21 ème siècle? Bruno Bensasson Directeur de la stratégie et du développement durable GDF Suez 12/10/2011

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "21 ème siècle? Bruno Bensasson Directeur de la stratégie et du développement durable GDF Suez 12/10/2011"

Transcription

1 Le gaz naturel, énergie du 21 ème siècle? Bruno Bensasson Directeur de la stratégie et du développement durable GDF Suez 12/10/2011

2 Le gaz naturel, énergie du 21ème siècle? Une offre de gaz de plus en plus abondante L émergence des gaz non conventionnels Une part croissante du GNL dans les échanges Une structure de marché essentiellement régionale Une dynamique de demande soutenue, mais contrastée selon les régions Une demande de gaz de plus en plus forte Une part de gaz dans la demande future qui varie peu selon les scenarios Une dynamique de demande toutefois contrastée selon les régions Les atouts du gaz dans le mix européen Compétitivité Lutte contre le changement climatique Sécurité d approvisionnement, qui passe par la diversité Incertitudes pesant sur le développement du gaz dans le mix européen Un prix du CO 2 incompatible avec les objectifs de lutte contre le changement climatique Gaz non conventionnels Gas target model Conclusion 2

3 Une offre de gaz de plus en plus abondante (1/2): l émergence des gaz non conventionnels 10 North America Europe Former Soviet Union South America Middle East & Africa Asia Pacific Tight Shale Conventional gas CBM NB Gaz conventionnel : réserves prouvées Gaz non conventionnel : ressources Les gaz non conventionnels doublent a minima les réserves gazières mondiales Sources: BP Statistical Review of World Energy 2011 for World reserves; Kawata & Fujita, GDF SUEZ Global gas & LNG, and EIA/Advanced Resources International for unconventional gas resources 3

4 Une offre de gaz de plus en plus abondante (2/2): part croissante du GNL dans les échanges Source : BP Statistical Review, 2011 GNL = 8 % de l approvisionnement en gaz et 27 % des échanges mondiaux D importantes capacités de liquéfaction mises en production à partir de 2009, en particulier au Qatar 4

5 Une structure de marché essentiellement régionale Royaume Uni et Pays Bas Modèle de marché liquide Marché de référence : TTF (Pays Bas) GB:prix G.B: de marché NBP gas to gas E.U Canada Marché liquide Europe du Sud Ouest Logique de concurrence gas to gas Marché avec une part importante Marché de référence Henry Hub d indexation pétrole Japon Corée du Sud Taïwan Logique importateur (transfert des coûts vers le client) Indexation pétrole très majoritaire Marchés avec prix majoritairement indexés pétrole Amérique du Sud Entrant le plus récent sur le marché du GNL En concurrence avec les autres énergies Chine IndeI d Production d électricité en base Gaz naturel en concurrence avec le naphtha, le pétrole et surtout le charbon Marchés gaz liquides Source : GDF SUEZ Source : GDF SUEZ,

6 Le gaz naturel, énergie du 21ème siècle? Une offre de gaz de plus en plus abondante L émergence des gaz non conventionnels Une part croissante du GNL dans les échanges Une structure de marché essentiellement régionale Une dynamique de demande soutenue, mais contrastée selon les régions Une demande de gaz de plus en plus forte Une part de gaz dans la demande future qui varie peu selon les scenarios Une dynamique de demande toutefois contrastée selon les régions Les atouts du gaz dans le mix européen Compétitivité Lutte contre le changement climatique La sécurité d approvisionnement, qui passe par la diversité Incertitudes pesant sur le développement du gaz dans le mix européen Un prix du CO 2 incompatible avec les objectifs de lutte contre le changement climatique Gaz non conventionnels Gas target model Conclusion 6

7 Une demande en gaz de plus en plus forte Mbep Demande mondiale par type d énergie Pétrole Charbon Gaz +0.5%/an +0.6 %/an +1.4 %/an Biomasse +1.7 %/an Nucléaire Autres ENR Hydro +2.2 %/an +7.9 %/an +2.0 %/an Source: IEA WEO 2010 Evolution soutenue de la consommation de gaz depuis les années 70 Pour la période , l AIE anticipe une croissance de la demande en gaz de 1.4%/ an en moyenne (Croissance globale de 44 %) 7

8 Une part du gaz dans la demande future qui varie peu selon les scénarios Part des différentes sources d énergie dans la demande primaire, selon les scénarios Charbon Pétrole Gaz Nucléaire Hydro Biomasse Autres ENR Source: IEA WEO 2010 L AIE évalue la part du gaz dans la demande d primaire i en énergie à % en 2035 (22 % en 2008), quelles que soient les hypothèses retenues concernant les politiques de lutte contre le changement climatique, des plus ambitieuses (scénario 450) aux moins ambitieuses (scénario «Current policies») 8

9 Une dynamique de demande toutefois contrastée selon les régions Vers un âge d or du gaz en Chine? 12 ème plan quinquennal chinois: objectifs ambitieux de maîtrise des émissions de CO2, qui passent notamment par une part accrue du gaz et des énergies renouvelables dans le mix Objectif de 8,3% de gaz dans la demande primaire d énergie en 2015 (niveau 2008 : 3,8%) En Amérique du Nord, une demande en gaz portée par le secteur industriel et le secteur de production d électricité L Europe à la croisée des chemins L Europe s est fixé des objectifs ambitieux en termes de lutte contre le changement climatique («3 x 20») Le gaz, en tant que meilleur compromis compétitivité économique/ lutte contre le changement climatique/ sécurité d approvisionnement, peut ainsi jouer un rôle clé pour différents usages (chauffage, électricité en semi base complémentaire aux ENR voire électricité enbase pour les pays ni nucléaire ni charbon) Toutefois il subsiste une grande incertitude pour le développement du gaz, liée en particulier au fait que : Le prix du CO2 reste faible La structuration t ti du marché (Gas targettmodel) dl) est en devenir L exploitation des gaz non conventionnels est en débat 9

10 Le gaz naturel, énergie du 21ème siècle? Une offre de gaz de plus en plus abondante L émergence des gaz non conventionnels Une part croissante du GNL dans les échanges Une structure de marché essentiellement régionale Une dynamique de demande soutenue, mais contrastée selon les régions Une demande de gaz de plus en plus forte Une part de gaz dans la demande future qui varie peu selon les scenarios Une dynamique de demande toutefois contrastée selon les régions Les atouts du gaz dans le mix européen Compétitivité Lutte contre le changement climatique La sécurité d approvisionnement, qui passe par la diversité Incertitudes pesant sur le développement du gaz dans le mix européen Un prix du CO 2 incompatible avec les objectifs de lutte contre le changement climatique Gaz non conventionnels Gas target model Conclusion 10

11 Atouts du gaz dans le mix énergétique: compétitivité Fourchettes des LCOE en Europe pour les centrales nucléaires, à charbon et à gaz et les parcs éoliens terrestres Taux d actualisation de 5 % Taux d actualisation de 10 % Source IEA/ AEN 11

12 g CO 2 / kwh g CO 2 / kwh primaire 450 Atouts du gaz dans le mix énergétique: lutte contre le changement climatique Contenu CO2 des combustibles courants Charbon Fioul lourd Fioul domestique / Gazole Essence (ARS, SP95, SP98) Les contenus CO2 sont évalués en analyse du cycle de vie (ACV) afin de prendre en compte les émissions de l utilisation de l énergie mais également les émissions dues aux chaines d approvisionnement et de transformation énergétiques (production, transport, distribution jusqu aux consommateurs...) GPL Gaz naturel Bois-énergie g CO 2 / kwh électrique Source ADEME UIOM (unité d incinération d ordures ménagères): les émissions varient selon la composition des déchets, et les conventions retenues (prise en compte ou non du CO 2 résultant de la combustion de carbone provenant de biomasse) Cogénération gaz: les émissions varient selon les techniques (turbines ou moteurs) et les rendements Emission de CO2 des centrales électriques 12

13 Atouts du gaz dans le mix énergétique: la sécurité d approvisionnement passe par la diversité Exemple : GDF SUEZ, une stratégie de diversification face aux défis de la sécurité d approvisionnement Répartition des approvisionnements long terme GDF SUEZ en : Algérie 1967 : Pays Bas 1975 : Russie Non spécifié ( 2) 19% Autres 3% Norvège 21% 1,198 TWh (1) 1977: Norvège COURT TERME et PPA 1998 : Nigéria 1999 : Trinidad T 2004 : Libye 2005 : Egypte 2009 : Yemen Yemen 3% Libye 3% UK 2% Egypte 6% Trinidad &Tobago 5% Russie 14% Algérie 13 % Pays Bas 11% PRODUCTION E&P CONTRATS LONG TERME A DES TIERS Autres Bilan de gaz GDF SUEZ en TWh, fin 2010 (1) Données fondées sur une méthode du Groupe (2) Achats auprès de fournisseurs de gaz ; origine non spécifiée 13

14 Le gaz naturel, énergie du 21ème siècle? Une offre de gaz de plus en plus abondante L émergence des gaz non conventionnels Une part croissante du GNL dans les échanges Une structure de marché essentiellement régionale Une dynamique de demande soutenue, mais contrastée selon les régions Une demande de gaz de plus en plus forte Une part de gaz dans la demande future qui varie peu selon les scenarios Une dynamique de demande toutefois contrastée selon les régions Les atouts du gaz dans le mix européen Compétitivité Lutte contre le changement climatique La sécurité d approvisionnement, qui passe par la diversité Incertitudes pesant sur le développement du gaz dans le mix européen Un prix du CO 2 incompatible avec les objectifs de lutte contre le changement climatique Gaz non conventionnels Gas target model Conclusion 14

15 Incertitudes : un prix du CO 2 incompatible avec les objectifs de lutte contre le changement climatique 30 Quotas de CO 2 -Prix spot -En /tonne de CO janv.-05 avr.-05 juil.-05 oct.-05 janv.-06 avr.-06 juil.-06 oct.-06 janv.-07 avr.-07 juil.-07 oct.-07 janv.-08 avr.-08 juil.-08 oct.-08 janv.-09 avr.-09 juil.-09 oct.-09 janv.-10 avr.-10 juil.-10 oct.-10 janv.-11 avr.-11 juil Moyenne mensuelle des prix du Co2 en /tonne Pour comparaison, le coût de la tc0 2 évitée par les politiques européennes de soutien aux ENR varie entre 50 et 200 pour l éolien on shore selon les pays, 100 à 250 pour l éolien off shore et 100 à 600 pour le photovoltaïque 15

16 Incertitudes : gaz non conventionnels, GTM Gaz conventionnels, des débats contrastés selon les pays Selon l'aie, la France serait, avec la Pologne, le pays européen aux ressources en gaz de schiste les plus importantes En Pologne le Premier Ministre considère ces ressources comme une opportunité «inestimable» et «source d espoir pour l avenir de millions de Polonais» En France, le cadre législatif, qui relaie certaines inquiétudes sur l impact environnemental de l exploitation par fracturation hydraulique, ferme aujourd hui la porte à tout développement Gaz target model Un objectif positif de meilleure fluidité des échanges et de fonctionnement optimisé desmarchésct/ LT Qui emporte toutefois des conséquences susceptibles de dégrader la visibilité de long terme (renégociations avec les fournisseurs, nouvelle architecture régulatoire) 16

17 Le gaz naturel, énergie du 21ème siècle? Une offre de gaz de plus en plus abondante L émergence des gaz non conventionnels Une part croissante du GNL dans les échanges Une structure de marché essentiellement régionale Une dynamique de demande soutenue, mais contrastée selon les régions Une demande de gaz de plus en plus forte Une part de gaz dans la demande future qui varie peu selon les scenarios Une dynamique de demande toutefois contrastée selon les régions Les atouts du gaz dans le mix européen Compétitivité Lutte contre le changement climatique La sécurité d approvisionnement, qui passe par la diversité Incertitudes pesant sur le développement du gaz dans le mix européen Un prix du CO 2 incompatible avec les objectifs de lutte contre le changement climatique Gaz non conventionnels Gas target model Conclusion 17

18 Conclusion Le gaz naturel joue aujourd hui un rôle important dans le mix énergétique mondial et présente des perspectives p de développement très intéressantes dans certains pays En Europe, le gaz pourrait jouer un rôle significatif ifi ifau sein d un mix équilibré, s inscrivant dans le triple objectif de lutte contre le changement climatique/ compétitivité économique/ sécurité d approvisionnement Ce rôle dépend toutefois de décisions politiques, de niveau européenounational ou national, quisontaucœur des débats actuels sur la stratégie énergétique 18

L impact du gaz de schiste sur le marché international du gaz

L impact du gaz de schiste sur le marché international du gaz L impact du gaz de schiste sur le marché international du gaz Workshop sur le gaz (EPSECG-Oran) 1-2 décembre 2014 Hadj SAADI Faculté d Économie Université de Grenoble (France) Trois problématiques structurantes

Plus en détail

Daniel Champlon Président CEDIGAZ Club de Nice XIIe Forum Annuel 28-30 novembre 2013

Daniel Champlon Président CEDIGAZ Club de Nice XIIe Forum Annuel 28-30 novembre 2013 Le rôle du gaz naturel dans l approvisionnement énergétique mondial à moyen et long terme Daniel Champlon Président CEDIGAZ Club de Nice XIIe Forum Annuel 28-30 novembre 2013 Le rôle du gaz naturel dans

Plus en détail

Non conventionnels : impact sur les marchés de l'énergie

Non conventionnels : impact sur les marchés de l'énergie Énergies renouvelables Production éco-responsable Transports innovants Procédés éco-efficients Ressources durables Non conventionnels : impact sur les marchés de l'énergie Guy Maisonnier GEP AFTP Paris,

Plus en détail

Les ressources mondiales récupérables en gaz seraient équivalentes à 250 années de production actuelle La moitié provenant des gaz non conventionnels

Les ressources mondiales récupérables en gaz seraient équivalentes à 250 années de production actuelle La moitié provenant des gaz non conventionnels Séminaire Gaz de roches mères Ressources mondiales en gaz et impact des gaz de schiste sur les marchés mondiaux Anne-Sophie Corbeau Senior gas expert Les ressources mondiales récupérables en gaz seraient

Plus en détail

Les impacts du développement du Gaz de Schiste sur

Les impacts du développement du Gaz de Schiste sur Les impacts du développement du Gaz de Schiste sur l équilibre énergétique mondial à long terme François Cattier, Vincent Briat, Jérôme Wirth EDF R&D 1e Forum Energie et Géopolitique, Nice, 1-3 Décembre

Plus en détail

Géopolitique du gaz naturel: Choc de 2009 et évolutions possibles dans le bassin Atlantique

Géopolitique du gaz naturel: Choc de 2009 et évolutions possibles dans le bassin Atlantique Université Paris Dauphine Géopolitique du gaz naturel: Choc de 2009 et évolutions possibles dans le bassin Atlantique Sophie MERITET Sophie.meritet@dauphine.fr Colloque Bresil France Energie 1 Organisation

Plus en détail

Un peu de physique dans le monde du consommateur Jean-Marc Jancovici - 20 mars 2012

Un peu de physique dans le monde du consommateur Jean-Marc Jancovici - 20 mars 2012 Un peu de physique dans le monde du consommateur Jean-Marc Jancovici - 20 mars 2012 L énergie, plus fort que les euros L énergie est là dès que le monde change : Modification de température Modification

Plus en détail

Lessons from the French debate on the Energy Transition. Renaud Crassous 05 th May, 2014

Lessons from the French debate on the Energy Transition. Renaud Crassous 05 th May, 2014 Lessons from the French debate on the Energy Transition Renaud Crassous 05 th May, 2014 Quatre difficultés révélées au cours du DNTE Distinguer les objectifs et les moyens Evaluer les futurs besoins à

Plus en détail

Transition énergétique Les enjeux pour les entreprises

Transition énergétique Les enjeux pour les entreprises Transition énergétique Les enjeux pour les entreprises Alain Grandjean Le 26 novembre 2014 Contact : alain.grandjean@carbone4.com Le menu du jour L énergie dans l économie : quelques rappels Les scénarios

Plus en détail

Des territoires en transition énergétique

Des territoires en transition énergétique Des territoires en transition énergétique Montpellier 1 er octobre 2013 Plénière Centre de Recherche en Economie et Droit de l Energie Quel mix énergétique pour demain? incertitudes et paradoxes Jacques

Plus en détail

Géopolitique de l énergie en 2014

Géopolitique de l énergie en 2014 2014 - IFP Energies nouvelles Énergies renouvelables Production éco-responsable Transports innovants Procédés éco-efficients Ressources durables Géopolitique de l énergie en 2014 Jean-Pierre Favennec Professeur

Plus en détail

Nicolas BOSSARD de MOLIN

Nicolas BOSSARD de MOLIN Nicolas BOSSARD de MOLIN Les ressources en combustible nucléaire et le système énergétique du futur Nicolas Bossard de Molin Directeur adjoint de la Stratégie et des Fusions-Acquisitions IFP Panorama

Plus en détail

L ÉLECTRICITÉ DANS LE MONDE ET EN FRANCE

L ÉLECTRICITÉ DANS LE MONDE ET EN FRANCE Mémento de l Hydrogène FICHE 2.6 L ÉLECTRICITÉ DANS LE MONDE ET EN FRANCE Sommaire 1. Production et consommation d électricité dans le Monde 2. Production et consommation d électricité en France 3. Les

Plus en détail

1. Les énergies renouvelables dans l approvisionnement énergétique 2. La politique européenne

1. Les énergies renouvelables dans l approvisionnement énergétique 2. La politique européenne L économie des énergies renouvelables en France et en Europe Frédéric Lantz Professeur Chaire de modélisation économique appliquée à l environnement et aux énergies Agenda 1. Les énergies renouvelables

Plus en détail

La transition énergétique: Une révolution?

La transition énergétique: Une révolution? La transition énergétique: Une révolution? Patrice Geoffron Professeur à l Université Paris-Dauphine Directeur du Centre de Géopolitique de l Energie et des Matières Premières (CGEMP) Entretiens Enseignants-Entreprises

Plus en détail

Comparaison des situations énergétiques de la France et de l Allemagne

Comparaison des situations énergétiques de la France et de l Allemagne Comparaison des situations énergétiques de la France et de l Allemagne Lors de son discours du 14 janvier 214 1, le Président de la République Française, François Hollande, a souligné l intérêt d une coopération

Plus en détail

LA SITUATION ÉNERGETIQUE DE LA FRANCE

LA SITUATION ÉNERGETIQUE DE LA FRANCE Mémento de l Hydrogène FICHE 2.2 LA SITUATION ÉNERGETIQUE DE LA FRANCE Sommaire 1- Consommation d énergie primaire. Comparaisons avec la situation mondiale 2- Taux d indépendance énergétique de la France

Plus en détail

Développer des nouvelles technologies de l'énergie : une nécessité? Pourquoi et comment.

Développer des nouvelles technologies de l'énergie : une nécessité? Pourquoi et comment. Énergies renouvelables Production éco-responsable Transports innovants Procédés éco-efficients Ressources durables Développer des nouvelles technologies de l'énergie : une nécessité? Pourquoi et comment.

Plus en détail

CLUB DE NICE Energie et Géopolitique

CLUB DE NICE Energie et Géopolitique Centre de Recherche en Economie et Droit de l Energie Le gaz naturel en Europe: un atout fragilisé par le charbon et les tensions politiques Jacques PERCEBOIS Directeur du CREDEN Professeur Emérite à l

Plus en détail

SOMMAIRE. 1) Les Constats. 2) Où en est la France aujourd hui? - au plan climatique - au plan économique

SOMMAIRE. 1) Les Constats. 2) Où en est la France aujourd hui? - au plan climatique - au plan économique SOMMAIRE 1) Les Constats 2) Où en est la France aujourd hui? - au plan climatique - au plan économique 3) Quelles projections pour l avenir? - l augmentation de la demande d électricité - le lien entre

Plus en détail

SIMULATIONS AVEC LE MODÈLE GCAM DES EFFETS DES PRIX DES ÉNERGIES FOSSILES SUR LA COMPÉTITIVITÉ DES PRODUITS BIOSOURCÉS À L HORIZON DE 2050

SIMULATIONS AVEC LE MODÈLE GCAM DES EFFETS DES PRIX DES ÉNERGIES FOSSILES SUR LA COMPÉTITIVITÉ DES PRODUITS BIOSOURCÉS À L HORIZON DE 2050 SIMULATIONS AVEC LE MODÈLE GCAM DES EFFETS DES PRIX DES ÉNERGIES FOSSILES SUR LA COMPÉTITIVITÉ DES PRODUITS BIOSOURCÉS À L HORIZON DE 25 Mohamed Majdi CHELLY Chaire de Bio Economie Industrielle 1 Sommaire

Plus en détail

La place du charbon dans le mix électrique

La place du charbon dans le mix électrique La place du charbon dans le mix électrique Présentation au colloque 7 février 2008 Gérard Mestrallet, PDG de SUEZ «Les nouveaux débouchés du charbon : quels risques pour le changement climatique?» Outline

Plus en détail

La place des carburants alternatifs dans le monde du transport en 2035. GNV, GNL, GNC Biogaz par Gilles Durand - Secrétaire Général de l AFGNV

La place des carburants alternatifs dans le monde du transport en 2035. GNV, GNL, GNC Biogaz par Gilles Durand - Secrétaire Général de l AFGNV La place des carburants alternatifs dans le monde du transport en 2035 GNV, GNL, GNC Biogaz par Gilles Durand - Secrétaire Général de l AFGNV La Filière du GNV est organisée en France L Association Française

Plus en détail

LA TRANSITION ENERGETIQUE EN MIDI-PYRENEES

LA TRANSITION ENERGETIQUE EN MIDI-PYRENEES pour atteindre le en 2025? Quels types de scénarios possibles aux horizons 2030 et 2050, dans le respect des engagements climatiques de la France? Eléments de définition Le, ou bouquet énergétique, est

Plus en détail

Afrique du Sud : émissions de CO 2 depuis 1990

Afrique du Sud : émissions de CO 2 depuis 1990 Afrique du Sud À la croisée des chemins Objectif climatique : réduction des émissions entre 398 et 614 millions de tonnes équivalent CO 2 d ici 2030 (équivalent à une augmentation de 20 à 82 % par rapport

Plus en détail

Face à la pénurie qui menace : que faire pour assurer nos sources d énergie?

Face à la pénurie qui menace : que faire pour assurer nos sources d énergie? Face à la pénurie qui menace : que faire pour assurer nos sources d énergie? Conférence de Mme Chantal Balet Présidente de la Fédération Romande pour l Energie www.top50interim.eu 1 Chantal Balet, 1952,

Plus en détail

La consommation mondiale d'énergie et son évolution

La consommation mondiale d'énergie et son évolution Cette question est l'objet de nombreux articles et débats, l'un des derniers a eu lieu au Palais de la Découverte en mai 2001 à l'occasion des journées de l'énergie. Envisager la question, oblige à imaginer

Plus en détail

Forum du Club de Nice

Forum du Club de Nice Centre de Recherche en Economie et Droit de l Energie L impact du gaz US et des renouvelables sur le marché spot de l électricité en Europe Jacques PERCEBOIS Professeur à l Université de Montpellier I

Plus en détail

Débat public sur les projets de canalisations de transport de gaz naturel de GRTgaz ARC LYONNAIS VAL DE SAÔNE. Présentation CRE 22 et 23 octobre 2013

Débat public sur les projets de canalisations de transport de gaz naturel de GRTgaz ARC LYONNAIS VAL DE SAÔNE. Présentation CRE 22 et 23 octobre 2013 Débat public sur les projets de canalisations de transport de gaz naturel de GRTgaz ARC LYONNAIS VAL DE SAÔNE Présentation CRE 22 et 23 octobre 2013 La Commission de régulation de l énergie (1/2) Collège

Plus en détail

Politiques énergie-climat aux Etats-Unis : quels impacts pour l Union européenne?

Politiques énergie-climat aux Etats-Unis : quels impacts pour l Union européenne? Synthèse de la conférence de la Chaire HEC Energie et Finance Politiques énergie-climat aux Etats-Unis : quels impacts pour l Union européenne? 18 février 2013, Paris Programme Introduction Pr. Jean-Michel

Plus en détail

Les enjeux de la transition énergétique Quel devenir de notre planète?

Les enjeux de la transition énergétique Quel devenir de notre planète? Les enjeux de la transition énergétique Quel devenir de notre planète? Henri WAISMAN Centre International de Recherche sur l Environnement et le Développement waisman@centre-cired.fr La transition énergétique

Plus en détail

Les atouts du gaz carburant Solutions COP21 9 décembre 2015

Les atouts du gaz carburant Solutions COP21 9 décembre 2015 Les atouts du gaz carburant Solutions COP21 9 décembre 2015 Le «Diesel gate» remet en cause les choix technologies des carburants transport des 20 dernières années Le gaz naturel apporte des solutions

Plus en détail

Les relations gazières Russie-UE : les enjeux

Les relations gazières Russie-UE : les enjeux Les relations gazières Russie-UE : les enjeux 1 C A T H E R I N E L O C A T E L L I E D D E N, G A E L, C N R S, U G A, I N R A, I N P G R E N O B L E 0 2. 0 6. 2 0 1 6 La complexité des relations UE-Russie

Plus en détail

Ce qui est fondamental, c est la volonté politique pour y arriver. CONTEXTE

Ce qui est fondamental, c est la volonté politique pour y arriver. CONTEXTE CONTEXTE Cette année, la lutte aux changements climatiques pourrait connaître un tournant majeur. La Conférence de Paris en décembre présente une occasion aux leaders politiques et aux chefs d entreprises

Plus en détail

ENJEUX ENERGETIQUES et DEVELOPPEMENT DURABLE

ENJEUX ENERGETIQUES et DEVELOPPEMENT DURABLE ENJEUX ENERGETIQUES et DEVELOPPEMENT DURABLE BOUILLOT Nicolas Novembre 2008 Le développement durable Le développement durable est un modèle de développement qui répond aux besoins d aujourd hui sans compromettre

Plus en détail

Pour une intervention plus forte des acteurs marocains dans le modèle énergétique national H2dev

Pour une intervention plus forte des acteurs marocains dans le modèle énergétique national H2dev Pour une intervention plus forte des acteurs marocains dans le modèle énergétique national H2dev Energie : un secteur complexe et mouvant Consommation mondiale d énergie Emissions de CO2 14 000 12 000

Plus en détail

[R]ÉVOLUTION ÉNERGÉTIQUE

[R]ÉVOLUTION ÉNERGÉTIQUE [R]ÉVOLUTION ÉNERGÉTIQUE Perspectives énergétiques pour un monde plus durable Synthèse du rapport 2015 image : Gemasolar, tour solaire de 15 MW, Espagne. CONTEXTE Cette année, la lutte contre les changements

Plus en détail

Présentation générale du secteur des énergies renouvelables en Roumanie

Présentation générale du secteur des énergies renouvelables en Roumanie Présentation générale du secteur des énergies renouvelables en Roumanie La Roumanie se trouve au centre géographique de l Europe (dans le sud-ouest de l Europe centrale). Le pays compte 1,5 millions d

Plus en détail

Rapport Bilan d émissions de Gaz à Effet de Serre Crédit Agricole Sud Rhône Alpes

Rapport Bilan d émissions de Gaz à Effet de Serre Crédit Agricole Sud Rhône Alpes Rapport Bilan d émissions de Gaz à Effet de Serre Crédit Agricole Sud Rhône Alpes 1/ Description de la personne morale concernée Raison sociale : CAISSE REGIONALE DE CREDIT AGRICOLE MUTUEL SUD RHONES ALPES

Plus en détail

Projet BIOMASSE. Divers actions communales dans le sens d 1 démarche plan climat-énergie

Projet BIOMASSE. Divers actions communales dans le sens d 1 démarche plan climat-énergie Chauffage urbain Projet BIOMASSE Divers actions communales dans le sens d 1 démarche plan climat-énergie Diverses actions : réflexion sur un plan de déplacement d administration, diagnostic énergétique

Plus en détail

1. La politique nucléaire au Japon avant Fukushima. NB : Compte tenu de la sismicité du pays, le combustible usagé est vitrifié.

1. La politique nucléaire au Japon avant Fukushima. NB : Compte tenu de la sismicité du pays, le combustible usagé est vitrifié. COMPTE-RENDU DE LA CONFERENCE «LE JAPON APRES FUKUSHIMA : QUELLES OPTIONS ENERGETIQUES?» MARDI 26 MARS 2013 Monsieur Armand Laferrère, Président d Areva Japon et Monsieur Hubert de Mestier, ancien délégué

Plus en détail

Le marché mondial du ski

Le marché mondial du ski Le marché mondial du ski 2014 International Report on Snow & Mountain Tourism EXTRAITS EN FRANCAIS LV/16/03/2015 Unités de mesure Skieur : une personne pratiquant le ski, le snowboard ou un sport de glisse

Plus en détail

Les énergies renouvelables et le débat national sur l énergie

Les énergies renouvelables et le débat national sur l énergie Les énergies renouvelables et le débat national sur l énergie Le havre 3 Avril 2013 Académie des technologies, Grand Palais des Champs -Élysées, Porte C, avenue Franklin D. Roosevelt, 75008 Paris http://www.academie-technologies.fr

Plus en détail

Une stratégie Bas Carbone

Une stratégie Bas Carbone Colloque UFE - Mardi 17 juin 2014 Une stratégie Bas Carbone au service de la Transition énergétique Comment réussir la Transition énergétique à moindre coût? 1 12 Contexte A la veille de la présentation

Plus en détail

L efficacité énergétique dans l industrie française

L efficacité énergétique dans l industrie française L efficacité énergétique dans l industrie française 25 mars 2014 Frédéric STREIFF Service Entreprises & Eco-Technologies Direction Productions & Energies Durables L ADEME. Thématiques Déchets Énergie Transport

Plus en détail

INTERVIEW PARTENAIRE ECOBIZ Entretien avec Brigitte thoureau Directrice territoriale Isère GrDF Août 2014

INTERVIEW PARTENAIRE ECOBIZ Entretien avec Brigitte thoureau Directrice territoriale Isère GrDF Août 2014 INTERVIEW PARTENAIRE ECOBIZ Entretien avec Brigitte thoureau Directrice territoriale Isère GrDF Août 2014 Quelles sont les principales missions de GrDF? GrDF, assure la gestion du réseau de distribution

Plus en détail

La consommation d énergie dans le secteur du transport

La consommation d énergie dans le secteur du transport La consommation d énergie dans le secteur du transport le point sur La demande du secteur du transport a connu une réelle explosion au cours du XX e siècle notamment dans les pays de l OCDE. Cette croissance

Plus en détail

Atelier 9 Coûts et prix des énergies Le gaz: vers une déconnexion durable des prix du gaz et du pétrole? Faut-il renoncer aux contrats à long terme?

Atelier 9 Coûts et prix des énergies Le gaz: vers une déconnexion durable des prix du gaz et du pétrole? Faut-il renoncer aux contrats à long terme? http://www.creden.univ-montp1.fr AFTP CEP Atelier 9 Coûts et prix des énergies Le gaz: vers une déconnexion durable des prix du gaz et du pétrole? Faut-il renoncer aux contrats à long terme? Jacques Percebois

Plus en détail

Energiewende La transformation du système énergétique allemand

Energiewende La transformation du système énergétique allemand Ministère des Affaires étrangères de la République fédérale d'allemagne Energiewende La transformation du système énergétique allemand ERA 2015 6e Salon international des énergies renouvelables, des énergies

Plus en détail

Chapitre 1 : Energie solaire, énergies renouvelables. Constat: Partout il y a des besoins en énergie. L homme doit faire face à un problème d énergie

Chapitre 1 : Energie solaire, énergies renouvelables. Constat: Partout il y a des besoins en énergie. L homme doit faire face à un problème d énergie Chapitre 1 : Energie solaire, énergies renouvelables Constat: Partout il y a des besoins en énergie. L homme doit faire face à un problème d énergie PROBLEME:Comment trouver ou produire TOUTE l énergie

Plus en détail

Sommaire. Sommaire... 1. 1 Bilan énergétique de la Bretagne Production et consommation... 2. 2 Potentiels d économie d énergie...

Sommaire. Sommaire... 1. 1 Bilan énergétique de la Bretagne Production et consommation... 2. 2 Potentiels d économie d énergie... La présente note propose de compiler un ensemble de données relatives à l énergie en Bretagne pour alimenter les échanges du Débat National de la Transition Energétique. Les données sont issues principalement

Plus en détail

L INDUSTRIE PÉTROLIÈRE FRANÇAISE EN 2014 ET PERSPECTIVES 2015 CONFÉRENCE DE PRESSE DU 10 MARS 2015

L INDUSTRIE PÉTROLIÈRE FRANÇAISE EN 2014 ET PERSPECTIVES 2015 CONFÉRENCE DE PRESSE DU 10 MARS 2015 L INDUSTRIE PÉTROLIÈRE FRANÇAISE EN 2014 ET PERSPECTIVES 2015 CONFÉRENCE DE PRESSE DU 10 MARS 2015 1 L ÉVÉNEMENT 2014 : FORTE BAISSE DU PRIX DU BARIL Source : UFIP avec des données Reuters 2 1 Marchés

Plus en détail

Nouveau Cadre et Objectifs de la loi énergétique marocaine. Chakib Laghzaoui ADIWATT Afrique http://www.adiwatt.com

Nouveau Cadre et Objectifs de la loi énergétique marocaine. Chakib Laghzaoui ADIWATT Afrique http://www.adiwatt.com Nouveau Cadre et Objectifs de la loi énergétique marocaine Chakib Laghzaoui ADIWATT Afrique http://www.adiwatt.com Loi 13-09 Le développement des sources d énergies renouvelables nationales constitue l

Plus en détail

LA TRANSITION VERS UNE CROISSANCE BASSE- TENEUR CARBONE EN MEDITERRANEE

LA TRANSITION VERS UNE CROISSANCE BASSE- TENEUR CARBONE EN MEDITERRANEE LA TRANSITION VERS UNE CROISSANCE BASSE- TENEUR CARBONE EN MEDITERRANEE PARTAGE DU SAVOIR EN MEDITERRANEE 8 La transition énergétique en Europe et dans le monde Dr Silvia Pariente-David, Rabat, 9 mai 2013

Plus en détail

Cartes de répartition des réserves, production et consommation (énergies primaires, charbon, pétrole, gaz, CO2)

Cartes de répartition des réserves, production et consommation (énergies primaires, charbon, pétrole, gaz, CO2) Cartes de répartition des réserves, production et consommation (énergies primaires, charbon, pétrole, gaz, CO2) Accès aux cartes et graphiques Version Juillet 2015 1 ENERGIES PRIMAIRES CHARBON PETROLE

Plus en détail

Développement Durable et ventes de gaz naturel

Développement Durable et ventes de gaz naturel Développement Durable et ventes de gaz naturel Hervé CASTERMAN 24 juin 1958 Maison de la Chimie ( 75e Congrès du Gaz) -2- Prévision de l évolution des consommations primaires en France -3- Le contexte

Plus en détail

PRIX EUROPÉEN DU CO2 ET SYSTÈME ÉLECTRIQUE

PRIX EUROPÉEN DU CO2 ET SYSTÈME ÉLECTRIQUE Novembre 2015 ID Comprendre le secteur de l électricité en un seul clic PRIX EUROPÉEN DU CO2 ET SYSTÈME ÉLECTRIQUE Note de conjoncture Donner un prix au CO2 est un axe fondamental de la stratégie européenne

Plus en détail

«"Prix du gaz et problématique de l offre et de la demande»

«Prix du gaz et problématique de l offre et de la demande» Workshop International Marchés mondiaux de gaz naturel : Enjeux, stratégies d acteurs et impacts Oran - ALGERIE 1 et 2 décembre 2014 «"Prix du gaz et problématique de l offre et de la demande» Benabbou

Plus en détail

Inde : émissions de CO 2 depuis 1990

Inde : émissions de CO 2 depuis 1990 Inde Mise en route Objectif climatique : 33-35 % d une baisse de l intensité carbone à l horizon 2030 par rapport au niveau de 2005 Émissions de CO 2 actuelles par rapport au niveau de 1990 : 238 % Émissions

Plus en détail

LE SYSTÈME ELECTRIQUE TUNISIEN

LE SYSTÈME ELECTRIQUE TUNISIEN MEDELEC/ 22 ème réunion annuelle 15 Avril 2014 LE SYSTÈME ELECTRIQUE TUNISIEN Rachid Ben Daly PDG de la STEG Plan de l intervention 1- Historique de la Politique Energétique 1- Bref aperçu historique 2-

Plus en détail

La biomasse, source d énergie?

La biomasse, source d énergie? Paul MATHIS mathis.paul@orange.fr Editions Quae Dijon Le 11 octobre 2012 L énergie, c est quoi? L énergie, c est ce qui permet : de se chauffer, de cuire les aliments, de se déplacer, de faire marcher

Plus en détail

Colloque UNIL 21 février 2007. Les biocarburants : situation actuelle et perspectives. Edgard Gnansounou

Colloque UNIL 21 février 2007. Les biocarburants : situation actuelle et perspectives. Edgard Gnansounou Colloque UNIL 21 février 2007 Edgard Gnansounou Les biocarburants : situation actuelle et perspectives Laboratoire de systèmes énergétiques Station 18 EPFL CH-1015 Lausanne lasen.epfl.ch +41 (0)21 / 693

Plus en détail

LES PERSPECTIVES MONDIALES DES TECHNOLOGIES ENERGETIQUES A L'HORIZON 2050 (WETO-H2) MESSAGES CLES

LES PERSPECTIVES MONDIALES DES TECHNOLOGIES ENERGETIQUES A L'HORIZON 2050 (WETO-H2) MESSAGES CLES LES PERSPECTIVES MONDIALES DES TECHNOLOGIES ENERGETIQUES A L'HORIZON 2050 (WETO-H2) MESSAGES CLES L étude WETO-H2 a permis d élaborer une projection de référence du système énergétique mondial ainsi que

Plus en détail

Total Energy Manager. Du vendeur de kwh classique au Total Energy Manager. Octobre 2012

Total Energy Manager. Du vendeur de kwh classique au Total Energy Manager. Octobre 2012 Total Energy Manager Du vendeur de kwh classique au Total Energy Manager Octobre 2012 Substitution des sources d énergie La transition énergétique entraîne un recul des ventes et le remplacement des sources

Plus en détail

Ateliers thématiques «territoire»

Ateliers thématiques «territoire» Plan Climat Energie Territorial Ateliers thématiques «territoire» Urbanisme et Habitat 11 avril 2011 Majestic 18h30-20h30 Déroulement de l atelier 1. Introduction: objectifs et déroulement de l atelier

Plus en détail

Bonjour, Electricité Verte : Un outil de lutte contre le réchauffement climatique

Bonjour, Electricité Verte : Un outil de lutte contre le réchauffement climatique Bonjour, Electricité Verte : Un outil de lutte contre le réchauffement climatique Petite centrale hydroélectrique au fil de l eau située à la Bastide du Salat (09) L Electricité Verte : de quoi parle-t

Plus en détail

CONTRIBUTION DES DIRIGEANTS DE GRANDS GROUPES ÉNERGÉTIQUES EUROPÉENS AU CONSEIL EUROPÉEN DES 20 ET 21 MARS 2014

CONTRIBUTION DES DIRIGEANTS DE GRANDS GROUPES ÉNERGÉTIQUES EUROPÉENS AU CONSEIL EUROPÉEN DES 20 ET 21 MARS 2014 CONTRIBUTION DES DIRIGEANTS DE GRANDS GROUPES ÉNERGÉTIQUES EUROPÉENS AU CONSEIL EUROPÉEN DES 20 ET 21 MARS 2014 La politique énergétique et climatique européenne se trouve à la croisée des chemins. Les

Plus en détail

* Cette note d information est une synthèse des conclusions du document intitulé «Les pays en développement sont

* Cette note d information est une synthèse des conclusions du document intitulé «Les pays en développement sont Note d information sur les principales conclusions du rapport intitulé «Les pays en développement sont plus pauvres qu on ne le croyait, mais le combat qu ils mènent contre la pauvreté n en porte pas moins

Plus en détail

Merit-order charbon-gaz et émissions de CO2 du secteur électrique en Europe. Commission Perspectives du Réseau Mardi 6 octobre 2015

Merit-order charbon-gaz et émissions de CO2 du secteur électrique en Europe. Commission Perspectives du Réseau Mardi 6 octobre 2015 Merit-order charbon-gaz et émissions de CO2 du secteur électrique en Europe Commission Perspectives du Réseau Mardi 6 octobre 2015 Au programme Eléments de contexte Centrales électriques et émissions de

Plus en détail

FCM NEW DEAL La révolution énergétique américaine est en marche. Document à caractère promotionnel

FCM NEW DEAL La révolution énergétique américaine est en marche. Document à caractère promotionnel 1 FCM NEW DEAL La révolution énergétique américaine est en marche Document à caractère promotionnel 2 + FCM NEW DEAL FCM NEW DEAL part P (FR0011502947) Un fonds actions internationales et multisectoriel

Plus en détail

Consommation mondiale d énergie en 2014

Consommation mondiale d énergie en 2014 Consommation mondiale d énergie en 214 Total 12 928,4 millions de tep (tonnes équivalent pétrole) 316,9 4 211,1 879, 574, 2 858 3 65,5 Energies renouvelables Force hydraulique 3 556 Energie nucléaire Gaz

Plus en détail

Prix et incitations : les impacts sur les consommations d énergie des ménages

Prix et incitations : les impacts sur les consommations d énergie des ménages Prix et incitations : les impacts sur les consommations d énergie des ménages François MOISAN Directeur exécutif de la stratégie et de la recherche Directeur scientifique ADEME Agence de l environnement

Plus en détail

Association des Producteurs de Pétrole Africains African Petroleum Producers Association 13/09/2013 1

Association des Producteurs de Pétrole Africains African Petroleum Producers Association 13/09/2013 1 Association des Producteurs de Pétrole Africains African Petroleum Producers Association 13/09/2013 1 Sommaire 1. Introduction 2. Brève présentation de l APPA 3. Place de l Afrique dans le contexte pétrolier

Plus en détail

Produits Pétroliers Perspec)ves 2013-2035

Produits Pétroliers Perspec)ves 2013-2035 Page 1 Produits Pétroliers Perspec)ves 2013-2035 Présenta)on à : 38 e Congrès de l Associa)on des Économistes Québecois Carol Montreuil Vice- président Est du Canada 23 mai 2013 Page 2 Contribu)on des

Plus en détail

Mise en musique du futur de l énergie

Mise en musique du futur de l énergie Mise en musique du futur de l énergie Jean Eudes Moncomble, Secrétaire général Convention AFG 12 mars 2014 www.wec-france.org Français de l Energie CONSEIL FRANÇAIS DE L ÉNERGIE Le Mondial de l Énergie

Plus en détail

Optimisation du couple carburant-moteur. Yves EDERN

Optimisation du couple carburant-moteur. Yves EDERN Optimisation du couple carburant-moteur Yves EDERN Journées annuelles du pétrole Hydrocarbures: la maîtrise du futur Atelier 3: le raffinage du futur Un contexte incertain et contraignant Quelle contrainte

Plus en détail

LE RÔLE DES HYDROCARBURES DANS LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE

LE RÔLE DES HYDROCARBURES DANS LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE LE RÔLE DES HYDROCARBURES DANS LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE 1 LE RÔLE DES HYDROCARBURES DANS LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE : «CONSOMMER MOINS - CONSOMMER MIEUX» Évolutions du mix énergétique (Monde / Europe /

Plus en détail

REPUBLIQUE TUNISIENNE Ministère de l Industrie. Horizon 2030

REPUBLIQUE TUNISIENNE Ministère de l Industrie. Horizon 2030 REPUBLIQUE TUNISIENNE Ministère de l Industrie Débat National Stratégie Energétique Horizon 2030 1 Plan 1- Historique de la Politique Energétique 2- Contexte Energétique Actuel 3- Impacts Economiques 4-Enjeux

Plus en détail

Révision du SCOT du Pays de Brest DIAGNOSTIC ÉNERGIE - CLIMAT. 10 septembre 2015

Révision du SCOT du Pays de Brest DIAGNOSTIC ÉNERGIE - CLIMAT. 10 septembre 2015 Révision du SCOT du Pays de Brest DIAGNOSTIC ÉNERGIE - CLIMAT 10 septembre 2015 Diagnostic Énergie Climat du territoire : 1 Les objectifs de la loi de transition énergétique pour la croissance verte et

Plus en détail

BRANCHE ENERGIE EUROPE

BRANCHE ENERGIE EUROPE BRANCHE ENERGIE EUROPE Conférence de presse PARIS 01/02/2012 L Europe, 1 er marché énergétique mondial : un marché en mutation Evolution structurelle des marchés Marchés matures avec des perspectives de

Plus en détail

L état énergétique du monde

L état énergétique du monde Fondamental Sous-thème Prénom NOM et Prénom NOM L état énergétique du monde Nos sociétés industrielles se sont bâties sur une consommation débridée d énergie. Quel est aujourd hui l état des réserves?

Plus en détail

PRE ETAT INITIAL DE L ENVIRONNEMENT RESSOURCES ENERGETIQUES

PRE ETAT INITIAL DE L ENVIRONNEMENT RESSOURCES ENERGETIQUES PRE ETAT INITIAL DE L ENVIRONNEMENT RESSOURCES ENERGETIQUES Sommaire I Les ressources Energétiques... 3 I.1. Positionnement de la thématique par rapport au SCoT... 3 I.2. Documents et objectifs de référence...

Plus en détail

"Les incitations fiscales, les certificats d'économie d'énergie, la fiscalité verte?

Les incitations fiscales, les certificats d'économie d'énergie, la fiscalité verte? "Les incitations fiscales, les certificats d'économie d'énergie, la fiscalité verte? ingéniosité Crédit images J. DOMEAU Quelles sont les vraies opportunités de développement pour vos entreprises?" 1 Contexte

Plus en détail

Le gaz naturel est-il une bonne solution pour contrer le changement climatique au Canada?

Le gaz naturel est-il une bonne solution pour contrer le changement climatique au Canada? Juillet 2011 Note d information Le gaz naturel est-il une bonne solution pour contrer le changement climatique au Canada? par l Institut Pembina et la Fondation David Suzuki La Fondation David Suzuki et

Plus en détail

LES CERTIFICATS D ÉCONOMIE D ÉNERGIE (CEE)

LES CERTIFICATS D ÉCONOMIE D ÉNERGIE (CEE) LES CERTIFICATS D ÉCONOMIE D ÉNERGIE (CEE) Présentation COPIL PREDIM 30/10/2015 Dany Nguyen-Luong et Robert Allio Image ATEE/ADEME/PNCEE CEE : DÉFINITION et LÉGISLATION Les CEE (loi POPE 2005) incitent

Plus en détail

* * * Pour la promotion du véhicule électrique, Monaco organise désormais chaque année le rendez-vous des véhicules électriques.

* * * Pour la promotion du véhicule électrique, Monaco organise désormais chaque année le rendez-vous des véhicules électriques. La Principauté de Monaco a signé, à Rio de Janeiro, la Convention Cadre sur les Changements Climatiques ; cette Convention est entrée en vigueur par la publication de l Ordonnance Souveraine n 11.260 du

Plus en détail

Consommations énergétiques de Midi-Pyrénées sur la période 1990-2004

Consommations énergétiques de Midi-Pyrénées sur la période 1990-2004 Note 1 OREMIP - Novembre 2006 Bilans régionaux de consommation et de production d'énergie pour la période 1990-2004 Il convient de considérer avec précaution l ensemble des résultats étant donné qu il

Plus en détail

Conférence Internationale sur les Energies renouvelables en Afrique

Conférence Internationale sur les Energies renouvelables en Afrique Royaume du Maroc Centre de Développement D des Energies Renouvelables -CDER- Conférence Internationale sur les Energies renouvelables en Afrique Dakar 16-18 Avril 2008 Énergies renouvelables et Efficacité

Plus en détail

Contribution de l ADEME à l élaboration de visions énergétiques 2030-2050. Débats transition énergétique

Contribution de l ADEME à l élaboration de visions énergétiques 2030-2050. Débats transition énergétique Contribution de l ADEME à l élaboration de visions énergétiques 2030-2050 Débats transition énergétique Vision 2030 2050 Des scénarios axés sur la réduction des consommation d énergie et les énergies renouvelables

Plus en détail

Étude de cas : l enjeu énergétique en Martinique

Étude de cas : l enjeu énergétique en Martinique Étude de cas : l enjeu énergétique en Martinique 1) Une demande croissante Doc 1 : la consommation d énergie primaire en Martinique (source : ADEME) Définition : Energie primaire : il s agit de l énergie

Plus en détail

L HYDROÉLECTRICITÉ EN 5 POINTS LA PREMIÈRE SOURCE D ÉLECTRICITÉ AU CANADA

L HYDROÉLECTRICITÉ EN 5 POINTS LA PREMIÈRE SOURCE D ÉLECTRICITÉ AU CANADA L HYDROÉLECTRICITÉ EN 5 POINTS LA PREMIÈRE SOURCE D ÉLECTRICITÉ AU CANADA www.canadahydro.ca info@canadahydro.ca Twitter @CanadaHydro 1. L HYDROÉLECTRICITÉ EST UNE ÉNERGIE PROPRE ET RENOUVELABLE. Une centrale

Plus en détail

électricité 100% renouvelable

électricité 100% renouvelable Vers une production d éd électricité 100% renouvelable 20 mai 2011 Bernard MULTON ENS de Cachan SATIE - CNRS Site de Bretagne L énergie, un concept physique unifié, pour décrire les transformations indispensable

Plus en détail

www.vision-2018.org - 25 -

www.vision-2018.org - 25 - www.vision-2018.org - 25 - La navigation intérieure est un mode de transport dynamique et tourné vers l avenir. Par la «Vision 2018», la Commission Centrale pour la Navigation du Rhin (CCNR) se fixe pour

Plus en détail

La planification de l énergie et l électrification rurale, le rôle des SIG au Niger

La planification de l énergie et l électrification rurale, le rôle des SIG au Niger Regional Training Workshop on Geographical Information System for Energy Planning August 11-12, 2014 Dakar, Senegal La planification de l énergie et l électrification rurale, le rôle des SIG au Niger Salouhou

Plus en détail

Calcul des subventions implicites pour chaque filière

Calcul des subventions implicites pour chaque filière Calcul des subventions implicites pour chaque filière Annexe technique à la Note économique sur les coûts croissants de la production d électricité au Québec Objet de la Note économique : L argument économique

Plus en détail

Atelier prospectif. Florent Chomel Ingénieur Efficacité Énergétique GrDF Ouest florent.chomel@grdf.fr 06 98 42 37 62

Atelier prospectif. Florent Chomel Ingénieur Efficacité Énergétique GrDF Ouest florent.chomel@grdf.fr 06 98 42 37 62 Atelier prospectif Florent Chomel Ingénieur Efficacité Énergétique GrDF Ouest florent.chomel@grdf.fr 06 98 42 37 62 Pour mettre un pied de page, cliquez sur l onglet «Insertion» GrDF, distributeur de gaz

Plus en détail

Convention AFG : Bilan du marché français du gaz

Convention AFG : Bilan du marché français du gaz Convention AFG : Bilan du marché français du gaz Dominique JAMME CRE Directeur des réseaux Paris, 18 mars 2015 Bilan et perspectives du marché français en 2015 Bilan La concurrence sur le marché de détail

Plus en détail

Répondre à la demande énergétique en conciliant 3 aspects

Répondre à la demande énergétique en conciliant 3 aspects Les moyens de production d électricité 11/07 1 Répondre à la demande énergétique en conciliant 3 aspects Économique à des coûts acceptables dans des marchés de plus en plus ouverts Environnemental Social

Plus en détail

Restitution des travaux de prospective énergétique

Restitution des travaux de prospective énergétique Restitution des travaux de prospective énergétique Historique Avril 25 : choix de réaliser les travaux de prospective en interne Fin 27 : acquisition du logiciel Med Pro 5 novembre 27 : première réunion

Plus en détail

LES ARGUS 2012 du Nouveau Centre

LES ARGUS 2012 du Nouveau Centre LES ARGUS 2012 du Nouveau Centre N 38 3 août 2012 La hausse du prix du gaz et de l'énergie Un nouveau coup dur pour le pouvoir d achat Alors que les tarifs réglementés de l'électricité viennent d augmenter

Plus en détail