Rédaction : Christelle Labrande et Nassrine Mohamed Youssouf / SIM. Photographies : Christelle Labrande. Le front de mer de Mamoudzou aujourd hui.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Rédaction : Christelle Labrande et Nassrine Mohamed Youssouf / SIM. Photographies : Christelle Labrande. Le front de mer de Mamoudzou aujourd hui."

Transcription

1 046 m a y o t t e m a g / p u b l i r e p o r t a g e S I M L'immobilier à Mayotte est un enjeu important pour assurer le bien-être d'une île en pleine explosion démographique. En effet la population se densifie et les logements doivent répondre rapidement à une demande croissante. La SIM, acteur majeur du développement de Mayotte, a su progressivement mettre en place un outil de production suffisamment puissant pour construire les milliers de logements qui ont été réalisés au cours des trois dernières décennies. Rédaction : Christelle Labrande et Nassrine Mohamed Youssouf / SIM. Photographies : Christelle Labrande. Le front de mer de Mamoudzou aujourd hui.

2 047/la SIM, bâtisseur de développement local La SIM, constructeur, aménageur et bailleur. Présente à Mayotte depuis 1977, la SIM peut se vanter d'avoir réussi à aménager une partie du territoire mahorais et d'avoir su se diversifier autour de trois grands pôles d activités: - le pôle habitat et gestion du patrimoine qui accompagne les familles dans leurs démarches d accès au logement et gère le parc locatif - le pôle construction de logements neufs et rénovation des logements anciens. - le pôle aménagement opérationnel qui met en place des infrastructures de viabilisation et qui construit des superstructures. Quelques chiffres: - Parc actuel de 1600 logements logements en cours ou en projet de construction, - 12 agences d'architecture, 40 bureaux d'études, 80 entreprises de BTP, millions d'euros d investissements en constructions neuves. Contacts: Infos logement: Agence locative Place Mariage - T.: mail: Infos générales: SIM Place Mariage T.: Fax: mail: m a y o t t e m a g 047

3 048 m a y o t t e m a g / p u b l i r e p o r t a g e S I M gestion d un patrimoine locatif de logements tous construits dans des espaces aménagés, arborés et fleuris Rencontre avec M. Mahamoud Azihary, directeur général de la SIM. Avez-vous observé des changements majeurs au sein de la Sim depuis sa création en 1977 en termes de qualité de logement? Notre vocation est de construire des logements répondant à la fois aux normes imposées les textes législatifs et réglementaires, et aux aspirations des locataires de notre parc locatif intermédiaire et social et des accédants à la propriété. Pour cela, nous suivons de près les dernières actualités en matière d architecture et de matériaux de construction. Pendant très longtemps, le matériau utilisé par la SIM était la brique de terre compressée. Dorénavant nous cherchons à nous diversifier dans les procédés de construction et à sélectionner les matériaux présentant le meilleur rapport qualité/prix afin d obtenir le meilleur confort possible, tout en respectant les règles environnementales et réduire au maximum nos coûts de construction. Mayotte se développe sur l'agglomération de Mamoudzou, êtes-vous présents sur toute l'île? L agglomération de Mamoudzou se densifie de plus en plus puisque nous y trouvons l essentiel de l activité économique de l île et la majorité des administrations publiques. Pour autant, nous avons toujours eu le souci de répondre à la demande de notre clientèle qui est de pouvoir profiter d un logement aux alentours de Mamoudzou et également dans les quatre coins de l île lorsque s y trouve son lieu d activité professionnelle. Actuellement, notre agence locative est la seule de l île à gérer un parc locatif de plus de logements en collectifs, semi-collectifs, maisons individuelles et répartis sur l ensemble du territoire.

4 Au cœur de Mamoudzou, la résidence des Jardins du collège et Petite-Terre en arrière-plan. Mahamoud Azihary, directeur général de la SIM. Au vu de votre expérience en matière de locatif et accession sociale, quelle est aujourd'hui votre stratégie de développement? En tant que bailleur notre objectif est de faciliter l accès au logement et de permettre à tout le monde de pouvoir occuper un logement décent dans un espace correctement aménagé. C est dans ce contexte que depuis l année 2009 nous avons repris les programmes de construction pour répondre à une demande croissante. Pour développer cette branche du locatif et de l accession sociale, nous devons travailler en étroite collaboration avec les services de l État compétents pour engager une nouvelle politique d aide au logement comme par exemple, la revalorisation de l aide au logement social. Vous mettez un point d'honneur à améliorer aussi l'aspect extérieur de vos réalisations en créant des espaces fleuris, et en rénovant des quartiers, estce pour se démarquer et créer une ambiance rassurante après la période de crise qu'a connu Mayotte en 2011? Notre préoccupation est de satisfaire nos locataires. Il est essentiel de se sentir bien chez soi. Ainsi nous nous attachons à offrir à notre clientèle un cadre de vie agréable, rassurant et confortable. Mayotte est une très belle île et pour peu qu on y prête attention, la vie peut y être très agréable. Ce n est pas donné à tous les endroits de la planète d avoir un aussi beau lagon et d être entouré d autant de verdure et de fleurs toute l année. Dans les quartiers SIM, on a souvent l impression de vivre dans un parc et quand en plus on a la chance d avoir une vue sur ce magnifique lagon, c est une véritable bénédiction! La Sim envisage-t-elle de mettre en place des services de gardiennage? Actuellement nous étudions de nombreux dispositifs afin de sécuriser nos lotissements. Nos toutes premières actions ont été d engager des surveillants de lotissement que nous appelons «Agents de Sérénité» dans les lotissements qui en avaient le plus besoin et de sécuriser notre patrimoine locatif autant que possible. Avec la mise en place graduelle des comités locaux de sécurité et de prévention de la délinquance (CLSPD) dans les communes, nous avons bon espoir que le problème de l insécurité sera contenu. Nous espérons aussi que les services publics mettront en place des dispositifs plus soutenus pour améliorer la sécurité dans l île. m a y o t t e m a g 049

5 050 m a y o t t e m a g / p u b l i r e p o r t a g e S I M Lotissement SIM du chemin du Golf à Combani. du parcours novateur de l institution à la poursuite actuelle de nombreuses opérations de développement Aujourd hui en 2013: l'activité de la SIM est d'autant plus visible qu'elle développe actuellement son parc locatif actuel de 1600 logements répartis aux quatre coins de l'île en menant de front 15 opérations de construction en cours de travaux, 24 en étude de maîtrise et 18 en étude de faisabilité. Ces opérations nouvelles constitueront un ensemble de logements sociaux, intermédiaires, libres, standing, collectifs, semi-collectifs, en bande ou individuels, qui vont doubler la taille actuelle du parc locatif de la société. Parallèlement à ces projets de construction, la SIM conduit des opérations d aménagement avec l objectif de construire de véritables zones urbaines, avec une qualité environnementale et une qualité architecturale accrues, où la mixité sociale et la mixité fonctionnelle seront les maîtres-mots: - la ZAC du Soleil Levant proposera sur un périmètre de 12 hectares, plus de 400 logements en collectif et individuel mais aussi des locaux commerciaux, bureaux et des équipements publics tels qu un plateau sportif, une MJC, une médiathèque, le tout aménagé d'espaces verts. Les premiers travaux de viabilisation ont débuté en juillet. - la réhabilitation de la rue du Stade au cœur de la ville de Mamoudzou permettra la démolition de maisons individuelles anciennes pour créer 250 logements de type social et intermédiaire avec des surfaces allant de 70 à 110 m², ainsi que des bureaux et des commerces. - le lotissement de Dzoumogné 3 et le Projet de rénovation urbaine (PRU) de M'gombani font également partie de ces grandes opérations d aménagement, - d autres projets sont en gestation dans les communes de Dembéni, de Chirongui et de Tsingoni, pour ne citer que celles-là.

6 Rencontre avec Moussa Attoumani, responsable du département Construction et Rénovation de la SIM Quels changements majeurs avez-vous pu observer dans votre secteur? Dans l'entreprise depuis trois ans, je constate la multiplication importante des chantiers, ce qui nous a amené à modifier notre rythme de travail, et à recruter du personnel. Notre désir est de développer le logement social en locatif et en accession à la propriété, tout en agrandissant et en améliorant notre parc locatif intermédiaire et même en recommençant à accompagner l accession intermédiaire à la propriété. Nous sommes obligés pour tenir les délais de nous entourer d'une équipe efficace. Pour démarrer une opération de construction, nous réalisons une étude de faisabilité technique et financière en interne et en externe avec des ingénieurs et architectes. C'est un véritable travail de chef d'orchestre si l'on cite la maîtrise d'œuvre, les bureaux d'études, les géomètres et contrôleurs techniques, ce tissu économique local avec lequel nous tenons à travailler. De nombreux artisans répondent à nos appels d'offres car nous avons la réputation de payer à l'heure. Notre organisation s'est beaucoup améliorée et notre nouveau siège social en centreville montrera d'autant plus notre dynamisme. L'application de la législation et les nouvelles normes vous freinent-elles et à quels niveaux? Le relief mahorais très pentu et peu viabilisé nous contraint parfois à aller chercher loin les réseaux d'assainissement, ce qui nous pénalise en termes d'études de levée de risques pour éviter les glissements de terrains et inondations, et allonge quelquefois les délais pour obtenir les permis de construire. Depuis deux ans, Mayotte est classée Plan 3D de la grande opération d'aménagement de la Rue du Stade à Mamoudzou. m a y o t t e m a g 051

7 052 m a y o t t e m a g / p u b l i r e p o r t a g e S I M en zone 3 sismique (modéré moyen), ce qui a eu pour effet d augmenter les coûts de 10 %; il faut donc adapter nos modes de construction. La concomitance de plusieurs données, comme adapter une maison avec accès handicapé sur un terrain inondable pendant la saison des pluies, peut être un facteur freinant. Les locataires ou futurs propriétaires ont-ils des exigences ou demandes particulières? Indirectement le problème nous revient dans la manière de concevoir nos constructions, comme veiller au problème de cambriolage en proposant des portes en fer et des fenêtres à barreaux. Nous avons tout intérêt dans nos programmes neufs ou en rénovation à veiller au renforcement dû aux intrusions. Maintenant nous construisons plutôt du «collectif» avec digicode afin de permettre le contrôle d'accès et de rassurer les populations. Les personnes qui arrivent à Mayotte avec un contrat professionnel court nous demandent souvent des logements équipés, donc nous avons suivi leur vœu. En début d'année, nous consultons des entreprises susceptibles de nous fournir en équipement et choisissons les fournisseurs les plus disponibles pour ne pas freiner les travaux. Mayotte ayant souffert de la grève de 2011, notre Résidence les Lumières. but est aujourd'hui de rassurer et mettre en valeur l'île. Nous le ferons notamment à travers notre site internet, qui nous permet de communiquer via la métropole. La réalisation des chantiers doit se faire en respectant l'environnement, utilisez-vous le procédé HQE (Haute qualité environnementale)? Ce procédé est plutôt utilisé en métropole, nous avons l'équivalent en outre-mer, le RTA (Réglementation thermique et acoustique), mais qui ne s'adapte pas complètement à notre climat comme à la Réunion par exemple. Nous avons un procédé en cours d'élaboration, mais déjà en 2009 à l'initiative de l'adème, du Conseil général et d EDM, une charte «MAY énergie» avait été établie et avait pour vocation de créer des bâtiments économes en énergie, établie sur des critères profitant de l'expérience d'autres îles aux climats similaires. Notre démarche qualité nous amène aujourd'hui à toujours suivre cette charte, même sans subvention ni législation, afin d'améliorer les points de confort thermiques et de réduction des consommations. Nous utilisons des matériaux locaux, la brique de terre comprimée, qui a des propriétés performantes, le bardage bois, le bois et nous testons de nouveaux matériaux qui apportent de la qualité à nos projets. Moussa Attoumani, responsable du département Construction et Rénovation de la SIM.

8 la mise en œuvre du programme de l'accession à la propriété La SIM accompagne les ménages aux revenus modestes dans leurs démarches d accession à la propriété. Cet accompagnement porte sur le terrain d assiette, la demande de l aide de l État qui peut atteindre jusqu à 75 % du coût du logement, l aspect architectural du logement et la demande du permis de construire, la demande des aides au logement et l accès au prêt bancaire. Rencontre avec Yannick Douillard, responsable de l'habitat en accession sociale. Quels sont les critères et modalités pour devenir propriétaire? Il faut être éligible aux conditions d aides de l État et avoir accès à un terrain. Ensuite, le mieux est de pouvoir bénéficier de l allocation logement versée par la CAF afin qu elle prenne en charge une partie des mensualités liées au prêt immobilier contracté auprès d un organisme de prêt bancaire. Une fois le dossier validé et le permis de construire déposé, nous nous occupons de la mise en chantier jusqu à la livraison. Quel est le public visé et comment vous mettezvous en relation? Ce type de programme concerne les ménages modestes généralement ayant des ressources en dessous du SMIG mahorais pour l accession sociale et en dessous d un SMIG mahorais pour l accession très sociale. Globalement, ce sont les communes qui nous mettent en relation avec cette catégorie de population et nous essayons également de les toucher au travers de campagnes grand public (radio, presse, télé). le plus long n'est pas la construction en elle-même mais la constitution d'un dossier complet. Dans quelle mesure la départementalisation a-t-elle changé votre façon de travailler? Depuis le passage de Mayotte au statut de Dom, nous sommes tenus de nous conformer à des normes comme la garantie décennale, l attestation de conformité Consuel, jusqu alors non appliquées sur notre territoire. Malgré ces nouvelles exigences réglementaires, nous nous soucions de trouver un juste équilibre pour toujours continuer à faire travailler l artisanat local. Il faut savoir que si nous avons vingt chantiers, ce sont vingt maçons, vingt électriciens, vingt plombiers, etc., qui viendront travailler pour équilibrer la bonne marche des travaux. Yannick Douillard, responsable de l habitat en accession sociale. Le cadastre approximatif local vous freine-t-il? Même si les procédures sont plus complexes aujourd hui en termes de vérification et de régularisation des terrains, les problèmes rencontrés sont plutôt liés aux retards de financements. Finalement m a y o t t e m a g 053

9 054 m a y o t t e m a g / p u b l i r e p o r t a g e S I M la conduite de vastes projets d aménagement pour le développement de Mayotte Un projet de construction est toujours accompagné d'un aménagement du terrain avec voiries, assainissement, électricité, réseau d'eau potable. La mission du directeur de l'aménagement opérationnel permet au constructeur de poser le logement sur un terrain parfaitement viabilisé. Rencontre avec Faïz Subra, directeur de l'aménagement opérationnel. Le relief et les conditions climatiques de l île sontelles des freins à la viabilisation des terrains? Ce sont des contraintes que nous prenons en compte lorsque nous menons nos projets. Plus le relief est pentu et plus les coûts d aménagement sont élevés et plus les risques de glissements sont importants. Il est donc souvent nécessaire de prévoir des aménagements permettant de pallier ces risques. La saison des pluies n est pas une saison favorable pour la réalisation des travaux. Les terrains gorgés d eau nuisent à l efficacité des engins de terrassement. De plus, il faut prévoir des ouvrages de stockage des boues qui peuvent être emportées facilement par les pluies. Avant de lancer toute opération, nous suivons différentes étapes de validation. Nous devons d abord nous assurer de la faisabilité de l opération, qui nous amène à regarder, dans des zones d aménagement, les contraintes du site qui comprennent: le foncier, le PLU local d urbanisme, le relief et les pentes, les risques d inondations ou de glissements, le prix des terrains et le coût des travaux de viabilisation. Nous montons ensuite un bilan de recettes et de dépenses qui va confirmer ou non la faisabilité de l opération. L étape suivante est de la consolidation de ce bilan par des études pré-opérationnelles. Nous entrons dans les détails des travaux à réaliser, et affinons les coûts d aménagement, ainsi que tous les autres postes de dépenses. C est également à cette étape que nous négocions avec les financeurs pour la partie recettes. La dernière étape est la réalisation des travaux dans le respect du bilan prévisionnel et des prescriptions à la fois environnementales et architecturales. La SIM ne possède pas tous les corps de métiers sur l'île, comment s'effectue la sous-traitance? La SIM est maître d ouvrage ou mandataire d un maître d ouvrage, donc pour mener ses opérations, elle consulte différents corps de métiers: des maîtres d œuvre techniques, des coordinateurs sécurité et prévention de la santé, des géomètres, des géotechniciens, des entreprises de travaux. Nous passons donc des marchés avec ces intervenants qui sont basés à Mayotte ou qui nous viennent de l extérieur, les critères de choix reposant sur le professionnalisme, la qualité et le prix. Faïz Subra, directeur de l aménagement opérationnel.

10 Ci-dessus : Les Tribunes de Cavani. Ci-dessus : Lotissement Vétiver II à Mamoudzou. Ci-dessus : Merveille de Chine à Cavani. Ci-dessous : Ylang à Mamoudzou. Ci-dessus : Lotissement Chemin du golf. Ci-dessous : Lotissement Rivière du Manguier II à Passamainty. m a y o t t e m a g 055

DOSSIER DE PRESSE 2015

DOSSIER DE PRESSE 2015 DOSSIER DE PRESSE 2015 Résidence Le Lavoir Lormont (33) Un acteur majeur du logement social pour le Sud-Ouest SOMMAIRE Mésolia, entreprise sociale pour l habitat...2 Un acteur majeur du logement social...2

Plus en détail

Dossier de Presse. 22 logements accompagnés* en construction à Aix-en-Provence. Pension de Famille «LES PLEIADES»

Dossier de Presse. 22 logements accompagnés* en construction à Aix-en-Provence. Pension de Famille «LES PLEIADES» Dossier de Presse Pension de Famille «LES PLEIADES» 22 logements accompagnés* en construction à Aix-en-Provence. Juin 2014 - Construction de la Pension de Famille «LES PLEIADES», Aix-en-Provence (route

Plus en détail

Contribuer à l aménagement du territoire départemental

Contribuer à l aménagement du territoire départemental Contribuer à l aménagement du territoire départemental Point presse 16 octobre 2009 Aube Immobilier en quelques chiffres Au service des collectivités Aube Immobilier gère 9400 logements implantés sur quelque

Plus en détail

Autopromotion/Habitat Participatif

Autopromotion/Habitat Participatif Autopromotion/Habitat Participatif L autopromotion est un regroupement de familles qui mutualisent leurs ressources pour concevoir réaliser et financer ensemble leur logement au sein d un bâtiment collectif,

Plus en détail

Dossier de presse. 18 février 2014 Beauvais

Dossier de presse. 18 février 2014 Beauvais Dossier de presse Pose de la Première Pierre de l immeuble de bureaux de la Direction Régionale Picardie de Quille Construction 18 février 2014 Beauvais 1 Communiqué de presse Pose de la Première Pierre

Plus en détail

Pour un habitat confortable et économe en énergie, consultez gratuitement nos experts!

Pour un habitat confortable et économe en énergie, consultez gratuitement nos experts! le CAUE, les EIE et l ADIL vous guident pour Bien vivre à La Réunion Pour un habitat confortable et économe en énergie, consultez gratuitement nos experts! Tous les experts du CAUE, des EIE et de l ADIL

Plus en détail

Un patrimoine pensé pour vous...

Un patrimoine pensé pour vous... Un patrimoine pensé pour vous... L E M P L A C E M E N T S Û R L I N N O V A T I O N A R C H I T E C T U R A L E L A Q U A L I T É D E C O N S T R U C T I O N Promoteur Aménageur Constructeur Un patrimoine

Plus en détail

Habitat participatif: le rôle des aménageurs et bailleurs sociaux. Sophie BARTH Chef du service juridique S.E.R.S.

Habitat participatif: le rôle des aménageurs et bailleurs sociaux. Sophie BARTH Chef du service juridique S.E.R.S. Habitat participatif: le rôle des aménageurs et bailleurs sociaux Sophie BARTH Chef du service juridique S.E.R.S. Petit rappel: qu est-ce qu un aménageur? Un aménageur est une société, publique ou privée,

Plus en détail

Création d une plateforme de la rénovation énergétique sur le territoire de la Communauté d Agglomération de Saint-Quentin

Création d une plateforme de la rénovation énergétique sur le territoire de la Communauté d Agglomération de Saint-Quentin Création d une plateforme de la rénovation énergétique sur le territoire de la Communauté d Agglomération de Saint-Quentin Le territoire de la Communauté d Agglomération de Saint-Quentin Première Agglomération

Plus en détail

Habiter ma ville. Résumé de la politique d habitation de la Ville de Gatineau

Habiter ma ville. Résumé de la politique d habitation de la Ville de Gatineau Habiter ma ville Résumé de la politique d habitation de la Ville de Gatineau L habitation constitue une composante essentielle à la qualité de vie des citoyens et une préoccupation constante dans l ensemble

Plus en détail

Notre fonctionnement. Nos missions. dle Conseil d Administration. dune équipe de 328 collaborateurs, sous la responsabilité du Directeur Général

Notre fonctionnement. Nos missions. dle Conseil d Administration. dune équipe de 328 collaborateurs, sous la responsabilité du Directeur Général Notre fonctionnement Réhabilitation de la Résidence Anne de Bretagne - Sanitas dle Conseil d Administration de 23 membres dont 4 membres élus par les locataires pour un mandat de 4 ans. Il forme en son

Plus en détail

bâtir investir valoriser

bâtir investir valoriser bâtir investir valoriser vision une globale ARTEA a placé le suivi des clients au cœur de ses préoccupations en offrant le meilleur service à l ensemble des locataires de ses immeubles. Ce service se caractérise

Plus en détail

AKERYS vous ouvre ses portes, BIENVENUE

AKERYS vous ouvre ses portes, BIENVENUE AKERYS vous ouvre ses portes, BIENVENUE Qui sommes nous? La franchise AKERYS : AKERYS Immobilier SOMMAIRE Le Marché de l immobilier en France Devenez «courtier en immobilier» Toute une vie à construire

Plus en détail

Le rôle du maître d ouvrage.

Le rôle du maître d ouvrage. Le rôle du maître d ouvrage. Le maître d ouvrage peut être défini comme la personne morale ou physique pour laquelle l ouvrage est construit, il en est le responsable principal et, en tant que tel, est

Plus en détail

Rapport d utilitésociale

Rapport d utilitésociale Rapport d utilitésociale 2013 RAPPORT D UTILITÉ SOCIALE 2013-3 Aiguillon construction, c est : Une Entreprise Sociale pour l Habitat implantée dans l ouest depuis 1902. Filiale du groupe Arcade, Aiguillon

Plus en détail

INITIATIVE DE LA FRANCOPHONIE POUR DES VILLES DURABLES. Efficacité énergétique et ville durable : leçons de l atelier d Abidjan

INITIATIVE DE LA FRANCOPHONIE POUR DES VILLES DURABLES. Efficacité énergétique et ville durable : leçons de l atelier d Abidjan Université d été : Bâtiments, Villes et Territoires durables face aux défis du changement climatique INITIATIVE DE LA FRANCOPHONIE POUR DES VILLES DURABLES Efficacité énergétique et ville durable : leçons

Plus en détail

Pose de 1 ère pierre. Résidence senior «Les Alouettes» à Bazet

Pose de 1 ère pierre. Résidence senior «Les Alouettes» à Bazet DOSSIER DE PRESSE Pose de 1 ère pierre Résidence senior «Les Alouettes» à Bazet Lundi 2 novembre 2015 à 15h00 Rue des Allées, Bazet Office Public de l Habitat des Hautes-Pyrénées 28, rue des Haras BP70816-65008

Plus en détail

PIBA. Projets et Ingénierie du Bâtiment & Aménagement

PIBA. Projets et Ingénierie du Bâtiment & Aménagement PIBA Projets et Ingénierie du Bâtiment & Aménagement 14 12 28 10 PIBA offre une gamme cohérente de savoirs faire en assistance à Maîtrise d Ouvrage, en Maîtrise d Ouvrage Déléguée ainsi qu en Pilotage

Plus en détail

MAISON VOUS ACCOMPAGNER TOUT AU LONG DE VOTRE PROJET CUGAND (85) - CLISSON (44) www.c-3-p.fr

MAISON VOUS ACCOMPAGNER TOUT AU LONG DE VOTRE PROJET CUGAND (85) - CLISSON (44) www.c-3-p.fr MAISON www.c-3-p.fr VOUS ACCOMPAGNER TOUT AU LONG DE VOTRE PROJET CUGAND (85) - CLISSON (44) MAISON Construire avec C3P MAISON c est choisir la tranquillité et un interlocuteur unique pour mener à bien

Plus en détail

Une mission d intérêt public

Une mission d intérêt public Une mission d intérêt public La coopérative Pierres Avenir Construction a réalisé un programme situé à Vélizy-Villacoublay (Yvelines) qui confirme sa vocation d intérêt général : Reloger les locataires

Plus en détail

Manuel qualité. Société AMO GOURDEL l usinage numérique Mécanique générale de précision

Manuel qualité. Société AMO GOURDEL l usinage numérique Mécanique générale de précision Manuel qualité Société AMO GOURDEL l usinage numérique Mécanique générale de précision Création : Oct. 2012 Atelier Mécanique de l Ouest GOURDEL Z.A La verdure 85170 Belleville sur Vie Tél : 02 51 41 08

Plus en détail

NOM DU PROJETPLAN LOCAL DD'URBANISME SOUS-TITRE EVENTUEL PUYOO(65) SERVICECOMMUNE P.A.D.D.

NOM DU PROJETPLAN LOCAL DD'URBANISME SOUS-TITRE EVENTUEL PUYOO(65) SERVICECOMMUNE P.A.D.D. PAYS (SI NECESSAIRE) NOM DU CLIENT SERVICECOMMUNE 'AUREILHANE PUYOO(65) DE GENOS NOM DU PROJETPLAN LOCAL DD'URBANISME SOUS-TITRE EVENTUEL (faire en sorte que le Titre vienne se poser sur la forme ci dessous

Plus en détail

1 Présentation du Pôle Fibres-Energivie.

1 Présentation du Pôle Fibres-Energivie. Appel d offres pour l accompagnement du Pôle Fibres-Energivie dans la mise en œuvre du service d accompagnement BIM IN ACTION auprès des équipes de Maitrise d Œuvre Cette consultation a pour objectif d

Plus en détail

Sommaire SOMMAIRE 3 UN CADRE DE VIE ET UN ENVIRONNEMENT PRESERVE ET VALORISE 13 INTRODUCTION 5

Sommaire SOMMAIRE 3 UN CADRE DE VIE ET UN ENVIRONNEMENT PRESERVE ET VALORISE 13 INTRODUCTION 5 Sommaire SOMMAIRE 3 INTRODUCTION 5 UN CENTRE BOURG REDYNAMISE 7 CONFORTER LA VOCATION D HABITAT 7 METTRE EN PLACE UNE POLITIQUE DE STATIONNEMENT AMBITIEUSE ET COHERENTE 7 RENFORCER L OFFRE EN EQUIPEMENTS,

Plus en détail

Livret d accompagnement

Livret d accompagnement Livret d accompagnement Bien penser son projet... Construire ensemble le patrimoine de demain... Sommaire Qui êtes-vous? Quelle maison imaginez-vous? Premiers pas sur le terrain Les caractéristiques du

Plus en détail

Opération Programmée d'amélioration de l'habitat Intra-Muros

Opération Programmée d'amélioration de l'habitat Intra-Muros Opération Programmée d'amélioration de l'habitat Intra-Muros INFORMATIONS année 2010 PROPRIÉTAIRES DE LOGEMENTS LOUÉS ou DESTINÉS À LA LOCATION Pour financer des travaux de réhabilitation dans vos immeubles

Plus en détail

96 / HABITER AUTREMENT

96 / HABITER AUTREMENT 96 / HABITER AUTREMENT La résidence Ilôt Point du Jour a été livrée en 2013. HABITER AUTREMENT GROUPE OPIEVOY DEUXIÈME OPH DE FRANCE, LE GROUPE OPIEVOY A LANCÉ FIN 2012 UNE DÉMARCHE VISANT À SOUTENIR ET

Plus en détail

MISSIONS SOCIALES/ACCESSION À LA PROPRIÉTÉ

MISSIONS SOCIALES/ACCESSION À LA PROPRIÉTÉ MISSIONS SOCIALES/ACCESSION À LA PROPRIÉTÉ ACCESSION À LA PROPRIÉTÉ Depuis la création du Crédit Immobilier de France en 1908, les SACI devenues SACICAP en 2008 ont pour vocation de faciliter l accession

Plus en détail

Concours architectural. Habiter avec la mer

Concours architectural. Habiter avec la mer DOSSIER DE PRESSE Concours architectural La commune de Noirmoutier-en-l Ile a proposé aux étudiants et aux professionnels de l architecture un concours d idées Concours imaginez d idées l'habitat noirmoutrin

Plus en détail

Projet Bordeaux-Euratlantique : diagnostic «point 0» Dossier de presse

Projet Bordeaux-Euratlantique : diagnostic «point 0» Dossier de presse Projet Bordeaux-Euratlantique : diagnostic «point 0» Dossier de presse INSEE Aquitaine 33 rue de Saget 33 076 Bordeaux Cedex www.insee.fr Contact : Michèle CHARPENTIER Tél. : 05 57 95 03 89 Mail : michele.charpentier@insee.fr

Plus en détail

PRÉFET DU CHER DOSSIER PRESSE VISITE DU PREFET DE LA REGION CENTRE VENDREDI 7 JUIN 2013-A VIERZON

PRÉFET DU CHER DOSSIER PRESSE VISITE DU PREFET DE LA REGION CENTRE VENDREDI 7 JUIN 2013-A VIERZON PRÉFET DU CHER DOSSIER PRESSE VISITE DU PREFET DE LA REGION CENTRE VENDREDI 7 JUIN 2013-A VIERZON 1 OPERATION DE RESTRUCTURATION DE L ARTISANAT ET DU COMMERCE (ORAC) Depuis le 22 novembre 2010, une opération

Plus en détail

Une démarche éco-responsable et des actions concrètes Les 1ères bornes de recharge électrique pour l habitat collectif locatif

Une démarche éco-responsable et des actions concrètes Les 1ères bornes de recharge électrique pour l habitat collectif locatif Une démarche éco-responsable et des actions concrètes Mon Logis, entreprise sociale pour l habitat, s est engagée dans une démarche éco-responsable, au travers d actions concrètes et de projets pilotes

Plus en détail

La clé. L accès. de la propriété à la propriété. domaxia.fr

La clé. L accès. de la propriété à la propriété. domaxia.fr La clé L accès de la propriété à la propriété domaxia.fr L accession en Île-de-France 2 français sur 3 déclarent vouloir devenir propriétaire* CEPENDANT, 83% D ENTRE EUX RENCONTRENT DES FREINS A L ACCESSION

Plus en détail

Travaux d isolation et de finitions (peinture, revêtements, plâtrerie, ) Parc

Travaux d isolation et de finitions (peinture, revêtements, plâtrerie, ) Parc Activité Travaux d isolation et de finitions (peinture, revêtements, plâtrerie, ) Parc PNR Monts d Ardèche 1-Dynamique du marché Caractéristiques du secteur d activité et perspectives (au niveau national)

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Mardi 27 mai à 17h00 S AV I G N Y - L E - T E M P L E. Allée de la Perspective 77176 Savigny-le-Temple

DOSSIER DE PRESSE. Mardi 27 mai à 17h00 S AV I G N Y - L E - T E M P L E. Allée de la Perspective 77176 Savigny-le-Temple DOSSIER DE PRESSE PREMIERE PIERRE Mardi 27 mai à 17h00 Allée de la Perspective 77176 Savigny-le-Temple Communiqué de presse 27 mai 2014 CONSTRUCTA Promotion et Les Villages d Or posent la première pierre

Plus en détail

REQUALIFICATION DE ZONES D ACTIVITES

REQUALIFICATION DE ZONES D ACTIVITES REQUALIFICATION DE ZONES D ACTIVITES Le Schéma Régional de Développement Economique prévoit dans son orientation intitulée Promouvoir une attractivité économique durable, axe 5 une stratégie foncière pour

Plus en détail

Le bonheur bien construit

Le bonheur bien construit > PRÉSENTATION > LES ÉTAPES DE VOTRE PROJET > MODÈLES DE MAISON > EXEMPLES DE RÉALISATION > NOUS CONTACTER Le bonheur bien construit Edito Constructeur citoyen Une relation directe et de confiance Edito

Plus en détail

La SEMAEST, opérateur commercial des quartiers

La SEMAEST, opérateur commercial des quartiers La SEMAEST, opérateur commercial des quartiers De l aménagement urbain au développement économique La SEMAEST, Société d économie mixte de la Ville de Paris, spécialisée dans La SEMAEST, Société d économie

Plus en détail

DESIGNATION DU MAITRE D OUVRAGE CAHIER DES CHARGES. Etude de programmation pour Nom de l opération*

DESIGNATION DU MAITRE D OUVRAGE CAHIER DES CHARGES. Etude de programmation pour Nom de l opération* DESIGNATION DU MAITRE D OUVRAGE CAHIER DES CHARGES Etude de programmation pour Nom de l opération* (Programme fonctionnel, architectural, urbanistique, technique et environnemental dans le cas d une réhabilitation)

Plus en détail

Ville de Saint-Étienne Quartiers du Crêt de Roc et de Tarentaize - Beaubrun

Ville de Saint-Étienne Quartiers du Crêt de Roc et de Tarentaize - Beaubrun Ville de Saint-Étienne Une approche globale du traitement de l habitat ancien dégradé Les enjeux de la rénovation des quartiers anciens dégradés Le constat L attractivité du centre-ville de l agglomération

Plus en détail

Nouvelles aides fiscales 2015, ce qu il faut retenir... CEE TVA ÉCO - RÉNOVATION CRÉDIT D IMPÔT POUR LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE RGE

Nouvelles aides fiscales 2015, ce qu il faut retenir... CEE TVA ÉCO - RÉNOVATION CRÉDIT D IMPÔT POUR LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE RGE Nouvelles aides fiscales 2015, ce qu il faut retenir... CEE TVA éco-ptz CRÉDIT D IMPÔT POUR LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE ÉCO - RÉNOVATION RGE 2 Schüco Nouvelles aides fiscales 2015, ce qu il faut retenir...

Plus en détail

créateur de sûreté Experte en aménagement, la SERL propose une ingénierie opérationnelle et de conseil en matière de sûreté et de sécurité.

créateur de sûreté Experte en aménagement, la SERL propose une ingénierie opérationnelle et de conseil en matière de sûreté et de sécurité. créateur de sûreté Experte en aménagement, la SERL propose une ingénierie opérationnelle et de conseil en matière de sûreté et de sécurité. 1 vous êtes collectivité : Collectivité territoriale Administration

Plus en détail

VILLE ET MAÎTRISE DE L ÉNERGIE

VILLE ET MAÎTRISE DE L ÉNERGIE VILLE ET MAÎTRISE DE L ÉNERGIE Formations 2014 Soucieux de s inscrire dans une démarche de prise en compte des préoccupations de qualité environnementale et de développement durable dans le bâti et dans

Plus en détail

Rapport annuel sur le prix et la qualité du service public d assainissement non collectif

Rapport annuel sur le prix et la qualité du service public d assainissement non collectif Rapport annuel sur le prix et la qualité du service public d assainissement non collectif 2014 Communauté de Communes Centre Dombes ZAC de la Tuilerie BP 6 01330 VILLARS LES DOMBES Tel : 04.74.98.47.15

Plus en détail

PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD. NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme)

PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD. NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme) PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme) 1) Les modalités de la Concertation 2) Plan de situation 3) Contexte 4) Les études

Plus en détail

1 Présentation du Pôle Fibres-Energivie.

1 Présentation du Pôle Fibres-Energivie. Appel d offres pour l accompagnement du Pôle Fibres-Energivie dans la mise en œuvre du service d accompagnement BIM DATA auprès des collectivités et des bailleurs sociaux Cette consultation a pour objectif

Plus en détail

Le métier de diagnostiqueur ne s'improvise pas!

Le métier de diagnostiqueur ne s'improvise pas! Le métier de diagnostiqueur ne s'improvise pas! DOSSIER DE PRESSE www.agendaexpertises.fr Tél. : 04 42 54 43 27 Fax : 04 42 54 31 15 LE MARCHÉ DU DIAGNOSTIC IMMOBILIER 14 diagnostics sont liés à la transaction,

Plus en détail

Révision générale du plan local d urbanisme

Révision générale du plan local d urbanisme Révision générale du plan local d urbanisme Qu est ce qu un plan local d urbanisme? Le PLU est un outil d'aménagement et de gestion de l'espace qui permet de planifier, maîtriser et ordonner l'organisation

Plus en détail

DOSSIER DE PARTICIPATION

DOSSIER DE PARTICIPATION DOSSIER DE PARTICIPATION " Marquez une page de votre entreprise avec les Trophées de la performance environnementale 2014 " L ENVIRONNEMENT ET MON ENTREPRISE... Vous avez à cœur de développer votre activité

Plus en détail

(Mise à jour : Mars 2013)

(Mise à jour : Mars 2013) LE PROJET DE RENOUVELLEMENT URBAIN DE GENICART (Mise à jour : Mars 0) Elaboré au niveau local, le projet de renouvellement urbain de Génicart est entré en phase opérationnelle depuis ans, la convention

Plus en détail

ETIVAL-lès Le Mans Allée du Petit Train

ETIVAL-lès Le Mans Allée du Petit Train ETIVAL-lès Le Mans Allée du Petit Train L opération en bref Construction de 6 logements locatifs : 3 T3, 2 T4 et 1 T5 avec jardins Deux logements adaptés pour des personnes en situation de handicap Mise

Plus en détail

Axes stratégiques ANNEXE 2

Axes stratégiques ANNEXE 2 Contrat de Ville de l agglomération Bergeracoise Axes stratégiques ANNEXE 2 Validés par le Comité de Pilotage du 29 janvier 2015 1 PILIER DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE ET EMPLOI ORIENTATIONS STRATÉGIQUES Orientation

Plus en détail

ATELIER TECHNIQUE DE L ALE. Tertiaire d entreprises : l innovation par la qualité environnementale et énergétique ZAC Thiers (Lyon 6 ème )

ATELIER TECHNIQUE DE L ALE. Tertiaire d entreprises : l innovation par la qualité environnementale et énergétique ZAC Thiers (Lyon 6 ème ) ATELIER TECHNIQUE DE L ALE Tertiaire d entreprises : l innovation par la qualité environnementale et énergétique ZAC Thiers (Lyon 6 ème ) Source naturelle d aménagement Une dynamique commerciale sous le

Plus en détail

Devenir propriétaire de son logement

Devenir propriétaire de son logement GUIDE PRATIQUE DES NOUVELLES MESURES Devenir propriétaire de son logement Photos Patrick Modé www.logement.gouv.fr www.cohesionsociale.gouv.fr www.anah.fr Accession à la propriété. Les règles ont changé.

Plus en détail

LA CARAVANE ÉCOHABITATON PASSE ICI! ENTREPRENEURS ET ICI TROUSSE OFFRE DE FORMATIONS LA RESSOURCE EN HABITATION ÉCOLOGIQUE

LA CARAVANE ÉCOHABITATON PASSE ICI! ENTREPRENEURS ET ICI TROUSSE OFFRE DE FORMATIONS LA RESSOURCE EN HABITATION ÉCOLOGIQUE LA CARAVANE ÉCOHABITATON PASSE ICI! ENTREPRENEURS ET ICI OFFRE DE FORMATIONS 1 Photo : www.celine Lecomte.com TROUSSE LA RESSOURCE EN HABITATION ÉCOLOGIQUE Photo : seir+seir, Creative Commons LA CARAVANE

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Paris, le 22 janvier 2015 INAUGURATION 22 JANVIER 9H 30/36, BD DAVOUT 9/17, RUE REYNALDO-HAHN 75020 PARIS

DOSSIER DE PRESSE Paris, le 22 janvier 2015 INAUGURATION 22 JANVIER 9H 30/36, BD DAVOUT 9/17, RUE REYNALDO-HAHN 75020 PARIS QUALITE ENVIRONNEMENTALE DES LOGEMENTS SOCIAUX LA VILLE DE PARIS, CERQUAL ET PARIS HABITAT INAUGURENT UNE OPERATION RESPECTANT LES OBJECTIFS DU PLAN CLIMAT DE LA VILLE DE PARIS. INAUGURATION 22 JANVIER

Plus en détail

Les 16 eme Assises nationales de l énergie s invitent à Arago.

Les 16 eme Assises nationales de l énergie s invitent à Arago. 1 COMMUNIQUÉ DE PRESSE Mardi 27 janvier 2015 D UN QUARTIER DÉGRADÉ À UN ÉCOQUARTIER EN DEVENIR - PESSAC (33) Les 16 eme Assises nationales de l énergie s invitent à Arago. La 16 eme édition des Assises

Plus en détail

Aquitaine et Charente. Au service des territoires et de leurs habitants

Aquitaine et Charente. Au service des territoires et de leurs habitants Aquitaine et Charente Au service des territoires et de leurs habitants Développement et maîtrise d ouvrage : un interlocuteur unique Premier bailleur de France, le groupe SNI est implanté sur l ensemble

Plus en détail

ZAC Pompidou Le Mignon à Bois-Colombes (92)

ZAC Pompidou Le Mignon à Bois-Colombes (92) à Bois-Colombes (92) Opération certifiée phase 1 à 4 du SMO Marie Catherine BARIGAULT : Directrice des Services Techniques, Ville de Bois Colombes Skander MEZGAR : Responsable Technique, Montage & Aménagement

Plus en détail

F1106 - Ingénierie et études du BTP

F1106 - Ingénierie et études du BTP Appellations Acousticien / Acousticienne BTP Chargé / Chargée d'affaires BTP Chargé / Chargée d'affaires BTP en génie climatique et énergétique Chargé / Chargée d'affaires de la construction Chargé / Chargée

Plus en détail

Vos succès sont les nôtres

Vos succès sont les nôtres Real Estate International Management Vos succès sont les nôtres Patrimoine immobilier : conseil et développement REIM : au service de la redynamisation de patrimoines immobiliers publics Vous êtes une

Plus en détail

HABITER MIEUX DANS LE GRAND NANCY juin 2011 ~ juin 2014

HABITER MIEUX DANS LE GRAND NANCY juin 2011 ~ juin 2014 Programme d Intérêt Général HABITER MIEUX DANS LE GRAND NANCY juin 2011 ~ juin 2014 LANEUVEVILLE-DEVANT-NANCY SOMMAIRE Qu est-ce que le Programme d Intérêt Général Habiter Mieux? Enjeux et objectifs Présentation

Plus en détail

PROJET DE RÉNOVATION DU QUARTIER LOUVOIS

PROJET DE RÉNOVATION DU QUARTIER LOUVOIS PROJET DE RÉNOVATION DU QUARTIER LOUVOIS POURQUOI? LA DALLE LOUVOIS, LE CONSTAT : UNE STRUCTURE VIEILLISSANTE IMPLIQUANT DES COÛTS D ENTRETIEN EN CROISSANCE RÉGULIÈRE : > Inadaptée > Difficile d accès

Plus en détail

1 Concevoir son projet et construire

1 Concevoir son projet et construire Se loger avec l économie sociale et solidaire avec l économie sociale et solidaire 1 Concevoir son projet et construire Soutien à la conception de votre projet de construction ou de rénovation, Assistance

Plus en détail

Concrétiser votre projet...

Concrétiser votre projet... CONSTRUIRE AU CONGO (De PONTON à BRAZZA) Concrétiser votre projet... IL arrive dans l existence des événements tellement forts qu ils déterminent à eux seuls l avenir, la réussite, l épanouissement de

Plus en détail

Toulouse, le 16 septembre 2013

Toulouse, le 16 septembre 2013 Inauguration des résidences Persée et Équinoxe Zac des Constellations à Juvignac Une opération au service de la mise en œuvre des politiques locales de l habitat Toulouse, le 16 septembre 2013 Inauguration

Plus en détail

N O R D - P A S D E C A L A I S

N O R D - P A S D E C A L A I S NORD-PAS DE CALAIS NORD-PAS DE CALAIS Ensemble pour une éco-rénovation responsable de notre habitat Avant-propos Dans une région où le poids du parc de logements anciens publics et privés prédomine, l

Plus en détail

Pose de la première pierre Mardi 17 juin 2014. Sommaire. L engagement du Département pour les collèges - p 2

Pose de la première pierre Mardi 17 juin 2014. Sommaire. L engagement du Département pour les collèges - p 2 DOSSIER DE PRESSE Restructuration du collège La source à Mouthe Pose de la première pierre Mardi 17 juin 2014 Sommaire L engagement du Département pour les collèges - p 2 Travaux d extension et de restructuration

Plus en détail

appart séniors une nouvelle solution d habitat

appart séniors une nouvelle solution d habitat appart séniors une nouvelle solution d habitat Ici, j ai choisi un logement fonctionnel et sécurisant. Et mon balcon offre des vues vers la Loire! Ici, je profite des commerces à 150 mètres mais aussi

Plus en détail

Changement dans les achats de solutions informatiques

Changement dans les achats de solutions informatiques Changement dans les achats de solutions informatiques Ce que cela signifie pour l informatique et les Directions Métiers Mai 2014 Le nouvel acheteur de technologies et la nouvelle mentalité d achat Un

Plus en détail

Etude sur les cadres règlementaires et leur efficacité à encourager les entreprises à améliorer leur efficacité énergétique et sur les mesures

Etude sur les cadres règlementaires et leur efficacité à encourager les entreprises à améliorer leur efficacité énergétique et sur les mesures Etude sur les cadres règlementaires et leur efficacité à encourager les entreprises à améliorer leur efficacité énergétique et sur les mesures complémentaires nécessaires Synthèse Avril 2015 Pourquoi

Plus en détail

Le modèle économique du logement social

Le modèle économique du logement social a Le modèle économique du logement social Discussion L habitat dégradé et indigne en Ile-de-France OFCE, Journée d étude Étude : ville et publiée logement, en 4 février décembre 2011 2012 1 Le modèle économique

Plus en détail

Résidence Gallia - Montpellier

Résidence Gallia - Montpellier Le Guide Roxim Résidence Gallia - Montpellier Roxim Promoteur, Aménageur, compte à son actif plus de 3 500 logements en 21 années d existence. Roxim intervient également dans la réalisation de locaux commerciaux

Plus en détail

Le plan logement outre-mer

Le plan logement outre-mer HCCP du 2 avril 2015 Le plan logement outre-mer Un Plan logement outre-mer : - qui s inscrit dans le plan national de relance de la construction, - adapté aux spécificités et contraintes des territoires

Plus en détail

PLAN LOCAL D URBANISME DE ROQUES-SUR-GARONNE

PLAN LOCAL D URBANISME DE ROQUES-SUR-GARONNE PLAN LOCAL D URBANISME DE ROQUES-SUR-GARONNE ORIGINAL EAU & ENVIRONNEMENT AGENCE DE PAU Hélioparc 2 Avenue Pierre Angot 64053 PAU CEDEX 9 Tel. : +33 (0)5 59 84 23 50 Fax : +33 (0)5 59 84 30 24 COMMUNE

Plus en détail

F1106 - Ingénierie et études du BTP

F1106 - Ingénierie et études du BTP Appellations (Construction / Génie Civil - Bâtiment - Gros œuvre) F1106 - Ingénierie et études du BTP Chargé / Chargée d'affaires BTP Conseiller / Conseillère technique habitat écologique Ingénieur / Ingénieure

Plus en détail

l indépendance en toute sérénité

l indépendance en toute sérénité A P P A R T S E N I O R S N A N T E S S E N g h O R VIVRE à NANTES l indépendance en toute sérénité appart séniors une nouvelle solution d habitat Ici, j ai choisi un logement fonctionnel et sécurisant,

Plus en détail

L EPF LR, EN QUELQUES MOTS

L EPF LR, EN QUELQUES MOTS 01 L EPF LR, EN QUELQUES MOTS 01 L EPF LR, EN QUELQUES MOTS ACTIVITÉ DE L EPF LR AU 31 JUILLET 2013 Tout axe du PPI confondu L EPF LR INTERVIENT SUR LES TERRAINS EN AMONT DE L AMÉNAGEMENT L EPF LR acquiert

Plus en détail

PIBA. Projets et Ingénierie du Bâtiment & Aménagement

PIBA. Projets et Ingénierie du Bâtiment & Aménagement PIBA Projets et Ingénierie du Bâtiment & Aménagement PRESENTATION HISTORIQUE: La société PIBA (Projets, Ingénierie, Bâtiments et Aménagement) est une filiale du bureau d études IBAU) dédiée aux métiers

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Dispositif d aide à l investissement locatif. Paris, le 30 décembre 2012. Contact

DOSSIER DE PRESSE. Dispositif d aide à l investissement locatif. Paris, le 30 décembre 2012. Contact DOSSIER DE PRESSE Dispositif d aide à l investissement locatif Paris, le 30 décembre 2012 Contact Service de presse du ministère de l Égalité des territoires et du Logement 72, rue de Varenne, 75007 Paris

Plus en détail

B â t i r u n e v i l l e m e i l l e u r e. R é a l i s a t i o n s e t P r o j e t s d A u j o u r d h u i

B â t i r u n e v i l l e m e i l l e u r e. R é a l i s a t i o n s e t P r o j e t s d A u j o u r d h u i B â t i r u n e v i l l e m e i l l e u r e R é a l i s a t i o n s e t P r o j e t s d A u j o u r d h u i Histoire d une Croissance Claude Rizzon pose la première pierre du groupe éponyme en créant la

Plus en détail

Enéides propose, après analyse des besoins du client:

Enéides propose, après analyse des besoins du client: L énergie et le réchauffement climatique sont des enjeux majeurs du 21ème siècle. La disponibilité et le coût respectif des différentes énergies rendent nécessaire la maîtrise de nos consommations et un

Plus en détail

PROMOTION TRANSACTION MAÎTRISE D ŒUVRE

PROMOTION TRANSACTION MAÎTRISE D ŒUVRE PROMOTION TRANSACTION MAÎTRISE D ŒUVRE Accéder à la propriété, pour beaucoup d entre nous, c est le projet d une vie. Sa réussite repose selon nous sur deux facteurs principaux : trouver un interlocuteur

Plus en détail

COULANGES LES NEVERS (58) Résidence Les Portes du Chablis. Loi SCELLIER

COULANGES LES NEVERS (58) Résidence Les Portes du Chablis. Loi SCELLIER COULANGES LES NEVERS (58) Résidence Les Portes du Chablis Loi SCELLIER IMOVELIS 29, boulevard de la Ferrage 06400 CANNES Tel : 04 93 95 39 20 Fax : 04 93 95 39 29 www.imovelis.fr contact@imovelis.fr "Résidence

Plus en détail

2014 Lyon est une chance Logement, une nouvelle approche

2014 Lyon est une chance Logement, une nouvelle approche 2014 Lyon est une chance Logement, une nouvelle approche Depuis 12 ans, Lyon a connu une forte augmentation du prix des logements au m² (+150%) et des loyers (+50%) ; une augmentation disproportionnée

Plus en détail

Séminaire de l'observation urbaine. 13 novembre 2012. La maison individuelle, une réponse au logement des français?

Séminaire de l'observation urbaine. 13 novembre 2012. La maison individuelle, une réponse au logement des français? La maison individuelle, une réponse au logement des français? Séminaire de l'observation urbaine 13 novembre 2012 ministère de l'égalité des territoires et du Logement ministère de l'écologie, du Développement

Plus en détail

TOUFFLERS OPERATION D AMENAGEMENT A VOCATION D HABITAT RUE DES DEPORTES DOSSIER DE CONCERTATION 2015

TOUFFLERS OPERATION D AMENAGEMENT A VOCATION D HABITAT RUE DES DEPORTES DOSSIER DE CONCERTATION 2015 TOUFFLERS OPERATION D AMENAGEMENT A VOCATION D HABITAT RUE DES DEPORTES DOSSIER DE CONCERTATION 2015 SOMMAIRE I- Inscrire le projet dans les politiques de la MEL II- Enjeux du projet III- Diagnostic du

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES ETUDE DE FAISABILITE POUR LA CREATION D UNE ACTIVITE DE RESTAURATION SUR LA COMMUNE DE SAZOS

CAHIER DES CHARGES ETUDE DE FAISABILITE POUR LA CREATION D UNE ACTIVITE DE RESTAURATION SUR LA COMMUNE DE SAZOS CAHIER DES CHARGES ETUDE DE FAISABILITE POUR LA CREATION D UNE ACTIVITE DE RESTAURATION SUR LA COMMUNE DE SAZOS Le contexte : La commune de Sazos située dans le canton de Luz Saint Sauveur sur la route

Plus en détail

Le Plan Bâtiment Grenelle : Point d étape et actualités

Le Plan Bâtiment Grenelle : Point d étape et actualités Le Plan Bâtiment Grenelle : Point d étape et actualités CERC Ile de France 22 novembre 2011 Jérôme Gatier, Directeur Plan Bâtiment Grenelle 1 Le Plan Bâtiment Grenelle : un pilotage inédit Mission d animation

Plus en détail

Conseil opérationnel aux entreprises et aux professions juridiques, du conseil et de la finance

Conseil opérationnel aux entreprises et aux professions juridiques, du conseil et de la finance Conseil opérationnel aux entreprises et aux professions juridiques, du conseil et de la finance PROJET IMMOBILIER ET RECHERCHE DE LOCAUX DEMENAGEMENT ET INSTALLATION TRAVAUX D AMENAGEMENT ET DE RENOVATION

Plus en détail

Ministère de l Emploi, du Travail et de la Cohésion Sociale. Ministre délégué au Logement et à la Ville

Ministère de l Emploi, du Travail et de la Cohésion Sociale. Ministre délégué au Logement et à la Ville Ministère de l Emploi, du Travail et de la Cohésion Sociale Ministre délégué au Logement et à la Ville Paris, le 9 novembre 2004 Ministère de l Emploi, du Travail et de la Cohésion Sociale Ministre délégué

Plus en détail

L'ÉTAT S'ENGAGE DANS LA CONVENTION D'OPAH DE MÂCON

L'ÉTAT S'ENGAGE DANS LA CONVENTION D'OPAH DE MÂCON L'ÉTAT S'ENGAGE DANS LA CONVENTION D'OPAH DE MÂCON Conception-réalisation : DDT 71 unité communication - octobre 2012 Le 19 octobre 2012 à 12h00 sur le salon de l'habitat au parc des expositions de Mâcon

Plus en détail

TRANSITION ENERGETIQUE & HABITAT CONSTRUIRE UNE ILE DURABLE ASSURANT L EPANOUISSEMENT D UN MILLION D HABITANTS DANS 10 ANS

TRANSITION ENERGETIQUE & HABITAT CONSTRUIRE UNE ILE DURABLE ASSURANT L EPANOUISSEMENT D UN MILLION D HABITANTS DANS 10 ANS & HABITAT CONSTRUIRE UNE ILE DURABLE ASSURANT L EPANOUISSEMENT D UN MILLION D HABITANTS DANS 10 ANS Tels est résumé un des principaux enjeux de la Réunion. Il se confond totalement avec ceux de la filière

Plus en détail

Maison des vignerons Maitre d Ouvrage: Mairie Architectes: Ateliers Provisoire- Bordeaux

Maison des vignerons Maitre d Ouvrage: Mairie Architectes: Ateliers Provisoire- Bordeaux Maison des vignerons Maitre d Ouvrage: Mairie Architectes: Ateliers Provisoire- Bordeaux Présentation du projet Réunion publique Jeudi 1er Octobre 2015 Historique - Bâtiment acheté en 2004, par la Municipalité,

Plus en détail

Préambule. Charte anti-spéculative. Entre la Ville de Paris

Préambule. Charte anti-spéculative. Entre la Ville de Paris Charte anti-spéculative Entre la Ville de Paris Et. Préambule Un an après la signature du Pacte Logement pour tous en juin 2014, la Ville de Paris propose à ses partenaires propriétaires fonciers et aux

Plus en détail

DELEGATION DE Madame Elizabeth TOUTON

DELEGATION DE Madame Elizabeth TOUTON DELEGATION DE Madame Elizabeth TOUTON 453 D-2015/218 Programme d Intérêt Général métropolitain «Un logement pour tous au sein du parc privé de Bordeaux Métropole». Subvention de la Ville aux propriétaires

Plus en détail

POLITIQUE DU LOGEMENT SOCIAL ET ABORDABLE. Convention d objectifs 2012-2014

POLITIQUE DU LOGEMENT SOCIAL ET ABORDABLE. Convention d objectifs 2012-2014 POLITIQUE DU LOGEMENT SOCIAL ET ABORDABLE Convention d objectifs 2012-2014 Entre, d une part La communauté urbaine de Nantes, Nantes Métropole, représentée par son président, Monsieur Gilles Retière, Dénommée

Plus en détail

Les habitants acteurs de la transformation

Les habitants acteurs de la transformation Les habitants acteurs de la transformation Placer l habitant au cœur des réflexions Actions de concertation et de participation Développer le lien social Favoriser le développement économique et l insertion

Plus en détail

Le Prêt Social de Location Accession

Le Prêt Social de Location Accession Le Prêt Social de Location Accession PSLA Un dispositif innovant qui permet de financer le bailleur & le futur locataire accédant 22 septembre 2011 Le Crédit Foncier à votre service 9- LE CREDIT FONCIER

Plus en détail

déduction fiscale Monument historique Immeubles classés ou inscrits à l Inventaire Supplémentaire des Monuments Historiques (ISMH).

déduction fiscale Monument historique Immeubles classés ou inscrits à l Inventaire Supplémentaire des Monuments Historiques (ISMH). déduction fiscale Monument historique Immeubles classés ou inscrits à l Inventaire Supplémentaire des Monuments Historiques (ISMH). Réhabiliter et préserver le patrimoine architectural français. Les dépenses

Plus en détail