I. Forum des acteurs de la microfinance et des entrepreneurs sociaux sur l économie verte

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "I. Forum des acteurs de la microfinance et des entrepreneurs sociaux sur l économie verte"

Transcription

1 LES ENTREPRENEURS SOCIAUX, ACTEURS DE L'INNOVATION, D'UNE CROISSANCE INCLUSIVE ET DE L'EMPLOI JEUDI 16 JANVIER APRÈS-MIDI 13 ATELIERS I. Forum des acteurs de la microfinance et des entrepreneurs sociaux sur l économie verte 1 Micro-finance dans l'économie verte Cet atelier vise à démontrer comment la micro-finance peut favoriser la création et le développement des entreprises dans l'économie verte, un domaine à fort potentiel de création d'emplois. Il réunira des universitaires et des praticiens de la micro-finance pour présenter des modèles réussis de soutien de la micro-finance dans des domaines comme l'efficacité énergétique, l'agriculture biologique et les énergies renouvelables. Activité et intervenant(s) 00:00 00:05 Introduction - Green Microfinance Marion Allet, Senior Programme Officer - Environment & Microfinance, Pamiga 00:05-00:20 Présentation de l'étude EMN sur la microfinance écologique européenne. Davide Forcella, Chercheur à l'ulb et au FNRS, Belgique 00:20 00:30 Le Code européen de bonne conduite pour l'octroi de microcrédits Dr. Karl Dayson, Doyen associé et Directeur de l'institut Salford de Poltiqiue publique, Directeur du département de Sociologie et de Criminologie, Université de Salford, Royaume-Uni. 00:30 01:10 Panel de discussion sur les expériences réussies, les programmes et les enjeux-clés du microcrédit pour l'économie verte. Modérateur: Marion Allet (Pamiga) 01:10 01:25 Questions-Réponses 01:25 01:30 Conclusion Adisa Dracic, Chef de produit développement, Partner Microcredit Foundation, Bosnie-Herzégovine Isabelle Philippe, Administrateur de crédits, Credal, Belgique Perrine Lantoine Rejas, Chargé de projet Microfinance et philanthropie, Fédération nationale des Caisses d'épargne, France Davide Forcella, Chercheur à l'ulb et au FNRS, Belgique Dr. Karl Dayson, Doyen associé et Directeur de l'institut Salford de Poltiqiue publique, Directeur du département de Sociologie et de Criminologie, Université de Salford, Royaume-Uni Isabelle De Schryver, Chargé de mission, DG REGIO (Commission Européene) 1

2 2 Le potentiel des entreprises sociales pour la création d'emplois dans l'économie verte : comment stimuler leur démarrage et leur développement? L'économie sociale et sa contribution à l'emploi ont fait l'objet d'un intérêt particulier lors de ces dix dernières années, et plus particulièrement l'attention qu'elle accorde à l'inclusion des travailleurs vulnérables et l'offre de conditions de travail décentes. Cet atelier entend créer un environnement d'apprentissage interactif afin que les participants échangent leurs expériences et les bonnes pratiques en matière de rôle des entreprises sociales dans la création d'emploi. Les résultats d'une étude récente de l'ocde 1 sur la création d'emploi des entreprises sociales et des organisations de l'économie sociale dans plusieurs secteurs économiques ouvriront une discussion sur les obstacles ainsi que les opportunités pour les entreprises sociales de créer des emplois durables et décents. Une attention particulière sera accordée au rôle des entreprises sociales dans l'économie verte. Le sujet sera introduit par des intervenants et des acteurs aux perspectives, champs d'expertise et horizons géographiques divers. Après avoir présenté leur contribution, ils tenteront de répondre aux questions de l'auditoire. Activité et intervenant(s) 00:00 00:15 Introduction et présentation de l'étude de l'ocde: étude sur la création d'emploi par le biais de l'économie sociale et de l'entrepreneuriat social Antonella Noya, OCDE 00:15 01:00 Table ronde sur les entreprises sociales dans l'économie verte et leur potentiel dans la création d'emploi 01:00 01:25 Discussion Modérateur: Antonella Noya Antonio Marzano, Président du Conseil National de l'economie et du Travail italien Marguerite Mendell, Professeure et Directrice intérimaire de l'ecole des Affaires Publiques et Communautaires, Directrice des programmes d'étude de l'université de Concordia au Canada Ancuta Vamesu, Institut d'economie Sociale, Roumanie * 2 Jérôme Faure, Chef de la Mission Innovation, Expérimentation Sociale et Economie Sociale, Ministère de l'économie et des financed, France * Sepp Eisenriegler, PDG du Reparatur- und Service-Zentrum R.U.S.Z, Autriche Denis Stokkink, President Pour la Solidarité, Belgique 01:25 01:30 Conclusion Antonella Noya, OECD 3 Partager des modèles d'affaires et des pratiques innovantes dans le domaine de l'entrepreneuriat social vert à travers l'europe 1 2 * Membre du Groupe d'experts de la Commission sur l'entrepreneuriat Social (http://ec.europa.eu/internal_market/social_business/expert-group/index_fr.htm 2

3 Le passage à une économie plus soucieuse de l'environnement est un élément crucial dans la stratégie Europe 2020 puisqu'il est fait mention d'objectifs quantitatifs en matière de réduction des émissions de gaz à effet de serre, d'amélioration de l'efficacité énergétique et d'augmentation de la part des énergies renouvelables dans le mix énergétique. Les entreprises sociales ont le potentiel pour remplir ces objectifs et ainsi répondre à l'urgence du changement climatique. Leur potentiel est insuffisamment exploité, notamment parce que leur manière de travailler et leur impact sur l'emploi n'est pas très connu en Europe. Cet atelier a trois objectifs. Premièrement, il compte fournir des informations sur les formes d'entreprises dotées de potentiel, et qui se sont avérées efficaces de par les résultats qu'elles ont obtenus, dans la mise en œuvre de projets dans le domaine de l'entrepreneuriat social vert. Ensuite, l'atelier prendra la forme d'une plateforme d'échange visant à discuter des facteurs de succès décisifs pour le transfert et l'adaptation de formes d'entreprise et l'importation de bonnes pratiques. Enfin, il visera à identifier des stratégies efficaces pour reproduire les bonnes pratiques à plus grande échelle et au-delà des frontières nationales, à travers la reproduction pure et simple, la division en secteurs, ou encore l'adaptation. La discussion sera introduite par des entrepreneurs sociaux qui partageront leur expérience en matière de reproduction de leur forme d'entreprise, et sera poursuivie par les représentants des structures de soutien, les réseaux et les professionnels actifs sur le terrain. Activité et Intervenant(s) 00:00 00:05 Introduction Gerhard Bräunling (Modérateur) 00:05-00:35 Elevator pitch - cinq entrepreneurs sociaux présenteront une large palette de domaines et de missions de formes d'entreprise adaptables et transférables dans le domaine de l'économie verte. Gijsbert Huijink, Som Energia Societat Cooperativa Catalana, Espagne Christian Hiß, Regionalwert AG, Allemagne Jan Vanhee, FietsenWerk vzw, Belgique Raluca Ouriaghli, Ateliere Fara Frontiere, Roumanie Robert Hall, Membre du Conseil RELEARN Suderbyn, Suède 00:35 01:05 Une table ronde sur les enjeux et les facteurs de réussite en vue de propager les formes d'entreprise fructueuses, avec des représentants des structures de soutien, des réseaux et des professionnels actifs sur le terrain. 01:05 01:25 Discussion Dirk Vansintjan, Président du Réseau des Coopératives d'energies Renouvelables (REScoop) Sven Bartilsson, Responsable du Réseau de Franchise Sociale Européenne (ESFN) Antigone Dalamagas, Vice-Président, Directeur de l'organisme de coordination européen pour les Entreprises Sociales menant des Activités de Réutilisation, Réparation ou de Recyclage (RREUSE) Max Bulakovskiy, Coordinateur du Réseau Européen des Incubateurs d'innovation Sociale (BENISI) 01:25 01:30 Conclusion Gerhard Bräunling II. Améliorer l accès au financement 3

4 4 Soutien financier de l'ue pour le développement du marché de l'investissement social Cet atelier présentera l'instrument financier de soutien à l'entrepreneuriat social dans le cadre du Programme pour l'emploi et l'innovation Sociale (EaSI). Grâce à l'easi, la Commission mettra en œuvre l'action clé n 3 de l'initiative pour l'entrepreneuriat social, un fonds d'investissement destiné à améliorer l'accès des entreprises sociales au financement. Des entreprises sociales et des acteurs de la finance sociale sont invités à cet atelier. Activité et intervenant(s) 00:00 00:05 Introduction - Felix Oldenburg * 00:05-00:20 Panorama du marché de la finance sociale en Europe Dr. Wolfgang Spiess Knafl, Zeppelin University, Autriche 00:20 00:30 Soutien financier de l'ue pour le développement du marché de l'investissement social - Commission Européenne Ciprian Alionescu, DG EMPL (EC) 00:30 00:40 Q&R 00:40 01:15 Table ronde sur les défis clés du marché de la finance sociale et comment les traiter 01:15 01:25 Q&R 01:25 01:30 Conclusion Modérateur: Felix Oldenburg (Ashoka, Allemagne) * Paul O'Sullivan, Clann Credo - the Social Investment Fund (Irlande) * Dr. Wolfgang Spiess Knalf, Zeppelin University, Autriche Björn Strüwer, FASE, Allemagne Fabio Salviato, FEBEA, Italie Michaela Nachtrab, VerbaVoice, Allemagne 4

5 5 Financement privé pour les entreprises sociales - Fonds d'entrepreneuriat social européens Les entreprises sociales peuvent rencontrer des difficultés particulières pour obtenir des financements privés. Certaines de ces difficultés sont notamment celles rencontrées par toutes les entreprises lors de leur démarrage et pendant leur phase de croissance. Les entreprises sociales sont cependant également soumises à d'autres défis comme par exemple le besoin d'identifier et de communiquer leur mission sociale ainsi que le besoin de mesurer leur efficacité en poursuivant cette mission. C'est en effet très important que la valeur ajouté des entreprises sociales soit compréhensible pour les investisseurs potentiels et autres parties prenantes. Cet atelier se concentrera sur la façon dont le nouveau cadre réglementaire 'EuSEF' aidera les investisseurs, gestionnaires de fonds et entreprises sociales à relever ces défis. Qu'est ce qui va rendre ces fonds attrayants pour les gestionnaires et quels sont les avantages pour les entreprises sociales? Activité et intervenants 00:00 00:05 Introduction - Tilman Lueder, Commission européenne (CE) MARKT 00:05 00:20 Solutions européennes pour le financement privé des entreprises sociales - Cadre règlementaire EuSEF (Sophie Auconie, MPE, France) 00:20 00:25 Q&A 00:25 00:45 Brève présentation des intervenants et de leur travail (environ 3min par intervenant) 00:45 01:25 Table ronde interactive sur les défis majeurs à relever pour avoir un financement réussi des entreprises sociales par l'intermédiaire des fonds ainsi que sur la meilleure façon de relever ces défies Moderateur: Tilman Lueder, CE Sven Giegold, MPE, Allemagne Mercedes Valcarcel, Fundacion Isis, Espagne * Esther Wandel, FCA, Royaume-Uni Felix Oldenburg, Ashoka Deutschland ggmnh, Allemagne * Luciano Balbo, Oltre Venture Capital Sociale, Italie 01:25 01:30 Clôture (Tilman Lueder, CE) 5

6 6 Financements innovants pour les entreprises sociales : Bons d impact social, financements participatifs et bourses sociales Le financement participatif (crowdfunding) représente une source émergente et alternative de financement. Il prend la forme d une offre adressée au public, en général via internet, en vue de financer un projet sous la forme d un don, d une contribution financière en échange d une récompense, d une précommande d un produit, d un prêt ou d un investissement. La Commission européenne explore la valeur ajoutée possible d une action européenne dans ce domaine. Afin de faciliter l'accès des petites et moyennes entreprises (PME) aux marchés de capitaux, les propositions MiFID II ont prévu la création d'un label spécifique pour les marchés destinés aux PME. Ce label permettra de distinguer les plateformes qui visent à répondre aux besoins de ce type d'entreprises. Parmi ces PMEs, certaines pourraient très bien être des entreprises sociales. Une Obligation à impact social («Social impact bond») est un contrat avec le secteur public où l'engagement est pris à payer pour l'amélioration des résultats sociaux qui se traduisent par des économies dans le secteur public. Les premiers bons d impact social ont été lancés récemment - pourraient-ils devenir la solution de l'avenir? Le but de cet atelier est d'explorer comment les financements innovants peuvent le mieux connecter les investisseurs et les entreprises sociaux. Quels sont les besoins des entrepreneurs? Quelle est l'expérience des professionnels qui font l'intermédiation? Que veulent les investisseurs? Comment les décideurs politiques peuvent-ils aider à réunir et faire correspondre les investisseurs avec les entrepreneurs sociaux? Activité et intervenant(s) 00:00 05:00 Introduction par Sue Bird (CE EMPL) et Barbara Gabor (CE MARKT) 05:00 15:00 Présentation par Pradeep Jethi - Social Stock Exchange,Royaume-Uni 15:00 25:00 Q&R modérateur Kieron Boyle - Cabinet Office, Royaume-Uni * 25:00 35:00 Présentation par Gene Clayton - Vice President de l'irish Council for Social Housing, Irlande 35:00 45:00 Q&R modérateur Kieron Boyle, Royaume-Uni ) * 45:00 55:00 Présentation par Jean-Louis Bancel - Président de l'association Internationale des banques coopératives, France 55:00 65:00 Q&R modérateur Kieron Boyle, Royaume-Uni* 65:00 75:00 Présentation par Marco Morganti - Banca Prossima, Italie 75:00 85:00 Q&R modérateur Kieron Boyle, Royaume-Uni * 85:00 90:00 Clôture et conclusions : Quel chemin à suivre pour un financement innovant des entreprises sociales? - Sue Bird (CE), Barbara Gabor (CE), Kieron Boyle, Royaume-Uni 6

7 7 Les fonds structurels (FSE, FEDER) pour les entreprises sociales Le futur règlement du FSE contiendra une priorité d'investissement dédiée spécifiquement à la promotion de l'économie sociale et des entreprises sociales. Le règlement FEDER va soutenir les entreprises sociales dans le cadre de la promotion de l'inclusion sociale et de la lutte contre la pauvreté et encouragera également l'innovation sociale dans le contexte du renforcement de la recherche, le développement technologique et l'innovation. Le but de cet atelier est de fournir une orientation pour l'utilisation des fonds structurels par les États Membres et les régions afin de soutenir l'entrepreneuriat social et de recueillir des retours des entrepreneurs sociaux sur la façon dont les fonds structurels peuvent aider le développement du secteur. L'objectif de cet atelier est de présenter les rôles du FSE et du FEDER dans le soutien aux entreprises sociales. Temps (min) 00:00 00:05 Présentation et modération Stefan de Keersmaecker, CE EMPL Activité et interlocuteur(s) 00:05-00:15 Comment le FSE peut-il contribuer au développement des entreprises sociales? Stefan de Keersmaecker, CE EMPL 00:15 00:25 Comment le FEDER peut-il contribuer au développement des entreprises sociales? Olivier Baudelet, CE REGIO 00:25 01:05 Exemples de projets financés par les FSE/FEDER (max 10 min pour chaque interlocuteur) 01:05 01:25 Débat - Pawel Chorazy, Social Entrepreneurship Network - Peter Holbrook, The voice for social enterprises * - Jan Olsson, REVES * 01:25 01:30 Conclusions - Andreas Bartels, AWO Bundesverband e. V. Stefan de Keersmaecker, CE EMPL 7

8 III. Accroître la visibilité de l économie sociale et solidaire 8 Changement systémique : le rôle des organisations de la société civile et des entreprises sociales "L'innovation sociale n'est pas une panacée mais si elle est favorisée et valorisée, elle peut apporter des solutions immédiates aux problèmes sociaux urgents auxquels sont confrontés les citoyens. À long terme, je vois l'innovation sociale comme partie prenante de la nouvelle culture fondée sur le renforcement du pouvoir des personnes (empowerment) que nous essayons de promouvoir." Cette phrase du Président de la Commission européenne, José Manuel Barroso, est liée à l'approche en trois volets de l'innovation sociale que la Commission européenne promeut et soutient dans ses initiatives et programmes: répondre aux demandes sociales qui ne sont pas abordées par le marché ou les institutions existantes et qui sont dirigées vers les groupes vulnérables de la société (approche 1); relever les défis sociétaux pour lesquels les frontières économiques et sociales se confondent et qui sont dirigés vers la société dans son ensemble (approche 2); faire face au changement systémique ou à la nécessité de réformer la société afin de favoriser l'émergence d'un espace participatif où le renforcement du pouvoir des personnes (empowerment) et l'apprentissage sont des sources et des résultats du bien-être (approche 3). Cet atelier examinera la manière dont les entreprises sociales peuvent contribuer à la troisième approche avec un accent particulier sur le rôle des organisations de la société civile. 00:00 01:45 Elaboration du cadre du débat: le rôle des politiques publiques Geoff Mulgan, Chief Executive, NESTA Perspective pratique et études de cas Dolores Kores, Managing Director, PRIMIKI Maria Stratigaki, Sociologue, Coordinatrice scientifique pour le projet Université Panteion Athènes Marika Markovits, Directrice Stockholm City Mission, CROSSROADS 01:45 02:15 Pause 02:15 03:00 Prochaines étapes et défis attendus Heather Roy, Présidente, Social Platform Martin Siecker, Président, Section Marché Intérieur, Production et Consommation, Comité Economique et Social Européen (CESE) Camille Guézennec, Chargé de Mission, Commissariat général à la stratégie et à la prospective Modératrices Ariane Rodert,Vice-Présidente du Groupe III, CESE * Agnès Hubert, CE BEPA 8

9 9 Investissement dans la politique sociale et entrepreneuriat social Le programme d'investissement social (SIP) fournit une approche stratégique d'investissement social à la modernisation des politiques sociales. Les entreprises sociales (dont l'objectif final est de lutter contre l'exclusion et la pauvreté) peuvent jouer un rôle important, si elles sont correctement prises en charge, pour aider à atteindre cette importante réorientation des politiques sociales visant à habiliter et soutenir les personnes dans les étapes cruciales de leur vie.. Beaucoup d'expériences pertinentes, en montrant comment retombées sociales et économiques peuvent être entièrement compatibles, exigent une visibilité importante sur ce sujet. Identifier des approches efficaces et tenant compte des aspects clés et des moyens de les soutenir, y compris la façon dont la Commission européenne peut soutenir la mise en œuvre d'initiatives novatrices d'investissement social dans ce domaine, sera au centre de ce dialogue structuré impliquant les parties prenantes concernées. Activité et intervenants 00:00 00:05 Introduction par la modératrice, Marieke Huysentruyt, entrepreneure sociale (i-propeller)/affiliation académique au SITE et LSE * 00:05-01:00 Dialogue interactif du modérateur avec les différents intervenants d'introduction après un premier tour d'environ cinq minutes chacun Intervenants: Lieve Fransen, Directrice des Politiques Sociales Europe 2020, CE EMPL Alberto Duran*,Vice-président exécutif Fondation ONCE / CEO ONCE CORPORATION entreprise, Espagne * Conny Reuter, Social Services Europe James Vaccaro,Triodos Bank, Chef international du Développement Corporate, Pays-Bas Nicolas Hazard,Groupe SOS/ Comptoir de l'innovation, France * 01:00-01:25 Discussions générales, initié par deux ou trois répondants (p. ex membres du GECES, possibilité d'avoir des interventions du public avant selon la dynamique) 01:25-01:30 Synthèse et conclusion 9

10 10 Un nouvel examen du renforcement des capacités : le renforcement de compétences essentielles pour les entrepreneurs sociaux et les entreprises sociales européennes L'objectif de cet atelier est de réexaminer la notion de renforcement des capacités dans le contexte européen par des analyses transversales des expériences passées et actuelles et des illustrations concrètes des pratiques de soutien et des mécanismes pour les entreprises sociales. L'atelier sera construit sur les trois piliers des domaines de renforcement des capacités pour le développement et le soutien des entreprises sociales. Premièrement, il y aura une analyse de la formation et de l'éducation sur l entrepreneuriat social pour les actuels et futurs entrepreneurs sociaux. Le besoin de collaboration au niveau européen dans le domaine de l éducation et de la formation pour les entrepreneurs sociaux sera abordé. Deuxièmement il y aura un débat sur la meilleure façon de construire la capacité des intéressées (principalement les administrateurs publics) pour créer un environnement adapté aux entreprises sociales. La question des incubateurs et accélérateurs sociaux pour les start-ups et les «spin-offs» universitaires fera l'objet d'une dernière discussion, au cours de laquelle les interlocuteurs partageront leurs réflexions et expériences. Des affiches approfondissant les thèmes de chacune de ces parties permettront aux participants de renforcer leurs connaissances et de s engager avec leurs initiateurs. Des participants d'horizons aussi divers que le monde universitaire, les institutions publiques, ou encore l'entrepreneuriat social sont attendus. Minutage Activités et Orateur(s) 00:00 00:05 Introduction, Rocío Nogales, EMES Network * 00:05-00:15 Que signifie le renforcement des capacités : Présentation de l évolution de la notion et des pratiques Hugues Sibille, Crédit Coopératif et AVISE, France * 00:15 1:10 Formation des futurs entrepreneurs sociaux Modératrice Rocío Nogales, EMES Network * Roger Spear, professor en entrepreneuriat social (Open University, Royaume-Uni et Université de Roskilde, Danemark) Emer Ní Bhrádaigh, Université de Dublin-Ville, Irlande (Autres initiative HIE) Cristina Barna, Professeur associé, Université de Bucarest et Institut de l Economie Sociale, Roumanie (Formation continue) * Diana Filip, JA-YE Europe, (Long-life training), 1:10 1:30 Un développement des capacités des parties prenantes pour créer le contexte le plus approprié 1:30 2:00 Pause Les administrations publiques locales et nationales Modératrice Rocio Nogales, EMES Network * Echange: Teodora Demireva, Ministère du travail et politique sociale, Bulgarie * & Isabel Soto, Fédération des coopératives de travail d'andalousie 2:00 2:30 Exploitation de réseaux et échanges de connaissances Modérateur: Ioannis Nasioulas, Institut de l Economie Sociale, Grèce * Ivelina Fedulova, Coordinatrice, Euclid Network Inese Priedite, Youth in Action Project Change Laboratory 10

11 2:30 03:00 Soutien et diffusion de l entrepreneuriat social Modérateur Florian Pomper, Caritas Vienne AT Les «spin-offs», incubateurs et accélérateurs Marieke Huysentruyt - ipropeller et Projet BENISI, Belgique * Norbert Kunz, DG Social Impact GmbH, Allemagne * 03:00 03:25 Les trois dimensions du renforcement des capacités/ une nouvelle approche pour 2020? 03:25 03:30 Conclusion Rocío Nogales, EMES Network * 11

12 11 Mesure de l'impact social qu'est-ce que c'est et pourquoi en avons-nous besoin? Un sous-groupe du groupe d'experts de la Commission sur l'entrepreneuriat social (GECES) aide la Commission à élaborer un cadre de mesure de l'impact social des entreprises sociales, afin de faciliter la mise en œuvre de l'instrument financier de soutien aux entreprises sociales dans le cadre du Programme pour l'emploi et l'innovation Sociale (EaSI ) et du Règlement pour les fonds d entrepreneuriat social européens (FESE). Les participants à cet atelier auront l'occasion de discuter du travail et des rapports de ce sous-groupe sur la mesure de l'impact social et à engager un dialogue avec des experts dans le domaine. Activité et intervenants 00:00 00:05 Introduction - James Hopegood, EC MARKT 00:05 00:20 Présentation des principales conclusions concernant l évaluation de l'impact social par le Sous-groupe d'experts de la Commission - Jim Clifford, Baker Tilly, Royaume-Uni 00:20 00:35 Brève présentation des intervenants et de leur travail (environ 3min par intervenant) 00:35 01:25 Table ronde interactive sur les principaux défis à relever pour avoir une évaluation réussie de l'impact social, à la fois du point de vue des investisseurs et des entreprises sociales elles-mêmes. Modérateur: James Hopegood, CE Jim Clifford, Baker Tilly, Royaume-Uni Lisa Hehenberger, EVPA, Suède * Helene Duclos, Trans-formation, France Maria Nieves Ramos, ENSIE, Espagne Raúl Contreras, Nittúa, Espagne Guillaume Lefebvre, Siel Bleu, France 01:25 01:30 Clôture - James Hopegood, CE 12

13 IV. Améliorer le cadre réglementaire 12 Aspects juridiques des entreprises sociales : cadre réglementaire, formes européennes, gouvernance d'entreprise Cet atelier vise à examiner la nécessité d'un cadre réglementaire pour les entreprises sociales au niveau européen et / ou national. La discussion portera sur la définition des entreprises sociales dans le cadre de diverses mesures de soutien, leur gouvernance d'entreprise (gestion, contrôle démocratique, participation aux bénéfices, blocage d'actifs, processus de prise de décision, participation des employés, etc.) ainsi que sur la nécessité et la faisabilité d'avoir des formes juridiques européennes appropriées pour les entreprises sociales. L atelier vise aussi à examiner le rôle de la concurrence et des aides d état dans les entreprises sociales. Durée Activités et intervenants 00:00-00:05 Introduction : Felice Scalvini, Échevin aux politiques sociales de la Commune de Brescia et directeur de la revue «Impresa sociale» 00:05-00:45 Partie 1 : Qu est-ce qu une entreprise sociale? Modérateur : Carlo Borzaga, Professeur, Université de Trento * Panel Ed Mayo, Secrétaire General, Co-operatives UK Alain Coheur, Union Nationale des Mutualités Socialistes * Dan Gregory, Responsable Politique, Social Enterprise UK Charu Wilkinson, Principal, GHK Consulting Ltd, UK (Vidéo sur le transfert d entreprise en France) 00:45-01:30 Partie 2 : Le cadre règlementaire actuel : quel état des lieux? Modérateur : Antonio Fici, Professeur en Droit Privé, Université de Molise 01:30-02:00 Panel: Patricia Lexcellent, Confédération générale - Société coopérative de production Gabriel Amitsis, Professeur de droit de la sécurité sociale, Institut d Education technologique d Athènes Luke Fletcher, Associé, Bates Wells Braithwaite LLP, Londres Jens Lowitzsch, Kelso Foundation Professeur de Droit, Université Européenne Viadrina Malcolm Harbour MPE, Président de la Commission du marché intérieur et de la protection des consommateurs Pause 02:00-02:45 Partie 3 : Amélioration du cadre juridique : Que faut-il faire? Modérateur : Nick O Donohoe PDG de Big Society Capital (RU) * Panel: 13

14 Anke Böckenhoff, Chargé de mission à "German Association for Public and Private Welfare", Berlin Christine Driscoll Goulay Associate Director, «Social Entrepreneurship Initiative», INSEAD Luca Pastorelli, DIESIS, SCEr Project Review of European Cooperatives Jérôme Faure, Chef de la Mission Innovation, Expérimentation Sociale et Economie Sociale, Ministère de l'économie et des finances, France * 02:45-03:25 Partie 4 : Concurrence et aides d Etat : Etats des lieux et prospection Modérateur : Bruno Roelants, Secrétaire Générale du CECOP * Panel: Présentation: Adinda Sinnaeve, DG COMP Aurélie Duprés, Réseau Européen des Entreprises Sociales d Insertion (ENSIE) Peter Svetina, Association pour la Santé Mentale de Slovénie Michael Müller, Directeur du bureau européen de l association Caritas 03:25-03:30 Conclusions: Felice Scalvini, Échevin aux politiques sociales de la Commune de Brescia et directeur de la revue «Impresa sociale» 14

15 13 Marchés publics innovants pour les entrepreneurs sociaux Les acheteurs publics jouent un rôle majeur dans la réalisation des objectifs stratégiques de l'ue en utilisant leur pouvoir d'achat pour acquérir des biens et des services qui favorisent l'innovation, respectent l'environnement et améliorent l'emploi et l'inclusion sociale. Cet atelier montrera comment la modernisation en cours des règles communautaires des marchés publics permettra aux autorités publiques de faire un meilleur usage de leurs ressources, en favorisant l'innovation et l'inclusion sociale, et en assurant les meilleures conditions possibles pour la fourniture de services sociaux de qualité. L atelier se concentrera sur la façon dont la nouvelle règlementation européenne et une meilleure intégration des politiques sociales dans la commande publique peuvent avoir un impact positif sur l'accès des entreprises sociales aux marchés publics, et les encourager à développer des solutions innovatrices qui répondent mieux aux défis sociaux d aujourd hui. 00:00 00:05 (5 min) 00:05 00:25 (15 min) 00:25 00:40 (15 min) 00:40 00:55 (15 min) 00:55 00:70 (15 min) 00:70 00:90 (20 min) Activité et intervenants Introduction - Judith Pühringer, Directrice BDV, Autriche * (Modératrice) Entrepreneuriat social dans les achats publics - Marc Tarabella, MPE Belgique Comment les nouvelles règles relèvent les défis - Claudio Romanini, CE MARKT Etude de cas 1 Dai Powell, Chief Executive HCT Group Ian Bancroft, Head of Social Growth, Knowsley Metropolitan Borough Council Etude de cas 2 Elena Magni, Dipartimento Salute e Servizi Sociali, Région Ligure Laurent Laïk, Directeur général du Groupe La Varappe Discussion en panel + QR Modératrice: Judith Pühringer, Directrice BDV, Autriche * Panelistes: les intervenants susmentionnés + Patrizia Bussi, ENSIE * et Julian Blake, Bates Wells Braithwaite (BWB), Royaume-Uni 15

ESS et politiques européennes

ESS et politiques européennes Denis Stokkink ESS et politiques européennes RTES 16 janvier 2015 Introduction - Présentation Pour la Solidarité Think & do tank européen / laboratoire d'idées et d'actions Devise : «Comprendre pour agir»

Plus en détail

SPONSOR. In cooperation with. Media partners

SPONSOR. In cooperation with. Media partners SPONSOR In cooperation with Media partners «NEW OPPORTUNITIES FOR THE LUXEMBOURG INVESTMENT FUNDS ENVIRONMENT» Mr. Fabio SALVIATO - Directeur General SEFEA SC 2 SEFEA Le groupe 3 LE GROUPE SEFEA Soc. Coop.

Plus en détail

Conférence finale : jeudi 15 mai 2008 - Bruxelles. «Comment renforcer le dialogue civil en Europe?»

Conférence finale : jeudi 15 mai 2008 - Bruxelles. «Comment renforcer le dialogue civil en Europe?» Projet européen «Encourager le dialogue civil en Europe : l apprentissage mutuel entre organisations de la société civile des anciens, des récents et des nouveaux États membres.» Conférence finale : jeudi

Plus en détail

Pour une relance de l'emploi par l'innovation

Pour une relance de l'emploi par l'innovation Pour une relance de l'emploi par l'innovation Cadre conceptuel et accès au capital risque Le 21 avril 2015 Diego F. Angel-Urdinola Economiste Principal Secteur de la Protection sociale et de l emploi L'innovation

Plus en détail

Les Rencontres Européennes de Cluj - Transylvanie. 2E3D «eau, énergie, déchets et développement durable» 9, 10, 11 mai 2013

Les Rencontres Européennes de Cluj - Transylvanie. 2E3D «eau, énergie, déchets et développement durable» 9, 10, 11 mai 2013 Les Rencontres Européennes de Cluj - Transylvanie 2E3D «eau, énergie, déchets et développement durable» 9, 10, 11 mai 2013 Cluj-Napoca / Transylvanie http://www.institutfrancais-roumanie.com Appel à contribution

Plus en détail

POLITIQUE SCIENCE, TECHNOLOGIE ET INNOVATION DE LA CEDEAO (ECOPOST)

POLITIQUE SCIENCE, TECHNOLOGIE ET INNOVATION DE LA CEDEAO (ECOPOST) POLITIQUE SCIENCE, TECHNOLOGIE ET INNOVATION DE LA CEDEAO Présenté par: Prof. Dr. Djénéba TRAORE Directrice Générale Institut de l Afrique de l Ouest Email: Djeneba.Traore@iao.gov.cv Site web: www.westafricainstitute.org

Plus en détail

"High Performance Workplace Event: People mean business"

High Performance Workplace Event: People mean business "High Performance Workplace Event: People mean business" (Cette conférence a été organisée par la Présidence britannique de l'union européenne, avec le soutien de la Commission européenne) Londres, le

Plus en détail

le secteur du livre Continuité Innovation Bruxelles 5 février 2014

le secteur du livre Continuité Innovation Bruxelles 5 février 2014 & le secteur du livre Bruxelles 5 février 2014 Continuité Diversité culturelle Valeur ajoutée européenne Mobilité des œuvres et personnes Impact durable Innovation Penser Public! L ouverture géographique

Plus en détail

évoluer avec les instruments financiers FESI Le Fonds Social Européen Instruments financiers

évoluer avec les instruments financiers FESI Le Fonds Social Européen Instruments financiers évoluer avec les instruments financiers FESI Le Fonds Social Européen Les instruments financiers cofinancés par le Fonds Social Européen sont des outils durables et efficaces pour investir dans la croissance

Plus en détail

COMMENT AMELIORER LE SOUTIEN A L INNOVATION SOCIALE? PERSPECTIVES REGIONALES ET EUROPEENNES

COMMENT AMELIORER LE SOUTIEN A L INNOVATION SOCIALE? PERSPECTIVES REGIONALES ET EUROPEENNES COMMENT AMELIORER LE SOUTIEN A L INNOVATION SOCIALE? PERSPECTIVES REGIONALES ET EUROPEENNES Modération : AGNES HUBERT, Commission européenne (BEPA) TABLE RONDE 1 : COMMENT LES REGIONS ET L UE SOUTIENNENT-ELLES

Plus en détail

«LES MERCREDI DE L ENA» Termes de référence DANS LES PAYS DE L UEMOA»

«LES MERCREDI DE L ENA» Termes de référence DANS LES PAYS DE L UEMOA» REPUBLIQUE DU SENEGAL =-=-=-= PRIMATURE =-=-=-= ECOLE NATIONALE D ADMINISTRATION =-=-=-= «LES MERCREDI DE L ENA» Edition spéciale Termes de référence THEME : «REFORMES DES FINANCES PUBLIQUES DANS LES PAYS

Plus en détail

Guide de formation à l assurance qualité (QualiTraining)

Guide de formation à l assurance qualité (QualiTraining) Guide de formation à l assurance qualité (QualiTraining) Description de projet Mise à jour le 18 mai 2006 Coordinatrice: Equipe de projet: Laura Muresan, EAQUALS / PROSPER-ASE, Roumanie Frank Heyworth,

Plus en détail

Conclusions du Conseil sur la dimension stratégique du patrimoine culturel pour une Europe durable

Conclusions du Conseil sur la dimension stratégique du patrimoine culturel pour une Europe durable COSEIL DE L'UIO EUROPÉEE Conclusions du Conseil sur la dimension stratégique du patrimoine culturel pour une Europe durable Conseil ÉDUCATIO, JEUESSE, CULTURE ET SPORT Bruxelles, 21 mai 2014 Le Conseil

Plus en détail

Fiche «Politique culturelle européenne»

Fiche «Politique culturelle européenne» Fiche «Politique culturelle européenne» Prospective appliquée à la définition d'une politique nationale dans le domaine de la culture et de la communication Fiche variable sur les facteurs de l environnement

Plus en détail

Rapport de planification stratégique

Rapport de planification stratégique Comité sectoriel de la main-d œuvre du commerce de l alimentation Rapport de planification stratégique Décembre 2009 Comité sectoriel de main-d'oeuvre de l'industrie du caoutchouc du Québec 2035, avenue

Plus en détail

PROMOUVOIR L ACCESSIBILITÉ DE L INFORMATION POUR L APPRENTISSAGE TOUT AU LONG DE LA VIE

PROMOUVOIR L ACCESSIBILITÉ DE L INFORMATION POUR L APPRENTISSAGE TOUT AU LONG DE LA VIE PROMOUVOIR L ACCESSIBILITÉ DE L INFORMATION POUR L APPRENTISSAGE TOUT AU LONG DE LA VIE L accès à l information est un droit fondamental de tout apprenant, présentant ou non un handicap et/ou un besoin

Plus en détail

SREP/SC.13/3 19 avril 2015. Réunion du Sous-comité du SREP Washington Mercredi 13 mai 2015. Point 3 de l'ordre du jour

SREP/SC.13/3 19 avril 2015. Réunion du Sous-comité du SREP Washington Mercredi 13 mai 2015. Point 3 de l'ordre du jour Réunion du Sous-comité du SREP Washington Mercredi 13 mai 2015 SREP/SC.13/3 19 avril 2015 Point 3 de l'ordre du jour RAPPORT D'ACTIVITÉ SEMESTRIEL DU SREP (RÉSUMÉ) DÉCISION PROPOSÉE Ayant examiné le Rapport

Plus en détail

Conférence régionale du Forum d Action pour la gouvernance Locale en Afrique Francophone

Conférence régionale du Forum d Action pour la gouvernance Locale en Afrique Francophone Conférence régionale du Forum d Action pour la gouvernance Locale en Afrique Francophone Hôtel Teranga, Saly, Sénégal, du 18-19 Octobre 2011 Note de cadrage Contexte et justification L importance que revêt

Plus en détail

Séminaire national NLAO «Les politiques locales d inclusion active» Lille, 23 novembre 2010

Séminaire national NLAO «Les politiques locales d inclusion active» Lille, 23 novembre 2010 Séminaire national NLAO «Les politiques locales d inclusion active» Lille, 23 novembre 2010 Antoine SAINT-DENIS, Commission européenne, DG Emploi, Affaires sociales, Egalité des chances 2 Antoine SAINT-DENIS

Plus en détail

Paris Europlace Forum financier international 20 avril 2015 «FAVORISER LA CROISSANCE ÉCONOMIQUE EN EUROPE»

Paris Europlace Forum financier international 20 avril 2015 «FAVORISER LA CROISSANCE ÉCONOMIQUE EN EUROPE» Paris Europlace Forum financier international 20 avril 2015 «FAVORISER LA CROISSANCE ÉCONOMIQUE EN EUROPE» Table ronde 3 : Revue de la stabilité financière de la Banque de France «Financement de l économie

Plus en détail

Rétrospective sur le projet de démonstration, en partenariat stratégique et portant sur le développement des transports urbains en Chine

Rétrospective sur le projet de démonstration, en partenariat stratégique et portant sur le développement des transports urbains en Chine Rétrospective sur le projet de démonstration, en partenariat stratégique et portant sur le développement des transports urbains en Chine LIU Liya, Directrice de bureau à la NDRC (Commission nationale du

Plus en détail

L'ELECTRICITE DU FUTUR: UN DÉFI MONDIAL

L'ELECTRICITE DU FUTUR: UN DÉFI MONDIAL sous la direction de Philippe de LADOUCETTE Président de la Commission de régulation de l'énergie Jean-Marie CHEVALIER Professeur à l'université Paris-Dauphine Directeur du Centre de Géopolitique de l'énergie

Plus en détail

EVALUATION FINALE CVE/071. Projet d appui au Programme national d Emploi et de Formation professionnelle

EVALUATION FINALE CVE/071. Projet d appui au Programme national d Emploi et de Formation professionnelle EVALUATION FINALE CVE/071 Projet d appui au Programme national d Emploi et de Formation professionnelle FICHE SYNTHÉTIQUE Pays Titre long du projet Titre court du projet Code LuxDev Cap-Vert Projet d appui

Plus en détail

Programme prévisionnel

Programme prévisionnel la sucrière Lyon Programme prévisionnel JEUDI 21 JUIN 2012 12h00 13h30 14h00 Accueil et inscription des participants Une collation est offerte aux participants à leur arrivée. Inauguration du Village Jean-François

Plus en détail

Finance socialement responsable: une nouvelle architecture financière: l Innovation sociale pour un développement soutenable

Finance socialement responsable: une nouvelle architecture financière: l Innovation sociale pour un développement soutenable Finance socialement responsable: une nouvelle architecture financière: l Innovation sociale pour un développement soutenable 1 Finance socialement responsable Marguerite Mendell Université Concordia CRISES-HEC

Plus en détail

Rapport spécial n 1/2004 "5e PC (1998 à 2002)"

Rapport spécial n 1/2004 5e PC (1998 à 2002) Rapport spécial n 1/2004 "5e PC (1998 à 2002)" Gestion des actions indirectes de RDT relevant du cinquième programme-cadre (5e PC) en matière de recherche et de développement technologique (1998-2002)

Plus en détail

CENTRES D APPUI À LA TECHNOLOGIE ET À L INNOVATION (CATI) GUIDE DE MISE EN ŒUVRE

CENTRES D APPUI À LA TECHNOLOGIE ET À L INNOVATION (CATI) GUIDE DE MISE EN ŒUVRE CENTRES D APPUI À LA TECHNOLOGIE ET À L INNOVATION (CATI) GUIDE DE MISE EN ŒUVRE Le programme de centres d'appui à la technologie et à l'innovation (CATI), mis en place par l'ompi, permet aux innovateurs

Plus en détail

Faire de la liberté d'investissement un vecteur de croissance verte Table ronde sur la liberté d'investissement Avril 2011

Faire de la liberté d'investissement un vecteur de croissance verte Table ronde sur la liberté d'investissement Avril 2011 Faire de la liberté d'investissement un vecteur de croissance verte Table ronde sur la liberté d'investissement Avril 2011 Organisation de coopération et de développement économiques Division de l'investissement,

Plus en détail

PAYS DE LA LOIRE. Fiche d analyse PROGRAMME OPÉRATIONNEL RÉGIONAL FEDER-FSE : QUELLE PLACE POUR L ESS?

PAYS DE LA LOIRE. Fiche d analyse PROGRAMME OPÉRATIONNEL RÉGIONAL FEDER-FSE : QUELLE PLACE POUR L ESS? Fiche d analyse PROGRAMME OPÉRATIONNEL RÉGIONAL FEDER-FSE : QUELLE PLACE POUR L ESS? Version étudiée : version adoptée par la Commission européenne le 16/12/2014. PAYS DE LA LOIRE STRUCTURE GLOBALE DU

Plus en détail

PRE-PROGRAMME SEMINAIRE ECLOSION 2015

PRE-PROGRAMME SEMINAIRE ECLOSION 2015 PREPROGRAMME SEMINAIRE ECLOSION 2015 JEUDI 19 NOVEMBRE PHASE 1 : INSPIRER 19h15 22h15 ACCUEIL & COCKTAIL SOIREE «FAIL NIGHT» Evénement ouvert à tous Une soirée pour changer notre regard sur l échec! Des

Plus en détail

Fiche d information. Action du G8 concernant le Partenariat de Deauville avec les pays arabes en transition

Fiche d information. Action du G8 concernant le Partenariat de Deauville avec les pays arabes en transition Fiche d information Action du G8 concernant le Partenariat de Deauville avec les pays arabes en transition Un an après le début des événements historiques qui ont marqué l Afrique du Nord et le Moyen-

Plus en détail

Programmes inter-entreprises

Programmes inter-entreprises Brochure interactive Programmes inter-entreprises France, 2014-2015 Pour plus d informations sur les lieux, dates et prix de nos training, veuillez consulter www.krauthammer.fr (rubrique Programmes inter-entreprises

Plus en détail

Fiche d'information 1 POURQUOI UN PLAN D'INVESTISSEMENT POUR L'UE?

Fiche d'information 1 POURQUOI UN PLAN D'INVESTISSEMENT POUR L'UE? Fiche d'information 1 POURQUOI UN PLAN D'INVESTISSEMENT POUR L'UE? Depuis la crise financière et économique mondiale, l'ue pâtit de faibles niveaux d investissement. Des efforts collectifs et coordonnés

Plus en détail

Challenge Fund (Fonds d appui) du CGAP sur la Banque à Distance dans l UEMOA

Challenge Fund (Fonds d appui) du CGAP sur la Banque à Distance dans l UEMOA Challenge Fund (Fonds d appui) du CGAP sur la Banque à Distance dans l UEMOA Etat de la banque à distance dans l'uemoa Avec environ 20 initiatives enregistrées auprès de la banque centrale (BCEAO) à la

Plus en détail

FIC/Inf.1 15 juin 2011. Le Cap, Afrique du Sud

FIC/Inf.1 15 juin 2011. Le Cap, Afrique du Sud FIC/Inf.1 15 juin 2011 Le Cap, Afrique du Sud ELABORATION D EXPOSES DIDACTIQUES POUR LE FORUM DES PARTENARIATS 2012 Note : ce document d information sera présenté dans la rubrique «Questions diverses»

Plus en détail

Feuille de Route pour la Conservation du Patrimoine Culturel Numérique

Feuille de Route pour la Conservation du Patrimoine Culturel Numérique Feuille de Route pour la Conservation du Patrimoine Culturel Numérique Contexte Le projet DCH-RP - Feuille de route pour la conservation du patrimoine culturel numérique est une action de coordination

Plus en détail

Promouvoir une croissance intelligente, durable et inclusive. équipe de soutien au. Plan d Action Atlantique. Financé par la

Promouvoir une croissance intelligente, durable et inclusive. équipe de soutien au. Plan d Action Atlantique. Financé par la Promouvoir une croissance intelligente, durable et inclusive pour l Espace Atlantique équipe de soutien au Plan d Action Atlantique Financé par la Qu est ce que l équipe de soutien au Plan d Action? En

Plus en détail

CERI: Centre pour la Recherche et l Innovation dans l Enseignement

CERI: Centre pour la Recherche et l Innovation dans l Enseignement 2 CERI: Centre pour la Recherche et l Innovation dans l Enseignement Qui sommes-nous? Le CERI est reconnu pour être le pionnier de la recherche en éducation, ouvrant de nouveaux domaines d exploration

Plus en détail

FONDATION MAROCAINE POUR L EDUCATION FINANCIÈRE

FONDATION MAROCAINE POUR L EDUCATION FINANCIÈRE FONDATION MAROCAINE POUR L EDUCATION FINANCIÈRE Atelier DAMANE ASSAKANE Aziz ALOUANE DTFE 14 octobre 2014 PLAN I. Contexte international II. Présentation de la Fondation III. Stratégie de l éducation financière

Plus en détail

LE SEPTIÈME PROGRAMME-CADRE

LE SEPTIÈME PROGRAMME-CADRE La recherche européenne en action LE SEPTIÈME PROGRAMME-CADRE (7 e PC) Placer la recherche européenne au premier plan Définir un nouveau standard pour la recherche européenne Le septième programme-cadre

Plus en détail

PRÉSENTATION DE L ALLIANCE CLIMAT DANS LE CADRE DU PLAN ENERGIE CLIMAT TERRITORIAL DU DISTRICT DE BAMAKO

PRÉSENTATION DE L ALLIANCE CLIMAT DANS LE CADRE DU PLAN ENERGIE CLIMAT TERRITORIAL DU DISTRICT DE BAMAKO PRÉSENTATION DE L ALLIANCE CLIMAT DANS LE CADRE DU PLAN ENERGIE CLIMAT TERRITORIAL DU DISTRICT DE BAMAKO PLAN I. PRESENTATION 1. Réseau Carbone 2. Alliance Climat II. PARTENAIRES 1. Mairie du District

Plus en détail

Politique municipale sur l accueil, l intégration et la rétention des personnes immigrantes Juin 2010

Politique municipale sur l accueil, l intégration et la rétention des personnes immigrantes Juin 2010 Politique municipale sur l accueil, l intégration et la rétention des personnes immigrantes Juin 2010 Commissariat aux relations internationales et à l immigration Table des matières Page Déclaration d

Plus en détail

Principaux domaines d'expertise

Principaux domaines d'expertise Principaux domaines d'expertise Élaborer des stratégies, programmes, plans et indicateurs de durabilité Politiques, procédures et plans environnementaux et/ou de durabilité de la société Les règlements

Plus en détail

Soutenir l'esprit d entreprise et l innovation TIC par les jeunes dans le domaine agricole

Soutenir l'esprit d entreprise et l innovation TIC par les jeunes dans le domaine agricole Soutenir l'esprit d entreprise et l innovation TIC par les jeunes dans le domaine agricole Hôtel NH, Arnhem, Pays-Bas, 19 au 21 novembre 2013 Programme Jour 1 Horaire Sessions / Intervenant(s) 08:40-09:00

Plus en détail

Stratégies multicanal. Stockholm, Suède 6-7 avril 2011

Stratégies multicanal. Stockholm, Suède 6-7 avril 2011 Stratégies multicanal Stockholm, Suède 6-7 avril 2011 Programme Version 31/03/11_FR Introduction A l occasion de la réunion 2009 sur les activités de la Région Europe, «les canaux multiples» figuraient

Plus en détail

DISCUSS. Plateforme européenne pour les communautés de pratique dans la formation permanente. Dr. Randolph Preisinger-Kleine

DISCUSS. Plateforme européenne pour les communautés de pratique dans la formation permanente. Dr. Randolph Preisinger-Kleine Le financement de ce projet bénificie du soutien de la Commission européenne DISCUSS Dr. Randolph Preisinger-Kleine Cette publication reflète uniquement les opinions de l'auteur, la Commission ne pouvant

Plus en détail

Inspection générale de l administration de l éducation nationale et de la recherche (IGAENR), Paris, 6 juillet 2004

Inspection générale de l administration de l éducation nationale et de la recherche (IGAENR), Paris, 6 juillet 2004 Gestion des actions indirectes de RDT relevant du cinquième programme-cadre (5e PC) en matière de recherche et de développement technologique (RDT): 1998-2002 Inspection générale de l administration de

Plus en détail

Proposition d orientations nouvelles pour le Dialogue international

Proposition d orientations nouvelles pour le Dialogue international Proposition d orientations nouvelles pour le Dialogue international Document 04 RÉUNION DU GROUPE DE PILOTAGE DU DIALOGUE INTERNATIONAL 4 Novembre 2015, Paris, France Nouvelle orientation du Dialogue international

Plus en détail

Accompagnement de la promotion et du financement de l innovation en Méditerranée (IT1)

Accompagnement de la promotion et du financement de l innovation en Méditerranée (IT1) Accompagnement de la promotion et du financement de l innovation en Méditerranée (IT1) Centre de Marseille pour l intégration en Méditerranée Le CMI, le Centre de Marseille pour l intégration en Méditerranée,

Plus en détail

Principes européens et code de conduite. Préparer et gérer des restructurations pour un avenir durable

Principes européens et code de conduite. Préparer et gérer des restructurations pour un avenir durable Principes européens et code de conduite Préparer et gérer des restructurations pour un avenir durable Une proposition du réseau IRENE Préambule Le réseau IRENE réunit des praticiens, experts, chercheurs,

Plus en détail

SE4ALL PLATEFORME AFRICAINE

SE4ALL PLATEFORME AFRICAINE SE4ALL PLATEFORME AFRICAINE FOURNIR UNE ÉNERGIE ABORDABLE, FIABLE ET DURABLE ÉNERGIE DURABLE POUR TOUS Vision de l Initiative «Énergie durable pour tous» Quelque 590 millions de personnes en Afrique subsaharienne

Plus en détail

Le rôle catalyseur des bailleurs de fonds en microfinance. juin 2005

Le rôle catalyseur des bailleurs de fonds en microfinance. juin 2005 Le rôle catalyseur des bailleurs de fonds en microfinance juin 2005 Ce document a fait l objet d une présentation de Jacques Attali, Président de PlaNet Finance, pendant la conférence Internationale de

Plus en détail

Fonds FEDER-INTERREG. Julie MENARD. CNRS - Délégation Normandie (DR19) Service Partenariat et Valorisation

Fonds FEDER-INTERREG. Julie MENARD. CNRS - Délégation Normandie (DR19) Service Partenariat et Valorisation Fonds FEDER-INTERREG Julie MENARD CNRS - Délégation Normandie (DR19) Service Partenariat et Valorisation Fonds FEDER - INTERREG Politique de cohésion et fonds européens structurels et d investissement

Plus en détail

Examen par les pairs: l économie sociale préparer le terrain pour des réponses innovantes face aux défis actuels

Examen par les pairs: l économie sociale préparer le terrain pour des réponses innovantes face aux défis actuels Add title 2 préparer le terrain pour des réponses innovantes face aux défis actuels L examen par les pairs tenu à Paris (France) les 10 et 11 décembre 2012 était organisé par la Direction générale française

Plus en détail

Appel à Manifestation d'intérêt

Appel à Manifestation d'intérêt AfricaInteract : Renforcement des liens entre la recherche et les décideurs politiques pour l'adaptation au changement climatique en Afrique Appel à Manifestation d'intérêt Recrutement d'un expert pour

Plus en détail

CENTRE OCDE LEED À TRENTE POUR LE DÉVELOPPEMENT LOCAL

CENTRE OCDE LEED À TRENTE POUR LE DÉVELOPPEMENT LOCAL CENTRE OCDE LEED À TRENTE POUR LE DÉVELOPPEMENT LOCAL BROCHURE D INFORMATION 2003-2015 L Organisation de Coopération et de Développement Économique (OCDE) est une organisation intergouvernementale pluridisciplinaire

Plus en détail

1-Thème du chantier : LE DEVELOPPEMENT DURABLE

1-Thème du chantier : LE DEVELOPPEMENT DURABLE Chantier d Emmaus International sur le DEVELOPPEMENT DURABLE Lisbonne du 10 au 18 octobre 2008 1-Thème du chantier : LE DEVELOPPEMENT DURABLE Le thème du développement durable a été choisi étant un vecteur

Plus en détail

CADRE DECENNAL DE PROGRAMMATION CONCERNANT LES MODES DE CONSOMMATION ET DE PRODUCTION DURABLES (10YFP) RIO + 20 ADOPTE LE 10YFP

CADRE DECENNAL DE PROGRAMMATION CONCERNANT LES MODES DE CONSOMMATION ET DE PRODUCTION DURABLES (10YFP) RIO + 20 ADOPTE LE 10YFP CADRE DECENNAL DE PROGRAMMATION CONCERNANT LES MODES DE CONSOMMATION ET DE PRODUCTION DURABLES (10YFP) RIO + 20 ADOPTE LE 10YFP La Conférence des Nations Unies sur le développement durable (Rio +20) a

Plus en détail

GROUPEMENT VOLONTAIRE POUR LE DÉVELOPPEMENT RURAL DURABLE NORD-SUD (GVDRD NORD-SUD) PLAN STRATÉGIQUE TRIENNAL D INTERVENTION : 2013-2015 AOÛT 2012

GROUPEMENT VOLONTAIRE POUR LE DÉVELOPPEMENT RURAL DURABLE NORD-SUD (GVDRD NORD-SUD) PLAN STRATÉGIQUE TRIENNAL D INTERVENTION : 2013-2015 AOÛT 2012 GROUPEMENT VOLONTAIRE POUR LE DÉVELOPPEMENT RURAL DURABLE NORD-SUD (GVDRD NORD-SUD) PLAN STRATÉGIQUE TRIENNAL D INTERVENTION : 2013-2015 AOÛT 2012 1 ÉNONCÉE DE LA PROBLÉMATIQUE ET MOTIVATION Dans certains

Plus en détail

«Challenging social reality, inspiring experiences»

«Challenging social reality, inspiring experiences» «Challenging social reality, inspiring experiences» Cornélia Federkeil-Giroux Mutualité Française représentante de l Association internationale de la mutualité (AIM) 1 L Association internationale de la

Plus en détail

Communiqué de presse

Communiqué de presse Communiqué de presse Sommaire Préambule - Kickstarter dépasse le milliard de dollars collectés - Mouvement de fonds ou épiphénomène? - Un ensemble d opportunités et d enjeux pour les différents acteurs

Plus en détail

ENTREPRENEURS RÉSILIENTS CONTRIBUENT AUX VILLES RÉSILIENTES.

ENTREPRENEURS RÉSILIENTS CONTRIBUENT AUX VILLES RÉSILIENTES. ENTREPRENEURS RÉSILIENTS CONTRIBUENT AUX VILLES RÉSILIENTES. ORGANISATEURS INTRODUCTION Efforts vers la Résilience Développement du secteur privé LES VILLES RÉSILIENTES? La résilience est la capacité d

Plus en détail

SOCIAUX 18 JUIN 2014 ESG UQÀM

SOCIAUX 18 JUIN 2014 ESG UQÀM RENDEZ-VOUS DES ENTREPRENEURS SOCIAUX 18 JUIN 2014 ESG UQÀM LES DÉFIS DU FINANCEMENT ET DE LA MISE EN MARCHÉ PROGRAMMATION PRÉSENTÉ PAR LE PROGRAMME À GO, ON CHANGE LE MONDE! DE L INSTITUT DU NOUVEAU MONDE

Plus en détail

Conclusions du Conseil sur un rôle plus important pour le secteur privé dans la coopération au développement: une perspective orientée vers l'action

Conclusions du Conseil sur un rôle plus important pour le secteur privé dans la coopération au développement: une perspective orientée vers l'action Conseil de l'union Européenne PRESSE FR CONCLUSIONS DU CONSEIL Bruxelles, le 12 décembre 2014 Conclusions du Conseil sur un rôle plus important pour le secteur privé dans la coopération au développement:

Plus en détail

de présenter une optique commune de solutions aux problèmes de développement qui se posent dans ces pays.

de présenter une optique commune de solutions aux problèmes de développement qui se posent dans ces pays. PLAN DU SÉMINAIRE Guide de bonnes pratiques en matière de développement dans les pays les plus défavorisés de l environnement Euro méditerranéen Education, Egalité entre hommes et femmes et Etat de droit

Plus en détail

Simplifier vos projets d avenir

Simplifier vos projets d avenir Simplifier vos projets d avenir FINANCEMENT Ouvrir à nos clients l accès aux marchés de capitaux publics et privés par le biais de formules innovatrices d emprunt et de recapitalisation. S O L U T I O

Plus en détail

Créer son propre emploi Pourquoi? Pour qui? Et Comment? Par Alain Cadoret

Créer son propre emploi Pourquoi? Pour qui? Et Comment? Par Alain Cadoret Créer son propre emploi Pourquoi? Pour qui? Et Comment? Par Alain Cadoret Qui suis-je? ATTENTION! Référence :Profession entrepreneur : Gasse et d Amours. Avoir un potentiel d entrepreneur c est une chose,

Plus en détail

Succès d une entreprise étrangère dans la pénétration du secteur financier en Amérique Latine

Succès d une entreprise étrangère dans la pénétration du secteur financier en Amérique Latine Succès d une entreprise étrangère dans la pénétration du secteur financier en Amérique Latine Coface - Natixis a décidé d internationaliser son activité d assurance crédit en Amérique Latine en 1997. Le

Plus en détail

De la formation continue à la formation tout au long de la vie

De la formation continue à la formation tout au long de la vie De la formation continue à la formation tout au long de la vie Enjeux et débats pour les universités en Europe Michel Feutrie Président de EUCEN Une grande confusion dans les termes utilisés Sous le terme

Plus en détail

Les personnes handicapées ont les mêmes droits

Les personnes handicapées ont les mêmes droits Les personnes handicapées ont les mêmes droits La stratégie européenne 2010-2020 en faveur des personnes handicapées Commission européenne Égalité des droits, égalité des chances La valeur ajoutée européenne

Plus en détail

Madame la Ministre, Madame la Commissaire Vassiliou, Mesdames et Messieurs,

Madame la Ministre, Madame la Commissaire Vassiliou, Mesdames et Messieurs, Madame la Ministre, Madame la Commissaire Vassiliou, Mesdames et Messieurs, Je suis ravi d' être ici ce soir pour le lancement officiel du programme Horizon 2020 en France. Avec près de 80 milliards d'euros

Plus en détail

FONDS DE COMMERCE DES FEMMES DE LA CEDEAO

FONDS DE COMMERCE DES FEMMES DE LA CEDEAO NOTE CONCEPTUELLE FONDS DE COMMERCE DES FEMMES DE LA CEDEAO 1 INTRODUCTION Le Centre pour les Energies Renouvelables et l'efficacité Energétique de la CEDEAO (CEREEC) a lancé en 2013 un programme phare

Plus en détail

COMMISSION EUROPEENNE DIRECTION GENERALE DES AFFAIRES MARITIMES ET DE LA PECHE

COMMISSION EUROPEENNE DIRECTION GENERALE DES AFFAIRES MARITIMES ET DE LA PECHE COMMISSION EUROPEENNE DIRECTION GENERALE DES AFFAIRES MARITIMES ET DE LA PECHE FORUM ATLANTIQUE 1. VISION L'énorme potentiel économique de nos mers et océans reste largement inexploité. Les énergies marines,

Plus en détail

ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE COMITÉ DU DÉVELOPPEMENT ET DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE (CDIP)

ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE COMITÉ DU DÉVELOPPEMENT ET DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE (CDIP) OMPI CDIP/5/5 Corr. ORIGINAL : anglais DATE : 21 juillet 2010 ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE F COMITÉ DU DÉVELOPPEMENT ET DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE (CDIP) Cinquième session

Plus en détail

Comment passer efficacement de la recherche technologique au marché?

Comment passer efficacement de la recherche technologique au marché? Comment passer efficacement de la recherche technologique au marché? 3 Principaux objectifs de l atelier Partager les ambitions de l axe Innovation technologique, transfert et KET de la SRI SI visant à

Plus en détail

Accélérer la croissance des PME grâce à l innovation et à la technologie

Accélérer la croissance des PME grâce à l innovation et à la technologie CONSEIL NATIONAL DE RECHERCHES CANADA PROGRAMME D AIDE À LA RECHERCHE INDUSTRIELLE Accélérer la croissance des PME grâce à l innovation et à la technologie Apperçu PARI-CNRC : Qui sommes-nous? Quel est

Plus en détail

La création d une agence autonome présenterait les avantages et inconvénients suivants, recensés à travers l étude:

La création d une agence autonome présenterait les avantages et inconvénients suivants, recensés à travers l étude: RÉSUMÉ Contexte de l étude Le 4 septembre 2003, le Parlement européen a adopté une résolution contenant des recommandations à la Commission sur les langues européennes régionales et moins répandues les

Plus en détail

La gestion de la clientèle pour le commerce et l artisanat : vos clients et leurs besoins

La gestion de la clientèle pour le commerce et l artisanat : vos clients et leurs besoins Qu une entreprise cherche à s adapter à son environnement et/ou à exploiter au mieux ses capacités distinctives pour développer un avantage concurrentiel, son pilotage stratégique concerne ses orientations

Plus en détail

De l Economie sociale à l entrepreneuriat social

De l Economie sociale à l entrepreneuriat social De l Economie sociale à l entrepreneuriat social Des enjeux d actualité Un Paradoxe Très présente dans notre vie quotidienne. Méconnue du grand public. Un Regain d actualité Le chômage de masse La mondialisation

Plus en détail

LA MAISON RÉGIONALE DES ENTREPRISES

LA MAISON RÉGIONALE DES ENTREPRISES LA MAISON RÉGIONALE DES ENTREPRISES I. Présentation de l action La Région Guadeloupe a créé en 2007 une Agence régionale de développement économique (ARDE) afin de se doter d un outil performant capable

Plus en détail

ANNEXES. à la COMMUNICATION DE LA COMMISSION AU PARLEMENT EUROPÉEN ET AU CONSEIL

ANNEXES. à la COMMUNICATION DE LA COMMISSION AU PARLEMENT EUROPÉEN ET AU CONSEIL COMMISSION EUROPÉENNE Bruxelles, le 23.7.2014 COM(2014) 520 final ANNEXES 1 to 3 ANNEXES à la COMMUNICATION DE LA COMMISSION AU PARLEMENT EUROPÉEN ET AU CONSEIL L'efficacité énergétique: quelle contribution

Plus en détail

ILE-DE-FRANCE. Fiche d analyse PROGRAMME OPÉRATIONNEL RÉGIONAL FEDER-FSE : QUELLE PLACE POUR L ESS?

ILE-DE-FRANCE. Fiche d analyse PROGRAMME OPÉRATIONNEL RÉGIONAL FEDER-FSE : QUELLE PLACE POUR L ESS? Fiche d analyse PROGRAMME OPÉRATIONNEL RÉGIONAL FEDER-FSE : QUELLE PLACE POUR L ESS? Version étudiée : version adoptée par la Commission européenne le 18/12/2014. ILE-DE-FRANCE PRÉSENTATION GÉNÉRALE Les

Plus en détail

Conseil des ministres franco-allemand Paris, le 19 février 2014. Déclaration conjointe Energie, climat et développement durable

Conseil des ministres franco-allemand Paris, le 19 février 2014. Déclaration conjointe Energie, climat et développement durable Conseil des ministres franco-allemand Paris, le 19 février 2014 Déclaration conjointe Energie, climat et développement durable Face à la réalité indéniable du réchauffement global, l Allemagne et la France

Plus en détail

De meilleures statistiques pour des vies meilleures. PARIS21 Partenariat statistique au service du développement au XXIe siècle

De meilleures statistiques pour des vies meilleures. PARIS21 Partenariat statistique au service du développement au XXIe siècle De meilleures statistiques pour des vies meilleures PARIS21 Partenariat statistique au service du développement au XXIe siècle Présentation de PARIS21 PARIS21 est l acronyme de l anglais Partnership in

Plus en détail

Plan d Action de Gaborone sur les Activités des Noms Géographiques en Afrique

Plan d Action de Gaborone sur les Activités des Noms Géographiques en Afrique Distr.: GÉNÉRALE NATIONS UNIES CONSEIL ÉCONOMIQUE ET SOCIAL COMMISSION ÉCONOMIQUE POUR L AFRIQUE E/ECA/STATCOM/3/19 novembre 2011 FRANÇAIS Original : ANGLAIS Troisième réunion de la Commission africaine

Plus en détail

Clôture du Sommet Bancaire Francophone en France

Clôture du Sommet Bancaire Francophone en France Clôture du Sommet Bancaire Francophone en France Yousif: Vers la création d une union de banques francophones Torbey: Importance du rôle financier de Beyrouth Obolensky: Nécessité de promouvoir la coopération

Plus en détail

Améliorer la gouvernance des Services Publics d'emploi pour de meilleurs résultats sur l'emploi

Améliorer la gouvernance des Services Publics d'emploi pour de meilleurs résultats sur l'emploi Améliorer la gouvernance des Services Publics d'emploi pour de meilleurs résultats sur l'emploi Congrès Mondial de l AMSEP Istanbul, 6 mai 2015 Sylvain Giguère, Directeur de la division LEED, OCDE Pourquoi

Plus en détail

Réunion inaugurale du Réseau de la société civile du mouvement en faveur du renforcement de la nutrition 11 juin 2013, Washington D.C.

Réunion inaugurale du Réseau de la société civile du mouvement en faveur du renforcement de la nutrition 11 juin 2013, Washington D.C. Réunion inaugurale du Réseau de la société civile du mouvement en faveur du renforcement de la nutrition 11 juin 2013, Washington D.C. Résumé La réunion inaugurale du Réseau de la société civile du mouvement

Plus en détail

INNOVATIONS & FOURNISSEURS

INNOVATIONS & FOURNISSEURS Sujets d actualité, débats, perspectives, enjeux Tendances Achats vous donne la parole et analyse pour vous le monde des Achats. INNOVATIONS & FOURNISSEURS «La prise en charge de l innovation fournisseur

Plus en détail

Nouvelle stratégie européenne d action pour la jeunesse «Investir en faveur de la jeunesse et la mobiliser»

Nouvelle stratégie européenne d action pour la jeunesse «Investir en faveur de la jeunesse et la mobiliser» Nouvelle stratégie européenne d action pour la jeunesse «Investir en faveur de la jeunesse et la mobiliser» Odile Quintin Directrice générale de la DG Education et Culture Commission européenne Bruxelles,

Plus en détail

Groupe de travail. Renforcer la confiance mutuelle RAPPORT

Groupe de travail. Renforcer la confiance mutuelle RAPPORT Groupe de travail Renforcer la confiance mutuelle RAPPORT Les participants ont tous reçu une copie du rapport particulièrement riche du précédent groupe de travail. A l issue des rapports des représentantes

Plus en détail

PREMIERE PARTIE POLITIQUE D INVESTISSEMENT SS?

PREMIERE PARTIE POLITIQUE D INVESTISSEMENT SS? STRUCTURE DU CADRE DE POLITIQUE D INVESTISSEMENT DE LA CEDEAO Dr Jonathan A Aremu Consultant Marché commun d investissement de la CEDEAO Département du Secteur Privé Tel: 234-1-8033061476 E-mail: marketlinkconsults@yahoo.com

Plus en détail

Faciliter l emploi des jeunes à travers la création d emplois et le développement de l entreprenariat en Tunisie. Automne 2015

Faciliter l emploi des jeunes à travers la création d emplois et le développement de l entreprenariat en Tunisie. Automne 2015 Faciliter l emploi des jeunes à travers la création d emplois et le développement de l entreprenariat en Tunisie Automne 2015 2 La nécessité de créer des emplois La révolution tunisienne a entre autres

Plus en détail

PARCOURS DE SANTÉ DES PATIENTS :

PARCOURS DE SANTÉ DES PATIENTS : PARCOURS DE SANTÉ DES PATIENTS : QUELS NOUVEAUX DÉFIS, QUELLES NOUVELLES OPPORTUNITÉS POUR LES ACTEURS DE SANTÉ? :: CERTIFICAT 7 modules de mars à décembre 2015 :: Public visé Professionnel médical et

Plus en détail

Conclusions du Conseil sur l'éducation et la formation à l'esprit d'entreprise

Conclusions du Conseil sur l'éducation et la formation à l'esprit d'entreprise Conseil de l'union Européenne PRESSE FR CONCLUSIONS DU CONSEIL Bruxelles, le 12 décembre 2014 Conclusions du Conseil sur l'éducation et la formation à l'esprit d'entreprise Conseil EDUCATION, JEUNESSE,

Plus en détail

Discours de S.E. M. Renato Brunetta Ministre de l Administration Publique et de l Innovation, Italie. Conférence Ministérielle MENA-OCDE 2009

Discours de S.E. M. Renato Brunetta Ministre de l Administration Publique et de l Innovation, Italie. Conférence Ministérielle MENA-OCDE 2009 Discours de S.E. M. Renato Brunetta Ministre de l Administration Publique et de l Innovation, Italie Conférence Ministérielle MENA-OCDE 2009 Marrakech, 22-23 Novembre 2009 Une gouvernance efficace garantissant

Plus en détail

Définir un Programme opérationnel multi-fonds pour la rénovation énergétiquement efficiente des bâtiments

Définir un Programme opérationnel multi-fonds pour la rénovation énergétiquement efficiente des bâtiments Fonds structurels 2014-2020 Guide pratique Définir un Programme opérationnel multi-fonds pour la rénovation énergétiquement efficiente des bâtiments Vous définissez à l heure actuelle les Programmes opérationnels

Plus en détail

Le conseil en développement durable Un boom en voie de maturation?

Le conseil en développement durable Un boom en voie de maturation? Le conseil en Un boom en voie de maturation? Auteurs : Rodolphe Deborre Directeur Construction Positive Le 12 juin 2007 Je suis ou j étais un consultant en 2003-2006: SymbioseS Conseil opérationnel en

Plus en détail

Synthèse Programme Opérationnel National du Fonds Social Européen «Pour l Emploi et l Inclusion Sociale en Métropole» 2014-2020

Synthèse Programme Opérationnel National du Fonds Social Européen «Pour l Emploi et l Inclusion Sociale en Métropole» 2014-2020 Union européenne Synthèse Programme Opérationnel National du Fonds Social Européen «Pour l Emploi et l Inclusion Sociale en Métropole» 2014-2020 Une nouvelle politique de cohésion en réponse aux défis

Plus en détail