Thèmes Point Marché : Le prix de la dette sur les prochaines années. Philippe Bourgault, Consultant-expert

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Thèmes Point Marché : Le prix de la dette sur les prochaines années. Philippe Bourgault, Consultant-expert"

Transcription

1 Paris, mardi - Thèmes Point Marché : Le prix de la dette sur les prochaines années. Philippe Bourgault, Consultant-expert -Aspects techniques : stratégie et tactiques à court et moyen terme 9h30-16h00 1

2 ATELIER Point Marché Le prix de la dette sur les prochaines années Emmanuel Deribere (Ingénieur en Finance de Marché) & Philippe Bourgault(Consultant (Consultant-expert) - Aspects macro-économiques des évolutions des taux et des cours de change - Aspects techniques : stratégie et tactiques à court et moyen terme 2

3 Aspects techniques: stratégie et tactiques à court et moyen terme 1. Analyse Technique 2. Etude de l EUR CMS 10 ans: Analyse macroéconomique. Analyse Technique Conclusion ORFEOR 2013 Reproduction et diffusion interdites 3

4 Analyse Technique : Concepts L Analyse Technique est un outil d aide à la décision : basé sur la reconnaissance de scénarios vus dans le passé. Basé sur des méthodes statistiques. L objectif de l Analyse Technique est de déterminer à un instant donné: Un niveau de taux optimum pour rentrer dans le marché Une période de temps optimum pour rentrer dans le marché Les zones de prix et de temps durant lesquelles le marché risque d être très volatile. L homme de l avenir est celui qui aura la mémoire la plus longue (Nietzsche) 4

5 Analyse Technique : Les Indicateurs 3 grandes familles d indicateurs: Les figures: triangle / canal Les indicateurs de tendances : Moyennes mobiles, Les indicateurs de cycles : Relative StrengthIndex (RSI), Typologie de marché: 5

6 Analyse Technique : Les Indicateurs 3 grandes familles d indicateurs: Les figures: triangle / canal Les indicateurs de tendances : Moyennes mobiles, Les indicateurs de cycles : Relative StrengthIndex (RSI), Typologie de marché: L Analyse Technique nous aide dans le processus de détermination de ces phases. Tendance haussière Tendance baissière Zone de convergence 6

7 Etude de l EUR CMS 10 ans Etude Macro Economique Analyse Technique Décision 7

8 Contexte Macroéconomique Scénarios et analogies 8

9 Contexte Macroéconomique 9

10 Contexte Macroéconomique Signes avant coureurs de reprise de la croissance: Bon chiffre en fin d année 2013, contrebalancé par des chiffres plus contrastés en début d année Néanmoins conserve un discours optimiste et continue dans sa politique de «tapering» ( diminution de son programme de rachat obligataire). Scénario de hausse de taux: US CMS10 = 2.772% le 10/02/2014 US CMS 10 = 1.919% le 02/02/

11 Contexte Macroéconomique 11

12 Contexte Macroéconomique Le spectre de la déflation: Les chiffres depuis le début de l année sont globalement mitigés Le niveau d inflation est historiquement bas (0.7%) La BCE, lors de sa dernière réunion, avoue botter en touche car la situation est aujourd'hui trop complexe, mais se veut cependant rassurante. Scénario à la japonaise de baisse des taux: JPY CMS10 = 0.791% le 10/02/2014 JPY CMS 10 = 1.633% le 02/02/

13 Contexte Macroéconomique 13

14 Contexte Macroéconomique Stagnation / Ralentissement de la croissance: Les chiffres depuis le début de l année sont globalement en dessous des espérances, néanmoins la croissance est supérieure à 7% L investissement est en recul Scénario US début crise 2008: USDCMS10 = 5.355% le 01/02/2007 USDCMS 10 = 3.079% le 30/01/

15 Contexte Macroéconomique 15

16 Contexte Macroéconomique Inde, Argentine, Brésil, Russie, Les devises des pays émergeants sont excessivement faibles Les Banques Centrales de ces pays appliquent des politiques agressives de hausse de taux afin de valoriser leurs devises. La Banque Centrale Turque a augmenté son taux directeur hebdomadaire de 4.5% à 10% début février Ceci pose deux problèmes: Avec de tels niveaux de taux, l activité économique de ces pays est elle pérenne? Des «Carry Trade» sont mis en place. L effet direct est un affaiblissement du Dollar, et indirectement une hausse des taux US. 16

17 Contexte Macroéconomique CROISSANCE AUX ETATS UNIS DEFLATION EUROPE MARCHES EMERGEANTS & STAGNATION CROISSANCE CHINE LA CONJONCTION DE CES DIVERS ELEMENTS VA DETERMINER LA DYNAMIQUE DES TAUX EN EUROPE DANS LES MOIS A VENIR. QUEL SYSTEME VA CONTAMINER ET INDUIRE LES TAUX EN EUROPE? 17

18 Contexte Macroéconomique Le discours de la FED se place dans la continuité et les indicateurs du chômage et de croissance vont dans le bon sens. La BCE ne semble pas inquiète par la déflation et dispose encore de corde à son arc pour luter contre ce phénomène. La Chine présente encore un niveau de croissance supérieur à 7%. Les interventions des Banques Centrales des Pays Emergeantsn ont n ont eu que peu d impact au niveau du marché. 18

19 Contexte Macroéconomique Etant donné les éléments à notre disposition, il nous semble légitime de supposer que le scénario à retenir est celui d une reprise aux Etats Unis, qui induira une hausse des taux en Europe. 19

20 Analyse Technique : EUR CMS10 Projection du taux EUR CMS 10 : La courbe rouge correspond aux taux futurs du taux swap 10 ans. Ce taux est issu d une formule mathématique et représente les prévisions du marché à un instant donné. Il serait hypothétique qu effectivement les taux dans le futur soient sur ces niveaux. La courbe verteet et violette correspondent au cône de réalisations possibles du taux swap 10 ans dans l année à venir. (étant donné les anticipations de marché) 20

21 Analyse Technique : EUR CMS10 21

22 Analyse Technique : EUR CMS10 Nous constatons que: globalement le cône de réalisation confirme un mouvement haussier du taux EUR CMS10 dans l année à venir. La courbe verte est toujours au dessus de 1.70%. Cette approche corrobore l approche macroéconomique. Par ailleurs, étant donné les anticipations actuelles du marché, il est improbable de voir le taux EURCMS10 passer sous les 1.70%. 22

23 Analyse Technique : EUR CMS10 23

24 Analyse Technique : EUR CMS10 ANALYSE SUR PERIODE MAI 2013 FEVRIER Triangle = Mouvement haussier sur mai 2013 mi janvier Canal haussier sur novembre 2013 mi-janvier On casse canal haussier et triangle mi janvier Constitution d un canal baissier depuis fin janvier

25 Analyse Technique : EUR CMS10 25

26 Analyse Technique : EUR CMS10 ANALYSE DEPUIS 31/01/ Mouvement baissier dans canal initié mi janvier Le 06/02/2014 suite commentaires du Président de la BCE, l EURCMS10 est sortie de son canal baissier. 3. Nous sommes dans une nouvelle situation le mouvement à la baisse s est interrompu. 26

27 Analyse Technique : EUR CMS10 En conclusion, notre analyse nous incite à penser que: le taux EURCMS10 va grimper sur l année le taux EURCMS10 peut potentiellement tester le niveau de 1.70% Depuis la semaine dernière, le taux EURCMS10 est sorti de son canal baissier court terme. C est peut être le moment de rentrer dans le marché si vous êtes emprunteur. 27

28 Analyse Technique : EUR CMS10 Service Applicatif Internet : 28

29 Contacts Bernard ANDRIEU Président du Cabinet Orféor +33 (0) Béatrice GINIEIS Communication Institutionnels +33 (0) , rue Saint-Marc PARIS Tél.: +33 (0) / Fax: +33 (0)

STRATEGIE D INVESTISSEMENT 4ème trimestre 2014

STRATEGIE D INVESTISSEMENT 4ème trimestre 2014 STRATEGIE D INVESTISSEMENT 4ème trimestre 2014 Allocations d actifs Conseil en Investissements Financiers ORIAS 07 006 343 CIF E001949 1 Conjoncture déprimée en Europe, mais soutenue dans les zones US

Plus en détail

Table des matières. I. Présentation générale... 3. II. Le système Nostromo et ses différentes fenêtres... 4

Table des matières. I. Présentation générale... 3. II. Le système Nostromo et ses différentes fenêtres... 4 Le RTFX Tradertip Table des matières I. Présentation générale... 3 II. Le système Nostromo et ses différentes fenêtres... 4 A. Fenêtre de points fixes... 4 1. Point clé... 4 2. Elliott... 4 3. Clôture...

Plus en détail

This document and its content is copyright of Realtimeforex - Realtimeforex 2013. All rights reserved.

This document and its content is copyright of Realtimeforex - Realtimeforex 2013. All rights reserved. Presentation Le TraderTip résume la situation des paires de devises sélectionnées RTFX TraderTip est la présentation du système Nostromo qui fait la synthèse de tous les paramètres techniques (résistances,

Plus en détail

Forex Equities Options

Forex Equities Options La BCE devra se battre avec la déflation Comme nous l écrivions à plusieurs reprises dans nos analyses, nous estimons que le spread FRA permet de juger de l évolution et de la juste valeur du marché des

Plus en détail

Dollar US : La renaissance d une devise?

Dollar US : La renaissance d une devise? Dollar US : La renaissance d une devise? La devise de réserve mondiale Les différences de croissance et de politiques monétaires plaident en faveur d une hausse du dollar par rapport à la monnaie de la

Plus en détail

Taux de change. Calendrier des évènements de la semaine. Revue de marché hebdomadaire

Taux de change. Calendrier des évènements de la semaine. Revue de marché hebdomadaire Suite au puissant rebond des marchés action de jeudi, les marchés action se sont consolidés avec une légère hausse. Des ventes de détail moins bien qu'attendu ont été contrebalancés par une confiance des

Plus en détail

ANALYSE DE MARCHÉS SEMAINE DU 01/12/14 AU 07/12/14

ANALYSE DE MARCHÉS SEMAINE DU 01/12/14 AU 07/12/14 ANALYSE DE MARCHÉS SEMAINE DU 01/12/14 AU 07/12/14 1/ Contexte : Deux fait marquants pour la semaine passée : 1/ Statu quo pour l OPEP. L'OPEP produira 30 millions de barils par jour au moins jusqu en

Plus en détail

'%# % % '%#$! %!6# %: %%!# &!"! %! % "%!'"% %%!# %:.!#%'%!"%5#"%!$5!"!4"%5#"%!$!!"!4 "% 5#"%!$"! %!!%''4 "% 5#"%!$"! %!!%''

'%# % % '%#$! %!6# %: %%!# &!! %! % %!'% %%!# %:.!#%'%!%5#%!$5!!4%5#%!$!!!4 % 5#%!$! %!!%''4 % 5#%!$! %!!%'' !! !"!!#$"%! "&%!'() (*)#%!%'!!!'! '"%' +%,!-$#!#"%!%'## $"!!%%%$ '!. /% %# "!%' "%! %,! %''!/# '%# % % '%#$! 01.!#0 %"%%%.!%''!"%!'"%"%#!'##%2#!!"!3.!"%&#"%!$&!"!!!"!4"%5#"%!$"!%!!% ''4 "% 5#"%!$ "!

Plus en détail

Tableau de bord de l industrie française

Tableau de bord de l industrie française Tableau de bord de l industrie française Mars 11 Document réalisé par Coe-Rexecode Groupe des Fédérations Industrielles - 55 av. Bosquet - 7533 Paris Cedex 7 - Tél. 1 53 59 18 6 - Fax 1 53 59 18 88 - gfi@gfi.asso.fr

Plus en détail

La Chine en pleine déroute?

La Chine en pleine déroute? Que s'est-il passé en août? Commentaires de marché Focus Marchés La déroute des marchés chinois et des matières premières s'est propagée à l'ensemble des actifs à prime de risque durant ce mois d'août.

Plus en détail

Le renouveau de la conception de la politique monétaire : le cas de la Turquie

Le renouveau de la conception de la politique monétaire : le cas de la Turquie Le renouveau de la conception de la politique monétaire : le cas de la Turquie Irem Zeyneloglu * L article présente le nouveau mode d intervention adopté par la Banque centrale turque en 2010 et le compare

Plus en détail

Perspective des marchés financiers en 2014

Perspective des marchés financiers en 2014 Perspective des marchés financiers en 2014 21/01/2014 13 ième édition 1 Outil d aide à la décision : The Screener OUTIL D AIDE À LA DÉCISION : THESCREENER Des analyses sur les valeurs boursières Disponible

Plus en détail

Un nouveau répit pour les emprunteurs

Un nouveau répit pour les emprunteurs février Un nouveau répit pour les emprunteurs Faits saillants Nouvelles inquiétudes concernant les pays émergents. Les perspectives de croissance économique demeurent favorables. Le discours de la Banque

Plus en détail

La Chine atterrit et le marché décolle!

La Chine atterrit et le marché décolle! Que s'est-il passé en avril? Focus Marchés Commentaires de marché En avril, le ralentissement économique du premier trimestre est confirmé par les chiffres de croissance publiés en Chine et aux Etats-Unis.

Plus en détail

ATTIJARI MARKET RESEARCH FX & COMMODITIES TEAM

ATTIJARI MARKET RESEARCH FX & COMMODITIES TEAM 29 juin 2009 Forex Weekly Highlights I. Evénements clés et statistiques de la semaine du 22 juin 2009 Le retour de l aversion au risque a permis au billet vert d effacer un peu les pertes accumulées face

Plus en détail

Présentation Macro-économique. Mai 2013

Présentation Macro-économique. Mai 2013 Présentation Macro-économique Mai 2013 1 Rendement réel des grandes catégories d actifs Janvier 2013 : le «sans risque» n était pas une option, il l est moins que jamais Rendement réel instantané 2,68%

Plus en détail

Macro Network Consensus

Macro Network Consensus 3 ème trimestre 2015 NUMERO 3 Macro Network Consensus Le Macro Network Consensus consulte les économistes de la place de Genève et de Paris pour établir un consensus macroéconomique européen sur les risques

Plus en détail

NOTE 21 TRÉSORERIE ET AUTRES PLACEMENTS DE TRÉSORERIE

NOTE 21 TRÉSORERIE ET AUTRES PLACEMENTS DE TRÉSORERIE NOTE 21 TRÉSORERIE ET AUTRES PLACEMENTS DE TRÉSORERIE Valeur brute Dépréciation Valeur nette Valeur brute Dépréciation Valeur nette Disponibilités 138-138 105-105 Dépôts à terme et assimilés à moins de

Plus en détail

Les perspectives économiques

Les perspectives économiques Les perspectives économiques Les petits-déjeuners du maire Chambre de commerce d Ottawa / Ottawa Business Journal Ottawa (Ontario) Le 27 avril 2012 Mark Carney Mark Carney Gouverneur Ordre du jour Trois

Plus en détail

MMR Monthly Market Report Octobre 2010

MMR Monthly Market Report Octobre 2010 Contexte économique mondial Le ralentissement de l économie mondiale reste modéré L économie mondiale traverse actuellement une phase de ralentissement après la forte reprise initiée par les plans gouvernementaux

Plus en détail

mars COMMENTAIRE DE MARCHÉ

mars COMMENTAIRE DE MARCHÉ mars 2015 COMMENTAIRE DE MARCHÉ SOMMAIRE Introduction 2 En bref 3 Contexte de marché en Europe 4 INTRODUCTION Après une courte accalmie sur le marché des taux en février, la chute des rendements a repris

Plus en détail

Faible croissance! Faible taux! Faible rendement? 3 juin 2014 KBC Groupe

Faible croissance! Faible taux! Faible rendement? 3 juin 2014 KBC Groupe Faible croissance! Faible taux! Faible rendement? juin KBC Groupe CONJONCTURE : situation internationale Retour de la confiance dans les pays développés, hésitations en Chine Indice de confiance de l industrie

Plus en détail

Décembre 2013 Décembre 2014. Valeur brute Dépréciation Valeur nette Valeur brute Dépréciation Valeur nette Disponibilités 105-105 129-129

Décembre 2013 Décembre 2014. Valeur brute Dépréciation Valeur nette Valeur brute Dépréciation Valeur nette Disponibilités 105-105 129-129 NOTE 21 TRÉSORERIE ET AUTRES PLACEMENTS DE TRÉSORERIE 2013 2014 Valeur brute Dépréciation Valeur nette Valeur brute Dépréciation Valeur nette Disponibilités 105-105 129-129 Dépôts à terme et assimilés

Plus en détail

Maïs: volatilité en baisse alors que les mouvements de prix restent très limités. Marchés boursiers et devises émergentes en baisse ce matin

Maïs: volatilité en baisse alors que les mouvements de prix restent très limités. Marchés boursiers et devises émergentes en baisse ce matin Le 29 janvier 2014 Maïs: volatilité en baisse alors que les mouvements de prix restent très limités Marchés boursiers et devises émergentes en baisse ce matin Bourse et Économie Bourse et Commodités La

Plus en détail

PERSPECTIVES ALLOCATION

PERSPECTIVES ALLOCATION PERSPECTIVES ALLOCATION Document destiné aux clients professionnels Guerre des changes : fin de l acte II? Raphaël Gallardo Stratégiste - Investissement et Solutions Clients D ans un monde marqué par un

Plus en détail

Introduction à l Analyse croisée

Introduction à l Analyse croisée Introduction à l Analyse croisée Dollar is King Dollar = 60% des réserves des Banques Centrales Dollar = 45% des échanges de devises Hypothèse de départ Les marchés sont inter-reliés et il est possible

Plus en détail

Conjoncture économique et marchés financiers. Octobre 2015

Conjoncture économique et marchés financiers. Octobre 2015 Conjoncture économique et marchés financiers Octobre 215 Page 1 l 6/1/215 Une croissance mondiale pénalisée par les émergents Prévisions de croissance mondiale du FMI de 3,3% en 215 et 3,8% en 216 La croissance

Plus en détail

Anticipations d inflation bien trop élevées en Europe! 16 Février 2010

Anticipations d inflation bien trop élevées en Europe! 16 Février 2010 Erwan MAHÉ +33 1 53 05 57 20 réponse Allocation d'actifs et Stratégies d'options La question est plus importante que la Anticipations d inflation bien trop élevées en Europe! 16 Février 2010 Les TIPS baissent

Plus en détail

2015 et l investissement en actions : la prise de risque est-elle justifiée?

2015 et l investissement en actions : la prise de risque est-elle justifiée? Flash Stratégie Janvier 2015 2015 et l investissement en actions : la prise de risque est-elle justifiée? Jean Borjeix Paris, le 20 janvier 2015 Dans ce document nous allons tout d abord rapprocher nos

Plus en détail

Rétrospective 2014. Performance des principaux indices en 2014 12.01.2014

Rétrospective 2014. Performance des principaux indices en 2014 12.01.2014 Rétrospective 2014 Comme attendu, l année 2014 n a pas été de tout repos pour les investisseurs. Une fois de plus les bonnes et surtout les moins bonnes surprises auront mis nos nerfs à rude épreuve en

Plus en détail

Les divergences dominent le marché

Les divergences dominent le marché Les divergences dominent le marché L euro a continué de glisser, pour la sixième semaine consécutive, face au dollar américain. Et cette baisse devrait continuer de s accentuer dans les prochains jours,

Plus en détail

La dette des ménages canadiens demeure très élevée

La dette des ménages canadiens demeure très élevée 12 septembre 2014 La dette des ménages canadiens demeure très élevée Faits saillants États Unis : accélération bienvenue des ventes au détail. Forte hausse du crédit à la consommation en juillet aux États

Plus en détail

Perspectives 2014 : le principal risque consiste à ne s exposer à aucun risque

Perspectives 2014 : le principal risque consiste à ne s exposer à aucun risque Perspectives Perspectives 2014 : le principal risque consiste à ne s exposer à aucun risque Une approche mesurée du risque s impose : la prise de risque maitrisée est la solution AUTEUR : STEFAN HOFRICHTER

Plus en détail

Perspectives et stratégie de placement

Perspectives et stratégie de placement Perspectives et stratégie de placement Mars 2014 Independent Asset Managers since 1982 Environnement macro-économique Au niveau macro-économique, les chiffres économiques récents aux Etats-Unis indiquent

Plus en détail

Plus forte volatilité en vue pour les devises

Plus forte volatilité en vue pour les devises 27 mai 214 Plus forte volatilité en vue pour les devises Faits saillants Les développements que nous anticipons du côté de l économie, des taux d intérêt obligataires et des politiques monétaires des principales

Plus en détail

Analyse de la semaine DailyFX

Analyse de la semaine DailyFX SOMMAIRE Page 1 : Analyse de la semaine DailyFX Page 2 : SSI: Consensus des Clients FXCM Page 3 : Consensus Européen des analystes DailyFX Page 4 : Chart de la semaine DailyFX Page 4 : Analyse de la semaine

Plus en détail

Stratégie de placement

Stratégie de placement Très défensif ingsstrategie Climat d investissement Taux directeur : évolution et prévisions États-Unis 1,5 UEM 0,5 10-2010 10-2011 10-2012 10-2013 10-2014 10-2015 Taux à dix ans : évolution et prévisions

Plus en détail

Les stratégies de sortie de crise. Isabelle Job-Bazille Directeur des Etudes Economiques Septembre 2013

Les stratégies de sortie de crise. Isabelle Job-Bazille Directeur des Etudes Economiques Septembre 2013 Les stratégies de sortie de crise Isabelle Job-Bazille Directeur des Etudes Economiques Septembre 213 S endetter est facile se désendetter devient un jour, obligatoire et risqué Page 2-22/7/211 ECO/EIS

Plus en détail

Pétrole, euro, BCE : de bonnes nouvelles pour relancer la croissance (suite)

Pétrole, euro, BCE : de bonnes nouvelles pour relancer la croissance (suite) Pétrole, euro, BCE : de bonnes nouvelles pour relancer la croissance (suite) 2 ème partie : La baisse de l euro Nous avons fréquemment souligné sur ce blog (encore dernièrement le 29 septembre 2014) l

Plus en détail

L OBSERVATEUR FINANCIER

L OBSERVATEUR FINANCIER L OBSERVATEUR FINANCIER Services économiques TD LA FED À NOUVEAU SOUS LES FEUX DE LA RAMPE Highlights Si l agitation du côté de certains marchés émergents ainsi que la situation en Ukraine ont retenu l

Plus en détail

Perspectives économiques et boursières

Perspectives économiques et boursières Perspectives économiques et boursières Michel Lagier Chief Investment Strategist BANQUE PRIVÉE Monnaie virtuelle: franc succès, 2 milliards de dollars de Bitcoins en circulation $194 Tulipomanie Hollande

Plus en détail

Taux de change. Calendrier des évènements de la semaine. openbook.etoro.com. Rendez-vous sur le nouveau réseau social de Trading d'etoro :

Taux de change. Calendrier des évènements de la semaine. openbook.etoro.com. Rendez-vous sur le nouveau réseau social de Trading d'etoro : Rendez-vous sur le nouveau réseau social de Trading d'etoro : openbook.etoro.com Les marchés action sont repartis à la hausse cette semaine suite à différents chiffres économiques qui ont entrainé un rebond.

Plus en détail

PERSPECTIVES ALLOCATION

PERSPECTIVES ALLOCATION PERSPECTIVES ALLOCATION Document destiné aux clients professionnels Sous le signe des taux Raphaël Gallardo Stratégiste - Investissement et Solutions Clients L e rally sur les marchés actions des pays

Plus en détail

Forex Equities Options

Forex Equities Options Une diminution cette fois-ci attendue C est la fin. Au moins pour Ben Bernanke qui présidera le FOMC pour la dernière fois de sa carrière cette semaine. A suivre: Semaine dernière: En Décembre, la situation

Plus en détail

Copyright 2012 Tmarkets. All rights reserved. www.tmarkets.com

Copyright 2012 Tmarkets. All rights reserved. www.tmarkets.com Journée du 27/02/2013 : La bourse de Paris finissait hier en fort repli (-2,67%) dans un marché préoccupé par l impasse politique italienne qui semble se profiler. Les volumes étaient élevés avec près

Plus en détail

Boussole. Divergence des indicateurs avancés. Actions - bon marché ou trop chères? Marchés boursiers - tout dépend du point de vue!

Boussole. Divergence des indicateurs avancés. Actions - bon marché ou trop chères? Marchés boursiers - tout dépend du point de vue! Boussole Juin 2015 Divergence des indicateurs avancés Actions - bon marché ou trop chères? Marchés boursiers - tout dépend du point de vue! Les règles du placement financier - Partie III Votre patrimoine,

Plus en détail

Perspective des marchés financiers en 2015

Perspective des marchés financiers en 2015 Perspective des marchés financiers en 2015 20/01/2015 14 ème édition 1 2 BIENVENUE! 3 Nouveautés Fortuneo Le PEA-PME 4 Nouveautés Fortuneo Les Portefeuilles Types 3 profils à suivre : prudent, équilibré

Plus en détail

commentaires trimestriels

commentaires trimestriels commentaires trimestriels Sécuritaire boursier L Europe s est encore retrouvée à l avant plan de la scène économique et financière durant le dernier trimestre de 2011. Les problèmes reliés à la perte de

Plus en détail

ANALYSE FINANCIÈRE 08/03/2010 ANALYSE FINANCIÈRE

ANALYSE FINANCIÈRE 08/03/2010 ANALYSE FINANCIÈRE ANALYSE FINANCIÈRE 08/03/2010 ANALYSE FINANCIÈRE Numéro 02 Lundi 08 Mars 2010 Votre bi-mensuel d actualités et de conseils des marchés financiers SOMMAIRE Tableaux de bord des taux P.3 Actualités financières

Plus en détail

Dans le monde du trading il y a une règle d or «il faut toujours agir dans le sens de la tendance

Dans le monde du trading il y a une règle d or «il faut toujours agir dans le sens de la tendance Avant de se lancer dans le trading d options binaires, il faut comprendre les outils d analyse technique, afin d acquérir les outils nécessaires pour choisir le type d option que l on doit trader. Avoir

Plus en détail

L OBSERVATEUR FINANCIER

L OBSERVATEUR FINANCIER L OBSERVATEUR FINANCIER Services économiques TD TURBULENCES SUR LES MARCHÉS ÉMERGENTS: POSSIBLE REPORT DU RELÈVEMENT DU TAUX DIRECTEUR DE LA FED Faits saillants Pour un deuxième mois consécutif, les mouvements

Plus en détail

LETTRE HEBDOMADAIRE DE LA SALLE DES MARCHES Société Générale maroc.

LETTRE HEBDOMADAIRE DE LA SALLE DES MARCHES Société Générale maroc. LETTRE HEBDOMADAIRE DE LA SALLE DES MARCHES Société Générale maroc. CITATION DE LA SEMAINE «La politique n'agit sur l'économie que si elle ne prétend pas le faire.» (Jacques Attali) Pour vos demandes de

Plus en détail

Le marché immobilier a de beaux jours devant lui!

Le marché immobilier a de beaux jours devant lui! Point de vue macroéconomique Le marché immobilier a de beaux jours devant lui! par Bruno Jacquier Bonne surprise pour l économie Suisse! Alors que nous redoutions une stagnation, le Produit Intérieur Brut

Plus en détail

LE COMITÉ D INVESTISSEMENT DE LA GESTION PRIVÉE

LE COMITÉ D INVESTISSEMENT DE LA GESTION PRIVÉE DE LA GESTION PRIVÉE COMPTE RENDU DAVID DESOLNEUX DIRECTEUR DE LA GESTION SCÉNARIO ÉCONOMIQUE ACTIVITÉS La croissance économique redémarre, portée par les pays développés. Aux Etats-Unis, après une croissance

Plus en détail

Privilégier les actions et les emprunts d entreprise aux placements monétaires et aux emprunts d Etat AAA

Privilégier les actions et les emprunts d entreprise aux placements monétaires et aux emprunts d Etat AAA Swisscanto Asset Management SA Waisenhausstrasse 2 8021 Zurich Téléphone +41 58 344 49 00 Fax +41 58 344 49 01 assetmanagement@swisscanto.ch www.swisscanto.ch Politique de placement de Swisscanto pour

Plus en détail

11 SEPTEMBRE 2015 NOTE SUR L ÉCONOMIE ET LE COMMERCE LA CHINE

11 SEPTEMBRE 2015 NOTE SUR L ÉCONOMIE ET LE COMMERCE LA CHINE 11 SEPTEMBRE 2015 NOTE SUR L ÉCONOMIE L ÉCONOMIE CHINOISE Chine Principaux indicateurs, 2014 Population (en millions) 1 367,8 PIB (en G$ US courants) 10 380,4 PIB par habitant (en $ US courants) 7 589,0

Plus en détail

looking glass RESTER vigilant et PERSÉVÉRER NOS THÈMES CENTRAUX Banques Centrales et divergence économique

looking glass RESTER vigilant et PERSÉVÉRER NOS THÈMES CENTRAUX Banques Centrales et divergence économique RÉSERVÉ EXCLUSIVEMENT AUX CLIENTS PROFESSIONNELS/INVESTISSEURS QUALIFIÉS/AVERTIS PERSPECTIVES DE MARCHÉ 2015 looking glass RESTER vigilant et PERSÉVÉRER Si une chose est certaine dans l environnement de

Plus en détail

Présentation au Cercle finance du Québec

Présentation au Cercle finance du Québec PRÉSENTATION ÉCONOMIQUE ET FINANCIÈRE Québec, 19 janvier 1 Présentation au Cercle finance du Québec François Dupuis Vice-président et économiste en chef Mouvement des caisses Desjardins Matières premières

Plus en détail

10% Presque tous les secteurs de services enregistrent une forte croissance. Croissance des exportations de services financiers en 2013

10% Presque tous les secteurs de services enregistrent une forte croissance. Croissance des exportations de services financiers en 2013 Presque tous les secteurs de services enregistrent une forte croissance 9% services financiers en 2013 Presque tous les secteurs de services ont progressé en 2013. Les services financiers, qui avaient

Plus en détail

Mécanismes monétaires et financiers

Mécanismes monétaires et financiers Mécanismes monétaires et financiers Département IG, 1ère année (IG3) Polytech Montpellier Cours et TD : Marie MUSARD-GIES Introduction au cours (1/2) Marchés financiers (cf cours économie) Plus grande

Plus en détail

GENÈVE, LE 25 MARS 2015

GENÈVE, LE 25 MARS 2015 BANQUE PRIVÉE BENOIT CLIVIO DIRECTEUR, RESPONSABLE DU MARCHÉ SUISSE GENÈVE, LE 25 MARS 2015 EDMOND DE ROTHSCHILD (SUISSE) S.A. BANQUE PRIVÉE BRUNO JACQUIER CHEF ÉCONOMISTE EDMOND DE ROTHSCHILD (SUISSE)

Plus en détail

La guerre des devises, une source d opportunités Mars 2015

La guerre des devises, une source d opportunités Mars 2015 PERSPECTIVES La guerre des devises, une source d opportunités Mars 2015 Depuis le début de l année 2015, de nombreuses banques centrales à travers le monde ont abaissé leur taux d intérêt ou pris d autres

Plus en détail

ETOILE MULTI GESTION CROISSANCE

ETOILE MULTI GESTION CROISSANCE ETOILE MULTI GESTION CROISSANCE Rapport annuel Mars 2012 FCP de droit français Société de gestion : ETOILE GESTION Sous délégataire de gestion comptable en titre: SOCIETE GENERALE SECURITIES SERVICES Dépositaire

Plus en détail

Point de marché. Taux européens : Plus raide sera la pente?

Point de marché. Taux européens : Plus raide sera la pente? Point de marché Taux européens : Plus raide sera la pente? Depuis l atteinte, le 25 avril dernier, d un rendement de 0,06% pour l obligation allemande de maturité 10 ans, les taux d intérêt à long terme

Plus en détail

la décision de taux de la BCE hier n'a rien donnné de nouveau, l'impact marché était quasi nul.

la décision de taux de la BCE hier n'a rien donnné de nouveau, l'impact marché était quasi nul. FX Daily Briefing Highlights Le taux de chômage américain est attendu en hausse aujourd'hui à 9.5%, la décision de taux de la BCE hier n'a rien donnné de nouveau, l'impact marché était quasi nul. Calendrier

Plus en détail

Mensuel. Février 2015. Actualité. Marchés

Mensuel. Février 2015. Actualité. Marchés AM Actualité Mensuel Marchés Février 2015 Vocation du document Le présent document a été produit par HSBC Global Asset Management afin de partager sa vision de long terme. Cette vision, présentée par classes

Plus en détail

6 conseils indispensables pour bien

6 conseils indispensables pour bien Copyright (c) 2013-2014 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés. Offert par Comment bien analyser les indicateurs économiques, l ambiance du marché, et profiter de la psychologie de marché 6 conseils

Plus en détail

Crise des marchés : 5 choses que les investisseurs semblent ignorer

Crise des marchés : 5 choses que les investisseurs semblent ignorer janvier 8 - N Patrick ARTUS patrick.artus@natixis.com Crise des marchés : choses que les investisseurs semblent ignorer La chute des marchés (crédit, actions) au début de 8 est justifiée dans certains

Plus en détail

POLITIQUE DE PLACEMENT

POLITIQUE DE PLACEMENT BANQUE PRIVEE ETUDES FINANCIERES POLITIQUE DE PLACEMENT NOVEMBRE 2014 EDMOND DE ROTHSCHILD (SUISSE) SA 1/12 EDMOND DE ROTHSCHILD (SUISSE) SA - COMITÉ D INVESTISSEMENT 2/12 SOMMAIRE Synthèse... 4 Conjoncture

Plus en détail

Rapport semestriel au 30 juin 2015

Rapport semestriel au 30 juin 2015 A nthologie Rapport semestriel au 30 juin 2015 Le fonds 1. L environnement économique et financier 2015 Au premier semestre 2015, l économie mondiale a globalement évolué à des niveaux légèrement inférieurs

Plus en détail

2014 : l année du dollar américain?

2014 : l année du dollar américain? 14 janvier 214 214 : l année du dollar américain? Faits saillants C est finalement en décembre que la Réserve fédérale américaine (Fed) a annoncé une baisse de ses achats de titres, mais plusieurs facteurs

Plus en détail

Perspectives financières Février 2014

Perspectives financières Février 2014 Perspectives financières Février 2014 Perspectives macroéconomiques US Zone Euro Suisse L activité en 2014 sera portée par la demande intérieure sous-jacente, partiellement soutenue par la décélération

Plus en détail

DORVAL FLEXIBLE MONDE

DORVAL FLEXIBLE MONDE DORVAL FLEXIBLE MONDE Rapport de gestion 2014 Catégorie : Diversifié International/Gestion flexible Objectif de gestion : L objectif de gestion consiste à participer à la hausse des marchés de taux et

Plus en détail

COMPRENDRE LA BOURSE

COMPRENDRE LA BOURSE COMPRENDRE LA BOURSE Les bases de l analyse technique Ce document pédagogique n est pas un document de conseils pour investir en bourse. Les informations données dans ce document sont à titre informatif.

Plus en détail

RAPPORT TECHNIQUE JOURNALIER

RAPPORT TECHNIQUE JOURNALIER RESEARCH TEAM RAPPORT TECHNIQUE JOURNALIER LIMITATION DE RESPONSABILITE & TRANSPARENCE Veuillez lire les clauses de limitation de responsabilite et de transparence en fin de rapport EUR / USD Se consolide.

Plus en détail

Evolution de la Conjoncture Economique (Premier Trimestre 2015)

Evolution de la Conjoncture Economique (Premier Trimestre 2015) Evolution de la Conjoncture Economique (Premier Trimestre 215) Banque Centrale de Tunisie Avril 215 1- Environnement International 1-1. Croissance Economique - Selon les prévisions du Fonds monétaire international

Plus en détail

TURFI BOURSE. Voici le sommaire : DEFINITION SUPPORT ET RESISTANCE LE DOUBLE CREUX LA TETE EPAULE TRIANGLE LES MOYENNES MOBILES LE MACD

TURFI BOURSE. Voici le sommaire : DEFINITION SUPPORT ET RESISTANCE LE DOUBLE CREUX LA TETE EPAULE TRIANGLE LES MOYENNES MOBILES LE MACD TURFI BOURSE L objectif de cet ouvrage est de vous présenter comment analyser une courbe de réussite sur une sélection. Nous verrons les configurations types, les tendances et leur rupture, nous ferons

Plus en détail

Situation et perspectives de l économie mondiale 2014. asdf

Situation et perspectives de l économie mondiale 2014. asdf Situation et perspectives de l économie mondiale 2014 asdf Nations Unies New York, 2014 Résumé Les perspectives macro-économiques mondial La croissance mondiale a été plus faible que prévue en 2013, mais

Plus en détail

La Lettre chartiste mensuelle

La Lettre chartiste mensuelle La Lettre chartiste mensuelle Achevée de rédiger le 25 novembre 2014, par Arnaud Sauvage Sommaire Synthèse 1 Indices actions Europe et US 2 Spread indices actions 4 Secteurs européens 5 Indices d aversion

Plus en détail

Perspectives sur des politiques extraordinaires mises de l avant par les banques centrales

Perspectives sur des politiques extraordinaires mises de l avant par les banques centrales Perspectives sur des politiques extraordinaires mises de l avant par les banques centrales Ron Hanson Chef des placements L un des principaux points à surveiller au cours des prochains mois sera la réaction

Plus en détail

Regard sur le monde. Talking Head. Août 2006. Résumé

Regard sur le monde. Talking Head. Août 2006. Résumé Regard sur le monde Août 2006 Résumé Le risque que le conflit au Moyen- Orient s étende à toute la région, et par conséquent ait un impact sur les marchés mondiaux, est limité. Selon nos prévisions, le

Plus en détail

Signaux mitigés en provenance de la Fed?

Signaux mitigés en provenance de la Fed? Signaux mitigés en provenance de la Fed? La semaine dernière fut particulièrement intense sur les marchés, avec plusieurs thèmes centraux pour les opérateurs boursiers. Une fois ces thématiques relativement

Plus en détail

Copyright 2012 Tmarkets. All rights reserved. www.tmarkets.com

Copyright 2012 Tmarkets. All rights reserved. www.tmarkets.com Journée du 21/02/2013 : La Banque Centrale Américaine pourrait bien ralentir, voire interrompre, son plan de rachat d actifs plus tôt que prévu, c est du moins ce qui semble ressortir des «minutes» de

Plus en détail

[ les éco_fiches ] Guerre des changes. Octobre. Mécanismes de la politique monétaire

[ les éco_fiches ] Guerre des changes. Octobre. Mécanismes de la politique monétaire Des fiches pour mieux comprendre l'actualité économique Guerre des changes A l heure actuelle, les Banques Centrales dessinent leurs stratégies de sortie de crise. Deux grands groupes émergent : La Banque

Plus en détail

CAHIERS GRAPHIQUE MACROBOND WS/BSI

CAHIERS GRAPHIQUE MACROBOND WS/BSI UNE APPROCHE PEDAGOGIQUE DE L EVOLUTION DES AGREGATS MACROECONOMIQUES ET FINANCIERS Page 2. Le Risque de change dans les pays émergents Page 3. Les Rôles des Taux d Intérêts des Banques Centrales Page

Plus en détail

1 MOIS EN 10 IMAGES. Août 2015. 9xpansion. Contraction. Index. 1. Economie mondiale La dynamique vient des économies développées

1 MOIS EN 10 IMAGES. Août 2015. 9xpansion. Contraction. Index. 1. Economie mondiale La dynamique vient des économies développées 1 MOIS EN 1 IMAGES Août 1 Chaque mois, SYZ Wealth Management publie dans «1 mois en 1 images» un survol de l activité économique dans le monde. Une image valant parfois plus qu un long discours, nous choisissons

Plus en détail

COMMENTAIRE LE MARCHÉ HAUSSIER DE L OR EST RÉSOLUMENT CHOSE DU PASSÉ. Services économiques TD

COMMENTAIRE LE MARCHÉ HAUSSIER DE L OR EST RÉSOLUMENT CHOSE DU PASSÉ. Services économiques TD COMMENTAIRE Services économiques TD LE MARCHÉ HAUSSIER DE L OR EST RÉSOLUMENT CHOSE DU PASSÉ Faits saillants L effondrement du cours de l or observé en 2013, celui-ci ayant affiché un recul de 29 % au

Plus en détail

OUESSANT. Vivienne investissement. Printemps-été 2015. Rapport de gestion. L analyse quantitative au service de la gestion active

OUESSANT. Vivienne investissement. Printemps-été 2015. Rapport de gestion. L analyse quantitative au service de la gestion active Ce document est destiné à des investisseurs professionnels uniquement Vivienne investissement L analyse quantitative au service de la gestion active OUESSANT Rapport de gestion Printemps-été 2015 Vivienne

Plus en détail

Situation et perspectives de l économie mondiale 2015. asdf

Situation et perspectives de l économie mondiale 2015. asdf Situation et perspectives de l économie mondiale 2015 asdf Nations Unies New York, 2015 Résumé Perspectives du développement macroéconomique au niveau mondial La croissance mondiale progressera légèrement

Plus en détail

Perspectives économiques 2013-2014

Perspectives économiques 2013-2014 Carlos Leitao Économiste en chef Courriel : LeitaoC@vmbl.ca Twitter : @vmbleconomie Perspectives économiques 2013-2014 L amélioration de l économie atténuée par l incertitude politique Prix du pétrole:

Plus en détail

Pourquoi il ne suffit plus de détenir uniquement du bêta : 8 thèmes

Pourquoi il ne suffit plus de détenir uniquement du bêta : 8 thèmes Pourquoi il ne suffit plus de détenir uniquement du bêta : 8 thèmes Luxembourg, le 22 juillet 2015 : Les investissements équilibrés dans les marchés traditionnels (c'est à dire l'achat de bêta «long only»)

Plus en détail

Stratégie de placement

Stratégie de placement Défensif ingsstrategie Climat d investissement Taux directeur : évolution et prévisions 2,0 2,0 1,5 États-Unis UEM 1,5 0,5 0,5 0,0 0,0 11-2010 11-2011 11-2012 11-2013 11-2014 11-2015 11-2016 Taux à dix

Plus en détail

Tendances conjoncturelles, printemps 2015

Tendances conjoncturelles, printemps 2015 Tendances conjoncturelles, printemps 2015 (données et informations incluses jusqu à mi-mars 2015) Survol L économie suisse a atteint à nouveau une solide croissance en 2014. Elle est cependant confrontée

Plus en détail

LES DANGERS DE LA DEFLATION

LES DANGERS DE LA DEFLATION LES DANGERS DE LA DEFLATION C est une menace pernicieuse car elle semble bénigne après deux générations de lutte contre l inflation. En Amérique, Angleterre et la zone Euro, les banques centrales ont un

Plus en détail

Les taux de change s ajustent aux attentes plus tempérées envers les politiques monétaires

Les taux de change s ajustent aux attentes plus tempérées envers les politiques monétaires 18 juin 213 Les taux de change s ajustent aux attentes plus tempérées envers les politiques monétaires Faits saillants La poussée du dollar américain observée en mai s est vite essoufflée. Le repli est

Plus en détail

à la Consommation dans le monde à fin 2012

à la Consommation dans le monde à fin 2012 Le Crédit à la Consommation dans le monde à fin 2012 Introduction Pour la 5 ème année consécutive, le Panorama du Crédit Conso de Crédit Agricole Consumer Finance publie son étude annuelle sur l état du

Plus en détail

1 MOIS EN 10 IMAGES. Octobre 2015. Index. 1. Le FMI révise encore à la baisse les perspectives de croissance mondiale

1 MOIS EN 10 IMAGES. Octobre 2015. Index. 1. Le FMI révise encore à la baisse les perspectives de croissance mondiale 1 MOIS EN 1 IMAGES Octobre 15 Chaque mois, SYZ Asset Management publie dans «1 mois en 1 images» un survol de l activité économique dans le monde. Une image valant parfois plus qu un long discours, nous

Plus en détail

Concepts abordés. Inflation, désinflation, déflation, stagflation, hyperinflation. Monnaie et financement de l activité économique IPC, IPCH, PCE

Concepts abordés. Inflation, désinflation, déflation, stagflation, hyperinflation. Monnaie et financement de l activité économique IPC, IPCH, PCE 2. Inflation Concepts abordés Inflation, désinflation, déflation, stagflation, hyperinflation Monnaie et financement de l activité économique IPC, IPCH, PCE Effets de l inflation Sources de l inflation

Plus en détail

Parmi les douze produits de base les plus prisés par les investisseurs, on retrouve l argent (+20% en euro), le zinc (+11%) ou le cuivre (+8,5%).

Parmi les douze produits de base les plus prisés par les investisseurs, on retrouve l argent (+20% en euro), le zinc (+11%) ou le cuivre (+8,5%). => Nous restons neutre sur les ressources naturelles. L indice composite des 24 principales ressources naturelles concocté par S&P et Goldman Sachs a atteint le 24 février un nouveau sommet inédit depuis

Plus en détail

1-4. PRIX DES PRODUITS DE BASE 10/06/2013

1-4. PRIX DES PRODUITS DE BASE 10/06/2013 En effet, après avoir subi un fort recul à la fin de (1.564$ l once fin ), le prix de l or a repris son envol au début de l année, profitant de l abondance de la liquidité à l échelle mondiale et de l

Plus en détail