Le dépistage des conducteurs à risque

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le dépistage des conducteurs à risque"

Transcription

1 Le dépistage des conducteurs à risque 14 mai 2009 Présenté par Lyne Tardif, ergothérapeute Au service des personnes ayant une déficience physique

2 Objectifs de la formation Connaître les critères pour déterminer un conducteur à risque. Les contrôles obligatoires de la SAAQ en fonction de l âge et de la classe du permis. Comment dénoncer un conducteur à risque. Connaître les formulaires disponibles pour faire une déclaration à la SAAQ.

3 Critères d évaluation ACUITÉ VISUELLE 85 à 90% de l information est relayée par les yeux, c est pourquoi il est primordial d y accorder une attention toute particulière en terme de sécurité au volant. C est l acuité visuelle de loin dont il faut tenir compte.

4 VISION Un tout nouveau diagnostic tel que AVC,SEP,TCC,diabète, peut causer divers troubles visuels parfois incompatibles avec la conduite automobile tel que: -perte d un champ visuel. -négligence visuelle. -vision double. -détérioration des mouvements oculaires.

5 VISION (suite) Vérifier les maladies oculaires: -Cataractes -Glaucome -Dégénérescence de la macula -Décollement de la rétine -Rétinite pigmentaire -Strabisme, etc.

6 VISION (suite) Pour tout doute sur la condition visuelle de votre client, en lien avec la conduite automobile, faites compléter le FORMULAIRE M-5 de la SAAQ par un optométriste ou un ophtalmologiste et l acheminer à la SAAQ, service d évaluation médicale.

7 ÉVALUATION MOTRICE Diverses habiletés psychomotrices sont nécessaires dans la conduite automobile: -atteindre le volant. -tenir le volant. -virage àd et àg. -actionner diverses commandes. -attacher la ceinture de sécurité. -faire ses angles morts.

8 FORCE MUSCULAIRE Il faut de la force pour conduire un véhicule tant dans les membres supérieurs pour : tourner le volant. actionner le frein de secours. changer les vitesses. ouvrir/fermer la portière. ouvrir/fermer la fenêtre.

9 FORCE MUSCULAIRE (suite) Il en faut aussi dans les membres inférieurs pour : l accélération/le freinage/l embrayage. freinage complet rapide. frein de secours au pied. ***Un manque de force est rarement un facteur limitant la conduite automobile CEPENDANT une adaptation du véhicule ou une condition sur le permis de conduire peut être nécessaire.

10 ÉQUILIBRE L évaluation de l équilibre est importante au niveau de la conduite automobile pour: l embarquement dans le véhicule en toute sécurité le maintien de l équilibre dans des virages très abruptes.

11 PROPRIOCEPTION Il est important d être conscient de son corps pour conduire de façon sécuritaire tant pour les membres supérieurs : actionner les clignotants, essuie-glace et lave-glace manier le volant Que des membres inférieurs: actionner le frein/ l accélérateur/l embrayage

12 ÉVALUATION PERCEPTUELLE Les aptitudes de perception visuelle comprennent les rapports spatiaux, la discrimination visuelle, la perception figurefond, la fermeture visuelle, la mémoire visuelle et le temps de traitement des perceptions visuelles.

13 ÉVALUATION COGNITIVE Il est important d évaluer l attention, la prise de décisions, la vitesse du traitement de l information, l initiative, la capacité de planification, la résolution de problèmes ainsi que les troubles de comportement.

14 CONSCIENCE DE SOI Il y a 2 types de conscience: Conscience de ses propres capacités et limites. Conscience de la situation.

15 CONSCIENCE DE SES PROPRES CAPACITÉS ET LIMITES Un conducteur peut être conscient de ses déficiences et prendre des mesures compensatoires appropriées (ex :éviter les autoroutes, éviter de conduire le soir, etc.) Ou Tout simplement nier tout problème et faire comme si tout était comme avant.

16 CONSCIENCE DE LA SITUATION Compréhension et analyse appropriée par le conducteur de ce qui se passe dans son environnement immédiat. Une mauvaise évaluation des dangers potentiels à éviter, peut provoquer un accident.

17 PROBLÉMATIQUES OBSERVÉES LORS DU TEST ROUTIER Une LENTEUR PSYCHOMOTRICE peut se manifester par: Effectue des vérifications lentes, perdant le contrôle de la direction de la voiture. Aux intersections, regarde trop longtemps de chaque côté, donc lorsque l action débute, il peut y avoir des changements dans ce qui a perçu au préalable. Manœuvre en retard sur l action: virage trop large, vitesse trop élevée, changement de voie débuté avant la vérification visuelle.

18 PROBLÉMATIQUES OBSERVÉES LORS DU TEST ROUTIER (suite) Un TROUBLE D ATTENTION PARTAGÉE peut se manifester par: Une diminution significative de l exploration visuelle avec fixation vers l avant. Néglige les vérifications visuelles aux intersections, fixe le véhicule devant lui et ne regarde pas à droite ou à gauche avant de partir.

19 TROUBLE D ATTENTION PARTAGÉE (suite) Sens d anticipation faible: réagit souvent à la dernière minute ou trop tard, ne prend aucune action pour prévenir des dangers possibles comme s éloigner des piétons. Ne perçoit pas toujours des éléments prioritaires: arrêts, feux de circulation, voitures, piétons, panneaux de signalisation, etc.

20 PROBLÉMATIQUES OBSERVÉES LORS DU TEST ROUTIER (suite) Un TROUBLE DE PERCEPTION VISUELLE peut se manifester par: Une mauvaise position du véhicule dans la voie. Un balayage visuel partiel ou absent. Un jugement inadéquat de sa vitesse de circulation ou celle des autres, donc prise de décision à risque. Une pauvre préoccupation de l environnement en général: changement de voie sans vérification, freinages brusques, etc.

21 PROBLÉMATIQUES OBSERVÉES LORS DU TEST ROUTIER (suite) Un TROUBLE DE COMPORTEMENT peut se manifester par: Comportement agressif: parle souvent aux autres conducteurs ou piétons, prend des risques en ne respectant pas les priorités de passage ou les règlements. Autocritique réduite: incapacité à reconnaître ses erreurs donc ne s ajuste pas, aucun processus d autorégulation pour éviter les situations à risque. Désinhibition: attirance par une personne ou une situation qu il trouve intéressante et ne se préoccupe plus des éléments prioritaires de la route.

22 Déclaration de l état de Santé Tout détenteur d un permis de conduire doit déclarer son état de santé. Selon les réponses données au questionnaire médical, la SAAQ remettra un formulaire M-28 qui devra être rempli par un médecin. Suite à la réception du formulaire au bureau d évaluation médicale, la SAAQ pourra soit :

23 Déclaration de l état de Santé (suite) ÉMETTRE LE PERMIS DE CONDUIRE avec ou sans condition. SUSPENDRE LE PERMIS DE CONDUIRE. ÉMETTRE LE PERMIS DE CONDUIRE AVEC UNE CONDITION: «S»: CONDUIRE AVEC ERGOTHÉRAPEUTE ET/OU MONITEUR DE CONDUITE. DEMANDER UN TEST ROUTIER EN CENTRE DE SERVICES. DEMANDER UNE ÉVALUATION EN ERGOTHÉRAPIE AVEC TEST ROUTIER. DEMANDER D AUTRES RAPPORTS MÉDICAUX.

24 Contrôles en fonction de l âge et de la classe du permis Tous les conducteurs de véhicules de promenade (classe 5) reçoivent un formulaire M-28 àfaire compléter à l âge de 75 ans, 80 ans et aux deux ans par la suite. Pour les conducteurs professionnels (classe ): 45, 55, 60, 65 ans et aux deux ans par la suite. À 75 ans, un rapport d examen visuel M-5 est exigé de la part d un ophtalmologiste ou d un optométriste.

25 Contrôles en fonction des maladies déclarées Tout titulaire d un permis de conduire, et qui déclare une maladie, doit se soumettre périodiquement à une évaluation médicale afin de vérifier son état de santé.

26 Dénoncer un conducteur à risque Le code de la sécurité routière prévoit qu un médecin peut faire rapport à la Société: du nom, de l adresse et de l état de santé d un patient de 14 ans ou plus qu il juge INAPTE à conduire de façon sécuritaire un véhicule routier. Tous les renseignements sont traités confidentiellement. Aucun recours en dommage ne peut être intenté. Cette même disposition s applique également à ces ordres professionnels soit: - Ordre professionnel des optométristes du Québec. - Ordre professionnel des psychologues du Québec. - Ordre professionnel des ergothérapeutes du Québec. - Ordre professionnel des infirmiers/infirmières du Québec.

27 Dénoncer un conducteur à risque (suite) LA DÉNONCIATION Tout citoyen (repose sur le sens civique) peut communiquer à la Société l identité des personnes dont l état de santé ou le comportement peuvent constituer un risque pour la sécurité routière.

28 Dénoncer un conducteurs à risque (suite) Toute déclaration est acceptée. Toutefois, afin de faciliter la tâche, la Société suggère différents formulaires aux intervenants: DÉCLARATION D INAPTITUDE: Traitée immédiatement par la SAAQ. CONDITION «S»:Traité dans un délai de 10 jours. FORMULAIRES MÉDICAUX : Un délai de 6 à 8 semaines pour le traitement. - M-28 : à compléter par un médecin. - M-5 : à compléter par un optométriste ou -M-14 -M-94 -M-57 ophtalmologiste. : à compléter par un neurologue. : à compléter par un professionnel de la santé ciblé. : à compléter par un ergothérapeute.

29 EN RÉSUMÉ

30 CONCLUSION La conduite automobile est une habitude de vie qui mérite qu on la regarde de plus près. Pour la sécurité de nos clients conducteurs ainsi que la sécurité de tous les autres utilisateurs de la route, il est primordial d informer la SAAQ, et au besoin, demander une évaluation plus approfondie si vous avez le moindre doute sur la capacité à conduire de vos clients.

31 RÉFÉRENCES SAAQ - Service évaluation médicale Tél: Tél: *** ***numéro réservé aux professionnels de la santé seulement Guide de l évaluation médicale et optométrique des conducteurs au Québec Centre InterVal, service spécialisé en conduite automobile Secrétariat : Du mardi au vendredi de 8h00 à midi Tél : (819) poste 246

32 MERCI DE VOTRE ATTENTION! PÉRIODE DE QUESTIONS Au service des personnes ayant une déficience physique

PREVENTION ROUTIERE: aptitude médicale à la conduite automobile. Pr M.L. SOW et collaborateurs FMPOS, UCAD

PREVENTION ROUTIERE: aptitude médicale à la conduite automobile. Pr M.L. SOW et collaborateurs FMPOS, UCAD PREVENTION ROUTIERE: aptitude médicale à la conduite automobile Pr M.L. SOW et collaborateurs FMPOS, UCAD Eléments de rappels Rappel épidémiologique A chaque minute qui s écoule, 2 personnes dans le monde

Plus en détail

Le transport scolaire, responsabilité partagée

Le transport scolaire, responsabilité partagée Le transport scolaire, une responsabilité partagée Par les citoyens Avec plus de 10 000 véhicules, près de 563 000 élèves transportés et un million de kilomètres parcourus chaque jour, le transport scolaire

Plus en détail

OBTENIR LE PERMIS DE CONDUIRE LES ÉTAPES POUR UNE RÉUSSITE

OBTENIR LE PERMIS DE CONDUIRE LES ÉTAPES POUR UNE RÉUSSITE OBTENIR LE PERMIS DE CONDUIRE LES ÉTAPES POUR UNE RÉUSSITE - L ÉPREUVE THÉORIQUE GÉNÉRALE (E.T.G.) - L ÉPREUVE PRATIQUE DU PERMIS DE CONDUIRE - LES 4 ÉTAPES DU LIVRET D APPRENTISSAGE - LES OBJECTIFS -

Plus en détail

LA CONDUITE AUTOMOBILE

LA CONDUITE AUTOMOBILE LA CONDUITE AUTOMOBILE GUIDE JURIDIQUE SUR LA CONDUITE AUTOMOBILE Ce guide juridique sur la conduite automobile a été réalisé sur l initiative d Épilepsie Section de Québec, grâce à la participation des

Plus en détail

Sécurité ou insécurité routière dans la culture populaire québécoise : les grands constats

Sécurité ou insécurité routière dans la culture populaire québécoise : les grands constats Sécurité ou insécurité routière dans la culture populaire québécoise : les grands constats Québec, le 27 avril 2012 La première enquête de la Fondation CAA-Québec, vouée au développement de la connaissance

Plus en détail

EPREUVE DE CONTRÔLE DES CONNAISSANCES Session du 5 septembre 2007

EPREUVE DE CONTRÔLE DES CONNAISSANCES Session du 5 septembre 2007 MINISTERE DE L ECOLOGIE, J. 7001249 DU DEVELOPPEMENT ET DE L AMENAGEMENT DURABLES BEPECASER : EPREUVE DE CONTRÔLE DES CONNAISSANCES Session du 5 septembre 2007 Question n 1 Parmi les organes du véhicule

Plus en détail

QUAND DOIT-ON ÉVALUER L APTITUDE À CONDUIRE CHEZ LE PATIENT DÉMENT?

QUAND DOIT-ON ÉVALUER L APTITUDE À CONDUIRE CHEZ LE PATIENT DÉMENT? QUAND DOIT-ON ÉVALUER L APTITUDE À CONDUIRE CHEZ LE PATIENT DÉMENT? RÉDIGÉ PAR Dre Elisabeth Azuelos Médecin de famille en gériatrie CISSS Laval Juillet 2015 OBJECTIFS Suite à cette activité le participant

Plus en détail

Le transport écolier, une. responsabilité partagée

Le transport écolier, une. responsabilité partagée Le transport écolier, une responsabilité partagée Par les citoyens Avec plus de 9 500 véhicules, près de 575 000 écoliers transportés et un million de kilomètres parcourus quotidiennement, le transport

Plus en détail

Vu les articles L2223-13 et L2223-15 du Code de la démocratie locale et de la décentralisation et le titre III du livre III de la troisième partie ;

Vu les articles L2223-13 et L2223-15 du Code de la démocratie locale et de la décentralisation et le titre III du livre III de la troisième partie ; 125/1/11 CONSEIL PROVINCIAL Proposition de résolution relative à l avenant n 1 au contrat de gestion 2011-2013 conclu entre l Ecole de maîtrise automobile et la Province du Brabant wallon LE CONSEIL PROVINCIAL,

Plus en détail

LA DISTRACTION AU VOLANT ET SES IMPACTS SUR LA

LA DISTRACTION AU VOLANT ET SES IMPACTS SUR LA ENQUÊTE CONJOINTE DE CAA-QUÉBEC ET DE L ÉQUIPE DE L ÉMISSION JE (TVA) LA DISTRACTION AU VOLANT ET SES IMPACTS SUR LA CONDUITE AUTOMOBILE QUÉBEC, NOVEMBRE 2007 «Jusqu ici, on a une vague idée du danger

Plus en détail

Autobus scolaire. Pour des écoliers en sécurité

Autobus scolaire. Pour des écoliers en sécurité Autobus scolaire Pour des écoliers en sécurité Parents et enfants Les autorités scolaires constatent souvent que l imprudence de parents trop pressés met en danger la vie des jeunes qui circulent dans

Plus en détail

6. CIRCULATION PARTAGE DE LA ROUTE

6. CIRCULATION PARTAGE DE LA ROUTE Par tage de la route 6 6. CIRCULATION PARTAGE DE LA ROUTE N oubliez pas que de nombreux usagers circulent dans nos rues et sur nos routes. Il incombe à chaque usager de tenir compte de la présence et des

Plus en détail

Votre permis de conduire et votre état de santé

Votre permis de conduire et votre état de santé Votre permis de conduire et votre état de santé La sécurité sur nos routes constitue un élément essentiel de la protection des membres de nos collectivités. C est pourquoi nous imposons l obligation d

Plus en détail

Troubles médicaux. automobile. et conduite. Permis de conduire

Troubles médicaux. automobile. et conduite. Permis de conduire Permis de conduire Troubles médicaux et conduite automobile Incidences des troubles médicaux sur la conduite En cas de nouveau trouble médical Incidences sur le permis de conduire Être médicalement apte

Plus en détail

Evaluation des aptitudes à la conduite automobile de traumatisés crâniens : approche cognitive et neuropsychologique

Evaluation des aptitudes à la conduite automobile de traumatisés crâniens : approche cognitive et neuropsychologique Evaluation des aptitudes à la conduite automobile de traumatisés crâniens : approche cognitive et neuropsychologique Prévost C., Milleville, I., Hoc, J-M., Charron, C., Mathé, J-F., & Pothier, J. Le 6

Plus en détail

CONDUCTEURS. de véhicules lourds. Connaissez-vous vos OBLIGATIONS?

CONDUCTEURS. de véhicules lourds. Connaissez-vous vos OBLIGATIONS? CONDUCTEURS de véhicules lourds Connaissez-vous vos OBLIGATIONS? 01 Lisez bien ce qui suit si >vous prenez la route avec: Un véhicule routier dont la masse nette est de plus de 3 000 kg : >> un autobus;

Plus en détail

À vous de rouler à vélo BIXI!

À vous de rouler à vélo BIXI! À vous de rouler à vélo BIXI! 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 Phare avant* Panier (capacité de 8 kg) Bande élastique Levier de frein* Poignée tournante de changement de vitesse* Clochette*

Plus en détail

DriveABLE. Évaluations cognitives. Permis de conduire. Comment fonctionne l outil d évaluation DriveABLE

DriveABLE. Évaluations cognitives. Permis de conduire. Comment fonctionne l outil d évaluation DriveABLE Permis de conduire Évaluations cognitives DriveABLE Comment fonctionne l outil d évaluation DriveABLE Incidences possibles sur votre permis de conduire Évaluations cognitives DriveABLE L aptitude à conduire

Plus en détail

En savoir plus? www.securite-routiere.gouv.fr www.permisdeconduire.gouv.fr

En savoir plus? www.securite-routiere.gouv.fr www.permisdeconduire.gouv.fr Délégation à la sécurité et à la circulation routières RCS PARIS B 562 111 732 JANVIER 2010 DEP200919 En savoir plus? www.securite-routiere.gouv.fr www.permisdeconduire.gouv.fr Délégation à la sécurité

Plus en détail

Le transport écolier, une. r e s p o n s a b i l i t é p a r t ag é e

Le transport écolier, une. r e s p o n s a b i l i t é p a r t ag é e Le transport écolier, une r e s p o n s a b i l i t é p a r t ag é e Par les c i t o y e n s Avec plus de 10 000 vé h i c u l es, p rès de 531 000 écoliers t ra n s p o rtés et un million de kilomèt res

Plus en détail

Collision n 1 : le croisement de droite

Collision n 1 : le croisement de droite 1 SECURITE des CYCLISTES : (SUR) VIVRE AVEC ET MALGRE LES AUTRES VEHICULES Au-delà des simples consignes habituelles, respecter le code de la route et porter un casque. Le texte qui suit montre de façon

Plus en détail

TWENTY AUTO ECOLE. 95, Boulevard Poniatowski 75012 PARIS Tél. : 01 43 45 04 81 - Fax : 01.43.45.00.19

TWENTY AUTO ECOLE. 95, Boulevard Poniatowski 75012 PARIS Tél. : 01 43 45 04 81 - Fax : 01.43.45.00.19 +++ TWENTY AUTO ECOLE S O M M A I R E 2 - Les pièces à fournir pour l inscription 3 - Les tarifs unitaires 4 - Les forfaits B 5 - Le forfait AAC 6 - Les horaires de cours, code et conduite 7 - Les conditions

Plus en détail

Restez sur la bonne voie : Conduisez prudemment tout en prenant de l âge

Restez sur la bonne voie : Conduisez prudemment tout en prenant de l âge Restez sur la bonne voie : Conduisez prudemment tout en prenant de l âge Information à l intention des familles des conducteurs âgés Voici l histoire de Ted... Ted est âgé de 81 ans et il conduit toujours.

Plus en détail

Code de la route : 14 idées reçues

Code de la route : 14 idées reçues Code de la route : 14 idées reçues Etes-vous sûr de tout connaître du Code de la route? Savez-vous exactement quels sont vos devoirs? Etes-vous sûr qu il ne s agit pas d idées reçues? Découvrez les réponses

Plus en détail

DDTM 50 - Coordination sécurité routière

DDTM 50 - Coordination sécurité routière DDTM 50 - Coordination sécurité routière DDTM 50 - Coordination sécurité routière En France en 2012 : Accidentalité des motocyclistes ------------------- Les victimes Sur 843 personnes qui ont perdu la

Plus en détail

22. - PRIORITÉ TRAIN TRAM AUTOBUS

22. - PRIORITÉ TRAIN TRAM AUTOBUS 22. - PRIORITÉ TRAIN TRAM AUTOBUS TRAIN 1. Généralités. Un train circule sur des voies ferrées ou rails. Sa distance d arrêt est très longue et il lui est impossible de dévier sa trajectoire. C est pourquoi

Plus en détail

Fiche 16 LES MOTARDS VUS PAR LES AUTRES

Fiche 16 LES MOTARDS VUS PAR LES AUTRES Fiche 16 LES MOTARDS VUS PAR LES AUTRES L image de motards o Parfois mal vus par population (imprudents) o Accélération violentes o Faufile entre voitures o Circule sur trottoirs, bande arrêt d urgence

Plus en détail

Les points. d inaptitude PERMIS DE CONDUIRE

Les points. d inaptitude PERMIS DE CONDUIRE Les points d inaptitude PERMIS DE CONDUIRE points En vue d améliorer la sécurité routière au Québec, la Société de l assurance automobile du Québec (SAAQ) applique depuis 17 un système de points d inaptitude.

Plus en détail

Troubles médicaux et exigences en matière de permis de conduire

Troubles médicaux et exigences en matière de permis de conduire Permis de conduire Troubles médicaux et exigences en matière de permis de conduire «Au service des conducteurs pour une meilleure sécurité routière.» Votre santé et la conduite automobile Rapports médicaux

Plus en détail

LES SIGNAUX RELATIFS À LA PRIORITÉ

LES SIGNAUX RELATIFS À LA PRIORITÉ 19. - LA PRIORITÉ LES SIGNAUX RELATIFS À LA PRIORITÉ VOIE PRIORITAIRE 1. Voie prioritaire. Ce panneau jaune indique que vous circulez sur une voie prioritaire, vous avez donc priorité dans les carrefours

Plus en détail

Intelligence à bord? Jusqu à 50 % d accidents graves en moins avec les systèmes d assistance à la conduite. www.qi-auto.ch

Intelligence à bord? Jusqu à 50 % d accidents graves en moins avec les systèmes d assistance à la conduite. www.qi-auto.ch Intelligence à bord? Jusqu à 50 % d accidents graves en moins avec les systèmes d assistance à la conduite. www.qi-auto.ch Systèmes d assistance à la conduite Les systèmes d assistance à la conduite offrent

Plus en détail

PARTIE 1: PERMIS DE CONDUIRE 9 1.1 Types de permis 10 Classe 2 10. Classe 3 11 Classe 5 12

PARTIE 1: PERMIS DE CONDUIRE 9 1.1 Types de permis 10 Classe 2 10. Classe 3 11 Classe 5 12 PARTIE 1: PERMIS DE CONDUIRE 9 1.1 Types de permis 10 Classe 1 10 Classe 2 10. Classe 3 11 Classe 4 12 Classe 5 12 Classe 6 13 Classe 7 Permis progressif (Niveau I et II) 13 Classe 8 14 Classe 9 15 1.2

Plus en détail

PERSONNES AGEES ET ACCIDENTOLOGIE

PERSONNES AGEES ET ACCIDENTOLOGIE PERSONNES AGEES ET ACCIDENTOLOGIE ROUTIERE ACCIDENTOLOGIE Selon les statistiques de la prévention routière, 3645 personnes ont été tuées sur les routes en 2012 contre 3963 en 2011 L année 2012 marque le

Plus en détail

CONDUITE AUTOMOBILE APRES

CONDUITE AUTOMOBILE APRES CENTRE RESSOURCES pour personnes cérébro-lésées LIBERTES et CONTRAINTES de la CONDUITE AUTOMOBILE APRES une LESION CEREBRALE ACQUISE 18 rue du Val Vert - 74600 SEYNOD - Tél. 04 50 33 08 90 - Fax : 04 50

Plus en détail

Les points. d inaptitude PERMIS DE CONDUIRE

Les points. d inaptitude PERMIS DE CONDUIRE Les points d inaptitude PERMIS DE CONDUIRE points En vue d améliorer la sécurité routière au Québec, la Société de l assurance automobile du Québec (SAAQ) applique depuis 17 un système de points d inaptitude.

Plus en détail

QUI PEUT DEMANDER UNE VIGNETTE?

QUI PEUT DEMANDER UNE VIGNETTE? Avant de faire votre demande de vignette, n oubliez pas que le Code de la sécurité routière autorise un conducteur à arrêter son véhicule dans un endroit normalement interdit pour permettre à une personne

Plus en détail

Conduite défensive : le bon comportement. Thème de février 2014

Conduite défensive : le bon comportement. Thème de février 2014 Conduite défensive : le bon comportement Thème de février 2014 Qu est-ce une conduite défensive? Une conduite défensive veut dire que : Vous évitez de faire des fautes L homme fait 2 à 10 fautes Vous essayez

Plus en détail

CTE - 046M C.P. Transport rémunéré de personnes par automobile

CTE - 046M C.P. Transport rémunéré de personnes par automobile CTE - 046M C.P. Transport rémunéré de personnes par automobile Mémoire relatif aux Consultations particulières et auditions publiques sur le document d information sur le transport rémunéré de personnes

Plus en détail

Il est important que ces instructions soient lues attentivement et comprises avant la première utilisation du matériel. Gardez ces instructions

Il est important que ces instructions soient lues attentivement et comprises avant la première utilisation du matériel. Gardez ces instructions Il est important que ces instructions soient lues attentivement et comprises avant la première utilisation du matériel. Gardez ces instructions accessibles pour vos besoins futurs. Pour des raisons de

Plus en détail

LA PREVENTION DU RISQUE ROUTIER

LA PREVENTION DU RISQUE ROUTIER LA PREVENTION DU RISQUE ROUTIER Chargements, programmation, planification des déplacements, entretien, aménagement des véhicules, sensibilisation du personnel 2015 LA LIGNE PREVENTION Evènement : Journée

Plus en détail

LE SERVICE À LA CLIENTÈLE

LE SERVICE À LA CLIENTÈLE Niveau 1 2 2.2 L enseignement du ski est une question de relations humaines. Pour les clients, une expérience mémorable à la montagne repose d abord sur la relation qu ils établiront avec leur moniteur,

Plus en détail

SCAU 9-1-1 / TERREBONNE

SCAU 9-1-1 / TERREBONNE SCAU 9-1-1 / TERREBONNE Prise de connaissance de l emploi de préposé aux télécommunications sur appel / Préentrevue d un(e) candidat(e) Alors qu il y a beaucoup d aspects gratifiants dans le travail de

Plus en détail

ision 360 La chasse aux angles morts! Est-ce possible? ANGLES MORTS VISION

ision 360 La chasse aux angles morts! Est-ce possible? ANGLES MORTS VISION ision 360 La chasse aux angles morts! VISION 360 ANGLES MORTS Est-ce possible? Peu importe la méthode choisie pour ajuster les miroirs, il est important de pouvoir compter dès le départ sur une bonne position

Plus en détail

Restez sur la bonne voie : Conduisez prudemment tout en prenant de l âge

Restez sur la bonne voie : Conduisez prudemment tout en prenant de l âge Restez sur la bonne voie : Conduisez prudemment tout en prenant de l âge Le diabète et la conduite automobile Voici l histoire de Marie-Claude Marie-Claude vient tout juste de célébrer ses 68 ans. Elle

Plus en détail

Sommaire. Jean-Luc Millard

Sommaire. Jean-Luc Millard Deuxième tirage 2005 Vous préparez votre permis de conduire et vous avez choisi cette nouvelle édition du Code de la route Codoroute : je vous en remercie. Né en 1961, ce Code a développé au fil des ans

Plus en détail

POLITIQUE SUR L ACCÈS AU PORT DE VALLEYFIELD ET SUR L UTILISATION DES CARTES D ACCÈS

POLITIQUE SUR L ACCÈS AU PORT DE VALLEYFIELD ET SUR L UTILISATION DES CARTES D ACCÈS POLITIQUE SUR L ACCÈS AU PORT DE VALLEYFIELD ET SUR L UTILISATION DES CARTES D ACCÈS Conformément aux exigences de Transports Canada et son Règlement sur la sûreté du transport maritime (DORS/2004-144),

Plus en détail

L ASSURANCE AUTOMOBILE DE TOUS LES QUÉBÉCOIS. Adapter son véhicule, c est possible

L ASSURANCE AUTOMOBILE DE TOUS LES QUÉBÉCOIS. Adapter son véhicule, c est possible L ASSURANCE AUTOMOBILE DE TOUS LES QUÉBÉCOIS Adapter son véhicule, c est possible Vous avez été victime d un accident de la route et vous êtes resté avec une incapacité physique qui vous empêche d accéde

Plus en détail

PRINCIPES, MODALITÉS, DÉMARCHE, DE L ÉLABORATION DU DOSSIER DE VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPÉRIENCE (V.A.E)

PRINCIPES, MODALITÉS, DÉMARCHE, DE L ÉLABORATION DU DOSSIER DE VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPÉRIENCE (V.A.E) PRINCIPES, MODALITÉS, DÉMARCHE, DE L ÉLABORATION DU DOSSIER DE VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPÉRIENCE (V.A.E) Pour l obtention du titre de niveau II De «Chargé de Gestion de Produits Tourisme-Loisirs» Dossier

Plus en détail

Baromètre des comportements sur la route AXA Prévention

Baromètre des comportements sur la route AXA Prévention Baromètre des comportements sur la route AXA Prévention Présentation des résultats 2005 Contact AXA France : Valérie LESELBAUM 01 47 74 32 21 Présentation de l étude La sécurité routière progresse rapidement

Plus en détail

Guide de préparation du manuel de politique visant le système de gestion de la sécurité. Ébauche septembre 2004

Guide de préparation du manuel de politique visant le système de gestion de la sécurité. Ébauche septembre 2004 Guide de préparation du manuel de politique visant le système de gestion de la sécurité Ébauche septembre 2004 Le présent guide a été conçu dans le but d aider les petits exploitants du domaine de l aviation

Plus en détail

Outil de détection précoce du burnout

Outil de détection précoce du burnout Outil de détection précoce du burnout Guide d utilisation Objectif de l outil L objectif principal de cet outil est d apporter une aide aux professionnels de la santé pour déceler les signes avant-coureurs

Plus en détail

CONSEIL CANADIEN DES ADMINISTRATEURS EN TRANSPORT MOTORISÉ Analyse des répercussions sur la fenêtre des heures de service

CONSEIL CANADIEN DES ADMINISTRATEURS EN TRANSPORT MOTORISÉ Analyse des répercussions sur la fenêtre des heures de service CONSEIL CANADIEN DES ADMINISTRATEURS EN TRANSPORT MOTORISÉ Commentaires des intervenants Depuis le début des années 1990, les règles sur les heures de service s'appliquant aux conducteurs de véhicules

Plus en détail

Prévention du risque routier

Prévention du risque routier Prévention du risque routier Edition du 4 janvier 2013. Approche pédagogique Les formations sont consolidées par des mises en situation et des études de cas pratiques. Lors des sessions «intra-entreprises»,

Plus en détail

SIMULATEUR AUTO-ECOLE

SIMULATEUR AUTO-ECOLE SIMULATEUR AUTO-ECOLE Programme National de Formation : Etape n 1 0 CONTENU PEDAGOGIQUE CONNAITRE LE VEHICULE Savoir situer les organes mécaniques savoir situer les principaux organes de la voiture et

Plus en détail

PROCEDURE D UTILISATION QUOTIDIENNE DES VEHICULES

PROCEDURE D UTILISATION QUOTIDIENNE DES VEHICULES SOMMAIRE : 1. Objet 2. Objectifs 3. Domaine d application 4. Documents associés 5. Textes de référence 6. Destinataires 7. Préambule 8. A la prise du véhicule 9. Au retour du véhicule 10. Cas particuliers

Plus en détail

Décisions de l'autorité pour les permis de conduire

Décisions de l'autorité pour les permis de conduire Décisions de l'autorité pour les permis de conduire 4 Restrictions et données complémentaires 41 Données complémentaires harmonisées 1 Codes Texte de la décision de l autorité CONDUCTEUR (raisons médicales)

Plus en détail

Accueillir 10 de Conduite Jeune dans son établissement

Accueillir 10 de Conduite Jeune dans son établissement Accueillir 10 de Conduite Jeune dans son établissement Une pédagogie innovante pour identifier et maîtriser les risques Une méthode d animation interactive, théorique et pratique Une formation s adressant

Plus en détail

POLITIQUE D EMBAUCHE DES RESSOURCES HUMAINES AUTORISATION REQUISE FEUILLE DE ROUTE

POLITIQUE D EMBAUCHE DES RESSOURCES HUMAINES AUTORISATION REQUISE FEUILLE DE ROUTE CODE D IDENTIFICATION POL93-101 TITRE : POLITIQUE D EMBAUCHE DES RESSOURCES HUMAINES DATE D ENTRÉE EN VIGUEUR AUTORISATION REQUISE 21 décembre 1993 Administrateur RESPONSABLE DU SUIVI Service des ressources

Plus en détail

SEMAINE CANADIENNE DE LA SÉCURITÉ ROUTIÈRE 2016 TROUSSE D INFORMATION

SEMAINE CANADIENNE DE LA SÉCURITÉ ROUTIÈRE 2016 TROUSSE D INFORMATION SEMAINE CANADIENNE DE LA SÉCURITÉ ROUTIÈRE 2016 TROUSSE D INFORMATION Merci de participer à la Semaine canadienne de la sécurité routière. Grâce à votre participation, nous pourrons faire connaître cette

Plus en détail

Règles de circulation à Vélo

Règles de circulation à Vélo Règles de circulation à Vélo circulation sur les trottoirs : les véhicules doivent, sauf en cas de nécessité absolue, circuler sur la chaussée ; toutefois, ils peuvent franchir un trottoir, à partir de

Plus en détail

vocal et négligent les informations routières et celles de l'écran. questionnées. Ils peuvent aller jusqu'à la faute grave de conduite.

vocal et négligent les informations routières et celles de l'écran. questionnées. Ils peuvent aller jusqu'à la faute grave de conduite. - 42% des utilisateurs trouvent l'écran situé trop à droite du poste de conduite. - 75 % des automobilistes font confiance en priorité au guidage - le GPS est l'équipement préféré d'un tiers des personnes

Plus en détail

Bien voir. Bien conduire. Sécurité routière

Bien voir. Bien conduire. Sécurité routière Bien voir Bien conduire Sécurité routière Bien voir pour sa sécurité Voir bien donne plus d assurance sur la route. Diverses études récentes prouvent qu une bonne vue et une perception correcte jouent

Plus en détail

L éthique de l entreprise

L éthique de l entreprise Notre mission Nous prenons à cœur d être votre partenaire de confiance en vous proposant un conseil de qualité et une planification rigoureuse en veillant scrupuleusement à respecter les délais impartis.

Plus en détail

Anatomie d un sinistre

Anatomie d un sinistre Anatomie d un sinistre Automne 2007 Cette présentation permettra à nos membres de bien comprendre comment des incidents peuvent devenir des sinistres et même donner lieu à des poursuites. Si elles comprennent

Plus en détail

Apprendre et partager la route. Un partenariat

Apprendre et partager la route. Un partenariat Apprendre et partager la route Un partenariat Les jeunes: un groupe surexposé aux accidents STOP Plus de 25 % des tués et 30 % des blessés en France ont entre 15 et 24 ans alors qu ils correspondent à

Plus en détail

POSITION ET COMMENTAIRES DE CAA-QUÉBEC RELATIVEMENT

POSITION ET COMMENTAIRES DE CAA-QUÉBEC RELATIVEMENT POSITION ET COMMENTAIRES DE CAA-QUÉBEC RELATIVEMENT AUX PROPOSITIONS DE LA SOCIÉTÉ DE L ASSURANCE AUTOMOBILE DU QUÉBEC CONCERNANT LES CONTRIBUTIONS D ASSURANCE À L INTENTION DES MEMBRES DU CONSEIL D'EXPERTS

Plus en détail

Cher(e)s ami(e)s motocyclistes

Cher(e)s ami(e)s motocyclistes GUIDE DE SÉCURITÉ RANDONNÉES DE GROUPE (Plus de 7 motos) Cher(e)s ami(e)s motocyclistes Afin de minimiser les risques d accidents et d augmenter le plaisir que nous éprouvons à faire des randonnées de

Plus en détail

Comportement sur la route face aux véhicules d urgences

Comportement sur la route face aux véhicules d urgences Comportement sur la route face aux véhicules d urgences Swiss Firefighters Internet www.swiss-firefighters.ch E-mail info@swiss-firefighters.ch 1 Table des matières Introduction...3 En ville...3 Sur l

Plus en détail

Pédibus, ça marche! Guide pratique pour réussir votre projet

Pédibus, ça marche! Guide pratique pour réussir votre projet Pédibus, ça marche! Guide pratique pour réussir votre projet Edito Quimper Communauté se mobilise pour promouvoir le pédibus : en permettant aux enfants de se rendre à l école à pied, en toute simplicité,

Plus en détail

INFOS SAISON 2015 - Nogaro - 16, 17 et 18 octobre

INFOS SAISON 2015 - Nogaro - 16, 17 et 18 octobre INFOS SAISON 2015 - Nogaro - 16, 17 et 18 octobre Merci de lire ces infos et de nous renvoyer les documents nécessaires sans faute avant le vendredi 9 octobre 2015 par fax au 0033.555.25.28.37 ou par mail

Plus en détail

ÉVALUATION DE STAGE DE FORMATION PRATIQUE DE MAÎTRISE EN TRAVAIL SOCIAL (MTS)

ÉVALUATION DE STAGE DE FORMATION PRATIQUE DE MAÎTRISE EN TRAVAIL SOCIAL (MTS) École de service social ÉVALUATION DE STAGE DE FORMATION PRATIQUE DE MAÎTRISE EN TRAVAIL SOCIAL (MTS) Le formulaire d évaluation, signé à la fois par l étudiant et le superviseur de stage, doit être retourné

Plus en détail

SE DÉPLACER EN TOUTE SÉCURITÉ, LE PLUS LONGTEMPS POSSIBLE

SE DÉPLACER EN TOUTE SÉCURITÉ, LE PLUS LONGTEMPS POSSIBLE SE DÉPLACER EN TOUTE SÉCURITÉ, LE PLUS LONGTEMPS POSSIBLE C est quoi ce panneau? La journée Sécurité Routière de Philippe 8:30 Encore tous ces médicaments! /// CONDUITE ET MÉDICAMENTS /// Sur plus de 9000

Plus en détail

Améliorer les services : Sonder les groupes cibles

Améliorer les services : Sonder les groupes cibles Améliorer les services : Sonder les groupes cibles Madeline Sheridan Coordonnatrice des études de marché Commission des accidents du travail de la Saskatchewan (WCB) La présentation d aujourd hui Discuter

Plus en détail

FORMATION DE 7H 7. OBLIGATOIRE pour CONDUIRE UN ENGIN MOTORISE DE 50 CM3. Mercredi 02 mars 2011 à 11h00 Maison de la SECURITE ROUTIERE Montpellier

FORMATION DE 7H 7. OBLIGATOIRE pour CONDUIRE UN ENGIN MOTORISE DE 50 CM3. Mercredi 02 mars 2011 à 11h00 Maison de la SECURITE ROUTIERE Montpellier FORMATION DE 7H 7 OBLIGATOIRE pour CONDUIRE UN ENGIN MOTORISE DE 50 50 A 125CM CM3 Mercredi 02 mars 2011 à 11h00 Maison de la SECURITE ROUTIERE Montpellier DOSSIER DE PRESSE Dossier de presse élaboré par

Plus en détail

Pour être reçu, vous ne devez pas commettre d erreur éliminatoire (non-respect d un signal prescrivant l arrêt ) et obtenir au moins 20 points.

Pour être reçu, vous ne devez pas commettre d erreur éliminatoire (non-respect d un signal prescrivant l arrêt ) et obtenir au moins 20 points. PASSER SON PERMIS L ÂGE DU PERMIS Il faut avoir 18 ans minimum pour pouvoir obtenir le permis de conduire B. Mais vous pouvez commencer la formation avant d être majeur, et même passer la partie théorique

Plus en détail

Votre permis de conduire et votre état de santé

Votre permis de conduire et votre état de santé Votre permis de conduire et votre état de santé Le présent document explique comment votre état de santé peut affecter votre capacité à être titulaire d un permis de conduire du Yukon, et comment le gouvernement

Plus en détail

Baromètre AXA Prévention 2011 - Extraits -

Baromètre AXA Prévention 2011 - Extraits - Baromètre AXA Prévention 2011 - Extraits - Présentation du dispositif d étude Fiche méthodologique AXA Prévention a lancé en 2004 le «Baromètre des comportements sur la route», six vagues ont été menées

Plus en détail

Comment repérer la fragilité en soins ambulatoires?

Comment repérer la fragilité en soins ambulatoires? & ORGANISATION DES PARCOURS POINTS CLÉS SOLUTIONS Comment repérer la fragilité en soins ambulatoires? Le repérage précoce de la fragilité chez les personnes âgées a pour objectif d identifier les déterminants

Plus en détail

OPTIQUE ET VISION. Activités d apprentissage

OPTIQUE ET VISION. Activités d apprentissage Nom : Groupe : OPTIQUE ET VISION Activités d apprentissage Octobre 2014 Table des matières Mise en situation... 3 Réchauffons-nous un peu!... 4 Démarches d investigation scientifique... 4 Laboratoire dirigé

Plus en détail

INFORMATIONS GÉNÉRALES AUX PARENTS

INFORMATIONS GÉNÉRALES AUX PARENTS INFORMATIONS GÉNÉRALES AUX PARENTS 1. Assurances Votre jeune n est pas assuré personnellement et l école ne s engage à aucune protection. Il revient aux parents de souscrire à une police d assurance particulière

Plus en détail

En savoir plus? www.securite-routiere.gouv.fr www.permisdeconduire.gouv.fr

En savoir plus? www.securite-routiere.gouv.fr www.permisdeconduire.gouv.fr En savoir plus? www.securite-routiere.gouv.fr www.permisdeconduire.gouv.fr Délégation à la sécurité et à la circulation routières Place des Degrés Tour Pascal B 92055 LA Défense Cedex Délégation à la sécurité

Plus en détail

A PROPOS DE LEASEUROPE

A PROPOS DE LEASEUROPE Introduction : Que ce soit pour votre usage personnel, pour affaires, ou suite à une panne/accident de votre voiture personnelle, le marché de la location d utilitaires et de voitures est en pleine expansion.

Plus en détail

PROCÉDURE À SUIVRE UTILISATION DU RÉSEAU ROUTIER DANS LE CADRE D'ÉVÉNEMENTS SPÉCIAUX

PROCÉDURE À SUIVRE UTILISATION DU RÉSEAU ROUTIER DANS LE CADRE D'ÉVÉNEMENTS SPÉCIAUX PROCÉDURE À SUIVRE UTILISATION DU RÉSEAU ROUTIER DANS LE CADRE D'ÉVÉNEMENTS SPÉCIAUX SÛRETÉ DU QUÉBEC POSTE DE LA MRC DE DRUMMOND BUREAU DE LA SURVEILLANCE DU TERRITOIRE LIEUTENANT STÉPHANE MAILHOT SEPTEMBRE

Plus en détail

NORME INTERNATIONALE D AUDIT 230 DOCUMENTATION D AUDIT

NORME INTERNATIONALE D AUDIT 230 DOCUMENTATION D AUDIT Introduction NORME INTERNATIONALE D AUDIT 230 DOCUMENTATION D AUDIT (Applicable aux audits d états financiers pour les périodes ouvertes à compter du 15 décembre 2009) SOMMAIRE Paragraphe Champ d application

Plus en détail

Présentation de la Toyota Aygo

Présentation de la Toyota Aygo Aygo Guide Express Index Accéder à votre véhicule 2 3 Vitres électriques 4 Volant (véhicules équipés d un volant réglable) 4 Réglage des sièges et des ceintures de sécurité 5 Présentation du tableau de

Plus en détail

centre de connaissance sécurite routière

centre de connaissance sécurite routière centre de connaissance sécurite routière MESURE D ATTITUDES SECURITE ROUTIERE 2009 RESUME DE PARTIE 3 : NORMES SOCIALES, PERCEPTION DES RISQUES ET NOUVEAUX THÈMES MESURE D ATTITUDES SECURITE ROUTIERE 2009

Plus en détail

Entreprises de travaux, sécurisez vos chantiers à proximité des réseaux

Entreprises de travaux, sécurisez vos chantiers à proximité des réseaux Entreprises de travaux, sécurisez vos chantiers à proximité des réseaux obligation depuis le 1 er juillet 2012 Un nouveau téléservice pour construire sans détruire www.reseaux-et-canalisations.gouv.fr

Plus en détail

La scolarisation des élèves présentant des troubles. cognitives. Anne LECLERC-JACQUET Psychologue Scolaire

La scolarisation des élèves présentant des troubles. cognitives. Anne LECLERC-JACQUET Psychologue Scolaire La scolarisation des élèves présentant des troubles importants des fonctions cognitives Anne LECLERC-JACQUET Psychologue Scolaire INTRODUCTION Une nécessaire coopération entre tous les acteurs présents

Plus en détail

Automobile : si l on refuse de vous assurer. Fédération française des sociétés d assurances DEP 454 MAI 2005

Automobile : si l on refuse de vous assurer. Fédération française des sociétés d assurances DEP 454 MAI 2005 DEP 454 MAI 2005 Automobile : si l on refuse de vous assurer Fédération française des sociétés d assurances Centre de documentation et d information de l assurance 26, bd Haussmann 75311 Paris Cedex 09

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE B PERMIS DE CONDUIRE-ONLINE 2009

GUIDE PRATIQUE B PERMIS DE CONDUIRE-ONLINE 2009 GUIDE PRATIQUE B PERMIS DE CONDUIRE-ONLINE 2009 1. L ACCOMPAGNATEUR 1.1 Réussite de l examen théorique. Délai de 3 ans. Date de la demande. Date de délivrance 1.2 Un permis de conduire provisoire B avec

Plus en détail

L évaluation de la capacité de conduire à la 17/09/2010

L évaluation de la capacité de conduire à la 17/09/2010 L évaluation de la capacité de conduire à la SAAQ 17/09/2010 Société de l'assurance automobile du Québec, 2009 C est quoi la SAAQ? La Société de l assurance automobile du Québec est un organisme de: gestion

Plus en détail

kikkerdirk - Fotolia.fr Commission fédérale de contrôle et d évaluation de l euthanasie (cfcee) Brochure à l intention du corps médical

kikkerdirk - Fotolia.fr Commission fédérale de contrôle et d évaluation de l euthanasie (cfcee) Brochure à l intention du corps médical kikkerdirk - Fotolia.fr Commission fédérale de contrôle et d évaluation de l euthanasie (cfcee) Brochure à l intention du corps médical table des matières 1. Obligation de déclarer l euthanasie. Patients

Plus en détail

Procédure de régularisation du permis de conduire

Procédure de régularisation du permis de conduire PRÉFET DES LANDES Direction de la Réglementation et des Libertés Publiques Bureau de la Circulation et de la Sécurité Routières Section Éducation Routière Procédure de régularisation du permis de conduire

Plus en détail

L INAPTITUDE MEDICALE EN PRATIQUE

L INAPTITUDE MEDICALE EN PRATIQUE L INAPTITUDE MEDICALE EN PRATIQUE Principe Cadre légal et Aspects jurisprudentiels Docteur Christophe ROSE Février 2005 SOMMAIRE NOTIONS D APTITUDE ET D INAPTITUDE INAPTITUDE TEMPORAIRE A QUELLE OCCASION

Plus en détail

GUIDE DES DEMARCHES ADMINISTRATIVES 2012 DU VOLONTAIRE EEDF

GUIDE DES DEMARCHES ADMINISTRATIVES 2012 DU VOLONTAIRE EEDF GUIDE DES DEMARCHES ADMINISTRATIVES 2012 DU VOLONTAIRE EEDF Vous venez de signer votre contrat de service civique. Félicitations! Bienvenu chez les Eclés Le statut de service civique vous garantit : -

Plus en détail

Présentation de Une accident dans notre groupe

Présentation de Une accident dans notre groupe Présentation de Une accident dans notre groupe Il y a des types d accidents, les «évitables et les inévitables». Types d accidents Par définition, un accident «évitable» est un accident que l on peut ne

Plus en détail

Comment être indemnisé en cas de. dommage médical?

Comment être indemnisé en cas de. dommage médical? E n p r at i q u e Comment être indemnisé en cas de dommage médical? Une publication des Mutualités Libres Rue Saint-Hubert, 19-1150 Bruxelles T 02 778 92 11 - F 02 778 94 04 commu@mloz.be Cover > Reporters

Plus en détail

"Comportement des Français au volant : en 5 ans, ce qui a changé"

Comportement des Français au volant : en 5 ans, ce qui a changé "Comportement des Français au volant : en 5 ans, ce qui a changé" Enquête réalisée par Gatard et Associés pour La Prévention Routière Avril 2004 L étude! Étude réalisée auprès d un échantillon national

Plus en détail

GT 008. Page 1 de 6. Section Responsabilités des transporteurs scolaires et des conducteurs et conductrices d autobus.

GT 008. Page 1 de 6. Section Responsabilités des transporteurs scolaires et des conducteurs et conductrices d autobus. 1 de 6 Énoncé Les transporteurs scolaires et les conducteurs et conductrices d autobus doivent respecter les modalités et conditions des ententes de transport scolaire. Responsabilités des transporteurs

Plus en détail

Fatigue. au volant. 3 e cause de décès sur nos routes. Arrêtez-vous dans un endroit sécuritaire dès les premiers signes de fatigue

Fatigue. au volant. 3 e cause de décès sur nos routes. Arrêtez-vous dans un endroit sécuritaire dès les premiers signes de fatigue Fatigue au volant 3 e cause de décès sur nos routes Arrêtez-vous dans un endroit sécuritaire dès les premiers signes de fatigue La fatigue peut vous mener à votre dernier repos Au Québec, la fatigue au

Plus en détail