1 PrÄambule. 2 Autorisations d urbanisme et RT Objet >

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "1 PrÄambule. 2 Autorisations d urbanisme et RT 2012. Objet >"

Transcription

1 Objet > RÄglementation thermique 2012 : aspects pratiques La präsente circulaire aborde tous les aspects pratiques de la räglementation thermique 2012 Å l occasion d un projet de construction neuve (ou partie nouvelle de bétiment) 1 PrÄambule La nouvelle approche : de l ÄlÄment par ÄlÄment Å l atteinte d une performance globale. Diviser par 2 voire par 4 la consommation ÄnergÄtique des bétiments, inciter l ensemble des acteurs du bétiment Å rapprocher leurs compätences en amont d un projet de construction, la räglementation thermique 2012 (RT 2012) marque un nouveau cap Å franchir pour le secteur. Pour mettre en application cet objectif, la RT 2012 innove de deux fañons : - elle fixe des exigences globales de performance Å atteindre : contrairement aux räglementations antärieures, La RT 2012 abandonne les Ö garde-fous Ü techniques, - elle impose peu de moyens Å adopter (cf. circulaires d avril 2011 du Service des Affaires Techniques et Professionnelles) et aucune boáte Å outil pour la conception thermique des bétiments afin de se concentrer sur la performance globale du projet. Une plus grande libertä est ainsi laissäe aux concepteurs de bétiment (maátres d œuvre) pour le choix des solutions techniques. Elle impose une meilleure prise en compte de l impact ÄnergÄtique du béti dâs sa conception. Il devient donc impäratif le plus en amont possible, pour les concepteurs et les entreprises du bétiment de rapprocher leurs compätences tout au long de l Älaboration du projet pour atteindre le niveau de performance exigä. 2 Autorisations d urbanisme et RT 2012 La loi nä du 12 juillet 2010 portant engagement national pour l environnement (dite loi Grenelle 2) et son däcret d application (du 18 mai 2011) imposent au maátre d ouvrage, pour tout projet de construction d un bétiment neuf ou de partie nouvelle de bétiment existant situä en France mätropolitaine soumis Å permis de construire, de produire un document attestant de la prise en compte de la räglementation thermique au moment de la demande de permis de construire et Å l achâvement des travaux. Dans un premier temps, le däcret du 26 octobre 2010 a präcisä dans son article 2 qu Ätaient concernäs Ö tous les projets de construction de bätiments Å usage d habitation faisant l objet d une demande de permis de construire ou d une déclaration préalable Å compter du 1 er janvier 2013 Ü. Dans un second temps, l article 1 er du däcret du 28 däcembre 2012 a präcisä la liste des bétiments concernäs par le respect de la RT 2012 (bétiments Å usage d habitation, bureaux, restaurants, commerces ) s ils font l objet d une demande de permis de construire ou d une däclaration präalable. page 1/8

2 La RT 2012 et le rägime des attestations de respect de la RT sont donc applicables aux constructions neuves et parties nouvelles de bétiments soumises au permis de construire et Å la däclaration präalable. Rappel : entre 20 et 40 må de surface de plancher ou d'emprise au sol, un permis de construire est exigä lorsque les extensions ou surälävations ont pour effet de porter la surface totale de la construction au-delå de 170 må. Pour les extensions ou surälävations, un dispositif späcifique d attestation est prävu selon la taille du projet, qui est traitä späcifiquement au paragraphe 6 de la präsente circulaire. 3 La phase de conception de l ouvrage 3.1. L Ätude thermique Qui la fait? Pour concevoir un bétiment ÄnergÄtiquement trâs performant comme l exige la RT 2012, des Ächanges entre le concepteur et le bureau d Ätudes thermiques (BET) sont näcessaires dâs les premiers stades de la conception du bétiment. En effet, il est trâs difficile d atteindre les 50 kwh EP /(må.an) lorsque la conception du béti a ÄtÄ räalisäe au mäpris de la composante de performance ÄnergÄtique. La RT 2012 conduit donc Å gänäraliser cette nouvelle organisation pour une construction et donne corps Å cet impäratif de dialogue amont. La mission du BET devra donc däbuter bien plus tçt dans la conception d un ouvrage que la pratique moyenne actuelle. Il va utiliser un logiciel de calcul agrää par le ministâre (cf. é 3.1.3) qui permet de savoir si, de maniâre conventionnelle, les trois exigences de la RT sont respectäes : Bbio, Cep et Tic. Tout professionnel du bétiment (architecte, entreprise ) qui envisage de construire un ouvrage doit donc, en amont du projet Å la phase conception, recourir Å un BET et travailler en Ätroite collaboration avec celui-ci Que contient-elle? Bbio / Cep / Tic La RT 2012 est avant tout une râglementation d objectifs qui comporte les trois exigences suivantes : L efficacitä ÄnergÄtique du béti (coefficient Bbio) : L exigence d efficacitä ÄnergÄtique du béti est däfinie par le coefficient Ö Bbio max Ü (besoins bioclimatiques du béti). Cette exigence impose une limitation simultanäe du besoin en Änergie pour les composantes liäes Å la conception du béti (chauffage, refroidissement et Äclairage), imposant ainsi son optimisation indäpendamment des systâmes ÄnergÄtiques mis en œuvre. Ces besoins sont fonction de la forme, de l orientation, de l environnement du bétiment en räsumä : de sa conception climatique. Pour atteindre cette exigence bioclimatique, le concepteur doit dâs l esquisse du projet, favoriser l isolation et l ÄtanchÄitÄ de l enveloppe, l inertie de la structure, l accâs Å l Äclairage naturel, etc. La consommation ÄnergÄtique du bétiment (coefficient Cep) : L exigence de consommation conventionnelle maximale d Änergie primaire se traduit par le coefficient Ö Cep max Ü, portant sur les consommations de chauffage, de refroidissement, d Äclairage, de production d eau chaude sanitaire et d auxiliaires (pompes et ventilateurs). ConformÄment Å l article 4 de la loi Grenelle 1, la valeur Circulaire 15/04/2013 RÉglementation thermique 2012 page 2/8

3 du Cep max s Älâve Å 50 kwh EP /(må.an) d Änergie primaire en moyenne, modulä selon la localisation gäographique, l altitude, le type d usage du bétiment, la surface moyenne des logements et les Ämissions de gaz Å effet de serre pour le bois Änergie et les räseaux de chaleur les moins Ämetteurs de CO 2. Cette exigence impose, en plus de l optimisation du béti exprimäe par le Bbio, le recours Å des Äquipements ÄnergÄtiques performants Å haut rendement. Le confort d ÄtÄ dans les bétiments non climatisäs (coefficient Tic) : A l instar de la RT 2005, la RT 2012 däfinit des catägories de bétiments dans lesquels il est possible d assurer un bon niveau de confort en ÄtÄ sans avoir Å recourir Å un systâme actif de refroidissement. Pour ces bétiments, la räglementation impose que la tempärature la plus chaude atteinte dans les locaux, au cours d une säquence de 5 jours trâs chauds d ÄtÄ, n excâde pas un seuil La méthode de calcul et les logiciels agréés L'arrètÄ du 20 juillet 2011 qui portait approbation de la mäthode de calcul Th-BCE 2012 vient d ètre annulä par däcision du Conseil d Etat du 24 avril Il est important de souligner que cette instance a rejetä l ensemble des moyens Ö de fond Ü soulevä par le recours qui avait ÄtÄ däposä, pour prononcer l annulation de l arrètä pour un motif Ö de forme Ü. En outre, pour garantir la säcuritä juridique des projets de construction en cours et assurer la continuitä de l application de la RT 2012, le Conseil d Etat a indiquä que cette annulation ne serait effective qu Å l issue d un dälai de trois mois Å compter de la date de däcision, soit le 24 juillet Ainsi, la RT 2012 continue de s appliquer selon les mèmes dispositions et les mèmes exigences que celles qui avaient ÄtÄ däfinies dans les textes däjå publiäs. La mäthode Th-BCE 2012 permet de värifier la conformitä du bétiment aux trois exigences de räsultats de la RT 2012 (Bbio, Cep) sur la base de scänarios conventionnels (präsence des occupants, conditions mätäorologiques). La mäthode de calcul est ensuite traduite dans des logiciels räglementaires (validäs par l administration). Ces logiciels permettent de renseigner les donnäes du projet et de savoir si ce dernier respecte la RÄglementation Thermique. Ces logiciels ne sont pas des logiciels d aide Å la conception, mais simplement de värification. La liste des Äditeurs de logiciels connus Å ce jour est disponible gréce au lien suivant. En outre, ils ne prennent en compte que les systâmes standard du marchä. Les industriels qui däveloppent de nombreux systâmes innovants devront faire Ätablir leur propre Ö codage Ü au travers d une procädure de cas particulier dite Ö titre V Ü dont l agräment fait l objet d un arrètä signä du ministre en charge de la construction et publiä au Journal Officiel. La liste des demandes de Ö titre V Ü agrääs est consultable gréce au lien suivant : En räsumä, si un produit ou systâme ÄnergÄtique n est pas prävu dans la mäthode de calcul Th-BCE, la RT2012 offre la possibilitä de le prendre en compte et le valoriser sous räserve de justifications. Les articles 49 et 50, au titre V, de l arrètä du 26 octobre 2010 ainsi que son annexe V, präsentent les modalitäs de traitement de ces cas particuliers. Circulaire 15/04/2013 RÉglementation thermique 2012 page 3/8

4 L attestation de respect de la RT Une attestation de respect de la RT est exigäe par le droit de l urbanisme au moment du däpçt du dossier de demande de permis de construire. C est au maátre d ouvrage de la fournir. Pour pouvoir gänärer cette attestation, il faut obligatoirement s appuyer sur un räcapitulatif standardisä d'ätude thermique simplifiä (au format informatique dit Ö.xml Ü) qui ne peut ètre produit qu en utilisant un logiciel agrää. Le contenu Å minima de ce räcapitulatif standardisä d Ätude thermique simplifiä est indiquä dans l annexe 2 de l arrètä du 11 octobre GrÉce Å ce fichier.xml que lui fournit soit le BET, soit le maátre d œuvre, soit l entreprise (l interlocuteur varie selon les montages contractuels), le maátre d ouvrage peut gänärer l attestation en se connectant sur le site internet dädiä. (näcessite de se cräer un compte). Un guide d utilisation de l outil de gänäration en ligne des attestations est Ägalement consultable au lien suivant. En räsumä 1- Le BET (ou tout autre professionnel du bétiment) fournit le fichier.xml au mañtre d ouvrage 2- Le mañtre d ouvrage se connecte au site officiel du ministöre 3- Le mañtre d ouvrage se crääe un compte 4- Le mañtre d ouvrage importe le fichier.xml 5- Le mañtre d ouvrage gänöre son attestation de respect de la RT et la joint Ü son dossier de demande de permis de construire 3.2. La SHON RT et les autres surfaces SHON RT La SHON RT est une surface qui est indäpendante des nouvelles surfaces administratives utilisäes en urbanisme et pour däterminer les taxes et impçts (surface habitable et emprise au sol ; cf. circulaire C9082 du 23 mars 2012). Elle correspond Å la Surface Hors Œuvre Brute (SHOB) d un bétiment sur laquelle on applique des däductions. L annexe II de l arrètä du 26 octobre 2010 donne la däfinition et les modalitäs de calcul de la SHON RT selon l usage du bétiment. Dans le cas d une extension ou surälävation, la SHON RT permet de savoir s il faut produire ou non une attestation de respect de la RT Å joindre Å l autorisation d urbanisme et s il faut un fichier.xml ou bien si une däclaration simplifiäe suffit (cf. é 6). En revanche, elle ne doit pas ètre utilisäe pour appräcier le rägime d autorisation d urbanisme applicable Surface habitable (SHAB) et surface utile (SU RT ) La surface habitable (SHAB) n est utilisäe que pour les bétiments Å usage d habitation (maison individuelle ou accoläe et bétiment collectif d'habitation). Elle est la surface de plancher construite, aprâs application de däductions, et de nombreuses parties comme les combles non amänagäs, balcons, värandas ne sont pas compris dans cette SHAB. Circulaire 15/04/2013 RÉglementation thermique 2012 page 4/8

5 La surface utile (SU) concerne les bétiments ou partie de bétiment destinäs Å un autre usage que l'habitation. La SU RT est la surface de plancher construite des locaux soumis Å la räglementation thermique (aprâs certaines däductions). 4 La phase d exäcution des travaux 4.1. DÄroulement du chantier conformäment au projet initial validä Pour atteindre les niveaux de performance calculäs conventionnellement et validäs gréce au logiciel, deux aspects doivent ètre scrupuleusement respectäs : - les niveaux de performance des matäriaux et Äquipements doivent ètre ceux prävus lors de la conception, - la gestion de chantier et la mise en œuvre doivent porter une attention toute particuliâre aux interfaces entre ouvrages et corps de mätiers afin de s assurer du bon niveau de permäabilitä Å l air du bétiment (par exemple : prävoir les räservations le plus tçt possible ; etc ) Le cas particulier d un changement au cours du projet : comment faire? Si, aprâs le däpçt du dossier de demande de permis de construire, le projet vient Å ètre modifiä et que la modification impacte l aspect thermique du projet, il est alors indispensable de consulter de nouveau le BET pour faire valider les nouvelles options retenues. C est seulement aprâs cette validation, qui permettra de s assurer que le projet continu Å respecter les exigences de la RT 2012, que les travaux pourront alors ètre räalisäs. Ces changements vont avoir un impact sur le räcapitulatif standardisä d Ätude thermique räalisä Å l achâvement des travaux qui est utilisä : - par le professionnel chargä de räaliser l attestation de respect de la RT Å produire Å l achâvement des travaux (cf. é 5) - par le professionnel en charge de produire le Diagnostic de Performance EnergÄtique (DPE neuf, cf. é 5.2). Attention D un point de vue de l urbanisme, les modifications apportäes au projet initial peuvent rendre näcessaires le däpçt d un permis de construire modificatif, voire d un nouveau permis en cas de modifications substantielles Le test de permäabilitä Ü l air La permäabilitä Å l'air d'une construction (ou l ÄtanchÄitÄ Å l air) caractärise la sensibilitä du bétiment vis-å-vis des Äcoulements aärauliques parasites causäs par les däfauts d'ätanchäitä de son enveloppe, ou plus simplement tout däfaut d'ätanchäitä non liä Å un systâme de ventilation späcifique. Elle se quantifie par la valeur du däbit de fuite traversant l'enveloppe sous un Äcart de pression donnä. Paramâtre important pour Ävaluer une enveloppe de bétiment, la permäabilitä Å l air du béti est caractärisäe dans la RT 2012 par un coefficient de permäabilitä. Ce dernier repräsente le däbit de fuite par må de surface däperditive (hors plancher bas) sous une däpression de 4Pa et exprimä en m 3 /(h.må) La mesure de permäabilitä Å l'air des bétiments conformäment Å l'arrètä du 24 mai 2006 repose sur des mesures exäcutäes selon la norme NF EN Ö DÄtermination de la permäabilitä Å l'air des bétiments Ü et son guide d application GA P Au moyen d une porte soufflante mobile (aussi appelä Ö blowerdoor Ü), cette technique consiste Å cräer artificiellement, Å l aide d un ventilateur dädiä, une diffärence de pression entre l intärieur et l extärieur du bétiment testä. Circulaire 15/04/2013 RÉglementation thermique 2012 page 5/8

6 Cette mesure doit ètre räalisäe une fois la construction acheväe. Il est recommandä d effectuer un ou plusieurs tests intermädiaires, notamment une fois le bétiment hors d eau hors d air, afin de pouvoir corriger les Äventuels däfauts de mise en œuvre le plus tçt possible. La norme NF EN et le guide d application GA P sont accessibles depuis le REEF 4. L arrètä du 26 octobre 2010 stipule que la permäabilitä Å l air de l enveloppe sous 4Pa doit ètre infärieure ou Ägale Å : - 0,60 m 3 /(h.må) en maison individuelle ou accoläe ; - 1,00 m 3 /(h.må) en bétiment collectif d habitation. Le rapport de ce test d ÄtanchÄitÄ Å l air doit ètre transmis au maátre d ouvrage. En effet, il devra ètre joint Å l attestation de respect de la RT räalisä par un professionnel compätent (cf. é 5.5.1) Å l achâvement des travaux Qui peut effectuer le test de permäabilitä Ü l air? L article 8 de l arrètä du 26 octobre 2010 indique : Ö Pour tout type de bätiment, lorsque la perméabilité Å l air du bätiment est justifiée par la mesure, elle doit Ötre effectuée conformément Å la norme NF EN et Å ses documents d application, et par une personne reconnue compétente par le ministre chargé de la construction et de l habitation, indépendante du demandeur ou des organismes impliqués en exécution, maütrise ou maütrise d ouvrage sur les bätiments visés. Ü Pour la reconnaissance de cette compätence, le choix du ministâre a ÄtÄ de s appuyer sur la qualification 8711 de QUALIBAT organisme avec lequel la Direction de l Habitat, de l Urbanisme et des Paysages (DHUP) a signä une convention dans ce cadre Le cas particulier d une permäabilitä Ü l air non satisfaisante Si le test de la permäabilitä Å l air s avâre insatisfaisant, il faut alors identifier le ou les points de fuite et remädier aux problâmes constatäs. La räception de l ouvrage et la däclaration d achâvement et de conformitä des travaux ne pourront ètre faits si ce test n est pas satisfaisant. En effet, l attestation de respect de la RT Å fournir Å l achâvement des travaux doit explicitement mentionner la räalisation et les räsultats de ce test (cf. arrètä du 11 octobre 2011, annexe 4, chapitre 3). 5 La phase d achövement des travaux Au plus tard Å l achâvement des travaux, un räcapitulatif standardisä d Ätude thermique en version informatique (format.xml) doit ètre produit. Ce räcapitulatif va permettre la räalisation de l attestation de respect de la räglementation thermique et l Ätablissement du diagnostic de performance ÄnergÄtique (DPE). Ce räcapitulatif doit ètre conservä par le maátre d ouvrage pendant 5 ans afin d ètre tenu Å la disposition d un acquäreur, d une personne chargäe d Ätablir une attestation, d un diagnostiqueur Le contenu de ce räcapitulatif standardisä d Ätude thermique est dätaillä Å l article 9 et Å l annexe VI de l arrètä du 26 octobre Circulaire 15/04/2013 RÉglementation thermique 2012 page 6/8

7 5.1. L attestation de respect de la räglementation thermique A l achâvement des travaux, le maátre d ouvrage doit joindre Å la däclaration attestant de l achâvement et de la conformitä des travaux (DACT- piâce Å joindre AT.3 du formulaire Cerfa 13408*02) une attestation de respect de la RT. Celle-ci doit ètre conforme au modâle qui figure Å l annexe 4 de l arrètä du 11 octobre Quel professionnel peut la räaliser? L attestation est produite par l une des personnes suivantes : - Soit un contrçleur technique pour tout type de bétiment, - Soit une personne räpondant aux conditions exigäes pour räaliser le Diagnostic de Performance EnergÄtique (DPE) dans le cas d une maison individuelle ou accoläe, - Soit un organisme ayant certifiä la performance ÄnergÄtique du bétiment neuf ou de la partie nouvelle du bétiment dans le cadre de la dälivrance d un label de haute performance ÄnergÄtique pour tout type de bétiment, - Soit un architecte pour tout type de bétiment Comment est räalisäe l attestation? En s appuyant sur le räcapitulatif standardisä d Ätude thermique, le professionnel en charge de räaliser l attestation de respect de la RT utilise l outil informatique mis Å disposition sur le site internet dädiä, pour produire l attestation. La production de cette attestation repose sur : le räcapitulatif standardisä d Ätude thermique (ficher.xml), un contrçle visuel sur site, une värification de documents. Le maátre d ouvrage doit pour cela transmettre au professionnel compätent pour produire l attestation les ÄlÄments sur le projet näcessaires et qui sont dätailläs Å l article 6 de l arrètä du 11 octobre Ces ÄlÄments varient selon la nature du projet (maisons individuelles ou accoläes, bétiment autres que maisons individuelles, extensions ). Cette attestation est räalisäe : - par le maátre d œuvre si celui-ci a reñu une double mission de conception de l opäration et de suivi de l exäcution des travaux, - par le maátre d ouvrage lui-mème (qui en confie l exäcution Å l une des personnes mentionnäes Å l article ci-dessus) si le maátre d œuvre chargä de la conception n est pas le mème que le maátre d œuvre chargä de la mission de suivi de l exäcution des travaux, ou si le maátre d ouvrage n a pas däsignä de maátre d œuvre Le diagnostic de Performance EnergÄtique neuf L attestation de respect de la räglementation thermique ne remplace pas le DPE neuf qui doit toujours ètre räalisä. Contrairement Å l attestation de respect de la RT, le DPE neuf : - a pour rçle d informer le maátre d ouvrage, - doit ètre räalisä par un professionnel (compätent au sens de l article R271-1 du Code de la Construction et de l Habitation) indäpendant du maátre d œuvre qui s est chargä des travaux, - et doit ètre remis au maátre de l ouvrage au plus tard Å la räception des travaux. Circulaire 15/04/2013 RÉglementation thermique 2012 page 7/8

8 6 Le cas particulier des parties nouvelles de bétiments existants L arrètä du 27 octobre 2010 Ävoque dans son article 52 explicitement les Ö surälävations Ü et Ö additions de bétiments existants Ü (extensions). La RT 2012 et le rägime des attestations sont applicables aux constructions neuves et parties nouvelles de bétiments soumises Å permis de construire et däclaration präalable (cf. é 2). NÄanmoins, seuls des ouvrages d une certaine taille sont soumis Å ce rägime (cf. é 6.1) RT applicable selon la taille de la surälävation ou extension Si la surälävation ou l extension du bétiment a une SHON RT : - qui est infärieure Å 150 m 2 et (critâre cumulatif) - qui est infärieure Å 30 % de la SHON RT des locaux existants alors la surälävation ou l extension est soumise : - Å la räglementation thermique dite Ö ÄlÄment par ÄlÄment Ü (art R du CCH et arrètä du 3 mai 2007 relatif aux caractäristiques thermiques et Å la performance ÄnergÄtique des bétiments existants), - Å l obligation de produire des attestations de respect de la RT mais sans qu il y ait besoin de fichier.xml (formulaire simplifiä Å renseigner en ligne sur le site internet dädiä). En revanche, les surälävations ou extensions qui däpassent les deux critâres susmentionnäs sont assujetties Å la RT 2012 dans les mèmes conditions qu une construction neuve Au moment de la demande d autorisation d urbanisme Si l extension est soumise Å permis de construire, une attestation doit ètre jointe au dossier de demande de permis de construire. Il convient alors de renseigner en ligne sur le site internet dädiä une attestation späcifique qui ne näcessite pas de fichier.xml. Important! En sortie de travaux, un des professionnels compätents pour räaliser l attestation (cf. é 5.1.1) va värifier plusieurs donnäes, et notamment le besoin bioclimatique conventionnel (coefficients Bbio et Bbio max en nombre de points ; cf. däcret du 11 octobre 2011, annexe IV, chapitre 2, point 2.1). Il est donc indispensable que le ou les professionnels en charge des travaux aient, en amont du projet, däterminä ces coefficients pour valider que l extension ou la surälävation respectent la RT Il faut pour cela se räfärer aux coefficients de modulation des exigences globales dätailläs dans l arrètä du 26 octobre 2010, annexe VIII). Si l extension n est soumise qu Å däclaration präalable, il n y a pas d attestation Å fournir au moment du däpçt de la däclaration präalable A l achövement des travaux A l achâvement des travaux, une attestation de respect de la räglementation thermique doit ètre jointe Å la däclaration d achâvement et de conformitä des travaux (DACT). Cette attestation doit ètre räalisäe par l un des professionnels mentionnäs Å l article Circulaire 15/04/2013 RÉglementation thermique 2012 page 8/8

RT 2012 : Quels impacts des nouvelles exigences dans l acte de construire?

RT 2012 : Quels impacts des nouvelles exigences dans l acte de construire? Réunion technique CAP INNOVATION RT 2012 : Quels impacts des nouvelles exigences dans l acte de construire? Olivier Servant Directeur des marchés Saint Gobain Habitat Le contexte énergétique et environnemental

Plus en détail

RÉGLEMENTATION. 5. thermique. historique des réglementations... p..340. la rt 2012

RÉGLEMENTATION. 5. thermique. historique des réglementations... p..340. la rt 2012 338 memento 2013 RÉGLEMENTATION 5. thermique historique des réglementations... p..340 la rt 2012 Les nouveautés... p..341 Les indicateurs et exigences... p..341 Les dispositifs de contrôle... p..343 La

Plus en détail

Les indices d une révolution

Les indices d une révolution RT 2012 Les indices d une révolution ÉRIC FeLICE [1] La RT 2012, en rendant obligatoire la conception bioclimatique des bâtiments, bouleverse les règles de construction. Le recours aux énergies renouvelables

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires 22 octobre 2011 JOURNAL OFFICIEL DE LA RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Texte 9 sur 170 Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE, DES TRANSPORTS ET DU LOGEMENT

Plus en détail

RT 2012 : un après... Où en sommes nous?

RT 2012 : un après... Où en sommes nous? RT 2012 : un après... Où en sommes nous? Narbonne 28 novembre 2013 Carcassonne - 3 décembre 2013 www.developpement-durable.gouv.fr Sommaire RT 2012 : rappels réglementaires Les clefs de la réussite d'une

Plus en détail

La Réglementation Thermique 2012

La Réglementation Thermique 2012 La Réglementation Thermique 2012 La réglementation thermique 2012 ou RT 2012 est le fruit d une réflexion de deux ans des acteurs des différents secteurs du bâtiment, faisant suite au dernier Grenelle

Plus en détail

Réglementation Thermique 2012

Réglementation Thermique 2012 TECHNIQUE CONSTRUCTION PARIS ILE-DE-FRANCE 15 novembre 2010 Réglementation Thermique 2012 Ce qu il faut retenir La nouvelle réglementation thermique RT 2012 s appliquera à partir de la fin de l année 2011.

Plus en détail

OFFRE SPECIALE «PROFESSIONNELS DU BATIMENT»

OFFRE SPECIALE «PROFESSIONNELS DU BATIMENT» OFFRE SPECIALE «PROFESSIONNELS DU BATIMENT» Parce que l immobilier est affaire de professionnels, notre réseau de proximité est à votre service pour la réalisation de l ensemble des contrôles et diagnostics

Plus en détail

La réglementation thermique 2012 Les principes généraux et quelques définitions

La réglementation thermique 2012 Les principes généraux et quelques définitions La réglementation thermique 2012 Les principes généraux et quelques définitions 15 septembre 2011 à LIMOGES - ESTER TECHNOPOLE Direction régionale de l'environnement, de l'aménagement et du logement du

Plus en détail

Newsletter Label Promotelec Performance

Newsletter Label Promotelec Performance FéVRIER 2012 A Nouvelle règlementation thermique RT2012, ce qu il faut retenir 1. RT, les dates d application en fonction des dates de dépôt de PC Quelle règlementation thermique respecter? Le tableau

Plus en détail

GUEGUEN - PERENNOU SYNTHESE RT2012

GUEGUEN - PERENNOU SYNTHESE RT2012 SYNTHESE RT2012 ConformÄment Å l'article 4 de la loi Grenelle 1, la RT 2012 a pour objectif de limiter la consommation d'änergie primaire des bçtiments neufs Å un maximum de 50 kwhep/(mé.an) en moyenne.

Plus en détail

La maîtrise des consommations dans l habitat à rénover. Comment agir? Quelle est la démarche? 5 juin 2013

La maîtrise des consommations dans l habitat à rénover. Comment agir? Quelle est la démarche? 5 juin 2013 La maîtrise des consommations dans l habitat à rénover Comment agir? Quelle est la démarche? 5 juin 2013 Stéphane GIRAULT Études de conception en génie climatique et électricité Audits énergétiques Études

Plus en détail

Maison Passive. Maison BBC RT 2005 RT 2012

Maison Passive. Maison BBC RT 2005 RT 2012 RT 2005 Maison BBC RT 2012 Maison Passive Avec le guide pratique de la RT2012, appréhendez la nouvelle règlementation thermique en vigueur pour les maisons individuelles depuis le 1er janvier 2013. Principes

Plus en détail

RAPPORT. Formulaire d attestation de la prise en compte de la réglementation thermique à l achèvement des travaux.

RAPPORT. Formulaire d attestation de la prise en compte de la réglementation thermique à l achèvement des travaux. RAPPORT Formulaire d attestation de la prise en compte de la réglementation thermique à l achèvement des travaux. Je soussigné : Jacques VIARD représentant de la société ESI situé à : Numéro 7a Voie avenue

Plus en détail

Formulaire d attestation de la prise en compte de la réglementation thermique à l achèvement des travaux.

Formulaire d attestation de la prise en compte de la réglementation thermique à l achèvement des travaux. RAPPORT 20 janv. 2011 Formulaire d attestation de la prise en compte de la réglementation thermique à l achèvement des travaux. Ministère de l'ecologie, du Développement Durable, des Transports et du Logement

Plus en détail

REGLEMENTATION THERMIQUE «RT 2012» FICHE 2 = TRAVAUX D EXTENSION SUR CONSTRUCTIONS EXISTANTES

REGLEMENTATION THERMIQUE «RT 2012» FICHE 2 = TRAVAUX D EXTENSION SUR CONSTRUCTIONS EXISTANTES VILLE DE MAISONS-LAFFITTE REGLEMENTATION THERMIQUE «RT 2012» FICHE 2 = TRAVAUX D EXTENSION SUR CONSTRUCTIONS EXISTANTES La loi n 2010-788 du 12 juillet 2010 portant engagement national pour l environnement

Plus en détail

Sommaire. Présentation RT 2012 - CAUE Bastia - FFB

Sommaire. Présentation RT 2012 - CAUE Bastia - FFB Sommaire 1. Objectifs, méthode d élaboration 2. Exigences et évolutions / RT2005 3. Bbio, Cep, Tic 4. Exigences minimales 5. Synthèse d étude standardisée 6. Calendrier 7. Coût : maison individuelle 8.

Plus en détail

Observatoire Régional pour l Habitat et le Logement. Les orientations de la RT2012. Une RT2012 pour quels bâtiments?

Observatoire Régional pour l Habitat et le Logement. Les orientations de la RT2012. Une RT2012 pour quels bâtiments? Observatoire Régional pour l Habitat et le Logement Hôtel de la Région Rhône-Alpes Sylvain Charlot 27 avril 2012 Une RT2012 pour quels bâtiments? Les orientations de la RT2012 Les bâtiments visés Tous

Plus en détail

Les grands principes de la RT2012. - La réglementation en quelques mots, - les changements constatés avec le BBC

Les grands principes de la RT2012. - La réglementation en quelques mots, - les changements constatés avec le BBC Les grands principes de la RT2012 - La réglementation en quelques mots, - les changements constatés avec le BBC CERQUAL Direction des Etudes et Recherches Septembre Octobre 2011 1 Les textes et le calendrier

Plus en détail

Atelier CLER 1er décembre 2010. Sébastien DELMAS

Atelier CLER 1er décembre 2010. Sébastien DELMAS Futurs labels Effinergie Atelier CLER 1er décembre 2010 Sébastien DELMAS 1. Présentation du Collectif Effinergie 2. Les actions mises en œuvre 3. Les labels 4. Les actions en cours 5. Point sur la RT 2012

Plus en détail

Réglementation thermique RT 2012. sur les bâtiments à usage d habitation

Réglementation thermique RT 2012. sur les bâtiments à usage d habitation Réglementation thermique RT 2012 Présentation générale g centrée sur les bâtiments à usage d habitation 18 janvier 2010 Sommaire - La RT 2012 1. Contexte et généralités 2. Une nouvelle surface : la SHON

Plus en détail

Formulaire d attestation de la prise en compte de la réglementation thermique à l achèvement des travaux. SPECIMEN

Formulaire d attestation de la prise en compte de la réglementation thermique à l achèvement des travaux. SPECIMEN Formulaire d attestation de la prise en compte de la réglementation thermique à l achèvement des travaux. Je soussigné : Rafael PEDREGAL représentant de la société NRJ Diags situé à : Numéro Voie Cité

Plus en détail

REGLES TECHNIQUES APPLICABLES AUX BÂTIMENTS NEUFS FAISANT L OBJET D UNE DEMANDE DE LABEL effinergie+ (Validées par le CA du 21 novembre 2012)

REGLES TECHNIQUES APPLICABLES AUX BÂTIMENTS NEUFS FAISANT L OBJET D UNE DEMANDE DE LABEL effinergie+ (Validées par le CA du 21 novembre 2012) 1. Objet REGLES TECHNIQUES APPLICABLES AUX BÂTIMENTS NEUFS FAISANT L OBJET D UNE DEMANDE DE LABEL effinergie (Validées par le CA du 21 novembre 2012) Les présentes Règles Techniques établies par l association

Plus en détail

Grenelle de l'environnement. Bâtiment Grenelle 2 et réglementation

Grenelle de l'environnement. Bâtiment Grenelle 2 et réglementation 28 avril 2011 Grenelle de l'environnement Bâtiment Grenelle 2 et réglementation Assises nationales de l'aménagement et de l'économie durables en Montagne Commissariat Général au Développement durable Direction

Plus en détail

L application de la réglementation thermique RT 2012

L application de la réglementation thermique RT 2012 L application de la réglementation thermique RT 2012 Présentation du 30 mai 2013 à l ASDER Alain GUILLOT Service Habitat et Construction de la DDT Savoie 1 La réglementation RT 2012 à compter du 1 er janvier

Plus en détail

Top départ pour la RT 2012!

Top départ pour la RT 2012! Top départ pour la RT 2012! La poursuite du Grenelle de L'Environnement dans sa volonté de pérenniser la dynamique impulsée par les "bâtiments basse consommation" : De tous les secteurs économiques, celui

Plus en détail

NOTE D INFORMATION TECHNIQUE

NOTE D INFORMATION TECHNIQUE NOTE D INFORMATION TECHNIQUE Concernant l installation des vérandas concernées par la RT 2012 en maisons individuelles Cette note a été établie à partir des textes réglementaires suivant : - Arrêté du

Plus en détail

Les Bâtiments Basse Consommation Energétique. Evolution réglementaire (RT 2012) CETE Apave Nord-Ouest

Les Bâtiments Basse Consommation Energétique. Evolution réglementaire (RT 2012) CETE Apave Nord-Ouest Les Bâtiments Basse Consommation Energétique Evolution réglementaire (RT 2012) CETE Apave Nord-Ouest Ph BONNE Responsable Département Energie RT 2000 RT 2005 RT 2012 2020 Historique de la réglementation

Plus en détail

La loi Grenelle 2 pour les collectivités Dispositions concernant le bâtiment. Sophie LE GARREC MEEDDM DGALN DHUP

La loi Grenelle 2 pour les collectivités Dispositions concernant le bâtiment. Sophie LE GARREC MEEDDM DGALN DHUP Club des utilisateurs Display en France La loi Grenelle 2 pour les collectivités Dispositions concernant le bâtiment Sophie LE GARREC Chef de projet DPE & Performance énergétique des bâtiments existants

Plus en détail

Note sur le traitement des cas particuliers dans la réglementation thermique 2012 des bâtiments neufs

Note sur le traitement des cas particuliers dans la réglementation thermique 2012 des bâtiments neufs MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE, DES TRANSPORTS ET DU LOGEMENT Direction générale de l aménagement, du logement et de la nature Direction de l habitat, de l urbanisme et des paysages

Plus en détail

PRÉSENTATION DE LA RT 2012

PRÉSENTATION DE LA RT 2012 PRÉSENTATION DE LA RT 2012 La nouvelle réglementation thermique 2012 (dite «RT 2012») pose des objectifs ambitieux en matière d efficacité énergétique avec un maximum d énergie consommée fixé à 50 kwhep/(m².an)

Plus en détail

Exigences de performance énergétique des bâtiments

Exigences de performance énergétique des bâtiments Exigences de performance énergétique des bâtiments ATHERMYS - 27 03 2008 Olivier Servant Direction Générale de l Urbanisme, de l Habitat et de la Construction Chef de projet Réglementation Thermique Performance

Plus en détail

Les énergies renouvelables dans la Réglementation thermique

Les énergies renouvelables dans la Réglementation thermique Les énergies renouvelables dans la Réglementation thermique 10 avril 2013 ROGER Marie-Christine Chef du bureau de la qualité technique et de la réglementation de la construction DGALN/DHUP/QC Le contexte

Plus en détail

LA REGLEMENTATION «VERANDA»

LA REGLEMENTATION «VERANDA» LA REGLEMENTATION «VERANDA» Il est impossible de construire une véranda sans déposer une autorisation préalable en mairie. Depuis le 1/1/2012, décret 2011-1771, les communes sont soumises à un document

Plus en détail

Les clés pour comprendre

Les clés pour comprendre Les clés pour comprendre La Réglementation Thermique 2012 (RT2012) a pour objectif, tout comme les précédentes réglementations thermiques de limiter les consommations énergétiques des bâtiments neufs qu

Plus en détail

Réglementation Thermique 2012

Réglementation Thermique 2012 Réglementation Thermique 2012 2010 SOURCE D IFORMATIO Cette note de veille réglementaire a été établie à partir du décret n 2010-1269 du 26 octobre 2010 relatif aux caractéristiques thermiques et à la

Plus en détail

L éco prêt à taux zéro :

L éco prêt à taux zéro : L éco prêt à taux zéro : - Description et objectif : Destiné à financer les rénovations thermiques représentant des montants importants, c est l une des principales mesures financières du Grenelle Environnement

Plus en détail

RAPPORT. Formulaire d attestation de la prise en compte de la réglementation thermique à l achèvement des travaux.

RAPPORT. Formulaire d attestation de la prise en compte de la réglementation thermique à l achèvement des travaux. RAPPORT Formulaire d attestation de la prise en compte de la réglementation thermique à l achèvement des travaux. Je soussigné : Sentagnes représentant de la société Sentagnes situé à : Numéro 9 Voie route

Plus en détail

Synthèse des orientations. RT2012 Synthèse des orientations

Synthèse des orientations. RT2012 Synthèse des orientations Synthèse des orientations Sommaire Introduction Quelques définitions Les principes généraux Les exigences de moyens Les modalités d application La pathologie émergente Conclusion Sommaire Introduction

Plus en détail

LETTRE D INFORMATION IMMOBILIER

LETTRE D INFORMATION IMMOBILIER LETTRE D INFORMATION IMMOBILIER ANNEE 2014 AVRIL N 722 LA NOUVELLE REGLEMENTATION THERMIQUE 2012 Jean-Jacques Salmon Philippe Salmon Christine Baugé David Alexandre Droit immobilier Droit de la construction

Plus en détail

THERMIQUE RÉGLEMENTATION RÉDUIRE LA CONSOMMATION ÉNERGÉTIQUE LA RT 2005

THERMIQUE RÉGLEMENTATION RÉDUIRE LA CONSOMMATION ÉNERGÉTIQUE LA RT 2005 THERMIQUE RÉDUIRE LA CONSOMMATION ÉNERGÉTIQUE Construire une maison bien isolée et faiblement consommatrice d énergie est devenu une priorité. Les systèmes constructifs en béton sont d ores et déjà prêts

Plus en détail

Fiches pratiques. Labels Européens dans la construction neuve. Le label Passivhaus. Le label Minergie. Gérer - Informer - Préserver - Économiser

Fiches pratiques. Labels Européens dans la construction neuve. Le label Passivhaus. Le label Minergie. Gérer - Informer - Préserver - Économiser Fiches pratiques Gérer - Informer - Préserver - Économiser 26 Labels Européens dans la construction neuve Poussée par son adhésion aux protocoles de Montréal et de Kyoto et par la prise de conscience de

Plus en détail

ATTESTATION DE LA PRISE EN COMPTE DE LA RÉGLEMENTATION THERMIQUE À L ACHEVEMENT DES TRAVAUX

ATTESTATION DE LA PRISE EN COMPTE DE LA RÉGLEMENTATION THERMIQUE À L ACHEVEMENT DES TRAVAUX ATTESTATION DE LA PRISE EN COMPTE DE LA RÉGLEMENTATION THERMIQUE À L ACHEVEMENT DES TRAVAUX Je soussigné(e) : Représentant(e) de la société Située à : Numéro Voie Lieu-dit Localité Code postal : ---- BP

Plus en détail

DPE v/s règles Th et audit

DPE v/s règles Th et audit DPE v/s règles Th et audit DPE Règles Th (Th-C-E en neuf ; Th-C-E ex en existant) Audit énergétique 1 - chauffage 2 - refroidissement 3 - ECS 4 - auxiliaires 5 - éclairage contenu + bureautique ascenseurs,

Plus en détail

Un Objectif du Grenelle Environnement

Un Objectif du Grenelle Environnement Un saut énergétique Avec la RT2012, le Grenelle Environnement prévoit de diviser par 3 la consommation énergétique des bâtiments neufs d habitation et d usage tertiaire, soit : une consommation d énergie

Plus en détail

Les projets des lauréats devront obligatoirement être situés sur le territoire régional des Pays de la Loire.

Les projets des lauréats devront obligatoirement être situés sur le territoire régional des Pays de la Loire. Maison individuelle exemplaire : éco-innovante et reproductible Règlement de l appel à projets Date limite de réception des dossiers : 1 er octobre 2009 12 h Objectifs de l appel à projets Le secteur du

Plus en détail

RT 2012. Une nouvelle étape vers l efficience énergétique

RT 2012. Une nouvelle étape vers l efficience énergétique RT 2012 Une nouvelle étape vers l efficience énergétique Introduction - Sommaire Rappels historiques Dates d applications Conditions d applications Les évolutions Les exigences minimales Le calcul thermique

Plus en détail

L essentiel de La Rt 2012

L essentiel de La Rt 2012 L essentiel de la RT 2012 Philippe Leblond L essentiel de la RT 2012 Obligations et mise en œuvre de la réglementation thermique 2 e édition À tous ceux qui m ont soutenu, sans les citer pour n oublier

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DU LOGEMENT, DE L ÉGALITÉ DES TERRITOIRES ET DE LA RURALITÉ Arrêté du 11 décembre 2014 relatif aux caractéristiques thermiques et aux exigences de

Plus en détail

RT 2012. FT2i SIRET : 521 257 808 00019 NAF :7120 B Centre d'affaires Atlantis, 8 rue Louis Blériot 56400 AURAY

RT 2012. FT2i SIRET : 521 257 808 00019 NAF :7120 B Centre d'affaires Atlantis, 8 rue Louis Blériot 56400 AURAY RT 2012 I. Evolution de la RT 2005 et du label BBC à la RT 2012 Sommaire Les échecs de la RT 2005 Le BBC RT 2012: Les nouvelles obligations Le Bbio Le Cep Le TIC Le Q4 Les nouvelles technologies Suivi

Plus en détail

Réglementation Thermique 2012. Réunion Publique du 3 juillet 2013

Réglementation Thermique 2012. Réunion Publique du 3 juillet 2013 Réglementation Thermique 2012 Réunion Publique du 3 juillet 2013 Déroulement de la présentation Présentation de l Espace Info Energie La RT 2012 : les enjeux nationaux Conciliation enjeux énergétiques

Plus en détail

La Réglementation Thermique 2012. Espace INFO ÉNERGIE nancygrandsterritoires@eie-lorraine.fr 03 83 37 25 87

La Réglementation Thermique 2012. Espace INFO ÉNERGIE nancygrandsterritoires@eie-lorraine.fr 03 83 37 25 87 La Réglementation Thermique 2012 Espace INFO ÉNERGIE nancygrandsterritoires@eie-lorraine.fr 03 83 37 25 87 1 Introduction Depuis le 1 er janvier 2013, une nouvelle réglementation thermique s applique à

Plus en détail

RT 2012. explications pour l'obtention des attestations RT2012 27 septembre 2010 version avril 2013. DDT01 SHC- Bâtiment Durable

RT 2012. explications pour l'obtention des attestations RT2012 27 septembre 2010 version avril 2013. DDT01 SHC- Bâtiment Durable RT 2012 explications pour l'obtention des attestations RT2012 27 septembre 2010 version avril 2013 DDT01 SHC- Bâtiment Durable Ministère de l'écologie, du Développement durable, des Transports et du Logement

Plus en détail

Selon les prescriptions de l article L. 111-9 du code de la construction et de l habitation, au moment du dépôt de permis de construire :

Selon les prescriptions de l article L. 111-9 du code de la construction et de l habitation, au moment du dépôt de permis de construire : RAPPORT Formulaire d attestation de la réalisation de l étude de faisabilité pour les bâtiments de plus de 1000 m 2 et de la prise en compte de la réglementation thermique au dépôt de la demande de permis

Plus en détail

RT2012. La Réglementation Thermique 2012 L essentiel au quotidien CREATE AND PROTECT

RT2012. La Réglementation Thermique 2012 L essentiel au quotidien CREATE AND PROTECT RT2012 La Réglementation Thermique 2012 L essentiel au quotidien CREATE AND PROTECT RT2012 1974 : premier choc pétrolier. La France prend conscience de la nécessité d économiser ses ressources énergétiques.

Plus en détail

Quoi de neuf sur la réglementation thermique RT 2012*?

Quoi de neuf sur la réglementation thermique RT 2012*? Thermique Service urbanisme opérationnel Unité pilotage, expertise, conseil, animation en ADS et publicité 01 60 32 13 34 Juillet 2015 Simplification Ajustement Quoi de neuf sur la réglementation thermique

Plus en détail

L énergie Valoriser les apports énergétiques dans un bâtiment

L énergie Valoriser les apports énergétiques dans un bâtiment L énergie Valoriser les apports énergétiques dans un bâtiment Travaux Dirigés 05 Le chauffe-eau solaire Filière Scientifique - Option Sciences de l Ingénieur LYCEE PAPE-CLEMENT - PESSAC 1 Lycée Pape CLEMENT

Plus en détail

Version 1 / Septembre 2012 BEOPAN ET LA RT 2012

Version 1 / Septembre 2012 BEOPAN ET LA RT 2012 Version 1 / Septembre 2012 BEOPAN ET LA RT 2012 LE PLUS IMPORTANT: RESPECT DE LA RT 2012. Pour les permis déposés à partir du 01/01/2013 1 / Lors du dépôt de permis de construire il faudra fournir une

Plus en détail

FORUM ACTUALITES CONSTRUCTION

FORUM ACTUALITES CONSTRUCTION FORUM ACTUALITES CONSTRUCTION RT 2012 en maison individuelle : obligation d emploi des énergies renouvelables Jean-Jacques BARREAU Union des Maisons Françaises 10 novembre 2011 Les Énergies renouvelables

Plus en détail

Collectif Effinergie. Dynamique territoriale de l efficacité énergétique. Yann DERVYN Directeur PARIS - 2 OCTOBRE 2013 - AUDITORIUM LE MONDE

Collectif Effinergie. Dynamique territoriale de l efficacité énergétique. Yann DERVYN Directeur PARIS - 2 OCTOBRE 2013 - AUDITORIUM LE MONDE Collectif Effinergie Yann DERVYN Directeur Dynamique territoriale de l efficacité énergétique Un enjeu environnemental et Enjeux économique dans le secteur du bâtiment Une absence de définition de la basse

Plus en détail

Précisions sur l application des deux volets de la réglementation thermique des bâtiments existants

Précisions sur l application des deux volets de la réglementation thermique des bâtiments existants Fiche d application : Précisions sur l application des deux volets de la réglementation thermique des bâtiments existants Date Modification Version 08 avril 2011 1 1/11 Préambule Cette fiche d application

Plus en détail

La réglementation thermique 2012. Bienvenue à toutes et tous.

La réglementation thermique 2012. Bienvenue à toutes et tous. Bienvenue à toutes et tous. Programme de la session RT2012 : - Historique de la réglementation. - Pourquoi cette RT2012. - Qu est-ce que l énergie primaire? - A qui s applique cette RT2012 et à quelle

Plus en détail

Référentiels et labels pour le logement existant

Référentiels et labels pour le logement existant La réglementation sur l existant Les labels dans l habitat existant Le label BBC EFFINERGIE La certification CERQUAL Patrimoine Environnement Un exemple d opération labélisée BBC Rénovation Référentiel

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE, DES TRANSPORTS ET DU LOGEMENT Arrêté du 8 février 2012 modifiant l arrêté du 3 mai 2007 relatif au diagnostic

Plus en détail

Généralités et Exigences

Généralités et Exigences Généralités et Exigences Fédération Française du Bâtiment Basse-Normandie lenotref@bnormandie.ffbatiment.fr 02.31.27.70.53-06.48.77.95.04 Respect de tous les gardes fous RT2005 + 50 kwh EP /m 2.an + étanchéité

Plus en détail

Bâtiments Collectifs Maisons Individuelles

Bâtiments Collectifs Maisons Individuelles MÉMO THERMIQUE SOMMAIRE 1. Environnements d application 2. Comment s y retrouver? 3. Qu est ce que R =(m²k/w)? 4. Qu est ce que U =(W/m²K)? 5. Qu est ce que RSE & RSI =(m²k/w)? 6. Qu est ce que Ψ =(W/mK)?

Plus en détail

NOTRE SAVOIR-FAIRE EN INGÉNIERIE

NOTRE SAVOIR-FAIRE EN INGÉNIERIE NOTRE SAVOIR-FAIRE EN INGÉNIERIE SE3B EXERCE POUR TOUTE MAÎTRISE D OUVRAGE DES MISSIONS D INGÉNIERIE DANS LES DOMAINES DU BTP, DE LA CONSTRUCTION ET DES ÉNERGIES CES MISSIONS VONT DE L ESQUISSE À L EXPLOITATION

Plus en détail

Construire avec la RT 2012: les conséquences juridiques ADIL 47

Construire avec la RT 2012: les conséquences juridiques ADIL 47 : les conséquences juridiques ADIL 47 1 Depuis le 1 er janvier 2013 tout permis de construire déposé doit respecter la règlementation thermique 2012. La RT 2012 a, notamment vocation, de permettre la réduction

Plus en détail

Bâtiments livrés sans équipement de chauffage ou refroidissement

Bâtiments livrés sans équipement de chauffage ou refroidissement Fiche d application : Bâtiments livrés sans équipement de chauffage ou refroidissement Historique des versions : Date Contenu de la mise à jour Version 25 Janvier 2013 1 Préambule Cette fiche d application

Plus en détail

T. BONNARDOT 17/12/2010

T. BONNARDOT 17/12/2010 CYTHELIA Conseil & Expertise La Maison ZEN 350, route de la traverse 73 000 MONTAGNOLE Tel +33 (0) 4 79 25 31 75 www.cythelia.fr SARL au capital de 140 000 - RCS Chambéry B 393 290 937 - APE 7219 Z RT

Plus en détail

Attestation de la prise en compte de la réglementation thermique à l'achèvement des travaux. atteste que

Attestation de la prise en compte de la réglementation thermique à l'achèvement des travaux. atteste que Attestation de la prise en compte de la réglementation thermique à l'achèvement des travaux Je soussigné(e) :... représentant(e) de la société..., située à :... Numéro :... Voie:... Lieu-dit :... Localité

Plus en détail

Mise à jour du comparatif «brique + ITI» et «Béton + ITE» RT2012

Mise à jour du comparatif «brique + ITI» et «Béton + ITE» RT2012 Fédération Française des Tuiles et Briques 17, rue Letellier 75015 PARIS A l'attention de Hervé Pétard Mise à jour du comparatif «brique + ITI» et «Béton + ITE» RT2012 Indice 04 Dossier : n 13E496 Chargé

Plus en détail

FICHES REGLEMENTAIRES

FICHES REGLEMENTAIRES Conseil & Etudes CODE : FR7 FICHES REGLEMENTAIRES RT 2012 Décret n 2010-1269 du 26 octobre 2010 relatif aux caractéristiques thermiques et à la performance énergétique des constructions. Thème associé

Plus en détail

Trois exigences de performance énergétique. Cepmax. Tic. Conso maxi d énergie primaire. Confort d été. Efficacité énergétique du bâti.

Trois exigences de performance énergétique. Cepmax. Tic. Conso maxi d énergie primaire. Confort d été. Efficacité énergétique du bâti. Principes de la RT2012 Une généralisation dans le neuf des bâtiments basse consommation diviser au moins par 2 les consommations par rapport à la RT 2005 Une exigence sur l efficacité globale du bâti portant

Plus en détail

RAPPORT. Formulaire d attestation de la prise en compte de la réglementation thermique à l achèvement des travaux.

RAPPORT. Formulaire d attestation de la prise en compte de la réglementation thermique à l achèvement des travaux. RAPPORT Formulaire d attestation de la prise en compte de la réglementation thermique à l achèvement des travaux. Je soussigné : FRELON représentant de la société AQUIDIAG situé à : Numéro 20 Voie RUE

Plus en détail

Cliquez ici pour ajouter un titre ou une photo

Cliquez ici pour ajouter un titre ou une photo Cliquez ici pour ajouter un titre ou une photo Rofaïda LAHRECH rofaida.lahrech@cstb.fr Les dispositifs réglementaires pour l amélioration de la performance énergétique des bâtiments en France Maîtrise

Plus en détail

RT 2012 et RT2020 : pourquoi utiliser le bois? Marc DELORME Inter Forêt-Bois 42

RT 2012 et RT2020 : pourquoi utiliser le bois? Marc DELORME Inter Forêt-Bois 42 RT 2012 et RT2020 : pourquoi utiliser le bois? Marc DELORME Inter Forêt-Bois 42 RT 2012 et RT2020 : pourquoi utiliser le bois? Quelques rappels sur la RT2012 et le projet de RT2020. RT2012 et RT2020 :

Plus en détail

DOSSIER THÉMATIQUE TEMPÉRATURE DE CONSIGNE SUPÉRIEURE À LA TEMPÉRATURE CONVENTIONNELLE :

DOSSIER THÉMATIQUE TEMPÉRATURE DE CONSIGNE SUPÉRIEURE À LA TEMPÉRATURE CONVENTIONNELLE : DOSSIER THÉMATIQUE Mars 2015 TEMPÉRATURE DE CONSIGNE SUPÉRIEURE À LA TEMPÉRATURE CONVENTIONNELLE : Quelles conséquences sur les consommations énergétiques et les caractéristiques bioclimatiques? Le renforcement

Plus en détail

Bâtiments performants - Bâtiment Basse Consommation BBC Dans l existant www.prioriterre.org

Bâtiments performants - Bâtiment Basse Consommation BBC Dans l existant www.prioriterre.org Bâtiments performants - Bâtiment Basse Consommation BBC Dans l existant www.prioriterre.org Mise à jour le 22/11/2010 La consommation d'énergie liée à l utilisation et à l exploitation des bâtiments représente

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DU LOGEMENT, DE L ÉGALITÉ DES TERRITOIRES ET DE LA RURALITÉ Arrêté du 19 décembre 2014 modifiant les modalités de validation d une démarche qualité

Plus en détail

Congrès du Gaz. Atelier 3 - La RT 2012 et après : quelles innovations technologiques? Quels labels pour les Bâtiments à Energie Positives?

Congrès du Gaz. Atelier 3 - La RT 2012 et après : quelles innovations technologiques? Quels labels pour les Bâtiments à Energie Positives? Congrès du Gaz Atelier 3 - La RT 2012 et après : quelles innovations technologiques? Quels labels pour les Bâtiments à Energie Positives? Patrice HENNIG - 14 septembre 2011 www.energies-avenir.fr Énergies

Plus en détail

L'énergie dans le bâtiment

L'énergie dans le bâtiment L'énergie dans le bâtiment Lycée agricole Aurillac Mardi 3 avril 2012 Réhabilitation énergétique Contexte énergétique en Auvergne : Consommation d énergie finale par secteur Émissions de CO2 par secteur

Plus en détail

Réglementation thermique 2012. 23/03/2011 Session de sensibilisation à la maîtrise de l'énergie - ADM 54 / LQE 1

Réglementation thermique 2012. 23/03/2011 Session de sensibilisation à la maîtrise de l'énergie - ADM 54 / LQE 1 Réglementation thermique 2012 23/03/2011 Session de sensibilisation à la maîtrise de l'énergie - ADM 54 / LQE 1 La règlementation thermique 2012 (RT2012) - Plan 1 RT2012 : Généralisation des principes

Plus en détail

Thibault GIMOND Ingénieur FFB IDF (78-91-95)

Thibault GIMOND Ingénieur FFB IDF (78-91-95) Thibault GIMOND Ingénieur FFB IDF (78-91-95) RT 2012 : Outil majeur de l application du Grenelle pour le secteur du Bâtiment But : Limiter les consommations énergétique des bâtiments neuf. La RT 2012 impose

Plus en détail

L éclairage face à la RT 2012

L éclairage face à la RT 2012 L éclairage face à la RT 2012 Les enjeux de la réglementation thermique dans le bâtiment Bernard Duval Délégué général de l AFE Colloque REGENT Reims 23 février 2012 L éclairage face à la RT 2012 q Enjeux

Plus en détail

La performance énergétique des bâtiments en France

La performance énergétique des bâtiments en France La performance énergétique des bâtiments en France 10 ans EPB ROGER Marie-Christine Cheffe du bureau de la qualité et de la réglementation technique de la construction Ministère du logement et de l habitat

Plus en détail

LA REGLEMENTATION THERMIQUE 2012. Par François TURLAND & Bernard LORIOT

LA REGLEMENTATION THERMIQUE 2012. Par François TURLAND & Bernard LORIOT LA REGLEMENTATION THERMIQUE 2012 Par François TURLAND & Bernard LORIOT Séminaire Technique UMF Malte Nov.2012 CONTETE Les consommations d énergie en France Industrie 21% Autres 5% Transport 31% Bâtiment

Plus en détail

PRESENTATION de la RT 2012

PRESENTATION de la RT 2012 INFORMATION RT 2012 PRESENTATION de la RT 2012 Thierry MOUGE 06/04/2011 INTRODUCTION La RT 2012 sera applicable à partir du 28 Octobre 2011 pour certains bâtiments. Cette présentation a pour but de vous

Plus en détail

Isolation globale. 1. Maîtriser la consommation d énergie

Isolation globale. 1. Maîtriser la consommation d énergie Isolation globale 1. Maîtriser la consommation d énergie Le confort et l éco-performance d une habitation sont fortement liés à son isolation. Celle-ci doit être homogène et adaptée aux caractéristiques

Plus en détail

RT 2012 Pourquoi utiliser le bois?

RT 2012 Pourquoi utiliser le bois? RT 2012 Pourquoi utiliser le bois? RT 2012 : Pourquoi utiliser le bois? Quelques rappels sur la RT2012 et le projet de RT2020. RT2012 et RT2020 : pourquoi utiliser le bois techniquement? La performance

Plus en détail

Journée Technique Formation

Journée Technique Formation Journée Technique Formation 31 janvier 2014 Actualité réglementaire Direction régionale de l'environnement, de l'aménagement et du logement www.developpement-durable.gouv.fr La RT 2012 Applicable depuis

Plus en détail

ANNEXE RUBRIQUE PERFORMANCE ENERGETIQUE

ANNEXE RUBRIQUE PERFORMANCE ENERGETIQUE Sommaire ANNEXE RUBRIQUE PERFORMANCE ENERGETIQUE 1. Partie I - Construction - Performance énergétique... 5 1.1 Généralités... 5 1.2 Réglementation et Textes officiels... 5 1.2.1 Décret n 2010-1269 du 26

Plus en détail

La valeur ajoutée de Knx pour répondre aux normes Et améliorer l efficacité énergétique

La valeur ajoutée de Knx pour répondre aux normes Et améliorer l efficacité énergétique La valeur ajoutée de Knx pour répondre aux normes Et améliorer l efficacité énergétique RT 2012 La Réglementation 3 Indices RT2012 Bbio: indice d impact de la conception bioclimatique. < à valeur Bbio

Plus en détail

LABEL BBCA REFERENTIEL DE LABELLISATION DES BATIMENTS

LABEL BBCA REFERENTIEL DE LABELLISATION DES BATIMENTS LABEL BBCA REFERENTIEL DE LABELLISATION DES BATIMENTS NEUFS V2 - EXTRAITS 07/04/2016 OBJET DU DOCUMENT 2 PRINCIPES DU LABEL 2 LES PRINCIPES DE L ANALYSE EN CYCLE DE VIE DES BATIMENTS 4 PERIMETRE DU LABEL

Plus en détail

LA RT 2012. Marre. Énergie trop chère Isolons. nous! d avoir froid. nous!

LA RT 2012. Marre. Énergie trop chère Isolons. nous! d avoir froid. nous! Remboursez nous! Marre d avoir froid Énergie trop chère Isolons nous! Isoler plus pour dépenser moins LA RT 2012 OU COMMENT RÉDUIRE MES DÉPENSES ÉNERGÉTIQUES EN CONSTRUISANT MA MAISON DANS LE RESPECT DE

Plus en détail

Laboratoire national de métrologie et d essais. Guide technique

Laboratoire national de métrologie et d essais. Guide technique Laboratoire national de métrologie et d essais Guide technique Comment choisir les isolants pour atteindre les objectifs de la Réglementation Thermique 2012 1 rue Gaston Boissier 75724 Paris Cedex 15 Tél.

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT Arrêté du 15 septembre 2006 relatif au diagnostic de performance énergétique pour les bâtiments

Plus en détail

TELECHARGEMENT. Comprendre la Réglementation Thermique 2005

TELECHARGEMENT. Comprendre la Réglementation Thermique 2005 TELECHARGEMENT Comprendre la Réglementation Thermique 2005 SOMMAIRE DE LA RT 2000 A LA RT 2005...3 LES VALEURS DE REFERENCE ET GARDE-FOUS...3 VALIDATIOND UN PROJET...4 LEXIQUE...5 TEXTES DE REFERENCE...6

Plus en détail

Labels. d efficacité. énergétique. HQE, BBC-EffinErgiE, Maison PassivE, rt 2005/2012, QualiTEl. Groupe Eyrolles, 2010, ISBN : 978-2-212-12644-0

Labels. d efficacité. énergétique. HQE, BBC-EffinErgiE, Maison PassivE, rt 2005/2012, QualiTEl. Groupe Eyrolles, 2010, ISBN : 978-2-212-12644-0 P a s c a l e M a e s Labels d efficacité énergétique HQE, BBC-EffinErgiE, Maison PassivE, rt 2005/2012, QualiTEl Groupe Eyrolles, 2010, ISBN : 978-2-212-12644-0 Le label français BBC-Effinergie groupes

Plus en détail

Construire un logement en respectant la RT2012

Construire un logement en respectant la RT2012 Construire un logement en respectant la RT2012 Mise à jour décembre 2012 Introduction La règlementation Thermique 2012 est entrée en vigueur en octobre 2011 pour les logements situés en zone ANRU. Elle

Plus en détail