Etude de cas : Ingénierie incendie des halls d'airbus, Toulouse, France

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Etude de cas : Ingénierie incendie des halls d'airbus, Toulouse, France"

Transcription

1 Etude de cas : Ingénierie incendie des halls d'airbus, Toulouse, France Une usine d'assemblage a été construite pour le plus gros avion du monde, l'airbus A380. Elle comprend sept bâtiments à structure métallique de grande portée. Les divers scénarios d'incendie envisagés lors de leur conception, dont un incendie à l'intérieur d'un avion, ont démontré un niveau de sécurité acceptable. L'usine d'assemblage de l'airbus A380 (Photographie E. Grimault) Sommaire 1. Le projet 2 2. Introduction 2 3. La structure 2 4. Etude de sécurité incendie 4 5. Informations générales 5 6. Références 6 Page 1

2 1. Le projet Ce projet de construction d'une importante usine de production à Toulouse, actuellement l'un des plus gros projets en France, s'est déroulé comme suit : Construction de sept halls de grande portée pour la production de l'airbus A380, le plus gros avion du monde. La construction de poutres treillis avec arbalétrier courbe et de grands poteaux en treillis. La stabilité est assurée par l'action d'une ossature en treillis rigide. Divers scénarios ont été examinés, de l'incendie dans un camion de livraison à celui d'un avion avec des réservoirs de carburant pleins, afin de mettre au point un modèle de sécurité incendie. Des scénarios d'effondrement progressif ont également été étudiés. Il a ainsi été constaté que la ruine d'une partie de la structure ne se répercuterait pas sur le reste. 2. Introduction L'usine d'assemblage de l'airbus A380, qui sera le plus gros avion de ligne du monde, occupe une superficie de 300 hectares. Il s'agit également de l'un des plus importants projets industriels en cours en France. Le premier A380 assemblé dans cette usine sera livré en juillet Le projet a exigé la construction de structures de grande portée, capables d'accueillir un si gros appareil en cours d'assemblage. 3. La structure Les bâtiments de l'usine d'assemblage sont disposés le long d'un axe nord-sud correspondant au parcours d'assemblage d'un A380, de la livraison de ses tronçons au nord du site, jusqu'au transport de l'appareil terminé vers la zone aéroportuaire. Le plan général du site est illustré sous forme de diagramme par la Figure 3.1. Une fois que les tronçons ont été transportés sur le site, ils sont déchargés dans un bâtiment situé dans la partie nord, puis transférés dans un autre bâtiment, appelé «abside» pour la préparation avant assemblage. L'avion est assemblé dans le «hall d'assemblage», puis transféré aux «halls d'équipement» pour l'installation d'équipements supplémentaires (équipements hydrauliques et électriques), pour certains tests spécifiques et pour l'installation des moteurs. Enfin, l'avion est transféré à une zone externe où il est soumis aux essais finaux avant son premier vol. Un hall indépendant et séparé est prévu pour les essais statiques en vue de la certification de l'appareil. Un second hall de taille similaire, à 40 m du hall d'essais statiques, est utilisé pour les activités de finition, de pesée et de retouches peinture de l'a380. Page 2

3 Légende : a Essais statiques d Halls d'assemblage g Atelier de logistique b Hall pesée et peinture e Abside c Halls d'équipements f Hall réservé au stockage des tronçons Figure 3.1 Structures métalliques de l'usine d'assemblage de l'airbus A380 (Photographie reproduite avec l'autorisation d'eads Airbus) Les principales caractéristiques de ces bâtiments sont : h Zone externe réservée aux essais et aux livraisons Hall de stockage des tronçons : superficie de 44 m 135 m, hauteur libre intérieure de 14 m, hauteur maximum hors tout de 16 m. Atelier de logistique : superficie de 85 m 70 m, hauteur libre intérieure de 10 m, hauteur maximum hors tout de 14 m. Abside, pour la préparation à l'assemblage : superficie de 50 m 250 m, hauteur libre intérieure de 20 m, hauteur maximum hors tout de 23 m. Hall d'assemblage : superficie de 115 m 250 m, hauteur libre intérieure de 32,30 m, hauteur maximum hors tout de 46 m. Hall d'équipement : superficie : 6 cellules de 95 m 100 m, hauteur libre intérieure de 32,30 m, hauteur maximum hors tout de 44 m. Hall d'essais statiques : superficie de 100 m 100 m, hauteur libre intérieure de 32,30 m, hauteur maximum hors tout de 44 m. Hall pesée et peinture : superficie de 100 m 100 m, hauteur libre intérieure de 32,30 m, hauteur maximum hors tout de 44 m. Tous ces bâtiments ont été construits à partir de structures métalliques de longue portée. Dans la majorité des cas, leur stabilité latérale est assurée par un système de contreventement utilisant une structure en treillis. La structure métallique est illustrée par la Figure 3.2. Page 3

4 a) Vue extérieure pendant les travaux b) Vue intérieure Figure 3.2 Le hall d'assemblage (Photographie reproduite avec l'autorisation d'eads Airbus) 4. Etude de sécurité incendie Les exigences normales en matière de sécurité incendie ne sont pas applicables à un projet et une installation de production d'une telle envergure. Par conséquent, une discussion importante a été nécessaire avec le corps de pompiers et la compagnie d'assurance afin d'identifier des stratégies et solutions appropriées et de tirer les enseignements de projets similaires. Il a été décidé d'utiliser une cloison pare-feu entre le hall d'assemblage et les halls d'équipement, de manière à limiter les pertes potentielles en cas d'incendie grave. Se pose alors la question de l'effondrement progressif éventuel des bâtiments attenants en cas de ruine de l'un d'eux sous l'effet d'un incendie. Page 4

5 Pour y répondre, une étude de sécurité incendie a été effectuée par le CTICM, basée sur le concept de feu naturel, selon les trois scénarios d'incendie suivants : Incendie dans un camion de livraison près d'un poteau critique ; Incendie d'un appareil sans carburant et divers outils de travail ; Incendie d'un appareil avec réservoir plein de carburant. Le modèle de structure employé pour l'évaluation de la sécurité incendie est illustré par la Figure 4.1. Une analyse de structure globale a été appliquée. Elle a indiqué que l'effondrement des poteaux pourrait donner lieu à un impact dynamique d'une poutre treillis métallique sur une cloison de béton, entraînant son endommagement. Par conséquent, l'intensité des sprinklers autour des poteaux a été accrue, de manière à éviter un tel effet. Figure 4.1 Les halls d'équipement : modélisation appliquée dans l'analyse de structure globale et l'ingénierie incendie 5. Informations générales Client : EADS - AIRBUS France Architecte : ADPi et CARDETTE et HUET Planification de la structure métallique : Jaillet-Rouby Entreprises impliquées dans le projet : - URSSA (Espagne) - CIMOLAI (Italie) - CASTEL et FROMAGET - JOSEPH PARIS - RICHARD DUCROS Page 5

6 - BUICK - GAGNE - RENAUDAT Expertise en protection incendie : CTICM et autres. Période de construction : Principaux paramètres : Portée commune des bâtiments 100 m Hauteur moyenne des bâtiments 45 m Plan en rez-de-chaussée : m² 6. Références CTICM Revue Construction Métallique N , «Usine d assemblage de l Airbus A380 sur le site aéro-constellation à Toulouse». Page 6

7 Enregistrement de la qualité TITRE DE LA RESSOURCE Etude de cas : Ingénierie incendie des halls d'airbus, Toulouse, France Référence(s) DOCUMENT ORIGINAL Nom Société Date Créé par Bin Zhao CTICM 2003 Contenu technique vérifié par Haller Mike PARE 08/11/05 Contenu rédactionnel vérifié par Brasseur Marc PARE 08/11/05 Contenu technique approuvé par les partenaires STEEL : 1. Royaume-Uni G W Owens SCI 20/1/06 2. France A Bureau CTICM 20/1/06 3. Suède A Olsson SBI 20/1/06 4. Allemagne C Müller RWTH 20/1/06 5. Espagne J Chica Labein 20/1/06 6. Luxembourg M Haller PARE 20/1/06 Ressource approuvée par le Coordonnateur technique G W Owens SCI 13/7/06 DOCUMENT TRADUIT Traduction réalisée et vérifiée par : eteams International Ltd. 31/03/06 Ressource traduite approuvée par : P.-O. Martin CTICM 10/04/06 Page 7

Phase avant-projet : Sélection de la stratégie d'ingénierie incendie appropriée pour les bâtiments à un seul niveau

Phase avant-projet : Sélection de la stratégie d'ingénierie incendie appropriée pour les bâtiments à un seul niveau Phase avant-projet : Sélection de la stratégie d'ingénierie incendie appropriée pour les Les présentes informations traitent des approches d'ingénierie incendie les plus appropriées dans des cas spécifiques

Plus en détail

Etude de cas : Logements sociaux à Reims

Etude de cas : Logements sociaux à Reims Etude de cas : Logements sociaux à Reims Une ossature métallique mixte et des dalles de plancher en béton, combinées avec des murs de façade et des cloisons en acier léger, ont été employés pour créer

Plus en détail

Etude de cas : Ingénierie incendie d'un stade de football couvert, Finlande

Etude de cas : Ingénierie incendie d'un stade de football couvert, Finlande Etude de cas : Ingénierie incendie d'un stade de football couvert, Finlande Un stade de football couvert de 70 m de portée, construit au moyen d'un arc en acier, a été soumis à une analyse selon les principes

Plus en détail

Etude de cas : Le système OpenHouse, Suède

Etude de cas : Le système OpenHouse, Suède Etude de cas : Le système OpenHouse, Suède Le système OpenHouse utilise des modules pré-équipés à ossature légère en acier, montés dans une structure à poteaux métalliques, pour la construction de bâtiments

Plus en détail

Étude de cas : Ingénierie incendie de l'immeuble de bureaux d'aob, Luxembourg

Étude de cas : Ingénierie incendie de l'immeuble de bureaux d'aob, Luxembourg Étude de cas : Ingénierie incendie de l'immeuble de bureaux d'aob, Luxembourg Dans cet immeuble commercial impressionnant de 8 étages, l'utilisation de mesures de protection incendie actives et d'ingénierie

Plus en détail

Phase avant-projet : Liste de vérification pour le calcul du comportement au feu de maisons unifamiliales

Phase avant-projet : Liste de vérification pour le calcul du comportement au feu de maisons unifamiliales Phase avant-projet : Liste de vérification pour le calcul du comportement au feu de Ce document présente une vue d'ensemble des principales questions à envisager en matière de sécurité incendie dans la

Plus en détail

Etude de cas : Centre d'expositions de Bilbao, Espagne

Etude de cas : Centre d'expositions de Bilbao, Espagne Etude de cas : Centre d'expositions de Bilbao, Espagne Le BEC est le nouveau centre d'expositions de la ville de Bilbao, en Espagne. Composé de 6 halls, il occupe une superficie de 117 000 mètres carrés.

Plus en détail

Phase avant-projet : coordination des conceptions structurale et architecturale pour les bâtiments multiétagés à ossature en acier

Phase avant-projet : coordination des conceptions structurale et architecturale pour les bâtiments multiétagés à ossature en acier Phase avant-projet : coordination des conceptions structurale et architecturale pour les bâtiments multiétagés à ossature en acier Fournit des informations nécessaires à la prise de décisions efficaces

Plus en détail

Phase avant-projet : Murs légers en acier dans les structures résidentielles

Phase avant-projet : Murs légers en acier dans les structures résidentielles Phase avant-projet : Murs légers en acier dans les structures résidentielles Ce document introduit l'utilisation de montants légers en acier pour les murs porteurs et les cloisons non structurales. Il

Plus en détail

Etude de cas : Raines Court, Londres, Royaume-Uni

Etude de cas : Raines Court, Londres, Royaume-Uni Etude de cas : Raines Court, Londres, Royaume-Uni Ce bâtiment de six étages, entièrement modulaire, est composé de 127 modules de 3,8 m de largeur sur 11,6 m de longueur. Deux modules constituent un logement.

Plus en détail

Etude de cas : Immeuble de bureaux - 7 place d'iéna, Paris

Etude de cas : Immeuble de bureaux - 7 place d'iéna, Paris Etude de cas : Immeuble de bureaux - 7 place d'iéna, Paris Réhabilitation d'un immeuble de bureaux situé au cœur de Paris, avec pour impératifs la conservation d'une façade existante et le recours à de

Plus en détail

Phase avant-projet : Liste de vérification pour la protection incendie d'appartements multi-étagés

Phase avant-projet : Liste de vérification pour la protection incendie d'appartements multi-étagés Phase avant-projet : Liste de vérification pour la protection incendie d'appartements Ce document présente une vue d'ensemble des principales questions à envisager en matière de sécurité incendie dans

Plus en détail

NCCI : Assemblages de poteaux avec appui direct

NCCI : Assemblages de poteaux avec appui direct NCCI : Assemblages de poteaux avec appui direct Ce NCCI fournit une méthode de dimensionnement des composants d'un assemblage de poteaux avec appui direct et couvre-joints boulonnés d'âme et de semelle.

Plus en détail

Phase avant-projet : Planchers intermédiaires dans les structures résidentielles constituées d'éléments minces en acier

Phase avant-projet : Planchers intermédiaires dans les structures résidentielles constituées d'éléments minces en acier Phase avant-projet : Planchers intermédiaires dans les structures résidentielles constituées d'éléments minces en acier Ce document introduit l'utilisation de sections minces en acier pour le support des

Plus en détail

Etude de cas : Bâtiment résidentiel de 19 étages à Deansgate, Manchester, Royaume-Uni

Etude de cas : Bâtiment résidentiel de 19 étages à Deansgate, Manchester, Royaume-Uni Etude de cas : Bâtiment résidentiel de 19 étages à Deansgate, Manchester, Royaume-Uni No 1 Deansgate est le plus haut bâtiment résidentiel construit au Royaume-Uni depuis les années 70. Il s'agit d'une

Plus en détail

Phase avant-projet : Performance acoustique d'une construction résidentielle à ossature légère en acier

Phase avant-projet : Performance acoustique d'une construction résidentielle à ossature légère en acier Phase avant-projet : Performance acoustique d'une construction résidentielle à Ce document décrit les moyens pratiques d'assurer une performance acoustique satisfaisante dans les constructions résidentielles

Plus en détail

Etude de cas : Isozaki Atea, Bilbao, Espagne

Etude de cas : Isozaki Atea, Bilbao, Espagne Etude de cas : Isozaki Atea, Bilbao, Espagne Isozaki Atea est un projet mixte dans un quartier délabré de l'uribitarte, à côté du musée Guggenheim de Bilbao. Le projet a été conçu par Arata Isozaki, éminent

Plus en détail

Phase avant-projet : Obtention de services de conception pour habitations résidentielles constituées d'éléments minces en acier

Phase avant-projet : Obtention de services de conception pour habitations résidentielles constituées d'éléments minces en acier Phase avant-projet : Obtention de services de conception pour habitations résidentielles constituées d'éléments minces en acier Ce document décrit les différentes méthodes d'obtention de services de conception

Plus en détail

Phase avant-projet : Toitures pour les structures résidentielles constituées d'éléments minces en acier

Phase avant-projet : Toitures pour les structures résidentielles constituées d'éléments minces en acier Phase avant-projet : Toitures pour les structures résidentielles constituées d'éléments Ce document introduit l'utilisation d'une ossature légère en acier pour le support des toitures dans les constructions

Plus en détail

Phase avant-projet : Incidence de l'implantation d'un bâtiment multi-étagé à ossature métallique sur sa conception

Phase avant-projet : Incidence de l'implantation d'un bâtiment multi-étagé à ossature métallique sur sa conception Phase avant-projet : Incidence de l'implantation d'un bâtiment multi-étagé à ossature métallique sur sa conception Passe brièvement en revue différents types d'implantation et leur incidence sur le processus

Plus en détail

Contenu. Présente des éléments clés pour le client, depuis la mise au point du programme jusqu'à la prise de décisions. 1. Types de clients 2

Contenu. Présente des éléments clés pour le client, depuis la mise au point du programme jusqu'à la prise de décisions. 1. Types de clients 2 Phase avant-projet : Renseignements essentiels à l'intention des clients relativement à la construction de bâtiments multi-étagés à ossature métallique Présente des éléments clés pour le client, depuis

Plus en détail

2. Construction hybride avec des éléments laminés à chaud et des éléments formés à froid 2

2. Construction hybride avec des éléments laminés à chaud et des éléments formés à froid 2 Phase avant-projet : Construction hybride constituée d'éléments en acier minces et d'éléments en acier laminés à chaud pour constructions résidentielles Ce document introduit le concept de l'utilisation

Plus en détail

Etude de cas : Acier exposé de la Chambre de commerce du Luxembourg

Etude de cas : Acier exposé de la Chambre de commerce du Luxembourg Etude de cas : Acier exposé de la Chambre de commerce du Luxembourg Le nouveau siège de la Chambre de commerce du Luxembourg offre par son architecture une vitrine pour l'utilisation de l'acier. Son rendement

Plus en détail

Contenu de la présentation. 1. Historique et évolution future 2. Structure du projet d Annexe 6 3. Les exigences pour bâtiments industriels

Contenu de la présentation. 1. Historique et évolution future 2. Structure du projet d Annexe 6 3. Les exigences pour bâtiments industriels Contenu de la présentation Projet d Annexe 6 Bâtiments industriels Yves Martin, Chef de Laboratoire, CSTC Antenne Normes Prévention Incendie http://www.normes.be/feu 2. Structure du projet d Annexe 6 3.

Plus en détail

Guide à l'intention du client : Valeur économique de la construction en acier pour les bâtiments commerciaux

Guide à l'intention du client : Valeur économique de la construction en acier pour les bâtiments commerciaux Guide à l'intention du client : Valeur économique de la construction en acier pour Ce guide présente de manière concise les avantages de l'acier dans la construction de bâtiments commerciaux, à la fois

Plus en détail

Phase avant-projet : Fondations pour constructions résidentielles à ossature en éléments minces en acier

Phase avant-projet : Fondations pour constructions résidentielles à ossature en éléments minces en acier Phase avant-projet : Fondations pour constructions résidentielles à ossature en éléments minces en acier Ce document présente l'utilisation de dalles en béton, de semelles filantes et de systèmes de micropieux

Plus en détail

Phase avant-projet : Stratégie de sécurité-incendie pour bâtiments multi-étagés à usage résidentiel et commercial

Phase avant-projet : Stratégie de sécurité-incendie pour bâtiments multi-étagés à usage résidentiel et commercial Phase avant-projet : Stratégie de sécurité-incendie pour bâtiments multi-étagés à Schématise les principaux impératifs pratiques pour la sécurité-incendie et les moyens d'évacuation. Introduit l'ingénierie

Plus en détail

Phase avant-projet : Présentation de la stratégie de sécurité incendie pour bâtiments à un seul niveau

Phase avant-projet : Présentation de la stratégie de sécurité incendie pour bâtiments à un seul niveau Phase avant-projet : Présentation de la stratégie de sécurité incendie pour bâtiments à Ce document décrit les principaux concepts de la sécurité incendie. Il résume les caractéristiques courantes des

Plus en détail

Phase avant-projet : Conception de solutions de poutres à treillis et de poteaux

Phase avant-projet : Conception de solutions de poutres à treillis et de poteaux Phase avant-projet : Conception de solutions de poutres à treillis et de poteaux Ce document présente différentes applications de treillis ainsi que des exemples de conception de treillis et de poteaux

Plus en détail

Cloisons. Sécurité en tout temps

Cloisons. Sécurité en tout temps Cloisons Sécurité en tout temps Cloison Utilisations Cloison en grillage métallique 4 Garde-matériel robotique pour la protection de robot et de convoyeur 5 Grille de rayonnage anti-chute de protection

Plus en détail

Phase avant-projet : Performances thermiques d'une construction résidentielle à ossature légère en acier

Phase avant-projet : Performances thermiques d'une construction résidentielle à ossature légère en acier Phase avant-projet : Performances thermiques d'une construction résidentielle à Ce document décrit comment obtenir une performance thermique satisfaisante dans une construction légère en acier par l'application

Plus en détail

L annexe 6: mode d emploi

L annexe 6: mode d emploi Les Normes de Base constituent une série d arrêtés royaux successifs qui définissent les exigences en matière de sécurité incendie applicables aux bâtiments nouveaux et aux extensions de bâtiments existants.

Plus en détail

Phase avant-projet : Structure verticale pour bâtiments multi-étagés destinés à un usage commercial et résidentiel

Phase avant-projet : Structure verticale pour bâtiments multi-étagés destinés à un usage commercial et résidentiel Phase avant-projet : Structure verticale pour bâtiments multi-étagés destinés à un Décrit différents types de poteaux et éléments de contreventement vertical utilisés dans les bâtiments multi-étagés, et

Plus en détail

Sommaire. 1. Introduction 2. 2. Méthode de construction par éléments 2. 3. Méthode de construction par panneaux 3

Sommaire. 1. Introduction 2. 2. Méthode de construction par éléments 2. 3. Méthode de construction par panneaux 3 Phase avant-projet : Systèmes de construction et méthodes privilégiées pour la réalisation de constructions résidentielles constituées d'éléments minces en acier Ce document décrit les principaux systèmes

Plus en détail

Spécification de construction. Préparée pour :

Spécification de construction. Préparée pour : Spécification de construction Préparée pour : Version 1.3 Février 2011 Table des matières 1.0 INTRODUCTION... 2 2.0 REVUE DES PLANS... 2 3.0 CONSTRUCTION... 3 3.1 TOIT... 3 3.2 MURS... 3 3.3 BÂTIMENTS

Plus en détail

EN 15629:2008 null/null

EN 15629:2008 null/null EN 15629:2008 null/null ILNAS-EN 15629:2008 Avant-propos national Toute personne intéressée, membre d'une organisation basée au Luxembourg, peut participer gratuitement à l'élaboration de normes luxembourgeoises

Plus en détail

Big bags de granulats de pneus usagés

Big bags de granulats de pneus usagés Protection, prévention et impact environnemental des incendies de stockages de pneumatiques Dossier de retour d expérience du SNCP Big bags de granulats de pneus usagés Préconisations relatives à la protection

Plus en détail

Le centre Georges Pompidou. Auteurs: Virginie Bastin Thomas Janssen Denis Matagne Guillaume Derwa

Le centre Georges Pompidou. Auteurs: Virginie Bastin Thomas Janssen Denis Matagne Guillaume Derwa Le centre Georges Pompidou Auteurs: Virginie Bastin Thomas Janssen Denis Matagne Guillaume Derwa Le Centre Pompidou est un centre polyculturel Bâtiment très novateur à l époque, il est orné de cheminées

Plus en détail

Etude de cas: Bâtiment de bureau de faible hauteur typique à Luxembourg

Etude de cas: Bâtiment de bureau de faible hauteur typique à Luxembourg Etude de cas: Bâtiment de bureau de faible hauteur typique à Luxembourg Un important bâtiment commercial de cinq étages, en construction mixte, conçu selon les principes d'ingénierie incendie afin de réaliser

Plus en détail

Centrale houlomotrice WaveNRG

Centrale houlomotrice WaveNRG Centrale houlomotrice WaveNRG Fonctionnement du système. FIGURE 1 : Prototype d'essai. La photo ci-dessus, montre un prototype à l'échelle 1:5, qui a été utilisé lors des tests effectués dans un canal

Plus en détail

11 bd de la Sous Préfecture 63500 ISSOIRE Tel : 09 75 98 03 46 - Fax : 04 73 89 00 84

11 bd de la Sous Préfecture 63500 ISSOIRE Tel : 09 75 98 03 46 - Fax : 04 73 89 00 84 COMMUNE ANTOINGT CREATION D UNE ZONE DE LOISIRS C.C.T.P. LOT 5 CHARPENTE PHASE PRO MAITRE D OUVRAGE: COMMUNE D ANTOINGT Place de la Mairie 63340 ANTOINGT Tel/Fax : 04 73 71 40 81 ARCHITECTE : Christelle

Plus en détail

Etude de cas : City Gate, Düsseldorf, Allemagne

Etude de cas : City Gate, Düsseldorf, Allemagne Etude de cas : City Gate, Düsseldorf, Allemagne Des techniques d'ingénierie incendie sont employées afin d'optimiser la protection incendie de ce bâtiment de 19 étages, constitué de deux tours reliées

Plus en détail

Réfection de la statue de Madeleine de Verchères PROJET 5P207-14-0904. Agence Parcs Canada Unité de gestion de la Mauricie et de l Ouest du Québec

Réfection de la statue de Madeleine de Verchères PROJET 5P207-14-0904. Agence Parcs Canada Unité de gestion de la Mauricie et de l Ouest du Québec Réfection de la statue de Madeleine de Verchères PROJET 5P207-14-0904 Agence Parcs Canada Unité de gestion de la Mauricie et de l Ouest du Québec Septembre 2014 Sommaire 1. MISE EN CONTEXTE... 2 2. DESCRIPTION

Plus en détail

Etude de cas : Hôtel Sheraton, Bilbao, Espagne

Etude de cas : Hôtel Sheraton, Bilbao, Espagne Etude de cas : Hôtel Sheraton, Bilbao, Espagne Le nouvel hôtel de la société Sheraton-Starwood est situé sur la même rive du fleuve traversant Bilbao que le musée Guggenheim. Ricardo Legorreta, prestigieux

Plus en détail

Aéronautique. Industrie - Maintenance - Engineering

Aéronautique. Industrie - Maintenance - Engineering Aéronautique Industrie - Maintenance - Engineering Un acteur de référence sur le marché de l externalisation aéronautique 10 ans d expertise aéronautique 15 implantations en Europe 1 filiale en Espagne

Plus en détail

Phase avant-projet : Poutres secondaires pour bâtiments multi-étagés à usage commercial et résidentiel

Phase avant-projet : Poutres secondaires pour bâtiments multi-étagés à usage commercial et résidentiel Phase avant-projet : Poutres secondaires pour bâtiments multi-étagés à usage Ce document présente les principaux aspects d une conception économique de poutres secondaires dans des bâtiments multi-étagés,

Plus en détail

Assemblées des États membres de l OMPI

Assemblées des États membres de l OMPI F A/54/11 ORIGINAL : ANGLAIS DATE : 29 AOUT 2014 Assemblées des États membres de l OMPI Cinquante-quatrième série de réunions Genève, 22 30 septembre 2014 RAPPORT SUR L ETAT D AVANCEMENT DU PROJET DE NOUVELLE

Plus en détail

Conditions de garantie et de service après-vente Pour les onduleurs Powador

Conditions de garantie et de service après-vente Pour les onduleurs Powador Aperçu du produit Conditions de garantie et de service après-vente Durée standard de garantie Extension maximale de garantie 2002, 3002, 4202, 5002, 6002, 3000SE 3200, 4200, 4400, 5300, 5500, 6600, 7700,

Plus en détail

Données : Courbes nominales température / temps

Données : Courbes nominales température / temps Ce document contient une représentation graphique des trois courbes nominales température / temps données dans l'en 1991-1-2 3.2. Sommaire 1. Description 2 2. Courbes Température / temps 3 3. Références

Plus en détail

Dans une période où les

Dans une période où les ÉTANCHÉITÉ.INFO #39 OCTOBRE 2013 FICHE PRATIQUE TECHNIQUE 47 Réglementation ICPE Désenfumage des ICPE : quelles règles pour les étancheurs? Les ICPE doivent se conformer à des règles spécifiques pour le

Plus en détail

REGISTRE DE SÉCURITÉ INCENDIE

REGISTRE DE SÉCURITÉ INCENDIE REGISTRE DE SÉCURITÉ INCENDIE Sont reproduits ci-après : - le sommaire de l ouvrage - un extrait de la partie 8 relative à l enregistrement des exercices d évacuation - un bon de commande ÉDITIONS BOUCHARD-MATHIEUX

Plus en détail

Guide de conception. Projet réalisé avec le financement partiel des Fonds de Recherche du Charbon et de l'acier RFS2-CR-2007-00032

Guide de conception. Projet réalisé avec le financement partiel des Fonds de Recherche du Charbon et de l'acier RFS2-CR-2007-00032 Projet réalisé avec le financement partiel des Fonds de Recherche du Charbon et de l'acier RFS2-CR-2007-00032 Sécurité incendie des entrepôts industriels Guide de conception Table de matière Guide de conception...1

Plus en détail

Agrément général de contrôle des constructions

Agrément général de contrôle des constructions Annexe 10 Document de synthèse relatif à la paille en tant que matériau isolant. INSTITUT ALLEMAND POUR LES TECHNIQUES DE CONSTRUCTION Etablissement public (de droit allemand) 10829 Berlin, le 10 février

Plus en détail

REFERENTIEL NORMATIF du CNES

REFERENTIEL NORMATIF du CNES REFERENTIEL NORMATIF du CNES Référence : Méthode et Procédure Annexe Technique à la MP RNC-CNES-Q-80-529 APPROBATION Président du CDN ; date et nom : Page i.1 PAGE D'ANALYSE DOCUMENTAIRE TITRE : MOTS

Plus en détail

POSSIBILITÉ QUE DES MATELAS D ISOLATION THERMIQUE ET ACOUSTIQUE CONTAMINÉS AINSI QUE DES DÉBRIS PROPAGENT UN INCENDIE

POSSIBILITÉ QUE DES MATELAS D ISOLATION THERMIQUE ET ACOUSTIQUE CONTAMINÉS AINSI QUE DES DÉBRIS PROPAGENT UN INCENDIE RÉÉVALUATION DES RÉPONSES DE TRANSPORTS CANADA ET DE LA FEDERAL AVIATION ADMINISTRATION À LA RECOMMANDATION EN MATIÈRE DE SÉCURITÉ AÉRONAUTIQUE A02-05 POSSIBILITÉ QUE DES MATELAS D ISOLATION THERMIQUE

Plus en détail

Étude de cas : Le Sequana.

Étude de cas : Le Sequana. Étude de cas : Le Sequana. Un bâtiment commercial remarquable de sept étages situé sur la rive gauche de la Seine, à Paris. Le Sequana : vue d artiste Contenu 1. Le projet 2 2. Le point de vue du client

Plus en détail

NCCI : Conception et calcul des fermes de toiture

NCCI : Conception et calcul des fermes de toiture CCI : Conception et calcul des fermes de toiture Ce CCI aborde certains aspects particuliers de la conception et du calcul d'une ferme de toiture. Il explique notamment comment tenir compte des excentrements

Plus en détail

Etude de cas : Ingénierie incendie du centre commercial «Las Cañas», Viana, Espagne

Etude de cas : Ingénierie incendie du centre commercial «Las Cañas», Viana, Espagne Etude de cas : Ingénierie incendie du centre commercial «Las Cañas», Viana, Espagne "Las Cañas" est un centre commercial de la ville de Viana, en Navarre, dans le nord de l'espagne. Il comprend 80 boutiques,

Plus en détail

Prolongement T1 -/ Montrochet à Debourg Pont Raymond Barre

Prolongement T1 -/ Montrochet à Debourg Pont Raymond Barre Prolongement T1 -/ Montrochet à Debourg Pont Raymond Barre Organisation MOE Planning travaux 11 Juin 2013 PRÉSENTATION DE LA MOE Organisation MOE Groupement Setec TPI/ALS/Spielmann, TPI mandataire Architecte

Plus en détail

Ministère des Ressources naturelles. PROGRAMME novoclimat 2.0 CADRE NORMATIF

Ministère des Ressources naturelles. PROGRAMME novoclimat 2.0 CADRE NORMATIF Ministère des Ressources naturelles PROGRAMME novoclimat 2.0 Volet «maison» CADRE NORMATIF 1 Ce document a une valeur légale. Il prévaut sur les dépliants et les autres renseignements publiés sur le programme

Plus en détail

Intégration des contraintes d'exploitation à la conception des unités et équipements pétrochimiques Journée Technique AFIAP du 27 Mai 2008

Intégration des contraintes d'exploitation à la conception des unités et équipements pétrochimiques Journée Technique AFIAP du 27 Mai 2008 Intégration des contraintes d'exploitation à la conception des unités et équipements pétrochimiques Journée Technique AFIAP du 27 Mai 2008 Introduction - Objectif Impératif SECURITE, puis Fiabilité et

Plus en détail

Le commencement. ASGR, aujourd hui

Le commencement. ASGR, aujourd hui Atelier Soudure Gilles Roy, ASGR, fût fondé en 1979 par Madame Brigitte Dubé et Monsieur Gilles Roy. Au commencement, l atelier avait une superficie de 1 600 pi 2. À ses débuts, les champs d expertise

Plus en détail

Titre et portée Application, interprétation et zones Définitions Règlements s'appliquant à tous les usages Stationnement, accès et chargement

Titre et portée Application, interprétation et zones Définitions Règlements s'appliquant à tous les usages Stationnement, accès et chargement Titre et portée Application, interprétation et zones Définitions Règlements s'appliquant à tous les usages Stationnement, accès et chargement Affichage Règlements s'appliquant aux usages résidentiels Zones

Plus en détail

COMMUNAUTE DE COMMUNES DU CANTON DE MONTLUEL CONCEPTION-FABRICATION-LIVRAISON D UN BATIMENT MODULAIRE MARCHE DE TRAVAUX

COMMUNAUTE DE COMMUNES DU CANTON DE MONTLUEL CONCEPTION-FABRICATION-LIVRAISON D UN BATIMENT MODULAIRE MARCHE DE TRAVAUX COMMUNAUTE DE COMMUNES DU CANTON DE MONTLUEL CONCEPTION-FABRICATION-LIVRAISON D UN BATIMENT MODULAIRE MARCHE DE TRAVAUX CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES La procédure de consultation utilisée

Plus en détail

Phase avant-projet : Résistance aux actions horizontales dans les bâtiments multi-étagés à ossature en acier

Phase avant-projet : Résistance aux actions horizontales dans les bâtiments multi-étagés à ossature en acier SS9a-FR-EU Phase avant-projet : Résistance aux actions horizontales dans les bâtiments multi-étagés Ce document décrit les différents moyens de résister aux actions horizontales dans les bâtiments multi-étagés

Plus en détail

Ce NCCI fournit les bases de calcul de alpha-cr, le paramètre qui mesure la stabilité de l'ossature.

Ce NCCI fournit les bases de calcul de alpha-cr, le paramètre qui mesure la stabilité de l'ossature. NCCI : Calcul de alpa-cr Ce NCCI fournit les bases de calcul de alpa-cr, le paramètre qui mesure la stabilité de l'ossature. Contenu 1. Métodes de détermination de α cr 2 2. Simplification de la répartition

Plus en détail

Etude de cas : Bâtiment Airforge situé à Pamiers, France

Etude de cas : Bâtiment Airforge situé à Pamiers, France Etude de cas : Bâtiment Airforge situé à Pamiers, France Bâtiment typique pour l'industrie lourde, d'une hauteur de 22 m avec des portées de 23 m. L'ossature en acier supporte des poutres de roulement

Plus en détail

ANNEXE 3. Plan de gestion environnementale. Ébauche. Table des matières

ANNEXE 3. Plan de gestion environnementale. Ébauche. Table des matières ANNEXE 3 Plan de gestion environnementale Ébauche Table des matières PLAN DE GESTION ENVIRONNEMENTALE ÉBAUCHE TABLE DES MATIÈRES PAGE 1.0 INTRODUCTION... 1.1 BUT... 1.2 POLITIQUE ENVIRONNEMENTALE ET PRINCIPES

Plus en détail

Notice de branchement DIGICODE SANS FIL 10 FONCTIONS

Notice de branchement DIGICODE SANS FIL 10 FONCTIONS Notice de branchement N 9144 N 7103 09/15 DIGICODE SANS FIL 10 FONCTIONS (Document réservé aux installateurs) Ce document est Ce la document propriété exclusive est notre de propriété la société exclusive

Plus en détail

GUIDE DE DÉMARRAGE. Montage du produit. Français. 50 à 100 m = x 4

GUIDE DE DÉMARRAGE. Montage du produit. Français. 50 à 100 m = x 4 GUIDE DE DÉMARRAGE Montage du produit 50 cm 50 à 100 m = x 4 50 cm La ligne de visée entre le détecteur et le réflecteur doit être dégagée. 8 à 100 m Montez l'équipement sur des surfaces rigides (mur porteur

Plus en détail

Le passage des canalisations gaz dans un parc de stationnement couvert dans les immeubles d habitation et les ERP est-il autorisé?

Le passage des canalisations gaz dans un parc de stationnement couvert dans les immeubles d habitation et les ERP est-il autorisé? Le passage des canalisations gaz dans un parc de stationnement couvert dans les immeubles d habitation et les ERP est-il autorisé? Oui, il est autorisé sous conditions. Néanmoins, un cheminement en dehors

Plus en détail

Installations Classées pour la Protection de l'environnement Calculs de flux thermiques SOMMAIRE

Installations Classées pour la Protection de l'environnement Calculs de flux thermiques SOMMAIRE SOMMAIRE I. OBJECTIF... 2 II. CALCUL DE FLUX THERMIQUES CORRELATION DE THOMAS... 2 A- Méthodologie... 2 1) Principe... 2 2) Evolution de l'incendie... 4 3) Montée rapide de la température ambiante... 4

Plus en détail

CCTP Système de Sécurité Incendie

CCTP Système de Sécurité Incendie UNAF 26 place Saint Georges 75009 Paris IMMEUBLE DE BUREAUX 26 place Saint Georges 75009 Paris REMPLACEMENT DE L EQUIPEMENT D ALARME B.E.T. PREVENTION INCENDIE INGENIERIE MAÎTRISE D ŒUVRE 52 rue Jacques

Plus en détail

Exercice 1 : R-D Activités S-T Innovation

Exercice 1 : R-D Activités S-T Innovation Exercice 1 : R-D Activités S-T Innovation No. Activité R-D SST EFST Inno- Aucun vation 1 Gestion de base de données de brevets 2 Cours d ingénierie électronique 3 Conservation des spécimens zoologiques

Plus en détail

Un emplacement rare pour une situation d avenir

Un emplacement rare pour une situation d avenir Plan Masse Paysager Visuel laissé à la libre interprétation de l artiste Plan Rez-de-chaussée Plan 1 er etage Plan 2 e etage SCI ATRIA Descriptif sommaire des ouvrages et prestations Suivant plans P.C.

Plus en détail

SYLLABUS INSTALLATIONS GAZ NATUREL

SYLLABUS INSTALLATIONS GAZ NATUREL SYLLABUS INSTALLATIONS GAZ NATUREL ASSOCIATION ROYALE DES GAZIERS BELGES VERSION DU 1 er JUILLET 2009 PRÉAMBULE Le présent syllabus comporte UNIQUEMENT les matières qui doivent être connues pour l'évaluation

Plus en détail

Des câbles ombilicaux plus sûrs grâce au soudage orbital

Des câbles ombilicaux plus sûrs grâce au soudage orbital Des câbles ombilicaux plus sûrs grâce au soudage orbital D après Truls Nordahl, responsable du soudage Nexans Norway AS, Halden (Norvège) Si vous avez déjà réfléchi à la technologie des câbles sous-marins,

Plus en détail

Introduction Application et communication Modélisation 3D Modélisation 5D Logiciel de modélisation 5D

Introduction Application et communication Modélisation 3D Modélisation 5D Logiciel de modélisation 5D PLANIFICATION DE PROJET : INTÉGRATION DU BIM (BUILDING INFORMATION MODELING) Présenté par Yvon Chabot yvon.chabot@groupeschema.com 390, rue Dorchester, bur. 300 Québec, (Québec), G1K 6A7 Téléphone: (418)

Plus en détail

MAIRIE DE BLAGNAC (31)

MAIRIE DE BLAGNAC (31) I N F O R M A T I O N P R E S S E J A N V I E R 2015 PARURE DE ZINC POUR LE MUSÉE AÉROSCOPIA TOULOUSE-BLAGNAC (31) Maître d ouvrage Maître d ouvrage délégué Architecte Entreprise de pose Surface du projet

Plus en détail

Des moyens de production uniques au monde!

Des moyens de production uniques au monde! Des moyens de production uniques au monde! Leader français des aérostructures et acteur de premier plan mondial pour la conception et la production de fuselages équipés, Aerolia produit chaque année plus

Plus en détail

Les coulisses des stands et des chalets. Salon International de l Aéronautique et de l Espace 2015

Les coulisses des stands et des chalets. Salon International de l Aéronautique et de l Espace 2015 La l Exposition et de l Evénement Dossier de presse Paris le 16 juin 2015 Les coulisses des stands et des chalets. Salon International de l Aéronautique et de l Espace 2015 A l occasion du Salon International

Plus en détail

(Traduction de l original) [DIRECTIVES DE L UNION EUROPÉENNE CONFORMITÉ DES SYSTÈMES D ESSAI MTS]

(Traduction de l original) [DIRECTIVES DE L UNION EUROPÉENNE CONFORMITÉ DES SYSTÈMES D ESSAI MTS] Dans le cadre du présent document, les machines d essai MTS (Systèmes d Essai) se classent dans les catégories ci-dessous : 1. Produit Standard (liste non exhaustive) a. Batis de charge Servo-hydrauliques

Plus en détail

Cours interentreprises

Cours interentreprises Cours interentreprises Sommaire Installatrice sanitaire CFC Installateur sanitaire CFC Décembre 2007 Copyright by suissetec Schweizerisch-Liechtensteinischer Gebäudetechnikverband Association suisse et

Plus en détail

SETEO Saint-Apollinaire (21) Dossier de Demande d Autorisation d exploiter Résumé non technique de l étude dangers

SETEO Saint-Apollinaire (21) Dossier de Demande d Autorisation d exploiter Résumé non technique de l étude dangers SETEO Saint-Apollinaire (21) Dossier de Demande d Autorisation d exploiter Résumé non technique de l étude dangers 23 décembre 2013 SETEO / Ecozone Saint Apollinaire / Dossier de Demande d'autorisation

Plus en détail

Sophos Mobile Control Guide de l'utilisateur pour Android

Sophos Mobile Control Guide de l'utilisateur pour Android Sophos Mobile Control Guide de l'utilisateur pour Android Version du produit : 2 Date du document : décembre 2011 Table des matières 1 À propos de Sophos Mobile Control... 3 2 Configuration de Sophos Mobile

Plus en détail

MANUEL. Santé Sécurité Environnement. Schlumberger Private

MANUEL. Santé Sécurité Environnement. Schlumberger Private MANUEL Santé Sécurité Environnement Schlumberger Private Sommaire Objet et domaine d'application... page 2 Politique Santé-Sécurité-Environnement... page 3 Nos missions et nos clients... page 4 Organisation...

Plus en détail

REFERENTIEL DU CQPM. TITRE DU CQPM : Inspecteur (trice) en vérification périodique d installations électriques

REFERENTIEL DU CQPM. TITRE DU CQPM : Inspecteur (trice) en vérification périodique d installations électriques COMMISION PARITAIRE NATIONALE DE L EMPLOI DE LE METALLURGIE Qualification : Catégorie : B Dernière modification : 06/07/2006 REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Inspecteur (trice) en vérification périodique

Plus en détail

Plan de formation Constructeur d installations de ventilation EFZ Check-list des objectifs de formation en entreprise

Plan de formation Constructeur d installations de ventilation EFZ Check-list des objectifs de formation en entreprise Objectifs particuliers Administration Objectifs évaluateurs Expliquer et respecter les procédures en Remplir correctement les rapports de travail et les listes vigueur dans l'entreprise de matériel Citer

Plus en détail

POSTE D ESSAIS DIELECTRIQUES KPG 50/80/110/120 kv

POSTE D ESSAIS DIELECTRIQUES KPG 50/80/110/120 kv AVTM070503F Mai 2003 Manuel Utilisateur POSTE D ESSAIS DIELECTRIQUES KPG 50/80/110/120 kv EQUIPEMENT HAUTE TENSION Lire le manuel entièrement avant utilisation. POSTE D ESSAIS DIELECTRIQUES KPG Manuel

Plus en détail

DEPARTEMENT DE GENIE MECANIQUE

DEPARTEMENT DE GENIE MECANIQUE ÉCOLE POLYTECHNIQUE FÉDÉRALE DE LAUSANNE DEPARTEMENT DE GENIE MECANIQUE Règles générales pour la rédaction d'un rapport scientifique P. Ott, Ph. Sutter Rapport LTT - 95-19 LABORATOIRE DE THERMIQUE APPLIQUéE

Plus en détail

Normalisation européenne et marquage CE

Normalisation européenne et marquage CE Normalisation européenne et marquage CE European standardization and CE marking François CAQUEL 1, Ministère de l'équipement CETE de l'est LRPC Nancy, 71 rue de la Grande Haie 54510 TOMBLAINE Téléphone

Plus en détail

Constructions modulaires Une réorganisation teintée d ambition

Constructions modulaires Une réorganisation teintée d ambition Constructions modulaires Le site d assemblage de modules Algeco ( 1 ), situé à Saint-Amour, dans le Jura, a récemment revu intégralement l organisation de ses lignes de production. Un projet dans lequel

Plus en détail

Le label CFQ apporte des garanties et une lisibilité de l usage des emballages facilitée, pour simplifier le travail de la supply chain.

Le label CFQ apporte des garanties et une lisibilité de l usage des emballages facilitée, pour simplifier le travail de la supply chain. S engager dans un processus de labellisation de produits est un outil de reconnaissance du caractère innovant d une filière, de renforcement de sa visibilité auprès du consommateur et de compétitivité

Plus en détail

Projet : Rédaction du plan de test

Projet : Rédaction du plan de test Projet : Rédaction du plan de test Dans le cadre de votre projet, veuillez présenter pour le vendredi 9 janvier votre plan de test. Ce document retracera l ensemble des actions réalisées ou à réaliser

Plus en détail

Protection incendie dans le bâtiment

Protection incendie dans le bâtiment Protection incendie dans le bâtiment Rev. 20021128 Protection incendie passive 2 Quelques notions sur la protection incendie passive dans le bâtiment. Table des matières 2 Concepts de base Inflammabilité,

Plus en détail

Capteurs radio vent/soleil avec alimentation par cellules photovoltaïques GF0025. Instructions de montage et d utilisation

Capteurs radio vent/soleil avec alimentation par cellules photovoltaïques GF0025. Instructions de montage et d utilisation GEIGER-Funk Commandes pour la protection solaire Capteurs radio vent/soleil avec alimentation par cellules photovoltaïques GF0025 Instructions de montage et d utilisation 03/2012 pour systèmes pré-codés

Plus en détail

B PRÉSENTATION DE L'ÉTABLISSEMENT

B PRÉSENTATION DE L'ÉTABLISSEMENT Installations Classées pour la Protection de l Environnement DOSSIER D ENREGISTREMENT ET DE DECLARATION B PRÉSENTATION DE L'ÉTABLISSEMENT Référence 039 01 12 00526 / REDIM ZAC de Montfray FAREINS Page

Plus en détail

Guide à l'intention du client : Avantages de l'acier dans les constructions résidentielles

Guide à l'intention du client : Avantages de l'acier dans les constructions résidentielles Guide à l'intention du client : Avantages de l'acier dans les constructions Ce document présente la large gamme de formes de constructions en acier pour les logements résidentiels et détaille leurs principaux

Plus en détail

REGLEMENT TECHNIQUE D EVALUATION DIAGNOSTIC IMMOBILIER EPREUVE ELECTRICITE ABCIDIA CERTIFICATION

REGLEMENT TECHNIQUE D EVALUATION DIAGNOSTIC IMMOBILIER EPREUVE ELECTRICITE ABCIDIA CERTIFICATION REGLEMENT TECHNIQUE D EVALUATION DIAGNOSTIC IMMOBILIER EPREUVE ELECTRICITE ABCIDIA CERTIFICATION page 1/6 GENERALITES La personne physique candidate à la certification démontre qu elle possède les connaissances

Plus en détail

Examen professionnel de 2013 (IDPX) Distribution des 150 questions notées

Examen professionnel de 2013 (IDPX) Distribution des 150 questions notées Examen professionnel de 2013 (IDPX) Distribution des 150 questions notées EXAMEN PROFESSIONNEL EN DESIGN D INTÉRIEUR (IDPX) PAGE 1 1. Connaissances et compétence en analyse et en synthèse des éléments

Plus en détail