu de respecter les restrictions publicitaires françaises. M6 Publicité se réserve le droit de refuser des spots ou

Plus en détail

!"# $!%%& Gil es Buis 1

!# $!%%& Gil es Buis 1 !"#$!%%& Gilles Buis 1 #'# #()#*+ Comprendre la LEN Suggérer la confiance avec la LEN Formaliser la confiance avec la LEN Maîtriser la Confiance avec le LEN Table ronde Échange avec la salle Gilles Buis

Plus en détail

Directives sur la publicité de TF1 Fenêtre publicitaire en Suisse

Directives sur la publicité de TF1 Fenêtre publicitaire en Suisse Directives sur la publicité de TF1 Fenêtre publicitaire en Suisse Ringier Romandie Service TV commercialise en exclusivité la fenêtre publicitaire en Suisse pour la chaîne de TV TF1. Les Conditions commerciales

Plus en détail

Distribution et publicité télévisée

Distribution et publicité télévisée Distribution et publicité télévisée 1 Compte tenu de l ouverture progressive de la publicité télévisée pour le secteur de la distribution, dont l accès sera généralisé à l ensemble des chaînes de télévision

Plus en détail

Guide juridique de l'e-commerce et de l'e-marketing

Guide juridique de l'e-commerce et de l'e-marketing Choisir un nom de domaine et une marque 1. Introduction 13 2. Définitions et notions juridiques 14 2.1 Le nom de domaine 14 2.1.1 Qu est-ce qu un nom de domaine? 14 2.1.2 Un nom de domaine, pour quoi faire?

Plus en détail

VENTES AVEC PRIMES ET CADEAUX

VENTES AVEC PRIMES ET CADEAUX VENTES AVEC PRIMES ET CADEAUX 17/06/2015 Les primes et cadeaux offerts à un consommateur par un commerçant sont des procédés tendant à augmenter les ventes. Ces pratiques ont des incidences indirectes

Plus en détail

COMMUNICATION I MISE EN PLACE D UNE STRATEGIE ET D UN PLAN DE COMMUNICATION

COMMUNICATION I MISE EN PLACE D UNE STRATEGIE ET D UN PLAN DE COMMUNICATION COMMUNICATION I MISE EN PLACE D UNE STRATEGIE ET D UN PLAN DE COMMUNICATION La mise en place d une stratégie de communication doit être réfléchie, au même titre que les autres dimensions de la politique

Plus en détail

L OUVERTURE DE LA PUBLICITÉ TÉLÉVISÉE À LA GRANDE DISTRIBUTION

L OUVERTURE DE LA PUBLICITÉ TÉLÉVISÉE À LA GRANDE DISTRIBUTION INSTITUT DE RECHERCHE ET D'ETUDES EN DROIT DE L'INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION L OUVERTURE DE LA PUBLICITÉ TÉLÉVISÉE À LA GRANDE DISTRIBUTION Chronique télévision réalisée par Alice TOLOS 20 décembre

Plus en détail

CHAPITRE Ier DISPOSITIONS GENERALES

CHAPITRE Ier DISPOSITIONS GENERALES LOI N RELATIVE A LA PRODUCTION, A LA COMMERCIALISATION, A LA CONSOMMATION DES CIGARETTES ET AUTRES PRODUITS DU TABAC CHAPITRE Ier DISPOSITIONS GENERALES Article Premier. Objet et domaine d application

Plus en détail

Code de la publicité écologique

Code de la publicité écologique Code de la publicité écologique Code de la publicité écologique: Préambule Une société saine construit un avenir durable. De plus en plus, le souci de l'homme pour son environnement en constitue un élément

Plus en détail

RÈGLEMENTS OFFICIELS DU CONCOURS «ET SI VOTRE PROJET D AMÉNAGEMENT VOUS FAISAIT GAGNER 10 000 $ EN ARGENT?»

RÈGLEMENTS OFFICIELS DU CONCOURS «ET SI VOTRE PROJET D AMÉNAGEMENT VOUS FAISAIT GAGNER 10 000 $ EN ARGENT?» RÈGLEMENTS OFFICIELS DU CONCOURS «ET SI VOTRE PROJET D AMÉNAGEMENT VOUS FAISAIT GAGNER 10 000 $ EN ARGENT?» CE CONCOURS S'ADRESSE AUX RÉSIDENTS DU QUÉBEC RESPECTANT LES CONDITIONS DE PARTICIPATION INDIQUÉES

Plus en détail

ANNEXE 1 RECOMMANDATIONS DEONTOLOGIQUES APPLICABLES AUX SERVICES SMS+ / MMS+

ANNEXE 1 RECOMMANDATIONS DEONTOLOGIQUES APPLICABLES AUX SERVICES SMS+ / MMS+ ANNEXE 1 RECOMMANDATIONS DEONTOLOGIQUES APPLICABLES AUX SERVICES SMS+ / MMS+ Outre les présentes règles déontologiques, l Editeur de service par SMS/MMS, ci-après l Editeur, s'engage à respecter l ensemble

Plus en détail

Loi Evin. Loi du 10 janvier 1991 (dite loi Evin) parue au J.O. du 12 janvier 1991

Loi Evin. Loi du 10 janvier 1991 (dite loi Evin) parue au J.O. du 12 janvier 1991 Loi Evin Loi du 10 janvier 1991 (dite loi Evin) parue au J.O. du 12 janvier 1991 LOI n 91-32 du 10 janvier 1991 relative à la lutte contre le tabagisme et l'alcoolisme (1) NOR : SPSX9000097L L'assemblée

Plus en détail

d'engagements de la le 30/10/2006

d'engagements de la le 30/10/2006 Proposition d'engagements de la Société OENOBIOL le 30/10/2006 Cellule - Goordination^-Tephniqueau BUREAU de la PROCEDURE CONSEIL DE LA CONCURRENCE COURRIER ARRIVÉ OENOBIOl! 300CT,2008 LA PROCÉDURE Conseil

Plus en détail

QUESTION 95. L'usage des marques d'autrui sans danger de confusion

QUESTION 95. L'usage des marques d'autrui sans danger de confusion QUESTION 95 L'usage des marques d'autrui sans danger de confusion Annuaire 1989/II, pages 290-294 Comité Exécutif d'amsterdam, 4-10 juin 1989 Q95 QUESTION Q95 L'usage des marques d'autrui sans danger de

Plus en détail

LE MARKETING DE LA CIGARETTE ÉLECTRONIQUE:

LE MARKETING DE LA CIGARETTE ÉLECTRONIQUE: LE MARKETING DE LA CIGARETTE ÉLECTRONIQUE: ATTIRER LES FUMEURS OU SÉDUIRE LES JEUNES? Colloque de l IMUSP Lausanne 18 novembre 2014 Michela Canevascini, PhD. CIPRET-Vaud 2 /////// OBSERVATOIRE DES STRATÉGIES

Plus en détail

Interdiction de toute publicité, promotion et parrainage. L exemple de la France

Interdiction de toute publicité, promotion et parrainage. L exemple de la France Interdiction de toute publicité, promotion et parrainage L exemple de la France CIFCOT III NIAMEY Le 27 septembre 2010 www.cnct.fr Le CNCT ONG Fondée en 1868 - Reconnue d utilité publique Missions : -

Plus en détail

ANNEXE 2 : CHARTE DE COMMUNICATION

ANNEXE 2 : CHARTE DE COMMUNICATION ANNEXE 2 : CHARTE DE COMMUNICATION L Editeur respecte les lois et règlements en vigueur, le cas échéant les recommandations d instances telles que celles du Conseil Supérieur de l Audiovisuel, de l Autorité

Plus en détail

Chapitre 6 Les aspects juridiques de l'e-pub

Chapitre 6 Les aspects juridiques de l'e-pub Chapitre 6 Les aspects juridiques de l'e-pub A. Publicité : généralités................................................... 149 B. Définition large de la publicité...........................................

Plus en détail

Loi fédérale sur le commerce des boissons alcooliques

Loi fédérale sur le commerce des boissons alcooliques Loi fédérale sur le commerce des boissons alcooliques (Loi sur le commerce de l alcool, LCal) Projet du L Assemblée fédérale de la Confédération suisse, vu les art. 95, al. 1, 105 et 118, al. 2, let. a,

Plus en détail

Dernière mise à jour 1 er octobre 2009. Règles sur les conditions d'embauche dans un casino d'état

Dernière mise à jour 1 er octobre 2009. Règles sur les conditions d'embauche dans un casino d'état Dernière mise à jour 1 er octobre 2009 * La seule version officielle est celle publiée à la Gazette officielle du Québec Règles sur les conditions d'embauche dans un casino d'état Décret numéro 1417 93

Plus en détail

DROIT DE L INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION

DROIT DE L INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION DROIT DE L INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION Module 1 - Chapitre 3 Module 1 - LES DROITS DE L émeteur Chapitre 3 - LA PROTECTION D UNE CRéATION PUBLICITAIRE EN PRATIQUE Quelle protection pour une oeuvre

Plus en détail

Code. d autodiscipline & de déontologie. des boissons alcoolisées. en matière de communication et de commercialisation

Code. d autodiscipline & de déontologie. des boissons alcoolisées. en matière de communication et de commercialisation Code d autodiscipline & de déontologie en matière de communication et de commercialisation des boissons alcoolisées Actualisation : avril 2015 Actualisation avril 2015 Dans le souci du respect et de la

Plus en détail

ANNEXE 1 RECOMMANDATIONS DEONTOLOGIQUES APPLICABLES AUX SERVICES SMS+ / MMS+

ANNEXE 1 RECOMMANDATIONS DEONTOLOGIQUES APPLICABLES AUX SERVICES SMS+ / MMS+ ANNEXE 1 RECOMMANDATIONS DEONTOLOGIQUES APPLICABLES AUX SERVICES SMS+ / MMS+ Outre les présentes règles déontologiques, l Editeur de service par SMS/MMS, ci-après l Editeur, s'engage à respecter l ensemble

Plus en détail

Enterprise Europe Network, CCI de Lyon Contact : Catherine Jamon-Servel Tél : 04 72 40 57 46 Mail : jamon@lyon.cci.fr www.lyon.cci.

Enterprise Europe Network, CCI de Lyon Contact : Catherine Jamon-Servel Tél : 04 72 40 57 46 Mail : jamon@lyon.cci.fr www.lyon.cci. FICHE PRATIQUE LES PRODUITS BIOCIDES Enterprise Europe Network, CCI de Lyon Contact : Catherine Jamon-Servel Tél : 04 72 40 57 46 Mail : jamon@lyon.cci.fr www.lyon.cci.fr/een La Chambre de commerce et

Plus en détail

Publicité, parrainage et téléachat. à la télévision et à la radio

Publicité, parrainage et téléachat. à la télévision et à la radio Publicité, parrainage et téléachat à la télévision et à la radio Les brochures du CSA Janvier 2008 Conseil supérieur de l audiovisuel Direction des Programmes Service de l information et de la documentation

Plus en détail

Loi antitabac 2010 version finale.txt

Loi antitabac 2010 version finale.txt REPUBLIQUE TOGOLAISE ASSEMBLEE NATIONALE Loi antitabac 2010 version finale.txt LOI RELATIVE A LA PRODUCTION, A LA COMMERCIALISATION, ET A LA CONSOMMATION DU TABAC ET DE SES PRODUITS DERIVES CHAPITRE 1ER

Plus en détail

CODE PROFESSIONNEL. déontologie

CODE PROFESSIONNEL. déontologie déontologie Code de déontologie des professionnels du marketing direct vis-à-vis de la protection des données à caractère personnel 1 Code de déontologie des professionnels du marketing direct vis-à-vis

Plus en détail

Table des matières. INTRODUCTION Du droit de la consommation au droit du commerce électronique... 15. PARTIE 1 La publicité

Table des matières. INTRODUCTION Du droit de la consommation au droit du commerce électronique... 15. PARTIE 1 La publicité Table des matières Remerciements... 7 Préface... 9 Abréviations utilisées... 13 INTRODUCTION Du droit de la consommation au droit du commerce électronique... 15 PARTIE 1 La publicité CHAPITRE 1 Définition

Plus en détail

Rapport d évaluation 2010:

Rapport d évaluation 2010: Rapport d évaluation 2010: Evaluation de l application par le JEP de la en matière de conduite et de publicité des boissons contenant de l alcool Pour rappel: Le 12 mai 2005, le Conseil de la Publicité/JEP,

Plus en détail

Recommandation Technique. CST - RT 018 TV v 2.0 ZONES DE PROTECTION DES PROGRAMMES DE PUBLICITE POUR LA DIFFUSION TELEVISION

Recommandation Technique. CST - RT 018 TV v 2.0 ZONES DE PROTECTION DES PROGRAMMES DE PUBLICITE POUR LA DIFFUSION TELEVISION Recommandation Technique CST - RT 018 TV v 2.0 ZONES DE PROTECTION DES PROGRAMMES DE PUBLICITE POUR LA DIFFUSION TELEVISION 1 ère publication v1.0 : avril 2008 1 ère révision v2.0 : octobre 2013 Page 1

Plus en détail

Guide administratif d interprétation et d application de la politique concernant la publicité, la sollicitation et la commandite

Guide administratif d interprétation et d application de la politique concernant la publicité, la sollicitation et la commandite Guide administratif d interprétation et d application de la politique concernant la publicité, la sollicitation et la commandite Commandite Table des matières 1. Campagne de financement, levée de fonds

Plus en détail

RÈGLEMENT SUR L UTILISATION D INTERNET ET DES PROGRAMMES DE PUBLICITÉ POSTALE OU DE RECHERCHE DE CLIENTÈLE AU CANADA*

RÈGLEMENT SUR L UTILISATION D INTERNET ET DES PROGRAMMES DE PUBLICITÉ POSTALE OU DE RECHERCHE DE CLIENTÈLE AU CANADA* RÈGLEMENT SUR L UTILISATION D INTERNET ET DES PROGRAMMES DE PUBLICITÉ POSTALE OU DE RECHERCHE DE CLIENTÈLE AU CANADA* En vigueur le 1 er janvier 2002 *Le générique masculin est utilisé sans aucune discrimination

Plus en détail

PRESENTATION DU CONSEIL SUPERIEUR DE LA PUBLICITE

PRESENTATION DU CONSEIL SUPERIEUR DE LA PUBLICITE MINISTERE REPUBLIQUE DE COTE DIVOIRE DE LA COMMUNICATION Union Discipline - Travail ------------- ------------ C. S. P Conseil Supérieur de la Publicité PRESENTATION DU CONSEIL SUPERIEUR DE LA PUBLICITE

Plus en détail

Conditions Générales de Vente

Conditions Générales de Vente Conditions Générales de Vente Les présentes conditions générales de vente, avec les conditions particulières visées en article 2, régissent l'ensemble de la relation entre la société Chef d Oeuvre, SARL

Plus en détail

ANNEXE 3 CHARTE DE COMMUNICATION DES SERVICES SMS+ / MMS+

ANNEXE 3 CHARTE DE COMMUNICATION DES SERVICES SMS+ / MMS+ ANNEXE 3 CHARTE DE COMMUNICATION DES SERVICES SMS+ / MMS+ L Editeur s engage à respecter les lois et règlements en vigueur, le cas échant les recommandations d instances telles que celles du Conseil Supérieur

Plus en détail

AVENANT AU CONTRAT DE DETAILLANT AGREE LIERAC : AGREMENT A LA VENTE SUR INTERNET

AVENANT AU CONTRAT DE DETAILLANT AGREE LIERAC : AGREMENT A LA VENTE SUR INTERNET AVENANT AU CONTRAT DE DETAILLANT AGREE LIERAC : AGREMENT A LA VENTE SUR INTERNET Le Détaillant Agréé est habilité à proposer à la vente les produits du Fournisseur («les Produits») au moyen d'un site Internet.

Plus en détail

Mémento législatif. En 1916, l absinthe est interdite.

Mémento législatif. En 1916, l absinthe est interdite. Mémento législatif Juillet 2003 La législation antialcoolique a commencé à s esquisser au 19 ème siècle avec deux dispositions fondamentales : la loi de 1838 sur l internement des aliénés, et la loi de

Plus en détail

Question Q 151. L'influence des mesures restrictives dans le domaine de la publicité sur les marques

Question Q 151. L'influence des mesures restrictives dans le domaine de la publicité sur les marques Question Q 151 L'influence des mesures restrictives dans le domaine de la publicité sur les marques Il s'agit d'une question nouvelle dans les travaux de l'aippi. L'AIPPI a depuis longtemps étudié les

Plus en détail

RÈGLEMENT DU CONCOURS

RÈGLEMENT DU CONCOURS RÈGLEMENT DU CONCOURS Le concours GAGNEZ VOTRE ACHAT MC est organisé par Formation de vendeurs professionnels ainsi que les concessionnaires automobiles, véhicule d'occasion, motos, véhicules tout terrain,

Plus en détail

Guide des opérations promotionnelles

Guide des opérations promotionnelles Guide des opérations promotionnelles Ce guide a vocation à faire le point sur les différentes opérations promotionnelles que peuvent rencontrer les consommateurs, préciser leur spécificité et présenter

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES FINANCES PUBLIQUES-IMPÔTS (BOFIP-IMPÔTS)

BULLETIN OFFICIEL DES FINANCES PUBLIQUES-IMPÔTS (BOFIP-IMPÔTS) TVA - RÉGIMES D'IMPOSITION ET OBLIGATIONS DÉCLARATIVES ET COMPTABLES - OBLIGATIONS ET FORMALITÉS DÉCLARATIVES - OBLIGATIONS ET FORMALITÉS PARTICULIÈRES - MESURES PROPRES À CERTAINES ENTREPRISES RÈGLES

Plus en détail

CE QU IL FAUT SAVOIR SUR LA REGLEMENTATION DES JEUX CONCOURS EN FRANCE

CE QU IL FAUT SAVOIR SUR LA REGLEMENTATION DES JEUX CONCOURS EN FRANCE CE QU IL FAUT SAVOIR SUR LA REGLEMENTATION DES JEUX CONCOURS EN FRANCE 1. Généralités Il faut distinguer plusieurs types d opérations. o Jeux : Le terme de jeu désigne la seule utilisation du hasard dans

Plus en détail

REGLES GENERALES DE PUBLICATION DES ANNONCES Applicables à compter du 31 mars 2014

REGLES GENERALES DE PUBLICATION DES ANNONCES Applicables à compter du 31 mars 2014 REGLES GENERALES DE PUBLICATION DES ANNONCES Applicables à compter du 31 mars 2014 Principe Les Annonces sont limitées aux produits et services suivants : - Annonces professionnelles : o Offre ou recherche

Plus en détail

CONCOURS EN LIGNE «LES SACRIFIÉS 2» RÈGLEMENT DU CONCOURS

CONCOURS EN LIGNE «LES SACRIFIÉS 2» RÈGLEMENT DU CONCOURS CONCOURS EN LIGNE «LES SACRIFIÉS 2» RÈGLEMENT DU CONCOURS COMMENT PARTICIPER : Aucun achat requis. Les participants seront automatiquement inscrits au Concours lorsqu ils passeront une commande en ligne

Plus en détail

Ringier Romandie Régie TV (TF1)

Ringier Romandie Régie TV (TF1) Conditions générales de vente Ringier Romandie Régie TV (TF1) (novembre 2013) Ringier SA Régie TV (TF1) Dufourstrasse 49 CH-8008 Zurich 1 1. GÉNÉRAL 1.1 Validité des CGV Les présentes conditions générales

Plus en détail

«PLIEZ BAGAGES AVEC HEINEKEN!»

«PLIEZ BAGAGES AVEC HEINEKEN!» Règlements officiels du concours «PLIEZ BAGAGES AVEC HEINEKEN!» (collectivement le «Concours») Bâton Rouge Steakhouse & Bar (le «Commanditaire du Concours») et «Client» (la «Personne» ou Personnes»). LES

Plus en détail

LA POLITIQUE DE COMMUNICATION. Une entreprise peut vendre un produit sans publicité mais pas sans communication. Myriem Le May COMEIT

LA POLITIQUE DE COMMUNICATION. Une entreprise peut vendre un produit sans publicité mais pas sans communication. Myriem Le May COMEIT LA POLITIQUE DE COMMUNICATION Une entreprise peut vendre un produit sans publicité mais pas sans communication La communication est l'ensemble des actions permettant de faire connaître les produits et

Plus en détail

IKINOA est joignable au numéro suivant : 0800 58 16 16 du lundi au vendredi inclus de 9h00 à 12h00 et de 14h15 à 17h30.

IKINOA est joignable au numéro suivant : 0800 58 16 16 du lundi au vendredi inclus de 9h00 à 12h00 et de 14h15 à 17h30. CONDITIONS GENERALES D UTILISATION ARTICLE PREMIER - Champ d'application Les présentes Conditions Générales d Utilisation s'appliquent à l'ensemble des services proposés par IKINOA au public sur son site

Plus en détail

Une interprétation de plus en plus restrictive qui s éloigne de l esprit de la Loi et crée une insécurité juridique importante

Une interprétation de plus en plus restrictive qui s éloigne de l esprit de la Loi et crée une insécurité juridique importante Une interprétation de plus en plus restrictive qui s éloigne de l esprit de la Loi et crée une insécurité juridique importante Plusieurs points sont régulièrement discutés au sein des différentes juridictions

Plus en détail

N 937 ASSEMBLÉE NATIONALE

N 937 ASSEMBLÉE NATIONALE Document mis en distribution le 19 juin 2008 N 937 ASSEMBLÉE NATIONALE CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958 TREIZIÈME LÉGISLATURE Enregistré à la Présidence de l Assemblée nationale le 4 juin 2008. PROPOSITION

Plus en détail

Statut : décembre 2014 Termes et conditions générales

Statut : décembre 2014 Termes et conditions générales Statut : décembre 2014 Termes et conditions générales Dans le cas de l'utilisation du matériel promotionnel de vendezvotrevoiture.fr Dans le cadre du programme d affiliation de vendezvotrevoiture.fr 1

Plus en détail

Charte du G8 sur l'accessibilité des données : annexe technique. Introduction

Charte du G8 sur l'accessibilité des données : annexe technique. Introduction Charte du G8 sur l'accessibilité des données : annexe technique Introduction 1. Nous, membres du G8, avons consulté des experts techniques afin d'identifier les bonnes pratiques (1ère partie) et les actions

Plus en détail

Concours «Sondage Vidéotron» RÈGLEMENT DE PARTICIPATION

Concours «Sondage Vidéotron» RÈGLEMENT DE PARTICIPATION Concours «Sondage Vidéotron» RÈGLEMENT DE PARTICIPATION 1. Le concours «Sondage Vidéotron» (ci-après le «Concours») est organisé par La Fédération de l Âge d Or du Québec (ci-après l Organisateur») et

Plus en détail

CONCOURS «Gagnez vos électros» Règlement de participation

CONCOURS «Gagnez vos électros» Règlement de participation CONCOURS «Gagnez vos électros» Règlement de participation 1. Le concours «Gagnez vos électros» est tenu par Hydro-Québec (l «organisateur du concours»). Il se déroule au Québec du 15 mai 2015 à 0 h 01

Plus en détail

L indication des prix au Québec Les dispositions réglementaires

L indication des prix au Québec Les dispositions réglementaires L indication des prix au Québec Les dispositions réglementaires La cible : l exactitude des prix En 1998, l'office de la protection du consommateur (OPC) a mis sur pied un comité de travail ayant pour

Plus en détail

31 2010 JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE TOGOLAISE

31 2010 JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE TOGOLAISE 31 2010 JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE TOGOLAISE - deux cent (200.000) francs les personnes Art. 2 : La presente loi sera executee comme loi de I'Etat. physiques. a Lome, 29 decembre 2010 3. EN DE D'ENREGISTREMENT

Plus en détail

L ESSENTIEL DU PLAN MARKETING OPÉRATIONNEL

L ESSENTIEL DU PLAN MARKETING OPÉRATIONNEL GUÉNAËLLE BONNAFOUX CORINNE BILLON Sous la direction de NATHALIE VAN LAETHEM L ESSENTIEL DU PLAN MARKETING OPÉRATIONNEL LES ESSENTIELS DU MARKETING, 2013 ISBN : 978-2-212-55553-0 Sommaire Introduction

Plus en détail

LE LIVRE BLANC DU RÉSEAU ANTI-ARNAQUES

LE LIVRE BLANC DU RÉSEAU ANTI-ARNAQUES LE LIVRE BLANC DU RÉSEAU ANTI-ARNAQUES 10 propositions pour améliorer la protection du consommateur en matière d offres promotionnelles et d arnaques de la consommation 15 novembre 2004 CONTEXTE L UFC-QUE

Plus en détail

CONCOURS «EXPOPLUS» INSCRIPTION : du 5 février 2015 de 10h HAE au 22 mars 2015 à 23h59 HAE

CONCOURS «EXPOPLUS» INSCRIPTION : du 5 février 2015 de 10h HAE au 22 mars 2015 à 23h59 HAE CONCOURS «EXPOPLUS» 1. REGLEMENTS DE PARTICIPATION 1.1 Le concours «expoplus» est tenu par Québecor Média Affichage (ci-après collectivement les : «organisateurs du concours»). Il se déroule sur Internet

Plus en détail

CONTRAT DEONTOLOGIQUE 1. PREAMBULE

CONTRAT DEONTOLOGIQUE 1. PREAMBULE CONTRAT DEONTOLOGIQUE 1. PREAMBULE La présente Annexe a pour objet de rappeler au Client les principaux textes applicables à l'internet associés à un court commentaire à titre d'illustrations. Malgré l'attention

Plus en détail

Règlement du concours «Gagnez le voyage de vos rêves!»

Règlement du concours «Gagnez le voyage de vos rêves!» Règlement du concours «Gagnez le voyage de vos rêves!» Le concours «Gagnez le voyage de vos rêves!» est tenu et organisé par l Industrielle Alliance, Assurance auto et habitation inc. (ci-après «l Organisateur»).

Plus en détail

Objet Conditions générales de vente

Objet Conditions générales de vente Objet Conditions générales de vente Les conditions générales de vente (CGV) listées ci-après définissent les droits et obligations respectifs de l'entreprise Rédaction Iris et de ses clients. Elles s'appliquent

Plus en détail

SVA+ RECOMMANDATIONS DEONTOLOGIQUES

SVA+ RECOMMANDATIONS DEONTOLOGIQUES SVA+ RECOMMANDATIONS DEONTOLOGIQUES APPLICABLES AUX SERVICES A VALEUR AJOUTEE TELEPHONIQUES Version 2013 publiée le 1 er mars 2013 et applicable au 1 er avril 2013 1 TABLE DES MATIERES 1 Introduction...

Plus en détail

«Concours Le Cadeau de l année» RÈGLEMENT DE PARTICIPATION

«Concours Le Cadeau de l année» RÈGLEMENT DE PARTICIPATION «Concours Le Cadeau de l année» RÈGLEMENT DE PARTICIPATION 1. Le concours «Le cadeau de l année» (ci-après le «Concours») est organisé par Vidéotron s.e.n.c. (ciaprès l «Organisateur»). Le Concours débute

Plus en détail

Conditions générales de vente

Conditions générales de vente Conditions générales de vente ARTICLE 1 : CHAMP D'APPLICATION Les présentes conditions générales de vente s'appliquent à toutes les commandes reçues sur le site http://www.fauves-editions.fr ARTICLE 2

Plus en détail

NOTE Auteur : Service Juridique Date : 30 juillet 2012 Direction : Direction des activités sportives Référence : Destinataire : Conseil d administration de la LFP Version : V02 Copie : Libre Interne à

Plus en détail

MASTER CLASS UBA 16 juin 2009

MASTER CLASS UBA 16 juin 2009 MASTER CLASS UBA 16 juin 2009 Les offres conjointes et autres pratiques promotionnelles de vente après l arrêt du 23 avril 2009 de la Cour de Justice des Communautés européennes La loi belge sur les pratiques

Plus en détail

SVA+ RECOMMANDATIONS DEONTOLOGIQUES

SVA+ RECOMMANDATIONS DEONTOLOGIQUES SVA+ RECOMMANDATIONS DEONTOLOGIQUES APPLICABLES AUX SERVICES A VALEUR AJOUTEE TELEPHONIQUES 1 TABLE DES MATIERES 1 Introduction... 4 2 Structure des recommandations déontologiques... 6 PARTIE I PRINCIPALES

Plus en détail

RÈGLEMENT DU CONCOURS «Win your True Pleasure»

RÈGLEMENT DU CONCOURS «Win your True Pleasure» RÈGLEMENT DU CONCOURS «Win your True Pleasure» Article 1 : Organisation 1.1. Le concours Win your True Pleasure (ci-après dénommé le concours ) est organisé par Mondelez Services Belgium sprl (ci-après

Plus en détail

PLAN D ACTIONS COMMERCIALES La feuille de route de l'entreprise

PLAN D ACTIONS COMMERCIALES La feuille de route de l'entreprise PLAN D ACTIONS COMMERCIALES La feuille de route de l'entreprise Note préliminaire : Le plan d'actions commerciales est un document interne à l'entreprise, ayant pour objectif de présenter et de rationaliser

Plus en détail

Principes interprofessionnels. des agences suisses de communication LEADING SWISS AGENCIES

Principes interprofessionnels. des agences suisses de communication LEADING SWISS AGENCIES Principes interprofessionnels des agences suisses de communication LEADING SWISS AGENCIES I. Généralités 1. Validité Les présents principes interprofessionnels sont valables pour l'ensemble des rapports

Plus en détail

Condition générales de vente

Condition générales de vente Condition générales de vente Octobre 2014 Conditions générales de vente Espace publicitaires Mbrand3 (Mobile Network Group) Définitions Annonce publicitaire : tout message publicitaire fourni par l Annonceur

Plus en détail

Charte de déontologie SMS+ applicable au 01/10/2013

Charte de déontologie SMS+ applicable au 01/10/2013 Charte de déontologie SMS+ applicable au 01/10/2013 Principales évolutions : Les principales évolutions par rapport aux versions précédentes ont été surlignées en jaune. Article modifié Charte de déontologie

Plus en détail

LE SPONSORING AVEC TF1 PUBLICITÉ

LE SPONSORING AVEC TF1 PUBLICITÉ LE SPONSORING AVEC TF1 PUBLICITÉ LE SPONSORING UNE RENCONTRE ENTRE UNE MARQUE ET UNE ÉMISSION LE PARRAINAGE EST UNE COMMUNICATION HORS ÉCRAN (PUBLICITAIRE) QUI ASSOCIE ÉTROITEMENT LES VALEURS DE LA MARQUE

Plus en détail

REALITE, TENDANCES & COMPARAISONS DES INVESTISSEMENTS MEDIAS ET HORS-MEDIAS ESPAGNOLS ET FRANÇAIS

REALITE, TENDANCES & COMPARAISONS DES INVESTISSEMENTS MEDIAS ET HORS-MEDIAS ESPAGNOLS ET FRANÇAIS Réalité, tendances et comparaisons des marchés publicitaires espagnols et français en. ETUDE 2005 REALITE, TENDANCES & COMPARAISONS DES INVESTISSEMENTS MEDIAS ET HORS-MEDIAS ESPAGNOLS ET FRANÇAIS - 1 -

Plus en détail

ÉDITEUR I. DÉFINITION CONDITIONS PRÉALABLES III. CONTRAT D'ÉDITION

ÉDITEUR I. DÉFINITION CONDITIONS PRÉALABLES III. CONTRAT D'ÉDITION ÉDITEUR Les entreprises d'édition de livres sont soumises à des dispositions légales visant à protéger, notamment, les auteurs. Elles doivent également respecter les règles relatives au dépôt légal. I.

Plus en détail

CODE DE CONDUITE DES FABRICANTS POUR LA COMMERCIALISATION DES PRÉPARATIONS POUR NOURRISSONS

CODE DE CONDUITE DES FABRICANTS POUR LA COMMERCIALISATION DES PRÉPARATIONS POUR NOURRISSONS CODE DE CONDUITE DES FABRICANTS POUR LA COMMERCIALISATION DES PRÉPARATIONS POUR NOURRISSONS (édition révisée 2010, rev. 1) Les sociétés qui fabriquent des préparations pour nourrissons et les commercialisent

Plus en détail

Charte de communication SMS+ applicable au 01/10/2013

Charte de communication SMS+ applicable au 01/10/2013 Charte de communication SMS+ applicable au 01/10/2013 Principales évolutions : Les principales évolutions par rapport aux versions précédentes ont été surlignées en jaune. Article modifié Charte de communication

Plus en détail

LA VENTE ET SES CONDITIONS

LA VENTE ET SES CONDITIONS LA VENTE ET SES CONDITIONS I - LES PRINCIPES GENERAUX Le refus de vente au consommateur (article L. 122-1 du Code de la consommation) A- Le principe Lorsqu un consommateur demande des produits ou des services

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR (mis à jour le 04/02/2015)

REGLEMENT INTERIEUR (mis à jour le 04/02/2015) REGLEMENT INTERIEUR (mis à jour le 04/02/2015) I Préambule PLP FORMATION est un organisme de formation professionnel indépendant. PLP FORMATION est domicilié au. Le présent Règlement Intérieur a vocation

Plus en détail

CONCOURS «VIP Stella Artois» RÈGLEMENTS DU CONCOURS (Ci-après le «règlement»)

CONCOURS «VIP Stella Artois» RÈGLEMENTS DU CONCOURS (Ci-après le «règlement») CONCOURS «VIP Stella Artois» RÈGLEMENTS DU CONCOURS (Ci-après le «règlement») 1. CONCOURS ET DURÉE DU CONCOURS Le concours «VIP Stella Artois» (ci-après le «Concours») est organisé par Ski Bromont (ci-après

Plus en détail

Concours En route vers mon premier gala JPR RÈGLEMENT DE PARTICIPATION

Concours En route vers mon premier gala JPR RÈGLEMENT DE PARTICIPATION Concours En route vers mon premier gala JPR RÈGLEMENT DE PARTICIPATION 1. Le concours En route vers mon premier gala JPR (ci-après le «Concours») est organisé par Vidéotron s.e.n.c. (ci-après collectivement

Plus en détail

POLITIQUE DE COMMUNICATION (ONGLET 16) Résolution Adoptée 3 novembre 1992 CC-3108-92 Réadoptée 18 août 1998 CC-172-98 Modifiée 8 mai 2009 CC-4095-09

POLITIQUE DE COMMUNICATION (ONGLET 16) Résolution Adoptée 3 novembre 1992 CC-3108-92 Réadoptée 18 août 1998 CC-172-98 Modifiée 8 mai 2009 CC-4095-09 POLITIQUE DE COMMUNICATION (ONGLET 16) Date Résolution Adoptée 3 novembre 1992 CC-3108-92 Réadoptée 18 août 1998 CC-172-98 Modifiée 8 mai 2009 CC-4095-09 TABLE DES MATIÈRES CHAPITRE 1 BUT...3 CHAPITRE

Plus en détail

EJCM - NOMIC 2007 Martine PUTZKA Wenjing ZHU Zhen ZHOU Zhengyang CHEN

EJCM - NOMIC 2007 Martine PUTZKA Wenjing ZHU Zhen ZHOU Zhengyang CHEN 5 L A P U B L I C I T E E T L E N F A N T II. L enfant cible de la publicité A. La publicité cible les enfants La publicité, en tant qu'un des phénomènes sociaux les plus variables, a joué un rôle de plus

Plus en détail

Modalités - Promotion 2014-2015 de BMO Ligne d'action destinée aux jeunes investisseurs

Modalités - Promotion 2014-2015 de BMO Ligne d'action destinée aux jeunes investisseurs Veuillez lire les modalités ci-dessous et prendre connaissance de ce qui suit : Modalités - Promotion 2014-2015 de BMO Ligne d'action destinée aux jeunes investisseurs Limite d'une (1) offre et d'une (1)

Plus en détail

Conditions générales (CG) www.kellerfahnen.ch

Conditions générales (CG) www.kellerfahnen.ch Conditions générales (CG) www.kellerfahnen.ch 1. Champ d'application 1.1. L'offre de notre boutique en ligne (Online-Shop) s'adresse exclusivement aux consommateurs domiciliés et disposant d'une adresse

Plus en détail

ACCORD GENERAL SUR LES TARIFS DOUANIERS ET LE COMMERCE

ACCORD GENERAL SUR LES TARIFS DOUANIERS ET LE COMMERCE ACCORD GENERAL SUR LES TARIFS DOUANIERS ET LE COMMERCE RESTRICTED AG/DOC/7/JPN/2 Z^lll^L^ DOCUMENTATION CONCERNANT L'AGRICULTURE CATALOGUE DES MESURES NON TARIFAIRES Nonnes de commercialisation et règles

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES DE VENTE DU SITE WWW.CASINOSHOP.FR

CONDITIONS GENERALES DE VENTE DU SITE WWW.CASINOSHOP.FR CONDITIONS GENERALES DE VENTE DU SITE WWW.CASINOSHOP.FR Les présentes Conditions Générales de Vente, ci-après dénommées «CGV», sont applicables aux particuliers (Personnes physiques majeures résidant en

Plus en détail

Applications mobiles : du développement à la distribution, les droits et obligations du développeur

Applications mobiles : du développement à la distribution, les droits et obligations du développeur Fermer la fenêtre Applications mobiles : du développement à la distribution, les droits et obligations du développeur Le développement et l exploitation d applications mobiles interviennent dans un environnement

Plus en détail

Concours «Tablettes en folie avec Vidéotron Mobile» RÈGLEMENT DE PARTICIPATION

Concours «Tablettes en folie avec Vidéotron Mobile» RÈGLEMENT DE PARTICIPATION Concours «Tablettes en folie avec Vidéotron Mobile» RÈGLEMENT DE PARTICIPATION 1. Le concours Tablettes en folie avec Vidéotron Mobile (ci-après le «Concours») est organisé par Vidéotron s.e.n.c. (ci-après

Plus en détail