TURN BACK CRIME. Campagne mondiale de sensibilisation

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "TURN BACK CRIME. Campagne mondiale de sensibilisation"

Transcription

1 TURN BACK CRIME Campagne mondiale de sensibilisation

2

3 À PROPOS DE LA CAMPAGNE Ensemble, agissons contre le crime Turn Back Crime est une campagne mondiale de sensibilisation lancée par INTERPOL. Diffusée sur différents médias vidéo, Internet et réseaux sociaux notamment, cette campagne met en lumière les problématiques liées au crime organisé, offre une plateforme favorisant une réponse intersectorielle et relaie des conseils sur les moyens à mettre œuvre pour veiller à sa sécurité. Turn Back Crime rassemble la police, le grand public, les entreprises et les gouvernements dans le cadre d une action collective mondiale visant à réduire l impact du crime organisé.

4 LES PROBLÉMATIQUES Le crime organisé concerne chacun d entre nous Les réseaux transnationaux du crime organisé sont à l évidence au cœur de multiples trafics, qu il s agisse de marchandises illicites, de médicaments de contrefaçon, de stupéfiants, d armes et même d êtres humains. D autres formes de criminalité en apparence très éloignées de ces trafics, comme la cybercriminalité, les fraudes, la pédocriminalité et la corruption dans le sport, y sont en fait étroitement liées, car les profits générés par une activité criminelle sont utilisés pour en financer une autre. Les organisations criminelles exploitent à leur profit les nouvelles technologies ainsi que les systèmes financiers et les réseaux de transport licites, tout en tirant parti des différences entre les législations nationales. Outre ses conséquences néfastes pour l économie mondiale, le crime organisé fait peser des menaces sur les personnes. Leur santé est mise en danger par des contrefaçons de mauvaise qualité, leur sécurité financière est compromise par les tentatives de piratage de leurs données personnelles, et les enfants sont exposés à des sollicitations en ligne de la part d adultes et à des abus sexuels.

5 LES OBJECTIFS Sensibiliser favoriser la mobilisation encourager l action FAIRE PRENDRE CONSCIENCE AU GRAND PUBLIC DE LA NATURE DU CRIME ORGANISÉ INFLUENCER LE COMPORTEMENT DES CONSOMMATEURS ENCOURAGER LES BONNES PRATIQUES DANS LE SECTEUR PRIVÉ INFLUENCER LES DÉCIDEURS POLITIQUES RENFORCER LES PARTENARIATS PROMOUVOIR LE RÔLE D INTERPOL ET DES POLICES DU MONDE ENTIER DANS LA LUTTE CONTRE LE CRIME Le but ultime de la campagne est d encourager une réponse intersectorielle à ces problèmes et de soutenir la communauté policière internationale dans son action en faveur d un monde plus sûr. Cela ne sera possible que si toutes les parties comprennent les problématiques en jeu et ont une idée claire du rôle qu elles peuvent jouer.

6 LES PUBLICS Susciter des soutiens dans Bien au-delà de la communauté des services chargés de l application de la loi, il est urgent que tous les secteurs de la société se mobilisent pour agir contre le crime. tous les pays et Par conséquent, il est essentiel de ne pas se limiter au public policier traditionnel, mais de toucher un large éventail de soutiens potentiels : les familles, les jeunes, les enseignants, les groupes de consommateurs, les entreprises, les organismes de réglementation et les décideurs politiques. tous les secteurs La campagne est conçue de manière à attirer les soutiens les plus divers possibles que ce soit auprès du public, des entreprises ou des gouvernements et à leur donner les moyens de jouer un rôle important dans notre action collective contre le crime.

7 LES MESSAGES «Le crime organisé a besoin d argent pour exister, ne lui donnez pas le vôtre» Cette campagne met en évidence la façon dont les choix personnels pèsent sur la sécurité de nos sociétés. Ainsi par exemple, un consommateur qui achète un téléphone mobile de contrefaçon fera peut-être une bonne affaire, mais son argent risque de financer le trafic de drogues ou d armes. Le même choix peut aussi avoir des conséquences sur la sécurité du consommateur lui-même. Ce téléphone mobile, s il ressemble au produit original, ne respecte probablement pas les normes de sécurité et peut s avérer dangereux. «Soyez conscient des risques, veillez à votre sécurité»

8 LES RESSOURCES #TurnBackCrime #TogetherWeCan Turn Back Crime est une campagne de communication multisupports de portée mondiale, qui s appuie sur différents médias pour sensibiliser les publics ciblés : UN SITE INTERNET qui sera le point de référence pour les informations et les supports de la campagne ; LES MESSAGES D INTÉRÊT GÉNÉRAL plusieurs vidéos illustreront les messages de sensibilisation du public pour faciliter leur mémorisation ; LES RÉSEAUX SOCIAUX toutes les actualités de la campagne via Twitter, Facebook, Google+, YouTube et Instagram ; LES PUBLICATIONS des dossiers d information, des brochures et des affiches seront mis à disposition de toutes les parties prenantes pour les aider à faire passer les messages et pour promouvoir les événements qui seront organisés ; LES OBJETS PROMOTIONNELS des bracelets, T-shirts, casquettes, stylos et blocsnotes renforceront la visibilité de la campagne.

9 LES BÉNÉFICES Une approche globale Turn Back Crime présente des sujets complexes dans un langage simple, avec une identité visuelle audacieuse et une marque identifiable. Les supports de la campagne peuvent être utilisés par toutes les parties prenantes pour promouvoir leurs activités et attirer l attention sur des sujets de préoccupation, leur permettant ainsi de toucher les nombreux soutiens existant à l échelle internationale. En donnant plus de visibilité à ces questions, nous pourrons obtenir le soutien de différents sponsors et donateurs, ce qui permettra de lancer d autres initiatives originales de sensibilisation aux principales menaces auxquelles notre monde est confronté. Cette campagne permettra de susciter le soutien de tous les secteurs de la société pour que notre monde soit toujours plus sûr.

10

11 La campagne Turn Back Crime évoluera en permanence pour répondre aux divers besoins de nos partenaires et des publics ciblés. Elle sera présentée à l occasion de différents événements organisés dans le monde entier. Votre avis et vos suggestions nous intéressent. N hésitez pas à nous écrire à l adresse suivante : #TURNBACKCRIME INTERPOL,

Lignes directrices sur la promotion de la campagne à l usage des pays membres

Lignes directrices sur la promotion de la campagne à l usage des pays membres Lignes directrices sur la promotion de la campagne à l usage des pays membres 1 INTRODUCTION... 2 2 POURQUOI UNE CAMPAGNE DE COMMUNICATION?... 2 3 THEMES DE LA CAMPAGNE... 2 4 PUBLICS CIBLES... 3 5 SITE

Plus en détail

Résolution adoptée par l Assemblée générale. [sur le rapport de la Troisième Commission (A/58/499)]

Résolution adoptée par l Assemblée générale. [sur le rapport de la Troisième Commission (A/58/499)] Nations Unies A/RES/58/137 Assemblée générale Distr. générale 4 février 2004 Cinquante-huitième session Point 108 de l ordre du jour Résolution adoptée par l Assemblée générale [sur le rapport de la Troisième

Plus en détail

SEMAINE CANADIENNE DE LA SÉCURITÉ ROUTIÈRE 2016 TROUSSE D INFORMATION

SEMAINE CANADIENNE DE LA SÉCURITÉ ROUTIÈRE 2016 TROUSSE D INFORMATION SEMAINE CANADIENNE DE LA SÉCURITÉ ROUTIÈRE 2016 TROUSSE D INFORMATION Merci de participer à la Semaine canadienne de la sécurité routière. Grâce à votre participation, nous pourrons faire connaître cette

Plus en détail

RESOLUTION N AGN/67/RES/5 CLASSEMENT DE CETTE RESOLUTION : 1 exemplaire dans le CLASSEMENT CHRONOLOGIQUE à l année 1998

RESOLUTION N AGN/67/RES/5 CLASSEMENT DE CETTE RESOLUTION : 1 exemplaire dans le CLASSEMENT CHRONOLOGIQUE à l année 1998 RESOLUTION N AGN/67/RES/5 CLASSEMENT DE CETTE RESOLUTION : OBJET : Création d un fonds d affectation spéciale pour recevoir les donations des fondations 1 exemplaire dans le CLASSEMENT CHRONOLOGIQUE à

Plus en détail

DECLARATION (Finale) LE PREMIER CONGRES MONDIAL SUR LA LUTTE CONTRE LA CONTREFACON RECOMMANDE :

DECLARATION (Finale) LE PREMIER CONGRES MONDIAL SUR LA LUTTE CONTRE LA CONTREFACON RECOMMANDE : DECLARATION (Finale) LE PREMIER CONGRES MONDIAL SUR LA LUTTE CONTRE LA CONTREFACON RECOMMANDE : I (Sensibilisation) De charger un groupe indépendant d'experts, de l OCDE par exemple, d effectuer une étude

Plus en détail

La Consommation et la Production Durables en un clic

La Consommation et la Production Durables en un clic PORTAIL MONDIAL DE LA CPD Consommation et Production Durables www.start.scpclearinghouse.org La Consommation et la Production Durables en un clic Animé par Action Mondiale pour la Consommation et la Production

Plus en détail

POLITIQUE POUR UN ENVIRONNEMENT SANS DROGUE OU ALCOOL DANS NOS ÉCOLES ET AU CENTRE* (Révisée le 11 mai 2012)

POLITIQUE POUR UN ENVIRONNEMENT SANS DROGUE OU ALCOOL DANS NOS ÉCOLES ET AU CENTRE* (Révisée le 11 mai 2012) POLITIQUE POUR UN ENVIRONNEMENT SANS DROGUE OU ALCOOL DANS NOS ÉCOLES ET AU CENTRE* (Révisée le 11 mai 2012) 1. Énoncé de mission La Commission scolaire Central Québec, de par sa devise «Continuons à apprendre»,

Plus en détail

Dossier sponsor Votre visibilité sur l événement

Dossier sponsor Votre visibilité sur l événement Dossier sponsor Votre visibilité sur l événement Le 29 septembre 2012 8 km sur piste au bois de Boulogne Eric Lefeuvre Ensemble pour vaincre la maladie de Crohn et la recto-colite hémorragique Pourquoi

Plus en détail

LE 28 NOVEMBRE 2015. Un événement pour encourager et soutenir le commerce local

LE 28 NOVEMBRE 2015. Un événement pour encourager et soutenir le commerce local LE 28 NOVEMBRE 2015 Un événement pour encourager et soutenir le commerce local Passez le mot à propos de l événement. Découvrez comment tirer avantage de votre participation sur : mesachatsmonquartier.ca

Plus en détail

22. Stop au trafic des mineurs à des fins sexuelles Une campagne sans précédent de l ECPAT et de The Body Shop

22. Stop au trafic des mineurs à des fins sexuelles Une campagne sans précédent de l ECPAT et de The Body Shop 22. Stop au trafic des mineurs à des fins sexuelles Une campagne sans précédent de l ECPAT et de The Body Shop Patchareeboon Sakulpitakphon ECPAT International Bangkok Introduction L ONG ECPAT (End Child

Plus en détail

Politique anti-corruption

Politique anti-corruption Politique anti-corruption 1. Introduction Notre compagnie attache une valeur importante à sa réputation et s engage à maintenir les normes les plus élevées en matière d éthique dans la gestion de ses affaires

Plus en détail

Semaine européenne de la démocratie locale

Semaine européenne de la démocratie locale Semaine européenne de la démocratie locale TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR SUR LA SEDL 8 Vos contacts 1 Le contexte général et les objectifs de la SEDL 2 Participer à la SEDL Qui et comment? 7 Les formulaires

Plus en détail

Treizième Congrès des Nations Unies pour la prévention du crime et la justice pénale

Treizième Congrès des Nations Unies pour la prévention du crime et la justice pénale Nations Unies A/CONF.222/16 Treizième Congrès des Nations Unies pour la prévention du crime et la justice pénale Doha, 12-19 avril 2015 Distr. générale 10 avril 2015 Français Original: anglais Point 3

Plus en détail

«ça veut dire non!» Campagne de sensibilisation contre les violences sexuelles. Dossier de presse 17 novembre 2015

«ça veut dire non!» Campagne de sensibilisation contre les violences sexuelles. Dossier de presse 17 novembre 2015 Campagne de sensibilisation contre les violences sexuelles «ça veut dire non!» Dossier de presse 17 novembre 2015 Dossier et visuels à télécharger sur : www.caveutdirenon.ch 1 Contenu Communiqué de presse...

Plus en détail

Les Réseaux Sociaux. - 12 mars 2015 - Développer son réseau sur le web. Marketing CONFÉRENCE - DÉVELOPPER SON RÉSEAU SUR LE WEB.

Les Réseaux Sociaux. - 12 mars 2015 - Développer son réseau sur le web. Marketing CONFÉRENCE - DÉVELOPPER SON RÉSEAU SUR LE WEB. Petit déjeuner conférence Les Réseaux Sociaux Développer son réseau sur le web - 12 mars 2015 - > Introduction au «business social network» > Focus sur Linkedin et Viadeo > Bonnes pratiques > Facebook

Plus en détail

Jeu de piste Partage Un avenir pour chaque enfant

Jeu de piste Partage Un avenir pour chaque enfant Jeu de piste Partage Un avenir pour chaque enfant www.partage.org Faire grandir dignement les enfants du monde Mars 2009 1 Association humanitaire française au service des enfants du monde depuis plus

Plus en détail

60, rue de l Évêché Ouest Rimouski (Québec) G5L 4H6 Téléphone (418) 723-1880 poste 2052. michel.babin@cegep-rimouski.qc.ca. cee.cr@hotmail.

60, rue de l Évêché Ouest Rimouski (Québec) G5L 4H6 Téléphone (418) 723-1880 poste 2052. michel.babin@cegep-rimouski.qc.ca. cee.cr@hotmail. DOCUMENT INFORMATIF POUR LA MISE EN PLACE DU PROJET SAC À DOS POUR LES CLUBS DU RÉSEAU DE L ACEE DU QUÉBEC PROJET DÉVELOPPÉ PAR LES MEMBRES DU CEECR DOCUMENT CRÉÉ PAR MICHEL BABIN PERSONNE-RESSOURCE DU

Plus en détail

HAÏTI (Liste de surveillance de Catégorie 2)

HAÏTI (Liste de surveillance de Catégorie 2) HAÏTI (Liste de surveillance de Catégorie 2) Haïti est un pays d origine, de transit et de destination pour les hommes, les femmes et les enfants victimes de la traite des personnes à des fins de travail

Plus en détail

DEVENEZ PARTENAIRE DES 60 ANS DE L AJD ASSOCIEZ VOTRE LOGO AU LOGO DE L AJD SUR NOS DIFFÉRENTS OUTILS DE COMMUNICATION

DEVENEZ PARTENAIRE DES 60 ANS DE L AJD ASSOCIEZ VOTRE LOGO AU LOGO DE L AJD SUR NOS DIFFÉRENTS OUTILS DE COMMUNICATION 60 ANS D EXPÉRIENCES ET D EXPERTISE Depuis sa création, l AJD s inscrit dans un projet associatif fort : améliorer le quotidien des jeunes ayant un diabète et de leur famille en leur proposant des solutions

Plus en détail

LES DÉPLACEMENTS ACTIFS ET SÉCURITAIRES. Offre de service Région de la Capitale-Nationale

LES DÉPLACEMENTS ACTIFS ET SÉCURITAIRES. Offre de service Région de la Capitale-Nationale LES DÉPLACEMENTS ACTIFS ET SÉCURITAIRES Offre de service Région de la Capitale-Nationale Septembre 2015 Sylvie Bernier, ambassadrice des saines habitudes de vie de Québec en Forme et présidente de la Table

Plus en détail

Déclaration conjointe pour le Partenariat de Mobilité entre la Tunisie, l'union Européenne et ses Etats membres participants

Déclaration conjointe pour le Partenariat de Mobilité entre la Tunisie, l'union Européenne et ses Etats membres participants Déclaration conjointe pour le Partenariat de Mobilité entre la Tunisie, l'union Européenne et ses Etats membres participants La République Tunisienne, l'union européenne (ci-après "UE") et les États membres

Plus en détail

Rejoignez-nous! WWW.KESKISPASS.BE

Rejoignez-nous! WWW.KESKISPASS.BE Rejoignez-nous! WWW.KESKISPASS.BE Introduction La région de Charleroi Sud Hainaut est actuellement en pleine expansion mais elle reste encore trop méconnue du public belge. Pourtant cette région est devenue

Plus en détail

Offre de service 2015-2016

Offre de service 2015-2016 Réseau des BIBLIOTHÈQUES de Repentigny Offre de service 2015-2016 Programme d aide à la réussite scolaire 1 QU EST-CE QUE LE PROGRAMME FOUINEUR? Le Fouineur est un programme mis sur pied par les bibliothèques

Plus en détail

* Inspiré du slogan du Mois de la nutrition 2011, une initiative des Diététistes du Canada.

* Inspiré du slogan du Mois de la nutrition 2011, une initiative des Diététistes du Canada. * Inspiré du slogan du Mois de la nutrition 2011, une initiative des Diététistes du Canada. Le rapport de l Institut de la statistique du Québec, L alimentation des jeunes québécois : un premier tour de

Plus en détail

Fonds pour l'environnement mondial

Fonds pour l'environnement mondial Fonds pour l'environnement mondial Résumé du document GEF/C.32/8 Stratégie de communication et d information Décision recommandée au Conseil Ayant examiné le document GEF/C.32/8 intitulé Stratégie de communication

Plus en détail

Architecture d entreprise gouvernementale 3.0

Architecture d entreprise gouvernementale 3.0 Avis au lecteur sur l accessibilité : Ce document est conforme au standard du gouvernement du Québec SGQRI 008-02 (SGQRI 008-03, multimédia : capsules d information et de sensibilisation vidéo) afin d

Plus en détail

La prévention du suicide au Québec : Mettre en œuvre les mesures efficaces

La prévention du suicide au Québec : Mettre en œuvre les mesures efficaces La prévention du suicide au Québec : Mettre en œuvre les mesures efficaces Synthèse des besoins et recommandations Dans le document «La prévention du suicide au Québec : Mettre en œuvre les mesures efficaces»,

Plus en détail

Guide d attribution Fonds culture et patrimoine de la MRC des Pays-d en-haut Année 2016

Guide d attribution Fonds culture et patrimoine de la MRC des Pays-d en-haut Année 2016 Guide d attribution Fonds culture et patrimoine de la MRC des Pays-d en-haut Année 2016 Veuillez lire attentivement le présent document AVANT de remplir le formulaire de demande. 1. Le contexte et les

Plus en détail

Comité international Éléments / axes du développement durable Partenariats Travaux préparatoires au Lancement national

Comité international Éléments / axes du développement durable Partenariats Travaux préparatoires au Lancement national Conseils pour la préparation des lancements nationaux et d activités pour la Décennie des Nations Unies sur l Éducation en vue du Développement Durable Contexte Beaucoup de pays ont montré un intérêt pour

Plus en détail

Organiser et exploiter le fichier Clients

Organiser et exploiter le fichier Clients G Organiser et exploiter le fichier Clients Définition La GRC est l'ensemble des outils et techniques destinés à capter, traiter, analyser les informations relatives aux clients et aux prospects, dans

Plus en détail

NORME INTERNATIONALE D AUDIT 220 CONTRÔLE QUALITE D UN AUDIT D ETATS FINANCIERS

NORME INTERNATIONALE D AUDIT 220 CONTRÔLE QUALITE D UN AUDIT D ETATS FINANCIERS NORME INTERNATIONALE D AUDIT 220 CONTRÔLE QUALITE D UN AUDIT D ETATS FINANCIERS Introduction (Applicable aux audits d états financiers pour les périodes ouvertes à compter du 15 décembre 2009) SOMMAIRE

Plus en détail

GUIDE du. Porteur de Projet. lafabriquedescolibris.org

GUIDE du. Porteur de Projet. lafabriquedescolibris.org GUIDE du Porteur de Projet lafabriquedescolibris.org INTENTION Voici quelques conseils pour vous aider dans la mise en ligne de votre projet et pour que la Fabrique vous soit vraiment utile! Avant de lire

Plus en détail

Le Recrutement. présenté par

Le Recrutement. présenté par Le Recrutement présenté par Étape 1 Pourquoi recruter! Pour créer une synergie! Pour consolider une position! Pour amener de nouvelles énergies! Pour développer une spécificité! Pour briser de mauvaises

Plus en détail

Foire aux questions. La mission générale de ce Partenariat mondial de la société civile, tel que convenu par les membres en 2011, est de :

Foire aux questions. La mission générale de ce Partenariat mondial de la société civile, tel que convenu par les membres en 2011, est de : Foire aux questions Pourquoi avons nous besoin d une nouvelle stratégie? La stratégie 2014 2016 de Filles, Pas Epouses, qui a été élaborée en concertation avec les membres, s achève à la fin de cette année.

Plus en détail

CHARTE DU BENEVOLAT ADMR

CHARTE DU BENEVOLAT ADMR CHARTE DU BENEVOLAT ADMR Adhérer et s engager Force vive d une association, le bénévole ADMR est responsable de terrain et créateur de lien social. Il adhère aux valeurs et aux finalités du projet de l

Plus en détail

BANGLADESH, «Centre for Women and Children Studies»

BANGLADESH, «Centre for Women and Children Studies» BANGLADESH, «Centre for Women and Children Studies» Projet pour l emploi et pour l autonomie des femmes survivantes à l exploitation sexuelle au Bangladesh Au cours des années 2007 à 2009, le CWCS (Center

Plus en détail

Semaine du mieux-être du Nouveau-Brunswick Questions et réponses

Semaine du mieux-être du Nouveau-Brunswick Questions et réponses Semaine du mieux-être du Nouveau-Brunswick Questions et réponses 1) Qu est-ce que la Semaine du mieux-être du Nouveau-Brunswick? La Semaine du mieux-être du Nouveau-Brunswick a été proclamée afin de nous

Plus en détail

besoin D AIDE POUR accompagnement information outils formation intervention coordination

besoin D AIDE POUR accompagnement information outils formation intervention coordination besoin D AIDE POUR VOTRE PROJET DE SANTé? accompagnement information outils formation intervention coordination «Pour parvenir à un état de complet bien-être physique, mental et social, l individu, ou

Plus en détail

La 2 ème Rencontre Nationale sur la Santé Scolaire et Universitaire et la Promotion de la Santé des Jeunes

La 2 ème Rencontre Nationale sur la Santé Scolaire et Universitaire et la Promotion de la Santé des Jeunes Discours du Professeur El Houssine LOUARDI Ministre de la Santé A l occasion de : La 2 ème Rencontre Nationale sur la Santé Scolaire et Universitaire et la Promotion de la Santé des Jeunes Rabat, le 26

Plus en détail

jeunesse cœur du Québec

jeunesse cœur du Québec P O L I T I Q U E Q U É B É C O I S E D E L A J E U N E S S E La jeunesse au cœur du Québec S O M M A I R E Le présent document a été réalisé par le Secrétariat à la jeunesse. 875, Grande Allée Est, bureau

Plus en détail

Gîtes de France Deux-Sèvres Les services proposés

Gîtes de France Deux-Sèvres Les services proposés Proximité Conseils Accompagnement Commercialisation Communication Outils Gîtes de France Deux-Sèvres Les services proposés Gîtes de France, Une marque connue et reconnue Gîtes de France, Le Tourisme qui

Plus en détail

Enseigner par compétences en Prévention Santé Environnement

Enseigner par compétences en Prévention Santé Environnement Groupe ressources PSE - 2013/2014 1/5 Enseigner par compétences en Prévention Santé Environnement C 11 - Repérer 2 nde prof - Module 1 Maîtriser son équilibre de vie - Souligner 3 conséquences du manque

Plus en détail

STRUCTURE SUPREZIA ESPORT

STRUCTURE SUPREZIA ESPORT STRUCTURE SUPREZIA ESPORT 1 Sommaire Préambule Page 3 Le jeu vidéo est devenu un sport! Page 4 Nos moyens de Communication Page 5 L avènement de la WebTV Page 6 Nos projets Page 7 Une structure multi-gaming

Plus en détail

OBLIGATIONS POUR UN ENVIRONNEMENT INTERNET COMPÉTITIF, SÉCURISÉ ET SAIN

OBLIGATIONS POUR UN ENVIRONNEMENT INTERNET COMPÉTITIF, SÉCURISÉ ET SAIN OBLIGATIONS POUR UN ENVIRONNEMENT INTERNET COMPÉTITIF, SÉCURISÉ ET SAIN 2 Introduction Internet a connu un développement et une évolution spectaculaires grâce à l innovation et à la créativité incontestable

Plus en détail

Ouagadougou, Hôtel Palm Beach, 03 Mai 2013. Serge R. SANOU Arcep / CIRT-BF Serge.sanou@arcep.bf

Ouagadougou, Hôtel Palm Beach, 03 Mai 2013. Serge R. SANOU Arcep / CIRT-BF Serge.sanou@arcep.bf Ouagadougou, Hôtel Palm Beach, 03 Mai 2013 Serge R. SANOU Arcep / CIRT-BF Serge.sanou@arcep.bf 1 Environnement des TICs Aspects règlementaires Définition de la cybersécurité Caractérisation du cyberespace

Plus en détail

Aider les enfants à se construire un avenir

Aider les enfants à se construire un avenir Aider les enfants à se construire un avenir Une nouvelle et grande Fondation au service de l enfance en difficulté En 1977, Anne-Aymone Giscard d Estaing créait la Fondation pour l Enfance avec une grande

Plus en détail

Présentation AGA 2015

Présentation AGA 2015 Présentation AGA 2015 Stratégies et actions pour optimiser le cycle de consommation du voyage par le touriste d agrément ontarien Réjean Tardif, MBA, M.ATDR Directeur, Division planification stratégique

Plus en détail

Votre succès notre spécialité!

Votre succès notre spécialité! Les prestataires sont nombreux sur le marché. EMPSI Consulting se démarque par son offre personnalisée au profit de chaque client : entreprise ou salarié. EMPSI Consulting a été créée en 2010 par Badreddine

Plus en détail

Chine coopération en matière de sécurité intérieure,

Chine coopération en matière de sécurité intérieure, Document mis en distribution le 23 juin 2005 N o 2376 ASSEMBLÉE NATIONALE CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958 DOUZIÈME LÉGISLATURE Enregistré à la Présidence de l Assemblée nationale le 15 juin 2005. P R O

Plus en détail

enseigne La DiFFERENCE. CULTiVE qui pour le plus grand plaisir des amateurs de pizzas.

enseigne La DiFFERENCE. CULTiVE qui pour le plus grand plaisir des amateurs de pizzas. enseigne qui CULTiVE La DiFFERENCE. pour le plus grand plaisir des amateurs de pizzas. tous les ingrédients de votre reussite Sont reunis. Vous rejoignez LE n 1 mondial. Plus de dans plus de 10 000 70

Plus en détail

Le plan de valorisation et d amélioration de la qualité de la langue française au Cégep de Sherbrooke : «Le français : un plus»

Le plan de valorisation et d amélioration de la qualité de la langue française au Cégep de Sherbrooke : «Le français : un plus» Le plan de valorisation et d amélioration de la qualité de la langue française au Cégep de Sherbrooke : «Le français : un plus» Par Guillaume Lachapelle, conseiller pédagogique responsable de la mise en

Plus en détail

CHARTE ET LABEL DE LA VIE NOCTURNE DU CARRÉ

CHARTE ET LABEL DE LA VIE NOCTURNE DU CARRÉ Préambule CHARTE ET LABEL DE LA VIE NOCTURNE DU CARRÉ Le Carré constitue une importante vitrine pour la ville de Liège. Connu au-delà de nos frontières pour sa légendaire convivialité, ce quadrilatère

Plus en détail

CHARTE ETHIQUE DU GROUPE UMANIS Grands principes appliqués dans les pratiques professionnelles d Umanis

CHARTE ETHIQUE DU GROUPE UMANIS Grands principes appliqués dans les pratiques professionnelles d Umanis CHARTE ETHIQUE DU GROUPE UMANIS Grands principes appliqués dans les pratiques professionnelles d Umanis Avant-propos Chers collaborateurs, Umanis, en tant qu entreprise cotée en Bourse, affirme une volonté

Plus en détail

Votre lien direct à la santé et au mieux-être

Votre lien direct à la santé et au mieux-être Votre lien direct à la santé et au mieux-être Une aide immédiate et confidentielle, quelle que soit la difficulté PROGRAMME D AIDE AUX EMPLOYÉS Vous ou un membre de la famille êtes aux prises avec un problème

Plus en détail

POSTE À POURVOIR - - OBJECTIF DU POSTE :

POSTE À POURVOIR - - OBJECTIF DU POSTE : POSTE À POURVOIR Titre : directeur de la communication Département : communications Responsable hiérarchique : directeur exécutif Subordonnés directs : attachés de presse (2), agents des communications

Plus en détail

COMMISSION DES COMMUNAUTÉS EUROPÉENNES RECOMMANDATION DE LA COMMISSION C(2009)6464 20.08.2009

COMMISSION DES COMMUNAUTÉS EUROPÉENNES RECOMMANDATION DE LA COMMISSION C(2009)6464 20.08.2009 COMMISSION DES COMMUNAUTÉS EUROPÉENNES Bruxelles, le 20.08.2009 C (2009) 6464 RECOMMANDATION DE LA COMMISSION C(2009)6464 20.08.2009 sur l'éducation aux médias dans l'environnement numérique pour une industrie

Plus en détail

Forum Africain sur la protection des données personnelles FA/PDP Dakar 2015 DISCOURS D OUVERTURE DU PRESIDENT DE LA CDP

Forum Africain sur la protection des données personnelles FA/PDP Dakar 2015 DISCOURS D OUVERTURE DU PRESIDENT DE LA CDP Forum Africain sur la protection des données personnelles FA/PDP Dakar 2015 DISCOURS D OUVERTURE DU PRESIDENT DE LA CDP Monsieur le Directeur de Cabinet du Ministère des Postes et des Télécommunications,

Plus en détail

Cas Michel et Augustin

Cas Michel et Augustin Cas Michel et Augustin Proposition pédagogique pour le traitement de la question de gestion «Une entreprise doit-elle nécessairement faire de la publicité» Présentation de la ressource Propriétés Intitulé

Plus en détail

Les dons d organes provenant de personnes décédées. Parlons-en

Les dons d organes provenant de personnes décédées. Parlons-en Les dons d organes provenant de personnes décédées Parlons-en Table des matières Introduction Pourquoi les dons d organes sont si importants? Face aux faits Le taux de succès des transplantations rénales

Plus en détail

Table des matières. Objet... 3 Messages clés... 4 Matériel écrit 5 Guide de l'utilisateur... 9 Foire aux questions... 10

Table des matières. Objet... 3 Messages clés... 4 Matériel écrit 5 Guide de l'utilisateur... 9 Foire aux questions... 10 Trousse de communication à l intention des candidats déclarés 31 mars 2014 Table des matières Objet... 3 Messages clés... 4 Matériel écrit 5 Guide de l'utilisateur... 9 Foire aux questions... 10 2 Objet

Plus en détail

CADRE DE GESTION RELATIF À LA VÉRIFICATION DES ANTÉCÉDENTS JUDICIAIRES Adopté par le Conseil des commissaires le 25 juin 2008

CADRE DE GESTION RELATIF À LA VÉRIFICATION DES ANTÉCÉDENTS JUDICIAIRES Adopté par le Conseil des commissaires le 25 juin 2008 DOCUMENT OFFICIEL CADRE DE GESTION RELATIF À LA VÉRIFICATION DES ANTÉCÉDENTS JUDICIAIRES Adopté par le Conseil des commissaires le 25 juin 2008 Service des ressources humaines www.csp.qc.ca TABLE DES MATIÈRES

Plus en détail

Dossier de presse Jeudi 15 octobre 2015

Dossier de presse Jeudi 15 octobre 2015 Dossier de presse Jeudi 15 octobre 2015 Sommaire Communiqué de synthèse p.2 Les services de l Etat s engagent dans la révolution numérique p.3-4 La préfecture du Jura labellisée Qualipref 2.0 p.5 La préfecture

Plus en détail

Les programmes européens 2014-2020 en Languedoc Roussillon Zoom sur les Fonds européens structurels et d investissement (FESI)

Les programmes européens 2014-2020 en Languedoc Roussillon Zoom sur les Fonds européens structurels et d investissement (FESI) Les programmes européens 2014-2020 en Languedoc Roussillon Zoom sur les Fonds européens structurels et d investissement (FESI) De la citoyenneté active à l environnement en passant par la santé, la recherche,

Plus en détail

Eco communication : comment limiter les impacts environnementaux de nos actions de communication?

Eco communication : comment limiter les impacts environnementaux de nos actions de communication? Eco communication : comment limiter les impacts environnementaux de nos actions de communication? Réunion Réseau Régional Energie Climat Florence BARBETT Le 27 mars 2012 Le secteur de la communication

Plus en détail

Collectif de la téléphonie sociale et en santé (TeSS) Services d aide à distance. Charte

Collectif de la téléphonie sociale et en santé (TeSS) Services d aide à distance. Charte Collectif de la téléphonie sociale et en santé (TeSS) Services d aide à distance Charte 1. Préambule 1.1. Contexte A notre époque où les outils de communication et d information sont de plus en plus nombreux,

Plus en détail

Plateforme intergouvernementale scientifique et politique sur la biodiversité et les services écosystémiques

Plateforme intergouvernementale scientifique et politique sur la biodiversité et les services écosystémiques NATIONS UNIES BES IPBES/4/6 Plateforme intergouvernementale scientifique et politique sur la biodiversité et les services écosystémiques Plénière de la Plateforme intergouvernementale scientifique et politique

Plus en détail

Trousse du présentateur 2014-2015. Écoles secondaires et cégeps (formations préuniversitaires)

Trousse du présentateur 2014-2015. Écoles secondaires et cégeps (formations préuniversitaires) Trousse du présentateur 2014-2015 Écoles secondaires et cégeps (formations préuniversitaires) _pager votre passion. Pros recherchés! Vous avez en main la trousse du présentateur de l Ordre des CPA du Québec.

Plus en détail

NATIONALE 20 SOLIDAIRE Du 1 er au 31 Mars 2015

NATIONALE 20 SOLIDAIRE Du 1 er au 31 Mars 2015 Association des Paralysés de France Délégation Départementale du Loiret NATIONALE 20 SOLIDAIRE Du 1 er au 31 Mars 2015 Un mois d engagement pour les professionnels de la N20. Avec le Parrainage de 1 Sommaire

Plus en détail

Plan de partenariat. 18e Rendez-vous des OBV

Plan de partenariat. 18e Rendez-vous des OBV Plan de partenariat 18e Rendez-vous des OBV LES OBV ET LE ROBVQ Les organismes de bassins versants du Québec (OBV) sont des organismes mandatés par le gouvernement en vertu de la «Loi affirmant le caractère

Plus en détail

LE DEFI DE L EAU. Rejoignez les Entreprises qui vont nager pour les enfants du monde! 1 er et 2 avril 2011 Palais des sports de Puteaux (92)

LE DEFI DE L EAU. Rejoignez les Entreprises qui vont nager pour les enfants du monde! 1 er et 2 avril 2011 Palais des sports de Puteaux (92) LE DEFI DE L EAU Rejoignez les Entreprises qui vont nager pour les enfants du monde! Le Défi de l Eau: un évènement de la Nuit de l Eau dédié aux salariés d entreprises! En 2008, la Fédération Française

Plus en détail

2007-2013 Sept territoires, sept expérimentations urbaines

2007-2013 Sept territoires, sept expérimentations urbaines 2007-2013 Sept territoires, sept expérimentations urbaines UNION EUROPÉENNE La politique urbaine intégrée soutenue par l Europe : un enjeu aujourd hui, un principe pour demain Depuis 2007, l Europe investit

Plus en détail

MON IDÉE DEVIENT PROJET À QUI M ADRESSER?

MON IDÉE DEVIENT PROJET À QUI M ADRESSER? MON IDÉE À QUI M ADRESSER? 5 HP_Photo - Fotolia.com Étape 1 > Mon activité et mon offre > Mes qualités et mes compétences > Mes ressources > Je reprends une entreprise > Je cumule ma future création d

Plus en détail

La Financière agricole du Québec

La Financière agricole du Québec La Financière agricole du Québec Plan d action de développement durable 2013-2015 Table des matières Message du président-directeur général... 3 Orientation gouvernementale 1 : Informer, sensibiliser,

Plus en détail

Coopération internationale face au problème mondial de la drogue

Coopération internationale face au problème mondial de la drogue Nations Unies A/RES/69/201 Assemblée générale Distr. générale 12 février 2015 Soixante-neuvième session Point 106 de l ordre du jour Résolution adoptée par l Assemblée générale le 18 décembre 2014 [sur

Plus en détail

PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2015-2020

PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2015-2020 PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2015-2020 FÉVRIER 2016 Mot du directeur général Avec son Plan d action de développement durable 2015-2020, SOQUIJ est fière de contribuer aux efforts de l administration

Plus en détail

Forum régional sur «Les médias, la paix et la sécurité en Afrique de l Ouest» DECLARATION D ABIDJAN

Forum régional sur «Les médias, la paix et la sécurité en Afrique de l Ouest» DECLARATION D ABIDJAN Forum régional sur «Les médias, la paix et la sécurité en Afrique de l Ouest» DECLARATION D ABIDJAN Les participants au Forum régional sur «les médias, la paix et la sécurité en Afrique de l Ouest», réunis

Plus en détail

b-swiss entreprise La solution la plus simple et intelligente pour communiquer en entreprise

b-swiss entreprise La solution la plus simple et intelligente pour communiquer en entreprise b-swiss La solution la plus simple et intelligente pour communiquer en b-swiss est la solution de communication par écran pour l de la gamme b-swiss spécialisé dans la communication intelligente par écran

Plus en détail

PLAIDOYER EN FAVEUR DES TRANSFERTS MONÉTAIRES

PLAIDOYER EN FAVEUR DES TRANSFERTS MONÉTAIRES PLAIDOYER EN FAVEUR DES TRANSFERTS MONÉTAIRES GUIDE PRATIQUE DU PLAIDOYER POUR LES PROGRAMMES DE TRANSFERTS MONÉTAIRES THE CASH LEARNING PARTNERSHIP www.cashlearning.org AU SOMMAIRE DE CE GUIDE : PLAIDOYER

Plus en détail

Orientation 1. Améliorer la qualité de l air et réduire les émissions des GES. Objectif : Réduire les émissions de gaz à effet de serre

Orientation 1. Améliorer la qualité de l air et réduire les émissions des GES. Objectif : Réduire les émissions de gaz à effet de serre PLAN LOCAL DE DÉVELOPPEMENT DURABLE DE LA VILLE MONTRÉAL-EST Introduction 2013-2015 Le développement durable est, de nos jours, un concept très important qui permet à tout décideur de concilier les dimensions

Plus en détail

ENRICHIR LES LIEUX DE DÉCISION

ENRICHIR LES LIEUX DE DÉCISION LEADERSHIP Montréal Une initiative de la ENRICHIR LES LIEUX DE DÉCISION LEADERSHIP MONTRÉAL L INITIATIVE LEADERSHIP MONTRÉAL, INITIÉE PAR LA CRÉ EN 2009, EST UN CARREFOUR INCLUSIF QUI VISE À ENRICHIR LES

Plus en détail

ICARUS Les bonnes pratiques

ICARUS Les bonnes pratiques ICARUS Les bonnes pratiques Voici une liste des choses que nous pouvons faire pour rendre plus efficaces les actions syndicales sur les Comités d entreprise européens (CEE). 1 Actions possibles des représentants

Plus en détail

MORNEAU SHEPELL INC. LE CODE CODE DE CONDUITE ET DE DÉONTOLOGIE RESPECT DES LOIS, RÈGLES ET RÈGLEMENTS

MORNEAU SHEPELL INC. LE CODE CODE DE CONDUITE ET DE DÉONTOLOGIE RESPECT DES LOIS, RÈGLES ET RÈGLEMENTS MORNEAU SHEPELL INC. CODE DE CONDUITE ET DE DÉONTOLOGIE Le présent Code de conduite et de déontologie a été adopté par le conseil d administration de Morneau Shepell inc. (la «société») le 1er janvier

Plus en détail

Page 2 - Synthèse/évaluation des participants, liste des participants et programme de la journée.

Page 2 - Synthèse/évaluation des participants, liste des participants et programme de la journée. Page 2 - Synthèse/évaluation des participants, liste des participants et programme de la journée. Pages 3/8 - Stratégie et plan de communication.. Partager les définitions. Construire la stratégie et le

Plus en détail

Plan d action de développement durable 2015-2020

Plan d action de développement durable 2015-2020 Plan d action de développement durable 2015-2020 «Durable Responsable Prospère Ensemble on fait avancer le développement durable au Québec!» La Société du Grand Théâtre de Québec a pour mission de promouvoir

Plus en détail

BONNE PRATIQUE 11 ESPAGNE - PROGRAMME ACCEDER POUR L EMPLOI DE LA POPULATION GITANE

BONNE PRATIQUE 11 ESPAGNE - PROGRAMME ACCEDER POUR L EMPLOI DE LA POPULATION GITANE BONNE PRATIQUE 11 ESPAGNE - PROGRAMME ACCEDER POUR L EMPLOI DE LA POPULATION GITANE TYPE D'ACTION Programme ACCEDER pour l emploi de la population gitane NIVEAU DE LA BONNE PRATIQUE reproduite Page 1/12

Plus en détail

Gestion des envois retournés de façon à orienter les dons des organismes sans but lucratif

Gestion des envois retournés de façon à orienter les dons des organismes sans but lucratif Vos affaires peuvent aller plus loin Juillet 2008 Gestion des envois retournés de façon à orienter les dons des organismes sans but lucratif Les organismes sans but lucratif de toutes sortes se débattent

Plus en détail

PROGRAMME DE VÉRIFICATION DES AVERTISSEURS DE FUMÉE

PROGRAMME DE VÉRIFICATION DES AVERTISSEURS DE FUMÉE PROGRAMME DE VÉRIFICATION DES AVERTISSEURS DE FUMÉE Janvier 2014 AVANT-PROPOS Vous trouverez dans ce document les grandes lignes qui permettront de clarifier les procédures qui sont mises en place pour

Plus en détail

1 P a g e Outil de gestion des connaissances : Visites sur le terrain

1 P a g e Outil de gestion des connaissances : Visites sur le terrain 1 P a g e Outil de gestion des connaissances : Visites sur le terrain DÉFINITION : Une visite sur le terrain survient quand un membre du personnel se rend dans un autre bureau de Plan International pour

Plus en détail

COMPTE-RENDU. Comité de quartier Secteur 2 Clémenceau-Kiener. Le vendredi 12 septembre 2014

COMPTE-RENDU. Comité de quartier Secteur 2 Clémenceau-Kiener. Le vendredi 12 septembre 2014 COMPTE-RENDU Comité de quartier Secteur 2 Clémenceau-Kiener Le vendredi 12 septembre 2014 Le deuxième comité de quartier secteur 2 s est déroulé au centre Arago le vendredi 12 septembre en présence d une

Plus en détail

En octobre 2015, 19 pays étaient membres du réseau, et d autres devraient le rejoindre prochainement.

En octobre 2015, 19 pays étaient membres du réseau, et d autres devraient le rejoindre prochainement. FOIRE AUX QUESTIONS Qu est-ce que IBIN? Lancé en octobre 2009, le Réseau d information balistique d INTERPOL (IBIN) est le seul réseau d échange international de données balistiques à grande échelle au

Plus en détail

Visez le ciel grâce. aux services en nuage SURF. Guide pratique de Rogers sur les services en nuage et votre entreprise

Visez le ciel grâce. aux services en nuage SURF. Guide pratique de Rogers sur les services en nuage et votre entreprise Visez le ciel grâce aux services en nuage Guide pratique de Rogers sur les services en nuage et votre entreprise Visez le ciel grâce aux services en nuage... 01 L histoire et l évolution des services en

Plus en détail

OFFRES MARKETING Saison 2014-2015. Ligue Régionale du Lyonnais de Basketball

OFFRES MARKETING Saison 2014-2015. Ligue Régionale du Lyonnais de Basketball OFFRES MARKETING Saison 2014-2015 Ligue Régionale du Lyonnais de Basketball VOTRE OBJET OBJET Enoncez à votre partenaire potentiel la raison pour laquelle vous souhaitez le rencontrer en présentant les

Plus en détail

Les rendez-vous Numérique 13

Les rendez-vous Numérique 13 Les rendez-vous Numérique 13 Programme d actions avec le soutien du FRED (Fonds pour les Restructurations de la Défense) dans le cadre du PLR (Plan Local de Redynamisation) d Angers Le numérique : un enjeu

Plus en détail

Des voyagistes s engagent avec leurs prestataires locaux

Des voyagistes s engagent avec leurs prestataires locaux Des voyagistes s engagent avec leurs prestataires locaux Une volonté Conscients que les activités touristiques ont des retombées souvent bénéfiques sur le développement des pays et des populations visitées,

Plus en détail

PÉDAGOGIQUE. Rouletaboule. Ça composte chez nous. Produits dangereux. programme

PÉDAGOGIQUE. Rouletaboule. Ça composte chez nous. Produits dangereux. programme programme PÉDAGOGIQUE année scolaire 2015 / 2016 Rouletaboule Ça composte chez nous Produits dangereux SICTOM Nord Allier - RD 779 «Prends-y garde - 03230 Chézy - Tél : 04 70 46 77 19 - www.sictomnordallier.fr

Plus en détail

Maisons de retraite EAO. Prévention de la maltraitance des personnes âgées Programme de formation

Maisons de retraite EAO. Prévention de la maltraitance des personnes âgées Programme de formation Maisons de retraite EAO Prévention de la maltraitance des personnes âgées Programme de formation Aperçu 1. Orientation à l EAO 2. Ressources qu EAO offres 3. L'aperçu du programme de formation de la Prévention

Plus en détail

Plan de Communication Projet DIVIN

Plan de Communication Projet DIVIN Plan de Communication Projet DIVIN 1 3. PLAN DE COMMUNICATION : CADRE DE REFERENCE 1. 2. Le présent plan de communication constitue l un des outputs du projet DIVIN, dans une spécificité de la Composante

Plus en détail

LES COOKIES 1ère catégorie : Les cookies strictement nécessaires 2ème Catégorie : Cookies de performance 3ème Catégorie : Cookies de fonctionnalités

LES COOKIES 1ère catégorie : Les cookies strictement nécessaires 2ème Catégorie : Cookies de performance 3ème Catégorie : Cookies de fonctionnalités LES COOKIES Un cookie ou "traceur" est un petit fichier qui est envoyé sur votre ordinateur, votre téléphone ou tout autre appareil lorsque vous vous rendez sur un site internet et qui reconnaîtra votre

Plus en détail

Le label Agir ensemble contre l illettrisme

Le label Agir ensemble contre l illettrisme En 2014, des évènements, manifestations, temps forts labellisés «Agir ensemble contre l illettrisme» Avec comme point d orgue la semaine du 8 septembre 2014, Journées nationales d action contre l illettrisme

Plus en détail

L Aide au conseil à la gestion prévisionnelle des emplois et des compétences (GPEC)

L Aide au conseil à la gestion prévisionnelle des emplois et des compétences (GPEC) Accompagnement des Ressources Humaines L Aide au conseil à la gestion prévisionnelle des emplois et des compétences (GPEC) A - l aide à la préparation des entreprises à la GPEC (sensibilisation) B - l

Plus en détail