Fractures Et Entorses De La Main, Quelques points Importants!

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Fractures Et Entorses De La Main, Quelques points Importants!"

Transcription

1 Fractures Et Entorses De La Main, Quelques points Importants!

2 Quelques chiffres: On estime les accidents de la main à environ par an en France Dont considérés comme grave. 1/3 des accidents de travail concerne la main 1/10 des accidents de la main entraîne une incapacité permanente partielle

3 A-Les fractures

4 Le plus souvent considérées à tort comme des fractures mineures Mais en cas de traitement incorrect, elles entraînent immanquablement des raideurs, avec déficit fonctionnel secondaire

5 Raideur car: Les fractures sont toujours accompagnée de contusion des parties molles environnantes Ces parties molles étant source de fibrose, entraînant collage tendineux et enraidissement articulaire.

6

7 Prévention: quelques règles de bases Immobiliser le minimum d articulation Ne pas immobiliser plus de trois semaines Encourager le patient à mobiliser activement les articulations non immobilisées Immobiliser les articulations en position «intrinsèque plus»

8 Position intrinsèque plus = Position de la main reproduisant l action des muscles intrinsèques (muscles interosseux: fléchisseurs des MCP et lombricaux: extenseur des IP), mettant en tension maximum les ligaments latéraux. Donc toujours immobiliser la MCP en flexion, et les IP en extension

9

10 1-les fractures des 4 derniers métacarpiens

11 Se souvenir que: La flexion des quatre derniers doigts est harmonieuse, et les lignes convergent. La convergence en flexion se fait au niveau de l éminence thénar, en un point, au niveau du tubercule du scaphoïde carpien

12

13 Pour rechercher une fracture d un métacarpien: Toujours demander au patient de fléchir activement les 4 derniers doigt: Pour déceler une angulation et/ou un raccourcissement du métacarpien fracturé Trouble objectivé par le chevauchement du doigt concerné sur celui d à coté, ou la perturbation de l enroulement digital harmonieux.

14 Un recouvrement même partiel d un doigt sur l autre signe un trouble rotatoire, et donc la nécessité d un traitement chirurgical. Le risque étant la formation d un cal vicieux, gênant à la fois le fonctionnement du doigt lésé, et celui de ses voisins.

15

16 a- fracture de la base des métacarpiens Un risque est présent lorsque la fracture est articulaire: elles sont généralement associées à une luxation carpométacarpienne à rechercher sur le cliché de profil. L abord chirurgical est alors indispensable.

17 b- fracture diaphysaire Traitement fonctionnel pour toutes fractures fermées, non déplacée, sans trouble rotatoire, ou raccourcissement.

18 Une attelle dorsale ou palmaire est mise en place pour trois semaines. Elle immobilise le poignet en légère extension, et les articulations métacarpo-phalangiennes fléchies. A l'issue de l'immobilisation, une syndactylisation du doigt atteint avec le doigt voisin pendant quinze jours supplémentaire permet de retrouver toute la mobilité

19 A noter: Les trouble de la rotation des doigts sont facilement évités en immobilisant le doigt fracturé avec le doigt voisin: soit sur une attelle, et en contrôlant que l'orientation des deux ongles est la même, soit par syndactylisation; la mobilisation active en flexion extension par le blessé, évitera toute consolidation en position vicieuse.

20

21 c-fracture du col des métacarpiens Le traitement dépend du degré d angulation. Le 2éme et 3ème métacarpiens sont des métacarpiens fixes, la tolérance de l'angulation est donc moins importantes. L indication chirurgical est portée à partir de 30 d angulation pour le 5ème métacarpiens, à partir de moins de 20 pour le 2ème et 3ème métacarpiens.

22 d-fracture de la tête Souvent articulaire et comminutive, elle relève d une réduction chirurgical.

23 2-fracture du premier métacarpien Elle nécessite toujours un avis orthopédique: Il y a des contraintes de traction en adduction dues aux insertions musculotendineuses sur la colonne du pouce. Il y a donc un risque de déplacement du 1er métacarpien vers le 2ème au niveau de sa tête, renfermant ainsi la commissure et gênant la fonction ultérieur pour les mouvements de préhension de la main.

24 3-fractures des phalanges Contrairement aux fractures des métacarpiens, elles sont beaucoup plus exposées aux complications vasculonerveuses et surtout tendineuses

25 Par ailleurs, elles devront toujours être ré-adressées vers un orthopédiste étant donné leur risque de déplacement secondaire important

26 a-fractures de P 3 Toujours rechercher une lésion du tendon du fléchisseurs profond ou de l extenseur, tout d eux inséré à la base de P3 Tout arrachement osseux de la base de P3 ne doit donc pas être ignoré, même si l examen clinique n est pas significatif

27

28 b-fractures de P2 De même que pour P3, c est le lieu d insertion de tendon: le fléchisseurs commun superficiel, et l extenseur.

29 c-fractures de P1 Elles sont plus souvent déplacé à la phase aiguë car il n y a pas d insertion tendineuses larges

30 Traitement non chirurgical Le choix du traitement fonctionnel ou orthopédique se fait en fonction de la douleur Traitement fonctionnel=syndactylie tant que la douleur persiste Traitement orthopédique=attelle

31 B-les entorses

32 1-entorse du LLI

33 la MCP du pouce Stabilité essentielle pour la fiabilité des prises pouces-index Stabilité conditionné par l intégrité de deux ligaments: le ligaments latéral interne et externe

34 Le risque en l absence de prise en charge adaptée: Laxité chronique avec instabilité Puis une arthropathie dégénérative douloureuse difficile à traiter

35 Surtout: avant toute mobilisation, la réalisation de radiographies standards de face et de profil de la colonne du pouce s'impose

36 Radiographie avant tout examen, car: permet d'éliminer une fracture et de rechercher un arrachement osseux. -Si ce fragment osseux n'est pas déplacé, la lésion est assimilée à une entorse de moyenne gravité, le traitement est orthopédique. -En cas d'arrachement ligamentaire avec avulsion osseuse et déplacement, il s'agit d'une entorse grave le traitement est chirurgical. -Si les clichés standards sont normaux, il faut reprendre l'examen clinique et apprécier le degré de laxité

37 classification Pas de laxité = entorse bénigne Laxité inférieure à 30 (par rapport au côté sain) avec arrêt net = entorse de moyenne gravité Laxité supérieure à 30 ou avec arrêt mou = entorse grave (rupture complète)

38 Effet Stener le LLI est recouvert d'une expansion aponévrotique du muscle adducteur du pouce (la " dossière " de l'adducteur). Lors d'un mouvement brutal d'hyper abduction, le ligament est arraché de son insertion distale. Il y a donc passage de l extrémité proximale au dessus de l aponévrose adducteur. C'est la classique lésion de Stener, qui ne peut cicatriser spontanément étant donné que les deux extrémités du ligaments ne sont plus en contact. elle nécessitera donc une réparation chirurgicale.

39 2-entorse de l IPP

40 Les entorses des articulations des doigts sont très fréquentes Le plus souvent le doigt se "retourne à l envers", entraînant une déchirure de la plaque palmaire qui est un ligament situé face palmaire. Une déchirure d un ligament latéral est très souvent associée.

41 Deux séquelles sont possibles -une instabilité de l articulation est possible du fait de la détente du ligament traumatisé. -l enraidissement de l articulation sous forme d un déficit de l extension. L articulation a été immobilisée en flexion et la plaque palmaire (gros ligament du doigt) a cicatrisée en se rétractant, empêchant le doigt de s allonger complètement.

42 Il faut veiller tout au long du traitement à éviter cette rétraction, en vérifiant que le patient conserve l extension complète. Si vous voyez que vous commencez à perdre quelques degrés d extension il faut reprendre contact avec votre chirurgien.

43 Au début, une attelle maintient l articulation en extension pendant 8 jours. Cette attelle ne prend que l articulation concernée laissant libres les articulations voisines. Après une semaine, l attelle est enlevée et le doigt est attaché au doigt voisin.

44 conclusion La main est une structure anatomique complexe. Ne pas sous estimer les traumatismes de la main laissant de trop nombreuses séquelles.

45 Et surtout:

46 Éviter le sport.

47 MERCI!!!!!

LES TRAUMATISMES OSTEO-ARTICULAIRES DE LA MAIN

LES TRAUMATISMES OSTEO-ARTICULAIRES DE LA MAIN LES TRAUMATISMES OSTEO-ARTICULAIRES DE LA MAIN Dr. D. Guinard Au niveau de la main, nous pouvons rencontrer des lésions analogues à celles rencontrées au niveau de toutes les articulations ainsi qu'au

Plus en détail

Entorses et luxations digitales Pr. Philippe PELISSIER

Entorses et luxations digitales Pr. Philippe PELISSIER digitales Pr. Philippe PELISSIER Service de Chirurgie Plastique Centre F.X. Michelet CHU de Bordeaux www.e-plastic.fr Anatomie Conduite à tenir Pouce - Luxation du pouce - Entorse du pouce / testing -

Plus en détail

Introduction. Fractures des Métacarpiens et des Phalanges. Anatomie. Physiologie. Anatomie. Anatomie. Fréquence+++ Bénins / Séquelles Fonctionnelles

Introduction. Fractures des Métacarpiens et des Phalanges. Anatomie. Physiologie. Anatomie. Anatomie. Fréquence+++ Bénins / Séquelles Fonctionnelles Fractures des et des Phalanges Introduction Fréquence+++ Bénins / Séquelles Fonctionnelles Anatomie: Rapports Os, Tendons, Dynamique articulaire Ph SCHIELE H.I.A. Clermont Tonnerre - C.H.U. Cavale Blanche

Plus en détail

Ruptures sous-cutanées des tendons extenseurs de la main

Ruptures sous-cutanées des tendons extenseurs de la main Orthopédie/89 Entretiens de Bichat Chirurgie 11 sept. 2000 Amphi C 14 h 15 Ruptures sous-cutanées des tendons extenseurs de la main E. Masmejean*, F. Téboul*, Y. Le Bellec*, J.Y. Alnot* **** Département

Plus en détail

PRÉSERVER LA MOBILITÉ ENTORSES ET LUXATIONS DES DOIGTS LONGS. SOMMAIRE!Les atteintes proximales. de la chaîne digitale P.2

PRÉSERVER LA MOBILITÉ ENTORSES ET LUXATIONS DES DOIGTS LONGS. SOMMAIRE!Les atteintes proximales. de la chaîne digitale P.2 DOSSIER FMC ENTORSES ET LUXATIONS DES DOIGTS LONGS 1 PRÉSERVER LA MOBILITÉ SOMMAIRE!Les atteintes proximales de la chaîne digitale P.!IPP UNE ARTICULATION TRÈS EXPOSÉE. Traumatismes fermés et récents des

Plus en détail

Institut Régional de Réadaptation Nancy DUHAM 2010

Institut Régional de Réadaptation Nancy DUHAM 2010 C. Gable - DUHAM 2010 Les orthèses provisoires en pathologie traumatique LES FRACTURES DIGITALES LA MAIN COMPLEXE LES ENTORSES DIGITALES Institut Régional de Réadaptation Nancy DUHAM 2010 Colette Gable,

Plus en détail

La main traumatique: traumatismes ostéo- articulaires des doigts longs. DR Moughabghab

La main traumatique: traumatismes ostéo- articulaires des doigts longs. DR Moughabghab La main traumatique: traumatismes ostéo- articulaires des doigts longs. DR Moughabghab Rappel anatomique! Phalanges: P1 P2 P3 = os longs! Articulations IP = trochléennes un seul degré de liberté. - tête

Plus en détail

L appareil locomoteur

L appareil locomoteur L appareil locomoteur Plan Introduction Anatomie physiologie Orthopédie - Traumatologie Rhumatologie Pathologies infectieuses Pathologies tumorales Pathologies neuro- dégénératives Répercussions de ces

Plus en détail

Veuillez faire parvenir vos commentaires ou suggestions à Dr Sasha Dubrovsky à sasha.dubrovsky@mcgill.ca.

Veuillez faire parvenir vos commentaires ou suggestions à Dr Sasha Dubrovsky à sasha.dubrovsky@mcgill.ca. Lignes directrices pour la prise en charge des fractures à l urgence de L Hôpital de Montréal pour enfants Le présent document a été conçu pour aider les médecins de notre département d urgence de soins

Plus en détail

Imagerie des tendons du poignet et de la main

Imagerie des tendons du poignet et de la main Imagerie des tendons du poignet et de la main Philippe MATHIEU G.Morvan, M.Wybier Wybier,, V.Vuillemin-Bodaghi Vuillemin-Bodaghi, J.Busson 5 rue Alfred Bruneau, Paris Imagerie des tendons du poignet et

Plus en détail

LESIONS LIGAMENTAIRES DU GENOU.

LESIONS LIGAMENTAIRES DU GENOU. LESIONS LIGAMENTAIRES DU GENOU. I. GENOU 1. Généralités. 3 articulations : - fémoro-tibiale médiale : la stabilité - Fémoro-tibiale latérale : la rotation. - Fémoro-patellaire : la flexion. Amplitudes

Plus en détail

REEDUCATION DES TENDONS FLECHISSEURS. Les tendons fléchisseurs. Les tendons fléchisseurs. Les tendons fléchisseurs 23/05/2012 LES TENDONS FLECHISSEURS

REEDUCATION DES TENDONS FLECHISSEURS. Les tendons fléchisseurs. Les tendons fléchisseurs. Les tendons fléchisseurs 23/05/2012 LES TENDONS FLECHISSEURS REEDUCATION DES TENDONS FLECHISSEURS Docteur Anne Foisneau-Lottin, Docteur Didier Pétry, Colette Gable, Ergothérapeute, Cécile Lechaudel, Kinésithérapeute, Hôpital Jeanne d Arc - IRR NANCY LES TENDONS

Plus en détail

REEDUCATION RISQUES APRES LESIONS DES TENDONS EXTENSEURS LESIONS DES TENDONS EXTENSEURS. Adhérences péritendineuses LESIONS DES TENDONS EXTENSEURS

REEDUCATION RISQUES APRES LESIONS DES TENDONS EXTENSEURS LESIONS DES TENDONS EXTENSEURS. Adhérences péritendineuses LESIONS DES TENDONS EXTENSEURS REEDUCATION APRES LESIONS RISQUES DES TENDONS Dr A. FOISNEAU LOTTIN, C. GABLE, Dr D. PETRY, C. LECHAUDEL HJA Dommartin les toul IRR NANCY Ruptures tendineuses Distension de la suture Adhérences péritendineuses

Plus en détail

LA MAIN DU BOXEUR. Dr. Jean-Jacques Menuet, médecin régional du Comité de Picardie, membre de la Commission médicale de la FFB

LA MAIN DU BOXEUR. Dr. Jean-Jacques Menuet, médecin régional du Comité de Picardie, membre de la Commission médicale de la FFB 1 LA MAIN DU BOXEUR Dr. Jean-Jacques Menuet, médecin régional du Comité de Picardie, membre de la Commission médicale de la FFB http://www.medecinedusportconseils.com/ Ce document est à destination des

Plus en détail

FRACTURE DE POUTEAU COLLE

FRACTURE DE POUTEAU COLLE FRACTURE DE POUTEAU COLLE 1/ Définition C est la fracture de l extrémité inférieure du radius, sus articulaire. (généralement suite à un traumatisme direct) C est la fracture la plus fréquente chez l adulte

Plus en détail

Traumatologie du Membre Inférieur. Service de Chirurgie Orthopédique et Traumatologique CHU Dijon

Traumatologie du Membre Inférieur. Service de Chirurgie Orthopédique et Traumatologique CHU Dijon Traumatologie du Membre Inférieur Service de Chirurgie Orthopédique et Traumatologique CHU Dijon Fractures du col du fémur Fractures du col de fémur Fracture très fréquente chez le sujet âgé Ostéoporose

Plus en détail

orteils ou «griffes d orteils»

orteils ou «griffes d orteils» FICHE D INFORMATION PATIENT : les déformations des orteils ou «griffes d orteils» Madame, monsieur, votre chirurgien vient de vous proposer une prise en charge chirurgicale pour votre pathologie du pied

Plus en détail

> Pathologie du pied. Fractures du calcanéum Fractures des métatarsiens Stratégies de prise en charge : aspect médico-économique

> Pathologie du pied. Fractures du calcanéum Fractures des métatarsiens Stratégies de prise en charge : aspect médico-économique > Pathologie du pied Fractures du calcanéum Fractures des métatarsiens Stratégies de prise en charge : aspect médico-économique > Fracture du calcanéus Anatomie Thalamus Sustentaculum tali Tubérosité Corps

Plus en détail

Le poignet douloureux chronique. Philippe SAMSON Institut de la Main et du Membre Supérieur Clinique Monticelli - Marseille

Le poignet douloureux chronique. Philippe SAMSON Institut de la Main et du Membre Supérieur Clinique Monticelli - Marseille Le poignet douloureux chronique Philippe SAMSON Institut de la Main et du Membre Supérieur Clinique Monticelli - Marseille Squelette Squelette! Avant-bras: -! Radius Squelette! Avant-bras: -! Radius -!

Plus en détail

Tendinites et ténosynovites du poignet et des doigts

Tendinites et ténosynovites du poignet et des doigts Tendinites et ténosynovites du poignet et des doigts En pratiques sportives (et autres) Dr Durand-Bailloud Rééducation Fonctionnelle Centre Albert Trillat Lyon 28 03 2014 Ce dont je ne vous parlerai pas

Plus en détail

Fracture du scaphoïde

Fracture du scaphoïde Fracture du scaphoïde Pouvez vous répondre à ces 10 questions? Christian Dumontier SOS Mains saint Antoine Merci à Roure, Herbert 10 Questions Fréquence Signes cliniques Les radios à prescrire Classification

Plus en détail

Les fractures de l extrémité inférieure du radius (238) Professeur Dominique SARAGAGLIA Mars 2003

Les fractures de l extrémité inférieure du radius (238) Professeur Dominique SARAGAGLIA Mars 2003 Les fractures de l extrémité inférieure du radius (238) Professeur Dominique SARAGAGLIA Mars 2003 Pré-Requis : Anatomie descriptive et fonctionnelle de l extrémité inférieure du radius Résumé : Les fractures

Plus en détail

Les entorses de genou aux urgences. Dr F. Carlier CHU St Pierre Symposium des urgences 09/12/2014. seminaires iris

Les entorses de genou aux urgences. Dr F. Carlier CHU St Pierre Symposium des urgences 09/12/2014. seminaires iris Les entorses de genou aux urgences Dr F. Carlier CHU St Pierre Symposium des urgences 09/12/2014 Généralités Lésions fréquentes liées aux pratiques sportives 85% (sport avec mvt de pivot et sauts) Lésions

Plus en détail

Correction de la griffe ulnaire et Restauration de la flexion en volet des doigts longs

Correction de la griffe ulnaire et Restauration de la flexion en volet des doigts longs Correction de la griffe ulnaire et Restauration de la flexion en volet des doigts longs Dr Bertrand Bauer Hôpital privé d Antony Clinique de la main de Paris drbertrandbauer.fr 1 Paralysie ulnaire des

Plus en détail

Traitements conservateur et chirurgical des lésions dégénératives des articulations digitales

Traitements conservateur et chirurgical des lésions dégénératives des articulations digitales L arthrose digitale est extrêmement fréquente et souvent bien tolérée. Les crises sont de périodicité et d intensité variables. Le facteur héréditaire est net et les associations avec les atteintes des

Plus en détail

Syndrome du canal carpien

Syndrome du canal carpien Syndrome du canal carpien Dr Xavier Martinache Qu est ce que le syndrome du canal carpien? Le syndrome du canal carpien correspond à une compression d un gros nerf situé dans la paume de votre main :le

Plus en détail

Cher Patient, Os iliaque. Bourrelet cotyloïdien. Tête fémorale. Col fémoral. Fémur

Cher Patient, Os iliaque. Bourrelet cotyloïdien. Tête fémorale. Col fémoral. Fémur CherPatient, Vous êtes de plus en plus nombreux à souffrir d une destruction progressive de vos articulations qui diminue plus ou moins votre mobilité et altère votre qualité de vie. Grâce aux progrès

Plus en détail

> Entorse du genou. Plan

> Entorse du genou. Plan > Le genou Luxations traumatiques du genou : clinique, complications Entorses du genou : clinique, complications Ligaments latéraux, croisés Strapping du genou Stratégies de prise en charge : aspect médico-économique

Plus en détail

RESSRR A. AMALOU, A.HAMADOUCHE, I. ABAOUB, S.BENOUDINA. H. ZIDANI C.H.U. DE SETIF SACOT-ORAN 2015

RESSRR A. AMALOU, A.HAMADOUCHE, I. ABAOUB, S.BENOUDINA. H. ZIDANI C.H.U. DE SETIF SACOT-ORAN 2015 RESSRR A. AMALOU, A.HAMADOUCHE, I. ABAOUB, S.BENOUDINA. H. ZIDANI C.H.U. DE SETIF SACOT-ORAN 2015 Introduction L avulsion du tubercule intercondylaire antérieure correspond à un arrachement de la base

Plus en détail

UE Appareil locomoteur Anatomie Pr. Baqué ARTICULATION DU GENOU. 06/03/2012 Sidonie B.

UE Appareil locomoteur Anatomie Pr. Baqué ARTICULATION DU GENOU. 06/03/2012 Sidonie B. ARTICULATION DU GENOU INTRODUCTION GENOU = Articulation entre : - Fémur et tibia - Fémur et rotule Fonctions : plier la jambe, marcher et se tenir debout. Défi biomécanique : très grande mobilité (flexion

Plus en détail

Les tendinopathies du membre supérieur. Dr Streit Gérald Service de rhumatologie CHU Minjoz

Les tendinopathies du membre supérieur. Dr Streit Gérald Service de rhumatologie CHU Minjoz Les tendinopathies du membre supérieur Dr Streit Gérald Service de rhumatologie CHU Minjoz Définition Tendinite : atteinte du tendon Ténosynovite: gaine synoviale, et modification des trajets tendineux.

Plus en détail

Dr: Hamdi BOUBAKER Urgences Monastir

Dr: Hamdi BOUBAKER Urgences Monastir Dr: Hamdi BOUBAKER Urgences Monastir L'application externe d'un tissu de forme et de dimension Variables, disposé en fonction de la région et des buts de son application. Les bandages sont une technique

Plus en détail

Sémiologie du genou. Rappels anatomiques participant à la stabilité du genou

Sémiologie du genou. Rappels anatomiques participant à la stabilité du genou Sémiologie du genou Rappels anatomiques participant à la stabilité du genou Eléments passifs - Ligaments o Croisés : antérieur et postérieur = Stabilité antéro-postérieure o Latéraux : interne et externe

Plus en détail

257. Lésions ligamentaires et méniscales du genou et de la cheville

257. Lésions ligamentaires et méniscales du genou et de la cheville Sommaire 257. Lésions ligamentaires et méniscales du genou et de la cheville diagnostic, attitude thérapeutique et suivi Stabilité fémoro tibiale Ligament croisé antéro externe : trois faisceaux, insertion

Plus en détail

URGENCES. Plaies et traumatismes de la main. Chapitre 58. Points essentiels L. OBERT

URGENCES. Plaies et traumatismes de la main. Chapitre 58. Points essentiels L. OBERT Chapitre 58 Plaies et traumatismes de la main L. OBERT Points essentiels Toute plaie est une lésion des pédicules et des tendons jusqu à preuve du contraire, tout traumatisme fermé est une fracture ou

Plus en détail

MAIN 1. ANATOMIE 1.1 OSTEOLOGIE. + Métacarpiens

MAIN 1. ANATOMIE 1.1 OSTEOLOGIE. + Métacarpiens MAIN La main admet pour charpente cinq rayons osseux prenant appui sur la deuxième rangée du carpe. Cette disposition très archaïque (il est assez rare dans l'évolution animale de conserver ses cinq doigts

Plus en détail

Conseils généraux avant de réaliser une infiltration

Conseils généraux avant de réaliser une infiltration Conseils généraux avant de réaliser une infiltration Références Ayral X. Les infiltrations. Les techniques. Ed JBH santé, 001. Baron D. Les gestes en rhumatologie. Montpellier, Sauramps Médical, 00. Bardin

Plus en détail

TENDINOPATHIES DU POIGNET DANS LA PRATIQUE SPORTIVE

TENDINOPATHIES DU POIGNET DANS LA PRATIQUE SPORTIVE TENDINOPATHIES DU POIGNET DANS LA PRATIQUE SPORTIVE Dr Olivier FICHEZ Centre de Rhumatologie et Traumatologie du Sport Le Saint-Louis Place Pierre Coullet 83700 SAINT-RAPHAEL Le poignet joue un rôle fondamental

Plus en détail

Sport et traumatologie des doigts. Christian Dumontier Institut de la Main, & hôpital saint Antoine, Paris

Sport et traumatologie des doigts. Christian Dumontier Institut de la Main, & hôpital saint Antoine, Paris Sport et traumatologie des doigts Christian Dumontier Institut de la Main, & hôpital saint Antoine, Paris Les lésions possibles Toutes celles de la traumatologie de la main Entorses et luxations, fractures,

Plus en détail

Procédure Médecins N de version: 01 Date d'application: Réf.: CMUB- Pagination : 1 de 5. Procédure N 033

Procédure Médecins N de version: 01 Date d'application: Réf.: CMUB- Pagination : 1 de 5. Procédure N 033 N de version: 01 Date d'application: Réf.: CMUB- Pagination : 1 de 5 Rédacteurs Dr Valerie Hamelin Date Octobre 2010 COLLEGE DE MEDECINE D URGENCE DE BOURGOGNE Procédure N 033 Validation Dr Patrick HALBOUT

Plus en détail

Conférence d Enseignement : Traumatismes des doigts longs en pratique sportive. Didier FONTES (Paris), Bruno LUSSIEZ (Nice)

Conférence d Enseignement : Traumatismes des doigts longs en pratique sportive. Didier FONTES (Paris), Bruno LUSSIEZ (Nice) Conférence d Enseignement : Traumatismes des doigts longs en pratique sportive Didier FONTES (Paris), Bruno LUSSIEZ (Nice) Préambule n Reste-t-il des problèmes dans le diagnostic et le traitement des lésions

Plus en détail

LES ORTHÈSES DE LA MAIN

LES ORTHÈSES DE LA MAIN DES : Médecine physique et de réadaptation DIU : Médecine de rééducation Module : MPR et Appareillage Nancy : 18-19-20 mars 2009 Coordonnateurs : Pr JM André, Pr J. Paysant, Dr N. Martinet Titre : Orthèses

Plus en détail

Différentes pathologies

Différentes pathologies PRATIQUES SPORTIVES PATHOLOGIES ET TRAUMATOLOGIES CESA Différentes pathologies Pathologies du rachis Lésions osseuses Lésions musculaires Lésions tendineuses Lésions ligamentaires Les lésions des articulations

Plus en détail

EPAULE DOULOUREUSE. 1 - Instable

EPAULE DOULOUREUSE. 1 - Instable EPAULE DOULOUREUSE Une épaule douloureuse peut se rencontrer dans au moins 5 tableaux : douloureuse et instable, douloureuse avec diminution de la force, douloureuse et raide, arthrose douloureuse, douloureuse

Plus en détail

IMAGERIE DU POIGNET. Frédéric ZEITOUN Centre d imagerie médicale Eylau Paris

IMAGERIE DU POIGNET. Frédéric ZEITOUN Centre d imagerie médicale Eylau Paris IMAGERIE DU POIGNET TRAUMATIQUE Frédéric ZEITOUN Centre d imagerie médicale Eylau Paris Luxation Fracture Entorse Bilan radiologique CLICHES STANDARD TDM IRM ARTHRO IRM ARTHRO SCANNER CLICHES STANDARD

Plus en détail

Livret des Internes Service d Orthopédie Pédiatrique Département des Enfants et Adolescents

Livret des Internes Service d Orthopédie Pédiatrique Département des Enfants et Adolescents Urgences en Traumatologie et Orthopédie Pédiatrique Livret des Internes Service d Orthopédie Pédiatrique Département des Enfants et Adolescents Genève, version 2 du 3 novembre 2014 1 SOMMAIRE Contusions

Plus en détail

Traumatismes du rachis cervical : évaluation par scanner et IRM

Traumatismes du rachis cervical : évaluation par scanner et IRM Traumatismes du rachis cervical : évaluation par scanner et IRM MDCT and MRI evaluation of cervical spine trauma Michael Utz & Shadab Khan & Daniel O Connor & Stephen Meyers Elsa Meyer 24/04/14 A. Introduction

Plus en détail

TRAUMATISMES DU MEDIO-PIED. D.CHAUVEAUX CHU Pellegrin - Bordeaux

TRAUMATISMES DU MEDIO-PIED. D.CHAUVEAUX CHU Pellegrin - Bordeaux TRAUMATISMES DU MEDIO-PIED D.CHAUVEAUX CHU Pellegrin - Bordeaux MEDIO-PIED Difficulté et paradoxe thérapeutiques (lésions de basse énergie) - retard diagnostique (disproportion des signes initiaux et des

Plus en détail

J ai mal à la main, j en parle INFORMER

J ai mal à la main, j en parle INFORMER j en parle INFORMER Les maux de mains Qu elle soit d origine tendineuse, osseuse ou musculaire, artérielle ou veineuse, la douleur de la main chez l adulte doit être médicalement suivie afin d en déterminer

Plus en détail

DESC de Chirurgie Pédiatrique Session de Mars 2008 - PARIS. Pieds Creux P. WICART, R. SERINGE

DESC de Chirurgie Pédiatrique Session de Mars 2008 - PARIS. Pieds Creux P. WICART, R. SERINGE DESC de Chirurgie Pédiatrique Session de Mars 2008 - PARIS Pieds Creux P. WICART, R. SERINGE Pour évaluer le creux, il existe de très nombreuses mesures radiographiques N = 120 à 125 PIED NORMAL Pied

Plus en détail

Chirurgie articulaire secondaire Pr. Philippe PELISSIER

Chirurgie articulaire secondaire Pr. Philippe PELISSIER Pr. Philippe PELISSIER Service de Chirurgie Plastique Centre F.X. Michelet CHU de Bordeaux www.e-plastic.fr Introduction Kinésithérapie Dénervation Arthrolyse - Artholyse chirurgicale - Artholyse + ligamentotaxis

Plus en détail

Anatomie, Physiologie et Pathologies de l Appareil Extenseur de la Main

Anatomie, Physiologie et Pathologies de l Appareil Extenseur de la Main Mémoire présenté pour l obtention du Diplôme Inter-Universitaire Européen de Rééducation et d'appareillage en Chirurgie de la Main Anatomie, Physiologie et Pathologies de l Appareil Extenseur de la Main

Plus en détail

ou Gonarthrose. Des signes cliniques au traitement - Fiche patient Définition Dr Maxime-Louis Mencière - aout 2015

ou Gonarthrose. Des signes cliniques au traitement - Fiche patient Définition Dr Maxime-Louis Mencière - aout 2015 L arthrose du genou ou Gonarthrose. Des signes cliniques au traitement - Fiche patient Dr Maxime-Louis Mencière - aout 2015 Définition L arthrose est une maladie dégénérative du cartilage articulaire,

Plus en détail

La rupture des poulies des fléchisseurs chez le grimpeur

La rupture des poulies des fléchisseurs chez le grimpeur Fédération française de la montagne et de l escalade Commission Médicale La rupture des poulies des fléchisseurs chez le grimpeur F. Moutet, S. Gnecchi Pour permettre l enroulement complet et puissant

Plus en détail

Fractures de l enfant (suite) Appareil locomoteur

Fractures de l enfant (suite) Appareil locomoteur Fractures de l enfant (suite) Appareil locomoteur Semaine : Date : 10 avril Professeur : Mr Coursier Groupe : Jéromine Deramond et Pénélope Luternauer Responsable Matière : Baptiste Sellem Informations

Plus en détail

Guide pratique : Cheville et le pied CHEVILLE ET LE PIED

Guide pratique : Cheville et le pied CHEVILLE ET LE PIED Cheville et le pied CHEVILLE ET LE PIED Cheville L articulation de la cheville met en relation le péroné en externe, le tibia en interne et l astragale (talus). On retrouve également des ligaments qui

Plus en détail

Les pathologies de l avant-pied Luxation métatarsophalangienne des rayons latéraux

Les pathologies de l avant-pied Luxation métatarsophalangienne des rayons latéraux Les pathologies de l avant-pied Luxation métatarsophalangienne des rayons latéraux 243 Luxation métatarsophalangienne des rayons latéraux Nous étudierons d abord les principales causes de ces luxations

Plus en détail

LES ORTHESES DE COMPRESSION CONTENTION

LES ORTHESES DE COMPRESSION CONTENTION LES ORTHESES DE COMPRESSION CONTENTION Parfois sous estimées, les orthèses de compression contention augmentent le niveau de vigilance par leur mécanisme de «rappel à l ordre», préviennent les récidives

Plus en détail

Sciences & Technologie LE SQUELETTE

Sciences & Technologie LE SQUELETTE LE SQUELETTE L appareil moteur de l homme est constitué par un squelette osseux articulé et par des muscles qui prennent appui sur les os et les mettent en mouvement. Le squelette joue un rôle important

Plus en détail

SEMINAIRE SFMU 2003. Séminaire SFMU 2003 Frey A, Brana A, Prise en charge d un traumatisme du Genou PRISE EN CHARGE D UN TRAUMATISME DU GENOU

SEMINAIRE SFMU 2003. Séminaire SFMU 2003 Frey A, Brana A, Prise en charge d un traumatisme du Genou PRISE EN CHARGE D UN TRAUMATISME DU GENOU SEMINAIRE SFMU 2003 PRISE EN CHARGE D UN TRAUMATISME DU GENOU Docteur Alain FREY, Docteur Aurélie BRANA SAU C.H.I. Poissy St Germain en Laye 10, rue du Champ gaillard 78300 Poissy I INTRODUCTION : L examen

Plus en détail

LE COUDE DU SPORTIF. G Saillant. Saint Tropez- 2005

LE COUDE DU SPORTIF. G Saillant. Saint Tropez- 2005 LE COUDE DU SPORTIF G Saillant Saint Tropez- 2005 Le coude du sportif! Sports spécifiques (force, mobilité, stabilité du coude)! Gestes stéréotypés et répétés (amplitude, vitesse, force)! Facteurs extrinsèques

Plus en détail

TRAUMATOLOGIE PEDIATRIQUE Sémiologie. Dr Frank Fitoussi Hôpital Robert Debré

TRAUMATOLOGIE PEDIATRIQUE Sémiologie. Dr Frank Fitoussi Hôpital Robert Debré TRAUMATOLOGIE PEDIATRIQUE Sémiologie Dr Frank Fitoussi Hôpital Robert Debré Structure osseuse de l enfant épiphyse métaphyse Diaphyse Traumatismes de l enfant Interrogatoire Age de l enfant Antécédents

Plus en détail

KLT Testeur de laxité du genou

KLT Testeur de laxité du genou ART 56 2.0 03/2016-FR KLT Testeur de laxité du genou pour mesure instrumentale de la stabilité du genou KLT Testeur de laxité du genou pour mesure instrumentale de la stabilité du genou Les tests du tiroir

Plus en détail

PANARIS ET PHLEGMONS DES GAINES DIGITALES

PANARIS ET PHLEGMONS DES GAINES DIGITALES PANARIS ET PHLEGMONS DES GAINES DIGITALES 1 C. LAZERGES, B. COULET, M. CHAMMAS Service de chirurgie Orthopédique 2 et Chirurgie de la Main CHU Montpellier Les infections de la main se présentent soit sous

Plus en détail

Blessures courantes du membre inférieur chez le sportif. Prévention et traitement

Blessures courantes du membre inférieur chez le sportif. Prévention et traitement Blessures courantes du membre inférieur chez le sportif Prévention et traitement Presentation générale Les bienfaits du sport Blessures Facteurs favorisants Les accidents musculaires 7 catégories Dus à

Plus en détail

FRACTURES DES MEMBRES SUPERIEURS. Service Orthopédie de Gonesse

FRACTURES DES MEMBRES SUPERIEURS. Service Orthopédie de Gonesse FRACTURES DES MEMBRES SUPERIEURS Service Orthopédie de Gonesse INTRODUCTION Touche les membres non porteurs Limite donc moins l autonomie sauf - Lésions bilatérales - Utilisation de cannes - Sujet âgé

Plus en détail

Syndrome du canal carpien Pr. Philippe PELISSIER

Syndrome du canal carpien Pr. Philippe PELISSIER Syndrome du canal carpien Pr. Philippe PELISSIER Service de Chirurgie Plastique Centre F.X. Michelet CHU de Bordeaux www.e-plastic.fr Anatomie Clinique Traitement Etiologies Récidive Anatomie Clinique

Plus en détail

Syndrome du canal carpien. Marie-Noémie PLAT

Syndrome du canal carpien. Marie-Noémie PLAT Syndrome du canal carpien Marie-Noémie PLAT ANATOMIE Canal ostéofibreux INEXTENSIBLE Formé par: Une gouttière osseuse postérieure Le ligament annulaire antérieur en avant Contenant: Les tendons des muscles

Plus en détail

Principes Généraux de Réalisation d'une Orthèse

Principes Généraux de Réalisation d'une Orthèse 1 Elaboration d'une orthèse Principes Généraux de Réalisation d'une Orthèse Pour réaliser une orthèse, il est nécessaire d'avoir une prescription médicale car une orthèse est un agent thérapeutique. Il

Plus en détail

SOO 2016 FRACTURES DE LA BASE DE LA DEUXIÈME PHALANGE CHEZ LE GRIMPEUR

SOO 2016 FRACTURES DE LA BASE DE LA DEUXIÈME PHALANGE CHEZ LE GRIMPEUR SOO 2016 ANNE-SOPHIE LE SANT (BREST) DOMINIQUE LE NEN (BREST) FRACTURES DE LA BASE DE LA DEUXIÈME PHALANGE CHEZ LE GRIMPEUR Les auteurs ne déclarent aucun conflit d intérêt en rapport avec cette présentation.

Plus en détail

Attelles de doigt. Supports orthopédiques. Fax : 03 24 52 90 34. www.kinetec.fr. Attelle d extension de doigt Sof Stretch

Attelles de doigt. Supports orthopédiques. Fax : 03 24 52 90 34. www.kinetec.fr. Attelle d extension de doigt Sof Stretch Attelle d extension de doigt Sof Stretch Fournit une force dynamique pour aider à l extension de la ère interphalangienne avec une extension minimum de l articulation métacarpo-phalangienne. Idéale en

Plus en détail

PATHOLOGIE CHRONIQUE DE LA SOUS-TALIENNE

PATHOLOGIE CHRONIQUE DE LA SOUS-TALIENNE PATHOLOGIE CHRONIQUE DE LA SOUS-TALIENNE Hervé de LABAREYRE L articulation sous-talienne (AST) est une articulation capitale dans l adaptation de l arrière-pied aux contraintes imposées par le sol lors

Plus en détail

LES ACCIDENTS DE SPORT

LES ACCIDENTS DE SPORT LES ACCIDENTS DE SPORT Service formation sport SDIS 86 / 2006 Fracture Fracture de fatigue Périostite LES ACCIDENTS DE SPORT OSSEUX TENDINEUX Tendinite Rupture tendineuse ARTICULAIRE Entorse Luxation trouble

Plus en détail

La chirurgie du pied et la cheville

La chirurgie du pied et la cheville La chirurgie du pied et la cheville Informations pour les patients de Dr. med Alex Pellegrino www.etzelclinic.ch/fr/informations à l attention des patients/pied & Cheville etzelclinic ag Churerstrasse

Plus en détail

NE VOUS JETEZ PAS SUR L ICONOGRAPHIE

NE VOUS JETEZ PAS SUR L ICONOGRAPHIE NCB OU TENDINITE? Causes les plus fréquentes de douleur récente de l épaule et du MS PRISE EN CHARGE D UNE NCB ET D UNE TENDINOPATHIE D ÉPAULE? Emmanuel Hoppé Service de Rhumatologie 17 janvier 2013 De

Plus en détail

Lésions ligamentaires du genou

Lésions ligamentaires du genou Lésions ligamentaires du genou Prof JH Jaeger 1. LES ENTORSES DU GENOU Les entorses du genou regroupent toutes les distensions ou les ruptures des ligaments du genou, altérant de ce fait la stabilité de

Plus en détail

Actes du colloque HANDITEC du 18 mai 2001 Maintien et retour à domicile des personnes porteuses de polyarthrite rhumatoïde

Actes du colloque HANDITEC du 18 mai 2001 Maintien et retour à domicile des personnes porteuses de polyarthrite rhumatoïde Actes du colloque HANDITEC du 18 mai 2001 Maintien et retour à domicile des personnes porteuses de polyarthrite rhumatoïde 1 ORTHESES ET AIDES TECHNIQUES M. Romain Praticien Hospitalier Service de Réadaptation

Plus en détail

Le genou de l enfant sportif Dr J. Knörr Chirurgie Orthopédique Pédiatrique. Hôpital des Enfants. CHU-Toulouse

Le genou de l enfant sportif Dr J. Knörr Chirurgie Orthopédique Pédiatrique. Hôpital des Enfants. CHU-Toulouse Le genou de l enfant sportif Dr J. Knörr Chirurgie Orthopédique Pédiatrique. Hôpital des Enfants. CHU-Toulouse Différences enfant-adulte Croissance, développement, physiologie Les variables physiologiques

Plus en détail

Fractures du coude chez l enfant: Pièges diagnostiques radiologiques

Fractures du coude chez l enfant: Pièges diagnostiques radiologiques Fractures du coude chez l enfant: Pièges diagnostiques radiologiques M-A Camezind-Vidal, B Caire-Gana, F Castaing, * N Orsoni*, M Pouquet, P de Brunanchon,I Jammet, E Pascaud, D Mouliès* *, A Maubon Services

Plus en détail

Les immobilisations temporaires Congrès 2014 de l A.I.I.U.Q. Présenté par Jean-François Deschênes

Les immobilisations temporaires Congrès 2014 de l A.I.I.U.Q. Présenté par Jean-François Deschênes Les immobilisations temporaires Congrès 2014 de l A.I.I.U.Q. Présenté par Jean-François Deschênes 1. Principes de base 2. Attelle membre supérieur 3. Attelle membre inférieur 4. Précautions et surveillances

Plus en détail

SEMIOLOGIE CLINIQUE MEMBRE INFERIEUR

SEMIOLOGIE CLINIQUE MEMBRE INFERIEUR SEMIOLOGIE CLINIQUE MEMBRE INFERIEUR HANCHE, GENOU Dr Rosanna FERREIRA SIGNES FONCTIONNELS COMMUNS Caractéristiques douleur +++ Horaire, Intensité, Siège, Mode d apparition Irradiation Notion traumatisme

Plus en détail

Sommaire. 1. Pré-requis. 2. Risque de compression: Argumentation, signes, interventions, complications

Sommaire. 1. Pré-requis. 2. Risque de compression: Argumentation, signes, interventions, complications Sommaire 1. Pré-requis 2. Risque de compression: Argumentation, signes, interventions, complications 3. Le plâtre 3.1. Buts: 3.2. Types de plâtres 3.3. Matériel 3.4. Confection / enlèvement d un plâtre

Plus en détail

Traumatisme du pouce

Traumatisme du pouce Traumatisme du pouce L axe squelettique du pouce ou première colonne doit sa mobilité à deux articulations maîtresses:la TM indispensable à l opposition et la mtp importante pour la préhension Entorse

Plus en détail

Les torticolis aigus et chroniques chez l enfant

Les torticolis aigus et chroniques chez l enfant Les torticolis aigus et chroniques chez l enfant Pierre Mary Service de chirurgie orthopédique et réparatrice de l enfant Pr G. Filipe Hôpital d enfants A. Trousseau Plan Définition Torticolis aigus Torticolis

Plus en détail

Diagnostic, bilan et techniques de réduction de la luxation antérieure aiguë de l épaule. Christian Dumontier SOS Mains Saint Antoine, Paris

Diagnostic, bilan et techniques de réduction de la luxation antérieure aiguë de l épaule. Christian Dumontier SOS Mains Saint Antoine, Paris Diagnostic, bilan et techniques de réduction de la luxation antérieure aiguë de l épaule Christian Dumontier SOS Mains Saint Antoine, Paris Les luxations? Antérieure Sous-claviculaire ou intra-coracoïdienne

Plus en détail

PROPHYLAXIE DES TENDINOPATHIES CHEZ LE VIOLONISTE

PROPHYLAXIE DES TENDINOPATHIES CHEZ LE VIOLONISTE PROPHYLAXIE DES TENDINOPATHIES CHEZ LE VIOLONISTE Analyse ostéopathique positionnelle et conseils pratiques PLAN Les tendinopathies : définitions (tableau) Posture et mobilité du violoniste - Analyse des

Plus en détail

COURS DE TRAUMATOLOGIE OBJECTIFS DU COURS

COURS DE TRAUMATOLOGIE OBJECTIFS DU COURS 1 COURS DE TRAUMATOLOGIE OBJECTIFS DU COURS 1. Examiner un sujet traumatise tégumentaire et ostéo-articulaire 2. Evaluer un traumatisé tégumentaire et ostéo-articulaire. 3. Diagnostiquer cliniquement une

Plus en détail

Echographie et Ceinture Pelvienne

Echographie et Ceinture Pelvienne Echographie et Ceinture Pelvienne Centre d imagerie ostéo-articulaire Clinique du sport de Mérignac Philippe MEYER avril 2005 Echographie et Ceinture Pelvienne En complément du bilan radiographique Bilatérale

Plus en détail

Les vertèbres cervicales sont très mobiles et forment un angle de 25, les dorsales 60, la lombaire 90.

Les vertèbres cervicales sont très mobiles et forment un angle de 25, les dorsales 60, la lombaire 90. Lésions des parties nobles de la moelle épinière Eléments osseux : corps vertébral articulaires lames épineuses transverses pédicules vertébraux Eléments non osseux (sagittal) : disques ligaments capsules

Plus en détail

TRAUMATISMES FERMÉS DES DOIGTS LONGS

TRAUMATISMES FERMÉS DES DOIGTS LONGS TRAUMATISMES FERMÉS DES DOIGTS LONGS Les doigts longs sont particulièrement exposés à tous les traumatismes, et leur complexité anatomique rend difficile le diagnostic précis. Il est pourtant indispensable

Plus en détail

Le coude doit être mobilisé précocement à cause du risque de raideur post-traumatique ou post-opératoire.

Le coude doit être mobilisé précocement à cause du risque de raideur post-traumatique ou post-opératoire. REEDUCATION APRES TRAUMATISMES DU COUDE 1. Domaine Musculo-squelettique 2. Définition Le traumatisme du coude est un accident fréquent lors de la pratique de sports tels que cyclisme, roller, judo, skateboard,

Plus en détail

La carpectomie proximale dans les luxations et fractures-luxations péri lunaires du carpe méconnues.

La carpectomie proximale dans les luxations et fractures-luxations péri lunaires du carpe méconnues. La carpectomie proximale dans les luxations et fractures-luxations péri lunaires du carpe méconnues. YAKOUBI. M MEZIANI. N YAHIA CHERIF. M ZEMMOURI. A BENBAKOUCHE. R CHU BAB EL OUED FACULTE DE MEDECINE

Plus en détail

FORGENI Soirée de formation du 25/09/2014 Orthèses du membre supérieur. Cette soirée a reçu un agrément FAF PM

FORGENI Soirée de formation du 25/09/2014 Orthèses du membre supérieur. Cette soirée a reçu un agrément FAF PM FORGENI Soirée de formation du 25/09/2014 Orthèses du membre supérieur. Cette soirée a reçu un agrément FAF PM Résumé de la soirée et conclusions du Dr Brigitte CHAPOT par rapport aux pathologies traitées

Plus en détail

La pathologie méniscale

La pathologie méniscale Dr. KABBACHE Morhaf Chirurgie Orthopédique 39 1 01260 6 00 3 30 1 41 Membre de la Société Française de Chirurgie Orthopédie et traumatologie Tél. 0384798062 La pathologie méniscale Les ménisques, au nombre

Plus en détail

Sous la direction de Jean-Yves ALNOT Avec Christophe CHANTELOT, Emmanuel MASMEJEAN

Sous la direction de Jean-Yves ALNOT Avec Christophe CHANTELOT, Emmanuel MASMEJEAN La main dans la polyarthrite rhumatoïde débutant à l âge adulte Sous la direction de Jean-Yves ALNOT Avec Christophe CHANTELOT, Christian FONTAINE, Dominique LE NEN, Emmanuel MASMEJEAN Polyarthrite rhumatoïde

Plus en détail

EXAMEN CLINIQUE DE LA HANCHE MAIS AUSSI. Les douleurs référées et irradiées

EXAMEN CLINIQUE DE LA HANCHE MAIS AUSSI. Les douleurs référées et irradiées EXAMEN CLINIQUE DE LA HANCHE «Les pièges et difficultés» Quand le patient décrit sa douleur de hanche, il évoque une région douloureuse et non l articulation coxo-fémorale La souffrance de la coxo-fémorale

Plus en détail

Passeport. C h i r u r g i e d e l h a l l u x v a l g u s

Passeport. C h i r u r g i e d e l h a l l u x v a l g u s Passeport C h i r u r g i e d e l h a l l u x v a l g u s NOM : PRENOM : F o o t & A n k l e I n s t i t u t e Clinique du Parc Léopold 3 8, R u e F r o i s s a r t 1 0 4 0 B r u x e l l e s T é l. : +

Plus en détail

CAT devant un traumatisme du pied

CAT devant un traumatisme du pied CAT devant un traumatisme du pied Entorse de la cheville du ligament latéral externe (LLE) : Important : Il vaut mieux faire une radio pour rien, que passer à côté d une fracture. Traitement chirurgical

Plus en détail

TENDINOPATHIES DE LA CHEVILLE MONACO 22 NOVEMBRE 2014

TENDINOPATHIES DE LA CHEVILLE MONACO 22 NOVEMBRE 2014 TENDINOPATHIES DE LA CHEVILLE MONACO 22 NOVEMBRE 2014 1 PLAN INTERNE 2 PLAN ANTERIEUR 3 PLAN EXTERNE ETUDE ANATOMO-CLINIQUE Dct O FICHEZ St RAPHAËL LE PLAN INTERNE : 3 TENDONS TENDINOPATHIE DU BORD INTERNE

Plus en détail

PATHOLOGIES DU COUDE

PATHOLOGIES DU COUDE PATHOLOGIES DU COUDE Le coude est une articulation très sollicitée en handball. Les pathologies décrites à ce niveau chez le sportif peuvent être groupées en quatre grandes catégories: + Les apophysites

Plus en détail