FRACTURES DES MEMBRES SUPERIEURS. Service Orthopédie de Gonesse

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "FRACTURES DES MEMBRES SUPERIEURS. Service Orthopédie de Gonesse"

Transcription

1 FRACTURES DES MEMBRES SUPERIEURS Service Orthopédie de Gonesse

2 INTRODUCTION Touche les membres non porteurs Limite donc moins l autonomie sauf - Lésions bilatérales - Utilisation de cannes - Sujet âgé

3 REPERCUSSIONS Orientation de la main dans l espace par les 3 articulations: épaule coude poignet dont leur caractéristique principale est la mobilité La main est l organe noble et terminal qui a deux caractéristiques fondamentales la force et la précision

4 Consolidation OBJECTIFS DU TRAITEMENT Restaurer la mobilité puis la force Lutter contre les complications

5 DIFFERENTS TYPES DE FRACTURES

6 FRACTURES ARTICULAIRES Touchent le cartilage articulaire Les plus fréquentes sont - radius distal - tête radiale Complications - ouverture cutanée; syndrome de Wolkman;raideur et algodystrophie

7 FRACTURES ARTICULAIRES TRAITEMENT - Rétablir la surface articulaire - mobiliser au plus vite pour éviter la raideur - fr déplacées = traitement chirurgical pour réduire et rééduquer rapidement = broches; vis ou plaques Consolident en 3 à 6 semaines

8

9

10

11

12 FRACTURES METAPHYSAIRES Les plus fréquentes sont le radius distal et l humérus proximal qui sont des fractures du sujet âgé Elles consolident en 6 semaines avec comme complication principale le cal vicieux Le cal vicieux est relativement bien toléré surtout chez le sujet âgé ce qui explique la fréquence des traitements non chirurgicaux pour des fr peu déplacées

13

14

15

16

17

18

19 FRACTURES DIAPHYSAIRES Touchent en priorité l humérus dont la complication principale est la paralysie du nerf radial avec déficit extension doigts; poignet coude et la pseudarthrose En deuxième lieu les 2 os de l avant bras dont la complication redoutable est le syndrome de Wolkman et les cals vicieux qui entraînent des raideurs de la pronosupination

20 FRACTURES DIAPHYSAIRES Les fr du radius et ou du cubitus sont systématiquement ostéosynthèses car le moindre déplacement va entraîner un cal vicieux et ou une pseudarthrose redoutables pour la fonction de mobilité et de force de l avant bras L ostéosynthèse se fait essentiellement par plaque vissée

21

22 FRACTURES DIAPHYSAIRES La fracture de l humérus est traitée orthopédiquement par un Dujarrier ou un gilet orthopédique pour 6 à 8 semaines Le traitement chirurgical s impose quand le déplacement est important et se fait par plaque; broches ou clou centromédullaire La paralysie radiale est souvent due à une contusion et récupère spontanément en 3 à 6 mois;

23

24 SURVEILLANCE DU PLATRE Bien placer l avant bras à la verticale pour lutter contre l œdème Surveiller - la mobilité des doigts; - l absence de fourmillements; de cyanose - Intensité de la douleur Au moindre doute; il vaut mieux ouvrir le plâtre jusqu au Jersey

25

26

27 SURVEILLANCE DU DUJARRIER-GILET ORTHO Protection des zones de macération et de compression par des Compresses Américaines et toilette quotidienne soit sous l appareil ou en l enlevant - Aisselle -Seins - Thorax

28 GILET ORTHOPEDIQUE

29 GILET ORTHOPEDIQUE

30

31 SURVEILLANCE post chirurgicale Attention aux douleurs anormalement intenses avec agitation et troubles de la sensibilité des doigts Ablation des contentions en fonction des consignes post op Drainage Pansements Antibiothérapie pour fr ouverte ou prophylactique

32

33

34 CAS PARTICULIERS Les fr de l extrémité supérieure articulaires de l humérus sont similaires aux fractures du col du fémur - Touchent le sujet âgé - Risque de nécrose de la tête humérale - Parfois nécessité de prothèse humérale

35

36

37 CAS PARTICULIERS La fr du scaphoïde passe souvent inaperçue et est découverte au stade de pseudarthrose; cette dernière est la complication principale Elle consolide en 3 mois voir 6 mois parfois Le traitement est chirurgical au moindre déplacement car c est une fr articulaire

38 CAS PARTICULIERS CAS PARTICULIERS La fr de clavicule est une fr du jeune qui se fait par choc direct: Malgré les déplacements de cette fr diaphysaire le traitement se fait par anneaux claviculaires qu il faut resserrer 2 fois par jour pour garder l envergure de l épaule Le traitement chirurgical est très risqué sur le plan cutané; on préfère un traitement par anneaux pour 3 semaines La complication principale est le cal vicieux en raccourcissement qui est très bien toléré et parfois le cal hypertrophique inesthétique visible sous la peau

39 ANNEAUX CLAVICULAIRES

40 SERRAGE

41 CAS PARTICULIERS Les fr des phalanges des 4 derniers doigts peu ou pas déplacées sont stabilisées par des syndactylies qui permettent la mobilisation aidée par le doigt non touché Elles consolident rapidement en 3 à 4 semaines

42

43

44 Enlever systématiquement bagues et bracelets car peuvent se comporter comme des agents strangulant avec l œl œdème et entraîner ner des nécrosesn

Fractures de l enfant (suite) Appareil locomoteur

Fractures de l enfant (suite) Appareil locomoteur Fractures de l enfant (suite) Appareil locomoteur Semaine : Date : 10 avril Professeur : Mr Coursier Groupe : Jéromine Deramond et Pénélope Luternauer Responsable Matière : Baptiste Sellem Informations

Plus en détail

FRACTURE DE POUTEAU COLLE

FRACTURE DE POUTEAU COLLE FRACTURE DE POUTEAU COLLE 1/ Définition C est la fracture de l extrémité inférieure du radius, sus articulaire. (généralement suite à un traumatisme direct) C est la fracture la plus fréquente chez l adulte

Plus en détail

Les fractures de l extrémité inférieure du radius (238) Professeur Dominique SARAGAGLIA Mars 2003

Les fractures de l extrémité inférieure du radius (238) Professeur Dominique SARAGAGLIA Mars 2003 Les fractures de l extrémité inférieure du radius (238) Professeur Dominique SARAGAGLIA Mars 2003 Pré-Requis : Anatomie descriptive et fonctionnelle de l extrémité inférieure du radius Résumé : Les fractures

Plus en détail

SURVEILLANCE D UN MALADE SOUS PLATRE

SURVEILLANCE D UN MALADE SOUS PLATRE SURVEILLANCE D UN MALADE SOUS PLATRE POINTS IMPORTANTS Le respect des règles de confection des appareils plâtrés assure la prévention d un grand nombre de complications. La surveillance d un patient plâtré

Plus en détail

LA SURVEILLANCE DES PLÂTRES

LA SURVEILLANCE DES PLÂTRES 31.03.09 Mme Dumanois Orthopédie - Rhumatologie - Traumatologie /! \ I)Définition II)Législation III)Objectifs de soins IV)Les différents types de plâtres A)Membre supérieur B)Membre inférieur V)Le matériel

Plus en détail

Introduction. Fractures des Métacarpiens et des Phalanges. Anatomie. Physiologie. Anatomie. Anatomie. Fréquence+++ Bénins / Séquelles Fonctionnelles

Introduction. Fractures des Métacarpiens et des Phalanges. Anatomie. Physiologie. Anatomie. Anatomie. Fréquence+++ Bénins / Séquelles Fonctionnelles Fractures des et des Phalanges Introduction Fréquence+++ Bénins / Séquelles Fonctionnelles Anatomie: Rapports Os, Tendons, Dynamique articulaire Ph SCHIELE H.I.A. Clermont Tonnerre - C.H.U. Cavale Blanche

Plus en détail

Traumatologie du Membre Inférieur. Service de Chirurgie Orthopédique et Traumatologique CHU Dijon

Traumatologie du Membre Inférieur. Service de Chirurgie Orthopédique et Traumatologique CHU Dijon Traumatologie du Membre Inférieur Service de Chirurgie Orthopédique et Traumatologique CHU Dijon Fractures du col du fémur Fractures du col de fémur Fracture très fréquente chez le sujet âgé Ostéoporose

Plus en détail

Entorses et luxations digitales Pr. Philippe PELISSIER

Entorses et luxations digitales Pr. Philippe PELISSIER digitales Pr. Philippe PELISSIER Service de Chirurgie Plastique Centre F.X. Michelet CHU de Bordeaux www.e-plastic.fr Anatomie Conduite à tenir Pouce - Luxation du pouce - Entorse du pouce / testing -

Plus en détail

TRAUMATOLOGIE PEDIATRIQUE Sémiologie. Dr Frank Fitoussi Hôpital Robert Debré

TRAUMATOLOGIE PEDIATRIQUE Sémiologie. Dr Frank Fitoussi Hôpital Robert Debré TRAUMATOLOGIE PEDIATRIQUE Sémiologie Dr Frank Fitoussi Hôpital Robert Debré Structure osseuse de l enfant épiphyse métaphyse Diaphyse Traumatismes de l enfant Interrogatoire Age de l enfant Antécédents

Plus en détail

LA MAIN DU BOXEUR. Dr. Jean-Jacques Menuet, médecin régional du Comité de Picardie, membre de la Commission médicale de la FFB

LA MAIN DU BOXEUR. Dr. Jean-Jacques Menuet, médecin régional du Comité de Picardie, membre de la Commission médicale de la FFB 1 LA MAIN DU BOXEUR Dr. Jean-Jacques Menuet, médecin régional du Comité de Picardie, membre de la Commission médicale de la FFB http://www.medecinedusportconseils.com/ Ce document est à destination des

Plus en détail

Fractures Et Entorses De La Main, Quelques points Importants!

Fractures Et Entorses De La Main, Quelques points Importants! Fractures Et Entorses De La Main, Quelques points Importants! Quelques chiffres: On estime les accidents de la main à environ 1 400 000 par an en France Dont 620 000 considérés comme grave. 1/3 des accidents

Plus en détail

SURVEILLANCE DES PLATRES

SURVEILLANCE DES PLATRES SURVEILLANCE DES PLATRES 1 DEFINITION Système de tissu durcissable servant à assurer la contention et l immobilisation d un membre afin de répondre à un traumatisme en cas de lésion tendineuse ou de fracture

Plus en détail

Traumatologie du membre supérieur Spécificités de l enfant

Traumatologie du membre supérieur Spécificités de l enfant Traumatologie du membre supérieur Spécificités de l enfant Joël LECHEVALLIER Clinique Chirurgicale Infantile CHU de Rouen www.chu-rouen.fr/ Fractures de la palette humérale de l enfant Joël LECHEVALLIER

Plus en détail

Sommaire. 1. Pré-requis. 2. Risque de compression: Argumentation, signes, interventions, complications

Sommaire. 1. Pré-requis. 2. Risque de compression: Argumentation, signes, interventions, complications Sommaire 1. Pré-requis 2. Risque de compression: Argumentation, signes, interventions, complications 3. Le plâtre 3.1. Buts: 3.2. Types de plâtres 3.3. Matériel 3.4. Confection / enlèvement d un plâtre

Plus en détail

Collection Soins infirmiers

Collection Soins infirmiers Collection Soins infirmiers Une production du Université de Caen Basse-Normandie Traumatologie : traitements des fractures Dr. J-P de ROSA CH. AVRANCHES-GRANVILLE Fractures diagnostic 2 Fractures-diagnostic

Plus en détail

TRAUMATISME DU MEMBRE SUPERIEUR

TRAUMATISME DU MEMBRE SUPERIEUR Fixe : TOR TRAUMATISME DU MEMBRE SUPERIEUR On a soit une atteinte, ligamentaire, capsulo ligamentaire, osseuse en traumatologie. I/- Entorses et luxations. Entorse : lésion capsulo ligamentaire secondaire

Plus en détail

FMH Verbindung der Schweizer Ärztinnen und Ärzte Fédération des médecins suisses Federazione dei medici svizzeri Swiss Medical Association

FMH Verbindung der Schweizer Ärztinnen und Ärzte Fédération des médecins suisses Federazione dei medici svizzeri Swiss Medical Association F O E D E R A T I O M E D I C O R U M H E L V E T I C O R U M FMH Verbindung der Schweizer Ärztinnen und Ärzte Fédération des médecins suisses Federazione dei medici svizzeri Swiss Medical Association

Plus en détail

Traumatologie du membre supérieur. L.Decroocq Orthopédie

Traumatologie du membre supérieur. L.Decroocq Orthopédie Traumatologie du membre supérieur L.Decroocq Orthopédie Plan n Fracture de l extrémité supérieure de l humérus n Fracture de la diaphyse humérale n Fracture des 2 os de l avant bras n Fracture de l extrémité

Plus en détail

PATIENTS PORTEURS DE FIXATEURS EXTERNES. Soins infirmiers

PATIENTS PORTEURS DE FIXATEURS EXTERNES. Soins infirmiers PATIENTS PORTEURS DE FIXATEURS EXTERNES Soins infirmiers COMPETENCE 4 Mettre en œuvre des actions à visée diagnostics et thérapeutiques Introduction Traitement en traumatologie majoritairement Quelques

Plus en détail

Collection Soins infirmiers

Collection Soins infirmiers Collection Soins infirmiers Une production du Université de Caen Basse-Normandie Traumatologie membres supérieurs : le bras et le coude Dr. J-P de ROSA CH. AVRANCHES-GRANVILLE Bras Fracture de la diaphyse

Plus en détail

Les immobilisations temporaires Congrès 2014 de l A.I.I.U.Q. Présenté par Jean-François Deschênes

Les immobilisations temporaires Congrès 2014 de l A.I.I.U.Q. Présenté par Jean-François Deschênes Les immobilisations temporaires Congrès 2014 de l A.I.I.U.Q. Présenté par Jean-François Deschênes 1. Principes de base 2. Attelle membre supérieur 3. Attelle membre inférieur 4. Précautions et surveillances

Plus en détail

Veuillez faire parvenir vos commentaires ou suggestions à Dr Sasha Dubrovsky à sasha.dubrovsky@mcgill.ca.

Veuillez faire parvenir vos commentaires ou suggestions à Dr Sasha Dubrovsky à sasha.dubrovsky@mcgill.ca. Lignes directrices pour la prise en charge des fractures à l urgence de L Hôpital de Montréal pour enfants Le présent document a été conçu pour aider les médecins de notre département d urgence de soins

Plus en détail

Livret des Internes Service d Orthopédie Pédiatrique Département des Enfants et Adolescents

Livret des Internes Service d Orthopédie Pédiatrique Département des Enfants et Adolescents Urgences en Traumatologie et Orthopédie Pédiatrique Livret des Internes Service d Orthopédie Pédiatrique Département des Enfants et Adolescents Genève, version 2 du 3 novembre 2014 1 SOMMAIRE Contusions

Plus en détail

Les fractures du coude de l enfant. Saad ABU AMARA Joël LECHEVALLIER

Les fractures du coude de l enfant. Saad ABU AMARA Joël LECHEVALLIER Les fractures du coude de l enfant Saad ABU AMARA Joël LECHEVALLIER Épidémiologie des fractures du coude Les fractures : 10 à 25% des traumatismes de l enfant Fractures du coude : 16% de l ensemble des

Plus en détail

Fracture du scaphoïde

Fracture du scaphoïde Fracture du scaphoïde Pouvez vous répondre à ces 10 questions? Christian Dumontier SOS Mains saint Antoine Merci à Roure, Herbert 10 Questions Fréquence Signes cliniques Les radios à prescrire Classification

Plus en détail

D UNE CHIRURGIE CORRECTRICE D HALLUX VALGUS

D UNE CHIRURGIE CORRECTRICE D HALLUX VALGUS FICHE D INFORMATION PATIENT VOUS ALLEZ ÊTRE OPÉRÉ D UNE CHIRURGIE CORRECTRICE D HALLUX VALGUS CHIRURGIE ORTHOPEDIQUE et traumatologie du sport Cabinet du Docteur Guy Mylle VOUS AVEZ UN HALLUX VALGUS VOUS

Plus en détail

SYGMAPREPA Correction QCM d UE 5 n 2 15/02/2012

SYGMAPREPA Correction QCM d UE 5 n 2 15/02/2012 SYGMAPREPA Correction QCM d UE 5 n 2 15/02/2012 Question 1 A. Pour chaque membre on peut décrire cinq parties, depuis la racine jusqu à l extrémité distale. B. La ceinture scapulaire est formée de deux

Plus en détail

L essentiel en 5 points

L essentiel en 5 points Fractures chez l enfant : particularités épidémiologiques, diagnostiques et thérapeutiques. Question ENC n 237 E.Bourgeois, J.Griffet (Grenoble) Objectifs de l enseignement : L étudiant doit connaître

Plus en détail

Prothèse Sophia. Think Simple. Prothèse de remplacement et de resurfaçage du radius distal. Technique Opératoire. Chirurgie du poignet

Prothèse Sophia. Think Simple. Prothèse de remplacement et de resurfaçage du radius distal. Technique Opératoire. Chirurgie du poignet Prothèse Sophia Chirurgie du poignet Tête épiphysaire Acier Inoxydable 316L (ISO 5832-1) Insert métaphysaire en UHMWPE (ISO 5834-1 & 2) Tige diaphysaire Acier Inoxydable 316L (ISO 5832-1) Indications cliniques

Plus en détail

Vis-plaque condylienne DCS (Dynamic Condylar Screw)

Vis-plaque condylienne DCS (Dynamic Condylar Screw) Vis-plaque condylienne DCS (Dynamic Condylar Screw) P. Chélius La DCS ou vis-plaque condylienne est un implant conçu pour la fixation spécifique des fractures épiphyso-métaphyso-diaphysaires du fémur.

Plus en détail

Mission du Dr TRAVERS à BUKAVU du 1 er au 8 mai 2014

Mission du Dr TRAVERS à BUKAVU du 1 er au 8 mai 2014 Mission du Dr TRAVERS à BUKAVU du 1 er au 8 mai 2014 Dr V.TRAVERS, clinique Saint Charles, 25 rue de Flesselles 69001 LYON L objet de la mission : mission chirurgicale spécialisée en chirurgie du membre

Plus en détail

FRACTURES DE L ENFANT SES PARTICULARITÉS

FRACTURES DE L ENFANT SES PARTICULARITÉS FRACTURES DE L ENFANT SES PARTICULARITÉS Les traumatismes sur un os en croissance sont particuliers par : Fréquence, variété anatomique Localisation de la fracture Rapidité consolidation et possibilité

Plus en détail

Fractures du membre supérieur

Fractures du membre supérieur DESC de Chirurgie Pédiatrique Session de Septembre 2010 - PARIS Fractures du membre supérieur F LAUNAY Fractures de l humérus (col et diaphyse) chez l enfantl Généralités Incidence: : 10 to 20% des fractures

Plus en détail

Fracture des os longs F. Lavallée, J. Ch. Le Huec

Fracture des os longs F. Lavallée, J. Ch. Le Huec 1 Fracture des os longs F. Lavallée, J. Ch. Le Huec Fracture de la jambe Fracture de fémur Fracture de la diaphyse humérale Fracture de l avant-bras 1 2 Fracture de la jambe Introduction Fractures fréquentes,

Plus en détail

Dr: Hamdi BOUBAKER Urgences Monastir

Dr: Hamdi BOUBAKER Urgences Monastir Dr: Hamdi BOUBAKER Urgences Monastir L'application externe d'un tissu de forme et de dimension Variables, disposé en fonction de la région et des buts de son application. Les bandages sont une technique

Plus en détail

SYGMAPREPA QCM d UE 5 n 1 01/02/2012

SYGMAPREPA QCM d UE 5 n 1 01/02/2012 SYGMAPREPA QCM d UE 5 n 1 01/02/2012 Question 1 Sur cette vue de face du squelette de la tête : A. 1 est un os pair. B. 2 est l os sphénoïde. C. Les os 1, 2, 3 et 5 font partie du crâne. D. 4 est l os

Plus en détail

LES TRAUMATISMES OSTEO-ARTICULAIRES DE LA MAIN

LES TRAUMATISMES OSTEO-ARTICULAIRES DE LA MAIN LES TRAUMATISMES OSTEO-ARTICULAIRES DE LA MAIN Dr. D. Guinard Au niveau de la main, nous pouvons rencontrer des lésions analogues à celles rencontrées au niveau de toutes les articulations ainsi qu'au

Plus en détail

Le coude doit être mobilisé précocement à cause du risque de raideur post-traumatique ou post-opératoire.

Le coude doit être mobilisé précocement à cause du risque de raideur post-traumatique ou post-opératoire. REEDUCATION APRES TRAUMATISMES DU COUDE 1. Domaine Musculo-squelettique 2. Définition Le traumatisme du coude est un accident fréquent lors de la pratique de sports tels que cyclisme, roller, judo, skateboard,

Plus en détail

Traumatologie de l enfant. Joël Lechevallier Saad Abu Amara

Traumatologie de l enfant. Joël Lechevallier Saad Abu Amara Traumatologie de l enfant Joël Lechevallier Saad Abu Amara Plan Spécificités de l enfant Traumatismes de l enfant Cas particuliers Traitement Spécificités de l enfant Traumatismes de l enfant Cas pa Physiologie

Plus en détail

Le poignet douloureux chronique. Philippe SAMSON Institut de la Main et du Membre Supérieur Clinique Monticelli - Marseille

Le poignet douloureux chronique. Philippe SAMSON Institut de la Main et du Membre Supérieur Clinique Monticelli - Marseille Le poignet douloureux chronique Philippe SAMSON Institut de la Main et du Membre Supérieur Clinique Monticelli - Marseille Squelette Squelette! Avant-bras: -! Radius Squelette! Avant-bras: -! Radius -!

Plus en détail

Institut Régional de Réadaptation Nancy DUHAM 2010

Institut Régional de Réadaptation Nancy DUHAM 2010 C. Gable - DUHAM 2010 Les orthèses provisoires en pathologie traumatique LES FRACTURES DIGITALES LA MAIN COMPLEXE LES ENTORSES DIGITALES Institut Régional de Réadaptation Nancy DUHAM 2010 Colette Gable,

Plus en détail

Les fractures du sujet âgé

Les fractures du sujet âgé Les fractures du sujet âgé Les Fractures du sujet âgé constituent un problème majeur de santé publique - La première considération est l état mental - état physique et degré d autonomie antérieur - score

Plus en détail

Fractures chez l enfant : particularités épidémiologiques, diagnostiques et thérapeutiques

Fractures chez l enfant : particularités épidémiologiques, diagnostiques et thérapeutiques Partie 1 PÉDIATRIE Chapitre n 1 Fractures chez l enfant : particularités épidémiologiques, diagnostiques et thérapeutiques Item n 360 Fractures chez l enfant : particularités épidémiologiques, diagnostiques

Plus en détail

Fractures du coude chez l enfant: Pièges diagnostiques radiologiques

Fractures du coude chez l enfant: Pièges diagnostiques radiologiques Fractures du coude chez l enfant: Pièges diagnostiques radiologiques M-A Camezind-Vidal, B Caire-Gana, F Castaing, * N Orsoni*, M Pouquet, P de Brunanchon,I Jammet, E Pascaud, D Mouliès* *, A Maubon Services

Plus en détail

La main traumatique: traumatismes ostéo- articulaires des doigts longs. DR Moughabghab

La main traumatique: traumatismes ostéo- articulaires des doigts longs. DR Moughabghab La main traumatique: traumatismes ostéo- articulaires des doigts longs. DR Moughabghab Rappel anatomique! Phalanges: P1 P2 P3 = os longs! Articulations IP = trochléennes un seul degré de liberté. - tête

Plus en détail

Traumatismes du plexus brachial chez l adulte

Traumatismes du plexus brachial chez l adulte Traumatismes du plexus brachial chez l adulte Rappel anatomique Moelle épinière Racines C5-T1 Tronc primaire supérieur (C5-C6), intermédiaire (C7), & inférieur (C8-T1) Tronc secondaire antéro-externe (médianmusculo-cutané),

Plus en détail

PRINCIPES GENERAUX DU TRAITEMENT DES FRACTURES

PRINCIPES GENERAUX DU TRAITEMENT DES FRACTURES 439 PRINCIPES GENERAUX DU TRAITEMENT DES FRACTURES Philippe Chiron, Service de Chirurgie Orthopédique et Traumatologique, CHU Rangueil, e-mail orthrang2@free.fr Pour la préparation de l Internat, ce cours

Plus en détail

J ai mal à la main, j en parle INFORMER

J ai mal à la main, j en parle INFORMER j en parle INFORMER Les maux de mains Qu elle soit d origine tendineuse, osseuse ou musculaire, artérielle ou veineuse, la douleur de la main chez l adulte doit être médicalement suivie afin d en déterminer

Plus en détail

Prescription anticipée de radiographies par l I.O.A. l

Prescription anticipée de radiographies par l I.O.A. l Prescription anticipée de radiographies par l I.O.A. l L expérience du C.H. Landerneau David Trân, Hélène H Bouteiller 8 ème journée du Collège de Médecine d Urgence de Bretagne Carhaix, 18 mars 2008 Les

Plus en détail

L appareil locomoteur

L appareil locomoteur L appareil locomoteur Plan Introduction Anatomie physiologie Orthopédie - Traumatologie Rhumatologie Pathologies infectieuses Pathologies tumorales Pathologies neuro- dégénératives Répercussions de ces

Plus en détail

Traitement de la rhizarthrose par prothèse

Traitement de la rhizarthrose par prothèse Relecture scientifique Société française de chirurgie orthopédique et traumatologique (SOFCOT) Relecture juridique Médecins experts SOFCOT Relecture déontologique Médecins Conseil national de l ordre des

Plus en détail

COURS DE TRAUMATOLOGIE OBJECTIFS DU COURS

COURS DE TRAUMATOLOGIE OBJECTIFS DU COURS 1 COURS DE TRAUMATOLOGIE OBJECTIFS DU COURS 1. Examiner un sujet traumatise tégumentaire et ostéo-articulaire 2. Evaluer un traumatisé tégumentaire et ostéo-articulaire. 3. Diagnostiquer cliniquement une

Plus en détail

LES TRAUMATISMES DE L ÉPAULE

LES TRAUMATISMES DE L ÉPAULE 02.04.09 Dr Guidicelli Orthopédie - Rhumatologie Traumatologie I)Rappel anatomique II)Les fractures de la clavicule A)Physiopathologie B)Examen clinique C)Complications D)Traitements III)Disjonction claviculaire

Plus en détail

Syndrome du canal carpien

Syndrome du canal carpien Syndrome du canal carpien Dr Xavier Martinache Qu est ce que le syndrome du canal carpien? Le syndrome du canal carpien correspond à une compression d un gros nerf situé dans la paume de votre main :le

Plus en détail

TECHNIQUES D IMMOBILISATION DES MEMBRES AUX URGENCES

TECHNIQUES D IMMOBILISATION DES MEMBRES AUX URGENCES TECHNIQUES D IMMOBILISATION DES MEMBRES AUX URGENCES Adrien JACQUOT Centre Chirurgical Emile Gallé Service de Chirurgie Orthopédique et traumatologique 22 Mars 2012 LEGISLATION Décret de compétence infirmier

Plus en détail

INTÉRET DE L OPÉRATION DE CAMERA DANS LE TRAITEMENT DU PIED ÉQUIN NEUROLOGIQUE À PROPOS DE 16 CAS

INTÉRET DE L OPÉRATION DE CAMERA DANS LE TRAITEMENT DU PIED ÉQUIN NEUROLOGIQUE À PROPOS DE 16 CAS INTÉRET DE L OPÉRATION DE CAMERA DANS LE TRAITEMENT DU PIED ÉQUIN NEUROLOGIQUE À PROPOS DE 16 CAS M.Boussad, A.Dahdouh, A.Boulahouache, N.Baouane, A.Ikhlef,ML Kanoun (Béjaia, Algérie) INTRODUCTION L opération

Plus en détail

EPAULE DOULOUREUSE. 1 - Instable

EPAULE DOULOUREUSE. 1 - Instable EPAULE DOULOUREUSE Une épaule douloureuse peut se rencontrer dans au moins 5 tableaux : douloureuse et instable, douloureuse avec diminution de la force, douloureuse et raide, arthrose douloureuse, douloureuse

Plus en détail

Traumatismes du membre supérieur

Traumatismes du membre supérieur FRACTURE DE L HUMERUS PROXIMAL 1. PHYSIOPATHOLOGIE Les fractures de l humérus proximal sont relativement fréquentes chez l enfant. Ce sont soit des fractures décollements épiphysaires, soit des fractures

Plus en détail

Les fractures de l enfant. Yan Lefèvre Luke Harper Chirurgie Orthopédique Pédiatrique CHU Pellegrin, Bordeaux

Les fractures de l enfant. Yan Lefèvre Luke Harper Chirurgie Orthopédique Pédiatrique CHU Pellegrin, Bordeaux Les fractures de l enfant Yan Lefèvre Luke Harper Chirurgie Orthopédique Pédiatrique CHU Pellegrin, Bordeaux Les fractures de l enfant L enfant n est pas un adulte en réduction Les fractures de l enfant

Plus en détail

ANESTHESIE ET ANALGESIE LOCO REGIONALE DU MEMBRE SUPERIEUR

ANESTHESIE ET ANALGESIE LOCO REGIONALE DU MEMBRE SUPERIEUR ANESTHESIE ET ANALGESIE LOCO REGIONALE DU MEMBRE SUPERIEUR Dr A. PULCINI CHU NICE ANESTHESIE LOCO REGIONALE DU MEMBRE SUPERIEUR 1 - RAPPELS 2 - PRINCIPES GENERAUX 3 - BLOCS DU MEMBRE SUPERIEUR 4 - BLOCS

Plus en détail

Fractures du scaphoïde carpien

Fractures du scaphoïde carpien Pr Ag C. DERDOUS universitéde Batna Faculté de médecine Polycopié : destiné aux externes de 5 ème année et internes Fractures du scaphoïde carpien Plan : I. Introduction II. Rappel anatomique III. Etiologie

Plus en détail

LES ORTHÈSES DE LA MAIN

LES ORTHÈSES DE LA MAIN DES : Médecine physique et de réadaptation DIU : Médecine de rééducation Module : MPR et Appareillage Nancy : 18-19-20 mars 2009 Coordonnateurs : Pr JM André, Pr J. Paysant, Dr N. Martinet Titre : Orthèses

Plus en détail

DOCUMENTATION D INFORMATION POUR LE PATIENT Dr Barbara Piclet-Legré, Dr Marianne Hélix-Giordanino, Corinne Ferrari, Sophie Ciolkovitch

DOCUMENTATION D INFORMATION POUR LE PATIENT Dr Barbara Piclet-Legré, Dr Marianne Hélix-Giordanino, Corinne Ferrari, Sophie Ciolkovitch DOCUMENT D INFORMATION SUR L HALLUX RIGIDUS CENTRE DU PIED 68, rue du Commandant Rolland 13008 Marseille Tél. 04 91 32 66 20 email : centredupied13@free.fr Qu est ce que c est? C est une arthrose c est

Plus en détail

Le traitement reste strictement chirurgical. Fait appel a une ostéosynthèse multiple, L enclouage centromédullaire est une évolution moderne montrant

Le traitement reste strictement chirurgical. Fait appel a une ostéosynthèse multiple, L enclouage centromédullaire est une évolution moderne montrant Introduction Les fractures du massif trochantérien posent toujours un problème de santé publique : Leurs fréquence restent toujours élevée. Par les facteurs de risque qui concourent a provoquer cette fracture:

Plus en détail

orteils ou «griffes d orteils»

orteils ou «griffes d orteils» FICHE D INFORMATION PATIENT : les déformations des orteils ou «griffes d orteils» Madame, monsieur, votre chirurgien vient de vous proposer une prise en charge chirurgicale pour votre pathologie du pied

Plus en détail

FRACTURES EXTREMITE SUP DU FEMUR.

FRACTURES EXTREMITE SUP DU FEMUR. FRACTURES EXTREMITE SUP DU FEMUR. Hanche normale Les travées osseuses qui font la solidité du col fémoral Vascularisation Capsule et ligaments Fractures du col fémoral Fracture du sujet âgé Fracture oblique

Plus en détail

Particularités de l épaule de l enfant

Particularités de l épaule de l enfant Particularités de l épaule de l enfant Franck LAUNAY Hôpital Timone Enfants, Marseille DIU Pathologie Locomotrice liée aux sports Conclusions L épaule douloureuse de l enfant et de l enfant sportif: Très

Plus en détail

14 août 1965. ARRÊTÉ ROYAL n 001/760 Barème officiel des incapacités. Codes et Lois du Burundi (31 décembre 2006) 113

14 août 1965. ARRÊTÉ ROYAL n 001/760 Barème officiel des incapacités. Codes et Lois du Burundi (31 décembre 2006) 113 l acide chromique; les chromates et bichromates de sodium, de potassium ou d ammonium; tous produits renfermant ces substances. a) Fabrication de l acide chromique, des chromates alcalins et de tous produits

Plus en détail

REEDUCATION RISQUES APRES LESIONS DES TENDONS EXTENSEURS LESIONS DES TENDONS EXTENSEURS. Adhérences péritendineuses LESIONS DES TENDONS EXTENSEURS

REEDUCATION RISQUES APRES LESIONS DES TENDONS EXTENSEURS LESIONS DES TENDONS EXTENSEURS. Adhérences péritendineuses LESIONS DES TENDONS EXTENSEURS REEDUCATION APRES LESIONS RISQUES DES TENDONS Dr A. FOISNEAU LOTTIN, C. GABLE, Dr D. PETRY, C. LECHAUDEL HJA Dommartin les toul IRR NANCY Ruptures tendineuses Distension de la suture Adhérences péritendineuses

Plus en détail

Fractures de la diaphyse humérale. Paralysie radiale.

Fractures de la diaphyse humérale. Paralysie radiale. Fractures de la diaphyse humérale. Paralysie radiale. I- Définition Généralités : - Les fractures de la diaphyse humérale se définissent par leur siège : ce sont toutes les fractures qui siège entre l

Plus en détail

Imagerie des tendons du poignet et de la main

Imagerie des tendons du poignet et de la main Imagerie des tendons du poignet et de la main Philippe MATHIEU G.Morvan, M.Wybier Wybier,, V.Vuillemin-Bodaghi Vuillemin-Bodaghi, J.Busson 5 rue Alfred Bruneau, Paris Imagerie des tendons du poignet et

Plus en détail

REEDUCATION DES TENDONS FLECHISSEURS. Les tendons fléchisseurs. Les tendons fléchisseurs. Les tendons fléchisseurs 23/05/2012 LES TENDONS FLECHISSEURS

REEDUCATION DES TENDONS FLECHISSEURS. Les tendons fléchisseurs. Les tendons fléchisseurs. Les tendons fléchisseurs 23/05/2012 LES TENDONS FLECHISSEURS REEDUCATION DES TENDONS FLECHISSEURS Docteur Anne Foisneau-Lottin, Docteur Didier Pétry, Colette Gable, Ergothérapeute, Cécile Lechaudel, Kinésithérapeute, Hôpital Jeanne d Arc - IRR NANCY LES TENDONS

Plus en détail

RÔLE DU MASSEUR-KINÉSITHÉRAPEUTE

RÔLE DU MASSEUR-KINÉSITHÉRAPEUTE RÔLE DU MASSEUR-KINÉSITHÉRAPEUTE La kinésithérapie : ensemble de technique thérapeutique utilisant le mouvement pour retrouver l autonomie. Qui? Enfants, adultes, personnes âgées Rééducation : Douce, Lente,

Plus en détail

Anatomie. Anatomie du squelette. Composition. Articulations. Parties molles. Module 1 et 2. Son rôle est d'assurer les mouvements.

Anatomie. Anatomie du squelette. Composition. Articulations. Parties molles. Module 1 et 2. Son rôle est d'assurer les mouvements. Anatomie Module 1 et 2 Anatomie du squelette Son rôle est d'assurer les mouvements. L'appareil locomoteur est composé : - du squelette: c'est à dire l'ensemble des os du corps humain - des articulations

Plus en détail

Ne jamais prendre de bain de pied chaud et ne jamais appliquer de pommade chauffante!

Ne jamais prendre de bain de pied chaud et ne jamais appliquer de pommade chauffante! CONDUITE A TENIR SUR LE TERRAIN DANS LES SITUATIONS LES PLUS URGENTES. Toutes les équipes n'ont pas un kinésithérapeute ou un médecin dans leur staff. Les dirigeants d'équipe amateur, mais surtout les

Plus en détail

Passeport. C h i r u r g i e d e l h a l l u x v a l g u s

Passeport. C h i r u r g i e d e l h a l l u x v a l g u s Passeport C h i r u r g i e d e l h a l l u x v a l g u s NOM : PRENOM : F o o t & A n k l e I n s t i t u t e Clinique du Parc Léopold 3 8, R u e F r o i s s a r t 1 0 4 0 B r u x e l l e s T é l. : +

Plus en détail

Articulations du coude et de l avant-bras

Articulations du coude et de l avant-bras Articulations du coude et de l avant-bras 1 Articulation du coude 1.1 Définition Le coude est l articulation intermédiaire du membre supérieur. Elle comprend trois articulations distinctes entre l humérus,

Plus en détail

Les Vibrations au Travail

Les Vibrations au Travail 2ème Journée de la Santé au Travail et de la Prévention Les Vibrations au Travail Dr Muriel Deyglun / Stéphane Castex Le 10 Juin 2010 Plan Définition La réglementation Les effets sur la santé La mesure

Plus en détail

La carpectomie proximale dans les luxations et fractures-luxations péri lunaires du carpe méconnues.

La carpectomie proximale dans les luxations et fractures-luxations péri lunaires du carpe méconnues. La carpectomie proximale dans les luxations et fractures-luxations péri lunaires du carpe méconnues. YAKOUBI. M MEZIANI. N YAHIA CHERIF. M ZEMMOURI. A BENBAKOUCHE. R CHU BAB EL OUED FACULTE DE MEDECINE

Plus en détail

Traitement d une rupture des tendons de l épaule. sous arthroscopie

Traitement d une rupture des tendons de l épaule. sous arthroscopie Traitement d une rupture des tendons de l épaule sous arthroscopie Persomed Siège social 2 rue de la Concorde 68000 Colmar tél. : +33 (0)3 89 41 39 94 fax : +33 (0)3 89 29 05 94 www.persomed.com Chirurgie

Plus en détail

> Pathologie du pied. Fractures du calcanéum Fractures des métatarsiens Stratégies de prise en charge : aspect médico-économique

> Pathologie du pied. Fractures du calcanéum Fractures des métatarsiens Stratégies de prise en charge : aspect médico-économique > Pathologie du pied Fractures du calcanéum Fractures des métatarsiens Stratégies de prise en charge : aspect médico-économique > Fracture du calcanéus Anatomie Thalamus Sustentaculum tali Tubérosité Corps

Plus en détail

CHAPITRE 8 LES IMMOBILISATIONS

CHAPITRE 8 LES IMMOBILISATIONS CHAPITRE 8 LES IMMOBILISATIONS Objectifs Indiquer les principes généraux d une immobilisation Equipement nécessaire à une immobilisation Réaliser les techniques suivantes : - Réaliser une immobilisation

Plus en détail

Fracture des 2os de l avant bras. A Benamirouche L Ait el hadj

Fracture des 2os de l avant bras. A Benamirouche L Ait el hadj Fracture des 2os de l avant bras A Benamirouche L Ait el hadj DÉFINITION fractures qui siègent à plus de 02 cm de la tubérosité bicipitale, et jusqu à 04 cm de l interligne radio carpienne. 02 cm 04 cm

Plus en détail

Chirurgie ouverte du canal carpien

Chirurgie ouverte du canal carpien Relecture scientifique Société française de chirurgie orthopédique et traumatologique (SOFCOT) Relecture juridique Médecins experts SOFCOT Relecture déontologique Médecins Conseil national de l ordre des

Plus en détail

Traitement des Pseudarthroses des Os Longs par Greffe Percutanée de Moelle Osseuse Autologue Concentrée

Traitement des Pseudarthroses des Os Longs par Greffe Percutanée de Moelle Osseuse Autologue Concentrée Traitement des Pseudarthroses des Os Longs par Greffe Percutanée de Moelle Osseuse Autologue Concentrée Etude rétrospective de 45 cas Didier MAINARD, Jérôme DILIGENT Service de Chirurgie Orthopédique,

Plus en détail

Patiente de 88 ans qui chute de sa hauteur. Elle a une impotence fonctionnelle totale. Signes fonctionnels? Signes physiques? Complications?

Patiente de 88 ans qui chute de sa hauteur. Elle a une impotence fonctionnelle totale. Signes fonctionnels? Signes physiques? Complications? F. Cas clinique 6 Patiente de 88 ans qui chute de sa hauteur. Elle a une impotence fonctionnelle totale. Signes fonctionnels? Signes physiques? Complications? Les signes fonctionnels et physiques sont

Plus en détail

Collection Soins infirmiers

Collection Soins infirmiers Collection Soins infirmiers Une production du Université de Caen Basse-Normandie Traumatologie membres supérieurs : avant bras, main Dr. J-P de ROSA CH. AVRANCHES-GRANVILLE Avant-bras ] Fractures diaphyses

Plus en détail

INTERVENTION CANAL CARPIEN LIBÉRATION ENDOSCOPIQUE

INTERVENTION CANAL CARPIEN LIBÉRATION ENDOSCOPIQUE INTERVENTION CANAL CARPIEN LIBÉRATION ENDOSCOPIQUE L'atteinte dite " du canal carpien" est une compression du nerf médian dans une canal étroit, non extensible, fermé par un ligament épais appelé le ligament

Plus en détail

Conseils généraux avant de réaliser une infiltration

Conseils généraux avant de réaliser une infiltration Conseils généraux avant de réaliser une infiltration Références Ayral X. Les infiltrations. Les techniques. Ed JBH santé, 001. Baron D. Les gestes en rhumatologie. Montpellier, Sauramps Médical, 00. Bardin

Plus en détail

Incidence de face dorsopalmaire

Incidence de face dorsopalmaire Fiche 16 Incidence de face dorsopalmaire Assis, bras en abduction à 90, coude fléchi à 90. en pronation. Doigts en extension, légèrement écartés. Tête du troisième métacarpien. Visualisation de face de

Plus en détail

APPROCHE BIOMECANIQUE DU MEMBRE SUPERIEUR CHEZ LE TENNISMAN. Jean-Luc Royer

APPROCHE BIOMECANIQUE DU MEMBRE SUPERIEUR CHEZ LE TENNISMAN. Jean-Luc Royer APPROCHE BIOMECANIQUE DU MEMBRE SUPERIEUR CHEZ LE TENNISMAN Jean-Luc Royer Etudier le tennis en terme d exigences C est évoquer : vitesse - puissance - force - endurance Préparation - technique - mental

Plus en détail

Traumatologie pédiatrique

Traumatologie pédiatrique Traumatologie pédiatrique Pierre MARY Service de chirurgie orthopédique et réparatrice de l enfant Pr G. Filipe Hôpital d enfants A. Trousseau Fractures de l enfant Fractures = 10 à 25% des traumatismes

Plus en détail

FRACTURE DE LA BASE DU 5ème METATARSIEN

FRACTURE DE LA BASE DU 5ème METATARSIEN FRACTURE DE LA BASE DU 5ème METATARSIEN Sylvie BESCH Hôpital National de Saint Maurice Service de Rééducation Fonctionnelle et Traumatologie FRACTURE DES MÉTATARSIENS GÉNÉRALITÉS Fréquence +++ Différents

Plus en détail

PREVENTION DES ESCARRES

PREVENTION DES ESCARRES PREVENTION DES ESCARRES OBJECTIFS SEPECIFIQUES - Définir l escarre en se référant au contenu du cours - Expliquer le processus d installation d une escarre - Énumérer toutes les causes de l escarre - Citer

Plus en détail

Sémiologie chirurgicale du poignet. Dr O.Radmanesh

Sémiologie chirurgicale du poignet. Dr O.Radmanesh Sémiologie chirurgicale du poignet Dr O.Radmanesh ANATOMIE Os du carpe 2 étages articulaires Canal carpien Signes Fonctionnels Douleur +++ - type inflammatoire ou mécanique - siège :. antérieure: canal

Plus en détail

FRACTURES DU RACHIS. I/ Généralités:

FRACTURES DU RACHIS. I/ Généralités: I/ Généralités: 32 ou 34 vertèbres (7 VC+12VT+5VL+5VS+3 ou 5VCc) Fractures graves /AVP Stabilité de la fracture Pronostic neurologique II/ Fracture de l odontoïde: Axis (2ème VC après Atlas) + fréquente

Plus en détail

Les Syndromes canalaires d effort. Francis CHAISE

Les Syndromes canalaires d effort. Francis CHAISE Les Syndromes canalaires d effort Francis CHAISE Circonstances de survenue excès d'efforts prolongés ou répétitifs manque de préparation matériel défectueux ou mal adapté Les 3 mécanismes de la souffrance

Plus en détail

LIGAMENT CROISE ANTERIEUR ET REDUCATION. Dr B VESSELLE

LIGAMENT CROISE ANTERIEUR ET REDUCATION. Dr B VESSELLE LIGAMENT CROISE ANTERIEUR ET REDUCATION Dr B VESSELLE Ouverte : Point fixe proximal Chaîne Fermée : Point fixe distal Totale Interne -moyenne - externe Course Contraction musculaire MODALITES DE LA CONTRACTION

Plus en détail