Volatilité 2 Gestion dynamique du risque: Une approche par contrôle de volatilité.

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Volatilité 2 Gestion dynamique du risque: Une approche par contrôle de volatilité."

Transcription

1 Volatilité 2 Gestion dynamique du risque: Une approche par contrôle de volatilité. Présentation par Nicolas Papageorgiou, PHD Sommet Avantages et Retraite Mars 2012

2 L incertitude lié à la volatilité Le niveau de volatilité des marchés financiers a un impact direct sur votre allocation d actifs et votre volonté d investir dans des actifs risqués. Le défit majeur est de gérer l incertitude lié au risque futur du marché et l impact néfaste que peuvent avoir des variations dans le niveau de volatilité sur la performance long-terme d un portefeuille. Une meilleur appréciation de la dynamique temporelle de la volatilité permet d améliorer la performance et de diminuer l impact sur le portefeuille d événements extrêmes. 2

3 Les limites de la gestion des risques par la répartition d actifs La diversification, géographique et sectorielle, n est pas nécessairement une solution suffisante pour assurer le contrôle du risque d un portefeuille. La dépendance entre les actifs s accentue lors de sévères corrections de marchés. Observations de : Corrélation très élevée entre les classes d actifs. Volatilité à des niveaux extrêmes. Un risque de marché activement géré permettra de réduire l impact des corrections boursières sur le portefeuille d actions. 3

4 L avantage (historique) d un portefeuille équilibré RendementsS&P/TSX Rendements Dex Universe Canada 10-Year Yield Source: PIMCO Danslepassé,lestitresàrevenusfixessesontavérésêtreun excellent diversificateur pendant les périodes de crise. Présentement, avec des rendements-à échéance autours de 3%, le potentiel de gain (et donc de couverture) est très limité. 4

5 Mesurer la volatilité pour mieux comprendre le risque 1800 S&P 500 et Volatilité Réalisée 100% S&P S&P 500 Volatilité 90% 80% 70% 60% 50% 40% 30% 20% Volatilité Réalisée % 0 0% Source: Bloomberg, Pavilion Asset Management La volatilité, ou mesure de variabilité des rendements, est un processus dynamique. Structurer un portefeuille selon une mesure unique et historique de la volatilité pourrait minimiser l impact des changements de régimes de volatilité sur le portefeuille. S&P 500 en USD. Modélisation de la volatilité quotidienne par processus GARCH. 5

6 Illustration de la volatilité de la volatilité (V 2 ) Source: Pavilion Gestion d actifs Ltée. Lorsque la volatilité augmente: La distribution des rendements s aplanie. La probabilité d occurrence des variations extrêmes est plus élevée qu historiquement. Les probabilités historiques de pertes ne sont plus représentatives du potentiel réel de pertes. 6

7 Le paradigme rendement/risque Un portefeuille construit sur les hypothèses de rendement/risque long terme 40% 30% Régime à faible vol. Régime à haute vol. 20% 10% 0% 10% 20% 30% 42% 48% 10% Rendement moyen Volatilité Régime à moyenne vol. 40% 50% Fréquence Ne bénéficie pas de la pleine magnitude du budget de risque lorsque la volatilité est faible. Est totalement exposé aux risques extrêmes de corrections de marché lorsque ceux ci surviennent. Source: Bloomberg, Pavilion Gestion d actifs Ltée 7

8 Comment aborder le problème de régimes de volatilité 1. Ignorer le concept de régimes et baser l allocation sur des hypothèses long termes. Ceci est l approche qui est préconisée par la majorité des régime de retraite et de fond de dotation. 2. Intégrer les trois régimes dans le processus d optimisation Poser des hypothèses de volatilité et de corrélation pour chaque régime; faire une optimisation pour chaque régime; et pondérer par la probabilité d être dans chacun des régimes. Ce portefeuille va sous performer pendant les régimes de faible et moyenne volatilité, et surperformé pendant les périodes de crises. 3. Implémenter une stratégie d optimisation qui ignore le régime de haute volatilité, afin d intégrer ex-post une stratégie de gestion de risque extrême ( tail risk hedge ) 8

9 Comment gérer le risque d événements extrêmes Quelle est la quantité de protection nécessaire? Si on en nécessite trop, il faudrait peut-être revoir l allocation d actifs Combien cela devrait-il me coûter? Combien «d upside» suis-je prêt à sacrifier? Produits OTC vs Produits transigés en bourse 9

10 La gestion du risque d événement extrême Le vrai problème n est pas le fait de subir des pertes occasionnelles, mais plutôt que la taille et la fréquence de ces pertes ne sont pas en ligne avec nos hypothèses de risques. Prévenir ou guérir? Comment affronter la problématique de gestion de risque d événement extrêmes Guérir: Éliminer le risque extrême (assurance de portefeuille) Solution efficace mais potentiellement coûteuse Prévenir: Gérer le risque d événements extrêmes Cette approche nécessite une bonne compréhension de la source de l inconsistance entre le risque et la probabilité 10

11 Prévoir les rendements vs. Identifier la volatilité Faible capacité à prédire avec succès les rendements court terme de marché Caractérisation d efficience Cependant, de nombreuses preuves empiriques et académiques supportent la prévisibilité de la volatilité court terme. Ceci inclut les modèles GARCH, les modèles à volatilité stochastique, les modèles à changement de régimes, et la modélisation de la volatilité réalisée. Notre recherche se concentre sur le développement d une méthodologie systématique, robuste et dynamique d exposition aux risques de marchés visant à contrôler le niveau actuel de risque observé en fonction du profil de risque ciblé par l investisseur. 11

12 L objectif: livrer une distribution normale à risque constant Rendements sous-jacents Protocole de gestion de risque Payoff Objectif: Cibler une distribution normale Éliminer les évènements extrêmes et réduire l asymétrie. Distribution non-normale - Exposition aux évènements extrêmes. - La volatilité (risque) n est pas constante. Gérer activement l exposition pour maintenir le risque du portefeuille constant. La couverture change avec la volatilité., é Distribution normale à volatilité constante - Cohérent avec le processus de construction de portefeuille. - Cohérent avec les hypothèses de marché long-terme. - Cohérent avec les hypothèses actuarielles. - Meilleur contrôle des évènements extrêmes de type «fat-tail» 12

13 Stratégie de gestion de risque par superposition Répartition d actifs Gestion de risque de volatilité Allocation quasi-statique aux gestionnaires spécialisés, identifiés par leurs indices de référence respectifs et le Beta associé Processus de sélection de gestionnaires 25% 25% S&P % S&P/TSX MSCI EAFE + Short Long Superposition de contrats à terme indiciels pour systématiquement ramener le risque du portefeuille à son budget de risque Long Terme. L allocation au Alpha demeure statique mais l enveloppe d exposition allouée au Beta est dynamique. Source: Pavilion Gestion d actifs Ltée. 13

14 Le protocole de volatilité constante et la performance Le processus de superposition procure un effet de lissage sur la volatilité du portefeuille, en augmentant l exposition durant les phases de faible volatilité et la réduisant en phases de forte volatilité. 50% Régime à volatilité faible Exposition moyenne en contrats à terme 0% -50% Régime à volatilité moyenne Source: Pavilion Gestion d actifs Ltée. Régime à volatilité élevée Deux sources d intervention sur la performance: Protection du portefeuille durant les crises de marché. Opportunité d augmenter l exposition pendant les séquences de marché haussier. 14

15 Gestion dynamique du risque: Une approche par contrôle de volatilité Ne laissez pas le marché décider du niveau de risque existant dans votre portefeuille! Cibler une volatilité constante: Offre à l investisseur son niveau de risque souhaité dans le court et dans le long terme Réduit son exposition aux risques extrêmes Améliore le rendement ajusté pour le risque 15

16 Avertissement Ce document confidentiel a été préparé pour des investisseurs accrédités et sophistiqués seulement et sans égard à la situation d un individu. Les hypothèses, données et modèles utilisés pour préparer les informations contenues dans les présentes proviennent de sources jugées fiables, mais il n existe aucune certitude ni garantie concernant la probabilité des résultats tels qu ils sont présentés. Tous rendements illustrés ne sont pas nécessairement représentatifs des rendements futurs, qui diffèrent. Ce document n est pas une sollicitation ou une offre de parts d un fonds ou d autres valeurs mobilières ni ne constitue un conseil en placement et ne devrait pas être interprété comme tel. Tout conseil en placement sera uniquement donné conformément à une convention de gestion de placements. Aucune partie de cette publication ne peut être reproduite d aucune manière sans notre consentement préalable écrit. Nous déclinons toute responsabilité pour toutes erreurs ou omissions qui pourraient être contenues dans ce document et n acceptons aucune responsabilité pour toutes pertes découlant de l utilisation du document ou de son contenu Pavilion Gestion d actifs Ltée. Tous droits réservés. 16

PRINCIPES D INVESTISSEMENT FICHE D INFORMATION POUR INVESTISSEURS MES ÉPARGNES GÉNÈRERONT UN REVENU DE RETRAITE DE COMBIEN PAR ANNÉE?

PRINCIPES D INVESTISSEMENT FICHE D INFORMATION POUR INVESTISSEURS MES ÉPARGNES GÉNÈRERONT UN REVENU DE RETRAITE DE COMBIEN PAR ANNÉE? PRINCIPES D INVESTISSEMENT FICHE D INFORMATION POUR INVESTISSEURS MES ÉPARGNES GÉNÈRERONT UN REVENU DE RETRAITE DE COMBIEN PAR ANNÉE? AVERTISSEMENT Dans le présent contexte, le terme conseiller financier

Plus en détail

La parité des risques

La parité des risques 24 La parité des risques La pertinence des stratégies de parité des risques Si l on devait résumer la notion de «parité des risques» (ou Risk Parity en anglais) en un seul mot, le terme de «diversification»

Plus en détail

PORTEFEUILLES SÉLECT RBC Des solutions de placement savamment orchestrées

PORTEFEUILLES SÉLECT RBC Des solutions de placement savamment orchestrées PORTEFEUILLES SÉLECT RBC Des solutions de placement savamment orchestrées Grâce aux Portefeuilles sélect RBC, vous pouvez dormir en paix, en sachant que RBC Gestion mondiale d actifs gère vos placements

Plus en détail

L énigme des titres à revenu fixe Que faire?

L énigme des titres à revenu fixe Que faire? Que faire? La faiblesse des rendements en revenu étant devenue une réalité dans le marché obligataire depuis un certain temps, de nombreux investisseurs parlent d une «nouvelle norme» qui se révèle à la

Plus en détail

RÉSULTATS DU SONDAGE MERCER

RÉSULTATS DU SONDAGE MERCER ATELIER SUR LES ENJEUX ET DÉFIS DES PLACEMENTS DES FONDATIONS RÉSULTATS DU SONDAGE MERCER 22 janvier 2014 Sébastien Naud, CFA, M.Sc. Conseiller principal MERCER, chef de file mondial La force de notre

Plus en détail

«AMÉLIORER LA PRÉSERVATION DU CAPITAL ET LA CROISSANCE, SANS COUVERTURE!»

«AMÉLIORER LA PRÉSERVATION DU CAPITAL ET LA CROISSANCE, SANS COUVERTURE!» QBX BULLETIN www.qbxindex.com T3 2012 3 «AMÉLIORER LA PRÉSERVATION DU CAPITAL ET LA CROISSANCE, SANS COUVERTURE!» L INDICE QBX EN ACTIONS AMÉRICAINES, UNE STRATÉGIE DISCIPLINÉE D ALLOCATION PRUDENTE ET

Plus en détail

BRYAN GARNIER CREDIT FUND

BRYAN GARNIER CREDIT FUND BRYAN GARNIER CREDIT FUND L'investisseur est invité à consulter la page 6 de ce document, qui contient une définition des facteurs de risque du fonds. L investisseur est également invité à consulter la

Plus en détail

Portefeuilles choix sélect RBC La simplicité d un fonds, la puissance de plusieurs.

Portefeuilles choix sélect RBC La simplicité d un fonds, la puissance de plusieurs. Portefeuilles choix sélect RBC La simplicité d un fonds, la puissance de plusieurs. Les portefeuilles choix sélect RBC se conforment en tout temps à la tolérance au risque et aux objectifs de placement

Plus en détail

Colloque sur la gestion des actifs des régimes de retraite. Classes d actifs et définition du portefeuille cible.

Colloque sur la gestion des actifs des régimes de retraite. Classes d actifs et définition du portefeuille cible. Colloque sur la gestion des actifs des régimes de retraite Classes d actifs et définition du portefeuille cible 10 septembre 2009 Introduction Avant la pause, nous avons revu ce que sont les classes d

Plus en détail

Table de matière. Règlement de gestion des fonds d investissement internes Allianz Invest V908 FR Ed. 06/15 2

Table de matière. Règlement de gestion des fonds d investissement internes Allianz Invest V908 FR Ed. 06/15 2 Table de matière CHAPITRE I - REGLEMENT DE GESTION DES FONDS D INVESTISSEMENT INTERNES. 3 1. AI Europe... 3 2. AI Court Terme... 3 3. AI Patrimoine... 4 4. AI Emergents... 5 5. AI Strategy Neutral... 6

Plus en détail

Étude de cas. Le cas de Robert et Élizabeth, titulaires d un compte enregistré À L USAGE EXCLUSIF DES CONSEILLERS

Étude de cas. Le cas de Robert et Élizabeth, titulaires d un compte enregistré À L USAGE EXCLUSIF DES CONSEILLERS Étude de cas Le cas de Robert et Élizabeth, titulaires d un compte enregistré À L USAGE EXCLUSIF DES CONSEILLERS Robert et Élizabeth : mise en contexte Robert et Élizabeth, un couple marié, tous deux âgés

Plus en détail

La performance extra-financière des fonds ISR

La performance extra-financière des fonds ISR La performance extra-financière des fonds ISR Etude de l empreinte sociale et environnementale du fonds Allianz Valeurs Durables 30 septembre 2011 Sommaire 1. Performance, utilité sociale et ISR Question

Plus en détail

Solution pour le style de vie à la retraite RussellMC

Solution pour le style de vie à la retraite RussellMC INVESTIR À LA RETRAITE Solution pour le style de vie à la retraite RussellMC INVESTIR. ENSEMBLE. INVESTISSEMENTS RUSSELL / INVESTIR À LA RETRAITE Êtes-vous prêt à planifier votre style de vie à la retraite?

Plus en détail

L immobilier sans briques ni mortier

L immobilier sans briques ni mortier L immobilier sans briques ni mortier Lorsqu ils entreprennent de constituer leur patrimoine, de nombreux Canadiens se demandent s ils ne devraient pas investir dans des biens immobiliers autres que leur

Plus en détail

RÉSERVÉ AUX CONSEILLERS. Qui sont les clients de

RÉSERVÉ AUX CONSEILLERS. Qui sont les clients de RÉSERVÉ AUX CONSEILLERS Qui sont les clients de fonds distincts? Qui sont les clients de fonds distincts? Comme presque tous les conseillers en sécurité financière, vous avez des clients qui s attendent

Plus en détail

Table des matières. Introduction 7

Table des matières. Introduction 7 Table des matières Introduction 7 Chapitre 1 Survol des marchés de valeurs de placement 11 Les valeurs permettant l atteinte de l objectif de la sécurité financière 13 Les assurances sur la personne 13

Plus en détail

APERÇU DE L APPÉTIT POUR LE RISQUE

APERÇU DE L APPÉTIT POUR LE RISQUE OFFICE D'INVESTISSEMENT DES RÉGIMES DE PENSIONS DU SECTEUR PUBLIC (INVESTISSEMENTS PSP) APERÇU DE L APPÉTIT POUR LE RISQUE Le 13 novembre 2014 Introduction Le maintien d une culture axée sur la conscience

Plus en détail

LE ROLE CRUCIAL DE L ALLOCATION D ACTIFS DU POINT DE VUE D UNE CAISSE DE PENSION. Gilbert Smadja Administrateur délégué Clarico Conseils SA

LE ROLE CRUCIAL DE L ALLOCATION D ACTIFS DU POINT DE VUE D UNE CAISSE DE PENSION. Gilbert Smadja Administrateur délégué Clarico Conseils SA LE ROLE CRUCIAL DE L ALLOCATION D ACTIFS DU POINT DE VUE D UNE CAISSE DE PENSION Gilbert Smadja Administrateur délégué Clarico Conseils SA L allocation stratégique : une priorité! Masses de fonds colossales

Plus en détail

Le modèle de marché de Sharpe

Le modèle de marché de Sharpe Le modèle de marché de Sharpe Modèle statistique sans fondement théorique, supposant que les rendements sont normalement distribuées et que la Régression linéaire de Ri sur RM, donne la relation : αi et

Plus en détail

Révisions ISO Livre blanc

Révisions ISO Livre blanc Révisions ISO ISO Revisions Révisions ISO Livre blanc Quelle est la différence entre une approche procédure et une approche processus? Aborder le changement Processus vs procédures : Qu est-ce que cela

Plus en détail

ENJEU DE LA FIABILITE POUR LES SYSTEMES AERIENS

ENJEU DE LA FIABILITE POUR LES SYSTEMES AERIENS Ce document est la propriété intellectuelle de Dassault Aviation. Il ne peut être utilisé, reproduit, modifié ou communiqué sans son autorisation. Dassault Aviation Proprietary Data. ENJEU DE LA FIABILITE

Plus en détail

Trackers. www.lyxoretf.fr

Trackers. www.lyxoretf.fr Trackers www.lyxoretf.fr Les trackers sont apparus dès le début des années 90 aux États- Unis sous le nom d ETF, ou "Exchange Traded Funds" (littéralement fonds négociables en bourse). Le premier tracker

Plus en détail

Phase de «décumulation» : quelle approche?

Phase de «décumulation» : quelle approche? Phase de «décumulation» : quelle approche? Avril 2012 Forum International d Epargne Retraite Allocation Globale & ALM Les différents étapes de l épargne 2 Phase de restitution En phase de restitution,

Plus en détail

Pour bâtir votre avenir financier. Services de gestion de portefeuille discrétionnaire

Pour bâtir votre avenir financier. Services de gestion de portefeuille discrétionnaire Pour bâtir votre avenir financier Services de gestion de portefeuille discrétionnaire Le chemin vers vos objectifs Une approche personnalisée pour accéder à l indépendance financière. 2 3 4 Service de

Plus en détail

HDF FINANCE. Et si vous passiez à La Haute Définition Financière?

HDF FINANCE. Et si vous passiez à La Haute Définition Financière? HDF FINANCE Et si vous passiez à La Haute Définition Financière? 25 ans d expérience du métier de la multigestion HDF en quelques mots Depuis sa création en 1986, HDF s est spécialisé dans la multigestion,

Plus en détail

Analyse et Contrôle des Risques Financiers

Analyse et Contrôle des Risques Financiers Analyse et Contrôle des Risques Financiers MASTÈRE SCIENTIFIQUE École Supérieure d Ingénieurs Léonard de Vinci Analyste et contrôleur des risques financiers : une profession d avenir www.esilv.fr L Analyse

Plus en détail

Les affaires électroniques au service de votre entreprise

Les affaires électroniques au service de votre entreprise Les affaires électroniques au service de votre entreprise En quoi consistent les affaires électroniques? Lorsqu on évoque la notion d affaires électroniques, on pense souvent aux sites Web, qu ils soient

Plus en détail

Fonds d actions canadiennes Lysander-18 Asset Management

Fonds d actions canadiennes Lysander-18 Asset Management Fonds d actions canadiennes Lysander-18 Asset Management 30 juin 2015 Cette page est intentionnellement laissée en blanc. Rapport de la direction sur le rendement du Fonds Au 30 juin 2015 AVERTISSEMENT

Plus en détail

Rapport Portefeuille en bref

Rapport Portefeuille en bref Rapport Portefeuille en bref Ce document explique les différentes sections du rapport Portefeuille en bref. Ce rapport est le plus complet et le plus utile, car il fournit des renseignements sur les avoirs

Plus en détail

Régime de retraite des enseignantes et des enseignants de l Ontario. Énoncé de tolérance au risque relatif aux placements

Régime de retraite des enseignantes et des enseignants de l Ontario. Énoncé de tolérance au risque relatif aux placements Régime de retraite des enseignantes et des enseignants de l Ontario Énoncé de tolérance au risque relatif aux placements Approuvé par le conseil Le 29 avril 2011 I. Profil de risque Le conseil reconnaît

Plus en détail

VITA INVEST DYNAMIC - FONDS INVEST.2 - SAFE PLAN. Perspective de rendements attractifs et risques maîtrisés DES SOLUTIONS A LA HAUTEUR DE VOS ATTENTES

VITA INVEST DYNAMIC - FONDS INVEST.2 - SAFE PLAN. Perspective de rendements attractifs et risques maîtrisés DES SOLUTIONS A LA HAUTEUR DE VOS ATTENTES DES SOLUTIONS A LA HAUTEUR DE VOS ATTENTES VITA INVEST DYNAMIC - FONDS INVEST.2 - SAFE PLAN Perspective de rendements attractifs et risques maîtrisés 30.30.023/00 06/15 VITA INVEST DYNAMIC - FONDS INVEST.2

Plus en détail

L'INVESTISSEUR DE TYPE «ÉQUILIBRÉ»

L'INVESTISSEUR DE TYPE «ÉQUILIBRÉ» Mars 2013 Deux stratégies d'options à privilégier en fonction du profil d'investisseur Les options sont des outils financiers qui peuvent être utilisées à des fins de protection ou pour spéculer sur la

Plus en détail

Privalto Privilège Sérénité

Privalto Privilège Sérénité Privalto Privilège Sérénité Titre de créance présentant un risque de perte en capital en cours de vie et à l échéance Produit de placement risqué alternatif à un investissement dynamique risqué de type

Plus en détail

Marchés actions : l inefficience des indices capi-pondérés, la voie royale pour le «smart bêta»?

Marchés actions : l inefficience des indices capi-pondérés, la voie royale pour le «smart bêta»? Marchés actions : l inefficience des indices capi-pondérés, la voie royale pour le «smart bêta»? Analyse détaillée de l offre : ni passif, ni toujours «smart» mais une génération quantitative et pérenne

Plus en détail

SOLUTIONS DE GOUVERNANCE OPERATIONNELLE. Servir l excellence opérationnelle des organisations en optimisant les coûts et les risques

SOLUTIONS DE GOUVERNANCE OPERATIONNELLE. Servir l excellence opérationnelle des organisations en optimisant les coûts et les risques SOLUTIONS DE GOUVERNANCE OPERATIONNELLE Servir l excellence opérationnelle des organisations en optimisant les coûts et les risques La qualité d exécution des opérations d une organisation détermine son

Plus en détail

«VPS-Impulse» 16 novembre 2012

«VPS-Impulse» 16 novembre 2012 «VPS-Impulse» 16 novembre 2012 Comment les caisses de pensions gèrent-elles le risque de change? Pascal Frei, CFA, Associé PPCmetrics Contenu Introduction au risque de change Effets de la couverture du

Plus en détail

PRINCIPES D INVESTISSEMENT FICHE D INFORMATION POUR INVESTISSEURS L INCIDENCE DES FRAIS

PRINCIPES D INVESTISSEMENT FICHE D INFORMATION POUR INVESTISSEURS L INCIDENCE DES FRAIS PRINCIPES D INVESTISSEMENT FICHE D INFORMATION POUR INVESTISSEURS L INCIDENCE DES FRAIS AVERTISSEMENT Dans le présent contexte, le terme conseiller financier est utilisé de façon générale et générique

Plus en détail

Préparé par : Tél. : Téléc. : 29 octobre 2015

Préparé par : Tél. : Téléc. : 29 octobre 2015 Une illustration conçue pour : Préparé par : Tél. : Téléc. : Date : SSQ, Société d assurancevie inc. 29 octobre 2015 Page 1 de 10 Non valide s'il manque des pages Le produit Revenu garanti ASTRA vous offre

Plus en détail

Comment réussir vos investissements en bourse?

Comment réussir vos investissements en bourse? Comment réussir vos investissements en bourse? Les 3 règles d or indispensables - 1 - Introduction L investissement dans les marchés financiers est souvent vu d un mauvais œil. La forte volatilité de ces

Plus en détail

PLACEMENTS ET QUALITÉ EXCEPTIONNELS

PLACEMENTS ET QUALITÉ EXCEPTIONNELS PLACEMENTS ET QUALITÉ EXCEPTIONNELS Portefeuilles pratiques conçus en fonction de vos objectifs Les Solutions de portefeuille Marquis permettent d investir en toute quiétude, car elles donnent accès à

Plus en détail

Objet : Énonce de la politique de placement, Série Portefeuilles

Objet : Énonce de la politique de placement, Série Portefeuilles Objet : Énonce de la politique de placement, Série Portefeuilles J'ai le plaisir de vous faire parvenir votre énoncé de la politique de placement pour la Série Portefeuilles de revenu. Celui-ci vous servira

Plus en détail

L'expertise pour structurer L'innovation pour exceller

L'expertise pour structurer L'innovation pour exceller L'expertise pour structurer L'innovation pour exceller LA BANQUE POSTALE STRUCTURED ASSET MANAGEMENT : ACTEUR MAJEUR DE LA GESTION STRUCTURÉE 2007 a été l année d une nouvelle impulsion dans la vie de

Plus en détail

Assurer ses arrières: Un placement de capital attrayant et la sécurité financière pour vos proches

Assurer ses arrières: Un placement de capital attrayant et la sécurité financière pour vos proches PRÉVOYANCE ET ÉPARGNE ASSURANCE-VIE SCALA PRÉVOYANCE ET ÉPARGNE Assurance-vie à prime unique CONFORTA Assurer ses arrières: Un placement de capital attrayant et la sécurité financière pour vos proches

Plus en détail

Investir durablement sans défauts de construction

Investir durablement sans défauts de construction Investir durablement sans défauts de construction Indexation optimisée pour des investissements durables avec IsoPro. Les bénéfices d investissements passifs durables. Mais sans désavantages. Investir

Plus en détail

Repenser la retraite. Les lettres de crédit sont-elles la solution à la crise du provisionnement des régimes de retraite?

Repenser la retraite. Les lettres de crédit sont-elles la solution à la crise du provisionnement des régimes de retraite? Repenser la retraite Les lettres de crédit sont-elles la solution à la crise du provisionnement des régimes de retraite? Numéro 4, avril 2012 Une décennie de taux d intérêt en décroissance, plusieurs marchés

Plus en détail

Théorie Financière 7. Relation risque rentabilité attendue (2/2)

Théorie Financière 7. Relation risque rentabilité attendue (2/2) Théorie Financière 7. Relation risque rentabilité attendue (/) Objectifs pour cette session. Revoir l effet de la combinaison de deux actifs risqués. Etendre à la combinaison de plusieurs actifs risqués

Plus en détail

Recommandations du Comité d examen indépendant de la Fondation Universitas du Canada

Recommandations du Comité d examen indépendant de la Fondation Universitas du Canada Recommandations du Comité d examen indépendant de la Fondation Universitas du Canada Numéro de la recommandation et date REC-2010-1 (29/03/2010) REC-2010-2 (29/03/2010) REC-2010-3 (29/03/2010) REC-2010-4

Plus en détail

Recherche institutionnelle

Recherche institutionnelle Recherche institutionnelle INSTITUTIONNEL Février 2016 Équilibrer le bêta et l alpha Comprendre la gestion passive enrichie des titres à revenu fixe Carlo DiLalla, CFA Vice-président et gestionnaire principal

Plus en détail

Réussir le Use Test est une exigence critique pour les assureurs ayant

Réussir le Use Test est une exigence critique pour les assureurs ayant Réussir le Use Test est une exigence critique pour les assureurs ayant demandé la validation de leur sous Solvabilité II. Cet article décrit comment les assureurs peuvent en même temps satisfaire aux exigences

Plus en détail

- LES STRATEGIES DE HEDGE FUNDS DANS LE CADRE UCITS -

- LES STRATEGIES DE HEDGE FUNDS DANS LE CADRE UCITS - - LES STRATEGIES DE HEDGE FUNDS DANS LE CADRE UCITS - - AVERTISSEMENT Les informations, données financières et recommandations contenues dans ce document ne sauraient constituer ni une offre d achat, de

Plus en détail

Les méthodes de contrôle des risques de portefeuilles

Les méthodes de contrôle des risques de portefeuilles Les méthodes de contrôle des risques de portefeuilles LE CERCLE INVESCO 006 Eric Tazé-Bernard Directeur de la Gestion INVESCO Asset Management Section 01 Section 0 Section 03 Les principaux indicateurs

Plus en détail

Chapitre 2: Le portefeuille obligataire. Marchés financiers et gestion de portefeuille

Chapitre 2: Le portefeuille obligataire. Marchés financiers et gestion de portefeuille Chapitre 2: Le obligataire 24 Plan du chapitre 2: 2.1 Définitions 2.2 Processus de gestion de 2.3 Eléments de calcul obligataire 2.4 Structure par terme des taux d intérêt 2.5 Stratégies de gestion du

Plus en détail

GT Opportunités RAPPORT 2014

GT Opportunités RAPPORT 2014 GT Opportunités RAPPORT 2014 Code ISIN : FR0010308783 (Parts A) Dénomination : GT Opportunités Forme juridique : Fonds commun de placement de droit français Classification : OPCVM de fonds alternatif Objectif

Plus en détail

COLLOQUE SUR LA RETRAITE ET LES PLACEMENTS AU QUÉBEC L INVESTISSEMENT GUIDÉ PAR LE PASSIF

COLLOQUE SUR LA RETRAITE ET LES PLACEMENTS AU QUÉBEC L INVESTISSEMENT GUIDÉ PAR LE PASSIF COLLOQUE SUR LA RETRAITE ET LES PLACEMENTS AU QUÉBEC L INVESTISSEMENT GUIDÉ PAR LE PASSIF LE 20 NOVEMBRE 2014 Sébastien Naud, CFA, M.Sc. Conseiller principal L investissement guidé par le passif Conférenciers

Plus en détail

Diversifier les portefeuilles à l aide d obligations américaines et internationales

Diversifier les portefeuilles à l aide d obligations américaines et internationales Diversifier les portefeuilles à l aide d obligations américaines et internationales Le placement dans une vaste gamme de catégories d actif, comme des actions, des obligations et des effets de trésorerie,

Plus en détail

RECRUTEMENT FONDÉ SUR LE SAVOIR

RECRUTEMENT FONDÉ SUR LE SAVOIR RECRUTEMENT FONDÉ SUR LE SAVOIR Par Alan Davis Solutions de dotation en personnel pour le nouveau millénaire QU EST-CE QUE LE RECRUTEMENT FONDÉ SUR LE SAVOIR? Le recrutement fondé sur le savoir donne lieu

Plus en détail

Bons aujourd hui, meilleurs demain

Bons aujourd hui, meilleurs demain Fonds d investissement BMO Portefeuilles de retraite Bons aujourd hui, meilleurs demain Vous le savez, une saine alimentation et la pratique de l exercice physique vous aideront à vivre plus longtemps

Plus en détail

Méthodologie. Equaly Risk Contribution

Méthodologie. Equaly Risk Contribution Equaly Risk Contribution L objectif de cette gestion est de construire l allocation du portefeuille non pas en terme de type d actif ou de zone géographique par exemple, mais en fonction du risque sous

Plus en détail

Conference EPG 2005. 16 Mai, 2005. Building a New Electric World

Conference EPG 2005. 16 Mai, 2005. Building a New Electric World Conference EPG 2005 16 Mai, 2005 Building a New Electric World Avertissement Cette présentation contient des informations à caractère prévisionnel. Ces informations qui expriment des objectifs établis

Plus en détail

Donner du sens à votre investissement

Donner du sens à votre investissement Donner du sens à votre investissement Une offre de fonds Développement Durable pour une épargne socialement responsable Les fonds Développement Durable investissent dans les entreprises qui ont mis en

Plus en détail

Résultats des Portefeuilles Chorus II au 31 décembre 2013

Résultats des Portefeuilles Chorus II au 31 décembre 2013 Résultats des Portefeuilles Chorus II au 31 décembre 2013 Revue des marchés Rendements des indices année 2013 $145 $135 $125 Évolution de la valeur de 100 $ S&P 500 + 41,27 % MSCI + 26,93 % $115 TSX +

Plus en détail

Trimestro Europe 2015

Trimestro Europe 2015 Trimestro Europe 2015 Titre de créance présentant un risque de perte en capital en cours de vie et à l échéance Produit de placement risqué alternatif à un investissement dynamique risqué de type «actions»

Plus en détail

La différence entre risque et volatilité : intérêt et limites du CAPM

La différence entre risque et volatilité : intérêt et limites du CAPM La différence entre risque et volatilité : intérêt et limites du CAPM Le CAPM (Capital Asset Pricing Model) établit la relation clef qui doit unir sur un marché efficient la prime de risque des différents

Plus en détail

BIL Harmony Une approche innovante en gestion discrétionnaire

BIL Harmony Une approche innovante en gestion discrétionnaire _ FR PRIVATE BANKING BIL Harmony Une approche innovante en gestion discrétionnaire Nous avons les mêmes intérêts. Les vôtres. Private Banking BIL Harmony BIL Harmony est destiné aux investisseurs désirant

Plus en détail

Disponible du 8 janvier 2015 au 31 mars 2015 (dans la limite de l enveloppe disponible)

Disponible du 8 janvier 2015 au 31 mars 2015 (dans la limite de l enveloppe disponible) RÉSONANCE DUO Support présentant un risque de perte en capital en cours de vie et à l échéance. Un objectif de gain potentiel de 6,8%* par année écoulée grâce à l indice Euro Stoxx 50. Durée d investissement

Plus en détail

Êtes-vous prêt à vivre votre retraite autrement?

Êtes-vous prêt à vivre votre retraite autrement? Êtes-vous prêt à vivre votre retraite autrement? Portefeuilles de retraite TD La nouvelle réalité de la retraite Le paysage de la retraite a changé, et les marchés aussi. Êtes-vous préparé? Si vous êtes

Plus en détail

Colloque sur la retraite et les placements au Québec

Colloque sur la retraite et les placements au Québec 20 novembre 2014 Colloque sur la retraite et les placements au Québec Denis Senécal, M.Sc. Premier vice-président & chef des placements, Titres à revenu fixe Stratégies de placement obligataire et solutions

Plus en détail

PROTOCOLE IPMVP EFFICACITE ENERGETIQUE. 11 mars 2011. (Vs basique)

PROTOCOLE IPMVP EFFICACITE ENERGETIQUE. 11 mars 2011. (Vs basique) PROTOCOLE IPMVP EFFICACITE ENERGETIQUE (Vs basique) 11 mars 2011 Sommaire 1. DIAGNOSTIC ENERGETIQUE a. Objectifs b. Méthodes c. Préconisations d. Analyse POST-DE 2. SUITE AU DIAGNOSTIC a. Comment Mesurer

Plus en détail

Découvrez l avantage Raymond James

Découvrez l avantage Raymond James Découvrez l avantage Raymond James En choisissant Raymond James, vous obtenez plus que les services d un conseiller financier d expérience soucieux de répondre à vos besoins. Vous bénéficiez des nombreuses

Plus en détail

DE Planification SA Conseiller institutionnel. Solutions et alternatives pour les investissements obligataires en CHF 23 avril 2013

DE Planification SA Conseiller institutionnel. Solutions et alternatives pour les investissements obligataires en CHF 23 avril 2013 DE Planification SA Conseiller institutionnel Solutions et alternatives pour les investissements obligataires en CHF 23 avril 2013 Structure de la présentation 2 1. Point de situation sur les obligations

Plus en détail

Fonds d obligations mondiales : choisir entre gestion active et gestion passive

Fonds d obligations mondiales : choisir entre gestion active et gestion passive Fonds d obligations mondiales : choisir entre gestion active et gestion passive Recherche Vanguard Novembre 213 Résumé. Cette étude étend aux fonds d obligations mondiales l évaluation comparative entre

Plus en détail

PERFORMANCE HISTORIQUE DÉFLATÉE DES MARCHÉS FINANCIERS

PERFORMANCE HISTORIQUE DÉFLATÉE DES MARCHÉS FINANCIERS PERFORMANCE HISTORIQUE DÉFLATÉE DES MARCHÉS FINANCIERS ACTIFS FRANCAIS CORRIGÉS DE L INFLATION DE JANVIER 1950 À JUIN 2011 PERFORMANCE ANNUALISÉE ACTIONS 5,9 % MONÉTAIRE 1,2 % IMMOBILIER 5,2 % OR 1,1 %

Plus en détail

Une solution de placement simple et efficace

Une solution de placement simple et efficace INVESTIR Fonds diversifiés Banque Nationale Une solution de placement simple et efficace INVESTIR Fonds diversifiés Banque Nationale Que sont les Fonds diversifiés? Cinq solutions clés en main conçues

Plus en détail

Vos fonds de placement, à votre façon

Vos fonds de placement, à votre façon Vos fonds de placement, à votre façon Vous êtes maintenant prêt à choisir les options de placement qui composeront votre portefeuille de retraite. Vous pouvez choisir entre deux options : un Parcours cycle

Plus en détail

ACADÉMIE EDGEPOINT. La magie de l intérêt composé (comment 5 K$ peuvent vous rapporter 150 K$)

ACADÉMIE EDGEPOINT. La magie de l intérêt composé (comment 5 K$ peuvent vous rapporter 150 K$) ACADÉMIE EDGEPOINT La magie de l intérêt composé (comment 5 K$ peuvent vous rapporter 150 K$) Lorsque vous pensez à vos placements, la première question qui vous vient à l esprit est de savoir quel rendement

Plus en détail

ALLOCATION D ACTIFS 1

ALLOCATION D ACTIFS 1 ALLOCATION D ACTIFS 1 ALLOCATION STRATEGIQUE ET TACTIQUE Allocation d actifs stratégique Établir les tendances long terme de rendement, volatilité et corrélation des actifs Base de la construction de portefeuille

Plus en détail

Environnement économique et gestion des risques Association des producteurs d arbres de Noël du Québec

Environnement économique et gestion des risques Association des producteurs d arbres de Noël du Québec Environnement économique et gestion des risques Association des producteurs d arbres de Noël du Québec Avril 2016 Banque Nationale du Canada Strictement privé et confidentiel Agenda Contenu de la présentation:

Plus en détail

Les obligations convertibles assument leur rôle défensif. Prix de l obligation convertible

Les obligations convertibles assument leur rôle défensif. Prix de l obligation convertible Trends Été 12 Convertibles Les obligations convertibles assument leur rôle défensif Dr. Daniel Niedermayer, Senior Portfolio Manager Figure 1: comportement du prix des obligations convertibles Prix de

Plus en détail

F O N D S É Q U I L I B R É C O N S E R V AT E U R

F O N D S É Q U I L I B R É C O N S E R V AT E U R RAPPORT ANNUEL DE LA DIRECTION SUR LE RENDEMENT DU FO N D S É Q U I L I B R É C O N S E R VAT E U R AU 31 DÉCEMBRE 2013 Le présent Rapport annuel de la direction sur le rendement du Fonds équilibré conservateur

Plus en détail

Information aux porteurs de parts d «Etoile Telecom Europe» Fusion / absorption du FCP «Etoile Telecom Europe» par le FCP «Etoile TMT Europe»

Information aux porteurs de parts d «Etoile Telecom Europe» Fusion / absorption du FCP «Etoile Telecom Europe» par le FCP «Etoile TMT Europe» Information aux porteurs de parts d «Etoile Telecom Europe» Fusion / absorption du FCP «Etoile Telecom Europe» par le FCP «Etoile TMT Europe» Paris, le 13 mai 2015 Madame, Monsieur, Vous avez investi dans

Plus en détail

La santé et la sécurité, une priorité? Faites de notre norme BS OHSAS 18001 une priorité.

La santé et la sécurité, une priorité? Faites de notre norme BS OHSAS 18001 une priorité. La santé et la sécurité, une priorité? Faites de notre norme BS OHSAS 18001 une priorité. Pourquoi BSI? Parce que nous savons reconnaître une bonne norme BS OHSAS 18001 quand nous en voyons une. Nous pouvons

Plus en détail

INDICATEURS. de performance ÉCART DE SUIVI (TRACKING ERROR) COEFFICIENT DE CORRÉLATION (R2) COEFFICIENT DE DÉTERMINATION

INDICATEURS. de performance ÉCART DE SUIVI (TRACKING ERROR) COEFFICIENT DE CORRÉLATION (R2) COEFFICIENT DE DÉTERMINATION PERFORMNCE PERFORMNCE REIVE VOIIÉ ÉCR DE SUIVI (RCKING ERROR) RIO DE SHRPE RIO D INFORMION Ê PH COEFFICIEN DE CORRÉION (R2) COEFFICIEN DE DÉERMINION FRÉQUENCE DE GIN PERE MXIMUM (MX DRW DOWN) VUE RISK

Plus en détail

RÉGIMES DE RETRAITE À RISQUES PARTAGÉS UN NOUVEAU MODÈLE POUR LE NOUVEAU-BRUNSWICK Groupe de travail sur la protection des régimes de retraite

RÉGIMES DE RETRAITE À RISQUES PARTAGÉS UN NOUVEAU MODÈLE POUR LE NOUVEAU-BRUNSWICK Groupe de travail sur la protection des régimes de retraite RÉGIMES DE RETRAITE À RISQUES PARTAGÉS UN NOUVEAU MODÈLE POUR LE NOUVEAU-BRUNSWICK Groupe de travail sur la protection des régimes de retraite Qu est-ce qui ne va pas avec le système? Il a été conçu à

Plus en détail

DOCUMENT D INFORMATION CLE POUR L INVESTISSEUR

DOCUMENT D INFORMATION CLE POUR L INVESTISSEUR DOCUMENT D INFORMATION CLE POUR L INVESTISSEUR Ce document fournit des informations essentielles aux investisseurs de cet OPCVM. Il ne s agit pas d un document promotionnel. Les informations qu il contient

Plus en détail

PRIVALTO OPPORTUNITÉ ALLEMAGNE Titre de créance présentant un risque de perte en capital en cours de vie et à l échéance

PRIVALTO OPPORTUNITÉ ALLEMAGNE Titre de créance présentant un risque de perte en capital en cours de vie et à l échéance PRIVALTO OPPORTUNITÉ ALLEMAGNE Titre de créance présentant un risque de perte en capital en cours de vie et à l échéance Produit de placement alternatif à un investissement dynamique risqué de type «actions»

Plus en détail

Stratégies. www.lyxoretf.fr

Stratégies. www.lyxoretf.fr Stratégies www.lyxoretf.fr Les trackers sont apparus dès le début des années 90 aux États- Unis sous le nom d ETF, ou "Exchange Traded Funds" (littéralement fonds négociables en bourse). Le premier tracker

Plus en détail

Institutional News 1er trimestre 2014

Institutional News 1er trimestre 2014 Institutional News 1er trimestre 2014 Editorial Vers une sortie progressive de la politique expansionniste 2 Obligations des marchés émergents la sélection est primordiale 3 Placements durables passage

Plus en détail

I. Étude comparative des Compartiments absorbé et absorbant

I. Étude comparative des Compartiments absorbé et absorbant Amundi Funds Société d investissement à capital variable de droit luxembourgeois Siège social : 5, Allée Scheffer L-2520 Luxembourg R.C.S. de Luxembourg B-68.806 (la «Société») Cher Actionnaire, Luxembourg,

Plus en détail

L exercice en bref 09

L exercice en bref 09 L exercice en bref 09 Introduction PKRück poursuit son succès PKRück peut se montrer plus que satisfaite de son évolution. Au terme de son cinquième exercice, l entreprise enregistre déjà 10 % de part

Plus en détail

Planification financière

Planification financière Planification financière Notre planification financière détaillée: un tremplin pour accéder à vos objectifs. Des prestations loyales calquées sur vos besoins Forger des plans ou enfin réaliser des rêves

Plus en détail

Pour une approche systémique du renforcement des systèmes de santé

Pour une approche systémique du renforcement des systèmes de santé Pour une approche systémique du renforcement des systèmes de santé Les réponses du secteur de la santé à l évolution du monde ont été inadéquates et naïves....les carences du système exigent une solution

Plus en détail

UE 2 - FINANCE Niveau M : 140 heures - 15 ECTS. 1. La valeur (20 heures) 1.1 La valeur et le temps. Bulletin officiel n 11 du 18 mars 2010

UE 2 - FINANCE Niveau M : 140 heures - 15 ECTS. 1. La valeur (20 heures) 1.1 La valeur et le temps. Bulletin officiel n 11 du 18 mars 2010 UE 2 - FINANCE Niveau M : 140 heures - 15 ECTS 1. La valeur (20 heures) 1.1 La valeur et le temps La notion de valeur est centrale en finance et sera présentée sous les angles financier et mathématique

Plus en détail

Optimisation des coûts, contrôle des risques et innovation

Optimisation des coûts, contrôle des risques et innovation Optimisation des coûts, contrôle des risques et innovation TROUVEZ LE BON ÉQUILIBRE AVEC DES SOLUTIONS LOGICIELLES ET DES PRESTATIONS DE CONSEIL POUR LA GOUVERNANCE OPÉRATIONNELLE PRENEZ UNE LONGUEUR

Plus en détail

Une prise de décision maitrisée et en toute confiance dans le cadre de Solvabilité II

Une prise de décision maitrisée et en toute confiance dans le cadre de Solvabilité II Une prise de décision maitrisée et en toute confiance dans le cadre de Solvabilité II LIVRE BLANC SOLVABILITÉ II DE SECONDFLOOR www.secondfloor.com Table des matières 3 Présentation : Pourquoi les rapports

Plus en détail

Mise en oeuvre d une stratégie de gestion de risques pour les régimes de retraite

Mise en oeuvre d une stratégie de gestion de risques pour les régimes de retraite IMPLEMENTED RISK MANAGEMENT CANADA INC. (GESTION IMPLÉMENTÉE DU RISQUE) Mise en oeuvre d une stratégie de gestion de risques pour les régimes de retraite Nicholas Ricard, M.A écon. 18 et 19 avril 2013

Plus en détail

Callable Global Select 90

Callable Global Select 90 BNP Paribas Arbitrage Issuance (NL) Callable Global Select 90 Une durée d investissement de 8 ans, en cas de non remboursement anticipé. Un droit au remboursement, à l échéance, de minimum 90% du capital

Plus en détail

Prêts hypothécaires ou piña coladas : Mettez-vous votre retraite à risque lorsque vous choisissez de rembourser vos dettes?

Prêts hypothécaires ou piña coladas : Mettez-vous votre retraite à risque lorsque vous choisissez de rembourser vos dettes? JAMIE GOLOMBEK Prêts hypothécaires ou piña coladas : Mettez-vous votre retraite à risque lorsque vous choisissez de rembourser vos dettes? Jamie Golombek, CPA, CA, CFP, CLU, TEP Directeur gestionnaire,

Plus en détail

Assurance vie universelle Perspecta

Assurance vie universelle Perspecta Assurance vie universelle Perspecta Comptes de placement Gestion active Compte canadiennes Oct. 992 Fonds canadiennes Générer un revenu courant relativement élevé tout en préservant le capital Le fonds

Plus en détail

Directives pour le contrôle interne Association suisse des banquiers (ASB) Juin 2002

Directives pour le contrôle interne Association suisse des banquiers (ASB) Juin 2002 Directives pour le contrôle interne Association suisse des banquiers (ASB) Juin 2002 2 Table des matières Préambule 3 I. Définition, objectifs et délimitation 4 II. Surveillance par le management et culture

Plus en détail

Allocation straté giqué d actifs : Uné introduction au Factor Invésting

Allocation straté giqué d actifs : Uné introduction au Factor Invésting Allocation straté giqué d actifs : Uné introduction au Factor Invésting Ben Kilani R. Nexialog Consulting, Pôle R&D, Novembre 2015 rbenkilani@nexialog.com Dans le monde de la gestion d actifs, nous constatons

Plus en détail