«Recherche : il y a urgence» Rapport d enquête octobre Mediaprism 64, rue du Ranelagh Paris Tél. :

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "«Recherche : il y a urgence» Rapport d enquête octobre 2011. Mediaprism 64, rue du Ranelagh -75 016 Paris Tél. : 01 53 29 10 00 www.mediaprism."

Transcription

1 «Recherche : il y a urgence» Rapport d enquête octobre 2011 Mediaprism 64, rue du Ranelagh Paris Tél. :

2 Contexte et objectifs de l étude Après 3 ans de mobilisation autour de la recherche en faveur du cancer, la Fondation de l Avenir a entamé le 11 octobre sa nouvelle campagne de sensibilisation pour le soutien de la recherche médicale. Dans ce contexte, la Fondation de l Avenir a confié à Mediaprism la réalisation d une enquête d opinion auprès du Grand Public sur la recherche médicale en France. Cette étude avait pour objectifs 1 2 D évaluer le niveau d information du Grand Public vis-à-vis de la recherche 3 De mesurer l image que le Grand Public avait de la recherche De découvrir l'opinion du Grand Public quant aux moyens à mettre en place pour financer la recherche médicale 2

3 Méthodologie d enquête et structure d échantillon SEXE Hommes 48% Femmes 52% AGE L enquête a été réalisée online du 14 septembre au 27 septembre 2011 auprès de la communauté etVous, composée d internautes de 18 ans et plus. Les résultats présentés dans ce document sont issus d un échantillon de répondants. L échantillon a été redressésur les critères de sexe, âge, CSP individu et lieu de résidence de manière à être représentatif de la population 18 ans et plus ans 11% ans 16% ans 18% ans 18% ans 15% 65 ans et plus 22% CATEGORIE SOCIO- PROFESSIONNELLE DE L INTERVIEWE CSP+ 14% Professions intermédiaires 13% CSP- 31% Inactifs 42% LIEU DE RESIDENCE Ile de France 18% Province 82% 3

4 Synthèse des résultats La recherche médicale française est perçue plus que positivement par le grand public. Cette perception positive repose tout d abord sur une très bonne image globale, qu il s agisse de la recherche en général, dont 88% des répondants ont une «bonne image», ou des chercheurs en particulier (90% de «bonne image»). Cette bonne image peut également être rattachée au fait que la recherche apparaît aux yeux des répondants comme un élément clé du panorama français : les répondants accordent en effet de l importance à la recherche aussi bien pour des raisons sanitaires («vitale pour les générations futures») que pour des raisons économiques («importante pour la prospérité d un pays»). La recherche médicale française est par ailleurs un élément de fierté française : 7 répondants sur 10 pensent qu elle est de bon niveau, 80% des répondants estiment qu elle est autant, voire plus impliquée dans la recherche médicale que les autres pays européens. Enfin, les répondants ont foi dans lacapacité de la recherche à évoluer dans les 10 années à venir (73%). En ce qui concerne les domaines de recherche médicale à privilégier, les réponses sont sans équivoque : 74% des répondants pensent que les efforts doivent se concentrer sur le cancer. Les attentes des Français concernant la recherche médicale sont très fortes. 94% d entre eux aimeraient que leur pays soit davantage impliqué dans la recherche médicale et 97% d entre eux pensent qu il faut sensibiliser le grand public à l importance de la recherche médicale. Une majorité de répondants estime d ailleurs que son niveau d information est trop faible, qu il s agisse des résultats obtenus ou des programmes de recherche en cours. 94% d entre eux souhaiteraient être mieux informés à ce sujet. C est avant tout à l Etat qu incombe la responsabilité d informer le grand public sur l état de la recherche en France : elle devrait constituer une de ses préoccupations prioritaires, et ce pour plus de ¾ des répondants. Plusieurs médias sont ainsi plébiscités pour informer : site Internet (66%), émission de télévision dédiée (53%) ou publication d un rapport annuel sur la recherche publique(50%). Problème: l implication de l Etat en matière de recherche soulève un très fort scepticisme de la part du grand public. Les répondants croient davantage en l implication des associations et fondations. Ces dernières bénéficient d une image globale assez positive (7 répondants sur 10). Elles sont également jugées utiles pour faire avancer la recherche par plus de 8 répondants sur 10 (83%). En parallèle à ces constats, une majorité de répondants estime que la recherche souffre d un manque évident de subventions (87%). Ici encore, la question du financement est attribuée à l Etat ou, dans une moindre mesure, aux banques /organismes financiers (52%) et aux associations et fondations (43%). Le grand public intervient donc à son échelle, à travers le don aux associations : 54% des répondants déclarent être donateurs en faveur de la recherche médicale, dont 12% de «réguliers». Autre piste bien accueillie : les produits partage de consommation courante (74%). 4

5 Sommaire 1. Perception globale de la recherche médicale en France Page 7 2. Niveau d information et attentes en la matière Page Notoriété et image des associations et fondations œuvrant pour la recherche médicale Page Le financement de la recherche médicale Page 27 Si on devait ne retenir que 5 chiffres Page 33 5

6 Résultats détaillés

7 1. Perception globale de la recherche médicale en France 7

8 La recherche médicale bénéficie d une bonne image auprès de la majorité des répondants (88%). L image des chercheurs est encore plus positive: 90% des répondants en ont une bonne image (38% une très bonne image) Avez-vous une très bonne image, assez bonne image, assez mauvaise image ou très mauvaise image Très bonne image Assez bonne image Assez mauvaise image Très mauvaise image Sous Total Bonne image Des chercheurs 38% 52% 9% 1% 90 % De la recherche médicale en général 20% 68% 11% 1% 88 % 8

9 La quasi-totalité des répondants s accordent sur l importance de la recherche tant sur le plan sanitaire («vitale pour les générations futures» = 96%) qu économique («l avancée de la recherche est importante pour la prospérité d un pays» = 92%) Voici différentes opinions que nous avons rassemblées autour de la recherche. Pour chacune d elles, vous direz si vous êtes plutôt d accord ou plutôt pas d accord. Plutôt d accord Plutôt pas d accord La recherche médicale est vitale pour les générations futures 96% 7% 4% L avancée de sa recherche médicale est importante pour la prospérité d un pays 92% 8% 9

10 Ils pensent d ailleurs qu il faut sensibiliser le grand public à l importance de la recherche médicale. Selon vous, est-il important de sensibiliser les Français à l importance de la recherche médicale? Oui, tout à fait Oui, assez Non, pas tellement Non, pas du tout 75% 22% 2% 1% Sous Total OUI = 97 % 10

11 Car, pour eux, la recherche doit être une préoccupation si ce n est prioritaire, au moins importante pour tous les citoyens Diriez-vous que la recherche médicale doit être une préoccupation prioritaire, importante ou secondaire pour les citoyens? 3% Prioritaire Importante Secondaire 47% 50% 11

12 7 répondants sur 10 estiment que la recherche médicale française est de bon niveau. Etes-vous plutôt d accord ou plutôt pas d accord avec l affirmation suivante «La recherche médicale en France est de bon niveau»? Plutôt d'accord Plutôt pas d'accord 30% 7% 70% 12

13 Et plus de 7 répondants sur 10 également sont confiants en ce qui concerne l avancée médicale des 10 prochaines années. Et êtes-vous tout à fait, assez, pas vraiment, pas du tout confiant(e) en ce qui concerne l avancée médicale de ces 10 prochaines années? Tout à fait confiant(e) Assez confiant(e) Pas vraiment confiant(e) Pas du tout confiant(e) 16% 57% 23% 4% Sous-total confiant (e) = 73% 13

14 Ils estiment majoritairement que la France est autant impliquée dans la recherche médicale que les autres pays européens. 20% estiment qu elle l est moins et 10% seulement qu elle l est davantage 92% de ceux qui la jugent au moins aussi impliquée en tirent une certaine fierté. Selon vous la France est elle plus, autant ou moins impliquée dans la recherche médicale que les autres pays européens? Plus impliquée Autant impliquée 10% 20% Moins impliquée Etes vous fier(e) de l implication de la France dans la recherche médicale? 1% Non, pas du tout 7% Non, pas tellement Oui, assez Oui, tout à fait 68% Sous-total OUI : 92 % 70% 24% 14 Base : pensent que la France est plus ou autant impliquée dans la recherche médicale que les autres pays européens

15 Ils attendent plus encore : 94% d entre eux aimeraient en effet que leur pays soit davantage impliqué dans la recherche médicale. Aimeriez-vous que la France soit davantage impliquée dans la recherche médicale? 6% Oui Non 94% 15

16 Pour eux, la recherche doit se concentrer en priorité sur le cancer (74%), bien avant les maladies liées à l âge (53%), les maladies neurodégénératives (35%). L ophtalmologie et l audition importent moins que les autres domaines(8%) Selon vous, quels sont les 3 domaines de recherche médicale à privilégier dans les années à venir? (trois réponses souhaitées) Cancer 74% Maladies liées à l âge (Alzheimer, ) 53% Maladies neurodégénératives (Parkinson, ) Maladies orphelines Sida Maladies cardiovasculaires 35% 29% 29% 27% Maladies psychiatriques Neurosciences Diabète Ophtalmologie et audition 17% 14% 13% 8% 16

17 2. Niveau d information et attentes en la matière 17

18 Une large majorité de répondants estime être mal informée, aussi bien sur les résultats obtenus (88%) que sur les programmes de recherche en cours (87%) Avez-vous le sentiment d être suffisamment informé(e) sur Très bien informé(e) Plutôt bien informé(e) Plutôt mal informé(e) Très mal informé(e) Sous-total Mal informé Les résultats obtenus 2% 20% 57% 21% 88 % Les programmes de recherche en cours 1% 12% 59% 28% 87 % 18

19 Tous aimeraient être mieux informés Aimeriez-vous l être davantage? Oui Non 6% 94% 19

20 Pour les répondants, c est avant tout l Etat qui doit se charger d informer le grand public puis les médias et ensuite les associations, fondations et organismes œuvrant pour la recherche. Et selon vous qui devrait participer à l'information du grand public sur l état de la recherche en France? L Etat Les médias Les associations, fondations et organismes œuvrant pour la recherche Les médecins La Sécurité Sociale 66% 61% 53% 52% 45% Les mutuelles 33% Personne, le grand public n a pas à être informé de ce sujet 1% 20

21 Plus largement, la recherche devrait constituer une des préoccupations prioritaires de l Etat selon plus de ¾ des répondants (RAPPEL «pour les citoyens» : 47%) Diriez-vous que la recherche médicale doit être une préoccupation prioritaire, importante ou secondaire pour l Etat? 22% 4% 0 Prioritaire Importante Secondaire 74% Rappel «Pour les citoyens» Prioritaire = 47% Importante = 50% 21

22 même si à ce sujet, ils sont plus que sceptiques. Seule une minorité de répondants (26%) déclare en effet être confiante dans l implication de l Etat. Ils croient davantage en l implication des associations et des fondations (68%). Et êtes-vous tout à fait, assez, pas vraiment, pas du tout confiant(e) en ce qui concerne chacun des points suivants concernant la recherche médicale? Tout à fait confiant(e) Assez confiant(e) Pas vraiment confiant(e) Pas du tout confiant(e) Sous-total confiant (e) L implication des associations et fondations 13% 55% 27% 5% 68 % L implication de l Etat 3% 23% 54% 20% 26 % 22

23 Un site internet dédié, une émission de télévision et la publication d un rapport officiel sont les moyens d informations que les répondants privilégieraient. L envoi de plaquettes, la mise en place de partenariat ou encore la création d une journée de la recherche suscitent moins d enthousiasme (un répondant sur trois environ) Parmi les moyens d informations suivants, quels sont ceux qui devraient être mis en place pour informer le grand public de l état de la recherche médicale en France? Mise en place d un site Internet dédié à la recherche publique Diffusion d une émission de télévision dédiée Publication annuelle d un rapport / compte-rendu de la recherche publique Diffusion de publicités (télévision, presse, radio ) Organisation de journées portes ouvertes dans les centres de recherche Envoi de plaquettes et dépliants sur les programmes / avancées de la recherche Mise en place de partenariats avec les assurances, les mutuelles Création d une «journée de la recherche» 53% 50% 43% 39% 34% 33% 32% 66% Autre Rien de tout cela 23 3% 0%

24 3. Notoriété et image des associations et fondations œuvrant pour la recherche médicale 24

25 De manière générale, 7 répondants sur 10 ont une bonne image des associations et fondations oeuvrant pour la recherche médicale. Avez-vous une très bonne image, assez bonne image, assez mauvaise image ou très mauvaise image Très bonne image Assez mauvaise image Des associations et fondations œuvrant pour la recherche médicale Assez bonne image Très mauvaise image 15% 58% 22% 4% Sous-total Bonne image 73 % 25

26 Associations et fondations sont également jugées utiles pour faire avancer la recherche par plus de 8 répondants sur 10 (83%) Voici différentes opinions que nous avons rassemblées autour de la recherche. Pour chacune d elles, vous direz si vous êtes plutôt d accord ou plutôt pas d accord. «Les associations et fondations sont utiles pour faire avancer la recherche» Plutôt d accord Plutôt pas d accord 17% 7% 83% 26

27 4. Le financement de la recherche médicale 27

28 Près de 9 répondants sur 10 pensent que la recherche médicale dispose de budgets insuffisants (87%) Voici différentes opinions que nous avons rassemblées autour de la recherche. Pour chacune d elles, vous direz si vous êtes plutôt d accord ou plutôt pas d accord. D'accord Pas d'accord La recherche médicale en France dispose de budgets suffisants 13% 87% 28

29 Qui doit alors financer? La quasi-totalité des répondants déclare que l Etat (91%) devrait être la principale source de financement de la recherche médicale en France. Dans une moindre mesure, il en revient ensuite aux banques /organismes financiers (52%) et aux associations et fondations (43%) de s en charger. Les répondants ne s incluent que très faiblement («citoyens» = 16%) Selon vous, quelles devraient être les principales sources de financement de la recherche médicale? Classer les items par importance de 1 à 3, 1 étant le plus important et 3 le moins important L Etat 91% Les banques et organismes financiers Les associations et fondations 43% 52% La Sécurité sociale Les assurances Les entreprises Les mutuelles Les citoyens 28% 24% 26% 21% 16% 29

30 Si les répondants devaient participer au financement de la recherche, ils ne verraient pas d inconvénient à le faire via des produits partage, de consommation courante (74%). Passer par un produit bancaire suscite toutefois plus de scepticisme (68% ne seraient pas d accord) Et seriez-vous plutôt d accord ou plutôt pas d accord pour financer la recherche Plutôt d accord Plutôt pas d accord En achetant des produits de consommation courante (dont un pourcentage serait reversé aux associations) 74% 26% Par l intermédiaire d un produit bancaire (par exemple via la cotisation annuelle de votre compte courant) 32% 68% 30

31 Dans les faits aujourd hui un peu plus d un individu sur deux donne pour la recherche médicale (54% dont 42% de «occasionnellement»). Et vous arrive t-il de faire des dons d argent aux associations œuvrant pour la recherche médicale? Oui, régulièrement Oui, occasionnellement Non 12% Sous-total OUI = 54 % 46% 42% 31

32 Pour la majorité des donateurs, le montant moyen annuel des dons est compris entre 10 et 50 (dont la majeure partie entre 10 et 30 ) Pouvez-vous nous indiquer le montant moyen annuel de ces dons? Moins de 10 euros 10% Entre 10 et 30 euros 44% Entre 30 et 50 euros 24% Entre 50 et 100 euros 14% Plus de 100 euros 8% Base : donateurs 32

33 Si on devait ne retenir que 5 chiffres 1 2 La recherche médicale bénéficie d une bonne image auprès de la majorité des répondants (88%). Une large majorité de répondants estime se sentir mal informée, qu il s agisse des résultats obtenus (88%), ou des programmes de recherche en cours (87%) et aimerait être mieux informée (94%)! Pour les trois quarts des répondants, la recherche devrait être une des préoccupations prioritaires de l Etat (74%) Associations et fondations sont jugées utiles pour faire avancer la recherche par plus de 8 répondants sur 10 (83%) Près de 9 répondants sur 10 pensent que la recherche médicale dispose de budgets insuffisants (87%) 38

Les Français et leur Patron. Document confidentiel à usage exclusif de l Entreprise

Les Français et leur Patron. Document confidentiel à usage exclusif de l Entreprise Les Français et leur Patron Document confidentiel à usage exclusif de l Entreprise Sommaire MediaprismGroup, 1er Groupe intégré de Marketing Services en France page 3 Méthodologie d enquête et structure

Plus en détail

Observatoire Orange - Terrafemina. La Webcampagne 2012. Sondage de l institut CSA. avec

Observatoire Orange - Terrafemina. La Webcampagne 2012. Sondage de l institut CSA. avec Observatoire Orange - Terrafemina La Webcampagne 2012 Sondage de l institut CSA avec Fiche technique du sondage L institut CSA a réalisé pour Orange et Terrafemina la 11 ème vague d un baromètre portant

Plus en détail

Les femmes et l éducation des enfants à l argent. 7 mars 2006

Les femmes et l éducation des enfants à l argent. 7 mars 2006 7 mars 2006 Sommaire Introduction Résultats détaillés 1. Les mères donnent de l argent à leurs enfants, via différents moyens 2. Des enfants déjà assez connaisseurs et équipés 3. Un sujet important dans

Plus en détail

Les Français et le marché du gaz

Les Français et le marché du gaz Les Français et le marché du gaz Sondage Ifop pour ENI Contacts Ifop : Frédéric Dabi / Alexandre Bourgine Département Opinion et Stratégies d Entreprise 01 45 84 14 44 prenom.nom@ifop.com Octobre 2015

Plus en détail

Le regard des Français sur les sondages politiques et les études marketing

Le regard des Français sur les sondages politiques et les études marketing Le regard des Français sur les sondages politiques et les études marketing 6 mars 2007 Note méthodologique Etude réalisée par l'ifop pour : Syntec Etudes Marketing & Opinion Echantillon : - 804 personnes,

Plus en détail

Aide au développement: Perception et attentes des Français

Aide au développement: Perception et attentes des Français pour Aide au développement: Perception et attentes des Français - édition 2007 - Conférence de presse du 13 septembre 2007 NOTE METHODOLOGIQUE Méthodologie : Cette étude a été menée dans le cadre de l'omcapi,

Plus en détail

ASSOCIATION CRESUS ETUDE AUPRES DE PERSONNES EN. - Sondage de l'institut CSA - SITUATION DE SURENDETTEMENT. N 0900198 Mars 2009

ASSOCIATION CRESUS ETUDE AUPRES DE PERSONNES EN. - Sondage de l'institut CSA - SITUATION DE SURENDETTEMENT. N 0900198 Mars 2009 ASSOCIATION CRESUS ETUDE AUPRES DE PERSONNES EN SITUATION DE SURENDETTEMENT - Sondage de l'institut CSA - N 0900198 Mars 2009 2, rue de Choiseul BP 6571 75065 Paris cedex 02 CSA Politique-Opinion Tél.

Plus en détail

Les Français, l e-administration, l enregistrement de données personnelles en ligne et l Open Data

Les Français, l e-administration, l enregistrement de données personnelles en ligne et l Open Data NOTE DETAILLEE Les Français, l e-administration, l enregistrement de données personnelles en ligne et l Open Data Sondage Harris Interactive pour Berger-Levrault Enquête téléphonique réalisée par l'institut

Plus en détail

BAROMÈTRE DE NOTORIÉTÉ ET D IMAGE

BAROMÈTRE DE NOTORIÉTÉ ET D IMAGE Dossier Médical Personnel BAROMÈTRE DE NOTORIÉTÉ ET D IMAGE MARS 2012 L AVANCÉE DU DOSSIER MÉDICAL PERSONNEL EN QUELQUES CHIFFRES - MARS 2012 26 LE NOMBRE DE RÉGIONS DANS LESQUELLES DES PROFESSIONNELS

Plus en détail

CAAM Jeunes actifs et la retraite - 2009. 17 juin 2009

CAAM Jeunes actifs et la retraite - 2009. 17 juin 2009 CAAM Jeunes actifs et la retraite - 2009 17 juin 2009 FICHE TECHNIQUE Étude barométrique réalisée pour en 2 volets : ETUDE PRINCIPALE CREDIT AGRICOLE ASSET MANAGEMENT Dates de terrain : 24 au 27 avril

Plus en détail

Les Français et les déserts médicaux

Les Français et les déserts médicaux Collectif Inter-associatif Sur la Santé Les Français et les déserts médicaux Octobre 2015 Résultats complets Anne-Laure GALLAY Directrice des études institutionnelles BVA Opinion Thomas Genty Chargé d

Plus en détail

LES FRANÇAIS ET LE NUCLÉAIRE

LES FRANÇAIS ET LE NUCLÉAIRE LES FRANÇAIS ET LE NUCLÉAIRE - Sondage de l'institut CSA - N 1200407 Mars 2012 Contacts CSA : Claire PIAU Directrice d études au Département Opinion Tiéfaine CONCAS Chargé d études au Département Opinion

Plus en détail

Cette nouvelle édition met en évidence les enseignements suivants :

Cette nouvelle édition met en évidence les enseignements suivants : 7 ème baromètre annuel Energie-Info sur l ouverture des marchés, réalisé par le médiateur national de l énergie et la Commission de régulation de l énergie. Enquête réalisée par l institut CSA du 5 au

Plus en détail

L observatoire LCL en ville

L observatoire LCL en ville L observatoire LCL en ville «LA RETRAITE» Résultats de l étude quantitative réalisée par OpinionWay Le 10 janvier 2014 OpinionWay 15 place de la République 75003 Paris Tél : 01 78 94 90 00 Méthodologie

Plus en détail

Les Français et l accessibilité Rapport des résultats

Les Français et l accessibilité Rapport des résultats Les Français et l accessibilité Rapport des résultats Mediaprism Tour Cristal 7 quai André Citroën - 75015 Paris Tél. : 01 53 29 10 00 www.mediaprism.com 20 septembre 2013 Contexte et objectifs de l enquête

Plus en détail

LES FRANÇAIS ET LE COLLEGE BILAN ET

LES FRANÇAIS ET LE COLLEGE BILAN ET LES FRANÇAIS ET LE COLLEGE BILAN ET PERSPECTIVES - Sondage de l'institut CSA - N 1100267B Avril 2011 Contact : Jérôme Sainte-Marie Directeur du département Politique-Opinion Tel : 01 44 94 59 10 / 59 11

Plus en détail

Les restaurants vus par les Français Etude pour l UMIH

Les restaurants vus par les Français Etude pour l UMIH Les restaurants vus par les Français Etude pour l UMIH Contact : Bruno Jeanbart Directeur du département Opinion Tel : 01 78 94 89 87 Email : bjeanbart@opinion-way.com 15 place de la République 75003 Paris

Plus en détail

Observatoire des professeurs des écoles débutants

Observatoire des professeurs des écoles débutants Observatoire des professeurs - Consultation de l'institut CSA pour le SNUipp - 2, rue de Choiseul BP 6571 75065 Paris cedex 02 CSA Opinion-Corporate Tél. (33)01 44 94 59 10 / 11 Fax. (33) 01 44 94 40 01

Plus en détail

Le regard des Français sur leur gastronomie

Le regard des Français sur leur gastronomie Le regard des Français sur leur gastronomie Sondage réalisé par pour Méthodologie Recueil Enquête réalisée auprès d un échantillon de Français interrogés par Internet les 29 et 30 janvier 2015 Echantillon

Plus en détail

Savez-vous vraiment combien vous coûte votre téléphone mobile?

Savez-vous vraiment combien vous coûte votre téléphone mobile? Media Media - Numérique Savez-vous vraiment combien vous coûte votre téléphone mobile? Mars 2010 Contexte Media est une offre innovante et unique, permettant de téléphoner sans contrainte de forfait, d

Plus en détail

- Mars 2013 CONGRES CFE CGC : DONNER DU SENS A VOTRE FUTUR. Présentation des résultats. Contact :

- Mars 2013 CONGRES CFE CGC : DONNER DU SENS A VOTRE FUTUR. Présentation des résultats. Contact : CONGRES CFE CGC : DONNER DU SENS A VOTRE FUTUR - Mars 2013 Contact : Bruno Jeanbart Directeur Général adjoint Tel : 01 78 94 90 14 Email : bjeanbart@opinion-way.com Présentation des résultats Note méthodologique

Plus en détail

FONDATION K D URGENCES

FONDATION K D URGENCES FONDATION K D URGENCES LES DIFFICULTES DES FAMILLES MONOPARENTALES - Sondage de l'institut CSA - N 1100500 Avril 2011 Contact : Jérôme Sainte-Marie Directeur du département Politique-Opinion Tel : 01 44

Plus en détail

L impact de l innovation sur l emploi vu par les salariés du privé Rapport d étude Octobre 2014

L impact de l innovation sur l emploi vu par les salariés du privé Rapport d étude Octobre 2014 L impact de l innovation sur l emploi vu par les salariés du privé Rapport d étude Octobre 2014 BVA Opinion Adélaïde Zulfikarpasic- Directrice 01 71 16 90 96 Conseil d Orientation pour l Emploi Laurence

Plus en détail

Les jeunes et le Service Civique : connaissance, représentations et potentiel d attractivité

Les jeunes et le Service Civique : connaissance, représentations et potentiel d attractivité Les jeunes et le Service Civique : connaissance, représentations et potentiel d attractivité Les principaux enseignements FD/EP N 113392 Contacts Ifop : Frédéric Dabi / Esteban Pratviel Département Opinion

Plus en détail

Observatoire des Services Clients 2012

Observatoire des Services Clients 2012 Observatoire des Services Clients 2012 Septembre 2012 Contact BVA Marie Laure SOUBILS marie-laure.soubils@bva.fr 06.20.26.22.50 Contact Viséo Conseil : 01 71 19 46 30 Sommaire Méthodologie Principaux enseignements

Plus en détail

e-mail : Etude «les Français et leur pharmacien»

e-mail : Etude «les Français et leur pharmacien» Contacts Ipsos : Patrick KLEIN Tél : 01 41 98 97 20 e-mail : patrick.klein@ipsos.com Sonia BENCHIKER Tél : 01 41 98 95 08 e-mail : Etude «les Français et leur pharmacien» sonia.benchiker@ipsos.com Rapport

Plus en détail

Les Français, les investissements dans les PME et l ISR

Les Français, les investissements dans les PME et l ISR Les Français, les investissements dans les PME et l ISR Mai 2011 De : Bruno JEANBART A : Charles-Henri d AUVIGNY, Délégué Général Institut Pro-Actions OpinionWay, 15 place de la République, 75003 Paris.

Plus en détail

Les Français et les détecteurs de fumée. Présentation à la presse 3 février 2015

Les Français et les détecteurs de fumée. Présentation à la presse 3 février 2015 Les Français et les détecteurs de fumée Présentation à la presse 3 février 2015 La méthodologie Méthodologie Recueil L enquête a été réalisée par téléphone du 9 janvier au 10 janvier 2015 auprès de responsables

Plus en détail

Les Français et le modèle social français

Les Français et le modèle social français Les Français et le modèle social français Mars 2015 Contact : Julien Goarant Directeur de clientèle Département Opinion 15, place de la République 75003 PARIS Tel : 01 80 48 30 80 Fax : 01 78 94 90 19

Plus en détail

Les architectes et l évolution du métier à l horizon 2030

Les architectes et l évolution du métier à l horizon 2030 Centre d accueil du Mémorial, Thiepval (80), Plan 01 arch. Plan 01 Les architectes et l évolution du métier à l horizon 2030 Nous vous présentons dans cette nouvelle livraison des Cahiers les résultats

Plus en détail

Les 18-25 ans et l élection présidentielle

Les 18-25 ans et l élection présidentielle Les 18-25 ans et l élection présidentielle Etude IPSOS / GRAINES DE CITOYENS Décembre 2006 Ipsos Public Affairs S.A.S. au capital de 161 700 euros R.C.S. Paris B 317 839 959 Certifié ISO 9001 BVQI /2003/132450

Plus en détail

Comment réaliser une enquête par questionnaire?

Comment réaliser une enquête par questionnaire? Comment réaliser une enquête par questionnaire? 1. L objectif d une enquête : L enquête de satisfaction est un baromètre qui permet de prendre le pouls de la clientèle. Simple et peu coûteuse, elle révèle

Plus en détail

Bilan du Plan de Relance & du Grand Emprunt. Regard croisé Patrons de TPE / Grand Public

Bilan du Plan de Relance & du Grand Emprunt. Regard croisé Patrons de TPE / Grand Public Bilan du Plan de Relance & du Grand Emprunt Regard croisé Patrons de TPE / Grand Public Octobre 2009 FIDUCIAL, est le leader des services pluridisciplinaires aux petites entreprises, artisans, commerçants,

Plus en détail

Image & Stratégie LES SENIORS ET LA CREATION D ENTREPRISE. - Synthèse du sondage de CSA - N 1001594B Novembre 2010

Image & Stratégie LES SENIORS ET LA CREATION D ENTREPRISE. - Synthèse du sondage de CSA - N 1001594B Novembre 2010 Image & Stratégie LES SENIORS ET LA CREATION D ENTREPRISE - Synthèse du sondage de CSA - N 1001594B Novembre 2010 CSA Politique-Opinion 2 rue de Choiseul, 75002 Paris Tél. (33) 01 44 94 40 00 Fax. (33)

Plus en détail

Les Français et Alzheimer. Vivre au quotidien avec la maladie. Synthèse des résultats. Septembre 2012. Les Français et Alzheimer

Les Français et Alzheimer. Vivre au quotidien avec la maladie. Synthèse des résultats. Septembre 2012. Les Français et Alzheimer Vivre au quotidien avec la maladie Synthèse des résultats Septembre 2012 TNS Sofres Rozenn BOUVIER - 01 40 92 33 20 Zein SAWAYA - 01 40 92 27 61 Espace éthique Alzheimer Grégory EMERY - 01 44 84 17 54

Plus en détail

PERCEPTION DES INTERNAUTES QUÉBÉCOIS À L ÉGARD DES IMMIGRANTS ET DE LA CHARTE DES VALEURS QUÉBÉCOISES

PERCEPTION DES INTERNAUTES QUÉBÉCOIS À L ÉGARD DES IMMIGRANTS ET DE LA CHARTE DES VALEURS QUÉBÉCOISES www.som.ca MONTRÉAL 1180, rue Drummond Bureau 620 Montréal (Québec) H3G 2S1 T 514 878-9825 QUÉBEC 3340, rue de La Pérade 3 e étage Québec (Québec) G1X 2L7 T 418 687-8025 PERCEPTION DES INTERNAUTES QUÉBÉCOIS

Plus en détail

JF N 110614 Contacts IFOP : Jérôme FOURQUET Tél : 01 45 84 14 44 prenom.nom@ifop.com. pour

JF N 110614 Contacts IFOP : Jérôme FOURQUET Tél : 01 45 84 14 44 prenom.nom@ifop.com. pour JF N 110614 Contacts IFOP : Jérôme FOURQUET Tél : 01 45 84 14 44 prenom.nom@ifop.com pour Le baromètre d des médias Résultats détaillés Juillet 2012 Sommaire - 1 - La méthodologie... 1-2 - Les principaux

Plus en détail

Notoriété de l'obligation de s'équiper d'un détecteur autonome avertisseur de fumée. Ifop pour Axa Prévention

Notoriété de l'obligation de s'équiper d'un détecteur autonome avertisseur de fumée. Ifop pour Axa Prévention Notoriété de l'obligation de s'équiper d'un détecteur autonome avertisseur de fumée RB/TS N 112743 Contacts Ifop : Romain Bendavid / Thomas Simon Département Opinion et Stratégies d'entreprise TEL : 01

Plus en détail

Baromètre 2013 de la conciliation entre vie professionnelle et vie familiale. Résultats du Volet "salariés-parents" 26 avril 2013

Baromètre 2013 de la conciliation entre vie professionnelle et vie familiale. Résultats du Volet salariés-parents 26 avril 2013 Baromètre 2013 de la conciliation entre vie professionnelle et vie familiale Résultats du Volet "salariés-parents" 26 avril 2013 Sommaire Note technique 3 Synthèse des enseignements 4 Tableau de bord 6

Plus en détail

BAROMÈTRE DU COMMERCE ÉQUITABLE. 2 ème édition AVRIL 2008. Contact Presse : laboite com concept Géraldine FERRIER FRUGIER 01 42 78 48 38

BAROMÈTRE DU COMMERCE ÉQUITABLE. 2 ème édition AVRIL 2008. Contact Presse : laboite com concept Géraldine FERRIER FRUGIER 01 42 78 48 38 BAROMÈTRE DU COMMERCE ÉQUITABLE 2 ème édition AVRIL 2008 Contact TNS Sofres : Pôle Actualité Stratégies d Opinion Guillaume PETIT Marie-Colombe AFOTA 01 40 92 46 90 / 45 03 Contact Presse : laboite com

Plus en détail

Musique numérique : Pratiques et perception des Français

Musique numérique : Pratiques et perception des Français Média - Rapport de résultats N 36108 Contacts : Isabelle Trévilly Musique numérique : Pratiques et perception des Français Paris Toronto Shanghaï Buenos Aires SOMMAIRE 1. Objectifs de l étude et méthodologie

Plus en détail

Des épargnants concernés et exigeants, en quête de repères. Natixis Épargne Financière TNS Sofres

Des épargnants concernés et exigeants, en quête de repères. Natixis Épargne Financière TNS Sofres Des épargnants concernés et exigeants, en quête de repères Natixis Épargne Financière TNS Sofres Sommaire 1. Contexte : forte sensibilité au risque et vigilance dans le choix des placements 2. Des épargnants

Plus en détail

CFE CGC Baromètre Stress Vague 2 Mars 2004 Résultats d étude

CFE CGC Baromètre Stress Vague 2 Mars 2004 Résultats d étude CFE CGC Baromètre Stress Vague 2 Mars 2004 Résultats d étude 18 rue du Faubourg du Temple 75011 Paris Tél : 01 55 28 17 00 www.opinionway.com SAS au capital de 65 401 Euros RCS Paris B 430 126 789 Contexte

Plus en détail

*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*

*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-* NOTE DETAILLÉE Enquêtes sur l école maternelle Enquête Harris Interactive pour le SNUipp Enquête grand public réalisée en ligne entre le 03 et le 05 novembre 2015. Echantillon de 1 000 personnes, représentatif

Plus en détail

La protection de vos revenus à votre pension est d une

La protection de vos revenus à votre pension est d une AVEZ-VOUS PROTÉGÉ La pension est certainement le souci majeur de beaucoup d entre vous. C est en tout cas ce que nous avons pu constater de la grande enquête de Vivium réalisée en collaboration avec Moneytalk.

Plus en détail

AFNIC Perception du ".fr" par les internautes français Rapport de synthèse du 18 juin 2002

AFNIC Perception du .fr par les internautes français Rapport de synthèse du 18 juin 2002 AFNIC Perception du ".fr" par les internautes français Rapport de synthèse du 18 juin 2002-1- Plan de la présentation Méthodologie Les internautes français et le.fr : signification, utilisation, importance

Plus en détail

JF/AM N 1-18309 Contacts IFOP : Jérôme Fourquet / Adeline Merceron Tél : 01 45 84 14 44 adeline.merceron@ifop.com jerome.fourquet@ifop.com.

JF/AM N 1-18309 Contacts IFOP : Jérôme Fourquet / Adeline Merceron Tél : 01 45 84 14 44 adeline.merceron@ifop.com jerome.fourquet@ifop.com. JF/AM N 1-18309 Contacts IFOP : Jérôme Fourquet / Adeline Merceron Tél : 01 45 84 14 44 adeline.merceron@ifop.com jerome.fourquet@ifop.com pour L intention des Français de faire un don pour la population

Plus en détail

L Observatoire de l accès aux soins

L Observatoire de l accès aux soins Octobre 2011 N 19743 L Observatoire de l accès aux soins Enquête auprès des Français et des professionnels de santé pour NOTE MÉTHODOLOGIQUE Étude réalisée pour : JALMA Échantillon : Mode de recueil :

Plus en détail

La réforme de la formation des masseurs-kinésithérapeutes

La réforme de la formation des masseurs-kinésithérapeutes La réforme de la formation des masseurs-kinésithérapeutes Les Français jugent-ils efficaces le mode de formation actuel, ainsi que différentes pistes de réformes envisagées? Septembre 014 Rapport rédigé

Plus en détail

LA RECONVERSION PROFESSIONNELLE, L ENTREPRENEURIAT ET LE TRAVAIL INDÉPENDANT

LA RECONVERSION PROFESSIONNELLE, L ENTREPRENEURIAT ET LE TRAVAIL INDÉPENDANT LA RECONVERSION PROFESSIONNELLE, L ENTREPRENEURIAT ET LE TRAVAIL INDÉPENDANT Janvier 2016 15 place de la République 75003 Paris Frédéric Micheau Directeur des études d opinion Directeur de département

Plus en détail

L épargne réglementée, grande gagnante de la crise?

L épargne réglementée, grande gagnante de la crise? L épargne réglementée, grande gagnante de la crise? Critères de choix et perception des produits d épargne 17 novembre 2009 Contacts BVA Xavier PACILLY xavier.pacilly@bva.fr 01 71 16 88 55 Juliette PETROU

Plus en détail

CFE CGC Baromètre Stress Vague 15 Novembre 2010

CFE CGC Baromètre Stress Vague 15 Novembre 2010 CFE CGC Baromètre Stress Vague 15 Novembre 2010 De : Charlotte Le Gaillard et Pauline Misset Novembre 2010 OpinionWay, 15 place de la République, 75003 Paris. Tél : 01 78 94 90 00 Méthodologie Méthodologie

Plus en détail

Présentation de l enquête Ifop pour QUALITEL «Les Français et la rénovation énergétique dans les copropriétés», réalisée du 7 au 17 mai 2013

Présentation de l enquête Ifop pour QUALITEL «Les Français et la rénovation énergétique dans les copropriétés», réalisée du 7 au 17 mai 2013 Présentation de l enquête Ifop pour QUALITEL «Les Français et la rénovation énergétique dans les copropriétés», réalisée du 7 au 17 mai 2013 Les Français et la rénovation énergétique dans les copropriétés

Plus en détail

Handicap et emploi : qu en pensent les Français?

Handicap et emploi : qu en pensent les Français? Etude CSA pour CED* Handicap et emploi : qu en pensent les Français? Plus de 4 Français sur 5 se disent à l aise à l idée de travailler aux côtés d une personne en situation de handicap Le 25 septembre

Plus en détail

Contacts Pôle Opinion - Corporate Jérôme SAINTE-MARIE / Directeur du Pôle 01 44 94 59 10 Claire PIAU / Directrice d études 01 44 94 59 08 Nicolas

Contacts Pôle Opinion - Corporate Jérôme SAINTE-MARIE / Directeur du Pôle 01 44 94 59 10 Claire PIAU / Directrice d études 01 44 94 59 08 Nicolas Contacts Pôle Opinion - Corporate Jérôme SAINTE-MARIE / Directeur du Pôle 01 44 94 59 10 Claire PIAU / Directrice d études 01 44 94 59 08 Nicolas FERT / Chargé d études sénior 01 44 94 59 62 2 Sondage

Plus en détail

BAROMETRE D OPINION DES BENEVOLES

BAROMETRE D OPINION DES BENEVOLES BAROMETRE D OPINION DES BENEVOLES L implication du bénévole dans son association Cahier n 4 Juillet 2009 Sous la direction de Cécile BAZIN Jacques MALET Première vague d enquête mise en place d octobre

Plus en détail

ETAT DES LIEUX DE LA RANDONNÉE PÉDESTRE EN FRANCE - JEUDI 10 AVRIL 2014 POUR LA

ETAT DES LIEUX DE LA RANDONNÉE PÉDESTRE EN FRANCE - JEUDI 10 AVRIL 2014 POUR LA ETAT DES LIEUX DE LA RANDONNÉE PÉDESTRE EN FRANCE - JEUDI 10 AVRIL 2014 POUR LA SOMMAIRE Méthodologie p.3 1. Les pratiquants de randonnée Poids et profils p.4 2. Les comportements de pratique p.17 3. Les

Plus en détail

Baromètre du vivre ensemble en copropriété

Baromètre du vivre ensemble en copropriété Baromètre du vivre ensemble en copropriété Du 9 au 13 juillet 2010 Résultats détaillés Nexity Contacts TNS Sofres : Département Stratégies d'opinion Fabienne SIMON / Sarah Duhautois 01 40 92 47 18 / 01

Plus en détail

Les Français et les retraites Volet 6 : le logement

Les Français et les retraites Volet 6 : le logement Les Français et les retraites Volet 6 : le logement Sondage réalisé par pour et Publié le mardi 23 décembre 2014 Levée d embargo le lundi 22 décembre 23H00 Méthodologie Recueil Enquête réalisée auprès

Plus en détail

Les Français et les détecteurs de fumée

Les Français et les détecteurs de fumée Les Français et les détecteurs de fumée Contact : Frédéric Micheau Directeur des études d opinion Directeur de département 15, place de la République 75003 PARIS Tel : 01 78 94 90 00 Fax : 01 78 94 90

Plus en détail

Les sympathisants de l UMP et le changement de nom du mouvement. Ifop pour Sud Ouest Dimanche

Les sympathisants de l UMP et le changement de nom du mouvement. Ifop pour Sud Ouest Dimanche Les sympathisants de l UMP et le changement de nom du mouvement JF/EP N 113078 Contacts Ifop : Jérôme Fourquet / Esteban Pratviel Département Opinion et Stratégies d'entreprise TEL : 01 45 84 14 44 prenom.nom@ifop.com

Plus en détail

RESULTATS. VAGUE N 9 Février 2010

RESULTATS. VAGUE N 9 Février 2010 RESULTATS VAGUE N 9 Février 2010 Objectifs Développer un baromètre afin de prendre le pouls de l opinion des français sur les problématiques liées à la maison en particulier et à l habitat de façon générale.

Plus en détail

Epargne : réalisme, maturité et nouvelles dynamiques

Epargne : réalisme, maturité et nouvelles dynamiques Better thinking. Together. Epargne : réalisme, maturité et nouvelles dynamiques 2 ème étude annuelle auprès des épargnants clients des réseaux bancaires français Août 2015 Sommaire Fiche technique 3 Prise

Plus en détail

Intérêt pour la politique et engagement militant des Français dans la campagne présidentielle de 2012 : quel rôle des media et d internet?

Intérêt pour la politique et engagement militant des Français dans la campagne présidentielle de 2012 : quel rôle des media et d internet? Intérêt pour la politique et engagement militant des Français dans la campagne présidentielle de 2012 : quel rôle des media et d internet? Conférence de presse 16 novembre 2011 Contacts Ipsos Public Affairs

Plus en détail

Les Français, le développement durable et les médias (saison 2)

Les Français, le développement durable et les médias (saison 2) Les Français, le développement durable et les médias (saison 2) Mai 2010 page 1 Synthèse des principaux enseignements 1. Les Français, et notamment les seniors, sont de mieux en mieux avertis de ce que

Plus en détail

Enquête auprès des médecins généralistes pour la FFC

Enquête auprès des médecins généralistes pour la FFC Fédération Française de Cardiologie Septembre 2011 Fédération Française de Cardiologie N 19792 Contact Damien Philippot Directeur de clientèle Département Opinion Damien.philippot@ifop.com Enquête auprès

Plus en détail

AFIC L épargne et le financement de l économie

AFIC L épargne et le financement de l économie AFIC L épargne et le financement de l économie Résultats de l étude quantitative Rapport du 02 septembre 2013 BJ9477 A : L AFIC De : OpinionWay Charles-Henri d Auvigny / Pascal Novais OpinionWay 15 place

Plus en détail

Les Français et la dépendance. Octobre 2011

Les Français et la dépendance. Octobre 2011 Les Français et la dépendance Octobre 2011 A Méthodologie page 2 Méthodologie Étude réalisée auprès d un échantillon de 986 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 et plus. L échantillon

Plus en détail

Les Français et l économie Les journées de l économie 2014. Patrick Haas 13 novembre 2014

Les Français et l économie Les journées de l économie 2014. Patrick Haas 13 novembre 2014 Patrick Haas 13 novembre 2014 Rappel de la méthodologie Échantillon Mode de recueil Dates de terrain 959 individus âgés de 18 ans et plus Interviews réalisées par téléphone. Le terrain s est déroulé les

Plus en détail

Eurobaromètre Standard 78. L OPINION PUBLIQUE DANS L UNION EUROPEENNE Automne 2012 RAPPORT NATIONAL BELGIQUE

Eurobaromètre Standard 78. L OPINION PUBLIQUE DANS L UNION EUROPEENNE Automne 2012 RAPPORT NATIONAL BELGIQUE Eurobaromètre Standard 78 L OPINION PUBLIQUE DANS L UNION EUROPEENNE Automne 2012 RAPPORT NATIONAL BELGIQUE Ce sondage a été commandé et coordonné par la Commission européenne, Direction générale Communication

Plus en détail

Autisme, clichés et préjugés RAPPORT

Autisme, clichés et préjugés RAPPORT Autisme, clichés et préjugés RAPPORT Version n 2 De: Nadia AUZANNEAU et Stéphanie CHARDRON A : Aurélie CAMM-CHAPEL OpinionWay, 15 place de la République, 75003 Paris. Tél : 01 78 94 90 00 OpinionWay pour

Plus en détail

Comment les Français se soignent-ils? Opinions, comportements et attitudes. Résultats d enquête. Décembre 2015

Comment les Français se soignent-ils? Opinions, comportements et attitudes. Résultats d enquête. Décembre 2015 Comment les Français se soignent-ils? Opinions, comportements et attitudes Résultats d enquête Mediaprism Tour Cristal 7 quai André Citroën 75 015 Paris Tél. : 01 53 29 10 00 www.mediaprism.com Décembre

Plus en détail

Le regard des 18-35 ans sur les sites et applications de rencontre

Le regard des 18-35 ans sur les sites et applications de rencontre NOTE DETAILLÉE Le regard des 18-35 ans sur les sites et applications de rencontre Sondage Harris Interactive pour Glamour Enquête réalisée en ligne du 20 au 22 et du 27 au 29 octobre 2015. Échantillon

Plus en détail

LES FRANÇAIS ET LE FINANCEMENT DES

LES FRANÇAIS ET LE FINANCEMENT DES LES FRANÇAIS ET LE FINANCEMENT DES ASSOCIATIONS - Sondage de l'institut CSA - N 0701388 Novembre 2007 2, rue de Choiseul BP 6571 75065 Paris cedex 02 CSA Opinion-Institutionnel Tél. (33)01 9 59 10 / 11

Plus en détail

*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*

*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-* NOTE DETAILLEE Les attentes des catégories populaires Sondage Harris Interactive pour L Humanité Dimanche Enquête réalisée en ligne du 17 au 19 janvier 2012. Echantillon de 639 individus membres des catégories

Plus en détail

SONDAGE VIAVOICE POUR EQUIPMAG

SONDAGE VIAVOICE POUR EQUIPMAG LA PLACE DES NOUVEAUX OUTILS DE COMMUNICATION DANS L ACTE D ACHAT SONDAGE VIAVOICE POUR EQUIPMAG Contacts : Avril 2012 www.institut-viavoice.com Arnaud Zegierman Directeur associé az@institut-viavoice.com

Plus en détail

Étude auprès des membres de l ARCES

Étude auprès des membres de l ARCES Observatoire de l ARCES Étude auprès des membres de l ARCES Occurrence pour l ARCES Observatoire de l ARCES Mai 2005 Occurrence pour l'arces - Observatoire n 1 1 Sommaire Méthodologie 3 1 ère partie :

Plus en détail

La consommation de cannabis et les risques qui y sont liés

La consommation de cannabis et les risques qui y sont liés La consommation de cannabis les risques qui y sont liés Enquête miroir auprès des jeunes de 15 à 18 ans de l ensemble de la population Ifop pour la Mission interministérielle de lutte contre les drogues

Plus en détail

Préoccupations, attentes et prévoyance des travailleurs non salariés et des dirigeants de très petites entreprises

Préoccupations, attentes et prévoyance des travailleurs non salariés et des dirigeants de très petites entreprises Contacts CSA Pôle Opinion-Corporate : Jean-Bernard LAINÉ Co-Directeur du Pôle Banque Assurances Services Industrie / jean-bernard.laine@csa.eu / 01 44 94 59 43 Yves-Marie CANN Directeur d études au Pôle

Plus en détail

Conditions de vie et attentes des étudiants

Conditions de vie et attentes des étudiants Conditions de vie et attentes des étudiants BVA Opinion Céline BRACQ Directrice adjointe BVA Opinion Emile LECLERC Chargé d études 01 71 16 88 00 Méthodologie Recueil Sondage réalisé par l Institut BVA

Plus en détail

Février 2015. 2015 Harris Interactive Inc. All rights reserved.

Février 2015. 2015 Harris Interactive Inc. All rights reserved. Les Français et l achat de produits de santé sur Internet Que pensent les Français des achats sur Internet de médicaments sans ordonnance? Savent-ils qu ils peuvent effectuer leurs achats en ligne? Sont-ils

Plus en détail

FA/JF N 1-5548 Contacts IFOP : Frédéric Albert / Jérôme Fourquet. Pour

FA/JF N 1-5548 Contacts IFOP : Frédéric Albert / Jérôme Fourquet. Pour FA/JF N 1-5548 Contacts IFOP : Frédéric Albert / Jérôme Fourquet Pour Les et le microcrédit Résultats détaillés Le 29 mars 2006 Sommaire Pages 1 - La méthodologie... 1 2 - Les résultats de l étude... 3

Plus en détail

Enquête sur la France des classes moyennes Vague 3

Enquête sur la France des classes moyennes Vague 3 Enquête sur la France des classes Vague 3 Tome 2 : Focus sur l école FD/JF/FG/MCP N 112507 Contacts Ifop : Frédéric Dabi / Jérôme Fourquet / Fabienne Gomant / Marion Chasles-Parot Département Opinion et

Plus en détail

Enquête sur les pratiques, les représentations en les attentes des sénartais en matière de mobilité

Enquête sur les pratiques, les représentations en les attentes des sénartais en matière de mobilité Enquête sur les pratiques, les représentations en les attentes des sénartais en matière de mobilité 1 - INTRODUCTION Bonjour Madame, Monsieur, Je suis Mme / M. de l Institut MV2, nous réalisons une enquête

Plus en détail

DIRECT ASSURANCE. Baromètre Direct Assurance des cyberconsommateurs. 2 ème vague. Baromètre Direct Assurance des Cyberconsommateurs Décembre 2011

DIRECT ASSURANCE. Baromètre Direct Assurance des cyberconsommateurs. 2 ème vague. Baromètre Direct Assurance des Cyberconsommateurs Décembre 2011 Baromètre Direct Assurance des Cyberconsommateurs Décembre 2011 Mars 2012 DIRECT ASSURANCE Baromètre Direct Assurance des cyberconsommateurs 2 ème vague Paris Toronto Shanghaï Buenos Aires Connection creates

Plus en détail

Les Français et le handicap visuel

Les Français et le handicap visuel Janvier 015 Enquête TNS Sofres pour la Fédération des Aveugles de France Rapport de résultats 48UA53 Rappel méthodologique Echantillon Enquête réalisée par téléphone auprès d un échantillon de 1005 personnes

Plus en détail

Télérama. Les Français et la télévision. Média

Télérama. Les Français et la télévision. Média Télérama Les Français et la télévision Média 1. Contexte et objectifs Le magazine Télérama publie chaque année à l occasion de la rentrée télévision de septembre un sondage exclusif sur la perception par

Plus en détail

Les 100 premiers jours après la retraite. Septembre 2014

Les 100 premiers jours après la retraite. Septembre 2014 Les 100 premiers jours après la retraite Septembre 2014 1 Méthodologie Méthodologie Echantillon de, représentatif de la population française âgée de 18 et plus. L échantillon a été constitué selon la méthode

Plus en détail

OBSERVATOIRE DU LOGEMENT 2009

OBSERVATOIRE DU LOGEMENT 2009 OBSERVATOIRE DU LOGEMENT 2009 Les 16 et 17 juillet 2009 Rapport de marginaux NEXITY Contacts TNS Sofres : Stratégies d'opinion Fabienne SIMON / Sarah DUHAUTOIS 01 40 92 47 18 / 44 22 fabienne.simon@tns-sofres.com

Plus en détail

Résultats des enquêtes terrain secteur bancaire

Résultats des enquêtes terrain secteur bancaire Fonds Social Européen Gestion des âges "Du dire au faire" Résultats des enquêtes terrain secteur bancaire Panels 1374 sur trois banques en France (banques A, B et C) et une banque en Europe (la D) (1).

Plus en détail

STRATEGIE ET INGENIERIE DES AFFAIRES INTERNATIONALES

STRATEGIE ET INGENIERIE DES AFFAIRES INTERNATIONALES ESSEC Etude sur la «Trajectoire» des diplômés des MASTÈRES SPÉCIALISÉS Monographie MS STRATEGIE ET INGENIERIE DES AFFAIRES INTERNATIONALES Mars 2006 Sommaire I. Objectifs de l étude II. Résultats Détaillés

Plus en détail

Les Français face à la PMA, la GPA et l'homoparentalité

Les Français face à la PMA, la GPA et l'homoparentalité 20 mars 2013 N 111 105 Contacts : 01 72 34 94 64 / 06 61 00 37 76 François Kraus Francois.kraus@ifop.com Les Français face à la PMA, la GPA et l'homoparentalité pour SOMMAIRE Note méthodologique 03 I -

Plus en détail

La perception de la santé et le sentiment d information chez les jeunes Champardennais

La perception de la santé et le sentiment d information chez les jeunes Champardennais Baromètre santé jeunes La perception de la santé et le sentiment d information chez les jeunes Champardennais La représentation de la maladie, des risques et de la santé de chacun, c est-à-dire de la perception

Plus en détail

Étude annuelle «Famille et Entreprises» pour La Maison Bleue et Le Figaro économie

Étude annuelle «Famille et Entreprises» pour La Maison Bleue et Le Figaro économie Étude annuelle «Famille et Entreprises» pour La Maison Bleue et Le Figaro économie Étude Viavoice auprès des dirigeants d entreprise et des DRH Viavoice Paris. Études & conseil 9 rue Huysmans, 75 006 Paris.

Plus en détail

IMAGE DES METIERS DU TOURISME. Mars 2013

IMAGE DES METIERS DU TOURISME. Mars 2013 IMAGE DES METIERS DU TOURISME Mars 2013 AMéthodologie page 2 Méthodologie Volet Jeunes de 15 à 25 ans : Echantillon de 519 personnes, représentatif des Français âgés de 15 à 25 ans, constitué selon la

Plus en détail

Observatoire de la performance des PME-ETI 10 ème édition Octobre 2011. OpinionWay Banque PALATINE Pour i>tele Challenges

Observatoire de la performance des PME-ETI 10 ème édition Octobre 2011. OpinionWay Banque PALATINE Pour i>tele Challenges Observatoire de la performance des PME-ETI 10 ème édition Octobre 2011 OpinionWay Banque PALATINE Pour i>tele Challenges OpinionWay, 15 place de la République, 75003 Paris. Méthodologie Étude quantitative

Plus en détail

- Grande enquête - Salariés PACA et développement durable: qu en pense votre première partie prenante?

- Grande enquête - Salariés PACA et développement durable: qu en pense votre première partie prenante? - Grande enquête - Salariés PACA et développement durable: qu en pense votre première partie prenante? Note méthodologique Étude réalisée auprès d un échantillon représentatif de 492 salariés d entreprises

Plus en détail

Sondage Fédération des APAJH - TNS Sofres HANDICAP - Janvier 2012

Sondage Fédération des APAJH - TNS Sofres HANDICAP - Janvier 2012 Sondage Fédération des APAJH - TNS Sofres HANDICAP - Janvier 2012 Sommaire HANDICAP Janvier 2012 1. D abord, quelques précisions techniques 4 TNS Sofres Stratégies d Opinion Aurélie BOUILLOT Jérémie PIQUANDET

Plus en détail

Étude des Actionnaires Individuels Actifs investissant dans les TRACKERS. Octobre 2007

Étude des Actionnaires Individuels Actifs investissant dans les TRACKERS. Octobre 2007 Étude des Actionnaires Individuels Actifs investissant dans les TRACKERS Octobre 2007 30/01/2008 1 Méthodologie Méthodologie : étude quantitative réalisée par téléphone auprès de 800 actionnaires particuliers,

Plus en détail