Trois exigences de performance énergétique. Cepmax. Tic. Conso maxi d énergie primaire. Confort d été. Efficacité énergétique du bâti.

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Trois exigences de performance énergétique. Cepmax. Tic. Conso maxi d énergie primaire. Confort d été. Efficacité énergétique du bâti."

Transcription

1

2 Principes de la RT2012 Une généralisation dans le neuf des bâtiments basse consommation diviser au moins par 2 les consommations par rapport à la RT 2005 Une exigence sur l efficacité globale du bâti portant à la fois sur les besoins de chauffage, de refroidissement et d éclairage Une modulation de l exigence de consommation (Cepmax) en fonction des émissions de GES Le recours aux énergies renouvelables en maison individuelle Une réglementation plus lisible : exigences exprimées en valeurs absolues Une réglementation performantielle, centrée sur la performance énergétique globale du bâtiment Exigences de moyens limités et visant à l amélioration des pratiques Ex : obligation de traitement de l étanchéité à l air du bâtiment en maisons individuelles ou accolées et logements collectifs Quels-sont les bâtiments soumis à la RT2012? Les bâtiments neufs chauffés pour le confort des occupants en France métropolitaine Les extensions dont la SHON RT est supérieure à 30% de la SHON RT du bâtiment existant, ou dont la SHON RT est supérieure à 150 m² Les bâtiments exclus de la RT2012 Constructions provisoires prévues pour une durée d utilisation de moins de deux ans Bâtiments et parties de bâtiment dont la température normale d utilisation est inférieure ou égale à 12 C Bâtiments destinés à rester ouverts sur l extérieur en fonctionnement habituel Bâtiments qui (en raison de contraintes spécifiques liées à leur usage) doivent garantir des conditions particulières de température, d hygrométrie ou de qualité de l air, et nécessitant de ce fait des règles particulières Bâtiments chauffés ou refroidis pour un usage dédié à un procédé industriel Bâtiments agricoles ou d élevage, lieux de culte, salles de spectacle, musées, salles d exposition, piscines, patinoires, saunas, hammams, établissements pénitentiaires, salles polyvalentes, salles des fêtes, salles de conférences, médiathèques et bibliothèques municipales, Habitation Légère de Loisir, équipements sportifs uniquement constitués de vestiaires Les exigences de la RT2012 Trois exigences de performance énergétique RESPECT DU Bbio max Efficacité énergétique du bâti Besoin Bioclimatique conventionnel Bbio Bbio & Bbiomax RESPECT DU Cepmax Conso maxi d énergie primaire Consommation conventionnelle d énergie Cep Cep & Cepmax RESPECT DU Tic Confort d été assuré Confort d été Tic & Ticréf en zone CE1 + des exigences de moyens (Voir P7) 2 2 Détails : P 14 voir fiche d application du CSTB, du 24/04/2013 mise à jour le 29/01/2014 : Comment identifier l usage d un bâtiment et l exigence associée?

3 Les exigences de la RT2012 Besoin bioclimatique conventionnel (Bbio) Le Bbio valorise la conception du bâti, indépendamment des systèmes énergétiques Le Bbio (en points) comprend les besoins de chauffage, de refroidissement et d éclairage artificiel Les clés d un Bbio performant Bbio max = Bbio maxmoyen x ( Mb géo + Mb alt + Mb surf ) 4 4 Bbio maxmoyen : valeur moyenne du Bbio max définie par type d occupation du bâtiment ou de la partie de bâtiment et par catégorie CE1/CE2 Mb géo : coefficient de modulation selon la localisation géographique Mb alt : coefficient de modulation selon l altitude Mb surf : pour les maisons individuelles ou accolées, coefficient de modulation selon la surface moyenne des logements Le Bbio (en points) = 2 x (B chauffage + B refroidissement) + 5 x B éclairage Maisons individuelles ou accolées et logements collectifs. > Catégorie CE1 > Altitude 400 m > Sans modulation de surface * Bâtiments de catégorie «CE2» : Nécessité éventuelle d installer des systèmes actifs de refroidissement pour assurer un bon confort d été alors que les fenêtres sont fermées Bbio max Le Bbio de la construction doît être inférieur ou égal à la valeur Bbiomax applicable au projet. La valeur Bbiomax moyenne est de 60 points pour les bâtiments non climatisés (Annexe VIII de l arrêté du 26 octobre 2010) Limiter les déperditions de chaleur par l enveloppe Compacité très importante (minimum de débord sur l extérieur, de plancher sur garage, etc.) Isolation importante Limiter les déperditions par la ventilation Le bâtiment doit être au maximum étanche à l air Bonne orientation Privilégier un maximum de vitrages au Sud (entre Sud-Est et Sud-Ouest), un minimum au Nord. Une quantité de vitrage maîtrisée (un vitrage est une paroi 7 fois moins isolante qu un mur isolé «classique»! -> Trop de vitrage = trop de déperditions) Des menuiseries de qualité (coefficients Uw faible, et facteurs solaires Sw importants) Ponts thermiques restreints Plancher bas : isolant sous chape ou rupteurs en about et en rive. Plancher intermédiaire entre deux niveaux chauffés : Rupteurs longitudinaux et transversaux et/ou planelles isolantes quand isolation intérieure. Autre solution : isolation extérieure Améliorer la perméabilité à l air du bâtiment Exemple 0.4 m3/h.m² pour une maison individuelle, 0.8 m3/h.m²pour un immeuble collectif, 1 m3/h.m² pour un bâtiment tertiaire

4 6 6 Les exigences de la RT2012 Consommation d énergie (Cep) Consommation conventionnelle d énergie du projet (Pour le chauffage, la production d eau chaude sanitaire, le refroidissement, l éclairage et les auxiliaires, déduction faite de la production d électricité). Exigence à respecter Cepmax = 50 x Mctype x (Mcgéo + Mcalt + Mcsurf + McGES) Modulation en fonction du type de bâtiment, sa localisation géographique, son altitude, sa surface de SHON RT et ses émissions de gaz à effet de serre. Cepmax Le Cep du projet doit être inférieur ou égal à la valeur Cepmax modulée en fonction du contexte environnemental du bâtiment. La valeur Cepmax moyenne est de 50 kwh EP/(m 2.an) (Article 30 de l arrêté du 2 octobre 2010) Maisons individuelles ou accolées et logements collectifs après le 1 er janvier 2015 > Catégorie CE1 > Altitude 400 m > Sans modulation de surface > Sans modulation GES 55 1 kwh EF 2.58 kwh EP pour l électricité 1 kwh EF 1 kwh EP pour les autres énergies (gaz, réseaux de chaleur, bois, etc Les exigences de moyen ou «Gardefous» de la RT2012 Liaison «plancher intermédiaire/ façade» traitée Ψ W/(ml.K) Perméabilité à l air : valeurs seuils en résidentiel ( 0.6 m3/h.m² en maison individuelle, 1.0 en immeuble collectif). Soit des mesures de perméabilité réalisées par opérateur certifié, soit une application démarche qualité (Annexe VII de la RT2012) Ratio transmission thermique linéique moyen global ponts thermiques R Ψ du bâtiment : RΨ 0,28 W/(m². K) Accès à l éclairage naturel : en résidentiel : Surfaces baies 1/6 de SHAB (y compris les portes du volume habitable donnant sur l extérieur) Les baies de tout local destiné au sommeil doivent être équipées de protections solaires mobiles (volets, rideaux, etc.) Obligation d avoir une production d énergie renouvelable en maison individuelle (Voir détails des solutions possibles page suivante. Notamment : Pompe à chaleur aérothermique, PAC géothermique, ballon thermodynamique, panneaux photovoltaïques, production d eau chaude solaire, réseau de chaleur, chaudière bois, poêle à granulés ou poêle à bûches (en complément d un mode de chauffage principal dans le cas d un poêle non régulé), etc. Obligation d un comptage pour chaque usage : > En résidentiel : chauffage, eau chaude sanitaire, réseau des prises électriques, refroidissement et autres (ou possibilité d une estimation des consommations) > Pour les tertiaires : chauffage, eau chaude sanitaire, réseau des prises électriques, refroidissement, éclairage, ventilation et départs directs de plus de 80 A

5 Les différentes possibilités de chauffage et eau chaude sanitaire permettant d atteindre la RT2012 : (Cette liste n est pas exhaustive) PAC AIR/EAU - PAC GÉOTHERMIE * > Avec ou sans production d ECS intégrée ou couplée > Avec plancher chauffant ou radiateurs basse température > Avec plafond chauffant (très basse température) CHAUDIÈRE GAZ À CONDENSATION ** > Avec ou sans production d ECS intégrée > Avec radiateurs basse température ou plancher chauffant (moins favorable dans les résultats) > Les solutions pour respecter l obligation d énergie renouvelable : Ballon thermodynamique de COP > 2.00 Panneau photovoltaïque en auto consommation (1 ou 2 suivant la SHON RT du projet) Poêle à bois (ou granulés) en mode chauffage secondaire ECS solaires avec 1 ou 2 capteurs CHAUDIÈRE HYBRIDE (CHAUDIÈRE GAZ AVEC PAC) ** > La production d ECS est assurée par un système (en générale le gaz) > Le chauffage est assuré en partie par la PAC et la chaudière assure le complément POÊLE À BOIS RÉGULÉS (GRANULÉS ET RAREMENT BÛCHES) **** > Le poêle est considéré comme le mode de chauffage principale > Les pièces de nuit seront équipées de panneaux rayonnants > Les SDB seront équipés de sèches serviettes L ECS est assuré par : Ballon thermodynamique ou ECS solaires avec 1 ou 2 capteurs CHAUDIÈRE À BOIS (GRANULÉS OU BÛCHES) * > Avec ou sans production d ECS intégrée > Avec radiateurs basse température ou plancher chauffant CHAUFFAGE ÉLECTRIQUE (BBIO OBLIGATOIREMENT TRÈS PERFORMANTS) ***** > Panneaux rayonnants d excellente qualité (CA < 0.18) > Sèches serviettes dans SDB > Double flux de préférence afin de limiter les consommations de chauffage > ECS avec ballon thermodynamique de très grande performance (généralement au CO2) > Gestion intelligente des volets roulants (type automatisé avec capteur de luminosité en façade) * ** x 0,95 (5%) RELATION BBIO / MODE DE CHAUFFAGE *** **** x 0,90 x 0,85 ***** x 0,40 à 0,45 Définition de la SHON RT dans l arrêté RT2012 La SHON RT s obtient à partir de la SHOB (Surface Hors Œuvre Brute) du bâtiment, après déduction A) Des surfaces de plancher hors œuvre des combles et des sous-sols non aménageables ou non aménagés pour l habitation ou pour des activités à caractère professionnel, artisanal, industriel ou commercial (les surfaces de plancher des locaux ou parties de locaux situées en combles ou en sous-sols qui correspondent à des hauteurs sous toiture ou sous plafond inférieures à 1,80 m sont considérées comme non aménageables, et donc non comprises dans la SHON RT). B) Des surfaces de plancher hors œuvre des toitures-terrasses, des balcons, des loggias, des vérandas non chauffées, ainsi que des surfaces non closes situées au rez-de-chaussée ou à des niveaux supérieurs. C) Des surfaces de plancher hors œuvre des bâtiments ou des parties de bâtiment aménagés en vue du stationnement des véhicules. Pour les bâtiments Tertiaires : la SHON RT est automatiquement calculée à partir de la Surface Utile du bâtiment dans le calcul de la SHON RT). 8 8

6 Les extensions La réglementation thermique 2012 s applique pour tout bâtiment nouveau ou partie nouvelle de bâtiment existant. Par «partie nouvelle de bâtiment existant», il faut comprendre toute surface de bâtiment dont le clos est nouvellement construit. Exemples : Est considérée comme «partie nouvelle de bâtiment existant» soumise à la réglementation thermique 2012 : > Une partie de bâtiment construite créant de nouveaux locaux et accolée à un bâtiment existant > Un étage ajouté à un bâtiment existant, > Un aménagement de combles existants d une maison conduisant à devoir surélever le faîtage de la toiture d au moins 1,8 mètre. N est pas considérée comme «partie nouvelle de bâtiment existant», et est donc soumise à la réglementation thermique des bâtiments existants : > L aménagement de combles existants d une maison sans modification de l enveloppe du bâtiment, > La création d un plancher intermédiaire dans une enveloppe de bâtiment existant > L aménagement d un espace initialement à l air libre (loggia, coursive, porche, préau, ), suite à des travaux conduisant à fermer cet espace. > L aménagement d un local existant notamment dans le cas d un changement de destination au sens du code de l urbanisme (ex : grange accolée à une maison et transformée en pièce habitable, aménagement d un garage enpièce habitable). La surface prise en compte pour l application de la RT2012 est la SHON RT (SRT). Si un bâtiment fait l objet de plusieurs agrandissements figurant sur la même déclaration préalable ou le même permis de construire, la surface de l extension à considérer pour la réglementation thermique est égale à la somme des surfaces des agrandissements. Le tableau ci-dessous récapitule les différents cas de figure Taille de l extension < 30% de la SHON RT (SRT) des locaux existants 30% de la SHON RT (SRT) des locaux existants < 150 m² 150 m² RT ex par élément RT2012 RT2012 RT2012 La surface des locaux existants comprend la partie existante avant travaux ainsi que la partie éventuellement aménagée simultanément aux travaux conduisant à l extension du bâtiment existant. Recours aux énergies renouvelables Pour les extensions de bâtiment existant concernées, l exigence relative au recours à une source d énergie renouvelable s applique lorsque la partie nouvelle du bâtiment comprend une pièce de type salle de bains ou salle d eau munie à minima d une douche ou d une baignoire. Surface de baies L article 20 de l arrêté du 26 octobre 2010 indique : «Pour les maisons individuelles ou accolées et les bâtiments collectifs d habitation, la surface totale des baies, mesurée en tableau, est supérieure ou égale à 1/6 de la surface habitable, telle que définie par l article R.* du code de la construction et de l habitation.» Pour les extensions concernées, l exigence relative à la surface de baies s applique lorsque la partie nouvelle du bâtiment comprend une pièce de type séjour (extension du séjour du bâtiment existant, nouveau séjour) qui représente tout ou partie de l extension. Perméabilité à l air du bâtiment d habitation Pour les extensions concernées, l exigence de perméabilité à l air du bâtiment s applique lorsque la partie nouvelle du bâtiment communique avec la partie existante par une ouverture verticale de surface maximale 110 cm x 220 cm, utilisée pour réaliser la mesure. 1010

7 Des études de faisabilités des approvisionnements en énergies obligatoires Décret n o du 30 octobre 2013 : Depuis le 1 er janvier 2014, préalablement au dépôt d une demande de permis de construire, le maître d ouvrage doit réaliser une étude de faisabilité des diverses solutions d approvisionnement en énergie du bâtiment, en vue de favoriser l installation d équipements performants et d énergies renouvelables. Cette obligation concerne tout bâtiment neuf dont la surface est supérieur à 50 m², sauf les bâtiments neufs auxquels la réglementation thermique impose le recours à une source d énergie renouvelable (c est-à-dire les maisons individuelles). L étude de faisabilité pour les bâtiments neufs dont la surface est comprise entre 50 et 1000 m² doit comparer le système «pressenti» par rapport à au moins 4 variantes parmi la liste suivante : Solaire thermique Panneaux photovoltaïques Chauffage au bois ou à la biomasse Pompes à chaleur géothermiques Autres types de pompes à chaleur (par exemple aérothermique) Chaudières à condensation Production combinée de chaleur et d électricité (cogénération) Raccordement à un réseau de chauffage ou de refroidissement collectif Systèmes éoliens Dans le cas des bâtiments de plus de 1000 m², l étude de faisabilité doit comparer le système pressenti par rapport à toutes possibilités ci-dessus. Pour le système pressenti et chacune des variantes étudiées, l étude exprime : > La consommation énergétique > Les émissions de gaz à effet de serre > Les classes Energie et Climat > Le coût annuel d exploitation estimé > Les avantages et inconvénients par rapport au système pressenti Les attestations RT2012 Vous déposez une demande de permis de construire et on vous demande l attestation RT2012 à joindre à votre dossier. De quoi s agit-il? Les Attestations de prise en compte de la Réglementation Thermique 1 - Attestation RT2012 au dépôt de la demande de permis de construire 2 - Attestation RT2012 à l achèvement des travaux Les attestations demandées s appliquent à toute construction quel que soit le type de maîtrise d ouvrage (architecte, constructeur de maison, artisan ou auto-constructeur) Attestation Bbio au dépôt du permis de construire L attestation à établir au dépôt de la demande de permis de construire permettra de s assurer : > De la prise en compte de la conception bioclimatique du bâtiment au plus tôt du projet grâce au coefficient Bbio, gage d atteinte d un niveau de performance énergétique élevé. > Que la réflexion sur les systèmes énergétiques a été engagée, et en particulier le recours aux énergies renouvelables. Elle contient précisément > La surface du bâtiment exprimée en SHON RT et en SHAB (surface habitable) > Les valeurs plafonds des exigences de résultats : Bbio et Bbiomax > Les surfaces des baies (>1/6 ème de la surface habitable) > La source d énergie renouvelable utilisée Obtenir l attestation > L étude Thermique prévisionnelle est réalisée par un professionnel > Le Maître d Ouvrage joint l attestation RT2012 obtenue à son dossier de permis de construire Attestation à l achèvement des travaux L attestation RT2012 de fin de travaux repose obligatoirement sur une étude thermique du bâtiment, que seuls les professionnels cités par le code de la construction et de l habitation sont habilités à faire. L attestation de fin de travaux passe également par la visite sur site d un professionnel agréé par le Ministère du Développement Durable qui effectuera : > Un test d infiltrométrie (contrôle de l étanchéité à l air du bâtiment) > Un contrôle visuel pour vérifier différents points (le nombre et type de générateurs de chaleur, système de ventilation ) En pratique Sur le même principe que la première attestation, l attestation de fin de travaux est générée via le site à partir d un fichier informatique reprenant les conclusions du thermicien. Le récapitulatif standardisé de l étude thermique de fin de travaux doit rester disponible durant cinq ans après l achèvement des travaux auprès de tout acquéreur. 1212

8 Exemple de maisons étudiées en RT2012 Les fiches d applications Retrouvez sur Internet à l aide du lien ci-dessous, le thème de votre choix /documents-dapplication.html Un site édité par le Caractérisation des générateurs thermodynamiques électriques de chauffage Précisions sur la signification du paramètre faux relatif aux ballons d eau chaude en RT2012 Bâtiments livrés sans équipement de chauffage ou refroidissement Classement au bruit d une baie Systèmes saisonniers de production d eau chaude sanitaire Système de mesure ou d estimation des consommations en logement Partie nouvelle d un bâtiment existant extension Maison individuelle ou bâtiment collectif Prise en compte des appareils indépendants de chauffage à bois dans les maisons individuelles ou accolées Comment identifier l usage d un bâtiment et l exigence associée Limites d application de la RT2012 Fiche d application chauffe-eau solaires individuels (kit cesi) Fiche d application saisie des chauffe-eau thermodynamiques à compression électrique Variation temporelle émetteurs électriques directs RT

9 Bureau d études thermiques Eco Energie Conseil est un cabinet indépendant spécialisé dans les études thermiques réglementaires pour : La maison individuelle Le bâtiment collectif Le tertiaire (Bureaux, hôtels etc ) Les + d Eco Energie Conseil Cabinet indépendant Expérience du bâtiment Conseils personnalisés Déplacements sur site Eco Energie Conseil 18 bis, avenue de la gare BAIN-DE-BRETAGNE La reproduction totale ou partielle de ce guide est interdite sans accord préalable. Site Internet : Fax :

Maison Passive. Maison BBC RT 2005 RT 2012

Maison Passive. Maison BBC RT 2005 RT 2012 RT 2005 Maison BBC RT 2012 Maison Passive Avec le guide pratique de la RT2012, appréhendez la nouvelle règlementation thermique en vigueur pour les maisons individuelles depuis le 1er janvier 2013. Principes

Plus en détail

Les grands principes de la RT2012. - La réglementation en quelques mots, - les changements constatés avec le BBC

Les grands principes de la RT2012. - La réglementation en quelques mots, - les changements constatés avec le BBC Les grands principes de la RT2012 - La réglementation en quelques mots, - les changements constatés avec le BBC CERQUAL Direction des Etudes et Recherches Septembre Octobre 2011 1 Les textes et le calendrier

Plus en détail

La maîtrise des consommations dans l habitat à rénover. Comment agir? Quelle est la démarche? 5 juin 2013

La maîtrise des consommations dans l habitat à rénover. Comment agir? Quelle est la démarche? 5 juin 2013 La maîtrise des consommations dans l habitat à rénover Comment agir? Quelle est la démarche? 5 juin 2013 Stéphane GIRAULT Études de conception en génie climatique et électricité Audits énergétiques Études

Plus en détail

NOTE D INFORMATION TECHNIQUE

NOTE D INFORMATION TECHNIQUE NOTE D INFORMATION TECHNIQUE Concernant l installation des vérandas concernées par la RT 2012 en maisons individuelles Cette note a été établie à partir des textes réglementaires suivant : - Arrêté du

Plus en détail

L application de la réglementation thermique RT 2012

L application de la réglementation thermique RT 2012 L application de la réglementation thermique RT 2012 Présentation du 30 mai 2013 à l ASDER Alain GUILLOT Service Habitat et Construction de la DDT Savoie 1 La réglementation RT 2012 à compter du 1 er janvier

Plus en détail

THERMIQUE RÉGLEMENTATION RÉDUIRE LA CONSOMMATION ÉNERGÉTIQUE LA RT 2005

THERMIQUE RÉGLEMENTATION RÉDUIRE LA CONSOMMATION ÉNERGÉTIQUE LA RT 2005 THERMIQUE RÉDUIRE LA CONSOMMATION ÉNERGÉTIQUE Construire une maison bien isolée et faiblement consommatrice d énergie est devenu une priorité. Les systèmes constructifs en béton sont d ores et déjà prêts

Plus en détail

Réglementation Thermique 2012

Réglementation Thermique 2012 Réglementation Thermique 2012 2010 SOURCE D IFORMATIO Cette note de veille réglementaire a été établie à partir du décret n 2010-1269 du 26 octobre 2010 relatif aux caractéristiques thermiques et à la

Plus en détail

Réglementation thermique RT 2012. sur les bâtiments à usage d habitation

Réglementation thermique RT 2012. sur les bâtiments à usage d habitation Réglementation thermique RT 2012 Présentation générale g centrée sur les bâtiments à usage d habitation 18 janvier 2010 Sommaire - La RT 2012 1. Contexte et généralités 2. Une nouvelle surface : la SHON

Plus en détail

Les Bâtiments Basse Consommation Energétique. Evolution réglementaire (RT 2012) CETE Apave Nord-Ouest

Les Bâtiments Basse Consommation Energétique. Evolution réglementaire (RT 2012) CETE Apave Nord-Ouest Les Bâtiments Basse Consommation Energétique Evolution réglementaire (RT 2012) CETE Apave Nord-Ouest Ph BONNE Responsable Département Energie RT 2000 RT 2005 RT 2012 2020 Historique de la réglementation

Plus en détail

La réglementation thermique 2012. Bienvenue à toutes et tous.

La réglementation thermique 2012. Bienvenue à toutes et tous. Bienvenue à toutes et tous. Programme de la session RT2012 : - Historique de la réglementation. - Pourquoi cette RT2012. - Qu est-ce que l énergie primaire? - A qui s applique cette RT2012 et à quelle

Plus en détail

REGLEMENTATION THERMIQUE RT 2012

REGLEMENTATION THERMIQUE RT 2012 Novembre 2010 REGLEMENTATION THERMIQUE RT 2012 Adequation email : m.adequation@gmail.com tel : 06 76 45 31 75 LES NOUVELLES RT2012 3 exigences de performances globales Coefficient Bbio remplace de le Ubat

Plus en détail

RT 2012. FT2i SIRET : 521 257 808 00019 NAF :7120 B Centre d'affaires Atlantis, 8 rue Louis Blériot 56400 AURAY

RT 2012. FT2i SIRET : 521 257 808 00019 NAF :7120 B Centre d'affaires Atlantis, 8 rue Louis Blériot 56400 AURAY RT 2012 I. Evolution de la RT 2005 et du label BBC à la RT 2012 Sommaire Les échecs de la RT 2005 Le BBC RT 2012: Les nouvelles obligations Le Bbio Le Cep Le TIC Le Q4 Les nouvelles technologies Suivi

Plus en détail

PRESENTATION de la RT 2012

PRESENTATION de la RT 2012 INFORMATION RT 2012 PRESENTATION de la RT 2012 Thierry MOUGE 06/04/2011 INTRODUCTION La RT 2012 sera applicable à partir du 28 Octobre 2011 pour certains bâtiments. Cette présentation a pour but de vous

Plus en détail

LA REGLEMENTATION THERMIQUE 2012. Par François TURLAND & Bernard LORIOT

LA REGLEMENTATION THERMIQUE 2012. Par François TURLAND & Bernard LORIOT LA REGLEMENTATION THERMIQUE 2012 Par François TURLAND & Bernard LORIOT Séminaire Technique UMF Malte Nov.2012 CONTETE Les consommations d énergie en France Industrie 21% Autres 5% Transport 31% Bâtiment

Plus en détail

L essentiel de La Rt 2012

L essentiel de La Rt 2012 L essentiel de la RT 2012 Philippe Leblond L essentiel de la RT 2012 Obligations et mise en œuvre de la réglementation thermique 2 e édition À tous ceux qui m ont soutenu, sans les citer pour n oublier

Plus en détail

RÉGLEMENTATION. 5. thermique. historique des réglementations... p..340. la rt 2012

RÉGLEMENTATION. 5. thermique. historique des réglementations... p..340. la rt 2012 338 memento 2013 RÉGLEMENTATION 5. thermique historique des réglementations... p..340 la rt 2012 Les nouveautés... p..341 Les indicateurs et exigences... p..341 Les dispositifs de contrôle... p..343 La

Plus en détail

LA RT2012 Construction BATISTYL OCTOBRE 2012

LA RT2012 Construction BATISTYL OCTOBRE 2012 Construction BATISTYL OCTOBRE 2012 INTRODUCTION Pour la RT2012 comme pour la RT2005 : La méthode de calcul Th-B-C-E 2012 a pour objet le calcul réglementaire des coefficients Bbio,Cep et Tic. Elle n a

Plus en détail

Sommaire. Présentation RT 2012 - CAUE Bastia - FFB

Sommaire. Présentation RT 2012 - CAUE Bastia - FFB Sommaire 1. Objectifs, méthode d élaboration 2. Exigences et évolutions / RT2005 3. Bbio, Cep, Tic 4. Exigences minimales 5. Synthèse d étude standardisée 6. Calendrier 7. Coût : maison individuelle 8.

Plus en détail

RT 2012. Une nouvelle étape vers l efficience énergétique

RT 2012. Une nouvelle étape vers l efficience énergétique RT 2012 Une nouvelle étape vers l efficience énergétique Introduction - Sommaire Rappels historiques Dates d applications Conditions d applications Les évolutions Les exigences minimales Le calcul thermique

Plus en détail

GUEGUEN - PERENNOU SYNTHESE RT2012

GUEGUEN - PERENNOU SYNTHESE RT2012 SYNTHESE RT2012 ConformÄment Å l'article 4 de la loi Grenelle 1, la RT 2012 a pour objectif de limiter la consommation d'änergie primaire des bçtiments neufs Å un maximum de 50 kwhep/(mé.an) en moyenne.

Plus en détail

La Réglementation Thermique 2012

La Réglementation Thermique 2012 La Réglementation Thermique 2012 La réglementation thermique 2012 ou RT 2012 est le fruit d une réflexion de deux ans des acteurs des différents secteurs du bâtiment, faisant suite au dernier Grenelle

Plus en détail

RT 2012 : Quels impacts des nouvelles exigences dans l acte de construire?

RT 2012 : Quels impacts des nouvelles exigences dans l acte de construire? Réunion technique CAP INNOVATION RT 2012 : Quels impacts des nouvelles exigences dans l acte de construire? Olivier Servant Directeur des marchés Saint Gobain Habitat Le contexte énergétique et environnemental

Plus en détail

Newsletter Label Promotelec Performance

Newsletter Label Promotelec Performance FéVRIER 2012 A Nouvelle règlementation thermique RT2012, ce qu il faut retenir 1. RT, les dates d application en fonction des dates de dépôt de PC Quelle règlementation thermique respecter? Le tableau

Plus en détail

Les indices d une révolution

Les indices d une révolution RT 2012 Les indices d une révolution ÉRIC FeLICE [1] La RT 2012, en rendant obligatoire la conception bioclimatique des bâtiments, bouleverse les règles de construction. Le recours aux énergies renouvelables

Plus en détail

Généralités et Exigences

Généralités et Exigences Généralités et Exigences Fédération Française du Bâtiment Basse-Normandie lenotref@bnormandie.ffbatiment.fr 02.31.27.70.53-06.48.77.95.04 Respect de tous les gardes fous RT2005 + 50 kwh EP /m 2.an + étanchéité

Plus en détail

Bâtiments Collectifs Maisons Individuelles

Bâtiments Collectifs Maisons Individuelles MÉMO THERMIQUE SOMMAIRE 1. Environnements d application 2. Comment s y retrouver? 3. Qu est ce que R =(m²k/w)? 4. Qu est ce que U =(W/m²K)? 5. Qu est ce que RSE & RSI =(m²k/w)? 6. Qu est ce que Ψ =(W/mK)?

Plus en détail

Observatoire Régional pour l Habitat et le Logement. Les orientations de la RT2012. Une RT2012 pour quels bâtiments?

Observatoire Régional pour l Habitat et le Logement. Les orientations de la RT2012. Une RT2012 pour quels bâtiments? Observatoire Régional pour l Habitat et le Logement Hôtel de la Région Rhône-Alpes Sylvain Charlot 27 avril 2012 Une RT2012 pour quels bâtiments? Les orientations de la RT2012 Les bâtiments visés Tous

Plus en détail

Grenelle de l'environnement. Bâtiment Grenelle 2 et réglementation

Grenelle de l'environnement. Bâtiment Grenelle 2 et réglementation 28 avril 2011 Grenelle de l'environnement Bâtiment Grenelle 2 et réglementation Assises nationales de l'aménagement et de l'économie durables en Montagne Commissariat Général au Développement durable Direction

Plus en détail

La RT 2012. Présentation aux professionnels de la construction. Lyon 19 janvier 2012. 27 septembre 2010. Sandrine CHARRIER, CETE de Lyon

La RT 2012. Présentation aux professionnels de la construction. Lyon 19 janvier 2012. 27 septembre 2010. Sandrine CHARRIER, CETE de Lyon La RT 2012 Présentation aux professionnels de la construction Lyon 19 janvier 2012 27 septembre 2010 Sandrine CHARRIER, CETE de Lyon Ministère de l'écologie, du Développement durable, des Transports et

Plus en détail

Top départ pour la RT 2012!

Top départ pour la RT 2012! Top départ pour la RT 2012! La poursuite du Grenelle de L'Environnement dans sa volonté de pérenniser la dynamique impulsée par les "bâtiments basse consommation" : De tous les secteurs économiques, celui

Plus en détail

FORUM ACTUALITES CONSTRUCTION

FORUM ACTUALITES CONSTRUCTION FORUM ACTUALITES CONSTRUCTION RT 2012 : Le cas du logement collectif Ulrich ROCHARD Ingénieur génie climatique / thermicien POUGETS Consultants, Paris Mardi 8 novembre 2011 La RT 2012 : le départ est donné

Plus en détail

FORUM ACTUALITES CONSTRUCTION

FORUM ACTUALITES CONSTRUCTION FORUM ACTUALITES CONSTRUCTION RT 2012 en maison individuelle : obligation d emploi des énergies renouvelables Jean-Jacques BARREAU Union des Maisons Françaises 10 novembre 2011 Les Énergies renouvelables

Plus en détail

Mise à jour du comparatif «brique + ITI» et «Béton + ITE» RT2012

Mise à jour du comparatif «brique + ITI» et «Béton + ITE» RT2012 Fédération Française des Tuiles et Briques 17, rue Letellier 75015 PARIS A l'attention de Hervé Pétard Mise à jour du comparatif «brique + ITI» et «Béton + ITE» RT2012 Indice 04 Dossier : n 13E496 Chargé

Plus en détail

PRÉSENTATION DE LA RT 2012

PRÉSENTATION DE LA RT 2012 PRÉSENTATION DE LA RT 2012 La nouvelle réglementation thermique 2012 (dite «RT 2012») pose des objectifs ambitieux en matière d efficacité énergétique avec un maximum d énergie consommée fixé à 50 kwhep/(m².an)

Plus en détail

Formulaire d attestation de la prise en compte de la réglementation thermique à l achèvement des travaux.

Formulaire d attestation de la prise en compte de la réglementation thermique à l achèvement des travaux. RAPPORT 20 janv. 2011 Formulaire d attestation de la prise en compte de la réglementation thermique à l achèvement des travaux. Ministère de l'ecologie, du Développement Durable, des Transports et du Logement

Plus en détail

Les énergies renouvelables dans la Réglementation thermique

Les énergies renouvelables dans la Réglementation thermique Les énergies renouvelables dans la Réglementation thermique 10 avril 2013 ROGER Marie-Christine Chef du bureau de la qualité technique et de la réglementation de la construction DGALN/DHUP/QC Le contexte

Plus en détail

RT2012. La Réglementation Thermique 2012 L essentiel au quotidien CREATE AND PROTECT

RT2012. La Réglementation Thermique 2012 L essentiel au quotidien CREATE AND PROTECT RT2012 La Réglementation Thermique 2012 L essentiel au quotidien CREATE AND PROTECT RT2012 1974 : premier choc pétrolier. La France prend conscience de la nécessité d économiser ses ressources énergétiques.

Plus en détail

Thibault GIMOND Ingénieur FFB IDF (78-91-95)

Thibault GIMOND Ingénieur FFB IDF (78-91-95) Thibault GIMOND Ingénieur FFB IDF (78-91-95) RT 2012 : Outil majeur de l application du Grenelle pour le secteur du Bâtiment But : Limiter les consommations énergétique des bâtiments neuf. La RT 2012 impose

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DU LOGEMENT, DE L ÉGALITÉ DES TERRITOIRES ET DE LA RURALITÉ Arrêté du 11 décembre 2014 relatif aux caractéristiques thermiques et aux exigences de

Plus en détail

RAPPORT. Formulaire d attestation de la prise en compte de la réglementation thermique à l achèvement des travaux.

RAPPORT. Formulaire d attestation de la prise en compte de la réglementation thermique à l achèvement des travaux. RAPPORT Formulaire d attestation de la prise en compte de la réglementation thermique à l achèvement des travaux. Je soussigné : Jacques VIARD représentant de la société ESI situé à : Numéro 7a Voie avenue

Plus en détail

RAPPORT. Formulaire d attestation de la prise en compte de la réglementation thermique à l achèvement des travaux.

RAPPORT. Formulaire d attestation de la prise en compte de la réglementation thermique à l achèvement des travaux. RAPPORT Formulaire d attestation de la prise en compte de la réglementation thermique à l achèvement des travaux. Je soussigné : Sentagnes représentant de la société Sentagnes situé à : Numéro 9 Voie route

Plus en détail

La réglementation thermique 2012 Les principes généraux et quelques définitions

La réglementation thermique 2012 Les principes généraux et quelques définitions La réglementation thermique 2012 Les principes généraux et quelques définitions 15 septembre 2011 à LIMOGES - ESTER TECHNOPOLE Direction régionale de l'environnement, de l'aménagement et du logement du

Plus en détail

Quoi de neuf sur la réglementation thermique RT 2012*?

Quoi de neuf sur la réglementation thermique RT 2012*? Thermique Service urbanisme opérationnel Unité pilotage, expertise, conseil, animation en ADS et publicité 01 60 32 13 34 Juillet 2015 Simplification Ajustement Quoi de neuf sur la réglementation thermique

Plus en détail

DPE v/s règles Th et audit

DPE v/s règles Th et audit DPE v/s règles Th et audit DPE Règles Th (Th-C-E en neuf ; Th-C-E ex en existant) Audit énergétique 1 - chauffage 2 - refroidissement 3 - ECS 4 - auxiliaires 5 - éclairage contenu + bureautique ascenseurs,

Plus en détail

L énergie Valoriser les apports énergétiques dans un bâtiment

L énergie Valoriser les apports énergétiques dans un bâtiment L énergie Valoriser les apports énergétiques dans un bâtiment Travaux Dirigés 05 Le chauffe-eau solaire Filière Scientifique - Option Sciences de l Ingénieur LYCEE PAPE-CLEMENT - PESSAC 1 Lycée Pape CLEMENT

Plus en détail

LA CONSOMMATION MAXIMALE D ENERGIE PRIMAIRE LE BESOIN BIOCLIMATIQUE

LA CONSOMMATION MAXIMALE D ENERGIE PRIMAIRE LE BESOIN BIOCLIMATIQUE LA CONSOMMATION MAXIMALE D ENERGIE PRIMAIRE Des équipements performants pour une consommation d énergie réduite Ventilation performante (naturelle, naturelle assistée, simple flux, double flux...) Energies

Plus en détail

La Réglementation Thermique 2012. Espace INFO ÉNERGIE nancygrandsterritoires@eie-lorraine.fr 03 83 37 25 87

La Réglementation Thermique 2012. Espace INFO ÉNERGIE nancygrandsterritoires@eie-lorraine.fr 03 83 37 25 87 La Réglementation Thermique 2012 Espace INFO ÉNERGIE nancygrandsterritoires@eie-lorraine.fr 03 83 37 25 87 1 Introduction Depuis le 1 er janvier 2013, une nouvelle réglementation thermique s applique à

Plus en détail

Photographe : DR Technal MÉMENTO RT 2012

Photographe : DR Technal MÉMENTO RT 2012 Photographe : DR Technal MÉMENTO RT 2012 ANTICIPER ET MAÎTRISER LA RÉGLEMENTATION THERMIQUE 2012 Les évolutions de la Réglementation Thermique 2012 Qu est-ce que la Réglementation Thermique 2012 (RT 2012)?

Plus en détail

La réglementation thermique 2012

La réglementation thermique 2012 Rencontre des services instructeurs de Seine-Maritime Intervenants: Cécile POPU & Philippe HAMEL DREAL H-Normandie & DDTM76 SECLAD / SE3D BLCA / BBC Juillet 2013 La réglementation thermique 2012 Le constat

Plus en détail

Réglementation Thermique 2012. Réunion Publique du 3 juillet 2013

Réglementation Thermique 2012. Réunion Publique du 3 juillet 2013 Réglementation Thermique 2012 Réunion Publique du 3 juillet 2013 Déroulement de la présentation Présentation de l Espace Info Energie La RT 2012 : les enjeux nationaux Conciliation enjeux énergétiques

Plus en détail

SYNTHESE ETUDE THERMIQUE RT 2012

SYNTHESE ETUDE THERMIQUE RT 2012 SYNTHESE ETUDE THERMIQUE RT 2012 MAITRE D OUVRAGE CHB - COOP HABITAT BOURGOGNE 69 Avenue Boucicaut 71100 CHALON SUR SAÔNE Tél : 03 85 46 16 63 - Fax : 03 85 46 55 32 ARCHITECTE NAOS ATELIER D ARCHITECTURE

Plus en détail

JEUDI 30 SEPTEMBRE 2010 NOVOTEL VITROLLES

JEUDI 30 SEPTEMBRE 2010 NOVOTEL VITROLLES LES BÂTIMENTS MÉDITERRANÉENS PERFORMANTS JEUDI 30 SEPTEMBRE 2010 NOVOTEL VITROLLES RT 2012 C est quand qu on va où? André POUGET Sommaire Domaine d application 3 exigences de performances globales Coefficient

Plus en détail

La pierre massive : nouvelles exigences, nouveaux outils - 27 juin 2013. concevoir autrement! Nantes/ Paris 01 42 59 53 64 www.pouget-consultants.

La pierre massive : nouvelles exigences, nouveaux outils - 27 juin 2013. concevoir autrement! Nantes/ Paris 01 42 59 53 64 www.pouget-consultants. RT2012 concevoir autrement! Nantes/ Paris 01 42 59 53 64 www.pouget-consultants.fr Sommaire RT2012, informations essentielles «On vient d où?» Visualisation bilan énergétique, rappels RT RT 2012 «C est

Plus en détail

Selon les prescriptions de l article L. 111-9 du code de la construction et de l habitation, au moment du dépôt de permis de construire :

Selon les prescriptions de l article L. 111-9 du code de la construction et de l habitation, au moment du dépôt de permis de construire : RAPPORT Formulaire d attestation de la réalisation de l étude de faisabilité pour les bâtiments de plus de 1000 m 2 et de la prise en compte de la réglementation thermique au dépôt de la demande de permis

Plus en détail

PARTIE ADMINISTRATIVE : 2 CONTEXTE DU PROJET : 3 DESCRIPTION PHYSIQUE DU BATIMENT : 3 COMPOSITION DES PAROIS : 4 MENUISERIES : 5 EQUIPEMENTS : 6

PARTIE ADMINISTRATIVE : 2 CONTEXTE DU PROJET : 3 DESCRIPTION PHYSIQUE DU BATIMENT : 3 COMPOSITION DES PAROIS : 4 MENUISERIES : 5 EQUIPEMENTS : 6 Tél. : 09 81 06 36 97 Fax : 09 81 70 75 67 L «e-home» 5 rue de l ile aux plaisirs 89000 AUXERRE Mail : info@abamo.fr Site : www.abamo.fr Pour votre projet durable. Table des matières PARTIE ADMINISTRATIVE

Plus en détail

RT 2012 et RT2020 : pourquoi utiliser le bois? Marc DELORME Inter Forêt-Bois 42

RT 2012 et RT2020 : pourquoi utiliser le bois? Marc DELORME Inter Forêt-Bois 42 RT 2012 et RT2020 : pourquoi utiliser le bois? Marc DELORME Inter Forêt-Bois 42 RT 2012 et RT2020 : pourquoi utiliser le bois? Quelques rappels sur la RT2012 et le projet de RT2020. RT2012 et RT2020 :

Plus en détail

Troisième partie LA RÉGLEMENTATION THERMIQUE POUR LES BÂTIMENTS EXISTANTS «GLOBALE» Champ d application Principes Exigences Exemples

Troisième partie LA RÉGLEMENTATION THERMIQUE POUR LES BÂTIMENTS EXISTANTS «GLOBALE» Champ d application Principes Exigences Exemples Troisième partie LA RÉGLEMENTATION THERMIQUE POUR LES BÂTIMENTS EXISTANTS «GLOBALE» Arrêté relatif à la performance énergétique des bâtiments existants de surface supérieure à 1000 m², lorsqu ils font

Plus en détail

Sommaire 1. PRESENTATION DU PROJET 1.1 INTRODUCTION 1.2 OBJECTIF DE PERFORMANCE 1.3 DESCRIPTION DE L IMMEUBLE BATI 2. DESCRIPTIF DES OPTIONS

Sommaire 1. PRESENTATION DU PROJET 1.1 INTRODUCTION 1.2 OBJECTIF DE PERFORMANCE 1.3 DESCRIPTION DE L IMMEUBLE BATI 2. DESCRIPTIF DES OPTIONS Sommaire 1. PRESENTATION DU PROJET 1.1 INTRODUCTION 1.2 OBJECTIF DE PERFORMANCE 1.3 DESCRIPTION DE L IMMEUBLE BATI 2. DESCRIPTIF DES OPTIONS 2.1 RÉCAPITULATIF 2.2 VERSION DE BASE 2.3 OPTION N 1 2.4 OPTION

Plus en détail

TELECHARGEMENT. Comprendre la Réglementation Thermique 2005

TELECHARGEMENT. Comprendre la Réglementation Thermique 2005 TELECHARGEMENT Comprendre la Réglementation Thermique 2005 SOMMAIRE DE LA RT 2000 A LA RT 2005...3 LES VALEURS DE REFERENCE ET GARDE-FOUS...3 VALIDATIOND UN PROJET...4 LEXIQUE...5 TEXTES DE REFERENCE...6

Plus en détail

ATTESTATION DE LA PRISE EN COMPTE DE LA RÉGLEMENTATION THERMIQUE À L ACHEVEMENT DES TRAVAUX

ATTESTATION DE LA PRISE EN COMPTE DE LA RÉGLEMENTATION THERMIQUE À L ACHEVEMENT DES TRAVAUX ATTESTATION DE LA PRISE EN COMPTE DE LA RÉGLEMENTATION THERMIQUE À L ACHEVEMENT DES TRAVAUX Je soussigné(e) : Représentant(e) de la société Située à : Numéro Voie Lieu-dit Localité Code postal : ---- BP

Plus en détail

RÉGLEMENTATION THERMIQUE RT 2005

RÉGLEMENTATION THERMIQUE RT 2005 RÉGLEMENTATION THERMIQUE RT 2005 > Evolutions par rapport à la RT 2000 concernant les fenêtres : - renforcement de l isolation thermique des menuiseries (coefficient Uw), - prise en compte des apports

Plus en détail

Version 1 / Septembre 2012 BEOPAN ET LA RT 2012

Version 1 / Septembre 2012 BEOPAN ET LA RT 2012 Version 1 / Septembre 2012 BEOPAN ET LA RT 2012 LE PLUS IMPORTANT: RESPECT DE LA RT 2012. Pour les permis déposés à partir du 01/01/2013 1 / Lors du dépôt de permis de construire il faudra fournir une

Plus en détail

Selon les prescriptions de l article L. 111-9 du code de la construction et de l habitation, au moment du dépôt de permis de construire :

Selon les prescriptions de l article L. 111-9 du code de la construction et de l habitation, au moment du dépôt de permis de construire : RAPPORT Formulaire d attestation de la réalisation de l étude de faisabilité pour les bâtiments de plus de 1000 m 2 et de la prise en compte de la réglementation thermique au dépôt de la demande de permis

Plus en détail

un point sur la rt 2012

un point sur la rt 2012 un point sur la rt 2012 www.sepalumic.com LA RÉGLEMENTATION THERMIQUE À TRAVERS LE TEMPS La performance énergétique des bâtiments est une question essentielle qui n a cessé d évoluer depuis 1974! En effet,

Plus en détail

LETTRE D INFORMATION IMMOBILIER

LETTRE D INFORMATION IMMOBILIER LETTRE D INFORMATION IMMOBILIER ANNEE 2014 AVRIL N 722 LA NOUVELLE REGLEMENTATION THERMIQUE 2012 Jean-Jacques Salmon Philippe Salmon Christine Baugé David Alexandre Droit immobilier Droit de la construction

Plus en détail

RÉGLEMENTATION THERMIQUE 2012 : LES SOLUTIONS CHAFFOTEAUX

RÉGLEMENTATION THERMIQUE 2012 : LES SOLUTIONS CHAFFOTEAUX Gaz Solaire Air Électricité RÉGLEMENTATION THERMIQUE 2012 : LES SOLUTIONS CHAFFOTEAUX DOSSIER DE PRESSE Septembre 2012 LA RÉGLEMENTATION THERMIQUE 2012 La Réglementation Thermique 2012 est applicable à

Plus en détail

La RT 2012 ne sera plus appliquée à tous les bâtiments neufs à partir du 1er janvier - Performance éner...

La RT 2012 ne sera plus appliquée à tous les bâtiments neufs à partir du 1er janvier - Performance éner... 1 sur 5 29/12/2014 17:04 L'ACTUALITÉ EN CONTINU ET LES SERVICES DE LA CONSTRUCTION /150-performance-energetique/article/actualite/26811000-la-rt-2012-ne-sera-plus-appliquee-a-tous-les-batimentsneufs-a-partir-du-1er-janvier

Plus en détail

Réglementation Thermique 2012

Réglementation Thermique 2012 TECHNIQUE CONSTRUCTION PARIS ILE-DE-FRANCE 15 novembre 2010 Réglementation Thermique 2012 Ce qu il faut retenir La nouvelle réglementation thermique RT 2012 s appliquera à partir de la fin de l année 2011.

Plus en détail

LA REGLEMENTATION «VERANDA»

LA REGLEMENTATION «VERANDA» LA REGLEMENTATION «VERANDA» Il est impossible de construire une véranda sans déposer une autorisation préalable en mairie. Depuis le 1/1/2012, décret 2011-1771, les communes sont soumises à un document

Plus en détail

RT2012 études de cas

RT2012 études de cas RT2012 études de cas 14/02/2011 Salon BlueBat Lyon Contact: Nathalie TCHANG Directrice adjointe 206 rue de Belleville / 75020 PARIS Tél. : 01.43.15.00.06 / Fax : 01.43.15.01.80 e-mail : mail@tribu-energie.fr

Plus en détail

Formulaire d attestation de la prise en compte de la réglementation thermique à l achèvement des travaux. SPECIMEN

Formulaire d attestation de la prise en compte de la réglementation thermique à l achèvement des travaux. SPECIMEN Formulaire d attestation de la prise en compte de la réglementation thermique à l achèvement des travaux. Je soussigné : Rafael PEDREGAL représentant de la société NRJ Diags situé à : Numéro Voie Cité

Plus en détail

RT 2012. et maçonnerie en pierres massives pour le logement collectif

RT 2012. et maçonnerie en pierres massives pour le logement collectif CTMNC 17 rue Letellier 75 015 PARIS RT 2012 et maçonnerie en pierres massives pour le logement collectif Indice 01 du 25 octobre 2013 Dossier : n 120 130 Chargé d étude : Baptiste FAUCHER baptiste.faucher@pouget-consultants.fr

Plus en détail

représentant de la société situé à : Cadastre : SECTION 21 parcelle 249 - lotissement MUENCHHOF 2ieme tranche

représentant de la société situé à : Cadastre : SECTION 21 parcelle 249 - lotissement MUENCHHOF 2ieme tranche RAPPORT Formulaire d attestation de la réalisation de l étude de faisabilité pour les bâtiments de plus de 1000 m 2 et de la prise en compte de la réglementation thermique au dépôt de la demande de permis

Plus en détail

Selon les prescriptions de l article L. 111-9 du code de la construction et de l habitation, au moment du dépôt de permis de construire :

Selon les prescriptions de l article L. 111-9 du code de la construction et de l habitation, au moment du dépôt de permis de construire : RAPPORT Formulaire d attestation de la réalisation de l étude de faisabilité pour les bâtiments de plus de 1000 m 2 et de la prise en compte de la réglementation thermique au dépôt de la demande de permis

Plus en détail

LE GUIDE RT2012 RÉSIDENTIEL

LE GUIDE RT2012 RÉSIDENTIEL LE GUIDE RT2012 RÉSIDENTIEL RT 2012 LA RÉGLEMENTATION THERMIQUE 2012 : POUR LES BÂTIMENTS NEUFS Dans le cadre de la lutte contre le changement climatique et pour la préservation de notre environnement,

Plus en détail

La réglementation thermique 2012

La réglementation thermique 2012 DOSSIER 2014 La réglementation thermique 2012 Une réglementation pour préserver notre avenir DÉFINITION La RT 2012 est la réglementation thermique applicable aux bâtiments construits en France depuis le

Plus en détail

Réglementation thermique : son évolution et son extension aux bâtiments existants Quelles conséquences pour les toitures?

Réglementation thermique : son évolution et son extension aux bâtiments existants Quelles conséquences pour les toitures? N 20 - Novembre 2008 www.siplast.fr contact.ealliance@icopal.com Réglementation thermique : son évolution et son extension aux bâtiments existants Quelles conséquences pour les toitures? Les enjeux de

Plus en détail

RÈGLEMENTATION THERMIQUE 2012

RÈGLEMENTATION THERMIQUE 2012 RÈGLEMENTATION THERMIQUE 2012 Performance énergétique et permis de construire Présentation de la règlementation thermique 2012 et de son vocabulaire 24 janvier 2013 / CNFPT Daniel Crison LA RÈGLEMENTATION

Plus en détail

Réglementation thermique «Grenelle Environnement 2012» 6 juillet 2010

Réglementation thermique «Grenelle Environnement 2012» 6 juillet 2010 Réglementation thermique «Grenelle Environnement 2012» 6 juillet 2010 L élaboration de la RT 2012 Une concertation large et structurée 2 ans de travaux depuis septembre 2008 13 groupes de travail thématiques

Plus en détail

REGLEMENTATION THERMIQUE «RT 2012» FICHE 2 = TRAVAUX D EXTENSION SUR CONSTRUCTIONS EXISTANTES

REGLEMENTATION THERMIQUE «RT 2012» FICHE 2 = TRAVAUX D EXTENSION SUR CONSTRUCTIONS EXISTANTES VILLE DE MAISONS-LAFFITTE REGLEMENTATION THERMIQUE «RT 2012» FICHE 2 = TRAVAUX D EXTENSION SUR CONSTRUCTIONS EXISTANTES La loi n 2010-788 du 12 juillet 2010 portant engagement national pour l environnement

Plus en détail

FICHES REGLEMENTAIRES

FICHES REGLEMENTAIRES Conseil & Etudes CODE : FR7 FICHES REGLEMENTAIRES RT 2012 Décret n 2010-1269 du 26 octobre 2010 relatif aux caractéristiques thermiques et à la performance énergétique des constructions. Thème associé

Plus en détail

Selon les prescriptions de l article L. 111-9 du code de la construction et de l habitation, au moment du dépôt de permis de construire :

Selon les prescriptions de l article L. 111-9 du code de la construction et de l habitation, au moment du dépôt de permis de construire : RAPPORT Formulaire d attestation de la prise en compte de la réglementation thermique au dépôt de la demande de permis de construire et, pour les bâtiments de plus de 1000 m2, de la réalisation de l étude

Plus en détail

Fiches pratiques. Labels Européens dans la construction neuve. Le label Passivhaus. Le label Minergie. Gérer - Informer - Préserver - Économiser

Fiches pratiques. Labels Européens dans la construction neuve. Le label Passivhaus. Le label Minergie. Gérer - Informer - Préserver - Économiser Fiches pratiques Gérer - Informer - Préserver - Économiser 26 Labels Européens dans la construction neuve Poussée par son adhésion aux protocoles de Montréal et de Kyoto et par la prise de conscience de

Plus en détail

Calculs Thermiques Réglementaires RT2005

Calculs Thermiques Réglementaires RT2005 Calculs Thermiques Réglementaires RT2005 Construction d une maison individuelle 44860 SAINT AIGNAN GRANDLIEU Maîtrise d ouvrage: M. BOURGEOIS et Mme BUPTO 18 avenue Jacques Auneau 44300 NANTES Téléphone

Plus en détail

RT 2012 : un après... Où en sommes nous?

RT 2012 : un après... Où en sommes nous? RT 2012 : un après... Où en sommes nous? Narbonne 28 novembre 2013 Carcassonne - 3 décembre 2013 www.developpement-durable.gouv.fr Sommaire RT 2012 : rappels réglementaires Les clefs de la réussite d'une

Plus en détail

RT2012. News. News. www.samse.fr. Ensemble pour la. Ensemble pour la. www.samse.fr. Avec SAMSE et ses partenaires

RT2012. News. News. www.samse.fr. Ensemble pour la. Ensemble pour la. www.samse.fr. Avec SAMSE et ses partenaires Vous devez fournir les attestations de PC et de fin de travaux Attestation au depôt de pc : 1 Votre extension doit respecter les exigences de la élément par élément Attestation fin de travaux : Cette attestation

Plus en détail

MAISONS INDIVIDUELLES NEUVES RÉGLEMENTATION THERMIQUE 2012 : CE QU IL FAUT RETENIR. Quéguiner Matériaux. vous accompagne

MAISONS INDIVIDUELLES NEUVES RÉGLEMENTATION THERMIQUE 2012 : CE QU IL FAUT RETENIR. Quéguiner Matériaux. vous accompagne MAISONS INDIVIDUELLES NEUVES RÉGLEMENTATION THERMIQUE 2012 : CE QU IL FAUT RETENIR Quéguiner Matériaux vous accompagne RÉGLEMENTATION THERMIQUE 2012 : CE QU IL FAUT RETENIR Dans le cadre de la lutte contre

Plus en détail

Suivi d une crèche à Redon. Constance LANCELLE Dter Ouest / DLRCA

Suivi d une crèche à Redon. Constance LANCELLE Dter Ouest / DLRCA Suivi d une crèche à Redon Constance LANCELLE Dter Ouest / DLRCA 22 Avril 2014 Sommaire Présentation de l opération Le chantier et l instrumentation Résultats Consommations brutes et recalculées Confort

Plus en détail

Selon les prescriptions de l article L. 111-9 du code de la construction et de l habitation, au moment du dépôt de permis de construire :

Selon les prescriptions de l article L. 111-9 du code de la construction et de l habitation, au moment du dépôt de permis de construire : RAPPORT Formulaire d attestation de la prise en compte de la réglementation thermique au dépôt de la demande de permis de construire et, pour les bâtiments de plus de 1000 m2, de la réalisation de l étude

Plus en détail

REGLES TECHNIQUES APPLICABLES AUX BÂTIMENTS NEUFS FAISANT L OBJET D UNE DEMANDE DE LABEL effinergie+ (Validées par le CA du 21 novembre 2012)

REGLES TECHNIQUES APPLICABLES AUX BÂTIMENTS NEUFS FAISANT L OBJET D UNE DEMANDE DE LABEL effinergie+ (Validées par le CA du 21 novembre 2012) 1. Objet REGLES TECHNIQUES APPLICABLES AUX BÂTIMENTS NEUFS FAISANT L OBJET D UNE DEMANDE DE LABEL effinergie (Validées par le CA du 21 novembre 2012) Les présentes Règles Techniques établies par l association

Plus en détail

Comment identifier l usage d un bâtiment et l exigence associée?

Comment identifier l usage d un bâtiment et l exigence associée? RT 2012 Fiche d application : Comment identifier l usage d un bâtiment et l exigence associée? Date Modification 24 Avril 2013 1 15 Octobre 2013 Intégration de nouveaux bâtiments mis hors champ d application

Plus en détail

La performance énergétique des bâtiments en France

La performance énergétique des bâtiments en France La performance énergétique des bâtiments en France 10 ans EPB ROGER Marie-Christine Cheffe du bureau de la qualité et de la réglementation technique de la construction Ministère du logement et de l habitat

Plus en détail

Mise en place d une énergie renouvelable obligatoire en maison(s) individuelle et groupées

Mise en place d une énergie renouvelable obligatoire en maison(s) individuelle et groupées Besoin bioclimatique inférieur au Bbio max Attestation à remettre au permis de construire Consommation d énergie primaire inférieure au Cep max Etude à finaliser avant le début de la construction Température

Plus en détail

Laboratoire national de métrologie et d essais. Guide technique

Laboratoire national de métrologie et d essais. Guide technique Laboratoire national de métrologie et d essais Guide technique Comment choisir les équipements solaires thermiques pour atteindre les objectifs de la Réglementation Thermique 2012 1 rue Gaston Boissier

Plus en détail

LES SURFACES ET HAUTEURS UTILISÉES PAR CLIMAWIN

LES SURFACES ET HAUTEURS UTILISÉES PAR CLIMAWIN LES SURFACES ET HAUTEURS UTILISÉES PAR CLIMAWIN Document mis à jour le 23 mai 2016 B.B.S. Slama service technique : 04.73.34.73.20 Fax : 04.73.34.10.03 sav@bbs-slama.com www.bbs-slama.com SOMMAIRE 1. Les

Plus en détail

Évolution vers la RT 2012. Christian CARDONNEL Enerplan

Évolution vers la RT 2012. Christian CARDONNEL Enerplan Évolution vers la RT 2012 Christian CARDONNEL Enerplan La feuille de route de la 300 Cep en kwh ep / m².an 225 210 150 130 75 0 RT 2005 Elec RT 2005 Gaz RT 2012 BBC RT 2020 BE 50 0 La feuille de route

Plus en détail

La RT 2012 Présentation

La RT 2012 Présentation La RT 2012 Présentation Version du 29 août 2011 27 septembre 2010 Ministère de l'écologie, du Développement durable, des Transports et du Logement www.developpement-durable.gouv.fr Sommaire Objectifs de

Plus en détail

[Etude Poêles bois bûches RT 2012]

[Etude Poêles bois bûches RT 2012] [Etude Poêles bûches RT 2012] [Etude RT] BET Thermique et Fluide CARDONNEL INGENIERIE Le Cube 5 Rue de la Mare à Tissier 91280 SAINT PIERRE DU PERRAY Tél : 01.64.98.19.22 Fax : 01.64.98.25.09 Destinataire

Plus en détail

Le guide de la construction écologique : Tout savoir sur votre maison RT 2012 Tout savoir sur votre maison RT2012. Réglementation thermique

Le guide de la construction écologique : Tout savoir sur votre maison RT 2012 Tout savoir sur votre maison RT2012. Réglementation thermique Le guide de la construction écologique : Tout savoir sur votre maison RT 2012 Tout savoir sur votre maison RT2012 Réglementation thermique Avec Maison DTT Avec Maisons CTVL www.maison-dtt.fr La réglementation

Plus en détail

La réglementation thermique 2012

La réglementation thermique 2012 La réglementation thermique 2012 réunion régionale de l'association des Ingénieurs Hospitaliers de France Centre Hospitalier Esquirol à Limoges 8 avril 2011 Direction régionale de l'environnement, de l'aménagement

Plus en détail