Les grands principes de la RT 2012

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les grands principes de la RT 2012"

Transcription

1 Les grands principes de la RT 2012 Etat des avancements et discussions au mois de Nov 2009 Aucune des informations n est encore validée Energie solaire indispensable En France en moyenne 1m² de sol = 1000 à 1500 kwh/an d énergie solaire 20 à 30 fois la consommation de 50 kwh/m² Equilibre indispensable entre : La conception bioclimatique du bâtiment La gestion de la lumière naturelle Les systèmes solaires thermiques La production d électricité photovoltaïque 1

2 Un travail d équipe toujours indispensable Maitrise d œuvre et ingénierie = Conception et Conseils Produits Industriels + Entreprises = Construction de Qualité Mise au point, réglages, entretien = Commissionnement Usagers plus sobres = Comportement Citoyen Evolutions des Evolutions RT dans attendues le neuf des RT RT 2020 RT 2005 RT kwh/m²- BEPOS 50 kwh/m² label BBC Réf % - label THPE ENR 20% - label THPE 10% - label HPE Cref RT2005 2

3 Les travaux RT ou RE GT en ordre en marche, concertation Un Comité Scientifique Des réunions consultatives Différents travaux sur les modèles BBIO, systèmes, confort été, équilibre entre filières, Un nouveau «moteur» plus ouvert, plus didactique et cohérent pour fin En globalité Nouvelles Exigences Générales Respect d un Bbio max : Besoins maximums Respect d un Cmax : 50 kwhep / m².an Respect d une Tic max Vouée à disparaître au profit d une autre méthode de calcul Disparition du calcul de la référence 3

4 Nouvelles Exigences Générales 2 - En termes de moyens Usage d un minimum d EnR (?) : Définition EnR en cours : Directive européenne ou loi POPE Usage d un ψ moyen max (ponts thermiques) Test d étanchéité à l air systématique en résidentiel (?) Gardes fous des performances techniques des équipements Comptage d énergie Nouvelles Exigences Générales Bbio Remplace et élargit le coefficient Ubat max Mise en valeur des conceptions environnementales de projet : Environnement géographique Orientation et inclinaison des baies Inertie du bâtiment Qualité de l enveloppe Qualité des entrées d air Indépendant des futurs systèmes installés Correspond à une exigence de besoins maxi en énergie finale : Chauffage Rafraichissement Eclairage Une justification du Bbio sera demandée au dépôt de PC 4

5 Cmax : 50 kwhep /m² Nouvelles Exigences Générales Cmax appliqué sur les 5 usages recensés : restriction possible à 3 usages si atteinte trop difficile mais ajout dans ce cas d un autre Cmax pour les 5 usages A moduler en fonction : Zone climatique Usage de bâtiment : Résidentiel : Petits logements Grands logements Les usages du tertiaire Energie d approvisionnement Autres informations Calcul au pas horaire pour tous les générateurs (même la PAC) Données météo et calculs par département Caractérisation des baies vitrées : décomposition du facteur solaire (Sw1, Sw2, Sw3) avec et sans protection solaire Insertion des Titre V RT 2005 dans la méthode Th BCE (ex ThCE) Pas d exigence sur le rejet de CO 2 ni énergie grise Variation des coeff. de conversion énergie finale/primaire non exclue (et donc des modulations sur le Cmax inhérentes) Titre V toujours possible Evolution des labels (?) vers : BEPAS = Bâtiment Passif Bch < 15 BEPOS = Bâtiment Energie Positive 5

6 Planning Livraison moteur Bbio par CSTB : Septembre 2009 Livraison moteur RT 2012 par CSTB : Décembre 2009 Publication : Juillet 2010 Application : Tertiaire & Résidentiel ANRU : Fin 2010 Autres Résidentiel : Fin 2012 Exemples de réalisations 127 logements _ ZAC CARDINET PARIS 17ème NEXITY 6

7 7

8 L isolation thermique Coefficient U moyen et part des Pth par poste W/K m² de paou ou utile Paroi Pth P. Bas Murs Baies P. Haut Total L isolation thermique Répartition des déperditions Répartition en % des déperditions W/K m² Utile Parois Pth P Haut Baies Murs P. Bas Baies 52.3% P. Haut 2.4% P. Bas 4.8% Murs 40.5% Poste Parois -Pth 8

9 Coupe type logement Eté Hiver LOGEMENT VR et AN Air neuf Gaine technique Hygro B Thermostat d'ambiance Sèche serviettes Double vitrage ECS Régulateur SEJOUR SDB LOGEMENT Le bilan des besoins Besoin Eclairage 8.1% Besoin Auxiliaires 4.1% Besoin Chauffage 30.4% Besoin ECS 57.5% Besoin Chauffage 12.0 kwh/m² an Besoin ECS 22.7 kwh/m² an Besoin Eclairage 3.2 kwhe/m² an Besoin Auxiliaires 1.6 kwhe/m² an Besoin Chauffage 39.5 kwh/m² an 9

10 Les solutions Chauffage par plancher chauffant basse température ECS Collective avec distribution en GT Génération Chauffage : Gaz Condensation Réseau Chaleur CPCU Génération ECS via : Génération Classique (Gaz ou CPCU) Avec récupération de chaleur Air Extrait par PAC Absorption Gaz ou Réseau Chaleur Rejet VMC Groupe VMC avec batterie de récupération Extraction VMC Solution Gaz Cond. + ECS Abs ECS B.ECS LOGEMENT ECS PCBT M.V Chaudière gaz GAZ M.V PAC à absorption gaz LOCAL TECHNIQUE 10

11 Rejet VMC Groupe VMC avec batterie de récupération Extraction VMC Solution CPCU + ECS Absorption ECS B.ECS LOGEMENT ECS PCBT Réseau de chaleur PAC à absorption EF S LOCAL TECHNIQUE Conso kwhep/m².an Conso kwhep/m² SHON 3 Pcbt Gaz Cd ,3 55,1 44,3 46,5 4 Pcbt CPCU 9 Gaz+ECS Abs 10 CPCU+ECS Abs 11

12 Rejet de CO 2 kg/m².an Rejet CO2/m² SHON 3 Pcbt Gaz Cd ,1 8,6 7,9 6,9 4 Pcbt CPCU 9 Gaz+ECS Abs 10 CPCU+ECS Abs Coût Exploitation TTC/m².an Coût Exp TTC/m² SHON 3 Pcbt Gaz Cd. 7,0 6,8 6,6 6,4 6,2 6,0 5,8 5,6 5,4 5,2 5,0 6,74 5,51 6,16 5,67 4 Pcbt CPCU 9 Gaz+ECS Abs 10 CPCU+ECS Abs 12

13 Coût Investissement HT /m² Coût d'investissement HT/m² SHON ,5 120,5 147,9 142,0 3 Pcbt Gaz Cd. 4 Pcbt CPCU 9 Gaz+ECS Abs CPCU+ECS Abs Exemples de réalisations 117 logements _ Romainville NEXITY Jacques Ferrier Architectures Atelier Jours Cardonnel Ingénierie 13

14 Plan Masse 14

15 Plan RDC Coupe 15

16 16

17 17

18 Eté Hiver LOGEMENT Gaine technique Double vitrage SEJOUR SDB LOGEMENT 18

19 Répartition des pertes thermiques par les parois - Projet Romainville 0,80 0,77 W/K.m² SHON 0,60 W/K.m² SHON 0,70 0,11 Plancher haut H env = -22% Déperditions par les parois W/K.m² SHON 0,60 0,50 0,40 0,30 0,20 0,26 0,30 Baies vitrées Murs & ponts thermiques associés 0,07 0,30 0,19 0,10 0,00 0,09 Référence Plancher bas 0,04 Projet Eté Hiver LOGEMENT VR et AN Gaine technique Hygro A Double vitrage SEJOUR SDB LOGEMENT 19

20 Eté Hiver LOGEMENT Gaine technique Double vitrage Thermostat d'ambiance Sèche serviettes Régulateur SEJOUR SDB LOGEMENT Colonne Chaud / Froid Variantes Commande centrale simple Commande programmable GAINE PALIERE - Vanne thermique NF 24V - Circulateur 230V - 50Hz 15 à 30W Signal Hiver / été Rég H 230V 50Hz Isolant Classe 3 Local 1 Local 2 Local n Tube sous fourreau isolant Classe n 1 2 n 20

21 HIVER θa < θc θa > θc et θa < θd θa > θc et θa > θd Chauffage Arrêt Transfert ÉTÉ θa < θc θa > θc et θa > θd θa > θc et θa < θd Arrêt Transfert Rafraîchissement 21

22 Eté Hiver LOGEMENT Gaine technique Double vitrage SEJOUR SDB LOGEMENT Phase 1 : récupération sur Air Extrait et sol pour Chauffage et ECS Capteurs photovoltaïque Rejet VMC Extraction VMC Sources ENR Gaz naturel Usages Gaz PCR ECS B.ECS Chaudière à condensation gaz PAC à absorption E3 22

23 Phase 2 : récupération sur Air Extrait et sol pour Chauffage et ECS + appoint Gaz Condensation Capteurs photovoltaïque Rejet VMC Extraction VMC Sources ENR Gaz naturel Usages Gaz PCR ECS B.ECS Chaudière à condensation gaz PAC à absorption E3 Phase 3 : Mi-saison et été récupération sur Air Extrait et/ou Sol pour ECS via absorption Capteurs photovoltaïque Rejet VMC Extraction VMC Sources ENR Gaz naturel Usages Gaz PCR ECS B.ECS Chaudière à condensation gaz PAC à absorption E3 23

24 Phase 4 : Eté période chaude Transfert de chaleur Sol PCR et ECS via absorption Capteurs photovoltaïque Rejet VMC Extraction VMC Sources ENR Gaz naturel Usages Gaz PCR ECS B.ECS Chaudière à condensation gaz PAC à absorption E3 100 Consommations de référence RT 2005 et celles du projet Romainville Consommation référence 100 kwh ep/ m².an 80 Consommations kwhep/m².an Créf = -80% Consommation projet 20,1 kwh ep/ m².an Chauffage + ECS < 35 kwh ep/ m².an 0-20 Référence Gaz Monomur + Chauff & ECS PAC absoption + Récupération chaleur Air extrait Chauffage Refroidissement ECS Extracteurs de ventilation Eclairage Auxiliaires chauffage Solaire PV 0,08 m² polycristallin / m² SHON 24

25 Les étiquettes DPE Logement économe Logement Logement à faible émission de GES Logement 50 A A 5 A A 51 à 90 B 6 à 10 B 91 à 150 C 11 à 20 C 151 à 230 D 21 à 35 D 231 à 330 E 36 à 55 E 331 à 450 F 56 à 80 F > 450 G > 80 G Logement énergivore Logement à forte émission de GES 12 kwh ep /m² SHAB.an PV compris 4 kg eq CO 2 /m² SHAB.an PV compris Bilan estimatif du coût Confort Consommations gaz 2,01 /m² SHON Consommations électriques 0,45 /m² SHON Production électrique -4,35 /m² SHON Abonnements & entretien 2,59 /m² SHON Bilan financier estimé à 0.70 / m² SHON 25

26 Exemples de réalisations LYON CONFLUENCE Ilot A Nexity Apollonia Maitrise d œuvre Architectes : Tania CONCKO Fabrice DUSAPIN & François LECLERC Hervé VINCENT L équipe d ingénierie : Pilotage par Serge EPINAT DGA Nexity Sophie BRINDEL BETH Volet HQE Christian CARDONNEL Thermique et Fluides Michel MOUROT Façades et Verrières 26

27 Le programme 154 appartements en promotion 17 appartements sociaux SHON estimée à m² SHAB estimée à m² 8 Bâtiments R + 6 à 7 Parc SUD - Tania CONCKO 27

28 28

29 Plan masse Quai Nord Darse Dusapin Leclerc - Hervé Vincent 29

30 30

31 31

32 32

33 33

34 34

35 L enveloppe des bâtiments Forme compacte Isolation thermique par l extérieur Baies vitrées = 1 m² / 5 m² Habitat, avec protection solaire et thermique Orientation Sud favorisée au mieux Espaces tampons solarisées et de préchauffage d air neuf 35

36 COUPE TYPE BATI Equipement Chauffage Des Appartements 36

37 Quelques résultats de bilan H déperditions enveloppe < 0.90 W/ C m² habitable H air neuf < 0.30 W/ C m² Apports internes et solaires + 20 % en hiver Besoin chauffage limité à 48 kwh/m² avec le plancher basse température autorégulant Confort d été maitrisé en été avec en option (en cours d analyse d un plancher rafraîchissant thermogène) Simulation bilan appartement T4 Sud de 100 m² jour moyen de février Evolution des températures ( C) T op Consigne T ext T op Réelle Bilan thermique horaire (kw) Déperds AG initiaux C. Chaud

38 Evolution des températures intérieures jour moyen août T op cons T masse T star T air T op obt

39 Chaufferie Bois 39

40 Pour plus d informations : Christian CARDONNEL Tel Fax

LYON CONFLUENCE Ilot A Saône Park Nexity Apollonia

LYON CONFLUENCE Ilot A Saône Park Nexity Apollonia LYON CONFLUENCE Ilot A Saône Park Nexity Apollonia Le programme 200 appartements SHON estimée à 18000 m² SHAB estimée à 14750 m² 8 Bâtiments R + 6 à 7 Maitrise d œuvre Architectes : Tania CONCKO Fabrice

Plus en détail

Évolution vers la RT 2012. Christian CARDONNEL Enerplan

Évolution vers la RT 2012. Christian CARDONNEL Enerplan Évolution vers la RT 2012 Christian CARDONNEL Enerplan La feuille de route de la 300 Cep en kwh ep / m².an 225 210 150 130 75 0 RT 2005 Elec RT 2005 Gaz RT 2012 BBC RT 2020 BE 50 0 La feuille de route

Plus en détail

REGLEMENTATION THERMIQUE RT 2012

REGLEMENTATION THERMIQUE RT 2012 Novembre 2010 REGLEMENTATION THERMIQUE RT 2012 Adequation email : m.adequation@gmail.com tel : 06 76 45 31 75 LES NOUVELLES RT2012 3 exigences de performances globales Coefficient Bbio remplace de le Ubat

Plus en détail

Sommaire. Présentation RT 2012 - CAUE Bastia - FFB

Sommaire. Présentation RT 2012 - CAUE Bastia - FFB Sommaire 1. Objectifs, méthode d élaboration 2. Exigences et évolutions / RT2005 3. Bbio, Cep, Tic 4. Exigences minimales 5. Synthèse d étude standardisée 6. Calendrier 7. Coût : maison individuelle 8.

Plus en détail

L application de la réglementation thermique RT 2012

L application de la réglementation thermique RT 2012 L application de la réglementation thermique RT 2012 Présentation du 30 mai 2013 à l ASDER Alain GUILLOT Service Habitat et Construction de la DDT Savoie 1 La réglementation RT 2012 à compter du 1 er janvier

Plus en détail

FORUM ACTUALITES CONSTRUCTION

FORUM ACTUALITES CONSTRUCTION FORUM ACTUALITES CONSTRUCTION RT 2012 : Le cas du logement collectif Ulrich ROCHARD Ingénieur génie climatique / thermicien POUGETS Consultants, Paris Mardi 8 novembre 2011 La RT 2012 : le départ est donné

Plus en détail

Les Bâtiments Basse Consommation Energétique. Evolution réglementaire (RT 2012) CETE Apave Nord-Ouest

Les Bâtiments Basse Consommation Energétique. Evolution réglementaire (RT 2012) CETE Apave Nord-Ouest Les Bâtiments Basse Consommation Energétique Evolution réglementaire (RT 2012) CETE Apave Nord-Ouest Ph BONNE Responsable Département Energie RT 2000 RT 2005 RT 2012 2020 Historique de la réglementation

Plus en détail

RT 2012 : Quels impacts des nouvelles exigences dans l acte de construire?

RT 2012 : Quels impacts des nouvelles exigences dans l acte de construire? Réunion technique CAP INNOVATION RT 2012 : Quels impacts des nouvelles exigences dans l acte de construire? Olivier Servant Directeur des marchés Saint Gobain Habitat Le contexte énergétique et environnemental

Plus en détail

Thibault GIMOND Ingénieur FFB IDF (78-91-95)

Thibault GIMOND Ingénieur FFB IDF (78-91-95) Thibault GIMOND Ingénieur FFB IDF (78-91-95) RT 2012 : Outil majeur de l application du Grenelle pour le secteur du Bâtiment But : Limiter les consommations énergétique des bâtiments neuf. La RT 2012 impose

Plus en détail

RT 2012. FT2i SIRET : 521 257 808 00019 NAF :7120 B Centre d'affaires Atlantis, 8 rue Louis Blériot 56400 AURAY

RT 2012. FT2i SIRET : 521 257 808 00019 NAF :7120 B Centre d'affaires Atlantis, 8 rue Louis Blériot 56400 AURAY RT 2012 I. Evolution de la RT 2005 et du label BBC à la RT 2012 Sommaire Les échecs de la RT 2005 Le BBC RT 2012: Les nouvelles obligations Le Bbio Le Cep Le TIC Le Q4 Les nouvelles technologies Suivi

Plus en détail

Les grands principes de la RT2012. - La réglementation en quelques mots, - les changements constatés avec le BBC

Les grands principes de la RT2012. - La réglementation en quelques mots, - les changements constatés avec le BBC Les grands principes de la RT2012 - La réglementation en quelques mots, - les changements constatés avec le BBC CERQUAL Direction des Etudes et Recherches Septembre Octobre 2011 1 Les textes et le calendrier

Plus en détail

Réglementation thermique RT 2005. TOULOUSE le 10 mai 2007

Réglementation thermique RT 2005. TOULOUSE le 10 mai 2007 Réglementation thermique RT 200 TOULOUSE le 10 mai 2007 Le contexte, les enjeux 20 Les ressources naturelles s épuisent Réserves en années consommation 2001 200 10 100 0 0 Charbon (sauf lignite) Pétrole

Plus en détail

Maison Passive. Maison BBC RT 2005 RT 2012

Maison Passive. Maison BBC RT 2005 RT 2012 RT 2005 Maison BBC RT 2012 Maison Passive Avec le guide pratique de la RT2012, appréhendez la nouvelle règlementation thermique en vigueur pour les maisons individuelles depuis le 1er janvier 2013. Principes

Plus en détail

ECS TECHNICO-ÉCONOMIQUE. Bailleurs sociaux Programme neuf & Rénovation. habitat collectif

ECS TECHNICO-ÉCONOMIQUE. Bailleurs sociaux Programme neuf & Rénovation. habitat collectif ÉTUDE TECHNICO-ÉCONOMIQUE habitat collectif Bailleurs sociaux Programme neuf & Rénovation ECS 1 er système centralisé de récupération d énergie sur VMC pour production d ECS Autres 20 % Chauffage 30 %

Plus en détail

Observatoire Régional pour l Habitat et le Logement. Les orientations de la RT2012. Une RT2012 pour quels bâtiments?

Observatoire Régional pour l Habitat et le Logement. Les orientations de la RT2012. Une RT2012 pour quels bâtiments? Observatoire Régional pour l Habitat et le Logement Hôtel de la Région Rhône-Alpes Sylvain Charlot 27 avril 2012 Une RT2012 pour quels bâtiments? Les orientations de la RT2012 Les bâtiments visés Tous

Plus en détail

La maîtrise des consommations dans l habitat à rénover. Comment agir? Quelle est la démarche? 5 juin 2013

La maîtrise des consommations dans l habitat à rénover. Comment agir? Quelle est la démarche? 5 juin 2013 La maîtrise des consommations dans l habitat à rénover Comment agir? Quelle est la démarche? 5 juin 2013 Stéphane GIRAULT Études de conception en génie climatique et électricité Audits énergétiques Études

Plus en détail

FRARU. Atelier 4. Quelques réflexions sur l évolution de l énergétique des bâtiments en climat méditerranéen. Marseille - 29 avril 2008

FRARU. Atelier 4. Quelques réflexions sur l évolution de l énergétique des bâtiments en climat méditerranéen. Marseille - 29 avril 2008 FRARU Atelier 4 Quelques réflexions sur l évolution de l énergétique des bâtiments en climat méditerranéen Marseille - 29 avril 2008 Bernard SESOLIS TRIBU ÉNERGIE 206, rue de Belleville 75020 PARIS Consommations

Plus en détail

La réglementation thermique 2012 Les principes généraux et quelques définitions

La réglementation thermique 2012 Les principes généraux et quelques définitions La réglementation thermique 2012 Les principes généraux et quelques définitions 15 septembre 2011 à LIMOGES - ESTER TECHNOPOLE Direction régionale de l'environnement, de l'aménagement et du logement du

Plus en détail

SYNTHESE ETUDE THERMIQUE RT 2012

SYNTHESE ETUDE THERMIQUE RT 2012 SYNTHESE ETUDE THERMIQUE RT 2012 MAITRE D OUVRAGE CHB - COOP HABITAT BOURGOGNE 69 Avenue Boucicaut 71100 CHALON SUR SAÔNE Tél : 03 85 46 16 63 - Fax : 03 85 46 55 32 ARCHITECTE NAOS ATELIER D ARCHITECTURE

Plus en détail

RT 2012 et RT2020 : pourquoi utiliser le bois? Marc DELORME Inter Forêt-Bois 42

RT 2012 et RT2020 : pourquoi utiliser le bois? Marc DELORME Inter Forêt-Bois 42 RT 2012 et RT2020 : pourquoi utiliser le bois? Marc DELORME Inter Forêt-Bois 42 RT 2012 et RT2020 : pourquoi utiliser le bois? Quelques rappels sur la RT2012 et le projet de RT2020. RT2012 et RT2020 :

Plus en détail

Approvisionnement énergétique du Carréde Soie. Etude sur le secteur TASE Scénarios d approvisionnement Document de rendu du 28 août 2012

Approvisionnement énergétique du Carréde Soie. Etude sur le secteur TASE Scénarios d approvisionnement Document de rendu du 28 août 2012 Approvisionnement énergétique du Carréde Soie Etude sur le secteur TASE Scénarios d approvisionnement Document de rendu du 28 août 2012 Objectifs Détailler les scénarios d approvisionnement en énergie

Plus en détail

Maison Modèle BIG BOX Altersmith

Maison Modèle BIG BOX Altersmith Maison Modèle BIG BOX Altersmith SOLUTIONS D ENVELOPPE & DE SYSTÈMES PERFORMANCES RT 2005 & LABELS I. Présentation de la maison BIG BOX - T3...2 II. Enveloppes...3 1. Présentation de l enveloppe...3 2.

Plus en détail

LA REGLEMENTATION THERMIQUE 2012. Par François TURLAND & Bernard LORIOT

LA REGLEMENTATION THERMIQUE 2012. Par François TURLAND & Bernard LORIOT LA REGLEMENTATION THERMIQUE 2012 Par François TURLAND & Bernard LORIOT Séminaire Technique UMF Malte Nov.2012 CONTETE Les consommations d énergie en France Industrie 21% Autres 5% Transport 31% Bâtiment

Plus en détail

L évolution des solutions énergétiques dans les bâtiments résidentiel et tertiaire à l horizon 2020

L évolution des solutions énergétiques dans les bâtiments résidentiel et tertiaire à l horizon 2020 L évolution des solutions énergétiques dans les bâtiments résidentiel et tertiaire à l horizon 2020 F. PIETRE-CAMBACEDES 11/11/2013 Centre de Recherche et Innovation Gaz et Energies Nouvelles DIRECTION

Plus en détail

DPE v/s règles Th et audit

DPE v/s règles Th et audit DPE v/s règles Th et audit DPE Règles Th (Th-C-E en neuf ; Th-C-E ex en existant) Audit énergétique 1 - chauffage 2 - refroidissement 3 - ECS 4 - auxiliaires 5 - éclairage contenu + bureautique ascenseurs,

Plus en détail

La réglementation thermique 2012. Bienvenue à toutes et tous.

La réglementation thermique 2012. Bienvenue à toutes et tous. Bienvenue à toutes et tous. Programme de la session RT2012 : - Historique de la réglementation. - Pourquoi cette RT2012. - Qu est-ce que l énergie primaire? - A qui s applique cette RT2012 et à quelle

Plus en détail

L implication des coopératives dans la construction durable

L implication des coopératives dans la construction durable L implication des coopératives dans la construction durable 9 opérations Les enseignements Innovation et expérimentation préparation pour la RT 2012 et avance sur la concurrence surcout compris entre

Plus en détail

Bâtiment Basse Consommation En route vers la RT 2012. Espace Info Energie de Solagro Airbus, 12 septembre 2011

Bâtiment Basse Consommation En route vers la RT 2012. Espace Info Energie de Solagro Airbus, 12 septembre 2011 Bâtiment Basse Consommation En route vers la RT 2012 Espace Info Energie de Solagro Airbus, 12 septembre 2011 Espace Info Energie Solagro www.solagro.org Conseils gratuits & indépendants Rémi GAYRARD et

Plus en détail

Le «Clair de Terre» à Décines, 34 logements BBC. Livraison 2010

Le «Clair de Terre» à Décines, 34 logements BBC. Livraison 2010 Le «Clair de Terre» à Décines, 34 logements BBC. Livraison 2010 Présentation du projet Maître d ouvrage: GRANDLYON HABITAT Maître d œuvre: ATELIER ARCHE 34 logements (31 PLUS 3 PLAI) Label BBC 2005 Ordre

Plus en détail

Vers les bâtiments à énergie positive. Comment travailler ensemble?

Vers les bâtiments à énergie positive. Comment travailler ensemble? Vers les bâtiments à énergie positive. Comment travailler ensemble? 1 AUJOURD HUI Tout concourt à des solutions efficientes de confort, à faible impact environnemental et au développement durable. 2 La

Plus en détail

THERMIQUE RÉGLEMENTATION RÉDUIRE LA CONSOMMATION ÉNERGÉTIQUE LA RT 2005

THERMIQUE RÉGLEMENTATION RÉDUIRE LA CONSOMMATION ÉNERGÉTIQUE LA RT 2005 THERMIQUE RÉDUIRE LA CONSOMMATION ÉNERGÉTIQUE Construire une maison bien isolée et faiblement consommatrice d énergie est devenu une priorité. Les systèmes constructifs en béton sont d ores et déjà prêts

Plus en détail

Marc PERROCHAUD Président AICVF région Bretagne Pays de la Loire

Marc PERROCHAUD Président AICVF région Bretagne Pays de la Loire Marc PERROCHAUD Président AICVF région Bretagne Pays de la Loire RT2012 QUELS IMPACTS POUR NOS METIERS 19/01/12 à Nantes Réunion à thème «RT2012 : quels impacts pour nos métiers» 1 Vincent BRAIRE RT2012

Plus en détail

Les énergies renouvelables dans la Réglementation thermique

Les énergies renouvelables dans la Réglementation thermique Les énergies renouvelables dans la Réglementation thermique 10 avril 2013 ROGER Marie-Christine Chef du bureau de la qualité technique et de la réglementation de la construction DGALN/DHUP/QC Le contexte

Plus en détail

Projets et réalisations BEPOS. Vincent BRAIRE, le 12 septembre 2013

Projets et réalisations BEPOS. Vincent BRAIRE, le 12 septembre 2013 Projets et réalisations BEPOS Vincent BRAIRE, le 12 septembre 2013 PRÉSENTATION DE 3 OPÉRATIONS NEUF NEUF RENO - Maisons individuelles VILLAVENIR (6 maisons) - Immeuble collectif LE GRAND CARCOUET ( 30

Plus en détail

Bilan énergétique ECS effet joule avec pompe à chaleur (COP=4) Bâtiment neuf

Bilan énergétique ECS effet joule avec pompe à chaleur (COP=4) Bâtiment neuf Bilan énergétique ECS effet joule avec pompe à chaleur (COP=4) Surface utile : SHON : 241 m 2 274 m 2 Consommations annuelles : Les consommations ont été estimées à l aide des méthodes Th-CE 2005 et Th-CE-Ex.

Plus en détail

RT2012 études de cas

RT2012 études de cas RT2012 études de cas 14/02/2011 Salon BlueBat Lyon Contact: Nathalie TCHANG Directrice adjointe 206 rue de Belleville / 75020 PARIS Tél. : 01.43.15.00.06 / Fax : 01.43.15.01.80 e-mail : mail@tribu-energie.fr

Plus en détail

RT 2012. Une nouvelle étape vers l efficience énergétique

RT 2012. Une nouvelle étape vers l efficience énergétique RT 2012 Une nouvelle étape vers l efficience énergétique Introduction - Sommaire Rappels historiques Dates d applications Conditions d applications Les évolutions Les exigences minimales Le calcul thermique

Plus en détail

Évolution vers la RT 2012. Christian CARDONNEL CARDONNEL Ingénierie

Évolution vers la RT 2012. Christian CARDONNEL CARDONNEL Ingénierie Évolution vers la RT 2012 Christian CARDONNEL CARDONNEL Ingénierie La feuille de route de la réglementation énergétique Programme résidentiel en zone climatique H2b Consommations : Chauffage Eau Chaude

Plus en détail

La RT 2012. Présentation aux professionnels de la construction. Lyon 19 janvier 2012. 27 septembre 2010. Sandrine CHARRIER, CETE de Lyon

La RT 2012. Présentation aux professionnels de la construction. Lyon 19 janvier 2012. 27 septembre 2010. Sandrine CHARRIER, CETE de Lyon La RT 2012 Présentation aux professionnels de la construction Lyon 19 janvier 2012 27 septembre 2010 Sandrine CHARRIER, CETE de Lyon Ministère de l'écologie, du Développement durable, des Transports et

Plus en détail

RÉGLEMENTATION. 5. thermique. historique des réglementations... p..340. la rt 2012

RÉGLEMENTATION. 5. thermique. historique des réglementations... p..340. la rt 2012 338 memento 2013 RÉGLEMENTATION 5. thermique historique des réglementations... p..340 la rt 2012 Les nouveautés... p..341 Les indicateurs et exigences... p..341 Les dispositifs de contrôle... p..343 La

Plus en détail

Mise à jour du comparatif «brique + ITI» et «Béton + ITE» RT2012

Mise à jour du comparatif «brique + ITI» et «Béton + ITE» RT2012 Fédération Française des Tuiles et Briques 17, rue Letellier 75015 PARIS A l'attention de Hervé Pétard Mise à jour du comparatif «brique + ITI» et «Béton + ITE» RT2012 Indice 04 Dossier : n 13E496 Chargé

Plus en détail

La réglementation thermique 2012

La réglementation thermique 2012 La réglementation thermique 2012 réunion régionale de l'association des Ingénieurs Hospitaliers de France Centre Hospitalier Esquirol à Limoges 8 avril 2011 Direction régionale de l'environnement, de l'aménagement

Plus en détail

Suivi d une crèche à Redon. Constance LANCELLE Dter Ouest / DLRCA

Suivi d une crèche à Redon. Constance LANCELLE Dter Ouest / DLRCA Suivi d une crèche à Redon Constance LANCELLE Dter Ouest / DLRCA 22 Avril 2014 Sommaire Présentation de l opération Le chantier et l instrumentation Résultats Consommations brutes et recalculées Confort

Plus en détail

Atelier CLER 1er décembre 2010. Sébastien DELMAS

Atelier CLER 1er décembre 2010. Sébastien DELMAS Futurs labels Effinergie Atelier CLER 1er décembre 2010 Sébastien DELMAS 1. Présentation du Collectif Effinergie 2. Les actions mises en œuvre 3. Les labels 4. Les actions en cours 5. Point sur la RT 2012

Plus en détail

FORUM ACTUALITES CONSTRUCTION

FORUM ACTUALITES CONSTRUCTION FORUM ACTUALITES CONSTRUCTION RT 2012 en maison individuelle : obligation d emploi des énergies renouvelables Jean-Jacques BARREAU Union des Maisons Françaises 10 novembre 2011 Les Énergies renouvelables

Plus en détail

Trois exigences de performance énergétique. Cepmax. Tic. Conso maxi d énergie primaire. Confort d été. Efficacité énergétique du bâti.

Trois exigences de performance énergétique. Cepmax. Tic. Conso maxi d énergie primaire. Confort d été. Efficacité énergétique du bâti. Principes de la RT2012 Une généralisation dans le neuf des bâtiments basse consommation diviser au moins par 2 les consommations par rapport à la RT 2005 Une exigence sur l efficacité globale du bâti portant

Plus en détail

Référentiels et labels pour le logement existant

Référentiels et labels pour le logement existant La réglementation sur l existant Les labels dans l habitat existant Le label BBC EFFINERGIE La certification CERQUAL Patrimoine Environnement Un exemple d opération labélisée BBC Rénovation Référentiel

Plus en détail

V LORENZO Agence Construction Durable Présentation des exigences BBC, comment obtenir les labels

V LORENZO Agence Construction Durable Présentation des exigences BBC, comment obtenir les labels V LORENZO Agence Construction Durable Présentation des exigences BBC, comment obtenir les labels V LORENZO, contact: 06 74 71 14 66, mail: valerie.lorenzo@qualiconsult.fr _1 V LORENZO_2 -LOI BBC SCELLIER

Plus en détail

L éclairage face à la RT 2012

L éclairage face à la RT 2012 L éclairage face à la RT 2012 Les enjeux de la réglementation thermique dans le bâtiment Bernard Duval Délégué général de l AFE Colloque REGENT Reims 23 février 2012 L éclairage face à la RT 2012 q Enjeux

Plus en détail

Sommaire. 1. Introduction. 3. Comparatif approfondi sur un projet 4. PHPP 2012 / RT2012. 5. Conclusions

Sommaire. 1. Introduction. 3. Comparatif approfondi sur un projet 4. PHPP 2012 / RT2012. 5. Conclusions PHPP et RT 2005/2012. Pourquoi les résultats sont-ils si différents? Sommaire 1. Introduction 2. Comparatif sur plusieurs projets 3. Comparatif approfondi sur un projet 4. PHPP 2012 / RT2012 5. Conclusions

Plus en détail

RT 2012. et maçonnerie en pierres massives pour le logement collectif

RT 2012. et maçonnerie en pierres massives pour le logement collectif CTMNC 17 rue Letellier 75 015 PARIS RT 2012 et maçonnerie en pierres massives pour le logement collectif Indice 01 du 25 octobre 2013 Dossier : n 120 130 Chargé d étude : Baptiste FAUCHER baptiste.faucher@pouget-consultants.fr

Plus en détail

Label Bâtiment Basse Consommation

Label Bâtiment Basse Consommation JUMELAGE Eco-Construction Label Bâtiment Basse Consommation CETE Mediterranée Nicolas Cabassud Bruno Cornen TUNIS 30-31 Janvier 2012 SOMMAIRE 1 Présentation du label Bâtiment Basse Consommation 2 Maitrise

Plus en détail

Généralités et Exigences

Généralités et Exigences Généralités et Exigences Fédération Française du Bâtiment Basse-Normandie lenotref@bnormandie.ffbatiment.fr 02.31.27.70.53-06.48.77.95.04 Respect de tous les gardes fous RT2005 + 50 kwh EP /m 2.an + étanchéité

Plus en détail

TELECHARGEMENT. Comprendre la Réglementation Thermique 2005

TELECHARGEMENT. Comprendre la Réglementation Thermique 2005 TELECHARGEMENT Comprendre la Réglementation Thermique 2005 SOMMAIRE DE LA RT 2000 A LA RT 2005...3 LES VALEURS DE REFERENCE ET GARDE-FOUS...3 VALIDATIOND UN PROJET...4 LEXIQUE...5 TEXTES DE REFERENCE...6

Plus en détail

Réglementation thermique «Grenelle Environnement 2012»

Réglementation thermique «Grenelle Environnement 2012» Réglementation thermique «Grenelle Environnement 2012» Atelier n 1 Ce qui va changer avec la RT 2012 Journée Technique EIE mardi 21 juin 2011 PARIS Marc SCHOEFFTER ADEME\DEP\DVTD\SB Ministère de l'écologie,du

Plus en détail

Réglementation thermique RT 2012. sur les bâtiments à usage d habitation

Réglementation thermique RT 2012. sur les bâtiments à usage d habitation Réglementation thermique RT 2012 Présentation générale g centrée sur les bâtiments à usage d habitation 18 janvier 2010 Sommaire - La RT 2012 1. Contexte et généralités 2. Une nouvelle surface : la SHON

Plus en détail

un point sur la rt 2012

un point sur la rt 2012 un point sur la rt 2012 www.sepalumic.com LA RÉGLEMENTATION THERMIQUE À TRAVERS LE TEMPS La performance énergétique des bâtiments est une question essentielle qui n a cessé d évoluer depuis 1974! En effet,

Plus en détail

RAPPORT D ETUDE THERMIQUE : Méthode Th-CE

RAPPORT D ETUDE THERMIQUE : Méthode Th-CE RAPPORT D ETUDE THERMIQUE : Méthode Th-CE -------------------------------------------------- REFERENCE : 0078ETBTDIEHL MULLER OBJECTIF : Etude thermique pour l obtention du label BBC-effinergie DONNEUR

Plus en détail

Cliquez ici pour ajouter un titre ou une photo

Cliquez ici pour ajouter un titre ou une photo Cliquez ici pour ajouter un titre ou une photo Rofaïda LAHRECH rofaida.lahrech@cstb.fr Les dispositifs réglementaires pour l amélioration de la performance énergétique des bâtiments en France Maîtrise

Plus en détail

J O U R N E E S G EOT H E R M I E EN R E G I O N C E N T R E

J O U R N E E S G EOT H E R M I E EN R E G I O N C E N T R E J O U R N E E S G EOT H E R M I E EN R E G I O N C E N T R E De l estimation des besoins / critères et exemple Février 2012 Présentation : Jérôme DIOT Directeur Technique EGIS Centre Ouest 1 Sommaire Conception

Plus en détail

La Réglementation Thermique 2012. Espace INFO ÉNERGIE nancygrandsterritoires@eie-lorraine.fr 03 83 37 25 87

La Réglementation Thermique 2012. Espace INFO ÉNERGIE nancygrandsterritoires@eie-lorraine.fr 03 83 37 25 87 La Réglementation Thermique 2012 Espace INFO ÉNERGIE nancygrandsterritoires@eie-lorraine.fr 03 83 37 25 87 1 Introduction Depuis le 1 er janvier 2013, une nouvelle réglementation thermique s applique à

Plus en détail

Réglementation thermique «Grenelle Environnement 2012» 6 juillet 2010

Réglementation thermique «Grenelle Environnement 2012» 6 juillet 2010 Réglementation thermique «Grenelle Environnement 2012» 6 juillet 2010 L élaboration de la RT 2012 Une concertation large et structurée 2 ans de travaux depuis septembre 2008 13 groupes de travail thématiques

Plus en détail

Eco-technologies pour le futur Lille Mardi 10 juin 2008

Eco-technologies pour le futur Lille Mardi 10 juin 2008 Eco-technologies pour le futur Lille Mardi 10 juin 2008 EDF: un engagement à l amont et à l aval pour réduire les émissions de CO2 AMONT Aujourd hui 95 % de la production d électricité d EDF est CO2 free

Plus en détail

Réglementation Thermique 2012. Réunion Publique du 3 juillet 2013

Réglementation Thermique 2012. Réunion Publique du 3 juillet 2013 Réglementation Thermique 2012 Réunion Publique du 3 juillet 2013 Déroulement de la présentation Présentation de l Espace Info Energie La RT 2012 : les enjeux nationaux Conciliation enjeux énergétiques

Plus en détail

Calculs Thermiques Réglementaires RT2005

Calculs Thermiques Réglementaires RT2005 Calculs Thermiques Réglementaires RT2005 Construction d une maison individuelle 44860 SAINT AIGNAN GRANDLIEU Maîtrise d ouvrage: M. BOURGEOIS et Mme BUPTO 18 avenue Jacques Auneau 44300 NANTES Téléphone

Plus en détail

Performance énergétique des bâtiments : de la réglementation à l'application Marylène Ficheux et Jean-Philippe Berti

Performance énergétique des bâtiments : de la réglementation à l'application Marylène Ficheux et Jean-Philippe Berti Performance énergétique des bâtiments : de la réglementation à l'application Marylène Ficheux et Jean-Philippe Berti Le contexte général 3 Le contexte énergétique et environnemental Epuisement des ressources

Plus en détail

Grenelle de l'environnement. Bâtiment Grenelle 2 et réglementation

Grenelle de l'environnement. Bâtiment Grenelle 2 et réglementation 28 avril 2011 Grenelle de l'environnement Bâtiment Grenelle 2 et réglementation Assises nationales de l'aménagement et de l'économie durables en Montagne Commissariat Général au Développement durable Direction

Plus en détail

Exigences de performance énergétique des bâtiments

Exigences de performance énergétique des bâtiments Exigences de performance énergétique des bâtiments ATHERMYS - 27 03 2008 Olivier Servant Direction Générale de l Urbanisme, de l Habitat et de la Construction Chef de projet Réglementation Thermique Performance

Plus en détail

CARACTERISTIQUES du BATIMENT

CARACTERISTIQUES du BATIMENT CARACTERISTIQUES du BATIMENT Type de bâtiment : Maison individuelle Année de construction : Entre 1948 et 1974 Forme du bâtiment : Avec décrochement Longueur : 1 m Largeur : 1 m Surface Shon : 202,40 m²

Plus en détail

RAPPORT. Formulaire d attestation de la prise en compte de la réglementation thermique à l achèvement des travaux.

RAPPORT. Formulaire d attestation de la prise en compte de la réglementation thermique à l achèvement des travaux. RAPPORT Formulaire d attestation de la prise en compte de la réglementation thermique à l achèvement des travaux. Je soussigné : Jacques VIARD représentant de la société ESI situé à : Numéro 7a Voie avenue

Plus en détail

Présentation des études de cas. Paul Calberg-Ellen, MANEXI

Présentation des études de cas. Paul Calberg-Ellen, MANEXI Présentation des études de cas Paul Calberg-Ellen, MANEXI 1 GÉNÉRALITÉS 2 POURQUOI? Tester concrètement les propositions de méthode issues des différentes «tâches» du projet : Méthode d audit Détermination

Plus en détail

Formulaire d attestation de la prise en compte de la réglementation thermique à l achèvement des travaux.

Formulaire d attestation de la prise en compte de la réglementation thermique à l achèvement des travaux. RAPPORT 20 janv. 2011 Formulaire d attestation de la prise en compte de la réglementation thermique à l achèvement des travaux. Ministère de l'ecologie, du Développement Durable, des Transports et du Logement

Plus en détail

RT 2012 Pourquoi utiliser le bois?

RT 2012 Pourquoi utiliser le bois? RT 2012 Pourquoi utiliser le bois? RT 2012 : Pourquoi utiliser le bois? Quelques rappels sur la RT2012 et le projet de RT2020. RT2012 et RT2020 : pourquoi utiliser le bois techniquement? La performance

Plus en détail

Performance thermique des enveloppes à ossature en bois

Performance thermique des enveloppes à ossature en bois Performance thermique des enveloppes à ossature en bois MANDRARA Zaratiana Institut technologique FCBA www.fcba.fr Marché de la construction Bois 5% 12% Bois empilé CLT Poteaux poutres Ossature bois Autres

Plus en détail

Classe 4 18 septembre 2008. Certification Qualitel - Millésime 2008. Jean François Redt - Emmanuel Peillex

Classe 4 18 septembre 2008. Certification Qualitel - Millésime 2008. Jean François Redt - Emmanuel Peillex Classe 4 18 septembre 2008 Certification Qualitel - Millésime 2008 Jean François Redt - Emmanuel Peillex Les marques de qualité Certification Qualitel (qualité, confort et maîtrise des charges) NEUF Certification

Plus en détail

Les indices d une révolution

Les indices d une révolution RT 2012 Les indices d une révolution ÉRIC FeLICE [1] La RT 2012, en rendant obligatoire la conception bioclimatique des bâtiments, bouleverse les règles de construction. Le recours aux énergies renouvelables

Plus en détail

«Les exigences techniques et réglementaires d un bâtiment basse consommation»

«Les exigences techniques et réglementaires d un bâtiment basse consommation» Mercredi de l info du 22 février 2012 Conseil et Réseaux Bureau d études Bâtiment et Process «Les exigences techniques et réglementaires d un bâtiment basse consommation» Vincent DUBAR Chef de projets

Plus en détail

PRESENTATION de la RT 2012

PRESENTATION de la RT 2012 INFORMATION RT 2012 PRESENTATION de la RT 2012 Thierry MOUGE 06/04/2011 INTRODUCTION La RT 2012 sera applicable à partir du 28 Octobre 2011 pour certains bâtiments. Cette présentation a pour but de vous

Plus en détail

Etude relative aux conséquences de l application de la RT2012 sur 2 opérations certifiées BBC Effinergie

Etude relative aux conséquences de l application de la RT2012 sur 2 opérations certifiées BBC Effinergie Etude relative aux conséquences de l application de la RT2012 sur 2 opérations certifiées BBC Effinergie CERQUAL Direction des Etudes et Recherches Septembre Octobre 2011 OBJECTIF Evaluation des adaptions

Plus en détail

Calendrier d application de la RT2012

Calendrier d application de la RT2012 Les atouts de la PAC pour répondre à la RT 2012 : systèmes pris en compte par la réglementation et impacts sur leurs niveaux de performance. 10 février 2012 Valérie Laplagne Responsable ENR - UNICLIMA

Plus en détail

Newsletter Label Promotelec Performance

Newsletter Label Promotelec Performance FéVRIER 2012 A Nouvelle règlementation thermique RT2012, ce qu il faut retenir 1. RT, les dates d application en fonction des dates de dépôt de PC Quelle règlementation thermique respecter? Le tableau

Plus en détail

La RT 2012 Présentation Version du 29 août 2011

La RT 2012 Présentation Version du 29 août 2011 La RT 2012 Présentation Version du 29 août 2011 27 septembre 2010 Ministère de l'écologie, du Développement durable, des Transports et du Logement www.developpement durable.gouv.fr Sommaire Objectifs de

Plus en détail

Synthèse des orientations. RT2012 Synthèse des orientations

Synthèse des orientations. RT2012 Synthèse des orientations Synthèse des orientations Sommaire Introduction Quelques définitions Les principes généraux Les exigences de moyens Les modalités d application La pathologie émergente Conclusion Sommaire Introduction

Plus en détail

L essentiel de La Rt 2012

L essentiel de La Rt 2012 L essentiel de la RT 2012 Philippe Leblond L essentiel de la RT 2012 Obligations et mise en œuvre de la réglementation thermique 2 e édition À tous ceux qui m ont soutenu, sans les citer pour n oublier

Plus en détail

Inertie dans les bâtiments passifs constante de temps. PECOURT Alexandre

Inertie dans les bâtiments passifs constante de temps. PECOURT Alexandre Inertie dans les bâtiments passifs constante de temps PECOURT Alexandre Sommaire 1. Constante de temps = couple isolation / inertie 2. Influences de la constante de temps 3. Conclusions et proposition

Plus en détail

Score BDM en Réalisation : 84 points = niveau Or. «L ensoleillée» : 4 immeubles de bureaux, Aix en Pce

Score BDM en Réalisation : 84 points = niveau Or. «L ensoleillée» : 4 immeubles de bureaux, Aix en Pce «L ensoleillée» : 4 immeubles de bureaux, Aix en Pce 1 Fiche d identité Maître d Ouvrage Architecte BE thermique AMO QEB NEXITY Ywood Business TANGRAM ARCHITECTURES BG21 (EnR Concept) (Fluide et QEB) Timber

Plus en détail

La loi Grenelle 2 pour les collectivités Dispositions concernant le bâtiment. Sophie LE GARREC MEEDDM DGALN DHUP

La loi Grenelle 2 pour les collectivités Dispositions concernant le bâtiment. Sophie LE GARREC MEEDDM DGALN DHUP Club des utilisateurs Display en France La loi Grenelle 2 pour les collectivités Dispositions concernant le bâtiment Sophie LE GARREC Chef de projet DPE & Performance énergétique des bâtiments existants

Plus en détail

[Etude Poêles bois bûches RT 2012]

[Etude Poêles bois bûches RT 2012] [Etude Poêles bûches RT 2012] [Etude RT] BET Thermique et Fluide CARDONNEL INGENIERIE Le Cube 5 Rue de la Mare à Tissier 91280 SAINT PIERRE DU PERRAY Tél : 01.64.98.19.22 Fax : 01.64.98.25.09 Destinataire

Plus en détail

L EFFICIENCE ÉNERGÉTIQUE POUR LE BÂTIMENT MÉDITERRANÉEN

L EFFICIENCE ÉNERGÉTIQUE POUR LE BÂTIMENT MÉDITERRANÉEN L EFFICIENCE ÉNERGÉTIQUE POUR LE BÂTIMENT MÉDITERRANÉEN Rencontres CEA INDUSTRIE en région PACA N 1 La cité des énergies Cadarache K. Zunino 12/12/2012 Référence Présentation jj mmm aaaa PLAN 1. L énergie

Plus en détail

RT 2012. La nouvelle donne en construction. Myriam COSSET Conseillère Info Energie CAUE 24

RT 2012. La nouvelle donne en construction. Myriam COSSET Conseillère Info Energie CAUE 24 RT 2012 La nouvelle donne en construction Myriam COSSET Conseillère Info Energie CAUE 24 Hypothèses «fil rouge» Habitat individuel en Dordogne (hors zone ANRU) Maison individuelle, accolée ou non Dordogne

Plus en détail

La BAO PROMODUL version Pro Expert MI

La BAO PROMODUL version Pro Expert MI La BAO PROMODUL version Pro Expert MI Logiciel de diagnostic et de simulation pour l amélioration de la performance énergétique et du confort thermique dans la maison individuelle La BAO PROMODUL version

Plus en détail

La pierre massive : nouvelles exigences, nouveaux outils - 27 juin 2013. concevoir autrement! Nantes/ Paris 01 42 59 53 64 www.pouget-consultants.

La pierre massive : nouvelles exigences, nouveaux outils - 27 juin 2013. concevoir autrement! Nantes/ Paris 01 42 59 53 64 www.pouget-consultants. RT2012 concevoir autrement! Nantes/ Paris 01 42 59 53 64 www.pouget-consultants.fr Sommaire RT2012, informations essentielles «On vient d où?» Visualisation bilan énergétique, rappels RT RT 2012 «C est

Plus en détail

La Réglementation Thermique 2012

La Réglementation Thermique 2012 La Réglementation Thermique 2012 La réglementation thermique 2012 ou RT 2012 est le fruit d une réflexion de deux ans des acteurs des différents secteurs du bâtiment, faisant suite au dernier Grenelle

Plus en détail

Selon les prescriptions de l article L. 111-9 du code de la construction et de l habitation, au moment du dépôt de permis de construire :

Selon les prescriptions de l article L. 111-9 du code de la construction et de l habitation, au moment du dépôt de permis de construire : RAPPORT Formulaire d attestation de la réalisation de l étude de faisabilité pour les bâtiments de plus de 1000 m 2 et de la prise en compte de la réglementation thermique au dépôt de la demande de permis

Plus en détail

Colloque PREBAT2. Rennes. 24 juin 2011

Colloque PREBAT2. Rennes. 24 juin 2011 Colloque PREBAT2 Rennes 24 juin 2011 1 ARCHIPEL HABITAT : OPH de Rennes Métropole Le patrimoine au 31/12/2010 : - 15375 : logements (11820), hébergement en résidences (3555) - 97% en collectifs - âge moyen

Plus en détail

Le Grenelle de l environnement Les évolutions réglementaires dans le bâtiment résidentiel vers le BBC & BEPOS

Le Grenelle de l environnement Les évolutions réglementaires dans le bâtiment résidentiel vers le BBC & BEPOS Le Grenelle de l environnement Les évolutions réglementaires dans le bâtiment résidentiel vers le BBC & BEPOS Le bâtiment et ses usages Ce qui y rentre : Impact du climat Air neuf, extérieur Eau potable

Plus en détail

RT 2012 : un après... Où en sommes nous?

RT 2012 : un après... Où en sommes nous? RT 2012 : un après... Où en sommes nous? Narbonne 28 novembre 2013 Carcassonne - 3 décembre 2013 www.developpement-durable.gouv.fr Sommaire RT 2012 : rappels réglementaires Les clefs de la réussite d'une

Plus en détail

énergétique La rénovation des bâtiments existants Matinale de l Energie 15 mars 2012 Matinale rénovation des bâtiments Page 1

énergétique La rénovation des bâtiments existants Matinale de l Energie 15 mars 2012 Matinale rénovation des bâtiments Page 1 Matinale de l Energie La rénovation énergétique des bâtiments existants 15 mars 2012 Matinale rénovation des bâtiments Page 1 Introduction Le contexte économique et écologique o Hausse inexorable des prix

Plus en détail

Maisons Individuelles THPE et BBC. Les solutions avec les produits manufacturés en béton.

Maisons Individuelles THPE et BBC. Les solutions avec les produits manufacturés en béton. Maisons Individuelles THPE et BBC Les solutions avec les produits manufacturés en béton. Principes des solutions étudiées dans le cadre de la Réglementation Thermique concernant les prestations courantes

Plus en détail

PROJET SARL DESSAUD. INTERNET SITE jérémy CIZABUIROZ AV ADRIEN MAZET ZAC LA CARRAIRE. site internet miramas 14/02/2013. - Page 1/9 - 13140 MIRAMAS

PROJET SARL DESSAUD. INTERNET SITE jérémy CIZABUIROZ AV ADRIEN MAZET ZAC LA CARRAIRE. site internet miramas 14/02/2013. - Page 1/9 - 13140 MIRAMAS Evaluation thermique réalisée avec PROJET site internet miramas 13140 MIRAMAS Date de l'étude : ENTREPRISE CLIENT SARL DESSAUD INTERNET SITE jérémy CIZABUIROZ AV ADRIEN MAZET ZAC LA CARRAIRE 13140 MIRAMAS

Plus en détail