Mise à disposition automatique des données sismiques des stations du RAP à partir de détection du réseau ISARD

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Mise à disposition automatique des données sismiques des stations du RAP à partir de détection du réseau ISARD"

Transcription

1 Mise à disposition automatique des données sismiques des stations du RAP à partir de détection du réseau ISARD Rapport final BRGM/RP FR Convention BRGM-MEDAD n Juillet 2008

2

3 Mise à disposition automatique des données sismiques des stations du RAP à partir de détection du réseau ISARD Rapport final BRGM/ FR Juillet 2008 Étude réalisée dans le cadre des projets de Service public du BRGM n 2007-RISG-67 Convention BRGM-MEDAD n A. Roullé, O. Morel, P. Delas Vérificateur : Approbateur : Nom : Date : Nom : Date : Signature : Signature : En l absence de signature, notamment pour les rapports diffusés en version numérique, l original signé est disponible aux Archives du BRGM. Le système de management de la qualité du BRGM est certifié AFAQ ISO 9001:2000. I M 003 SIMP - AVRIL. 05

4 Mots clés : alerte, temps réel, réseau sismologique, accélérométrie, RAP En bibliographie, ce rapport sera cité de la façon suivante : Roullé A., Morel O., Delas P. (2008) Mise à disposition automatique des données sismiques des stations du RAP à partir de détection du réseau ISARD. Rapport BRGM/RP FR, 40 p., 9 fig., 1 tabl. BRGM, 2008, ce document ne peut être reproduit en totalité ou en partie sans l autorisation expresse du BRGM.

5 Mise à disposition automatique des données RAP à partir d une alerte ISARD Synthèse L objet de cette étude est de développer une passerelle automatique pour extraire les données accélérométriques du RAP (Réseau Accélérométrique Permanent, des stations pyrénéennes gérées par le BRGM. Cette tâche devrait permettre de mettre plus rapidement et de manière automatique les données accélérométriques du RAP à disposition de la communauté scientifique pour une exploitation immédiate. Il s agit d une première étape pour un développement au niveau national du temps réel. Ce travail a bénéficié du soutien financier du MEDAD dans le cadre de l action 4.9 de la convention n signée le 1 er août En l état actuel des systèmes ISARD et RAP, la communication entre les deux systèmes s est faite via une requête http transmise par le PC d alerte ISARD au PC du RAP via le réseau internet. Cette requête lance une interrogation automatique des stations pyrénéennes gérées par le BRGM via un script RAP existant. Cette interrogation permet de rapatrier les enregistrements dont l heure de déclenchement correspond à l événement sismique détecté par le système ISARD. Ces enregistrements sont stockés en local et envoyés sur le site ftp.brgm.fr pour mise à disposition au site central du RAP. Ce travail a montré plusieurs limites dues essentiellement à la façon dont les scripts RAP sont programmés dans l état actuel du système. Ces limites concernent à la fois la mise en œuvre informatique de la procédure, qui pose notamment des problèmes de droits et d indépendance d exécution des scripts, et l apparition potentielle de conflits entre deux interrogations simultanées. L ensemble de ces points pourraient être résolus par une analyse approfondie des scripts RAP utilisés au BRGM et une refonte de ces scripts. Ce point, non prévu dans le cadre de ce projet, doit être fait en collaboration avec le site central du RAP à Grenoble, responsable du développement des scripts actuellement utilisés au BRGM. Enfin, il est à noter que la mise à disposition automatique des données sur le site ftp.brgm.fr ne permet pas de validation manuelle de ces données par un sismologue avant leur diffusion. Cependant, la programmation d une procédure automatique d interrogation des stations pyrénéennes du RAP à partir d une alerte émise par le système ISARD a été réalisée avec succès. Cette procédure a permis de rapatrier automatiquement 16 enregistrements correspondant à 5 séismes et de mettre à disposition ces données, toujours de façon automatique, sur le site ftp.brgm.fr moins de 2 heures après le séisme. Néanmoins, les communications entre les stations et le site se faisant via une ligne téléphonique classique, le temps de rapatriement des données est pour le moment incompatible avec une application temps réel. BRGM/RP FR Rapport final -3 -

6

7 Mise à disposition automatique des données RAP à partir d une alerte ISARD Sommaire 1. Introduction Réalisation technique DESCRIPTIONS DES SYSTEMES ISARD ET RAP ISARD RAP Schéma fonctionnel adopté TESTS ET BILAN Conclusions Bibliographie Liste des illustrations Figure 1 : Localisation des stations du projet ISARD existantes et état du réseau au 1 er août Figure 2 : Schéma fonctionnel simplifié du système ISARD Figure 3 : Exemple d alerte émise par le système ISARD (séisme du 15/07/2008) Figure 4 : Localisation des stations du RAP dans les Pyrénées. Les triangles rouges représentent les stations gérées par l OMP et les triangles bleus celles gérées par le BRGM Figure 5 : Schéma fonctionnel général d une interrogation RAP Figure 6 : Schéma fonctionnel adopté dans cette étude Figure 7 : Exemple de données RAP récupérées suite à une alerte ISARD (séisme du 31/03/2008, station PYLL) Figure 8 : Schéma de la chaine de traitement retenu Figure 9 : Dépendance des fichiers / Enchaînement de haut niveau BRGM/RP FR Rapport final -5 -

8 Liste des annexes Annexe Manuel technique BRGM/RP FR Rapport final -6-

9 Mise à disposition automatique des données RAP à partir d une alerte ISARD 1. Introduction Un système automatique a été mis en place dans le cadre du projet Interreg ISARD (Information Sismique Automatique Régionale de Dommages) pour pouvoir localiser un séisme dans la partie orientale des Pyrénées, estimer ses caractéristiques et, finalement, évaluer les dommages potentiels consécutifs à ce séisme. Ce système, issu d une collaboration entre l Institut Géologique de Catalogne (IGC) et le BRGM, reçoit actuellement en temps réel les données d un réseau des stations accélérométriques et vélocimétriques situé dans la partie orientale des Pyrénées. Par ailleurs, dans les Pyrénées françaises, il existe également 33 stations accélérométriques du RAP (Réseau Accélérométrique Permanent), dont 12 sont gérées par le BRGM et 21 par l OMP (Observatoire Midi-Pyrénées). Le but de ce réseau est de recueillir des données de mouvement fort sur l ensemble de la chaîne pyrénéenne à des fins scientifiques et préventives. Contrairement au réseau développé dans le cadre d ISARD ou du RéNaSS (Réseau National de Surveillance Sismique), il n a pas de vocation de réseau d alerte. L objectif du projet présenté dans ce rapport est d utiliser les détections automatiques d événements sismiques par le réseau ISARD pour déclencher une interrogation automatique des stations accélérométriques du RAP situées dans les Pyrénées afin de mettre rapidement les enregistrements à disposition sur le serveur ftp de distribution des données accessibles au BRGM et au site central du RAP à Grenoble pour une exploitation rapide en cas de séisme notable. Ce travail a bénéficié du soutien financier du MEDAD dans le cadre de l action 4.9 de la convention n signée le 1 er août BRGM/RP FR Rapport final -7 -

10

11 Mise à disposition automatique des données RAP à partir d une alerte ISARD 2. Réalisation technique 2.1. DESCRIPTIONS DES SYSTEMES ISARD ET RAP ISARD Le réseau ISARD est constitué actuellement de 15 stations : 12 situées en Catalogne appartenant à l IGC (constituées de capteurs large bande courte période avec pour objectif la détection) et 3 situées en France appartenant au BRGM (stations accélérométriques 1 pour l étude des mouvements sismiques forts). Sur les trois stations françaises, seule la station accélérométrique CNEB est intégrée au système Isard, l installation des deux autres stations étant en cours. Le réseau actuellement en place s étend approximativement sur 200 km d Est en Ouest et sur 280 km du Nord au Sud. 43 N 42 N 41 N 0 E 1 E 2 E 3 E Figure 1 : Localisation des stations du projet ISARD existantes et état du réseau au 1 er août Ces stations ont été acquises dans le cadre de la convention n CV du MEDD et des fonds FEDER dans le cadre des projets Objectif 2 en Languedoc-Roussillon. BRGM/RP FR Rapport final -9 -

12 Toutes ces stations sont équipées de liaison satellite, permettant de transférer les données enregistrées en temps réel au Hub de Barcelone qui les redirigent directement vers les deux «CRDS» (Seismic Data Reception Center) à Barcelone (IGC) et à Orléans (BRGM) où elles sont traitées, analysées et stockées. Ces deux «CRDS» fonctionnent exactement de la même façon et s appuie sur un système informatique constitué de quatre PC en réseau (NAQServer, DAS, BdOracle et ALERTE) ayant chacun sa propre fonctionnalité : 1. Le NAQSServer gère la réception temps réel des données transmises par satellite. Cellesci sont ensuite transmises au PC DAS ; 2. Le DAS (Seismic Automatic Determination) traite automatiquement les données brutes et transmet tout événement sismique détecté au PC BdOracle et au PC ALERTE ; 3. Le PC BdOracle stocke les données correspondant aux événements détectés et transfère les informations sur le site web de l IGC ; 4. Le PC ALERTE a pour fonction de filtrer les évènements grâce au programme Teleavis et de générer et transmettre les alertes par , SMS, FAX aux personnes et autorités concernées dans le cas où les critères d alertes définis dans le programme sont atteints. PC 1 PC : NAQS : Réception des données PC 2 PC : DAS : Traitement des données par le logiciel DAS v 2.0 PC 3 PC 4 PC : BdOracle : Stockage des données et diffusion de l information sur le site web de l IGC. Base de données : ORLEANS 1 PC : ALERTE : Filtrage, cartographie et diffusion de l information par le programme Teleavis v 4.0 Site web de l IGC ALERTE Figure 2 : Schéma fonctionnel simplifié du système ISARD. L idée est donc d utiliser les alertes diffusées par TeleAvis (Figure 3) pour lancer une interrogation automatique des stations RAP situées dans les Pyrénées en utilisant les paramètres du séisme localisé par ISARD. BRGM/RP FR Rapport final -10-

13 Mise à disposition automatique des données RAP à partir d une alerte ISARD Figure 3 : Exemple d alerte émise par le système ISARD (séisme du 15/07/2008) RAP Le RAP ou Réseau Accélérométrique Permanent compte actuellement plus de 100 stations réparties sur l ensemble du territoire national (http://www-rap.obs.ujf-grenoble.fr). Dans les Pyrénées, il existe 33 stations, dont 12 sont gérées par le BRGM et 21 par l OMP en considérant l antenne de 10 stations installées à Bagnères-de-Bigorre. Le RAP n ayant pas vocation à assurer BRGM/RP FR Rapport final -11 -

14 une alerte, le système de communication et de traitement des données est très différent de celui d ISARD. Le fonctionnement du système est décrit succinctement ci-dessous. Figure 4 : Localisation des stations du RAP dans les Pyrénées. Les triangles rouges représentent les stations gérées par l OMP et les triangles bleus celles gérées par le BRGM. Les données accélérométriques sont enregistrées sur déclenchement (et non de façon continue comme pour les réseaux d alerte temps réel). Pour les stations pyrénéennes, ce déclenchement se fait sur un critère de seuil, c est-à-dire que l enregistrement n a lieu que si le paramètre STA/LTA 2 calculé à partir de l enregistrement obtenu au niveau du capteur dépasse un seuil défini préalablement au niveau de la station. Les enregistrements sont ensuite stockés sur la mémoire de la station accélérométrique. Pour récupérer les données, l opérateur responsable de la gestion de la station doit donc interroger la station pour vérifier les heures de ses déclenchements et si l un d entre eux est susceptible de correspondre à un séisme, l opérateur rapatrie alors les données correspondantes pour les valider et les transférer au site central (Figure 5). Cette interrogation peut se faire automatiquement en se basant sur un catalogue de sismicité fourni par un organisme officiel (dans le cas des Pyrénées, nous utilisons le catalogue fourni par le RéNaSS) ou manuellement avec des paramètres d interrogation (paramètres du séisme et stations à interroger) définis par l opérateur. Dans le dernier cas, elle se fait via un script appelé «urgence.rap». Une fois rapatriées, ces données sont vérifiées par un sismologue afin d éliminer les signaux non sismiques et, si elles sont valides, sont mises à disposition sur le site ftp.brgm.fr sur lequel elles seront récupérées par le site central du RAP à Grenoble pour intégration à la base de données 2 STA/LTA : de «Short Time Average» et «Long Time Average». Ce paramètre correspond au rapport entre la moyenne à court terme (sur une petite fenêtre de temps, typiquement 1 s dans les Pyrénées) et la moyenne à long terme (sur une longue fenêtre de temps, typiquement 30 s dans les Pyrénées). Si ce paramètre dépasse un seuil fixé par l utilisateur, il y a déclenchement de la station. Ce paramètre est couramment utilisé pour distinguer un signal sismique d un signal impulsionnel. BRGM/RP FR Rapport final -12-

15 Mise à disposition automatique des données RAP à partir d une alerte ISARD nationale. Les stations pyrénéennes du RAP sont interrogées via une ligne téléphonique classique sous système Linux. Figure 5 : Schéma fonctionnel général d une interrogation RAP Schéma fonctionnel adopté Afin de répondre aux besoins du client, le schéma fonctionnel décrit dans la Figure 6 a été retenu. Ce schéma consiste à envoyer l alerte ISARD au système du RAP via le réseau sous la forme d une requête http. Cette requête (programme PHP) est traitée par l utilisateur Apache du PC RAP qui prépare le log d exécution et le fichier d entrée contenant les paramètres du séisme. Puis, cette requête lance une interrogation automatique de l ensemble des stations pyrénéennes et rapatrie en local les données correspondant à l alerte ISARD à l aide du script RAP «urgence.rap». Ces données sont ensuite envoyées automatiquement sur le site ftp.brgm.fr dans un répertoire propre à cette application. BRGM/RP FR Rapport final -13 -

16 Apache PHP ISARD (Alerte) Réseau RAP exécute dépose FTP urgence.rap Figure 6 : Schéma fonctionnel adopté dans cette étude. Les détails de la réalisation informatique du projet sont présentés en annexe 1. Les routines utilisées («urgence.rap» notamment) sont reprises intégralement des routines actuelles du système RAP décrites dans le manuel utilisateur fourni par le site central du RAP et disponibles pour tous les utilisateurs du RAP. Elles n ont donc pas été expliquées dans ce rapport et c est le dossier logiciel présenté en annexe 1 et où sont décrits les scripts développés pour cette étude qui tient lieu de manuel utilisateur TESTS ET BILAN Tests de la procédure La mise en place du système d interrogation des stations RAP à partir d un alerte ISARD a été opérationnelle à partir du 21 mars Depuis lors et à fin juin 2008, 19 alertes ISARD ont été émises. Parmi ces 19 alertes, 13 correspondent à des séismes répertoriés dans les catalogues de sismicité du RéNaSS (Réseau National de Surveillance Sismique : de l IGN (Institut Géographique National, Espagne : et de l IGC (Institut BRGM/RP FR Rapport final -14-

17 Mise à disposition automatique des données RAP à partir d une alerte ISARD Géologique de Catalogne : Les autres alertes correspondent soit à de fausses alertes générées par le système ISARD, soit à de petits séismes très locaux non détectés par les réseaux cités précédemment et non répertoriés. Nous n en tiendrons pas compte dans l analyse des résultats. Il est à noter que les paramètres de détection automatique du système ISARD ont été modifiés au 1 er juillet ce qui devrait diminuer le nombre de fausses alertes et améliorer la fiabilité du système. Parmi les 13 séismes répertoriés, 12 ont fait l objet d une procédure d interrogation automatique des stations RAP et de rapatriement automatique des données. La dernière interrogation ne s est pas faite suite à un défaut de communication entre le système ISARD et le système RAP suite à un problème réseau interne au BRGM. Les résultats de ces interrogations sont synthétisés dans le Tableau 1. Ces interrogations ont permis de récupérer les données de 5 séismes, soit 16 enregistrements, entre une et deux heures après le séisme. Cela permet donc de mettre les données rapidement et automatiquement à disposition du site central de Grenoble. La communication et le rapatriement des données se faisant via une ligne téléphonique classique, ce système est, dans sa configuration technologique actuelle, incompatible avec des actions en temps réel qui nécessiterait un rapatriement des données en quelques minutes. C est une des limites techniques actuelle du système RAP pour le temps réel. Par ailleurs, deux des séismes ayant fait l objet d une alerte n étaient pas répertoriés dans le catalogue du RéNaSS. Ils n auraient donc pas fait l objet d une interrogation automatique via le système RAP et, dans la procédure RAP classique, ils auraient dû être rapatriés manuellement par le sismologue en charge des interrogations. Cela a donc permis de récupérer rapidement des données non cataloguées par le RéNaSS et d éviter une perte de données liée à un cyclage 3 de la mémoire de la station. En effet, la vérification manuelle des catalogues de l IGN et l IGC se fait tardivement (le catalogue de l IGC n est pas remis à jour de façon quotidienne par exemple) et il arrive que les enregistrements correspondant à des séismes de ces 2 catalogues ne puissent être récupérés car ils ont été écrasés par d autres enregistrements plus récents. Date Heure TU (ISARD) Latitude (ISARD) Longitude (ISARD) Magnitude (ISARD) Stations avec enregistrements rapatriés Séisme du catalogue RéNaSS Temps de récupération des enregistrements 28/03/ :51 : PYLL, PYPM, PYPT Oui 0h55 28/03/ :03 : PYLL, PYPM, PYBA Oui 0h45 31/03/ :36 : PYLL Non 1h20 07/04/ :38 : Oui - 07/04/ :38 : Oui - 14/05/ :26 : Oui - 16/05/ :51 : PYBA, PYPM, PYLL, PYPT, PYPE, Oui 26/05/ :02: Oui - 04/06/ :08: Oui - 2h00 3 La mémoire utilisée sur les stations du RAP cycle c est-à-dire que, quand la mémoire est pleine, les nouveaux enregistrements écrasent les plus anciens. BRGM/RP FR Rapport final -15 -

18 Date Heure TU (ISARD) Latitude (ISARD) Longitude (ISARD) Magnitude (ISARD) Stations avec enregistrements rapatriés Séisme du catalogue RéNaSS Temps de récupération des enregistrements 06/06/ :56: Non - 25/06/ :32: PYCA, PYLS, PYAS, Oui 1h22 PYOR 29/06/ :45: Oui - Tableau 1 : Récapitulatif des interrogations du RAP réalisées suite à une alerte ISARD pour des séismes répertoriés dans les catalogues sismologiques. Figure 7 : Exemple de données RAP récupérées suite à une alerte ISARD (séisme du 31/03/2008, station PYLL). Enfin, il faut noter que certains séismes se sont produits à des périodes non ouvrables (week-end) comme les séismes du 28/03/2008, 16/05/2008 et 29/06/2008. Sans l appui du système ISARD, le rapatriement des données correspondantes n aurait pu se faire que de façon automatique et plus tardivement (le lendemain en général) à condition qu ils aient été intégrés dans le catalogue RéNaSS Bilan Le travail réalisé dans ce projet a permis de valider la faisabilité technique d une interrogation automatique des stations RAP à partir d une alerte générée par le système ISARD. Néanmoins, la mise en œuvre de la procédure décrite plus haut a montré les limites d une telle réalisation dans l état actuel des systèmes ISARD et RAP. BRGM/RP FR Rapport final -16-

19 Mise à disposition automatique des données RAP à partir d une alerte ISARD D un point de vue informatique, des difficultés sont apparues lors de la programmation. Ces difficultés sont détaillées dans l annexe 1 mais les points principaux sont les suivants : L exécution des scripts RAP est fortement liée au compte utilisateur (utilisateur «rap» en général) ce qui engendre des problèmes de droits et d indépendance d exécution lorsque l on souhaite les exécuter sous un autre utilisateur que celui prévu par défaut. Un clone du script original a notamment dû être généré pour que l exécution soit possible, ce qui pose des problèmes de maintenance du système en cas de modification du script principal ; La gestion des chemins et noms de répertoire dans les scripts RAP (incluant la date et l heure des exécutions) ne permet pas une gestion propre de la mise à disposition automatique des données sur le site ftp ; Il n a pas été possible d intégrer simplement le calcul de la distance séisme-station qui aurait permis de limiter le nombre de stations à interroger en utilisant un critère basé sur la magnitude du séisme et la distance épicentrale. Par défaut, toutes les stations pyrénéennes sont donc interrogées ce qui rallonge la durée de la procédure. Pour introduire le critère de sélection des stations à interroger, une simplification préalable des scripts RAP serait nécessaire. Pour être résolus, ces points nécessitent une refonte complète des scripts d interrogation du système RAP, refonte qui ne peut se faire qu en collaboration avec le LGIT à Grenoble qui a développé ces scripts. Ce travail ne pouvait pas se faire dans le budget alloué pour cette étude. Du point de vue du sismologue : En l état actuel du système, les données rapatriées suite à une alerte ISARD sont stockées dans les mêmes répertoires que les données rapatriées par le système RAP lui-même, ce qui complique la tâche de vérification de l état du réseau RAP et de validation des données rapatriées. Ceci est dû à la complexité actuelle du système, en particulier aux problèmes de droit évoqués plus haut qui ne permettent pas l envoi des mails récapitulatifs pour les tâches générées par les alertes ISARD. Pour l instant, cela n a pas posé de problème majeur mais, en cas de crise sismique, les deux types d interrogation automatique - lancées à partir d un script du type «urgence.rap» - (RAP et ISARD) risquent de saturer le système en produisant deux fois les mêmes interrogations (même séisme) à des heures différentes. Il risque d apparaître des conflits i) au niveau modem, et ii) pour l organisation du stockage des données rapatriées, chacun des scripts générant des répertoires similaires. Les tests effectués n ont pas généré d erreur, les scripts s exécutant l un après l autre, mais cela reste à confirmer en cas de crise nécessitant des appels répétés à courts intervalles (quelques minutes). Ce point pourrait être résolu après une analyse approfondie et une refonte des scripts RAP et en gérant des priorités au niveau des tâches. Enfin, il faut bien être conscient que, compte tenu du caractère automatique de la procédure, les données mises à disposition sur le site ftp n ont pas été validées préalablement par un sismologue. Des données correspondant à des signaux non sismiques peuvent ainsi être envoyées sur le site ftp réservé à l utilisation exclusive du site central en charge de la validation des signaux. Un autre site ftp peut également être défini comme destinataire si besoin est. BRGM/RP FR Rapport final -17 -

20 BRGM/RP FR Rapport final -18-

21 Mise à disposition automatique des données RAP à partir d une alerte ISARD 3. Conclusions Ce travail a montré plusieurs limites dues essentiellement à la façon dont les scripts RAP sont programmés dans l état actuel du système. Ces limites concernent à la fois la mise en œuvre informatique de la procédure, occasionnant des difficultés concernant les droits et l indépendance d exécution des scripts, et l apparition potentielle de conflits entre deux interrogations simultanées au niveau du modem et du stockage des données, particulièrement en cas de crise sismique. L ensemble de ces points pourraient être résolus par une analyse approfondie des scripts RAP utilisés au BRGM et leur amélioration. La réécriture des scripts du système d interrogation RAP, non prévue dans le cadre de ce projet, peut être réalisée en collaboration avec le site central du RAP à Grenoble. Enfin, il faut rappeler que les données mises à disposition automatiquement sur le site ftp.brgm.fr ne sont pas validées par un sismologue avant leur diffusion, sachant que le système d alerte automatique peut induire de fausses alertes et que le rapatriement automatique de données peut conduire à rapatrier des signaux non sismiques. La programmation d une procédure automatique d interrogation de stations pyrénéennes du RAP à partir d une alerte émise par le système ISARD a été réalisée avec succès. Cette procédure a permis de rapatrier automatiquement 16 enregistrements correspondant à 5 séismes et de mettre à disposition ces données, toujours de façon automatique, sur le site ftp.brgm.fr moins de 2 heures après le séisme. Malgré un temps de rapatriement des données incompatible avec les applications temps réel en l état actuel du système, l intérêt d une telle procédure est multiple : Interrogation en veille permanente et automatique ne nécessitant pas d intervention humaine et donc d astreinte, en particulier pendant les heures non ouvrables (nuit, weekend, jours fériés) ; Gain de temps pour l accessibilité aux enregistrements ; Rapatriement indépendant d une mise à jour externe par un observatoire du catalogue de sismicité (type RéNaSS) ; Accessibilité partagée des enregistrements (ftp) ; Compte-tenu de l évolution prochaine de plusieurs stations accélérométriques du RAP vers la technologie continue, ce type d interrogation et de rapatriement automatiques peut constituer une alternative pour un nombre limité de stations connectées au réseau téléphonique classique et isolées des technologies de communication rapide de type ADSL réduisant ainsi le temps global de rapatriement. BRGM/RP FR Rapport final -19 -

22

23 Mise à disposition automatique des données RAP à partir d une alerte ISARD 4. Bibliographie Site du RAP : Site du RéNass : Site de l IGN : Site de l IGC : BRGM/RP FR Rapport final -21 -

24

25 Mise à disposition automatique des données RAP à partir d une alerte ISARD Annexe Manuel Technique BRGM/RP FR Rapport final -23 -

26

27 Mise à disposition automatique des données RAP à partir d une alerte ISARD MANUEL TECHNIQUE ISARD vers RAP 2007 Intervenants sur le projet : Agathe ROULLE, Philippe DELAS, Olivier MOREL Rédacteur du document : Olivier MOREL - Création du document décembre Document mis à jour le 30 Juillet 2008 Transfert des fichiers d.* sur le FTP corrigé. BRGM/RP FR Rapport final -25 -

28 SOMMAIRE 1. But Détails de la réalisation INFRASTRUCTURE RESEAU CONFIGURATION PC RAP PROGRAMME PHP SCRIPTS EXISTANTS ET ADAPTATIONS FTP SCHEMA D APPEL DES PROGRAMMES Code Source ISARDWARNING.PHP URGENCE_AUTOMATIC_CALL.SH URGENCE_AUTOMATIC_DATA.DAT BRGM/RP FR Rapport final -26-

29 Mise à disposition automatique des données RAP à partir d une alerte ISARD 1. But Le but du projet était de pouvoir déclencher le téléchargement des stations RAP depuis la détection d un séisme dans le système ISARD. Apache PHP ISARD (Alerte) Réseau RAP exécute dépose FTP urgence.rap Figure 8 : Schéma de la chaine de traitement retenu 2. Détails de la réalisation Cette partie présente les interventions qui ont été nécessaires pour mener à terme la réalisation. La dernière partie récapitule dans un schéma l ensemble de la réalisation INFRASTRUCTURE RESEAU Des droits ont été donnés pour que le réseau DMZ-Isard puisse envoyer des requêtes http sur port 80 au PC rapbrgm2.brgm.fr ( ) BRGM/RP FR Rapport final -27 -

30 2.2. CONFIGURATION PC RAP Dans le répertoire d installation du serveur Apache (/usr/local/apache2) le répertoire htdocs appartenant à l utilisateur rap, un sous répertoire IsardRap y a été créé. Ce répertoire avec des droits étendus recevra les logs d exécution du script PHP. Il s agit du fichier IsardWarning.log L utilisateur Apache, propriétaire des processus de traitement des pages PHP, a été rajouté au groupe de l utilisateur rap. Ainsi, les accès par le script PHP aux répertoires dont rap est propriétaire se fait par une autorisation des droits d accès sur le groupe PROGRAMME PHP La page PHP appelé par le PC de notification d alerte du système ISARD est IsardWarning.php. Elle est située dans le répertoire htdocs de l installation Apache. Cette page récupère les données du séisme avec les variables suivantes : dataact info1 info2 info3 info4 info5 info6 => pour la date au format jj-mm-aaaa => pour l heure => pour la magnitude => pour la longitude => pour la latitude => pour la région => pour la profondeur 2.4. SCRIPTS EXISTANTS ET ADAPTATIONS Le programme à appeler est urgence.rap. Ce programme prend automatiquement en entrée le fichier event.lst qui contient les caractéristiques du séisme pour lequel on déclenche le rapatriement des données des stations RAP. Le code source de ce programme montre son interaction forte avec le compte utilisateur rap. Hors, nous souhaitons faire appeler ce programme depuis l exécution d une page PHP, processus tournant pour le compte utilisateur apache. Une copie du programme urgence.rap a été faite dans le fichier urgenceisard.rap et a été adapté dans les variables d environnement de la copie pour dé corréler de l utilisateur rap. Ces variables ont reçu des valeurs en dur pour retrouver les chemins relatif à /home/rap. De plus, la liste des stations a été codée en dur dans l appel à urgenceisard.rap car le module de calcul de détermination des stations concernées est fondu dans le code existant et nécessite une meilleure connaissance pour cette intervention. BRGM/RP FR Rapport final -28-

Compte rendu d activité Convention MEDD N CV05000177

Compte rendu d activité Convention MEDD N CV05000177 Centre Sismologique Euro Méditerranéen Compte rendu d activité Convention MEDD N CV05000177 Edition Rédacteur Approbateur Emetteur Nom Gilles Mazet-Roux Stéphanie Godey Rémy Bossu Unité CSEM CSEM CSEM

Plus en détail

Smart Notification Management

Smart Notification Management Smart Notification Management Janvier 2013 Gérer les alertes, ne pas uniquement les livrer Chaque organisation IT vise à bien servir ses utilisateurs en assurant que les services et solutions disponibles

Plus en détail

Hébergement et maintenance des sites risques MEDDTL-DGPR BRGM. Rapport final

Hébergement et maintenance des sites risques MEDDTL-DGPR BRGM. Rapport final Hébergement et maintenance des sites risques MEDDTL-DGPR BRGM Rapport final BRGM/RP-60476-FR novembre 2011 Hébergement et maintenance des sites risques MEDDTL-DGPR BRGM Rapport final BRGM/RP- 60476-FR

Plus en détail

Guide de l utilisateur du Centre de gestion des licences en volume LICENCES EN VOLUME MICROSOFT

Guide de l utilisateur du Centre de gestion des licences en volume LICENCES EN VOLUME MICROSOFT Guide de l utilisateur du Centre de gestion des licences en volume LICENCES EN VOLUME MICROSOFT Table des matières Présentation du Centre de gestion des licences en volume (VLSC)... 3 Inscription auprès

Plus en détail

Prévention du risque sismique

Prévention du risque sismique Prévention du risque sismique Zone de défense et de sécurité Sud-Ouest Samuel AUCLAIR Ingénieur - Sismologue Réunion ORSEC-séismes / Bordeaux : 5 avril 2012 Introduction > Face au phénomène sismique, la

Plus en détail

KWISATZ_TUTO_module_magento novembre 2012 KWISATZ MODULE MAGENTO

KWISATZ_TUTO_module_magento novembre 2012 KWISATZ MODULE MAGENTO _TUTO_module_magento Table des matières -1) - :...2-1.1) Introduction :...2-1.2) Description :...3-1.2.1) Schéma :...3-1.3) Mise en place :...4-1.3.1) MAGENTO :...4-1.3.1.1) Les Web Services :...4-1.3.1.2)

Plus en détail

Le filtrage de niveau IP

Le filtrage de niveau IP 2ème année 2008-2009 Le filtrage de niveau IP Novembre 2008 Objectifs Filtrage : Le filtrage permet de choisir un comportement à adopter vis à vis des différents paquets émis ou reçus par une station.

Plus en détail

GUIDE D'UTILISATION DU TRANSFERT DE FICHIERS À LA RAMQ

GUIDE D'UTILISATION DU TRANSFERT DE FICHIERS À LA RAMQ Régie de l'assurance maladie du Québec GUIDE D'UTILISATION DU TRANSFERT DE FICHIERS À LA RAMQ Service des technologies et Service de la planification, de la coordination et du soutien Juin 1999 TABLE

Plus en détail

Préparation d un serveur Apache pour Zend Framework

Préparation d un serveur Apache pour Zend Framework Préparation d un serveur Apache pour Zend Framework Jacques THOORENS 30 novembre 2010 Résumé Cette petite introduction explique comment paramétrer son serveur Apache personnel pour en faire une machine

Plus en détail

Outil de Gestion des Appareils Mobiles Bell Questions techniques

Outil de Gestion des Appareils Mobiles Bell Questions techniques Outil de Gestion des Appareils Mobiles Bell Questions techniques INTRODUCTION La solution de Gestion des Appareils Mobiles Bell permet au personnel IT de gérer les appareils portables de manière centralisée,

Plus en détail

Le service FTP. M.BOUABID, 04-2015 Page 1 sur 5

Le service FTP. M.BOUABID, 04-2015 Page 1 sur 5 Le service FTP 1) Présentation du protocole FTP Le File Transfer Protocol (protocole de transfert de fichiers), ou FTP, est un protocole de communication destiné à l échange informatique de fichiers sur

Plus en détail

LES FONCTIONS DE SURVEILLANCE DES FICHIERS

LES FONCTIONS DE SURVEILLANCE DES FICHIERS SYSLOG and APPLICATION LOGS Knowledge Module for PATROL - Data Sheet Version 1.5 Développé par http://www.axivia.com/ PRESENTATION DU PRODUIT SYSLOG and APPLICATION LOGS Knowledge Module for PATROL est

Plus en détail

Intégration d une nouvelle source applicative

Intégration d une nouvelle source applicative Intégration d une nouvelle source applicative Sommaire Intégration d une nouvelle source applicative 1 Introduction 2 Pré-requis 2 Initialisation d une nouvelle source 3 Importation des éléments liés à

Plus en détail

Surveiller et contrôler vos applications à travers le Web

Surveiller et contrôler vos applications à travers le Web Surveiller et contrôler vos applications à travers le Web Valérie HELLEQUIN Ingénieur d application Internet permet aujourd hui la diffusion d informations et de ressources que chaque utilisateur peut

Plus en détail

KWISATZ MODULE PRESTASHOP

KWISATZ MODULE PRESTASHOP Table des matières -1) KWISATZ - :...2-1.1) Introduction :...2-1.2) Description :...3-1.2.1) Schéma :...3-1.3) Mise en place :...4-1.3.1) PRESTASHOP :...4-1.3.1.1) Les Web Services :...4-1.3.2) KWISATZ

Plus en détail

FASTCREATHEME DOCUMENTATION TECHNIQUE MODULE DEVIS. Documentation technique. commercial@fastcreatheme.com. contact@fastcreatheme.

FASTCREATHEME DOCUMENTATION TECHNIQUE MODULE DEVIS. Documentation technique. commercial@fastcreatheme.com. contact@fastcreatheme. DOCUMENTATION TECHNIQUE MODULE DEVIS 1 PRÉSENTATION DU MODULE De la demande de prix originelle de vos clients ou visiteurs jusqu à la prise de commande, ce module intègre une fonction commerciale indispensable

Plus en détail

Efficace et ciblée : La surveillance des signaux de télévision numérique (2)

Efficace et ciblée : La surveillance des signaux de télévision numérique (2) Efficace et ciblée : La surveillance des signaux de télévision numérique (2) La première partie de cet article publié dans le numéro 192 décrit la méthode utilisée pour déterminer les points de surveillance

Plus en détail

Sync-A-BOX et Duplicati. est une plateforme Cloud pour stocker et gérer vos données en ligne.

Sync-A-BOX et Duplicati. est une plateforme Cloud pour stocker et gérer vos données en ligne. Sync-A-BOX et Duplicati est une plateforme Cloud pour stocker et gérer vos données en ligne. Les usages : Espace de stockage externe, accessible depuis n importe où. Utilisable comme lecteur logique avec

Plus en détail

Rapport de certification ANSSI-CSPN-2011/14. Fonctionnalités de pare-feu de StoneGate Firewall/VPN 5.2.4 build 8069

Rapport de certification ANSSI-CSPN-2011/14. Fonctionnalités de pare-feu de StoneGate Firewall/VPN 5.2.4 build 8069 PREM IE R M IN IS T R E Secrétariat général de la défense et de la sécurité nationale Agence nationale de la sécurité des systèmes d information Rapport de certification ANSSI-CSPN-2011/14 Fonctionnalités

Plus en détail

GenIP 30i : Passerelle intelligente dédiée aux applications industrielles les plus critiques

GenIP 30i : Passerelle intelligente dédiée aux applications industrielles les plus critiques GenIP 30i Juillet 2015 GenIP 30i : Passerelle intelligente dédiée aux applications industrielles les plus critiques Gérez vos Alarmes (Voix, SMS, Email, trame TCP) GenIP 30i Supervisez à distance vos équipements

Plus en détail

Manuel d utilisation de la plate-forme de gestion de parc UCOPIA. La mobilité à la hauteur des exigences professionnelles

Manuel d utilisation de la plate-forme de gestion de parc UCOPIA. La mobilité à la hauteur des exigences professionnelles Manuel d utilisation de la plate-forme de gestion de parc UCOPIA La mobilité à la hauteur des exigences professionnelles 2 Manuel d utilisation de la plate-forme de gestion de parc UCOPIA 1 Table des matières

Plus en détail

WebFTP Un client Web sécurisé pour FTP

WebFTP Un client Web sécurisé pour FTP WebFTP Un client Web sécurisé pour FTP Jirung Albert SHIH, Shih@math.Jussieu.fr Université Paris 7 JRES 2001 Introduction Nous allons dans ce document présenter une solution mise en œuvre sur le réseau

Plus en détail

Les différentes méthodes pour se connecter

Les différentes méthodes pour se connecter Les différentes méthodes pour se connecter Il y a plusieurs méthodes pour se connecter à l environnement vsphere 4 : en connexion locale sur le serveur ESX ; avec vsphere Client pour une connexion sur

Plus en détail

Quentin Godeau & Nicolas Lemonnier 10/11/2012

Quentin Godeau & Nicolas Lemonnier 10/11/2012 IUT ORSAY Oracle sqldeveloper & Oracle-xe 11g Quentin Godeau & Nicolas Lemonnier 10/11/2012 Table des matières INTRODUCTION... 2 INSTALLATION D ORACLE XE ÉTAPE 1 : Téléchargement... 3 ÉTAPE 2 : Création

Plus en détail

1 Démarrage de Marionnet

1 Démarrage de Marionnet Institut Galilée Administration Système Année 2011-2012 INFO 2ème année Master Info 1 Master Image & Réseau 1 T.P. 1 Administration Système Le logiciel Marionnet (www.marionnet.org) offre la possibilité

Plus en détail

0.1 PureFTP. 0.1.1 1. Créer un utilisateur ftp (mode console) 0.1.2 2. Installation de pure-ftpd 0.1.3 2.1 Installation de la version de base

0.1 PureFTP. 0.1.1 1. Créer un utilisateur ftp (mode console) 0.1.2 2. Installation de pure-ftpd 0.1.3 2.1 Installation de la version de base 0.1 PureFTP 1 0.1 PureFTP Pureftp est un serveur ftp qui présente l avantage d être a la fois très sécure et de se mettre en place tres facilement malgré l abscence d une interface graphique de configuration.

Plus en détail

DESCRIPTION DE L'ARCHITECTURE et PRESENTATION DES ESPACES DE TRAVAIL

DESCRIPTION DE L'ARCHITECTURE et PRESENTATION DES ESPACES DE TRAVAIL PORTAIL D ECHANGES DE DONNEES COMPTABLES ENTRE LE SECRETARIAT GENERAL DE LA COBAC ET LES ETABLISSEMENTS DE CREDIT DESCRIPTION DE L'ARCHITECTURE et PRESENTATION DES ESPACES DE TRAVAIL SOMMAIRE CHAPITRE

Plus en détail

Cyberclasse L'interface web pas à pas

Cyberclasse L'interface web pas à pas Cyberclasse L'interface web pas à pas Version 1.4.18 Janvier 2008 Remarque préliminaire : les fonctionnalités décrites dans ce guide sont celles testées dans les écoles pilotes du projet Cyberclasse; il

Plus en détail

Procédure d installation. du serveur Big Brother 1.9c. sous Linux

Procédure d installation. du serveur Big Brother 1.9c. sous Linux CHAMBREUIL Maxime Procédure d installation du serveur Big Brother 1.9c sous Linux Juillet / Août 2002 I. Installation Voici les pré-conditions de l installation du serveur BB sous Linux : Vous devez connaître

Plus en détail

Mise en place d un serveur Proxy sous Ubuntu / Debian

Mise en place d un serveur Proxy sous Ubuntu / Debian BTS INFORMATIQUE DE GESTION Option Administrateur Réseaux Benoît VERRON Activité n 1 Mise en place d un serveur Proxy sous Ubuntu / Debian Présentation d un Proxy Un proxy (serveur mandataire) est un serveur

Plus en détail

Prestations de conseil en SRM (Storage Ressource Management)

Prestations de conseil en SRM (Storage Ressource Management) Prestations de conseil en SRM (Storage Ressource Management) Sommaire 1 BUTS DE LA PRESTATION 2 PRESENTATION DE LA PRESTATION 3 3 3 ETAPE 1 : ELEMENTS TECHNIQUES SUR LESQUELS S APPUIE LA PRESTATION DE

Plus en détail

LOSLIER Mathieu IR1 31 Mai 2011. Rapport TP Firewall

LOSLIER Mathieu IR1 31 Mai 2011. Rapport TP Firewall Rapport TP Firewall 1 Table des matières Rapport TP Firewall... 1 Introduction... 3 1. Plate-forme de sécurité étudiée... 3 2. Routage classique... 3 2.1 Mise en œuvre du routage classique... 4 2.2 Configuration

Plus en détail

www.konicaminolta.fr PageScope Suite L accélérateur de workflow * L essentiel de l image

www.konicaminolta.fr PageScope Suite L accélérateur de workflow * L essentiel de l image www.konicaminolta.fr PageScope Suite L accélérateur de workflow * L essentiel de l image * PageScope Suite: PageScope Net Care............................................. 4 PageScope Data Administrator.....................................

Plus en détail

ENDPOINT SECURITY FOR MAC BY BITDEFENDER

ENDPOINT SECURITY FOR MAC BY BITDEFENDER ENDPOINT SECURITY FOR MAC BY BITDEFENDER Notes de mise à jour Endpoint Security for Mac by Bitdefender Notes de mise à jour Date de publication 2015.03.13 Copyright 2015 Bitdefender Mentions Légales Tous

Plus en détail

Base de données de la sismicité historique de la Nouvelle-Calédonie, Wallis et Futuna et site internet associé

Base de données de la sismicité historique de la Nouvelle-Calédonie, Wallis et Futuna et site internet associé Base de données de la sismicité historique de la Nouvelle-Calédonie, Wallis et Futuna et site internet associé Rapport final BRGM/RP-54376-FR décembre 2005 Base de données de la sismicité historique de

Plus en détail

Guide d'installation de MapServer et PHP Mapscript

Guide d'installation de MapServer et PHP Mapscript Guide d'installation de MapServer et PHP Mapscript - Windows et Linux- Veremes 42, avenue des Jardins 66240 St Esteve http://www.veremes.com veremes@veremes.com Table des matières 1. Introduction...2

Plus en détail

Guide utilisateur des services WASATIS (Manuel Version 1.1)

Guide utilisateur des services WASATIS (Manuel Version 1.1) Guide utilisateur des services WASATIS (Manuel Version 1.1) Bienvenue dans le monde de la vidéotranquillité de Wasatis, nous vous remercions de votre confiance. Préambule Wasatis est aujourd hui la société

Plus en détail

NOTICE DU SERVICE COFIN COmmunication avec la Flotte de l INsu (31/03/2006)

NOTICE DU SERVICE COFIN COmmunication avec la Flotte de l INsu (31/03/2006) NOTICE DU SERVICE COFIN COmmunication avec la Flotte de l INsu (31/03/2006) I PRESENTATION : Le service COFIN permet l échange de fichiers et de mails entre les bateaux de l Insu (Côte d Aquitaine, Côte

Plus en détail

Anticiper la gestion d'un séisme dommageable Anticipare la gestione dei danni di un terremoto

Anticiper la gestion d'un séisme dommageable Anticipare la gestione dei danni di un terremoto Atelier 1 groupe de travail sismique franco-italo-suisse du projet Interreg Alcotra RiskNET Atelier 1 gruppo di lavoro sismico franco-italo-svizzero del progetto Interreg Alcotra RiskNET Anticiper la gestion

Plus en détail

Julien MATHEVET Alexandre BOISSY GSID 4. Rapport RE09. Load Balancing et migration

Julien MATHEVET Alexandre BOISSY GSID 4. Rapport RE09. Load Balancing et migration Julien MATHEVET Alexandre BOISSY GSID 4 Rapport Load Balancing et migration Printemps 2001 SOMMAIRE INTRODUCTION... 3 SYNTHESE CONCERNANT LE LOAD BALANCING ET LA MIGRATION... 4 POURQUOI FAIRE DU LOAD BALANCING?...

Plus en détail

Guide d installation de SugarCRM Open Source version 4.5.1

Guide d installation de SugarCRM Open Source version 4.5.1 Guide d installation de SugarCRM Open Source version 4.5.1 Version 1.0.2 Mentions légales Mentions légales Ce document est susceptible de modification à tout moment sans notification. Disclaimer / Responsabilité

Plus en détail

Not For Public Diffusion

Not For Public Diffusion LoriotPro V4 Extended Edition Module de corrélation d événements de type down/up (BETA) Lecointe Ludovic Copyright 2005-2006 LUTEUS SARL. All rights reserved. This documentation is copyrighted by LUTEUS

Plus en détail

IBM Tivoli Monitoring, version 6.1

IBM Tivoli Monitoring, version 6.1 Superviser et administrer à partir d une unique console l ensemble de vos ressources, plates-formes et applications. IBM Tivoli Monitoring, version 6.1 Points forts! Surveillez de façon proactive les éléments

Plus en détail

AMESD-Puma2010-EFTS- Configuration-update-TEN (en-fr)

AMESD-Puma2010-EFTS- Configuration-update-TEN (en-fr) AMESD-Puma2010-EFTS- Configuration-update-TEN (en-fr) Doc.No. : EUM/OPS/TEN/13/706466 Issue : v3 Date : 7 May 2014 WBS : EUMETSAT Eumetsat-Allee 1, D-64295 Darmstadt, Germany Tel: +49 6151 807-7 Fax: +49

Plus en détail

Structurez votre communication

Structurez votre communication www.komibox.fr Structurez votre communication Présentation KOMIbox : Des applications pour répondre aux besoins des PME... Vous désirez mieux structurer votre communication et centraliser vos informations?

Plus en détail

Description pas à pas des différents processus d installation, configuration, saisie des résultats et export des données.

Description pas à pas des différents processus d installation, configuration, saisie des résultats et export des données. Description pas à pas des différents processus d installation, configuration, saisie des résultats et export des données. 1. Installation de JADE 2. Restauration de la base initiale 3. Configuration propre

Plus en détail

Eyes Of Network 4.0. Documentation d installation et de configuration

Eyes Of Network 4.0. Documentation d installation et de configuration Eyes Of Network 4.0 Documentation d installation et de configuration Document crée par Sallaud Jérémy Le 19/02/2014 Sommaire Système Informations... 4 Synthèse des logiciels intégrés... 4 Configuration

Plus en détail

White Paper - Livre Blanc

White Paper - Livre Blanc White Paper - Livre Blanc Développement d applications de supervision des systèmes d information Avec LoriotPro Vous disposez d un environnement informatique hétérogène et vous souhaitez à partir d une

Plus en détail

Axiophone IP Manuel d utilisation

Axiophone IP Manuel d utilisation Axiophone IP Manuel d utilisation Axiophone ip Félicitations Vous venez de faire l acquisition d un axiophone IP, Portail d accès à votre maison qui vous permet désormais, en association avec vos solutions

Plus en détail

Sauvegarde de postes clients avec BackupPC

Sauvegarde de postes clients avec BackupPC Sauvegarde de postes clients avec BackupPC Plan Expression des besoins Cahier des charges Présentation de BackupPC Installation et configuration Mise en pratique à l'observatoire Administration des Sauvegardes

Plus en détail

Réaliser un inventaire Documentation utilisateur

Réaliser un inventaire Documentation utilisateur Référence : 11662 Version N : 6 Créé le : 29 Janvier 2014 Créé par : Bruno RICHOUX Téléphone : 0811 65 60 02 Sommaire 1. Conventions... 3 2. Introduction... 4 3. Principes généraux... 5 3.1. Depuis les

Plus en détail

Un «classique» à nouveau en pointe dans sa version 5

Un «classique» à nouveau en pointe dans sa version 5 Logiciel de monitorage de spectre Un «classique» à nouveau en pointe dans sa version 5 Le logiciel de monitorage de spectre est le cœur du progiciel des systèmes de monitorage et de gestion de spectre

Plus en détail

Utilisation de NfSen

Utilisation de NfSen Utilisation de NfSen Ce qu on va faire 1 Votre routeur doit être en train d envoyer des flux vers un PC dans votre groupe, et un PC dans le groupe voisin. Vérifier! 2 S assurer que NfSen fonctionne en

Plus en détail

A L ERT. Pour démarrer rapidement avec

A L ERT. Pour démarrer rapidement avec A L ERT Pour démarrer rapidement avec I N STAL L ATION Pour lancer l installation de la Solution Micromedia, insérer le CD-ROM d installation dans le lecteur. Si le programme d installation ne démarre

Plus en détail

Installer et configurer le serveur de fichier et contrôleur de domaine basé sur samba 3

Installer et configurer le serveur de fichier et contrôleur de domaine basé sur samba 3 Installer et configurer le serveur de fichier et contrôleur de domaine basé sur samba 3 SOMMAIRE INTRODUCTION... 2 PRE-REQUIS... 2 ENVIRONNEMENT TECHNIQUE... 2 MIGRATION DE DONNEES ET DE CONFIGURATION...

Plus en détail

Formation. Module WEB 4.1. Support de cours

Formation. Module WEB 4.1. Support de cours Formation Module WEB 4.1 Support de cours Rédacteur Date de rédaction F.CHEA 08/02/2012 Les informations contenues dans ce document pourront faire l'objet de modifications sans préavis Sauf mention contraire,

Plus en détail

L envoi d un formulaire par courriel. Configuration requise... 236 Mail Texte... 237 Mail HTML... 242 Check-list... 248

L envoi d un formulaire par courriel. Configuration requise... 236 Mail Texte... 237 Mail HTML... 242 Check-list... 248 L envoi d un formulaire par courriel Configuration requise... 236 Mail Texte... 237 Mail HTML... 242 Check-list... 248 Chapitre 9 L envoi d un formulaire par courriel L envoi par courriel d informations

Plus en détail

Fiche produit Site Monitor v3

Fiche produit Site Monitor v3 Fiche produit Site Monitor v3 2007-2014, Dejal Systems.LLC Traduction française 2007-2014, SARL MAC V.F. Philippe Bonnaure http://www.macvf.fr support@macvf.fr Version 3.6.1 du 21/11/2014 Identification

Plus en détail

OCLOUD BACKUP GUIDE DE REFERENCE POUR WINDOWS

OCLOUD BACKUP GUIDE DE REFERENCE POUR WINDOWS OCLOUD BACKUP GUIDE DE REFERENCE POUR WINDOWS http://ocloud.pripla.com/ Copyright 2014 Private Planet Ltd. Certaines applications ne sont pas disponibles dans tous les pays. La disponibilité des applications

Plus en détail

Ligne de commandes sous Linux Effrayant? Non, Indispensable!

Ligne de commandes sous Linux Effrayant? Non, Indispensable! Ligne de commandes sous Linux Effrayant? Non, Indispensable! Pascal MARTIN SQLI Forum PHP 2010, Paris Ligne de Commandes sous Linux : indispensable! Pascal MARTIN 2 { A Propos Pascal MARTIN Expert Technique

Plus en détail

e@sy-pro PC MANUEL D UTILISATION FRANÇAIS

e@sy-pro PC MANUEL D UTILISATION FRANÇAIS FRANÇAIS MANUEL D UTILISATION e@sy-pro PC 000 Home II - 138.Avenue Léon Bérenger - 06706 Saint-Laurent du Var Cedex : 04 93 19 37 37 - : 04 93 07 60 40 - : 04 93 19 37 30 Site : www.wit.fr SOMMAIRE Présentation...

Plus en détail

GER helpdesk permet de traiter et d optimiser la gestion de vos interventions au sein de chaque bureaux.

GER helpdesk permet de traiter et d optimiser la gestion de vos interventions au sein de chaque bureaux. GER helpdesk est un bureau d'assistance pour les moyens généraux (ou "centre d'assistance"), et qui fournit des services d assistance aux utilisateurs, consistant en la gestion des incidents lié à la gestion

Plus en détail

Documentation Ellipses Windows. Auteur : Léonard FRECHET Date : 10/01/07 Diffusion : Publique ELLIPSES 2000. Envoi Automatisé de SMS Ellipses SMS

Documentation Ellipses Windows. Auteur : Léonard FRECHET Date : 10/01/07 Diffusion : Publique ELLIPSES 2000. Envoi Automatisé de SMS Ellipses SMS ELLIPSES 2000 Envoi Automatisé de SMS Ellipses SMS SOMMAIRE I. Introduction à Ellipses SMS... 3 II. Deux modes de fonctionnement... 3 1. Au travers d Ellipses 2000... 3 2. Utilisation normale (en vue d

Plus en détail

Réparer un disque dur passé en RAW

Réparer un disque dur passé en RAW Réparer un disque dur passé en RAW Vous branchez comme d habitude votre disque dur externe à votre ordinateur afin de récupérer son contenu ou de lui ajouter des fichiers quand Windows vous propose de

Plus en détail

Les solutions de paiement CyberMUT (Crédit Mutuel) et P@iement CIC. Qui contacter pour commencer la mise en place d une configuration de test?

Les solutions de paiement CyberMUT (Crédit Mutuel) et P@iement CIC. Qui contacter pour commencer la mise en place d une configuration de test? Les solutions de paiement CyberMUT (Crédit Mutuel) et P@iement CIC Qui contacter pour commencer la mise en place d une configuration de test? CyberMUT Paiement - Paiement CIC Commerce Electronique mailto:centrecom@e-i.com

Plus en détail

«Incident and Escalation Management

«Incident and Escalation Management Fiche Solution Incident and Escalation Management (Gestion des incidents et des escalades) «Je pense que l ensemble de nos collaborateurs conviendront que nos délais de résolution d incident et nos performances

Plus en détail

et Active Directory Ajout, modification et suppression de comptes, extraction d adresses pour les listes de diffusion

et Active Directory Ajout, modification et suppression de comptes, extraction d adresses pour les listes de diffusion et Active Directory Ajout, modification et suppression de comptes, extraction d adresses pour les listes de diffusion Copyright 2009 Alt-N Technologies. 3 allée de la Crabette Sommaire Résumé... 3 MDaemon

Plus en détail

COMMUNICATION TECHNIQUE N TCV060 Ed. 01. OmniVista 4760 Nb de pages : 18 Date : 12-07-2005 URGENTE NON URGENTE TEMPORAIRE DEFINITIVE

COMMUNICATION TECHNIQUE N TCV060 Ed. 01. OmniVista 4760 Nb de pages : 18 Date : 12-07-2005 URGENTE NON URGENTE TEMPORAIRE DEFINITIVE COMMUNICATION TECHNIQUE N TCV060 Ed. 01 OmniVista 4760 Nb de pages : 18 Date : 12-07-2005 URGENTE NON URGENTE TEMPORAIRE DEFINITIVE OBJET : GESTION ANNUAIRE Veuillez trouver ci-après une documentation

Plus en détail

Consolidation Stockage. systemes@arrabal-is.com

Consolidation Stockage. systemes@arrabal-is.com Stockage systemes@arrabal-is.com Le stockage, un enjeu central pour les entreprises. Dans les petites et moyennes entreprises, les données sont souvent stockées de façon aléatoire sur des serveurs, des

Plus en détail

CMS AVERTISSEMENT 14 novembre 2012 Mini tutoriel pour compléments d informations

CMS AVERTISSEMENT 14 novembre 2012 Mini tutoriel pour compléments d informations CMS AVERTISSEMENT 14 novembre 2012 Mini tutoriel pour compléments d informations Publier en ligne via un cms? Stage du 14/11/12 (au CRDP académie Rouen) Je vous souhaite de bons tests Christian CRDP académie

Plus en détail

Serveur Appliance IPAM et Services Réseaux

Serveur Appliance IPAM et Services Réseaux Page 1 Datasheet Serveur Appliance IPAM et Services Réseaux SIMPLIFER LE DEPLOIEMENT DE VOS ARCHITECTURES & DHCP Les services d adressage et de nommage sont au cœur de votre système d information, car

Plus en détail

Utilisation et traitement des données saisies sous EndNote avec des scripts PHP/MySQL

Utilisation et traitement des données saisies sous EndNote avec des scripts PHP/MySQL Cah. Tech. Inra, 70, 47-53 Utilisation et traitement des données saisies sous EndNote avec des scripts PHP/MySQL Sabine Julien 1 et Jacques Maratray 1 Résumé : Cet article présente la façon d exploiter

Plus en détail

Systeme d évacuation et d alerte

Systeme d évacuation et d alerte Systeme d évacuation et d alerte Systeme d évacuation et d alerte Webclient: Liste de préparation Téléphonie Bouton agression Alarmes techniques Détection incendie Détection intrusion Gestion technique

Plus en détail

Mise en place Active Directory / DHCP / DNS

Mise en place Active Directory / DHCP / DNS Mise en place Active Directory / DHCP / DNS Guillaume Genteuil Période : 2014 Contexte : L entreprise Diamond Info localisé en Martinique possède une cinquantaine de salariés. Basé sur une infrastructure

Plus en détail

Tuto 2 : Configuration Virtual box, Configuration et installation du serveur XiBO

Tuto 2 : Configuration Virtual box, Configuration et installation du serveur XiBO Tuto 2 : Configuration Virtual box, Configuration et installation du serveur XiBO Dans Virtual box, la machine virtuelle xibo éteinte, sélectionner la et cliquer sur l icône configuration : Dans la fenêtre

Plus en détail

Keyyo Guide de mise en service CTI / API / TAPI Keyyo

Keyyo Guide de mise en service CTI / API / TAPI Keyyo Keyyo Guide de mise en service CTI / API / TAPI Keyyo Keyyo Opération & Support http://www.keyyo.fr/fr/support/expert.php Version 1.0.7 Sommaire 1 Portée du document... 3 2 Introduction à la configuration...

Plus en détail

MANUEL UTILISATEUR KIWI BACKUP V 3

MANUEL UTILISATEUR KIWI BACKUP V 3 Révision Mai 2012 MANUEL UTILISATEUR KIWI BACKUP V 3 Sommaire PREMIERE PARTIE : INSTALLATION DE KIWI BACKUP... 3 INSTALLATION SOUS WINDOWS... 3 INSTALLATION SOUS LINUX DEBIAN / UBUNTU... 6 Installation

Plus en détail

3.3. Installation de Cacti

3.3. Installation de Cacti Cacti comme beaucoup de programmes sous linux cacti s appuis sur d autres programmes pour fonctionner ainsi Cacti nécessite l installation d un serveur LAMP (Linux, Apache, Mysql, Php) pour fonctionner,

Plus en détail

Application des Spécifications détaillées pour la Retraite, architecture portail à portail

Application des Spécifications détaillées pour la Retraite, architecture portail à portail Pour Application des Spécifications détaillées pour la Retraite, architecture portail à portail Version 1.0 ON-X S.A. est une société du Groupe ON-X 15, quai Dion Bouton 92816 PUTEAUX cedex. Tél : 01 40

Plus en détail

Network Shutdown Module V3 Extension du Manuel Utilisateur pour architecture Virtualisée VMWare ESX Server 3, 3.5

Network Shutdown Module V3 Extension du Manuel Utilisateur pour architecture Virtualisée VMWare ESX Server 3, 3.5 Network Shutdown Module V3 Extension du Manuel Utilisateur pour architecture Virtualisée VMWare ESX Server 3, 3.5 Machine virtuelle Machine virtuelle Machine virtuelle VMware ESX Network Shutdown Module

Plus en détail

À propos de l intégration continue dans Xcode

À propos de l intégration continue dans Xcode À propos de l intégration continue dans Xcode Table des matières À propos de l intégration continue dans Xcode 4 En bref 4 Installer et configurer le service Xcode 4 Connecter le service Xcode aux dépôts

Plus en détail

TP4 : Firewall IPTABLES

TP4 : Firewall IPTABLES Module Sécurité TP4 : Firewall IPTABLES Ala Rezmerita François Lesueur Le TP donnera lieu à la rédaction d un petit fichier texte contenant votre nom, les réponses aux questions ainsi que d éventuels résultats

Plus en détail

Installer Joomla. Étape 1 : choix de la langue d installation

Installer Joomla. Étape 1 : choix de la langue d installation CHAPITRE 4 Installer Joomla L installation de Joomla se déroule en sept étapes : 1. choix de la langue d installation ; 2. vérification des prérequis ; 3. présentation de la licence publique générale GNU

Plus en détail

Disque Dur Internet «Découverte» Guide d utilisation du service

Disque Dur Internet «Découverte» Guide d utilisation du service Disque Dur Internet «Découverte» Guide d utilisation du service janvier 05 Disque Dur Internet - Guide d utilisation du service 1 SOMMAIRE 1 A QUOI SERT LE SERVICE DE STOKAGE COLLABORATIF?... 3 1.1 L accès

Plus en détail

IBM Tivoli Monitoring

IBM Tivoli Monitoring Surveiller et gérer les ressources vitales et les mesures sur diverses plates-formes à partir d une seule console IBM Tivoli Monitoring Points forts Surveille de manière proactive Aide à réduire les coûts

Plus en détail

2 disques en Raid 0,5 ou 10 SAS

2 disques en Raid 0,5 ou 10 SAS Serveur GED: INFO EN + Afin d obtenir des performances optimales il est préférable que le serveur soit dédié. Matériel : Processeur Jusqu à 10 utilisateurs 2.0 Ghz environ Jusqu à 30 utilisateurs 2.6 Ghz

Plus en détail

1. l auditeur testera la présentation, le format et la transmission d un rapport d utilisation d un fournisseur.

1. l auditeur testera la présentation, le format et la transmission d un rapport d utilisation d un fournisseur. COUNTER Code de bonnes pratiques Version 2 Annexe E Spécifications et tests d audit I. Spécifications d audit générales a. Audits et scripts de tests Les spécifications d audit de COUNTER sont nécessaires

Plus en détail

Serveur Linux : FTP. Mise en place d un service FTP sous Linux. Bouron Dimitri 20/04/2014

Serveur Linux : FTP. Mise en place d un service FTP sous Linux. Bouron Dimitri 20/04/2014 Mise en place d un service FTP sous Linux Bouron Dimitri 20/04/2014 Ce document sert de démonstration concise pour l installation, la configuration, la sécurisation, d un serveur FTP sous Linux utilisant

Plus en détail

Fiche Produit ClickNDial

Fiche Produit ClickNDial Fiche Produit ClickNDial Utilitaire de numérotation et client annuaire pour Cisco CallManager applications for Cisco Unified Communications Directory Solutions IPS Global Directory Web Directory IPS Popup

Plus en détail

Petit guide pour l installation de CVW sous Linux

Petit guide pour l installation de CVW sous Linux LinuxFocus article number 310 http://linuxfocus.org par Juan Manuel Triana,Carlos Andrés Pérez Petit guide pour l installation de CVW sous Linux L auteur:

Plus en détail

Intrunet SI120/SI220 Pour une sécurité sur mesure

Intrunet SI120/SI220 Pour une sécurité sur mesure Intrusion Intrunet /SI220 Pour une sécurité sur mesure Building Technologies Une sécurité optimale pour chaque besoin Les centrales Intrunet et SI220 (ex-sintony 120 et 220) sont l aboutissement de décennies

Plus en détail

Pilot4IT Monitoring : Mesurez la qualité et la performance perçue de vos applications.

Pilot4IT Monitoring : Mesurez la qualité et la performance perçue de vos applications. Pilot4IT Monitoring : Mesurez la qualité et la performance perçue de vos applications. La supervision est la «surveillance du bon fonctionnement d un système ou d une activité». Elle permet de surveiller,

Plus en détail

CliniPACS : distribution sécurisée d'images DICOM en réseau local hospitalier

CliniPACS : distribution sécurisée d'images DICOM en réseau local hospitalier CliniPACS : distribution sécurisée d'images DICOM en réseau local hospitalier P. PUECH, JF. LAHAYE, JC. FANTONI [2], L. LEMAITRE CHRU de Lille [1] Plateau commun d Imagerie médicale - Hôpital Claude Huriez

Plus en détail

Vous pouvez obtenir une extension nécessaire via des achats In-App dans Paramètres (bouton en haut à gauche) > Extensions.

Vous pouvez obtenir une extension nécessaire via des achats In-App dans Paramètres (bouton en haut à gauche) > Extensions. Important: La description correspond à la version de ALON Dictaphone qui comprend toutes les extensions construites. Les extensions construites sont: Partager des Notes Audio Pack Audio Avancé Sélection

Plus en détail

MANUEL D INSTALLATION D UN PROXY

MANUEL D INSTALLATION D UN PROXY MANUEL D INSTALLATION D UN PROXY Squid, SquidGuard, Dansguardian Dans ce guide on va détailler l installation et la configuration d une solution proxy antivirale en utilisant les outils ; squid, dansguardian,

Plus en détail

Travaux pratiques 8.1.3 Sécurisation des données locales et des données transmises

Travaux pratiques 8.1.3 Sécurisation des données locales et des données transmises Travaux pratiques 8.1.3 Sécurisation des données locales et des données transmises Objectifs Utiliser le système d autorisations NTFS (New Technology Files System) de Windows pour sécuriser les données

Plus en détail

Vers une IT as a service

Vers une IT as a service Vers une IT as a service 1 L évolution du datacenter vers un centre de services P.2 2 La création d une offre de services P.3 3 La transformation en centre de services avec System Center 2012 P.4 L évolution

Plus en détail

I. Objectifs de ce document : II. Le changement d architecture :

I. Objectifs de ce document : II. Le changement d architecture : I. Objectifs de ce document : Ce document a pour but de vous présenter : - L outil File Server Migration Toolkit 1.1. - Le mode opératoire à suivre pour migrer les données de plusieurs serveurs de fichiers

Plus en détail

Netfilter & Iptables. Théorie Firewall. Autoriser le trafic entrant d'une connexion déjà établie. Permettre le trafic entrant sur un port spécifique

Netfilter & Iptables. Théorie Firewall. Autoriser le trafic entrant d'une connexion déjà établie. Permettre le trafic entrant sur un port spécifique Page 1 sur 5 Article original traduit par Kmeleon, refonte de eks. Provenant de ubuntu-fr.org Netfilter & Iptables Netfilter est un module du noyau Linux (depuis la version 2.4) qui offre la possibilité

Plus en détail