N 23 SOMMAIRE. Editorial P 1. DOSSIER POLE EMPLOI 2015 et les implantations P 2/3

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "N 23 SOMMAIRE. Editorial P 1. DOSSIER POLE EMPLOI 2015 et les implantations P 2/3"

Transcription

1 Pôle Emploi inaugure ses nouveaux locaux à Bellevue L E t L i g é r i e n N 23 MARS-AVRIL 2013 SOMMAIRE Editorial P 1 DOSSIER POLE EMPLOI 2015 et les implantations P 2/3 BREVES P 4 La maison à feu Mise en place des nouveaux rythmes scolaires La Loire en chiffres P 4 ZOOM SUR Le CODAF P 5 D epuis sa création en 2008, Pôle emploi a assuré ses missions dans un contexte de crise économique, qui s est notoirement accentué en 2012 puisque notre département a vu le nombre de demandeurs d emploi augmenter de plus de 12% sur les douze derniers mois (soit à fin décembre 2012). Le taux de chômage ligérien se situe désormais à 9,9 %, soit au même niveau que le taux national. Face à cette conjoncture difficile, Pôle emploi améliore en continu son offre de service afin de remplir ses missions : accueillir, informer les demandeurs d emploi, les inscrire, assurer le versement des allocations et les accompagner dans leur recherche d emploi. Les conseillers accompagnent les entreprises dans leur dépôt d offres d emploi (près de offres d emploi ont été recueillies en 2012) afin de favoriser le rapprochement entre les candidats et les employeurs. L action de Pôle emploi s inscrit dans le cadre d un projet d entreprise baptisé «Pôle emploi 2015». Nos ambitions sont à la hauteur des enjeux pour favoriser l accès et le retour à l emploi du plus grand nombre : - Faire plus pour ceux qui en ont le plus besoin, qu ils soient demandeurs d emploi ou employeurs, - Simplifier les procédures - Personnaliser la relation avec les usagers - Développer nos outils Internet, avec notamment le portail pole-emploi.fr - Renforcer les axes de collaboration sur les territoires avec nos nombreux partenaires. Dans la Loire, 457 collaborateurs en CDI répartis entre la Direction Territoriale, 11 Agences de proximité, une Agence de Services spécialisée et une Plateforme de traitement centralisé assurent au quotidien le trait d union entre les demandeurs d emploi et les entreprises. Pour être au plus près des usagers, Pôle emploi a reconfiguré et rénové ses Agences. Luc DARMAIS Directeur territorial Pôle emploi Loire

2 P rès de 4 ans après la fusion entre l ANPE et l Assedic, le parc immobilier de Pôle emploi a sensiblement évolué afin de délivrer une offre de service rénovée dans les meilleures conditions aux demandeurs d emploi et aux entreprises. Les nouvelles implantations immobilières résultent soit de déménagements soit de rénovations d anciens locaux. Elles sont en voie d achèvement puisque fin 2013, plus de 80% des opérations seront terminées. Une Agence Pôle emploi est divisée en 3 espaces, correspondant aux engagements de «Pôle emploi 2015» : un espace en libre accès permettant l accès aux différents outils mis à disposition au niveau de l accueil (bornes Internet, zone d affichage, téléphone, photocopieuse, espaces de travail ) un espace d accès restreint, accessible aux usagers accompagnés par un conseiller Pôle emploi des espaces réservés (locaux techniques et logistiques) Le référentiel immobilier de l Etablissement prévoit 27m2 par conseiller (en incluant les espaces communs), soit un peu plus de m2. Le maillage territorial doit répondre à des critères stricts, notamment quant aux bassins socio-économiques, c'est-à-dire avec une concentration d Agences plus importante sur les agglomérations, Saint-Etienne et Roanne. Concernant les zones rurales, un demandeur d emploi ne doit pas avoir plus de 30 km à parcourir pour se rendre à Pôle emploi (ou 1 heure de route). D O S S I E R Tenant compte de ces engagements, dans la Loire sont implantées : 11 agences de proximité, 1 agence de services spécialisées (Accompagnement des licenciés pour motif économique, des cadres, Pôle emploi international, accompagnement des jeunes du plan ANI, de demandeurs d emploi, Plateforme de vocation, Equipe d orientation spécialisée), 1 Plateforme pour le traitement centralisé La Direction Territoriale. Encore plus engagés à vos côtés Dans un environnement économique difficile, Pôle emploi s est affirmé depuis trois ans, comme un acteur majeur des politiques de l emploi. La convention tripartite , signée avec l Etat et l Unédic inscrit Pôle emploi dans une nouvelle phase de son développement, au service des demandeurs d emploi et des entreprises. 6 priorités stratégiques sont au cœur de Pôle emploi 2015 : 1. Faire plus pour ceux qui en ont le plus besoin 2. Agir en proximité avec nos partenaires 3. Simplifier et mettre le collectif au cœur de l organisation du travail 4. Etre plus attentif aux résultats de notre action 5. Innover pour améliorer nos services et valoriser notre expertise 6. Faire le pari de la confiance (renforcer les marges de manœuvre des manageurs et conseillers, pour leur permettre d adapter les réponses apportées aux demandeurs d emploi et aux entreprises en fonction de leurs besoins. Mieux agir avec les partenaires Parce que la territorialisation de l action est un axe essentiel, Pôle emploi s engage à mieux adapter son action aux besoins des territoires. Pour cela, Pôle emploi va renforcer des partenariats et en initier de nouveaux. L enjeu est d optimiser la coordination des actions avec l ensemble des acteurs de l emploi, de la formation er de l insertion, pour améliorer le service offert aux demandeurs d emploi et entreprises. Quelques pistes d action seront privilégiées : Pôle emploi va développer sa capacité à élaborer des diagnostics territoriaux pertinents à tous les niveaux d intervention. Ceci implique l identification des risques, des faiblesses et des opportunités sur un territoire Pôle emploi va analyser plus finement sa présence territoriale pour répondre au mieux aux besoins des territoires les plus fragiles et notamment aux zones sensibles. Deux leviers : - Rechercher avec les partenaires locaux un objectif de couverture des zones rurales enclavées par des solutions partenariales, mutualisant des équipements ou des accueils comme des relais de services publics - S appuyer sur des relais locaux et développer des partenariats opérationnels, notamment avec les collectivités locales pour apporter des réponses adaptées aux ZUS et CUCS. Pôle emploi va adapter les modalités de son offre de services en fonction des spécificités des territoires (achats de formations, accompagnement vers un retour durable à l emploi, coopération avec les services publics de l emploi transfrontaliers pour mieux placer les demandeurs d emploi, analyse des résultats de placement ) Pôle emploi va coopérer avec les partenaires, pour assurer la complémentarité des services sur le territoire. Plusieurs orientations : - Développer des partenariats avec les acteurs de l insertion et du social, pour apporter un service plus global aux demandeurs d emploi avec des difficultés autres que les difficultés professionnelles - Développer les liens entre les directions régionales de Pôle emploi et l Education nationale, les missions locales, la protection judiciaire de la jeunesse. - Elargir le domaine de coopération avec les Conseils Généraux et notamment pour les bénéficiaires du RSA - Etendre les partenariats avec les conseils régionaux au-delà des achats de formation et notamment au développement économique - Contribuer aux grands projets de développement local avec les collectivités locales, les OPCA et les branches professionnelles. 2

3 D O S S I E R POLE EMPLOI LOIRE - Coordonnées Direction Territoriale - 59 rue des Aciéries ST-ETIENNE ROANNE 14, rue de la Résistance BP ROANNE RIORGES 180, rue Clément Ader CS RIORGES MONTBRISON Z.I. de Vaure 14, avenue Louis Lépine CS MONTBRISON ANDREZIEUX-BOUTHEON Immeuble le Diamant Rond Point Colonna ANDREZIEUX-BOUTHEON ST-ETIENNE CHATEAUCREUX 84, bis cours Fauriel ST-ETIENNE CEDEX 2 ST-ETIENNE CLAPIER 18 avenue Augustin Dupré CS ST-ETIENNE CEDEX 1 ST-ETIENNE TERRASSE 14, avenue Pierre Mendès France ST-PRIEST-EN-JAREZ ST-ETIENNE BELLEVUE 29 bis, rue du Mont CS ST-ETIENNE CEDEX 2 FIRMINY 44, rue de la Tour de Varan BP FIRMINY ST-CHAMOND 1 Bis, rue du Port Sec BP ST-CHAMOND RIVE-DE-GIER 1A, cours Gambetta RIVE-DE-GIER A.2.S. Services Spécialisés de la Loire 59, rue des Aciéries - CS ST-ETIENNE cedex 1 demandeur d emploi : 3949 (Gratuit ou 0,11 par appel depuis une ligne fixe ou une box. Coût d'une communication normale depuis un mobile) employeur : 3995 (0,15 ttc/min) Horaires d'ouvertures communs à tous les Pôles Emploi : du lundi au jeudi : 8h30 16h15 et le vendredi : 8h30 12h30 3

4 1 le Les brèves... LA MAISON A FEU - un nouvel outil de formation pour les sapeurs-pompiers plateau technique de formation vient compléter l école départementale d incendie et de secours de la Loire. Cet équipement complète les outils de proximité mis en place au plus près des casernes (caissons multi-usages et caissons thermiques). Il représente le premier contact au feu pour les sapeurspompiers de la Loire. Cet outil se base sur des mises en situation au plus près de la réalité et dans un cadre sécurisé : techniques d attaque et d extinction du feu, entraînement au port de l appareil respiratoire isolant, techniques d intervention sur fuite de gaz ou fuite d eau, techniques de sauvetage, secourisme en situation, travail sur des produits chimiques A noter : ces infrastructures pédagogiques sont également ouvertes aux organismes extérieurs, Crédit photo SDIS42 entreprises, collectivités ou services de sécurité civile qui souhaitent développer leurs compétences dans ces différents domaines. L ensemble de ces équipements, corrélé avec le développement de la formation ouverte à distance, permet de proposer aux sapeurspompiers des conditions optimales d apprentissage et de perfectionnement. C est finalement, la qualité et la sécurité des secours portés aux Ligériens qui en est améliorée. Crédit photo SDIS42 2 Décret n du 24 janvier 2013 relatif à l'organisation du temps scolaire dans les écoles maternelles et élémentaires Mise en place des nouveaux rythmes scolaires Une réforme mise en œuvre dès la rentrée 2013 ou possibilité de report à la rentrée Les IEN sont à la disposition des élus et des parents. La réforme des rythmes scolaires entre en vigueur au début de l'année scolaire Toutefois, jusqu'au 31 mars 2013, les communes peuvent demander au directeur académique des services de l'éducation nationale le report de la réforme à l'année scolaire Une réforme qui place l élève au cœur de la réflexion Le présent décret prévoit la mise en place d'une semaine scolaire de 24 heures d'enseignement réparties sur 9 demi-journées afin d'alléger la journée d'enseignement. Les heures d'enseignement sont organisées les lundi, mardi, jeudi et vendredi et le mercredi matin, à raison de cinq heures trente maximum par jour et de trois heures trente maximum par demi-journée. La durée de la pause méridienne ne peut être inférieure à une heure trente. Une réforme à travailler dans la concertation Cette réforme rééquilibre le temps d enseignement avec une meilleure articulation entre le temps scolaire et le temps périscolaire Les inspecteurs de l éducation nationale sont à la disposition des élus et des parents d élèves pour la mise en place de cette nouvelle articulation. Des rencontres ont eu lieu au sein de chaque territoire avec l intersyndicale et l association des maires de France. LA LOIRE EN QUELQUES CHIFFRES... SECURITE ROUTIERE Les chiffres au 28/ Comparés à la même période de 2012 Nombre d accidents : 63 Nombre de tués : Blessés : * données non consolidées 8 73 SECURITE PUBLIQUE Les chiffres au 28/02/2013 comparés à la même période de 2012 AVIP : ,17% Atteintes aux biens : ,73% (*) L évolution de la délinquance est évaluée sur deux grands indicateurs : les AVIP (Atteintes Volontaires à l Intégrité Physique des personnes) et les atteintes aux biens. EMPLOI Nombre de demandeurs d emploi Au 28/02/2013 : *, dont : ont moins de 25 ans sont des femmes * Résultats provisoires de la catégorie A, (personnes tenues à des actes positifs de recherche et sans activité, même réduite, dans le mois). Une révision sera effectuée dans les mois suivants. Directeur de la publication : Fabienne BUCCIO, Préfète de la Loire - Comité de rédaction : Préfecture de la Loire, Services de l Etat Conception et coordination : Préfecture de la Loire - Bureau de la Communication interministérielle 4

5 Zoom sur... LE CODAF Le dispositif de lutte contre le travail illégal au niveau local Mis en place en juillet 2010, le Comité Opérationnel Départemental Anti-Fraude (CODAF) est présidé conjointement par la Préfète de Département et le Procureur de la République près du Tribunal de Grande Instance du chef-lieu de département. Ses missions Coordonner les opérations de contrôles pour réaliser le programme départemental défini au préalable Recenser et mobiliser les moyens nécessaires Assurer une bonne circulation de l information nécessaire à la mise en recouvrement des CODAF 42 cotisations sociales et fiscales Il se réunit au moins quatre fois par an en comité restreint et chaque fois qu une action l exige en «mini CODAF» Se réunit une à deux fois par an en séance plénière Dans la Loire, le secrétariat permanent est assuré par un agent de la DIRECCTE (Direction Régionale des Entreprises de la concurrence, de la consommation, du travail et de l emploi). Son fonctionnement En ce qui concerne les séances plénières, le secrétariat est assuré par les services de la DDPP avec le concours de la DIRECCTE. Le Secrétaire du CODAF prépare les réunions du comité, apporte son concours technique à l organisation des contrôles, centralise toutes les procédures de travail illégal (Gendarmerie, Police, URSSAF, etc ). Il les enregistre et assure l information du suivi judiciaire, un suivi statistique des procès-verbaux. Il veille à la transmission, aux services compétents, des informations et documents nécessaires à la mise en recouvrement. Le secrétaire centralise les «Fiches Action» du programme départemental et les adresse à la DNLF (La délégation nationale à la lutte contre la fraude). En outre, le CODAF est un cadre propice aux échanges de bonnes pratiques. Ainsi les enquêteurs peuvent utilement se rapprocher des correspondants «lutte contre la fraude» des organismes de protection sociale. Au cours du 1 er semestre de l année 2012, dans le cadre des actions coordonnées, les agents du CODAF de différentes administrations et services ont procédé à des contrôles dans les secteurs suivants : hôtels cafés restaurants dont kebabs débits de boissons fonctionnant sous forme associative chantiers du bâtiment et des travaux publics véhicules de transports sanitaires maraîchers, centres équestres marché de Roanne magasin de vente de tapis magasin éphémère 5 D autres contrôles coordonnés ont eu lieu dans les secteurs d activité préconisés par le Plan National d Action de la Lutte contre la Fraude (PNALF) élaboré par la Délégation Nationale de Lutte contre la Fraude (DNLF). Actions coordonnées au cours du 1er semestre interventions du 29/02/2012 au 23/06/ entreprises contrôlées 736 personnes contrôlées 22 procès-verbaux rédigés Les secteurs d activité sont : les HCR (Hôtels, cafés, restaurants), kébabs et associations fonctionnant en débits de boissons les chantiers du bâtiment et Travaux publics les transports sanitaires dans le domaine agricole : les serres, les pépiniéristes, les paysagistes, les maraîchers et les centres équestres les marchés les magasins éphémères et autres commerces Actions coordonnées au cours du 2ème semestre interventions communes ont été faites 382 entreprises contrôlées 864 personnes contrôlées 12 procès-verbaux rédigés pour travail illégal + 9 autres pour infractions hors TI ( ex défaut de panneau d affichage sur chantier, défaut de registre unique du personnel etc..) Les secteurs d activité sont : des HCR, restaurants et associations fonctionnant en débits de boissons, des discothèques des chantiers du bâtiment et TP et le chantier de l A89 des transports sanitaires dans le domaine agricole : des centres équestres ;de la vente de fleurs devant les cimetières des marchés une entreprise de fret des salons de coiffure des entreprises de déménagements deux sites où interviennent des entreprises de nettoyage des garages et carrosseries Ces chiffres ne tiennent pas compte des contrôles effectués hors CODAF par les différents services et administrations pour les pouvoirs qui leur sont propres.

DOSSIER DE PRESSE Contacts presse

DOSSIER DE PRESSE Contacts presse DOSSIER DE PRESSE Contacts presse : Bureau de la communication interministérielle - 02.48.67.34.36 pref-communication@cher.gouv.fr Préfecture du Cher - Place Marcel Plaisant CS 60022-18020 BOURGES Cedex

Plus en détail

C.O.D.A.F. Comité Opérationnel Départemental Anti-Fraude. 2 décembre 2014 Dossier de presse

C.O.D.A.F. Comité Opérationnel Départemental Anti-Fraude. 2 décembre 2014 Dossier de presse C.O.D.A.F. Comité Opérationnel Départemental Anti-Fraude 2 décembre 2014 Dossier de presse SOMMAIRE Le CODAF : présentation de l'organisation institutionnelle Les administrations membres du CODAF Bilan

Plus en détail

C o n s e i l L o c a l d e S é c u r i t é e t d e P r é v e n t i o n d e l a D é l i n q u a n c e V I L L E D E L Y O N

C o n s e i l L o c a l d e S é c u r i t é e t d e P r é v e n t i o n d e l a D é l i n q u a n c e V I L L E D E L Y O N C o n s e i l L o c a l d e S é c u r i t é e t d e P r é v e n t i o n d e l a D é l i n q u a n c e V I L L E D E L Y O N Assurer la complémentarité entre la prévention, la répression et la solidarité

Plus en détail

Projet. Schéma d Orientation Régional pour. la mise en œuvre des Emplois d Avenir en Aquitaine

Projet. Schéma d Orientation Régional pour. la mise en œuvre des Emplois d Avenir en Aquitaine Projet Schéma d Orientation Régional pour la mise en œuvre des Emplois d Avenir en Aquitaine Vu la Loi N 2012-1189 du 26 octobre 2012 portant création de l Emploi d Avenir Vu le Décret N 2012-1210 du 31

Plus en détail

ville de metz / éducation nationale PROJET ÉDUCATIF TERRITORIAL DE LA VILLE DE METZ

ville de metz / éducation nationale PROJET ÉDUCATIF TERRITORIAL DE LA VILLE DE METZ ville de metz / éducation nationale PROJET ÉDUCATIF TERRITORIAL DE LA VILLE DE METZ 2014 2017 Sommaire P.3 Préambule P.4 1. Le Projet Éducatif Territorial : un cadre d action pour trois ans P.4 QU EST-CE

Plus en détail

La Maison du Transport :

La Maison du Transport : La Maison du Transport : Lieu d accueil des structures de représentation et services pour les entreprises de transport routier de la Loire Un syndicat professionnel : le cœur de métier FNTR LOIRE, déclinaison

Plus en détail

Fiche d appui pour la mobilisation en faveur du déploiement des emplois d'avenir

Fiche d appui pour la mobilisation en faveur du déploiement des emplois d'avenir Fiche d appui pour la mobilisation en faveur du déploiement des emplois d'avenir Votre forte mobilisation en faveur des emplois d avenir, durant ces derniers mois, a porté ses fruits, le cap des 50 000

Plus en détail

Rencontre des Directeurs d'accueil Collectif de Mineurs

Rencontre des Directeurs d'accueil Collectif de Mineurs Association départementale des FRANCAS des Bouches du Rhône Rencontre des Directeurs d'accueil Collectif de Mineurs En partenariat avec Jeudi 6 février 2014 Centre Social Estaque Séon 323, rue Rabelais

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Lutte contre les fraudes : les résultats en Corrèze. Lundi 14 avril 2014 à 14 h 30 Préfecture de la Corrèze Salle Brune

DOSSIER DE PRESSE. Lutte contre les fraudes : les résultats en Corrèze. Lundi 14 avril 2014 à 14 h 30 Préfecture de la Corrèze Salle Brune Service départemental de communication interministérielle de la Corrèze Tulle, 14 avril 2014 DOSSIER DE PRESSE Lutte contre les fraudes : les résultats en Corrèze Lundi 14 avril 2014 à 14 h 30 Préfecture

Plus en détail

Convention cadre pour un partenariat renforcé en faveur des demandeurs d emploi 2011-2014

Convention cadre pour un partenariat renforcé en faveur des demandeurs d emploi 2011-2014 Préfet de la Région Alsace Convention cadre pour un partenariat renforcé en faveur des demandeurs d emploi 2011-2014 Entre > L Etat représenté par le Préfet de la région Alsace, Monsieur Pierre-Etienne

Plus en détail

OFFRE DE FORMATION CONTINUE 2015-2016. GROUPE D APPUI DÉPARTEMENTAL AUX PROJETS ÉDUCATIFS TERRITORIAUX (PEdT) Logo LE

OFFRE DE FORMATION CONTINUE 2015-2016. GROUPE D APPUI DÉPARTEMENTAL AUX PROJETS ÉDUCATIFS TERRITORIAUX (PEdT) Logo LE OFFRE DE FORMATION CONTINUE 205-206 GROUPE D APPUI DÉPARTEMENTAL AUX PROJETS ÉDUCATIFS TERRITORIAUX (PEdT) Logo LE SOMMAIRE THÉMATIQUE COORDINATION Le Groupe d Appui Départemental (GAD) du Gard, instance

Plus en détail

Offre de services Pôle emploi Présentation

Offre de services Pôle emploi Présentation Offre de services Pôle emploi Présentation Le plan stratégique 2012 2014 Une nouvelle convention 2012 / 2014 signée avec l Etat et l Unédic fixe àpôle emploi trois grandes priorités : La personnalisation

Plus en détail

Pole enfance jeunesse. Projet éducatif de territoire 2014-2015

Pole enfance jeunesse. Projet éducatif de territoire 2014-2015 Pole enfance jeunesse Projet éducatif de territoire 2014-2015 2 Sommaire Cadre légal de la réforme des rythmes scolaires page 3 Diagnostic page 4 à 6 Présentation de la communauté de communes Périmètre

Plus en détail

la taille des entreprises

la taille des entreprises 1 Contrat de génération : une mise en œuvre adaptée à la taille des entreprises Si le contrat de génération concerne toutes les entreprises, elles n ont pas toutes les mêmes leviers en matière d emploi,

Plus en détail

Convention-cadre nationale entre Pôle emploi et UNIFORMATION

Convention-cadre nationale entre Pôle emploi et UNIFORMATION CONVENTION Convention-cadre nationale entre Pôle emploi et UNIFORMATION POUR LE PLACEMENT, LE DEVELOPPEMENT DES COMPETENCES ET L ACCOMPAGNEMENT DES TRANSITIONS PROFESSIONNELLES DES DEMANDEURS D EMPLOI

Plus en détail

RESSORT. pour prendre de l élan ou pour rebondir. «La politique ce n est pas l art du possible, mais l art de rendre possible ce qui est nécessaire»

RESSORT. pour prendre de l élan ou pour rebondir. «La politique ce n est pas l art du possible, mais l art de rendre possible ce qui est nécessaire» Regroupement de l Enseignement Supérieur en Soutien Opérationnel à la Revitalisation du Territoire Un RESSORT pour prendre de l élan ou pour rebondir «La politique ce n est pas l art du possible, mais

Plus en détail

cycle supérieur de management de L inet master 2 management public territorial

cycle supérieur de management de L inet master 2 management public territorial cycle supérieur de management de L inet master 2 management public territorial INSTITUT NATIONAL DES ÉTUDES TERRITORIALES Conçu pour des cadres expérimentés, le cycle supérieur de management (CSM) vise

Plus en détail

La convention d application du contrat de ville de Quimper Communauté

La convention d application du contrat de ville de Quimper Communauté La convention d application du contrat de ville de Quimper Communauté 1 - RELATION AU CONTRAT CADRE Afin de préciser les actions qui seront mises en place jusqu en 2003, les partenaires du contrat de ville

Plus en détail

Contrat de plan régional de développement des formations professionnelles (CPRDFP)

Contrat de plan régional de développement des formations professionnelles (CPRDFP) 1 Contrat de plan régional de développement des formations professionnelles (CPRDFP) Document d orientation des services de l Etat et des autorités académiques en Ile de France Janvier 2011 2 Préambule

Plus en détail

APPEL A PROJETS 2015 CONVENTIONNEMENT DES ACTIONS DE FORMATION COLLECTIVE

APPEL A PROJETS 2015 CONVENTIONNEMENT DES ACTIONS DE FORMATION COLLECTIVE APPEL A PROJETS 2015 CONVENTIONNEMENT DES ACTIONS DE FORMATION COLLECTIVE 1 PREAMBULE La loi relative à la généralisation du revenu de solidarité active (RSA) confirme la place donnée au retour à l emploi

Plus en détail

Ministère des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes Ministère de la ville, de la jeunesse et des sports

Ministère des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes Ministère de la ville, de la jeunesse et des sports Ministère des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes Ministère de la ville, de la jeunesse et des sports Secrétariat général des ministères chargés des affaires sociales Personne chargée

Plus en détail

Projet Educatif du territoire de la Communauté de Communes Vièvre Lieuvin 2015/2016

Projet Educatif du territoire de la Communauté de Communes Vièvre Lieuvin 2015/2016 Projet Educatif du territoire de la Communauté de Communes Vièvre Lieuvin 2015/2016 Depuis 2006, la Communauté de Communes Vièvre Lieuvin a repris les activités de l association Vièvre Lieuvin Enfance

Plus en détail

APPRENTISSAGE. Dossier de presse juillet 2014. L APPRENTISSAGE, que d avantages

APPRENTISSAGE. Dossier de presse juillet 2014. L APPRENTISSAGE, que d avantages Dossier de presse juillet 2014 L APPRENTISSAGE, que d avantages Sommaire Introduction : l apprentissage 3 Quelques chiffres 3 Les enjeux 3 Un dispositif plus simple, plus sécurisé, mieux financé 3 1. Pourquoi

Plus en détail

CONSEIL D ETAT SECTION DU CONTENTIEUX. REQUETE ET MEMOIRE (art. L. 2131-6 alinéa 5 du code général des collectivités territoriales)

CONSEIL D ETAT SECTION DU CONTENTIEUX. REQUETE ET MEMOIRE (art. L. 2131-6 alinéa 5 du code général des collectivités territoriales) PIWNICA & MOLINIE Avocat au Conseil d'etat et à la Cour de Cassation 62 boulevard de Courcelles 75017 PARIS Tél : 01.46.22.83.77 Fax : 01.46.22.16.66 DEFERE PREFECTORAL CONSEIL D ETAT SECTION DU CONTENTIEUX

Plus en détail

PROJET EDUCATIF TERRITORIAL COMMUNE DE CANEJAN Année scolaire 2013/2014

PROJET EDUCATIF TERRITORIAL COMMUNE DE CANEJAN Année scolaire 2013/2014 PROJET EDUCATIF TERRITORIAL COMMUNE DE CANEJAN Année scolaire 2013/2014 Introduction Depuis plusieurs années, la ville de Canéjan s est fortement engagée en faveur de l éducation considérée comme un champ

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE CAMPAGNE DE COMMUNICATION POUR LA PROMOTION ET LE RECRUTEMENT DE SAPEURS-POMPIERS

DOSSIER DE PRESSE CAMPAGNE DE COMMUNICATION POUR LA PROMOTION ET LE RECRUTEMENT DE SAPEURS-POMPIERS DOSSIER DE PRESSE CAMPAGNE DE COMMUNICATION POUR LA PROMOTION ET LE RECRUTEMENT DE SAPEURS-POMPIERS Jeudi 27 août 2015 Salle du conseil d administration SDIS de la Corrèze - Tulle Contact Presse Sandrine

Plus en détail

Le fonds d amorçage 2013-2014 et 2014-2015

Le fonds d amorçage 2013-2014 et 2014-2015 Lundi Mardi Mercredi Jeudi Le fonds d amorçage 2013-2014 et 2014-2015 ADDITIF AU GUIDE PRATIQUE SUR LES NOUVEAUX RYTHMES À L ÉCOLE PRIMAIRE Vendredi GUIDE PRATIQUE LES NOUVEAUX RYTHMES À L ÉCOLE PRIMAIRE

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE CAMPAGNE DE COMMUNICATION POUR LA PROMOTION ET LE RECRUTEMENT DE SAPEURS- POMPIERS

DOSSIER DE PRESSE CAMPAGNE DE COMMUNICATION POUR LA PROMOTION ET LE RECRUTEMENT DE SAPEURS- POMPIERS DOSSIER DE PRESSE CAMPAGNE DE COMMUNICATION POUR LA PROMOTION ET LE RECRUTEMENT DE SAPEURS- POMPIERS Jeudi 27 août 2015 Salle du conseil d administration SDIS de la Corrèze - Tulle Contact Presse Sandrine

Plus en détail

Gestion urbaine de proximité

Gestion urbaine de proximité Gestion urbaine de proximité Évolution des enjeux et des pratiques d acteurs Note de cadrage Mai 2012 Ce document est le fruit d une réflexion menée par un groupe de travail partenarial, sous la conduite

Plus en détail

Les contributions. services enrichie. Etude logo Proposition 4 bis

Les contributions. services enrichie. Etude logo Proposition 4 bis Les contributions des CARIF-OREF au CPRDFP : une offre de services enrichie Etude logo Proposition 4 bis Juillet 2013 Les contributions des CARIF-OREF au CPRDFP : une offre de services enrichie En janvier

Plus en détail

Journée nationale consacrée à l insertion des bénéficiaires du rsa

Journée nationale consacrée à l insertion des bénéficiaires du rsa Journée nationale consacrée à l insertion des bénéficiaires du rsa Dossier de presse Contacts presse : Ministère des solidarités et de la cohésion sociale - 01 42 75 50 01 Assemblée des départements de

Plus en détail

Recruter un(e) apprenti(e) en Pays de la Loire

Recruter un(e) apprenti(e) en Pays de la Loire Recruter un(e) apprenti(e) en Pays de la Loire Édition 2012 Directeur de la publication : Jacques Auxiette Co-directeur de la publication : Marc Farré Rédaction : Direction de l apprentissage Conception

Plus en détail

CONVENTION CADRE DÉPARTEMENTALE POUR LE SOUTIEN À L ANIMATION DE LA VIE SOCIALE

CONVENTION CADRE DÉPARTEMENTALE POUR LE SOUTIEN À L ANIMATION DE LA VIE SOCIALE CONVENTION CADRE DÉPARTEMENTALE POUR LE SOUTIEN À L ANIMATION DE LA VIE SOCIALE Entre : Le Département de Loire-Atlantique, domicilié à l hôtel du département, 3 quai Ceineray- 44041 Nantes cedex 01, représenté

Plus en détail

PROJET EDUCATIF TERRITORIAL

PROJET EDUCATIF TERRITORIAL PROJET EDUCATIF TERRITORIAL Mairie de WAVRIN 1 Place de la République 59136 WAVRIN Tél : 03.20.58.57.57 Représentée par : Monsieur Alain BLONDEAU, Maire Madame Cécile LAMBRAY, adjointe à la vie scolaire

Plus en détail

Formation statutaire des personnels d encadrement pédagogique promotion 2015

Formation statutaire des personnels d encadrement pédagogique promotion 2015 Formation statutaire des personnels d encadrement pédagogique promotion 2015 Les 3 objectifs de la formation 1 - La construction des compétences et des capacités qui relèvent du : cœur de métier ; cadre

Plus en détail

Les Rythmes scolaires

Les Rythmes scolaires Les Rythmes scolaires 1 1. C E Q U E D I T L E D É C R E T D U 2 4 J A N V I E R 2 0 1 3 2. E T A L O R S, À S TE J A M M E - S U R - S A R T H E? Ce que dit le décret n 2013-77 du 24 janvier 2013 2 1.

Plus en détail

La réforme des rythmes à l école primaire

La réforme des rythmes à l école primaire Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi La réforme des rythmes à l école primaire Dossier de présentation LA RÉFORME DES rythmes À L ÉCOLE PRIMAIRE - janvier 2013 L essentiel sur la réforme des rythmes à l

Plus en détail

FICHE PRESSE MISE EN PLACE DE LA REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES À STRASBOURG

FICHE PRESSE MISE EN PLACE DE LA REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES À STRASBOURG Strasbourg, le 22 novembre 2013 FICHE PRESSE MISE EN PLACE DE LA REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES À STRASBOURG La Ville de Strasbourg entend mettre en place la réforme des rythmes scolaires avec le souci

Plus en détail

Direction départementale de la cohésion sociale (DDCS) Éléments de cadrage sur les politiques éducatives enfance - jeunesse

Direction départementale de la cohésion sociale (DDCS) Éléments de cadrage sur les politiques éducatives enfance - jeunesse départementale de la cohésion sociale (DDCS) Éléments de cadrage sur les politiques éducatives enfance - jeunesse Les politiques éducatives locales enfance, jeunesse Les accueils de loisirs sans hébergement

Plus en détail

CONVENTION DE PREFIGURATION DU CONTRAT LOCAL DE SANTE ENTRE. LA COMMUNE DE NIMES, LE CONSEIL GENERAL DU GARD et L AGENCE REGIONALE DE SANTE

CONVENTION DE PREFIGURATION DU CONTRAT LOCAL DE SANTE ENTRE. LA COMMUNE DE NIMES, LE CONSEIL GENERAL DU GARD et L AGENCE REGIONALE DE SANTE CONVENTION DE PREFIGURATION DU CONTRAT LOCAL DE SANTE ENTRE LA COMMUNE DE NIMES, LE CONSEIL GENERAL DU GARD et L AGENCE REGIONALE DE SANTE ENTRE La Commune de NIMES, Place de l Hôtel de Ville, 30033 NIMES

Plus en détail

LE CATALOGUE 2016 DES FORMATIONS TRANSVERSES FRAUDES AUX FINANCES PUBLIQUES

LE CATALOGUE 2016 DES FORMATIONS TRANSVERSES FRAUDES AUX FINANCES PUBLIQUES LE CATALOGUE 2016 DES FORMATIONS TRANSVERSES FRAUDES AUX FINANCES PUBLIQUES Le catalogue 2016 2 Le catalogue 2016 Le résultat d un travail collectif piloté par la DNLF (CRF Auvergne, DCPAF, DGEF, DNRFP-douane,

Plus en détail

La plateforme de propositions de la FNASEPH. Mercredi 25 janvier 2012 Université de Paris Dauphine

La plateforme de propositions de la FNASEPH. Mercredi 25 janvier 2012 Université de Paris Dauphine La plateforme de propositions de la FNASEPH Le Grenelle de la formation et de l accès à la vie sociale des Jeunes Handicapés Mercredi 25 janvier 2012 Université de Paris Dauphine De la scolarisation aux

Plus en détail

La lettre de l Ét@t en Dordogne

La lettre de l Ét@t en Dordogne N 1 - Janvier - Février 2013 La lettre de l Ét@t en Dordogne LE DOSSIER DU MOIS LE BILAN DE LA DELINQUANCE 2012 Sommaire L'éditorial Je vous présente le premier numéro de l année 2013 de la lettre des

Plus en détail

LA MODERNISATION DU MINISTERE DE L ECOLOGIE, DE L ENERGIE, DU DEVELOPPEMENT DURABLE ET DE L AMENAGEMENT DU TERRITOIRE (MEEDDAT)

LA MODERNISATION DU MINISTERE DE L ECOLOGIE, DE L ENERGIE, DU DEVELOPPEMENT DURABLE ET DE L AMENAGEMENT DU TERRITOIRE (MEEDDAT) Partie I. Décisions du CMPP du 4 avril 2008 Page 1 sur 5 LA MODERNISATION DU MINISTERE DE L ECOLOGIE, DE L ENERGIE, DU DEVELOPPEMENT DURABLE ET DE L AMENAGEMENT DU TERRITOIRE () Quelles sont les missions

Plus en détail

Guide pratique du Maire en Vaucluse

Guide pratique du Maire en Vaucluse Guide pratique du Maire en Vaucluse Avril 2014 Avignon, le 30 avril 2014 Au lendemain des élections municipales, j ai souhaité remettre à tous les maires, et particulièrement aux nouveaux élus, ce guide

Plus en détail

Règlement Intérieur des Services de Restauration Scolaire et d Accueil Périscolaire de la Ville de Jarvillela-Malgrange

Règlement Intérieur des Services de Restauration Scolaire et d Accueil Périscolaire de la Ville de Jarvillela-Malgrange Accusé de réception - Ministère de l'intérieur 054-215402744-20140619-N6-19-06-2014-DE Accusé certifié exécutoire Réception par le préfet : 26/06/2014 Règlement Intérieur des Services de Restauration Scolaire

Plus en détail

Appel à projets 2015 relatif aux maisons et pôles de santé

Appel à projets 2015 relatif aux maisons et pôles de santé PRÉFET DE LA RÉGION POITOU-CHARENTES Appel à projets 2015 relatif aux maisons et pôles de santé Le présent document précise les modalités de réponse à l appel à projets 2015 sur les maisons et pôles de

Plus en détail

LE GUIDE DE GESTION DE LA PREVENTION

LE GUIDE DE GESTION DE LA PREVENTION LE GUIDE DE GESTION DE LA PREVENTION 2011 SOMMAIRE INTRODUCTION... 3 1. LES MISSIONS... 3 1.1. La prévention contre les risques d incendie et de panique dans les ERP et IGH... 3 1.1.1 Un contexte règlementaire...

Plus en détail

Délégation interministérielle à la famille

Délégation interministérielle à la famille Délégation interministérielle à la famille Circulaire Interministérielle DIF/DGAS/DGS/DGESCO/ DGER/DGEFP No 2006-556 du 22 décembre 2006 relative à la mise en place de plates-formes de formation aux métiers

Plus en détail

La Région, c est votre espace!

La Région, c est votre espace! La Région, c est votre espace! Jacques Auxiette inaugure l Espace Régional du Mans Jeudi 25 janvier 2007 Communiqué de presse L Espace Régional du Mans en bref Plaquette «La Région c est votre Espace!»

Plus en détail

Résultats de l enquête sur les TAP en Maine et Loire

Résultats de l enquête sur les TAP en Maine et Loire 2014 Résultats de l enquête sur les TAP en Maine et Loire Enquête organisée par l AMF 49 et la ville d Avrillé auprès des du département de Maine et Loire Décembre 2014 1 Résultats de l enquête sur les

Plus en détail

LES PREMIÈRES ÉTAPES DU PACTE DE RESPONSABILITÉ ET DE SOLIDARITÉ EN SEINE-SAINT-DENIS

LES PREMIÈRES ÉTAPES DU PACTE DE RESPONSABILITÉ ET DE SOLIDARITÉ EN SEINE-SAINT-DENIS LES PREMIÈRES ÉTAPES DU PACTE DE RESPONSABILITÉ ET DE SOLIDARITÉ EN SEINE-SAINT-DENIS Edition 2014 SOMMAIRE Editorial de Monsieur le préfet. 1 Le pacte est au service des entreprises et des ménages 2-3

Plus en détail

La lutte contre les CAMBRIOLAGES dans la Loire

La lutte contre les CAMBRIOLAGES dans la Loire La lutte contre les CAMBRIOLAGES dans la Loire LES SERVICES DE L ETAT SE MOBILISENT POUR LUTTER CONTRE LES CAMBRIOLAGES DANS LA LOIRE our ceux qui en sont victimes, un cambriolage est un vrai traumatisme

Plus en détail

REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES À STRASBOURG : RESULTATS DE LA CONSULTATION

REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES À STRASBOURG : RESULTATS DE LA CONSULTATION Strasbourg, le 20 décembre 2013 REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES À STRASBOURG : RESULTATS DE LA CONSULTATION La Ville de Strasbourg entend mettre en place la réforme des rythmes scolaires avec le souci de

Plus en détail

APPEL A CANDIDATURES REFERENCEMENT PRESTATAIRES POUR L APPUI CONSEIL CONTRAT DE GENERATION. Présentation

APPEL A CANDIDATURES REFERENCEMENT PRESTATAIRES POUR L APPUI CONSEIL CONTRAT DE GENERATION. Présentation APPEL A CANDIDATURES REFERENCEMENT PRESTATAIRES POUR L APPUI CONSEIL CONTRAT DE GENERATION Présentation Date limite de remise des candidatures : Le 04/02/2014 CCI Franche-Comté. Appel à candidatures référencement

Plus en détail

Réunion des. Observatoires des métiers. Présentation du projet de loi relatif à la formation professionnelle, à l emploi et à la démocratie sociale

Réunion des. Observatoires des métiers. Présentation du projet de loi relatif à la formation professionnelle, à l emploi et à la démocratie sociale Réunion des Observatoires des métiers Présentation du projet de loi relatif à la formation professionnelle, à l emploi et à la démocratie sociale Contexte d élaboration du projet de loi Projet de loi Groupe

Plus en détail

CONSEIL DEPARTEMENTAL DE LA VIENNE

CONSEIL DEPARTEMENTAL DE LA VIENNE CONSEIL DEPARTEMENTAL DE LA VIENNE REUNION DU CONSEIL DEPARTEMENTAL DU 25 SEPTEMBRE 2015 DM 2 COMMISSION DE L'EMPLOI, DE L'INSERTION ET DES POLES ECONOMIQUES Direction Générale Adjointe des Solidarités

Plus en détail

Réunion du Conseil national des services publics du 9 juillet 2015 Présentation des propositions issues de la concertation

Réunion du Conseil national des services publics du 9 juillet 2015 Présentation des propositions issues de la concertation PR EM I ER M I N IST R E SECRÉTARIAT D'ÉTAT CHARGÉ DE LA RÉFORME DE L'ÉTAT ET DE LA SIMPLIFICATION Réunion du Conseil national des services publics du 9 juillet 2015 Présentation des propositions issues

Plus en détail

SANTE ET SECURITE DANS LES ETABLISSEMENTS SCOLAIRES DU 1 er DEGRE

SANTE ET SECURITE DANS LES ETABLISSEMENTS SCOLAIRES DU 1 er DEGRE Santé Sécurité au Travail Inspecteur Santé Sécurité au Travail Conseillers de prévention départementaux Assistants de prévention de circonscription SANTE ET SECURITE DANS LES ETABLISSEMENTS SCOLAIRES DU

Plus en détail

STATUTS DE LA COMMUNAUTE DE COMMUNES DE LA REGION DE BLAIN

STATUTS DE LA COMMUNAUTE DE COMMUNES DE LA REGION DE BLAIN 21/05/2015 STATUTS DE LA COMMUNAUTE DE COMMUNES DE LA REGION DE BLAIN Blain, Bouvron, La Chevallerais, Le Gâvre Conseil Communautaire du 22 octobre 2014 Arrêté préfectoral du 21 mai 2015 Application au

Plus en détail

07/06/2013. Réunion d information du 4 juin 2013

07/06/2013. Réunion d information du 4 juin 2013 Réunion d information du 4 juin 2013 1 Le philosophie du projet DES ATELIERS PÉRISCOLAIRES AUX TAP 07/06/2013 Présentation Mairie de Servon-sur-Vilaine 2 2 UN NOUVEAU CADRE LÉGAL o La loi d orientation

Plus en détail

Processus d élaboration du contrat de ville et calendrier

Processus d élaboration du contrat de ville et calendrier Processus d élaboration du contrat de ville et calendrier Travail préparatoire interne à l État : Mise en place de l équipe interministérielle Constitution du point de vue de l État sur la situation des

Plus en détail

Signature du Contrat Enfance Jeunesse. Départemental. Dossier de presse

Signature du Contrat Enfance Jeunesse. Départemental. Dossier de presse M e r c r e d i 1 e r O c t o b r e 2 0 1 4 Dossier de presse Signature du Contrat Enfance Jeunesse Départemental par Solange BERLIER, Vice- Présidente du Conseil général, chargée de la petite enfance,

Plus en détail

BPJEPS Spécialité Loisirs Tous Publics. Du 3 novembre 2014 au 15 décembre 2015. Avignon. Marseille BPJEPS. Loisirs Tous Publics

BPJEPS Spécialité Loisirs Tous Publics. Du 3 novembre 2014 au 15 décembre 2015. Avignon. Marseille BPJEPS. Loisirs Tous Publics Spécialité Loisirs Tous Publics Du 3 novembre 2014 au 15 décembre 2015 Avignon Marseille Loisirs Tous Publics Les métiers de l animation Depuis plus de vingt ans, nous formons les professionnels de l animation

Plus en détail

CONSTRUIRE DES DYNAMIQUES TERRITORIALES FAVORABLES A LA SANTE Quels acteurs? Quelles actions? Quelles articulations? Quelles évaluations?

CONSTRUIRE DES DYNAMIQUES TERRITORIALES FAVORABLES A LA SANTE Quels acteurs? Quelles actions? Quelles articulations? Quelles évaluations? APPEL A COMMUNICATIONS 7 ème édition Rencontres territoriales de la santé publique CONSTRUIRE DES DYNAMIQUES TERRITORIALES FAVORABLES A LA SANTE Quels acteurs? Quelles actions? Quelles articulations? Quelles

Plus en détail

COMMUNAUTE URBAINE DU GRAND NANCY

COMMUNAUTE URBAINE DU GRAND NANCY COMMUNAUTE URBAINE DU GRAND NANCY Plateforme mobilité Transport et qualité de service Ce projet se construit autour de cinq dispositifs : le dispositif mobilité «IMAGINE» qui propose une plateforme mobilité,

Plus en détail

ORIENTATIONS DES ACTIONS SOCIO-EDUCATIVES DU CEL 2011-2012

ORIENTATIONS DES ACTIONS SOCIO-EDUCATIVES DU CEL 2011-2012 Document créé le 22/02/2011 Direction de l Education RHONE ORIENTATIONS DES ACTIONS SOCIO-EDUCATIVES DU CEL 2011-2012 En proposant aux collectivités territoriales de négocier et de signer les Contrats

Plus en détail

LA POLITIQUE NUMERIQUE

LA POLITIQUE NUMERIQUE N 14 Infos Thématiques LA POLITIQUE NUMERIQUE Face à la révolution numérique, qui bouleverse l économie mais aussi la société et le quotidien des Français, le gouvernement a engagé depuis 18 mois une action

Plus en détail

PRESENTATION DU COMITÉ OPÉRATIONNEL DÉPARTEMENTAL DE LUTTE CONTRE LA FRAUDE (CODAF)

PRESENTATION DU COMITÉ OPÉRATIONNEL DÉPARTEMENTAL DE LUTTE CONTRE LA FRAUDE (CODAF) PRESENTATION DU COMITÉ OPÉRATIONNEL DÉPARTEMENTAL DE LUTTE CONTRE LA FRAUDE (CODAF) Les CODAF ont été institués dans les départements en 2010 afin de rassembler l'ensemble des services luttant contre les

Plus en détail

Séminaire éducation Focus Rythmes scolaires Compte-rendu 11 mars 2014

Séminaire éducation Focus Rythmes scolaires Compte-rendu 11 mars 2014 Séminaire éducation Focus Rythmes scolaires Compte-rendu 11 mars 2014 OUVERTURE DU SEMINAIRE : Bernard Amsalem, Vice-président du CNOSF Etat de l avancée des travaux depuis le dernier séminaire Rappel

Plus en détail

NOTE DE CADRAGE POUR LA MISE EN ŒUVRE DU PROGRAMME «REUSSITE EDUCATIVE»

NOTE DE CADRAGE POUR LA MISE EN ŒUVRE DU PROGRAMME «REUSSITE EDUCATIVE» NOTE DE CADRAGE POUR LA MISE EN ŒUVRE DU PROGRAMME «REUSSITE EDUCATIVE» 1. PRESENTATION DU PROGRAMME «REUSSITE EDUCATIVE» 1.1 Les objectifs généraux Notre République doit permettre la réussite éducative

Plus en détail

de la Formation Professionnelle A Evry, le 04/12/2009

de la Formation Professionnelle A Evry, le 04/12/2009 La Réforme R de la Formation Professionnelle A Evry, le 04/12/2009 REFORME DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE : ANI du 7 janvier 2009 et projet de loi relatif à l orientation et à la formation professionnelle

Plus en détail

CENTRE DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE. Le partage de solutions

CENTRE DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE. Le partage de solutions CENTRE DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE Le partage de solutions RH Partageons nos solutions RH... Dans chaque collectivité, la collaboration active entre élus et personnels est la clé de

Plus en détail

Les temps éducatifs de l enfant

Les temps éducatifs de l enfant CHAPITRE VII : l éducation, les loisirs, les activités récréatives et culturelles (articles 12, 28 29 et 31 de la CIDE) État des lieux, analyse de la situation et préconisations Les temps éducatifs de

Plus en détail

PROJET DE CHARTE DEONTOLOGIQUE DE LA VIDEOSURVEILLANCE

PROJET DE CHARTE DEONTOLOGIQUE DE LA VIDEOSURVEILLANCE Hôtel de Ville 10 place Victor Hassebroucq BP 80479 59208 Tourcoing Cedex Tél. : 03 20 23 37 00 Fax : 03 20 23 37 99 Direction de la Concertation, Tranquillité Habitants et Prévention 16 rue Paul Doumer

Plus en détail

Réunion publique sur la réforme des rythmes scolaires. Commune de Four. Jeudi 16 mai 2013 à 20h

Réunion publique sur la réforme des rythmes scolaires. Commune de Four. Jeudi 16 mai 2013 à 20h Réunion publique sur la réforme des rythmes scolaires Commune de Four Jeudi 16 mai 2013 à 20h Réforme des rythmes scolaires Une réforme qui s'impose à nous Reportée à la rentrée de septembre 2014 mais

Plus en détail

Programmation 2014 Appel à projets pour le Plan Local pour l Insertion et l Emploi Grand Tarbes et Lourdes

Programmation 2014 Appel à projets pour le Plan Local pour l Insertion et l Emploi Grand Tarbes et Lourdes Programmation 2014 Appel à projets pour le Plan Local pour l Insertion et l Emploi Grand Tarbes et Lourdes Note de cadrage Dans le cadre de la construction de la programmation européenne 2014-2020, l année

Plus en détail

LA DÉCLARATION SOCIALE NOMINATIVE

LA DÉCLARATION SOCIALE NOMINATIVE DOSSIER DE PRESSE LA DÉCLARATION SOCIALE NOMINATIVE mars 2014 CONTACTS PRESSE GIP-MDS / net-entreprises.fr Alexandre Azar 01 58 10 47 28 alexandre.azar@gip-mds.fr Agence Wellcom Alexia Diez-Soto & Gaël

Plus en détail

Préambule de la Convention d objectifs et de gestion de la CNAV 2014-2017

Préambule de la Convention d objectifs et de gestion de la CNAV 2014-2017 Préambule de la Convention d objectifs et de gestion de la CNAV 2014-2017 Faciliter l accès et la compréhension du système de retraite aux assurés : il s agit d une exigence de service public. Depuis désormais

Plus en détail

Janvier 2012. Perspectives

Janvier 2012. Perspectives Janvier 2012 Perspectives La convention tripartite 2012-2014 2 CONVENTION PLURIANNUELLE entre l État, l Unédic et Pôle emploi Entre : L État représenté par le ministre du travail, de l emploi et de la

Plus en détail

Rentrée TIL et inauguration du site www.covoiturage-loire.fr

Rentrée TIL et inauguration du site www.covoiturage-loire.fr dossier de presse l u n d i 1 5 s e p t e m b r e 2 0 1 4 Rentrée TIL et inauguration du site www.covoiturage-loire.fr par Bernard BONNE, Président du Conseil général de la Loire Hervé REYNAUD, vice-président

Plus en détail

!uide pratique de l exercice de la profession d assistant maternel en dehors du domicile

!uide pratique de l exercice de la profession d assistant maternel en dehors du domicile !ans le cadre de la politique de diversification des modes d accueil de la petite enfance, un(e) assistant(e) maternel(le) peut dorénavant accueillir des mineurs dans un local tiers en dehors de son domicile

Plus en détail

SIGNATURE DU PROTOCOLE D AIDE À LA RENOVATION THERMIQUE DES LOGEMENTS PRIVÉS

SIGNATURE DU PROTOCOLE D AIDE À LA RENOVATION THERMIQUE DES LOGEMENTS PRIVÉS SIGNATURE DU PROTOCOLE D AIDE À LA RENOVATION THERMIQUE DES LOGEMENTS PRIVÉS Entre Valérie LÉTARD, Secrétaire d Etat auprès du Ministre de l Ecologie, de l Energie, du Développement Durable et de la Mer,

Plus en détail

LA POLITIQUE DE FORMATION EN APPUI AU DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE EN REGION NORD PAS DE CALAIS

LA POLITIQUE DE FORMATION EN APPUI AU DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE EN REGION NORD PAS DE CALAIS LA POLITIQUE DE FORMATION EN APPUI AU DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE EN REGION NORD PAS DE CALAIS LA POLITIQUE de la FORMATION PROFESSIONNELLE et de l EDUCATION PERMANENTE S INSCRIT DANS LE CADRE DU DROIT A

Plus en détail

PROJET EDUCATIF TERRITORIAL COMMUNE DE CHAULGNES Année scolaire 2014/2015

PROJET EDUCATIF TERRITORIAL COMMUNE DE CHAULGNES Année scolaire 2014/2015 PROJET EDUCATIF TERRITORIAL COMMUNE DE CHAULGNES Année scolaire 2014/2015 Introduction Depuis plusieurs années, CHAULGNES s est fortement engagée en faveur de la jeunesse considérée comme un champ d action

Plus en détail

Convention cadre pour le Développement de la médiation sociale en Région Nord Pas de Calais pour 2013 2015

Convention cadre pour le Développement de la médiation sociale en Région Nord Pas de Calais pour 2013 2015 Convention cadre pour le Développement de la médiation sociale en Région Nord Pas de Calais pour 2013 2015 Entre L Etat, Représenté par le Préfet de région Et Le Conseil régional Nord-Pas de Calais Représenté

Plus en détail

des délégués { { { Les délégués du personnel

des délégués { { { Les délégués du personnel doit être remis par l employeur aux délégués du personnel dans les six mois suivant la fin de l exercice examiné. l) Refus et report de divers congés En l absence de comité d entreprise, l employeur ne

Plus en détail

15/12/2010 APRE Désignation de l aide Critères d éligibilité Plafonds Observations Justificatif à produire LOGEMENT

15/12/2010 APRE Désignation de l aide Critères d éligibilité Plafonds Observations Justificatif à produire LOGEMENT APRE LOGEMENT -Aides au déménagement d une durée minimum de 6 mois à temps plein, - 1500 euros pour les DE non éligibles à l aide de Pôle Emploi. - Aides à l entrée dans les lieux : abonnements aux énergies,

Plus en détail

LE PACTE NATIONAL POUR LA CROISSANCE, LA COMPETITIVITE ET L EMPLOI

LE PACTE NATIONAL POUR LA CROISSANCE, LA COMPETITIVITE ET L EMPLOI LE PACTE NATIONAL POUR LA CROISSANCE, LA COMPETITIVITE ET L EMPLOI L engagement du gouvernement est total en matière d amélioration de la compétitivité des entreprises et de l emploi. Le Pacte de croissance

Plus en détail

Référentiel national des internats : «L internat de la réussite pour tous»

Référentiel national des internats : «L internat de la réussite pour tous» Référentiel national des internats : «L internat de la réussite pour tous» 1. L internat : la réussite pour tous 2. Un recrutement des internes répondant aux orientations nationales 3. Un projet pédagogique

Plus en détail

Session spéciale Réforme territoriale

Session spéciale Réforme territoriale Session spéciale Réforme territoriale Historique des textes relatifs à l organisation territoriale Lois Mauroy/Deferre de 1981 à 1983 Loi du 6 février 1992 relative à l administration territoriale de la

Plus en détail

Séminaire du CEDIS 30 juin 2013

Séminaire du CEDIS 30 juin 2013 Séminaire du CEDIS 30 juin 2013 Intervention Atelier 3 : De la sécurité publique à la tranquillité publique : vers une évolution des politiques de prévention et de lutte contre la délinquance Objectifs

Plus en détail

CONVENTION. Désireux de parvenir à des modalités de fonctionnement satisfaisant les deux parties, dans le respect de leur rôle respectif,

CONVENTION. Désireux de parvenir à des modalités de fonctionnement satisfaisant les deux parties, dans le respect de leur rôle respectif, VILLE DE MORZINE INSPECTION EDUCATION NATIONALE EVIAN CONVENTION relative à la mise à la disposition des écoles publiques par la Ville de MORZINE d équipements et de prestations en personnels pour des

Plus en détail

CONTRAT EDUCATIF LOCAL

CONTRAT EDUCATIF LOCAL CONTRAT EDUCATIF LOCAL Année 2002-2003 CANDIDATURE ET PROJET D ACTIONS SUR LES TEMPS PERI ET EXTRA-SCOLAIRES sur la commune ou le groupement de communes de... Ce dossier comprend : Page 2 : Page 3 : Page

Plus en détail

PAYS DE LA LOIRE SOLIDAIRE

PAYS DE LA LOIRE SOLIDAIRE Fonds Régional d Investissement Solidaire PAYS DE LA LOIRE SOLIDAIRE Comité de Pilotage Expertise Financements 24 juin 2009 Conseils FONDES PAYS DE LA LOIRE Un réseau national o Une tête de réseau : France

Plus en détail

LES SERVICES A LA PERSONNE EN ARTOIS COMM.

LES SERVICES A LA PERSONNE EN ARTOIS COMM. LES SERVICES A LA PERSONNE EN ARTOIS COMM. Direction du Développement Economique et Emploi Artois Comm. Le 4 juin 2010 ARTOIS COMM. PRESENTATION D ARTOIS COMM. LES CARACTERISTIQUES DU TERRITOIRE : La Communauté

Plus en détail

COMPTE RENDU DU 18 MARS 2013

COMPTE RENDU DU 18 MARS 2013 COMPTE RENDU DU 18 MARS 2013 Présents : M. PIZY, Mme LEROUX, M. JOURDAIN, Mmes LE FUR, HOORELBEKE, BOULOUARD, Mrs de PESQUIDOUX - COLLET, GUERIN. Excusés : Pouvoir : Absent : Mrs DURIEUX de PESQUIDOUX

Plus en détail

Lannion-Trégor Communauté Projet de territoire 2015-2020 1 Concertation publique Rapport de présentation (le 13/04/2015)

Lannion-Trégor Communauté Projet de territoire 2015-2020 1 Concertation publique Rapport de présentation (le 13/04/2015) Lannion-Trégor Communauté Projet de territoire 2015-2020 1 1. Présentation de Lannion-Trégor Communauté : Après le regroupement de Lannion-Trégor Agglomération et la commune de Perros- Guirec, avec la

Plus en détail

Un nouvel État territorial

Un nouvel État territorial La réforme de l administration territoriale de l État 1 / 7 Un nouvel État territorial L organisation territoriale de l État en France est caractérisée par : une architecture historique calée sur les départements

Plus en détail

PROTOCOLE DE PARTENARIAT. Tremplin pour l emploi des bénéficiaires du RMI

PROTOCOLE DE PARTENARIAT. Tremplin pour l emploi des bénéficiaires du RMI PROTOCOLE DE PARTENARIAT Tremplin pour l emploi des bénéficiaires du RMI ----------------------------------------------------- ENTRE La Région des Pays de la Loire - Hôtel de la Région 1 Rue de la Loire

Plus en détail