Entorses et luxations digitales Pr. Philippe PELISSIER

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Entorses et luxations digitales Pr. Philippe PELISSIER"

Transcription

1 digitales Pr. Philippe PELISSIER Service de Chirurgie Plastique Centre F.X. Michelet CHU de Bordeaux

2 Anatomie Conduite à tenir Pouce - Luxation du pouce - Entorse du pouce / testing - Entorse du pouce / Effet Stener -Entorse du pouce / Arrachement osseux Doigts longs - Luxation / réduction chirurgicale - Luxation / Arrachement osseux -Entorse Séquelles

3 Anatomie Conduite à tenir Pouce - Luxation du pouce - Entorse du pouce / testing - Entorse du pouce / Effet Stener - Entorse du pouce / Arrachement osseux Doigts longs - Luxation / réduction chirurgicale - Luxation / Arrachement osseux - Entorse Séquelles

4 Anatomie Anatomie de l articulation métacarpo-phalangienne du pouce Capsule Synoviale Plaque palmaire Ligament collatéral principal Tendu en flexion Relâché en extension Ligament collatéral accessoire Tendu en extension Relâché en flexion

5 Anatomie Conduite à tenir Pouce - Luxation du pouce - Entorse du pouce / testing - Entorse du pouce / Effet Stener -Entorse du pouce / Arrachement osseux Doigts longs - Luxation / réduction chirurgicale - Luxation / Arrachement osseux - Entorse Séquelles

6 Conduite à tenir Radiographie Perte de congruence articulaire = Luxation Congruence articulaire conservée = Entorse Intégrité osseuse Fragment osseux Test de laxité Fragment non déplacé Fragment déplacé Pas de laxité Laxité Réduction Entorse bénigne Entorse grave Entorse grave Manuelle Chirurgicale Kiné Chirurgie Kiné Chirurgie Ph. Pélissier, 2005

7 Anatomie Conduite à tenir Pouce - Luxation du pouce - Entorse du pouce / testing - Entorse du pouce / Effet Stener -Entorse du pouce / Arrachement osseux Doigts longs - Luxation / réduction chirurgicale - Luxation / Arrachement osseux - Entorse Séquelles

8 Anatomie Conduite à tenir Pouce - Luxation du pouce - Entorse du pouce / testing - Entorse du pouce / Effet Stener -Entorse du pouce / Arrachement osseux Doigts longs - Luxation / réduction chirurgicale - Luxation / Arrachement osseux - Entorse Séquelles

9 Luxation du pouce Réduction manuelle Ph. Pélissier, 2010 Réduction Contrôle réduction Luxation postérieure. Déformation typique, pouce en Z. Réduction par manœuvre de Faraboeuf : sous anesthésie locale, la phalange est mise à 90 par rapport au métacarpien. Pression à la face postérieure de la phalange et remise en flexion douce de la MP en faisant «racler» la base de P1 sur la tête du métacarpien. Immobilisation post-réduction 1 mois pour le pouce. Immobilisation 48h puis syndactylie sur les doigts longs.

10 Anatomie Conduite à tenir Pouce - Luxation du pouce - Entorse du pouce / testing - Entorse du pouce / Effet Stener -Entorse du pouce / Arrachement osseux Doigts longs - Luxation / réduction chirurgicale - Luxation / Arrachement osseux - Entorse Séquelles

11 Entorse du pouce Testing de la MP du pouce Repos Test sans locale Test avec locale Ph. Pélissier, 2005 La radiographie initiale est normale. L examen sans anesthésie est très douloureux, et sa limitation peut faire sous-estimer la gravité de la lésion. Une anesthésie locale permet un examen complet et démasque la lésion ligamentaire.

12 Entorse du pouce Testing de la MP du pouce Ph. Pélissier, 2005 Le testing doit se faire en flexion et en extension de l articulation (voir anatomie). 1 Exploration en extension = test du ligament collatéral accessoire car le ligament collatéral principal est relâché 2 Exploration en flexion = test du ligament collatéral principal car le ligament accessoire principal est relâché 3 Tester le ligament collatéral latéral pour ne pas méconnaître une lésion associée.

13 Anatomie Conduite à tenir Pouce - Luxation du pouce - Entorse du pouce / testing - Entorse du pouce / Effet Stener -Entorse du pouce / Arrachement osseux Doigts longs - Luxation / réduction chirurgicale - Luxation / Arrachement osseux - Entorse Séquelles

14 Entorse du pouce Effet Stener Ph. Pélissier, 2005 Effet Stener: interposition de l adducteur entre les extrémités du ligament rompu. Celui-ci n a plus de possibilité de cicatrisation spontanée. L abord chirurgical est obligatoire. La dissection, en regard de la MP isole soigneusement la branche sensitive du nerf radial.

15 Entorse du pouce Effet Stener Ph. Pélissier, 2005 L adducteur du pouce est alors incisé, en préservant un moignon distal pour la fermeture ultérieure. Le muscle est ensuite récliné.

16 Entorse du pouce Effet Stener Ph. Pélissier, 2005 Le bilan articulaire est complété (plaque palmaire, capsule dorsale, système extenseur). La ou les extrémités du ligament collatéral sont repérées.

17 Entorse du pouce Effet Stener Ph. Pélissier, 2005 Réinsertion du ligament ou du fragment osseux, par barb-wire de Jennings ou par ancre métallique (ici ancre Mitek ). Le matériel de suture prend appui sur le ligament plutôt que sur le fragment osseux (qui risque de céder).

18 Entorse du pouce Effet Stener Ph. Pélissier, 2005 Réparation plan par plan. Fermeture cutanée sans drainage. Attelle d immobilisation de la première commissure pour un mois (date d ablation éventuelle du matériel).

19 Anatomie Conduite à tenir Pouce - Luxation du pouce - Entorse du pouce / testing - Entorse du pouce / Effet Stener -Entorse du pouce / Arrachement osseux Doigts longs - Luxation / réduction chirurgicale - Luxation / Arrachement osseux - Entorse Séquelles

20 Entorse du pouce Arrachement osseux G. Delia, 2005 Luxation de la MP du pouce aux dépends du ligament collatéral médial. La radiographie montre l existence d un arrachement osseux de la base de la phalange proximale. Le déplacement du fragment nécessite une réinsertion.

21 Entorse du pouce Arrachement osseux G. Delia, 2005 Voie d abord latéro-dorsale en regard de la MP. Protection des branches sensitives du nerf radial sur lac de silicone. Réinsertion du fragment osseux, par barb-wire de Jennings ou par ancre métallique (ici ancre Mitek ). Le matériel de suture prend appui sur le ligament plutôt que sur le fragment osseux (qui risque de céder).

22 Anatomie Conduite à tenir Pouce - Luxation du pouce - Entorse du pouce / testing - Entorse du pouce / Effet Stener -Entorse du pouce / Arrachement osseux Doigts longs - Luxation / réduction chirurgicale - Luxation / Arrachement osseux - Entorse Séquelles

23 Anatomie Conduite à tenir Pouce - Luxation du pouce - Entorse du pouce / testing - Entorse du pouce / Effet Stener -Entorse du pouce / Arrachement osseux Doigts longs - Luxation / réduction chirurgicale - Luxation / Arrachement osseux - Entorse Séquelles

24 Luxation doigt long Réduction chirurgicale Ph. Pélissier, 2010 Luxation postérieure : l arrachement osseux indique la désinsertion de la plaque palmaire. La reproduction spontanée de la luxation après réduction impose l abord chirurgical pour une réinsertion de la plaque palmaire.

25 Luxation doigt long Réduction chirurgicale Ph. Pélissier, 2010 L abord est antérieur par une voie d abord en ligne brisée selon Brunner. Le canal digital est ouvert entre les poulies A2 et A4. Le système fléchisseur sera récliné latéralement, permettant l exposition de la plaque palmaire.

26 Luxation doigt long Réduction chirurgicale Ph. Pélissier, 2010 La plaque palmaire est le plus souvent arrachée de la base de la deuxième phalange. L exploration est complétée par celle des ligaments collatéraux et du système fléchisseur superficiel.

27 Luxation doigt long Réduction chirurgicale Ph. Pélissier, 2010 Exposition complémentaire de la plaque palmaire, permettant de dégager le moignon distal, ce qui facilitera la suture et l insertion du matériel éventuel.

28 Luxation doigt long Réduction chirurgicale Ph. Pélissier, 2010 La plaque par ancre est ici réinsérée par une ancre métallique. Immobilisation post-opératoire 15 jours en flexion par attelle postérieure. Puis mobilisation en syndactylie associée au port d une orthèse d extension pour plusieurs mois.

29 Anatomie Conduite à tenir Pouce - Luxation du pouce - Entorse du pouce / testing - Entorse du pouce / Effet Stener -Entorse du pouce / Arrachement osseux Doigts longs - Luxation / réduction chirurgicale - Luxation / Arrachement osseux - Entorse Séquelles

30 Luxation doigt long Arrachement osseux 1 an Ph. Pélissier, 2005 Luxation ouverte de l IPP du 4e. Le fragment n est pas accessible à une ostéosynthèse. L articulation est placée en traction par un fixateur externe dynamique. Le protocole est identique à celui décrit au chapitre des fractures articulaires auxquelles ce type de lésion peut être assimilé. La mobilisation précoce a permis la récupération fonctionnelle.

31 Anatomie Conduite à tenir Pouce - Luxation du pouce - Entorse du pouce / testing - Entorse du pouce / Effet Stener -Entorse du pouce / Arrachement osseux Doigts longs - Luxation / réduction chirurgicale - Luxation / Arrachement osseux - Entorse Séquelles

32 Entorse doigt long Ph. Pélissier, 2005 Entorse latérale : hématome, œdème, douleur, impotence fonctionnelle modérés. Pansement compressif (bande élastique) + attelle pour 48 heures. Puis, syndactylie pour 15 jours et mobilisation active.

33 Entorse doigt long Ph. Pélissier, 2005 Entorse de la plaque palmaire : hématome, œdème, douleur, impotence fonctionnelle importants. Arrachement osseux de petite taille = pansement compressif (bande adhésive) + attelle pendant 48 heures, puis syndactylie et mobilisation pendant 15 jours.

34 Entorse doigt long 1 mois Ph. Pélissier, 2005 La mobilisation précoce a permis la récupération fonctionnelle sans occasionner de déplacement plus important du fragment osseux.

35 Anatomie Conduite à tenir Pouce - Luxation du pouce - Entorse du pouce / testing - Entorse du pouce / Effet Stener -Entorse du pouce / Arrachement osseux Doigts longs - Luxation / réduction chirurgicale - Luxation / Arrachement osseux - Entorse Séquelles

36 Séquelles La séquelle principale de l entorse digitale est la raideur, qui peut fixer le doigt en flexion ou en extension. La prise en charge doit être rapide. A un stade encore proche du traumatisme, le patient se plaint plus d un gêne que d une raideur véritable. Ce stade est encore accessible à la kinésithérapie. Avec le temps, s installe une authentique raideur articulaire, à laquelle peut s associer une arthropathie d hyperpression ainsi que des rétractions tendineuses (ou élongation du système extenseur par la flexion prolongée de l articulation) qui vont compliquer le traitement palliatif ou en diminuer la qualité du résultat. Voir également le chapitre consacré aux raideurs articulaires). Arthrolyse Remplacement prothétique Au niveau du pouce, l absence de traitement précoce d une entorse grave, notamment par l effet Stener, peut conduire à une instabilité chronique de l articulation métacarpo-phalangienne et nécessiter une ligamentoplastie.

37 Séquelles Kinésithérapie Ph. Pélissier, 2005 Luxation de l IPP du 3e doigt. La réduction initiale est imparfaite et ne sera reprise que 72h plus tard. Deux mois plus tard, tendance à la rétraction en crochet. L articulation reste encore mobile dans un secteur de 30. Cette mobilité résiduelle rend licite un traitement conservateur, avant d envisager une arthrolyse.

38 Séquelles Kinésithérapie Ph. Pélissier, 2005 Mise en place d une attelle de Capener, préférée à une attelle par lames d extension en raison de sa force plis importante. Résultat à 6 semaines, avec récupération d un arc de mobilité utile.

39 Séquelles Arthrolyse Raideur en crochet de l IPP du 5e doigt. 2 Voie d abord en ligne brisée du canal digital et protection des pédicules collatéraux. 3 Ouverture du canal digital entre les poulies A2 et A4. Le système fléchisseur est tracté, permettant l exposition de la plaque palmaire dont les freins sont alors sectionnés. 4 Récupération per-opératoire d une extension complète. Rééducation précoce et intensive, sous couvert d une analgésie continue par anesthésique local de longue durée (voir protocole au chapitre suivant «remplacement prothétique)

40 Séquelles Prothèse Ph. Pélissier, Entorse de l IPP du 4e doigt, traitée par immobilisation 3 semaines. Pas de consignes de rééducation 2 A un an, raideur douloureuse de l IPP. Noter le retentissement sur la flexion du 5e doigt (effet quadridge). 3 Aspect radiologique à un an. Arthropathie évoluée à l origine des phénomènes douloureux. 4 Testing pré-opératoire objectivant la raideur en extension

41 Séquelles Prothèse Ph. Pélissier, Voie d abord latéro-dorsale, brisée en aile de mouette en regard de l interligne de l IPP 2 Décollement dans le plan du péritendon et exposition du système extenseur. 3 Exposition de l interligne articulaire par la découpe d un lambeau triangulaire à base distale sur le tendon extenseur. 4 Résection articulaire à la scie électrique basée sur la dimension du corps de la prothèse

42 Séquelles Prothèse Ph. Pélissier, Forage des diaphyses proximale et distale, à la pointe carrée puis à la fraise motorisée 2 Mise en place de l implant. Vérification de l arc de rotation et de la stabilité latérale. 3 Fermeture du système extenseur réglé en légère surtension. Application locale de gel anti-adhérences (Medishield ). 4 Mise en place d un cathéter de type péridurale, au contact des nerfs intermétacarpiens pour antalgie post-opératoire (injection de 2cc de Naropeine 7.5 toutes les 8 heures + ½ heure avant la séance de kinésithérapie.

43 Séquelles Prothèse P. Pelissier, 2010 Résultat à 8 mois. Sédation des douleurs et reprise de l activité professionnelle.

44 Séquelles Ligamentoplastie P. Pelissier, 2010 Séquelle d une entorse de la MP du pouce à type de défaut d alignement et instabilité majeure de la pince. Ligamentoplastie en cadre utilisant un faisceau accessoire de l abducteur du pouce. De nombreux montages ont été décrits pour le passage intra-osseux du tendon. Le montage en cadre frontal est choisi ici pour répondre à l instabilité à prédominance latérale. Résultat à deux ans. La stabilité de la MP est gagnée aux dépends de la mobilité.

45

Chirurgie articulaire secondaire Pr. Philippe PELISSIER

Chirurgie articulaire secondaire Pr. Philippe PELISSIER Pr. Philippe PELISSIER Service de Chirurgie Plastique Centre F.X. Michelet CHU de Bordeaux www.e-plastic.fr Introduction Kinésithérapie Dénervation Arthrolyse - Artholyse chirurgicale - Artholyse + ligamentotaxis

Plus en détail

Fractures Et Entorses De La Main, Quelques points Importants!

Fractures Et Entorses De La Main, Quelques points Importants! Fractures Et Entorses De La Main, Quelques points Importants! Quelques chiffres: On estime les accidents de la main à environ 1 400 000 par an en France Dont 620 000 considérés comme grave. 1/3 des accidents

Plus en détail

LES TRAUMATISMES OSTEO-ARTICULAIRES DE LA MAIN

LES TRAUMATISMES OSTEO-ARTICULAIRES DE LA MAIN LES TRAUMATISMES OSTEO-ARTICULAIRES DE LA MAIN Dr. D. Guinard Au niveau de la main, nous pouvons rencontrer des lésions analogues à celles rencontrées au niveau de toutes les articulations ainsi qu'au

Plus en détail

PRÉSERVER LA MOBILITÉ ENTORSES ET LUXATIONS DES DOIGTS LONGS. SOMMAIRE!Les atteintes proximales. de la chaîne digitale P.2

PRÉSERVER LA MOBILITÉ ENTORSES ET LUXATIONS DES DOIGTS LONGS. SOMMAIRE!Les atteintes proximales. de la chaîne digitale P.2 DOSSIER FMC ENTORSES ET LUXATIONS DES DOIGTS LONGS 1 PRÉSERVER LA MOBILITÉ SOMMAIRE!Les atteintes proximales de la chaîne digitale P.!IPP UNE ARTICULATION TRÈS EXPOSÉE. Traumatismes fermés et récents des

Plus en détail

Introduction. Fractures des Métacarpiens et des Phalanges. Anatomie. Physiologie. Anatomie. Anatomie. Fréquence+++ Bénins / Séquelles Fonctionnelles

Introduction. Fractures des Métacarpiens et des Phalanges. Anatomie. Physiologie. Anatomie. Anatomie. Fréquence+++ Bénins / Séquelles Fonctionnelles Fractures des et des Phalanges Introduction Fréquence+++ Bénins / Séquelles Fonctionnelles Anatomie: Rapports Os, Tendons, Dynamique articulaire Ph SCHIELE H.I.A. Clermont Tonnerre - C.H.U. Cavale Blanche

Plus en détail

Ruptures sous-cutanées des tendons extenseurs de la main

Ruptures sous-cutanées des tendons extenseurs de la main Orthopédie/89 Entretiens de Bichat Chirurgie 11 sept. 2000 Amphi C 14 h 15 Ruptures sous-cutanées des tendons extenseurs de la main E. Masmejean*, F. Téboul*, Y. Le Bellec*, J.Y. Alnot* **** Département

Plus en détail

LE COUDE DU SPORTIF. G Saillant. Saint Tropez- 2005

LE COUDE DU SPORTIF. G Saillant. Saint Tropez- 2005 LE COUDE DU SPORTIF G Saillant Saint Tropez- 2005 Le coude du sportif! Sports spécifiques (force, mobilité, stabilité du coude)! Gestes stéréotypés et répétés (amplitude, vitesse, force)! Facteurs extrinsèques

Plus en détail

LESIONS LIGAMENTAIRES DU GENOU.

LESIONS LIGAMENTAIRES DU GENOU. LESIONS LIGAMENTAIRES DU GENOU. I. GENOU 1. Généralités. 3 articulations : - fémoro-tibiale médiale : la stabilité - Fémoro-tibiale latérale : la rotation. - Fémoro-patellaire : la flexion. Amplitudes

Plus en détail

Conseils généraux avant de réaliser une infiltration

Conseils généraux avant de réaliser une infiltration Conseils généraux avant de réaliser une infiltration Références Ayral X. Les infiltrations. Les techniques. Ed JBH santé, 001. Baron D. Les gestes en rhumatologie. Montpellier, Sauramps Médical, 00. Bardin

Plus en détail

Syndrome du canal carpien Pr. Philippe PELISSIER

Syndrome du canal carpien Pr. Philippe PELISSIER Syndrome du canal carpien Pr. Philippe PELISSIER Service de Chirurgie Plastique Centre F.X. Michelet CHU de Bordeaux www.e-plastic.fr Anatomie Clinique Traitement Etiologies Récidive Anatomie Clinique

Plus en détail

Institut Régional de Réadaptation Nancy DUHAM 2010

Institut Régional de Réadaptation Nancy DUHAM 2010 C. Gable - DUHAM 2010 Les orthèses provisoires en pathologie traumatique LES FRACTURES DIGITALES LA MAIN COMPLEXE LES ENTORSES DIGITALES Institut Régional de Réadaptation Nancy DUHAM 2010 Colette Gable,

Plus en détail

La main traumatique: traumatismes ostéo- articulaires des doigts longs. DR Moughabghab

La main traumatique: traumatismes ostéo- articulaires des doigts longs. DR Moughabghab La main traumatique: traumatismes ostéo- articulaires des doigts longs. DR Moughabghab Rappel anatomique! Phalanges: P1 P2 P3 = os longs! Articulations IP = trochléennes un seul degré de liberté. - tête

Plus en détail

Traitements conservateur et chirurgical des lésions dégénératives des articulations digitales

Traitements conservateur et chirurgical des lésions dégénératives des articulations digitales L arthrose digitale est extrêmement fréquente et souvent bien tolérée. Les crises sont de périodicité et d intensité variables. Le facteur héréditaire est net et les associations avec les atteintes des

Plus en détail

Procédure Médecins N de version: 01 Date d'application: Réf.: CMUB- Pagination : 1 de 5. Procédure N 033

Procédure Médecins N de version: 01 Date d'application: Réf.: CMUB- Pagination : 1 de 5. Procédure N 033 N de version: 01 Date d'application: Réf.: CMUB- Pagination : 1 de 5 Rédacteurs Dr Valerie Hamelin Date Octobre 2010 COLLEGE DE MEDECINE D URGENCE DE BOURGOGNE Procédure N 033 Validation Dr Patrick HALBOUT

Plus en détail

Lambeau de fibula Pr. Philippe PELISSIER

Lambeau de fibula Pr. Philippe PELISSIER Pr. Philippe PELISSIER Service de Chirurgie Plastique Centre F.X. Michelet CHU de Bordeaux www.e-plastic.fr Anatomie Dissection - Lambeau ostéo-cutané - Lambeau musculo-ostéo-cutané Anatomie Dissection

Plus en détail

Tendinites du poignet et de la main méconnues? L. Obert

Tendinites du poignet et de la main méconnues? L. Obert Tendinites du poignet et de la main méconnues? L. Obert Service d Orthopédie, d de Traumatologie, de Chirurgie Plastique et Reconstructrice et assistance Main Pr OBERT, Pr GARBUIO, Pr TROPET - C.H.U. Jean

Plus en détail

Les vertèbres cervicales sont très mobiles et forment un angle de 25, les dorsales 60, la lombaire 90.

Les vertèbres cervicales sont très mobiles et forment un angle de 25, les dorsales 60, la lombaire 90. Lésions des parties nobles de la moelle épinière Eléments osseux : corps vertébral articulaires lames épineuses transverses pédicules vertébraux Eléments non osseux (sagittal) : disques ligaments capsules

Plus en détail

Le traitement endoscopique du canal carpien. Dr Jean Luc PELLAT

Le traitement endoscopique du canal carpien. Dr Jean Luc PELLAT Le traitement endoscopique du canal carpien Dr Jean Luc PELLAT Généralités 2 Intervention la plus pratiquée après la chirurgie de la cartaracte À l Instititut : 7 000 interventions endoscopiques en 10

Plus en détail

Imagerie des tendons du poignet et de la main

Imagerie des tendons du poignet et de la main Imagerie des tendons du poignet et de la main Philippe MATHIEU G.Morvan, M.Wybier Wybier,, V.Vuillemin-Bodaghi Vuillemin-Bodaghi, J.Busson 5 rue Alfred Bruneau, Paris Imagerie des tendons du poignet et

Plus en détail

TENDINOPATHIES DU POIGNET DANS LA PRATIQUE SPORTIVE

TENDINOPATHIES DU POIGNET DANS LA PRATIQUE SPORTIVE TENDINOPATHIES DU POIGNET DANS LA PRATIQUE SPORTIVE Dr Olivier FICHEZ Centre de Rhumatologie et Traumatologie du Sport Le Saint-Louis Place Pierre Coullet 83700 SAINT-RAPHAEL Le poignet joue un rôle fondamental

Plus en détail

L appareil locomoteur

L appareil locomoteur L appareil locomoteur Plan Introduction Anatomie physiologie Orthopédie - Traumatologie Rhumatologie Pathologies infectieuses Pathologies tumorales Pathologies neuro- dégénératives Répercussions de ces

Plus en détail

Correction de la griffe ulnaire et Restauration de la flexion en volet des doigts longs

Correction de la griffe ulnaire et Restauration de la flexion en volet des doigts longs Correction de la griffe ulnaire et Restauration de la flexion en volet des doigts longs Dr Bertrand Bauer Hôpital privé d Antony Clinique de la main de Paris drbertrandbauer.fr 1 Paralysie ulnaire des

Plus en détail

Les entorses de genou aux urgences. Dr F. Carlier CHU St Pierre Symposium des urgences 09/12/2014. seminaires iris

Les entorses de genou aux urgences. Dr F. Carlier CHU St Pierre Symposium des urgences 09/12/2014. seminaires iris Les entorses de genou aux urgences Dr F. Carlier CHU St Pierre Symposium des urgences 09/12/2014 Généralités Lésions fréquentes liées aux pratiques sportives 85% (sport avec mvt de pivot et sauts) Lésions

Plus en détail

Les tendinopathies du membre supérieur. Dr Streit Gérald Service de rhumatologie CHU Minjoz

Les tendinopathies du membre supérieur. Dr Streit Gérald Service de rhumatologie CHU Minjoz Les tendinopathies du membre supérieur Dr Streit Gérald Service de rhumatologie CHU Minjoz Définition Tendinite : atteinte du tendon Ténosynovite: gaine synoviale, et modification des trajets tendineux.

Plus en détail

REEDUCATION RISQUES APRES LESIONS DES TENDONS EXTENSEURS LESIONS DES TENDONS EXTENSEURS. Adhérences péritendineuses LESIONS DES TENDONS EXTENSEURS

REEDUCATION RISQUES APRES LESIONS DES TENDONS EXTENSEURS LESIONS DES TENDONS EXTENSEURS. Adhérences péritendineuses LESIONS DES TENDONS EXTENSEURS REEDUCATION APRES LESIONS RISQUES DES TENDONS Dr A. FOISNEAU LOTTIN, C. GABLE, Dr D. PETRY, C. LECHAUDEL HJA Dommartin les toul IRR NANCY Ruptures tendineuses Distension de la suture Adhérences péritendineuses

Plus en détail

LES ORTHÈSES DE LA MAIN

LES ORTHÈSES DE LA MAIN DES : Médecine physique et de réadaptation DIU : Médecine de rééducation Module : MPR et Appareillage Nancy : 18-19-20 mars 2009 Coordonnateurs : Pr JM André, Pr J. Paysant, Dr N. Martinet Titre : Orthèses

Plus en détail

Le coude doit être mobilisé précocement à cause du risque de raideur post-traumatique ou post-opératoire.

Le coude doit être mobilisé précocement à cause du risque de raideur post-traumatique ou post-opératoire. REEDUCATION APRES TRAUMATISMES DU COUDE 1. Domaine Musculo-squelettique 2. Définition Le traumatisme du coude est un accident fréquent lors de la pratique de sports tels que cyclisme, roller, judo, skateboard,

Plus en détail

Cher Patient, Os iliaque. Bourrelet cotyloïdien. Tête fémorale. Col fémoral. Fémur

Cher Patient, Os iliaque. Bourrelet cotyloïdien. Tête fémorale. Col fémoral. Fémur CherPatient, Vous êtes de plus en plus nombreux à souffrir d une destruction progressive de vos articulations qui diminue plus ou moins votre mobilité et altère votre qualité de vie. Grâce aux progrès

Plus en détail

Conférence d Enseignement : Traumatismes des doigts longs en pratique sportive. Didier FONTES (Paris), Bruno LUSSIEZ (Nice)

Conférence d Enseignement : Traumatismes des doigts longs en pratique sportive. Didier FONTES (Paris), Bruno LUSSIEZ (Nice) Conférence d Enseignement : Traumatismes des doigts longs en pratique sportive Didier FONTES (Paris), Bruno LUSSIEZ (Nice) Préambule n Reste-t-il des problèmes dans le diagnostic et le traitement des lésions

Plus en détail

Sport et traumatologie des doigts. Christian Dumontier Institut de la Main, & hôpital saint Antoine, Paris

Sport et traumatologie des doigts. Christian Dumontier Institut de la Main, & hôpital saint Antoine, Paris Sport et traumatologie des doigts Christian Dumontier Institut de la Main, & hôpital saint Antoine, Paris Les lésions possibles Toutes celles de la traumatologie de la main Entorses et luxations, fractures,

Plus en détail

Syndrome du canal carpien. Marie-Noémie PLAT

Syndrome du canal carpien. Marie-Noémie PLAT Syndrome du canal carpien Marie-Noémie PLAT ANATOMIE Canal ostéofibreux INEXTENSIBLE Formé par: Une gouttière osseuse postérieure Le ligament annulaire antérieur en avant Contenant: Les tendons des muscles

Plus en détail

Veuillez faire parvenir vos commentaires ou suggestions à Dr Sasha Dubrovsky à sasha.dubrovsky@mcgill.ca.

Veuillez faire parvenir vos commentaires ou suggestions à Dr Sasha Dubrovsky à sasha.dubrovsky@mcgill.ca. Lignes directrices pour la prise en charge des fractures à l urgence de L Hôpital de Montréal pour enfants Le présent document a été conçu pour aider les médecins de notre département d urgence de soins

Plus en détail

PANARIS ET PHLEGMONS DES GAINES DIGITALES

PANARIS ET PHLEGMONS DES GAINES DIGITALES PANARIS ET PHLEGMONS DES GAINES DIGITALES 1 C. LAZERGES, B. COULET, M. CHAMMAS Service de chirurgie Orthopédique 2 et Chirurgie de la Main CHU Montpellier Les infections de la main se présentent soit sous

Plus en détail

orteils ou «griffes d orteils»

orteils ou «griffes d orteils» FICHE D INFORMATION PATIENT : les déformations des orteils ou «griffes d orteils» Madame, monsieur, votre chirurgien vient de vous proposer une prise en charge chirurgicale pour votre pathologie du pied

Plus en détail

GUEPAR LE RESPECT DE L ANATOMIE ET DE LA PHYSIOLOGIE

GUEPAR LE RESPECT DE L ANATOMIE ET DE LA PHYSIOLOGIE PROTHESE TOTALE TRAPEZO-METACARPIENNE ANATOMIQUE GUEPAR LE RESPECT DE L ANATOMIE ET DE LA PHYSIOLOGIE Partie trapézienne en polyéthylène Partie métacarpienne en chrome-cobalt comprenant une tête sphérique,

Plus en détail

Dr: Hamdi BOUBAKER Urgences Monastir

Dr: Hamdi BOUBAKER Urgences Monastir Dr: Hamdi BOUBAKER Urgences Monastir L'application externe d'un tissu de forme et de dimension Variables, disposé en fonction de la région et des buts de son application. Les bandages sont une technique

Plus en détail

EPAULE DOULOUREUSE. 1 - Instable

EPAULE DOULOUREUSE. 1 - Instable EPAULE DOULOUREUSE Une épaule douloureuse peut se rencontrer dans au moins 5 tableaux : douloureuse et instable, douloureuse avec diminution de la force, douloureuse et raide, arthrose douloureuse, douloureuse

Plus en détail

UE Appareil locomoteur Anatomie Pr. Baqué ARTICULATION DU GENOU. 06/03/2012 Sidonie B.

UE Appareil locomoteur Anatomie Pr. Baqué ARTICULATION DU GENOU. 06/03/2012 Sidonie B. ARTICULATION DU GENOU INTRODUCTION GENOU = Articulation entre : - Fémur et tibia - Fémur et rotule Fonctions : plier la jambe, marcher et se tenir debout. Défi biomécanique : très grande mobilité (flexion

Plus en détail

Vis-plaque condylienne DCS (Dynamic Condylar Screw)

Vis-plaque condylienne DCS (Dynamic Condylar Screw) Vis-plaque condylienne DCS (Dynamic Condylar Screw) P. Chélius La DCS ou vis-plaque condylienne est un implant conçu pour la fixation spécifique des fractures épiphyso-métaphyso-diaphysaires du fémur.

Plus en détail

À PROPOS DES LAMBEAUX DIGITAUX POUR PERTE DE SUBSTANCE PULPAIRE ET UNGUÉALE

À PROPOS DES LAMBEAUX DIGITAUX POUR PERTE DE SUBSTANCE PULPAIRE ET UNGUÉALE À PROPOS DES LAMBEAUX DIGITAUX POUR PERTE DE SUBSTANCE PULPAIRE ET UNGUÉALE DOCTEUR PHILIPPE PELISSIER BORDEAUX FRANCE En présence d une perte de substance, digitale en particulier, tous les moyens de

Plus en détail

257. Lésions ligamentaires et méniscales du genou et de la cheville

257. Lésions ligamentaires et méniscales du genou et de la cheville Sommaire 257. Lésions ligamentaires et méniscales du genou et de la cheville diagnostic, attitude thérapeutique et suivi Stabilité fémoro tibiale Ligament croisé antéro externe : trois faisceaux, insertion

Plus en détail

Rhizarthrose Pr. Philippe PELISSIER

Rhizarthrose Pr. Philippe PELISSIER Pr. Philippe PELISSIER Service de Chirurgie Plastique Centre F.X. Michelet CHU de Bordeaux www.e-plastic.fr chez une femme de 60 ans, dans un contexte d arthrose diffuse. La déformation clinique associe

Plus en détail

TMS : LES TENDINOPATHIES DU POIGNET ET DE LA MAIN

TMS : LES TENDINOPATHIES DU POIGNET ET DE LA MAIN TMS : LES TENDINOPATHIES DU POIGNET ET DE LA MAIN Dr D. Guinard, Pr Régis LEGRE Service de chirurgie de la main et réparatrice des membres APHM. CHU Conception Marseille SOS MAINS MARSEILLE TENDINOPATHIES

Plus en détail

PATHOLOGIE CHRONIQUE DE LA SOUS-TALIENNE

PATHOLOGIE CHRONIQUE DE LA SOUS-TALIENNE PATHOLOGIE CHRONIQUE DE LA SOUS-TALIENNE Hervé de LABAREYRE L articulation sous-talienne (AST) est une articulation capitale dans l adaptation de l arrière-pied aux contraintes imposées par le sol lors

Plus en détail

Traumatologie du Membre Inférieur. Service de Chirurgie Orthopédique et Traumatologique CHU Dijon

Traumatologie du Membre Inférieur. Service de Chirurgie Orthopédique et Traumatologique CHU Dijon Traumatologie du Membre Inférieur Service de Chirurgie Orthopédique et Traumatologique CHU Dijon Fractures du col du fémur Fractures du col de fémur Fracture très fréquente chez le sujet âgé Ostéoporose

Plus en détail

FRACTURES DES MEMBRES SUPERIEURS. Service Orthopédie de Gonesse

FRACTURES DES MEMBRES SUPERIEURS. Service Orthopédie de Gonesse FRACTURES DES MEMBRES SUPERIEURS Service Orthopédie de Gonesse INTRODUCTION Touche les membres non porteurs Limite donc moins l autonomie sauf - Lésions bilatérales - Utilisation de cannes - Sujet âgé

Plus en détail

SOO 2016 FRACTURES DE LA BASE DE LA DEUXIÈME PHALANGE CHEZ LE GRIMPEUR

SOO 2016 FRACTURES DE LA BASE DE LA DEUXIÈME PHALANGE CHEZ LE GRIMPEUR SOO 2016 ANNE-SOPHIE LE SANT (BREST) DOMINIQUE LE NEN (BREST) FRACTURES DE LA BASE DE LA DEUXIÈME PHALANGE CHEZ LE GRIMPEUR Les auteurs ne déclarent aucun conflit d intérêt en rapport avec cette présentation.

Plus en détail

Les pathologies de l avant-pied Luxation métatarsophalangienne des rayons latéraux

Les pathologies de l avant-pied Luxation métatarsophalangienne des rayons latéraux Les pathologies de l avant-pied Luxation métatarsophalangienne des rayons latéraux 243 Luxation métatarsophalangienne des rayons latéraux Nous étudierons d abord les principales causes de ces luxations

Plus en détail

Fractures du coude chez l enfant: Pièges diagnostiques radiologiques

Fractures du coude chez l enfant: Pièges diagnostiques radiologiques Fractures du coude chez l enfant: Pièges diagnostiques radiologiques M-A Camezind-Vidal, B Caire-Gana, F Castaing, * N Orsoni*, M Pouquet, P de Brunanchon,I Jammet, E Pascaud, D Mouliès* *, A Maubon Services

Plus en détail

Différentes pathologies

Différentes pathologies PRATIQUES SPORTIVES PATHOLOGIES ET TRAUMATOLOGIES CESA Différentes pathologies Pathologies du rachis Lésions osseuses Lésions musculaires Lésions tendineuses Lésions ligamentaires Les lésions des articulations

Plus en détail

LES ORTHESES DE COMPRESSION CONTENTION

LES ORTHESES DE COMPRESSION CONTENTION LES ORTHESES DE COMPRESSION CONTENTION Parfois sous estimées, les orthèses de compression contention augmentent le niveau de vigilance par leur mécanisme de «rappel à l ordre», préviennent les récidives

Plus en détail

Prise en charge rééducative du pied post-opératoire: exemples pratiques

Prise en charge rééducative du pied post-opératoire: exemples pratiques DES : Médecine physique et de réadaptation DIU : Médecine de rééducation Module : MPR et podologie Montpellier: 13, 14 et 15 juin 2007 Coordonnateurs : Pr C. Hérisson Titre : Prise en charge rééducative

Plus en détail

Le poignet douloureux chronique. Philippe SAMSON Institut de la Main et du Membre Supérieur Clinique Monticelli - Marseille

Le poignet douloureux chronique. Philippe SAMSON Institut de la Main et du Membre Supérieur Clinique Monticelli - Marseille Le poignet douloureux chronique Philippe SAMSON Institut de la Main et du Membre Supérieur Clinique Monticelli - Marseille Squelette Squelette! Avant-bras: -! Radius Squelette! Avant-bras: -! Radius -!

Plus en détail

Syndrome du canal carpien

Syndrome du canal carpien Syndrome du canal carpien Dr Xavier Martinache Qu est ce que le syndrome du canal carpien? Le syndrome du canal carpien correspond à une compression d un gros nerf situé dans la paume de votre main :le

Plus en détail

Attelles de doigt. Supports orthopédiques. Fax : 03 24 52 90 34. www.kinetec.fr. Attelle d extension de doigt Sof Stretch

Attelles de doigt. Supports orthopédiques. Fax : 03 24 52 90 34. www.kinetec.fr. Attelle d extension de doigt Sof Stretch Attelle d extension de doigt Sof Stretch Fournit une force dynamique pour aider à l extension de la ère interphalangienne avec une extension minimum de l articulation métacarpo-phalangienne. Idéale en

Plus en détail

Doigt à ressaut Pr. Philippe PELISSIER

Doigt à ressaut Pr. Philippe PELISSIER Pr. Philippe PELISSIER Service de Chirurgie Plastique Centre F.X. Michelet CHU de Bordeaux www.e-plastic.fr Description Clinique Traitement Cas cliniques Description Clinique Traitement Cas cliniques Description

Plus en détail

J ai mal à la main, j en parle INFORMER

J ai mal à la main, j en parle INFORMER j en parle INFORMER Les maux de mains Qu elle soit d origine tendineuse, osseuse ou musculaire, artérielle ou veineuse, la douleur de la main chez l adulte doit être médicalement suivie afin d en déterminer

Plus en détail

TRAUMATISMES DU MEDIO-PIED. D.CHAUVEAUX CHU Pellegrin - Bordeaux

TRAUMATISMES DU MEDIO-PIED. D.CHAUVEAUX CHU Pellegrin - Bordeaux TRAUMATISMES DU MEDIO-PIED D.CHAUVEAUX CHU Pellegrin - Bordeaux MEDIO-PIED Difficulté et paradoxe thérapeutiques (lésions de basse énergie) - retard diagnostique (disproportion des signes initiaux et des

Plus en détail

TENDINOPATHIES DE LA CHEVILLE MONACO 22 NOVEMBRE 2014

TENDINOPATHIES DE LA CHEVILLE MONACO 22 NOVEMBRE 2014 TENDINOPATHIES DE LA CHEVILLE MONACO 22 NOVEMBRE 2014 1 PLAN INTERNE 2 PLAN ANTERIEUR 3 PLAN EXTERNE ETUDE ANATOMO-CLINIQUE Dct O FICHEZ St RAPHAËL LE PLAN INTERNE : 3 TENDONS TENDINOPATHIE DU BORD INTERNE

Plus en détail

LIGAMENT CROISE ANTERIEUR ET REDUCATION. Dr B VESSELLE

LIGAMENT CROISE ANTERIEUR ET REDUCATION. Dr B VESSELLE LIGAMENT CROISE ANTERIEUR ET REDUCATION Dr B VESSELLE Ouverte : Point fixe proximal Chaîne Fermée : Point fixe distal Totale Interne -moyenne - externe Course Contraction musculaire MODALITES DE LA CONTRACTION

Plus en détail

CAT devant un traumatisme du pied

CAT devant un traumatisme du pied CAT devant un traumatisme du pied Entorse de la cheville du ligament latéral externe (LLE) : Important : Il vaut mieux faire une radio pour rien, que passer à côté d une fracture. Traitement chirurgical

Plus en détail

> Pathologie du pied. Fractures du calcanéum Fractures des métatarsiens Stratégies de prise en charge : aspect médico-économique

> Pathologie du pied. Fractures du calcanéum Fractures des métatarsiens Stratégies de prise en charge : aspect médico-économique > Pathologie du pied Fractures du calcanéum Fractures des métatarsiens Stratégies de prise en charge : aspect médico-économique > Fracture du calcanéus Anatomie Thalamus Sustentaculum tali Tubérosité Corps

Plus en détail

> Entorse du genou. Plan

> Entorse du genou. Plan > Le genou Luxations traumatiques du genou : clinique, complications Entorses du genou : clinique, complications Ligaments latéraux, croisés Strapping du genou Stratégies de prise en charge : aspect médico-économique

Plus en détail

Les lésions ligamentaires traumatiques des doigts longs importantes à connaître

Les lésions ligamentaires traumatiques des doigts longs importantes à connaître Les lésions ligamentaires traumatiques des doigts longs importantes à connaître Marc Juvenspan, Christian Dumontier (Avec Caroline Leclercq) hôpital St-Antoine & Institut de la Main, Paris Eviter les complications

Plus en détail

Sémiologie de l épaule. Patrick Boyer Service d orthopédie, hôpital Bichat

Sémiologie de l épaule. Patrick Boyer Service d orthopédie, hôpital Bichat Sémiologie de l épaule Patrick Boyer Service d orthopédie, hôpital Bichat Articulation scapulo-humérale Enarthrose: segments de sphères articulées Rappel anatomique La glène est plate, sa concavité est

Plus en détail

TRAUMATOLOGIE PEDIATRIQUE Sémiologie. Dr Frank Fitoussi Hôpital Robert Debré

TRAUMATOLOGIE PEDIATRIQUE Sémiologie. Dr Frank Fitoussi Hôpital Robert Debré TRAUMATOLOGIE PEDIATRIQUE Sémiologie Dr Frank Fitoussi Hôpital Robert Debré Structure osseuse de l enfant épiphyse métaphyse Diaphyse Traumatismes de l enfant Interrogatoire Age de l enfant Antécédents

Plus en détail

Sommaire. 1. Pré-requis. 2. Risque de compression: Argumentation, signes, interventions, complications

Sommaire. 1. Pré-requis. 2. Risque de compression: Argumentation, signes, interventions, complications Sommaire 1. Pré-requis 2. Risque de compression: Argumentation, signes, interventions, complications 3. Le plâtre 3.1. Buts: 3.2. Types de plâtres 3.3. Matériel 3.4. Confection / enlèvement d un plâtre

Plus en détail

Biomécanique du Genou LCA

Biomécanique du Genou LCA Biomécanique du Genou LCA PR GILBERT VERSIER Service de chirurgie orthopédique HIA BEGIN 94160 SAINT-MANDE L iconographie est notamment issue des ouvrages de Mr Netter et Kapandji. INTRODUCTION Articulation

Plus en détail

REEDUCATION DES TENDONS FLECHISSEURS. Les tendons fléchisseurs. Les tendons fléchisseurs. Les tendons fléchisseurs 23/05/2012 LES TENDONS FLECHISSEURS

REEDUCATION DES TENDONS FLECHISSEURS. Les tendons fléchisseurs. Les tendons fléchisseurs. Les tendons fléchisseurs 23/05/2012 LES TENDONS FLECHISSEURS REEDUCATION DES TENDONS FLECHISSEURS Docteur Anne Foisneau-Lottin, Docteur Didier Pétry, Colette Gable, Ergothérapeute, Cécile Lechaudel, Kinésithérapeute, Hôpital Jeanne d Arc - IRR NANCY LES TENDONS

Plus en détail

Collection Soins infirmiers

Collection Soins infirmiers Collection Soins infirmiers Une production du Université de Caen Basse-Normandie Traumatologie : traitements des fractures Dr. J-P de ROSA CH. AVRANCHES-GRANVILLE Fractures diagnostic 2 Fractures-diagnostic

Plus en détail

REEDUCATION APRES REPARATION COIFFE DES ROTATEURS B. MONDE, D. ANDREU

REEDUCATION APRES REPARATION COIFFE DES ROTATEURS B. MONDE, D. ANDREU REEDUCATION APRES REPARATION COIFFE DES ROTATEURS B. MONDE, D. ANDREU 1 Rééducation adaptée aux tendons réparés 2 3 4 Pressions dans l éspace sous acromial en fonction des actions musculaires lors de l

Plus en détail

URGENCES. Plaies et traumatismes de la main. Chapitre 58. Points essentiels L. OBERT

URGENCES. Plaies et traumatismes de la main. Chapitre 58. Points essentiels L. OBERT Chapitre 58 Plaies et traumatismes de la main L. OBERT Points essentiels Toute plaie est une lésion des pédicules et des tendons jusqu à preuve du contraire, tout traumatisme fermé est une fracture ou

Plus en détail

Les fractures de l extrémité inférieure du radius (238) Professeur Dominique SARAGAGLIA Mars 2003

Les fractures de l extrémité inférieure du radius (238) Professeur Dominique SARAGAGLIA Mars 2003 Les fractures de l extrémité inférieure du radius (238) Professeur Dominique SARAGAGLIA Mars 2003 Pré-Requis : Anatomie descriptive et fonctionnelle de l extrémité inférieure du radius Résumé : Les fractures

Plus en détail

Principes Généraux de Réalisation d'une Orthèse

Principes Généraux de Réalisation d'une Orthèse 1 Elaboration d'une orthèse Principes Généraux de Réalisation d'une Orthèse Pour réaliser une orthèse, il est nécessaire d'avoir une prescription médicale car une orthèse est un agent thérapeutique. Il

Plus en détail

La carpectomie proximale dans les luxations et fractures-luxations péri lunaires du carpe méconnues.

La carpectomie proximale dans les luxations et fractures-luxations péri lunaires du carpe méconnues. La carpectomie proximale dans les luxations et fractures-luxations péri lunaires du carpe méconnues. YAKOUBI. M MEZIANI. N YAHIA CHERIF. M ZEMMOURI. A BENBAKOUCHE. R CHU BAB EL OUED FACULTE DE MEDECINE

Plus en détail

Prise en charge post interventionnelle de la chirurgie de l épaule. Dr. Jean Aouston

Prise en charge post interventionnelle de la chirurgie de l épaule. Dr. Jean Aouston Prise en charge post interventionnelle de la chirurgie de l épaule Dr. Jean Aouston Les grands principes de la rééducation 0 Introduction 1 Pathologie et traitement 2 RRF de l épaule opérée 3 Cas clinique

Plus en détail

LES ACCIDENTS DE SPORT

LES ACCIDENTS DE SPORT LES ACCIDENTS DE SPORT Service formation sport SDIS 86 / 2006 Fracture Fracture de fatigue Périostite LES ACCIDENTS DE SPORT OSSEUX TENDINEUX Tendinite Rupture tendineuse ARTICULAIRE Entorse Luxation trouble

Plus en détail

FRACTURE DE POUTEAU COLLE

FRACTURE DE POUTEAU COLLE FRACTURE DE POUTEAU COLLE 1/ Définition C est la fracture de l extrémité inférieure du radius, sus articulaire. (généralement suite à un traumatisme direct) C est la fracture la plus fréquente chez l adulte

Plus en détail

Appareillage provisoire de la main. De la prescription à la réalisation

Appareillage provisoire de la main. De la prescription à la réalisation Appareillage provisoire de la main De la prescription à la réalisation Colette Gable, Ergothérapeute CDS IRR Nancy DUHAM 2010 Démarche à partir de la prescription 1 Quel module de base? Palmaire Dorsal

Plus en détail

Les sportifs. Entorses et luxations des doigts. Traumatismes sportifs. Le pouce : entorse MP. Le pouce entorse LLI. Le pouce entorse MP

Les sportifs. Entorses et luxations des doigts. Traumatismes sportifs. Le pouce : entorse MP. Le pouce entorse LLI. Le pouce entorse MP Les sportifs Entorses et luxations des doigts Jeunes adultes actifs et en bonne santé Habitués aux traumatismes et à la douleur Pressés de reprendre le sport C. Leclercq Paris, France beaucoup de lésions

Plus en détail

Sciences & Technologie LE SQUELETTE

Sciences & Technologie LE SQUELETTE LE SQUELETTE L appareil moteur de l homme est constitué par un squelette osseux articulé et par des muscles qui prennent appui sur les os et les mettent en mouvement. Le squelette joue un rôle important

Plus en détail

Traitement de la rhizarthrose par prothèse

Traitement de la rhizarthrose par prothèse Relecture scientifique Société française de chirurgie orthopédique et traumatologique (SOFCOT) Relecture juridique Médecins experts SOFCOT Relecture déontologique Médecins Conseil national de l ordre des

Plus en détail

Anatomie, Physiologie et Pathologies de l Appareil Extenseur de la Main

Anatomie, Physiologie et Pathologies de l Appareil Extenseur de la Main Mémoire présenté pour l obtention du Diplôme Inter-Universitaire Européen de Rééducation et d'appareillage en Chirurgie de la Main Anatomie, Physiologie et Pathologies de l Appareil Extenseur de la Main

Plus en détail

DOULEUR CHRONIQUE DE LA CHEVILLE CHEZ LE SPORTIF BASTIA

DOULEUR CHRONIQUE DE LA CHEVILLE CHEZ LE SPORTIF BASTIA DOULEUR CHRONIQUE DE LA CHEVILLE CHEZ LE SPORTIF BASTIA LE 11 06 2011 Dct O.FICHEZ St RAPHAËL PROBLEMATIQUE MAJEURE 1 S AGIT IL IL D UNE INSTABILITE DOULOUREUSE 2 S AGIT IL IL D UNE DOULEUR CHRONIQUE SANS

Plus en détail

Item 182 : Accidents des anticoagulants

Item 182 : Accidents des anticoagulants Item 182 : Accidents des anticoagulants Date de création du document 2008-2009 Table des matières 1 Cruralgie par hématome du psoas...1 1. 1 Signes évocateurs d un hématome du psoas devant une cruralgie...

Plus en détail

Les entorses de la cheville

Les entorses de la cheville Les entorses de la cheville François Bonnomet Hôpitaux Universitaires de Strasbourg Rappels anatomiques Tubercule de Tillaux Ligament tibio fibulaire antérieur Malléole latérale Malléole médiale Ligament

Plus en détail

Fractures de l enfant (suite) Appareil locomoteur

Fractures de l enfant (suite) Appareil locomoteur Fractures de l enfant (suite) Appareil locomoteur Semaine : Date : 10 avril Professeur : Mr Coursier Groupe : Jéromine Deramond et Pénélope Luternauer Responsable Matière : Baptiste Sellem Informations

Plus en détail

Passeport. C h i r u r g i e d e l h a l l u x v a l g u s

Passeport. C h i r u r g i e d e l h a l l u x v a l g u s Passeport C h i r u r g i e d e l h a l l u x v a l g u s NOM : PRENOM : F o o t & A n k l e I n s t i t u t e Clinique du Parc Léopold 3 8, R u e F r o i s s a r t 1 0 4 0 B r u x e l l e s T é l. : +

Plus en détail

Main. 1 Généralités. 2 Arthrologie. 3 Myologie. 3.1 Doigts longs

Main. 1 Généralités. 2 Arthrologie. 3 Myologie. 3.1 Doigts longs Main 1 Généralités La main est composée de quatre doigts longs et du pouce. C est l organe de la préhension. Elle comprend les métacarpiens et les phalanges. 2 Arthrologie Les articulations métacarpo-phalangiennes

Plus en détail

Fracture du scaphoïde

Fracture du scaphoïde Fracture du scaphoïde Pouvez vous répondre à ces 10 questions? Christian Dumontier SOS Mains saint Antoine Merci à Roure, Herbert 10 Questions Fréquence Signes cliniques Les radios à prescrire Classification

Plus en détail

Traitement chirurgical des arthroses des doigts

Traitement chirurgical des arthroses des doigts Traitement chirurgical des arthroses des doigts Une alternative au simple «vivre avec» Renato Fricker Département de chirurgie de la main et des nerfs périphériques de la clinique d orthopédie et de traumatologie

Plus en détail

LES ACCIDENTS DORSO-LOMBAIRES

LES ACCIDENTS DORSO-LOMBAIRES LES ACCIDENTS DORSO-LOMBAIRES Le mal de dos OBJECTIFS Connaître les différentes pathologies liées aux accidents dorso-lombaires Déterminer les facteurs de risques Identifier et appliquer les techniques

Plus en détail

Plaques 1.5 et 2.0 pour correction de rotation. Plaques de repositionnement pour les fractures et ostéotomies des métacarpiens et des phalanges.

Plaques 1.5 et 2.0 pour correction de rotation. Plaques de repositionnement pour les fractures et ostéotomies des métacarpiens et des phalanges. Technique opératoire Plaques 1.5 et 2.0 pour correction de rotation. Plaques de repositionnement pour les fractures et ostéotomies des métacarpiens et des phalanges. Table des matières Introduction Plaques

Plus en détail

Exemples didactiques de dysfonctions : signes associés aux entorses, luxations, fractures, atteintes vertébrales

Exemples didactiques de dysfonctions : signes associés aux entorses, luxations, fractures, atteintes vertébrales Exemples didactiques de dysfonctions : signes associés aux entorses, luxations, fractures, atteintes vertébrales Pr Jean-Michel Laffosse, Pr Arnaud Constantin Individu sain, âgé de 35 ans, aucun symptôme

Plus en détail

Lambeau dorso-ulnaire du pouce Pr.Philippe PELISSIER

Lambeau dorso-ulnaire du pouce Pr.Philippe PELISSIER du pouce Pr.Philippe PELISSIER Service de Chirurgie Plastique Centre F.X. Michelet CHU de Bordeaux www.e-plastic.fr Description Anatomie Dissection Cas cliniques Description Décrit par F. Brunelli. Lambeau

Plus en détail

Pathologie professionnelle : Point de vue du Chirurgien de la Main

Pathologie professionnelle : Point de vue du Chirurgien de la Main Pathologie professionnelle : Point de vue du Chirurgien de la Main R. LEGRE Service de Chirurgie de la Main, Chirurgie Plastique et Réparatrice des Membres Hôpital de la Conception Marseille 1 Pathologie

Plus en détail

Le processus traumatique. 2012/2015 Sg

Le processus traumatique. 2012/2015 Sg Le processus traumatique 2012/2015 Sg 1 définitions Définitions processus Processus enchainement d étapes en lien les une avec les autres Peut être déclenché par des facteurs favorisants et / ou un contexte

Plus en détail

Traumatismes du rachis cervical : évaluation par scanner et IRM

Traumatismes du rachis cervical : évaluation par scanner et IRM Traumatismes du rachis cervical : évaluation par scanner et IRM MDCT and MRI evaluation of cervical spine trauma Michael Utz & Shadab Khan & Daniel O Connor & Stephen Meyers Elsa Meyer 24/04/14 A. Introduction

Plus en détail

EPITROCHLEITE GOLF ELBOW. SAINT RAPHAËL 16 octobre 2004 Dct O FICHEZ et Dct J PARIER

EPITROCHLEITE GOLF ELBOW. SAINT RAPHAËL 16 octobre 2004 Dct O FICHEZ et Dct J PARIER EPITROCHLEITE OU GOLF ELBOW SAINT RAPHAËL 16 octobre 2004 Dct O FICHEZ et Dct J PARIER ANATOMO - PATHOLOGIE DE L EPITROCHLEITE UNITE FONCTIONNELLE TENO-OSSEUSE QUI MET EN JEU -LES TENDONS EPITROCHLEENS

Plus en détail

I. LES TECHNIQUES. Scarf et ostéotomie phalangienne proximale dans le traitement de l hallux valgus

I. LES TECHNIQUES. Scarf et ostéotomie phalangienne proximale dans le traitement de l hallux valgus I. LES TECHNIQUES Scarf et ostéotomie phalangienne proximale dans le traitement de l hallux valgus Le scarf, cette longue ostéotomie du premier métatarsien, est le plus souvent associé à l ostéotomie de

Plus en détail