Introduction. Fractures des Métacarpiens et des Phalanges. Anatomie. Physiologie. Anatomie. Anatomie. Fréquence+++ Bénins / Séquelles Fonctionnelles

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Introduction. Fractures des Métacarpiens et des Phalanges. Anatomie. Physiologie. Anatomie. Anatomie. Fréquence+++ Bénins / Séquelles Fonctionnelles"

Transcription

1 Fractures des et des Phalanges Introduction Fréquence+++ Bénins / Séquelles Fonctionnelles Anatomie: Rapports Os, Tendons, Dynamique articulaire Ph SCHIELE H.I.A. Clermont Tonnerre - C.H.U. Cavale Blanche Brest Grande variété de traitement Choix raisonné Stabilité / Mobilisation (Immédiate-Précoce) Physiologie La Préhension 2ème rangée + M2 et M3 = Monolithe Anatomie Mobilité Stabilité Epaule, Coude, Poignet, Main Fixe Mobile Anatomie Arches Anatomie Doigts Longs Fibonacci Transversale x2 Longitudinale X5 1

2 Doigts Longs Anatomie Articulations Anatomie Articulations Pouce M.C.P. Articulation Trapézo-Métacarpienne Première Commissure I.P.P Anatomie Les Muscles Interosseux Anatomie Enroulement Biomécanique Diagnostic clinique Mobilité Longitudinale Transversale Enroulement Creusement La Préhension Circonstances Grosse main / Gros doigt Douleur Oedeme / Ecchymose Impotence fonctionnelle Terrain Complications immédiates: Cutanée / Vasculaire / Nerveuse / Tendineuse Associations lésionnelles 2

3 Diagnostic clinique Déformations Diagnostic Radiographique Main Face 3/4 Doigt Face Profil Incidences spécifiques Clinodactylie Bascule Scanner Types de traits Déplacements Absents ou Tolérables 75% Conséquences: Locales Mécaniques Fonctionnelles Instabilité Foyer Mobile Avant ou Après Réduction Fracture Non Engrenée Fracture Diaphysaire Transversale Fracture Diaphysaire Oblique Courte Fracture Articulaire Condylienne Fracture de Base de M1 et M5 Fracture de Deux Adjacents Phalanges > But du Fonction Complète Consolidation en bonne position Mobilité articulaire normale Raideur articulaire Adhérence Tendinopériostée 3

4 Méthodes Thérapeutiques Nombreuses Affaire d école Principes Thérapeutiques Principes du Appareillage Plâtre Thermoformé Réduction Contention Mobilisation Ostéosynthèse Broches Vis Cerclage Plaque vissée Fixateur externe Principes du Contention Poignet étendue Détente extenseurs MCP Fléchis Ligt Collatéraux tendus IPs Etendues P P tendue Principes du Contention Appareil de Thomine Pouce AntP+Abd Ouverture 1ère Commisure Principes du Contention Principes du Ostéosynthès e Broches Syndactylie 0,8-1,2mm 4

5 Principes du Ostéosynthès e Vissage Principes du Ostéosynthès e Plaque Principes du Fixateur Externe Ostéosynthès e Principes du Consolidation Epiphyse = 45 jours s = 4-6 semaines Phalanges Proximales = 6-8 semaines Phalanges Moyennes et Distales= + 8 semaines Stable en 3 semaines Principes du Rééducation Complications Lutte contre l'œdème Surélévation Cal Vicieux Pseudarthrose Mobilisation Immédiate / Précoce 5

6 Fracture des Stable: Oblique longue Spiroïde centraux Instable: Foyer mobile Fracture grand déplacement Fracture non engrénée Fracture oblique courte Fracture transversale Fracture comminutive Fracture de plus de 2 Déplacement M4 M5 Bascule palmaire >30-50 M2 M3 Bascule palmaire >10-20 M1 >20 Trouble de rotation Raccourcissement > 5mm Non Déplacée/Stable: Contention Syndactylie 4 semaines Mobilisation sus et sous jacente Déplacée / Instable: Réduction Ostéosynthèse Mobilisation Immédiate Fonctionnel 6

7 Chirurgical Col Fréquence+++ (M5) Coup de poing Bascule en flexion + Rotation Clinique Radiographies Clinodactylie? Bascule palmaire? Cal Vicieux Cinquième Métacarpien Col Radiographies Col Bascule M2 M4 M5 Tolérance Rotation Col Non Chirurgical Col Réduction + Contention Syndactylie +/- Contention Externe Manoeuvre de Jahss 7

8 Col Chirurgical Bases Extra Articulaires Peu déplacées - Engrénées Stables Conservateur Mitz Foucher Vives M2 à 4 Bases Articulaires Fracture Luxation Carpo-Métacarpienne Rares Cinquième Métacarpien Base Fracture +/- Luxation Carpo Métacarpienne Fréquence Coup de poing Clinique pauvre Négligée = grave - séquelle douloureuse Cinquième Métacarpien Base Cinquième Métacarpien Base Diagnostic Radiologique Rx Main F+P+3/4 Scanner Déplacement postérieur 8

9 Cinquième Métacarpien Base conservateur Cinquième Métacarpien Base Chirurgical Lésion peu ou pas déplacée Sujet âgé - peu de demande fonctionnelle Brochage Foyer Fermé Simple Foyer Ouvert Contrôle Articulaire RARE Plaque Vissée Gros Fragments Pouce Radiographies Le Pouce Incidences Statiques de Kapandji 1er Métacarpien Fractures Proximales Articulaires Fracture Luxation de Bennett (1880) 1er Métacarpien Fractures Proximales Articulaires Fracture de Rolando (1910) Taille du fragment 9

10 1er Métacarpien Fractures Proximales Articulaires Fracture Non Déplacée Orthopédique 1er Métacarpien Fractures Proximales Articulaires Fracture Déplacée Réduction + Ostéosynthèse Foyer Fermé Foyer Ouvert Gantelet +/- Traction (Lars Thoren) Brochages Vissage rappel Plaque 1er Métacarpien Fractures Proximales Extra Articulaires 1er Métacarpien Fractures Diaphysaires Fermeture de la première commissure Adduction + Supination Brochage Kapandji Ostéosynthèse Rigide à Ciel Ouvert Réduction + Contention Externe (Attelle Commissurale 4 semaines) Vs Ostéosynthèse rigide 1er Métacarpien Fractures Distales Tête Col (Boxeur) Choc Direct = Engrenées Immobilisation Pouce Phalange Proximale Fracture Proximale Articulaire ou Non Entorse GRAVE Consolidation en 2 à 3 semaines Raideur MCP si articulaire 10

11 Pouce P1 Diaphysaire Réduction + Contention Externe (Attelle Commissurale 4 semaines) Vs Ostéosynthèse rigide Les Doigts Longs Embrochage élastique centro médullaire KAPANDJI Fractures Extra Articulaires des Phalanges Proximales et Moyennes Points communs Pas de soutien mutuel Proximité Os-Tendon Rapports Tendineux Limites de déplacement? (20 ) Base de P1 Transversal juxta articulaire Déplacement sinus dorsal Base de P1 Appréciation difficile du déplacement de profil Stables Consolident rapidement Max Angulation 25 11

12 Base de P1 Réduction Foyer Fermé Appareil de Thomine Ou Embrochage Non Déplacée ou Stable Transversale ou Oblique Courte Réduction Foyer Ouvert Plaque Rigueur dans la réalisationrigueur dans la surveillance Déplacée ou Instables Oblique Longue - Spiroïde Réduction Ostéosynthèse Phalange Moyenne Moins fréquentes Ecrasement +++ Foyer Fermé Foyer Ouvert Broches Vis Plaques Consolidation Lente Stabilisation Transversale: Broche / Vis Stabilisation Longitudinale P3 P2 et Moyenne Col Extra Articulaire Instable Ostéosynthèse Fréquente Fractures Articulaires des Phalanges Proximales et des Phalanges Moyennes 12

13 Proximale Autour de l I.P.P. Autour de l I.P.P. Fréquence - Sport de Ballon Grosse Articulation Diagnostic Radiologique Séquelles: Raideur (Laxité en extension) Epiphyse distale Classification de London I IIa IIb IIb extrême Uni Condylienne Stable Uni Condylienne Instable Stable Fréquent III Bi Condylienne Classification de Weiss et Hastings I II III IV Oblique Palmaire Oblique Longue Frontale Dorsale Frontale Palmaire Epiphyse distale 60% 20% 10% 10% Fracture Tri Plane Chin et Jupiter + Epiphyse distale Chirurgical 13

14 Phalange Moyenne Phalange Moyenne Epiphyse Proximale Epiphyse Proximale Classification de Seno Ia Avulsion IIa Ib Séparation IIb Enfoncement IIc Ic IV Séparation+E nfoncement Extra articulaire V «Inclassable» III Pilon Phalange Moyenne Phalange Moyenne Epiphyse Proximale Epiphyse Proximale Orthopédique Chirurgical Attelle IPP Stop Phalange Moyenne Phalange Moyenne Epiphyse Proximale Indications Epiphyse Proximale Résultats Flexum 10 AROM Aigu > Chronique 14

15 Phalange Distale Houppe Phalangienne #1 Phalange Distale Extrémité distale Support de l ongle et de la pulpe Rôle fonctionnel - moteur et sensoriel Phalange Distale Houppe Phalangienne #2 Ecrasement Fermé / Ouvert Comminution du lit de l ongle Phalange Distale Base Extra Articulaire Instables Ecrasement - Ouverture Bascule palmaire - Ouverture dorsale Hématome sous ungueal Attelle de Stack 4 semaines Brochage Phalange Distale Non Trt Mallet Finger Base Articulaire: Dorsale Mallet Finger Osseux Instable?... Oui si > 30% Fixation Chirurgicale Broches Phalange Distale Base Articulaire: Palmaire Avulsion FCP Gros Fragment Jersey / Rugby Finger Déplacé Réinsertion Chirurgicale 15

16 Phalange Distale Base Articulaire: Palmaire Arrachement PP Petit Fragment Phalange Distale Ouverture Plaie du Lit de l Ongle Sub Luxation Dorsale Conservateur Situations Particulières Traumatismes Ouverts Lésions Pluri Tissulaire Fractures Pathologiques Savoir y Penser Chondromes+++ Attendre Consolidation Biopsie +/- Exérèse Cartilage de Croissance Point de Faiblesse Loi de Ollier Epiphysiodèse Résistance Ligamentaire 16

17 Croissance Centres Ossifications Primaires (Naissance) Centre Ossifications Secondaires (<3-4ans) Croissance Longitudinale Croissance Transversale Croissance Potentiel de Croissance Remodelage Osseux Métaphyse > > Epiphyse Epidémiologie Fréquence Phalange Distale > > Métacarpien Rarement Articulaire 5ème > pouce > 4ème > 2ème >3ème Etio-Pathogénie Jeune Enfant - Ecrasement - Phalange Distale Garçon ans - Choc Direct - Garçon Anatomo-Pathologie Fracture en Bois Vert Fracture Diaphysaire Sous Périostée Cartilage de Croissance: Salter et Harris 40% 15% Réduction Principes Thérapeutiques Douce-Précoce-Contrôlée 75% Immobilisation Soigneuse-Résistante-Globale 10% Chirurgie Raisonné-Echec Trt Conservateur Broches-Marche Lente-1 essai R Epiphysiodèse, Nécrose Epiphysaire Infection 17

18 20% des Fractures de la Main Enfant 10-12ans Cubitaux Partie Distale Base Col M1++ Extra Articulaire-Métaphysaire 30 Tolérable Jeune Enfant BAB+Pouce 4 semaines Critères Réduction Id Adulte Fréquent++-D5-Epiphysaire Tolérance Flexum 20, <12ans Pas de Décalage (Réduction) + Immobilisation 21j 2ème après fractures de P3 70% retentissement articulaire Rayons extrêmes - 5ème doigt Base 2/3 des cas Id Adultes+Décollements Epiphysaires Pouce=Entorse LCM=Salter III + chir au Pouce Si Dplt>20 Réduction + Broche Si Articulaire Reduction Ciel Ouvert Col Id Adulte Fracture Sagittale Médiane Si Instable->Broche D5++, Peu Deplacée++, Syndactylie Sinon Réduction, Syndactylie, Attelle Dorsale Tête Uni ou Bi Condylienne Rares Syndactylie Sinon Reduction Ostéosynthèse Immobilisation 21Jours Autoréeducation 18

19 Base Phalange Moyenne Jeunes Enfants-Rares-Articulaires 2/3 Col et Tête Fracture Tassement Epiphysaire Syndactylie + Attelle Dorsale 21J Peu Déplacées Trt Idem Ouvertes, Instables++ Séquelles Brochage Fonctionnelles Raideur, Pas de remodelage Phalange Distale 50% des Fractures de la Main de l Enfant Ecrasement= Fracture Ouverte + Trauma Ongle Phalange Distale Décollement Epiphysaire de la Base Phalange Distale Ecrasement Distaux Jeune Enfant Grand Enfant Décollement Epiphysaire Salter I ou II Réduction Attelle Dorsale Salter III = Mallet Finger Si Fgt Déplacé et >1/3 Réduction Brochage Atteinte Pluri Tissulaire 19

Fractures Et Entorses De La Main, Quelques points Importants!

Fractures Et Entorses De La Main, Quelques points Importants! Fractures Et Entorses De La Main, Quelques points Importants! Quelques chiffres: On estime les accidents de la main à environ 1 400 000 par an en France Dont 620 000 considérés comme grave. 1/3 des accidents

Plus en détail

LES TRAUMATISMES OSTEO-ARTICULAIRES DE LA MAIN

LES TRAUMATISMES OSTEO-ARTICULAIRES DE LA MAIN LES TRAUMATISMES OSTEO-ARTICULAIRES DE LA MAIN Dr. D. Guinard Au niveau de la main, nous pouvons rencontrer des lésions analogues à celles rencontrées au niveau de toutes les articulations ainsi qu'au

Plus en détail

La main traumatique: traumatismes ostéo- articulaires des doigts longs. DR Moughabghab

La main traumatique: traumatismes ostéo- articulaires des doigts longs. DR Moughabghab La main traumatique: traumatismes ostéo- articulaires des doigts longs. DR Moughabghab Rappel anatomique! Phalanges: P1 P2 P3 = os longs! Articulations IP = trochléennes un seul degré de liberté. - tête

Plus en détail

Entorses et luxations digitales Pr. Philippe PELISSIER

Entorses et luxations digitales Pr. Philippe PELISSIER digitales Pr. Philippe PELISSIER Service de Chirurgie Plastique Centre F.X. Michelet CHU de Bordeaux www.e-plastic.fr Anatomie Conduite à tenir Pouce - Luxation du pouce - Entorse du pouce / testing -

Plus en détail

L appareil locomoteur

L appareil locomoteur L appareil locomoteur Plan Introduction Anatomie physiologie Orthopédie - Traumatologie Rhumatologie Pathologies infectieuses Pathologies tumorales Pathologies neuro- dégénératives Répercussions de ces

Plus en détail

Veuillez faire parvenir vos commentaires ou suggestions à Dr Sasha Dubrovsky à sasha.dubrovsky@mcgill.ca.

Veuillez faire parvenir vos commentaires ou suggestions à Dr Sasha Dubrovsky à sasha.dubrovsky@mcgill.ca. Lignes directrices pour la prise en charge des fractures à l urgence de L Hôpital de Montréal pour enfants Le présent document a été conçu pour aider les médecins de notre département d urgence de soins

Plus en détail

Les fractures de l extrémité inférieure du radius (238) Professeur Dominique SARAGAGLIA Mars 2003

Les fractures de l extrémité inférieure du radius (238) Professeur Dominique SARAGAGLIA Mars 2003 Les fractures de l extrémité inférieure du radius (238) Professeur Dominique SARAGAGLIA Mars 2003 Pré-Requis : Anatomie descriptive et fonctionnelle de l extrémité inférieure du radius Résumé : Les fractures

Plus en détail

Fractures du coude chez l enfant: Pièges diagnostiques radiologiques

Fractures du coude chez l enfant: Pièges diagnostiques radiologiques Fractures du coude chez l enfant: Pièges diagnostiques radiologiques M-A Camezind-Vidal, B Caire-Gana, F Castaing, * N Orsoni*, M Pouquet, P de Brunanchon,I Jammet, E Pascaud, D Mouliès* *, A Maubon Services

Plus en détail

Institut Régional de Réadaptation Nancy DUHAM 2010

Institut Régional de Réadaptation Nancy DUHAM 2010 C. Gable - DUHAM 2010 Les orthèses provisoires en pathologie traumatique LES FRACTURES DIGITALES LA MAIN COMPLEXE LES ENTORSES DIGITALES Institut Régional de Réadaptation Nancy DUHAM 2010 Colette Gable,

Plus en détail

Ruptures sous-cutanées des tendons extenseurs de la main

Ruptures sous-cutanées des tendons extenseurs de la main Orthopédie/89 Entretiens de Bichat Chirurgie 11 sept. 2000 Amphi C 14 h 15 Ruptures sous-cutanées des tendons extenseurs de la main E. Masmejean*, F. Téboul*, Y. Le Bellec*, J.Y. Alnot* **** Département

Plus en détail

Les fractures du coude de l enfant. Saad ABU AMARA Joël LECHEVALLIER

Les fractures du coude de l enfant. Saad ABU AMARA Joël LECHEVALLIER Les fractures du coude de l enfant Saad ABU AMARA Joël LECHEVALLIER Épidémiologie des fractures du coude Les fractures : 10 à 25% des traumatismes de l enfant Fractures du coude : 16% de l ensemble des

Plus en détail

Traumatologie de l enfant. Joël Lechevallier Saad Abu Amara

Traumatologie de l enfant. Joël Lechevallier Saad Abu Amara Traumatologie de l enfant Joël Lechevallier Saad Abu Amara Plan Spécificités de l enfant Traumatismes de l enfant Cas particuliers Traitement Spécificités de l enfant Traumatismes de l enfant Cas pa Physiologie

Plus en détail

FRACTURES DES MEMBRES SUPERIEURS. Service Orthopédie de Gonesse

FRACTURES DES MEMBRES SUPERIEURS. Service Orthopédie de Gonesse FRACTURES DES MEMBRES SUPERIEURS Service Orthopédie de Gonesse INTRODUCTION Touche les membres non porteurs Limite donc moins l autonomie sauf - Lésions bilatérales - Utilisation de cannes - Sujet âgé

Plus en détail

TRAUMATOLOGIE PEDIATRIQUE Sémiologie. Dr Frank Fitoussi Hôpital Robert Debré

TRAUMATOLOGIE PEDIATRIQUE Sémiologie. Dr Frank Fitoussi Hôpital Robert Debré TRAUMATOLOGIE PEDIATRIQUE Sémiologie Dr Frank Fitoussi Hôpital Robert Debré Structure osseuse de l enfant épiphyse métaphyse Diaphyse Traumatismes de l enfant Interrogatoire Age de l enfant Antécédents

Plus en détail

Fracture du scaphoïde

Fracture du scaphoïde Fracture du scaphoïde Pouvez vous répondre à ces 10 questions? Christian Dumontier SOS Mains saint Antoine Merci à Roure, Herbert 10 Questions Fréquence Signes cliniques Les radios à prescrire Classification

Plus en détail

> Pathologie du pied. Fractures du calcanéum Fractures des métatarsiens Stratégies de prise en charge : aspect médico-économique

> Pathologie du pied. Fractures du calcanéum Fractures des métatarsiens Stratégies de prise en charge : aspect médico-économique > Pathologie du pied Fractures du calcanéum Fractures des métatarsiens Stratégies de prise en charge : aspect médico-économique > Fracture du calcanéus Anatomie Thalamus Sustentaculum tali Tubérosité Corps

Plus en détail

Fractures de l enfant (suite) Appareil locomoteur

Fractures de l enfant (suite) Appareil locomoteur Fractures de l enfant (suite) Appareil locomoteur Semaine : Date : 10 avril Professeur : Mr Coursier Groupe : Jéromine Deramond et Pénélope Luternauer Responsable Matière : Baptiste Sellem Informations

Plus en détail

Conférence d Enseignement : Traumatismes des doigts longs en pratique sportive. Didier FONTES (Paris), Bruno LUSSIEZ (Nice)

Conférence d Enseignement : Traumatismes des doigts longs en pratique sportive. Didier FONTES (Paris), Bruno LUSSIEZ (Nice) Conférence d Enseignement : Traumatismes des doigts longs en pratique sportive Didier FONTES (Paris), Bruno LUSSIEZ (Nice) Préambule n Reste-t-il des problèmes dans le diagnostic et le traitement des lésions

Plus en détail

Livret des Internes Service d Orthopédie Pédiatrique Département des Enfants et Adolescents

Livret des Internes Service d Orthopédie Pédiatrique Département des Enfants et Adolescents Urgences en Traumatologie et Orthopédie Pédiatrique Livret des Internes Service d Orthopédie Pédiatrique Département des Enfants et Adolescents Genève, version 2 du 3 novembre 2014 1 SOMMAIRE Contusions

Plus en détail

Le coude doit être mobilisé précocement à cause du risque de raideur post-traumatique ou post-opératoire.

Le coude doit être mobilisé précocement à cause du risque de raideur post-traumatique ou post-opératoire. REEDUCATION APRES TRAUMATISMES DU COUDE 1. Domaine Musculo-squelettique 2. Définition Le traumatisme du coude est un accident fréquent lors de la pratique de sports tels que cyclisme, roller, judo, skateboard,

Plus en détail

REEDUCATION RISQUES APRES LESIONS DES TENDONS EXTENSEURS LESIONS DES TENDONS EXTENSEURS. Adhérences péritendineuses LESIONS DES TENDONS EXTENSEURS

REEDUCATION RISQUES APRES LESIONS DES TENDONS EXTENSEURS LESIONS DES TENDONS EXTENSEURS. Adhérences péritendineuses LESIONS DES TENDONS EXTENSEURS REEDUCATION APRES LESIONS RISQUES DES TENDONS Dr A. FOISNEAU LOTTIN, C. GABLE, Dr D. PETRY, C. LECHAUDEL HJA Dommartin les toul IRR NANCY Ruptures tendineuses Distension de la suture Adhérences péritendineuses

Plus en détail

Collection Soins infirmiers

Collection Soins infirmiers Collection Soins infirmiers Une production du Université de Caen Basse-Normandie Traumatologie : traitements des fractures Dr. J-P de ROSA CH. AVRANCHES-GRANVILLE Fractures diagnostic 2 Fractures-diagnostic

Plus en détail

PRÉSERVER LA MOBILITÉ ENTORSES ET LUXATIONS DES DOIGTS LONGS. SOMMAIRE!Les atteintes proximales. de la chaîne digitale P.2

PRÉSERVER LA MOBILITÉ ENTORSES ET LUXATIONS DES DOIGTS LONGS. SOMMAIRE!Les atteintes proximales. de la chaîne digitale P.2 DOSSIER FMC ENTORSES ET LUXATIONS DES DOIGTS LONGS 1 PRÉSERVER LA MOBILITÉ SOMMAIRE!Les atteintes proximales de la chaîne digitale P.!IPP UNE ARTICULATION TRÈS EXPOSÉE. Traumatismes fermés et récents des

Plus en détail

Traumatologie du Membre Inférieur. Service de Chirurgie Orthopédique et Traumatologique CHU Dijon

Traumatologie du Membre Inférieur. Service de Chirurgie Orthopédique et Traumatologique CHU Dijon Traumatologie du Membre Inférieur Service de Chirurgie Orthopédique et Traumatologique CHU Dijon Fractures du col du fémur Fractures du col de fémur Fracture très fréquente chez le sujet âgé Ostéoporose

Plus en détail

Fractures du membre supérieur

Fractures du membre supérieur DESC de Chirurgie Pédiatrique Session de Septembre 2010 - PARIS Fractures du membre supérieur F LAUNAY Fractures de l humérus (col et diaphyse) chez l enfantl Généralités Incidence: : 10 to 20% des fractures

Plus en détail

Le genou de l enfant sportif Dr J. Knörr Chirurgie Orthopédique Pédiatrique. Hôpital des Enfants. CHU-Toulouse

Le genou de l enfant sportif Dr J. Knörr Chirurgie Orthopédique Pédiatrique. Hôpital des Enfants. CHU-Toulouse Le genou de l enfant sportif Dr J. Knörr Chirurgie Orthopédique Pédiatrique. Hôpital des Enfants. CHU-Toulouse Différences enfant-adulte Croissance, développement, physiologie Les variables physiologiques

Plus en détail

Sport et traumatologie des doigts. Christian Dumontier Institut de la Main, & hôpital saint Antoine, Paris

Sport et traumatologie des doigts. Christian Dumontier Institut de la Main, & hôpital saint Antoine, Paris Sport et traumatologie des doigts Christian Dumontier Institut de la Main, & hôpital saint Antoine, Paris Les lésions possibles Toutes celles de la traumatologie de la main Entorses et luxations, fractures,

Plus en détail

URGENCES. Plaies et traumatismes de la main. Chapitre 58. Points essentiels L. OBERT

URGENCES. Plaies et traumatismes de la main. Chapitre 58. Points essentiels L. OBERT Chapitre 58 Plaies et traumatismes de la main L. OBERT Points essentiels Toute plaie est une lésion des pédicules et des tendons jusqu à preuve du contraire, tout traumatisme fermé est une fracture ou

Plus en détail

Les entorses de genou aux urgences. Dr F. Carlier CHU St Pierre Symposium des urgences 09/12/2014. seminaires iris

Les entorses de genou aux urgences. Dr F. Carlier CHU St Pierre Symposium des urgences 09/12/2014. seminaires iris Les entorses de genou aux urgences Dr F. Carlier CHU St Pierre Symposium des urgences 09/12/2014 Généralités Lésions fréquentes liées aux pratiques sportives 85% (sport avec mvt de pivot et sauts) Lésions

Plus en détail

Traitements conservateur et chirurgical des lésions dégénératives des articulations digitales

Traitements conservateur et chirurgical des lésions dégénératives des articulations digitales L arthrose digitale est extrêmement fréquente et souvent bien tolérée. Les crises sont de périodicité et d intensité variables. Le facteur héréditaire est net et les associations avec les atteintes des

Plus en détail

SOO 2016 FRACTURES DE LA BASE DE LA DEUXIÈME PHALANGE CHEZ LE GRIMPEUR

SOO 2016 FRACTURES DE LA BASE DE LA DEUXIÈME PHALANGE CHEZ LE GRIMPEUR SOO 2016 ANNE-SOPHIE LE SANT (BREST) DOMINIQUE LE NEN (BREST) FRACTURES DE LA BASE DE LA DEUXIÈME PHALANGE CHEZ LE GRIMPEUR Les auteurs ne déclarent aucun conflit d intérêt en rapport avec cette présentation.

Plus en détail

LESIONS LIGAMENTAIRES DU GENOU.

LESIONS LIGAMENTAIRES DU GENOU. LESIONS LIGAMENTAIRES DU GENOU. I. GENOU 1. Généralités. 3 articulations : - fémoro-tibiale médiale : la stabilité - Fémoro-tibiale latérale : la rotation. - Fémoro-patellaire : la flexion. Amplitudes

Plus en détail

Procédure Médecins N de version: 01 Date d'application: Réf.: CMUB- Pagination : 1 de 5. Procédure N 033

Procédure Médecins N de version: 01 Date d'application: Réf.: CMUB- Pagination : 1 de 5. Procédure N 033 N de version: 01 Date d'application: Réf.: CMUB- Pagination : 1 de 5 Rédacteurs Dr Valerie Hamelin Date Octobre 2010 COLLEGE DE MEDECINE D URGENCE DE BOURGOGNE Procédure N 033 Validation Dr Patrick HALBOUT

Plus en détail

Généralités sur fractures, luxation et entorses

Généralités sur fractures, luxation et entorses Généralités sur fractures, luxation et entorses JP. MARCHALAND HIA Bégin Saint-Mandé I- Définitions PLAN II- Consolidation des fractures III- Etiologie IV- Etude anatomique V- Signes cliniques et radiographiques

Plus en détail

RESSRR A. AMALOU, A.HAMADOUCHE, I. ABAOUB, S.BENOUDINA. H. ZIDANI C.H.U. DE SETIF SACOT-ORAN 2015

RESSRR A. AMALOU, A.HAMADOUCHE, I. ABAOUB, S.BENOUDINA. H. ZIDANI C.H.U. DE SETIF SACOT-ORAN 2015 RESSRR A. AMALOU, A.HAMADOUCHE, I. ABAOUB, S.BENOUDINA. H. ZIDANI C.H.U. DE SETIF SACOT-ORAN 2015 Introduction L avulsion du tubercule intercondylaire antérieure correspond à un arrachement de la base

Plus en détail

FRACTURES DU RACHIS. I/ Généralités:

FRACTURES DU RACHIS. I/ Généralités: I/ Généralités: 32 ou 34 vertèbres (7 VC+12VT+5VL+5VS+3 ou 5VCc) Fractures graves /AVP Stabilité de la fracture Pronostic neurologique II/ Fracture de l odontoïde: Axis (2ème VC après Atlas) + fréquente

Plus en détail

Saïd AKJOUJ*, Belkacem CHAGAR**, Mohamed MAHI*, Siham SEMLALI*,

Saïd AKJOUJ*, Belkacem CHAGAR**, Mohamed MAHI*, Siham SEMLALI*, JFR 09 Apport de l imagerie dans les tumeurs glomiques des doigts. À propos de 15 cas Saïd AKJOUJ*, Belkacem CHAGAR**, Mohamed MAHI*, Siham SEMLALI*, Touria AMIL*, Ahmed HANINE*, Souâd CHAOUIR*, Amina

Plus en détail

Correction de la griffe ulnaire et Restauration de la flexion en volet des doigts longs

Correction de la griffe ulnaire et Restauration de la flexion en volet des doigts longs Correction de la griffe ulnaire et Restauration de la flexion en volet des doigts longs Dr Bertrand Bauer Hôpital privé d Antony Clinique de la main de Paris drbertrandbauer.fr 1 Paralysie ulnaire des

Plus en détail

Sémiologie du genou. Rappels anatomiques participant à la stabilité du genou

Sémiologie du genou. Rappels anatomiques participant à la stabilité du genou Sémiologie du genou Rappels anatomiques participant à la stabilité du genou Eléments passifs - Ligaments o Croisés : antérieur et postérieur = Stabilité antéro-postérieure o Latéraux : interne et externe

Plus en détail

orteils ou «griffes d orteils»

orteils ou «griffes d orteils» FICHE D INFORMATION PATIENT : les déformations des orteils ou «griffes d orteils» Madame, monsieur, votre chirurgien vient de vous proposer une prise en charge chirurgicale pour votre pathologie du pied

Plus en détail

Lésions traumatiques du rachis cervical supérieur. Anatomie pathologique et traitement Pr Bernard Irthum CHU Clermont Ferrand France

Lésions traumatiques du rachis cervical supérieur. Anatomie pathologique et traitement Pr Bernard Irthum CHU Clermont Ferrand France Lésions traumatiques du rachis cervical supérieur Anatomie pathologique et traitement Pr Bernard Irthum CHU Clermont Ferrand France Les moyens d union cranio rachidienne Condyles, atlas, axis Les moyens

Plus en détail

CHU de la Cavale Blanche - Brest Traumatismes par région anatomique. noyaux d'ossification, canaux nourriciers Analyse rigoureuse des clichés

CHU de la Cavale Blanche - Brest Traumatismes par région anatomique. noyaux d'ossification, canaux nourriciers Analyse rigoureuse des clichés MODULE D'IMAGERIE DES URGENCES Définitions & généralités RENNES - 14 & 15 mai 2009 L'imagerie initialement Traumatismes des ceintures et des membres Danielle Colin. Michel Nonent. Claire Cangémi Principes

Plus en détail

Vis-plaque condylienne DCS (Dynamic Condylar Screw)

Vis-plaque condylienne DCS (Dynamic Condylar Screw) Vis-plaque condylienne DCS (Dynamic Condylar Screw) P. Chélius La DCS ou vis-plaque condylienne est un implant conçu pour la fixation spécifique des fractures épiphyso-métaphyso-diaphysaires du fémur.

Plus en détail

Traumatismes du rachis cervical : évaluation par scanner et IRM

Traumatismes du rachis cervical : évaluation par scanner et IRM Traumatismes du rachis cervical : évaluation par scanner et IRM MDCT and MRI evaluation of cervical spine trauma Michael Utz & Shadab Khan & Daniel O Connor & Stephen Meyers Elsa Meyer 24/04/14 A. Introduction

Plus en détail

Imagerie des tendons du poignet et de la main

Imagerie des tendons du poignet et de la main Imagerie des tendons du poignet et de la main Philippe MATHIEU G.Morvan, M.Wybier Wybier,, V.Vuillemin-Bodaghi Vuillemin-Bodaghi, J.Busson 5 rue Alfred Bruneau, Paris Imagerie des tendons du poignet et

Plus en détail

Tendinites et ténosynovites du poignet et des doigts

Tendinites et ténosynovites du poignet et des doigts Tendinites et ténosynovites du poignet et des doigts En pratiques sportives (et autres) Dr Durand-Bailloud Rééducation Fonctionnelle Centre Albert Trillat Lyon 28 03 2014 Ce dont je ne vous parlerai pas

Plus en détail

Les fractures de la main

Les fractures de la main Les fractures de la main Dr DEBET-MEJEAN - Dr POEYDEBASQUE Hôpital Saint-Antoine Service de chirurgie orthopédique et traumatologique SOS MAINS 01 49 28 3000 Fracture des métacarpiens! Chirurgie de la

Plus en détail

Les vertèbres cervicales sont très mobiles et forment un angle de 25, les dorsales 60, la lombaire 90.

Les vertèbres cervicales sont très mobiles et forment un angle de 25, les dorsales 60, la lombaire 90. Lésions des parties nobles de la moelle épinière Eléments osseux : corps vertébral articulaires lames épineuses transverses pédicules vertébraux Eléments non osseux (sagittal) : disques ligaments capsules

Plus en détail

IMAGERIE DU POIGNET. Frédéric ZEITOUN Centre d imagerie médicale Eylau Paris

IMAGERIE DU POIGNET. Frédéric ZEITOUN Centre d imagerie médicale Eylau Paris IMAGERIE DU POIGNET TRAUMATIQUE Frédéric ZEITOUN Centre d imagerie médicale Eylau Paris Luxation Fracture Entorse Bilan radiologique CLICHES STANDARD TDM IRM ARTHRO IRM ARTHRO SCANNER CLICHES STANDARD

Plus en détail

LE COUDE DU SPORTIF. G Saillant. Saint Tropez- 2005

LE COUDE DU SPORTIF. G Saillant. Saint Tropez- 2005 LE COUDE DU SPORTIF G Saillant Saint Tropez- 2005 Le coude du sportif! Sports spécifiques (force, mobilité, stabilité du coude)! Gestes stéréotypés et répétés (amplitude, vitesse, force)! Facteurs extrinsèques

Plus en détail

FRACTURE DE POUTEAU COLLE

FRACTURE DE POUTEAU COLLE FRACTURE DE POUTEAU COLLE 1/ Définition C est la fracture de l extrémité inférieure du radius, sus articulaire. (généralement suite à un traumatisme direct) C est la fracture la plus fréquente chez l adulte

Plus en détail

Les pathologies de l avant-pied Luxation métatarsophalangienne des rayons latéraux

Les pathologies de l avant-pied Luxation métatarsophalangienne des rayons latéraux Les pathologies de l avant-pied Luxation métatarsophalangienne des rayons latéraux 243 Luxation métatarsophalangienne des rayons latéraux Nous étudierons d abord les principales causes de ces luxations

Plus en détail

Fracture de l extrémité inférieure du radius chez l adulte

Fracture de l extrémité inférieure du radius chez l adulte I-00-Q000 II-Q238 Fracture de l extrémité inférieure du radius chez l adulte P r Henry Coudane, D r Frédéric Eloy Service A.T.O.L., hôpital central CO no 34 54035 Nancy Cedex henry.coudane@wanadoo.fr Chez

Plus en détail

LA MAIN DU BOXEUR. Dr. Jean-Jacques Menuet, médecin régional du Comité de Picardie, membre de la Commission médicale de la FFB

LA MAIN DU BOXEUR. Dr. Jean-Jacques Menuet, médecin régional du Comité de Picardie, membre de la Commission médicale de la FFB 1 LA MAIN DU BOXEUR Dr. Jean-Jacques Menuet, médecin régional du Comité de Picardie, membre de la Commission médicale de la FFB http://www.medecinedusportconseils.com/ Ce document est à destination des

Plus en détail

IMAGERIE DES TRAUMATISMES DU RACHIS

IMAGERIE DES TRAUMATISMES DU RACHIS IMAGERIE DES TRAUMATISMES DU RACHIS Dr Hamidou DEME Ancien interne des Hôpitaux Module ostéo-articulaire 27/06/2015 OBJECTIFS Orienter les indications des examens d imagerie Décrire les différents mécanismes

Plus en détail

Dr: Hamdi BOUBAKER Urgences Monastir

Dr: Hamdi BOUBAKER Urgences Monastir Dr: Hamdi BOUBAKER Urgences Monastir L'application externe d'un tissu de forme et de dimension Variables, disposé en fonction de la région et des buts de son application. Les bandages sont une technique

Plus en détail

Traumatologie du membre supérieur Spécificités de l enfant

Traumatologie du membre supérieur Spécificités de l enfant Traumatologie du membre supérieur Spécificités de l enfant Joël LECHEVALLIER Clinique Chirurgicale Infantile CHU de Rouen www.chu-rouen.fr/ Fractures de la palette humérale de l enfant Joël LECHEVALLIER

Plus en détail

LES ORTHÈSES DE LA MAIN

LES ORTHÈSES DE LA MAIN DES : Médecine physique et de réadaptation DIU : Médecine de rééducation Module : MPR et Appareillage Nancy : 18-19-20 mars 2009 Coordonnateurs : Pr JM André, Pr J. Paysant, Dr N. Martinet Titre : Orthèses

Plus en détail

Fractures du Rachis Dorso Lombaire

Fractures du Rachis Dorso Lombaire Fractures du Rachis Dorso Lombaire Ph.. Rosset, J Laulan DES Chirurgie TOURS 26 janvier 06 1 Notion Théorique Cicatrisation Ligamentaire = 6 semaines MAIS la cicatrisation d une rupture ligamentaire complète

Plus en détail

TMS : LES TENDINOPATHIES DU POIGNET ET DE LA MAIN

TMS : LES TENDINOPATHIES DU POIGNET ET DE LA MAIN TMS : LES TENDINOPATHIES DU POIGNET ET DE LA MAIN Dr D. Guinard, Pr Régis LEGRE Service de chirurgie de la main et réparatrice des membres APHM. CHU Conception Marseille SOS MAINS MARSEILLE TENDINOPATHIES

Plus en détail

FORGENI Soirée de formation du 25/09/2014 Orthèses du membre supérieur. Cette soirée a reçu un agrément FAF PM

FORGENI Soirée de formation du 25/09/2014 Orthèses du membre supérieur. Cette soirée a reçu un agrément FAF PM FORGENI Soirée de formation du 25/09/2014 Orthèses du membre supérieur. Cette soirée a reçu un agrément FAF PM Résumé de la soirée et conclusions du Dr Brigitte CHAPOT par rapport aux pathologies traitées

Plus en détail

LE SPORTIF EN MEDECINE GENERALE

LE SPORTIF EN MEDECINE GENERALE LE SPORTIF EN MEDECINE GENERALE Dr Anne Criquet Hayot MSU Dr Gilles Goulon Chirurgien orthopédiste Dr Jean François Flez MPR Dr Frederic Le Bailly Chirurgien orthopédiste Dr Stéphane Luc Chirurgien rachis

Plus en détail

UE Appareil locomoteur Anatomie Pr. Baqué ARTICULATION DU GENOU. 06/03/2012 Sidonie B.

UE Appareil locomoteur Anatomie Pr. Baqué ARTICULATION DU GENOU. 06/03/2012 Sidonie B. ARTICULATION DU GENOU INTRODUCTION GENOU = Articulation entre : - Fémur et tibia - Fémur et rotule Fonctions : plier la jambe, marcher et se tenir debout. Défi biomécanique : très grande mobilité (flexion

Plus en détail

Ostéotomie de Weil des métatarsiens latéraux

Ostéotomie de Weil des métatarsiens latéraux Les techniques Ostéotomie de Weil des métatarsiens latéraux 115 Ostéotomie de Weil des métatarsiens latéraux Historique, définition Cette ostéotomie a été pratiquée par L. S. Weil (Chicago) depuis 1985.

Plus en détail

PATIENTS PORTEURS DE FIXATEURS EXTERNES. Soins infirmiers

PATIENTS PORTEURS DE FIXATEURS EXTERNES. Soins infirmiers PATIENTS PORTEURS DE FIXATEURS EXTERNES Soins infirmiers COMPETENCE 4 Mettre en œuvre des actions à visée diagnostics et thérapeutiques Introduction Traitement en traumatologie majoritairement Quelques

Plus en détail

PANARIS ET PHLEGMONS DES GAINES DIGITALES

PANARIS ET PHLEGMONS DES GAINES DIGITALES PANARIS ET PHLEGMONS DES GAINES DIGITALES 1 C. LAZERGES, B. COULET, M. CHAMMAS Service de chirurgie Orthopédique 2 et Chirurgie de la Main CHU Montpellier Les infections de la main se présentent soit sous

Plus en détail

Le processus traumatique. 2012/2015 Sg

Le processus traumatique. 2012/2015 Sg Le processus traumatique 2012/2015 Sg 1 définitions Définitions processus Processus enchainement d étapes en lien les une avec les autres Peut être déclenché par des facteurs favorisants et / ou un contexte

Plus en détail

Pathologie professionnelle : Point de vue du Chirurgien de la Main

Pathologie professionnelle : Point de vue du Chirurgien de la Main Pathologie professionnelle : Point de vue du Chirurgien de la Main R. LEGRE Service de Chirurgie de la Main, Chirurgie Plastique et Réparatrice des Membres Hôpital de la Conception Marseille 1 Pathologie

Plus en détail

Les tendinopathies du membre supérieur. Dr Streit Gérald Service de rhumatologie CHU Minjoz

Les tendinopathies du membre supérieur. Dr Streit Gérald Service de rhumatologie CHU Minjoz Les tendinopathies du membre supérieur Dr Streit Gérald Service de rhumatologie CHU Minjoz Définition Tendinite : atteinte du tendon Ténosynovite: gaine synoviale, et modification des trajets tendineux.

Plus en détail

FRACTURES DE L ENFANT SES PARTICULARITÉS

FRACTURES DE L ENFANT SES PARTICULARITÉS FRACTURES DE L ENFANT SES PARTICULARITÉS Les traumatismes sur un os en croissance sont particuliers par : Fréquence, variété anatomique Localisation de la fracture Rapidité consolidation et possibilité

Plus en détail

Chirurgie articulaire secondaire Pr. Philippe PELISSIER

Chirurgie articulaire secondaire Pr. Philippe PELISSIER Pr. Philippe PELISSIER Service de Chirurgie Plastique Centre F.X. Michelet CHU de Bordeaux www.e-plastic.fr Introduction Kinésithérapie Dénervation Arthrolyse - Artholyse chirurgicale - Artholyse + ligamentotaxis

Plus en détail

REEDUCATION DES TENDONS FLECHISSEURS. Les tendons fléchisseurs. Les tendons fléchisseurs. Les tendons fléchisseurs 23/05/2012 LES TENDONS FLECHISSEURS

REEDUCATION DES TENDONS FLECHISSEURS. Les tendons fléchisseurs. Les tendons fléchisseurs. Les tendons fléchisseurs 23/05/2012 LES TENDONS FLECHISSEURS REEDUCATION DES TENDONS FLECHISSEURS Docteur Anne Foisneau-Lottin, Docteur Didier Pétry, Colette Gable, Ergothérapeute, Cécile Lechaudel, Kinésithérapeute, Hôpital Jeanne d Arc - IRR NANCY LES TENDONS

Plus en détail

Fractures du bassin. JP. MARCHALAND HIA Bégin Saint-Mandé IFSI

Fractures du bassin. JP. MARCHALAND HIA Bégin Saint-Mandé IFSI Fractures du bassin JP. MARCHALAND HIA Bégin Saint-Mandé IFSI Définition Distinguer Les fractures extra- articulaires Les fractures du cotyle Définition Gravité +++ Pronostic vital Poly traumatisme Hémorragie

Plus en détail

TRAUMATISME DU MEMBRE SUPERIEUR

TRAUMATISME DU MEMBRE SUPERIEUR Fixe : TOR TRAUMATISME DU MEMBRE SUPERIEUR On a soit une atteinte, ligamentaire, capsulo ligamentaire, osseuse en traumatologie. I/- Entorses et luxations. Entorse : lésion capsulo ligamentaire secondaire

Plus en détail

TRAUMATISMES DU MEDIO-PIED. D.CHAUVEAUX CHU Pellegrin - Bordeaux

TRAUMATISMES DU MEDIO-PIED. D.CHAUVEAUX CHU Pellegrin - Bordeaux TRAUMATISMES DU MEDIO-PIED D.CHAUVEAUX CHU Pellegrin - Bordeaux MEDIO-PIED Difficulté et paradoxe thérapeutiques (lésions de basse énergie) - retard diagnostique (disproportion des signes initiaux et des

Plus en détail

La carpectomie proximale dans les luxations et fractures-luxations péri lunaires du carpe méconnues.

La carpectomie proximale dans les luxations et fractures-luxations péri lunaires du carpe méconnues. La carpectomie proximale dans les luxations et fractures-luxations péri lunaires du carpe méconnues. YAKOUBI. M MEZIANI. N YAHIA CHERIF. M ZEMMOURI. A BENBAKOUCHE. R CHU BAB EL OUED FACULTE DE MEDECINE

Plus en détail

Principes Généraux de Réalisation d'une Orthèse

Principes Généraux de Réalisation d'une Orthèse 1 Elaboration d'une orthèse Principes Généraux de Réalisation d'une Orthèse Pour réaliser une orthèse, il est nécessaire d'avoir une prescription médicale car une orthèse est un agent thérapeutique. Il

Plus en détail

257. Lésions ligamentaires et méniscales du genou et de la cheville

257. Lésions ligamentaires et méniscales du genou et de la cheville Sommaire 257. Lésions ligamentaires et méniscales du genou et de la cheville diagnostic, attitude thérapeutique et suivi Stabilité fémoro tibiale Ligament croisé antéro externe : trois faisceaux, insertion

Plus en détail

COURS DE TRAUMATOLOGIE OBJECTIFS DU COURS

COURS DE TRAUMATOLOGIE OBJECTIFS DU COURS 1 COURS DE TRAUMATOLOGIE OBJECTIFS DU COURS 1. Examiner un sujet traumatise tégumentaire et ostéo-articulaire 2. Evaluer un traumatisé tégumentaire et ostéo-articulaire. 3. Diagnostiquer cliniquement une

Plus en détail

PATHOLOGIES DES DOIGTS LIEES A LA PRATIQUE DE L ESCALADE CHEZ DES GRIMPEURS DE HAUT NIVEAU

PATHOLOGIES DES DOIGTS LIEES A LA PRATIQUE DE L ESCALADE CHEZ DES GRIMPEURS DE HAUT NIVEAU UCL Université Catholique de Louvain INSTITUT D EDUCATION PHYSIQUE ET DE READAPTATION PATHOLOGIES DES DOIGTS LIEES A LA PRATIQUE DE L ESCALADE CHEZ DES GRIMPEURS DE HAUT NIVEAU Mémoire de fin d études

Plus en détail

FRACTURES DE L EXTRÉMITÉ DISTALE DU RADIUS E LESPRIT JC LE HUEC

FRACTURES DE L EXTRÉMITÉ DISTALE DU RADIUS E LESPRIT JC LE HUEC FRACTURES DE L EXTRÉMITÉ DISTALE DU RADIUS E LESPRIT JC LE HUEC Ce sont des fractures fréquentes mais très polymorphes. On les observe à tous les âges : - Chez la personne âgée +++ (ostéoporose) - Chez

Plus en détail

L essentiel en 5 points

L essentiel en 5 points Fractures chez l enfant : particularités épidémiologiques, diagnostiques et thérapeutiques. Question ENC n 237 E.Bourgeois, J.Griffet (Grenoble) Objectifs de l enseignement : L étudiant doit connaître

Plus en détail

CAT devant métatarsalgies du sportif Dr. ROUCHY René-Christopher *

CAT devant métatarsalgies du sportif Dr. ROUCHY René-Christopher * CAT devant métatarsalgies du sportif Dr. ROUCHY René-Christopher * *Clinique Universitaire de chirurgie orthopédique et de traumatologie du sport CHU de Grenoble, Hôpital Sud Avenue de Kimberley, BP 338,

Plus en détail

Quel que soit le matériel d ostéosynthèse, un certain nombre de principes permettent de bien conduire le geste chirurgical

Quel que soit le matériel d ostéosynthèse, un certain nombre de principes permettent de bien conduire le geste chirurgical Information supplémentaire 3 Quel que soit le matériel d ostéosynthèse, un certain nombre de principes permettent de bien conduire le geste chirurgical Installation Sur table normale, en décubitus dorsal

Plus en détail

Guide pratique : Cheville et le pied CHEVILLE ET LE PIED

Guide pratique : Cheville et le pied CHEVILLE ET LE PIED Cheville et le pied CHEVILLE ET LE PIED Cheville L articulation de la cheville met en relation le péroné en externe, le tibia en interne et l astragale (talus). On retrouve également des ligaments qui

Plus en détail

Traumatismes du plexus brachial chez l adulte

Traumatismes du plexus brachial chez l adulte Traumatismes du plexus brachial chez l adulte Rappel anatomique Moelle épinière Racines C5-T1 Tronc primaire supérieur (C5-C6), intermédiaire (C7), & inférieur (C8-T1) Tronc secondaire antéro-externe (médianmusculo-cutané),

Plus en détail

Attelles de doigt. Supports orthopédiques. Fax : 03 24 52 90 34. www.kinetec.fr. Attelle d extension de doigt Sof Stretch

Attelles de doigt. Supports orthopédiques. Fax : 03 24 52 90 34. www.kinetec.fr. Attelle d extension de doigt Sof Stretch Attelle d extension de doigt Sof Stretch Fournit une force dynamique pour aider à l extension de la ère interphalangienne avec une extension minimum de l articulation métacarpo-phalangienne. Idéale en

Plus en détail

Boiterie chez l enfant

Boiterie chez l enfant DESC de Chirurgie Pédiatrique Session de Septembre 2010 - PARIS Boiterie chez l enfant F FITOUSSI BOITERIE BOITERIE : Modification récente r de la démarche d liée à un phénom nomène ne douloureux IMPOTENCE:

Plus en détail

Plaques 1.5 et 2.0 pour correction de rotation. Plaques de repositionnement pour les fractures et ostéotomies des métacarpiens et des phalanges.

Plaques 1.5 et 2.0 pour correction de rotation. Plaques de repositionnement pour les fractures et ostéotomies des métacarpiens et des phalanges. Technique opératoire Plaques 1.5 et 2.0 pour correction de rotation. Plaques de repositionnement pour les fractures et ostéotomies des métacarpiens et des phalanges. Table des matières Introduction Plaques

Plus en détail

Les sportifs. Entorses et luxations des doigts. Traumatismes sportifs. Le pouce : entorse MP. Le pouce entorse LLI. Le pouce entorse MP

Les sportifs. Entorses et luxations des doigts. Traumatismes sportifs. Le pouce : entorse MP. Le pouce entorse LLI. Le pouce entorse MP Les sportifs Entorses et luxations des doigts Jeunes adultes actifs et en bonne santé Habitués aux traumatismes et à la douleur Pressés de reprendre le sport C. Leclercq Paris, France beaucoup de lésions

Plus en détail

Tendinites du poignet et de la main méconnues? L. Obert

Tendinites du poignet et de la main méconnues? L. Obert Tendinites du poignet et de la main méconnues? L. Obert Service d Orthopédie, d de Traumatologie, de Chirurgie Plastique et Reconstructrice et assistance Main Pr OBERT, Pr GARBUIO, Pr TROPET - C.H.U. Jean

Plus en détail

IRM DE LA MOELLE OSSEUSE. Dr Hamidou DEME Ancien interne des Hôpitaux

IRM DE LA MOELLE OSSEUSE. Dr Hamidou DEME Ancien interne des Hôpitaux IRM DE LA MOELLE OSSEUSE Dr Hamidou DEME Ancien interne des Hôpitaux OBJECTIFS Décrire la composition et la distribution normale des différentes moelles osseuses en fonction de l âge Connaître le signal

Plus en détail

TABLE DES MATIERES INTRODUCTION 9 PREMIERE PARTIE HISTORIQUE 12 ANATOMO-PATHOLOGIE 13 I- RAPPEL ANATOMIQUE ET PHYSIOLOGIQUE 13

TABLE DES MATIERES INTRODUCTION 9 PREMIERE PARTIE HISTORIQUE 12 ANATOMO-PATHOLOGIE 13 I- RAPPEL ANATOMIQUE ET PHYSIOLOGIQUE 13 TABLE DES MATIERES INTRODUCTION 9 PREMIERE PARTIE HISTORIQUE 12 ANATOMO-PATHOLOGIE 13 I- RAPPEL ANATOMIQUE ET PHYSIOLOGIQUE 13 1- Les surfaces articulaires 13 a- L extrémité inférieure de l humérus 14

Plus en détail

Le poignet douloureux chronique. Philippe SAMSON Institut de la Main et du Membre Supérieur Clinique Monticelli - Marseille

Le poignet douloureux chronique. Philippe SAMSON Institut de la Main et du Membre Supérieur Clinique Monticelli - Marseille Le poignet douloureux chronique Philippe SAMSON Institut de la Main et du Membre Supérieur Clinique Monticelli - Marseille Squelette Squelette! Avant-bras: -! Radius Squelette! Avant-bras: -! Radius -!

Plus en détail

TENDINOPATHIES DU POIGNET DANS LA PRATIQUE SPORTIVE

TENDINOPATHIES DU POIGNET DANS LA PRATIQUE SPORTIVE TENDINOPATHIES DU POIGNET DANS LA PRATIQUE SPORTIVE Dr Olivier FICHEZ Centre de Rhumatologie et Traumatologie du Sport Le Saint-Louis Place Pierre Coullet 83700 SAINT-RAPHAEL Le poignet joue un rôle fondamental

Plus en détail

Traumatologie du membre supérieur. L.Decroocq Orthopédie

Traumatologie du membre supérieur. L.Decroocq Orthopédie Traumatologie du membre supérieur L.Decroocq Orthopédie Plan n Fracture de l extrémité supérieure de l humérus n Fracture de la diaphyse humérale n Fracture des 2 os de l avant bras n Fracture de l extrémité

Plus en détail

VIIIème journée normande d'anesthésie-réanimation. Traumatismes Graves du Rachis : La Vision du Neurochirurgien.

VIIIème journée normande d'anesthésie-réanimation. Traumatismes Graves du Rachis : La Vision du Neurochirurgien. Département d'anesthésie, Réanimation Chirurgicale, SAMU VIIIème journée normande d'anesthésie-réanimation Traumatismes Graves du Rachis : La Vision du Neurochirurgien. Introduction F. Proust, O. Langlois,

Plus en détail

Les laxités postérieures du genou : diagnostic et classifications

Les laxités postérieures du genou : diagnostic et classifications Les laxités postérieures du genou : diagnostic et classifications D. Saragaglia Clinique Universitaire de Chirurgie Orthopédique et de Traumatologie du Sport CHU de Grenoble, Hôpital Sud. Introduction

Plus en détail

LE PIED TRAUMATIQUE DE L ADULTE. Dr Eric TOULLEC

LE PIED TRAUMATIQUE DE L ADULTE. Dr Eric TOULLEC LE PIED TRAUMATIQUE DE L ADULTE Dr Eric TOULLEC 4 questions préalables 1- les circonstances 2- le mécanisme 3- le pourquoi 4- les conséquences 1 - Circonstances du traumatisme - Sportif (niveau de compétition)

Plus en détail

Actes du colloque HANDITEC du 18 mai 2001 Maintien et retour à domicile des personnes porteuses de polyarthrite rhumatoïde

Actes du colloque HANDITEC du 18 mai 2001 Maintien et retour à domicile des personnes porteuses de polyarthrite rhumatoïde Actes du colloque HANDITEC du 18 mai 2001 Maintien et retour à domicile des personnes porteuses de polyarthrite rhumatoïde 1 ORTHESES ET AIDES TECHNIQUES M. Romain Praticien Hospitalier Service de Réadaptation

Plus en détail