Oser pour réussir, l'esprit d'entreprise pour une meilleure croissance*

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Oser pour réussir, l'esprit d'entreprise pour une meilleure croissance*"

Transcription

1 Oser pour réussir, l'esprit d'entreprise pour une meilleure croissance* *Intelligente, durable et inclusive Position de l'are sur l'entrepreneuriat Edirne (TR) 3-4 Avril 2014 Adoptée à l Assemblée Générale de l ARE à Wroclaw (PL), 27 Mai 2014 L'Assemblée des Régions d'europe (ARE) est le plus large réseau indépendant des régions dans la grande Europe, forte de près de 230 régions issues de 35 pays et 15 organisations interrégionales. L'ARE est la voix politique de ses membres et un forum pour la coopération interrégionale. Un travail considérable a été réalisé par l'are sur la thématique de l'entrepreneuriat, en particulier dans le domaine de l'éducation et de la formation, l'entreprenariat des jeunes, l'entreprenariat féminin, la diversité entrepreneuriale, l'inclusion sociale, la création d'emplois basés sur l'innovation et l'économie verte. Cette position est fondée sur les conclusions, les recommandations et les bonnes pratiques réunies au cours de différentes activités sur le sujet, et plus particulièrement: le sommet de l ARE sur les régions et la crise économique, les nombreuses conférences thématiques, les Forum citoyens européens de l'are, les groupes de travail thématiques, les petits déjeuners d information, les académies de formations, les Académies d'été, le programme Eurodyssée de l'are pour la mobilité internationale, les prix RIA et MYFER pour l innovation et l ouverture aux jeunes -, les analyses Forces et Faiblesses, Opportunités et Menaces (SWOT) effectuée dans des projets comme ENTRE:DI 1 sur la diversité entrepreneuriale et YES 2 sur les stratégies pour l entrepreneuriat des jeunes, les audits régionaux par les pairs effectués dans des projets tels que PYE sur la promotion de l emploi des jeunes, ECREIN+, SMART EUROPE, et REGIONS4GREENGROWTH 3, les ateliers d'apprentissage mutuel du projet ENGAGED 4, le projet REALM 5 sur les facteurs 1 Projet INTERREG IVC 2 Programme PROGRESS 3 Projets INTERREG IVC 4 Projet ICT PSP 5 Projet Programme pour l éducation et la formation continue de l UE Assemblée des Régions d'europe 6 Rue Oberlin - F Strasbourg 210 Avenue Louise - B-1050 Bruxelles Tel.: Fax : Tel./Fax :

2 multiplicateurs de la formation continue au niveau régional dans le cadre des initiatives phare Europe 2020, ainsi que les rapports politiques de l'are et des enquêtes régulières auprès des membres de l'are. S'appuyant sur ce qui précède, ainsi que sur les résultats de la conférence de l'are organisée le 3 Avril à Edirne (TR), cette position a un double objectif: 1/ Engager les institutions européennes et les parties prenantes sur la nécessité de continuer à soutenir l'esprit d'entreprise: face à la montée du chômage et les défis auxquels sont confrontés les régions européennes, le succès futur de l'économie européenne est inextricablement liée à la capacité des citoyens à innover, et à identifier de nouvelles solutions pour le développement durable. Des mesures de soutien sont donc nécessaires immédiatement. 2/ Présenter et faire valoir le rôle clé joué par les régions pour la promotion d un écosystème dynamique et innovant nécessaire à l émergence d une culture entrepreneuriale forte. Ce rôle actif doit donc être reconnu au niveau européen: une gouvernance à plusieurs niveaux est essentielle pour susciter une réelle appropriation des politiques. Les régions doivent donc être impliqués à la fois dans la définition et la mise en œuvre des politiques nationales et européennes. Étant données sa vaste expérience dans le domaine d une part, et les dynamiques qu elle a d ores et déjà générées au sein même et entre les régions par l'échange de bonnes pratiques d autre part, l'are est disposée à donner son avis et des conseils pour un engagement optimal avec les régions. Développer les talents - Les régions doivent développer une vision stratégique, identifier leur avantage compétitif, établir des priorités stratégiques et élaborer des politiques visant à maximiser le potentiel de développement fondé sur la connaissance de leur territoire d'une manière inclusive et durable. - La création d un environnement où les différentes parties prenantes se rencontrent officiellement et/ou de manière informelle, est nécessaire pour générer la compréhension mutuelle, la circulation des idées et la stimulation des partenariats. - Un véritable échange et une collaboration entre les parties prenantes est essentiel, à la fois pour générer de l'innovation et des projets d entreprise et pour éviter le risque de décalage entre les programmes éducatifs et le marché. Les incubateurs, parcs scientifiques, pôles de compétitivité, PME, chambres de commerce, agences de développement régional, organismes sans but lucratif, ONG, universités et instituts de recherche, ainsi les établissements d'enseignement secondaire, doivent travailler ensemble. - Le système d éducation et la formation continue doivent promouvoir des attitudes et compétences encourageant l auto-emploi. Il s'agit notamment de la créativité, la responsabilité, la prise de risque, la résolution de problèmes et le travail en équipe. - Les programmes scolaires et d études doivent comprendre très tôt de la gestion de projet et des programmes de formation à l'entrepreneuriat, afin de susciter la motivation des élèves et des étudiants et de leur permettre d avoir une idée précise des qualifications et des compétences requises.

3 - L'enseignement technique et professionnel doit être valorisé, développé et intégré dans les stratégies d'innovation et de spécialisation intelligente. - Les enseignants doivent être spécifiquement formés à l entrepreneuriat tant lors de leur formation initiale que dans le cadre de la formation continue pour pouvoir assurer une formation à l entrepreneuriat adéquate. - Des approches utilisateurs et la co-création doivent être encouragées dans tous les secteurs. - La mobilité internationale doit être soutenue pour favoriser la création de réseaux internationaux, le transfert des connaissances et le brassage d idées. La mobilité des étudiants et des personnels est donc essentielle. - Les stratégies régionales pour attirer et retenir les jeunes talents via la création d'un environnement socio-économique et culturel stimulant, sont essentielles pour l'avenir des territoires de l'europe et permettent de lutter contre la «fuite des cerveaux». Supprimer les obstacles - La peur de l'échec est l'un des principaux obstacles à l'entrepreneuriat, une plus grande acceptation de l échec doit être encouragée dans toute l'europe et des systèmes de deuxième de chance doivent être disponible pour les entrepreneurs. - Assurer la participation économique pour tous est indispensable pour un développement économique durable. À cet égard, l'entreprenariat féminin doit être favorisé par la promotion de l'égalité des sexes dans l'éducation dès le début, en augmentant la mixité dans les différentes instances chargées d'évaluer et de soutenir des idées commerciales et en luttant contre les stéréotypes. L'entrepreneuriat social doit être encouragé dans toute l'europe, par la publication de données scientifiques et empiriques à l intention du secteur public, la société civile, les universités, les entreprises et les décideurs politiques et le grand public, permettant ainsi un meilleur soutien, la reconnaissance, la légitimité et la visibilité du secteur. Un développement numérique réel (infrastructures et services) est essentiel pour libérer le potentiel économique et social des zones rurales et des régions avec des handicaps permanents Des infrastructures sociale adéquates doivent être développée dans les régions pour permettre à tous les citoyens d être en mesure de participer au développement économique. Les services de soins et plus particulièrement les services de garde d'enfants doivent être accessibles pour éviter la perte pour l'économie de précieuses ressources humaines. - La mobilité éducative et professionnelle pour tous sont essentielles pour la résilience et l'adaptabilité de la main-d'œuvre et la viabilité du tissu économique. - Des indicateurs spécifiques doivent être développés et utilisés pour permettre un suivi précis et l'évaluation du taux de réussite et des impacts économiques, sociaux et environnementaux.

4 - Des administrations pensées et organisées pour les utilisateurs finaux permettent d'augmenter la motivation et la productivité. - Les systèmes d'imposition doivent être conçus de manière à ne pas décourager les entrepreneurs et les entrepreneurs potentiels, en particulier en ce qui concerne les régions avec des contraintes démographiques et géographiques. - Promouvoir des modèles de réussite inclusifs permet de transmettre un message positif sur l'esprit d'entreprise et les possibilités qu'il offre, en cultivant une attitude positive, et de réduire ainsi la peur de l'échec. Ces modèles doivent donc être développés et diffusés. - Développer le leadership au niveau régional est essentiel pour lutter contre la résistance au changement. Soutenir les entrepreneurs - Un engagement politique fort au niveau régional est essentiel pour assurer aux entrepreneurs et aux entrepreneurs potentiels un soutien adéquat. - Une approche holistique et socio- économique qui correspond aux besoins de la région est nécessaire pour favoriser l'entrepreneuriat en Europe. - Une interface dynamique et visible entre les entrepreneurs ou entrepreneurs potentiels et les organisations de soutien est nécessaire pour attirer les compétences vers un territoire donné. - Un support adapté aux besoins de l'entrepreneur est essentiel. Il faut donc tenir compte de la diversité des entrepreneurs et des entreprises lors de l'élaboration des instruments financiers et des intermédiaires afin de permettre aux entreprises de développer pleinement leur potentiel. - Le regroupement d entreprise en pôles de compétitivité et l'incubation doivent être soutenus. - La création d'infrastructures économiques et commerciales dynamiques est essentielle pour soutenir efficacement les entrepreneurs. - Différents instruments financiers doivent être disponibles au cours du cycle de vie d'une entreprise. - L information précise et à jour et sur les possibilités de financement, ainsi que des conseils sur la façon d'y accéder doivent être facilement et rapidement disponible pour les entrepreneurs et les entrepreneurs potentiels. - L'utilisation des marchés publics pour l'acquisition de produits et services innovants, et le soutien aux entreprises sociales doit être développée. - Le rôle de la région dans le soutien à l accès à de nouveaux marchés internationaux et européens pour les PME et les entrepreneurs doit être exploité davantage. Propager la bonne nouvelle - Partager les bonnes et les mauvaises pratiques dans toute l'europe permet d accroître l efficacité des politiques et permet aussi l étalonnage, l évaluation des résultats et l'éventuel transfert de pratiques efficaces.

5 - Les activités d'apprentissage mutuel et l'évaluation par les pairs, à la fois au niveau régional et interrégional devraient être encouragées. - Les partenariats internationaux dans l'enseignement, la recherche, les entreprises et l'élaboration des politiques devraient être simplifiés et encouragés pour permettre des réseaux plus forts et plus productifs ainsi qu'une visibilité accrue. - Développer une stratégie internationale globale de communication, y compris par exemple une stratégie de marque fondée sur les points forts d'une région augmente la visibilité de son potentiel et attire les compétences et les investissements. - Il s agit d engager les entrepreneurs, de leur donner les moyens se développer, de les mettre en relation et de faire d eux un sujet de fierté.

6 Oser pour réussir, l'esprit d'entreprise pour une meilleure croissance* Développer les talents *Intelligente, durable et inclusive Position de l'are sur l'entrepreneuriat ANNEXE Bonnes pratiques régionales Languedoc Roussillon (FR): Définition et mise en place d une stratégie d'innovation sur la base de l'esprit d'entreprise, bonne pratique présentée à l'occasion de la conférence de l'are "La réponse est l'innovation", Bruxelles, 4 Novembre La région exerce de nombreuses activités dans le domaine de la recherche et du développement, a un incubateur qui a été classé comme le meilleur incubateur mondial du NBIA en 2007, une nouvelle société de transfert de technologie, AxLR avec 45M! depuis 10 ans, un incubateur régional, qui a vu la création de 150 entreprises dans 12 ans et 850 emplois. La région est classée 3 ème au niveau national pour les entreprises innovantes et a le 2 ème taux régional d'entreprises créées le plus élevé chaque année. Elle a été la 1 ère Région en France à utiliser les fonds JEREMIE. La région est toutefois confronté à un certain nombre de problèmes tels que le faible taux de R&D privée, les petites entreprises ayant des activités de haute technologie trop faible, une administration nationale peu sensibilisée à l entrepreneuriat et une culture de recherche fondamentale - pas d'innovation - dans le secteur universitaire. L'analyse et la cartographie de l'économie régionale, ont permis d identifier l'entrepreneuriat comme le dénominateur commun. La région a donc élaboré une stratégie régionale d'innovation basée sur le territoire et articulée autour l'entrepreneuriat et l'innovation. Flevoland (NL) : Création de plates-formes innovantes et la promotion des échanges entre les acteurs concernés, le parc d activités géomatiques, bonne pratiques présentée dans le cadre du projet Smart Europe 2 Le parc d activités géomatiques (GBP) est un parc commercial et scientifique pour les entreprises et les établissements scientifiques qui travaillent dans le domaine d observation et la surveillance de la Terre et les technologie de l information Assemblé des Régions d'europe 6 Rue Oberlin - F Strasbourg 210 Avenue Louise - B-1050 Bruxelles Tel.: Fax : Tel./Fax :

7 Le GBP a démarré en 2002 comme une filiale du Laboratoire aérospatial national, avec des contributions financières des investisseurs privés, du Laboratoire et les gouvernements régionaux et nationaux. L objectifs du GBP est la mise en place d une assemblée des PME et des établissements scientifiques qui transformeront la géo-information et les données satellitaires d observation de la terre en service et produits commerciaux et innovants, qui amélioreront ainsi l employabilité de la haute technologie dans la province de Flevoland. Les trois facteurs de succès les plus importants du GBP : 1. le GBP est situé à proximité immédiate d un institut de recherche national Institut Aéronotique National (NLR) 2. Le marché de la géomatique en pleine croissance 3. L existence du programme d innovation (Geo Valley) qui est soutenu et géré par un consortium d entreprises. Østfold (NO): Une stratégie globale pour l'enseignement à l'entrepreneuriat dans et avec les écoles, bonne pratique présentée à l'occasion du Forum des Citoyens de l'are "Formation à l'entrepreneuriat des jeunes: une étape vers l'innovation régionale?", Østfold (NO), le 25 Mars Dans la région de Østfold formation à l'entrepreneuriat est organisée dans le cadre d'un partenariat entre les écoles et les entreprises et le Conseil Régional qui s est engagé dans cette mesure de façon concrète. En étudiants étaient inscrits dans divers programmes d'entrepreneuriat jeunesse (EJ), représentant 28,9% de la population âgée de 6 à 19 ans. Le programme pour jeunes entrepreneurs est proposé dans les 11 écoles secondaires de Østfold et permet aux jeunes de mettre en pratique leurs talents et leurs compétences pour créer des valeurs, observer les résultats immédiats de leurs efforts, développer la créativité, la coopération pratique et les compétences sociales, collaborer avec les entreprises et participer à la vie de la communauté à travers différentes activités à l'école. Murcia (ES): projet d'éducation à l'école, bonne pratique présentée à l'occasion du Forum des Citoyens de l'are sur les stratégies pour l'entrepreneuriat des jeunes, Orléans (FR), 18 Avril 2011 La région de Murcia a mis en place un plan de l'esprit d'entreprise "Plan Emprendemos" régional qui favorise l'esprit d'entreprise et une culture d'entreprise et prend en charge la mise en réseau intrarégional. Ces trois éléments se décomposent en 35 activités différentes, et pour ne citer que deux d'entre eux: l'eje & EME (Jeune Entreprise en Europe et une entreprise dans mon école) Projets et Imagina (Imaginez une autre compagnie) Concours. En conséquence, les groupes d'enfants peuvent par exemple créer leurs coopératives dès l'école primaire et les gérer réellement. Flevoland (NL) : apprentissage informel et projets d'entreprise, bonne pratique présentée lors de l audit par les pairs Smart Europe à Venise (IT), 25 Février-1 Mars 2013 Un projet d'entreprise est une collaboration temporaire entre une entreprise (technique) - le client - et la formation «ingénierie des cadres intermédiaires" organisé par un établissement de formation (école professionnelle ou secondaire) et l'entrepreneur. Les élèves réalisent un design, une innovation produit ou procédé, à la demande de l'entreprise. La demande en 2 2

8 innovation formulée par l entreprise détermine le contenu du projet. Les élèves travaillent dans une équipe de projet pour accomplir la demande en matière d'innovation. Dans la mesure du possible le projet est réalisé au sein de l'entreprise (équipe de projet de deux étudiants ou plus). Le résultat est directement utilisable comme innovation dans l'entreprise. Le tutorat de l'équipe du projet est assurée par un employé de la société ou un professeur de l'institut de formation. L'objectif est réaliste et réalisable pour l'étudiant et le résultat est évalué par l'entreprise et l'enseignant de l'établissement de formation. Selon le niveau dans lequel l'élève étudie, il existe trois types possibles de projet: 1. Un projet d'entreprise axée sur le développement pour les étudiants des niveaux inférieurs; 2. Un projet de pratique plus complexe pour les étudiants des niveaux plus élevés 3. Un projet d'examen pour obtenir leur diplôme. La durée du projet (type 2 et 3) varie de 10 à 20 semaines, en fonction de la mesure du niveau et du projet. Les élèves travaillent deux à trois jours par semaine sur le projet, parfois plus. Östergötland (SE): FramtidsFrön «graines de futur», soutien à l'enseignement de l entrepreneuriat, bonne pratique présentée dans le cadre du projet YES Stratégies pour l entrepreneuriat des Jeunes -INTERREG IVC FramtidsFrön est un organisme sans but lucratif qui propose une approche globale de l entrepreneuriat. L'organisation soutient et forme les enseignants à l'approche entrepreneuriale et fournit des outils pour inspirer et faciliter le travail sur l entrepreneuriat dans les écoles. FramtidsFrön travaille en collaboration avec les municipalités et les écoles pour planifier les activités et la formation des enseignants. Ses outils ont été produits en coopération avec les enseignants pour s'assurer que le matériel est efficace sur le plan pédagogique et réaliste à utiliser. Vienne (AT): Participation des jeunes dans le développement de stratégies régionales pour l entrepreneuriat, bonne pratique présentée à l'académie d'été de l'are sur l'entreprenariat des jeunes dans les régions d'europe, Östersund (SE), Août La région a élaboré une stratégie visant à promouvoir la participation active des jeunes dans la vie, dans la société et dans les processus de prise de décision au niveau local, régional et national. L'idée était d'accroître la participation à la vie civique des communautés et dans le système de la démocratie représentative, de soutenir le processus d'apprentissage pour la participation des jeunes et de mobiliser le soutien des autorités régionales et locales. Les mesures visant à renforcer la participation des jeunes sont entre autres : le soutien à la créativité des jeunes pour leur permettre de développer différentes formes de dialogue participatif dans la société civile, l encouragement des projets et structures innovantes, la participation au processus démocratique ainsi que dans le développement de la communauté locale. La participation des jeunes signifie des moyens de soutien des jeunes à l'intégration, à l'autonomisation, à l'inclusion sociale et au dialogue structuré, ce qui donne aux jeunes la capacité à prendre des initiatives, d'innover, de créer et de prendre des risques, principales qualités d'un entrepreneur potentiel. La stratégie régionale est en outre complétée par une série de mesures de soutien aux jeunes entrepreneurs tels que l'accès au financement, le soutien sur mesure, les offres de formation appropriés, des changements dans la législation, la réduction

9 de la stigmatisation de l'échec et de la révision des régimes de sécurité sociale pour les entrepreneurs. Madère (PT) : stages rémunérés au salaire minimum légal, les bonnes pratiques présentées dans le cadre du projet PYE Promouvoir l emploi des jeunes, Aux Açores il existe des programmes de stages pour les étudiants qui terminent les cours de technologie ainsi que pour les jeunes diplômés et les titulaires d une maîtrise. Tous les stagiaires perçoivent au moins le salaire minimum légal dans la région. Les programmes de stages comportent une formation. Ce projet révèle très demandé par les entreprises et il en pleine croissance. Les entreprises peuvent bénéficier de ces stages pour les formations et le processus de sélection. Jusqu à 2010 les coûts de stages étés gérés par le Gouvernement Régional, mais aujourd hui les entreprises contribuent à hauteur de 25% pour rémunérer les stagiaires. Cette obligation n a pas conduit à une baisse de la demande. Programme Eurodyssées de l'are programme de stages internationaux pour les jeunes Eurodyssée est un programme d'échange de l'assemblée des Régions d'europe (ARE), créé en 1985, qui permet aux jeunes demandeurs d'emploi âgés de 18 et 30 ans de bénéficier d'un stage à l'étranger pour une période de trois à sept mois. L'objectif est de permettre aux jeunes d'acquérir une expérience professionnelle au même moment comme ils ont l'occasion d'améliorer leur connaissance d'une langue étrangère. Eurodyssée permet aux entreprises de bénéficier de la diversité et de la coopération et permet aux régions de développer et de construire la citoyenneté européenne. Hampshire (GB): La formation professionnelle pour les jeunes NEET (ni employé, ni étudiant ni en formation), bonne pratique présentée dans le cadre de la PYE- Promouvoir l emploi des jeunes, En 2010 le Conseil régional de Hampshire a initié un partenariat appelé Gosport Gollege. Celuici rassemble trois écoles locales secondaires, deux collèges et deux fournisseurs de formations indépendants pour offrir des places de formation supplémentaires, pour les jeunes ni employés, ni étudiants ni en formations à Gosport (une zone avec un niveau de pauvreté élevé et un grand nombre de ces jeunes «NEET», où il y avait un manque de d opportunités de formation professionnelle appropriées pour les jeunes. Ce projet a été reconnu par OFSTED (organisme national du contrôle des normes éducatives) comme un exemple de bonne pratique. Madère (PT): STARTENT 5 - Culture et éducation entrepreneuriale des jeunes L objectif principal de ce projet était de développer de nouveaux modèles et éléments dans le domaine de la formation à l entrepreneuriat en Europe et à stimuler l intérêt des entreprises et le talent parmi les jeunes. Le projet a aidé les enseignants et les formateurs à l entrepreneuriat à établir des liens entre les établissements où l on enseigne l entrepreneuriat et le monde réel de l entreprise, et a permis de rendre les carrières d entrepreneur plus attractives pour les jeunes. Ce projet a réuni les différentes universités européennes et les professionnels, une plate-forme commune a été créé, du matériel d enseignement basé sur la pratique a été développé. Ce projet a donné aux étudiants des connaissances pratiques grâce à leur implication active dans les activités. Le 5 4

10 projet STARTENT 6 à contribué au développement de la culture entrepreneuriale des jeunes ainsi qu à l amélioration de l éducation à l entrepreneuriat en Europe. Une étroite collaboration entre les représentants de l environnement académique et les représentants du secteur professionnel a été le principal facteur du succès de cette initiative. Supprimer les obstacles East Sweden Region (SE): Attractivité numérique: projet Digidel bonne pratique présentée dans le rapport de l'are «Libérer nos territoires de potentiel économique et social" adoptée à Paris (FR) le 17 Mars 2013 Digidel 2013 est une campagne visant à accroître la part de la population en utilisant activement les services numériques. Près de 80 pour cent de la population suédoise utilise régulièrement Internet. Entre un et deux millions de Suédois ne le font pas. La campagne est organisée par un réseau d'ong, les bibliothèques, les entreprises et les autorités. L'objectif de cet effort commun est que personnes n utilisant pas actuellement Internet se mettent en ligne d'ici la fin de Cette campagne veut soutenir ceux qui ne savent pas comment utiliser les services numériques et ceux qui ne connaissent pas les possibilités offertes par Internet pourrait leur offrir. Les personnes qui n'utilisent pas l'internet se trouvent dans tous les groupes sociaux et tous les âges, mais ils sont principalement des personnes âgées. L'utilisation des services numériques diffère aussi grandement entre et au sein des régions, parfois en raison de l'accès limité à Internet. South Ostrobothnia/ Etelä-Pohjanmaa (FI): Appropriation par les autorités locales d'un réseau haut débit en libre accès pour les collectivités territoriales, bonne pratique présentée dans le rapport de l'are «Libérer nos territoires de potentiel économique et social" adoptée à Paris (FR) le 17 Mars 2013 La région d Etelä-Pohjanmaa présente des villages avec une faible densité de population (4-9 personnes/km2). Les communautés locales dans la région de Suupohja payaient cher pour louer les connexions en cuivre et cherchaient donc des moyens de réduire leurs coûts, souhaitant en même temps bâtir leurs propres réseaux TIC. Comme les opérateurs de télécommunications n avaient aucun intérêt à investir dans les zones rurales, les collectivités ont établi leur propre réseau en 2005, sous le nom Suupohjan Seutuverkko Ltd. La société est détenue par six municipalités. Le but est de construire et faire fonctionner des réseaux FTTx, de permettre à la population, aux entreprises et aux collectivités territoriales de vivre, de travailler et d atteindre la croissance économique dans les zones rurales. Un réseau construit selon le principe du libre accès signifie que les prestataires de services disposent tous d opportunités égales dans la prestation de services aux clients de la fibre. Les clients sont donc libres de choisir leurs services auprès de l opérateur qu ils préfèrent. La longueur du réseau est d environ kilomètres. Ce modèle de la région Suupohja est un exemple de coopération renforcée entre collectivités, ainsi qu entre personnes, prestataires de services et opérateurs de télécommunications. La possession par les autorités locales de leur propre réseau haut-débit permet de baisser les coûts TIC et de coopérer entre municipalités ainsi qu entre sousrégions,d utiliser différents e-services à l avenir et de satisfaire de futures demandes en termes de vitesse haut-débit. 6 Ce projet a été co-financé par la Commission Européenne, la DG Entreprise et Industrie sous le titre «Culture entrepreneuriale des jeunes et éducation à l entrepreneuriat». 5

11 Arad (AL): Mobilité éducative et professionnelle pour tous: conseils des entreprises et la formation d orientation pour les femmes entrepreneurs. Le projet BADGE est un programme de formation permanente dans le cadre de sous-projet Leonardo da Vinci, financé par la Commission Européenne, qui vise à permettre aux femmes, doublement désavantagées, de créer leur propre entreprise :! En soutenant le développement des compétences générales pour l employabilité et l auto emploi! En soutenant le développement de l auto-efficacité pour regagner la confiance et la motivation au travail! En offrant aux formateurs et aux conseillers professionnels les méthodologies de soutien innovatrices, basées sur les meilleures pratiques européennes.! En diminuant l isolement ressenti par les femmes entrepreneurs par le contact avec d autres femmes entrepreneurs au niveau national et européen et en améliorant les compétences de confiance en langue et communication.! En rendant les pratiques de formateurs plus attractives pour les femmes Hampshire (UK): Aider les jeunes qui quittent les structures de prise en charge à trouver un emploi : le programme Internship Plus, bonne pratique présentée dans le cadre du projet PYE Promouvoir l emploi des jeunes, Les jeunes qui sont passés par une structure de prise en charge constituent un autre groupe social qui éprouve des difficultés particulières à pénétrer sur le marché du travail. En mai 2011, on comptait jeunes dans les structures de prise en charge du comté de Hampshire. Le Conseil du comté de Hampshire a lancé le programme Internship Plus, un programme d emploi et de formation destiné aux jeunes quittant les structures de prise en charge qui ne sont ni en situation d emploi, ni scolarisés, ni en formation (NEET). Le programme Internship Plus reconnaît que les jeunes quittant les structures de prise en charge constituent un groupe particulièrement vulnérable. Le programme rassemble trois artenaires : le Conseil du comté de Hampshire, Catch 22 (une association caritative active dans le domaine de la formation) et l Université de Winchester. Chaque partenaire apporte ses compétences. Le programme offre : un contrat de travail rémunéré d une durée de 12 à 18 mois (salaire minimum national, plus dépenses, plus congés payés), une formation préparatoire certifiée par l université de Winchester, une qualification reconnue au niveau national, ainsi que toute une série de services d orientation et d accompagnement. Wallonie (BE) : Modèles inclusifs: bonne pratique présenté à l'occasion de l'atelier "Participer activement à l'entreprenariat féminin» à l'occasion de la Conférence de l'are Oser réussir, Edirne 3 Avril 2014 La Wallonie (à travers son Agence de développement économique) a mis au point toute une série de programmes en vue de promouvoir et d'encourager l'esprit d'entreprise chez les enfants, de la maternelle à l'école secondaire et au-delà. Lorsque ces programmes ont été pensés, l'aspect genre a été complètement intégré. Chaque année, environ jeunes (dont 50% sont des filles) sont ciblés en ces programmes, ainsi que de nombreux enseignants. Des agents de sensibilisation ont commencé en 2009 à 7 6

12 visiter les écoles et se recontrent avec les enseignants et les classes. Ils leur offrent une variété d'outils pédagogiques, tels que: un guide pour l'apprentissage entrepreneurial qui développe une méthodologie intégrant l'esprit d'entreprise en classe; un guide pédagogique décrivant la mise en place d'une entreprise; une bande dessinée de jeunes étudiants - appelés «Antoine et Laura créent leur propre entreprise"; plus de 21 activités de classe (jeux de rôle, essais à petite échelle, etc...) pour lesquels les équipes de l'agence de développement économique s'associe avec les opérateurs accrédités (tell que Cap ten, école et entreprise, club des étudiants entrepreneurs, ). Toutes ces activités contribuent à favoriser l'esprit d'entreprise chez les jeunes des deux sexes et de se concentrer sur l'action de l'enseignement dans l'action (à l'aide de jeux de rôles, etc...) Soutenir les entrepreneurs Alsace (FR) : le Guide du bénéficiaire pour les gestionnaires de projet et les gestionnaires de projets potentiels, bonne pratique présentée dans le rapport de l'are "Informations accès aux financements européens" adoptée à Paris (FR) le 17 Mars 2013 Le Secrétariat technique commun du programme INTERREG Rhin Supérieur a créé un seul document, le «!Guide du bénéficiaire!» où figurent toutes les informations nécessaires pour monter un projet, déposer la demande, puis gérer le projet. Les acteurs intéressés disposent ainsi en un seul endroit de toutes les indications utiles. Par ailleurs, pour les dépenses éligibles, un modèle de tableau est disponible sous Excel, simplifiant ainsi son remplissage (au lieu du tableau Word souvent proposé dans certains programmes sectoriels, ou, encore plus compliqué, des seules indications données dans le texte de l appel à projets). Wallonie (BE) : l'accès au microcrédit pour les femmes entrepreneurs, bonne pratique présentée à l'occasion de l'atelier «Participer activement pour l'esprit d'entreprise de femmes" à l'occasion de la Conférence de l'are Oser réussir, Edirne 3 Avril 2014 L'accès au microcrédit a été rendue plus facile pour les femmes entrepreneurs, à travers SOWALFIN (Société Wallonne de Financement Et De Garantie des Petites et Moyennes Entreprises) et sa filiale SOCAMUT (Société des Précautions Mutuelles de Wallonie) (), qui ont développé un produit spécifique, ce qui permet les femmes d'emprunter jusqu'à euros, dont 75% sont couverts par des dépôts de garantie SOWALFIN / SOCAMUT. En outre, les emprunts subordonnés de euros (à taux d'intérêt faibles) sont également disponibles. Certains euros a été consacré à cette mesure, pour une période qui s'étend de 2010 à 2014 (environ euros par an). SOWALFIN collabore également avec des réseaux des femmes entrepreneurs (principalement FCE, Diane, FAR, AFFA) et organise des séminaires spécialement conçus pour leurs membres. Fribourg (CH): un guichet unique, l'agence de développement Fribourg, bonne pratique présentés à l'occasion des Académies d'été de l'are sur l'entreprenariat des jeunes dans les régions d'europe, Östersund (SE), Août,

13 Soutenue par la Confédération et le canton de Fribourg, Fri Up est une association à but non lucratif qui accompagne les entreprises existantes et en création, respectivement dans le renforcement de leur capacité d innovation et leur dynamisation. Elle entend ainsi non seulement améliorer la productivité et la compétitivité des PME, mais aussi transformer davantage de projets en entreprises viables tout en créant des emplois à forte valeur ajoutée dans le canton de Fribourg. L association est financée par les contributions fédérales, régionales et par le secteur privé. Propager la bonne nouvelle La communauté des affaires de l'are: mettre en valeur les réussites régionales, permettre le réseautage et l'échange d'expertise. Depuis 1985, l'assemblée des Régions d'europe a développé un important réseau composé de plus de intervenants, y compris les décideurs européens et régionaux. Son travail quotidien consiste à traiter avec les institutions européennes (Commission européenne, Parlement européen, Comité des régions et le Conseil de l'europe), les autorités politiques et administratives de près de 230 régions, ainsi que de nombreux autres acteurs régionaux (agences de développement régional, aéroports régionaux, les universités, etc.) la Communauté de l'are est composée de jeunes et d'étudiants, qui, par l'are peuvent gagner une meilleure compréhension de l'europe, et apporter des idées innovantes, mais aussi des membres élus des institutions européennes, des autorités nationales, régionales et locales, des ONG, des instituts, des universités, des citoyens individuels qui partagent les mêmes valeurs de démocratie et de gouvernance décentralisée et des entreprises. Audits régionaux de l ARE par les pairs: méthodologie de l'are, qui a été appliquée à des sujets tels que l'économie verte, le tourisme durable, des méfaits liés à l'alcool, les emplois axés sur l'innovation... Les audits par les pairs sont un exercice d évaluation amical entrepris par des experts internationaux sur un sujet précis et sont organisés sous la forme de visites d étude d'une semaine dans une région d'accueil souhaitant améliorer ses politiques. Ils sont basés sur une analyse forces, faiblesses, opportunités et menaces (SWOT) et conduisent à des recommandations concrètes. Les audits par les pairs sont l'occasion pour les régions de partager les meilleures pratiques, d identifier, d'échanger et de transférer des instruments et mécanismes de politique régionale pour améliorer les politiques de l'emploi et de l'innovation au niveau régional. JP 13/05/

Erasmus pour tous. Qu est-ce qu Erasmus pour tous?

Erasmus pour tous. Qu est-ce qu Erasmus pour tous? Erasmus pour tous Qu est-ce qu Erasmus pour tous? Erasmus pour tous est le nouveau programme pour l éducation, la formation, la jeunesse et le sport proposé par la Commission européenne. Ce programme,

Plus en détail

Politique municipale sur l accueil, l intégration et la rétention des personnes immigrantes Juin 2010

Politique municipale sur l accueil, l intégration et la rétention des personnes immigrantes Juin 2010 Politique municipale sur l accueil, l intégration et la rétention des personnes immigrantes Juin 2010 Commissariat aux relations internationales et à l immigration Table des matières Page Déclaration d

Plus en détail

ILE-DE-FRANCE. Fiche d analyse PROGRAMME OPÉRATIONNEL RÉGIONAL FEDER-FSE : QUELLE PLACE POUR L ESS?

ILE-DE-FRANCE. Fiche d analyse PROGRAMME OPÉRATIONNEL RÉGIONAL FEDER-FSE : QUELLE PLACE POUR L ESS? Fiche d analyse PROGRAMME OPÉRATIONNEL RÉGIONAL FEDER-FSE : QUELLE PLACE POUR L ESS? Version étudiée : version adoptée par la Commission européenne le 18/12/2014. ILE-DE-FRANCE PRÉSENTATION GÉNÉRALE Les

Plus en détail

PAYS DE LA LOIRE. Fiche d analyse PROGRAMME OPÉRATIONNEL RÉGIONAL FEDER-FSE : QUELLE PLACE POUR L ESS?

PAYS DE LA LOIRE. Fiche d analyse PROGRAMME OPÉRATIONNEL RÉGIONAL FEDER-FSE : QUELLE PLACE POUR L ESS? Fiche d analyse PROGRAMME OPÉRATIONNEL RÉGIONAL FEDER-FSE : QUELLE PLACE POUR L ESS? Version étudiée : version adoptée par la Commission européenne le 16/12/2014. PAYS DE LA LOIRE STRUCTURE GLOBALE DU

Plus en détail

Rapport de planification stratégique

Rapport de planification stratégique Comité sectoriel de la main-d œuvre du commerce de l alimentation Rapport de planification stratégique Décembre 2009 Comité sectoriel de main-d'oeuvre de l'industrie du caoutchouc du Québec 2035, avenue

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social NATIONS UNIES E Conseil économique et social Distr. GÉNÉRALE ECE/MP.PP/2005/2/Add.4 8 juin 2005 Original: ANGLAIS, FRANÇAIS, RUSSE COMMISSION ÉCONOMIQUE POUR L EUROPE Réunion des Parties à la Convention

Plus en détail

Rencontres entre les jeunes et décideurs /experts du secteur Jeunesse

Rencontres entre les jeunes et décideurs /experts du secteur Jeunesse FICHE D AIDE A LA LECTURE DU GUIDE DU PROGRAMME ERASMUS+ 2015 Rencontres entre les jeunes et décideurs /experts du secteur Jeunesse #ERASMUSPLUS #DIALOGUESTRUCTURÉ des politiques Références Critères d

Plus en détail

TRAINFORTRADE EQUIPE CENTRALE

TRAINFORTRADE EQUIPE CENTRALE TRAINFORTRADE TRAINFORTRADE EQUIPE CENTRALE TRAINFORTRADE CNUCED Division de l infrastructure des services pour le développement et l efficacité commerciale (SITE) Palais des Nations CH-1211 Genève 10

Plus en détail

Sommet pleines voiles / Groupe de travail sur l autosuffisance : domaines d intérêt communs

Sommet pleines voiles / Groupe de travail sur l autosuffisance : domaines d intérêt communs Sommet pleines voiles / Groupe de travail sur l autosuffisance : domaines d intérêt communs Lors du Sommet pleines voiles en janvier 2007, la Commission des valeurs mobilières du Nouveau-Brunswick a publié

Plus en détail

Les personnes handicapées ont les mêmes droits

Les personnes handicapées ont les mêmes droits Les personnes handicapées ont les mêmes droits La stratégie européenne 2010-2020 en faveur des personnes handicapées Commission européenne Égalité des droits, égalité des chances La valeur ajoutée européenne

Plus en détail

Charte européenne pour la qualité des stages et des apprentissages

Charte européenne pour la qualité des stages et des apprentissages Charte européenne pour la qualité des stages et des apprentissages www.qualityinternships.eu Préambule Etant donné que:! la passage des jeunes des études au marché de l'emploi devient de plus en plus compliqué

Plus en détail

Lors de sa réunion des 5 et 6 mai 2003, le Conseil a adopté les conclusions du Conseil susmentionnées telles qu'elles figurent ci-après.

Lors de sa réunion des 5 et 6 mai 2003, le Conseil a adopté les conclusions du Conseil susmentionnées telles qu'elles figurent ci-après. CONSEIL DE L'UNION EUROPÉENNE Bruxelles, le 7 mai 003 (.05) (OR. en) 898/03 EDUC 83 RÉSULTATS DES TRAVAUX du: Conseil en date des : 5 et 6 mai 003 n doc. préc.: 8486/03 EDUC 73 + COR (fr) + COR (de) Objet:

Plus en détail

ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE COMITÉ DU DÉVELOPPEMENT ET DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE (CDIP)

ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE COMITÉ DU DÉVELOPPEMENT ET DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE (CDIP) OMPI CDIP/5/5 Corr. ORIGINAL : anglais DATE : 21 juillet 2010 ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE F COMITÉ DU DÉVELOPPEMENT ET DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE (CDIP) Cinquième session

Plus en détail

Conclusions du Conseil sur la dimension stratégique du patrimoine culturel pour une Europe durable

Conclusions du Conseil sur la dimension stratégique du patrimoine culturel pour une Europe durable COSEIL DE L'UIO EUROPÉEE Conclusions du Conseil sur la dimension stratégique du patrimoine culturel pour une Europe durable Conseil ÉDUCATIO, JEUESSE, CULTURE ET SPORT Bruxelles, 21 mai 2014 Le Conseil

Plus en détail

ÉNERGISER L AVENIR Étude d information sur le marché du travail 2008

ÉNERGISER L AVENIR Étude d information sur le marché du travail 2008 Construire un avenir brillant ÉNERGISER L AVENIR Étude d information sur le marché du travail 2008 www.avenirbrillant.ca Financé par le gouvernement du Canada par l entremise du Programme des conseils

Plus en détail

Comité du développement et de la propriété intellectuelle (CDIP)

Comité du développement et de la propriété intellectuelle (CDIP) F CDIP/14/5 ORIGINAL : ANGLAIS DATE : 8 SEPTEMBRE 2014 Comité du développement et de la propriété intellectuelle (CDIP) Quatorzième session Genève, 10 14 novembre 2014 RÉSUMÉ DU RAPPORT D ÉVALUATION DU

Plus en détail

«Challenging social reality, inspiring experiences»

«Challenging social reality, inspiring experiences» «Challenging social reality, inspiring experiences» Cornélia Federkeil-Giroux Mutualité Française représentante de l Association internationale de la mutualité (AIM) 1 L Association internationale de la

Plus en détail

Plan d action de l ISO pour les pays en développement 2011-2015

Plan d action de l ISO pour les pays en développement 2011-2015 Plan d action de l ISO pour les pays en développement 2011-2015 ISO l Organisation internationale de normalisation L ISO comprend 163* membres qui sont les instituts nationaux de normalisation de pays

Plus en détail

Faciliter l emploi des jeunes à travers la création d emplois et le développement de l entreprenariat en Tunisie. Automne 2015

Faciliter l emploi des jeunes à travers la création d emplois et le développement de l entreprenariat en Tunisie. Automne 2015 Faciliter l emploi des jeunes à travers la création d emplois et le développement de l entreprenariat en Tunisie Automne 2015 2 La nécessité de créer des emplois La révolution tunisienne a entre autres

Plus en détail

I. Le Forum mondial de l eau

I. Le Forum mondial de l eau Evénements soutenus par le 6 ème Forum Mondial de l Eau I. Le Forum mondial de l eau Historique Co-organisé tous les trois ans par le Conseil Mondial de l Eau d une part, un pays et une ville hôte d autre

Plus en détail

Charte nationale de l accompagnement à la scolarité

Charte nationale de l accompagnement à la scolarité 1 Le droit à l éducation est un droit fondamental dans notre société. Cette exigence démocratique d une meilleure formation générale et d un haut niveau de qualification pour tous correspond aux besoins

Plus en détail

POLITIQUE SCIENCE, TECHNOLOGIE ET INNOVATION DE LA CEDEAO (ECOPOST)

POLITIQUE SCIENCE, TECHNOLOGIE ET INNOVATION DE LA CEDEAO (ECOPOST) POLITIQUE SCIENCE, TECHNOLOGIE ET INNOVATION DE LA CEDEAO Présenté par: Prof. Dr. Djénéba TRAORE Directrice Générale Institut de l Afrique de l Ouest Email: Djeneba.Traore@iao.gov.cv Site web: www.westafricainstitute.org

Plus en détail

Service d accompagnement pédagogique de l Université Sorbonne Paris Cité

Service d accompagnement pédagogique de l Université Sorbonne Paris Cité Service d accompagnement pédagogique de l Université Sorbonne Paris Cité CATALOGUE DE FORMATION POUR LES ENSEIGNANTS DE USPC 2014-2015 Le service SAPIENS créé en janvier 2014 propose durant l année 2014-2015

Plus en détail

évoluer avec les instruments financiers FESI Le Fonds Social Européen Instruments financiers

évoluer avec les instruments financiers FESI Le Fonds Social Européen Instruments financiers évoluer avec les instruments financiers FESI Le Fonds Social Européen Les instruments financiers cofinancés par le Fonds Social Européen sont des outils durables et efficaces pour investir dans la croissance

Plus en détail

PLAN D ACTION POUR LA MOBILITE

PLAN D ACTION POUR LA MOBILITE PLAN D ACTION POUR LA MOBILITE La mobilité constitue une des priorités de l Europe que nous construisons : - elle contribue, pour toute personne en mobilité, à un sentiment d appartenance à l Europe, à

Plus en détail

Investir dans l action pour le climat, investir dans LIFE

Investir dans l action pour le climat, investir dans LIFE Investir dans l action pour le climat, investir dans LIFE Un aperçu du nouveau sous-programme LIFE Action pour le climat 2014-2020 istock Action pour le climat Qu est-ce que le nouveau sous-programme LIFE

Plus en détail

Charles Sirois. Bagoré Bathily

Charles Sirois. Bagoré Bathily ENABLIS SENEGAL Charles Sirois Président Fondateur d Enablis Global Le monde ne peut se passer de l Afrique; les cultures, le talent, les richesses naturelles que l on retrouve en Afrique, l humanité

Plus en détail

Résumé de l ARE Le personnel de santé en Europe Livre vert de la Commission Européenne COM(2008) 725/3 ET & OG, version modifiée le 11/02/09

Résumé de l ARE Le personnel de santé en Europe Livre vert de la Commission Européenne COM(2008) 725/3 ET & OG, version modifiée le 11/02/09 Résumé de l ARE Le personnel de santé en Europe Livre vert de la Commission Européenne COM(2008) 725/3 ET & OG, version modifiée le 11/02/09 Introduction Pourquoi cette consultation? Les systèmes de santé

Plus en détail

103.5 La station Radio E2C AUVERGNE

103.5 La station Radio E2C AUVERGNE 103.5 La station Radio E2C AUVERGNE Communiqué de presse 15 mai 2012 Radio E2C : 103.5 Une semaine dans la peau des animateurs radio, c est le challenge que vont relever les stagiaires de l E2C Du 21 au

Plus en détail

Cahier de gestion CODE : TITRE : POLITIQUE DE GESTION DES. Date d adoption : Le 13 juin 2007. Nature du document :

Cahier de gestion CODE : TITRE : POLITIQUE DE GESTION DES. Date d adoption : Le 13 juin 2007. Nature du document : Cahier de gestion TITRE : POLITIQUE DE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES CODE : Nature du document : Règlement X Politique Directive administrative Procédure Date d adoption : Le 13 juin 2007 X C.A. C.E.

Plus en détail

Mehmet ASLAN Agence pour l'emploi turque Responsable du Département des services de travail actifs. mehmet.aslan@iskur.gov.tr Istanbul/TURQUIE

Mehmet ASLAN Agence pour l'emploi turque Responsable du Département des services de travail actifs. mehmet.aslan@iskur.gov.tr Istanbul/TURQUIE Mehmet ASLAN Agence pour l'emploi turque Responsable du Département des services de travail actifs mehmet.aslan@iskur.gov.tr Istanbul/TURQUIE CRÉATION D'EMPLOIS Les programmes actifs et passifs en faveur

Plus en détail

La réalisation de projets entrepreneuriaux en milieu scolaire : un outil pour la réussite des jeunes

La réalisation de projets entrepreneuriaux en milieu scolaire : un outil pour la réussite des jeunes La réalisation de projets entrepreneuriaux en milieu scolaire : un outil pour la réussite des jeunes ATELIER : Motiver et engager les jeunes dans leur parcours Présenté par : Éric Darveau, Directeur général

Plus en détail

Paquet Mobilité Urbaine Soutien aux actions des autorités locales dans l élaboration de plans de mobilité locale durables

Paquet Mobilité Urbaine Soutien aux actions des autorités locales dans l élaboration de plans de mobilité locale durables Paquet Mobilité Urbaine Soutien aux actions des autorités locales dans l élaboration de plans de mobilité locale durables COM(2013) 913 final - Ensemble vers une mobilité urbaine compétitive et économe

Plus en détail

le secteur du livre Continuité Innovation Bruxelles 5 février 2014

le secteur du livre Continuité Innovation Bruxelles 5 février 2014 & le secteur du livre Bruxelles 5 février 2014 Continuité Diversité culturelle Valeur ajoutée européenne Mobilité des œuvres et personnes Impact durable Innovation Penser Public! L ouverture géographique

Plus en détail

Nouvelle stratégie européenne d action pour la jeunesse «Investir en faveur de la jeunesse et la mobiliser»

Nouvelle stratégie européenne d action pour la jeunesse «Investir en faveur de la jeunesse et la mobiliser» Nouvelle stratégie européenne d action pour la jeunesse «Investir en faveur de la jeunesse et la mobiliser» Odile Quintin Directrice générale de la DG Education et Culture Commission européenne Bruxelles,

Plus en détail

De par ses actions structurantes, le CLDVG a contribué à renforcer le partenariat entre les divers organismes.

De par ses actions structurantes, le CLDVG a contribué à renforcer le partenariat entre les divers organismes. Présent dans la Vallée-de-la-Gatineau depuis 1998, le Centre local de développement s est impliqué fortement dans son milieu pour combler les besoins collectifs. De par ses actions structurantes, le CLDVG

Plus en détail

Plan stratégique 2004-2007

Plan stratégique 2004-2007 Plan stratégique 2004-2007 Mot du directeur général Au cours des dernières années, plusieurs travaux importants et consultations tant à l interne qu à l externe ont conduit le Collège à l adoption de nombreux

Plus en détail

CENTRES D APPUI À LA TECHNOLOGIE ET À L INNOVATION (CATI) GUIDE DE MISE EN ŒUVRE

CENTRES D APPUI À LA TECHNOLOGIE ET À L INNOVATION (CATI) GUIDE DE MISE EN ŒUVRE CENTRES D APPUI À LA TECHNOLOGIE ET À L INNOVATION (CATI) GUIDE DE MISE EN ŒUVRE Le programme de centres d'appui à la technologie et à l'innovation (CATI), mis en place par l'ompi, permet aux innovateurs

Plus en détail

Bref rappel de la stratégie décennale (2008-2018) de la CNULD

Bref rappel de la stratégie décennale (2008-2018) de la CNULD Bref rappel de la stratégie décennale (2008-2018) de la CNULD Atelier de renforcement des capacités des PFN de la CNULD sur l alignement des PAN sur la Stratégie décennale (2008-2018) Bujumbura, 14-17

Plus en détail

Commission de la condition de la femme

Commission de la condition de la femme Commission de la condition de la femme la garde des enfants et autres personnes à charge, y compris le partage des tâches et des CSW40 Conclusions concertées (1996/3) Nations Unies, mars 1996 la garde

Plus en détail

EXPERTISE COMPTABLE. Libérer. Développer. de la Gestion Quotidienne, la Stratégie d Entreprise.

EXPERTISE COMPTABLE. Libérer. Développer. de la Gestion Quotidienne, la Stratégie d Entreprise. EXPERTISE EXPERTISE COMPTABLE Libérer de la Gestion Quotidienne, Développer la Stratégie d Entreprise. De l'audit au conseil et à la mise en place de missions d'expertise comptable, S&A vous apporte une

Plus en détail

Programme d Activités pour l Emploi des Jeunes dans la Province du Katanga (PAEJK)

Programme d Activités pour l Emploi des Jeunes dans la Province du Katanga (PAEJK) Programme d Activités pour l Emploi des Jeunes dans la Province du Katanga (PAEJK) Projet de coopération déléguée présenté dans le cadre du PIC entre le Royaume de Belgique et la RD du Congo Durée 3 ans

Plus en détail

Quartier Jeunes. 16h-18h. Projet : «Lycée de la nouvelle chance Auvergne» Porteur : GIP Auvergne ACADEMIE DE CLERMONT-FERRAND

Quartier Jeunes. 16h-18h. Projet : «Lycée de la nouvelle chance Auvergne» Porteur : GIP Auvergne ACADEMIE DE CLERMONT-FERRAND Quartier Jeunes 16h-18h Projet : «Lycée de la nouvelle chance Auvergne» Porteur : GIP Auvergne ACADEMIE DE CLERMONT-FERRAND Le GIP Auvergne Le porteur Le porteur Le GIP FCIP Auvergne a pour vocation de

Plus en détail

Comité consultatif sur l application des droits

Comité consultatif sur l application des droits F WIPO/ACE/10/13 ORIGINAL : ANGLAIS DATE : 1 ER SEPTEMBRE 2015 Comité consultatif sur l application des droits Dixième session Genève, 23 25 novembre 2015 OUTILS PÉDAGOGIQUES POUR LA PROMOTION DU RESPECT

Plus en détail

GRILLE D ÉVALUATION DES PROJETS Volet Entrepreneuriat étudiant Édition 2005-2006

GRILLE D ÉVALUATION DES PROJETS Volet Entrepreneuriat étudiant Édition 2005-2006 GRILLE D ÉVALUATION DES PROJETS Volet Entrepreneuriat étudiant Édition 2005-2006 La grille d évaluation des projets en Entrepreneuriat étudiant est développée pour faciliter l évaluation des projets déposés

Plus en détail

Comité économique et social européen Section spécialisée "Emploi, affaires sociales, citoyenneté" Observatoire du marché du travail

Comité économique et social européen Section spécialisée Emploi, affaires sociales, citoyenneté Observatoire du marché du travail Comité économique et social européen Section spécialisée "Emploi, affaires sociales, citoyenneté" Observatoire du marché du travail Étude pilote sur la mise en œuvre au niveau national des politiques de

Plus en détail

Plan d Action de Gaborone sur les Activités des Noms Géographiques en Afrique

Plan d Action de Gaborone sur les Activités des Noms Géographiques en Afrique Distr.: GÉNÉRALE NATIONS UNIES CONSEIL ÉCONOMIQUE ET SOCIAL COMMISSION ÉCONOMIQUE POUR L AFRIQUE E/ECA/STATCOM/3/19 novembre 2011 FRANÇAIS Original : ANGLAIS Troisième réunion de la Commission africaine

Plus en détail

Le lycée pilote innovant de Poitiers

Le lycée pilote innovant de Poitiers Merci d'utiliser le titre suivant lorsque vous citez ce document : OCDE (1998), «Le lycée pilote innovant de Poitiers : Futuroscope - 10 ans déjà», PEB Échanges, Programme pour la construction et l'équipement

Plus en détail

Synthèse Programme Opérationnel National du Fonds Social Européen «Pour l Emploi et l Inclusion Sociale en Métropole» 2014-2020

Synthèse Programme Opérationnel National du Fonds Social Européen «Pour l Emploi et l Inclusion Sociale en Métropole» 2014-2020 Union européenne Synthèse Programme Opérationnel National du Fonds Social Européen «Pour l Emploi et l Inclusion Sociale en Métropole» 2014-2020 Une nouvelle politique de cohésion en réponse aux défis

Plus en détail

Commission de l'industrie, de la recherche et de l'énergie PROJET DE RAPPORT

Commission de l'industrie, de la recherche et de l'énergie PROJET DE RAPPORT PARLEMENT EUROPÉEN 2009-2014 Commission de l'industrie, de la recherche et de l'énergie 27.2.2013 2012/2321(INI) PROJET DE RAPPORT sur la contribution des coopératives à la sortie de la crise (2012/2321(INI))

Plus en détail

La culture : quatrième pilier du développement durable

La culture : quatrième pilier du développement durable La culture : quatrième pilier du développement durable S'appuyant sur le travail mené de longue date par la Commission de culture de CGLU, sur la Déclaration universelle de l'unesco sur la diversité culturelle

Plus en détail

Succès d une entreprise étrangère dans la pénétration du secteur financier en Amérique Latine

Succès d une entreprise étrangère dans la pénétration du secteur financier en Amérique Latine Succès d une entreprise étrangère dans la pénétration du secteur financier en Amérique Latine Coface - Natixis a décidé d internationaliser son activité d assurance crédit en Amérique Latine en 1997. Le

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE. www.europe-en-aquitaine.eu POUR LES ENTREPRISES DEVELOPPEMENT DURABLE GUIDE DES ENTREPRISES INNOVATION

GUIDE PRATIQUE. www.europe-en-aquitaine.eu POUR LES ENTREPRISES DEVELOPPEMENT DURABLE GUIDE DES ENTREPRISES INNOVATION DEVELOPPEMENT DURABLE GUIDE DES ENTREPRISES GUIDE PRATIQUE POUR LES ENTREPRISES Programme compétitivité régionale et emploi 2007-2013 INNOVATION www.europe-en-aquitaine.eu 1 2 3 L Aquitaine avance, l Europe

Plus en détail

www.groupecaissedesdepots.fr La Caisse des Dépôts acteur du développement économique et de l économie sociale et solidaire

www.groupecaissedesdepots.fr La Caisse des Dépôts acteur du développement économique et de l économie sociale et solidaire www.groupecaissedesdepots.fr La Caisse des Dépôts acteur du développement économique et de l économie sociale et solidaire développement économique et économie sociale et solidaire En soutenant la création

Plus en détail

DEMOKRATIE DEMOCRATIE DEMOCRAZIA. «Un projet visant à renforcer l éducation à la citoyenneté et la participation

DEMOKRATIE DEMOCRATIE DEMOCRAZIA. «Un projet visant à renforcer l éducation à la citoyenneté et la participation DEMOKRATIE «Un projet visant à renforcer l éducation à la citoyenneté et la participation civique en Suisse» Un projet visant à renforcer la démocratie La Suisse est fière de sa longue tradition civique,

Plus en détail

Orientations de l OCDE pour les politiques concernant le contenu numérique

Orientations de l OCDE pour les politiques concernant le contenu numérique 2 ORIENTATIONS DE L'OCDE POUR LES POLITIQUES CONCERNANT LE CONTENU NUMÉRIQUE Orientations de l OCDE pour les politiques concernant le contenu numérique Le contenu numérique est devenu un élément de plus

Plus en détail

CONSEIL REGIONAL RAPPORT DU PRESIDENT SCHEMA REGIONAL DE DEVELOPPEMENT DES FORMATIONS PROFESSIONNELLES

CONSEIL REGIONAL RAPPORT DU PRESIDENT SCHEMA REGIONAL DE DEVELOPPEMENT DES FORMATIONS PROFESSIONNELLES REUNION DU 20 DECEMBRE 2013 RAPPORT N CR-13/06.653 CONSEIL REGIONAL RAPPORT DU PRESIDENT SCHEMA REGIONAL DE DEVELOPPEMENT DES FORMATIONS PROFESSIONNELLES Stratégie régionale de formation des jeunes et

Plus en détail

Renforcer un environnement des affaires propice pour les femmes dans les économies arabes Conclusions de la Conférence

Renforcer un environnement des affaires propice pour les femmes dans les économies arabes Conclusions de la Conférence Renforcer un environnement des affaires propice pour les femmes dans les économies arabes Conclusions de la Conférence Beyrouth, Liban, 24 novembre 2010 CONCLUSIONS DE LA CONFÉRENCE «RENFORCER UN ENVIRONNEMENT

Plus en détail

Dispositif : Entreprenariat et entreprises

Dispositif : Entreprenariat et entreprises Dispositif : Entreprenariat et entreprises Axe 2 Objectif Thématique 3 : Améliorer la compétitivité des PME Investissement prioritaire A : Promotion de l esprit d entreprise, en particulier en facilitant

Plus en détail

Accompagnement de la promotion et du financement de l innovation en Méditerranée (IT1)

Accompagnement de la promotion et du financement de l innovation en Méditerranée (IT1) Accompagnement de la promotion et du financement de l innovation en Méditerranée (IT1) Centre de Marseille pour l intégration en Méditerranée Le CMI, le Centre de Marseille pour l intégration en Méditerranée,

Plus en détail

PRIORITES STRATEGIQUES 2013-2018

PRIORITES STRATEGIQUES 2013-2018 PRIORITES STRATEGIQUES 2013-2018 ADOPTEES PAR L'ASSEMBLEE GENERALE EXTRAORDINARE BRUXELLES, 22 AVRIL 2012 1 0233-12FR-FINAL INTRODUCTION Une stratégie est une combinaison d'objectifs vers lesquels tend

Plus en détail

Projet de résolution «Les comités d entreprise européens au cœur de la stratégie syndicale européenne»

Projet de résolution «Les comités d entreprise européens au cœur de la stratégie syndicale européenne» UNI Europa Commerce Aller de l avant MADRID 9 & 10 JUIN 2011 Projet de résolution «Les comités d entreprise européens au cœur de la stratégie syndicale européenne» (Resolution 3) Objectif stratégique 1

Plus en détail

PROVENCE-ALPES- CÔTE D AZUR

PROVENCE-ALPES- CÔTE D AZUR Fiche d analyse PROGRAMME OPÉRATIONNEL RÉGIONAL FEDER-FSE : QUELLE PLACE POUR L ESS? Version étudiée : version adoptée par la Commission européenne le 12/12/2014. PROVENCE-ALPES- CÔTE D AZUR PRÉSENTATION

Plus en détail

Favoriser la création d emplois et la croissance dans l industrie et l innovation

Favoriser la création d emplois et la croissance dans l industrie et l innovation Un leadership fort Favoriser la création d emplois et la croissance dans l industrie et l innovation Le gouvernement Harper tient sa promesse de rétablir l équilibre budgétaire en 2015. Le Plan d action

Plus en détail

dans les programmes d'apprentissage au Canada : les raisons expliquant l'abandon et suggestions visant à amélioration la diplomation, FCA-CAF, 2011.

dans les programmes d'apprentissage au Canada : les raisons expliquant l'abandon et suggestions visant à amélioration la diplomation, FCA-CAF, 2011. INTRODUCTION Le Forum canadien sur l'apprentissage Canadian Apprenticeship Forum (FCA-CAF) est un organisme inclusif et national qui rassemble tous les intervenants de la communauté de l apprentissage

Plus en détail

PARLEMENT EUROPÉEN. Commission de la culture et de l'éducation. 17.10.2007 PE396.522v01-00

PARLEMENT EUROPÉEN. Commission de la culture et de l'éducation. 17.10.2007 PE396.522v01-00 PARLEMENT EUROPÉEN 2004 2009 Commission de la culture et de l'éducation 17.10.2007 PE396.522v01-00 AMENDEMENTS 1-35 Projet de rapport Doris Pack Éducation et formation des adultes: il n'est jamais trop

Plus en détail

Vos stratégies d attraction et de rétention vous permettent-elles d attirer et de fidéliser les meilleurs talents?

Vos stratégies d attraction et de rétention vous permettent-elles d attirer et de fidéliser les meilleurs talents? > pour un meilleur rendement des organisations et des personnes Vos stratégies d attraction et de rétention vous permettent-elles d attirer et de fidéliser les meilleurs talents? L optimisation du capital

Plus en détail

Annexe 1 : Tableau récapitulatif des appels à projets et types d actions par axes, mesures et sous-mesures (Document «Critères de sélection FSE 2012»)

Annexe 1 : Tableau récapitulatif des appels à projets et types d actions par axes, mesures et sous-mesures (Document «Critères de sélection FSE 2012») Annexe 1 : Tableau récapitulatif des appels à projets et types d actions par axes, mesures et sous-mesures (Document «Critères de sélection FSE 2012») Axes / Mesures / Sous-mesures Axe 1 : Contribuer à

Plus en détail

Le projet européen B-NEW (RÉSEAU DE FEMMES ENTREPRENEURES - BUSINESS NETWORK FOR ENTERPRISING WOMEN)

Le projet européen B-NEW (RÉSEAU DE FEMMES ENTREPRENEURES - BUSINESS NETWORK FOR ENTERPRISING WOMEN) Dossier de presse Le projet européen B-NEW (RÉSEAU DE FEMMES ENTREPRENEURES - BUSINESS NETWORK FOR ENTERPRISING WOMEN) Mardi 3 avril 2012 à 10 h 00 - Maison du Département - Quimper WSX WSX Enterprise

Plus en détail

SUR LE PLAN COMMUNAUTAIRE

SUR LE PLAN COMMUNAUTAIRE Description de programme PROMOUVOIR L AUTONOMIE ÉCONOMIQUE SUR LE PLAN COMMUNAUTAIRE 1125, promenade Colonel By, Ottawa (Ontario) K1S 5B6 Tél. : (613) 520-2600, poste1588 Téléc. : (613) 529-3561 Courriel

Plus en détail

Les Principes et les Bonnes Pratiques Relatifs à la Sensibilisation et l Education Financières

Les Principes et les Bonnes Pratiques Relatifs à la Sensibilisation et l Education Financières DIRECTORATE FOR FINANCIAL AND ENTERPRISE AFFAIRS Les Principes et les Bonnes Pratiques Relatifs à la Sensibilisation et l Education Financières RECOMMANDATION DU CONSEIL Ces Principes et Bonnes Pratiques

Plus en détail

POLITIQUE LINGUISTIQUE. 2.0 Notre milieu : son contexte, ses particularités et ses défis

POLITIQUE LINGUISTIQUE. 2.0 Notre milieu : son contexte, ses particularités et ses défis Page 7002-1 1.0 Préambule En 2008, le ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport adoptait son Plan d action pour l amélioration du français à l enseignement primaire et à l enseignement secondaire.

Plus en détail

Déplacement de Najat VALLAUD-BELKACEM en Seine-Saint-Denis

Déplacement de Najat VALLAUD-BELKACEM en Seine-Saint-Denis Mardi 8 septembre 2015 Déplacement de Najat VALLAUD-BELKACEM en Seine-Saint-Denis Mise en œuvre du plan d action pour les écoles de Seine-Saint-Denis Dossier de presse 1 SOMMAIRE - Déplacement de Najat

Plus en détail

Transfert technologique et Propriété Intellectuelle

Transfert technologique et Propriété Intellectuelle Transfert technologique et Propriété Intellectuelle -Maroc - Alger, 29 Janvier 2013 INTRODUCTION Écosystème de l innovation Stratégie Objectifs - Moyens Gouvernance Transfert de technologie Propriété Intellectuelle

Plus en détail

GROUPEMENT VOLONTAIRE POUR LE DÉVELOPPEMENT RURAL DURABLE NORD-SUD (GVDRD NORD-SUD) PLAN STRATÉGIQUE TRIENNAL D INTERVENTION : 2013-2015 AOÛT 2012

GROUPEMENT VOLONTAIRE POUR LE DÉVELOPPEMENT RURAL DURABLE NORD-SUD (GVDRD NORD-SUD) PLAN STRATÉGIQUE TRIENNAL D INTERVENTION : 2013-2015 AOÛT 2012 GROUPEMENT VOLONTAIRE POUR LE DÉVELOPPEMENT RURAL DURABLE NORD-SUD (GVDRD NORD-SUD) PLAN STRATÉGIQUE TRIENNAL D INTERVENTION : 2013-2015 AOÛT 2012 1 ÉNONCÉE DE LA PROBLÉMATIQUE ET MOTIVATION Dans certains

Plus en détail

PLAN POUR UN INTERNET À TRÈS HAUT DÉBIT EN BELGIQUE 2015-2020

PLAN POUR UN INTERNET À TRÈS HAUT DÉBIT EN BELGIQUE 2015-2020 PLAN POUR UN INTERNET À TRÈS HAUT DÉBIT EN BELGIQUE 2015-2020 La Belgique joue actuellement un rôle de premier plan dans le déploiement de nouvelles technologies pour l internet à très haut débit. Les

Plus en détail

Animation de la manifestation de remise des prix de la 10 ème édition du concours «Initiative au Féminin»

Animation de la manifestation de remise des prix de la 10 ème édition du concours «Initiative au Féminin» 1er réseau de financement des créateurs d entreprise 228 plateformes d accompagnement dans toute la France 16 200 entreprises et 38 500 emplois créés ou maintenus en 2014 CAHIER DES CHARGES Animation de

Plus en détail

Démarche Assurance Qualité et Gouvernance des universités Algériennes

Démarche Assurance Qualité et Gouvernance des universités Algériennes Démarche Assurance Qualité et Gouvernance des universités Algériennes Pour une stratégie de l'enseignement supérieur à l'horizon 2030 Professeur Abdelhamid Djekoun Recteur de l université de Constantine

Plus en détail

COOPÉRATION EUROPÉENNE EN MATIÈRE DE SANTÉ - VALEUR AJOUTEE POUR

COOPÉRATION EUROPÉENNE EN MATIÈRE DE SANTÉ - VALEUR AJOUTEE POUR Regio Basiliensis et ARFE COOPÉRATION EUROPÉENNE EN MATIÈRE DE SANTÉ - VALEUR AJOUTEE POUR LES POPULATIONS, L ECONOMIE ET LES REGIONS II. Forum ARFE du 22 février 2008 en coopération avec la Regio Basiliensis

Plus en détail

Vision transversale et action cohérente pour la protection de l Environnement

Vision transversale et action cohérente pour la protection de l Environnement Agence de Développement Social Vision transversale et action cohérente pour la protection de l Environnement SOMMAIRE 1. vision 2. Mission de l ADS dans le domaine de la Protection de l Environnement,

Plus en détail

COOPERATION DECENTRALISEE. CESR 5 octobre 2007

COOPERATION DECENTRALISEE. CESR 5 octobre 2007 COOPERATION DECENTRALISEE CESR 5 octobre 2007 La coopération internationale et décentralisée S insère dans le cadre plus large de l action extérieure des collectivités Regroupe les actions de coopération

Plus en détail

Réseau pour l Emploi des Jeunes en Afrique de l Ouest (YEN-WA)

Réseau pour l Emploi des Jeunes en Afrique de l Ouest (YEN-WA) Réseau pour l Emploi des Jeunes en Afrique de l Ouest (YEN-WA) Abidjan - Capitale économique de la Côte d Ivoire Initiative pour le Secteur Privé ISP La jeunesse africaine : La promesse d un avenir meilleur...

Plus en détail

CADRE POUR L'ÉDUCATION ET LA FORMATION PROFESSIONNELLE DES AUTOCHTONES. Vue d ensemble

CADRE POUR L'ÉDUCATION ET LA FORMATION PROFESSIONNELLE DES AUTOCHTONES. Vue d ensemble CADRE POUR L'ÉDUCATION ET LA FORMATION PROFESSIONNELLE DES AUTOCHTONES Vue d ensemble Le Cadre pour l'éducation et la formation professionnelle des Autochtones vise trois objectifs : = augmenter les taux

Plus en détail

ATELIER EQUALITY PAYS OFF (L ÉGALITÉ PORTE SES FRUITS)

ATELIER EQUALITY PAYS OFF (L ÉGALITÉ PORTE SES FRUITS) ATELIER EQUALITY PAYS OFF (L ÉGALITÉ PORTE SES FRUITS) Comment attirer et fidéliser les grands talents féminins Date: 30 mai 2013 Lieu: Fédération des Entreprises de Belgique Rue Ravenstein 4 1000 Bruxelles

Plus en détail

Le projet «Assistant de gestion polyvalent pour TPE/PME»

Le projet «Assistant de gestion polyvalent pour TPE/PME» Le projet «Assistant de gestion polyvalent pour TPE/PME» Le contexte (UE) PME = Moins de 250 salariés, CA < 50 M, Trois types : Ø Micro entreprises, moins de 10 salariés, Ø Petites entreprises, moins de

Plus en détail

Plan d action de la deuxième année de RUMI

Plan d action de la deuxième année de RUMI Plan d action de la deuxième année de RUMI Itxaso CIORDIA UNICA Project manager EC Tempus Structural Measures grant agreement number 544134-TEMPUS-1-2013-1-BE-TEMPUS-SMGR Lot 5 : journées d études inclusion

Plus en détail

Ce programme comprend 15 mesures avec des actions vers les jeunes et nouveauté en 2007 - des actions vers les enseignants.

Ce programme comprend 15 mesures avec des actions vers les jeunes et nouveauté en 2007 - des actions vers les enseignants. 1. «Entrepreneuriat 3.15», késako? Entrepreneuriat 3.15 est un document qui reprend sous 3 axes, 15 leviers pour faire émerger des générations entreprenantes et faire de la Wallonie une région intraprenante

Plus en détail

Recommandation n 195 sur la mise en valeur des ressources humaines, 2004

Recommandation n 195 sur la mise en valeur des ressources humaines, 2004 Recommandation n 195 sur la mise en valeur des ressources humaines, 2004 Annexe La Conférence générale de l Organisation internationale du Travail, convoquée à Genève par le Conseil d administration du

Plus en détail

Programme européen ERASMUS+ (2014-2020)

Programme européen ERASMUS+ (2014-2020) Programme européen ERASMUS+ (2014-2020) Erasmus+ Jeunesse & / Les Caractéristiques du Programme 3 secteurs : éducation/formation, jeunesse et sport Liens plus étroits entre ce programme (Erasmus +) et

Plus en détail

Edito : Cybersudoe Innov : Un réseau d experts en innovation par le numérique du Sud-Ouest européen

Edito : Cybersudoe Innov : Un réseau d experts en innovation par le numérique du Sud-Ouest européen Edito : Cybersudoe Innov : Un réseau d experts en innovation par le numérique du Sud-Ouest européen Un des objectifs principaux du projet européen Cybersudoe innov est la création d une base de données

Plus en détail

NOUVEAU ET UNIQUE DANS LA FORMATION EN COMPTABILITÉ ET FIDUCIAIRE. Session 2013-2016. Une formation novatrice et. articulée autour d une base

NOUVEAU ET UNIQUE DANS LA FORMATION EN COMPTABILITÉ ET FIDUCIAIRE. Session 2013-2016. Une formation novatrice et. articulée autour d une base WWW.IREF.CH INFO@IREF.CH FAX 021/671 30 26 TEL 021/671 30 25 1020 RENENS AV. DES BAUMETTES 11 NOUVEAU ET UNIQUE DANS LA FORMATION EN COMPTABILITÉ ET FIDUCIAIRE Une formation novatrice et Session 2013-2016

Plus en détail

APPEL A PROPOSITION 2015 USAGES NUMERIQUES

APPEL A PROPOSITION 2015 USAGES NUMERIQUES APPEL A PROPOSITION 2015 USAGES NUMERIQUES Dispositif : USAGES NUMERIQUES (7.2.C) Fonds européen concerné : FEDER Objectif spécifique : Augmenter l usage des services numériques. 1. Actions éligibles :

Plus en détail

Formation professionnelle: réflexions de base

Formation professionnelle: réflexions de base Formation professionnelle: réflexions de base Édition 2015 PAGE 2 DOCUMENT DE POSITION La formation professionnelle est une clé essentielle du développement qualitatif de l accueil extrafamilial. En sa

Plus en détail

Evolution et futurs défis

Evolution et futurs défis Département fédéral de l économie, de la formation et de la recherche DEFR Secrétariat d Etat à la formation, à la recherche et à l innovation SEFRI Formation professionnelle duale Evolution et futurs

Plus en détail

FONDS DE COMMERCE DES FEMMES DE LA CEDEAO

FONDS DE COMMERCE DES FEMMES DE LA CEDEAO NOTE CONCEPTUELLE FONDS DE COMMERCE DES FEMMES DE LA CEDEAO 1 INTRODUCTION Le Centre pour les Energies Renouvelables et l'efficacité Energétique de la CEDEAO (CEREEC) a lancé en 2013 un programme phare

Plus en détail

APPEL A PROJETS PROGRAMME DE PRÉFIGURATION DU PLAN NUMÉRIQUE

APPEL A PROJETS PROGRAMME DE PRÉFIGURATION DU PLAN NUMÉRIQUE MINISTÈRE DE L ÉDUCATION NATIONALE, DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE LA RECHERCHE APPEL A PROJETS PROGRAMME DE PRÉFIGURATION DU PLAN NUMÉRIQUE I. Public cible de l appel à projets Un appel à projets est

Plus en détail

Madame la Ministre, Madame la Commissaire Vassiliou, Mesdames et Messieurs,

Madame la Ministre, Madame la Commissaire Vassiliou, Mesdames et Messieurs, Madame la Ministre, Madame la Commissaire Vassiliou, Mesdames et Messieurs, Je suis ravi d' être ici ce soir pour le lancement officiel du programme Horizon 2020 en France. Avec près de 80 milliards d'euros

Plus en détail

L Académie Orléans-Tours Représentée par Marie REYNIER Recteur, Chancelier des universités

L Académie Orléans-Tours Représentée par Marie REYNIER Recteur, Chancelier des universités L Éducation Nationale, partenaire des entreprises de votre région Entre L Académie Orléans-Tours Représentée par Marie REYNIER Recteur, Chancelier des universités Et La Fédération des Entreprises de Propreté

Plus en détail

PROJET PROGRESS FRANCE Ministère des droits des femmes, de la ville, de la jeunesse et des sports

PROJET PROGRESS FRANCE Ministère des droits des femmes, de la ville, de la jeunesse et des sports Renforcer la formation des professionnels de santé à la prévention des violences au sein du couple et l'information du grand public sur les violences au sein du couple et les mutilations sexuelles féminines

Plus en détail