LES MOYENS DE CONTROLE

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LES MOYENS DE CONTROLE"

Transcription

1

2 2

3 SOMMAIRE LE CONTEXTE L ALCOOL AU VOLANT LES MOYENS DE CONTROLE LE PROMOTEUR LA CAMPAGNE

4 DANS LE MONDE Nombre important de décès enregistré chaque année sur les routes européennes (41000 dont en moyenne causés par des conducteurs ivres soit 37% environ) Source: EurActiv, site d'informations sur les politiques européennes Lutte contre l abus de l alcool, une priorité en matière de santé publique au niveau international a et définition de politique intégrée au niveau européen (Commission Européenne) Aide stratégique de la commission européenne dont le deuxième axe prioritaire portant sur l alcool au volant vise la réduction du nombre de blessés et de morts sur les routes Plan stratégique à moyen terme ( ) de l OMS (Organisation Mondiale de la Santé) pour la ltt lutte contre l alcool en général et contre l alcool au volant en particulier

5 EN CÔTE D IVOIRE Seuil annuel de 6000 accidents de la route en moyenne occasionnant plus de blessés pour environ 600 décès. Source: OSER Recrudescenced significative ifi du nombre d accidents de la route en périodes de fêtes eu égard à l abus de l alcool. Exemple: Du 19 Décembre 2010 au 01 Janvier 2011, la police a enregistré à Abidjan 805 accidents faisant 5 morts et 464 blessés. (Soit 14% du taux annuel d accidents en seulement 12 jours pour la seule agglomération d Abidjan) Déficit de moyens de contrôle et de prévention de l alcoolémie par les forces de l ordre et par les automobilistes eux-mêmes malgré l existence de textes de loi

6 SOMMAIRE LE CONTEXTE L ALCOOL AU VOLANT LES MOYENS DE CONTROLE LE PROMOTEUR LA CAMPAGNE

7 ALCOOLEMIE La consommation abusive de l alcool est la première cause de mortalité sur les routes. Même à petite dose, l alcool agit directement sur le cerveau et perturbe le système nerveux causant ainsi des dommages, bien souvent, indélébiles. Le problème avec le dernier verre, c est que c est souvent le dernier L alcool tuant les reflexes, éviter de faire le trop pplein avant le départ L alcoolémie est le taux d alcool présent dans le sang qui se mesure en grammes par litre de sang ou en milligrammes par litre d air expiré. Il existe divers moyens de mesure de l alcoolémie: La prise de sang L éthylomètre L alcolaser l l L éthylotest

8 CADRE LEGAL La législation en matière d alcoolémie varie d un pays à un autre: En France, par exemple, le taux d alcool admis pour conduire est inférieur à 0,50 g d alcool par litre de sang soit 0,25 mg d alcool par litre d air expiré. Depuis le 1 er Juillet 2012, la loi fait obligation à toutt automobiliste t de disposer d au moins un éthylotest non usagé dans son véhicule. En cas de contrôle par les forces de l'ordre, l'absence d'éthylotest sera sanctionnée par une amende de 11 euros. Toutefois, cette sanction ne sera applicable que pour les contrôles effectués à compter du 1er mars 2013 (date initialement prévue au 1er novembre 2012 puis reportée pour cause de pénurie d'ethylotests dans certaines régions de France). Aux Etats-unis, t la conduite en étatt d'ivresse ou sous l'emprise d'une drogue est sévèrement réprimée (retrait du permis de conduire, lourde amende, voire peine de prison). Cespeines sont aggravées en cas de refus de se soumettre à un alcootest. Le taux d'alcool maximal autorisé est fixé à 0,8g/l de sang.

9 CADRE LEGAL En Côte d Ivoire, la législation en matière d alcool au volant prévoit des textes de loi encore inopérant faute de moyens de contrôle adéquats. Loi n du 26 décembre 1963 portant fixation des peines applicables à certaines infractions commises en matière de police de la circulation Art.1 er,alinéa1:«sera puni d un emprisonnement de deux moisàunanet d une amende de à de francs, ou de l une de ces deux peines seulement quiconque se trouvant en état d ivresse divresse ou sous l empire lempire d un dun état alcoolique aura conduit ou tenté de conduire un véhicule»

10 CADRE LEGAL Art.17, alinéa 2 et 3: «S il y a présomption de conduite en état d ivresse,.l auteur de l infraction sera tenu de soumettre à ces tests.» «Sera puni des peines de l article 3 quiconque se refusera à cette obligation» Article 3, alinéa 1: «Sera puni d une peine de deux à six mois et d une amende de à de francs ou l une de ces deux peines seulement quiconque aura:.»

11 CADRE LEGAL Arrêté n 3599/MTPTCU/DCTT du 3 juin 1978 «Toute personne qui aura conduit un véhicule alors qu elle se trouvait, même en l absence de tout signe d ivresse manifeste, souss l empire d un état alcoolique caractérisé, par la présence dans le sang d un taux d alcool pur supérieur ou égal à 0,80 gramme pour mille,, fera l objet d une suspension de son permis de conduire pour une durée de 3 mois» En cas de récidive, il pourra être fait application des dispositions prévues à l alinéa 4 de l article 9 de la loi n du 26 décembre 1963, qui stipule que: «Si, dans les cinq ans suivant la date à laquelle il aura été de nouveau autorisé à conduire, le titulaire du permis, après une première mesure de suspension, tombe souss le coup des dispositions prévues à l alinéa premier, le retrait définitif du permis sera prononcé»

12 NORMES PAR PAYS TAUX D ALCOOL (en g/l dans le sang) 0,8 0,5 PAYS Royaume Uni, Irlande, Luxembourg, Malte Etats-Unis, Canada Côte d Ivoire Autriche, Belgique, Danemark, France, Allemagne, Italie, Hollande, Portugal, Espagne Afrique du Sud 0,4 Lituanie 0,2 Norvège, Pologne, Suède Tolérance Zéro Russie, Estonie, Roumanie, Slovaquie, Hongrie, République Tchèque

13 CONSOMMATION D ALCOOL NB: Un verre standard correspond à environ 0,15 à 0,20 g/l L alcoolémie maximum est atteinte 30 mn (à jeun) et 1heure(suite à un repas) après le dernier verre d alcool

14 CONSOMMATION DE L ALCOOL Le taux d alcool dans le sang est influencé par divers facteurs dont le poids, le sexe, la fatigue, le stress Seuil Recommandé (par jour) Seuil Maximum (par jour) A partir de 3 verres, il devient dangereux de conduire

15 EFFETS DE L ALCOOL / De 2 à 4 g/l de sang : Risque de coma éthylique (selon l individu) Au-delà de 5 g/l: Risque de décès (selon l individu)

16 EFFETS DE L ALCOOL Diminution des réflexes Le temps de réaction augmente considérablement avec un taux d alcool encore plus élevé. Exemple 1: A 90 Km/h, un conducteur sobre réagit en 1 s. Il peut ainsi éviter un obstacle situé à 80m Exemple 2: A cette même vitesse, un conducteur ayant 0,5g/l de sang réagit en 1,5 s. Unobstaclesitué bt à 80m est inévitable Réaction Réaction Distance de Freinage Distance de Freinage 80 m

17 EFFETS DE L ALCOOL Rétrécissement du champ visuel L alcool est la cause de certains excès comme la vitesse qui réduit le champ visuel à une vision centrale de la route

18 EFFETS DE L ALCOOL Accroissement du risque de somnolence 0,5g d alcool dalcooldansdans le sang équivalent à 17 heures de veille active et inversement. Celui qui boit ne conduit pas Celui qui boit ne conduit pas Celui qui conduit ne boit pas

19 RISQUES D ACCIDENT Avec un taux d alcool de 0,5 g/l, le risque d'accident est multiplié par 2 et par 10 lorsqu on on franchit le seuil de 0,8 g/l Risque d accident Gramme/litre

20 ELIMINATION DE L ALCOOL Le foie étant l organe principal d élimination de l alcool, aucune "astuce" (un café, une cuillerée d'huile, une douche froide...) ne permet une élimination plus rapide.

21 ELIMINATION DE L ALCOOL La capacité du foie à éliminer l'alcool est limitée à 2,4 g/l de sang par jour en moyenne à raison de 0,10 à 0,15 g/l par heure La seule astuce: c est ATTENDRE.

22 SOMMAIRE CONTEXTE L ALCOOL AU VOLANT LES MOYENS DE CONTROLE LE PROMOTEUR LA CAMPAGNE

23 ETHYLOMETRE L éthylomètre est un instrument de mesure utilisé par les forces de l ordre dans le cadre d une dune procédure judiciaire pour confirmer et déterminer le taux d alcool d un conducteur suite à un contrôle positif effectué à l aide d un éthylotest. Il ne mesure que la teneur en alcool dans l'air expiré. En multipliant ce taux par deux, cela donne approximativement l alcoolémie sanguine. Caractéristiques Usage: procédure judiciaire Utilisateurs: police et gendarmerie Alimentation: 230 volts

24 ALCOLASER L alcolaser est un détecteur d alcool à distance présenté en Octobre 2010 à Moscou (Russie) pour lutter contre la conduite en état d'ivresse. Cet équipement inédit, destiné à la police, à été développé par le groupe Laser System et un institut spécialisé du ministère de l'intérieur Russe. Equipé d'un laser il permet de détecter des vapeurs d'alcool Equipé dunlaser, il permet de détecter des vapeurs dalcool à distance à partir d'un petit verre de vodka et efficace même à la vitesse de 120 km/h au travers de l'habitacle.

25 ETHYLOTEST I P H A R M A Un éthylotest est un équipement qui permet le dépistage du niveau d alcool dans l air expiré. En d autres termes, c est un moyen d évaluation du taux d alcool dans le sang à travers la concentration dans l air expiré. Ainsi l éthylotest n indique pas un taux d alcool l mais un niveau selon les normes définies. Il en existe deux types: Ethylotest électronique Ethylotest chimique Dans le cadre de la présente campagne, seul l éthylotest chimique sera vulgarisé. Par ailleurs, lors d une procédure judiciaire, les autorités peuvent recourir à un éthylomètre qui permettra de donner le taux réel d alcool dans l air expiré.

26 ETHYLOTEST ELECTRONIQUE L éthylotest électronique se présente sous la forme d un boitier avec un écran digital et comporte une sonde sensible au taux d alcool dans l air expiré. Il en existe des modèles anti démarrage qui peuvent être installés dans des véhicules afin d'empêcher un conducteur ivre de démarrer. Caractéristiques Usage: multiple Coût: élevé Hygiène: entretiens réguliers Révision: annuelle (après 300 mesures) Validité: V environ 1000 mesures Alimentation: 2 piles (1.5V type AA) Température d usage: dusage: entre 10 et 40 Temps de réponse: entre 10 et 15 s

27 ETHYLOTEST CHIMIQUE L éthylotest chimique est un ballon étanche gonflable équipé d un tube test contenant un réactif chimique. Il permet de mesurer le niveau d alcool dans le sang par le changement de la coloration du réactif en fonction de la présence ou non d alcool l dans l air expiré. ié Caractéristiques: Coût: faible Hygiène: usage unique et jetable Tube réactif: recyclable Fiabilité: presque 100% de précision DuréeD é de validité: 2 ans Contenance du ballon: 1,3 L Conservation: de 10 à 40 Temps de réponse: 2 mn maximum

28 MODE D EMPLOI

29 INTERPRETATION

30 SOMMAIRE LE CONTEXTE L ALCOOL AU VOLANT LES MOYENS DE CONTROLE LE PROMOTEUR LA CAMPAGNE

31 CONCEPT Campagne permanente d autotest basée sur la démocratisation de l éthylotest léthylotest Souffler dans le ballon (éthylotest) pour savoir si on est en capacité de conduire ou pas. A travers ce geste citoyen, on Peut Sauver sa vie et celles des autres Objectif : Développer la notion de contrôle préventif individuel aussi bien au niveau des particuliers (conducteurs surtout) que des entreprises pour réduire les accidents inhérents à l usage abusif d alcool au volant.

SANCTIONS AUX INFRACTIONS ROUTIERES

SANCTIONS AUX INFRACTIONS ROUTIERES TRIBUNAL DE GRANDE INSTANCE DE CAYENNE COUR D APPEL DE CAYENNE FICHES JURIDIQUES SANCTIONS AUX INFRACTIONS ROUTIERES INFRACTIONS Les règles de circulation routière sont établies par le code de la route.

Plus en détail

Sécurité routière : Alcool : Quand on tient à quelqu'un, on le retient!

Sécurité routière : Alcool : Quand on tient à quelqu'un, on le retient! 29/08/2014 Dossier de presse Sécurité routière : Alcool : Quand on tient à quelqu'un, on le retient! En cette fin de période estivale, le préfet souhaite que tous les acteurs restent pleinement mobilisés

Plus en détail

Art. L. 243-1. Les articles L.234-1 à L.234-11 sont applicables à la Nouvelle-Calédonie dans la rédaction suivante :

Art. L. 243-1. Les articles L.234-1 à L.234-11 sont applicables à la Nouvelle-Calédonie dans la rédaction suivante : 0BUCIRCULATION ROUTIERE Partie législative du code de la route métropolitain. 1BUCHAPITRE 3 3BUDISPOSITIONS APPLICABLES A LA NOUVELLE-CALEDONIE Art. L. 243-1. Les articles L.234-1 à L.234-11 sont applicables

Plus en détail

Avec AlcooTel, transformez votre téléphone en éthylotest!

Avec AlcooTel, transformez votre téléphone en éthylotest! Communiqué de presse Juin 2009 Avec AlcooTel, transformez votre téléphone en éthylotest! AlcooTel, le test d alcoolémie pour mobile le plus performant du marché, simple ergonomique et gratuit est désormais

Plus en détail

Baccalauréat Mathématiques informatique Amérique du Sud novembre 2007

Baccalauréat Mathématiques informatique Amérique du Sud novembre 2007 Baccalauréat Mathématiques informatique Amérique du Sud novembre 2007 EXERCICE 1 12 points Dans la feuille de calcul en annexe I on a répertorié 39 pays européens en indiquant pour chacun d eux dans la

Plus en détail

Biologie. Objectif disciplinaire : objectif sécurité routière :

Biologie. Objectif disciplinaire : objectif sécurité routière : Biologie 47 L Alcool Objectif disciplinaire : absorption de l alcool par le corps humain action de l alcool sur la commande des mouvements comprendre le processus de l élimination de l alcool objectif

Plus en détail

Dans le document «Attestation de maîtrise des connaissances et compétences du socle commun au palier 3»

Dans le document «Attestation de maîtrise des connaissances et compétences du socle commun au palier 3» PRÉPARER UNE «SITUATION COMPLEXE DISCIPLINAIRE», SITUATION D APPRENTISSAGE ET/OU D ÉVALUATION TITRE : Consommation d alcool et le système nerveux. classe : 4ème durée : 30 minutes I - Choisir des objectifs

Plus en détail

Institut de Recherches Scientifiques sur les Boissons

Institut de Recherches Scientifiques sur les Boissons Institut de Recherches Scientifiques sur les Boissons 19, avenue Trudaine 79 Paris Tél. : +33 (1) 48 74 82 19 Fax : +33 (1) 48 78 17 6 e-mail : ireb@ireb.com Base documentaire de l Ireb consultable sur

Plus en détail

L alcoolémie au volant (AAV) en Finlande. Paris 14 Septembre 2010 Matti Järvinen Liikenneturva

L alcoolémie au volant (AAV) en Finlande. Paris 14 Septembre 2010 Matti Järvinen Liikenneturva L alcoolémie au volant (AAV) en Finlande Paris 14 Septembre 2010 Matti Järvinen Liikenneturva Faits sur la Finlande 5,3 millions d habitants 2,5 millions de véhicules motorisés 300 morts sur la route 6,5

Plus en détail

Stratégie concernant la sécurité routière

Stratégie concernant la sécurité routière Stratégie concernant la sécurité routière Le contexte Objectif : arriver à un maximum de 420 morts sur nos routes en 2020. Au cours de la décennie écoulée, notre pays est parvenu à diminuer de 44% le nombre

Plus en détail

Lesprincipauxproduits

Lesprincipauxproduits Lesprincipauxproduits 88 L 89 L alcool, qu est-ce que c est exactement? Effets et dangers de l alcool Alcool et grossesse, les liaisons dangereuses Les chiffres d une réalité Que prévoit la loi? La sécurité

Plus en détail

RÈGLEMENT INTÉRIEUR Alcool et Travail

RÈGLEMENT INTÉRIEUR Alcool et Travail DRH / Pôle Santé Sécurité au Travail et Actions Sociales RÈGLEMENT INTÉRIEUR Alcool et Travail Le présent règlement intérieur a pour objet d informer les agents, de les protéger et de prévenir les situations

Plus en détail

ETHYLOTEST ANTIDEMARRAGE EN FRANCE

ETHYLOTEST ANTIDEMARRAGE EN FRANCE ETHYLOTEST ANTIDEMARRAGE EN FRANCE LUXEMBOURG 19 mai 2015 LUTTE CONTRE L'ALCOOL AU VOLANT - En 2013, 17,2% des conducteurs impliqués dans les accidents mortels ont une alcoolémie supérieure au taux légal

Plus en détail

FONCTIONS NUMÉRIQUES

FONCTIONS NUMÉRIQUES FICHE DE PRÉSENTATION FICHE DE PRÉSENTATION FICHE DE PRÉSENTATION OBJECTIF(S) Résoudre graphiquement l'équation de la forme f(x) = a. EXPLICITATION Être capable à l'issue des travaux de déterminer graphiquement

Plus en détail

Exposition «Agriculture et sécurité routière : partageons la route»

Exposition «Agriculture et sécurité routière : partageons la route» Exposition «Agriculture et sécurité routière : partageons la route» Partageons la route La route est un espace emprunté par différent type de véhicules, avec des besoins, des dimensions, des vitesses et

Plus en détail

Circulaire n COL 16/98 du Collège des Procureurs généraux près les Cours d appel

Circulaire n COL 16/98 du Collège des Procureurs généraux près les Cours d appel Bruxelles, le 14 décembre 1998. Collège des Procureurs généraux Circulaire n COL 16/98 du Collège des Procureurs généraux près les Cours d appel Monsieur/Madame le Procureur général, Monsieur/Madame le

Plus en détail

Séminaire «alcohol interlock» Mardi, le 19 mai 2015

Séminaire «alcohol interlock» Mardi, le 19 mai 2015 Séminaire «alcohol interlock» Mardi, le 19 mai 2015 9h45 10h00 Les «alcohol interlocks» dans le contexte de la lutte contre l insécurité routière au Luxembourg François BAUSCH Ministre du Développement

Plus en détail

Les défaillances du conducteur:

Les défaillances du conducteur: Les défaillances du conducteur: L accident est dû non pas à la fatalité mais dans 90 % des cas au conducteur luimême. Conduire demande une attention particulière afin de réagir efficacement. Cette attention

Plus en détail

Les dangers de l alcool et la conduite

Les dangers de l alcool et la conduite Les dangers de l alcool et la conduite Sciences de la vie et de la Terre 4e - 3e Compétences du Répertoire des connaissances et des comportements des usagers de l espace routier Connaître les risques.

Plus en détail

Thème sécurité partie SVT

Thème sécurité partie SVT Thème sécurité partie SVT Place dans le sujet traité. intervention du collègue d Histoire Géographie Education civique : amène le sujet avec l ASSR (par exemple); «permis à points» : retraits de points

Plus en détail

REJOIGNEZ LES MEILLEURS COIFFEURS D'EUROPE SANS PLUS TARDER

REJOIGNEZ LES MEILLEURS COIFFEURS D'EUROPE SANS PLUS TARDER REJOIGNEZLESMEILLEURSCOIFFEURSD'EUROPE SANSPLUSTARDER 21décembre2012 ChèreMadame/CherMonsieur, Chaquepayseuropéenasonpropresystèmenationald'enseignementetdequalificationpourlesmétiers delacoiffure.ilyadéjàplusieursannées,lespartenairessociauxeuropéensdusecteurdelacoiffureont

Plus en détail

La phase pédagogique

La phase pédagogique LES LUNETTES ALCOOLÉMIE Le but : Les «lunettes Alcool» simulent ou reproduisent les sensations qu'a une personne en état d'alcoolémie et permettent de faire appréhender par le public les effets de l'alcool

Plus en détail

Sensibilisation à la Sécurité Routière

Sensibilisation à la Sécurité Routière 2 Sensibilisation à la Sécurité Routière 3 Historique Historique 1960-1972 : phase de détérioration (17.000 tués en 1972) 1979-1989 : phase de stabilisation (11.000 tués en 1989) 1989-2004 : de nombreuses

Plus en détail

Quizz Sécurité Routière

Quizz Sécurité Routière Quizz Sécurité Routière Quizz Sécurité Routière 30 questions 20 secondes pour répondre Plusieurs réponses possibles Question N 1 Combien de personnes perdent la vie sur les routes de France chaque jour?

Plus en détail

Action de l'alcool sur la commande des mouvements

Action de l'alcool sur la commande des mouvements Action de l'alcool sur la commande des mouvements Ce que l élève doit retenir Le temps de réaction d une personne correspond au temps nécessaire aux messages nerveux pour parcourir la chaîne d éléments

Plus en détail

Les grandes dates de la sécurité routière

Les grandes dates de la sécurité routière Les grandes dates de la sécurité routière 1893 Circulaire ministérielle du 14 août définissant le certificat de capacité valable pour la conduite des véhicules. 1899 Décret du 10 mars réglementant la circulation

Plus en détail

RÉGLEMENTATION ET PRÉVENTION ALCOOL AU VOLANT

RÉGLEMENTATION ET PRÉVENTION ALCOOL AU VOLANT RÉGLEMENTATION ET PRÉVENTION ALCOOL AU VOLANT LA RÉGLEMENTATION L ALCOOLÉMIE Le Code de la route définit une concentration limite au-delà de laquelle un automobiliste n est plus autorisé à utiliser son

Plus en détail

Panorama du marché du Crédit à la consommation en Europe en 2013

Panorama du marché du Crédit à la consommation en Europe en 2013 Panorama du marché du Crédit à la consommation en Europe en 2013 Pour la 7 ème année consécutive, Crédit Agricole Consumer Finance publie son étude annuelle sur l état du marché du crédit à la consommation

Plus en détail

Dossier de presse Sécurité routière Vendredi 13 novembre 2015

Dossier de presse Sécurité routière Vendredi 13 novembre 2015 Dossier de presse Sécurité routière Vendredi 13 novembre 2015 Contact presse Préfecture de l Isère - Service communication 04 76 60 48 05 communication@isere.pref.gouv.fr @Préfet38 L accidentologie en

Plus en détail

ETE 2012 PAS DE VACANCES POUR LA VIGILANCE

ETE 2012 PAS DE VACANCES POUR LA VIGILANCE PRÉFET DU CHER SECURITE ROUTIERE ETE 2012 PAS DE VACANCES POUR LA VIGILANCE DOSSIER DE PRESSE Le samedi 7 juillet 2012 à 10H Péage de Vierzonsens Paris vers province SOMMAIRE A / PREVENTION SECURITE ROUTIERE

Plus en détail

Décision n 2010-40 QPC. Dossier documentaire

Décision n 2010-40 QPC. Dossier documentaire Décision n 2010-40 QPC Article 234-13 du code de la route Annulation du permis de conduire Dossier documentaire Source : services du Conseil constitutionnel 2010 Sommaire I. Dispositions législatives 4

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DU MINISTÈRE DE LA JUSTICE

BULLETIN OFFICIEL DU MINISTÈRE DE LA JUSTICE Circulaire du 8 janvier 2013 relative à la présentation des articles 13 et 14 de la loi 2012-409 du 27 mars 2012 de programmation relative à l exécution des peines et portant transposition de la décision-cadre

Plus en détail

les principales infractions au code de la route et leurs sanctions

les principales infractions au code de la route et leurs sanctions Pour connaître le nombre de points sur votre permis, connectez-vous sur le site : www.interieur.gouv.fr les principales infractions au code de la route et leurs sanctions En savoir plus? www.securite-routiere.gouv.fr

Plus en détail

EPREUVE DE CONTRÔLE DES CONNAISSANCES Session du 5 septembre 2007

EPREUVE DE CONTRÔLE DES CONNAISSANCES Session du 5 septembre 2007 MINISTERE DE L ECOLOGIE, J. 7001249 DU DEVELOPPEMENT ET DE L AMENAGEMENT DURABLES BEPECASER : EPREUVE DE CONTRÔLE DES CONNAISSANCES Session du 5 septembre 2007 Question n 1 Parmi les organes du véhicule

Plus en détail

LES EXEMPLES DU PERMIS A POINTS A L ETRANGER

LES EXEMPLES DU PERMIS A POINTS A L ETRANGER LES EXEMPLES DU PERMIS A POINTS A L ETRANGER Avant d être une mesure de répression française, le permis de conduire à points est une expérience étrangère. L étude des législations étrangères caractérise

Plus en détail

Les stupéfiants sont, en droit français, des substances vénéneuses dont l usage, la détention, la culture, l importation et la cession sont interdits

Les stupéfiants sont, en droit français, des substances vénéneuses dont l usage, la détention, la culture, l importation et la cession sont interdits Les stupéfiants sont, en droit français, des substances vénéneuses dont l usage, la détention, la culture, l importation et la cession sont interdits ou réglementés. On désigne par ce terme toutes les

Plus en détail

Vous trouverez ci-dessous les résultats des réponses qui nous paraissent les plus intéressantes : Pour quelles raisons consommez-vous du cannabis?

Vous trouverez ci-dessous les résultats des réponses qui nous paraissent les plus intéressantes : Pour quelles raisons consommez-vous du cannabis? Nous sommes quatre élèves de Terminale STT en option Administration. Nous avons choisi comme projet pour notre baccalauréat de réaliser une réunion d information sur le cannabis. Pour cela, une classe

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Sécurité routière. Rencontres de la sécurité

DOSSIER DE PRESSE Sécurité routière. Rencontres de la sécurité DOSSIER DE PRESSE Sécurité routière Rencontres de la sécurité du 16 au 19 octobre 2013 I - Accidentalité du Finistère en 2013 Le département du Finistère connaît un bilan très contrasté depuis le début

Plus en détail

LIVRET. La prévention des risques routiers professionnels pour les dirigeants des PME-TPE

LIVRET. La prévention des risques routiers professionnels pour les dirigeants des PME-TPE LIVRET La prévention des risques routiers professionnels pour les dirigeants des PME-TPE Club Entreprises Sécurité routière du Rhône Mail : contact@clubesr69.fr www.clubesr69.com FICHE 1 ASPECTS HUMAINS

Plus en détail

L'alcool au volant: état de la situation

L'alcool au volant: état de la situation L'alcool au volant: état de la situation Benoit GODART Porte-parole de l IBSR 19 septembre 2008 Alcool au volant a) L'ampleur du phénomène: quelques chiffres b) Les risques pour les conducteurs c) Qui

Plus en détail

TEST DE L'HALEINE - ANALYSE DE L'HALEINE

TEST DE L'HALEINE - ANALYSE DE L'HALEINE 28. - ALCOOL ET DROGUES TEST DE L'HALEINE - ANALYSE DE L'HALEINE L'ALCOOL Pourquoi l alcool et la conduite d un véhicule sont incompatibles? L alcool et la conduite d un véhicule ne font pas bon ménage.

Plus en détail

Sécurité routière - Paquet «contrôle technique»: des inspections plus sévères pour sauver des vies

Sécurité routière - Paquet «contrôle technique»: des inspections plus sévères pour sauver des vies COMMISSION EUROPEENNE MÉMO Bruxelles, le 13 juillet 2012 Sécurité routière - Paquet «contrôle technique»: des inspections plus sévères pour sauver des vies Que contient le nouveau paquet «contrôle technique»?

Plus en détail

SECURITE ROUTIERE CONFERENCE DE PRESSE CONJOINTE ETAT /GOUVERNEMENT - JEUDI 23 DECEMBRE 2010 -

SECURITE ROUTIERE CONFERENCE DE PRESSE CONJOINTE ETAT /GOUVERNEMENT - JEUDI 23 DECEMBRE 2010 - SECURITE ROUTIERE CONFERENCE DE PRESSE CONJOINTE ETAT /GOUVERNEMENT - JEUDI 23 DECEMBRE 2010 - DOSSIER DE PRESSE Les actions de la Nouvelle-Calédonie pour lutter contre l insécurité routière La lutte contre

Plus en détail

Payement en espèces la perception immédiate - Arrêté royal du 19 avril 2014

Payement en espèces la perception immédiate - Arrêté royal du 19 avril 2014 Payement en espèces la perception immédiate - Arrêté royal du 19 avril 2014 Situation L arrêté royal du 22 décembre 2003 relatif à la perception et à la consignation d une somme lors de la constatation

Plus en détail

Contrôle C8 STATISTIQUES DESCRIPTIVES (1h05) Calculatrice autorisée Répondez par des phrases. Relisez-vous! Note attendue :

Contrôle C8 STATISTIQUES DESCRIPTIVES (1h05) Calculatrice autorisée Répondez par des phrases. Relisez-vous! Note attendue : Contrôle C8 STATISTIQUES DESCRIPTIVES (1h05) Calculatrice autorisée Répondez par des phrases. Relisez-vous! Note attendue : Bon courage! Exercice n 1 (.... / 4 points) : Maths et sécurité routière : Analyse

Plus en détail

L ALCOOL. Connaître les effets de l alcool et ses conséquences sur la conduite et connaître des solutions pour éviter les risques.

L ALCOOL. Connaître les effets de l alcool et ses conséquences sur la conduite et connaître des solutions pour éviter les risques. Fiche 13 L ALCOOL Evaluation specifique Questions Connaissez-vous des effets de l alcool sur le conducteur? Quelles peuvent être les conséquences? Dans quel cas? Quelles solutions connaissez vous pour

Plus en détail

Bulletin Newsflash des CSD N 27-2014

Bulletin Newsflash des CSD N 27-2014 Bulletin Newsflash des CSD N 27-2014 Semaine du 22 au 26 Septembre 2014 Récapitulatif : Guide d Euroclear sur la règlementation des CSD. Lancement d un nouveau portail par le CSD de la Russie. Révision

Plus en détail

Quizz s é c u r i t é

Quizz s é c u r i t é Quizz s é c u r i t é r o u t i è r e Selon vous, le nombre de personnes tuées sur les routes dans le monde chaque année représente environ : A. La population de l Estonie B. C. Les populations des villes

Plus en détail

Les marchés européens du crédit immobilier en 2015 et la place de la France dans ce marché

Les marchés européens du crédit immobilier en 2015 et la place de la France dans ce marché Les marchés européens du crédit immobilier en 2015 et la place de la France dans ce marché Point presse Crédit Foncier Nicolas Pécourt Directeur Communication externe et RSE 24 Mai 2016 Plan de présentation

Plus en détail

Jean-Baptiste le Dall & Rémy Josseaume

Jean-Baptiste le Dall & Rémy Josseaume Jean-Baptiste le Dall & Rémy Josseaume L assouplissement du permis à points La loi LOPPSI 2 Le CISR du 11 mai 2011 Le décret du 3 janvier 2012 Panorama rapide de jurisprudence 20 ans de permis à points

Plus en détail

Accidentalité provisoire Année 2012

Accidentalité provisoire Année 2012 Accidentalité provisoire Année 01 I ANALYSE GLOBALE Accidents Tués Blessés hospitalisés Blessés non hospitalisés Total blessés 01 11 18 54 18 011 18 18 89 Évolution 4 4 55 5 90 Évolution en %,4 % + 18,

Plus en détail

L alcoolémie désigne la quantité d'alcool dans le sang à un moment donné.

L alcoolémie désigne la quantité d'alcool dans le sang à un moment donné. LES FAITS, SEULEMENT LES FAITS : Alcool et drogues Conduite avec facultés affaiblies et alcoolémie La notion d alcoolémie ou de taux d alcoolémie (TA) fait référence à la quantité d'alcool dans le sang

Plus en détail

UNSA POLICE. Affilié à l Union Nationale des Syndicats Autonomes

UNSA POLICE. Affilié à l Union Nationale des Syndicats Autonomes UNSA POLICE Affilié à l Union Nationale des Syndicats Autonomes Secteur Spécialités 25, rue des Tanneries 75 013 PARIS Email : police@unsa.org - Site : http ://unsa-police.fr Tél : 01.43.40.64.27 Fax :

Plus en détail

Via sicura Feuille d information

Via sicura Feuille d information Département fédéral de l environnement, des transports, de l énergie et de la communication DETEC Via sicura Feuille d information 1. s à poursuivre 1.1 s nécessitant une modification de la loi Exigences

Plus en détail

www.lafourriere.com JORF n 135 du 13 juin 2003 texte n 1 LOI LOI n 2003-495 du 12 juin 2003 renforçant la lutte contre la violence routière (1)

www.lafourriere.com JORF n 135 du 13 juin 2003 texte n 1 LOI LOI n 2003-495 du 12 juin 2003 renforçant la lutte contre la violence routière (1) Email : contact@lafourriere.com www.lafourriere.com Source : Legifrance JORF n 135 du 13 juin 2003 texte n 1 LOI LOI n 2003-495 du 12 juin 2003 renforçant la lutte contre la violence routière (1) NOR:

Plus en détail

Recommandation de synthèse du CNSR au ministre de l Intérieur

Recommandation de synthèse du CNSR au ministre de l Intérieur Recommandation de synthèse du CNSR au ministre de l Intérieur Le ministre a saisi le CNSR afin de recueillir son avis sur les mesures visant à réduire la mortalité routière de moitié entre 2010 et 2020.

Plus en détail

AVIS DE LA CHAMBRE DE COMMERCE

AVIS DE LA CHAMBRE DE COMMERCE Luxembourg, le 14 mai 2007 Objet: Amendements au projet de loi a) modifiant la loi modifiée du 14 février 1955 concernant la réglementation de la circulation sur toutes les voies publiques ; b) modifiant

Plus en détail

PREPARATION AUX CONCOURS ET EXAMEN D ADJOINT TECHNIQUE TERRITORIAL DE 1ère CLASSE. Spécialité «Conduite de véhicules» INFRACTIONS ET DELITS

PREPARATION AUX CONCOURS ET EXAMEN D ADJOINT TECHNIQUE TERRITORIAL DE 1ère CLASSE. Spécialité «Conduite de véhicules» INFRACTIONS ET DELITS PREPARATION AUX CONCOURS ET EXAMEN D ADJOINT TECHNIQUE TERRITORIAL DE 1ère CLASSE Spécialité «Conduite de véhicules» INFRACTIONS ET DELITS L alcool au volant. «On ne boit pas au volant, on boit au goulot!»

Plus en détail

Note de synthèse. Lutter contre la consommation nocive d alcool Politiques économiques et de santé publique

Note de synthèse. Lutter contre la consommation nocive d alcool Politiques économiques et de santé publique Note de synthèse Lutter contre la consommation nocive d alcool Politiques économiques et de santé publique Mai 2015 Direction de l'emploi, du Travail et des Affaires sociales Le nouveau rapport phare de

Plus en détail

a) COMPARAISON des accidents, tués et blessés entre le mois de novembre 2010 et le mois de novembre 2011

a) COMPARAISON des accidents, tués et blessés entre le mois de novembre 2010 et le mois de novembre 2011 PREFET DES DEUX-SEVRES LA SECURITE ROUTIERE EN DEUX-SEVRES SYNTHESE GENERALE : Jeudi 14 décembre 2011 à 11 h - augmentation du nombre d accidents, de tués, de blessés et de blessés hospitalisés depuis

Plus en détail

Le Sénat LOI PORTANT SUR LA PROTECTION DES MINEURS PAR RAPPORT A L ALCOOL ET AUX BOISSONS ALCOLISÉES

Le Sénat LOI PORTANT SUR LA PROTECTION DES MINEURS PAR RAPPORT A L ALCOOL ET AUX BOISSONS ALCOLISÉES Le Sénat LOI PORTANT SUR LA PROTECTION DES MINEURS PAR RAPPORT A L ALCOOL ET AUX BOISSONS ALCOLISÉES Vu les articles 16-2, 19 de la Constitution du 29 mars 1987 amendé; Vu la Convention des Nations-Unies

Plus en détail

centre de connaissance sécurite routière

centre de connaissance sécurite routière centre de connaissance sécurite routière MESURE D ATTITUDES SECURITE ROUTIERE 2009 RESUME DE PARTIE 3 : NORMES SOCIALES, PERCEPTION DES RISQUES ET NOUVEAUX THÈMES MESURE D ATTITUDES SECURITE ROUTIERE 2009

Plus en détail

RÉSOLUTION N 93/5 SUR LE RÔLE DE L'ALCOOL DANS LES ACCIDENTS DE LA CIRCULATION [CEMT/CM(93)5/FINAL]

RÉSOLUTION N 93/5 SUR LE RÔLE DE L'ALCOOL DANS LES ACCIDENTS DE LA CIRCULATION [CEMT/CM(93)5/FINAL] RÉSOLUTION N 93/5 SUR LE RÔLE DE L'ALCOOL DANS LES ACCIDENTS DE LA CIRCULATION 1 RÉSOLUTION N 93/5 SUR LE RÔLE DE L'ALCOOL DANS LES ACCIDENTS DE LA CIRCULATION [CEMT/CM(93)5/FINAL] Le Conseil des Ministres,

Plus en détail

DÉLÉGATION POUR L UNION EUROPÉENNE COMPTE RENDU N 113. Réunion du mardi 8 février 2005 à 17 heures. Présidence de M. Pierre Lequiller, Président

DÉLÉGATION POUR L UNION EUROPÉENNE COMPTE RENDU N 113. Réunion du mardi 8 février 2005 à 17 heures. Présidence de M. Pierre Lequiller, Président DÉLÉGATION POUR L UNION EUROPÉENNE COMPTE RENDU N 113 Réunion du mardi 8 février 2005 à 17 heures Présidence de M. Pierre Lequiller, Président SOMMAIRE Communication de M. Pierre Forgues sur la proposition

Plus en détail

Conséquences d une déclaration de culpabilité pour facultés affaiblies

Conséquences d une déclaration de culpabilité pour facultés affaiblies Conséquences d une déclaration de culpabilité pour facultés affaiblies Pour les infractions commises à partir du 6 décembre 2009 Par Maîtres Lida Sara Nouraie & Nicholas St-Jacques Desrosiers, Joncas,

Plus en détail

Département des Ardennes. Alcool et sécurité routière Période 2008-2012

Département des Ardennes. Alcool et sécurité routière Période 2008-2012 Département des Ardennes Alcool et sécurité routière Période 2008-2012 Département des Ardennes Alcool et sécurité routière Période 2008-2012 Observatoire Départemental de la Sécurité Routière DDT des

Plus en détail

Journal officiel de l'union européenne

Journal officiel de l'union européenne 17.4.2004 L 111/75 RECOMMANDATION DE LA COMMISSION du 6 avril 2004 relative à l'application de la réglementation dans le domaine de la sécurité routière (Texte présentant de l'intérêt pour l'eee) (2004/345/CE)

Plus en détail

Accidents et mortalité:

Accidents et mortalité: Vous trouverez divers questionnaires pour tester vos connaissances en matière de sécurité routière. En dessous de chaque questionnaire, un lien vous dirigera vers les réponses. Accidents et mortalité:

Plus en détail

GUIDE DE LA POLICE DE LA CIRCULATION ROUTIERE

GUIDE DE LA POLICE DE LA CIRCULATION ROUTIERE 2011 GUIDE DE LA POLICE DE LA CIRCULATION ROUTIERE Titre VIII LA RETENTION DU PERMIS DE CONDUIRE Brigadier Thierry COLOMAR Brigade motocycliste Police Municipale de Strasbourg LA RETENTION DU PERMIS DE

Plus en détail

JEUNES ADULTES 18 24 ans

JEUNES ADULTES 18 24 ans L'ACCIDENTOLOGIE ROUTIERE DU GERS DE 7 À JEUNES ADULTES 8 ans Chiffres-clés : Les 8 ans représentent dans le Gers : % de la population du département 8,8 % des tués et 8, % des blessés sur la route Les

Plus en détail

les principales infractions au code de la route et leurs sanctions

les principales infractions au code de la route et leurs sanctions les principales infractions au code de la route et leurs sanctions Les infractions liées à l alcoolémie En 2009, 1 200 vies auraient pu être sauvées si tous les conducteurs avaient respecté la limite légale

Plus en détail

Déchiffrages[s] EU03 - Travail-Emploi

Déchiffrages[s] EU03 - Travail-Emploi EU03 - Travail- Page > Taux d'emploi Total 2 > Taux d'emploi Femmes 3 > Taux d'emploi Hommes 4 > Taux d'emploi 55-64 ans 5 > Taux d'emploi 15-24 ans 6 > Temps de travail annuel 7 > Taux de temps partiel

Plus en détail

CONSULTATION «Les Modes d Usage»

CONSULTATION «Les Modes d Usage» ADDICTOLOGIE CONSULTATION «Les Modes d Usage» CENTRE DE SOINS D ACCOMPAGNEMENT ET DE PREVENTION EN ADDICTOLOGIE «C.S.A.P.A. La Caravelle» BILAN CONSULTATION ADDICTOLOGIE Le repérage et les modes d usage

Plus en détail

Que peut-on déduire de cette définition en ce qui concerne plus particulièrement les remorques?

Que peut-on déduire de cette définition en ce qui concerne plus particulièrement les remorques? LA PROBLEMATIQUE DES REMORQUES La première directive européenne consacrée à l assurance obligatoire de la responsabilité civile automobile 1 dispose que tous les Etats membres doivent prendre les mesures

Plus en détail

DEUXIEME RAPPORT SUR LES QUESTIONS CONSTITUTIONNELLES SOULEVEES PAR LA RATIFICATION DU STATUT DE ROME INSTITUANT LA COUR PENALE INTERNATIONALE

DEUXIEME RAPPORT SUR LES QUESTIONS CONSTITUTIONNELLES SOULEVEES PAR LA RATIFICATION DU STATUT DE ROME INSTITUANT LA COUR PENALE INTERNATIONALE Strasbourg, le 4 novembre 2008 Etude n o 498/2008 Or. ang. COMMISSION EUROPEENNE POUR LA DEMOCRATIE PAR LE DROIT (COMMISSION DE VENISE) DEUXIEME RAPPORT SUR LES QUESTIONS CONSTITUTIONNELLES SOULEVEES PAR

Plus en détail

OUTILS SECURITE ROUTIERE

OUTILS SECURITE ROUTIERE OUTILS SECURITE ROUTIERE Le simulateur deux roues motorisé Le simulateur deux roues motorisé est un outil pédagogique permettant d'illustrer le bon comportement à adopter en scooter, d'engager le débat

Plus en détail

CERTIFICATION INTERMÉDIAIRE

CERTIFICATION INTERMÉDIAIRE CERTIFICATION INTERMÉDIAIRE BEP CAP Mathématiques Sciences LOGO LYCÉE SESSION.. Séquence Nom:... Prénom:... Date:...Classe:...Heure:... Professeur examinateur:... Durée: min Note: / Thématique: Prévention

Plus en détail

Les opérateurs du commerce extérieur Année 2008 Résultats provisoires http://lekiosque.finances.gouv.fr

Les opérateurs du commerce extérieur Année 2008 Résultats provisoires http://lekiosque.finances.gouv.fr Les opérateurs du commerce extérieur Année 2008 Résultats provisoires http://lekiosque.finances.gouv.fr En 2008, la baisse du nombre d exportateurs engagée depuis 2003 s accentue (-3,1 %), quelle que soit

Plus en détail

1 ère S L alcootest Chimie Mesure

1 ère S L alcootest Chimie Mesure Page 1 sur 5 1 ère S Chimie Mesure - Enoncé - A. Première partie : la formule de Widmark Monsieur Bacchus, de masse M = 80 kg, consomme de l alcool au cours d un repas : il boit 3 verres de vin (1 verre

Plus en détail

N" 302 SÉNAT. ONDE SESSION ORD1N A'Rb IX: Isvx. Annexe au procès - verbal de la séance du 12 mai PROJET DE LOI PAR L' ASSEMBLÉ NATIONALE

N 302 SÉNAT. ONDE SESSION ORD1N A'Rb IX: Isvx. Annexe au procès - verbal de la séance du 12 mai PROJET DE LOI PAR L' ASSEMBLÉ NATIONALE N" 302 SÉNAT ONDE SESSION ORD1N A'Rb IX: Isvx. Annexe au procès - verbal de la séance du 12 mai PROJET DE LOI AlX>f : PAR L' ASSEMBLÉ NATIONALE APREcS : : ARATION D LRGENCL relatif à diverses dispositions

Plus en détail

LE PERMIS À POINTS. Comment fonctionne le permis à points? R. Comment restituer votre capital de points? R BIZART

LE PERMIS À POINTS. Comment fonctionne le permis à points? R. Comment restituer votre capital de points? R BIZART 10 LE PERMIS À POINTS Comment fonctionne le permis à points? R Comment restituer votre capital de points? R Août 015 BIZART Le permis à points Comment fonctionne le permis à points? Le permis à points

Plus en détail

Eurobaromètre Flash 345 ACCESSIBILITE RÉSUMÉ

Eurobaromètre Flash 345 ACCESSIBILITE RÉSUMÉ Eurobaromètre Flash 345 ACCESSIBILITE RÉSUMÉ Terrain : Mars 2012 Publication : Décembre 2012 Cette étude a été commandée par la Commission européenne, Direction générale de la justice et coordonnée par

Plus en détail

LA RESPONSABILITÉ PÉNALE EN CAS D INFRACTION AU CODE DE LA ROUTE AVEC UN VÉHICULE D ENTREPRISE

LA RESPONSABILITÉ PÉNALE EN CAS D INFRACTION AU CODE DE LA ROUTE AVEC UN VÉHICULE D ENTREPRISE LA RESPONSABILITÉ PÉNALE EN CAS D INFRACTION AU CODE DE LA ROUTE AVEC UN VÉHICULE D ENTREPRISE Différence entre véhicule de foncdon et véhicule de service Véhicule de foncdon : mise à disposi,on personnelle

Plus en détail

Jeunes au volant. les principaux facteurs de risques

Jeunes au volant. les principaux facteurs de risques Livret d information Jeunes au volant les principaux facteurs de risques Jeunes au volant les principaux facteurs de risques «Sur la route, chaque prise de liberté avec la règle, chaque comportement à

Plus en détail

Décision du Défenseur des droits MDS 2015-117

Décision du Défenseur des droits MDS 2015-117 Paris, le 11 mai 2015 Décision du Défenseur des droits MDS 2015-117 Le Défenseur des droits, Vu l article 71-1 de la Constitution du 4 octobre 1958 ; Vu la loi organique n 2011-333 du 29 mars 2011 relative

Plus en détail

LES DOCUMENTS DE TRAVAIL DU SÉNAT

LES DOCUMENTS DE TRAVAIL DU SÉNAT LES DOCUMENTS DE TRAVAIL DU SÉNAT Série LÉGISLATION COMPARÉE LA PRESCRIPTION DE L ACTION PUBLIQUE EN MATIÈRE DE VIOL n LC 178 Octobre 2007 - 3 - LA PRESCRIPTION DE L ACTION PUBLIQUE EN MATIÈRE DE VIOL

Plus en détail

REGLEMENT RELATIF AU DISPOSITIF DE MOBILITE ERASMUS+ POUR LES ETUDIANTS DE LA FILIERE SANITAIRE ET SOCIALE EN MIDI-PYRENEES - MIDI-PYRENEES HORIZONS

REGLEMENT RELATIF AU DISPOSITIF DE MOBILITE ERASMUS+ POUR LES ETUDIANTS DE LA FILIERE SANITAIRE ET SOCIALE EN MIDI-PYRENEES - MIDI-PYRENEES HORIZONS REGLEMENT RELATIF AU DISPOSITIF DE MOBILITE ERASMUS+ POUR LES ETUDIANTS DE LA FILIERE SANITAIRE ET SOCIALE EN MIDI-PYRENEES - MIDI-PYRENEES HORIZONS Adopté par le Conseil Régional par délibération n 14/09/08.10

Plus en détail

... l'alcool. l essentiel sur... Ξ Qu est-ce que c est? Ξ Le saviez-vous?

... l'alcool. l essentiel sur... Ξ Qu est-ce que c est? Ξ Le saviez-vous? l essentiel sur...... l'alcool Ξ Qu est-ce que c est? L alcool est un produit naturel issu de la fermentation ou de la distillation de fruits ou grains riches en glucides. Sa concentration peut être augmentée

Plus en détail

FACULTÉS AFFAIBLIES NE CONDUISEZ PAS! Alcool Drogues Médicaments

FACULTÉS AFFAIBLIES NE CONDUISEZ PAS! Alcool Drogues Médicaments FACULTÉS AFFAIBLIES Alcool Drogues Médicaments NE CONDUISEZ PAS! L alcool, les drogues et certains médicaments affectent votre capacité de conduire. Si vous conduisez avec les facultés affaiblies, vous

Plus en détail

UE-27 : quelles prévisions de croissance économique en 2012 et 2013?

UE-27 : quelles prévisions de croissance économique en 2012 et 2013? ACTUALITÉS EUROPÉENNES n 49 janvier 2012 UE-27 : quelles prévisions de croissance économique en 2012 et 2013? par Pierre Verluise, Directeur de recherche à l IRIS, Directeur du site géopolitique www.diploweb.com

Plus en détail

Commentaire. Décision n 2011-204 QPC du 9 décembre 2011. M. Jérémy M. (Conduite après usage de stupéfiants)

Commentaire. Décision n 2011-204 QPC du 9 décembre 2011. M. Jérémy M. (Conduite après usage de stupéfiants) Commentaire Décision n 2011-204 QPC du 9 décembre 2011 M. Jérémy M. (Conduite après usage de stupéfiants) Le Conseil constitutionnel a été saisi le 6 octobre 2011 par la Cour de cassation (chambre criminelle,

Plus en détail

Chère lectrice, cher lecteur,

Chère lectrice, cher lecteur, Chère lectrice, cher lecteur, Nous le savons tous: l alcool affecte gravement la sécurité routière. D où ce principe immuable: «Boire ou conduire, il faut choisir!» En revanche, on connaît moins les effets

Plus en détail

Les mesures administratives en matière de circulation routière. Présentation à l'afcas

Les mesures administratives en matière de circulation routière. Présentation à l'afcas Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur le retrait du permis de conduire et les nouvelles mesures du programme de sécurité routière «Via Sicura» sans jamais oser le demander! 5 mai 203 Les mesures

Plus en détail

SONDAGE SUR LA SÉCURITÉ ROUTIÈRE DE 2013 L ALCOOL AU VOLANT AU CANADA. The knowledge source for safe driving

SONDAGE SUR LA SÉCURITÉ ROUTIÈRE DE 2013 L ALCOOL AU VOLANT AU CANADA. The knowledge source for safe driving T R A F F I C I N J U R Y R E S E A R C H F O U N D A T I O N SONDAGE SUR LA SÉCURITÉ ROUTIÈRE DE 2013 L ALCOOL AU VOLANT AU CANADA The knowledge source for safe driving LA FONDATION DE RECHERCHES SUR

Plus en détail

- 47 - TABLEAU COMPARATIF. Texte de la proposition de loi

- 47 - TABLEAU COMPARATIF. Texte de la proposition de loi - 47 - TABLEAU COMPARATIF Proposition de loi tendant à assurer une plus grande équité dans notre politique de sécurité routière, notamment en matière de retrait des points du permis de conduire Article

Plus en détail

LOI N 2002-30 PORTANT CODE DE LA ROUTE (PARTIE LEGISLATIVE) TITRE PREMIER INFRACTION AUX REGLES CONCERNANT LA CONDUITE DES VEHICULES

LOI N 2002-30 PORTANT CODE DE LA ROUTE (PARTIE LEGISLATIVE) TITRE PREMIER INFRACTION AUX REGLES CONCERNANT LA CONDUITE DES VEHICULES République du Sénégal Un Peuple - Un but - Une Foi LOI N 2002-30 PORTANT CODE DE LA ROUTE (PARTIE LEGISLATIVE) L Assemblée nationale a adopté, en sa séance du Jeudi 12 Décembre 2002 Le Président de la

Plus en détail

LE DOCUMENT UNIQUE RELATIF A L EVALUATION DES RISQUES POUR LA SANTE ET LA SECURITE DES TRAVAILLEURS

LE DOCUMENT UNIQUE RELATIF A L EVALUATION DES RISQUES POUR LA SANTE ET LA SECURITE DES TRAVAILLEURS LE DOCUMENT UNIQUE RELATIF A L EVALUATION DES RISQUES POUR LA SANTE ET LA SECURITE DES TRAVAILLEURS Introduction : Qui parmi vous connaît l existence de ce document unique? Généralement, hormis les chefs

Plus en détail

L alcool, ennemi de la sécurité au volant

L alcool, ennemi de la sécurité au volant L alcool, ennemi de la sécurité au volant Ce que l élève doit retenir Le seuil d alcoolémie tolérée au Luxembourg est de 0,8 g par litre de sang. Ce seuil peut être atteint dès le premier verre. L alcoolémie

Plus en détail

les principales infractions au code de la route et leurs sanctions

les principales infractions au code de la route et leurs sanctions les principales infractions au code de la route et leurs sanctions Les infractions liées à l alcoolémie CONTRAVENTION Conduite avec une alcoolémie égale ou supérieure à 0,5 et inférieure à 0,8 g/ l de

Plus en détail

*1422117* ECE/TRANS/WP.1/145. Conseil économique et social. Nations Unies. Commission économique pour l Europe Comité des transports intérieurs

*1422117* ECE/TRANS/WP.1/145. Conseil économique et social. Nations Unies. Commission économique pour l Europe Comité des transports intérieurs Nations Unies Conseil économique et social ECE/TRANS/WP.1/145 Distr. générale 17 avril 2014 Français Original: anglais Commission économique pour l Europe Comité des transports intérieurs Groupe de travail

Plus en détail