Des coûts de facturation moins élevés dans la boutique en ligne. Promouvoir l innovation. Plus Finance

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Des coûts de facturation moins élevés dans la boutique en ligne. Promouvoir l innovation. Plus Finance"

Transcription

1 Le magazine pour faire de meilleures affaires 3/2013 Plus Finance Le magazine pour faire de meilleures affaires 3/2013 Dégager du temps pour la créativité Comment Roger Dörig, sellier traditionnel, trouve le temps de se consacrer pleinement aux exigences de sa clientèle grâce aux solutions de paiement pour les boutiques en ligne. Page 4 1 +Finance Des coûts de facturation moins élevés dans la boutique en ligne Hans-Ulrich Krüsi, opticien, utilise un nouveau logiciel avec l aide de PostFinance. Page 6 Promouvoir l innovation Elmar Mock, inventeur, s exprime au sujet du non-conformisme et du déterminisme. Page 7

2 Sommaire Savoir + Compétitivité 2 L offre spéciale Un feu d artifice musical: participez et gagnez des billets 3 Editorial Pourquoi Fabienne Nyffeler aime la nouvelle mouture de +Finance Affaires + Argent 4 Paiements Roger Dörig allie tradition et modernité. Il utilise e-payment de PostFinance 5 Ce qui est important pour les clients en ligne est un impératif pour les gérants de boutique 6 Hansruedi Köng, président de la direction de PostFinance, à propos des effets du e-commerce 6 Nettolinsen.ch économise des frais de facturation grâce à un logiciel Stratégie + Succès 7 Culture de l innovation Les conseils d Elmar Mock 8 Top Scorer Donat Berger, apfelgold.ch Impressum Paraît à intervalles irréguliers. Reproduction même partielle autorisée uniquement avec indication de la source. Edition: PostFinance, Communication, 3030 Berne, postfinance.ch (491.20). Rédaction et mise en page: Infel AG. Photos: Love Weber, Christian Helmle, Getty Images/Tom Merton, Sebastian Derungs, Markus Bertschi, Rolf Siegenthaler, Raffael Waldner, zvg. Impression: Kyburz AG. Le prochain numéro paraîtra mi-mars Savoir + Compétitivité Authentification numérique Connexion via la carte SIM Pour faire des affaires par voie électronique, l authentification numérique est incontournable: Mobile ID offre une nouvelle procédure qui permet de se connecter depuis un téléphone mobile de manière sûre à l aide d une carte SIM de Swisscom de la dernière génération. Les clients peuvent ainsi accéder sans mot de passe aux systèmes informatisés sécurisés. Pour une signature numérique valide, l utilisation d une SuisseID est impérative. C est le seul équivalent juridique à la signature manuscrite. De plus amples informations sur: post.ch/e-postsolutions Etude sur les médias sociaux Consolider la marque 84% 59% 55% Deux entreprises suisses sur trois sont actives sur les médias sociaux: Facebook (84%), YouTube (59%) et Xing (55%). Les principaux objectifs sont de communiquer sur la marque et les produits, et de dialoguer. En moyenne, les entreprises allouent un poste à 60% pour ces activités, mais seule une entreprise sur deux y consacre un budget particulier. 30% des entreprises considèrent ces activités comme expérimentales, 30% comme sérieuses et 7% placent les médias sociaux au cœur de leur stratégie de communication. Une entreprise sur deux confie la gestion de ses activités sur les réseaux sociaux à une agence externe. Ces résultats sont tirés de l enquête Social Media Schweiz 2013 de Bernet et de la ZHAW réalisée auprès de grandes entreprises, de PME, d autorités et d organisations à but non lucratif. Pour accéder à l étude: bernet.ch/socialmediastudie Ticker > PME suisses: conseils et outils pour réduire les risques à l étranger Les PME suisses développent leurs activités à l étranger et le rythme s accélère. Ce sont surtout les petites entreprises qui prennent d assaut les marchés étrangers. Voilà les résultats que livre l étude Swiss International Entrepreneurship Survey Cette enquête a été réalisée par la Haute école de gestion de Fribourg en collaboration avec la société Bisnode D&B, spécialisée dans la collecte d informations économiques, et PostFinance auprès de 788 PME. En cas d expansion trop précipitée, le risque encouru par l entreprise augmente. Le nouvel outil «xrisk» est le fruit des expériences vécues par les PME. Il aide les PME à mieux évaluer les risques d entreprise dans leur secteur, leur situation et leur marché cible. Le guide sur la gestion des risques à l exportation donne de précieux conseils. Des informations sur le commerce extérieur, l étude, le guide et xrisk peuvent être téléchargés sous commerceexterieur.postfinance.ch Vous en apprendrez davantage sur ce thème dans la publication pe, que vous pouvez commander avec le coupon encarté. < 2 +Finance

3 L offre spéciale Gagnez des billets pour les PostFinance Classics 2013 En 1873, après l échec de l exposition universelle et le krach boursier, l atmosphère est plutôt morose à Vienne. C est alors que Johann Strauss présente sa troisième opérette intitulée «La Chauve-souris», mêlant valses, divertissement léger et une pincée d humour indécent. Elle raconte une intrigue pleine de raffinement entre le docteur Falke, un homme vindicatif, et son ami Eisenstein, qui respire la joie de vivre. Avec ce feu d artifice de la musique viennoise, les 18 e PostFinance Classics présentent un évènement de tout premier ordre: le Nouvel Opéra de Vienne met en scène une version élégante à la mise en scène dépouillée de l opérette originale. Pour de plus amples informations et les dates de la tournée, rendez-vous sur postfinance. ch/classics. Concours: gagnez deux billets pour la représentation de votre choix. Pour participer: postfinance.ch/concours ou via le code QR. Editorial La proximité est essentielle Brefs et concis, tels sont les articles du nouveau +Finance. L histoire du sellier traditionnel Roger Dörig (page 4) et les conseils pour créer une expérience d achat pour les clients (page 5) le démontrent: nous aussi, en tant que start-up en pleine croissance, sommes sur la bonne voie avec notre boutique d articles de décoration en ligne, dekowebshop.ch. La procédure d achat doit être simplifiée au maximum. La facture ne doit pas faire défaut. C est ce que nous avons appris à nos dépens au cours de la première année. En Suisse, le bulletin de versement demeure le moyen de paiement préféré. Grâce à la vérification de la solvabilité, le risque de pertes est relativement faible pour nous. A cet égard, j ai trouvé l article sur nettolinsen.ch (page 6) très intéressant. Proposer une palette de moyens de paiement aussi large que possible favorise la proximité avec les clients. Dans notre entreprise, où nous ne sommes que deux, nous faisons tout nous-mêmes, de l achat à l emballage, sans oublier l envoi du bulletin de versement. L avenir s annonce, pour nous aussi, sous les meilleurs auspices grâce à la simplicité d accès aux moyens de paiement. Comme nous souhaitons prochainement promouvoir le paiement direct par e-finance et PostFinance Card très attractifs, nous avons l intention d accorder une petite remise pour l utilisation de ces moyens de paiement. > PostParc: travailler dans l ancien centre courrier En 2015, un centre d affaires urbain verra le jour sur l emplacement de l ancienne Schanzenpost. A la sortie ouest de la gare de Berne, le PostParc crée des opportunités d avenir avec m 2 de surface destinés à des bureaux, des services, des cabinets ainsi que m 2 pour des commerces et des restaurants. Le complexe abritera plus de 2000 personnes. Les premiers locataires sont connus. Il s agit entre autres de la Coop, de l office de poste principal de Berne et d une filiale de PostFinance, la propriétaire du PostParc. Pour la location, tapez postparc.ch < Croissance constante: Fabienne Nyffeler, dekowebshop.ch +Finance 3

4 Paiements Affaires + Argent Prévoyance vieillesse Economies d impôts Toute personne qui effectue cette année encore des versements au titre de la prévoyance vieillesse 3a liée, réalise des économies. En effet, les contributions versées sur le compte prévoyance 3a ou sur une assurance vie 3a peuvent être déduites des revenus imposables. Pour les actifs sans caisse de pensions, cette déduction annuelle plafonnée à CHF s élève à 20%. Pour les actifs affiliés à une caisse de pensions, le plafond est limité à CHF 6739 par an. Important: pour 2013, les versements doivent être effectués à l office de poste jusqu au 27 et via e-finance jusqu au 30 décembre. Les versements pour 2014 ne doivent être exécutés qu à partir du 2 janvier Plus d infos sous: postfinance.ch/ prevoyance. Calculez votre économie d impôts sous: postfinance.ch/calculateur. Dates à retenir: postfinance. ch/finannee L artisan de son succès Le sellier Roger Dürig perpétue une ancienne tradition appenzelloise tout en la modernisant. Grâce à l e-commerce, il trouve le temps de créer. Les colliers pour cloches de vaches et le ciselage des emblèmes traditionnels sont sa passion: outre sa «boutique», le sellier traditionnel Roger Dörig veut surtout se consacrer aux besoins de chacun de ses clients. C est pour cela qu il apprécie sa boutique en ligne dotée de la solution de paiement de PostFinance. Bouclement des intérêts Nouveau dans e-finance Pour la première fois, PostFinance présente le bouclement des intérêts 2013 par voie électronique. Les clients qui consultent aujourd hui leurs documents de compte dans e-finance trouveront le bouclement des intérêts au même endroit et ne devront plus attendre l envoi par courrier. Ils pourront ainsi archiver le document séparément pour chaque compte et le mettre à la disposition des autorités fiscales. Plus d infos: postfinance.ch/documentsde-compte Avec minutie, Roger Dörig, 43 ans, agrémente un collier pour cloche de vache avec des décorations qu il a lui-même créées et ciselées dans le désordre créatif de son atelier au cœur d Appenzell, à l ombre de l église du monastère «Maria der Engel». Depuis plus de 130 ans, des selliers traditionnels travaillent ici: quatre générations. Et maintenant lui, qui allie tradition et technologie moderne, sans pour autant être un féru d informatique. Dans sa boutique en ligne myappenzell.com, il se fie entièrement à la solution de paiement de PostFinance. Concrètement, son paquet boutique en ligne lui assure un traitement sécurisé des modes de paiement courants. Ce paquet comprend entre autres un mécanisme de sécurité supplémentaire (3-D Secure) ainsi qu une détection automatique des tentatives de fraude et une fonction d administration pour la gestion des paiements et des données de base de la boutique. Un ancien skieur L ancien skieur de descente professionnel il était membre du cadre B de l équipe nationale a trouvé sa passion qu il estime sacrée, à l instar de son grand-père qui lui a appris le métier. Aujourd hui, il a une femme et deux enfants en bas âge. Et son atelier. «C est une chance», dit-il, les yeux aussi brillants que les ornements sur le collier fin prêt. 4 +Finance

5 Box Plus Box Les solutions de paiement de PostFinance pour les boutiques en ligne sont disponibles sous forme de paquets faciles à installer. Aperçu à télécharger sur: postfinance.ch/ plusfinance E-payment expliqué simplement: visionner la vidéo. Ce qui compte en ligne La confiance La première impression est cruciale. La présentation doit être professionnelle. De même, il est impératif de fournir des données de contact vérifiables et des moyens de contact performants par téléphone ou par voie électronique. Pour Roger Dörig, la réussite consiste surtout, à trouver du temps pour ciseler, travailler, sertir et graver des décorations et des motifs dans des matériaux comme le laiton, l argent ou l or. Il commence chaque matin très tôt dans son vieil atelier, qui lui sert aussi d espace de vente. Les rues sont encore désertes, le village dort toujours. Pour les motifs les plus délicats, il a besoin de calme, d un œil acéré et d une main sûre. Puis il se rend à l arrière, dans la partie nouvelle de l atelier, tandis que les touristes s émerveillent, à travers la vitrine, devant les trésors faits main dans la pure tradition appenzelloise. L art de la patience Lorsqu un client passe commande, il doit patienter des semaines, voire des mois. Mais il recevra en récompense une pièce d artisanat traditionnelle, unique, sur mesure la plupart du temps. Roger Dörig respecte la tradition de l artisanat appenzellois, mais il reste ouvert à la nouveauté. Sa philosophie commerciale est peu conventionnelle: «Je ne veux pas développer mes affaires», dit-il, «en aucun cas.» Par conséquent, l objectif premier de sa boutique en ligne qu il a développée sur myappenzell.com dès 1998 n est pas de stimuler la demande, contrairement à l époque où il était pionner dans l e-commerce au pays d Appenzell. Aujourd hui, le site a une vocation différente: gérer de façon optimale sa clientèle. Pour cela, la diversité des nouveaux moyens de paiement à la disposition de ses clients en ligne pour des commandes rapides et simplifiées l aide beaucoup. Il a été bien conseillé par PostFinance: «Les conseillers à la clientèle méritent une médaille.» Il a été convaincu par e-payment parce que c est une solution de paiement confortable et qu un appel suffit lorsqu il a une question. «Je reçois plus rapidement les réponses de PostFinance que je ne fabrique mes ceintures.» L artisan mêle humour et passion, mais il regrette de ne pas avoir davantage de temps à y consacrer: il espère que son nouvel outil de configuration de ceinture disponible sur la boutique en ligne lui permettra de mieux cerner les goûts de sa clientèle, et d avoir aussi plus de temps pour le conseil et pour les amateurs qui souhaitent s immerger dans la tradition. Car son activité principale demeure son atelier dans la vieille maison près de la gare. C est là qu il réalise la plus grosse part de son chiffre d affaires. Les clients peuvent y payer en espèces ou avec un bulletin de versement avec numéro de référence (BVR) qu il remet aux nouveaux clients: «A artisanat traditionnel, méthode de paiement traditionnelle!» Il est heureux de la façon dont sa vie a évolué. «Voyager en tant que skieur professionnel m a permis d apprécier ce que j ai dans le pays d Appenzell.» Il sait qu il ne partira jamais à la retraite. Son métier, c est sa passion, son art: la lumière qui brille dans les yeux de ses clients, les amitiés qui se nouent au fil des ans, il est comblé. Visionner la vidéo sur Roger Dörig, sellier traditionnel. La convivialité Le chemin entre le choix du produit et la commande doit être aussi court que possible afin que le client ne s y perde pas. La transparence des prix Le client veut savoir dès le début quels seront les frais à payer en plus du prix affiché (TVA, livraison, emballage). Le choix des moyens de paiement L acheteur doit pouvoir choisir lui-même comment il souhaite régler ses achats, sinon il risque d interrompre sa commande durant le processus de paiement. Le commerçant qui ne propose que le paiement par cartes de crédit n atteint pas tous ses clients potentiels. Les achats en ligne avec la PostFinance Card ou par facture sont très appréciés. Pour plus d informations et l inscription gratuite à des cours en ligne: postfinance.ch/cours-en-ligne Box Plus Box Vous trouverez davantage d astuces et de conseils sur l exploitation d une boutique en ligne dans une fiche synthétique téléchargeable sous: postfinance.ch/plusfinance PDF +Finance 5

6 Paiements Le grand petit E Les solutions e-payment modernes et sécurisées favorisent l e-commerce. Hansruedi Köng, président de la direction de PostFinance, explique de quelle façon. Le e-commerce est-il enfin sur le point de percer? Oui, les signes se multiplient. Nous le voyons au nombre croissant de PME qui adoptent nos solutions e-payment. La boutique en ligne n est-elle rien d autre qu une filiale sur le réseau, juste destinée à accroître les ventes? Ce n est pas si simple. Il existe d autres raisons qui justifient une boutique en ligne. Par exemple, pour développer ses affaires à l international. Ou pour simplifier ses processus à l enseigne, dans la mesure où l on peut conseiller ses clients de manière exhaustive en ligne. L e-commerce modifie-t-il les affaires? Oui. Mais je dois d abord souligner que l e-commerce englobe bien plus que la gestion d une boutique en ligne, à savoir le commerce électronique en soi. Ce dernier est soutenu par des solutions e-payment toujours plus simples et avantageuses en termes de prix, qui conviennent même pour les petits montants. Qu est-ce-que cela implique? Nous investissons beaucoup pour simplifier ces solutions afin que les PME n aient pas à s occuper des aspects techniques. Ni leurs clients, car le processus de paiement est simple et sûr. Dans le commerce de détail, de nouveaux modèles d affaires sont désormais possibles, avec des concepts de boutique novateurs assortis de connexions en ligne directe. Hansruedi Köng, président de la direction de PostFinance, à propos de l évolution induite par l e-commerce. A la loupe: Hans-Ulrich Krüsi conseille sa clientèle dans son magasin et exploite en même temps la boutique en ligne nettolinsen.ch. Grâce à PostFinance et à un nouveau logiciel, il économise des frais. Un regard affûté sur les coûts de facturation Avec une nouvelle solution logicielle Magento pour la boutique en ligne incluant la création automatique de BVR et la gestion des débiteurs, la facture devient un mode de paiement tout simple. Nettolinsen.ch réalise ainsi des économies sur chaque facture. Les clients en ligne suisses apprécient la facture comme moyen de paiement. Pourtant, jusqu à présent, bon nombre de gérants de boutique hésitaient à l intégrer à leurs modes de paiement au même titre que les cartes de crédit et de débit. Ils craignaient d alourdir leur gestion et d accuser des pertes sur débiteurs. La comptabilité désormais en interne La boutique en ligne nettolinsen.ch gérée depuis 2006 par Optik Krüsi AG à Kloten ne s est pas laissée impressionner. Habitué à fournir un service toujours optimal dans son magasin d optique, le gérant, Hans-Ulrich Krüsi, assumait des coûts de facturation élevés, de plus de cinq francs par facture, et sous-traitait la comptabilité de la boutique spécialisée dans les lentilles de contact et les produits d entretien. Aujourd hui, il économise sur ces dépenses. Sa recette: l extension Magento BVR installée par customweb, le partenaire de PostFinance. Elle génère au sein de la solution de boutique open source Magento (magentocommerce.com/magento-connect) un bulletin de versement avec numéro de référence. Les factures payées sont automatiquement comptabilisées. Les factures impayées peuvent être renvoyées à l aide d un module de rappel intégré. Cela permet de réduire les frais de gestion de tous les processus liés aux bulletins versement. Le conseil reste fondamental Nettolinsen.ch traite plus de mille commandes par mois. Sans cette extension, il serait impossible de venir à bout du nombre de factures en hausse constante. En réduisant les coûts et en simplifiant les processus, l entreprise économise de l argent. «Nous restons ainsi compétitifs», déclare Hans-Ulrich Krüsi, «ce qui est particulièrement important dans l e-business.» Mais chez lui, l e-business n a pas remplacé le conseil par l opticien. Il continue de réaliser 70% de son chiffre d affaires grâce aux contacts directs avec ses clients. 6 +Finance

7 Stratégie + Succès De première main Une bonne oreille Les micros miniatures Voice Technologies et les oreillettes de Audio Bauer Pro AG sont fabriqués en Suisse et vendus dans le monde entier. Ce succès repose sur une technologie de grande qualité, mais aussi sur la flexibilité, une valeur à laquelle l entreprise de dix salariés est très attachée. A l international, le contact personnel et un service de qualité revêtent une importance capitale, sans oublier une connaissance pointue des spécificités locales. La présidente du conseil d administration, Angela Hausmann, établit des listes de contrôle pour toutes les commandes. «Cela nous permet un traitement encore plus rapide des suivantes.» Culture de l innovation Place au non-conformisme Elmar Mock est l un des inventeurs de la Swatch. Le Romand a créé Creaholic à Bienne, une entreprise axée sur l innovation, où il est permis de rêver et d explorer, avec pourtant un sens des affaires aigu. Ce que les PME peuvent apprendre de lui. Monsieur Mock, de quoi avez-vous besoin pour être novateur? De marges de manœuvre. Parfois aussi d un sentiment d ennui. La Swatch est née au cours d une telle période. A l époque, une fois mes études achevées, j avais beaucoup de temps libre. Pourquoi la culture de l innovation est-elle essentielle pour les entreprises? Pour ne pas ressasser le passé mais se tourner vers un avenir forcément différent. On projette constamment l ancien vers le futur avec des marges à la baisse c est un gros risque commercial! Qu est-ce qui rend la chose difficile? Le non-conformiste et le déterminisme ou la réflexion axée sur l efficience ne sont guère compatibles. On pourrait le croire, mais ce n est pas le cas. La direction désireuse de susciter une nouvelle approche doit prévoir les marges de manœuvre nécessaires à ses employés. On doit autoriser toutes les voies, gérer calmement les transformations, convertir la situation nébuleuse du processus conceptuel en un objectif concret, à savoir les affaires. Pour cela, l aide de conseillers externes spécialisés en innovation s avère souvent judicieuse. «On doit connaître la mentalité du partenaire d affaires», déclare Angela Hausammann. vt-switzerland.com Software Il est primordial d innover L ouvrage «Le marketing de l innovation De la création au lancement de nouveaux produits» aborde les problématiques liées à l innovation marketing de manière globale. Ses auteures décrivent les concepts issus de la recherche et les méthodes utilisées par les entreprises pour innover, en les agrémentant d exemples. Collection: Management sup, éditions Dunod, 2 e édition 2011 Comment les entreprises peuvent-elles concrètement agir? Il faut une structure dynamique qui soutienne un mode de réflexion différent. Cela permet d augmenter la probabilité d innovation. On ne peut pas prescrire une certaine culture de l innovation. Elle doit se concevoir par elle-même. En composant des équipes de manière appropriée et en brassant continuellement de nouvelles idées. Il faut des «bricoleurs» comme Géo Trouvetou et de ceux qui développent des modèles d affaires à partir de leurs idées bouillonnantes. Quelles mesures s imposent? Voilà une question trop ciblée. On ne peut pas prescrire l innovation, mais on peut créer des conditions favorables. Avec une hiérarchie horizontale par exemple, voire aucune hiérarchie. Ou avec des marges de manœuvre pour les em- Elmar Mock: spécialiste de l innovation, auteur («Innovation Factory») et fondateur de Creaholic installée dans une ancienne usine. ployés afin qu ils puissent développer leurs propres idées durant leur temps de travail et peut-être ainsi donner naissance à de nouvelles sociétés. Les idées peuvent déranger. La direction doit considérer cela comme une occasion, en termes de créativité, d identifier de nouvelles opportunités! Comment s en sortent les PME suisses? Sont-elles innovantes? Les Suisses sont les champions du monde de l innovation par étapes. Les innovations radicales sont rares. Promouvoir une culture de l innovation reviendrait à promouvoir de nouvelles idées commerciales une opportunité pour la Suisse. +Finance 7

8 Le magazine pour faire de meilleures affaires 3/2013 Top Scorer Une activité Top Scorer brillante Un doux bonheur S inspirant des souvenirs heureux de son enfance les buffets de desserts de Noël de sa grand-maman Donat Berger a créé sa propre entreprise: sur son site schnouse.ch et dans son Café Apfelgold situé dans le quartier de la Länggasse à Berne, tout tourne autour du dessert. Tactique Je me laisse guider par la vie et par ma passion. J ai développé une passion pour le sucré dès l enfance. Avant, j étais coursier à vélo. Et je suis un hôtelier diplômé. Je m investis désormais pleinement dans notre service de traiteur schnouse.ch et dans le Café Apfelgold. Nous ne proposons que des mets sucrés confectionnés maison avec des ingrédients locaux de saison. Jeu de puissance L activité ne ralentit que pendant deux mois. En janvier, les Bernoises et les Bernois sont encore repus des agapes de Noël et en juillet, ils partent en vacances ou vont à la piscine. Equipe Elle est composée de sept employés à temps partiel, de l étudiant au retraité. Même quand cela m arrive d être absent, ils fonctionnent à merveille. Top Scorer Ma femme c est la force motrice et elle me soutient énormément. Nous discutons de toutes les nouvelles idées et créations. Buts Je suis très satisfait de la première année. Mais je ne compte pas m arrêter là. Un potentiel de développement existe, mais je préfère aller doucement et consolider mon établissement dans le quartier. PostFinance est le sponsor principal de la Swiss Ice Hockey Federation. Signaler tout changement d adresse avec le numéro de client à PostFinance, +Finance, 3030 Berne P.P Zofingue

PostFinance: une base solide pour votre activité

PostFinance: une base solide pour votre activité PostFinance: une base solide pour votre activité Nos solutions pour les clients commerciaux Transactions en devises Swap, à terme, spot Trafic des paiements international depuis l étranger SEPA Standard

Plus en détail

Manuel e-payment Modes de paiement PostFinance pour les cyberboutiques

Manuel e-payment Modes de paiement PostFinance pour les cyberboutiques Manuel e-payment Modes de paiement PostFinance pour les cyberboutiques 499.45 fr (pf.ch/dok.pf) 12.2013 PF Manuel Modes de paiement PostFinance pour les cyberboutiques Version décembre 2013 1/14 Coordonnées

Plus en détail

La Poste votre partenaire en matière d e-commerce

La Poste votre partenaire en matière d e-commerce La Poste votre partenaire en matière d e-commerce De plus en plus de personnes commandent leurs achats en ligne. C est pourquoi la Poste vous soutient tout au long de la chaîne de valeur du commerce électronique.

Plus en détail

Apprenez comment gagner un revenu avec votre passion!

Apprenez comment gagner un revenu avec votre passion! Apprenez comment gagner un revenu avec votre passion Il existe une économie, qu on appelle l immobilier du 21 e siècle, et très peu de gens sont conscient du potentiel ahurissant qu offre cette économie.

Plus en détail

Un autre regard sur. Michel R. WALTHER. Directeur général de la Clinique de La Source 52 INSIDE

Un autre regard sur. Michel R. WALTHER. Directeur général de la Clinique de La Source 52 INSIDE 52 INSIDE Un autre regard sur Michel R. WALTHER Directeur général de la Clinique de La Source Directeur général de la Clinique de La Source, Michel R. Walther est né en 1949 au Maroc de parents suisses.

Plus en détail

Les bonnes pratiques du recrutement en ligne

Les bonnes pratiques du recrutement en ligne POUR VOUS ÉCLAIRER DANS LE COMMERCE DE DÉTAIL Les bonnes pratiques du recrutement en ligne Avant-propos Au Québec, le commerce de détail compte près de 24 000 établissements et 300 000 employés. Les jeunes

Plus en détail

webgem.be VOTRE SOLUTION DE DESIGN & DÉVELOPPEMENT

webgem.be VOTRE SOLUTION DE DESIGN & DÉVELOPPEMENT webgem.be VOTRE SOLUTION DE DESIGN & DÉVELOPPEMENT QUI SOMMES NOUS? WEBGEM EST UNE AGENCE WEB QUI PROPOSE DE VOUS ACCOMPAGNER DANS LA CRÉATION DE VOTRE SITE INTERNET, DE REFLÉTER UN UNIVERS DE MARQUE,

Plus en détail

Quand les rêves deviennent réalité

Quand les rêves deviennent réalité Quand les rêves deviennent réalité Petit guide pratique pour grands gagnants. Vous avez gagné! Toutes nos félicitations Nous partageons votre joie et souhaitons que tous vos rêves deviennent réalité! Voici

Plus en détail

Nos prêts hypothécaires. Edifiez votre logement sur des fondations solides

Nos prêts hypothécaires. Edifiez votre logement sur des fondations solides Nos prêts hypothécaires Edifiez votre logement sur des fondations solides Vous rêvez d un logement bien à vous? La Banque Migros vous soutient avec des solutions attrayantes. Du financement de votre premier

Plus en détail

Actualités de PostFinance

Actualités de PostFinance 2 Juillet 2013 Actualités de PostFinance Le magazine pour notre clientèle privée Offre de cartes de crédit avec programme de bonus 2 Commande d argent sans frais pour les vacances 3 En déplacement: mon

Plus en détail

Ce que PostFinance peut apporter à votre association

Ce que PostFinance peut apporter à votre association Ce que PostFinance peut apporter à votre association PostFinance: la trésorière des associations suisses Plus de 80 000 associations (grandes ou petites, clubs de loisirs ou partis politiques) font confiance

Plus en détail

Le nouveau service de la commune de Stabio pour ses citoyens. Maîtriser les risques

Le nouveau service de la commune de Stabio pour ses citoyens. Maîtriser les risques Le magazine pour faire de meilleures affaires 1/2014 Plus Finance Le magazine pour faire de meilleures affaires 1/2014 Léger et solide Le succès de Marco Suter sur le marché mondialisé des matières plastiques

Plus en détail

Actualités de PostFinance

Actualités de PostFinance 2 Juillet 2011 Actualités de PostFinance Le magazine pour notre clientèle privée Moyens de paiement en voyage: nos offres 3 Payez avec une carte de crédit prépayée et bénéficiez de bonus 4 5 Soutenir la

Plus en détail

Passage du marketing par e-mail à l automatisation du marketing

Passage du marketing par e-mail à l automatisation du marketing Passage du marketing par e-mail à l automatisation du marketing L automatisation du marketing est une technologie qui permet de fidéliser les prospects grâce à des campagnes automatisées. Étant donné que

Plus en détail

Logiciel PME performant pour une gestion commerciale efficace.

Logiciel PME performant pour une gestion commerciale efficace. Sage 50 Logiciel PME performant pour une gestion commerciale efficace. Sage 50 Gestion commerciale Comptabilité Sage 50 Gestion des salaires Facturation Comptabilité Comptabilité générale Option modèle

Plus en détail

Logiciel PME performant pour une gestion commerciale efficace.

Logiciel PME performant pour une gestion commerciale efficace. Logiciel PME performant pour une gestion commerciale efficace. Gestion commerciale Comptabilité Travailler de façon plus efficace Prendre des décisions pondérés assure une gestion et une facturation nettement

Plus en détail

Nouvel e-finance: une exécution plus rapide. Le futur de l e-commerce. Plus Finance

Nouvel e-finance: une exécution plus rapide. Le futur de l e-commerce. Plus Finance Le magazine pour faire de meilleures affaires 3/2014 Plus Finance Le magazine pour faire de meilleures affaires 3/2014 Une boutique en ligne remplie de beaux tissus Kevin Willy, de Nile Clothing, compte

Plus en détail

je connais mon banquier je connais mon banquier La sécurité financière de votre vie future Prévoir

je connais mon banquier je connais mon banquier La sécurité financière de votre vie future Prévoir La sécurité financière de votre vie future Prévoir Que nous réserve l avenir? C est une question que chacun de nous se pose de temps en temps sans pouvoir y répondre avec beaucoup d assurance. Quoi qu

Plus en détail

«Car le paiement sans numéraire génère un plus gros chiffre d affaires.»

«Car le paiement sans numéraire génère un plus gros chiffre d affaires.» Conseils pour votre succès commercial avec Ingenico et Verdi «Car le paiement sans numéraire génère un plus gros chiffre d affaires.» payment services Une entreprise du Groupe Aduno www.aduno-gruppe.ch

Plus en détail

Success Story pour le marché Américain

Success Story pour le marché Américain pour le marché Américain Votre passerelle sur le marchée américain. Al Hamman, Président, Hamman Marketing Associates Avec plus de 30 ans d expériences nationales et internationales derrière nous en marketing

Plus en détail

ETUDE MARKETING: LE PORTRAIT ROBOT DU TOURISTE DURABLE - Le Journal de l'ecotourisme Dimanche, 09 Mai 2010 22:15

ETUDE MARKETING: LE PORTRAIT ROBOT DU TOURISTE DURABLE - Le Journal de l'ecotourisme Dimanche, 09 Mai 2010 22:15 Avis aux agences de voyages, entre autres! Au cours de la 9ème conférence internationale marketing & marché, qui se tenait en janvier dernier en Italie, fut présentée une étude qualitative sur les attitudes

Plus en détail

Ce que nous sommes. PostFinance en un coup d œil.

Ce que nous sommes. PostFinance en un coup d œil. Ce que nous sommes. PostFinance en un coup d œil. 2 Notre stratégie et nos objectifs Explorons de nouvelles voies. C est notre volonté. Notre stratégie et nos objectifs «Numéro un pour le trafic des paiements

Plus en détail

Mobile Business Mobile Marketing. Eléments fondamentaux

Mobile Business Mobile Marketing. Eléments fondamentaux Mobile Business Mobile Marketing Eléments fondamentaux Copyright International Tout le contenu de ce ebook est la propriété intellectuelle de Vange Roc NGASSAKI. Sa vente est illégale, sa copie, le partage

Plus en détail

«Le Leadership en Suisse»

«Le Leadership en Suisse» «Le Leadership en Suisse» Table des matières «Le Leadership en Suisse» Une étude sur les valeurs, les devoirs et l efficacité de la direction 03 04 05 06 07 08 09 11 12 13 14 «Le Leadership en Suisse»

Plus en détail

Aperçu des prix SOMMAIRE. Valables à partir du 1 er janvier 2015. Sous réserve de modifications

Aperçu des prix SOMMAIRE. Valables à partir du 1 er janvier 2015. Sous réserve de modifications Aperçu des prix Valables à partir du 1 er janvier 01 Sous réserve de modifications Les dispositions contractuelles régissant les relations d affaires avec la Banque Cantonale Bernoise SA sont en vigueur.

Plus en détail

Livre Blanc Virtua 2012

Livre Blanc Virtua 2012 Livre Blanc Virtua 2012 LES SECRETS D UNE CAMPAGNE DIGITALE DE NOËL RÉUSSIE Suivez-nous sur Twitter Virtua 021 544 28 00 info@virtua.ch Stratégies et créations digitales 2 Table des matières Préparez votre

Plus en détail

Aperçu des prix SOMMAIRE. Valable à partir du 1 er septembre 2015. Sous réserve de modifications

Aperçu des prix SOMMAIRE. Valable à partir du 1 er septembre 2015. Sous réserve de modifications Aperçu des prix Valable à partir du 1 er septembre 01 Sous réserve de modifications Les dispositions contractuelles régissant les relations d affaires avec la Banque Cantonale Bernoise SA sont en vigueur.

Plus en détail

Interview de Hugo, coordinateur de l espace de coworking de La Cordée Perrache (Lyon)

Interview de Hugo, coordinateur de l espace de coworking de La Cordée Perrache (Lyon) 12/06/2013 Interview de Hugo, coordinateur de l espace de coworking de La Cordée Perrache (Lyon) Coop alternatives 47, rue de la Garde 69005 Lyon - 06 48 03 74 14 - contact@coop-alternatives.fr This document

Plus en détail

Étude de cas n o 1. Paul intègre un CELI à son portefeuille d épargne pour la retraite. Des solutions qui cliquent. Vers une meilleure retraite

Étude de cas n o 1. Paul intègre un CELI à son portefeuille d épargne pour la retraite. Des solutions qui cliquent. Vers une meilleure retraite Vers une meilleure retraite Étude de cas n o 1 Section header 1 Section header 2 Des solutions qui cliquent Étude de cas n o 1 Paul intègre un CELI à son portefeuille d épargne pour la retraite À l intention

Plus en détail

Sage 100. La solution de gestion innovante pour les PME à l avenir prometteur

Sage 100. La solution de gestion innovante pour les PME à l avenir prometteur Sage 100 La solution de gestion innovante pour les PME à l avenir prometteur Sage 100, la solution innovante pour les PME à l avenir prometteur Une PME a des besoins de gestion spécifiques, parfois sophistiqués,

Plus en détail

POURQUOI UN SITE E-COMMERCE EST-IL UNE

POURQUOI UN SITE E-COMMERCE EST-IL UNE POURQUOI UN SITE E-COMMERCE EST-IL UNE NÉCESSITÉ POUR LES COMMERÇANTS ET ARTISANS DE PROXIMITÉ? Réunion organisée par Châteaurenard CARAD Développement et L Agence Internet AG-log ww ww.ag-log.fr - www.mescommerces.fr

Plus en détail

La philosophie Ludi. recréer cet esprit chaleureux et amical afin de faire passer des bons moments à ses internautes autour d une même passion.

La philosophie Ludi. recréer cet esprit chaleureux et amical afin de faire passer des bons moments à ses internautes autour d une même passion. Sommaire 3 Historique 4 L identité Ludi Le jeu de la Belote est apparu en France dans les années 1920 et a connu un grand succès. Longtemps considérée comme le «jeu de cartes du peuple», la belote a conquis

Plus en détail

Epargne 3 la formule idéale pour votre prévoyance privée.

Epargne 3 la formule idéale pour votre prévoyance privée. Epargne 3 la formule idéale pour votre prévoyance privée. Epargne 3 une prévoyance simple et systématique. Assurez votre prévoyance et votre indépendance financière à la retraite. Le troisième pilier,

Plus en détail

Les Fiches thématiques Jur@tic. ecommerce. Bien préparer son projet de site de vente en ligne

Les Fiches thématiques Jur@tic. ecommerce. Bien préparer son projet de site de vente en ligne Les Fiches thématiques Jur@tic ecommerce Bien préparer son projet de site de vente en ligne Les Fiches thématiques Jur@TIC? 1. Pourquoi passer le cap du e-commerce? (e-commerce signifiant commerce électronique)

Plus en détail

F r a n c e F E R N A N D E S 07 82 15 24 71 f r a n c e @ e l e g a n c e - c o n c e p t. c o m

F r a n c e F E R N A N D E S 07 82 15 24 71 f r a n c e @ e l e g a n c e - c o n c e p t. c o m F r a n c e F E R N A N D E S 07 82 15 24 71 f r a n c e @ e l e g a n c e - c o n c e p t. c o m En quelques mots Passion et créativité, enthousiasme et professionnalisme, réactivité et rigueur, confidentialité

Plus en détail

LA FRANCHISE YVES ROCHER

LA FRANCHISE YVES ROCHER Créateur de la Cosmétique Végétale LA FRANCHISE YVES ROCHER Marque déposée par Yves Rocher ENTREPRENEZ BEAUCOUP, PASSIONNÉMENT 1ère entreprise préférée des Français dans le secteur de la beauté*, 2ème

Plus en détail

Comment tirer avantage des médias sociaux dans votre entreprise?

Comment tirer avantage des médias sociaux dans votre entreprise? De simple divertissement à instrument polyvalent Comment tirer avantage des médias sociaux dans votre entreprise? SOMMAIRE 2 De simple divertissement à instrument polyvalent 2 Dix astuces pour que votre

Plus en détail

Newsletter. since 2001. Chère cliente, cher client,

Newsletter. since 2001. Chère cliente, cher client, Newsletter since 2001 3 2015 Chère cliente, cher client, La part des transactions de paiement mobiles est en augmentation et tout semble indiquer que cette tendance va se poursuivre sans s infléchir. Nous

Plus en détail

Retraite. Date de la retraite

Retraite. Date de la retraite Retraite A quelle date vais-je prendre ma retraite? Vaut-il mieux percevoir une rente ou un capital? Dois-je annoncer mon départ à la retraite? A la fin de la vie professionnelle, tout le monde est confronté

Plus en détail

Attestation de spécialisation professionnelle (ASP) LANCEMENT D UNE ENTREPRISE. www.lancement-e.com

Attestation de spécialisation professionnelle (ASP) LANCEMENT D UNE ENTREPRISE. www.lancement-e.com Attestation de spécialisation professionnelle (ASP) LANCEMENT D UNE ENTREPRISE 5264 Guide du promoteur Les étapes à suivre 2014-2015 www.lancement-e.com Prenez votre avenir en main Créez votre emploi Passez

Plus en détail

Au service de toute la famille

Au service de toute la famille Au service de toute la famille Notre offre pour les familles Caisses maladie Bien: 5.2 Enquête de satisfaction 03/2014 Jusqu à 78 % de rabais pour les enfants Caisse maladie Gestion efficace < 4.2 % des

Plus en détail

Mémoire présenté au Comité sénatorial permanent des finances nationales concernant le Programme de péréquation

Mémoire présenté au Comité sénatorial permanent des finances nationales concernant le Programme de péréquation Mémoire présenté au Comité sénatorial permanent des finances nationales concernant le Programme de péréquation M. Peter Mesheau Ministre des Finances Gouvernement du Nouveau-Brunswick Le 17 octobre 2001

Plus en détail

Credit Suisse Invest Le nouveau conseil en placement

Credit Suisse Invest Le nouveau conseil en placement Credit Suisse Invest Le nouveau conseil en placement Vos besoins au centre Credit Suisse Invest Mandate Expert Partner Compact 2 / 20 4 Des arguments qui font la différence Profitez d un conseil en placement

Plus en détail

CONCEPT Notre Temps - Vivre bien, Vivre mieux Notre Temps - Vivre bien, Vivre mieux Notre Temps - Vivre bien, Vivre mieux

CONCEPT Notre Temps - Vivre bien, Vivre mieux Notre Temps - Vivre bien, Vivre mieux Notre Temps - Vivre bien, Vivre mieux new 3 12 2014 CONCEPT Notre Temps - Vivre bien, Vivre mieux est la déclinaison suisse du célèbre magazine français lancé en 1968. Alors précurseur sur la cible des 50 ans et plus, il est aujourd hui le

Plus en détail

Quatre façons dont les entreprises peuvent utiliser les outils de publication sociale open source pour stimuler leurs activités

Quatre façons dont les entreprises peuvent utiliser les outils de publication sociale open source pour stimuler leurs activités Quatre façons dont les entreprises peuvent utiliser les outils de publication sociale open source pour stimuler leurs activités acquia.com +33 (0)1 79 97 25 70 +44 (0)1865 520 010 John Eccles House, Robert

Plus en détail

c'est possible les clefs de la réussite Par Valérie Gueudet

c'est possible les clefs de la réussite Par Valérie Gueudet c'est possible les clefs de la réussite Par Valérie Gueudet Mon nom est Valérie Gueudet, je suis formatrice indépendante dans de grandes entreprises. Je suis spécialisée dans l'accueil verbal et dans l'accueil

Plus en détail

BRANCHEZ-VOUS! QU ON VOUS TROUVE

BRANCHEZ-VOUS! QU ON VOUS TROUVE BRANCHEZ-VOUS! QU ON VOUS TROUVE Quelques statistiques Table des matières Quelques statistiques...2 Brancher 300 commerces en 3 ans...3 La campagne Branchez-vous à votre porte!...4 Marc-Henri Faure : se

Plus en détail

LES CONSEILS CRÉATIFS DE DOUG HARRIS ET DAN O DAY

LES CONSEILS CRÉATIFS DE DOUG HARRIS ET DAN O DAY D O S S I E R libérez- LES CONSEILS CRÉATIFS DE DOUG HARRIS ET DAN O DAY La VAR organisait le 27 mars 2003 un séminaire consacré à la créativité et à la pub radio. A cette occasion, elle avait invité deux

Plus en détail

N-10 : 67 professionnelles et professionnels au service de l enseignement collégial Unité 10-Montmorency de la section N-Collèges du SPGQ

N-10 : 67 professionnelles et professionnels au service de l enseignement collégial Unité 10-Montmorency de la section N-Collèges du SPGQ Projet d ordinateurs portables pour le personnel professionnel 29 avril 2014 Bonjour, Lors de sa 238 e assemblée générale, l unité syndicale 10-Montmorency de la section N-Collèges du SPGQ (Syndicat de

Plus en détail

Les questions les plus posées sur le nouveau journal

Les questions les plus posées sur le nouveau journal Les questions les plus posées sur le nouveau journal 1. Les changements du journal Pourquoi changer de format? Pour rendre la vie de nos lecteurs plus facile. Un plus petit format est plus facile à lire

Plus en détail

Narration : Christian Reber : Jacques Marchand : Kathleen Gilmour : Nigel Roulet : Jacques Marchand :

Narration : Christian Reber : Jacques Marchand : Kathleen Gilmour : Nigel Roulet : Jacques Marchand : TRANSCRIPTION Conseils sur la présentation d une demande de subvention à la découverte du CRSNG Narration : Pour obtenir des fonds de recherche dans un milieu concurrentiel, vous devez présenter vos idées

Plus en détail

Manucure à la mode. Ronde préliminaire Cas en marketing. Place à la jeunesse 2013

Manucure à la mode. Ronde préliminaire Cas en marketing. Place à la jeunesse 2013 Manucure à la mode Cas en marketing Place à la jeunesse 2013 UNE ÉPIPHANIE ÉLÉGANTE Leila Roussel, 27 ans, est une consultante de style dans une boutique de mode haute-gamme dans la capitale nationale,

Plus en détail

LA SOLUTION BUSINESS POUR LA PETITE ENTREPRISE

LA SOLUTION BUSINESS POUR LA PETITE ENTREPRISE LA SOLUTION BUSINESS POUR LA PETITE ENTREPRISE > COMPTABILITÉ FINANCIÈRE LIGHT 5 > COMPTABILITÉ DES SALAIRES LIGHT 7 > FACTURATION ABAWORX 9 > CONTRÔLE DES DÉBITEURS 11 > ABASHOP E-COMMERCE 13 > ELECTRONIC

Plus en détail

Mes grands-parents à La Havane en 1957

Mes grands-parents à La Havane en 1957 11 juin 2015 Mes grands-parents à La Havane en 1957 Mon histoire à Cuba commence avant ma naissance. Mon grand-père d origine québécoise et ingénieur à l époque pour la Ville de Montréal, a fait un séjour

Plus en détail

Le vrai gain, c est ma liberté d action. Gestion des créances Logiciel de branche Mise en réseau

Le vrai gain, c est ma liberté d action. Gestion des créances Logiciel de branche Mise en réseau Le vrai gain, c est ma liberté d action Gestion des créances Logiciel de branche Mise en réseau Nos prestations Gestion des créances Logiciel de branche Saas Cybersanté Mise en réseau Conseil Services

Plus en détail

Garth LARCEN, Directeur du Positive Vibe Cafe à Richmond (Etats Unis Virginie)

Garth LARCEN, Directeur du Positive Vibe Cafe à Richmond (Etats Unis Virginie) Garth LARCEN, Directeur du Positive Vibe Cafe à Richmond (Etats Unis Virginie) Commentaire du film d introduction de l intervention de Garth Larcen et son fils Max, entrepreneur aux U.S.A. Garth Larcen

Plus en détail

PRIVOR Plus prévoyance optimisée. Sécurité élevée et chances attractives de rendement

PRIVOR Plus prévoyance optimisée. Sécurité élevée et chances attractives de rendement PRIVOR Plus prévoyance optimisée Sécurité élevée et chances attractives de rendement Qu est-ce que PRIVOR Plus? Vous accordez la priorité à la sécurité financière et vous souhaitez dans un même temps profiter

Plus en détail

Chaque immeuble a une histoire : l histoire de votre réussite. notre solution globale pour : le courtage, la location

Chaque immeuble a une histoire : l histoire de votre réussite. notre solution globale pour : le courtage, la location Chaque immeuble a une histoire : l histoire de votre réussite notre solution globale pour : le courtage, la location ET les projets IMMOBILIERS Jamais les portes n ont été aussi grandes ouvertes Le bien

Plus en détail

Comment relier votre comptabilité au trafic des paiements Nos solutions logicielles

Comment relier votre comptabilité au trafic des paiements Nos solutions logicielles Solutions logicielles Comment relier votre comptabilité au trafic des paiements Nos solutions logicielles Grâce à sa coopération avec différents partenaires logiciels, peut vous r des solutions qui vous

Plus en détail

Actualités de PostFinance

Actualités de PostFinance 1 Mars 2012 Actualités de PostFinance Le magazine pour notre clientèle privée «Nous voulons continuer à innover» Entretien avec Hansruedi Köng, responsable de PostFinance 2 Faites verser votre salaire

Plus en détail

Ce qu offre Umbrella.net

Ce qu offre Umbrella.net Umbrella.net Logiciel web pour agences de voyage Umbrella.net en bref Flexibilité garantie. Umbrella.net fonctionne sur internet. Application internet standardisée pour agences de voyage sensibles aux

Plus en détail

Le Guide de l Auto-répondeur

Le Guide de l Auto-répondeur Le Guide de l Auto-répondeur Tout savoir sur cet outil puissant Ce livret PDF a été réalisé par SG auto-répondeur. Ce rapport vous est offert par : Merci d avoir téléchargé ce livret PDF! Vous pouvez :

Plus en détail

Prêts pour l avenir. A travers l épargne et le placement. Tout sur la planification de la prévoyance et du patrimoine.

Prêts pour l avenir. A travers l épargne et le placement. Tout sur la planification de la prévoyance et du patrimoine. Prêts pour l avenir. A travers l épargne et le placement. Tout sur la planification de la prévoyance et du patrimoine. Prêts pour l avenir. Et pour la réalisation de ses rêves. Avoir un but, c est bien.

Plus en détail

LIVRE BLANC. Migration de Magento Community Edition MD à Magento Enterprise Edition MD

LIVRE BLANC. Migration de Magento Community Edition MD à Magento Enterprise Edition MD LIVRE BLANC Migration de Magento Community Edition MD à Magento Enterprise Edition MD INTRODUCTION La plateforme de commerce électronique Magento MD offre aux commerçants une solution complète, souple

Plus en détail

Employee Benefits Easy Plan L assurance de groupe pour la petite entreprise

Employee Benefits Easy Plan L assurance de groupe pour la petite entreprise Employee Benefits L assurance de groupe pour la petite entreprise : l assurance de groupe pour la petite entreprise Ma petite entreprise, j en suis fier. Je l ai créée et je l ai développée avec beaucoup

Plus en détail

Proposition de partenariat promotionnel / Table nature. Proposition de partenariat promotionnel carte tarifaire 1

Proposition de partenariat promotionnel / Table nature. Proposition de partenariat promotionnel carte tarifaire 1 Proposition de partenariat promotionnel / Table nature Proposition de partenariat promotionnel carte tarifaire 1 Partenariat promotionnel Québec Nature Le Québec a fait de la promotion du tourisme une

Plus en détail

Voici un extrait du guide de rédaction. Le guide complet est téléchargeable sur le lien suivant

Voici un extrait du guide de rédaction. Le guide complet est téléchargeable sur le lien suivant Voici un extrait du guide de rédaction. Le guide complet est téléchargeable sur le lien suivant Guide de rédaction d un BUSINESS PLAN dans la restauration Auteur : Amandine Prat Conseils en création et

Plus en détail

LE MULTICANAL, TENDANCE OU ÉVOLUTION?

LE MULTICANAL, TENDANCE OU ÉVOLUTION? LE MULTICANAL, TENDANCE OU ÉVOLUTION? LE MULTICANAL, TENDANCE OU ÉVOLUTION? Je suis là. Et vous? Le client est un dieu. Et Dieu est omniprésent. Mais votre entreprise l estelle aussi? Pendant que vous

Plus en détail

Introduction Que s est-il passé en 2014? Qu attendre de 2015?

Introduction Que s est-il passé en 2014? Qu attendre de 2015? Les grandes tendances Data & Analytics 2015 L épreuve de la réalité janvier 2015 Introduction Que s est-il passé en 2014? Qu attendre de 2015? 2014 a confirmé l intérêt croissant pour la donnée au sein

Plus en détail

A/ Vie pratique : Logement :

A/ Vie pratique : Logement : A/ Vie pratique : Logement : Au cours de mon année universitaire à Wrexham, j ai logé en résidence universitaire. Wrexham village est l une des deux résidences universitaires situées au sein même du campus

Plus en détail

Réjouissez-vous de l avenir. Prévoyance

Réjouissez-vous de l avenir. Prévoyance Réjouissez-vous de l avenir Prévoyance Prévoyance : l essentiel en quelques minutes... Prévoyance Sommaire Introduction 4 Le système de prévoyance suisse 6 La prévoyance liée 8 La prévoyance libre 12 Principales

Plus en détail

Guide d utilisation des fichiers bonus accompagnant le guide «L Argent est une science exacte»

Guide d utilisation des fichiers bonus accompagnant le guide «L Argent est une science exacte» Guide d utilisation des fichiers bonus accompagnant le guide «L Argent est une science exacte» - Fichier «Gestion main de fer» Cet outil, à utiliser chaque semaine, permet de réaliser une synthèse de l

Plus en détail

L agence immobilière Evolèna

L agence immobilière Evolèna L agence immobilière Evolèna Présentation de l agence et du service «location» Professionnalisme Expérience Dynamisme Motivation Louer un logement de vacances Devenir propriétaire Louer pour la saison

Plus en détail

Paiements, épargne, placements et prévoyance

Paiements, épargne, placements et prévoyance Paiements, épargne, placements et prévoyance Cherchez-vous un produit taillé à votre mesure? Aperçu de nos comptes et de nos cartes. PAIEMENTS Compte privé Compte privé avec E-Set Clientèle concernée Impôt

Plus en détail

Recommandez Sunrise. Un partenaire de confiance.

Recommandez Sunrise. Un partenaire de confiance. Recommandez Sunrise Un partenaire de confiance. Soins de longue durée et soins pour personnes semi-autonomes Soins pour personnes souffrant de l Alzheimer ou éprouvant des troubles de la mémoire Soins

Plus en détail

Alexander De Croo Vice-Premier ministre et ministre de l Agenda numérique

Alexander De Croo Vice-Premier ministre et ministre de l Agenda numérique Les technologies numériques changent notre économie et notre société à un rythme soutenu. La révolution numérique apporte avec elles de nombreuses opportunités nouvelles et sera dans les prochaines années

Plus en détail

3.1 Les différents espaces professionnels 2.2 Le mobilier et les espaces de présentation

3.1 Les différents espaces professionnels 2.2 Le mobilier et les espaces de présentation M ission 8 1 J agence et j implante les produits Bonjour à toutes, 2 Dans la première tâche, vous apprendrez comment on agence un institut de beauté. Créer son institut de beauté est souvent l aboutissement

Plus en détail

RAPPORT DE STAGE. Février 2012 ETALAGISTE. NOM prénom classe

RAPPORT DE STAGE. Février 2012 ETALAGISTE. NOM prénom classe RAPPORT DE STAGE Février 2012 ETALAGISTE NOM prénom classe 2 SOMMAIRE I Présenter l entreprise page 2 A Identification B Environnement II Le travail page 3 à 4 A Nature du métier B Condition de travail

Plus en détail

Rapport de fin de séjour

Rapport de fin de séjour Rapport de fin de séjour INTRODUCTION Je remercie la région Rhône-Alpes pour m avoir permis d effectuer ce stage dans de bonnes conditions, grâce au soutien non négligeable qu a représenté la bourse Explor

Plus en détail

L attitude : la nouvelle compétence désormais reconnue dans le sport

L attitude : la nouvelle compétence désormais reconnue dans le sport Communiqué de presse Rolle, le 13.11.13 L attitude : la nouvelle compétence désormais reconnue dans le sport Education 4 Peace, Fondation Suisse basée à Rolle, en collaboration avec l UEFA, publie le premier

Plus en détail

Animer une association

Animer une association FICHE PRATIQUE N 7 www.animafac.net gestion de projet Animer une association Une association vit mieux si elle est composée de plusieurs membres partageant un projet collectif. Si la loi 1901 est une loi

Plus en détail

Action vente !! " %& "'()*""'( +,#$ - .(/"( ( 1232425 0,0. Page 1

Action vente !!  %& '()*'( +,#$ - .(/( ( 1232425 0,0. Page 1 !! " #$ %& "'()*""'( %& "'()*""'( +,#$ -.(/"( *" 0,0 0 ( 1232425 25 0((*("(67( 8 0 0(*(* 0(*(6(7( 9 Page 1 I UN CONTEXTE COMMERCIAL TRES AGRESSIF I.1 Contexte général Mon entreprise Orwell située à Vitrolles

Plus en détail

Mon argent pour la vie

Mon argent pour la vie Mon argent pour la vie Bâtir son épargne. Protéger ses avoirs. Prendre sa retraite en toute confiance. QUESTIONNAIRE SUR LE STYLE DE VIE À LA RETRAITE NAME DATE CURRENT AGE AGE YOU HOPE TO RETIRE La vie

Plus en détail

Manuel E-facture. 499.41 fr (pf.ch/dok.pf) 04.2015 PF. Manuel E-facture Version avril 2015 1/79

Manuel E-facture. 499.41 fr (pf.ch/dok.pf) 04.2015 PF. Manuel E-facture Version avril 2015 1/79 Manuel E-facture 499.41 fr (pf.ch/dok.pf) 04.2015 PF Manuel E-facture Version avril 2015 1/79 Service clientèle e-facture PostFinance SA Mingerstrasse 20 3030 Berne www.postfinance.ch/e-facture Conseil

Plus en détail

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare.

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je venais d arriver à Hanovre par le train de onze heures. À Düsseldorf j avais passé plus de trois semaines chez un homme de quarante

Plus en détail

WebAccounting La comptabilité qui peut

WebAccounting La comptabilité qui peut WebAccounting La comptabilité qui peut tout faire sans contrainte Votre nouveau comptable? Trois questions, une référence 1. Qu est-ce que WebAccounting? 2. Quels sont les avantages de WebAccounting? 3.

Plus en détail

Exister sur Internet. Var Eco Biz, Toulon 5 décembre 2013

Exister sur Internet. Var Eco Biz, Toulon 5 décembre 2013 Exister sur Internet Var Eco Biz, Toulon 5 décembre 2013 SOMMAIRE Introduction et présentation des intervenants (5 mns) Les bases : à quel besoins répond Internet? (15 mns) Charlotte / Nicolas La création

Plus en détail

Remise de l Ordre National du Mérite à M. David LASFARGUE (Résidence de France 7 novembre 2014) ----------

Remise de l Ordre National du Mérite à M. David LASFARGUE (Résidence de France 7 novembre 2014) ---------- Remise de l Ordre National du Mérite à M. David LASFARGUE (Résidence de France 7 novembre 2014) ---------- Cher David Lasfargue, Mesdames, Messieurs, C est toujours un honneur et un plaisir pour un Ambassadeur

Plus en détail

Sage 50 Gestion commerciale Logiciel PME performant pour une gestion commerciale efficace.

Sage 50 Gestion commerciale Logiciel PME performant pour une gestion commerciale efficace. Sage 50 Gestion commerciale Logiciel PME performant pour une gestion commerciale efficace. 1 Comptabilité Gestion commerciale Facturation Gestion des salaires Comptabilité Comptabilité générale Option

Plus en détail

Décembre 2012. Sylvie Louis. Biographie

Décembre 2012. Sylvie Louis. Biographie Décembre 2012 Biographie Sylvie Louis Sylvie Louis a toujours ADORÉ les livres, surtout ceux que ses parents lui racontaient, le soir, quand elle était toute petite. Ensuite, apprendre à lire a constitué

Plus en détail

Des options de paiement d avant-garde

Des options de paiement d avant-garde TD Canada Trust Des options de paiement d avant-garde Des solutions de paiement fiables Un processus de paiement simplifié Traitement intégral de paiement de Services aux commerçants TD Vous comptez sur

Plus en détail

Gestion financière pour le trafic des paiements par cartes

Gestion financière pour le trafic des paiements par cartes Gestion financière pour le trafic des paiements par cartes Notre outil de gestion financière vous épargne de fastidieuses heures supplémentaires. Plus besoin de passer vos soirées au bureau. Trier les

Plus en détail

Gestion de l entraînement en groupe

Gestion de l entraînement en groupe Gestion de l entraînement en groupe Concepts, Motivation, Embauche et Autres Sommaire de la Gestion de l entraînement en groupe Processus de Recrutement & motivation des super animateurs Structures justes

Plus en détail

Les solutions business outils et services pour votre entreprise. vendre. communiquer. fidéliser. prospecter

Les solutions business outils et services pour votre entreprise. vendre. communiquer. fidéliser. prospecter Les solutions business outils et services pour votre entreprise vendre communiquer fidéliser prospecter Plus loin à vos côtés Vous êtes une jeune entreprise, client Hager ou membre du Réseau Hager? Votre

Plus en détail

La satisfaction du client n entraîne pas forcément sa fidélité

La satisfaction du client n entraîne pas forcément sa fidélité I La satisfaction du client n entraîne pas forcément sa fidélité Si vous lisez ce livre et que vous êtes responsable d une entreprise, d un service qui s intéresse à la fidélité client, c est que vous

Plus en détail

votre partenaire commercial en 10 questions / réponses

votre partenaire commercial en 10 questions / réponses votre partenaire commercial en 10 questions / réponses votre PARTENAIRE COMMERCIAL en 10 questions / réponses 2 / 12 votre partenaire commercial 10 en questions / réponses Vous souhaitez louer un hébergement

Plus en détail

Academy Sage Start Sage 50

Academy Sage Start Sage 50 Academy Sage Start Sage 50 Formation 2 ème semestre 2014 Formation 2 ème semestre 2014 Table des matières Sage 50 (Sesam) Comptabilité Cours de base 4 Cours de bouclement de fin d année 4 Débiteurs & créanciers

Plus en détail

vos objectifs Investir pour atteindre

vos objectifs Investir pour atteindre Investir pour atteindre vos objectifs Que ce soit pour prendre une retraite confortable, effectuer un achat important, financer les études de votre enfant ou épargner en vue de laisser un legs, investir

Plus en détail