Pièces et timbres spéciaux pour le 100 e anniversaire de la Banque nationale suisse

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Pièces et timbres spéciaux pour le 100 e anniversaire de la Banque nationale suisse"

Transcription

1 Communiqué de presse Börsenstrasse 15 Case postale, CH-8022 Zurich Téléphone Berne, le 22 février 2007 Pièces et timbres spéciaux pour le 100 e anniversaire de la Banque nationale suisse Swissmint et la Poste remettent à la BNS leurs pièces et timbres spéciaux Lors d'une manifestation commune, la Monnaie fédérale Swissmint et la Poste ont symboliquement remis à la Banque nationale suisse les pièces spéciales et les timbres spéciaux qu'elles émettent à l'occasion du centième anniversaire de la BNS. Conçus par des artistes connus, ces pièces et timbres évoquent, par leurs motifs, la Banque nationale. Présentées par Peter Siegenthaler, directeur de l'administration fédérale des finances, les pièces ont pour modèles des œuvres d'art de diverses époques. Le «Bûcheron» de Ferdinand Hodler ( ) figure sur la pièce d'or d'une valeur nominale de 50 francs, tandis que le portrait du compositeur suisse Arthur Honegger ( ), portrait qui est tiré de l'actuel billet de 20 francs, orne la pièce d'argent de 20 francs. Celle-ci a été conçue par Roger Pfund, graphiste et peintre genevois renommé. Ulrich Gygi, directeur général de La Poste Suisse, a quant à lui présenté les deux timbres spéciaux, l'un de 85 centimes et l'autre de 1 franc. Ces deux timbres sont l'œuvre de Jörg Zintzmeyer, le concepteur de la série actuelle de billets de banque. Nul ne s'étonnera par conséquent qu'il ait créé le timbre de 1 franc à partir d'un billet de 100 francs, réduit à un neuvième. Pour la conception du second timbre, Jörg Zintzmeyer s'est inspiré d'éléments figurant sur des billets de banque. Le président de la Banque nationale, Jean-Pierre Roth, a adressé de vifs remerciements à Swissmint et à la Poste pour ces marques de haute estime. A cette occasion, il a tenu également à remercier le peuple suisse qui, depuis un siècle, honore la Banque nationale de sa confiance. Sans cette confiance, la politique monétaire ne pourrait être couronnée de succès et le franc suisse ne serait pas une monnaie stable.

2 Communiqué de presse 22 février Points de vente - Pièces spéciales: Monnaie fédérale, Swissmint (tél ou ; - Timbres spéciaux: en vente, à partir du 6 mars 2007 et jusqu'à épuisement du stock, dans les bureaux de poste et sous jusqu'au 31 mars 2008 dans les bureaux philatéliques.

3 Swissmint La monnaie d or pour le centenaire de la Banque nationale suisse Légende: La monnaie d or émise à l occasion du centenaire de la Banque nationale représente le fameux Bûcheron de l artiste peintre Suisse Ferdinand Hodler ( ) qui en avait conçu le premier billet de cinquante francs de Suisse sorti en Remarque pour la rédaction: Du matériel photographique de la monnaie d or peut être téléchargé sur Effigie Le Bûcheron Artiste d après Ferdinand Hodler Données techniques Alliage: or 0,900 Poids: 11,29 g Diamètre: 25 mm Valeur nominale légale 50 francs suisses Date d émission 19 janvier 2007 Tirage Qualité flan bruni, avec étui, max. 6'000 pièces Prix indicatif CHF Frappe et émission Monnaie fédérale Swissmint CH-3003 Berne Monnaie fédérale Swissmint Bernastrasse 28, 3003 Berne, Suisse Tél Fax

4 Swissmint La monnaie d argent pour le centenaire de la Banque nationale suisse Légende: L actuel billet de 20 francs a servi de base à la conception de la monnaie d argent représentant une partie du portrait d Arthur Honegger ( ). Remarque pour la rédaction: Du matériel photographique de la monnaie d'argent peut être téléchargé sur Effigie Arthur Honegger Artiste Roger Pfund, Carouge Données techniques Alliage: argent 0,835 Poids: 20 g Diamètre: 33 mm Valeur nominale légale 20 francs suisses Date d émission 19 janvier 2007 Tirages Pièces de qualité normale, non mises en circulation: max. 50'000 pièces Qualité flan bruni, avec étui, max. 12'000 pièces Prix indicatifs Frappe normale: CHF 20.- Flan bruni: CHF 55.- Frappe et émission Monnaie fédérale Swissmint CH-3003 Berne Monnaie fédérale Swissmint Bernastrasse 28, 3003 Berne, Suisse Tél Fax

5 SWISSMINTinfo MONNAIES COMMÉMORATIVES Janvier Illustration à droite: La pièce d or en l honneur du centenaire de la Banque Nationale représente le fameux «Bûcheron» du peintre suisse Ferdinand Hodler ( ), qui a ainsi conçu en 1911 le premier billet de 50 francs de Suisse. Illustration ci-dessous: L original et son modèle: l actuel billet de 20 francs a servi de modèle à la pièce d argent qui représente une partie du portrait d Arthur Honegger ( ). Centième anniversaire de la Banque nationale Pièces anniversaire en or et en argent Depuis 100 ans, la Banque nationale suisse veille sur le franc suisse et assure ainsi la stabilité des prix, en tenant compte de la conjoncture. A l occasion du 100e anniversaire de la Banque, une pièce en or et une en argent sont émises. Elles ont pour motif des œuvres d art créées au cours des deux derniers siècles. Pour la pièce de 20 francs en argent «Arthur Honegger», le graphiste et artiste peintre renommé Roger Pfund de Genève a choisi une partie de l actuel billet de 20 francs où figure le portrait du compositeur suisse Arthur Honegger ( ). A travers une conception particulière, l artiste a placé l œil de Honegger au centre de la pièce, de sorte que le visage du musicien, que l on a l habitude de voir sur les billets, n apparaît pas du premier coup. Le «bûcheron» de Ferdinand Hodler ( ) a été repris sur la pièce en or d une valeur de 50 francs suisses. En 1908, la Banque nationale a chargé Hodler de concevoir le dessin de la première série de billets de la Suisse. Il a ainsi créé le célèbre «bûcheron» pour le billet de 50 francs et le «faucheur» pour le billet de 100 francs. Suite à des différences avec Hodler, la conception du dessin des billets de 500 et de 1000 francs a été confiée à un autre artiste. Le bûcheron constitue une des créations majeures de Hodler. Flash Pièces commémoratives «Centième anniversaire de la Banque nationale» Or: Valeur nominale: 50 francs suisses, alliage: or 0,900; poids: 11,29 g; diamètre: 25 mm; tirage: «flan bruni»: pièces au max.; conception: d après Ferdinand Hodler Argent: Valeur nominale: 20 francs suisses, alliage: argent 0,835; poids: 20 g; diamètre: 33 mm; tirages: «qualité normale»: pièces au max., «flan bruni»: pièces au max.; conception: Roger Pfund, Carouge.

6 5 Janvier 2007 MONNAIES COMMÉMORATIVES SWISSMINTinfo La Banque nationale suisse est entrée en activité en 1907, deux ans après que le Parlement et le peuple aient approuvé sa création. Photo historique datant de 1913 (Schweizerische Bauzeitung). La Banque nationale suisse Une monnaie stable est une des principales conditions de la prospérité économique. Dans la Constitution fédérale de 1848, les cantons avaient confié à la Confédération le monopole d émission de la monnaie. Les nouvelles pièces ont dans un premier temps été frappées à Paris et à Bruxelles, puis, à partir de 1855, par la Monnaie fédérale. Quant aux billets, diverses banques privées et cantonales ont continué de les émettre. Ce n est qu en 1891 que la Confédération a obtenu le droit exclusif d émettre des billets de banque. En 1905, le Parlement et le peuple ont approuvé la création d une banque centrale ayant le statut de société anonyme. Deux ans plus tard, soit le 20 juin 1907, la Banque nationale suisse est entrée en activité. La Banque nationale mène la politique monétaire de façon indépendante. Elle agit dans l intérêt général du pays. Son objectif prioritaire consiste à assurer la stabilité des prix en tenant compte de l évolution de la conjoncture. Elle fixe ainsi le cadre général de l évolution de l économie. La Banque nationale assure l approvisionnement en billets de banque satisfaisant à des exigences élevées en matière de qualité et de sécurité et met en circulation la monnaie, sur mandat de la Confédération. Avec les banques et la Poste, la Banque nationale est un des principaux acteurs du système des opérations de paiement. En matière d opérations de paiement sans numéraire, elle intervient dans le domaine des transferts de montants importants entre banques. La gestion des réserves monétaires est une des tâches principales de la Banque nationale. Les réserves monétaires assurent la confiance dans le franc suisse et contribuent à empêcher ou à surmonter les crises. Par ailleurs, la Banque nationale agit en tant que banque de la Confédération et participe conjointement avec les autorités fédérales à la coopération monétaire internationale. Peter Schöpf, secrétaire général de la Banque nationale suisse Le bâtiment de la Banque nationale à Zurich, classé monument historique, a été édifié de 1919 à 1922 comme siège secondaire et récemment entièrement rénové.

7 Timbres-poste spéciaux Centenaire de la Banque nationale suisse La Banque nationale, garante de la stabilité des prix en Suisse La prospérité d une économie est tributaire de la stabilité du système monétaire. «Gardienne» du franc suisse, la Banque nationale suisse (BNS) a précisément pour mission de garantir la stabilité des prix. En 2007, cet honorable institut fêtera son centenaire, événement que La Poste Suisse entend marquer d une pierre blanche par l émission de deux timbres-poste spéciaux. Les banques centrales de la plupart des pays ont été constituées à partir des anciennes banques d émission; à l époque de leur fondation, elles avaient pour tâche d exercer le monopole d émission et d adapter la circulation des billets aux besoins des opérations de paiement. L or occupait une place dominante dans le système monétaire, et les billets de banque n étaient qu un succédané de la monnaie. Aujourd hui, la monnaie que les banques centrales créent sous forme de billets de banque et de monnaie scripturale joue un rôle primordial. Pléthore d instituts d émission La BNS a été fondée en juin 1907, soit près de 60 ans après la création de l Etat fédéral. Dans la Constitution de 1848, les cantons confièrent le monopole de la frappe des pièces à la Confédération, les billets continuant d être émis par diverses banques privées ou cantonales. En 1880, la Suisse comptait ainsi 36 établissements émetteurs. Ce n est qu en 1891 que la Confédération obtint le droit exclusif d émettre des billets de banque. En vertu de la Constitution révisée, elle pouvait céder le monopole des billets à une banque d Etat ou à une banque par actions sous contrôle de l Etat. La création d une banque d émission sous la forme d une société anonyme fut approuvée par le Parlement et le peuple en 1905 ; deux ans plus tard, la Banque nationale suisse commençait ses activités. 12

8 Le siège de Berne de la Banque nationale suisse, Place fédérale (photo de gauche). Les réserves monétaires sont gérées dans les locaux de la Gestion des actifs de la BNS (photo du bas). Photos: Banque nationale suisse Sujet de l enveloppe du jour d émission Timbres-poste spéciaux Centenaire de la Banque nationale suisse Vente dès le , jusqu à épuisement des stocks Les citoyens suisses ont la possibilité de participer à leur institut d émission. Cotées en Bourse, les actions de la BNS sont détenues aux deux tiers environ par les cantons, les banques cantonales et d autres corporations de droit public; le reste est aux mains d actionnaires privés. La Confédération ne possède aucune action de la BNS. Priorité à la stabilité des prix La BNS conduit sa politique monétaire de manière autonome. En vertu de la Constitution et de la loi, elle doit servir les intérêts généraux du pays et, en priorité, garantir la stabilité des prix compte tenu de la conjoncture. Ce faisant, elle crée les conditions-cadres fondamentales pour une évolution équilibrée de l économie. La stabilité des prix est une condition essentielle de la croissance et de la prospérité: l inflation et la déflation rendent difficile la prise de décisions pour les consommateurs et les producteurs, perturbent l évolution économique et pénalisent les plus faibles. La BNS estime que la stabilité des prix est atteinte lorsque la hausse annuelle de l indice suisse des prix à la consommation est inférieure à 2%. Ses décisions de politique monétaire se fondent sur une prévision d inflation publiée régulièrement. Sur le plan opérationnel, elle assigne une marge de fluctuation au taux des dépôts à court terme en francs, le Libor à trois mois. La BNS approvisionne l économie en billets répondant à des exigences élevées en matière de qualité et de sécurité. Elle se charge, sur mandat de la Confédération, de la mise en circulation des pièces. Avec les banques et la Poste, la BNS est l un des principaux agents du trafic des paiements. Dans les opérations de paiement sans numéraire, elle met l accent sur les flux interbancaires qui portent sur des montants élevés. Ces paiements sont exécutés dans le Swiss Interbank Clearing (SIC) au moyen des comptes de virement à la BNS. La BNS a également pour tâche essentielle la constitution de réserves monétaires suffisantes et la gestion de celles-ci. Les réserves monétaires assoient la confiance dans le franc suisse, contribuent à prévenir et à surmonter des crises et peuvent être utilisées pour intervenir sur les marchés des changes. Peter Schöpf, Banque nationale suisse Offices de poste jusqu à épuisement des stocks Bureaux philatéliques jusqu au Vente anticipée dès le Validité illimitée dès le Des enveloppes sans timbres seront en vente dès le dans tous les bureaux philatéliques et auprès du Service à la clientèle de Timbresposte et philatélie, au prix de CHF Impression offset, en 5 couleurs; Tesa Bandfix SA, Bergdietikon (ZH) Formats Timbres: 56 27,5 mm Feuille: mm (4 rangées de 3 timbres) Papier papier pour timbres blanc, autocollant, sur support papier, 220 gm 2 Dentelure découpe ondulée sur 4 côtés Cachet du jour d émission Concepteur Jörg Zintzmeyer, Zollikon (ZH) 13

Centenaire de la Banque nationale

Centenaire de la Banque nationale Centenaire de la Banque nationale 74 BNS 74 Centenaire de la Banque nationale Centenaire de la Banque nationale Le 23 août 1906, le conseiller fédéral Robert Comtesse, qui présidait l Assemblée générale

Plus en détail

Banque nationale suisse Création de la monnaie

Banque nationale suisse Création de la monnaie Banque nationale suisse Création de la monnaie REPETITOIRE GYB Répétitoire M3 pour Matu Catherine Beez-Ducarroz 1. Cadre juridique suisse Aujourd hui, l émission d une monnaie nationale est réglée par

Plus en détail

La création monétaire, la politique monétaire et les prix : Le rôle de la Banque nationale suisse

La création monétaire, la politique monétaire et les prix : Le rôle de la Banque nationale suisse La création monétaire, la politique monétaire et les prix : Le rôle de la Banque nationale suisse Iconomix Journée d économie politique Lausanne, 22 novembre 2013 Michel Peytrignet, Consultant Ancien chef

Plus en détail

Note sur le trafic des paiements sans numéraire 1. But et champ d'application

Note sur le trafic des paiements sans numéraire 1. But et champ d'application abcdefg 3 e département Zurich, le 1 er juin 2010 Note sur le trafic des paiements sans numéraire 1. But et champ d'application La Banque nationale suisse () doit notamment faciliter et assurer le bon

Plus en détail

Monnaie, banques, assurances

Monnaie, banques, assurances Monnaie, banques, assurances Panorama La politique monétaire de la Banque nationale suisse en 2013 En 2013, la croissance de l économie mondiale est demeurée faible et fragile. En Europe, les signes d

Plus en détail

La mise en œuvre de la politique monétaire suisse

La mise en œuvre de la politique monétaire suisse La mise en œuvre de la politique monétaire suisse La Banque nationale suisse (BNS) dispose aujourd hui d instruments efficaces et souples pour mettre en œuvre sa politique monétaire. Depuis l an 2000,

Plus en détail

La Banque nationale en bref

La Banque nationale en bref La Banque nationale en bref La Banque nationale en bref Table des matières 2 La Banque nationale en bref Introduction 5 1 Le mandat de la Banque nationale 6 2 La stratégie de politique monétaire 9 3 La

Plus en détail

Les paiements et le trafic des paiements Dossier destiné aux écoles de l enseignement secondaire

Les paiements et le trafic des paiements Dossier destiné aux écoles de l enseignement secondaire Les paiements et le trafic des paiements Dossier destiné aux écoles de l enseignement secondaire Auteur: Vera Friedli, Berne Le réseau des médias pédagogiques interactifs Sommaire Eléments de base: Les

Plus en détail

Initiative populaire «Pour une monnaie à l abri des crises : émission monétaire uniquement par la Banque nationale! (Initiative Monnaie pleine)»

Initiative populaire «Pour une monnaie à l abri des crises : émission monétaire uniquement par la Banque nationale! (Initiative Monnaie pleine)» COMITÉ DU 2 JUILLET 204 Berne, le 26 juin 204/5 décembre 204 Annexe 20 DL traduction ultérieure au Comité le texte allemand fait foi. Initiative populaire «Pour une monnaie à l abri des crises : émission

Plus en détail

Dix ans d expérience de la gestion des taux d intérêt

Dix ans d expérience de la gestion des taux d intérêt 1 Dix ans d expérience de la gestion des taux d intérêt Bilan du concept de politique monétaire de la BNS Jean-Pierre Roth Président de la Direction générale de la Banque nationale suisse Université de

Plus en détail

951.11. Loi fédérale sur la Banque nationale suisse. (Loi sur la Banque nationale, LBN) Dispositions générales. Loi sur la Banque nationale 2.

951.11. Loi fédérale sur la Banque nationale suisse. (Loi sur la Banque nationale, LBN) Dispositions générales. Loi sur la Banque nationale 2. Loi fédérale sur la Banque nationale suisse (Loi sur la Banque nationale, LBN) 951.11 du 3 octobre 2003 (Etat le 1 er janvier 2009) L Assemblée fédérale de la Confédération suisse, vu les art. 99, 100

Plus en détail

A B C de la Banque nationale suisse. Petit lexique à l'usage du public

A B C de la Banque nationale suisse. Petit lexique à l'usage du public A B C de la Banque nationale suisse Petit lexique à l'usage du public V Les textes présentant l'activité de la Banque nationale contiennent des termes peu fréquents dans le langage courant. En outre,

Plus en détail

IFFP Institut fédéral des hautes études en formation professionnelle. La monnaie

IFFP Institut fédéral des hautes études en formation professionnelle. La monnaie IFFP Institut fédéral des hautes études en formation professionnelle La monnaie : INTRODUCTION 22.01.2010, Lausanne 8h45 12h 12h45 16h David Maradan, chargé de cours UNIGE et HEG-Genève; Directeur Ecosys

Plus en détail

Loi fédérale sur l unité monétaire et les moyens de paiement

Loi fédérale sur l unité monétaire et les moyens de paiement Loi fédérale sur l unité monétaire et les moyens de paiement (LUMMP) 941.10 du 22 décembre 1999 (Etat le 1 er janvier 2007) L Assemblée fédérale de la Confédération suisse, vu les art. 99, 122, al. 1 et

Plus en détail

Protéger la Suisse des crises financières!

Protéger la Suisse des crises financières! Initiative monnaie pleine Protéger la Suisse des crises financières! Est-ce possible? Oui, c est possible! En éliminant la cause fondamentale des crises financières : Les banques créent 90% de l argent,

Plus en détail

Dossierpolitique 2 mai 2005 Numéro 17. Entrée en vigueur réussie de la nouvelle loi sur la Banque nationale. 2 mai 2005 Numéro 17

Dossierpolitique 2 mai 2005 Numéro 17. Entrée en vigueur réussie de la nouvelle loi sur la Banque nationale. 2 mai 2005 Numéro 17 Entrée en vigueur réussie de la nouvelle loi sur la Banque nationale 2 mai 2005 Numéro 17 1 2 La nouvelle loi sur la Banque nationale est en vigueur depuis un an L essentiel en bref La loi sur la Banque

Plus en détail

La place bancaire de Zurich. Faits et chiffres

La place bancaire de Zurich. Faits et chiffres La place bancaire de Zurich Faits et chiffres Avant-propos Pour l agglomération du grand Zurich, la place bancaire revêt une importance économique et sociale tout à fait centrale. En particulier parce

Plus en détail

Loi fédérale sur la Banque nationale suisse

Loi fédérale sur la Banque nationale suisse Loi fédérale sur la Banque nationale suisse (Loi sur la Banque nationale, LBN) du 3 octobre 2003 L Assemblée fédérale de la Confédération suisse, vu les art. 99, 100 et 123 de la Constitution 1, vu le

Plus en détail

Guide pour la participation au marché repo

Guide pour la participation au marché repo Version février 2007 Page 2 Table de matières Introduction...4 1. Swiss Value Chain...4 2. Swiss Value Chain la chaîne de création de valeur...4 3. Délai de mise en service...5 4. Conditions d adhésion

Plus en détail

Note sur l'échange de billets de banque détériorés

Note sur l'échange de billets de banque détériorés Date de l entrée en vigueur: le 4 septembre 2012. Etat le 5 janvier 2015 En vertu de l art. 8 de la loi fédérale sur l unité monétaire et les moyens de paiement (LUMMP), la (BNS) rembourse les billets

Plus en détail

Migration du trafic des paiements en Suisse

Migration du trafic des paiements en Suisse Migration du trafic des paiements en Suisse «Swiss Banking Operations Forum» Roger Mettier, responsable des Payments Solutions, Credit Suisse SA 1 Sommaire Statut dans le domaine des justificatifs Suppression

Plus en détail

Index alphabétique. Les références correspondent aux numéros des tableaux

Index alphabétique. Les références correspondent aux numéros des tableaux Index alphabétique Les références correspondent aux numéros des tableaux A Actifs bilan 4, 5, 26, 27 des établissements à statut particulier 63, 27 selon le périmètre de consolidation comptoir 31 Actions

Plus en détail

Les défis de la politique monétaire suisse

Les défis de la politique monétaire suisse Embargo jusqu au 12 novembre 2009, 18 h 00 Les défis de la politique monétaire suisse Thomas J. Jordan Membre de la Direction générale Banque nationale suisse Apéritif «Marché monétaire» Genève, 12 novembre

Plus en détail

Exposé. Embargo 25 avril 2014, 10 heures. Jean Studer. Président du Conseil de banque Banque nationale suisse Berne, le 25 avril 2014

Exposé. Embargo 25 avril 2014, 10 heures. Jean Studer. Président du Conseil de banque Banque nationale suisse Berne, le 25 avril 2014 Exposé Embargo 25 avril 2014, 10 heures Une année sans dividende ni distribution de bénéfice: pour quelles raisons? 106 e Assemblée générale ordinaire des actionnaires de la Banque nationale suisse Jean

Plus en détail

Banque nationale suisse Résultat de l exercice 2014

Banque nationale suisse Résultat de l exercice 2014 Communication Case postale, CH-8022 Zurich Téléphone +41 44 631 31 11 communications@snb.ch Zurich, le 6 mars 2015 Banque nationale suisse Résultat de l exercice 2014 La Banque nationale suisse (BNS) a

Plus en détail

La Banque nationale et l incontournable argent

La Banque nationale et l incontournable argent La Banque nationale et l incontournable argent V @ 1 La Banque nationale suisse est une institution qui vous fait peut-être penser d abord à des billets de banque ou à des réserves d or entreposés et sévèrement

Plus en détail

Chiffres-clés relatifs à la place financière suisse Mis à jour en décembre 2008

Chiffres-clés relatifs à la place financière suisse Mis à jour en décembre 2008 Chiffres-clés relatifs à la place financière suisse Mis à jour en décembre 2008 O:\Ifw-daten\IFW-FF\14 FinMaerkte_FinPlatzPolitik\143.2 FM CH Statistik\Publ Kennzahlen\Kennzahlen_Dezember08\Internet\Kennzahlen_CD-

Plus en détail

Règlement spécial pour l évaluation de collections de cartes postales illustrées et de cartes à motif

Règlement spécial pour l évaluation de collections de cartes postales illustrées et de cartes à motif Traduction FSPS, Règlement spécial pour cartes Règlement spécial pour l évaluation de collections de cartes postales illustrées et de cartes à motif (classe 40) 1. Introduction Le but de ce Règlement spécial

Plus en détail

Rachat d'actions de Logitech International S.A. Modification du programme de rachat du 10 août 2010

Rachat d'actions de Logitech International S.A. Modification du programme de rachat du 10 août 2010 Rachat d'actions de Logitech International S.A. Modification du programme de rachat du 10 août 2010 Le 10 août 2010, Logitech International S.A., Apples (la «Société» ou «Logitech»), a initié un programme

Plus en détail

Commentaire de la statistique bancaire

Commentaire de la statistique bancaire Commentaire de la statistique bancaire 1. DÉLIMITATIONS On entend par banques les entreprises qui sont actives principalement dans le secteur financier, se procurent des fonds en acceptant des dépôts du

Plus en détail

Règlement spécial pour l évaluation des présentations d entierspostaux aux expositions F.I.P.

Règlement spécial pour l évaluation des présentations d entierspostaux aux expositions F.I.P. 1 Règlement spécial pour l évaluation des présentations d entierspostaux aux expositions F.I.P. Article 1 : expositions compétitives Conformément à l article 1.4 du règlement général de la F.I.P. relatif

Plus en détail

Politique monétaire de la BNS et place financière suisse Rencontres économiques de Genève, première édition

Politique monétaire de la BNS et place financière suisse Rencontres économiques de Genève, première édition Exposé Embargo jusqu au 3 novembre 2015 18 heures Politique monétaire de la BNS et place financière suisse Rencontres économiques de Genève, première édition Fondation Genève Place Financière Institut

Plus en détail

Tableau de bord économique et démographique

Tableau de bord économique et démographique Ville de Lausanne 1er trimestre 2 Service des études générales et des relations extérieures Tableau de bord économique et démographique Données lausannoises et suisses Date d'impression : 26 avril 2 Sommaire

Plus en détail

CHAPITRE 17. Opérations relatives aux titres. - Les bourses sont des marchés qui fonctionnent dans le cadre du jeu de l offre et de la demande.

CHAPITRE 17. Opérations relatives aux titres. - Les bourses sont des marchés qui fonctionnent dans le cadre du jeu de l offre et de la demande. CHAPITRE 17 Opérations relatives aux titres - Les bourses sont des marchés qui fonctionnent dans le cadre du jeu de l offre et de la demande. - Il y a par ex: o Bourses des valeurs pour le commerce des

Plus en détail

Aide-mémoire concernant les obligations de diligence des délégués Version du 1 er janvier 2016

Aide-mémoire concernant les obligations de diligence des délégués Version du 1 er janvier 2016 Aide-mémoire concernant les obligations de diligence des délégués Version du 1 er janvier 2016 Vérification de l identité du cocontractant, déclaration indiquant le détenteur du contrôle et déclaration

Plus en détail

Le Musée de la Banque nationale de Belgique

Le Musée de la Banque nationale de Belgique Chapitre Le Musée de la Banque nationale de Belgique Le Musée se veut ouvert au plus grand nombre. Il s intègre dans la politique de communication de la Banque nationale, tournée vers le grand public et

Plus en détail

La place bancaire de Zurich. Faits et chiffres Edition 2015/2016

La place bancaire de Zurich. Faits et chiffres Edition 2015/2016 La place bancaire de Zurich Faits et chiffres Edition 2015/2016 Avant-propos Pour la région zurichoise, la place bancaire de Zurich revêt une importance décisive. Elle apporte une contribution significative

Plus en détail

30 000. Trente mille.

30 000. Trente mille. 30 000. Trente mille. Livre d artiste auto-édité avec la participation non-sollicitée de la Banque Nationale Suisse et de l Union de Banque Suisse, Genève, 2014. 2 volumes oblongs reliés en plein veau

Plus en détail

Communiqué de presse. Exposition Pierrette Lambert, une artiste à la Banque de France

Communiqué de presse. Exposition Pierrette Lambert, une artiste à la Banque de France Paris, le 6 octobre 2014 Communiqué de presse Exposition Pierrette Lambert, une artiste à la Banque de France La Banque de France rend hommage à Pierrette Lambert, l unique femme artiste peintre qui ait

Plus en détail

9-{~~~~ .,..., o. 10 novembre 2003. http://www.wikitimbres.fr. Philinfo 13. r-----------------------------------------------------------------------

9-{~~~~ .,..., o. 10 novembre 2003. http://www.wikitimbres.fr. Philinfo 13. r----------------------------------------------------------------------- 10 novembre 2003 Œuvre artistique de : Andy Warhol - Marilyn 1967 Mis en page par: Aurélie Baras ADAGp, Paris 2003 / 2003 Marilyn Monroe LLC licensed by CMG Worldwide Ine., USA / Photo The Bridgeman Art

Plus en détail

Commentaire du rapport semestriel 2014

Commentaire du rapport semestriel 2014 Commentaire du rapport semestriel 2014 Janvier juin 2 PostFinance SA Commentaire du rapport semestriel 2014 Mieux accompagné PostFinance a pris un bon départ en tant que société anonyme. Malgré le recul

Plus en détail

Un service d expertise visant les meilleurs choix en matière de stratégie financière et de maîtrise des risques

Un service d expertise visant les meilleurs choix en matière de stratégie financière et de maîtrise des risques Conseils d ingénierie financière BCGE Club CFO Un service d expertise visant les meilleurs choix en matière de stratégie financière et de maîtrise des risques 2 En 1895, Altdorf, chef lieu du canton d

Plus en détail

Floored Floater sur le taux d intérêt LIBOR CHF à trois mois avec emprunt de référence «General Electric Capital Corporation»

Floored Floater sur le taux d intérêt LIBOR CHF à trois mois avec emprunt de référence «General Electric Capital Corporation» sur le taux d intérêt LIBOR CHF à trois mois avec emprunt de référence «General Electric Capital Corporation» Dans l environnement actuel caractérisé par des taux bas, les placements obligataires traditionnels

Plus en détail

Multi Defender VONCERT

Multi Defender VONCERT Multi Defender VONCERT sur le SMI, EuroStoxx 50 et le S&P 500 Vous souhaitez profiter de la hausse de cours potentielle de grands indices boursiers sans pour autant exclure des corrections de cours? Le

Plus en détail

Rapport intermédiaire de la Banque nationale suisse au 30 juin 2010

Rapport intermédiaire de la Banque nationale suisse au 30 juin 2010 Communication Case postale, CH-8022 Zurich Téléphone +41 44 631 31 11 Fax +41 44 631 39 10 Zurich, le 13 août 2010 Rapport intermédiaire de la Banque nationale suisse au 30 juin 2010 La Banque nationale

Plus en détail

RÈGLEMENT DE PLACEMENT

RÈGLEMENT DE PLACEMENT RÈGLEMENT DE PLACEMENT Sur la base de l article 49a OPP 2 ainsi que des articles 19 et 19a OLP, le Conseil de Fondation édicte le présent règlement de placement. Les dispositions d exécution, devant être

Plus en détail

Message concernant une loi fédérale sur l unité monétaire et les moyens de paiement (LUMMP)

Message concernant une loi fédérale sur l unité monétaire et les moyens de paiement (LUMMP) 99.051 Message concernant une loi fédérale sur l unité monétaire et les moyens de paiement (LUMMP) du 26 mai 1999 Madame la Présidente, Monsieur le Président, Mesdames et Messieurs, Par le présent message,

Plus en détail

Statuts de la Société suisse de crédit hôtelier (SCH)

Statuts de la Société suisse de crédit hôtelier (SCH) Statuts de la Société suisse de crédit hôtelier (SCH) (statuts de la SCH) du xx juin 2015 L assemblée générale de la SCH (société), vu l art. 12, al. 1, de la loi fédérale du 20 juin 2003 sur l encouragement

Plus en détail

Réseau de transport suisse. Mission et défis de Swissgrid

Réseau de transport suisse. Mission et défis de Swissgrid Réseau de transport suisse Mission et défis de Swissgrid 2 La mission de Swissgrid La mission de Swissgrid: la sécurité de l approvisionnement Qui est Swissgrid? La société nationale pour l exploitation

Plus en détail

La BNS capitule: Fin du taux plancher. Alain Freymond (BBGI Group SA)

La BNS capitule: Fin du taux plancher. Alain Freymond (BBGI Group SA) La BNS capitule: Fin du taux plancher Alain Freymond (BBGI Group SA) Changement radical de politique monétaire le 15/1/2015 Les taux d intérêt négatifs remplacent le taux plancher 1. Abandon du taux plancher

Plus en détail

Rapport du Conseil fédéral sur les monnaies virtuelles en réponse aux postulats Schwaab (13.3687) et Weibel (13.4070)

Rapport du Conseil fédéral sur les monnaies virtuelles en réponse aux postulats Schwaab (13.3687) et Weibel (13.4070) Rapport du Conseil fédéral sur les monnaies virtuelles en réponse aux postulats Schwaab (13.3687) et Weibel (13.4070) du 25 juin 2014 Table des matières Condensé... 3 1 Introduction... 4 1.1 Contexte...

Plus en détail

Zurich, le 12 décembre 2003. Remarques introductives de Philipp Hildebrand

Zurich, le 12 décembre 2003. Remarques introductives de Philipp Hildebrand abcdefg Conférence de presse Zurich, le 12 décembre 2003 Remarques introductives de Philipp Hildebrand Les marchés financiers internationaux sortent d'une année très mouvementée. Les évolutions aux Etats-Unis

Plus en détail

Ordonnance sur l activité d intermédiaire financier exercée à titre professionnel

Ordonnance sur l activité d intermédiaire financier exercée à titre professionnel Ordonnance sur l activité d intermédiaire financier exercée à titre professionnel (OIF) 955.071 du 18 novembre 2009 (Etat le 1 er janvier 2010) Le Conseil fédéral suisse, vu l art. 41 de la loi du 10 octobre

Plus en détail

Rapport intermédiaire de la Banque nationale suisse au 30 septembre 2013

Rapport intermédiaire de la Banque nationale suisse au 30 septembre 2013 Communication Case postale, CH-8022 Zurich Téléphone +41 44 631 31 11 communications@snb.ch Zurich, le 31 octobre 2013 Rapport intermédiaire de la Banque nationale suisse au 30 septembre 2013 La Banque

Plus en détail

Les autres tâches de la Banque nationale

Les autres tâches de la Banque nationale Les autres tâches de la Banque nationale BNS 44 1 Placement des actifs 1.1 Grandes lignes Pour l essentiel, les actifs de la Banque nationale sont formés des réserves d or et de devises ainsi que de créances

Plus en détail

Loi sur les finances de la Confédération

Loi sur les finances de la Confédération Loi sur les finances de la Confédération (Loi sur les finances, LFC) (Optimisation du modèle comptable de la Confédération) Projet Modification du L Assemblée fédérale de la Confédération suisse, vu le

Plus en détail

S T A T U T S DE LA CONFERENCE DES PREPOSES AUX POURSUITES ET FAILLITTES DE LA SUISSE. (fondée le 22 novembre 1925) Version du 24 mai 2013

S T A T U T S DE LA CONFERENCE DES PREPOSES AUX POURSUITES ET FAILLITTES DE LA SUISSE. (fondée le 22 novembre 1925) Version du 24 mai 2013 1 S T A T U T S DE LA CONFERENCE DES PREPOSES AUX POURSUITES ET FAILLITTES DE LA SUISSE (fondée le 22 novembre 1925) Version du 24 mai 2013 2 I. Nom, siège et but Art. 1 Est constituée sous le nom de «Conférence

Plus en détail

Investir je connais mon banquier je connais mon banquier. Dynamisez votre capital avec des fonds de placement expérimentés et résistants

Investir je connais mon banquier je connais mon banquier. Dynamisez votre capital avec des fonds de placement expérimentés et résistants Dynamisez votre capital avec des fonds de placement expérimentés et résistants Investir Vous souhaitez dynamiser votre capital en accédant aux meilleurs fonds de placement mondiaux? Vous voulez vous assurer

Plus en détail

Multimanager-Stratégies zweiplus La gestion de fortune en toute transparence

Multimanager-Stratégies zweiplus La gestion de fortune en toute transparence Multimanager-Stratégies zweiplus La gestion de fortune en toute transparence Bienvenue à la bank zweiplus Digne de confiance, fiable, orientée solutions Chère investisseuse, cher investisseur Les Multimanager-Stratégies

Plus en détail

BTS NRC AIDE. Fiches de révision Guide intégral 2014-2015. Théophile ELIET aidebtsnrc.com. La référence en ligne des révisions BTS NRC

BTS NRC AIDE. Fiches de révision Guide intégral 2014-2015. Théophile ELIET aidebtsnrc.com. La référence en ligne des révisions BTS NRC Fiches de révision Guide intégral 2014-2015 AIDE BTS NRC La référence en ligne des révisions BTS NRC 2 annés d études en moins de 100 fiches Théophile ELIET aidebtsnrc.com 1 Sommaire Économie Droit Management

Plus en détail

Hypothèques zweiplus Vous aider à devenir propriétaires. Et plus. Financement

Hypothèques zweiplus Vous aider à devenir propriétaires. Et plus. Financement Hypothèques zweiplus Vous aider à devenir propriétaires. Et plus. Financement Se sentir chez soi. Avec les hypothèques de la bank zweiplus. Sommaire Donnez réalité à vos rêves de chez-soi. Chère lectrice,

Plus en détail

Votre Entreprise en Suisse. Philipp Troesch Avocat Schaer Partners Bâle, le 26 septembre 2014

Votre Entreprise en Suisse. Philipp Troesch Avocat Schaer Partners Bâle, le 26 septembre 2014 Votre Entreprise en Suisse Philipp Troesch Avocat Schaer Partners Bâle, le 26 septembre 2014 Thèmes abordés 1. Présentation 2. Premiers pas, le début d un projet 3. Fonder une société en Suisse 4. Gérer

Plus en détail

Energies renouvelables et financement d infrastructures Nouvelle solution pour de nouveaux défis

Energies renouvelables et financement d infrastructures Nouvelle solution pour de nouveaux défis Global Asset management Réservé aux investisseurs professionnels Energies renouvelables et financement d infrastructures Nouvelle solution pour de nouveaux défis janvier 2013 Un pont entre des projets

Plus en détail

A. La distinction entre marchés primaire et secondaire. 1. Le marché financier et ses deux compartiments : le marché primaire et le marché secondaire

A. La distinction entre marchés primaire et secondaire. 1. Le marché financier et ses deux compartiments : le marché primaire et le marché secondaire Chap 2 : Le marché financier et son rôle économique Les marchés de capitaux assurent le financement de l économie. Sur ces marchés se confrontent des agents à la recherche de financements et d autres à

Plus en détail

Circulaire. Traitement fiscal des prêts consortiaux, reconnaissances de dette, effets de change et sous-participations (janvier 2000)

Circulaire. Traitement fiscal des prêts consortiaux, reconnaissances de dette, effets de change et sous-participations (janvier 2000) Administration fédérale des contributions Division principale de l'impôt fédéral direct, de l'impôt anticipé, des droits de timbre http://www.estv.admin.ch Circulaire Traitement fiscal des prêts consortiaux,

Plus en détail

Patrimonium Swiss Real Estate Fund

Patrimonium Swiss Real Estate Fund La traduction française est conforme au texte original allemand, la version originale en allemand faisant foi en toutes circonstances. Prospectus simplifié d octobre 2010 au prospectus d octobre 2010 Patrimonium

Plus en détail

6. Marchés financiers et financement

6. Marchés financiers et financement Frédéric Monnerat, (canton of Geneva) 6. Marchés financiers et financement Sommaire 6.1 La place financière suisse 6.2 La Banque nationale suisse 6. Le système bancaire suisse 6.4 L obtention de crédits

Plus en détail

Les fonctions de la monnaie. Moyen de paiement

Les fonctions de la monnaie. Moyen de paiement Les fonctions de la monnaie Moyen de paiement La monnaie facilite les échanges. Son usage, sous forme de pièces, de billets de banque ou de dépôts bancaires, s'est développé parce qu'elle est facilement

Plus en détail

Private Banking made in Switzerland Banque Cantonale de Genève je connais mon banquier. Un style et une méthode au service de la performance

Private Banking made in Switzerland Banque Cantonale de Genève je connais mon banquier. Un style et une méthode au service de la performance Private Banking made in Switzerland Un style et une méthode au service de la performance Le Cervin, culminant à 4478 m, est la montagne des Alpes suisses la plus connue. Ce timbre-poste imposant représente

Plus en détail

Placements. Tarifs et conditions. www.bcn.ch

Placements. Tarifs et conditions. www.bcn.ch Placements Tarifs et conditions www.bcn.ch Achats et ventes de titres COURTAGE La commission est facturée quelle que soit la place d intervention. Les opérations d achat et de vente de titres sont par

Plus en détail

Règlement d'investissement

Règlement d'investissement SCHWEIZERISCHE BÄUERLICHE BÜRGSCHAFTSGENOSSENSCHAFT C A I S S E A G R I C O L E S U I S S E D E G A R A N T I E F I N A N C I È R E Règlement d'investissement SCHWEIZERISCHE BÄUERLICHE BÜRGSCHAFTSGENOSSENSCHAFT

Plus en détail

Loi fédérale sur l organisation de La Poste Suisse

Loi fédérale sur l organisation de La Poste Suisse Loi fédérale sur l organisation de La Poste Suisse (Loi sur l organisation de la Poste, LOP) 783.1 du 17 décembre 2010 (Etat le 1 er octobre 2012) L Assemblée fédérale de la Confédération suisse, vu l

Plus en détail

RÈGLEMENT SPÉCIFIQUE ET DIRECTIVES POUR L ÉVALUATION EN CLASSE ENTIERS POSTAUX AUX EXPOSITIONS PATRONNÉES PAR LA FFAP

RÈGLEMENT SPÉCIFIQUE ET DIRECTIVES POUR L ÉVALUATION EN CLASSE ENTIERS POSTAUX AUX EXPOSITIONS PATRONNÉES PAR LA FFAP FÉDÉRATION FRANÇAISE DES ASSOCIATIONS PHILATÉLIQUES RÈGLEMENT SPÉCIFIQUE ET DIRECTIVES POUR L ÉVALUATION EN CLASSE ENTIERS POSTAUX AUX EXPOSITIONS PATRONNÉES PAR LA FFAP Préambule Le présent texte est

Plus en détail

Private Banking. Tarifs. www.bcn.ch

Private Banking. Tarifs. www.bcn.ch Private Banking Tarifs www.bcn.ch Achats et ventes de titres courtage La commission est facturée quelle que soit la place d intervention. Les opérations d achat et de vente de titres sont par ailleurs

Plus en détail

PLACE FINANCIERE SUISSE

PLACE FINANCIERE SUISSE PLACE FINANCIERE SUISSE Importance économique et interactions avec la place industrielle Une étude réalisée sur mandat de l Association suisse des banquiers et d economiesuisse Mars 2011 Editeur BAK Basel

Plus en détail

Demande d admission en tant que membre associé

Demande d admission en tant que membre associé Demande d admission en tant que membre associé Nom de l entreprise (selon inscription au registre du commerce RC) ou département sécurité d une société La demande d admission en tant que membre associé

Plus en détail

Directive concernant Informations relatives à la Corporate Governance (Directive Corporate Governance, DCG)

Directive concernant Informations relatives à la Corporate Governance (Directive Corporate Governance, DCG) Directive Corporate Governance Directive concernant Informations relatives à la Corporate Governance (Directive Corporate Governance, DCG) Du Fondement juridique 1 er septembre 2014 art. 1, 4, 5 et art.

Plus en détail

Performance creates trust

Performance creates trust Performance creates trust Vontobel Mini Futures Futures Investissement minimum, rendement maximum Vontobel Investment Banking Vontobel Mini Futures Investir un minimum pour un maximum de rendement Avec

Plus en détail

Création d une agence de communication interne _Au cours de ces dernières années, l équipe Marketing-Communication de Galexis a dû faire face à d

Création d une agence de communication interne _Au cours de ces dernières années, l équipe Marketing-Communication de Galexis a dû faire face à d Création d une agence de communication interne _Au cours de ces dernières années, l équipe Marketing-Communication de Galexis a dû faire face à d importants changements. Dans le cadre de la gestion du

Plus en détail

Les paiements et le trafic des paiements Dossier destiné au Degré supérieur

Les paiements et le trafic des paiements Dossier destiné au Degré supérieur Les paiements et le trafic des paiements Dossier destiné au Degré supérieur Auteur: Vera Friedli, Berne Le réseau des médias pédagogiques interactifs Sommaire Eléments de base: Les paiements et le trafic

Plus en détail

Initiative «Sauvez l or de la Suisse (Initiative sur l or)»

Initiative «Sauvez l or de la Suisse (Initiative sur l or)» Département fédéral des finances DFF Initiative «Sauvez l or de la Suisse (Initiative sur l or)» Etat: septembre 2014 Questions et réponses Que demande l initiative «Sauvez l or de la Suisse (Initiative

Plus en détail

Private Banking. www.bcn.ch

Private Banking. www.bcn.ch Private Banking www.bcn.ch Investir à la BCN vous apporte confort et sérénité» La BCN, c est... 1883 100 millions de CHF depuis 1883 au service des neuchâtelois 320 collaborateurs capital de dotation points

Plus en détail

Le nouveau visage de la surveillance dans la prévoyance professionnelle

Le nouveau visage de la surveillance dans la prévoyance professionnelle Le nouveau visage de la surveillance dans la prévoyance professionnelle Rosario di Carlo Actuaire ASA Autorité de surveillance LPP et des fondations de Suisse occidentale Coninco Master Class 2011 Lausanne,

Plus en détail

Floored Floater. Cette solution de produit lui offre les avantages suivants:

Floored Floater. Cette solution de produit lui offre les avantages suivants: sur le taux d intérêt LIBOR CHF à trois mois avec emprunt de référence «Sony» sur le taux d intérêt EURIBOR EUR à trois mois avec emprunt de référence «Sony» Dans l environnement actuel caractérisé par

Plus en détail

Réforme de la fiscalité des entreprises III: faire d un défi une chance

Réforme de la fiscalité des entreprises III: faire d un défi une chance SUPSI Lugano, 12 mai 2014 Réforme de la fiscalité des entreprises III: faire d un défi une chance Vincent Simon Responsable de projets La Suisse est attractive pour les groupes étrangers Quartiers-généraux

Plus en détail

Floored Floater. Cette solution de produit lui offre les avantages suivants:

Floored Floater. Cette solution de produit lui offre les avantages suivants: sur le taux d intérêt LIBOR CHF à trois mois avec emprunt de référence «Newmont Mining» Floored Floater sur le taux d intérêt EURIBOR EUR à trois mois avec emprunt de référence «Newmont Mining» Dans l

Plus en détail

CHAPITRE 4 - Monnaie, financement de l économie et politique monétaire MONNAIE, FINANCEMENT DE L'ECONOMIE ET POLITIQUE MONETAIRE

CHAPITRE 4 - Monnaie, financement de l économie et politique monétaire MONNAIE, FINANCEMENT DE L'ECONOMIE ET POLITIQUE MONETAIRE Chapitre 4 MONNAIE, FINANCEMENT DE L'ECONOMIE ET POLITIQUE MONETAIRE SECTION 1 : Qu'est ce que la monnaie? I Definition Deux definitions sont communement admises : - La monnaie est définie comme l ensemble

Plus en détail

I. Raison sociale But Durée Siège

I. Raison sociale But Durée Siège VAUDOISE ASSURANCES HOLDING SA Statuts I. Raison sociale But Durée Siège Art. 1 Art. 2 Art. 3 VAUDOISE ASSURANCES HOLDING SA VAUDOISE VERSICHERUNGEN HOLDING AG VAUDOISE ASSICURAZIONI HOLDING SA VAUDOISE

Plus en détail

Distribution 2013 Dividende en actions Information aux actionnaires Résumé

Distribution 2013 Dividende en actions Information aux actionnaires Résumé Distribution 2013 Dividende en actions Information aux actionnaires Résumé 20 mars 2013 Disclaimer Le présent document ne constitue pas une offre de vente ou une incitation à souscrire des titres de Credit

Plus en détail

Chapitre 1 : L économie financière

Chapitre 1 : L économie financière Chapitre 1 : L économie financière Quels sont les causes de l augmentation des mouvements de capitaux : Augmentation des besoins de financement (état, entreprise) Surpression des obstacles aux mouvements

Plus en détail

Identifier les modes de financement de l activité économique et comprendre le fonctionnement du marché des capitaux

Identifier les modes de financement de l activité économique et comprendre le fonctionnement du marché des capitaux Module 6 : Comprendre comment l'activité économique est financée et analyser les conséquences de la globalisation financière 6.1 : Identifier les modes de financement de l'activité économique et analyser

Plus en détail

3 ) Les limites de la création monétaire

3 ) Les limites de la création monétaire 3 ) Les limites de la création monétaire Si un banquier n a besoin que de son stylo pour créer de la monnaie, on peut se demander ce qui empêche une création infinie de monnaie. En fait, la création monétaire

Plus en détail

Enthousiasme? «Des rendements stables, une volatilité faible.» Helvetia Fondation de placement Immobilier Romandie.

Enthousiasme? «Des rendements stables, une volatilité faible.» Helvetia Fondation de placement Immobilier Romandie. Enthousiasme? «Des rendements stables, une volatilité faible.» Première émission 16.11.2015 14.12.2015 Erstemission: 16.11. 14.12.2015 Helvetia Fondation de placement Immobilier Romandie. Votre fondation

Plus en détail

La suspension de l étalon-or au Canada

La suspension de l étalon-or au Canada La suspension de l étalon-or au Canada (1914-1926) Canada, obligation de la Victoire de 100 dollars, 1915 Cette émission d obligations témoigne du fait que le Canada était arrivé à maturité sur le plan

Plus en détail

Juillet 2007. Directives concernant l information des investisseurs sur les produits structurés

Juillet 2007. Directives concernant l information des investisseurs sur les produits structurés Juillet 2007 Directives concernant l information des investisseurs sur les produits structurés Directives concernant l information des investisseurs sur les produits structurés Table des matières Préambule...

Plus en détail

Recommandations révisées du GAFI: davantage d obligations de diligence pour les intermédiaires financiers?

Recommandations révisées du GAFI: davantage d obligations de diligence pour les intermédiaires financiers? Recommandations révisées du GAFI: davantage d obligations de diligence pour les intermédiaires financiers? Séminaire pour journalistes de SwissBanking, Alexander Karrer, Secrétaire d Etat suppléant Secrétariat

Plus en détail

L importance de la monnaie dans l économie

L importance de la monnaie dans l économie L importance de la monnaie dans l économie Classes préparatoires au Diplôme de Comptabilité et Gestion UE 13 Relations professionnelles Etude réalisée par : Marina Robert Simon Bocquet Rémi Mousseeff Etudiants

Plus en détail

Circulaire no. 39. Imposition des options destinées aux actionnaires. 1. Introduction. Impôt fédéral direct Impôt anticipé Droits de timbre

Circulaire no. 39. Imposition des options destinées aux actionnaires. 1. Introduction. Impôt fédéral direct Impôt anticipé Droits de timbre Département fédéral des finances DFF Administration fédérale des contributions AFC Division principale de l impôt fédéral direct, de l impôt anticipé, des droits de timbre Impôt fédéral direct Impôt anticipé

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES. La Banque du Canada... 27 Objectifs de la politique monétaire... 27

TABLE DES MATIÈRES. La Banque du Canada... 27 Objectifs de la politique monétaire... 27 TABLE DES MATIÈRES AVANT-PROPOS INTRODUCTION Fonctionnement de la politique monétaire... 15 Le marché de la monnaie et son influence sur l économie... 15 L influence des banques centrales sur l offre de

Plus en détail