Bilan 2013 des aides financières de l Etat aux entreprises des Pyrénées-Orientales Jeudi 6 février 2014

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Bilan 2013 des aides financières de l Etat aux entreprises des Pyrénées-Orientales Jeudi 6 février 2014"

Transcription

1 PRÉFET DES PYRÉNÉES-ORIENTALES Bilan 2013 des aides financières de l Etat aux entreprises des Pyrénées-Orientales Jeudi 6 février 2014 En 2013, en réponse à la crise, l'état a mis en œuvre des dispositifs de soutien aux entreprises. C est notamment le cas des mesures entrées en vigueur dans le cadre du Pacte national pour la croissance, la compétitivité et l emploi. Ces dispositifs se sont ajoutés aux outils existants, par exemple celui de la médiation du crédit. Ils sont aujourd hui amplifiés par le Pacte de responsabilité récemment annoncé par le Président de la République. En 2013, l Etat a donc proposé aux entreprises à la fois des aides fiscales, des aides à l embauche et à la formation, ainsi que des solutions adaptées à la situation de chaque entreprise. Au total, l Etat aura versé plus de 70 millions d euros de soutiens directs aux entreprises des Pyrénées -Orientales, chiffre auquel il faut rajouter les autres types de soutiens comme les actions de médiation, les facilités de paiement ou les garanties d emprunts. Bureau de la communication interministérielle Tel :

2 Les aides fiscales Le crédit d'impôt compétitivité et emploi (CICE) : 60 millions d'euros pour les entreprises des Pyrénées-Orientales au titre de l année 2013 Dispositif phare du pacte de compétitivité, le Crédit d Impôt pour la Compétitivité et l Emploi doit permettre aux entreprises d améliorer leur compétitivité en favorisant les investissements, la recherche, l innovation, la formation, le recrutement, la prospection de nouveaux marchés, la transition écologique et énergétique et la reconstitution de leur fonds de roulement. Accessible à toutes les entreprises françaises, le CICE permet de réaliser une économie d impôt substantielle et de réduire le coût du travail. Pour 2013, il permet de réduire de 4 % le coût de la masse salariale (hors salaires supérieurs à 2,5 fois le SMIC). A partir de 2014, ce taux sera porté à 6 %. Pour le département des Pyrénées-Orientales, le montant estimé du CICE, pour 2013, s'élève à 60 millions d euros. Ce crédit d impôt pourra être versé aux entreprises en 2014 pour celles qui n ont pas déjà bénéficié du pré-financement en En effet, un dispositif de pré-financement du CICE par les banques a été mis en place en Celui-ci permet aux entreprises de bénéficier du crédit d impôt sans attendre l année suivante. Le montant lui est directement versé par une banque ou par la banque publique d investissement (Bpifrance), qui récupère ensuite sa créance auprès de l administration fiscale. L intervention de Bpifrance a permis à elle seule de préfinancer 92 entreprises pour un total de 6 millions d euros. Les entreprises peuvent-elles bénéficier de la réduction du coût de la masse salariale dès 2013? Oui, la comptabilisation du CICE est réalisée dès sa constatation en 2013 et vient en diminution des charges de personnel, ce qui améliore leur résultat. Cette amélioration du résultat est-elle imposable? Non, le montant du CICE n est pas constitutif d un produit imposable. Pour les spécialistes, il est déduit extra comptablement pour la détermination du résultat fiscal. 2

3 Le crédit d impôt recherche : près de 3 millions d euros au profit de l innovation dans les Pyrénées-Orientales Le crédit d impôt recherche (CIR) est une aide fiscale destinée à encourager les efforts des entreprises en matière de Recherche et Développement. Il s'agit d'une réduction d'impôt calculée en fonction des dépenses de R&D. Le taux du CIR accordé aux entreprises est de : 30 % des dépenses de R&D pour une première tranche jusqu'à 100 millions d'euros 5 % des dépenses de R&D au-delà de ce seuil de 100 millions d'euros En 2013, dans les Pyrénées-Orientales, l'état a attribué 40 crédits pour un montant total de euros. A partir de 2014, les entreprises pourront, en outre, bénéficier du crédit d impôt innovation. Ce crédit d impôt est égal à 20 % des dépenses d innovation des PME indépendantes dans la limite d un plafond de euros. Sont éligibles les dépenses d innovation, technologique ou non technologique, y compris les dépenses de designs de conception de prototypes et d installations pilotes. Toutes les informations utiles peuvent être obtenues auprès de la direction départementale des finances publiques (DDFIP). Des facilités de paiement des impôts et cotisations sociales pour aider les entreprises qui connaissent une difficulté ponctuelle Sont concernées les entreprises en difficulté qui connaissent un retard dans le paiement de toute somme au titre d'impôts, de taxes, de cotisations de sécurité sociale, des cotisations d'assurance chômage. La procédure est confidentielle. Ce plan se fait au regard de la situation économique et financière de l'entreprise, et souvent en liaison avec les partenaires bancaires et la médiation du crédit.. En 2013, dans le cadre de la Commission départementale des Chefs des Services Financiers (CCSF) : 88 dossiers ont été reçus 57 plans d'apurement ont été accordés 4,8 M de dettes ont été étalées 824 emplois concernés ont été immédiatement préservés Pour les dettes uniquement fiscales, les services des impôts des entreprises peuvent accorder des délais à leur niveau. En 2013, 245 délais ont été accordés pour de droits. 3

4 Les aides à l embauche et à la formation Le contrat de génération : favoriser l emploi des jeunes, préserver l emploi des seniors Il s'agit d'une aide de l'état de euros versée à l'entreprise qui recrute un jeune et maintient un senior dans l'emploi. Cela peut offrir une solution en vue d une transmission ou d une reprise d entreprise. Dans les Pyrénées-Orientales, 110 contrats de génération ont été conclus par l'intermédiaire de Pôle Emploi, soit une aide de l'état de euros. Le contrat initiative emploi (CIE) Il s'agit de contrats aidés dans le secteur marchand. Le CIE vise à faciliter l insertion professionnelle des personnes sans emploi rencontrant des difficultés sociales et professionnelles d accès à l emploi. En 2013, dans les Pyrénées-Orientales 489 CIE ont été signés, soit une aide totale de l'état de 2 millions d euros, pour un objectif de 439 prescrits, soit un taux de réalisation de 111,4%. Les emplois d avenir Solution d insertion conçue pour les jeunes, les emplois d'avenir s'adressent aussi au secteur marchand. Sont visés les jeunes de 16 à 25 ans, sans emploi, mais également les travailleurs handicapés pour qui la limite d'âge est portée de 25 ans à 30 ans. 82 contrats ont été conclus dans le secteur marchand en 2013 pour un montant total de euros d'aides d'état. L activité partielle Ce dispositif constitue une des mesures directes d'accompagnement et d'aides directes aux entreprises en difficulté. L'objectif est d'éviter les licenciements en cas de difficulté conjoncturelle de l'entreprise. 151 dossiers (contre 81 en 2012) ont été déposés heures ont été consommées pour un montant global autorisé de euros (contre euros en 2012). 4

5 Des solutions adaptées à la vie de chaque entreprise 1. Des solutions aux difficultés ponctuelles des entreprises La médiation du crédit Créé à l'occasion de la crise de 2008, ce dispositif constitue une aide aux entreprises faisant face à des difficultés avec leur banque pour l accès au crédit. Les représentants de la Banque de France peuvent alors engager une médiation. Depuis 2008, la médiation du crédit a traité 312 dossiers. 12 M de crédits ont été débloqués et 1706 emplois ont été préservés. 98% des entreprises concernées sont des TPE ou PME de moins de 50 salariés. 36% d entre elles évoluent dans le secteur des services, 24% dans le commerce, 9% dans l'industrie, 25% dans le BTP, 6% dans le domaine agricole. Pour la seule année 2013, 45 entreprises ont saisi la médiation du crédit. Sur 30 dossiers pris en charge, 15 ont ensuite reçu une réponse positive de la part des banques. Coordonnées de la médiation du crédit : - Numéro azur : L intervention de Bpifrance : le fonds de garantie «renforcement de la trésorerie» (fonds RTCCE) Propriété de l Etat (à 50%) et de la caisse des dépôts et consignations (à 50%), la Banque publique d investissement (Bpifrance) dispose d un fonds de garantie pour venir en aide aux entreprises dont le décalage des flux de trésorerie peut créer un risque de fragilisation financière. Conditions d'éligibilité: les TPE, les PME quelque soit leur date de création saines et viables, rencontrant ou susceptibles de rencontrer des difficultés de trésorerie conjoncturelles. En 2013, dans les Pyrénées-Orientales, ce fonds a profité à 35 entreprises, soit 2 millions d'euros de garanties ayant permis de lever près de 4 millions d'euros de prêts bancaires. 5

6 2. Les aides aux entreprises innovantes Les aides à l innovation de la BPI Bpifrance accompagne les projets d innovation pour favoriser leur réussite. Les différents soutiens financiers proposés par Bpifrance sont apportés sous forme de subvention, d avance remboursable, de prêt à taux zéro, de prêt participatif, de prise de participation et de garantie sur intervention bancaire, en fonction du risque et de l avancement du projet. Dans le département des Pyrénées-Orientales, 25 entreprises innovantes ont été accompagnées par l équipe Bpifrance locale en 2013, pour un montant global de 3 millions d euros de prêts bancaires. Par ailleurs, Bpifrance Investissement est entré au capital d une entreprise innovante des Pyrénées- Orientales à hauteur de 4 millions d euros, lui permettant une levée de fonds de 9,3 millions d euros en Les aides aux entreprises en développement Bpifrance propose aux entreprises un continuum de financements, à chaque étape clé de leur développement, et une offre adaptée aux spécificités régionales. Fort de son implication locale (90 % des décisions sont prises en région), Bpifrance constitue un outil de compétitivité au service des entrepreneurs et agit en appui des politiques publiques. Ainsi en 2013 dans les Pyrénées-Orientales : 348 entreprises ont bénéficié de la Garantie Bpifrance (hors fonds RTCCE) pour un total de 20 millions d euros de dettes bancaires ; 76 entreprises ont été directement financées par Bpifrance à hauteur de 45 millions d euros, ce qui leur a permis de lever un total de 144 millions d euros de prêts complémentaires pour leur projet de développement ; 45 entreprises ont bénéficié de trésorerie grâce à la mobilisation de leurs créances publiques auprès de Bpifrance ; 92 entreprises ont eu un accord de préfinancement de leur CICE auprès de Bpifrance pour un total de 6 millions d euros. Un exemple de soutien de l Etat à une entreprise innovante : DIAM BOUCHAGE A titre d'exemple de soutien direct dans le Département, la société DIAM BOUCHAGE (Céret) a bénéficié des aides conjointes du FEDER, de la DATAR et de l'ademe pour un montant de 2,4 millions d'euros. La construction de la nouvelle usine a été engagée, dont une unité de purification de la poudre de liège par CO2 supercritique. Elle aurait pu voir le jour en Estrémadure où les aides sont plus importantes, les coûts de main d œuvre inférieurs et le liège à proximité immédiate. Mais, Céret bénéfice d une structure préexistante, de l'image marketing "Made in France" et de coûts énergétiques moindres. De plus, la direction française est très attachée au site et à la défense de la solution hexagonale. Sur un investissement global de 31,5 M, les interventions conjointes du FEDER (1,4 M ), de la DATAR (800 k ), de l ADEME (200 k ) et des collectivités (800 k ) ont permis de mobiliser 3,2 M et de fixer le projet à Céret, pérennisant l usine actuelle et les emplois induits. 6

7 Les mesures de simplification au profit des entreprises Afin d'accroître la compétitivité des entreprises, le Gouvernement souhaite simplifier les réglementations qui leur sont applicables. Quelques exemples d actualité : En 2013 : suppression de la cotation «040» de l'indicateur FIBEN de la Banque de France Ce code permettait aux banques d'identifier les dirigeants ayant connu une liquidation judiciaire dans les 3 années suivant la procédure collective. Cette cotation présentait le risque de limiter l'accès au crédit et d'empêcher la création d'une nouvelle entreprise après une faillite. Elle est désormais supprimée. Entre et dirigeants d'entreprise bénéficieront de cette recotation en France. En 2014 : simplification du dépôt des actes de création des sociétés commerciales Sont concernés les actes constitutifs de sociétés exonérés de droits d'enregistrement et ceux ne comportant pas d'apport d'immeubles. Cette démarche concerne entreprises qui déposeront leur actes de création auprès d'un guichet unique (greffes des tribunaux de commerce). En 2014 : suppression de l'annexe comptable pour les très petites entreprises Afin d'alléger le coût de la confection de leurs comptes annuels, les micro-entreprises (moins de 10 salariés), sont tenues de déposer au greffe du tribunal de commerce leurs documents comptables (bilan et compte de résultat), et mais plus l'annexe au compte. 1 million d'entreprises sont concernées. Entre 2013 et 2018 : dématérialisation des factures adressées à l'état L objectif est de réduire le délai global de paiement des factures dues par l'état aux entreprises et de diminuer les coûts (affranchissement, édition, traitement des factures, démarche éco-compatible). Le volume actuel est de 5 millions de factures «papier»/an. Simplifications fiscales Exemples : simplification de l'avis d'acompte TVA ; suppression progressive du certificat électronique payant ; recours à la transmission des données fiscales comptables (TDFC) sans passer par un organisme agréé, etc. 7

Authion Club Entreprises. Relations Banques - Entreprises

Authion Club Entreprises. Relations Banques - Entreprises Authion Club Entreprises Relations Banques - Entreprises «Prévenir et anticiper les tensions de trésorerie, les outils et les procédures» Les causes des difficultés : L accident de parcours Le client unique

Plus en détail

LES DISPOSITIFS D AIDE EN CAS DE DIFFICULTES DE TRESORERIE

LES DISPOSITIFS D AIDE EN CAS DE DIFFICULTES DE TRESORERIE N 156 - MARCHES n 35 En ligne sur le site www.fntp.fr / extranet le 24 novembre 2009 ISSN 1769-4000 LES DISPOSITIFS D AIDE EN CAS DE DIFFICULTES DE TRESORERIE L essentiel En réponse à la crise financière,

Plus en détail

ANTICIPEZ Préparez la reprise!

ANTICIPEZ Préparez la reprise! DOSSIER ANTICIPEZ Préparez la reprise! Votre Chambre de Métiers et de l Artisanat se mobilise pour faire face à la crise et préparer la reprise! Faire face à la crise Préparer la reprise Depuis novembre

Plus en détail

En 2016, l apprentissage dans le Secteur marchand

En 2016, l apprentissage dans le Secteur marchand En 2016, l apprentissage dans le Secteur marchand 1 L apprentissage est une des réponses aux objectifs de compétitivité des entreprises françaises. Dans le contexte économique actuel, il est un enjeu de

Plus en détail

INFLUENZA AVIAIRE SOUTIEN À LA FILIÈRE AVAL

INFLUENZA AVIAIRE SOUTIEN À LA FILIÈRE AVAL INFLUENZA AVIAIRE SOUTIEN À LA FILIÈRE AVAL TRANSFORMATEURS, TRANSPORTEURS, ABATTEURS, ENTREPRISES DE NETTOYAGE/ DÉSINFECTION, FABRICANTS D ALIMENTS POUR VOLAILLES... RECOURIR DÈS MAINTENANT AUX DISPOSITIFS

Plus en détail

PRÉFET DE LA MARTINIQUE. Dossier de presse. Remise du premier préfinancement bancaire du Crédit d Impôt pour la Compétitivité et l Emploi

PRÉFET DE LA MARTINIQUE. Dossier de presse. Remise du premier préfinancement bancaire du Crédit d Impôt pour la Compétitivité et l Emploi PRÉFET DE LA MARTINIQUE Cabinet du Préfet Bureau de la communication interministérielle Dossier de presse Fort-de-France, le 16 mai 2013 Remise du premier préfinancement bancaire du Crédit d Impôt pour

Plus en détail

innovation oseo.fr et accompagner Pour financer les PME

innovation oseo.fr et accompagner Pour financer les PME innovation oseo.fr OSEO Document non contractuel Réf. : 6511-03 Janvier 2007 Pour financer et accompagner les PME innovation oser pour gagner! Pour vous qui créez ou développez votre entreprise, faire

Plus en détail

LA LETTRE DE L ETAT À LA RÉUNION // MARS

LA LETTRE DE L ETAT À LA RÉUNION // MARS L état aux côtés des entrepreneurs de La réunion www.reunion.gouv.fr LA LETTRE DE L ETAT À LA RÉUNION // ARS 2016 dispositifs d appui à L éconoie PORtés PaR L action PuBLIQuE L État à La Réunion, ce sont

Plus en détail

Préfecture du Calvados MESURES DU PLAN D URGENCE CONTRE LE CHOMAGE **** Mercredi 27 janvier 2016

Préfecture du Calvados MESURES DU PLAN D URGENCE CONTRE LE CHOMAGE **** Mercredi 27 janvier 2016 Préfecture du Calvados MESURES DU PLAN D URGENCE CONTRE LE CHOMAGE **** Mercredi 27 janvier 2016 FACILITER LES EMBAUCHES Mesure 1 Faciliter les embauches RELANCER L ACTIVITE ET L EMPLOI Mesure 2 Soutenir

Plus en détail

CRÉDIT D IMPÔT EN FAVEUR DE LA COMPÉTITIVITÉ ET DE L EMPLOI (CICE) Rencontre avec les entreprises industrielles - Laval 23 novembre 2013

CRÉDIT D IMPÔT EN FAVEUR DE LA COMPÉTITIVITÉ ET DE L EMPLOI (CICE) Rencontre avec les entreprises industrielles - Laval 23 novembre 2013 CRÉDIT D IMPÔT EN FAVEUR DE LA COMPÉTITIVITÉ ET DE L EMPLOI (CICE) Rencontre avec les entreprises industrielles - Laval 23 novembre 2013 1 CRÉDIT D IMPÔT EN FAVEUR DE LA COMPÉTITIVITÉ ET DE L EMPLOI (CICE)

Plus en détail

Le contrat de génération issu d un accord unanime des partenaires sociaux

Le contrat de génération issu d un accord unanime des partenaires sociaux 1 Le contrat de génération issu d un accord unanime des partenaires sociaux L emploi des jeunes et des seniors : chantier prioritaire de la «Grande conférence sociale» des 9 et 10 juillet 2012 Un Accord

Plus en détail

Plan de soutien à l élevage français

Plan de soutien à l élevage français Plan de soutien à l élevage français MEMENTO Entreprises fragilisées dans le secteur agricole : quels outils pour quelles problématiques? La présente fiche récapitule de façon synthétique les outils existants

Plus en détail

François Hollande avait annoncé le 27 mars 2013 un «choc de simplification pour le entreprises».

François Hollande avait annoncé le 27 mars 2013 un «choc de simplification pour le entreprises». Page 1 sur 6 ANNONCE DES MESURES DE SIMPLIFICATIONS : UN CHOC? (17/07/2013) Ministère de l'économie et des finances - 17/07/2013 Outil d aide à l estimation des biens immobiliers, site du particulier-employeur

Plus en détail

Mise en œuvre du Pacte national pour la croissance, la compétitivité et l emploi

Mise en œuvre du Pacte national pour la croissance, la compétitivité et l emploi PREMIER MINISTRE Mise en œuvre du Pacte national pour la croissance, la compétitivité et l emploi 18 avril 2013 Contact Service de presse de Matignon 57, rue de Varenne 75007 Paris Tél. : 01 42 75 50 78/79

Plus en détail

POE 2007-2013 CADRE D INTERVENTION FEDER

POE 2007-2013 CADRE D INTERVENTION FEDER Page 1 / 9 Mesure Axe 2 Soutenir un développement économique créateur d emplois durables Service instructeur DRIRE Dates agréments CLS 3 avril 2008 I. Objectifs et descriptif de la mesure / dispositif

Plus en détail

ACCORD SUR LA PARTICIPATION Caisse Régionale de Crédit Agricole Mutuel de Normandie

ACCORD SUR LA PARTICIPATION Caisse Régionale de Crédit Agricole Mutuel de Normandie ACCORD N 9 ACCORD SUR LA PARTICIPATION Caisse Régionale de Crédit Agricole Mutuel de Normandie Entre les soussignés : La Caisse régionale de Crédit Agricole Mutuel Normandie, dont le siège est à Caen,

Plus en détail

PLR 2014 - EXTRAIT DU RAP DE LA MISSION : PRÊTS ET AVANCES À DES PARTICULIERS OU À DES ORGANISMES PRIVÉS

PLR 2014 - EXTRAIT DU RAP DE LA MISSION : PRÊTS ET AVANCES À DES PARTICULIERS OU À DES ORGANISMES PRIVÉS PLR - EXTRAIT DU RAP DE LA MISSION : PRÊTS ET AVANCES À DES PARTICULIERS OU À DES ORGANISMES PRIVÉS Version du 27/05/2015 à 17:54:49 PROGRAMME 866 : PRÊTS AUX PETITES ET MOYENNES ENTREPRISES MINISTRE CONCERNÉ

Plus en détail

Pacte de responsabilité et de solidarité. Réunion du 17/06/2014 Angoulême

Pacte de responsabilité et de solidarité. Réunion du 17/06/2014 Angoulême Pacte de responsabilité et de solidarité Réunion du 17/06/2014 Angoulême 1 Le Pacte : quel contexte? Contexte national: la reprise économique se dessine, mais le chômage frappe encore trop fort notre pays.

Plus en détail

Prêts et garanties. Montant. Pour aller plus Modalités. Conditions d'attribution

Prêts et garanties. Montant. Pour aller plus Modalités. Conditions d'attribution Prêts et garanties Mai 2015 Montant Pour aller plus Type d'aide Financeur Bénéficiaire Modalités Conditions d'attribution loin Prêt d honneur de 15 000 à 50 000, destinée à renforcer les fonds propres

Plus en détail

DOCUMENT D AIDE SUR LES DEPENSES DEDUCTIBLES

DOCUMENT D AIDE SUR LES DEPENSES DEDUCTIBLES DOCUMENT D AIDE SUR LES DEPENSES DEDUCTIBLES Ce document vise à aider les établissements à s'assurer de l'éligibilité de leurs dépenses déductibles. Si des éclairages complémentaires sont nécessaires,

Plus en détail

Pacte de responsabilité et de solidarité. Observatoire de l économie de Seine-et-Marne Melun, le 16 juin 2014

Pacte de responsabilité et de solidarité. Observatoire de l économie de Seine-et-Marne Melun, le 16 juin 2014 Pacte de responsabilité et de solidarité Observatoire de l économie de Seine-et-Marne Melun, le 16 juin 2014 1 2 Le Pacte : quels bénéficiaires? Les entreprises Toutes les entreprises, quelle que soit

Plus en détail

Fédération Française de Karaté Service Juridique

Fédération Française de Karaté Service Juridique Fédération Française de Karaté Service Juridique NOTE D INFORMATION N 009 Le groupement d emplloyeurs AVANT PROPOS Le code du travail offre la possibilité aux petites et moyennes entreprises de constituer

Plus en détail

PREMIERES MESURES DE STIMULATION DE L ACTIVITE ECONOMIQUE

PREMIERES MESURES DE STIMULATION DE L ACTIVITE ECONOMIQUE DOSSIER DE PRESSE PREMIERES MESURES DE STIMULATION DE L ACTIVITE ECONOMIQUE SOMMAIRE I. Dispositifs en faveur de l investissement des ménages : Description des dispositifs o Le Prêt d Accès à la Propriété

Plus en détail

Destinataires d'exécution

Destinataires d'exécution Direction générale des politiques agricole, agroalimentaire et des territoires Sous-direction des entreprises agricoles bureau du crédit et de l'assurance 3, rue Barbet de Jouy 75349 PARIS 07 SP 0149554955

Plus en détail

Appel à manifestation d'intérêt. Création et gestion d'un fonds régional de micro-crédits professionnels

Appel à manifestation d'intérêt. Création et gestion d'un fonds régional de micro-crédits professionnels Appel à manifestation d'intérêt Création et gestion d'un fonds régional de micro-crédits professionnels Région Poitou-Charentes Maison de la Région 15 rue de l'ancienne Comédie 86000 POITIERS Délai de

Plus en détail

Le Pacte de responsabilité et de solidarité. Réunion du à

Le Pacte de responsabilité et de solidarité. Réunion du à Le Pacte de responsabilité et de solidarité Réunion du à 1 Présentation générale Annoncé le 14 janvier 2014 par le Président de la République puis présenté par le Premier ministre lors de sa déclaration

Plus en détail

Mesures en faveur de l'allègement de la fiscalité des entreprises - Mesures de simplification de nature fiscale pour les entreprises.

Mesures en faveur de l'allègement de la fiscalité des entreprises - Mesures de simplification de nature fiscale pour les entreprises. Mesures en faveur de l'allègement de la fiscalité des entreprises - Mesures de simplification de nature fiscale pour les entreprises DDFiP MAYENNE Septembre 2015 Le crédit d'impôt pour la compétitivité

Plus en détail

et de solidarité Châteauroux Jeudi 26 juin 2014

et de solidarité Châteauroux Jeudi 26 juin 2014 Pacte de responsabilité et de solidarité Châteauroux Jeudi 26 juin 2014 1 Une volonté gouvernementale réaffirmée é «Quevontfaireleschefsd entreprise de ce soutien qui n est pas une mesure ponctuelle mais

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR PREVU PAR LES STATUTS DE L ASSOCIATION ANIMATION EMPLOI 14

REGLEMENT INTERIEUR PREVU PAR LES STATUTS DE L ASSOCIATION ANIMATION EMPLOI 14 REGLEMENT INTERIEUR PREVU PAR LES STATUTS DE L ASSOCIATION ANIMATION EMPLOI 14 PREAMBULE L association Animation Emploi 14 propose des actions d accompagnement en direction de ses membres actifs, dans

Plus en détail

NOTE D'INFORMATION N 133 LA BANQUE DE DONNÉES FIBEN

NOTE D'INFORMATION N 133 LA BANQUE DE DONNÉES FIBEN NOTE D'INFORMATION N 133 À substituer à la note d'information n 102 LA BANQUE DE DONNÉES FIBEN La banque de données FIBEN acronyme de Fichier bancaire des entreprises a été constituée pour la mise en oeuvre

Plus en détail

CONVENTION RELATIVE AU PRÊT PARTICIPATIF DE DÉVELOPPEMENT

CONVENTION RELATIVE AU PRÊT PARTICIPATIF DE DÉVELOPPEMENT CONVENTION RELATIVE AU PRÊT PARTICIPATIF DE DÉVELOPPEMENT dossier de presse lundi 8 octobre 2007 6 901 987 destinés à soutenir et à développer l activité économique* sur l ensemble du territoire départemental

Plus en détail

Présentation de deux Notes d analyse L entrepreneuriat en France

Présentation de deux Notes d analyse L entrepreneuriat en France Paris, le 25 octobre 2012 Présentation de deux Notes d analyse L entrepreneuriat en France Volet 1 : Mythes et réalités en comparaison internationale Volet 2 : Comment mieux accompagner la prise de risque

Plus en détail

Damien POIRIER. Rédacteur en Chef Macommune.info

Damien POIRIER. Rédacteur en Chef Macommune.info Damien POIRIER Rédacteur en Chef Macommune.info Catherine TIRVAUDEY Directrice UFR Sciences Juridiques Economiques Politiques et de Gestion Jean-Jacques PICHON Président Compagnie Régionale des Commissaires

Plus en détail

Le financement court terme des TPE

Le financement court terme des TPE JANVIER 2015 ENTREPRENEURS N 16 FINANCEMENT LES MINI-GUIDES BANCAIRES Le financement court terme des TPE (Très Petites Entreprises) 2 Ce guide vous est offert par : Pour toute information complémentaire,

Plus en détail

Réunion CDFE du 22 février 2013. Une mission. au service des entrepreneurs et de leurs partenaires

Réunion CDFE du 22 février 2013. Une mission. au service des entrepreneurs et de leurs partenaires Réunion CDFE du 22 février 2013 Une mission au service des entrepreneurs et de leurs partenaires Innovation Investissement International Trésorerie Création Transmission oseo.fr Notre mission Financer

Plus en détail

BUDGET PROVINCIAL 2016

BUDGET PROVINCIAL 2016 BUDGET PROVINCIAL 2016 MESURES IMPACTANT L INDUSTRIE DE LA FABRICATION DE MEUBLES Le gouvernement du Québec a déposé le 17 mars dernier son budget 2016-2017. La lecture du Plan économique du Québec a permis

Plus en détail

CONVENTION POUR LE DÉVELOPPEMENT DE L APPRENTISSAGE ENTRE L ÉTAT ET LE CCCA-BTP

CONVENTION POUR LE DÉVELOPPEMENT DE L APPRENTISSAGE ENTRE L ÉTAT ET LE CCCA-BTP Informations presse - 22 mai 2014 CONVENTION POUR LE DÉVELOPPEMENT DE L APPRENTISSAGE ENTRE L ÉTAT ET LE CCCA-BTP Signature le 22 mai à Paris pour le prolongement en 2014 de la campagne de mobilisation

Plus en détail

Les mesures pour relancer la construction de logements

Les mesures pour relancer la construction de logements Les mesures pour relancer la construction de logements Avril 2015 Le logement est devenu, pour la plupart des Français, cher et difficilement accessible. Le secteur de la construction traverse une grave

Plus en détail

Fiche réflexe à l'attention des chefs d'entreprise: Quelles démarches entreprendre dès l'apparition de difficultés financières?

Fiche réflexe à l'attention des chefs d'entreprise: Quelles démarches entreprendre dès l'apparition de difficultés financières? Fiche réflexe à l'attention des chefs d'entreprise: Quelles démarches entreprendre dès l'apparition de difficultés financières? Pour vous aider à analyser la nature des difficultés que vous rencontrez

Plus en détail

Conseil régional de Picardie

Conseil régional de Picardie SPEE Picardie France Région Picardie RESPONSABILITÉ PUBLIC - PRIVÉ Responsable du Unité de mise en œuvre du Modèle de mise en œuvre Services d'exploitation Type de projets Conseil régional de Picardie

Plus en détail

Rédiger une note de synthèse sur un texte ou un dossier de caractère administratif. Le dossier complet figure en Annexe 3

Rédiger une note de synthèse sur un texte ou un dossier de caractère administratif. Le dossier complet figure en Annexe 3 Synthèse Rédiger une note de synthèse sur un texte ou un dossier de caractère administratif. Le dossier complet figure en Annexe 3 Copie notée : 16/20 Un dossier de surendettement est déposé en France

Plus en détail

LES MESURES POUR L EMPLOI DANS LES TPE/PME

LES MESURES POUR L EMPLOI DANS LES TPE/PME LES MESURES POUR L EMPLOI DANS LES TPE/PME Tenant compte du constat que les TPE/PME s inscrivent au cœur de l économie française et sont les entreprises créatrices d emploi, le gouvernement a proposé dix-huit

Plus en détail

Cartographie des actions de Bpifrance : ciblages et dispositifs conjoncturels

Cartographie des actions de Bpifrance : ciblages et dispositifs conjoncturels Cartographie des actions de Bpifrance : ciblages et dispositifs conjoncturels Annie GEAY, directrice de l évaluation et des études Banque de France 21/11/2014 01. Présentation de Bpifrance Positionnement

Plus en détail

Présentation du nouvel avantage fiscal tel qu'il résulte de la loi du 21 août 2007. Proposition du Gouvernement de majorer ce nouvel avantage

Présentation du nouvel avantage fiscal tel qu'il résulte de la loi du 21 août 2007. Proposition du Gouvernement de majorer ce nouvel avantage Majoration du taux du crédit d impôt sur le revenu au titre des intérêts des prêts souscrits pour l acquisition ou la construction de l habitation principale Actuellement, 56 % des ménages français sont

Plus en détail

Banque Publique d Investissement (4 ème analyse)

Banque Publique d Investissement (4 ème analyse) N 79 17 février 2014 Confédération Force ouvrière - Secteur économique 141 avenue du Maine 75680 PARIS Cedex 14 Banque Publique d Investissement (4 ème analyse) Trois infoéco précédents 1 détaillent les

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Emplois d avenir : signature de 4 contrats à la mairie de Castelnau-le-Lez le 14 mai 2013 à 15 h 30

DOSSIER DE PRESSE Emplois d avenir : signature de 4 contrats à la mairie de Castelnau-le-Lez le 14 mai 2013 à 15 h 30 PREFET DE L HERAULT DOSSIER DE PRESSE Emplois d avenir : signature de 4 contrats à la mairie de Castelnau-le-Lez le 14 mai 2013 à 15 h 30 Les Emplois d'avenir en Languedoc-Roussillon en quelques chiffres

Plus en détail

LETTRE CIRCULAIRE n 2015-0000048

LETTRE CIRCULAIRE n 2015-0000048 LETTRE CIRCULAIRE n 2015-0000048 GRANDE DIFFUSION Réf Classement 1.034.15 Montreuil, le 20/10/2015 DIRECTION DE LA REGLEMENTATION DU RECOUVREMENT ET DU SERVICE EXPERTISE ET PRODUCTION JURIDIQUE Affaire

Plus en détail

Chiffres Clés Juin 2014. Les personnes handicapées et l emploi

Chiffres Clés Juin 2014. Les personnes handicapées et l emploi Chiffres Clés Juin 2014 Les personnes handicapées et l emploi L OBLIGATION D EMPLOI La loi fi xe à tout établissement privé ou public d au moins 20 salariés une obligation d emploi de personnes handicapées

Plus en détail

Comprendre et profiter facilement du Crédit d Impôt pour la Compétitivité et l Emploi (C.I.C.E.)

Comprendre et profiter facilement du Crédit d Impôt pour la Compétitivité et l Emploi (C.I.C.E.) Comprendre et profiter facilement du Crédit d Impôt pour la Compétitivité et l Emploi (C.I.C.E.) Qu est-ce que le C.I.C.E.? L article 66 de la loi de finances rectificative pour 2012 n 2012-1510 du 29

Plus en détail

L AIDE À L INVESTISSEMENT (AI)

L AIDE À L INVESTISSEMENT (AI) L AIDE À L INVESTISSEMENT (AI) 1. Objectifs de l aide à l investissement La subvention d investissement de la Collectivité Départementale de Mayotte a pour finalité de favoriser la création et le développement

Plus en détail

L intervention du Département en immobilier privé d entreprise

L intervention du Département en immobilier privé d entreprise L intervention du Département en immobilier privé d entreprise Pôle Insertion et Développement Développement, des Présentation du Programme d'aide Départementale à l'immobilier d'entreprise (P A D I E)

Plus en détail

3 ème Loi de Finances rectificative pour 2012 Synthèse des mesures à l'égard des entreprises

3 ème Loi de Finances rectificative pour 2012 Synthèse des mesures à l'égard des entreprises 3 ème Loi de Finances rectificative pour 2012 Synthèse des mesures à l'égard des entreprises La 3 ème Loi de Finances rectificative pour 2012 (LFR3 2012) a été promulguée après examen du Conseil Constitutionnel.

Plus en détail

BIENVENUE à la 3 ème Rencontre des Entrepreneurs Joviniens. Vendredi 19 avril 2013

BIENVENUE à la 3 ème Rencontre des Entrepreneurs Joviniens. Vendredi 19 avril 2013 BIENVENUE à la Vendredi 19 avril 2013 Emploi d avenir Contrat de génération Sommaire POINT D ACTUALITE EMPLOI D AVENIR CONTRAT DE GENERATION - Emploi d avenir, - Contrat de génération. ECHANGE POINT D

Plus en détail

Financer sa prospection commerciale à l international

Financer sa prospection commerciale à l international Rencontres Auvergne International 27 Novembre 2012 18 novembre 2014 14h à 15h30 Financer sa prospection commerciale à l international Salle INTERNATIONAL Synthèse de l écosystème du financement de l international

Plus en détail

Le pacte de responsabilité et de solidarité

Le pacte de responsabilité et de solidarité Le pacte de responsabilité et de solidarité Direccte CENTRE Direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l emploi Qu est ce que le pacte de responsabilité

Plus en détail

N 59 - étude de la loi de séparation et de régulation des activités bancaires. Cette Fiche pratique a été actualisée le 7 Mai 2015

N 59 - étude de la loi de séparation et de régulation des activités bancaires. Cette Fiche pratique a été actualisée le 7 Mai 2015 N 59 - étude de la loi de séparation et de régulation des activités bancaires Cette Fiche pratique a été actualisée le 7 Mai 2015 1 Thèmes Avant la loi Après la loi Plafonnement des frais d incidents et

Plus en détail

LETTRE D'INFORMATION AU CE - Mars 2009 -

LETTRE D'INFORMATION AU CE - Mars 2009 - LETTRE D'INFORMATION AU CE - Mars 2009 - Que peut demander le ce en mars? Au mois de mars le CE peut demander à être consulté sur plusieurs points : La période retenue pour la prise des congés payés. Cette

Plus en détail

Le dispositif. de soutien aux Jeunes Entreprises Innovantes

Le dispositif. de soutien aux Jeunes Entreprises Innovantes Le dispositif de soutien aux Jeunes Entreprises Innovantes 2 La France a deux atouts reconnus : une main d œuvre productive et qualifiée, et un régime fiscal avantageux pour la recherche. ll faut les conforter

Plus en détail

Sauf mention explicite, le terme d entreprise désigne dès lors dans cet ouvrage des unités légales et des entreprises profilées.

Sauf mention explicite, le terme d entreprise désigne dès lors dans cet ouvrage des unités légales et des entreprises profilées. Vue d ensemble Avertissement Les résultats et analyses présentés dans la vue d ensemble, dans les fiches sectorielles et dans la plupart des fiches thématiques sont, sauf mention contraire, définis sur

Plus en détail

Le prêt d honneur reprise / transmission

Le prêt d honneur reprise / transmission Initiative Réunion Entreprendre accorde des prêts d honneur, sans intérêts et sans garanties personnelles, remboursable sur 5 ans maximum. Le prêt d honneur est un prêt personnel et non un prêt accordé

Plus en détail

Le financement court terme des TPE (Très Petites Entreprises)

Le financement court terme des TPE (Très Petites Entreprises) JANVIER 215 ENTREPRENEURS N 16 FINANCEMENT LES MINI-GUIDES BANCAIRES lesclesdelabanque.com Le site pédagogique sur la banque et l argent Le financement court terme des TPE (Très Petites Entreprises Ce

Plus en détail

COTATION BANQUE DE FRANCE UNE ÉVALUATION DES PERFORMANCES

COTATION BANQUE DE FRANCE UNE ÉVALUATION DES PERFORMANCES COTATION BANQUE DE FRANCE UNE ÉVALUATION DES PERFORMANCES Juin 2015 SOMMAIRE 1. Précisions sur la cotation Banque de France et les statistiques présentées... 4 2. Statistiques 2015... 6 2.1. Discrimination

Plus en détail

Congrès APAC. Vendredi 27 mars 2015. Jean Guillaume DUMAS - CIC. Chargé d Affaires Professionnels. Romain MAILLARD - CIC

Congrès APAC. Vendredi 27 mars 2015. Jean Guillaume DUMAS - CIC. Chargé d Affaires Professionnels. Romain MAILLARD - CIC Congrès APAC Vendredi 27 mars 2015 Jean Guillaume DUMAS - CIC Chargé d Affaires Professionnels Romain MAILLARD - CIC Animateur du Marché des Professionnels Sommaire Présentation du Groupe CM-CIC Les métiers

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

COMMUNIQUÉ DE PRESSE Laval, le 19 août 2015 COMMUNIQUÉ DE PRESSE Plan de soutien à l élevage en Mayenne Le gouvernement a décidé la mise en œuvre d un plan de soutien à l élevage. Ce plan est constitué de mesures classées

Plus en détail

Bpifrance, partenaire de confiance des entrepreneurs

Bpifrance, partenaire de confiance des entrepreneurs Mai 2014 Notre identité 2 Qui sommes-nous? Bpifrance, partenaire de confiance des entrepreneurs Bpifrance accompagne les entreprises de l amorçage jusqu à la cotation en bourse, du crédit aux fonds propres.

Plus en détail

Budget Québec 2015-2016. Mesures concernant les particuliers. Mesures concernant les entreprises

Budget Québec 2015-2016. Mesures concernant les particuliers. Mesures concernant les entreprises Faits saillants Budget Québec Mesures concernant les particuliers Élimination graduelle de la contribution santé à compter du 1er janvier 2017 Mise en place en place d un bouclier fiscal Croissance de

Plus en détail

Les contrats de performance énergétique (CPE)

Les contrats de performance énergétique (CPE) Énergies POSIT IF France Île-de-France RESPONSABILITÉ Responsable du Unité de mise en œuvre du Modèle de mise en œuvre Services d'exploitation Type de projets Ambitions/Objectifs Bénéficiaires Mécanisme

Plus en détail

APPEL A PROPOSITION 2015 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE

APPEL A PROPOSITION 2015 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE APPEL A PROPOSITION 2015 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE Dispositif : RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE (1.1.B) Fonds européen concerné : FEDER Objectif spécifique : Augmenter

Plus en détail

COMPARATIF Belgique France SUR LE REGIME SIMPLIFIE DES ENTREPRENEURS.

COMPARATIF Belgique France SUR LE REGIME SIMPLIFIE DES ENTREPRENEURS. COMPARATIF Belgique France SUR LE REGIME SIMPLIFIE DES ENTREPRENEURS. BELGIQUE PROPOSITION DE LOI n 1618 du 19 JANVIER 2016 : Proposition de loi-cadre visant à créer un statut simplifié pour les indépendants.

Plus en détail

DELIBERATION N 14-1309 12 DECEMBRE 2014

DELIBERATION N 14-1309 12 DECEMBRE 2014 DELIBERATION N 14-1309 12 DECEMBRE 2014 DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE Stratégie Régionale d'innovation Evolution des aides régionales en faveur des entreprises, des acteurs de la recherche et de l'innovation

Plus en détail

MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3613 Convention collective nationale IDCC : 7017. PERSONNEL DES PARCS ET JARDINS ZOOLOGIQUES PRIVÉS ACCORD

Plus en détail

Management de l'énergie en entreprise, du diagnostic à la certification

Management de l'énergie en entreprise, du diagnostic à la certification www.entreprenezenlorraine.fr / Management de l'énergie en entreprise, du diagnostic à la certification Source : Chambre de commerce et d'industrie de Paris - inforeg Date de mise à jour : 04/07/2014 Qu'est-ce

Plus en détail

Plan d urgence pour l emploi. Propositions à débattre

Plan d urgence pour l emploi. Propositions à débattre Plan d urgence pour l emploi Propositions à débattre Avant propos : Ce document est un document de travail. Il vise à formuler un projet de plan d action structuré en faveur de la création d emplois. Il

Plus en détail

A l occasion du vote du Compte Administratif 2011, nous allons présenter dans ce rapport l évolution des principales données budgétaires depuis 1993.

A l occasion du vote du Compte Administratif 2011, nous allons présenter dans ce rapport l évolution des principales données budgétaires depuis 1993. INTRODUCTION A l occasion du vote du Compte Administratif 2011, nous allons présenter dans ce rapport l évolution des principales données budgétaires depuis 1993. I- FONCTIONNEMENT a) Fiscalité Comme nous

Plus en détail

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL REUNION DU 21 OCTOBRE 2011 DELIBERATION N CR-11/06.568 DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL SCHEMA REGIONAL DE DEVELOPPEMENT DES FORMATIONS PROFESSIONNELLES Stratégie régionale de formation par apprentissage

Plus en détail

LES EMPLOIS D'AVENIR DANS LES BOUCHES-DU-RHONE : LE PREFET DEMANDE UNE MOBILISATION PLUS FORTE L'EMPLOI DANS LES BOUCHES-DU-RHÔNE : QUELQUES CHIFFRES

LES EMPLOIS D'AVENIR DANS LES BOUCHES-DU-RHONE : LE PREFET DEMANDE UNE MOBILISATION PLUS FORTE L'EMPLOI DANS LES BOUCHES-DU-RHÔNE : QUELQUES CHIFFRES CABINET Service communication Marseille, mercredi 22 mai 2013 LES EMPLOIS D'AVENIR DANS LES BOUCHES-DU-RHONE : LE PREFET DEMANDE UNE MOBILISATION PLUS FORTE Hugues PARANT, préfet de la région Provence-Alpes-Côte

Plus en détail

FICHE D IMPACT PROJET DE TEXTE REGLEMENTAIRE

FICHE D IMPACT PROJET DE TEXTE REGLEMENTAIRE FICHE D IMPACT PROJET DE TEXTE REGLEMENTAIRE NOR : AGRS1501735D Intitulé du texte : Décret relatif à la dématérialisation des déclarations de revenus professionnels et du paiement des cotisations et contributions

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE PLAN DE LUTTE CONTRE LES FRAUDES AU DÉTACHEMENT DE SALARIÉS EN FRANCE

DOSSIER DE PRESSE PLAN DE LUTTE CONTRE LES FRAUDES AU DÉTACHEMENT DE SALARIÉS EN FRANCE PREMIER MINISTRE DOSSIER DE PRESSE PLAN DE LUTTE CONTRE LES FRAUDES AU DÉTACHEMENT DE SALARIÉS EN FRANCE Commission nationale de lutte contre le travail illégal du 12 février 2015 Dossier de presse :

Plus en détail

Régime cadre exempté de notification N X64/2008 relatif aux aides à la formation

Régime cadre exempté de notification N X64/2008 relatif aux aides à la formation Régime cadre exempté de notification N X64/2008 relatif aux aides à la formation Les autorités françaises ont informé la Commission de la mise en œuvre du présent régime cadre relatif aux aides à la formation

Plus en détail

Avant-projet de loi de financement rectificative de la sécurité sociale pour 2014 présenté aux caisses nationales de sécurité sociale

Avant-projet de loi de financement rectificative de la sécurité sociale pour 2014 présenté aux caisses nationales de sécurité sociale Avant-projet de loi de financement rectificative de la sécurité sociale pour 2014 présenté aux caisses nationales de sécurité sociale Dossier de presse 6 juin 2014 Une poursuite de la réduction du déficit

Plus en détail

1.1.1. Création d une société nouvelle

1.1.1. Création d une société nouvelle L EURL La loi n 2005-882 du 2 août 2005 en faveur des petites et moyennes entreprises (dite Loi PME) a simplifié les règles de constitution et de fonctionnement de l'eurl. 1. Constitution de l EURL 1.1.

Plus en détail

CONVENTION DE PARTENARIAT Conseil Général de la Sarthe Le Mans Métropole OSEO Financement

CONVENTION DE PARTENARIAT Conseil Général de la Sarthe Le Mans Métropole OSEO Financement CONVENTION DE PARTENARIAT Conseil Général de la Sarthe Le Mans Métropole OSEO Financement POUR LA PARTICIPATION DE LE MANS METROPOLE AU FINANCEMENT DES PRÊTS PARTICIPATIFS DE DÉVELOPPEMENT ENTRE : Le Département

Plus en détail

Introduction à la réunion de présentation du Pacte national pour la croissance, la compétitivité et l'emploi

Introduction à la réunion de présentation du Pacte national pour la croissance, la compétitivité et l'emploi Allocution de M. le préfet Introduction à la réunion de présentation du Pacte national pour la croissance, la compétitivité et l'emploi Vendredi 15 mars 2013, 14 h 30, amphythéâtre du Lycée agricole d

Plus en détail

La cotation Banque de France à travers la crise et la sortie de crise. 14 avril 2011

La cotation Banque de France à travers la crise et la sortie de crise. 14 avril 2011 La cotation Banque de France à travers la crise et la sortie de crise 14 avril 2011 La connaissance des entreprises par la Banque de France La cotation pour les entreprises et les banques GEODE pour les

Plus en détail

- 1 - Association COMPRENDRE. Compte rendu de la rencontre-débat du 8 avril 2008 à Orsay

- 1 - Association COMPRENDRE. Compte rendu de la rencontre-débat du 8 avril 2008 à Orsay - 1 - Association COMPRENDRE 15 E Avenue Saint Jean de Beauregard 91400 Orsay Tél. : 06 88 18 09 05 courriel: michel.mosse@wanadoo.fr Compte rendu de la rencontre-débat du 8 avril 2008 à Orsay " Les Sociétés

Plus en détail

CHAPITRE 12 : L ENTREPRISE EN DIFFICULTE

CHAPITRE 12 : L ENTREPRISE EN DIFFICULTE CHAPITRE 12 : L ENTREPRISE EN DIFFICULTE La survie de l entreprise n a pas toujours été au cœur du débat lorsqu elle connaissait des difficultés. Longtemps faire faillite été considéré comme une faute

Plus en détail

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL REUNION DU 22 DECEMBRE 2011 DELIBERATION N CR-11/05.799 DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL SCHEMA REGIONAL DE DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE ET DE L'EMPLOI Stratégie régionale de développement de l'économie sociale

Plus en détail

COMPTE-RENDU DE REUNION ACE CEE du 7 mai 2010

COMPTE-RENDU DE REUNION ACE CEE du 7 mai 2010 COMPTE-RENDU DE REUNION ACE CEE du 7 mai 2010 «Embaucher : les nouvelles mesures de l emploi. Anticiper les difficultés de l entreprise à 1 et 2 ans». Intervenants : - François-Xavier ACAR, Directeur de

Plus en détail

49 ème petit-déjeuner ADVANCITY Octobre 2013. Bruno Villeneuve Carole Picquet

49 ème petit-déjeuner ADVANCITY Octobre 2013. Bruno Villeneuve Carole Picquet 49 ème petit-déjeuner ADVANCITY Octobre 2013 Bruno Villeneuve Carole Picquet 01. Présentation de Bpifrance 02. Soutenir les entreprises innovantes 03. Les dispositifs 2013 Titre de la présentation 30/10/2013

Plus en détail

Système de qualification Nettoyage du Matériel Roulant. Juillet 2013

Système de qualification Nettoyage du Matériel Roulant. Juillet 2013 Système de qualification Nettoyage du Matériel Roulant Document de présentation généraleg Juillet 2013 1 Un système de qualification basé sur 3 types de critères et sur une gestion dynamique du panel fournisseurs

Plus en détail

AIDE REGIONALE AU SAUVETAGE

AIDE REGIONALE AU SAUVETAGE Entreprise : Raison sociale : Nom commercial : AIDE REGIONALE AU SAUVETAGE ET A LA RESTRUCTURATION DES PME DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION REGIONALE (Aucun dossier incomplet ne pourra être étudié ; Ne

Plus en détail

Centre Ain Initiative est une association loi 1901 créée en 1999

Centre Ain Initiative est une association loi 1901 créée en 1999 Qui sommes nous? Centre Ain Initiative est une association loi 1901 créée en 1999 Elle est à la fois membre des réseaux Initiative France et France Active qui fédèrent plus de 200 associations permettant

Plus en détail

Spécial loi de finances rectifiative pour 2013 :

Spécial loi de finances rectifiative pour 2013 : Numéro 72 Janvier 2014 Spécial loi de finances rectifiative pour 2013 : La loi de finances rectificative pour 2013 du 29 décembre 2013 a été publiée au Journal officiel du 30 décembre 2013 sous le numéro

Plus en détail

Le POn et l entrepreneuriat

Le POn et l entrepreneuriat Le POn et l entrepreneuriat Mai - 2015 Rédaction de documents supports, préparation et animation de tables rondes ou d'ateliers organisés au titre de la valorisation du programme opérationnel national

Plus en détail

Le crédit d impôt en faveur de la compétitivité et de l emploi (CICE) --- Avril 2013

Le crédit d impôt en faveur de la compétitivité et de l emploi (CICE) --- Avril 2013 Le crédit d impôt en faveur de la compétitivité et de l emploi (CICE) --- Avril 2013 CICE - Décision du Pacte national pour la croissance, la compétitivité et l emploi du 6 novembre 2012...... pour financer

Plus en détail

La Banque de France et les Entreprises. Lourdes, Le 18 novembre 2011 Gilles Morin Directeur Départemental

La Banque de France et les Entreprises. Lourdes, Le 18 novembre 2011 Gilles Morin Directeur Départemental La Banque de France et les Entreprises Lourdes, Le 18 novembre 2011 Gilles Morin Directeur Départemental 1) Cotation 2) Médiation 3) Financements 2 1) LA COTATION 3 La Banque de France : une relation de

Plus en détail

Perception des ressources de management dans les PME-ETI

Perception des ressources de management dans les PME-ETI Perception des ressources de management dans les PME-ETI Vague 4 Juin 2015 OpinionWay 15 place de la République 75003 Paris. Charles-Henri d Auvigny, Matthieu Cassan, Emmanuel Kahn pour Méthodologie Méthodologie

Plus en détail

Rebond. Soutenons les entreprises. en difficultés. Un conseiller référent à votre service Olivier ROBERT - Tél : 04 71 09 90 00

Rebond. Soutenons les entreprises. en difficultés. Un conseiller référent à votre service Olivier ROBERT - Tél : 04 71 09 90 00 Soutenons les entreprises en difficultés Un conseiller référent à votre service Olivier ROBERT - Tél : 04 71 09 90 00 Edito Les difficultés auxquelles nos entreprises sont confrontées quotidiennement créent

Plus en détail

Pacte de responsabilité et de solidarité. Réunion du date Ville

Pacte de responsabilité et de solidarité. Réunion du date Ville Pacte de responsabilité et de solidarité Réunion du date Ville 1 Le Pacte : quel contexte? Contexte national : début de reprise économique, mais chômage encore trop fort Dans notre région, une problématique

Plus en détail

d information-consultation du comité d entreprise.

d information-consultation du comité d entreprise. Enjeux et perspectives Loi du 14 juin 2013 : Nouvelles procédures d information-consultation du comité d entreprise La loi «relative à la sécurisation de l emploi» du 14 juin 2013, introduit de nouvelles

Plus en détail