Vos stratégies d attraction et de rétention vous permettent-elles d attirer et de fidéliser les meilleurs talents?

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Vos stratégies d attraction et de rétention vous permettent-elles d attirer et de fidéliser les meilleurs talents?"

Transcription

1 > pour un meilleur rendement des organisations et des personnes Vos stratégies d attraction et de rétention vous permettent-elles d attirer et de fidéliser les meilleurs talents? L optimisation du capital humain Conférence du 21 février 2013

2 Le marché du travail en transformation majeure

3 Le changement démographique Le changement social Le changement économique

4 Le changement démographique Vieillissement de la population et départ à la retraite Dénatalité et diminution du nombre de personnes en âge de travailler Augmentation et intégration de la diversité culturelle

5 Le changement social Une société et des employés de plus en plus éduqués Un monde plus complexe et interdépendant Augmentation de la nécessité d un leadership plus créatif en entreprise qui intègre les compétences rationnelles et émotionnelles

6 Le changement économique Crise financière mondiale Crise économique mondiale Mondialisation et relocalisation de la fabrication

7 Impacts sur les entreprises

8 Une majorité d entreprises canadiennes : vit ou prévoit une pénurie de main-d œuvre modérée à importante perçoit le recrutement et la rétention de maind'œuvre comme étant des enjeux critiques vit le départ à la retraite des baby-boomers comme un enjeu important a noté des demandes croissantes pour de meilleures conditions de travail conciliant le travail et la famille

9 Prise de conscience L importance que prend la gestion de la main-d'œuvre qualifiée dans l entreprise

10 Prise de conscience Une majorité d entreprises canadiennes : témoigne d un lien étroit entre la gestion de la main-d œuvre qualifiée et le rendement de leur entreprise affirme qu une gestion inefficace de la maind œuvre qualifiée limite leur capacité à répondre aux exigences en matière de productivité et d efficacité, et aux demandes de la clientèle déclare qu un manque d employés compétents nuit à la capacité de l entreprise à innover confirme qu un manque d employés compétents nuit aux relations avec la clientèle

11 Mauvaise gestion de la main-d œuvre Conséquences et impacts

12 Mauvaise gestion de la main-d œuvre Stress accru sur les équipes de gestion qui doivent concentrer les efforts importants à doter les postes vacants Stress accru sur les équipes d employés qui doivent travailler plus fort pour compenser et accomplir les tâches non effectuées Perception des employés face aux changements incessants de personnel ou face à la tolérance de personnes incompétentes Perte de motivation graduelle et désengagement des employés compétents Le départ d un employé apprécié peut provoquer un effet d entraînement chez les autres employés

13 Démission d employés qualifiés Facteurs contribuant à la démission d employés qualifiés Erreurs d embauche Processus d accueil et d intégration expédiés Conditions de travail difficiles Tâches ennuyantes ou stressantes Manque de leadership et mauvaise supervision Rémunération inéquitable Peu de possibilités de développement de carrière Autres raisons (incontrôlables)

14 Que faut-il faire pour recruter et retenir la main-d'œuvre qualifiée? refuser le statu quo et moderniser notre approche en matière de gestion de la main-d'œuvre!

15 En régions éloignées! tous secteurs confondus

16 Les enjeux Comme entreprises en région, vous vivez en compétition, non seulement entre vous, mais aussi contre tous les autres secteurs d activités économiques, pour recruter la même main-d œuvre ou des compétences similaires.

17 Les enjeux Individuellement et collectivement, les entreprises en région doivent travailler à promouvoir les défis professionnels justifiant certains sacrifices, au-delà de la qualité de vie des grands espaces, tous secteurs confondus (perspectives de carrière et conditions de travail inclues)

18 Prendre la décision de devenir un employeur de choix!

19 Devenir un employeur de choix Axer le focus et les efforts sur les employés cruciaux de votre organisation > Identifier les catégories d employés critiques à votre organisation, ceux qui ont une influence sur votre succès > Ceux qui procurent et contribuent le plus à la valeur de l entreprise > Ceux dont les compétences sont plus rares sur le marché, en demande ou difficilement remplaçables

20 Devenir un employeur de choix Concentrer les énergies à soutenir ces employés clés au niveau des éléments qui les animent le plus! > Assignez-leur des activités qui attisent leur engagement > Fournissez-leur des méthodes et outils de travail qui les aident à mieux remplir leurs fonctions > Fournissez-leur des opportunités et de nouveaux défis > Assurez-vous d intégrer les gens dans des situations qui les mettent à succès en fonction de leurs propres forces. Validez auprès d eux ce qui fonctionne ou non.

21 Les employés clés Comment définir qui sont ces employés? Une personne qui se démarque par : > des compétences bien développées > une compréhension approfondie de son travail > une capacité à faire avancer les choses dans l organisation > un ensemble de qualificatifs qui décrivent des attitudes, des intérêts identifiés et requis pour une fonction donnée > une ou des compétences clés reconnues comme étant une force réelle dans l organisation

22 Activez vos leviers de mobilisation! > Vision, mission, objectifs et valeurs > Leadership > Bonnes pratiques de gestion des ressources humaines > Organisation de travail

23 La rétention passe par la fidélisation! La fierté d être associé à un groupe de travail Le sentiment d être reconnu par son employeur Le sentiment de travailler pour le gestionnaire qui soutien et motive Faire un travail stimulant qui offre des défis et la possibilité de contribuer au succès de l entreprise Avoir des possibilités d avancement Avoir un salaire compétitif et un système de récompense monétaire ou autre Avoir des relations interpersonnelles

24 Intégrer de bons principes de gestion de la diversité > Améliore la réputation de l organisation et renforce ses valeurs > Aide l attraction et la rétention d employés qualifiés > Améliore l innovation, la créativité, la motivation et l efficacité des employés actifs > Aide à réduire les pénuries de main-d œuvre qualifiée, le taux de roulement ainsi que l absentéisme

25 Attraction de talents diversifiés Problématique Les immigrants intéressés au Québec atterrissent à Montréal. Plus de 80% demeurent dans la grande région de Montréal Problématique pour Montréal et le Québec: Le taux de chômage va du simple au double pour un immigrant et du simple au triple pour la communauté maghrébine Désolation pour qui fait le choix du Québec pour l avenir de sa famille la fierté d un travail et de son autonomie

26 Attraction de talents diversifiés Solutions Immigration ciblée Visa de travail temporaire accessible Stratégie de recrutement pour un employeur de choix Réseaux sociaux et visioconférences Mission commerciale dans des pays ciblés

27 Attraction de talents diversifiés Deux extrêmes Cinquante travailleurs malgaches non spécialisés à St-Esprit Pénurie de travailleurs spécialisés dans le secteur aéronautique comblé à 50% par des travailleurs européens (embauches individuelles de plus de 100 spécialistes)

28 Rétention de ces talents Stratégie corporative Accueil Intégration à la tâche à l environnement de travail Parrainage, coaching, mentorat Effort de la communauté Accueil de la famille Intégration à la communauté Parrainage

29 Adopter une politique visant à intégrer la nouvelle génération de travailleurs > Travailler avec le milieu scolaire Cégeps Universités Écoles de formation professionnelle > Les jeunes assimilent et utilisent facilement les nouvelles technologies > Cette génération tient plus à élargir ses responsabilités et à développer ses compétences qu à la promotion

30 Intégrer et retenir les employés à l approche de l âge de la retraite > transfert des connaissances > continuité des projets > recrutement de besoins spécifiques

31 Intégrer un volet pour augmenter la présence des femmes > Les femmes sont devenues majoritaires, en Amérique du Nord, à obtenir un diplôme supérieur > Les femmes représentent un bassin de main-d œuvre qualifié mal exploité par plusieurs entreprises

32 Projeter une image de marque comme employeur facilite l attraction de main-d œuvre qualifiée: > Vision > Mission > Valeur > Défi professionnel

33 Le modèle se fait de l intérieur de l entreprise vers l extérieur. Ce qui se vit à l intérieur est perçu de l extérieur.

34 Période de questions

35 Merci!

ÉNERGISER L AVENIR Étude d information sur le marché du travail 2008

ÉNERGISER L AVENIR Étude d information sur le marché du travail 2008 Construire un avenir brillant ÉNERGISER L AVENIR Étude d information sur le marché du travail 2008 www.avenirbrillant.ca Financé par le gouvernement du Canada par l entremise du Programme des conseils

Plus en détail

5.6 Concertation pour l emploi

5.6 Concertation pour l emploi 5.6 Concertation pour l emploi Soutien à la gestion des ressources humaines 5.6 CONCERTATION POUR L EMPLOI 2012-07-12 Table des matières Section 4 : p. 2 sur 13 Table des matières RÉFÉRENCE Table des matières...

Plus en détail

OUVERTURE SUR LA DIVERSITÉ INNOVANTE

OUVERTURE SUR LA DIVERSITÉ INNOVANTE OUVERTURE SUR LA DIVERSITÉ INNOVANTE OUVERTURE SUR LA DIVERSITÉ INNOVANTE Cette fi che est un outil d introduction au concept de la gestion interculturelle. Elle est destinée aux gestionnaires de PME afi

Plus en détail

La gestion des ressources humaines, un enjeu incontournable

La gestion des ressources humaines, un enjeu incontournable Petit-Matin RH Adecco : «Les défis d avenir de la gestion des ressources humaines» par Florent Francoeur, CRHA Le premier Petit-Matin RH 2013 organisé par Adecco s est déroulé le 21 février dernier au

Plus en détail

La mobilisation des employés: importance et facteurs clés de succès. Conférence IGF 25 mars 2015

La mobilisation des employés: importance et facteurs clés de succès. Conférence IGF 25 mars 2015 La mobilisation des employés: importance et facteurs clés de succès Conférence IGF 25 mars 2015 Ce dont je vais vous parler L importance de la mobilisation Notre rôle comme gestionnaire Le parcours de

Plus en détail

Stratégie de développement des Ressources Humaines du Ministère de la santé

Stratégie de développement des Ressources Humaines du Ministère de la santé Stratégie de développement des Ressources Humaines du Ministère de la santé Stratégie de développement des Ressources Humaines du Ministère de la santé Stratégie de développement des RH Page 1 Introduction

Plus en détail

UN MARCHE DU RECRUTEMENT DU MARCHE COMPTABLE

UN MARCHE DU RECRUTEMENT DU MARCHE COMPTABLE UN MARCHE DU RECRUTEMENT EN PHASE AVEC l EVOLUTION DU MARCHE COMPTABLE RECRUTEMENT 74% DES EMPLOYEURS ONT RECRUTE SUR L ANNEE 2013/2014 Raisons des recrutements quelles évolutions depuis 3 ans? Le recrutement

Plus en détail

Urgence Leadership. Un programme de développement du leadership dans les entreprises québécoises

Urgence Leadership. Un programme de développement du leadership dans les entreprises québécoises Urgence Leadership Un programme de développement du leadership dans les entreprises québécoises Forum de réflexion sur le leadership d avenir - CIRANO 26 janvier 2009 1 Urgence Leadership Un programme

Plus en détail

Outils et ressources liés à la planification des ressources humaines

Outils et ressources liés à la planification des ressources humaines Outils et ressources liés à la planification des ressources humaines Guide ressources à l intention des gestionnaires du secteur d emploi de l économie sociale et de l action communautaire Avant-propos

Plus en détail

SECTEUR DE LA FINANCE ET DES ASSURANCES

SECTEUR DE LA FINANCE ET DES ASSURANCES DOCUMENT SYNTHÈSE DIAGNOSTIC DES BESOINS EN MAIN-D ŒUVRE SECTEUR DE LA FINANCE ET DES ASSURANCES PAGE 2 CONSEIL EMPLOI MÉTROPOLE DIAGNOSTIC DES BESOINS EN MAIN-D ŒUVRE CONSTATS ET FAITS SAILLANTS DÉFINITION

Plus en détail

MÉMOIRE CONSEIL QUÉBÉCOIS DU COMMERCE DE DÉTAIL SUR LE DOCUMENT DE CONSULTATION VERS UN RÉGIME DE RENTES DU QUÉBEC RENFORCÉ ET PLUS ÉQUITABLE

MÉMOIRE CONSEIL QUÉBÉCOIS DU COMMERCE DE DÉTAIL SUR LE DOCUMENT DE CONSULTATION VERS UN RÉGIME DE RENTES DU QUÉBEC RENFORCÉ ET PLUS ÉQUITABLE MÉMOIRE DU CONSEIL QUÉBÉCOIS DU COMMERCE DE DÉTAIL SUR LE DOCUMENT DE CONSULTATION VERS UN RÉGIME DE RENTES DU QUÉBEC RENFORCÉ ET PLUS ÉQUITABLE PRÉSENTÉ À LA COMMISSION DES AFFAIRES SOCIALES AOÛT 2009

Plus en détail

Tourisme. Le secteur du tourisme. La saisonnalité dans le secteur. Quelques chiffres en lien avec l emploi saisonnier

Tourisme. Le secteur du tourisme. La saisonnalité dans le secteur. Quelques chiffres en lien avec l emploi saisonnier Le secteur du tourisme Le secteur du tourisme se subdivise en cinq grands sous-secteurs : la restauration, l hébergement, les loisirs et le divertissement, les services de voyage et le transport. Selon

Plus en détail

Compétences de gestion et leadership transformationnel : les incontournables liés au nouveau contexte environnemental

Compétences de gestion et leadership transformationnel : les incontournables liés au nouveau contexte environnemental Compétences de gestion et leadership transformationnel : les incontournables liés au nouveau contexte environnemental Natalie Rinfret, Ph.D. Colloque de l Association des directeurs généraux des services

Plus en détail

Rémunération stratégique pour réussir sa conquête des talents

Rémunération stratégique pour réussir sa conquête des talents 1 Rémunération stratégique pour réussir sa conquête des talents 2 Rémunération stratégique Plan de la présentation 1- Rémunération stratégique : Notions de base Établir et maintenir une structure salariale

Plus en détail

L Impact Transformationnel de Trois Grandes Tendances Démographiques sur la Main-d œuvre de l Aérospatial et de la Défense

L Impact Transformationnel de Trois Grandes Tendances Démographiques sur la Main-d œuvre de l Aérospatial et de la Défense Livre Blanc Oracle Novembre 2010 L Impact Transformationnel de Trois Grandes Tendances Démographiques sur la Main-d œuvre de l Aérospatial et de la Défense Présentation générale Trois grandes tendances

Plus en détail

Tendances salariales et d embauche en technologies de l'information (TI)

Tendances salariales et d embauche en technologies de l'information (TI) Tendances salariales et d embauche en technologies de l'information (TI) Perspectives 2014 -Canada 2013 Robert Half Technology. Employeur offrant l équité en matière d emploi. La discussion d aujourd hui

Plus en détail

Décembre 2011. Nord-du-Québec

Décembre 2011. Nord-du-Québec Enquête sur les besoins de main-d œuvre et de formation des entreprises du secteur de l industrie de l information, de l industrie culturelle, des finances, des assurances, des services immobiliers et

Plus en détail

Meilleures pratiques en région pour gérer la diversité culturelle au travail

Meilleures pratiques en région pour gérer la diversité culturelle au travail Meilleures pratiques en région pour gérer la diversité culturelle au travail Remerciements : La conception du Guide «Meilleures pratiques en région pour gérer la diversité culturelle au travail» a été

Plus en détail

NTRODUCTION. Guide de gestion des ressources humaines

NTRODUCTION. Guide de gestion des ressources humaines NTRODUCTION La rémunération est une activité ayant un impact important sur la performance de l entreprise. Une gestion efficace de la rémunération permet de contrôler les coûts liés à la main-d œuvre,

Plus en détail

Ressources Humaines Enjeux et Stratégie dans un contexte international

Ressources Humaines Enjeux et Stratégie dans un contexte international Ressources Humaines Enjeux et Stratégie dans un contexte international 1 LES ENJEUX DE LA FONCTION R.H. Environnement : La mondialisation L accélération des changements L incontournable performance Le

Plus en détail

Pour une performance sociale et durable.

Pour une performance sociale et durable. Pour une performance sociale et durable. NOTRE MISSION La plupart des dirigeants des entreprises et notamment des entreprises socialement responsables savent que le capital humain est la ressource la

Plus en détail

Comment les entreprises anticipent-elles le vieillissement de l emploi?

Comment les entreprises anticipent-elles le vieillissement de l emploi? Emploi 3 Comment les entreprises anticipent-elles le vieillissement de l emploi? François Brunet* Inévitablement les générations nombreuses du baby-boom nées entre 1946 et 1973 s approchent de l âge légal

Plus en détail

Les bonnes pratiques du recrutement en ligne

Les bonnes pratiques du recrutement en ligne POUR VOUS ÉCLAIRER DANS LE COMMERCE DE DÉTAIL Les bonnes pratiques du recrutement en ligne Avant-propos Au Québec, le commerce de détail compte près de 24 000 établissements et 300 000 employés. Les jeunes

Plus en détail

Le développement de l industrie minière perspectives 2012-2016

Le développement de l industrie minière perspectives 2012-2016 Le développement de l industrie minière perspectives 2012-2016 Les Directions régionales d Emploi-Québec et le CSMO Mines Partenaires de l industrie Rencontres conjointes Plan de la journée! Bienvenue

Plus en détail

Guide des RH pour l industrie des médias numériques

Guide des RH pour l industrie des médias numériques Guide des RH pour l industrie des médias numériques septembre 2013 www.ictc-ctic.ca Human Resources Guide for the Digital Media Industry CTIC aimerais reconnaitre le comité consultatif du projet Les Capacités

Plus en détail

Organisation internationale du Travail. Entreprises durables: créer des emplois meilleurs et plus nombreux

Organisation internationale du Travail. Entreprises durables: créer des emplois meilleurs et plus nombreux Organisation internationale du Travail Entreprises durables: créer des emplois meilleurs et plus nombreux Développement durable et emplois décents M. Crozet/OIT Malgré plusieurs décennies de gains économiques

Plus en détail

Pacte national pour la croissance, la compétitivité et l emploi

Pacte national pour la croissance, la compétitivité et l emploi Pacte national pour la croissance, la compétitivité et l emploi Construisons ensemble le nouveau modèle français La crise économique mondiale, d une ampleur sans précédent depuis 80 ans, ralentit la consommation,

Plus en détail

PLAN DE FORMATION Formation : Le rôle du superviseur au quotidien 2014-2015

PLAN DE FORMATION Formation : Le rôle du superviseur au quotidien 2014-2015 1. Contexte PLAN DE FORMATION Formation : Le rôle du superviseur au quotidien 2014-2015 Dans le passé, on recherchait des superviseurs compétents au plan technique. Ce genre d expertise demeurera toujours

Plus en détail

Fiche n 6. Trois priorités pour les futures négociations. 1 - Bâtir un contrat social renouvelé

Fiche n 6. Trois priorités pour les futures négociations. 1 - Bâtir un contrat social renouvelé Fiche n 6 Trois priorités pour les futures négociations 1 - Bâtir un contrat social renouvelé Lorsque le contexte change, il est très important de vérifier si les objectifs d un système sont toujours adaptés

Plus en détail

Contrat de génération: Comment l articuler avec les dispositifs emploi/formation

Contrat de génération: Comment l articuler avec les dispositifs emploi/formation Contrat de génération: Comment l articuler avec les dispositifs emploi/formation Valérie Blanchard Coordinatrice Régionale de la Formation Professionnelle 21/2013 1 Le contrat de génération Un engagement

Plus en détail

Mobiliser aujourd'hui les dirigeants humanitaires mondiaux de demain

Mobiliser aujourd'hui les dirigeants humanitaires mondiaux de demain Mobiliser aujourd'hui les dirigeants humanitaires mondiaux de demain Michael Dickmann Emma Parry Ben Emmens Christine Williamson Septembre 2010 People In Aid Cranfield University, School of Management

Plus en détail

Table des matières. Partie I RH pour l entreprise

Table des matières. Partie I RH pour l entreprise Table des matières Biographies des auteurs... III Tables des Focus et des Exemples.... XIX Introduction (à la 4 e édition).... XXV Partie I RH pour l entreprise Chapitre 1 Gérer les ressources humaines....

Plus en détail

LAURIERS DE LA PME 2014

LAURIERS DE LA PME 2014 LAURIERS DE LA PME 2014 Catégorie : ENTREPRISE DE TRANSFORMATION Critères d évaluation PERFORMANCE ÉCONOMIQUE - 70% 1. Santé et performance financière (X points/15) Historique et croissance Planification

Plus en détail

L impératif des gains de productivité

L impératif des gains de productivité COLLOQUE ANNUEL DE L ASDEQ MONTRÉAL Plan de présentation Montréal, 9 décembre 9 L impératif des gains de productivité Partie L importance de rehausser notre productivité La diminution du bassin de main-d

Plus en détail

Pour une meilleure qualité de vie au travail

Pour une meilleure qualité de vie au travail Pour une meilleure qualité de vie au travail Attirer les nouveaux et retenir les anciens Conférence de clôture préparée par Estelle M. Morin, professeur HEC Montréal Colloque 30 e anniversaire de l APER

Plus en détail

Un crédit d impôt pour l avenir du Québec

Un crédit d impôt pour l avenir du Québec Un crédit d impôt pour l avenir du Québec Mémoire présenté à la Commission d examen sur la fiscalité québécoise Par l Association canadienne de l enseignement coopératif, comité Québec (ACDEC-Québec) En

Plus en détail

LES SECRETS DU SUCCÈS

LES SECRETS DU SUCCÈS Investir - Pour un Québec résolument moderne et innovateur Colloque organisé par le Conseil du patronat du Québec Montréal, le jeudi 11 novembre 2004 POINTS SAILLANTS DU COLLOQUE LES SECRETS DU SUCCÈS

Plus en détail

Les mutuelles de prévention

Les mutuelles de prévention Les modes de tarification de la Commission sur la Santé et Sécurité au Travail (CSST) Annuellement, chaque employeur doit remettre à la CSST une prime dont le montant est calculé selon le taux de prime.

Plus en détail

Qui sommes-nous? HALONA Nicole Aubertin. MILLE ET UNE PAGES Marie-Christine Masseteau. ABC SÉDUTION Régine Coicou. prospereetcie.com. abcseduction.

Qui sommes-nous? HALONA Nicole Aubertin. MILLE ET UNE PAGES Marie-Christine Masseteau. ABC SÉDUTION Régine Coicou. prospereetcie.com. abcseduction. Qui sommes-nous? HALONA Nicole Aubertin Fondée en 2009, l entreprise HALONA se spécialise en planification stratégique et en gestion de la performance. Au cours de ses 20 années de carrière parmi de grandes

Plus en détail

GUIDE DE STAGE EN ENTREPRISE

GUIDE DE STAGE EN ENTREPRISE GUIDE DE STAGE EN ENTREPRISE TABLE DES MATIÈRES Alternance travail-études au niveau collégial... 5 Rôles et responsabilités de chacun... 6 Avantages de l alternance travail-études... 7 Situations particulières...

Plus en détail

Une analyse démographique de l industrie de l assurance de dommages au Canada 2007 2017. Résumé de synthèse

Une analyse démographique de l industrie de l assurance de dommages au Canada 2007 2017. Résumé de synthèse Une analyse démographique de l industrie de l assurance de dommages au Canada 2007 2017 Résumé de synthèse Une analyse démographique de l industrie de l assurance de dommages au Canada 2007-2017 APERÇU

Plus en détail

LA MISSION DE L APER EST DE REPRÉSENTER ET DE DÉFENDRE LES DROITS DU PERSONNEL D ENCADREMENT DU RÉSEAU DE LA SANTÉ ET DES SERVICES SOCIAUX DU QUÉBEC

LA MISSION DE L APER EST DE REPRÉSENTER ET DE DÉFENDRE LES DROITS DU PERSONNEL D ENCADREMENT DU RÉSEAU DE LA SANTÉ ET DES SERVICES SOCIAUX DU QUÉBEC LA MISSION DE L APER EST DE REPRÉSENTER ET DE DÉFENDRE LES DROITS DU PERSONNEL D ENCADREMENT DU RÉSEAU DE LA SANTÉ ET DES SERVICES SOCIAUX DU QUÉBEC SOUTIEN, DÉVELOPPEMENT, REPRÉSENTATION L APER EST LA

Plus en détail

PLAN DE COURS MBA-8C18 Groupe 15. Volet A - Gestion des ressources humaines

PLAN DE COURS MBA-8C18 Groupe 15. Volet A - Gestion des ressources humaines Département d organisation et ressources humaines École des sciences de la gestion Université du Québec à Montréal «Créer de la valeur exige audace et engagement» PLAN DE COURS MBA-8C18 Groupe 15 Volet

Plus en détail

NOTES DE SYNTHÈSE DU PACTE MONDIAL POUR L EMPLOI

NOTES DE SYNTHÈSE DU PACTE MONDIAL POUR L EMPLOI note nº 08 NOTES DE SYNTHÈSE DU PACTE MONDIAL POUR L EMPLOI 1. Résumé SOUTIEN AUX PME ET À LEURS EMPLOYÉS PENDANT LA CRISE La crise financière et économique mondiale érige un certain nombre d obstacles

Plus en détail

Tableau synoptique du chapitre 7

Tableau synoptique du chapitre 7 Tableau synoptique du chapitre 7 Le rôle du superviseur dans le processus de rémunération Le superviseur peut être appelé à : participer à l évaluation des postes de ses employés. prendre des décisions

Plus en détail

LA RECONNAISSANCE AU TRAVAIL: DES PRATIQUES À VISAGE HUMAIN

LA RECONNAISSANCE AU TRAVAIL: DES PRATIQUES À VISAGE HUMAIN LA RECONNAISSANCE AU TRAVAIL: DES PRATIQUES À VISAGE HUMAIN JEAN-PIERRE BRUN PROFESSEUR CHAIRE EN GESTION DE LA SANTÉ ET DE LA SÉCURITÉ DU TRAVAIL UNIVERSITÉ LAVAL http://cgsst.fsa.ulaval.ca Dans quatre

Plus en détail

Devenir un gestionnaire de personnes

Devenir un gestionnaire de personnes Devenir un gestionnaire de personnes SÉRIE PARTENAIRES EN AFFAIRES Déterminer vos besoins Trouver les bonnes personnes Conserver les bons employés SÉRIE PARTENAIRES EN AFFAIRES Le passage de personne d

Plus en détail

ATELIER FORMATION. «Identifier un projet motivant pour la retraite»

ATELIER FORMATION. «Identifier un projet motivant pour la retraite» ATELIER FORMATION L. Chalmet Huot, LCH Coaching +33 6 73 73 28 12 laurence.chalmet@gmail.com J. Marlier, Action Coaching Plus +33 6 88 32 34 56 jacques.marlier@action-coaching-plus.com «Identifier un projet

Plus en détail

Multilinguisme et employabilité

Multilinguisme et employabilité Multilinguisme et employabilité Un inventaire des ressources dans la région de Québec Annie Pilote INRS-UCS Plan de la présentation Objectifs de l enquête Démarche méthodologique Inventaire des ressources

Plus en détail

Intelligence d Affaires 101 Capital Humain. Université Laval Cours Intelligence économique 4 mars 2013

Intelligence d Affaires 101 Capital Humain. Université Laval Cours Intelligence économique 4 mars 2013 Intelligence d Affaires 101 Capital Humain Université Laval Cours Intelligence économique 4 mars 2013 SYNTELL Inc. Le leader au Québec des solutions BI pour les RHs Firme québécoise Spécialisée en Intelligences

Plus en détail

Une coopérative de travailleurs actionnaire (CTA)

Une coopérative de travailleurs actionnaire (CTA) Une coopérative de travailleurs actionnaire (CTA) pour un nouveau partenariat d affaires employeur - employés 12 Juin 2012 Madame Marie-Claude Boisvert, Chef de l exploitation, Desjardins Capital de risque

Plus en détail

Hommes et femmes au travail Ni tout à fait les mêmes, ni tout à fait des autres. Etude Ipsos pour ELLE

Hommes et femmes au travail Ni tout à fait les mêmes, ni tout à fait des autres. Etude Ipsos pour ELLE Hommes et femmes au travail Ni tout à fait les mêmes, ni tout à fait des autres Etude Ipsos pour ELLE Pourquoi cette étude? Croiser le regard des hommes et des femmes sur le travail aujourd hui Le travail

Plus en détail

Le secret est dans le mentorat!

Le secret est dans le mentorat! ACTUALITÉS Assurer la pérennité de son entreprise Le secret est dans le mentorat! Selon un sondage réalisé par Léger Marketing en novembre 2008, un tiers des jeunes Québécois de 16 à 24 ans espèrent pouvoir

Plus en détail

RÉSUMÉ DU PLAN STRATÉGIQUE DE RECHERCHE (2013-2018) Une culture de l excellence en recherche et en développement

RÉSUMÉ DU PLAN STRATÉGIQUE DE RECHERCHE (2013-2018) Une culture de l excellence en recherche et en développement RÉSUMÉ DU PLAN STRATÉGIQUE DE RECHERCHE (2013-2018) Une culture de l excellence en recherche et en développement La recherche à l Université Sainte-Anne L Université Sainte-Anne, par son emplacement géographique,

Plus en détail

AVIS. Présenté par la Chambre de commerce du Montréal métropolitain

AVIS. Présenté par la Chambre de commerce du Montréal métropolitain AVIS DEMANDE LIÉE À L ACQUISITION PROJETÉE PAR LA CORPORATION D ACQUISITION GROUPE MAPLE DU GROUPE TMX INC., D ALPHA TRADING SYSTEMS LIMITED PARTNERSHIP, D ALPHA TRADING SYSTEMS INC. ET DE LA CAISSE CANADIENNE

Plus en détail

Passeport pour ma réussite : Mentorat Vivez comme si vous mourrez demain. Apprenez comme si vous vivrez éternellement Gandhi

Passeport pour ma réussite : Mentorat Vivez comme si vous mourrez demain. Apprenez comme si vous vivrez éternellement Gandhi Passeport pour ma réussite : Mentorat Vivez comme si vous mourrez demain. Apprenez comme si vous vivrez éternellement Gandhi Éléments principaux de Passeport pour ma réussite Passeport pour ma réussite

Plus en détail

s investir pour la relève

s investir pour la relève s investir pour la relève campagne majeure de financement 2009-2013 objectif : 2 000 000 $ S investir pour la relève Mot de la présidente de campagne En Estrie, les étudiants ont la chance de recevoir

Plus en détail

Assouplir l offre et les modalités de soutien financier pour améliorer l accessibilité à la formation

Assouplir l offre et les modalités de soutien financier pour améliorer l accessibilité à la formation Assouplir l offre et les modalités de soutien financier pour améliorer l accessibilité à la formation Commentaires du Conseil du patronat du Québec dans le cadre de la consultation sur l accessibilité

Plus en détail

ET LES DISPONIBILITÉ ARMÉES NATIONALE. 1 er mars

ET LES DISPONIBILITÉ ARMÉES NATIONALE. 1 er mars Association des collèges communautaires du Canada LES COLLÈGES ET LES INSTITUTS CONTRIBUENT AU MAINTIEN DISPONIBILITÉ OPÉRATIONNELLE DES FORCES ARMÉES CANADIENNES PAR LA FORMATION ET LE RECRUTEMENT EN

Plus en détail

Conférence ALINE GRENIER, AGR. ET PIERRE MASSIE PROGRAMME D APPRENTISSAGE EN MILIEU DE TRAVAIL (PAMT)

Conférence ALINE GRENIER, AGR. ET PIERRE MASSIE PROGRAMME D APPRENTISSAGE EN MILIEU DE TRAVAIL (PAMT) Conférence ALINE GRENIER, AGR. ET PIERRE MASSIE PROGRAMME D APPRENTISSAGE EN MILIEU DE TRAVAIL (PAMT) 38 Programme d apprentissage en milieu de travail (PAMT) ALINE GRENIER ET PIERRE MASSIE POURQUOI LE

Plus en détail

August 2014. ASSOCIATION CANADIENNE DE LA CONSTRUCTION MÉMOIRE PRÉBUDGÉTAIRE 2015 Comité permanent des finances

August 2014. ASSOCIATION CANADIENNE DE LA CONSTRUCTION MÉMOIRE PRÉBUDGÉTAIRE 2015 Comité permanent des finances August 2014 ASSOCIATION CANADIENNE DE LA CONSTRUCTION MÉMOIRE PRÉBUDGÉTAIRE 2015 Comité permanent des finances Résumé L Association canadienne de la construction (ACC) représente 20 000 entreprises membres

Plus en détail

Allocution de Mme Françoise Bertrand Présidente directrice générale Fédération des chambres de commerce du Québec

Allocution de Mme Françoise Bertrand Présidente directrice générale Fédération des chambres de commerce du Québec Allocution de Mme Françoise Bertrand Présidente directrice générale Fédération des chambres de commerce du Québec Comment les entreprises devraient-elles entrevoir l avenir en matière de régime de retraite

Plus en détail

Document d information n o 1 sur les pensions

Document d information n o 1 sur les pensions Document d information n o 1 sur les pensions Importance des pensions Partie 1 de la série La série complète des documents d information sur les pensions se trouve dans Pensions Manual, 4 e édition, que

Plus en détail

Juin 2014. Fonction consolidation A la recherche des frontières de demain

Juin 2014. Fonction consolidation A la recherche des frontières de demain Juin 2014 Fonction consolidation A la recherche des frontières de demain Intervenants Caroline MARROT Associée Deloitte José BAGHDAD Directeur Deloitte Vincent Michelet SODEXO Hervé Cardelli SANOFI Stéphane

Plus en détail

Répondre aux besoins de perfectionnement des entreprises et des organismes du

Répondre aux besoins de perfectionnement des entreprises et des organismes du CATALOGUE DE COURS Notre mission Répondre aux besoins de perfectionnement des entreprises et des organismes du milieu par une offre d activités de formation sur mesure qui permet l acquisition de nouvelles

Plus en détail

10 e budget Flaherty COMPTE RENDU D ÉLÉMENTS DIGNES DE MENTION POUR L INDUSTRIE TOURISTIQUE. Dépôt du budget fédéral 2014-2015

10 e budget Flaherty COMPTE RENDU D ÉLÉMENTS DIGNES DE MENTION POUR L INDUSTRIE TOURISTIQUE. Dépôt du budget fédéral 2014-2015 Volume 1. Numéro 10 12 février 2014 10 e budget Flaherty Dépôt du budget fédéral 2014-2015 COMPTE RENDU D ÉLÉMENTS DIGNES DE MENTION POUR L INDUSTRIE TOURISTIQUE Mardi, le ministre des Finances Jim Flaherty

Plus en détail

Pénuries de main-d oeuvre et mesures de transition professionnelle dans l industrie canadienne de l électricité

Pénuries de main-d oeuvre et mesures de transition professionnelle dans l industrie canadienne de l électricité Pénuries de main-d oeuvre et mesures de transition professionnelle dans l industrie canadienne de l électricité Sommaire Publié par le Conseil sectoriel de l électricité www.brightfutures.ca Le Conseil

Plus en détail

Poste à temps plein permanent Selon l échelle salariale de la CDRHPNQ en vigueur

Poste à temps plein permanent Selon l échelle salariale de la CDRHPNQ en vigueur AFFICHAGE DE POSTE 2 e affichage Titre du poste : Département : Gestionnaire : Lieu de travail : Catégorie : Salaire : Employés sous gestion : Priorité d embauche : Directeur des Services de soutien Services

Plus en détail

Délégation générale à l emploi et à la formation professionnelle MISSIONS ET MÉTIERS

Délégation générale à l emploi et à la formation professionnelle MISSIONS ET MÉTIERS Délégation générale à l emploi et à la formation professionnelle MISSIONS ET MÉTIERS Version provisoire - Mars 2010 La Délégation générale à l emploi et à la formation professionnelle Placée sous l autorité

Plus en détail

I. Entrée en vigueur de l avenant salaires n 21 à compter du 1 er novembre 2013

I. Entrée en vigueur de l avenant salaires n 21 à compter du 1 er novembre 2013 Les salaires minima applicables à compter du 1 er janvier 2015 CCN n 3241 En résumé : I. Entrée en vigueur de l avenant salaires n 21 à compter du 1 er novembre 2013 L avenant n 21 sur les salaires minima

Plus en détail

285, avenue Laurier Est, suite # 608 Montréal (QC) H2T 3E7 T 514-750-3567 louiseleonard@leonardcoaching.com www.leonardcoaching.

285, avenue Laurier Est, suite # 608 Montréal (QC) H2T 3E7 T 514-750-3567 louiseleonard@leonardcoaching.com www.leonardcoaching. 285, avenue Laurier Est, suite # 608 Montréal (QC) H2T 3E7 T 514-750-3567 louiseleonard@leonardcoaching.com www.leonardcoaching.com Formation de coach RCC * Développez votre plein potentiel et celui de

Plus en détail

Allié de votre performance!

Allié de votre performance! Allié de votre performance! Bureautique Formation sur mesure en langues dans le monde des affaires Planification et gestion de fin de carrière Santé et sécurité au travail Service à la clientèle et vente

Plus en détail

JOURNÉE DE PERFECTIONNEMENT Mardi, 13 septembre 2011, Rouyn-Noranda

JOURNÉE DE PERFECTIONNEMENT Mardi, 13 septembre 2011, Rouyn-Noranda Mise en contexte Au Québec, en 2010, 50 % des absences au travail étaient liées à des problèmes psychologiques dont la dépression et le burn out, comparativement à 20 % au début des années 1990. C est

Plus en détail

Par Me Eric Théroux. Directeur général Affaires multilatérales et Engagements internationaux Ministère des Relations internationales du Québec

Par Me Eric Théroux. Directeur général Affaires multilatérales et Engagements internationaux Ministère des Relations internationales du Québec Par Me Eric Théroux Directeur général Affaires multilatérales et Engagements internationaux Ministère des Relations internationales du Québec L Entente France-Québec sur la reconnaissance mutuelle des

Plus en détail

travail MRC Vaudreuil-Soulanges Recensement 2006 Présenté par Hubert Létourneau Le 28 janvier 2009

travail MRC Vaudreuil-Soulanges Recensement 2006 Présenté par Hubert Létourneau Le 28 janvier 2009 Lemarché du travail MRC Vaudreuil-Soulanges Recensement 2006 Présenté par Hubert Létourneau Le 28 janvier 2009 600, boul. Casavant Est, Saint-Hyacinthe (Québec) J2S 7T2 450 773-7463 Plan de la présentation

Plus en détail

Qui sont les enseignants?

Qui sont les enseignants? Extrait de : Regards sur l'éducation 2008 : Panorama Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/9789264040649-fr Qui sont les enseignants? Merci de citer ce chapitre comme suit : OCDE (2009),

Plus en détail

OFFRE DE SERVICES ACTIVITÉS ET FORMATIONS DISPONIBLES. www.juliehabart.com - Julie Habart - 514-531-7487

OFFRE DE SERVICES ACTIVITÉS ET FORMATIONS DISPONIBLES. www.juliehabart.com - Julie Habart - 514-531-7487 OFFRE DE SERVICES ACTIVITÉS ET FORMATIONS DISPONIBLES En entreprise Optimiser la pensée, démultiplier les talents Activités axées entreprises En équipe et en individuel Chaque individu a en lui une immense

Plus en détail

Strategic InSights. Bien traiter les personnes est bon pour les affaires La gestion du bien-être des employés, élément essentiel du succès stratégique

Strategic InSights. Bien traiter les personnes est bon pour les affaires La gestion du bien-être des employés, élément essentiel du succès stratégique EMPLOYEUR DURABLE DÉVELOPPEMENT DES TALENTS ÉQUILIBRE DE VIE TRAVAIL LA DIVERSITÉ Strategic InSights Bien traiter les personnes est bon pour les affaires La gestion du bien-être des employés, élément essentiel

Plus en détail

Diagnostic de la maind œuvre. transport routier de personnes au Québec. Rapport final. Présenté à : Par :

Diagnostic de la maind œuvre. transport routier de personnes au Québec. Rapport final. Présenté à : Par : Diagnostic de la maind œuvre dans le secteur du transport routier de personnes au Québec Rapport final Présenté à : Par : Janvier 2012 Diagnostic de la main-d œuvre dans le secteur du transport routier

Plus en détail

CORRIGÉ GEDOC SA. Proposition de barème sur 70 points

CORRIGÉ GEDOC SA. Proposition de barème sur 70 points CORRIGÉ GEDOC SA Proposition de barème sur 70 points Questions à traiter Travaux demandés Dossier 1 Organisation des réunions 1.1 Mettre en évidence les inconvénients de l organisation actuelle des réunions.

Plus en détail

Le démarrage et le développement d une PME: un processus qui se complexifie

Le démarrage et le développement d une PME: un processus qui se complexifie Centre d entrepreneuriat et d essaimage Université du Québec à Chicoutimi Le démarrage et le développement d une PME: un processus qui se complexifie Par Louis Dussault, professeur, directeur général CEE-UQAC

Plus en détail

Le télétravail. au Centre jeunesse des Laurentides GUIDE PRATIQUE

Le télétravail. au Centre jeunesse des Laurentides GUIDE PRATIQUE Le télétravail au Centre jeunesse des Laurentides GUIDE PRATIQUE Le télétravail, une valeur ajoutée pour la clientèle. Ce document a été produit par le Bureau de projets Centre jeunesse des Laurentides

Plus en détail

La permission de diffuser est accordée. Prière de mentionner l Association des infirmières et infirmiers du Canada.

La permission de diffuser est accordée. Prière de mentionner l Association des infirmières et infirmiers du Canada. Énoncé de position LA PLANIFICATION NATIONALE DES RESSOURCES HUMAINES DE LA SANTÉ POSITION DE L AIIC L AIIC croit qu une planification réussie des ressources humaines de la santé au Canada passe par un

Plus en détail

»»»» CONCILIATION FAMILLE-TRAVAIL OU COMMENT RÉCONCILIER LES DEUX MONDES DANS LESQUELS NOUS ÉVOLUONS? DÉFINITION

»»»» CONCILIATION FAMILLE-TRAVAIL OU COMMENT RÉCONCILIER LES DEUX MONDES DANS LESQUELS NOUS ÉVOLUONS? DÉFINITION 5 Fiche de sensibilisation CONCILIATION FAMILLE-TRAVAIL OU COMMENT RÉCONCILIER LES DEUX MONDES DANS LESQUELS NOUS ÉVOLUONS? Il nous arrive fréquemment de nous interroger sur notre façon de faire les choses

Plus en détail

SECTION VI OUTILS DE GESTION DU RENDEMENT POUR DES FAMILLES D EMPLOIS COMMUNES POUR LES COMPÉTENCES COMPORTEMENTALES

SECTION VI OUTILS DE GESTION DU RENDEMENT POUR DES FAMILLES D EMPLOIS COMMUNES POUR LES COMPÉTENCES COMPORTEMENTALES Compétences pour les intervenants canadiens en toxicomanie SECTION VI OUTILS DE GESTION DU RENDEMENT POUR DES FAMILLES D EMPLOIS COMMUNES POUR LES COMPÉTENCES COMPORTEMENTALES Cette documentation est publiée

Plus en détail

Une mutuelle de formation est un regroupement

Une mutuelle de formation est un regroupement MISSION DU COMITÉ SECTORIEL DE MAIN- D OEUVRE DE L ÉCO NOMIE SOCIALE ET DE L ACTION COMMUNAU- TAIRE Créé en 1997, le comité sectoriel de maind oeuvre de l sociale et de l action communautaire (CSMO-ÉSAC)

Plus en détail

Planification stratégique 2012 2015

Planification stratégique 2012 2015 Faculté de médecine Département de chirurgie Planification stratégique 2012 2015 Luc Valiquette MD Directeur du département Travail de L. Conrad Pelletier MD, MBA Conseiller en gestion 22 octobre2012 Introduction

Plus en détail

TECHNOCompétences et Finance Montréal

TECHNOCompétences et Finance Montréal Diagnostic des besoins en ressources humaines des technologies de l information et des communications appliquées au secteur financier SEPTEMBRE 2012 ÉDITEUR TECHNOCompétences, le Comité sectoriel de main-d

Plus en détail

Appel à l action relativement au chômage, au sous-emploi et à la pénurie de main-d œuvre qualifiée

Appel à l action relativement au chômage, au sous-emploi et à la pénurie de main-d œuvre qualifiée Appel à l action relativement au chômage, au sous-emploi et à la pénurie de main-d œuvre qualifiée Introduction Les diplômés des universités et des collèges du Canada sont confrontés à des taux inacceptables

Plus en détail

Le tertiaire supérieur : Un potentiel de création de 20 000 emplois sur la métropole d ici 2020?

Le tertiaire supérieur : Un potentiel de création de 20 000 emplois sur la métropole d ici 2020? Le tertiaire supérieur : Un potentiel de création de 20 000 emplois sur la métropole d ici 2020? 28 novembre 2013 Le Tertiaire Supérieur sur Lille Métropole? Les sources? Le Contrat d Etude Prospective

Plus en détail

LA FINANCIÈRE AGRICOLE DU QUÉBEC PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2013-2015

LA FINANCIÈRE AGRICOLE DU QUÉBEC PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2013-2015 LA FINANCIÈRE AGRICOLE DU QUÉBEC PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2013-2015 Table des matières Message du président-directeur général 3 Orientation gouvernementale 1 : Informer, sensibiliser, éduquer,

Plus en détail

Faits saillants du Cadre des profils de compétences en TIC

Faits saillants du Cadre des profils de compétences en TIC Développer aujourd hui la main-d œuvre de demain Information and Communications Technology Council Conseil des technologies de l information et des communications Faits saillants du Cadre des profils de

Plus en détail

assurance collective à l intention des L Assurance collective sans compromis www.vigilis.ca/cpa

assurance collective à l intention des L Assurance collective sans compromis www.vigilis.ca/cpa assurance collective à l intention des cabinets de CPA L Assurance collective sans compromis www.vigilis.ca/cpa Un Pro mérite des conseils de Pro. C est pourquoi Vigilis assure la paix d esprit des membres

Plus en détail

Nord-Pas de Calais. 19 % des entreprises envisagent de recruter en 2014

Nord-Pas de Calais. 19 % des entreprises envisagent de recruter en 2014 Nord-Pas de Calais N 180 JUILLET 2014 Sommaire 02 Le recrutement 03 La gestion des ressources humaines 04 Le recours à la formation continue 07 L alternance La place des RESSOURCES HUMAINES et les pratiques

Plus en détail

Retenir les meilleurs talents

Retenir les meilleurs talents Adecco Finance Focus Retenir les meilleurs talents Lundi matin, 9 h Vous vous réjouissez de commencer une nouvelle semaine de travail productif. Vous êtes en pleine forme. Alors que vous entamez votre

Plus en détail

Qu est-ce que la Gestion des Ressources Humaines?

Qu est-ce que la Gestion des Ressources Humaines? Qu est-ce que la Gestion des Ressources Humaines? Chapitre 1 La gestion des ressources humaines (GRH) peut être définie comme la gestion des hommes au travail dans des organisations (Martory et Crozet,

Plus en détail

Le fonctionnement et l importance des agences de recrutement et de placement de personnel

Le fonctionnement et l importance des agences de recrutement et de placement de personnel Le fonctionnement et l importance des agences de recrutement et de placement de personnel Annexe technique à la Note économique sur les avantages d un marché du travail flexible Dans la Note économique

Plus en détail

ADMINISTRATION (BI COMMERCE ET GESTION)

ADMINISTRATION (BI COMMERCE ET GESTION) Descriptions des cours Administration ADMINISTRATION (BI COMMERCE ET GESTION) L entreprise et son environnement ADM-B01-12 401-B01-BR 3-0-3 Automne À la fin de ce cours, l étudiant sera capable d identifier

Plus en détail

Votre entreprise Le titre du poste que vous recherchez Le nom du candidat Exemple : Note concernant la candidate Tremblay (exemple)

Votre entreprise Le titre du poste que vous recherchez Le nom du candidat Exemple : Note concernant la candidate Tremblay (exemple) Votre spécialiste en acquisition de talents Symbiose Ressources humaines 514-448-5630 info@symbioserh.net Tabledesmatières NoteconcernantlacandidateTremblay(exemple)...1 Résumédelacandidature(exemple)...2

Plus en détail