Guide pour la petite entreprise : Rudiments de la protection de la vie privée

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Guide pour la petite entreprise : Rudiments de la protection de la vie privée"

Transcription

1 Commissariat à la protectio de la vie privée du Caada LPRPDE Guide pour la petite etreprise : Rudimets de la protectio de la vie privée

2 Miser sur la protectio de la vie privée Ue gestio adéquate des préoccupatios e matière de protectio de la vie privée peut cotribuer à améliorer la réputatio de votre orgaisatio. E preat le droit à la vie privée au sérieux, vous établissez u climat de cofiace qui fidélise votre clietèle et attire les meilleurs employés. L adoptio d ue politique détaillée e matière de protectio de la vie privée, rédigée de faço compréhesible pour la clietèle et le persoel, pourrait vous éviter u différed e matière de protectio de la vie privée. Ce feuillet est u guide facile à utiliser qu a préparé le Commissariat à la protectio de la vie privée du Caada e tat que première étape pour les etreprises qui désiret améliorer leurs pratiques et éviter des equêtes. Les coseils qu il cotiet vous aiderot à mettre e valeur à l itere votre capacité à répodre aux questios et aux plaites. Le Commissariat à la protectio de la vie privée du Caada Le Commissariat sait que les etreprises surtout les petites et moyees etreprises (PME) fot chaque jour face à de ombreux défis puisqu elles doivet composer avec de multiples priorités, y compris la protectio de la vie privée de leur clietèle. Le Commissariat a pour missio de protéger le droit à la vie privée des Caadiees et des Caadies, d appuyer les etreprises das leurs démarches pour se coformer aux lois fédérales e la matière et de faire equête sur les pratiques des etreprises e cas de plaite. Loi sur la protectio des reseigemets persoels et les documets électroiques (LPRPDE) La LPRPDE établit des règles de base sur la faço dot les orgaisatios peuvet recueillir, utiliser ou commuiquer des reseigemets au sujet de persoes das le cadre d activités commerciales. La Loi doe aussi aux persoes le droit de cosulter les reseigemets qu ue orgaisatio a recueillis à leur sujet et de demader qu ils soiet corrigés. Si u cliet estime qu ue orgaisatio assujettie à la LPRPDE e s acquitte pas de ses obligatios aux termes de la loi, il a le droit de porter plaite officiellemet. La LPRPDE s applique aux orgaisatios qui exercet des activités commerciales partout au Caada, sauf celles régies par des provices qui ot leurs propres lois sur la protectio des reseigemets persoels pour le secteur privé. Le Québec, l Alberta et la Colombie-Britaique ot leur propre loi, et l Otario e a adopté ue qui porte spécifiquemet sur les reseigemets persoels e matière de saté. Toutefois, même das ces provices, la LPRPDE s applique aux etreprises du secteur privé sous réglemetatio fédérale aisi qu aux reseigemets persoels obteus das le cadre d opératios iterproviciales et iteratioales. La LPRPDE protège aussi les reseigemets des employés, mais seulemet das le secteur sous réglemetatio fédérale. Les orgaizatios visées par la Loi e ce qui trait aux reseigemets persoels de leurs cliets peuvet vouloir étedre la même protectio aux reseigemets persoels de leurs employés. La défiitio de «reseigemets persoels» s éted à de ombreux élémets, qu il s agisse du om ou de l âge d ue persoe, de so origie ethique, de ses reseigemets médicaux ou de so reveu. Pour e savoir plus sur les reseigemets persoels ou sur ue loi e matière de protectio de la vie privée e particulier, cosultez privcom.gc.ca, sous l oglet «Législatio».

3 Pour commecer Si vous lisez ce guide, c est probablemet que votre etreprise vous a chargé de veiller à la coformité aux exigeces de protectio de la vie privée. La législatio e la matière oblige d ailleurs votre etreprise à désiger u resposable pour cette importate tâche. Ce documet vous aidera à élaborer ue politique souple et proactive, car il cotiet de ombreux pricipes importats. Au-delà du guide Si vous faites bie les choses e ce qui cocere la protectio de la vie privée, votre clietèle l appréciera et vous éviterez des plaites et des equêtes. Ce guide vous mettra sur la boe voie. Pour e savoir plus sur la faço d itégrer la protectio de la vie privée à vos opératios commerciales, cosulter le guide à l itetio des etreprises et l outil d appretissage électroique à l itetio des détaillats aisi que d autres ressources importates, sous l oglet «Trousse pour les etreprises» du site privcom.gc.ca.

4 Ue politique éprouvée pour ue saie gestio des affaires Les lois sur la protectio des reseigemets persoels das le secteur privé obliget les orgaisatios à élaborer des politiques de protectio de la vie privée qui décrivet la faço dot elles recueillet, utiliset et commuiquet les reseigemets persoels de leur clietèle. Le processus a pas à être très complexe. À la sectio «Élaborer sa propre politique» ci-dessous se trouve ue liste de mesures qui costituet des élémets clés de coformité à la loi fédérale. Cette liste est pas exhaustive, mais elle vous aidera à réuir les élémets essetiels de votre future politique de protectio de la vie privée. Recueillir et coserver les reseigemets avec soi Lorsque vous recueillez des reseigemets sur vos cliets, vous devez expliquer les fis de la collecte et obteir le cosetemet de l itéressé au préalable. Parfois, u cosetemet explicite est écessaire, alors qu e d autres occasios u cosetemet implicite peut être suffisat. Pour de plus amples reseigemets à ce sujet, cosultez e lige otre fiche d iformatio ititulée Détermiatio de la forme de cosetemet appropriée aux termes de la Loi sur la protectio des reseigemets persoels et les documets électroiques. Il est égalemet importat de e pas recueillir de reseigemets à ue fi, puis les utiliser pour ue autre sas e aviser les cliets ou demader leur permissio. Vos cliets se souciet à juste titre de la faço dot vous utiliserez leurs reseigemets persoels et ue politique sur la protectio de la vie privée cotribuera à les rassurer. Selo la loi, vous devez égalemet vous assurer que tout reseigemet persoel obteu est protégé adéquatemet. Ue faço facile et écoomique pour votre etreprise de respecter la Loi sur la protectio des reseigemets persoels cosiste à e recueillir que les doées persoelles dot vous avez vraimet besoi. Si vous avez pas réellemet besoi de certais reseigemets, e les demadez pas. U autre moye facile et rapide d assurer ue meilleure sécurité des reseigemets est de limiter l accès aux doées sur les cliets aux persoes qui ot besoi d e predre coaissace. Dressez ue liste des employés qui ot vraimet besoi des doées sur les cliets pour remplir leurs foctios. Ceux qui e ot pas besoi e doivet pas être e mesure de cosulter ces doées. Mettre les doées persoelles à l abri des regards idiscrets peut predre la forme de mesures aussi simples qu u cadeas sur ue filière ou la restrictio de l accès à u local aux persoes autorisées. Il est égalemet importat de vous assurer que les systèmes iformatiques qui gardet e mémoire les reseigemets persoels sot protégés adéquatemet à l aide de mesures telles que les mots de passe, le chiffremet et les pare-feu. La techologie évolue rapidemet, alors vous aurez à revoir et à mettre à jour régulièremet vos mesures de sécurité. Les détaillats devraiet aussi utiliser ue caisse eregistreuse qui troque (cache d u x) le uméro de la carte de paiemet sur le bo de caisse.

5 Élaborer sa propre politique Optez pour la simplicité Votre politique doit être claire, cocise et rédigée das ue lague simple et facile à compredre. Elle doit fourir suffisammet d iformatio pour aider vos cliets à compredre la faço dot vous gérez leurs reseigemets persoels. Étudiez d autres politiques Vous trouverez sur Iteret les politiques d orgaisatios comme la vôtre. Bie que le Commissariat e recommade aucue politique e particulier, il a relevé que les politiques des etreprises des secteurs des services fiaciers et des télécommuicatios sot bie développées et méritet qu o s e ispire. Familiarisez-vous davatage avec les exigeces de votre politique de cofidetialité e étudiat les pricipes de l aexe I de la LPRPDE, que vous trouverez e lige à privcom.gc.ca. Ne recueillez que les reseigemets dot vous avez besoi Vous e pouvez recueillir que les reseigemets persoels écessaires aux fis d affaires par exemple, pour gérer ue relatio commerciale et offrir u service cotiu, pour facturer des produits ou des services et e obteir le paiemet, pour vedre à u particulier aisi que pour satisfaire à des exigeces légales et réglemetaires. Faites preuve de trasparece quat à la commuicatio des reseigemets persoels Si vous avez l itetio de commuiquer les reseigemets de vos cliets à ue orgaisatio affiliée ou parteaire ou à toute autre tierce partie, votre politique doit le metioer. Vous avez pas écessairemet à les ommer toutes, mais vous devez dresser u portrait gééral du type d etreprise e questio. De plus, vous devez doer à vos cliets l occasio d y cosetir. Avisez la clietèle si les reseigemets sot susceptibles d être coservés à l extérieur du Caada Le recours à u tiers pour le traitemet de l iformatio, otammet ue etreprise offrat des services de paie, augmete le risque que des reseigemets sous votre resposabilité soiet coservés à l extérieur du Caada, et vos cliets doivet être iformés de cette possibilité. Faites preuve de trasparece quat à la faço dot vous protégez les reseigemets Le risque de vol d idetité et d autres utilisatios o autorisées des reseigemets persoels est toujours préset et e costate trasformatio. La protectio des reseigemets persoels e votre possessio est essetielle. Vos cliets et votre persoel apprécierot votre frachise quat à la faço dot vous prévoyez protéger leurs reseigemets cotre de tels abus. Avisez vos cliets de la durée de coservatio des reseigemets La LPRPDE exige que vous e coserviez les reseigemets persoels qu aussi logtemps que écessaire pour la réalisatio de vos fis. Si ue loi comme la Loi de l impôt sur le reveu vous autorise à coserver des reseigemets persoels sur ue logue période, sogez à le metioer das votre politique.

6 Traitez les employés séparémet D ordiaire, les fis pour lesquelles les orgaisatios recueillet, utiliset et commuiquet les reseigemets de leurs employés sot l admiistratio de la paie, de la retraite, des avatages et du départ, l offre de programmes aux employés, la gestio de la propriété de l etreprise aisi que l embauche et le maitie e poste de la mai-d œuvre hautemet qualifiée. Comme ces fis sot différetes de celles de la collecte des reseigemets des cliets, elles doivet être traitées das ue sectio à part de votre politique. Soyez dispoible pour répodre aux questios Idiquez la faço de joidre votre orgaisatio pour toute demade de reseigemets sur la protectio de la vie privée, par courriel ou par u uméro sas frais. De plus, avisez vos cliets qu ils peuvet joidre le Commissariat à la protectio de la vie privée du Caada au s ils e sot pas satisfaits de votre répose à leur préoccupatio e matière de protectio de la vie privée. L egagemet des employés cotribue à fidéliser la clietèle Les lois sur la protectio des reseigemets persoels exiget que les employés soiet iformés des pratiques et des politiques e matière de protectio de la vie privée de l orgaisatio, et elles prévoiet que les employés compreet leur rôle das la mise e œuvre des politiques et soiet capables de les commuiquer. Lorsque vous formez vos employés à discuter ouvertemet avec les cliets des raisos pour lesquelles votre orgaisatio recueille des reseigemets persoels aisi que des plas d utilisatio de ces reseigemets, vous augmetez le iveau de cofiace de vos relatios d affaires et vous suscitez la fierté chez vos employés. La liste ci-dessous compred des idées pour vous aider à cocevoir u programme de formatio à l itere pour les employés. Cette liste est qu u poit de départ. Pour e savoir plus sur la formatio des employés, cosulter les ressources e lige suivates à la sectio «Trousse pour les etreprises» sur le site privcom.gc.ca : Guide à l itetio des etreprises, Outil d appretissage électroique à l itetio des détaillats et Outil d autoévaluatio LPRPDE. Les expressios programme de formatio et cours de recyclage utilisées ci-dessous peuvet avoir diverses sigificatios. Si votre orgaisatio est de petite evergure, le processus de formatio des employés peut se limiter à ue simple coversatio.

7 Détermiez quels employés ot le plus besoi de formatio Gééralemet, les employés qui traitemet directemet avec les cliets sot ceux qui recueillet les reseigemets qui suscitet le plus de questios. Ils doivet savoir quad demader de l aide ou soumettre u problème à u resposable de la protectio de la vie privée. N oubliez pas certais groupes d employés Il est tetat pour les employés du marketig et du développemet de produits de profiter des reseigemets persoels de vos cliets pour améliorer et vedre vos produits. Cosidérez la possibilité d orgaiser de petits ateliers pour ces groupes afi qu ils compreet les politiques et les obligatios de votre orgaisatio e matière de gestio appropriée des reseigemets persoels. Itégrez les questios de protectio de la vie privée aux programmes de formatio stadard Si votre orgaisatio est de petite evergure ou si vous avez pas de programme de formatio officiel, sogez à orgaiser ue formatio sur votre ouvelle politique de protectio de la vie privée et à offrir régulièremet des cours de recyclage. Ue référece e lige ou u guide sur papier est ue excellete ressource pour les employés qui appreet à se familiariser avec votre politique. Élaborez u processus de mise à jour des reseigemets sur votre politique de protectio de la vie privée Ce processus vous permettra de répodre aux ouvelles questios et d offrir des mises à jour régulières aux employés afi qu ils puisset réagir de faço appropriée selo les circostaces. Examiez régulièremet les plaites des cliets Cette stratégie vous aidera à traiter les questios au sujet de votre politique et de vos pratiques e matière de protectio de la vie privée et à améliorer votre programme de formatio sur la protectio de la vie privée. Idiquez aux employés où trouver de l aide Il est impossible de prévoir toutes les questios des cliets, mais si vous fourissez de l iformatio pertiete et u accès aux ressources ou aux persoes das l orgaisatio qui peuvet fourir plus d iformatio, il sera beaucoup plus facile pour les cliets et les employés de compredre vos pratiques. Cocevez u questioaire pour tester les coaissaces de vos employés U exemple de questioaire est iclus à la fi de cette publicatio. Utilisez-le ou développez-le pour aider les employés à demeurer iformés des questios importates sur la protectio de la vie privée.

8 Faire preuve d hoêteté et d ouverture Il est essetiel de fourir à vos cliets u poit de cotact uique das votre orgaisatio pour ce qui est des questios de protectio de la vie privée. De ombreux cliets mécotets se sot plaits au Commissariat à la protectio de la vie privée qu ils e trouvet persoe au sei d ue etreprise pour répodre à leurs questios. E cas de problème Das certaies circostaces, peu importe les efforts que vous déploierez pour fidéliser la clietèle, votre orgaisatio arrivera pas à répodre aux attetes de vos cliets e matière de protectio de la vie privée. Regager la fidélité de la clietèle peut se faire simplemet si o s y pred de la boe faço. Vous pouvez suivre les quatre étapes suivates pour régler les problèmes de protectio de la vie privée avat que vos cliets e portet plaite au Commissariat Assumez la resposabilité Excusez-vous sicèremet auprès du cliet de e pas avoir répodu à ses attetes. Souvet, c est tout ce qu il faut pour répodre à la préoccupatio et vous assurer sa fidélité. Réglez le problème Si votre orgaisatio a commis ue erreur, preez des mesures immédiatemet. Si votre politique e matière de protectio de la vie privée a été critiquée, détermiez si elle est appropriée et si elle devrait s appliquer à l aveir das des situatios similaires. Accordez ue réparatio Si votre orgaisatio a commis ue erreur, offrez au cliet quelque chose de sigificatif pour vous excuser des icovéiets occasioés. Si le cliet désire des excuses par écrit, pesez à faire e sorte qu u membre de la directio lui rédige ue lettre d excuses. Faites le suivi auprès des cliets mécotets Assurez-vous que le problème a été réglé à la satisfactio de votre cliet. Cette démarche e résoudra probablemet pas tous les problèmes de protectio de la vie privée de vos cliets, mais elle vous aidera à rétablir des relatios, à fidéliser la clietèle et à éviter des equêtes e matière de protectio de la vie privée. Par-dessus tout, assurezvous que vos employés de première lige reçoivet l appui de vos resposables de la protectio de la vie privée pour répodre aux préoccupatios de vos cliets.

9 Sesibiliser les employés régulièremet La politique e matière de protectio de la vie privée de votre orgaisatio est u outil essetiel pour protéger les reseigemets persoels de vos cliets. Vous devez faire e sorte que vos employés coaisset cette politique et les circostaces das lesquelles ils peuvet ou o recueillir, utiliser ou commuiquer les reseigemets des cliets, et vous devez vous assurer qu ils compreet les raisos de la collecte d iformatio. N hésitez pas à adapter le questioaire ci-dessous et à le soumettre à vos employés régulièremet. Il leur permettra de se rafraîchir la mémoire et il aidera à développer ue culture fodée sur le respect evers les questios de protectio de la vie privée. Questioaire sur la politique de protectio de la vie privée 1. Quels reseigemets votre orgaisatio ou directio recueille-t-elle et pourquoi les recueillez-vous? 2. Commet votre orgaisatio protège-t-elle les reseigemets persoels des cliets? 3. Das cette orgaisatio, qui doit-o cotacter pour obteir plus d iformatio sur votre politique de protectio de la vie privée, pour clarifier la politique ou pour déposer ue plaite e matière de protectio de la vie privée? 4. Das quelles circostaces votre orgaisatio divulgue-t-elle des reseigemets persoels, par exemple aux ageces d évaluatio du crédit ou aux orgaismes de reseigemet?

10 Commissariat à la protectio de la vie privée du Caada 30, rue Victoria Gatieau (Québec) K1A 1H , Téléc. : N de cat. : IP54-17/2008 ISBN : Pour de plus amples reseigemets sur les lois caadiees sur la protectio des reseigemets persoels applicables au secteur privé, cosultez les sites suivats : Commissariat à la protectio de la vie privée du Caada priv.gc.ca Commissio d accès à l iformatio du Québec cai.gouv.qc.ca Commissariat à l iformatio et à la protectio de la vie privée de l Otario ipc.o.ca Commissariat à l iformatio et à la protectio de la vie privée de l Alberta oipc.ab.ca Commissariat à l iformatio et à la protectio de la vie privée de la Colombie-Britaique oipc.bc.ca Ce guide a été préparé par le Commissariat à la protectio de la vie privée du Caada e collaboratio avec le Commissariat à l iformatio et à la protectio de la vie privée de l Alberta.

RECHERCHE DE CLIENTS simplifiée

RECHERCHE DE CLIENTS simplifiée RECHERCHE DE CLIENTS simplifiée Nous ous occupos d accroître votre clietèle avec le compte Avatage d etreprise Pour trouver des cliets potetiels grâce à u simple compte bacaire Vous cherchez des idées

Plus en détail

Questions pour un champion en ligne

Questions pour un champion en ligne Questios pour u champio e lige Le jeu télévisé QPUC préseté sur FR3 et aimé par Julie Lepers existe aussi e variate «e lige». U jeu «e lige» se déroule aisi : Six iterautes disputet ue première mache dite

Plus en détail

DIRIGER ADMINISTRER DÉVELOPPER

DIRIGER ADMINISTRER DÉVELOPPER 24 Adjoit de directio F/H Votre formatio BTS Hôtellerie-restauratio BTS Maagemet des uités commerciales BTS Assistat de gestio PME-PMI Licece Maagemet d uités de restauratio Vos missios Vous aimez, formez

Plus en détail

PERFORMANCE CONTACT vous présente son LOGICIEL de PRISE de RENDEZ-VOUS

PERFORMANCE CONTACT vous présente son LOGICIEL de PRISE de RENDEZ-VOUS PERFORMANCE CONTACT vous présete so LOGICIEL de PRISE de RENDEZ-VOUS OBTENEZ sas effort LES RENDEZ-VOUS que vous SOUHAITEZ SIMPLICITÉ ET EFFICACITÉ Spécialisée das la prise de redez-vous depuis de ombreuses

Plus en détail

6. r e n f o r c e m e n t P o s i t i f

6. r e n f o r c e m e n t P o s i t i f 6. r e f o r c e m e t P o s i t i f La faço dot o offre u reforcemet positif est plus importate que la quatité. (traductio libre) B.F. Skier Nous avos tous besoi de reforcemet positif. Que ous e soyos

Plus en détail

Été 2007 l Numéro 1. Division des enquêtes spéciales. Un mot de la rédactrice... 2. ELNEJ disponible en ligne!... 2. Coup d oeil sur les cycles

Été 2007 l Numéro 1. Division des enquêtes spéciales. Un mot de la rédactrice... 2. ELNEJ disponible en ligne!... 2. Coup d oeil sur les cycles Été 2007 l Numéro 1 Divisio des equêtes spéciales U mot de la rédactrice... 2 ELNEJ dispoible e lige!... 2 Coup d oeil sur les cycles.. Cycle 6...3.. Cycle 7...3.. Cycle 8... 3 Faits saillats.. La dispositio

Plus en détail

Comment utiliser ce que vous POSSÉDEZ pour réduire ce que vous DEVEZ

Comment utiliser ce que vous POSSÉDEZ pour réduire ce que vous DEVEZ Commet utiliser ce que vous POSSÉDEZ pour réduire ce que vous DEVEZ Survol du compte Mauvie U La majorité des Caadies gèret leurs fiaces comme suit : 1. Ils déposet leur reveu et autres actifs à court

Plus en détail

Le SyStème mag. Nettoyage du sol

Le SyStème mag. Nettoyage du sol FR Le SyStème mag Nettoyage du sol Le Système Mag Cocept U pour tout! Ue chose qui avait ecore jamais existé: avec le Système Mag le support est adapté à tous les modèles de frages. Aisi, il est possible

Plus en détail

Votre convention de compte

Votre convention de compte FONDS D INVESTISSEMENT ROYAL INC. Votre covetio de compte Table des matières Itroductio......................................1 Au sujet de la présete covetio.......................1 Au sujet de votre compte.............................2

Plus en détail

à l intention du personnel enseignant aux élèves de maternelle (4-5 ans)

à l intention du personnel enseignant aux élèves de maternelle (4-5 ans) Guide pédagogique sur le thème de la prévetio des icedies à l itetio du persoel eseigat aux élèves de materelle (4-5 as) Service de sécurité icedie de Motréal 2010 Illustratios : Roxae Fourier, Lise Moette

Plus en détail

Faites prospérer vos affaires grâce aux solutions d épargne et de gestion des dettes

Faites prospérer vos affaires grâce aux solutions d épargne et de gestion des dettes Faites prospérer vos affaires grâce aux solutios d éparge et de gestio des dettes Quelques excelletes raisos d offrir des produits bacaires et de fiducie à vos cliets Vous avez la compétece écessaire pour

Plus en détail

Mots de longueur donnée à base de P lettres, et fonction génératrice

Mots de longueur donnée à base de P lettres, et fonction génératrice Mots de logueur doée à base de lettres, et foctio géératrice Cosidéros les mots de logueur à base de lettres, avec etier positif. ) Combie existe-t-il de tels mots? La première lettre du mot est l ue des

Plus en détail

CAS. Santé et diversités: comprendre et pratiquer les approches transculturelles. f o r m a t i o n e n c o u r s d e m p l o i

CAS. Santé et diversités: comprendre et pratiquer les approches transculturelles. f o r m a t i o n e n c o u r s d e m p l o i CAS Certificate of Advaced Studies Certificat de formatio cotiue Saté et diversités: compredre et pratiquer les approches trasculturelles octobre 2016 > jui 2017 f o r m a t i o e c o u r s d e m p l o

Plus en détail

PROGRAMME DE PARTENARIATS

PROGRAMME DE PARTENARIATS PROGRAMME DE PARTENARIATS MARS 2016 À FÉVRIER 2017 CREW M vous ivite à faire partie de ses commaditaires. Ce documet présete les différetes offres de parteariat et les avatages qui s y rattachet. Pour

Plus en détail

Demandes de prêt REER FAQ

Demandes de prêt REER FAQ Demades de prêt REER FAQ Commet soumettre des demades de prêt REER e lige 1. Commet puis-je accéder à l outil e lige? Pour accéder à l outil e lige, redez-vous à l adresse mauvie.ca/pretreer. Etrez votre

Plus en détail

Donnez une nouvelle dimension à votre gestion. Gagnant sur toute la ligne

Donnez une nouvelle dimension à votre gestion. Gagnant sur toute la ligne Doez ue ouvelle dimesio à votre gestio Gagat sur toute la lige 74 Bd des Etats-Uis 60200 COMPIEGNE Tél. 03 44 86 36 36 Pour augmeter votre retabilité et réduire vos frais fiaciers, itroduisez cette souris

Plus en détail

CAS. Management de l énergie. janvier septembre 2016. Avec le soutien de FACULTE DES SCIENCES INSTITUT DES SCIENCES DE L ENVIRONNEMENT

CAS. Management de l énergie. janvier septembre 2016. Avec le soutien de FACULTE DES SCIENCES INSTITUT DES SCIENCES DE L ENVIRONNEMENT CAS Certificat de formatio cotiue Certificate of Advaced Studies Maagemet de l éergie javier septembre 2016 f o r m a t i o m o d u l a i r e e c o u r s d e m p l o i Avec le soutie de Office fédéral

Plus en détail

Orange Cyberdefense Information presse janvier 2016

Orange Cyberdefense Information presse janvier 2016 Orage Cyberdefese Iformatio presse javier 2016 Sommaire p5 p7 p10 p13 Itroductio Cotexte Orage Cyberdefese protège les actifs des etreprises La répose d Orage : ue gamme de solutios pour sécuriser les

Plus en détail

Lignes directrices applicables aux régimes de capitalisation

Lignes directrices applicables aux régimes de capitalisation Solutios Retraite collectives Liges directrices applicables aux régimes de capitalisatio RÉPONDEZ AUX EXIGENCES ÉNONCÉES DANS LES LIGNES DIRECTRICES GRÂCE AUX EXCELLENTS OUTILS DE LA FINANCIÈRE MANUVIE

Plus en détail

Chap. 6 : Les principaux crédits de trésorerie et leur comptabilisation

Chap. 6 : Les principaux crédits de trésorerie et leur comptabilisation 1 / 9 Chap. 6 : Les pricipaux crédits de trésorerie et leur comptabilisatio Le cycle d exploitatio des etreprises (achats stockage productio stockage vetes) peut etraîer des décalages de trésorerie plus

Plus en détail

ArcGIS. Le Système d Information Géographique universel

ArcGIS. Le Système d Information Géographique universel Le Système d Iformatio Géographique uiversel Le Système d Iformatio Géographique uiversel d Esri est u système destié aux persoes qui veulet s appuyer sur ue iformatio géographique précise pour predre

Plus en détail

Tablettes de fenêtres Une qualité, un partenaire experimenté.

Tablettes de fenêtres Une qualité, un partenaire experimenté. Tablettes de feêtres Ue qualité, u parteaire experimeté. L'histoire Passé Préset Futur Depuis 40 as SFS est le spécialiste et le parteaire idéal pour vos tablettes de feêtres. Aujourd'hui la tablette de

Plus en détail

Annuaire Professionnel des NTIC. Présentation aux Membres du Club.Sénat.fr Octobre 2002

Annuaire Professionnel des NTIC. Présentation aux Membres du Club.Sénat.fr Octobre 2002 Auaire Professioel des NTIC Présetatio aux Membres du Club.Séat.fr Octobre 2002 NOUVELLES TECHNOLOGIES DE L INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION DEVENEZ RESPONSABLE DE THEME OU SPECIALISTE DE LA PREMIERE

Plus en détail

Estimations et intervalles de confiance

Estimations et intervalles de confiance Estimatios et itervalles de cofiace Estimatios et itervalles de cofiace Résumé Cette vigette itroduit la otio d estimateur et ses propriétés : covergece, biais, erreur quadratique, avat d aborder l estimatio

Plus en détail

Compte Sélect Banque Manuvie Guide du débutant

Compte Sélect Banque Manuvie Guide du débutant GUIDE DU DÉBUTANT Compte Sélect Baque Mauvie Guide du débutat Besoi d aide? Preez quelques miutes pour lire attetivemet votre Guide du cliet. Le préset Guide du débutat vous facilitera l utilisatio de

Plus en détail

Solution pour gérer votre éclairage de sécurité. Mobilisez vos données n importe où, n importe quand

Solution pour gérer votre éclairage de sécurité. Mobilisez vos données n importe où, n importe quand Solutio pour gérer votre éclairage de sécurité Mobilisez vos doées importe où, importe quad Mobilisez vos doées importe où, importe quad Votre solutio e-lige pour la gestio et la maiteace de votre éclairage

Plus en détail

Chap. 6 : Les principaux crédits de trésorerie et leur comptabilisation

Chap. 6 : Les principaux crédits de trésorerie et leur comptabilisation Chap. 6 : Les pricipaux crédits de trésorerie et leur comptabilisatio Les etreprises ot souvet besoi de moyes de fiacemet à court terme : elles ot alors recours aux crédits bacaires (découverts bacaires

Plus en détail

5.)/. ).4%2.!4)/.!,% $%3 4, #/--5.)#!4)/.3

5.)/. ).4%2.!4)/.!,% $%3 4, #/--5.)#!4)/.3 5.)/. ).4%.!4)/.!,% $%3 4, #/--5.)#!4)/.3 Geève, 1 er décembre 1997.O -ANUEL DE L5)4 SUR LIONOSPH RE ET SES EFFETS SUR LA PROPAGATION DES ONDES RADIO LECTRIQUES Ce Mauel doe des iformatios sur la propagatio

Plus en détail

Corrigé du baccalauréat Polynésie 16 juin 2014 STI2D STL spécialité SPCL

Corrigé du baccalauréat Polynésie 16 juin 2014 STI2D STL spécialité SPCL Corrigé du baccalauréat Polyésie 6 jui 4 STID STL spécialité SPCL EXERCICE 4 poits Cet eercice est u questioaire à choi multiples. Pour chacue des questios suivates, ue seule des quatre réposes proposées

Plus en détail

Quel métier pour demain Avec un BTS

Quel métier pour demain Avec un BTS Quel métier pour demai Avec u BTS Dessiateur-projeteur CAO-DAO (e bureau d'études ou bureau des méthodes). Techico-commercial à haut iveau de techicité. Cotrôle-sécurité (orgaismes de certificatio). Services

Plus en détail

La gouvernance décentralisée des ressources naturelles. Deuxième Partie. Expériences et leçons apprises. Première édition

La gouvernance décentralisée des ressources naturelles. Deuxième Partie. Expériences et leçons apprises. Première édition Programme des Natios Uies pour le Développemet La gouverace décetralisée des ressources aturelles Deuxième Partie Expérieces et leços apprises Première éditio Préparé par le PNUD Cetre pour le Developpemet

Plus en détail

LES MESURES CLéS DU PROJET DE LOI économie SOCIALE ET SOLIDAIRE

LES MESURES CLéS DU PROJET DE LOI économie SOCIALE ET SOLIDAIRE LES MESURES CLéS DU PROJET DE LOI économie SOCIALE ET SOLIDAIRE Qu est-ce que l écoomie sociale et solidaire? Qu est-ce que l écoomie sociale et solidaire? Scop Scic Coopératives Etreprises sociales Fiaceurs

Plus en détail

3546f.doc 10/24/01 7:51 AM. Résidents canadiens qui séjournent à l étranger

3546f.doc 10/24/01 7:51 AM. Résidents canadiens qui séjournent à l étranger Résidets caadies qui séjouret à l étrager 7)5pY Les persoes ayat ue déficiece visuelle peuvet obteir des publicatios e gros caractères ou e braille, aisi que sur cassette audio ou disquette. Pour obteir

Plus en détail

DES SOLUTIONS INNOVANTES D ÉLECTRO-DISTRIBUTEURS POUR ÉTIREUSES - SOUFFLEUSES

DES SOLUTIONS INNOVANTES D ÉLECTRO-DISTRIBUTEURS POUR ÉTIREUSES - SOUFFLEUSES DES SOLUTIONS INNOVANTES D ÉLECTRO-DISTRIBUTEURS POUR ÉTIREUSES - SOUFFLEUSES MAC Valves, Ic. a mis au poit des solutios 100% iterchageables e remplacemet des esembles d origie istallés sur les étireuses

Plus en détail

relatif à la transmission d ordres par fax et téléphone

relatif à la transmission d ordres par fax et téléphone Règlemet Télé-Equity relatif à la trasmissio d ordres par fax et téléphoe (Cliets de détail) 02541 Pour des raisos d efficacité et de rapidité, le Cliet peut trasmettre ses ordres par fax et/ou téléphoe

Plus en détail

Votre compte Manuvie Un peut continuer à travailler... même lorsque vous ne le pouvez pas L ASSURANCE CRÉDIT MANUVIE UN

Votre compte Manuvie Un peut continuer à travailler... même lorsque vous ne le pouvez pas L ASSURANCE CRÉDIT MANUVIE UN Votre compte Mauvie U peut cotiuer à travailler... même lorsque vous e le pouvez pas L ASSURANCE CRÉDIT MANUVIE UN Sas reveu, auriez-vous ecore ue maiso? Si vous avez des dettes à rembourser, ue blessure

Plus en détail

Réformes des Ratios Prudentiels 2010

Réformes des Ratios Prudentiels 2010 Coférece Auelle Réformes des Ratios Prudetiels 2010 CRD, Bâle II, IAS, provisioemet dyamique : avacées des travaux des régulateurs e matière de fods propres Le 26 mai 2010, Hôtel Regia, Paris Coférece

Plus en détail

Agrégation externe de mathématiques, session 2008 Épreuve de modélisation, option A : Probabilités et Statistiques

Agrégation externe de mathématiques, session 2008 Épreuve de modélisation, option A : Probabilités et Statistiques Agrégatio extere de mathématiques, sessio 2008 Épreuve de modélisatio, optio (public 2008) Mots clefs : Loi des grads ombres, espace des polyômes, estimatio o-paramétrique Il est rappelé que le jury exige

Plus en détail

Réf. : 126-114015-DE. Nouvelle agence nationale de santé publique

Réf. : 126-114015-DE. Nouvelle agence nationale de santé publique Réf. : 126-114015-DE 2016 Nouvelle agece atioale de saté publique Le 25 septembre 2014, la miistre chargée de la Saté m a cofié ue missio de préfiguratio e vue de la créatio d ue agece atioale de saté

Plus en détail

Qu est-ce qu un bon énoncé de bac? Analyse de l exercice de spécialité de TS de Pondichéry 2013 Jacques Lubczanski

Qu est-ce qu un bon énoncé de bac? Analyse de l exercice de spécialité de TS de Pondichéry 2013 Jacques Lubczanski Dossier : Actualité de l Aalyse e Lycée 447 Qu est-ce qu u bo éocé de bac? Aalyse de l exercice de spécialité de TS de Podichéry 2013 Jacques Lubczaski «Podichéry est tombé!» : cela ressemble à l aoce

Plus en détail

Estimation. Exemple Les statistiques des notes obtenues en mathématiques au BTS OL en France pour l année 2014 sont :

Estimation. Exemple Les statistiques des notes obtenues en mathématiques au BTS OL en France pour l année 2014 sont : Estimatio Objectifs Estimer poctuellemet ue proportio, ue moyee ou u écart type d ue populatio à l aide de la calculatrice ou d u logiciel, à partir d u échatillo Détermier u itervalle de cofiace à u iveau

Plus en détail

Formation intensive à temps plein - Titre certifié par l Etat de niveau I

Formation intensive à temps plein - Titre certifié par l Etat de niveau I DRH DE BUSINESS UNIT Formatio itesive à temps plei - Titre certifié par l Etat de iveau I Resposable e Maagemet et Directio des Ressources Humaies Arrêté du 31/08/2011 publié au JO du 07/09/2011 BIENVENUE

Plus en détail

Ce que les Afro-Américains atteints de diabète ou d hypertension artérielle doivent savoir

Ce que les Afro-Américains atteints de diabète ou d hypertension artérielle doivent savoir Ce que les Afro-Américais atteits de diabète ou d hypertesio artérielle doivet savoir Faites-vous examier pour les maladies réales Natioal Kidey Disease Educatio Program Que puis-je faire pour garder mes

Plus en détail

Chap. 5 : Les intérêts (Les calculs financiers)

Chap. 5 : Les intérêts (Les calculs financiers) Chap. 5 : Les itérêts (Les calculs fiaciers) Das u cotrat de prêt, le prêteur met à la dispositio de l empruteur, à u taux d itérêt doé, ue somme d arget (le capital) qu il devra rembourser à ue certaie

Plus en détail

FLUCTUATION ET ESTIMATION

FLUCTUATION ET ESTIMATION 1 FLUCTUATION ET ESTIMATION Le mathématicie d'origie russe Jerzy Neyma (1894 ; 1981), ci-cotre, pose les fodemets d'ue approche ouvelle des statistiques. Avec l'aglais Ego Pearso, il développe la théorie

Plus en détail

Diplôme de formation continue diploma of Advanced Studies. Qualité et sécurité des soins: dimensions managériales

Diplôme de formation continue diploma of Advanced Studies. Qualité et sécurité des soins: dimensions managériales DAS-qualite-sois16-17.qxp_Mise e page 1 01/02/2016 09:37 Page1 DAS Diplôme de formatio cotiue diploma of Advaced Studies Qualité et sécurité des sois: dimesios maagériales septembre 2016 > octobre 2017

Plus en détail

Pourquoi une réforme de la protection des données dans l Union est-elle nécessaire?

Pourquoi une réforme de la protection des données dans l Union est-elle nécessaire? Pourquoi ue réforme de la protectio des doées das l Uio est-elle écessaire? La directive européee de 1995 relative à la protectio des doées a marqué u jalo das l histoire de la protectio des doées à caractère

Plus en détail

Chapitre 3 Détermination de la taille de l'échantillon

Chapitre 3 Détermination de la taille de l'échantillon Chapitre 3 Détermiatio de la taille de l'échatillo Lorsqu o prélève u échatillo pour estimer u paramètre, o court toujours le risque de découvrir u peu trop tard que l'échatillo prélevé est trop petit

Plus en détail

Kaizen & Kanban. Réalisé par : ELBARAKA Abdelkader Club industrielle AIAC

Kaizen & Kanban. Réalisé par : ELBARAKA Abdelkader Club industrielle AIAC Kaize & Réalisé par : ELBARAKA Abdelkader Club idustrielle AIAC Itroducti o Itroductio: vidéo Kai ze coclusio 1 Itroducti o Kai ze La méthode du coclusio 2 Itroducti o Kai ze A- Les types d étiquettes

Plus en détail

U NITÉ 1: GESTION PERSONNELLE

U NITÉ 1: GESTION PERSONNELLE U NIT 1: GESTION PERSONNELLE Pla d évaluatio RAG A : Bâtir et maiteir ue image de soi positive 39 RAG B : Iteragir de faço efficace et positive avec autrui 39 RAG C : voluer et croître tout au log de sa

Plus en détail

Renseignements et monitoring. Renseignements commerciaux et de solvabilité sur les entreprises et les particuliers.

Renseignements et monitoring. Renseignements commerciaux et de solvabilité sur les entreprises et les particuliers. Reseigemets et moitorig. Reseigemets commerciaux et de solvabilité sur les etreprises et les particuliers. ENSEMBLE CONTRE LES PERTES. Reseigemets Creditreform. Pour plus de trasparece. Etreteir des rapports

Plus en détail

Codes détecteurs et correcteurs d erreurs

Codes détecteurs et correcteurs d erreurs Codes détecteurs et correcteurs d erreurs Lorsque des doées umériques sot stockées ou trasmises, des perturbatios (par exemple électromagétiques) peuvet les edommager. Les codes détecteurs et correcteurs

Plus en détail

Une expertise financière et opérationnelle

Une expertise financière et opérationnelle CFCA-Ivet3volets 29/06/08 23:04 Page 2 Ue expertise fiacière et opératioelle Ecoomie mixte Secteur public Hlm Améagemet Costructio Logemet Activités écoomiques 35-37 aveue Joffre 94160 Sait-Madé Tél. :

Plus en détail

Les infections des voies urinaires

Les infections des voies urinaires Les ifectios des voies uriaires L A F O N D A T I O N C A N A D I E N N E D U R E I N 1 Les ifectios des voies uriaires Commet le système uriaire foctioe-t-il? Le système uriaire compred les reis, les

Plus en détail

ACRYLIC SHEET. Altuglas EI. Plaques extrudées choc

ACRYLIC SHEET. Altuglas EI. Plaques extrudées choc ACRYLIC SHEET Altuglas EI Plaques extrudées choc Altuglas EI est la gamme de plaques acryliques extrudées (PMMA) développée par Altuglas Iteratioal pour répodre à des applicatios exigeat ue importate résistate

Plus en détail

Intervalles de fluctuation et de confiance

Intervalles de fluctuation et de confiance Chapitre 9 Itervalles de fluctuatio et de cofiace Sommaire 9.1 Itervalle de fluctuatio................................... 157 9.1.1 Quelques rappels..................................... 157 9.1.2 Itervalle

Plus en détail

Retraite vers une troisième étape de votre vie libérée de tout souci

Retraite vers une troisième étape de votre vie libérée de tout souci U coseil persoalisé et complet, à votre service Retraite vers ue troisième étape de votre vie libérée de tout souci Ouvros la voie 1 Itroductio 2 Modèle de coseil Raiffeise Vos besois 4 Plaificatio de

Plus en détail

Article. «Circuits informatiques» Marie Leblanc et Danielle Dufresne. Continuité, n 133, 2012, p. 25-28.

Article. «Circuits informatiques» Marie Leblanc et Danielle Dufresne. Continuité, n 133, 2012, p. 25-28. Article «Circuits iformatiques» Marie Leblac et Daielle Dufrese Cotiuité, 133, 2012, p. 25-28. Pour citer cet article, utiliser l'iformatio suivate : http://id.erudit.org/iderudit/67054ac Note : les règles

Plus en détail

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE STG. Spécialités : Mercatique, Comptabilité et Finance d Entreprise, Gestion des systèmes d information.

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE STG. Spécialités : Mercatique, Comptabilité et Finance d Entreprise, Gestion des systèmes d information. BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE STG Spécialités : Mercatique, Comptabilité et Fiace d Etreprise, Gestio des systèmes d iformatio. SESSION 2012 ÉPREUVE DE MATHÉMATIQUES Mercatique, comptabilité et fiace d etreprise

Plus en détail

Fiche standardisée pour plan tarifaire mobile à prépayement

Fiche standardisée pour plan tarifaire mobile à prépayement Fiche stadardisée pour pla tarifaire mobile à prépayemet Opérateur Mobile Vikigs Pla tarifaire 10 Date de derière mise à jour 27/05/2015 Date de limite de validité Ne s applique pas Valeur de recharge

Plus en détail

Etudier l informatique

Etudier l informatique Etudier l iformatique à l Uiversité de Geève 2016-2017 Ue orietatio pluridiscipliaire offrat des choix de spécialisatio origiaux à l étudiat Les boes raisos d étudier l iformatique à l UNIGE U ecadremet

Plus en détail

Orientation professionnelle

Orientation professionnelle Orietatio professioelle Mauel didactique à l itetio des pays à reveu faible ou moye Elle Hase Départemet des compéteces et de l employabilité Orietatio professioelle Mauel didactique à l itetio des pays

Plus en détail

Suggestions d activités d animation de la lecture du magazine

Suggestions d activités d animation de la lecture du magazine Suggestios d activités d aimatio de la lecture du magazie 7B D epuis 2005, le Cetre fraco-otarie de ressources pédagogiques élabore et produit ue ressource qui répod aux besois et aux champs d itérêt des

Plus en détail

ié=éçáåí=éå=êéåüéêåüé

ié=éçáåí=éå=êéåüéêåüé ié=éçáåí=éå=êéåüéêåüé Décembre 2007 Série techique 07-116 Essais de performace de récupérateurs de chaleur des eaux domestiques au CCTR fåíêççìåíáçå La récupératio de la chaleur des eaux domestiques est

Plus en détail

Directeurs Juridiques 2012

Directeurs Juridiques 2012 L uique redez-vous 100% métier pour et par les Directeurs Juridiques 17 e Réuio Auelle Directeurs Juridiques 2012 Nouveaux idicateurs de performace et priorités face aux risques expoetiels et aux exigeces

Plus en détail

Knauf Brio La chape sèche innovante à base de fibroplâtre

Knauf Brio La chape sèche innovante à base de fibroplâtre Frace Chape sèche 01/2012 Kauf Brio La chape sèche iovate à base de fibroplâtre KNAUF-BRIO_pres-broch_FR.idd 1 04-04-2008 15:04:57 Kauf, votre parteaire e matière de parachèvemet à sec Kauf produit des

Plus en détail

Comment se positionner face à la concurrence : la prochaine transformation des services informatiques

Comment se positionner face à la concurrence : la prochaine transformation des services informatiques 8 LA TRANSFORMATION DES DÉPARTEMENTS INFORMATIQUES Commet se positioer face à la cocurrece : la prochaie trasformatio des services iformatiques I. RÉSUMÉ ANALYTIQUE Depuis plusieurs aées, les experts e

Plus en détail

Une action! Un message!

Une action! Un message! Ue actio! U message! Cotact Master est u service exclusif de relaces automatiques de vos actes vers vos cliets, par SMS, messages vocaux, e-mails, courrier... Il se décleche lorsque vous réalisez ue actio

Plus en détail

L a F iducie familiale

L a F iducie familiale Pour plus de reseigemets au sujet de la Fiducie familiale RBC Domiio valeurs mobilières, veuillez commuiquer avec votre coseiller e placemet. L a F iducie familiale RBC D omiio valeurs mobilières Pour

Plus en détail

SIDEX, soutien individualisé aux démarches à l export pour les PME/TPE

SIDEX, soutien individualisé aux démarches à l export pour les PME/TPE SIDEX, soutie idividualisé aux démarches à l export pour les PME/TPE SIDEX est ue aide spécifiquemet destiée aux PME et TPE fraçaises. Souple et très simple d accès, elle leur permet de fialiser u projet

Plus en détail

Échantillonnage. Pour reprendre contact Les réponses exactes sont : Activité 1. Activité 2. 1 Réponse c. 2 Réponse a. Réponse c. 3 Réponse a.

Échantillonnage. Pour reprendre contact Les réponses exactes sont : Activité 1. Activité 2. 1 Réponse c. 2 Réponse a. Réponse c. 3 Réponse a. Échatilloage 9 Pour repredre cotact Les réposes exactes sot : Répose c. Répose a. Répose c. 3 Répose a. 4 Répose b. Répose c. Activité. La populatio étudiée est la productio d automobiles. Le caractère

Plus en détail

session S initier à la simulation avec patient simulé/standardisé 14, 15 et 28 avril 2016 F o r m a t i o n e n c o u r s d e m p l o i

session S initier à la simulation avec patient simulé/standardisé 14, 15 et 28 avril 2016 F o r m a t i o n e n c o u r s d e m p l o i sessio fo r m a t i o co t i u e u i ve r s i t a i re S iitier à la simulatio avec patiet simulé/stadardisé 14, 15 et 28 avril 2016 F o r m a t i o e c o u r s d e m p l o i Directio Dresse Elisabeth

Plus en détail

Lucyna FIRLEJ IUT Mesures Physiques Statistiques C1

Lucyna FIRLEJ IUT Mesures Physiques Statistiques C1 1 Statistique iferetielle. Relatios Iteratioales Lucya Firlej Pl. E.Bataillo, Bat.11, cc.06 34095 Motpellier cedex 5 Frace lucya.firlej@umotpellier.fr S3. Statistics. 30 h d eseigemet: 10 cours, 10 TD,

Plus en détail

GUIDE DE RÉFÉRENCE POUR UNE MEILLEURE GOUVERNANCE DES SOCIÉTÉS D ÉTAT. Les devoirs et les responsabilités d un conseil d administration

GUIDE DE RÉFÉRENCE POUR UNE MEILLEURE GOUVERNANCE DES SOCIÉTÉS D ÉTAT. Les devoirs et les responsabilités d un conseil d administration GUIDE DE RÉFÉRENCE POUR UNE MEILLEURE GOUVERNANCE DES SOCIÉTÉS D ÉTAT Les devoirs et les resposabilités d u coseil d admiistratio RÉALISATION École atioale d admiistratio publique Jea Asseli, professeur

Plus en détail

Création et développement d une fonction audit interne*

Création et développement d une fonction audit interne* Créatio et développemet d ue foctio audit itere* Ue démarche e 10 étapes [ Sommaire] Dix étapes pour réussir... 7 Étapes 1 à 4 Défiitio du cadre d itervetio... 9 1 Idetifier les attetes des parties preates...

Plus en détail

LES MESURES CLÉS DU PROJET DE LOI ÉCONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE

LES MESURES CLÉS DU PROJET DE LOI ÉCONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE LES MESURES CLÉS DU PROJET DE LOI ÉCONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE Qu est-ce que l Écoomie sociale et solidaire? Coopératives Etreprises sociales Scop Fiaceurs sociaux Scic CAE Mutuelles Coopératives d etreprises

Plus en détail

DEVOIR SURVEILLE DE MATHEMATIQUES 3 heures Probabilités conditionnelles - Suites géométriques - fonctions exponentielles Calculatrice autorisée

DEVOIR SURVEILLE DE MATHEMATIQUES 3 heures Probabilités conditionnelles - Suites géométriques - fonctions exponentielles Calculatrice autorisée DEVOIR SURVEILLE DE MATHEMATIQUES 3 heures Probabilités coditioelles - Suites géométriques - foctios epoetielles Calculatrice autorisée Termiale ES123 Eercice 1 : 5 poits Partie A : Ue agece de locatio

Plus en détail

Systèmes de mesure vidéo pour des mesures et un contrôle précis

Systèmes de mesure vidéo pour des mesures et un contrôle précis S W IFT-DUO SWIFT SWIFT Systèmes de mesure vidéo pour des mesures et u cotrôle précis S W IFT-DUO Systèmes de mesure vidéo deux axes, idéaux pour les mesures 2D de petites pièces complexes Possibilité

Plus en détail

3.1 Différences entre ESX 3.5 et ESXi 3.5 au niveau du réseau. Solution Cette section récapitule les différences entre les deux versions.

3.1 Différences entre ESX 3.5 et ESXi 3.5 au niveau du réseau. Solution Cette section récapitule les différences entre les deux versions. 3 Réseau Le réseau costitue u aspect essetiel d u eviroemet virtuel ESX. Il est doc importat de compredre la techologie, y compris ses différets composats et leur coopératio. Das ce chapitre, ous étudios

Plus en détail

le billet vert Autocall EUR/USD investir n Profiter d une possible appréciation du dollar américain

le billet vert Autocall EUR/USD investir n Profiter d une possible appréciation du dollar américain ivestir Autocall EUR/USD Feu vert pour le billet vert Profiter d ue possible appréciatio du dollar américai U coupo uique évetuel de 8% brut la 1 re aée à 40% brut la 5 e aée U capital garati à 100% à

Plus en détail

CLUB ENTREPRISES FRANCE OLYMPIQUE. «Sport & Entreprises : un enjeu de performance économique et sociale»

CLUB ENTREPRISES FRANCE OLYMPIQUE. «Sport & Entreprises : un enjeu de performance économique et sociale» CLUB ENTREPRISES FRANCE OLYMPIQUE «Sport Etreprises : u ejeu de performace écoomique et sociale» LE COMITÉ NATIONAL OLYMPIQUE ET SPORTIF FRANÇAIS, ACTEUR RÉFÉRENT ET D AVANT-GARDE Le Comité Natioal Olympique

Plus en détail

de formation continue Diploma of Advanced Studies Communication digitale expertise web et réseaux sociaux

de formation continue Diploma of Advanced Studies Communication digitale expertise web et réseaux sociaux DAS Diplôme de formatio cotiue Diploma of Advaced Studies Commuicatio digitale expertise web et réseaux sociaux septembre à jui* * Iscriptio e cours d aée possible f o r m a t i o e c o u r s d e m p l

Plus en détail

MARQUE DE FABRIQUE DE COMMERCE OU DE SERVICE

MARQUE DE FABRIQUE DE COMMERCE OU DE SERVICE 15 rue des Miimes - CS 50001-92677 COURBEVOIE Cedex Pr vs iformer : INPI Direct 0820 210 211 Pr déposer par télécopie : +33 (0)1 56 65 86 00 Réservé à l INPI REMISE DES PIÈCES MARQUE DE FABRIQUE DE COMMERCE

Plus en détail

1 ère année > Programme

1 ère année > Programme Istitut Supérieur de Plasturgie d Aleço 1 ère aée > Programme Igéieur Polymères & Composites L igéieur ISPA est u expert e Polymères et Composites ayat ue visio globale de l etreprise lui permettat de

Plus en détail

Master 1ère année spécialité IMIS et Mathématiques Contrôle continu de "Processus Stochastiques"

Master 1ère année spécialité IMIS et Mathématiques Contrôle continu de Processus Stochastiques Master ère aée spécialité IMIS et Mathématiques Cotrôle cotiu de "Processus Stochastiques" 8 octobre 00 - Durée h Calculatrices et documets autorisés Exercice Jacques va tous les jours à so travail e emprutat

Plus en détail

On peut représenter la situation par un arbre : On a donc p(b 1 B 2)= p(b 1) p (B ) = 3 4 = 3.

On peut représenter la situation par un arbre : On a donc p(b 1 B 2)= p(b 1) p (B ) = 3 4 = 3. T ale S Correctio Exercices type bac de Probabilités. Mars Exercice : Ue ure cotiet au départ 0 boules blaches et 0 boules oires idiscerables au toucher. O tire au hasard ue boule de l ure : Si la boule

Plus en détail

Comment les Canadiens classent-ils leur système de soins de santé?

Comment les Canadiens classent-ils leur système de soins de santé? Novembre Les sois de saté au Caada, c est capital bulleti o 4 Commet les Caadies classet-ils leur système de sois de saté? Résultats du sodage iteratioal du Fods du Commowealth sur les politiques de saté

Plus en détail

LA NOUVELLE GÉNÉRATION

LA NOUVELLE GÉNÉRATION LA NOUVELLE GÉNÉRATION DE TABLEAUX DE COMMUNICATION VDI HABITAT ET RÉSEAU ÉLECTRIQUE HABITAT ET RÉSEAU ÉLECTRIQUE Michaud : l iovatio comme moteur de développemet. C est das les aées 50 que l histoire

Plus en détail

Fluctuation et estimation

Fluctuation et estimation Fluctuatio et estimatio Table des matières I Idetificatio de la situatio........................................ II Échatilloage, itervalle de fluctuatio asymptotique........................ II. Itervalle

Plus en détail

UNE APPROCHE DE LA COMPÉTITIVITÉ DE LA ZONE EURO : LE TAUX DE CHANGE EFFECTIF DE L EURO

UNE APPROCHE DE LA COMPÉTITIVITÉ DE LA ZONE EURO : LE TAUX DE CHANGE EFFECTIF DE L EURO UN APPROCH D LA COMPÉTITIVITÉ D LA ZON URO : L TAU D CHANG FFCTIF D L URO Le taux de chage effectif d ue moaie omial et réel costitue u idicateur privilégié pour apprécier la compétitivité d ue écoomie

Plus en détail

Promenades aléatoires : vers les chaînes de Markov

Promenades aléatoires : vers les chaînes de Markov AME Dossier : Matrices et suites 545 romeades aléatoires : vers les chaîes de Markov ierre Griho (*) Cet article propose ue mise e perspective de la otio de promeade ou de marche aléatoire itroduite das

Plus en détail

www.toyota-forklifts.fr SOLUTIONS DE FINANCEMENT 100 % Toyota Material Handling France

www.toyota-forklifts.fr SOLUTIONS DE FINANCEMENT 100 % Toyota Material Handling France www.toyota-forklifts.fr SOLUTIONS DE FINANCEMENT 100 % Toyota Material Hadlig Frace SOLUTIONS DE FINANCEMENT TOYOTA MATERIAL HANDLING Parce qu avat tout ous sommes Toyota NOS SOLUTIONS DE FINANCEMENT Coçues

Plus en détail

CAS. Médecine subaquatique et hyperbare. f o r m a t i o n e n c o u r s d e m p l o i. janvier décembre 2016 FACULTÉ DE MÉDECINE

CAS. Médecine subaquatique et hyperbare. f o r m a t i o n e n c o u r s d e m p l o i. janvier décembre 2016 FACULTÉ DE MÉDECINE CAS Certificat de formatio cotiue Certificate of Advaced Studies Médecie subaquatique et hyperbare javier décembre 2016 f o r m a t i o e c o u r s d e m p l o i FACULÉ DE MÉDECINE Comité directeur Directeur

Plus en détail

Écoute Service. Conseil. Transparence. Qualité. Accueil. Mutualiste. Accompagnement. d optique et. MGEN de. d audition.

Écoute Service. Conseil. Transparence. Qualité. Accueil. Mutualiste. Accompagnement. d optique et. MGEN de. d audition. Écoute Service Coseil Trasparece Qualité Accueil Mutualiste Accompagemet Cetre Cetre d optique et d auditio MGEN de MGEN de Paris Paris U cetre d optique ouvert à tous Au service de ses adhérets, le cetre

Plus en détail

École de technologie supérieure

École de technologie supérieure École de techologie supérieure Mat 165-04 Algèbre liéaire et aalyse vectorielle A-015 Michel Beaudi michel.beaudi@etsmtl.ca Liste d exercices à faire e T.P./Caledrier des évaluatios Itroductio au cours

Plus en détail

La France, à l écoute des entreprises innovantes, propose le meilleur crédit d impôt recherche d Europe

La France, à l écoute des entreprises innovantes, propose le meilleur crédit d impôt recherche d Europe 1/5 Trois objectifs poursuivis par le gouveremet : > améliorer la compétitivité fiscale de la Frace > péreiser les activités de R&D > faire de la Frace u territoire attractif pour l iovatio Les icitatios

Plus en détail

Racine nième Corrigés d exercices

Racine nième Corrigés d exercices Racie ième Corrigés d eercices Page 9 : N 8, 8, 8, 86, 88, 89, 9, 9, 9, 97 Page 6 : N, Page 6 : N Page 67 : N 8 Page 6 : N N 8 page 9 6 6 6 6 6 ( ) = = = = = = = = ( ) = = = = = = ( ) 8 = 8 = = = = = =

Plus en détail

Travaux dirigés G33 Dimensionnement 2 séances Enseignant : Anthony Busson.

Travaux dirigés G33 Dimensionnement 2 séances Enseignant : Anthony Busson. Travaux dirigés G33 Dimesioemet 2 séaces Eseigat : Athoy Busso. Exercice 1 : O cosidère u web switch et 3 serveurs web. Le web switch reçoit les requêtes http proveat des cliets et les répartit de maière

Plus en détail

Catalogue Formations 2016

Catalogue Formations 2016 Catalogue Formatios 2016 3 ÉDITO Depuis plus de 20 as, Microsept commercialise ue offre complète e matière d aalyses, formatios et coseils, afi de garatir la qualité de vos produits das les domaies alimetaires,

Plus en détail

CORRECTION DU BAC BLANC 2

CORRECTION DU BAC BLANC 2 CORRCTION DU BAC BLANC 2 XRCIC 1 (6 poits) Baccalauréat ST Mercatique Podichéry - 2010 Deux tableaux sot doés e aexe : le premier doe l évolutio du prix du mètre carré das l immobilier résidetiel acie

Plus en détail