Contrat d étude prospective de l emploi et de LA formation de la filière santé dans le Nord-Pas de Calais. Synthèse des résultats

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Contrat d étude prospective de l emploi et de LA formation de la filière santé dans le Nord-Pas de Calais. Synthèse des résultats"

Transcription

1 Contrat d étude prospective de l emploi et de LA formation de la filière santé dans le Nord-Pas de Calais Synthèse des résultats Septembre 2013 Etude coordonnée par Dispositif soutenu et financé par

2 Le contexte Une mobilisation des acteurs du Nord-Pas de Calais pour accompagner les entreprises de la filière santé régionale, anticiper ses mutations et ainsi favoriser le développement de l emploi Les remontées d informations des entreprises aux acteurs de la filière santé ont fait état d importantes difficultés de recrutement sur certains postes ces dernières années, faute de trouver les bons profils de salariés. En parallèle, les entreprises font face à un environnement aux mutations rapides, qui leurs demandent de lourds efforts d adaptation dont certains exigent d avoir recours à des formations. Ainsi Eurasanté, Clubster Santé, le Pôle Nutrition Santé Longévité, l Etat (DIRECCTE du Nord-Pas de Calais), le Conseil Régional, Lille Métropole Communauté Urbaine, Pôle Emploi, les organisations professionnelles et syndicales de salariés et plusieurs OPCA ont décidé d engager un Contrat d Etude Prospective (CEP) de la filière pour diagnostiquer précisément les difficultés des entreprises de la filière, mesurer l adéquation de l offre en formation régionale avec leurs besoins et leur apporter des réponses qu ils pourront mettre en œuvre suite à ce CEP. Cette étude s inscrit dans le cadre du Pôle d Excellence Santé régional instauré pour répondre à la nécessité de fédérer et coordonner les acteurs régionaux pour une politique concertée de développement économique de la filière santé. La méthodologie employée par les cabinets Ambroise Bouteille et Associés et Erdyn pour la réalisation de ce CEP Une première phase de diagnostic : 8 observateurs de l environnement économique de la filière santé interrogés ; 40 dirigeants (ou responsables des ressources humaines) d entreprises régionales de la filière consultés directement ; un questionnaire adressé à l ensemble des entreprises de la filière recensées à ce jour, pour valider quantitativement les premiers constats qualitatifs. Une deuxième phase prospective avec : Réalisation d un diagnostic de l adéquation de l offre en formation régionale avec les besoins en compétences principaux exprimés par les entreprises ; Elaboration de scénarios d évolution de la filière, soumis à la réflexion des entreprises. Une troisième phase de recommandations : Proposition d un plan d actions pour accompagner et favoriser le développement de l emploi dans les entreprises de la filière santé sur le territoire du Nord-Pas de Calais.

3 Les constats > UNE FILIÈRE PROTÉIFORME CRÉATRICE D EMPLOIS Une filière protéiforme La filière santé réunit toutes les entreprises pour lesquelles le marché de la santé constitue un débouché majeur, c està-dire les entreprises fournisseurs de biens, d équipements et les prestataires de services des acteurs du soin. Elle recense plus de 750 entreprises dans la région, dont un grand nombre de TPE et de PME (73% des entreprises comptent moins de 50 salariés) pour un total de emplois. Il est possible d identifier 4 segments d activités au sein de la filière santé : Segment Pharmacie - Biotechnologies - Nutrition santé Deux types d activités : celles de l industrie pharmaceutique et des biotechnologies (centre de recherches, façonniers de médicaments, laboratoires, etc.) ; celles de la nutrition santé (conception, fabrication et distribution de nutriments favorables à la santé humaine) Segment Biomédical Réunissant les concepteurs, fabricants et distributeurs des outils liés à l acte de soin (dispositifs médicaux, consommables, etc.) Segment des Services spécialisés Réunissant les services spécialisés : aux établissements de santé en B to B (contrôle technique et maintenance des dispositifs médicaux, blanchisserie, stérilisation, etc.) aux patients en B to C (entreprises liées aux activités du soin à domicile) Segment TIC Entreprises de Techonologies de l Information et de la Communication (TIC) ayant trait à la santé (logiciels, stockage de données, sécurisation des données, serious game, presse spécialisée, etc.) qui va créer des emplois dans les prochaines années dans le Nord-Pas de Calais Dans un contexte sociétal de renforcement de la consommation en acte médicaux, la filière santé devrait voir ses débouchés auprès des acteurs du soin médical se renforcer et se multiplier. En effet, plusieurs évolutions sociétales actuelles comme le vieillissement de la population (apparition de nouvelles pathologies, prise en charge de la dépendance, etc...) et la montée des exigences des patients liée à leur meilleur accès à l information médicale entrainent un renforcement de la demande en soins et donc des besoins des établissements qui les dispensent. Ainsi, près d une entreprise sur deux ayant répondu à l enquête quantitative prévoit une augmentation de son chiffre d affaires à moyen terme.

4 Les constats > UNE FILIÈRE QUI DISPOSE DE PERSPECTIVES DURABLES DE CROISSANCE Ce développement de la filière santé devrait toutefois être inégal selon les segments en fonction des arbitrages et des priorités définies par les acteurs du soin, notamment publics, qui font face à une vraie difficulté d accès aux financements. Celle-ci se répercute sur leur politique d achats plus rigoureuse, exigeante et ciblée ainsi que sur le financement de la recherche dont l efficacité a décru ces dernières années. En revanche, d autres secteurs plus matures sont davantage affectés par un essoufflement des achats des établissements de soins, d autant que d autres facteurs juridiques, d accès au marché et de concurrence, viennent entraver le développement des entreprises du Nord-Pas de Calais même si certaines d entre elles conservent de bonnes perspectives pour les prochaines années. Plusieurs segments pourraient ainsi connaître un fort développement de leur activité dans la région au cours des prochaines années, notamment sur les segments en phase de décollage et de croissance comme la nutrition santé, les services spécialisés ou encore les TIC spécialisés (cf. schéma 1 ci-dessous). Segment Activités en développement Activités en croissance Activités matures Activités en déclin Pharmabiotechnutrition Biotechnologies, nutrition santé Industrie pharmaceutique Biomédical Matériel handicap et dépendance Matériel médical, Mobilier médical, Matériel de laboratoire Services spécialisés Location de matériel médical, autres services Soins à domicile Maintenance et contrôle, autres services spécialisés TIC Services Logiciels Schéma 1. Le degré de maturité des différents secteurs d activité de la filière santé

5 Les constats > DES ENTREPRISES QUI EXPRIMENT DES DIFFICULTÉS DE RECRUTEMENT POUR CERTAINES COMPÉTENCES CLÉS Un développement de la filière dans la Région Nord-Pas de Calais conditionné par un meilleur accès des entreprises à leurs compétences clés Le diagnostic de la filière santé établi au cours de ce CEP a permis de confirmer que le recrutement cristallise les préoccupations des entreprises en matière de gestion des ressources humaines, en raison du décalage qu elles constatent entre les compétences disponibles sur le marché du travail et leurs besoins actuels et à venir. De fortes tensions existent ainsi pour certains métiers, les uns communs à tous les segments de la filière, les autres propres à chacun de ces segments. Si la plupart des entreprises parviennent à recruter de bons profils pour les fonctions support de l entreprise (gestion, logistique, achats, secrétariat, comptabilité, etc...), elles rencontrent en revanche des difficultés majeures sur 3 types de profils : 1) Des commerciaux ayant une bonne connaissance de l univers spécifique de la santé et un carnet d adresse dans le secteur (en particulier sur les segments Pharmacie - Biotechnologies - Nutrition santé, Biomédical et des TIC). La connaissance du fonctionnement du milieu hospitalier est essentielle pour cette fonction. 2) Les doubles profils techniques/santé, ayant une compétence particulière (par exemple des ingénieurs informatiques ayant une connaissance de la santé, ou encore des ingénieurs en charge de la conception de dispositifs médicaux ayant connaissance de la règlementation en vigueur pour la mise sur le marché des équipements, etc...). 3) Les spécialistes techniques d un domaine très pointu (en particulier d aires thérapeutiques très spécifiques, sur des questions d affaires réglementaires d un marché particulier, etc...). Segment Pharmacie - Biotechnologies Nutrition Santé Biomédical Services spécialisés TIC Profils en tension cités par les entreprises Intensité de la tension Spécialistes de certaines aires thérapeutiques pointues Ingénieurs / Doctorants en biologie / biochimie en développement clinique Spécialistes en recherche protéomique Spécialistes des affaires règlementaires Commerciaux Commerciaux diététiciens Marketeurs Techniciens de laboratoire Technico-commerciaux Techniciens de maintenance Techniciens en stérilisation Couturières Opérateurs de conditionnement Soudeurs Experts juridiques / Market Access Technico-commerciaux Ingénieurs biomédicaux Médicotechniciens Pharmaciens Téléopérateurs santé Physiciens médicaux Développeurs informatiques Ingénieurs RSSI Technico-commerciaux Schéma 2. Les métiers en tension cités par les entreprises interrogées

6 Les constats > PLUSIEURS CAUSES IDENTIFIÉES AUX DIFFICULTÉS DE RECRUTEMENT Plusieurs causes à ces difficultés de recrutement des entreprises ont été identifiées, dont principalement : Un manque d attractivité pour de nouveaux salariés entrants Les TPE/PME régionales de la filière rencontrent de grandes difficultés à recruter des cadres de hauts-niveaux sur ces métiers en raison de leur manque de notoriété et peinent à attirer les meilleurs jeunes formés dans la région (ingénieurs, grandes écoles de commerces, facultés de médecine, de pharmacie, etc...). Un grand nombre de ces jeunes formés en région sont recrutés par des entreprises plus connues ou de grands groupes internationaux. Le manque d attractivité de la région Nord-Pas de Calais semble également être un frein au recrutement de profils qualifiés pour les entreprises de la filière, avec des difficultés à attirer certains profils de cadres de sociétés situées dans d autres régions françaises. Une rareté des profils disponibles sur les métiers en tension qui semble prendre racine dans le manque de jeunes et de salariés formés à ces compétences rares. La rareté créée une concurrence sur les profils en poste dans les entreprises, qui n hésitent pas/plus à aller recruter au sein des effectifs de leurs concurrents quitte à créer une inflation sur les salaires, particulièrement défavorable aux TPE/PME.

7 Les constats > UNE OFFRE DE FORMATIONS INSUFFISAMMENT ORIENTÉE VERS LES BESOINS DES ENTREPRISES DE SANTÉ L offre en formations initiales et continues disponibles dans la région répond aux besoins en compétences généralistes des entreprises Sur les formations destinées aux fonctions supports (fonctions administratives, ressources humaines, logistique, etc...) et sur les formations de profils spécialisés les plus communs dans des thématiques propres à la santé (spécialités médicales, pharmaciens, infirmiers, etc ) des entreprises de la filière santé : Les entreprises ne rencontrent pas de difficultés particulières à recruter des jeunes formés à la sortie des formations initiales ; Les entreprises disposent d une offre en formations continues de qualité et qui répond à leurs besoins. En revanche, ce CEP a permis de mettre en lumière deux freins majeurs à un plus grand recours des entreprises aux formations : Une méconnaissance de l offre en formations disponibles, tant initiales que continues, dont les causes exprimées sont le manque de professionnalisation de la gestion des ressources humaines (notamment dans les TPE-PME) et du temps à consacrer à la recherche de l information mise à leur disposition par différents acteurs (Conseil Régional, OPCA, organisations professionnelles, organismes de formation, etc ). Un manque en volume de jeunes ou de stagiaires sur certaines spécialités de formations qui existent dans le Nord-Pas de Calais, notamment pour : > certaines spécialités d aires thérapeutiques pointues des entreprises du segment Pharmacie - Biotechnologies - Nutrition santé (micronutrition, développement clinique, recherche prothéomique, etc ) > certains techniciens ou ingénieurs des entreprises du biomédical (techniciens de maintenance des dispositifs médicaux, orthoprothésie, audioprothésie, physiciens médicaux, etc ) > les profils spécialisés pour les interventions «à domicile» pour les entreprises spécialisées dans les services en B to C (infirmiers à domicile, etc.) L adéquation de l offre en formation avec les besoins des entreprises reste à approfondir sur 2 problématiques Les manques dans le contenu des formations existantes Pour tous les types de profils, les entreprises rencontrent une problématique de compétences linguistiques qui pénalise celles qui souhaitent travailler avec l international, par manque de modules dédiés dans les formations initiales et continues sur des spécialités techniques. Un manque en spécialités de formations dédiées au segment biomédical au regard de l importance de ce tissu d entreprises dans la filière, notamment sur les aspects règlementaires et du market access. Les manques dans l offre de formations En formation initiale > sur les formations de doubles profils signalés pour lesquels les entreprises rencontrent de fortes difficultés de recrutement au premier rang desquels les commerciaux et technico-commerciaux ayant une connaissance de la santé et des achats des établissements de soins ; > sur quelques formations pointues de spécialisation que les entreprises ont l habitude d aller recruter en dehors de la région notamment sur des profils comme les bioinformaticiens, les biostatisticiens, etc En formation continue > les formations de contextualisation au secteur santé, c est-à-dire des formations permettant des spécialiser des techniciens n ayant pas abordé l environnement spécifique à la santé dans leur formation initiale (par exemple techniciens en métallurgie, en verrerie, informaticiens, électroniciens, commerciaux, etc.). Ce manque est transversal à tous les segments de la filière santé, avec un volume potentiel de formations qui semble important au regard du nombre d entreprises ayant exprimé un tel besoin au cours de l étude.

8 LES Préconisations Les acteurs de la filière du Nord-Pas de Calais souhaitent donc renforcer leur accompagnement des entreprises pour favoriser leur développement Les cabinets Ambroise Bouteille et Associés et Erdyn ont suggéré un plan d actions sur lequel pourront s appuyer les acteurs de la filière pour accompagner les entreprises. Ce plan d actions a été élaboré à partir des grands scénarios d évolutions construits en concertation avec les entreprises pour chacun des segments. Le plan d actions s articule en 3 grands axes : AXE 1 Accompagner le développement économique des entreprises de la filière santé Ces actions ont pour objectifs : d approfondir la structuration de la filière santé régionale (communication sur les rôles et missions des acteurs de la filière, visites d entreprises, organisation d évènements, etc.) ; d appuyer les entreprises des différents segments dans l approche de leurs marchés et dans leur développement (accompagnement et conseil financiers, aide au développement international, etc.) ; de faciliter leur compréhension de leur environnement, sur le plan juridique notamment (veille, détecteur d affaires, rencontres inter-entreprises, etc.) ; d encourager la différentiation des entreprises du Nord-Pas de Calais par la qualité de leur offre (facilitateur de rencontres entreprises/clients aux niveaux national et international). AXE 2 Faciliter le recrutement des compétences clés pour les entreprises de la filière Ces actions ont pour principaux objectifs : d améliorer l attractivité des entreprises de la filière auprès des jeunes et des salariés en reconversion (actions de marketing territorial, recensement des aides à l installation en région, etc.) ; de faire progresser la visibilité de leurs offres pour les candidats potentiels (développement et communication de la plateforme d emploi Eurasanté, partenariats avec les acteurs de l emploi, etc.) ; d augmenter les volumes de formés sur certains métiers particulièrement en tension (encourager les rapprochements entreprises/écoles, diffusion d informations, etc.) ; d aider à l amélioration de la gestion des ressources humaines dans les entreprises, notamment des TPE PME (création et mise à disposition d outils d aide au recrutement, à l intégration et à l évaluation des salariés, etc.). AXE 3 Améliorer l accès à la formation pour les entreprises de la filière L objectif est de trouver une meilleure cohérence entre l offre en formations proposées dans la région et les besoins détectés au sein des entreprises locales pour répondre : aux besoins en compétences liées à la connaissance du marché de la santé et à son univers propre pour venir compléter des formations techniques non-spécifiques à la filière sur des fonctions de commercialisation des produits et des services, de market access, d affaires règlementaires ou de technique pure ; aux besoins également sur certaines formations techniques propres à la filière santé manquantes dans l offre régionale, mais disponibles dans d autres régions ; aux forts besoins de renforcement des capacités linguistiques des salariés. Les actions prendront diverses formes, dont notamment la communication sur l offre existante souvent méconnue des entreprises, recensement des besoins des entreprises pour aider à l organisation de formations continues mutualisées, incitation au développement de formations initiales techniques encore insuffisantes et d une offre de formation continue sur la connaissance du monde médical, Etude réalisée par

INDUSTRIES DE SANTÉ. 6 DÉFIS RH À relever en soutien de la compétitivité des entreprises et de l évolution professionnelle des salariés

INDUSTRIES DE SANTÉ. 6 DÉFIS RH À relever en soutien de la compétitivité des entreprises et de l évolution professionnelle des salariés La lettre d information des défis RH lancés pour les entreprises de la filière Industries de santé INDUSTRIES DE SANTÉ Avril 2014 n 1 ACtionS/déveLoPPement/emPLoi/ComPétenCeS 6 DÉFIS RH À relever en soutien

Plus en détail

CONTRIBUTION DU CESER

CONTRIBUTION DU CESER CONTRIBUTION DU CESER à l élaboration du Contrat de Plan Régional de Développement des Formations Professionnelles Cette contribution a été élaborée par la Commission «Éducation Formation» qui a tenu quatre

Plus en détail

Panorama d une filière d excellence : les industries et technologies de santé

Panorama d une filière d excellence : les industries et technologies de santé Panorama d une filière d excellence : les industries et technologies de santé D après les données du Contrat d étude prospective des Industries de Santé 2012 les chiffres clés u Près de 200 000 salariés,

Plus en détail

Organiser une permanence d accès aux soins de santé PASS

Organiser une permanence d accès aux soins de santé PASS Établissements de santé Droits et accueil des usagers Organiser une permanence d accès aux soins de santé PASS Recommandations et indicateurs Préface Faire face aux inégalités de santé qui touchent tout

Plus en détail

AGEFOS PME Nord Picardie Appel à propositions MutEco Numérique Picardie 2015 1

AGEFOS PME Nord Picardie Appel à propositions MutEco Numérique Picardie 2015 1 APPEL A PROPOSITIONS MUTECO NUMERIQUE 2015 PICARDIE Le présent cahier des charges s adresse aux organismes de formation souhaitant se positionner sur le projet mutations économiques porté par AGEFOS PME

Plus en détail

Le système d accréditation n est pas un système basé sur la conformité à la. de ce fait, il se différencie

Le système d accréditation n est pas un système basé sur la conformité à la. de ce fait, il se différencie Système d accreditation des organismes de formation Origine, objectifs et méthodologie du système d accréditation Carlos Capela Coordinateur du projet INOFOR - Institut pour l innovation dans la formation

Plus en détail

NOUVELLE THEMATIQUE A L EXPLORATOIRE! Les métiers au service de la santé

NOUVELLE THEMATIQUE A L EXPLORATOIRE! Les métiers au service de la santé NOUVELLE THEMATIQUE A L EXPLORATOIRE! Les métiers au service de la santé L Exploratoire raconte la «belle histoire» d un territoire engagé à maintenir et accroître le niveau de santé de toute sa population,

Plus en détail

LE PÔLE D EXCELLENCE OUTIL DE STRUCTURATION ET DE PROFESSIONNALISATION DU SECTEUR DU TOURISME EN MARTINIQUE

LE PÔLE D EXCELLENCE OUTIL DE STRUCTURATION ET DE PROFESSIONNALISATION DU SECTEUR DU TOURISME EN MARTINIQUE LE PÔLE D EXCELLENCE OUTIL DE STRUCTURATION ET DE PROFESSIONNALISATION DU SECTEUR DU TOURISME EN MARTINIQUE Chantal LAMEYNARDIE Consultante chef de projets RH - Groupe MONPLAISIR Quelles compétences pour

Plus en détail

DOCUMENT D ORIENTATION. Contribution à l élaboration du contrat de plan régional de développement des. formations professionnelles 2011-2015

DOCUMENT D ORIENTATION. Contribution à l élaboration du contrat de plan régional de développement des. formations professionnelles 2011-2015 PREFET DE LA REGION MIDI-PYRENEES DOCUMENT D ORIENTATION Contribution à l élaboration du contrat de plan régional de développement des formations professionnelles 2011-2015 Direction régionale des entreprises,

Plus en détail

La branche de l'imprimerie et des Industries Graphiques

La branche de l'imprimerie et des Industries Graphiques La branche de l'imprimerie et des Industries Graphiques CEP National Retour d une consultation auprès de 500 professionnels et donneurs d ordres 1. Le périmètre de l étude 2. Les principaux facteurs d

Plus en détail

Mme Catherine Malki - enseignante STMS - Lycée J Jaurès- Châtenay-Malabry

Mme Catherine Malki - enseignante STMS - Lycée J Jaurès- Châtenay-Malabry PRE-REQUIS DES BACHELIERS ST2S Pôle méthodologie : Comment les organisations sanitaires et sociales mettent en place un plan d action pour améliorer la santé ou le bien être social des populations? Notion

Plus en détail

POUR LE DÉVELOPPEMENT DU TERRITOIRE D EST ENSEMBLE 2014-2017

POUR LE DÉVELOPPEMENT DU TERRITOIRE D EST ENSEMBLE 2014-2017 LE PACTE : un outil pragmatique et partenarial au service des habitants et des acteurs économiques POUR LE DÉVELOPPEMENT DU TERRITOIRE D EST ENSEMBLE 2014-2017 Depuis sa création Est Ensemble a fait du

Plus en détail

Aide au recrutement, à l accueil et à l intégration des nouveaux entrants Professionnalisation et fidélisation d un salarié Tutorat

Aide au recrutement, à l accueil et à l intégration des nouveaux entrants Professionnalisation et fidélisation d un salarié Tutorat Objectifs : Être au plus près des entreprises et de leurs salariés en proposant des services et outils adaptés à leurs besoins. 12 fiches «service» synthétiques, répertoriées en 5 grands thèmes : PROFESSIONNALISATION

Plus en détail

Axes de travail et plan d action 2015

Axes de travail et plan d action 2015 19 novembre 2014 Axes de travail et plan d action 2015 SOMMAIRE Introduction... 3 Partager l information sur les métiers, l emploi et la formation professionnelle en LR ; être plus utile et plus accessible...

Plus en détail

BRANCHE DU NÉGOCE ET PRESTATIONS DE SERVICES

BRANCHE DU NÉGOCE ET PRESTATIONS DE SERVICES Septembre 2014 CARTOGRAPHIE DES MÉTIERS DES PRESTATAIRES BRANCHE DU NÉGOCE ET PRESTATIONS DE SERVICES DANS LES DOMAINES MÉDICO-TECHNIQUES www.metiers-medico-techniques.fr CPNEFP de la branche Négoce et

Plus en détail

MASTER (LMD) INGENIERIE DE LA SANTE

MASTER (LMD) INGENIERIE DE LA SANTE MASTER (LMD) INGENIERIE DE LA SANTE RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Master (LMD) Domaine ministériel : Sciences, Technologies, Santé Mention : BIOLOGIE SANTE Spécialité : METIERS DE LA SANTE ASSOCIES

Plus en détail

Les spécificités d organisation de la recherche clinique dans une société prestataire de services et dans une institution

Les spécificités d organisation de la recherche clinique dans une société prestataire de services et dans une institution Les spécificités d organisation de la recherche clinique dans une société prestataire de services et dans une institution 1 Matinée de l EMRC - Jeudi 4 décembre 2014 CRO / CHU Société prestataire de services

Plus en détail

OFFRE DE FORMATION SCIENCES PHARMACEUTIQUES ET BIOLOGIQUES PHARMACIE 2015/2016 WWW.UMONTPELLIER.FR

OFFRE DE FORMATION SCIENCES PHARMACEUTIQUES ET BIOLOGIQUES PHARMACIE 2015/2016 WWW.UMONTPELLIER.FR OFFRE DE FORMATION SCIENCES PHARMACEUTIQUES ET BIOLOGIQUES PHARMACIE 2015/2016 WWW.UMONTPELLIER.FR OFFRE DE FORMATION / PHARMACIE Sous réserve d accréditation (Licences et Masters) LISTE DES FORMATIONS

Plus en détail

Nord-Pas de Calais. 19 % des entreprises envisagent de recruter en 2014

Nord-Pas de Calais. 19 % des entreprises envisagent de recruter en 2014 Nord-Pas de Calais N 180 JUILLET 2014 Sommaire 02 Le recrutement 03 La gestion des ressources humaines 04 Le recours à la formation continue 07 L alternance La place des RESSOURCES HUMAINES et les pratiques

Plus en détail

BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR ÉPREUVE DE MANAGEMENT DES ENTREPRISES BOITIER PHARMA

BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR ÉPREUVE DE MANAGEMENT DES ENTREPRISES BOITIER PHARMA BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR ÉPREUVE DE MANAGEMENT DES ENTREPRISES BOITIER PHARMA La commission de choix de sujets a rédigé cette proposition de corrigé, à partir des enrichissements successifs apportés

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Systèmes informatiques et logiciels pour la santé de l Université d'artois Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation

Plus en détail

Ministère du Travail, de l Emploi et de la Santé. Accord Cadre. Relatif à. L exercice médical à l hôpital

Ministère du Travail, de l Emploi et de la Santé. Accord Cadre. Relatif à. L exercice médical à l hôpital Ministère du Travail, de l Emploi et de la Santé Accord Cadre Du Relatif à L exercice médical à l hôpital Au cœur du système de santé, l hôpital en assure la continuité et la permanence. Avec son fonctionnement

Plus en détail

Master Santé publique

Master Santé publique Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Santé publique Université Toulouse III- Paul Sabatier- UPS (déposant) Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES,

Plus en détail

Enquête sur le télétravail en Aquitaine - 2011

Enquête sur le télétravail en Aquitaine - 2011 Enquête sur le télétravail en Aquitaine - 2011 Caractéristiques du télétravail: Un outil, 3 pratiques: A domicile ou dans un tiers lieu En tout lieu connecté à l internet. (hôtel, gare, etc., avec une

Plus en détail

Agence Régionale des Territoires d'auvergne. Gérard Lombardi Marketing Territorial Relations entreprises Emploi

Agence Régionale des Territoires d'auvergne. Gérard Lombardi Marketing Territorial Relations entreprises Emploi Agence Régionale des Territoires d'auvergne Gérard Lombardi Marketing Territorial Relations entreprises Emploi En quelques mots L'Auverg ne L'Agence des Territoires d'auvergne L'accueil de nouvelles populations

Plus en détail

CONSULTATION DE PRESTATAIRES CAHIER DES CHARGES

CONSULTATION DE PRESTATAIRES CAHIER DES CHARGES CONSULTATION DE PRESTATAIRES CAHIER DES CHARGES Mise en place de démarches d appui conseil «gestion des âges» dans le cadre du contrat de génération CADRAGE Cet appel à propositions a pour objet l identification

Plus en détail

Assurance Qualité Fournisseur. Achats. Formations. Expertises. Cabinet de conseil pour les industriels du médicament

Assurance Qualité Fournisseur. Achats. Formations. Expertises. Cabinet de conseil pour les industriels du médicament Achats Assurance Qualité Fournisseur Formations Expertises Cabinet de conseil pour les industriels du médicament Qui sommes-nous? SH Consulting, premier cabinet dédié à l industrie pharmaceutique pour

Plus en détail

COMMISSION PARITAIRE REGIONALE EMPLOI FORMATION D ILE DE FRANCE SEANCE DU 4 FEVRIER 2014. Ordre du jour

COMMISSION PARITAIRE REGIONALE EMPLOI FORMATION D ILE DE FRANCE SEANCE DU 4 FEVRIER 2014. Ordre du jour COMMISSION PARITAIRE REGIONALE EMPLOI FORMATION Présents : CFDT, CFE-CGC, CFTC, CGT, FO, GIM, UIMM 77 D ILE DE FRANCE SEANCE DU 4 FEVRIER 2014 Ordre du jour 1. Adoption du compte-rendu de la séance du

Plus en détail

CHOISIR l Ingénierie et le Management de la Santé (ILIS)

CHOISIR l Ingénierie et le Management de la Santé (ILIS) XXXXX Collection Choisir l Edition 2015 CHOISIR l Ingénierie et le Management de la Santé (ILIS) XXXXX S U A I O Novembre 2014 Lille 2 L Ingénierie et le Management de la Santé en Licence La Faculté Ingénierie

Plus en détail

Domaine : Sciences, Technologies et Santé Mention : Nutrition, Sciences des aliments, Agroalimentaire

Domaine : Sciences, Technologies et Santé Mention : Nutrition, Sciences des aliments, Agroalimentaire Contexte Domaine : Sciences, Technologies et Santé Mention : Nutrition, Sciences des aliments, Agroalimentaire Fédération des spécialités de Master des 5 pôles universitaires partenaires de la région Nord-Pas-de-Calais

Plus en détail

La Préparation Opérationnelle à l Emploi Collective

La Préparation Opérationnelle à l Emploi Collective Un appui au recrutement de vos futurs salariés intérimaires La Préparation L essentiel de la POEC A la différence de la POE Individuelle, la POE n est pas conditionnée au dépôt préalable d une offre d

Plus en détail

Contribution de la commission imagerie à la future loi de santé 2014

Contribution de la commission imagerie à la future loi de santé 2014 Contribution de la commission imagerie à la future loi de santé 2014 A l initiative des professionnels de terrain, la FHF a constitué en janvier 2014 une commission imagerie. Composée de médecins et de

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Marketing et vente de l Université Paris-Est Créteil Val de Marne - UPEC Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section

Plus en détail

DUT Statistique et Traitement Informatique des Données (S.T.I.D.)

DUT Statistique et Traitement Informatique des Données (S.T.I.D.) UNIVERSITÉ DE LILLE 2 IUT DE ROUBAIX DÉPARTEMENT STATISTIQUE ET TRAITEMENT INFORMATIQUE DES DONNÉES DUT Statistique et Traitement Informatique des Données OBJECTIFS : (S.T.I.D.) Il s agit d une formation

Plus en détail

CONTRIBUTION DU CH-FO Le dialogue social et la gestion des ressources humaines

CONTRIBUTION DU CH-FO Le dialogue social et la gestion des ressources humaines CONTRIBUTION DU CH-FO Le dialogue social et la gestion des ressources humaines 1/ Les constats les plus marquants sont : - l absentéisme de courte durée qui continue d évoluer fortement et qui met sous

Plus en détail

Santé Travail Lille 2014

Santé Travail Lille 2014 Santé Travail Lille 2014 Premier carrefour d échanges entre les professionnels de santé au travail et le monde des entreprises Du 3 au 6 juin 2014 Lille Grand Palais Lille Grand Palais -1 Bd des Cités

Plus en détail

Fafiec au 1 er mars 2011

Fafiec au 1 er mars 2011 Financements Fafiec au 1 er mars 2011 Les partenaires sociaux, négocient chaque année les modalités de financement de la professionnelle. Pour 2011, ils ont souhaité que la qualité des services et de l

Plus en détail

Master UP 6. Mention Santé Publique et Management de la Santé. Spécialité Pharmacologie Clinique. Construire une carrière dans l industrie

Master UP 6. Mention Santé Publique et Management de la Santé. Spécialité Pharmacologie Clinique. Construire une carrière dans l industrie Master UP 6 Mention Santé Publique et Management de la Santé Spécialité Pharmacologie Clinique Construire une carrière dans l industrie pharmaceutique Alain Leclerc, CTPartners 3 mars 2009 Your Executive

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Mathématiques et informatique appliquées aux sciences humaines et sociales (MIASHS) de l Université Lille 3 Sciences humaines et sociales

Plus en détail

JOURNEE DE FORMATION : CONNAITRE LES TENDANCES EN RESTAURATION

JOURNEE DE FORMATION : CONNAITRE LES TENDANCES EN RESTAURATION JOURNEE DE FORMATION : CONNAITRE LES TENDANCES EN RESTAURATION Dans le cadre du contrat de filière de l industrie agroalimentaire coordonné par la Région Nord-Pas de Calais et la DRAAF, le pôle d excellence

Plus en détail

FONDS AQUI-INVEST. I. Présentation de l action. Contexte Développement de l action et enjeux

FONDS AQUI-INVEST. I. Présentation de l action. Contexte Développement de l action et enjeux FONDS AQUI-INVEST I. Présentation de l action AQUI-INVEST, est le premier fonds de co-investissement en capital risque régional français. Il s'agit d une nouvelle génération d investissement public impulsée

Plus en détail

APPEL A CANDIDATURES REFERENCEMENT PRESTATAIRES POUR L APPUI CONSEIL CONTRAT DE GENERATION. Présentation

APPEL A CANDIDATURES REFERENCEMENT PRESTATAIRES POUR L APPUI CONSEIL CONTRAT DE GENERATION. Présentation APPEL A CANDIDATURES REFERENCEMENT PRESTATAIRES POUR L APPUI CONSEIL CONTRAT DE GENERATION Présentation Date limite de remise des candidatures : Le 04/02/2014 CCI Franche-Comté. Appel à candidatures référencement

Plus en détail

TechnologyFast50 Baromètre des candidats et lauréats 2006-2012. Novembre 2012

TechnologyFast50 Baromètre des candidats et lauréats 2006-2012. Novembre 2012 TechnologyFast50 Baromètre des candidats et lauréats 2006-2012 Novembre 2012 Sommaire 3 7 9 12 14 19 25 27 31 Présentation du baromètre Profil des entreprises Contexte économique Ressources humaines Financement

Plus en détail

LES CLES D UNE BONNE STRATEGIE A L EXPORT

LES CLES D UNE BONNE STRATEGIE A L EXPORT LES CLES D UNE BONNE STRATEGIE A L EXPORT CCI TOURAINE, pour le Colloque Techniloire, le 09/07/2009 Une bonne stratégie à l export ne s improvise pas CCI TOURAINE, pour le Colloque Techniloire, le 09/07/2009

Plus en détail

Le tertiaire supérieur : Un potentiel de création de 20 000 emplois sur la métropole d ici 2020?

Le tertiaire supérieur : Un potentiel de création de 20 000 emplois sur la métropole d ici 2020? Le tertiaire supérieur : Un potentiel de création de 20 000 emplois sur la métropole d ici 2020? 28 novembre 2013 Le Tertiaire Supérieur sur Lille Métropole? Les sources? Le Contrat d Etude Prospective

Plus en détail

Santé. Communication. Les solutions de communication / marketing du secteur hospitalier et médico-social

Santé. Communication. Les solutions de communication / marketing du secteur hospitalier et médico-social Le partenaire de votre communication santé Bases de données - Publicité - Marketing Direct Détection de projets - e-marketing - Evénementiel - Communication online VotrePlan de Communication Santé Les

Plus en détail

Projet de santé. Nom du site : N Finess : (Sera prochainement attribué par les services de l ARS) Statut juridique : Raison Sociale :

Projet de santé. Nom du site : N Finess : (Sera prochainement attribué par les services de l ARS) Statut juridique : Raison Sociale : Projet de santé Nom du site : N Finess : (Sera prochainement attribué par les services de l ARS) Statut juridique : Raison Sociale : Adresse du siège social : Téléphone : Mail : Version : Etablie en date

Plus en détail

74 ème Congrès Annuel des Directeurs Généraux des Collectivités Territoriales

74 ème Congrès Annuel des Directeurs Généraux des Collectivités Territoriales 74 ème Congrès Annuel des Directeurs Généraux des Collectivités Territoriales Introduction Une politique des Ressources Humaines est au cœur de défis majeurs. Un réel levier de performance publique. L

Plus en détail

I. Les points essentiels abordés en introduction par P. VINARD (IGEN)

I. Les points essentiels abordés en introduction par P. VINARD (IGEN) Compte-rendu du Séminaire sur la mise en oeuvre du BTS Technico-commercial - le 14 mars 2012 à Paris - Programme : 9 heures : accueil 9 h 30 : présentation de la journée par Pierre VINARD, IGEN Economie

Plus en détail

Séminaire éducation Focus Rythmes scolaires Compte-rendu 11 mars 2014

Séminaire éducation Focus Rythmes scolaires Compte-rendu 11 mars 2014 Séminaire éducation Focus Rythmes scolaires Compte-rendu 11 mars 2014 OUVERTURE DU SEMINAIRE : Bernard Amsalem, Vice-président du CNOSF Etat de l avancée des travaux depuis le dernier séminaire Rappel

Plus en détail

Notre métier : Vous accompagner dans votre Projet

Notre métier : Vous accompagner dans votre Projet Notre métier : Vous accompagner dans votre Projet Formation initiale en alternance (scolaire ou apprentissage) Formation continue FORMATION INITIALE > Bac Pro Bio Industries de Transformation Accéder x

Plus en détail

ingénieur Profession Les stages : des expériences inoubliables!

ingénieur Profession Les stages : des expériences inoubliables! Profession ingénieur Les stages : des expériences inoubliables! Le Service des stages et emplois a pour mandat d assurer le lien entre les entreprises et les étudiants. Il vise à favoriser l intégration

Plus en détail

Les Besoins en Main-d'Oeuvre 2014 dans l arrondissement de Lille : Zoom sur l industrie

Les Besoins en Main-d'Oeuvre 2014 dans l arrondissement de Lille : Zoom sur l industrie Les Besoins en Main-d'Oeuvre 2014 dans l arrondissement de Lille : Zoom sur l industrie L'enquête Besoins en Main-d'Oeuvre (BMO) de Pôle emploi mesure les intentions de des employeurs pour l année à venir,

Plus en détail

Le Conseil Général accompagne le déploiement de la société de l information en Gironde

Le Conseil Général accompagne le déploiement de la société de l information en Gironde Le Conseil Général accompagne le déploiement de la société de l information en Gironde Le numérique transforme en profondeur les modes de vie, bouleverse l organisation et les marchés des entreprises traditionnelles,

Plus en détail

Sciences, Technologies, Santé. Sciences de la vie et de la santé SCIENCES DE LA VIE ET DE LA SANTÉ. Entre 120 et 150 h

Sciences, Technologies, Santé. Sciences de la vie et de la santé SCIENCES DE LA VIE ET DE LA SANTÉ. Entre 120 et 150 h Niveau : MASTER année Domaine : Mention : Parcours : Sciences, Technologies, Santé Sciences de la vie et de la santé SCIENCES DE LA VIE ET DE LA SANTÉ M1 60 ES Volume horaire étudiant : Entre 130 et190

Plus en détail

Ecologie industrielle, circuits courts : enjeux de la proximité Cas de l agglomération Dunkerquoise. Présentation de Fedoua KASMI

Ecologie industrielle, circuits courts : enjeux de la proximité Cas de l agglomération Dunkerquoise. Présentation de Fedoua KASMI Ecologie industrielle, circuits courts : enjeux de la proximité Cas de l agglomération Dunkerquoise. Présentation de Fedoua KASMI Séminaire «Stratégies territoriales d innovation et dynamiques entrepreneuriales

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Finance de l Université Paris-Est Créteil Val de Marne - UPEC Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations

Plus en détail

Enquête sur la formation initiale dans l industrie du jeux vidéo en France. Résultats

Enquête sur la formation initiale dans l industrie du jeux vidéo en France. Résultats Enquête sur la formation initiale dans l industrie du jeux vidéo en France Résultats Le jeu vidéo est, à travers le monde, la première industrie culturelle devant les secteurs du cinéma et de la musique.

Plus en détail

Le pilotage des RH dans le secteur IT Tendances et thèmes clés. Les transformations du management RH en DSI et prestataires de services

Le pilotage des RH dans le secteur IT Tendances et thèmes clés. Les transformations du management RH en DSI et prestataires de services Le pilotage des RH dans le secteur IT Tendances et thèmes clés Les transformations du management RH en DSI et prestataires de services Executive summary (1) Les transformations des DSI L entreprise et

Plus en détail

L industrie du médicament m une mission de santé,

L industrie du médicament m une mission de santé, L industrie du médicament m : une mission de santé, des métiers m passionnants Dr Sophie Ravoire SR Consulting Présidente de la Commission Formation de l Alliance pour la Recherche et l Innovation des

Plus en détail

Fiche descriptive d activités

Fiche descriptive d activités Fiche descriptive d activités Fiche descriptive d activités (FDA) La fiche descriptive d activités (FDA) dresse la liste de l ensemble des activités, recensées lors d enquêtes, exercées par des titulaires

Plus en détail

Convention cadre pour le Développement de la médiation sociale en Région Nord Pas de Calais pour 2013 2015

Convention cadre pour le Développement de la médiation sociale en Région Nord Pas de Calais pour 2013 2015 Convention cadre pour le Développement de la médiation sociale en Région Nord Pas de Calais pour 2013 2015 Entre L Etat, Représenté par le Préfet de région Et Le Conseil régional Nord-Pas de Calais Représenté

Plus en détail

Référentiel Officine

Référentiel Officine Référentiel Officine Inscrire la formation dans la réalité et les besoins de la pharmacie d officine de demain - Ce référentiel décrit dans le cadre des missions et des activités du pharmacien d officine

Plus en détail

Chantier de la fibre optique : un potentiel de mobilisation de plus de 19 000 emplois d ici à 2022

Chantier de la fibre optique : un potentiel de mobilisation de plus de 19 000 emplois d ici à 2022 DOSSIER DE PRESSE Appui Technique Prospectif relatif aux besoins en formation, emplois et compétences liés au déploiement de la fibre optique Chantier de la fibre optique : un potentiel de mobilisation

Plus en détail

Stratégie locale en faveur du commerce, de l artisanat & des services

Stratégie locale en faveur du commerce, de l artisanat & des services 1 Stratégie locale en faveur du commerce, de l artisanat & des services Pays Cœur de Flandre I Phase II La formulation de la stratégie Région Nord Pas de Calais Avril 2013 Région Communauté Nord Pas de

Plus en détail

2.1 - Améliorer l offre de soins sur le Pays

2.1 - Améliorer l offre de soins sur le Pays Module 2 : Services à la population 2.1 - Améliorer l offre de soins sur le Pays réservée : 400 000 OBJECTIFS STRATÉGIQUES - Développer les solidarités locales et l'accessibilité de tous aux services (Axe

Plus en détail

ARRÊTÉ du. relatif au cahier des charges de santé de la maison de santé mentionné à l article L. 6323-3 du code de la santé publique.

ARRÊTÉ du. relatif au cahier des charges de santé de la maison de santé mentionné à l article L. 6323-3 du code de la santé publique. RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère du travail, de l emploi NOR : ARRÊTÉ du relatif au cahier des charges de santé de la maison de santé mentionné à l article L. 6323-3 du code de la santé publique. Le ministre

Plus en détail

Contrat d Etude Prospective «Industries de santé»

Contrat d Etude Prospective «Industries de santé» Contrat d Etude Prospective «Industries de santé» Faire ensemble le choix d une politique volontariste des pouvoirs publics et d une implication responsable des industriels du médicament BPI 37, rue du

Plus en détail

Maisons de Santé Pluridisciplinaires. Conditions d éligibilité à des soutiens financiers

Maisons de Santé Pluridisciplinaires. Conditions d éligibilité à des soutiens financiers Maisons de Santé Pluridisciplinaires Conditions d éligibilité à des soutiens financiers Les maisons de santé pluridisciplinaires (MSP) visent à offrir à la population, sur un même lieu, un ensemble de

Plus en détail

un Plan d Action Séniors un accord ou d entreprise Construire TRANSPORT & LOGISTIQUE Avec la participation de

un Plan d Action Séniors un accord ou d entreprise Construire TRANSPORT & LOGISTIQUE Avec la participation de Construire un accord ou d entreprise un Plan d Action Séniors TRANSPORT & LOGISTIQUE Direction régionale du travail, de l'emploi et de la formation professionnelle Avec la participation de La loi, les

Plus en détail

Pascal LACHAISE Paul TORNER. Matthieu PICARD

Pascal LACHAISE Paul TORNER. Matthieu PICARD La communication médecins/ pharmaciens/patients Enquête sur les attentes des différents acteurs. Quelles solutions pour améliorer la concertation médecin/pharmacien pour le bénéfice du patient? Pascal

Plus en détail

Principales aides financières au Développement Export

Principales aides financières au Développement Export Principales aides financières au Développement Export Retrouver en page 5 " L appui régional aux Projets Stratégiques d Entreprises" > Régionales Programme ASTREE / Aide Stratégique Régionale à l Entreprise

Plus en détail

Licence professionnelle Gestion et commercialisation des produits de la filière forestière

Licence professionnelle Gestion et commercialisation des produits de la filière forestière Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Gestion et commercialisation des produits de la filière forestière Université Pierre Mendes France - Grenoble - UPMF Campagne d évaluation

Plus en détail

Fédération Nationale des Syndicats d Internes en Pharmacie et en Biologie Médicale

Fédération Nationale des Syndicats d Internes en Pharmacie et en Biologie Médicale Fédération Nationale des Syndicats d Internes en Pharmacie et en Biologie Médicale president@fnsip.fr Tél : 06.10.28.39.18 5, rue Frederick Lemaître 75020 Paris www.fnsip.fr Twitter : @fnsip Fédération

Plus en détail

Recruter un jeune avec l aide de l Etat : Le contrat de génération. L emploi d avenir

Recruter un jeune avec l aide de l Etat : Le contrat de génération. L emploi d avenir Recruter un jeune avec l aide de l Etat : Le contrat de génération L emploi d avenir 1 Le 03 mars 2013, la loi sur le contrat de génération est entrée en vigueur. Des entreprises de la Région Nord Pas-de-Calais

Plus en détail

Filière Industrie 2012-2013. Faculté de Pharmacie de Lille. pharmacy industry lille. Une formation... des métiers

Filière Industrie 2012-2013. Faculté de Pharmacie de Lille. pharmacy industry lille. Une formation... des métiers Filière Industrie Faculté de Pharmacie de Lille Une formation... des métiers 2012-2013 pharmacy industry lille pharmacy industry lille La formation L international La professionnalisation Les métiers

Plus en détail

Certificat de Spécialisation «RESPONSABLE TECHNICO-COMMERCIAL : AGRO-FOURNITURES»

Certificat de Spécialisation «RESPONSABLE TECHNICO-COMMERCIAL : AGRO-FOURNITURES» Certificat de Spécialisation «RESPONSABLE TECHNICO-COMMERCIAL : AGRO-FOURNITURES» S appuyant sur le Brevet de Technicien Supérieur Agricole : Analyse et conduite des systèmes d exploitation Arrêté du 27

Plus en détail

COMPTE-RENDU D ACCREDITATION DE LA CLINIQUE CHIRURGICALE DE BORDEAUX-MÉRIGNAC. 9, rue Jean-Moulin 33700 MERIGNAC

COMPTE-RENDU D ACCREDITATION DE LA CLINIQUE CHIRURGICALE DE BORDEAUX-MÉRIGNAC. 9, rue Jean-Moulin 33700 MERIGNAC COMPTE-RENDU D ACCREDITATION DE LA CLINIQUE CHIRURGICALE DE BORDEAUX-MÉRIGNAC 9, rue Jean-Moulin 33700 MERIGNAC Août 2003 SOMMAIRE COMMENT LIRE LE «COMPTE-RENDU D ACCREDITATION»... p.3 PARTIE 1 PRESENTATION

Plus en détail

Le développement des entreprises de la e-santé : le rôle des territoires l exemple aquitain FORUM LES ECHOS. 17 septembre 2015

Le développement des entreprises de la e-santé : le rôle des territoires l exemple aquitain FORUM LES ECHOS. 17 septembre 2015 Le développement des entreprises de la e-santé : le rôle des territoires l exemple aquitain FORUM LES ECHOS 17 septembre 2015 Sur le contexte général Une politique volontariste de soutien à l innovation

Plus en détail

Université Saint-Joseph

Université Saint-Joseph Université Saint-Joseph Faculté de pharmacie Actuellement, le métier de pharmacien est un métier polyvalent, ouvert à plusieurs activités dans le domaine de la santé individuelle et publique. Mis à part

Plus en détail

Les ressources humaines

Les ressources humaines Avec une masse salariale s élevant à 4,3 milliards d euros en 2003, le secteur de l assurance est une «industrie de main-d œuvre» qui offre un produit en grande partie immatériel : la couverture d un risque.

Plus en détail

Forum des Mille Atelier Prospectif ENERGIE. 3 février 2015

Forum des Mille Atelier Prospectif ENERGIE. 3 février 2015 Forum des Mille Atelier Prospectif ENERGIE 3 février 2015 Thierry DHAINAUT Pôle d Excellence régional ENERGIE 2020 Introduction : le Domaine d Activité Stratégique et ses enjeux de développement et d innovation

Plus en détail

Fédération des Syndicats Pharmaceutiques de France

Fédération des Syndicats Pharmaceutiques de France Fédération des Syndicats Pharmaceutiques de France Note de synthèse relative à la formation pharmaceutique continue en Présenta Plus de 150 000 personnes travaillent dans les 23 006 pharmacies d'officine

Plus en détail

GUIDE SUIVI EVALUATION RIDER SUODE

GUIDE SUIVI EVALUATION RIDER SUODE GUIDE SUIVI EVALUATION RIDER SUODE Ce document, réalisé dans le cadre du GT5 «suivi / évaluation», est un guide pour les experts du Comité Scientifique. Les critères et indicateurs choisis dans ce document

Plus en détail

Nouveaux rôles infirmiers : une nécessité pour la santé publique et la sécurité des soins, un avenir pour la profession

Nouveaux rôles infirmiers : une nécessité pour la santé publique et la sécurité des soins, un avenir pour la profession Position adoptée par Conseil national de l Ordre des infirmiers le 14 septembre 2010 Nouveaux rôles infirmiers : une nécessité pour la santé publique et la sécurité des soins, un avenir pour la profession

Plus en détail

3 e symposium international

3 e symposium international 3 e symposium international de l Association internationale des Acheteurs et Approvisionneurs publics et privés de la Santé Bruxelles, les 18 et 19 octobre 2012 Les Achats: Du support à la coordination

Plus en détail

FICHES TECHNIQUES DES ACTIONS MENEES Bilan 2013

FICHES TECHNIQUES DES ACTIONS MENEES Bilan 2013 Schéma Départemental de Développement du Tourisme des Ardennes 2012--2015 FICHES TECHNIQUES DES ACTIONS MENEES Bilan 2013 Note de synthèse Bilan 2013 des actions du SDDT 2012-2015 Fiches actions Axe 1

Plus en détail

UN MARCHE DU RECRUTEMENT DU MARCHE COMPTABLE

UN MARCHE DU RECRUTEMENT DU MARCHE COMPTABLE UN MARCHE DU RECRUTEMENT EN PHASE AVEC l EVOLUTION DU MARCHE COMPTABLE RECRUTEMENT 74% DES EMPLOYEURS ONT RECRUTE SUR L ANNEE 2013/2014 Raisons des recrutements quelles évolutions depuis 3 ans? Le recrutement

Plus en détail

Gestion Administration Management Droit

Gestion Administration Management Droit Gestion - Administration - Management - Droit Management et Droit Quelque soit la taille ou le développement d une entreprise, les métiers liés à la Gestion et au Management occupent une place centrale

Plus en détail

Etude de diagnostic territorial et accompagnement de projets en vue de la revitalisation du site de la base aérienne de Brétigny

Etude de diagnostic territorial et accompagnement de projets en vue de la revitalisation du site de la base aérienne de Brétigny Etude de diagnostic territorial et accompagnement de projets en vue de la revitalisation du site de la base aérienne de Brétigny Phase 2 Perspectives de développement Proposition de stratégie de mise en

Plus en détail

Coordonner le parcours de soins des personnes âgées fragiles et/ou dépendantes

Coordonner le parcours de soins des personnes âgées fragiles et/ou dépendantes Coordonner le parcours de soins des personnes âgées fragiles et/ou dépendantes Expérimentation sur un territoire cible : Baillif - Vieux-Habitants Bouillante Patrice RICHARD, Directeur général de l ARS

Plus en détail

Groupe de travail 3 : Emploi, formation, compétences

Groupe de travail 3 : Emploi, formation, compétences Groupe de travail 3 : Emploi, formation, compétences Réunion 3 11 décembre 2013 Ivry-sur-Seine Fiche synthèse Réunion 3 Emploi, formation, compétences Groupe animé par Patrick Loire, directeur des relations

Plus en détail

APPEL A CANDIDATURES REFERENCEMENT PRESTATAIRES POUR L APPUI CONSEIL CONTRAT DE GENERATION

APPEL A CANDIDATURES REFERENCEMENT PRESTATAIRES POUR L APPUI CONSEIL CONTRAT DE GENERATION APPEL A CANDIDATURES REFERENCEMENT PRESTATAIRES POUR L APPUI CONSEIL CONTRAT DE GENERATION Date limite de remise des candidatures : Le 27/12/2013 Envoi des offres : aurelie.huby@midi-pyrenees.cci.fr Le

Plus en détail

école management & société Manager de la chaîne logistique Alternance (bac+5)

école management & société Manager de la chaîne logistique Alternance (bac+5) école management & société Manager de la chaîne logistique Alternance (bac+5) Manager de la chaîne logistique Contexte Le Conservatoire national des arts et métiers (Cnam) travaille depuis toujours au

Plus en détail

Le diagnostic territorial emploi formation: propositions pour un socle commun aux territoires de Picardie

Le diagnostic territorial emploi formation: propositions pour un socle commun aux territoires de Picardie : propositions pour un socle commun aux territoires de Picardie Les ateliers régionaux de l orientation tout au long de la vie Amiens, le 23 novembre 2010 Sommaire Le diagnostic territorial, de quoi parle-t-on?

Plus en détail

Appel à proposition. Unité Territoriale 41. Cité Administrative Porte B 3ème étage - 34, avenue Maunoury 41011 BLOIS CEDEX Téléphone : 02.54.55.85.

Appel à proposition. Unité Territoriale 41. Cité Administrative Porte B 3ème étage - 34, avenue Maunoury 41011 BLOIS CEDEX Téléphone : 02.54.55.85. Appel à proposition «Convention THYSSEN - Suivi des actions et prolongation du portage de l action de Gestion Territoriale des Emplois et des Compétences sur le vendômois» Unité Territoriale 41 Cité Administrative

Plus en détail

Double cursus en BioInformatique. Christine Froidevaux Pr. Université Paris Sud LRI CNRS UMR 8623 et INRIA Saclay Christine.Froidevaux@u-psud.

Double cursus en BioInformatique. Christine Froidevaux Pr. Université Paris Sud LRI CNRS UMR 8623 et INRIA Saclay Christine.Froidevaux@u-psud. Double cursus en BioInformatique Christine Froidevaux Pr. Université Paris Sud LRI CNRS UMR 8623 et INRIA Saclay Christine.Froidevaux@u-psud.fr Double cursus et Interdisciplinarité Mon propre parcours

Plus en détail

Licence professionnelle Management et gestion de la relation clients

Licence professionnelle Management et gestion de la relation clients Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Management et gestion de la relation clients Université Claude Bernard Lyon 1 - UCBL Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations

Plus en détail

«Donnons envie aux entreprises de faire de la Formation continue à l Université!» (Stand D07) La formation continue à l Université Fiche expérience

«Donnons envie aux entreprises de faire de la Formation continue à l Université!» (Stand D07) La formation continue à l Université Fiche expérience «Donnons envie aux entreprises de faire de la Formation continue à l Université!» (Stand D07) La formation continue à l Université Fiche expérience UNIVERSITE PARIS 8 ENTREPRISE FNAIM Monter les salariés

Plus en détail

Masters OBSER VATOIRE. Sciences / Technologies / Santé OBSERVATOIRE CARREFOUR DES ÉTUDIANTS. Université de Limoges

Masters OBSER VATOIRE. Sciences / Technologies / Santé OBSERVATOIRE CARREFOUR DES ÉTUDIANTS. Université de Limoges Université de Limoges Masters Sciences / Technologies / Santé L'insertion professionnelle des diplômés DE Masters à l'université de Limoges Résultats par mention et par spécialité (promotion 2005-2006)

Plus en détail