TROUBLES MUSCULO- SQUELETTIQUES DU MEMBRE SUPERIEUR

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "TROUBLES MUSCULO- SQUELETTIQUES DU MEMBRE SUPERIEUR"

Transcription

1 TROUBLES MUSCULO- SQUELETTIQUES DU MEMBRE SUPERIEUR Alexis descatha MCU-PH AP-HP, Unité de pathologie professionnelle, Garches UVSQ, INSERM, U1018, Villejuif

2 PLAN TMS? Pourquoi un protocole d évaluation standardisé? Comment un protocole d évaluation standardisé? Descatha 2

3 Définitions TMS? Descatha 3

4 CONTEXTE TMS? Pathologies d'hypersollicitation du membre supérieur (=PHMS) Différentes: localisation (épaule, coude, poignet et mains), nature (tendinopathies, neuropathies, arthropathies) Multifactorielles et liées au travail (facteurs biomécaniques) Descatha 4

5 PMHS TMS Cou Epaule Coude Poignet Main Doigt Descatha 5

6 Classification Ensemble hétérogène relevant de 3 cadres nosographiques 1. Maladies spécifiques (CIM-10) 2. Troubles non spécifiques de l appareil locomoteur (douleurs)(cim- 10) 3. Maladies reconnues en maladie professionnelle Structures et régions anatomiques Ceinture scapulaire (cou, épaule) Coude, avant-bras, main Affections aiguës, subaiguës et chroniques Descatha 6

7 Classification Critères diagnostiques précis (CIM-10) Tendinites et ténosynovites Tendinopathie de la coiffe des rotateurs de l épaule (M 75) Epicondlylite latérale (M 77) Ténosynovite de de Quervain (M 65) et TEF (M 76) Syndromes canalaires ou de défilé STC (G 562) SCC (G 560) Hygromas (M 70) Syndromes vasculaires (troubles angioneurotiques des doigts) Syndromes osseux (vibrations, arthose) Indemnisables en maladie professionnelle (T57, 69) Descatha 7

8 TMS NS Absence de critères diagnostiques atteinte des tissus mous non spécifiques de la CIM-10 syndromes douloureux liés au travail raideur, douleurs musculaires fatigabilité musculaire invalidante troubles vaso-moteurs de la main troubles somatoformes (?) Non indemnisables en maladie professionnelle Très forte prévalence Descatha 8

9 TMS Aigu Chronique Descatha 9

10 TMS aigus, subaigus et chronique Exemple : retour au travail et durée des symptômes % en arrêt de travail aiguë subaiguë chronique Pays Bas: Consultants pour soins primaires TMS épaules (Kuijpers et al., 2006) 12 % des patients génèrent 74 % des coûts Descatha 10

11 Lien avec le W? Maladies liées au travail (OMS, 1985) «pour lesquelles l environnement de travail et la réalisation du travail contribue de manière significative à l étiologie mais comme l un des nombreux facteurs d une maladie multifactorielle» multifactorielles par définition activité gestuelle et posturale caractéristiques psychologiques et sociales caractéristiques individuelles (génétique, physiologique, psychologique, professionnelle) vie professionnelle et extra-professionnelle Descatha 11

12 RECONNAISSANCE EN MALADIE PROFESSIONNELLE : SYSTEME DES TABLEAUX Adapté pour les maladies monofactorielles Peu adapté aux TMS hétérogénéité des diagnostics manque de «gold standard» cliniques hétérogénéité des facteurs de risque liés au travail influence du mode de vie et des caractéristiques individuelles Descatha 12

13 Facteurs psychologiques et sociaux liés au travail Charge musculosquelettique +/- +/- (intensité, répétition, durée) +/- Caractéristiques individuelles physiques, psychologiques, professionnelles, sociales + +/- Probabilité de TMS Descatha 13

14 Descatha 143

15 Descatha 153

16 Descatha 16

17 DETERMINANTS DES CONTRAINTES DES SITUATIONS DE TRAVAIL DETERMINANTS DES CONTRAINTES MUSCULOSQUELETTIQUES (économiques, produits, organisation du travail, contraintes psychosociales) REGULATIONS INDIVIDUELLES CHARGE MUSCULOSQUELETTIQUE (force, vitesse, précision, position articulaire, répétition pression prolongée, vibration, froid) +/- +/ +/ +/- - +/ - REGULATIONS COLLECTIVES Probabilité de TMS Descatha 17

18 FACTEURS DE RISQUE RECONNUS Facteurs physiques répétitivité élevée forces excessives postures extrêmes vibrations mécaniques combinaison de facteurs Autres facteurs? temps de récupération insuffisant stress facteurs psychologique forte demande faible soutien facteurs sociologiques Descatha 18

19 EPAULES Répétitivité Vibrations Postures inconfortables Combinaison de facteurs physiques Relation dose-effet (ancienneté dans l emploi) Descatha 19

20 COUDES Epicondilyte latérale Manipulation d outils supérieurs à 1kg Manipulation de charges supérieures à 20 kg au moins dix fois dans la journée Mouvements répétitifs supérieurs à 2 heures par jour Facteurs psychosociaux Contrôle du travail Support social Descatha 20

21 COUDES Epicondilyte médiale Manipulation de charges de plus de 5 Kg Manipulation de charges de plus de 20 Kg plus de dix fois par jour Manipulation en force d objets ou d outils supérieurs à 1 heure par jour Mouvements répétitifs supérieurs à 2 heures par jour Manipulation d outils vibrants Descatha 21

22 COUDES Syndrome du nerf ulnaire au coude Manipulation d outils avec maintien Manipulation d outils vibrants Flexions répétées du poignet et /ou du coude avec force Syndrome du nerf radial Manipulation de charges supérieure à 1 Kg Travail statique pendant la majorité de la journée Extension complète du coude en force Descatha 22

23 SYNDROME DU CANAL CARPIEN Doses importantes de vibrations (outils vibrants) Travail prolongé avec poignets en flexion ou en extension extrême Travaux réalisés en force ou répétitifs de manière importante, notamment quand ces deux facteurs sont combinés Discutés Travaux sur ordinateur Facteurs psychosociaux Descatha 23

24 Facteurs psychosociaux Discutés? Descatha 24

25 Modèle Facteurs professionnels? Descatha 25

26 Pourquoi SALTSA? TMS Médical Social Prise en charge Médicale Sociale Descatha 26

27 Démarche diagnostique type Histoire professionnelle Histoire de la maladie Circonstance d apparition, d aggravation Analyse des symptômes (douleur, gène fonctionnelle) (NPO drapeaux rouges) Traitements antérieurs Examen clinique du membre supérieur Inspection, Mobilités passives et actives, tests isométriques et signes physiques spécifiques Examen complémentaire (EVA, imagerie, EMG) Evaluation du pronostic Contexte prrofessionnel (contraintes) Contexte personnel (HAD, addiction...), déconditionnement Synthèse clinique Forme isolée de TMS (SCC, TCR,...) Forme diffuse (n tendinopathies, S polycanalaire) Forme complexe (déconditionnement moteur du MS) Descatha 27

28 Nordique Descatha 28

29 Descatha 29

30 SALTSA Document publié consensuel sur les TMS (Sluiter et al, 2000) Diagnostic Symptomatique Avérée (Aspécifique) Facteurs de risque Descatha 30

31 Comment Saltsa Descatha 31

32 Douleurs au cours des 12 derniers mois dans une région anatomique du membre supérieur Symptômes spécifiques d un trouble NON Rechercher d autres TMS dans la région anatomique concernée OUI OU Présents actuellement ou au moins pendant 4 jours au cours des 7 derniers jours Présents au moins 4 jours pendant au moins 1 semaine au cours des 12 derniers mois OUI NON NON OUI Forme SYMPTOMATIQUE Forme LATENTE Forme SYMPTOMATIQUE Recherche d'une forme AVEREE Descatha 32

33 Principes des arbres diagnostiques (2) Symptômes présents actuellement ou au moins pendant 4 jours au cours des 7 derniers jours OUI Forme SYMPTOMATIQUE Recherche d'une forme AVEREE Manœuvres cliniques spécifiques Toutes négatives Au moins 1 positive OUI OUI Forme SYMPTOMATIQUE Forme AVEREE Descatha 33

34 SALTSA Symptômes Au moins une douleur intermittente ou raideur et douleur ou paresthésie, dans une ou plusieurs régions des membres supérieurs, associée aux mouvements de la tête Symptômes présents au moins 4 jours pendant au moins une semaine ou au moins 4j/ 1sem au cours des 12 derniers mois Avérée Douleur des membres supérieurs lors de la rotation cervicale du cou active ou passive Descatha 34

35 Cou Examen Rachis Muscles Nerfs TNS et NCB MP = NON Hernies discales opérées et reprise activité Descatha 35

36 Epaule Examen Tendinite de la coiffe Capsulite Autres atteintes Descatha 36

37 SALTSA Symptômes Au moins une douleur intermittente de l épaule, sans paresthésie Symptômes présents au moins 4 jours pendant au moins une semaine ou au moins 4j/ 1sem au cours des 12 derniers mois Abduction+++ Avérée Arc douloureux (Add, ABD+ elev/re/ri) Test spécifiques (mouvements contrariés, Abd+RE RI+ Coude) Descatha 37

38 Test de l arc douloureux lors de l abduction/élévation de l épaule D&G Nom du test Photo 3 Type de test Mouvement actif de circumduction de l épaule pour le syndrome de la coiffe des rotateurs dans le plan de l omoplate Position de départ Debout avec les bras pendants, les pouces dirigés vers l avant du sujet Position de départ Debout, face au sujet, il positionne les membres supérieurs du sujet à 30 vers l avant de l examinateur Consigne donnée «Levez les bras jusqu à hauteur des épaules, tournez les paumes vers le haut et levez au sujet les bras jusqu à ce que vos mains se touchent au-dessus de la tête» Positif si Douleur au cours du mouvement (entre 60 et 120 d abduction) 3 Descatha 38

39 Nom du test Test d élévation active de l épaule 1. abduction / rotation externe, comparaison D / G Photo 4 Type de test Mouvement actif de l épaule, pour le syndrome de la coiffe des rotateurs Position de départ Debout du sujet Position de départ Debout, derrière le sujet de l examinateur Consigne donnée au «Placez la main D derrière la tête et essayez de toucher le haut de l omoplate G du sujet bout des doigts» Positif si Douleur locale de l épaule D au cours ou à la fin du mouvement 4D Descatha 4G 39

40 Nom du test Test d élévation active de l épaule 2. abduction / rotation interne, comparaison D / G Photo 5 Type de test Mouvement actif de l épaule pour le syndrome de la coiffe des rotateurs Position de départ Debout du sujet Position de départ Debout, derrière le sujet de l examinateur Consigne donnée «Placez la main D derrière le dos et essayez de toucher le bas de votre au sujet omoplate G du bout des doigts» Positif si Douleur locale de l épaule D au cours ou à la fin du mouvement 5D Descatha 5G 40

41 Nom du test Test d élévation active de l épaule 3. adduction, comparaison D / G Photo 6 Type de test Mouvement actif de l épaule pour le syndrome de la coiffe des rotateurs Position de départ du sujet Debout Position de départ de Debout, face au sujet l examinateur Consigne donnée au sujet «Empaumez le sommet de l épaule G avec la main D» Positif si Douleur locale de l épaule D au cours ou à la fin du mouvement 6D Descatha 6G 41

42 Nom du test Abduction contrariée de l articulation gléno-humérale Photo 7 Type de test Résistance isométrique pour le syndrome de la coiffe des rotateurs Position de départ Assis, avec le bras D en abduction de du sujet Position de départ de l examinateur Debout à D du sujet. La main G stabilise le sommet de l'épaule D, la main D appuie pour s opposer à l'abduction du bras D. Consigne donnée «Maintenez le bras dans cette position et résistez contre ma force» au sujet Positif si Douleur locale de l'épaule D et/ou déficit moteur (muscle supra-épineux / sus-épineux) 7D Descatha 7G 42

43 Nom du test Rotation externe contrariée de l articulation gléno-humérale Photo 8 Type de test Résistance isométrique pour le syndrome de la coiffe des rotateurs Position de départ Assis, bras D contre le corps, coude D fléchi à 90, poignet D en position neutre du sujet Position de départ Debout à D du sujet. La main G contrôle la position du coude, la main D empaume de l examinateur la face dorsale de l'avant-bras D et appuie pour entraîner l'épaule en rotation interne et réalisation du test Consigne donnée «Maintenez le coude D contre votre corps et résistez contre ma force» au sujet Positif si Douleur locale de l'épaule D et/ou déficit moteur (muscle infra-épineux / sous-épineux ) 8D Descatha 8G 43

44 Nom du test Rotation interne contrariée de l articulation gléno-humérale Photo 9 Type de test Résistance isométrique pour le syndrome de la coiffe des rotateurs Position de Assis, bras D contre le corps, coude D fléchi à 90, poignet D en position neutre départ du sujet Position de Debout, face au sujet. La main G contrôle la position du coude du sujet, la main D départ de empaume la face ventrale de l'avant-bras et appuie pour empêcher la rotation interne de l examinateur l'épaule. Consigne donnée «Maintenez le coude D contre votre corps et résistez contre ma force» au sujet Positif si Douleur locale de l'épaule D et/ou déficit moteur (muscle sub-scapulaire / sous-scapulaire ) 9D Descatha 9G 44

45 Nom du test Flexion contrariée du coude Photo 10 Type de test Résistance isométrique pour le syndrome de la coiffe des rotateurs Position de départ Assis, bras D en élévation antérieure à 90, avant-bras D en supination (paume vers du sujet le haut), coude D légèrement fléchi Position de départ Debout à G du sujet. La main D stabilise l'articulation gléno-humérale D, la main G de l examinateur empaume la face ventrale de l'avant-bras D et appuie pour étendre le coude. et réalisation du test Consigne donnée «Maintenez le bras D dans cette position et résistez contre ma force» au sujet Positif si Douleur locale au-dessus de l'insertion du tendon du biceps brachial et/ou déficit moteur 10D Descatha 10G 45

46 Epaule Tendinite de la coiffe Capsulite (épaule gelée) Autres atteintes Conflit Hyperalgique=> maladie calcifiante Arthropathie AC Epaule instable STTB Neuropathie canalaire (sus-scapulaire, circonflexe) Descatha 46

47 Coude Tendinites Névralgies Autre: arthrose Descatha 47

48 SALTSA Symptômes Au moins une douleur intermittente liée à l'activité manuelle, directement localisée dans la zone de l'épicondyle Symptômes présents au moins 4 jours pendant au moins une semaine ou au moins 4j/ 1sem au cours des 12 derniers mois Avérée Douleur localisée lors de la flexion/extension contrariée du poignet Descatha 48

49 Nom du test Extension contrariée du poignet Photo 11 Type de test Résistance isométrique des extenseurs du poignet pour l'épicondylite latérale (épicondylite) Position de départ Assis ou debout, bras D en élévation antérieure à 90, avant-bras D en pronation du sujet (paume vers le bas), coude D en extension complète Position de départ Debout. La main G stabilise l'avant-bras D et le coude D du sujet. La main D de l examinateur empaume la face dorsale de la main D (poing fermé) du sujet et exerce une force et réalisation du dans le sens de la flexion palmaire test Consigne donnée «Maintenez la main D dans cette position et résistez contre ma force» au sujet Positif si Douleur locale au niveau de l épicondyle latéral (épicondyle) 11D Descatha 11G 49

50 Nom du test Test de flexion contrariée du poignet Photo 12 Type de test Résistance isométrique des fléchisseurs du poignet, pour l épicondylite médiale (épitrochléite) Position de départ Assis ou debout ; le bras D est en élévation antérieure à 90, le coude est en du sujet extension complète, l avant-bras est en pronation (paume vers le bas), le poignet est en flexion palmaire. Position de départ Debout de l examinateur Réalisation du test La main G stabilise le coude D du sujet ; la main D est placée sur la face palmaire de la main D du patient et imprime une force pour étendre le poignet Consigne donnée au sujet Positif si «Maintenez la main D dans cette position et résistez contre ma force» Apparition d une douleur localisée au niveau de l épicondyle médial (épitrochlée) 12D Descatha 12G 50

51 Coude Tendinites: Epicondylites latérales/ médiales Névralgies: SNUC SNR Autre: arthrose Descatha 51

52 SALTSA Symptômes Au moins paresthésies intermittentes dans les 4e et/ou 5e doigts ou paresthésies intermittentes du bord ulnaire de l avant-bras, du poignet ou de la main Symptômes présents au moins 4 jours pendant au moins une semaine ou au moins 4j/ 1sem au cours des 12 derniers mois Avérée Douleur Test de flexion compression de la gouttière épitrochléo-olécranienne positif en moins de 60 secondes Descatha 52

53 SALTSA Symptômes Au moins une douleur sur le côté du coude, des masses musculaires de l'avant bras,des extenseurs ou fléchisseurs/ Ou/ faiblesse à l'extension du poignet ou des doigts Symptômes présents au moins 4 jours pendant au moins une semaine ou au moins 4j/ 1sem au cours des 12 derniers mois Avérée Douleur localisée lors de la supination contrariée du poignet Descatha 53

54 Nom du test Test combiné de flexion / compression du coude Photo 13 Type de test Test passif combiné : étirement et compression du nerf ulnaire (cubital), pour le syndrome du tunnel cubital Position de départ Assis ou debout du sujet Position de départ Debout, à D du sujet de l examinateur Réalisation du test La main D positionne le coude D du patient en flexion maximale ; la compression est provoquée par les 2 et 3 doigts de la main G sur le nerf ulnaire, en regard du tunnel cubital et maintenue pendant 30 à 60 secondes Positif si Paresthésies dans le territoire innervé par le nerf ulnaire, au niveau de l avant-bras D et de la main 13D Descatha 13G 54

55 Nom du test Palpation des extenseurs Photo 14 Type de test Palpation pour rechercher le point de sensibilité maximale, pour le syndrome de compression du nerf radial. Position de départ Assis, l avant-bras D repose sur la table en pronation (paume vers le bas) du sujet Position de départ Assis ou debout, la main D stabilise le poignet D du sujet, le pouce G palpe la face de l examinateur externe de l avant-bras D. Réalisation du test Palpation douce avec le pouce de la masse musculaire des extenseurs de l avant-bras (4-7 cm en dessous de l épicondyle latéral (épicondyle)) Positif si Point de sensibilité maximale ressenti lors de la palpation 4/7 cm 4/7 cm 14D Descatha 14G 55

56 Coude Tendinites Névralgies Autre: arthrose cf vibration Descatha 56

57 Poignet/main /doigt Tendinites Tendinites des fléchisseurs/extenseurs Tendinites de "de Quervain" Syndromes canalaires SCC (CTS) S loge Guyon Vibrations Raynaud O-Arthorpathies Descatha 57

58 SALTSA Symptômes Au moins une douleur intermittente dans la région palmaire/ dorsale du poignet ou de l'avant-bras Symptômes présents au moins 4 jours pendant au moins une semaine ou au moins 4j/ 1sem au cours des 12 derniers mois Avérée Douleur localisée lors de la flexion contrariée du poignet/ main ET Reproduction de la douleur par la palpation des tendons OU crépitation palpable de la zone concernée OU tuméfaction visible de l'avant-bras / dos du poignet Descatha 58

59 SALTSA Symptômes Au moins douleur intermittente ou sensibilité du bord radial du poignet qui peut irradier vers l avant-bras ou le pouce Symptômes présents au moins 4 jours pendant au moins une semaine ou au moins 4j/ 1sem au cours des 12 derniers mois Avérée Test de Finkelstein avec comparaison D / G Extension contrariée du pouce / Abduction contrariée du pouce Descatha 59

60 Poignet/main /doigt Tendinites Tendinites des fléchisseurs/extenseurs Tendinites de "de Quervain" Syndromes canalaires SCC (CTS) S loge Guyon Vibrations Raynaud O-Arthorpathies Descatha 60

61 SALTSA Symptômes Paresthésies ou douleur intermittente dans au moins deux des trois premiers doigts qui peuvent aussi être présentes la nuit. La douleur peut être présente dans la paume de la main ou irradier vers le poignet Symptômes présents au moins 4 jours pendant au moins une semaine ou au moins 4j/ 1sem au cours des 12 derniers mois Avérée Test de Tinel ou Phalen ou compression ou Flexion/compression du CC, Weber, abduction contrariée du pouce avec atrophie Descatha 61

62 SALTSA Symptômes Paresthésies ou douleur intermittente dans le territoire du nerf ulnaire au niveau du bord Ulnaire de la main OU Douleur dans la région cubitale et palmaire de la main, pouvant irradier dans l'avant-bras. Symptômes présents au moins 4 jours pendant au moins une semaine ou au moins 4j/ 1sem au cours des 12 derniers mois Avérée Faiblesse ou atrophie des muscles de la main innervés par le nerf ulnaire, ou test de Tinel (Guyon) ou Phalen inversé ou compression canal Guyon Descatha 62

63 Nom du test Test d extension contrariée du poignet Photo 16 Type de test Test de résistance isométrique des extenseurs du poignet, pour la tendinite des extenseurs du poignet Position de départ Assis, le coude D fléchi à 30, l'avant-bras D repose sur la table en pronation du sujet (paume vers le bas), le poignet D maintenu en extension Position de départ Debout ou assis face au sujet, la main D stabilise le bras D, la main G tient la face de l examinateur dorsale de la main D du sujet et imprime une force vers la flexion palmaire et réalisation du test Consigne donnée «Maintenez le poignet D dans cette position et résistez contre ma force» au sujet Positif si Apparition de douleur sur la face dorsale du poignet et de l'avant-bras D 16D Descatha 16G 63

64 Nom du test Test de flexion contrariée du poignet Photo 17 Type de test Test de résistance isométrique des fléchisseurs du poignet, pour la tendinite des fléchisseurs du poignet Position de départ Assis, le coude D fléchi à 30, l'avant-bras D repose sur la table en supination du sujet (paume vers le haut), le poignet D maintenu en flexion Position de départ Debout ou assis, la main D stabilise le bras D du sujet, la main G tient la face de l examinateur palmaire de la main D du sujet et imprime une force vers l'extension du poignet et réalisation du test Consigne donnée «Maintenez le poignet D dans cette position et résistez contre ma force» au sujet Positif si Apparition de douleur sur la face ventrale du poignet et de l'avant-bras D 17D Descatha 17G 64

65 Nom du test Test de Finkelstein Comparaison D/G Photo 18 Type de test Test de provocation pour la ténosynovite de De Quervain Position de départ du sujet Position de départ de l examinateur et réalisation du test Assis, l'avant-bras D reposant sur la table en pronation (paume vers le bas), le poignet D en position neutre. La main forme une poigne, le pouce étant recouvert par les doigts longs fermés sur lui Debout ou assis. La main G stabilise la face ulnaire (cubitale) de l'extrémité de l'avant-bras D du sujet, la main D empaume la face radiale de la main du sujet et appuie modérément pour imprimer un mouvement de déviation ulnaire (sans résistance) Apparition de douleur au niveau des extenseurs du premier rayon (long abducteur du pouce et court extenseur du pouce) 18D Descatha 18G 65

66 Nom du test Test de flexion / compression du canal carpien Photo 19 Type de test Test de compression active du nerf médian pour le syndrome du canal carpien Position de départ Assis, le coude D en extension presque complète, l'avant-bras D en supination du sujet (paume vers le haut) Position de départ Assis en face du sujet, du côté du test. Les deux mains entourent le poignet du sujet de l examinateur Réalisation du test Le poignet D est fléchi à 60 tout en exerçant une pression constante avec au moins un pouce transversalement sur le canal carpien pendant 30 secondes Positif si Apparition de paresthésies ou d'engourdissement dans le territoire du nerf médian en moins de 30 secondes 19D Descatha 19G 66

67 Nom du test Test de Tinel (nerf médian) Photo 20 Type de test Test de provocation pour le syndrome du canal carpien Position de départ Assis, l'avant-bras D en supination (paume vers le haut), le poignet D en position du sujet neutre Position de départ Debout ou assis face au sujet, la main G stabilise l'avant-bras D du sujet, la main D de l examinateur réalise le test Réalisation du test 4 à 6 percussions modérées au niveau du ligament annulaire du carpe du bout de l'index et du majeur (ou avec un marteau à réflexe qu'on laisse tomber de 10 cm environ) Positif si Apparition de paresthésies ou d une hyperesthésie dans la main et les doigts 20D Descatha 20G 67

68 Nom du test Test de Phalen Photo Type de test Test de compression passive du nerf médian pour le syndrome du canal carpien Position de départ Assis, le coude D fléchi à 90, l'avant-bras D en pronation (paume vers le bas), le du sujet poignet D et les doigts relâchés en flexion Position de départ Debout ou assis, la main G stabilise l'avant-bras D du sujet, la main D réalise le test de l examinateur Réalisation du test La main D place le poignet D du sujet en flexion palmaire maximale, la position est maintenue pendant 60 secondes. Contrairement au test traditionnel (photo 21), la manœuvre n'est pas faite par le sujet lui-même (mains jointes, coudes en l'air) pour permettre la distinction avec le syndrome du défilé thoraco-brachial Positif si Apparition de douleur ou paresthésies dans le pouce, l index ou les autres doigts, ou tous les doigts (noter le délai d apparition si test positif) Descatha D 22G

69 Poignet/main /doigt Tendinites Tendinites des fléchisseurs/extenseurs Tendinites de "de Quervain" Syndromes canalaires SCC (CTS) S loge Guyon Vibrations Raynaud Neuropathies O-Arthorpathies Descatha 69

70 SALTSA Raynaud Au moins des crises occasionnelles de décoloration bien délimitée de la pulpe d au moins un doigt provoquées par l exposition à une ambiance froide. Exposition passée à des vibrations de la main ou du bras Neuropathie Paresthésies non systématisées + expos vibrations OA Douleur + diminution mobilité passive DIAGNOSTIC= Capillaroscopie, EMG, radiologie MP? Descatha 70

71 Que retenir TMS AffectionS Médico-sociales Diagnostic et prise en charge («traitement préventif et curatif») Médical Social (et donc professionnel) Descatha 71

LES TROUBLES MUSCULOSQUELETTIQUES. Le 2 décembre 2008

LES TROUBLES MUSCULOSQUELETTIQUES. Le 2 décembre 2008 LES TROUBLES MUSCULOSQUELETTIQUES Le 2 décembre 2008 DEROULEMENT DE LA RENCONTRE 1ère partie : les localisations des TMS, les facteurs d'apparition, la prise en charge thérapeutique 2ème partie : les chiffres

Plus en détail

Troubles musculo squelettiques. Institut de Formation en Ergothérapie de Nancy Cours Ergonomie 2004 TMS François Cail - INRS

Troubles musculo squelettiques. Institut de Formation en Ergothérapie de Nancy Cours Ergonomie 2004 TMS François Cail - INRS Troubles musculo squelettiques Institut de Formation en Ergothérapie de Nancy Cours Ergonomie 2004 TMS François Cail - INRS 2003 Les TMS sont des pathologies multifactorielles à composante professionnelle

Plus en détail

Risques liés à l'activité physique au travail Hyper sollicitation articulaire

Risques liés à l'activité physique au travail Hyper sollicitation articulaire Risques liés à l'activité physique au travail Hyper sollicitation articulaire Mireille Loizeau Cours DIUST Paris Descartes-20 janvier 2015 1 Définition et facteurs de risque 2 Définition Contraintes bio-mécaniques,

Plus en détail

LES TROUBLES MUSCULO- SQUELETTIQUES

LES TROUBLES MUSCULO- SQUELETTIQUES LES TROUBLES MUSCULO- SQUELETTIQUES DE L EPAULE CHEZ DES TECHNICIENNES DE LABORATOIRE L. MERIGOT, F. MARTIN, Avec la participation des Drs G. DALIVOUST, G. GAZAZIAN 26 Janvier 2010 1 SOMMAIRE 1. Introduction

Plus en détail

Démarche de prévention des TMS et outils pour l action

Démarche de prévention des TMS et outils pour l action Démarche de prévention des TMS et outils pour l action Ce document a pour objet de présenter de manière synthétique la démarche de prévention des TMS du membre supérieur avec des outils opérationnels permettant

Plus en détail

& BONNES POSTURES TMS TROUBLES MUSCULO-SQUELETTIQUES. Le guide. Guide offert par la MNT

& BONNES POSTURES TMS TROUBLES MUSCULO-SQUELETTIQUES. Le guide. Guide offert par la MNT A5-MNTrefonte.indd 1 28/07/2011 08:28:01 & BONNES S TMS TROUBLES MUSCULO-SQUELETTIQUES Le guide Guide offert par la MNT A5-MNTrefonte.indd 2 28/07/2011 08:28:02 SOULEVER UN OBJET LOURD OU UNE PERSONNE

Plus en détail

Qu est-ce qu un trouble musculosquelettique (TMS)?

Qu est-ce qu un trouble musculosquelettique (TMS)? Qu est-ce qu un trouble musculosquelettique (TMS)? Ensemble de symptômes et d atteintes qui touchent principalement : nerfs ligaments tendons vaisseaux sanguins articulations disques intervertébraux muscles

Plus en détail

Les troubles musculosquelettiques du membre supérieur

Les troubles musculosquelettiques du membre supérieur LE POINT DES CONNAISSANCES SUR LE POINT DES CONNAISSANCES SUR Que ce soit dans l industrie ou dans le tertiaire, le risque de TMS des membres supérieurs est omniprésent. Raphaël Dautigny Gaël Kerbaol ED

Plus en détail

Qu est-ce qu un trouble musculosquelettique (TMS)?

Qu est-ce qu un trouble musculosquelettique (TMS)? Qu est-ce qu un trouble musculosquelettique (TMS)? Symptômes et atteintes qui touchent principalement ces structures : nerfs muscles tendons ligaments articulations vaisseaux sanguins Cela peut se produire

Plus en détail

Muscles de l'avant-bras et de la main

Muscles de l'avant-bras et de la main Muscles de l'avant-bras et de la main CHAPITRE PLAN DU CHAPITRE Vue d'ensemble des actions : muscles de l'articulation du coude et des articulations radio-ulnaires, 182 Vue d'ensemble des actions : muscles

Plus en détail

LES ORTHESES DE COMPRESSION CONTENTION

LES ORTHESES DE COMPRESSION CONTENTION LES ORTHESES DE COMPRESSION CONTENTION Parfois sous estimées, les orthèses de compression contention augmentent le niveau de vigilance par leur mécanisme de «rappel à l ordre», préviennent les récidives

Plus en détail

Les troubles musculosquelettiques du membre supérieur

Les troubles musculosquelettiques du membre supérieur Ce guide concerne les troubles musculosquelettiques (TMS) du membre supérieur. Il a été élaboré à partir de travaux de la section Assistance en physiologie-ergonomie (APE) du service de Physiologie environnementale

Plus en détail

Cohorte Observatoire Musculosquelettique (COMETT) Pénibilité et Vieillissement

Cohorte Observatoire Musculosquelettique (COMETT) Pénibilité et Vieillissement TITRE DU CONSORTIUM : Cohorte Observatoire Musculosquelettique (COMETT) Pénibilité et Vieillissement RESPONSABLES : Alexis Descatha, UMS 011, Villejuif ; Yves Roquelaure, LEEST, Angers ; Bradley Evanoff,

Plus en détail

TROUBLES MUSCULO SQUELETTIQUES ET AMENAGEMENT D'UN POSTE DE CONDITIONNEMENT DANS LE SECTEUR AGRO ALIMENTAIRE

TROUBLES MUSCULO SQUELETTIQUES ET AMENAGEMENT D'UN POSTE DE CONDITIONNEMENT DANS LE SECTEUR AGRO ALIMENTAIRE TROUBLES MUSCULO SQUELETTIQUES ET AMENAGEMENT D'UN POSTE DE CONDITIONNEMENT DANS LE SECTEUR AGRO ALIMENTAIRE Docteur Dominique GRAND Je vais vous présenter une étude de poste de conditionnement du secteur

Plus en détail

Guide pratique ÉDITION 2015. Démarche de prévention des troubles musculo-squelettiques (TMS) OUTILS DE LA GRH

Guide pratique ÉDITION 2015. Démarche de prévention des troubles musculo-squelettiques (TMS) OUTILS DE LA GRH MINISTÈRE DE LA DÉCENTRALISATION ET DE LA FONCTION PUBLIQUE ÉDITION 2015 Guide pratique Démarche de prévention des troubles musculo-squelettiques (TMS) OUTILS DE LA GRH Sommaire Introduction... page 3

Plus en détail

Les soins des douleurs chroniques dans les TMS Les échecs thérapeutiques

Les soins des douleurs chroniques dans les TMS Les échecs thérapeutiques Les soins des douleurs chroniques dans les TMS Les échecs thérapeutiques France MARCHAND Nagi MIMASSI Psychologue clinicienne stagiaire doctorante Praticien hospitalier Consultation des douleurs chroniques

Plus en détail

SALLES DE TRAITE. et Troubles Musculo-Squeletiques (TMS)

SALLES DE TRAITE. et Troubles Musculo-Squeletiques (TMS) SALLES DE TRAITE et Troubles Musculo-Squeletiques (TMS) Recherche de pistes de prévention des TMS à partir d observations en situation réelle. Cas particulier des exploitantes agricoles. Pourquoi ce travail?

Plus en détail

Institut Régional de Réadaptation Nancy DUHAM 2010

Institut Régional de Réadaptation Nancy DUHAM 2010 C. Gable - DUHAM 2010 Les orthèses provisoires en pathologie traumatique LES FRACTURES DIGITALES LA MAIN COMPLEXE LES ENTORSES DIGITALES Institut Régional de Réadaptation Nancy DUHAM 2010 Colette Gable,

Plus en détail

Performance des organisations Santé au travail

Performance des organisations Santé au travail LA PRÉVENTION DES TMS ET DES ACCIDENTS DE TRAVAIL LIÉS A LA MANUTENTION DE CHARGES Centre de Gestion du Tarn et Garonne Le 4 octobre 2012 Performance des organisations Santé au travail SOMMAIRE Performance

Plus en détail

Surveillance des troubles musculo-squelettiques dans les Bouches-du-Rhône

Surveillance des troubles musculo-squelettiques dans les Bouches-du-Rhône Santé travail Maladies chroniques et traumatismes Surveillance des troubles musculo-squelettiques dans les Bouches-du-Rhône Étude du syndrome du canal carpien opéré 2008-2009 Septembre 2011 F. Sillam 1,

Plus en détail

E D I T I O N 2 0 0 8. Comprendre Agir DT 49

E D I T I O N 2 0 0 8. Comprendre Agir DT 49 E D I T I O N 2 0 0 8 Comprendre Agir DT 49 PREVENTION DES TMS ( TROUBLES MUSCULO-SQUELETTIQUES) COMPRENDRE - AGIR Objectifs du document Ce document est un outil pour faciliter le repérage du risque TMS

Plus en détail

Prévention des Troubles Musculo-Squelettiques (TMS) VILLE DE LANDERNEAU

Prévention des Troubles Musculo-Squelettiques (TMS) VILLE DE LANDERNEAU Prévention des Troubles Musculo-Squelettiques (TMS) VILLE DE LANDERNEAU SOMMAIRE 1/ Pourquoi cette démarche? 2/ Les TMS 3/ Les caractéristiques de la démarche 4/ Méthodologie :. Principes pris en compte.

Plus en détail

Manutentions manuelles Statistique nationale / Ile de France 1992

Manutentions manuelles Statistique nationale / Ile de France 1992 Unité d Ergonomie Faculté de Médecine Pitié-Salpêtrière 91, bd de l Hôpital 75 634 Paris cedex 13 www.ergonomie.chups.jussieu.fr DIPLÔME D ERGONOMIE ET DE PHYSIOLOGIE DU TRAVAIL option1 Ergonomie du travail

Plus en détail

APPUIS-COUDES MOBILES POUR RÉDUIRE LE TRAVAIL STATIQUE DE LA CEINTURE SCAPULAIRE DU PERSONNEL DENTAIRE

APPUIS-COUDES MOBILES POUR RÉDUIRE LE TRAVAIL STATIQUE DE LA CEINTURE SCAPULAIRE DU PERSONNEL DENTAIRE APPUIS-COUDES MOBILES POUR RÉDUIRE LE TRAVAIL STATIQUE DE LA CEINTURE SCAPULAIRE DU PERSONNEL DENTAIRE PROTEAU ROSE-ANGE Association pour la santé et la sécurité au travail, secteur affaires sociales (ASSTSAS),

Plus en détail

APPARITION ET PREVENTION DES TROUBLES MUSCULO-SQUELETTIQUES CHEZ LES INTERPRETES EN LANGUE DES SIGNES FRANÇAISE/FRANÇAIS

APPARITION ET PREVENTION DES TROUBLES MUSCULO-SQUELETTIQUES CHEZ LES INTERPRETES EN LANGUE DES SIGNES FRANÇAISE/FRANÇAIS Master professionnel interprétariat langue des signes française/ français Université Charles de Gaulle Lille 3 2008/09 APPARITION ET PREVENTION DES TROUBLES MUSCULO-SQUELETTIQUES CHEZ LES INTERPRETES EN

Plus en détail

SURVEILLANCE EPIDEMIOLOGIQUE DES TMS EN ENTREPRISES : LES RESULTATS DU SUIVI A TROIS ANS DE LA COHORTE COSALI

SURVEILLANCE EPIDEMIOLOGIQUE DES TMS EN ENTREPRISES : LES RESULTATS DU SUIVI A TROIS ANS DE LA COHORTE COSALI SURVEILLANCE EPIDEMIOLOGIQUE DES TMS EN ENTREPRISES : LES RESULTATS DU SUIVI A TROIS ANS DE LA COHORTE COSALI Elise CHIRON 1, Yves ROQUELAURE 1, Catherine HA 2, Annie TOURANCHET 3, Annette LECLERC 4, Marcel

Plus en détail

Les Troubles Musculo-Squelettiques (T.M.S.)

Les Troubles Musculo-Squelettiques (T.M.S.) DOSSIER Les Troubles Musculo-Squelettiques (T.M.S.) De par leur fréquence et leur impact, tant médical que socioprofessionnel, les TMS constituent un problème majeur de santé au travail. Bien que de nombreuses

Plus en détail

TMS et travail sur écran : Que faire? Penser et Agir avec l'ergonomie

TMS et travail sur écran : Que faire? Penser et Agir avec l'ergonomie TMS et travail sur écran : Que faire? Sommaire Les TMS : définition p 3 Les facteurs de risque des TMS p 4 Les enjeux des TMS p 5 Les obligations des employeurs p 6 Législation : quelques textes p 7 Les

Plus en détail

Démarche d évaluation médicale et histoire professionnelle

Démarche d évaluation médicale et histoire professionnelle révention Comment évaluer les troubles musculosquelettiques (TMS) reliés au travail? L histoire professionnelle est le meilleur outil pour dépister les TMS et les prévenir Ce questionnaire de dépistage

Plus en détail

Rééducation Posturale Globale

Rééducation Posturale Globale Rééducation Posturale Globale R.P.G. Créateur de la méthode : Philippe E. SOUCHARD France Petit guide à l attention de nos patients La Rééducation Posturale Globale est apparue en 1980 à la suite de plus

Plus en détail

Les Troubles Musculo-Squelettiques et Lombalgies chez le Personnel Soignant en Milieu Hospitalier

Les Troubles Musculo-Squelettiques et Lombalgies chez le Personnel Soignant en Milieu Hospitalier Les Troubles Musculo-Squelettiques et Lombalgies chez le Personnel Soignant en Milieu Hospitalier Résultats d une enquête menée à l hôpital Pasteur de Colmar au Centre pour Personnes Agées en Novembre

Plus en détail

SYNDROME DU TUNNEL CARPIEN, EPICONDYLITE ET TRAVAIL : POINT DE VUE DU RHUMATOLOGUE

SYNDROME DU TUNNEL CARPIEN, EPICONDYLITE ET TRAVAIL : POINT DE VUE DU RHUMATOLOGUE SYNDROME DU TUNNEL CARPIEN, EPICONDYLITE ET TRAVAIL : POINT DE VUE DU RHUMATOLOGUE D. VAN LINTHOUDT La Chaux-de-Fonds Lausanne, le 19.11.2004 SYNDROMES DOULOUREUX PAR SURCHARGE DU MEMBRE SUPERIEUR épaule

Plus en détail

Extraits et adaptations

Extraits et adaptations Extraits et adaptations Guide de prévention des troubles musculo-squelettiques (TMS) en clinique dentaire - 2007 MOYENS DE RÉCUPÉRATION MUSCULAIRE Il est difficile de donner des soins dentaires en évitant

Plus en détail

SIÈGE SURFACE DE TRAVAIL

SIÈGE SURFACE DE TRAVAIL Les accidents strictement de nature «ergonomique» coûtent une fortune aux entreprises canadiennes. En effet, Statistique Canada évaluait en 1996 à 1,5 milliards de dollars les coûts annuels associés aux

Plus en détail

Articulations du coude et de l avant-bras

Articulations du coude et de l avant-bras Articulations du coude et de l avant-bras 1 Articulation du coude 1.1 Définition Le coude est l articulation intermédiaire du membre supérieur. Elle comprend trois articulations distinctes entre l humérus,

Plus en détail

28 avril 2009 au 28 avril 2010

28 avril 2009 au 28 avril 2010 Journée e Mondiale pour la Santé et la SécuritS curité au Travail 28 avril 2009 au 28 avril 2010 RECHERCE ACTION en Pays de Charleroi Evaluation des troubles musculo-squelettiques squelettiques Des travailleurs

Plus en détail

LE TRAVAIL SUR ÉCRAN DANS LA BRANCHE DES TÉLÉCOMMUNICATIONS

LE TRAVAIL SUR ÉCRAN DANS LA BRANCHE DES TÉLÉCOMMUNICATIONS LE TRAVAIL SUR ÉCRAN DANS LA BRANCHE DES TÉLÉCOMMUNICATIONS DOCUMENT ÉTABLI PAR LA COMMISSION PARITAIRE SANTÉ ET PRÉVENTION DES RISQUES DES TÉLÉCOMMUNICATIONS LE CONTEXTE Quel que soit le secteur d activité,

Plus en détail

9e Colloque SST Sherbrooke, 14 mai 2014. ASFETM Ergonomie - TMS - Prévention des maux de dos

9e Colloque SST Sherbrooke, 14 mai 2014. ASFETM Ergonomie - TMS - Prévention des maux de dos 9e Colloque SST Sherbrooke, 14 mai 2014 ASFETM Ergonomie - TMS - Prévention des maux de dos par Charbel Mawad, M.Sc. Hygiéniste industriel / Ergonome ASFETM Association sectorielle - Fabrication d équipement

Plus en détail

o Anxiété o Dépression o Trouble de stress post-traumatique (TSPT) o Autre

o Anxiété o Dépression o Trouble de stress post-traumatique (TSPT) o Autre Page 1 Garantie Responsabilité civile - Lésions corporelles de l assurance automobile - Étude des dossiers de demande d indemnisation fermés en Ontario Descriptions des blessures Élaborées à partir des

Plus en détail

La main au travail : exemple du syndrome du canal carpien

La main au travail : exemple du syndrome du canal carpien La main au travail : exemple du syndrome du canal carpien 27 Mars 2015 Dr Emilie Chazelle, coordonnateur du programme TMS Institut de veille sanitaire Journées d étude de la Société de Réadaptation du

Plus en détail

TROUBLES MUSCULO-SQUELETTIQUES (TMS)

TROUBLES MUSCULO-SQUELETTIQUES (TMS) Repères Les troubles musculo-squelettiques (TMS) rassemblent un ensemble large de pathologies qui affectent les muscles, les tendons et les nerfs des membres supérieurs et inférieurs au niveau du poignet,

Plus en détail

Risques liés à l'activité physique au travail. Mireille Loizeau

Risques liés à l'activité physique au travail. Mireille Loizeau Risques liés à l'activité physique au travail Mireille Loizeau Cours DIUST Paris Descartes-20 janvier 2015 1 Activité physique 2 Définition Quotidien Travail Loisirs Sports... Définition Organisation Mondiale

Plus en détail

La mécanique sous le capot

La mécanique sous le capot La mécanique sous le capot L ergonomie Comment éviter et diminuer les TMS aux membres supérieurs Pourquoi vos articulations vous font-elles souffrir? De nombreux travailleurs souffrent de troubles musculo-squelettiques

Plus en détail

Préfaces... 6. Introduction... 8

Préfaces... 6. Introduction... 8 Préfaces... 6 Introduction... 8 Comment aborder une problématique musculosquelettique chronique?... 10 Termes importants... 12 La douleur... 14 Repérage anatomique... 24 Les principaux syndromes musculosquelettiques...

Plus en détail

TROUBLES MUSCULO-SQUELETTIQUES : SYNDROME COMPRESSIF DU NERF ULNAIRE AU COUDE «MIEUX VAUT PREVENIR QUE GUERIR»

TROUBLES MUSCULO-SQUELETTIQUES : SYNDROME COMPRESSIF DU NERF ULNAIRE AU COUDE «MIEUX VAUT PREVENIR QUE GUERIR» MEMOIRE PRESENTE POUR LE DIPLOME INTER-UNIVERSITAIRE DE REEDUCATION ET APPAREILLAGE EN CHIRURGIE DE LA MAIN 2009-2011 CHAUVET Marie Ergothérapeute Sophrologue bio-dynamicienne Membre de la Commission de

Plus en détail

Ceinture Home Dépôt. Orthèse lombaire et abdominale. Mother-to-be (Medicus)

Ceinture Home Dépôt. Orthèse lombaire et abdominale. Mother-to-be (Medicus) Orthèse lombaire et abdominale Mother-to-be (Medicus) Prévention Soutient courbe lombaire Supporte poids du ventre Ajustable Soulage les maux de dos en position debout (Beaty et al. 1999) Ceinture Home

Plus en détail

Manuel de l ergonomie au bureau

Manuel de l ergonomie au bureau Manuel de l ergonomie au bureau 1 Manuel préparé par le Service environnement, santé et sécurité de l Université Concordia. Pour tout complément d information sur l ergonomie, les étirements et les autres

Plus en détail

I. EXERCICES POUR LA CERVICALGIE CHRONIQUE. Exercice 1 : Posture

I. EXERCICES POUR LA CERVICALGIE CHRONIQUE. Exercice 1 : Posture 148 l e x a m e n m u s c u l o s q u e l e t t i q u e I. EXERCICES POUR LA CERVICALGIE CHRONIQUE Faites les exercices suivants au moins 2 fois par jour, tous les jours. Faites l effort de maintenir une

Plus en détail

Protégez-vous des risques à l origine des troubles musculo squelettiques (TMS) Information prévention. Vous êtes plombier chauffagiste

Protégez-vous des risques à l origine des troubles musculo squelettiques (TMS) Information prévention. Vous êtes plombier chauffagiste Information prévention agir pour votre santé au travail Vous êtes plombier chauffagiste Vous ressentez une gène, une douleur, une raideur ou une perte de force de vos bras ; vous avez mal au dos C est

Plus en détail

ERGONOMIE au bureau lutter contre les TMS

ERGONOMIE au bureau lutter contre les TMS Qu est ce que l ergonomie d un poste de travail? ERGONOMIE au bureau lutter contre les TMS Un poste de travail ergonomique est un poste qui offre un environnement et des équipements permettant de créer

Plus en détail

troubles musculo-squelettiquessquelettiques

troubles musculo-squelettiquessquelettiques Unité d Ergonomie Faculté de Médecine Pitié-Salpêtrière 91, bd de l Hôpital 75 634 Paris cedex 13 www.ergonomie.chups.jussieu.fr DIPLÔME D ERGONOMIE ET DE PHYSIOLOGIE DU TRAVAIL option1 Ergonomie du travail

Plus en détail

Les enjeux de la surveillance des TMS en Algérie

Les enjeux de la surveillance des TMS en Algérie Les enjeux de la surveillance des TMS en Algérie O.Ghomari, B.Beghdadli et A.B Kandouci Laboratoire de recherche en environnement et santé Université Djilali Liabes - Sidi Bel Abbès Algérie 22000 o.ghomari@gmail.com

Plus en détail

Prenez soin de votre dos. Informations et astuces contre les douleurs lombaires

Prenez soin de votre dos. Informations et astuces contre les douleurs lombaires Prenez soin de votre dos Informations et astuces contre les douleurs lombaires Prenez soin de votre dos 1 2 3 4 Des causes diverses, souvent liées au travail Plaintes et lésions Prévention: mieux vaut

Plus en détail

Guide ERGONOMIE DU BUREAU

Guide ERGONOMIE DU BUREAU Guide ERGONOMIE DU BUREAU MISSION. L ASSTSAS a pour mission de promouvoir la prévention en santé et en sécurité du travail et soutenir, dans un cadre paritaire, la clientèle de son secteur par des services

Plus en détail

LES DOULEURS LOMBAIRES D R D U F A U R E T - L O M B A R D C A R I N E S E R V I C E R H U M A T O L O G I E, C H U L I M O G E S

LES DOULEURS LOMBAIRES D R D U F A U R E T - L O M B A R D C A R I N E S E R V I C E R H U M A T O L O G I E, C H U L I M O G E S LES DOULEURS LOMBAIRES D R D U F A U R E T - L O M B A R D C A R I N E S E R V I C E R H U M A T O L O G I E, C H U L I M O G E S INTRODUCTION La lombalgie est un symptôme fréquent avec une prévalence

Plus en détail

Les TMS. des membres supérieurs. Mieux les comprendre pour mieux les prévenir. Guide. Serge Simoneau Marie St-Vincent Denise Chicoine.

Les TMS. des membres supérieurs. Mieux les comprendre pour mieux les prévenir. Guide. Serge Simoneau Marie St-Vincent Denise Chicoine. 2 e édition Guide Serge Simoneau Marie St-Vincent Denise Chicoine Les TMS des membres supérieurs Mieux les comprendre pour mieux les prévenir Pantone 541 trame: 40% CMYK 100-57-0-38, trame: 40-23-0-15

Plus en détail

FONCTION DU POUCE. Pr Gilbert VERSIER Service de chirurgie orthopédique HIA Begin 94160 ST-MANDE

FONCTION DU POUCE. Pr Gilbert VERSIER Service de chirurgie orthopédique HIA Begin 94160 ST-MANDE FONCTION DU POUCE Pr Gilbert VERSIER Service de chirurgie orthopédique HIA Begin 94160 ST-MANDE L iconographie est notamment issue des ouvrages de Mr Netter et Kapandji. LA COLONNE DU POUCE Constituée

Plus en détail

Des indicateurs en santé travail Les troubles musculo-squelettiques du membre supérieur en France

Des indicateurs en santé travail Les troubles musculo-squelettiques du membre supérieur en France Santé travail Des indicateurs en santé travail Les troubles musculo-squelettiques du membre supérieur en France Sommaire Abréviations 2 Présentation 4 1. Introduction 5 1.1 Les troubles musculo-squelettiques

Plus en détail

LE RACHIS : UNE ENTITE COMPLEXE IMPORTANTE A PRESERVER

LE RACHIS : UNE ENTITE COMPLEXE IMPORTANTE A PRESERVER LE RACHIS : UNE ENTITE COMPLEXE IMPORTANTE A PRESERVER I : INTRODUCTION Dans le cadre de la Semaine Européenne de la Construction il est utile de se remémorer ou de prendre simplement conscience que notre

Plus en détail

Prévenir les troubles musculosquelettiques (TMS) chez les technologues Derrière la prise d images Des solutions

Prévenir les troubles musculosquelettiques (TMS) chez les technologues Derrière la prise d images Des solutions Prévenir les troubles musculosquelettiques (TMS) chez les technologues Derrière la prise d images Des solutions Lisette Duval Conseillère ASSTSAS 2012 Sommaire À propos de cette présentation À propos de

Plus en détail

LES TROUBLES MUSCULO SQUELETTIQUES (T.M.S.)

LES TROUBLES MUSCULO SQUELETTIQUES (T.M.S.) LES TROUBLES MUSCULO SQUELETTIQUES (T.M.S.) 1) Généralités Service de Santé au Travail de Cambrai Dr Patrice THOREZ 1 Il s agit d affections touchant : Les articulations - Les tendons Les muscles - Les

Plus en détail

Athénée Royal d Evere

Athénée Royal d Evere Athénée Royal d Evere Prévention des hernies discales en milieu scolaire et dans la vie de tous les jours Présenté par Didier Vanlancker LEVAGE DE CHARGES POSITION INITIALE Levage de charges Jambes légèrement

Plus en détail

Solva Thérapie traitement de la douleur, de la mobilité réduite et de la distorsion posturale

Solva Thérapie traitement de la douleur, de la mobilité réduite et de la distorsion posturale Solva Thérapie traitement de la douleur, de la mobilité réduite et de la distorsion posturale Cours de la formation continue dans les thérapies manuelles Pour ceux qui veulent ajouter des techniques efficaces,

Plus en détail

097AS2014/02/18. Thérapie à Ultra-son. BTL-4000 Smart/Premium ENCYCLOPÉDIE THÉRAPEUTIQUE DU BTL 100AS2014/02/18FR

097AS2014/02/18. Thérapie à Ultra-son. BTL-4000 Smart/Premium ENCYCLOPÉDIE THÉRAPEUTIQUE DU BTL 100AS2014/02/18FR 097AS2014/02/18 Thérapie à Ultra-son BTL-4000 Smart/Premium ENCYCLOPÉDIE THÉRAPEUTIQUE DU BTL 100AS2014/02/18FR 1 adnexite - changements post-inflammatoires... 4 2 arthrite... 5 3 arthrite - subaqual...

Plus en détail

Chirurgie articulaire secondaire Pr. Philippe PELISSIER

Chirurgie articulaire secondaire Pr. Philippe PELISSIER Pr. Philippe PELISSIER Service de Chirurgie Plastique Centre F.X. Michelet CHU de Bordeaux www.e-plastic.fr Introduction Kinésithérapie Dénervation Arthrolyse - Artholyse chirurgicale - Artholyse + ligamentotaxis

Plus en détail

Les fractures de l extrémité inférieure du radius (238) Professeur Dominique SARAGAGLIA Mars 2003

Les fractures de l extrémité inférieure du radius (238) Professeur Dominique SARAGAGLIA Mars 2003 Les fractures de l extrémité inférieure du radius (238) Professeur Dominique SARAGAGLIA Mars 2003 Pré-Requis : Anatomie descriptive et fonctionnelle de l extrémité inférieure du radius Résumé : Les fractures

Plus en détail

Un outil pour la prévention

Un outil pour la prévention Un outil pour la prévention des Troubles Musculo-Squelettiques Les lombalgies et les affections articulaires liées au travail (des épaules, du coude, du poignet, des membres inférieurs), représentent plus

Plus en détail

MOUVEMENTS DE BASE (global) EN MUSCULATION. bphiver2013 Hamrouni Samy 1

MOUVEMENTS DE BASE (global) EN MUSCULATION. bphiver2013 Hamrouni Samy 1 MOUVEMENTS DE BASE (global) EN. bphiver2013 Hamrouni Samy 1 Squat Développé Couché Traction Traction bphiver2013 Hamrouni Samy 2 Un travail de ces mouvements sur appareils guidés est plus sécurisant mais

Plus en détail

Une production de la direction de la santé publique et de l évaluation de l Agence de la santé et des services sociaux du Saguenay Lac-Saint-Jean

Une production de la direction de la santé publique et de l évaluation de l Agence de la santé et des services sociaux du Saguenay Lac-Saint-Jean Une production de la direction de la santé publique et de l évaluation de l Agence de la santé et des services sociaux du Saguenay Lac-Saint-Jean SOUS LA DIRECTION DU I Dr Donald Aubin, directeur de la

Plus en détail

dmt «TMS du membre supérieur, le geste a la parole»

dmt «TMS du membre supérieur, le geste a la parole» dmt TD n o t e s d e c o n g r è s 165 «TMS du membre supérieur, le geste a la parole» 16 e Journée de l Institut interuniversitaire de médecine du travail Paris Ile-de-France Paris, 18 mars 2009 L Institut

Plus en détail

ÉTIREZ RENFORCEZ STABILISEZ. Tout le monde en a. Améliorez votre posture et votre santé. besoin!

ÉTIREZ RENFORCEZ STABILISEZ. Tout le monde en a. Améliorez votre posture et votre santé. besoin! ÉTIREZ RENFORCEZ STABILISEZ Améliorez votre posture et votre santé Tout le monde en a besoin! Votre incroyable anatomie et ses capacités de guérison Votre colonne vertébrale Votre colonne vertébrale est

Plus en détail

Le kinésithérapeute face à sa main

Le kinésithérapeute face à sa main M elle TORELLI Cécile Masseur-kinésithérapeute Le kinésithérapeute face à sa main Mémoire de fin de formation pour l obtention du Diplôme interuniversitaire de rééducation et d appareillage de la main.

Plus en détail

Prévention des troubles musculosquelettiques (TMS) dans le secteur de la construction

Prévention des troubles musculosquelettiques (TMS) dans le secteur de la construction Prévention des troubles musculosquelettiques (TMS) dans le secteur de la construction Mai 2015 Direction générale Humanisation du travail Remerciements Nous tenons à remercier vivement toutes les personnes

Plus en détail

Les luxations et instabilités de l'épaule Professeur Dominique SARAGAGLIA Mars 2003

Les luxations et instabilités de l'épaule Professeur Dominique SARAGAGLIA Mars 2003 Pré-Requis : Corpus Médical Faculté de Médecine de Grenoble Les luxations et instabilités de l'épaule Professeur Dominique SARAGAGLIA Mars 2003 anatomie descriptive et fonctionnelle de la scapulo-humérale

Plus en détail

ERGONOMIE. Guide de formation. Travail de bureau avec écran de visualisation. 4 e édition révisée. Sylvie Montreuil

ERGONOMIE. Guide de formation. Travail de bureau avec écran de visualisation. 4 e édition révisée. Sylvie Montreuil ERGONOMIE Travail de bureau avec écran de visualisation 4 e édition révisée Guide de formation Sylvie Montreuil Auteure Avec la collaboration de Planification et diffusion de la formation Lecture stylistique

Plus en détail

Denis Gobeille, M.Sc. R.I., CRHA Conseiller en régime d assurance collective

Denis Gobeille, M.Sc. R.I., CRHA Conseiller en régime d assurance collective Le budget santé d une entreprise Denis Gobeille, M.Sc. R.I., CRHA Conseiller en régime d assurance collective Notre mission Faire de l assurance collective un outil de gestion de la santé Objectif: Outiller

Plus en détail

w w w. m e d i c u s. c a

w w w. m e d i c u s. c a www.medicus.ca En appelant la colonne vertébrale «arbre de vie» ou «fleuve sacré qui irrigue tout le corps», les Anciens voyaient juste. De tout temps considéré comme fragile, cet axe du corps se révèle

Plus en détail

Les postures, l appareillage Point de vue du médecin MPR. Dr. P. LUBLIN MOREL CMPR de COUBERT 2011

Les postures, l appareillage Point de vue du médecin MPR. Dr. P. LUBLIN MOREL CMPR de COUBERT 2011 Les postures, l appareillage Point de vue du médecin MPR Dr. P. LUBLIN MOREL CMPR de COUBERT 2011 Introduction Le rôle du médecin MPR : poser les indications Réflexion pluridisciplinaire Définir les objectifs

Plus en détail

Protégez-vous des risques àl'origine des troubles musculo-squelettiques (TMS) Information prévention. Vous travaillez dans un atelier de mécanique?

Protégez-vous des risques àl'origine des troubles musculo-squelettiques (TMS) Information prévention. Vous travaillez dans un atelier de mécanique? Réseaux de veille et de prévention des risques professionnels en PACA Information prévention agir pour votre santé au travail Vous travaillez dans un atelier de mécanique? Protégez-vous des risques àl'origine

Plus en détail

Cervicalgie, brachialgie et symptômes associés : troubles du disque cervical

Cervicalgie, brachialgie et symptômes associés : troubles du disque cervical Cervicalgie, brachialgie et symptômes associés : troubles du disque cervical Document de travail à l intention du Tribunal d appel de la sécurité professionnelle et de l assurance contre les accidents

Plus en détail

Protocoles canins pour les traitements par ondes de choc radiales STORZ MEDICAL

Protocoles canins pour les traitements par ondes de choc radiales STORZ MEDICAL Delivered by Protocoles canins pour les traitements par ondes de choc radiales STORZ MEDICAL Docteur Artem Rogalev et Spok APPLICATEURS - PARAMETRES MACHINE CERA-MAX C 15 : Grâce à sa composition en poudre

Plus en détail

LES SYNDROMES CANALAIRES DES NERFS PERIPHERIQUES

LES SYNDROMES CANALAIRES DES NERFS PERIPHERIQUES LES SYNDROMES CANALAIRES DES NERFS PERIPHERIQUES Les syndromes de compression nerveuse, appelés «syndromes canalaires» ( entrapment neuropathy des anglo-saxons) occupent une place de plus en plus importante

Plus en détail

LA LOMBALGIE CHRONIQUE : Facteurs de risque, diagnostic, prise en charge thérapeutique

LA LOMBALGIE CHRONIQUE : Facteurs de risque, diagnostic, prise en charge thérapeutique LA LOMBALGIE CHRONIQUE : Facteurs de risque, diagnostic, prise en charge thérapeutique Caroline Karras-Guillibert Rhumatologue, Hôpital Saint Joseph, Marseille La lombalgie chronique : le «mal du siècle»?

Plus en détail

Troubles musculosquelettiques : s'informer et agir

Troubles musculosquelettiques : s'informer et agir 1 di 6 17/04/2008 14.46 Troubles musculosquelettiques : s'informer et agir Syndromes du canal carpien, tendinites, ténosynovites... Depuis le début des années 90, le nombre des troubles musculosquelettiques

Plus en détail

ETUDE QUALITATIVE SUR LES

ETUDE QUALITATIVE SUR LES ETUDE QUALITATIVE SUR LES SÉJOURS CHIRURGICAUX POUR PATHOLOGIES DE L ÉPAULE ET L ACTIVITÉ PROFESSIONNELLE EN SAVOIE ET HAUTE-SAVOIE AVRIL 2009 Observatoire Régional de la Santé Rhône-Alpes Espace Régional

Plus en détail

TMS des agents de l Etat en abattoir de boucherie. Amandine Gautier 13 juin 2012

TMS des agents de l Etat en abattoir de boucherie. Amandine Gautier 13 juin 2012 TMS des agents de l Etat en abattoir de boucherie Amandine Gautier 13 juin 2012 1. Commande Les TMS première cause de MP dans le secteur abattage CHSM enquête par questionnaire sur les TMS des agents de

Plus en détail

Protégez-vous des risques à l'origine des Troubles Musculo-Squelettiques (TMS) Information prévention

Protégez-vous des risques à l'origine des Troubles Musculo-Squelettiques (TMS) Information prévention Information prévention agir pour votre santé au travail Vous occupez un poste de mise en rayon dans une grande ou moyenne surface? Protégez-vous des risques à l'origine des Troubles Musculo-Squelettiques

Plus en détail

ÉDITO SOMMAIRE DES ACCIDENTS TOUJOURS EN AUGMENTATION

ÉDITO SOMMAIRE DES ACCIDENTS TOUJOURS EN AUGMENTATION Septembre 2013 ÉDITO Accident du travail : les indicateurs d absence s aggravent dans les conseils généraux et régionaux Depuis 2006, près de 130 00 agents (1) TOS* et personnels DDE** ont intégré les

Plus en détail

Douleurs des mains. Douleurs des mains les plus fréquentes: pertinence, causes, traitements. C.Zenklusen septembre 2013

Douleurs des mains. Douleurs des mains les plus fréquentes: pertinence, causes, traitements. C.Zenklusen septembre 2013 Douleurs des mains Douleurs des mains les plus fréquentes: pertinence, causes, traitements C.Zenklusen septembre 2013 Causes de douleurs aux mains Articulations (origine articulaire) Nerfs (origine nerveuse)

Plus en détail

assurance collective Denis Gobeille, M.Sc. R.I., CRHA Conseiller en assurance collective

assurance collective Denis Gobeille, M.Sc. R.I., CRHA Conseiller en assurance collective Les forces du changement en assurance collective Denis Gobeille, M.Sc. R.I., CRHA Conseiller en assurance collective La pénurie de main-d œuvre ralentira la croissance D ici 2030, il manquera 363 000 travailleurs

Plus en détail

ANATOMIE DE L AVANT-BRAS

ANATOMIE DE L AVANT-BRAS ANATOMIE DE L AVANT-BRAS Marc Revol, Jean-Marie Servant Compris entre le coude et le poignet, l'avant-bras (forearm) possède 2 os reliés entre eux par une membrane interosseuse. Il présente donc 2 loges

Plus en détail

Ergonomie & écrans de visualisation

Ergonomie & écrans de visualisation Ergonomie & écrans de visualisation Christophe Janssens, Kinésithérapeute CP Ergonome - Empreva SECURA 2013 Vendredi 22 mars 2013 EMPREVA & Structure fédérale de la prévention SCPPT Comité de Gestion SIPPT

Plus en détail

SYNDROME DU NERF ULNAIRE AU COUDE EN MILIEU DE TRAVAIL Une étude cas-témoin réalisée en Alsace

SYNDROME DU NERF ULNAIRE AU COUDE EN MILIEU DE TRAVAIL Une étude cas-témoin réalisée en Alsace UNIVERSITE LOUIS PASTEUR FACULTE DE MEDECINE DE STRASBOURG Année : 2003 N : 135 THESE PRESENTEE POUR LE DIPLOME DE DOCTEUR EN MEDECINE Diplôme d Etat Mention Médecine du Travail PAR TANKWA LUDMANN Françoise

Plus en détail

Kinésithérapie et réadaptation pour les patients PSH Retour d'expérience 2006-2012. Alaitz AMEZQUETA kinésithérapeute + Équipe de rééducation

Kinésithérapie et réadaptation pour les patients PSH Retour d'expérience 2006-2012. Alaitz AMEZQUETA kinésithérapeute + Équipe de rééducation Kinésithérapie et réadaptation pour les patients PSH Retour d'expérience 2006-2012 Alaitz AMEZQUETA kinésithérapeute + Équipe de rééducation Anniversaire ASL Paris 26 mai 2012 Présentation de l'équipe

Plus en détail

Programme «DoSanté Lycée» Présentation et évaluation

Programme «DoSanté Lycée» Présentation et évaluation Programme «DoSanté Lycée» Présentation et évaluation 1 1 Contexte - Public ciblé 1/3 des accidents du travail sont dus à des manutentions. Coût annuel : 1,5 milliards d euros. Les lombalgies représentent

Plus en détail

Examen d une épaule en relation avec le travail. Docteur Virginie Fraselle Médecin Physique et Réadaptateur Cliniques Universitaires Saint-Luc

Examen d une épaule en relation avec le travail. Docteur Virginie Fraselle Médecin Physique et Réadaptateur Cliniques Universitaires Saint-Luc Examen d une épaule en relation avec le travail Docteur Virginie Fraselle Médecin Physique et Réadaptateur Cliniques Universitaires Saint-Luc Définitions La déficience correspond à toute perte de substance

Plus en détail

Guide. risques. Méthode QEC. des. d évaluation

Guide. risques. Méthode QEC. des. d évaluation Guide d évaluation des risques Méthode QEC Ce document a été préparé par la Direction de la prévention-inspection de la CSST, en collaboration avec la Direction des communications. Gestion de projet Josée

Plus en détail

RAPPORT DE STAGE S ANNEE SCOLAIRE 2010-2011 B 3EME 5 CABINET DE MASSEUR KINESITHERAPEUTE. MONSIEUR Edouard CHEVALIER

RAPPORT DE STAGE S ANNEE SCOLAIRE 2010-2011 B 3EME 5 CABINET DE MASSEUR KINESITHERAPEUTE. MONSIEUR Edouard CHEVALIER S ANNEE SCOLAIRE 2010-2011 B 3EME 5 RAPPORT DE STAGE CABINET DE MASSEUR KINESITHERAPEUTE MONSIEUR Edouard CHEVALIER 42 Ter Rue Gambetta 58600 FOURCHAMBAULT Collège PAUL LANGEVIN 9, rue Dufaud 58600 FOURCHAMBAULT

Plus en détail

ANALYSE CONJONCTURE ÉDITO SOMMAIRE

ANALYSE CONJONCTURE ÉDITO SOMMAIRE Novembre 2010 ANALYSE & Santé au travail - Étude élaborée en partenariat entre le Centre de Gestion de la fonction publique territoriale de la Charente-Maritime et Dexia Sofcap ÉDITO À l échelon national,

Plus en détail

Guide pratique du travail sur écran

Guide pratique du travail sur écran Guide pratique du travail sur écran Auteur Dr Frédérique ROSENFELD, Médecin de prévention Photographies Michel DEPARDIEU, Bureau de l'image Mise en page Vanessa GRONDIN Edition Juin 2007 Téléchargeable

Plus en détail