Contrat de site Sorbonne Paris Cité Volet spécifique Université Paris Diderot

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Contrat de site Sorbonne Paris Cité 2014-2018. Volet spécifique Université Paris Diderot"

Transcription

1 Contrat de site Sorbonne Paris Cité Volet spécifique Université Paris Diderot L'université Paris Diderot de par l'excellence de sa recherche et sa pluridisciplinarité, la force de ses liens avec les organismes de recherche, son offre de formation étendue et le poids qu'elle représente avec étudiants (effectifs SISE ), près d'une centaine d'unités de recherche réparties dans les trois grands secteurs, Lettres et Sciences Humaines et Sociales, Sciences et Techniques et Santé, contribue de manière importante à l attractivité et au rayonnement de la communauté d universités et d'établissements (COMUE) Sorbonne Paris Cité (SPC) et lui confère une forte responsabilité dans la structuration de l'enseignement supérieur et de la recherche en Ile-de-France, déjà affirmée dans la partie commune du contrat de site et que l'université entend assumer. Sur bien des points tels que la recherche, la formation continue, la formation et l'insertion professionnelle des doctorants, la coopération avec les organismes de recherche, la coopération européenne et internationale mais également l'égalité femmes-hommes et le développement durable, Paris Diderot est en première ligne au niveau national. Elle entend désormais affirmer davantage son rôle dans l innovation, la valorisation de la recherche et le transfert vers le monde socio-économique et pose également comme priorité la réussite étudiante, en particulier en licence, l'innovation pédagogique et le développement de la mobilité internationale pour les étudiants de l'ensemble des cycles universitaires. Parallèlement, Paris Diderot doit accroître la performance de sa gouvernance et de son pilotage avec la mise en place d un système d information, condition nécessaire à une gestion plus efficiente des ressources. I-Une politique de recherche accentuant ses efforts sur l internationalisation et l innovation Consolider l'excellence de la recherche pluridisciplinaire et faire émerger de nouveaux domaines à l interface des disciplines Si l on considère les différents classements internationaux combinés à d'autres indicateurs (ERC, IUF, PEDR) l université Paris Diderot est une des premières universités de recherche françaises. Cette activité est déployée dans un large spectre disciplinaire réparti dans les trois grands secteurs : les sciences (42 unités de recherche, UR), la santé (31 UR), les lettres et sciences humaines et sociales (20 UR). Les ¾ de ces unités sont associées à des organismes de recherche, (CNRS, Inserm, IRD, INRIA). Les laboratoires du secteur sciences couvrent le domaine des sciences de la matière (Physique-Chimie), des sciences de la terre, des sciences mathématiques et informatiques et des sciences du vivant. Le secteur santé a développé une recherche fondamentale et translationnelle d'excellence en lien avec la recherche clinique dans les domaines des neurosciences, de l'hématologie-oncologie, de l inflammation, de l'infectieux, du cardiovasculaire et de l odontologie. Enfin, le secteur LSHS a vu se développer plusieurs pôles dans le domaine des langues et civilisations, de la linguistique, de l histoire, de la géographie, de la sociologie, de la philosophie et de lʹhistoire des sciences, de la psychanalyse et de la psychopathologie et de la littérature. L'université a soutenu le développement de pôles de recherche forts fondés sur des projets 1

2 interdisciplinaires ambitieux et structurants autour des énergies de demain, des sciences du territoire, des humanités, du spatial, de la psychanalyse et de la médecine. Le spectre de l'interdisciplinarité a été élargi grâce aux partenariats qui ont pu être développés dans SPC et s'est concrétisé par la participation à l'appel d offre programmes interdisciplinaires sur diverses thématiques (politique de la terre, dynamique du vieillir, les énergies de demain ). Sorbonne Paris Cité constitue une très forte valeur ajoutée dans un grand nombre de champs disciplinaires de Paris Diderot. Le programme des investissements d'avenir, la labellisation de projets dans le cadre des Labex (21 impliquant les 3 secteurs disciplinaires), des IHU (1 IHU prometteur), des cohortes a constitué un catalyseur dans la construction de SPC. Le recours aux outils incitatifs portés par SPC renforcera le projet de Paris Diderot. A ce titre, la mise en place des pôles thématiques disciplinaires dans SPC permettra, par le travail prospectif qui y sera conduit, de définir certains développements d activités ciblés et de renforcer l efficacité des collaborations à l échelle de SPC, de façon complémentaire aux initiatives engagées à l échelle de Paris Diderot, telles que l identification des réseaux de compétences. La présence des organismes de recherche dans les instances de Paris Diderot et de SPC permettra de renforcer notre partenariat avec ces derniers en matière de politique de recherche. Paris Diderot veillera à préserver la richesse et la diversité des coopérations construites de longue date. Tout en participant activement à la construction de la COMUE SPC, elle continuera de soutenir et de renforcer les coopérations développées avec d'autres structures et établissements qui n en sont pas partenaires. La professionnalisation des fonctions support en appui à la recherche est une priorité. Le mouvement de simplification de la gestion de la recherche des laboratoires, débuté ces dernières années à travers la mise en œuvre des délégations de gestion, sera poursuivi et amplifié. L'échange des données entre partenaires sera consolidé pour rationaliser les investissements respectifs des projets scientifiques développés au sein de Paris Diderot. En appui à cette démarche de coopération et de mutualisation, une cartographie des infrastructures et des grands équipements sera élaborée à l échelle de Paris Diderot et intégrée au développement de la politique de site. Elle permettra d'afficher le haut degré de technicité de ces infrastructures, de négocier et donc de maîtriser les coûts de maintenance et dans certains cas de mutualiser les appels d offres. Il sera alors possible d envisager à la fois des soutiens au développement d équipements à l échelle de Paris Diderot et lorsque cela est utile à l échelle de SPC. Les priorités : Poursuivre et développer, dans le cadre de relations équilibrées, des projets qui prendront en compte les orientations scientifiques de l université, les coopérations déjà existantes avec nos partenaires de SPC et d'autres établissements (Institut Pasteur, AP-HP, UPMC, UPEC, Paris 11, ENS ). Renforcer son attractivité en développant de nouveaux domaines d'excellence aux interfaces disciplinaires, créateurs d innovations scientifiques aux frontières des disciplines mais également soutenir toute coopération qui permettra de renforcer sa recherche et sa capacité d innovation. Renforcer le partenariat avec les organismes de recherche (CNRS, Inserm, IRD, INRIA) en matière de la politique de la recherche et du pilotage des unités mixtes. Jalons : Inventaire des grands équipements de l'ʹuniversité Paris Diderot (cible 2015) Systématiser les dialogues de gestion avec les organismes de recherche à l'ensemble des unités mixtes de recherche (cible 2016) Mettre en place le réseau de compétences au sein de SPC (cible 2016) Articuler la recherche avec le monde socio-économique Ø Développer les activités de valorisation économique et de transfert des connaissances La politique de propriété intellectuelle et de valorisation sera portée par la SATT Ile de France Innov, 2

3 qui réunit un ensemble d acteurs de l enseignement supérieur et de la recherche francilien (SPC, Paris Est), le CNRS et l INSERM. La SATT a repris en main le dépôt des brevets d'invention, la recherche d'industriels ainsi que le financement de la maturation technologique sur les thématiques de la santé, de l'environnement et des sciences humaines et sociales. Dans ce cadre, plusieurs chargés de valorisation sont recrutés, dont un conjointement par la SATT et Paris Diderot pour accompagner les projets au sein de l'établissement, aider à la maturation et mieux penser l articulation entre la SATT et Paris Diderot. Ø La fondation Paris Diderot Fondation partenariale de droit privé créée en 2011, elle suscitera la mise en place d autres formes d «association» entre le partenaire privé et l université (partenariat recherche, CIFRE, colloques, implication dans les formations, formation continue), et établira la mise en relation avec les services, directions ou composantes : la SATT, la direction d appui à la recherche, le service à l'orientation et à l insertion professionnelle, le service de formation continue Les collaborations/ coordinations /mutualisations nouées entre ces entités ont vocation à susciter des synergies sur le développement des liens avec le tissu socioéconomique. Les priorités et les jalons : Elaborer le schéma opérationnel pour le développement des partenariats avec le monde socioéconomique (2015). Développer les partenariats avec les entreprises et veiller à ce que les entreprises accompagnent la création de chaires par des actions spécifiques vers la formation doctorale et l insertion professionnelle des étudiants, notamment grâce aux bourses CIFRE. Soutenir des actions ciblées pour une meilleure réussite de l établissement en particulier en matière de programmes européens (ERC notamment). Dynamiser ces partenariats en nommant un.e vice-président.e des relations avec le monde socioéconomique (2014). Mettre en place un réseau dʹalumni (lien essentiel avec le monde socio-économique) (2015). Indicateurs : Indicateur spécifique : nombre de bourses CIFRE nombre d'erc Indicateur commun : revenus consolidés de la valorisation de la recherche Poursuivre la structuration de la formation doctorale L université Paris Diderot est très investie dans le développement de la formation doctorale tant à l échelle de l établissement qu au travers des initiatives conduites désormais à l échelle de SPC (Collège des écoles doctorales, Centre de Formation des Doctorants pour l insertion professionnelle porté par Paris Diderot pour le compte des établissements de SPC). Des modifications tout à fait substantielles du périmètre des écoles doctorales ont été menées à l intérieur de SPC (création des ED Bio SPC et STEPUP) ou avec d autres COMUE (création de l ED PIF). Des discussions précises sont d ores et déjà engagées autour de la linguistique et une réflexion sera menée dans le cadre du Collège des Ecoles Doctorales de SPC, sur l ensemble des ED en LSHS notamment. La diffusion des bonnes pratiques en doctorat se poursuivra à l échelle de SPC. Les priorités sont celles définies dans le volet commun du contrat de site. Consolider la structuration des partenariats de recherche internationaux L université Paris Diderot est riche des collaborations qu elle a pu construire à l échelle nationale et internationale dans le champ de la recherche. La politique de «partenariats privilégiés» conduite par Paris Diderot et par SPC continuera à structurer des coopérations scientifiques de haut niveau. Les relations internationales bilatérales avec les unités mixtes de recherche seront également soutenues. Un diagnostic prospectif de la recherche en réseau (GIS, LIA, LEA, GDRE, GDRI ) est néanmoins aujourd hui nécessaire afin d accompagner de façon ciblée certains de ces projets. Il 3

4 conviendra aussi de développer (au-delà des LIA, LEA ) d autres types de soutien à l international (programme international de coopération scientifique, Hubert Curien ). Un appui au développement des cotutelles internationales de thèse et à la mobilité doctorante sera apporté et viendra conforter l internationalisation de la recherche et de la pensée scientifique. Les chaires annuelles ou pluriannuelles pour l'accueil de chercheurs étrangers seront mises en places dans la suite des actions engagées dans le cadre de partenariats privilégiés de Paris Diderot. Au titre des partenariats internationaux de recherche Paris Diderot fait partie du consortium des universités impliquées dans l'ʹuniversité des sciences et technologies de Hanoi (USTH). La participation aux enseignements de niveau master sera accrue dans la mesure des moyens disponibles. Les priorités et jalons : Soutenir l ensemble des partenariats internationaux dans SPC, à travers des partenariats privilégiés mais également au sein de Paris Diderot. Augmenter le nombre de thèses internationales en cotutelles. Elaborer un diagnostic prospectif de la recherche en réseau (2015) Soutenir et développer les partenariats académiques avec USTH. Indicateur : nombre de thèses internationales en cotutelles II-Promouvoir la réussite étudiante par l adossement à la recherche, l'innovation pédagogique et l ouverture sur son environnement Faire évoluer et stabiliser la carte des formations et maîtriser le coût de l'offre de formation L offre de formation de Paris Diderot entend s inscrire en cohérence et en complémentarité dans l offre de SPC. Dans le contexte d une offre diversifiée et pluridisciplinaire, un effort sans précédent a été entrepris pour atteindre des objectifs de lisibilité, d attractivité et de soutenabilité. Cette démarche d harmonisation devra être finalisée pour élaborer une carte claire et coordonnée des formations. L'évolution de la carte des formations et le passage à l accréditation constitueront les principaux enjeux du prochain contrat. Organisées en 4 domaines (ALL, SHS, Santé, STS), ces formations bénéficient d un adossement recherche de grande qualité. L université a œuvré pour construire une offre de formation soutenable. Consciente de la nécessité de rationaliser et de maîtriser le coût de son offre de formation, Paris Diderot assumera de maintenir certaines mentions à faibles effectifs qu'elle jugera importantes dans la construction d un savoir universitaire. L'interdisciplinarité est un pilier de la fondation de l'université qui s'enracine aujourd'hui en grande partie sur le site Paris Rive Gauche qui regroupe les composantes hors santé. Une offre de formation nouvelle interdisciplinaire sera proposée telles que la licence des sciences appliquées à la santé à l interface des LSHS et de la santé ou la mention de master ʺApproche interdisciplinaire des énergies de demain" à l interface des domaines STS et LSHS. Jalon: établissement d'une carte des formations, lisible à l'échelle de SPC (cible 2016) Généraliser l'évaluation des formations par les étudiant.es et l'auto-évaluation par les enseignants L'évaluation et l auto-évaluation des formations seront un chantier prioritaire pour Paris Diderot car elles replacent l'étudiant au cœur des préoccupations de l université. Bien que la pratique systématisée de l évaluation des enseignements par les étudiants soit relativement nouvelle pour une majorité des composantes (surtout au niveau licence), l exploitation des enquêtes réalisée est en nette 4

5 progression. Les objectifs du contrat sont de généraliser ce principe en accompagnant chaque composante et de définir son mode d'exploitation par les composantes puis par l université. Parallèlement, une attention particulière est apportée à l'élaboration des fiches d'auto-évaluation des mentions de diplômes proposées au niveau du prochain contrat. Jalon: généralisation progressive de l'ʹévaluation des enseignements par les étudiants et de l'autoévaluation par les enseignants (cible 2017) Indicateur commun : Evaluation des formations et des enseignements (IC5) Accompagner et suivre le parcours des étudiants et aider à leur réussite La démarche au service de la réussite et de l insertion des étudiants, se traduira par des mesures visant à améliorer le taux de réussite en licence, seulement légèrement supérieur à la moyenne nationale, en dépit des efforts déployés dans le cadre du plan licence. La réorientation est un enjeu de cette réussite. Ce processus débute avant même qu un étudiant entre à l université. Paris Diderot continuera son action d information auprès des lycéens pour les rendre proactifs dans leur choix des filières universitaires. Des partenariats privilégiés seront bâtis avec quelques lycées afin d expérimenter de nouvelles approches dans le -3/+3. Les enseignants du secondaire désormais présents dans les conseils centraux de l université sont un atout pour développer ces partenariats privilégiés. Paris Diderot a d ores et déjà amélioré la visibilité nationale de ses formations de licence à travers la mise en œuvre de la nomenclature nationale. Les deux départements (sciences exactes et lettres sciences humaines), transversaux aux disciplines seront moteurs dans la mise en œuvre de la réforme de la première année de licence qui devra être mise en place prochainement. Les passerelles déjà existantes en deuxième année seront revalorisées. La mise en place et la généralisation du contrôle continu en licence, levier efficace de la réussite des étudiants seront développées. Dès 2015, Paris Diderot participera avec SPC à l'expérimentation qui propose à des étudiants de très bon niveau de pouvoir intégrer directement la deuxième année des études de santé (odontologie, médecine). Cette expérimentation constitue une alternative à la PACES pour intégrer le cursus des études de santé. Un effort important de mise en cohérence et d optimisation de l offre de formation au niveau master a été réalisé au sein de SPC dans le cadre de la préparation du contrat La nouvelle nomenclature des masters, partiellement installée, le sera en totalité en Dans la mesure où de nombreuses réorganisations ont été réfléchies dans cette perspective, sa finalisation interviendra en Le domaine de la santé publique fait toutefois exception car la réorganisation concerne plus largement l Ile-de-France et dépasse le cadre de SPC. Le développement d innovations pédagogiques et de l enseignement numérique sera un axe majeur de développement du présent contrat. Il s agira également d'accompagner les étudiants et les enseignants dans la maîtrise de ces nouveaux outils numériques. Soutenue par l'idex, cette approche a pour objectif de permettre la réussite des étudiants en adaptant la pédagogique à l évolution de leur comportement. La politique des langues pour les non spécialistes mise en place depuis plusieurs années permet l autoformation en langues pour nos étudiants de première année de licence. Le développement des nouvelles pédagogies numériques qui sera mis en œuvre dans SPC est une opportunité pour élargir cette offre de formation aux étudiants de licence de master et aux doctorants. Les priorités et les jalons : Mettre en œuvre une réorientation efficace en proposant des formations pluridisciplinaires (cible 2016) Mettre en place l expérimentation PACES en augmentant progressivement l'ʹaccès pour des étudiants de L3 (cible ) Développer les approches pédagogiques innovantes notamment dans le domaine des langues 5

6 Elargir les formations pédagogiques pour les enseignants Poursuivre la démarche de maîtrise des coûts de l'offre de formation. Indicateurs communs : taux de passage de L1 en L2 (IC1), taux de réussite de la licence en 3 ans (IC2), taux de réussite en master 2 (IC3) Soutenir les dispositifs de professionnalisation et d'insertion professionnelle Le développement des licences professionnelles et des cursus pré-professionnalisant est resté en deçà des objectifs fixés dans le précédent contrat. Bien que le nombre de licences professionnelles et donc le nombre d étudiants inscrits soit peu important, le taux de réussite et l insertion professionnelle de ces étudiants sont élevés. Force est de constater qu'à Paris Diderot les licences professionnelles restent peu attractives pour les étudiant.es issus des filières généralistes, qui s orientent vers des cursus universitaires longs. Deux nouvelles licences dans les domaines, particulièrement attractifs, de l environnement et de la médiation culturelle langue anglaise seront ouvertes au cours du présent contrat. La création des Ecoles Supérieures du Professorat et de l Education (ESPE) renforcera ces dispositifs dans le secteur des métiers de l enseignement. Paris Diderot au travers de SPC, entend être un acteur important à la fois de l édification des ESPE, de leur développement au travers des partenariats que tisseront ses 7 spécialités de master et des laboratoires de recherche (disciplinaire et en sciences de l éducation/didactique) auxquels ces spécialités sont adossées. Paris Diderot possède un IUT, une école d'ingénieur et plusieurs masters professionnels et s inscrit pleinement dans l'offre de formation de SPC (2 écoles d'ingénieur, 5 IUT et plusieurs dizaines de masters professionnels). De surcroît, l'université Paris Diderot affirme sa volonté d être moteur dans le développement du ʺCollégium technologique" qui vise, au sein de SPC, à encourager une dynamique pédagogique et scientifique s'articulant sur la formation, la recherche, l innovation et l'interdisciplinarité entre les sciences exactes et les sciences humaines. L école d'ingénieur Denis Diderot (EIDD), qui a délivré ses premiers diplômes en 2013, doit augmenter et diversifier ses flux d'étudiants entrants. Pour répondre à cet objectif, les liens entre l'iut et l'eidd seront renforcés. L'insertion professionnelle des étudiants de la licence au doctorat continuera d être un objectif prioritaire du présent contrat. Même si les niveaux d insertion en master et doctorat à Paris Diderot sont parmi les plus élevés des universités françaises quelles que soient les disciplines, les efforts doivent être poursuivis notamment dans le cycle de licence. L alternance est également un enjeu majeur du présent contrat. Un grand nombre de masters professionnels sont en apprentissage et les étudiants ont la possibilité de signer des contrats en alternance. L'objectif est d'augmenter les masters concernés en particulier dans le domaine LSHS. Xxx supprimé Indicateur spécifique : nombre d'étudiants diplômés de l école d'ingénieur nombre d'étudiants en alternance et en apprentissage Indicateur commun : insertion professionnelle des diplômés -IC4 Développer la formation continue et la formation tout au long de la vie Cette démarche s inscrira dans le cadre de la réforme de la formation professionnelle et de l apprentissage mais aussi en cohérence avec les objectifs affichés de SPC ; formation tout au long de la vie et enjeux sociaux, formation continue et international, innovation pédagogique, valorisation de la recherche et de ses savoir-faire. Derrière toutes actions de développement des formations, se trouvent des enjeux organisationnels et pédagogiques. La stratégie de l université Paris Diderot en termes de développement de Formation tout au long de la vie / Formation Continue consiste à s engager dans la réalisation d un audit pour 6

7 déterminer les coûts complets de ces formations, à analyser les besoins spécifiques du bassin d emploi régional voire national ainsi que les marges de progression nécessaires pour répondre aux besoins dans une perspective de diminution des coûts voire en visant une augmentation des ressources propres. Le service commun de la formation continue permanente et professionnelle sera renforcé et la mise en place d'une nouvelle organisation. Toutefois, indépendamment des dispositifs de formation dans des domaines propres aux professions libérales, la valorisation d actions de formation continue des laboratoires de Paris Diderot sera soutenue (stages formations courtes qualifiantes valorisation du savoir-faire) en partenariat avec SPC et la SATT IdF Innov. Les priorités et les jalons : Faire un audit des besoins spécifiques du bassin d'emploi (2015). Déterminer le coût complet des formations pour estimer les ressources propres (2015). Développer les formations courtes qualifiantes pour lesquelles la demande est importante (2016). Elargir l'offre de formation continue en partenariat avec SPC xx. Indicateur spécifique : nombre de formations qualifiantes courtes-ressources propres dégagées par la formation continue Indicateur commun : développement de la formation continue (IC6) Faire de la qualité de vie et de la vie de campus un facteur d'attractivité et de rayonnement Les composantes hormis la santé sont désormais réunies sur le campus Paris Rive Gauche, pluridisciplinaire et ouvert sur la ville et la société. C'est un point fort aussi bien pour le développement de la vie étudiante, notamment associative, que pour la qualité des relations humaines dans l établissement. Les actions concernant le développement durable au sein et à travers le campus seront poursuivies. Le développement culturel de l'université dans la ville continuera d'être une priorité. Dans le domaine de la vie de campus, les développements majeurs du présent contrat concerneront les nouvelles possibilités de restauration en partenariat avec le CROUS et le développement des initiatives sportives dont on sait qu'elles sont un facteur d intégration des étudiants sur le campus. L accès aux parcours de soins sera élargi par l intégration de Paris Diderot au SIUMPS. L université veillera, dans le cadre d une politique visant à l égalité des chances, particulièrement attentive aux étudiants en situation de handicap physique ou moral, à faciliter leurs conditions d études. Ces actions seront menées en lien avec SPC dont le volet "qualité de vie étudiante" constitue un axe majeur d'ʹaction. En raison de l'éloignement du site Paris Rive Gauche, les étudiants des composantes santé, qui représentent près d'un tiers de l effectif étudiant de Paris Diderot, ne peuvent pas bénéficier des mêmes services notamment en termes de restauration et d'équipements sportifs. La restauration sur ces sites éloignés devra être un point d attention du présent contrat. L université s'engage à maintenir les mêmes conditions d accueil dans les bibliothèques, avec des horaires d'ouverture adaptés aux besoins des étudiants. Les ressources documentaires électroniques seront développées. L'engagement étudiant, avec les dispositifs de reconnaissance et de valorisation, mais également d accueil concourt à l intégration et la réussite des étudiants des néo-entrants et des étudiants étrangers. L'engagement étudiant sera développé au travers d actions consacrées à la citoyenneté et au soutien d activités culturelles, sociales et sportives. Les priorités : Tirer pleinement parti du potentiel documentaire exceptionnel du site Paris Rive Gauche et développer une politique commune avec SPC notamment en matière de documentation électronique. Favoriser l'ʹengagement étudiant et le valoriser. Sensibiliser les acteurs de l'université dans le repérage, l'accompagnement et la prise en charge des étudiants en difficulté. 7

8 Etre attentif aux conditions de vie des étudiants sur les sites des composantes santé. Développer le sentiment d'ʹappartenance à l'université avec la constitution du réseau des anciens. Indicateurs: Indicateur spécifique: engagement étudiant nombre d'étudiants par an Indicateur commun : variation des horaires d'ouverture du SCD (IC 8) III-Adapter l administration à la hauteur des ambitions scientifiques et pédagogiques de Paris Diderot L évolution de la formation des étudiants, le montage de dispositifs et la structuration des partenariats réclament une organisation administrative et technique collectivement professionnelle et réactive. L organisation administrative et technique sera adaptée afin de satisfaire deux enjeux primordiaux, d'une part, la qualité du service à l usager qui attend de l établissement une action professionnelle et attentive à ses besoins et d'autre part, la solidité des informations et de l analyse nécessaire tant au pilotage et à toute prise de décision par les conseils qu'à toute discussion avec les partenaires. Cela nécessite de renforcer les fonctions de pilotage, d auto-évaluation et de prospective et de simplifier les procédures administratives. Structurer et organiser les services centraux en grandes directions d appui aux missions de l'université Après la création de la direction des ressources humaines et de la direction d'appui à la recherche et à l innovation qui nécessitent encore d'être confortées, l université a débuté une réflexion sur la structuration d'une direction des enseignements et de la formation. Cette direction permettra aux services qui la composent de rendre plus lisible leur cohérence. Elle permettra l'accompagnement de l'étudiant tout au long de son parcours, elle viendra en appui aux enseignants chercheurs et enseignants dans leur activité de formation et elle accompagnera le CVFU dans la mise en œuvre de la politique de formation et de la vie universitaire de l'ʹétablissement. La priorité : Structurer la direction des enseignements et de la formation (2015). Mieux articuler l'organisation entre les services centraux et les composantes : de la collégialité professionnelle à la subsidiarité de l action administrative La gestion administrative de l université est caractérisée par une concentration des fonctions au niveau central qui engendre une "lourdeur" souvent dénoncée par l'ʹensemble des composantes. Au cours du présent contrat, l'université doit revoir son fonctionnement de manière à être plus réactive et plus efficace : dématérialisation, délégation d arbitrages, déconcentration d actes ou d activités de gestion. L étude circonstanciée conduite avec les directions et composantes s appuiera sur l'évaluation des initiatives déjà mises en place (principalement dans le secteur de la gestion de la recherche avec la création des centres de ressources). Elle tiendra compte de la diversité disciplinaire qui se traduit par une diversité des actes de gestion. Ce chantier nécessite le déploiement d un système d'information opérationnel générant des outils de pilotage accessibles à tous et adaptés aux contextes spécifiques. C'est, en effet, l exactitude et la richesse des informations qui permettront de déplacer le centre de gravité des arbitrages du niveau central aux responsables d'activité. Cette transformation sera évaluée à chaque étape du processus et devra aboutir à structurer notre administration par la création de réseaux et de référentiels métiers, dans le but d apporter une souplesse aux composantes ce qui pourra susciter en interne une évolution de leur structuration administrative. Renforcer et développer les dispositifs d'aide à la décision à travers la finalisation du schéma directeur du système d'information 8

9 Le pilotage de la gestion constitue un outil indispensable pour éclairer les choix des instances, des responsables de structures à l échelle de l établissement comme à l échelle des composantes, pour étayer le dialogue avec les partenaires de SPC, les partenaires scientifiques et ceux des milieux socioéconomiques. Ces dispositifs d'aide à la décision sont par ailleurs déterminants pour mener la réflexion sur la déconcentration de la gestion administrative. La mise en place d un système d information solide, accessible et exploitable par l'ensemble des services est une priorité nécessaire à la modernisation et à la professionnalisation de la gestion de l établissement. L université a réalisé un audit du système d information dont les premières observations constituent le socle de la mise en place d un schéma directeur qu il s'agit d étendre à l ensemble du champ numérique. Les leçons tirées du retard pris dans la finalisation de ce projet montrent que l'ʹélaboration de la politique en matière de système d'information, outillage de gestion et développement des nouvelles pédagogies numériques ainsi que sa mise en œuvre exigent que ce projet soit porté politiquement par un.e vice-président.e numérique qui travaillera en étroite collaboration avec la direction générale des services et la direction des systèmes d information. En matière de pilotage, il est indispensable d étayer les dialogues internes de gestion et moyens sur des informations solides synthétisées dans des tableaux de bord par composantes et par services. L élaboration et l analyse de ces informations circonstanciées impliquent d associer fortement les directions et services concernés. Cette mise en œuvre sera placée sous la responsabilité d'un opérationnel du pilotage qui animera le réseau de «contrôleurs internes de gestion» ou statisticiens des directions métiers. Elle s accompagnera d une analyse des besoins, de la qualité de l information, de la caractérisation des indicateurs et évaluera leur cohérence et leur pertinence pour établir des comparaisons au sein des composantes, à l échelle de l'établissement voire à l échelle de la COMUE ou de l ensemble des universités de même type que Diderot. Les priorités et les jalons : Finalisation du schéma directeur des systèmes d'information et de la politique numérique (2014). Mettre en œuvre le système d'ʹinformation en organisant une maîtrise d'ouvrage responsable (2015) Stabiliser les outils de gestion xx. Asseoir le dialogue de gestion avec les composantes et les services sur des tableaux de bord fiables et actualisées établis dans le cadre d une réflexion collégiale avec les composantes et les services (2016). Faire des conditions de vie et de travail un facteur de bien-être et d'attractivité pour les personnels L université mettra en place des réseaux métiers afin de permettre l échange de compétences, de bonnes pratiques et d améliorer les relations professionnelles et interpersonnelles au sein de l université. Elle privilégiera le dialogue social afin d associer les personnels aux choix stratégiques et aux évolutions de l organisation notamment dans le cadre du comité technique. Le CHSCT et plus généralement l ensemble du réseau des assistantes de prévention participeront à l élaboration d un schéma directeur hygiène et sécurité, feuille de route de l université dans ce domaine. L université veillera particulièrement à maintenir et renforcer les compétences de ses personnels afin qu elles soient toujours adaptées à l évolution des métiers et des missions, notamment grâce au développement de la formation professionnelle des personnels BIATS. Paris Diderot, qui a toujours été attentive à la parité entre femmes et hommes, poursuivra sa démarche en faveur du respect de l égalité professionnelle. Enfin l université révisera la cartographie des emplois et cherchera dans le cadre des dispositifs réglementaires (concours, avancement) à résorber les décalages grades/fonctions encore trop 9

10 nombreux particulièrement pour les agents de catégorie C, compte-tenu des missions réellement assurées. Les priorités et les jalons : Elargir l accès à la formation continue pour les personnels. Réviser la cartographie des emplois (cible 2015). Résorber les décalages grade-fonction (cible 2018). Veiller à l'ʹépanouissement personnel et professionnel des personnels. Poursuivre une politique immobilière ambitieuse et raisonnable La politique immobilière de l université lui permet de disposer d un campus hors du commun à Paris. La programmation et l accompagnement de la construction de ce campus reposent sur des outils qui constitueront l ossature de la gestion patrimoniale de l université. Ainsi, toute la partie portant sur la gestion technique des bâtiments est confiée à la Direction de l Ingénierie Bâtiment (DIB). La partie gestion patrimoniale et immobilière de l université, sous la responsabilité du VP Patrimoine Projets aménagements, comprendra l élaboration du SPSI et des schémas d aménagement, la finalisation d un système d information géographique, cadastre des locaux par fonction et par attribution (composante, unité ) permettant de disposer d une image accessible des usages et d un outil d aide à la décision. Seront examinées, les conditions de faisabilité et de soutenabilité budgétaire des opérations suivantes : un bâtiment dédié à l UFR d odontologie de Paris (regroupement des UFR de Paris Descartes et de Paris Diderot sur un nouveau site), la construction des locaux de l UFR de médecine dans le cadre de la construction du campus hospitalo-universitaire Nord, la localisation et l installation définitive de l école d ingénieurs Denis Diderot. Par ailleurs l université, en partenariat avec la Caisse des dépôts et consignations et la Mission Diderot Développement Durable s est engagée dans l élaboration d un plan d'action énergétique portant sur les six premiers bâtiments construits sur Paris Rive Gauche afin de les mettre aux normes et au niveau des bâtiments réalisés en partenariat public privé. Ceci conduira l université à réaliser les investissements nécessaires pour optimiser ses consommations de fluides et d énergie. Les priorités : Optimiser la gestion du parc immobilier en adéquation avec l évolution des besoins. Maîtriser les coûts de fonctionnement avec la différenciation entre la part dédiée aux bâtiments dans leur fonction d accueil et la part dédiée aux activités de recherche. Maîtriser les investissements nécessaires pour assurer la maintenance courante et les petits aménagements. Assurer la grande maintenance et le GER (grand entretien rénovation) sur au moins 10 ans afin de garantir la pérennisation du bâti dans le cadre de la politique d amortissement voulue par l État. Jalon : détermination du coût de fonctionnement des surfaces recherche et des surfaces enseignements (cible 2015) Indicateur commun: taux d'occupation des locaux IC12 Développer une culture de la qualité propice à l'amélioration des fonctions de soutien Les objectifs de la démarche qualité engagée en septembre 2011, qui a fait l objet d'une déclaration de politique qualité établie par le président de l université, visaient notamment à améliorer la qualité du service rendu aux laboratoires et aux étudiants mais également à démontrer aux partenaires l efficacité et la qualité du travail de l établissement. Depuis l analyse des différents circuits de gestion existants, des procédures ont été élaborées afin d améliorer l'ʹefficacité et la réactivité de la gestion. L objectif poursuivi est bien d améliorer la qualité 10

11 de l organisation. La politique qualité promue à l échelle de l établissement nécessite une coordination renforcée entre les services et les composantes et sa mise en œuvre devra être conduite selon les principes de la gestion de projet. La redéfinition d'un plan d action qualité insistera sur l'engagement des services à mettre en œuvre la démarche qualité, à rendre compte de la progression des travaux, à respecter les engagements et à intégrer de manière pérenne dans leur métier les nouveaux préceptes. Il conviendra d engager des travaux avec les autres établissements de SPC sur le chantier «management qualité de l enseignement». Ce travail aura pour objectif de rassembler la communauté et de répondre collectivement aux exigences nationales comme aux exigences européennes. Les priorités Développer une démarche qualité puis la mettre en œuvre. Traduire le diagnostic qualité en un projet d'organisation plus efficace sur toute la chaine. Engager les services dans une actualisation des procédures et de leur communication. Jalon : Les diagnostics qualité suivi d'une mise en œuvre pour les grandes directions centrales (2016) Anticiper les besoins de compétences des activités pour assurer les missions de l'université La direction des ressources humaines (DRH) a développé en deux ans une importante action d accompagnement des agents et des services, point qui participe à l échange de pratiques au sein de SPC. Elle a également fortement renforcé la maîtrise de la masse salariale et des emplois et a construit un outil de simulation de la masse salariale en fonction de scénarios d évolution des activités. Enfin le renforcement des compétences-métiers des gestionnaires et la consolidation du SIRH (Diderot est site pilote de Siham depuis 2009) sont en cours avec l appui de l AMUE. Ces consolidations acquises, il est aujourd hui de première importance pour l université d accompagner l évolution des besoins en compétences liée à l évolution de l activité et des métiers tout en maîtrisant l évolution de la masse salariale. La caractérisation des besoins est à constituer entre responsables administratifs de composantes, directions métiers et DRH afin de soutenir l évolution de l établissement. Les métiers de l accompagnement de l étudiant dans son parcours (au-delà de la seule scolarité) sont les premiers à faire aujourd hui l objet d une cartographie des compétences actuelles et d une réflexion sur leurs évolutions. Les priorités Mener à bien la sécurisation de la gestion individuelle. Travailler avec les composantes et les directions métiers sur l évolution des compétences. Fluidifier les circuits financiers pour une plus grande souplesse de gestion et maîtriser le budget Au plan financier, la préparation de la mise en œuvre de la GBCP (gestion budgétaire et comptable des établissements publics) sera l occasion de réviser l organisation et les responsabilités des services financiers (service du budget, agence comptable, plateformes de gestion, services en composante) et d instaurer les conditions d une plus grande fluidité de fonctionnement. L implication budgétaire des responsables d activités de formation et de recherche sera encouragée et accompagnée d'une formation des cadres et gestionnaires. Cette implication s appuiera également sur une meilleure exploitation de l outil Sifac qui donnera aux responsables la connaissance courante de la situation budgétaire de chaque structure ou projet. Une organisation plus fluide et mieux informée permettra de redonner une souplesse dans une gestion aujourd hui extrêmement contrôlée avec peu de place laissée à la conduite d arbitrages locaux. La dématérialisation des pièces qui concernera tous les acteurs sera un facteur de réactivité en interne et vis à vis des fournisseurs. La cartographie des risques financiers, formulée une première fois pour certains actes de gestion, sera actualisée avec les services des différents métiers impliqués. Elle fera l objet d un suivi responsable de la mise en œuvre des actions de réduction des risques par un comité ad-hoc associant -et responsabilisant- directeurs-métiers, DGS et vice-présidence. 11

12 La projection pluriannuelle des ressources financières et des engagements de l université, fortement contrainte par l évolution mécanique de la masse salariale et par les programmes immobiliers, fera l objet d un suivi fin aux fins de dégager des marges de manœuvre. Elle s appuiera également sur une coopération plus dense entre ceux qui peuvent projeter l évolution des activités de formation et de recherche, et ceux (pour partie les mêmes) qui anticipent l évolution des charges et des ressources (dont les ressources humaines). Les dialogues pluriannuels d objectifs et de moyens seront le cadre minimal de cette coopération. Les priorités et les jalons Définir la nouvelle organisation liée à la GBCP. Cartographier les risques financiers (2015). Poursuivre la dématérialisation. Renforcer le rôle de la structure de pilotage de la masse salariale. Indicateur commun: pilotage financier (IC11) 12

La modernisation de la gestion publique au sein des EPSCP. Colloque des Agents Comptables. 05 juin 2015

La modernisation de la gestion publique au sein des EPSCP. Colloque des Agents Comptables. 05 juin 2015 La modernisation de la gestion publique au sein des Colloque des Agents Comptables 05 juin 2015 EPSCP Frédéric Dehan Directeur Général des Services Université de Strasbourg 1) Des éléments de contexte

Plus en détail

Préambule de la Convention d objectifs et de gestion de la CNAV 2014-2017

Préambule de la Convention d objectifs et de gestion de la CNAV 2014-2017 Préambule de la Convention d objectifs et de gestion de la CNAV 2014-2017 Faciliter l accès et la compréhension du système de retraite aux assurés : il s agit d une exigence de service public. Depuis désormais

Plus en détail

VERS UNE NOUVELLE UNIVERSITÉ. CONGRÈS DES CONSEILS CENTRAUX Mardi 3 juin 2014

VERS UNE NOUVELLE UNIVERSITÉ. CONGRÈS DES CONSEILS CENTRAUX Mardi 3 juin 2014 VERS UNE NOUVELLE UNIVERSITÉ CONGRÈS DES CONSEILS CENTRAUX Mardi 3 juin 2014 CHAPITRE 1 UNE NOUVELLE UNIVERSITÉ AU SEIN DE LA COMUE UPE UPE : DU PRES À LA COMUE 2007 : UPEC et UPEM deviennent membres fondateurs

Plus en détail

1. Motivations et objectifs de la fusion

1. Motivations et objectifs de la fusion 1. Motivations et objectifs de la fusion L université s inscrit dans un monde complexe et globalisé. De son adaptation à cet environnement et à ses évolutions futures dépend en grande partie sa compétitivité

Plus en détail

Portefeuille Global des Projets du Programme d Urgence

Portefeuille Global des Projets du Programme d Urgence Portefeuille Global des Projets du Programme d Urgence 2009-2012 PROGRAMME D URGENCE Ensemble pour l école de la réussite 2009-2012 ESPACE 1 ESPACE 2 ESPACE 3 ESPACE 4 Rendre effective l obligation de

Plus en détail

L IDEX DE TOULOUSE EN BREF

L IDEX DE TOULOUSE EN BREF L IDEX DE TOULOUSE EN BREF Pourquoi des Initiatives D EXcellence (IDEX)? Depuis 18 mois, les universités, les grandes écoles et les organismes de recherche ont travaillé ensemble pour répondre à l appel

Plus en détail

Statuts de la. Communauté d universités et établissements. Université Sorbonne Paris Cité

Statuts de la. Communauté d universités et établissements. Université Sorbonne Paris Cité Document n 4 Statuts de la Communauté d universités et établissements Université Sorbonne Paris Cité Version 1-4 de travail du 10/03/2014 Post-CCOU du 06/03/2014 1 L Université Sorbonne Paris Cité regroupe

Plus en détail

LIVRE DES REFERENCES

LIVRE DES REFERENCES LIVRE DES REFERENCES LES REFERENCES DE L'ASSURANCE DE LA QUALITE DANS LES ETABLISSEMENTS D'ENSEIGNEMENT SUPERIEUR 17 novembre 2003 CNE - novembre 2003-2/28 AVERTISSEMENT Ce document a été préparé par un

Plus en détail

Note CUVIER 1 : L Idex Université Sorbonne Paris Cité. A- Les orientations stratégiques :

Note CUVIER 1 : L Idex Université Sorbonne Paris Cité. A- Les orientations stratégiques : 1 Note CUVIER 1 : L Idex Université Sorbonne Paris Cité A Les orientations stratégiques : Le projet Idex (Initiative d excellence) de notre regroupement a comme objectif de faire de l Université Sorbonne

Plus en détail

Ecoles doctorales. Histoire et situation actuelle. Ecoles doctorales 1

Ecoles doctorales. Histoire et situation actuelle. Ecoles doctorales 1 Ecoles doctorales Histoire et situation actuelle Ecoles doctorales 1 Historique de la formation doctorale en France 1997 : Ecoles doctorales généralisées, en charge des DEA, ~320 Ecoles Doctorales. 2002

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Langues étrangères appliquées de l Université Lille 3 - Sciences humaines et sociales - Charles de Gaulle Vague E 2015-2019 Campagne

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Marketing et vente de l Université Paris-Est Créteil Val de Marne - UPEC Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section

Plus en détail

Directeur du Département des Ressources Humaines. - Profil de poste -

Directeur du Département des Ressources Humaines. - Profil de poste - Directeur du Département des Ressources Humaines - Profil de poste - Cotation du poste : 2,7 1. Informations institutionnelles relatives au CHRU de Lille Etablissement : CHRU de Lille 2 avenue Oscar Lambret

Plus en détail

Convention constitutive du PRES Université Paris Cité

Convention constitutive du PRES Université Paris Cité Entre les signataires : Vu : - Université Sorbonne Nouvelle Paris 3, représentée par sa présidente, Mme Marie-Christine LEMARDELEY - Université Paris Descartes Paris 5, représentée par son président, M.

Plus en détail

PLAN D ORIENTATION STRATÉGIQUE 2014/2017

PLAN D ORIENTATION STRATÉGIQUE 2014/2017 PLAN D ORIENTATION STRATÉGIQUE 2014/2017 Édito de la directrice Le Plan d orientation stratégique 2014/2017 de l AEFE est le fruit d une large concertation menée auprès de l ensemble des acteurs et partenaires

Plus en détail

Le nouveau projet académique : prendre en compte tous les parcours de réussite

Le nouveau projet académique : prendre en compte tous les parcours de réussite Le nouveau projet académique : prendre en compte tous les parcours de réussite Les projets académiques 2003-2006 (prorogé jusqu en 2007) et 2007-2010 étaient organisés autour des quatre mêmes priorités

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Collaborateur des activités internationales de l Université Paris-Sorbonne Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Economie et mathématiques de l Université Paris Ouest Nanterre La Défense Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Informatique de l Université Paris 7 Denis Diderot Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section des Formations et des

Plus en détail

DOCUMENT DE POLITIQUE EN MATIERE DE FORMATION Institut Catholique de Toulouse

DOCUMENT DE POLITIQUE EN MATIERE DE FORMATION Institut Catholique de Toulouse DOCUMENT DE POLITIQUE EN MATIERE DE FORMATION Institut Catholique de Toulouse La politique de l ICT en matière de formation s articule autour de plusieurs axes : 1. Elargissement de l offre de formation

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Médiation culturelle de l Université Sorbonne Nouvelle - Paris 3 Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section des

Plus en détail

UN ÉTABLISSEMENT D ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE RECHERCHE DE HAUT NIVEAU

UN ÉTABLISSEMENT D ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE RECHERCHE DE HAUT NIVEAU UN ÉTABLISSEMENT D ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE RECHERCHE DE HAUT NIVEAU FORMER DE HAUTS RESPONSABLES L ÉCOLE POLYTECHNIQUE FORME DES FEMMES ET DES HOMMES RESPONSABLES, CAPABLES DE MENER DES ACTIVITÉS

Plus en détail

Les contributions. services enrichie. Etude logo Proposition 4 bis

Les contributions. services enrichie. Etude logo Proposition 4 bis Les contributions des CARIF-OREF au CPRDFP : une offre de services enrichie Etude logo Proposition 4 bis Juillet 2013 Les contributions des CARIF-OREF au CPRDFP : une offre de services enrichie En janvier

Plus en détail

CONTRAT 2014-2018 Volet établissement Document de politique en matière de recherche. Sorbonne Paris Cité

CONTRAT 2014-2018 Volet établissement Document de politique en matière de recherche. Sorbonne Paris Cité CONTRAT 2014-2018 Volet établissement Document de politique en matière de recherche Sorbonne Paris Cité 20121215 Sorbonne Paris Cité constitue un ensemble original de quatre universités et de quatre établissements

Plus en détail

ATELIER 7 La notion d innovation, d expérimentation. Comment monter un projet innovant? Quel appel à projet pour 2015?

ATELIER 7 La notion d innovation, d expérimentation. Comment monter un projet innovant? Quel appel à projet pour 2015? ATELIER 7 La notion d innovation, d expérimentation. Comment monter un projet innovant? Quel appel à projet pour 2015? Introduction Tour de table rapide : Établissement, discipline et thème du projet envisagée

Plus en détail

CONTRIBUTION DU CESER

CONTRIBUTION DU CESER CONTRIBUTION DU CESER à l élaboration du Contrat de Plan Régional de Développement des Formations Professionnelles Cette contribution a été élaborée par la Commission «Éducation Formation» qui a tenu quatre

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Education, travail et formation de l Université Paris-Est Créteil Val de Marne - UPEC Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014

Plus en détail

Résultats de l'appel à projets CréaMOOCs

Résultats de l'appel à projets CréaMOOCs Résultats de l'appel à projets CréaMOOCs www.enseignementsup-recherche.gouv.fr @sup_recherche / #1anFUN APPEL A PROJETS CREAMOOCS : DES RESULTATS QUI TEMOIGNENT D UNE FORTE IMPLICATION DES REGROUPEMENTS

Plus en détail

Dispositif : Recherche et Innovation dans le secteur privé

Dispositif : Recherche et Innovation dans le secteur privé Dispositif : Recherche et Innovation dans le secteur privé Axe 1 Objectif Thématique 1 : Renforcer la recherche, le développement technologique et l innovation Investissement prioritaire B : Promotion

Plus en détail

Appel d offres. Cahier des Clauses Techniques Particulières

Appel d offres. Cahier des Clauses Techniques Particulières Appel d offres Choix d un cabinet de conseil pour l accompagnement au montage de projet «Recherche Hospitalo-Universitaire en Santé» (RHU) dans le cadre de l Appel à Projet ANR, Investissements d Avenir,

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Informatique des organisations de l Université Paris Dauphine Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section des Formations

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Ocean indien : géographie et histoire de l Université de la Réunion Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations

Plus en détail

Présentation du GIS, de ses missions et réalisations

Présentation du GIS, de ses missions et réalisations GROUPEMENT d INTÉRÊT SCIENTIFIQUE En Sciences et Technologies du Vivant et de l Environnement AgroSup Dijon INRA Université de Bourgogne Présentation du GIS, de ses missions et réalisations Fiche synoptique

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Informatique de l Université Paris 7 Denis Diderot Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section des Formations et

Plus en détail

Pour qui? 30 établissements de santé accompagnés par l ANAP et les ARS. Activités réalisées jusqu à fin 2010

Pour qui? 30 établissements de santé accompagnés par l ANAP et les ARS. Activités réalisées jusqu à fin 2010 2010 11 projets de l ANAP Dans le cadre de son programme de travail 2010, l ANAP a lancé onze projets. Cette brochure présente un point d étape sur ces projets à fin 2010. METTRE EN ŒUVRE DES PROJETS PERFORMANCE

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Sciences physiques pour l'environnement de l Université de Corse Pasquale Paoli Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012 Section

Plus en détail

Budget des universités : un effort sans précédent

Budget des universités : un effort sans précédent Clermont-Ferrand, 25/01/2010 Rectorat Service communication Contact presse Béatrice Humbert Téléphone 04 73 99 33 00 Fax 04 73 99 33 01 Mél. Ce.comm @ac-clermont.fr 3 avenue Vercingétorix 63033 Clermont-Ferrand

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Histoire - métiers de la culture, des archives et du document (MECADOC) de l Université de Haute-Alsace Vague C 2013-2017 Campagne

Plus en détail

Depuis 2009, l'éducation nationale s'est déjà mobilisée pour développer des banques de stages et des outils associés.

Depuis 2009, l'éducation nationale s'est déjà mobilisée pour développer des banques de stages et des outils associés. Pôles de stages Mise en place dans les académies de pôles de stages NOR : MENE1505070C circulaire n 2015-035 du 25-2-2015 MENESR - DGESCO A2-2 Texte adressé aux rectrices et recteurs d'académie Que ce

Plus en détail

Les agences comptables des lycées et collèges publics

Les agences comptables des lycées et collèges publics Les agences comptables des lycées et collèges publics Dans le rapport public annuel de 2008, les juridictions financières avaient souligné les défaillances de la gestion comptable des 2600 lycées et des

Plus en détail

Convention constitutive du PRES HESAM OBJECTIFS PARTAGES ET ACTIONS COMMUNES

Convention constitutive du PRES HESAM OBJECTIFS PARTAGES ET ACTIONS COMMUNES Convention constitutive du PRES HESAM OBJECTIFS PARTAGES ET ACTIONS COMMUNES Entre les signataires : - Le Conservatoire national des arts et métiers (CNAM), représenté par son administrateur général, M.

Plus en détail

Sorbonne Paris Cité 20121215

Sorbonne Paris Cité 20121215 CONTRAT 2014-2018 Volet établissement Document de politique en matière de formation Sorbonne Paris Cité 20121215 Sorbonne Paris Cité réunit quatre établissements d enseignement supérieur et de recherche

Plus en détail

AMI (Appel à Manifestation d Intérêt) AILES+ Actions Innovantes Lycée Enseignement Supérieur +

AMI (Appel à Manifestation d Intérêt) AILES+ Actions Innovantes Lycée Enseignement Supérieur + «L Europe s engage en Pays de la Loire avec le Fonds social européen» AMI (Appel à Manifestation d Intérêt) AILES+ Actions Innovantes Lycée Enseignement Supérieur + Préambule Selon le diagnostic territorial

Plus en détail

Conseil d administration du 21 octobre 2015. Conseil d administration du 21 octobre 2015. Note d orientation

Conseil d administration du 21 octobre 2015. Conseil d administration du 21 octobre 2015. Note d orientation Conseil d administration du 21 octobre 2015 * Document 3 Conseil d administration du 21 octobre 2015 * Note d orientation Rapport de fin de période probatoire de l Idex USPC Nous avons à fournir pour le

Plus en détail

Livre des références Comité national d'évaluation novembre 2003

Livre des références Comité national d'évaluation novembre 2003 Livre des références Comité national d'évaluation novembre 2003 (Enseignement supérieur) Le Livre des références, logique et organisation Le Livre des références a été conçu pour aider les établissements

Plus en détail

La transition numérique de l Enseignement Supérieur et de la Recherche en Pays de la Loire à l horizon 2020

La transition numérique de l Enseignement Supérieur et de la Recherche en Pays de la Loire à l horizon 2020 DOSSIER DE PRESSE La transition numérique de l Enseignement Supérieur et de la Recherche en Pays de la Loire à l horizon 2020 Une révolution majeure est en cours, porteuse de nombreuses innovations et

Plus en détail

Section des Formations et des diplômes. Evaluation des licences de l Université Bordeaux 2 Victor Segalen

Section des Formations et des diplômes. Evaluation des licences de l Université Bordeaux 2 Victor Segalen Section des Formations et des diplômes Evaluation des licences de l Université Bordeaux 2 Victor Segalen Juin 2010 Section des Formations et des diplômes Evaluation des licences de l Université Bordeaux

Plus en détail

Trois priorités stratégiques majeures pour 2020

Trois priorités stratégiques majeures pour 2020 Plan stratégique Inserm 2020 Trois priorités stratégiques majeures pour 2020 Le mot du Président-directeur général La stratégie 2016-2020 de l Inserm repose sur une vision dynamique et innovante. Elle

Plus en détail

Premiers éléments de bilan. Commission formation

Premiers éléments de bilan. Commission formation Premiers éléments de bilan Commission formation 1 Modalités d implication de la communauté universitaire 2 1ers jalons vers l offre de formation de la nouvelle université Sommaire 3 L affirmation en perspective

Plus en détail

3) La démarche projet «GBCP» à Lille1. 3.1 Ce qui est déjà en place à Lille 1

3) La démarche projet «GBCP» à Lille1. 3.1 Ce qui est déjà en place à Lille 1 Plan d action «GBCP» Université Lille1 1) Les objectifs de la réforme Le décret n 2012-1246 du 7 novembre 2012 relatif à la gestion budgétaire et comptable publique a pour objectifs de : Refonder le champ

Plus en détail

Section des Formations et des diplômes

Section des Formations et des diplômes Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Histoire, patrimoine et technologies numériques de l Ecole Nationale des Chartes Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Génie électrique et informatique industrielle de l Université d Artois Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Lancement de l'école Supérieure du Professorat et de l'éducation. jeudi 26 septembre 2013

DOSSIER DE PRESSE. Lancement de l'école Supérieure du Professorat et de l'éducation. jeudi 26 septembre 2013 DOSSIER DE PRESSE jeudi 26 septembre 2013 Lancement de l'école Supérieure du Professorat et de l'éducation L'ESPE de l'académie de Reims au sein de l'université de Reims Champagne-Ardenne a été créée et

Plus en détail

Schéma régional de développement du tourisme et des loisirs. [ pour un tourisme innovant et durable ]

Schéma régional de développement du tourisme et des loisirs. [ pour un tourisme innovant et durable ] Schéma régional de développement du tourisme et des loisirs [ pour un tourisme innovant et durable ] Sommaire Un véritable enjeu Construire un tourisme innovant et durable Engager une démarche participative

Plus en détail

SOLIDARITÉS PROFESSIONS SOCIALES

SOLIDARITÉS PROFESSIONS SOCIALES MINISTÈRE DU TRAVAIL DES RELATIONS SOCIALES ET DE LA SOLIDARITÉ Direction générale de l action sociale Sous-direction de l animation territoriale et du travail social Bureau des professions sociales et

Plus en détail

Rapport sur l offre de formation «licence»

Rapport sur l offre de formation «licence» Section des Formations et des diplômes Rapport sur l offre de formation «licence» de l Université Paris-Est Créteil Val de Marne - UPEC Vague E - 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations

Plus en détail

CONTRIBUTION DU CH-FO Le dialogue social et la gestion des ressources humaines

CONTRIBUTION DU CH-FO Le dialogue social et la gestion des ressources humaines CONTRIBUTION DU CH-FO Le dialogue social et la gestion des ressources humaines 1/ Les constats les plus marquants sont : - l absentéisme de courte durée qui continue d évoluer fortement et qui met sous

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Cinéma : pratique et esthétique de l Université Paris 1 - Panthéon Sorbonne Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section

Plus en détail

Eléments sur la stratégie d application des réformes des enseignements supérieurs basées. sur LMD

Eléments sur la stratégie d application des réformes des enseignements supérieurs basées. sur LMD Eléments sur la stratégie d application des réformes des enseignements supérieurs basées sur le dispositif «Licence/Master/Doctorat» au sein des facultés des sciences exactes et technologie 32 Mr M. D.

Plus en détail

Licence professionnelle Ingénierie, conception, organisation et gestion des systèmes de restauration collective

Licence professionnelle Ingénierie, conception, organisation et gestion des systèmes de restauration collective Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Ingénierie, conception, organisation et gestion des systèmes de restauration collective Université Toulouse II - Jean Jaurès UT2J Campagne

Plus en détail

RÉFÉRENTIEL POUR L ÉVALUATION INSTITUTIONNELLE DES ÉTABLISSEMENTS D ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE RECHERCHE DANS LES ÉTATS MEMBRES DU CAMES

RÉFÉRENTIEL POUR L ÉVALUATION INSTITUTIONNELLE DES ÉTABLISSEMENTS D ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE RECHERCHE DANS LES ÉTATS MEMBRES DU CAMES CONSEIL AFRICAIN ET MALGACHE POUR L'ENSEIGNEMENT SUPERIEUR (C. A. M. E. S.) 01 B.P. 134 OUAGADOUGOU 01 (BURKINA FASO) Tél. : (226) 50.36.81.46/72 80 74 34 - Fax : (226) 50.36.85.73 Email : cames@bf.refer.org

Plus en détail

Intitulé recruteur : Université Paris Sorbonne Paris 4

Intitulé recruteur : Université Paris Sorbonne Paris 4 Intitulé recruteur : Université Paris Sorbonne Paris 4 Organisme de rattachement : Ministère de l'éducation nationale/ministère de l'enseignement supérieur et de la recherche Date de disponibilité Catégorie

Plus en détail

Le mot du Directeur. Une ambition partagée. Sciences Po est une institution de recherche et de formation extrêmement innovante et réactive.

Le mot du Directeur. Une ambition partagée. Sciences Po est une institution de recherche et de formation extrêmement innovante et réactive. Le mot du Directeur Une ambition partagée Sciences Po est une institution de recherche et de formation extrêmement innovante et réactive. Stimulés par l'irruption de la compétition internationale, qui

Plus en détail

Référentiel d équivalences horaires

Référentiel d équivalences horaires Référentiel d équivalences horaires Université Bordeaux Segalen DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES Version 2.0 du 28 septembre 2011 Université Bordeaux Segalen Sciences de la Vie, Sciences de la Santé,

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Lettres de l Université Lille 3 - Sciences humaines et sociales - Charles de Gaulle Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014

Plus en détail

Projet de réorganisation des expertises de la branche Famille

Projet de réorganisation des expertises de la branche Famille Direction du réseau Paris, le 21 février 2014 Projet de réorganisation des expertises de la branche Famille INC du 13 mars 2014 1 1. Contexte Les Prm ont été créés en 2002 et trouvent leur fondement dans

Plus en détail

Institut Régional de management en santé de l Océan Indien

Institut Régional de management en santé de l Océan Indien LA RÉUNION, TERRE D AVENIR www.regionreunion.com Institut Régional de management en santé de l Océan Indien DOSSIER DE PRESSE 8 DÉCEMBRE 2014 OUVERTURE DE L IRMS-OI EN 2015 Sommaire 3 PRÉSENTATION GÉNÉRALE

Plus en détail

étudier à lyon 3 guide de l offre de formation www.univ-lyon3.fr

étudier à lyon 3 guide de l offre de formation www.univ-lyon3.fr étudier à lyon 3 www.univ-lyon3.fr guide de l offre de formation ÉTuDier à lyon 3 découvrez notre offre de formation détaillée en fin de guide, à l AIde de nos fiches de présentation par diplômes un Cadre

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence STAPS - Education et motricité de l Université des Antilles et de la Guyane Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section

Plus en détail

Projet d Etablissement 2013-2016

Projet d Etablissement 2013-2016 Projet d Etablissement 2013-2016 L organisation pédagogique d un établissement scolaire doit être conçue en fonction d un projet d établissement. Le dernier projet (2007-2010) est arrivé à son terme. Le

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Chimie et biologie de l Université Lille 1 Sciences et technologies - USTL Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section

Plus en détail

Master Sciences cognitives

Master Sciences cognitives Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Sciences cognitives Université Lumière - Lyon 2 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin, président

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Science politique de l Université de Strasbourg Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012 Section des Formations et des diplômes

Plus en détail

M O N T P E L L I E R

M O N T P E L L I E R P R O J E T D ' O R G A N I G R A M M E S D E S D I R E C T I O N S E T S E R V I C E S C O M M U N S D E L U N I V E R S I T É D E M O N T P E L L I E R...............................................

Plus en détail

RESPONSABLE DES RESSOURCES HUMAINES

RESPONSABLE DES RESSOURCES HUMAINES RESPONSABLE DES RESSOURCES HUMAINES FPEGRH01 RESPONSABLE DES RESSOURCES HUMAINES Définir et mettre en œuvre la politique de ressources humaines d une administration ou d un établissement public de l État.

Plus en détail

CONVENTION D ASSOCIATION AMU-ECM

CONVENTION D ASSOCIATION AMU-ECM CONVENTION D ASSOCIATION AMU-ECM Contenu Préambule... 1 1. Gouvernance... 2 1.1. Pilotage de l association... 2 1.2. Instances de gouvernance... 2 2. Formation, pédagogie, entrepreneuriat et vie étudiante...

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Science politique de l Université Paris 1 - Panthéon Sorbonne Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section des Formations

Plus en détail

Formations et diplômes. Master Informatique. Université Jean Monnet Saint-Etienne UJM (déposant) Ecole nationale supérieure des Mines de Saint-Etienne

Formations et diplômes. Master Informatique. Université Jean Monnet Saint-Etienne UJM (déposant) Ecole nationale supérieure des Mines de Saint-Etienne Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Informatique Université Jean Monnet Saint-Etienne UJM (déposant) Ecole nationale supérieure des Mines de Saint-Etienne Campagne d évaluation 2014-2015

Plus en détail

Centre national de la danse Mesures en faveur de la formation, de l insertion, des conditions de vie et de la diversité des jeunes créateurs

Centre national de la danse Mesures en faveur de la formation, de l insertion, des conditions de vie et de la diversité des jeunes créateurs Centre national de la danse Mesures en faveur de la formation, de l insertion, des conditions de vie MARDI Contact presse Ministère de la Culture et de la Communication Délégation à l information et à

Plus en détail

Université Paris- Saclay Contrat de site 2015-2019

Université Paris- Saclay Contrat de site 2015-2019 Université Paris- Saclay Contrat de site 2015-2019 Dans un contexte international en pleine mutation, un ensemble d universités, de grandes écoles et d organismes de recherche présents sur le secteur sud

Plus en détail

Université de La Rochelle. La Rochelle IAE. Ecole universitaire de management. iae.univ-larochelle.fr

Université de La Rochelle. La Rochelle IAE. Ecole universitaire de management. iae.univ-larochelle.fr IAE La Rochelle Ecole universitaire de management iae.univ-larochelle.fr L EDITO Thierry Poulain-Rehm Directeur de l IAE La Rochelle Vincent Taveau Président du conseil de l IAE La Rochelle Avec un environnement

Plus en détail

Philosophie. Parcours d études proposés à l Institut Catholique de Paris Métiers associés

Philosophie. Parcours d études proposés à l Institut Catholique de Paris Métiers associés Institut Catholique de Paris Service Communication Fiche Filière / parcours Philosophie Parcours d études proposés à l Institut Catholique de Paris Métiers associés Collection «Orientation à l ICP : Fiches

Plus en détail

La Formation des Enseignants. Contribution dans le cadre de la concertation «Refondons l Ecole»

La Formation des Enseignants. Contribution dans le cadre de la concertation «Refondons l Ecole» La Formation des Enseignants Contribution dans le cadre de la concertation «Refondons l Ecole» 1 Avant-propos Le président de la République a fait de la refondation de l Ecole une priorité de son action.

Plus en détail

Référentiel national des internats : «L internat de la réussite pour tous»

Référentiel national des internats : «L internat de la réussite pour tous» Référentiel national des internats : «L internat de la réussite pour tous» 1. L internat : la réussite pour tous 2. Un recrutement des internes répondant aux orientations nationales 3. Un projet pédagogique

Plus en détail

CONVENTION CADRE. Préambule

CONVENTION CADRE. Préambule DOCUMENT 5 CONVENTION CADRE Entre, La Communauté d Universités et Etablissements Université Sorbonne Paris Cité (USPC), représentée par son Président, Monsieur Jean-Yves MERINDOL, 190, avenue de France

Plus en détail

Rapport annuel d activité

Rapport annuel d activité Rapport annuel d activité Bilan 2009-2010 et Perspectives Università di Corsica Pasquale Paoli 14 décembre 2010 Bilan 2009/2010 et Perspectives 2010/2011 2 L Université de Corse : chiffres clés 2009/2010

Plus en détail

Licence Economie et gestion

Licence Economie et gestion Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence Economie et gestion Université Jean Monnet Saint-Etienne - UJM Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier

Plus en détail

Formations et diplômes. Rapport d'évaluation. Master Management. Université Jean Monnet Saint-Etienne UJM. Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A)

Formations et diplômes. Rapport d'évaluation. Master Management. Université Jean Monnet Saint-Etienne UJM. Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Management Université Jean Monnet Saint-Etienne UJM Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin,

Plus en détail

Guide d'auto-évaluation des établissements d'enseignement supérieur

Guide d'auto-évaluation des établissements d'enseignement supérieur Guide d'auto-évaluation des établissements d'enseignement supérieur avril 2008 Les références européennes pour l auto-évaluation 1 Le processus de Bologne qui vise à créer un espace européen d enseignement

Plus en détail

Augmenter l impact économique de la recherche :

Augmenter l impact économique de la recherche : Augmenter l impact économique de la recherche : 15 mesures pour une nouvelle dynamique de transfert de la recherche publique, levier de croissance et de compétitivité Partout dans le monde, la recherche

Plus en détail

SECRETAIRE GENERAL DIRECTEUR ADMINISTRATIF ET FINANCIER. PRES Université européenne de Bretagne. Définition de fonction. www.ueb.

SECRETAIRE GENERAL DIRECTEUR ADMINISTRATIF ET FINANCIER. PRES Université européenne de Bretagne. Définition de fonction. www.ueb. Définition de fonction SECRETAIRE GENERAL DIRECTEUR ADMINISTRATIF ET FINANCIER PRES Université européenne de Bretagne 5, bd Laënnec 35 000 RENNES www.ueb.eu 1 I Le PRES Université européenne de Bretagne

Plus en détail

CHARTE DE L ENSEIGNEMENT FRANÇAIS A L ETRANGER (EFE)

CHARTE DE L ENSEIGNEMENT FRANÇAIS A L ETRANGER (EFE) 1 CHARTE DE L ENSEIGNEMENT FRANÇAIS A L ETRANGER (EFE) Préambule Les établissements scolaires membres du réseau de l enseignement français à l étranger dispensent un enseignement à programme français ouvert

Plus en détail

Créateurs de futurs. Université Pierre et Marie Curie. www.upmc.fr

Créateurs de futurs. Université Pierre et Marie Curie. www.upmc.fr Créateurs de futurs Université Pierre et Marie Curie www.upmc.fr UPMC : leader en France en sciences et médecine Chaque jour, l'upmc crée des synergies essentielles entre la recherche et la formation.

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Etudes anglophones de l ENS Cahan Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations et des diplômes En vertu

Plus en détail

Section des Formations et des diplômes. Evaluation des écoles doctorales de l Université Montpellier 1

Section des Formations et des diplômes. Evaluation des écoles doctorales de l Université Montpellier 1 Section des Formations et des diplômes Evaluation des écoles doctorales de l Université Montpellier 1 Juillet 2010 Section des Formations et des diplômes Evaluation des écoles doctorales de l Université

Plus en détail

APPEL A PROJETS SERVICE REGIONALE DE L APPRENTISSAGE

APPEL A PROJETS SERVICE REGIONALE DE L APPRENTISSAGE APPEL A PROJETS SERVICE REGIONALE DE L APPRENTISSAGE L apprentissage dans l enseignement supérieur a pour mission de faciliter l accès à des formations de haut niveau et de permettre à des étudiants de

Plus en détail

Rapport sur l offre de formation «licence professionnelle»

Rapport sur l offre de formation «licence professionnelle» Section des Formations et des diplômes Rapport sur l offre de formation «licence professionnelle» de l Université de Lorraine Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012 Section des Formations et

Plus en détail

CONVENTION D ASSOCIATION 2013-2017

CONVENTION D ASSOCIATION 2013-2017 CONVENTION D ASSOCIATION 2013-2017 UNIVERSITE DE HAUTE ALSACE UNIVERSITE DE STRASBOURG -1- Convention d association conclue entre l Université de Haute-Alsace et l Université de Strasbourg Contenu Préambule...

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Urbanisme : stratégie, projets, maîtrise d ouvrage (USPMO)

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Urbanisme : stratégie, projets, maîtrise d ouvrage (USPMO) www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Urbanisme : stratégie, projets, maîtrise d ouvrage (USPMO) Former des urbanistes Le master Urbanisme : stratégie, projets, maîtrise d ouvrage (USPMO) s appuie sur

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Electronique, informatique et communication embarquées appliquées aux transports de l Université de Valenciennes

Plus en détail