Pièces et timbres spéciaux pour le 100 e anniversaire de la Banque nationale suisse

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Pièces et timbres spéciaux pour le 100 e anniversaire de la Banque nationale suisse"

Transcription

1 Communiqué de presse Börsenstrasse 15 Case postale, CH-8022 Zurich Téléphone Berne, le 22 février 2007 Pièces et timbres spéciaux pour le 100 e anniversaire de la Banque nationale suisse Swissmint et la Poste remettent à la BNS leurs pièces et timbres spéciaux Lors d'une manifestation commune, la Monnaie fédérale Swissmint et la Poste ont symboliquement remis à la Banque nationale suisse les pièces spéciales et les timbres spéciaux qu'elles émettent à l'occasion du centième anniversaire de la BNS. Conçus par des artistes connus, ces pièces et timbres évoquent, par leurs motifs, la Banque nationale. Présentées par Peter Siegenthaler, directeur de l'administration fédérale des finances, les pièces ont pour modèles des œuvres d'art de diverses époques. Le «Bûcheron» de Ferdinand Hodler ( ) figure sur la pièce d'or d'une valeur nominale de 50 francs, tandis que le portrait du compositeur suisse Arthur Honegger ( ), portrait qui est tiré de l'actuel billet de 20 francs, orne la pièce d'argent de 20 francs. Celle-ci a été conçue par Roger Pfund, graphiste et peintre genevois renommé. Ulrich Gygi, directeur général de La Poste Suisse, a quant à lui présenté les deux timbres spéciaux, l'un de 85 centimes et l'autre de 1 franc. Ces deux timbres sont l'œuvre de Jörg Zintzmeyer, le concepteur de la série actuelle de billets de banque. Nul ne s'étonnera par conséquent qu'il ait créé le timbre de 1 franc à partir d'un billet de 100 francs, réduit à un neuvième. Pour la conception du second timbre, Jörg Zintzmeyer s'est inspiré d'éléments figurant sur des billets de banque. Le président de la Banque nationale, Jean-Pierre Roth, a adressé de vifs remerciements à Swissmint et à la Poste pour ces marques de haute estime. A cette occasion, il a tenu également à remercier le peuple suisse qui, depuis un siècle, honore la Banque nationale de sa confiance. Sans cette confiance, la politique monétaire ne pourrait être couronnée de succès et le franc suisse ne serait pas une monnaie stable.

2 Communiqué de presse 22 février Points de vente - Pièces spéciales: Monnaie fédérale, Swissmint (tél ou ; - Timbres spéciaux: en vente, à partir du 6 mars 2007 et jusqu'à épuisement du stock, dans les bureaux de poste et sous jusqu'au 31 mars 2008 dans les bureaux philatéliques.

3 Swissmint La monnaie d or pour le centenaire de la Banque nationale suisse Légende: La monnaie d or émise à l occasion du centenaire de la Banque nationale représente le fameux Bûcheron de l artiste peintre Suisse Ferdinand Hodler ( ) qui en avait conçu le premier billet de cinquante francs de Suisse sorti en Remarque pour la rédaction: Du matériel photographique de la monnaie d or peut être téléchargé sur Effigie Le Bûcheron Artiste d après Ferdinand Hodler Données techniques Alliage: or 0,900 Poids: 11,29 g Diamètre: 25 mm Valeur nominale légale 50 francs suisses Date d émission 19 janvier 2007 Tirage Qualité flan bruni, avec étui, max. 6'000 pièces Prix indicatif CHF Frappe et émission Monnaie fédérale Swissmint CH-3003 Berne Monnaie fédérale Swissmint Bernastrasse 28, 3003 Berne, Suisse Tél Fax

4 Swissmint La monnaie d argent pour le centenaire de la Banque nationale suisse Légende: L actuel billet de 20 francs a servi de base à la conception de la monnaie d argent représentant une partie du portrait d Arthur Honegger ( ). Remarque pour la rédaction: Du matériel photographique de la monnaie d'argent peut être téléchargé sur Effigie Arthur Honegger Artiste Roger Pfund, Carouge Données techniques Alliage: argent 0,835 Poids: 20 g Diamètre: 33 mm Valeur nominale légale 20 francs suisses Date d émission 19 janvier 2007 Tirages Pièces de qualité normale, non mises en circulation: max. 50'000 pièces Qualité flan bruni, avec étui, max. 12'000 pièces Prix indicatifs Frappe normale: CHF 20.- Flan bruni: CHF 55.- Frappe et émission Monnaie fédérale Swissmint CH-3003 Berne Monnaie fédérale Swissmint Bernastrasse 28, 3003 Berne, Suisse Tél Fax

5 SWISSMINTinfo MONNAIES COMMÉMORATIVES Janvier Illustration à droite: La pièce d or en l honneur du centenaire de la Banque Nationale représente le fameux «Bûcheron» du peintre suisse Ferdinand Hodler ( ), qui a ainsi conçu en 1911 le premier billet de 50 francs de Suisse. Illustration ci-dessous: L original et son modèle: l actuel billet de 20 francs a servi de modèle à la pièce d argent qui représente une partie du portrait d Arthur Honegger ( ). Centième anniversaire de la Banque nationale Pièces anniversaire en or et en argent Depuis 100 ans, la Banque nationale suisse veille sur le franc suisse et assure ainsi la stabilité des prix, en tenant compte de la conjoncture. A l occasion du 100e anniversaire de la Banque, une pièce en or et une en argent sont émises. Elles ont pour motif des œuvres d art créées au cours des deux derniers siècles. Pour la pièce de 20 francs en argent «Arthur Honegger», le graphiste et artiste peintre renommé Roger Pfund de Genève a choisi une partie de l actuel billet de 20 francs où figure le portrait du compositeur suisse Arthur Honegger ( ). A travers une conception particulière, l artiste a placé l œil de Honegger au centre de la pièce, de sorte que le visage du musicien, que l on a l habitude de voir sur les billets, n apparaît pas du premier coup. Le «bûcheron» de Ferdinand Hodler ( ) a été repris sur la pièce en or d une valeur de 50 francs suisses. En 1908, la Banque nationale a chargé Hodler de concevoir le dessin de la première série de billets de la Suisse. Il a ainsi créé le célèbre «bûcheron» pour le billet de 50 francs et le «faucheur» pour le billet de 100 francs. Suite à des différences avec Hodler, la conception du dessin des billets de 500 et de 1000 francs a été confiée à un autre artiste. Le bûcheron constitue une des créations majeures de Hodler. Flash Pièces commémoratives «Centième anniversaire de la Banque nationale» Or: Valeur nominale: 50 francs suisses, alliage: or 0,900; poids: 11,29 g; diamètre: 25 mm; tirage: «flan bruni»: pièces au max.; conception: d après Ferdinand Hodler Argent: Valeur nominale: 20 francs suisses, alliage: argent 0,835; poids: 20 g; diamètre: 33 mm; tirages: «qualité normale»: pièces au max., «flan bruni»: pièces au max.; conception: Roger Pfund, Carouge.

6 5 Janvier 2007 MONNAIES COMMÉMORATIVES SWISSMINTinfo La Banque nationale suisse est entrée en activité en 1907, deux ans après que le Parlement et le peuple aient approuvé sa création. Photo historique datant de 1913 (Schweizerische Bauzeitung). La Banque nationale suisse Une monnaie stable est une des principales conditions de la prospérité économique. Dans la Constitution fédérale de 1848, les cantons avaient confié à la Confédération le monopole d émission de la monnaie. Les nouvelles pièces ont dans un premier temps été frappées à Paris et à Bruxelles, puis, à partir de 1855, par la Monnaie fédérale. Quant aux billets, diverses banques privées et cantonales ont continué de les émettre. Ce n est qu en 1891 que la Confédération a obtenu le droit exclusif d émettre des billets de banque. En 1905, le Parlement et le peuple ont approuvé la création d une banque centrale ayant le statut de société anonyme. Deux ans plus tard, soit le 20 juin 1907, la Banque nationale suisse est entrée en activité. La Banque nationale mène la politique monétaire de façon indépendante. Elle agit dans l intérêt général du pays. Son objectif prioritaire consiste à assurer la stabilité des prix en tenant compte de l évolution de la conjoncture. Elle fixe ainsi le cadre général de l évolution de l économie. La Banque nationale assure l approvisionnement en billets de banque satisfaisant à des exigences élevées en matière de qualité et de sécurité et met en circulation la monnaie, sur mandat de la Confédération. Avec les banques et la Poste, la Banque nationale est un des principaux acteurs du système des opérations de paiement. En matière d opérations de paiement sans numéraire, elle intervient dans le domaine des transferts de montants importants entre banques. La gestion des réserves monétaires est une des tâches principales de la Banque nationale. Les réserves monétaires assurent la confiance dans le franc suisse et contribuent à empêcher ou à surmonter les crises. Par ailleurs, la Banque nationale agit en tant que banque de la Confédération et participe conjointement avec les autorités fédérales à la coopération monétaire internationale. Peter Schöpf, secrétaire général de la Banque nationale suisse Le bâtiment de la Banque nationale à Zurich, classé monument historique, a été édifié de 1919 à 1922 comme siège secondaire et récemment entièrement rénové.

7 Timbres-poste spéciaux Centenaire de la Banque nationale suisse La Banque nationale, garante de la stabilité des prix en Suisse La prospérité d une économie est tributaire de la stabilité du système monétaire. «Gardienne» du franc suisse, la Banque nationale suisse (BNS) a précisément pour mission de garantir la stabilité des prix. En 2007, cet honorable institut fêtera son centenaire, événement que La Poste Suisse entend marquer d une pierre blanche par l émission de deux timbres-poste spéciaux. Les banques centrales de la plupart des pays ont été constituées à partir des anciennes banques d émission; à l époque de leur fondation, elles avaient pour tâche d exercer le monopole d émission et d adapter la circulation des billets aux besoins des opérations de paiement. L or occupait une place dominante dans le système monétaire, et les billets de banque n étaient qu un succédané de la monnaie. Aujourd hui, la monnaie que les banques centrales créent sous forme de billets de banque et de monnaie scripturale joue un rôle primordial. Pléthore d instituts d émission La BNS a été fondée en juin 1907, soit près de 60 ans après la création de l Etat fédéral. Dans la Constitution de 1848, les cantons confièrent le monopole de la frappe des pièces à la Confédération, les billets continuant d être émis par diverses banques privées ou cantonales. En 1880, la Suisse comptait ainsi 36 établissements émetteurs. Ce n est qu en 1891 que la Confédération obtint le droit exclusif d émettre des billets de banque. En vertu de la Constitution révisée, elle pouvait céder le monopole des billets à une banque d Etat ou à une banque par actions sous contrôle de l Etat. La création d une banque d émission sous la forme d une société anonyme fut approuvée par le Parlement et le peuple en 1905 ; deux ans plus tard, la Banque nationale suisse commençait ses activités. 12

8 Le siège de Berne de la Banque nationale suisse, Place fédérale (photo de gauche). Les réserves monétaires sont gérées dans les locaux de la Gestion des actifs de la BNS (photo du bas). Photos: Banque nationale suisse Sujet de l enveloppe du jour d émission Timbres-poste spéciaux Centenaire de la Banque nationale suisse Vente dès le , jusqu à épuisement des stocks Les citoyens suisses ont la possibilité de participer à leur institut d émission. Cotées en Bourse, les actions de la BNS sont détenues aux deux tiers environ par les cantons, les banques cantonales et d autres corporations de droit public; le reste est aux mains d actionnaires privés. La Confédération ne possède aucune action de la BNS. Priorité à la stabilité des prix La BNS conduit sa politique monétaire de manière autonome. En vertu de la Constitution et de la loi, elle doit servir les intérêts généraux du pays et, en priorité, garantir la stabilité des prix compte tenu de la conjoncture. Ce faisant, elle crée les conditions-cadres fondamentales pour une évolution équilibrée de l économie. La stabilité des prix est une condition essentielle de la croissance et de la prospérité: l inflation et la déflation rendent difficile la prise de décisions pour les consommateurs et les producteurs, perturbent l évolution économique et pénalisent les plus faibles. La BNS estime que la stabilité des prix est atteinte lorsque la hausse annuelle de l indice suisse des prix à la consommation est inférieure à 2%. Ses décisions de politique monétaire se fondent sur une prévision d inflation publiée régulièrement. Sur le plan opérationnel, elle assigne une marge de fluctuation au taux des dépôts à court terme en francs, le Libor à trois mois. La BNS approvisionne l économie en billets répondant à des exigences élevées en matière de qualité et de sécurité. Elle se charge, sur mandat de la Confédération, de la mise en circulation des pièces. Avec les banques et la Poste, la BNS est l un des principaux agents du trafic des paiements. Dans les opérations de paiement sans numéraire, elle met l accent sur les flux interbancaires qui portent sur des montants élevés. Ces paiements sont exécutés dans le Swiss Interbank Clearing (SIC) au moyen des comptes de virement à la BNS. La BNS a également pour tâche essentielle la constitution de réserves monétaires suffisantes et la gestion de celles-ci. Les réserves monétaires assoient la confiance dans le franc suisse, contribuent à prévenir et à surmonter des crises et peuvent être utilisées pour intervenir sur les marchés des changes. Peter Schöpf, Banque nationale suisse Offices de poste jusqu à épuisement des stocks Bureaux philatéliques jusqu au Vente anticipée dès le Validité illimitée dès le Des enveloppes sans timbres seront en vente dès le dans tous les bureaux philatéliques et auprès du Service à la clientèle de Timbresposte et philatélie, au prix de CHF Impression offset, en 5 couleurs; Tesa Bandfix SA, Bergdietikon (ZH) Formats Timbres: 56 27,5 mm Feuille: mm (4 rangées de 3 timbres) Papier papier pour timbres blanc, autocollant, sur support papier, 220 gm 2 Dentelure découpe ondulée sur 4 côtés Cachet du jour d émission Concepteur Jörg Zintzmeyer, Zollikon (ZH) 13

Banque nationale suisse Création de la monnaie

Banque nationale suisse Création de la monnaie Banque nationale suisse Création de la monnaie REPETITOIRE GYB Répétitoire M3 pour Matu Catherine Beez-Ducarroz 1. Cadre juridique suisse Aujourd hui, l émission d une monnaie nationale est réglée par

Plus en détail

Centenaire de la Banque nationale

Centenaire de la Banque nationale Centenaire de la Banque nationale 74 BNS 74 Centenaire de la Banque nationale Centenaire de la Banque nationale Le 23 août 1906, le conseiller fédéral Robert Comtesse, qui présidait l Assemblée générale

Plus en détail

La création monétaire, la politique monétaire et les prix : Le rôle de la Banque nationale suisse

La création monétaire, la politique monétaire et les prix : Le rôle de la Banque nationale suisse La création monétaire, la politique monétaire et les prix : Le rôle de la Banque nationale suisse Iconomix Journée d économie politique Lausanne, 22 novembre 2013 Michel Peytrignet, Consultant Ancien chef

Plus en détail

Note sur le trafic des paiements sans numéraire 1. But et champ d'application

Note sur le trafic des paiements sans numéraire 1. But et champ d'application abcdefg 3 e département Zurich, le 1 er juin 2010 Note sur le trafic des paiements sans numéraire 1. But et champ d'application La Banque nationale suisse () doit notamment faciliter et assurer le bon

Plus en détail

IFFP Institut fédéral des hautes études en formation professionnelle. La monnaie

IFFP Institut fédéral des hautes études en formation professionnelle. La monnaie IFFP Institut fédéral des hautes études en formation professionnelle La monnaie : INTRODUCTION 22.01.2010, Lausanne 8h45 12h 12h45 16h David Maradan, chargé de cours UNIGE et HEG-Genève; Directeur Ecosys

Plus en détail

Réseau de transport suisse. Mission et défis de Swissgrid

Réseau de transport suisse. Mission et défis de Swissgrid Réseau de transport suisse Mission et défis de Swissgrid 2 La mission de Swissgrid La mission de Swissgrid: la sécurité de l approvisionnement Qui est Swissgrid? La société nationale pour l exploitation

Plus en détail

Les paiements et le trafic des paiements Dossier destiné aux écoles de l enseignement secondaire

Les paiements et le trafic des paiements Dossier destiné aux écoles de l enseignement secondaire Les paiements et le trafic des paiements Dossier destiné aux écoles de l enseignement secondaire Auteur: Vera Friedli, Berne Le réseau des médias pédagogiques interactifs Sommaire Eléments de base: Les

Plus en détail

Performance creates trust

Performance creates trust Performance creates trust Vontobel Mini Futures Futures Investissement minimum, rendement maximum Vontobel Investment Banking Vontobel Mini Futures Investir un minimum pour un maximum de rendement Avec

Plus en détail

Multi Defender VONCERT

Multi Defender VONCERT Multi Defender VONCERT sur le SMI, EuroStoxx 50 et le S&P 500 Vous souhaitez profiter de la hausse de cours potentielle de grands indices boursiers sans pour autant exclure des corrections de cours? Le

Plus en détail

La mise en œuvre de la politique monétaire suisse

La mise en œuvre de la politique monétaire suisse La mise en œuvre de la politique monétaire suisse La Banque nationale suisse (BNS) dispose aujourd hui d instruments efficaces et souples pour mettre en œuvre sa politique monétaire. Depuis l an 2000,

Plus en détail

2. Instruments de politique monétaire

2. Instruments de politique monétaire Directives générales sur les instruments de politique monétaire Directives générales de la Banque nationale suisse sur ses instruments de politique monétaire du 25 mars 2004 (état le 1 er janvier 2015)

Plus en détail

Monnaie, banques, assurances

Monnaie, banques, assurances Monnaie, banques, assurances Panorama La politique monétaire de la Banque nationale suisse en 2013 En 2013, la croissance de l économie mondiale est demeurée faible et fragile. En Europe, les signes d

Plus en détail

Note sur l'échange de billets de banque détériorés

Note sur l'échange de billets de banque détériorés Date de l entrée en vigueur: le 4 septembre 2012. Etat le 5 janvier 2015 En vertu de l art. 8 de la loi fédérale sur l unité monétaire et les moyens de paiement (LUMMP), la (BNS) rembourse les billets

Plus en détail

A. La distinction entre marchés primaire et secondaire. 1. Le marché financier et ses deux compartiments : le marché primaire et le marché secondaire

A. La distinction entre marchés primaire et secondaire. 1. Le marché financier et ses deux compartiments : le marché primaire et le marché secondaire Chap 2 : Le marché financier et son rôle économique Les marchés de capitaux assurent le financement de l économie. Sur ces marchés se confrontent des agents à la recherche de financements et d autres à

Plus en détail

Rapport intermédiaire de la Banque nationale suisse au 31 mars 2015

Rapport intermédiaire de la Banque nationale suisse au 31 mars 2015 Communication Case postale, CH-8022 Zurich Téléphone +41 44 631 31 11 communications@snb.ch Zurich, le 30 avril 2015 Rapport intermédiaire de la Banque nationale suisse au 31 mars 2015 La Banque nationale

Plus en détail

Petit Déjeuner du Commerce SPEG Banque Cantonale de Genève

Petit Déjeuner du Commerce SPEG Banque Cantonale de Genève Petit Déjeuner du Commerce SPEG Banque Cantonale de Genève 14.03.2014 Présentation Sébastien Collado Chef PME & Indépendants Page 1 Banque Cantonale de Genève Banque Cantonale de Genève Vous accompagner

Plus en détail

RÈGLEMENT DE PLACEMENT

RÈGLEMENT DE PLACEMENT RÈGLEMENT DE PLACEMENT Sur la base de l article 49a OPP 2 ainsi que des articles 19 et 19a OLP, le Conseil de Fondation édicte le présent règlement de placement. Les dispositions d exécution, devant être

Plus en détail

Statuts de la Société suisse de crédit hôtelier (SCH)

Statuts de la Société suisse de crédit hôtelier (SCH) Statuts de la Société suisse de crédit hôtelier (SCH) (statuts de la SCH) du xx juin 2015 L assemblée générale de la SCH (société), vu l art. 12, al. 1, de la loi fédérale du 20 juin 2003 sur l encouragement

Plus en détail

La Banque nationale en bref

La Banque nationale en bref La Banque nationale en bref La Banque nationale en bref Table des matières 2 La Banque nationale en bref Introduction 5 1 Le mandat de la Banque nationale 6 2 La stratégie de politique monétaire 9 3 La

Plus en détail

Règlement de placement de la Fondation collective Trigona pour la prévoyance professionnelle. (Édition de janvier 2014)

Règlement de placement de la Fondation collective Trigona pour la prévoyance professionnelle. (Édition de janvier 2014) Règlement de placement de la Fondation collective Trigona pour la prévoyance professionnelle (Édition de janvier 2014) 2 Règlement de placement Sommaire 1. Bases 3 2. Gestion de la fortune 3 3. Objectifs

Plus en détail

Ordonnance sur les bourses et le commerce des valeurs mobilières

Ordonnance sur les bourses et le commerce des valeurs mobilières Ordonnance sur les bourses et le commerce des valeurs mobilières (Ordonnance sur les bourses, OBVM) Modification du 10 avril 2013 Le Conseil fédéral suisse arrête: I L ordonnance du 2 décembre 1996 sur

Plus en détail

Le Musée de la Banque nationale de Belgique

Le Musée de la Banque nationale de Belgique Chapitre Le Musée de la Banque nationale de Belgique Le Musée se veut ouvert au plus grand nombre. Il s intègre dans la politique de communication de la Banque nationale, tournée vers le grand public et

Plus en détail

Préambule Autodiagnostic 1) QRU - La Banque centrale est : 2) QRU - L encadrement du crédit était une technique :

Préambule Autodiagnostic 1) QRU - La Banque centrale est : 2) QRU - L encadrement du crédit était une technique : Préambule Nous vous proposons en préambule d estimer votre niveau de connaissances bancaires et financières en répondant à cet auto diagnostic. Que celui-ci vous soit prétexte à valider et à approfondir

Plus en détail

Rachat d'actions de Logitech International S.A. Modification du programme de rachat du 10 août 2010

Rachat d'actions de Logitech International S.A. Modification du programme de rachat du 10 août 2010 Rachat d'actions de Logitech International S.A. Modification du programme de rachat du 10 août 2010 Le 10 août 2010, Logitech International S.A., Apples (la «Société» ou «Logitech»), a initié un programme

Plus en détail

La Banque nationale suisse

La Banque nationale suisse La Banque nationale suisse Vue d ensemble Mandat et fondements juridiques Structure et organisation Indépendance, obligation de rendre compte et relations avec la Confédération 2 02.06.2014 Sujet Jean

Plus en détail

Loi fédérale sur l unité monétaire et les moyens de paiement

Loi fédérale sur l unité monétaire et les moyens de paiement Loi fédérale sur l unité monétaire et les moyens de paiement (LUMMP) 941.10 du 22 décembre 1999 (Etat le 1 er janvier 2007) L Assemblée fédérale de la Confédération suisse, vu les art. 99, 122, al. 1 et

Plus en détail

Aide-mémoire concernant les obligations de diligence des délégués Version du 1 er janvier 2016

Aide-mémoire concernant les obligations de diligence des délégués Version du 1 er janvier 2016 Aide-mémoire concernant les obligations de diligence des délégués Version du 1 er janvier 2016 Vérification de l identité du cocontractant, déclaration indiquant le détenteur du contrôle et déclaration

Plus en détail

abcdefg Communiqué de presse

abcdefg Communiqué de presse Communication Case postale, CH-8022 Zurich Téléphone +41 44 631 31 11 Fax +41 44 631 39 10 Zurich, le 11 mars 2010 Appréciation de la situation économique et monétaire du 11 mars 2010 La Banque nationale

Plus en détail

Protéger la Suisse des crises financières!

Protéger la Suisse des crises financières! Initiative monnaie pleine Protéger la Suisse des crises financières! Est-ce possible? Oui, c est possible! En éliminant la cause fondamentale des crises financières : Les banques créent 90% de l argent,

Plus en détail

je connais mon banquier je connais mon banquier Votre fidélité mérite notre reconnaissance par une prime sur votre épargne Epargner

je connais mon banquier je connais mon banquier Votre fidélité mérite notre reconnaissance par une prime sur votre épargne Epargner Votre fidélité mérite notre reconnaissance par une prime sur votre épargne Epargner Prenez l avantage avec BCGE Avantage service, chaque balle de match sert sur votre épargne. Cumulez ces primes grâce

Plus en détail

CHAPITRE 2 LA MONNAIE

CHAPITRE 2 LA MONNAIE CHAPITRE 2 LA MONNAIE L économie de troc est une économie dont l échange est simple, elle montre vite ses limites car elle a du mal à donner une valeur à un bien, elle oblige le déplacement de deux échangistes

Plus en détail

Chiffres-clés relatifs à la place financière suisse Mis à jour en décembre 2008

Chiffres-clés relatifs à la place financière suisse Mis à jour en décembre 2008 Chiffres-clés relatifs à la place financière suisse Mis à jour en décembre 2008 O:\Ifw-daten\IFW-FF\14 FinMaerkte_FinPlatzPolitik\143.2 FM CH Statistik\Publ Kennzahlen\Kennzahlen_Dezember08\Internet\Kennzahlen_CD-

Plus en détail

ACTIONS ET OBLIGATIONS Les placements financiers en quelques mots

ACTIONS ET OBLIGATIONS Les placements financiers en quelques mots Aperçu des actions et des obligations Qu est-ce qu une action? Une action est une participation dans une entreprise. Quiconque détient une action est copropriétaire (actionnaire) de l entreprise (plus

Plus en détail

Comment une banque centrale gère la liquidité bancaire?

Comment une banque centrale gère la liquidité bancaire? Comment une banque centrale gère la liquidité bancaire? La banque centrale surveille la liquidité bancaire, puisque le système bancaire dans sa globalité peut manquer de liquidité. En fin de journée, les

Plus en détail

Multimanager-Stratégies zweiplus La gestion de fortune en toute transparence

Multimanager-Stratégies zweiplus La gestion de fortune en toute transparence Multimanager-Stratégies zweiplus La gestion de fortune en toute transparence Bienvenue à la bank zweiplus Digne de confiance, fiable, orientée solutions Chère investisseuse, cher investisseur Les Multimanager-Stratégies

Plus en détail

Tableau de bord économique et démographique

Tableau de bord économique et démographique Ville de Lausanne 1er trimestre 2 Service des études générales et des relations extérieures Tableau de bord économique et démographique Données lausannoises et suisses Date d'impression : 26 avril 2 Sommaire

Plus en détail

Projet de loi modifiant la loi sur la Banque cantonale de Genève (D 2 05)

Projet de loi modifiant la loi sur la Banque cantonale de Genève (D 2 05) Secrétariat du Grand Conseil PL 10032 Projet présenté par les députés: M me et MM. Fabienne Gautier, Pierre Weiss, Christian Luscher, Olivier Jornot, Marcel Borloz, Mario Cavaleri et Pascal Pétroz Date

Plus en détail

CREATION MONETAIRE ET SON CONTROLE

CREATION MONETAIRE ET SON CONTROLE CREATION MONETAIRE ET SON CONTROLE PAR LES AUTORITES MONETAIRES SECTION 1 : LA CREATION MONETAIRE A Acteurs et modalités de création monétaire : La création monétaire consiste à accroître la quantité de

Plus en détail

Rapport annuel 2013 FORMATION EN DEUX PHASES

Rapport annuel 2013 FORMATION EN DEUX PHASES Rapport annuel 213 FORMATION EN DEUX PHASES La formation en deux phases en 213 Bilan intermédiaire Le bpa a remis son rapport sur la formation en deux phases avec les résultats de son évaluation au printemps

Plus en détail

Distribution 2013 Dividende en actions Information aux actionnaires Résumé

Distribution 2013 Dividende en actions Information aux actionnaires Résumé Distribution 2013 Dividende en actions Information aux actionnaires Résumé 20 mars 2013 Disclaimer Le présent document ne constitue pas une offre de vente ou une incitation à souscrire des titres de Credit

Plus en détail

Dix ans d expérience de la gestion des taux d intérêt

Dix ans d expérience de la gestion des taux d intérêt 1 Dix ans d expérience de la gestion des taux d intérêt Bilan du concept de politique monétaire de la BNS Jean-Pierre Roth Président de la Direction générale de la Banque nationale suisse Université de

Plus en détail

S T A T U T S DE LA CONFERENCE DES PREPOSES AUX POURSUITES ET FAILLITTES DE LA SUISSE. (fondée le 22 novembre 1925) Version du 24 mai 2013

S T A T U T S DE LA CONFERENCE DES PREPOSES AUX POURSUITES ET FAILLITTES DE LA SUISSE. (fondée le 22 novembre 1925) Version du 24 mai 2013 1 S T A T U T S DE LA CONFERENCE DES PREPOSES AUX POURSUITES ET FAILLITTES DE LA SUISSE (fondée le 22 novembre 1925) Version du 24 mai 2013 2 I. Nom, siège et but Art. 1 Est constituée sous le nom de «Conférence

Plus en détail

3 ) Les limites de la création monétaire

3 ) Les limites de la création monétaire 3 ) Les limites de la création monétaire Si un banquier n a besoin que de son stylo pour créer de la monnaie, on peut se demander ce qui empêche une création infinie de monnaie. En fait, la création monétaire

Plus en détail

1. Créer une société en Suisse occidentale

1. Créer une société en Suisse occidentale Nestle, (canton of Vaud) 1. Créer une société en Suisse occidentale Sommaire 1.1 Éligibilité 1.2 Différentes étapes de la création d une société généralités 1.3 Choix de la forme juridique de la société

Plus en détail

PRINCIPALES CARACTERISTIQUES DE L EMISSION DE CERTIFICATS COOPERATIFS D ASSOCIES (CCA) NORD EST (visa AMF n 04-869 en date du 04 novembre 2004)

PRINCIPALES CARACTERISTIQUES DE L EMISSION DE CERTIFICATS COOPERATIFS D ASSOCIES (CCA) NORD EST (visa AMF n 04-869 en date du 04 novembre 2004) PRINCIPALES CARACTERISTIQUES DE L EMISSION DE CERTIFICATS COOPERATIFS D ASSOCIES (CCA) NORD EST (visa AMF n 04-869 en date du 04 novembre 2004) EMETTEUR CAISSE REGIONALE DE CREDIT AGRICOLE DU NORD EST

Plus en détail

Tarif. Placements et conseils financiers

Tarif. Placements et conseils financiers Tarif Placements et conseils financiers Tables des matières 4/5 Mandat de conseil «BCVs Supervision» 6/7 Mandat de gestion «BCVs Star Select» 8/9 Mandat de gestion «BCVs Active Portfolio» 10 Mandat de

Plus en détail

Placements. Tarifs et conditions. www.bcn.ch

Placements. Tarifs et conditions. www.bcn.ch Placements Tarifs et conditions www.bcn.ch Achats et ventes de titres COURTAGE La commission est facturée quelle que soit la place d intervention. Les opérations d achat et de vente de titres sont par

Plus en détail

CIRCULAIRE DU GOUVERNEUR DE BANK AL-MAGHRIB N 3/G/96 DU 30 JANVIER 1996 RELATIVE AUX BONS DES SOCIÉTÉS DE FINANCEMENT

CIRCULAIRE DU GOUVERNEUR DE BANK AL-MAGHRIB N 3/G/96 DU 30 JANVIER 1996 RELATIVE AUX BONS DES SOCIÉTÉS DE FINANCEMENT CIRCULAIRE DU GOUVERNEUR DE BANK AL-MAGHRIB N 3/G/96 DU 30 JANVIER 1996 RELATIVE AUX BONS DES SOCIÉTÉS DE FINANCEMENT La présente circulaire a pour objet de rappeler certaines dispositions de la loi n

Plus en détail

Enquête 2013 sur les salaires des employés de banque

Enquête 2013 sur les salaires des employés de banque Enquête 2013 sur les salaires des employés de banque Le salaire est une composante essentielle du contrat de travail. Dans les banques, les salaires sont en général négociés individuellement. Le fait de

Plus en détail

Objectifs stratégiques assignés à Swisscom SA par le Conseil fédéral de 2010 à 2013

Objectifs stratégiques assignés à Swisscom SA par le Conseil fédéral de 2010 à 2013 Département fédéral de l'environnement, des transports, de l'énergie et de la communication DETEC Secrétariat général SG-DETEC Service de presse et d'information Objectifs stratégiques assignés à Swisscom

Plus en détail

Juillet 2007. Directives concernant l information des investisseurs sur les produits structurés

Juillet 2007. Directives concernant l information des investisseurs sur les produits structurés Juillet 2007 Directives concernant l information des investisseurs sur les produits structurés Directives concernant l information des investisseurs sur les produits structurés Table des matières Préambule...

Plus en détail

Honorables invités, Mesdames et Messieurs,

Honorables invités, Mesdames et Messieurs, Discours du Gouverneur de la Banque Centrale des Comores à l occasion de la cérémonie officielle de lancement de la nouvelle pièce de 250 FC Palais du Peuple, le 02 janvier 2014 - Excellence Monsieur le

Plus en détail

Connaître les principales caractéristiques des timbres. H E L V E T I A

Connaître les principales caractéristiques des timbres. H E L V E T I A 2.4 Mots croisés sur les timbres Connaître les principales caractéristiques des timbres. Lis soigneusement les définitions des mots croisés. Remplis la grille de mots croisés. Si tu n arrives pas à trouver

Plus en détail

Fondation de libre passage Independent. Règlement de placement

Fondation de libre passage Independent. Règlement de placement Fondation de libre passage Independent Règlement de placement Sur la base de l'art. 5 de l acte de fondation de la Fondation de libre passage Independent (Fondation) ainsi que sur la base de l'art. 49a

Plus en détail

Berne, 12 avril 2006

Berne, 12 avril 2006 Rapport sur les résultats de l audition concernant l ordonnance sur la mise hors cours des pièces d un et de cinq centimes Berne, 12 avril 2006 C:\Documents and Settings\U80747871\Local Settings\Temporary

Plus en détail

Directives pour les contributions à des. événements sportifs internationaux en Suisse

Directives pour les contributions à des. événements sportifs internationaux en Suisse Swiss Olympic Case postale 606 CH-3000 Berne 22 Tél +41 31 359 71 11 Fax +41 31 359 71 71 info@swissolympic.ch www.swissolympic.ch Siège Maison du Sport Talgutzentrum 27 CH-3063 Ittigen près de Berne 1.

Plus en détail

Initiative populaire «Pour une monnaie à l abri des crises : émission monétaire uniquement par la Banque nationale! (Initiative Monnaie pleine)»

Initiative populaire «Pour une monnaie à l abri des crises : émission monétaire uniquement par la Banque nationale! (Initiative Monnaie pleine)» COMITÉ DU 2 JUILLET 204 Berne, le 26 juin 204/5 décembre 204 Annexe 20 DL traduction ultérieure au Comité le texte allemand fait foi. Initiative populaire «Pour une monnaie à l abri des crises : émission

Plus en détail

I. Raison sociale But Durée Siège

I. Raison sociale But Durée Siège VAUDOISE ASSURANCES HOLDING SA Statuts I. Raison sociale But Durée Siège Art. 1 Art. 2 Art. 3 VAUDOISE ASSURANCES HOLDING SA VAUDOISE VERSICHERUNGEN HOLDING AG VAUDOISE ASSICURAZIONI HOLDING SA VAUDOISE

Plus en détail

Ordonnance relative à la loi fédérale sur la Banque nationale suisse

Ordonnance relative à la loi fédérale sur la Banque nationale suisse Ordonnance relative à la loi fédérale sur la Banque nationale suisse (Ordonnance de la Banque nationale, OBN) Modification du 7 mai 2014 La Banque nationale suisse arrête: I L ordonnance du 18 mars 2004

Plus en détail

951.11. Loi fédérale sur la Banque nationale suisse. (Loi sur la Banque nationale, LBN) Dispositions générales. Loi sur la Banque nationale 2.

951.11. Loi fédérale sur la Banque nationale suisse. (Loi sur la Banque nationale, LBN) Dispositions générales. Loi sur la Banque nationale 2. Loi fédérale sur la Banque nationale suisse (Loi sur la Banque nationale, LBN) 951.11 du 3 octobre 2003 (Etat le 1 er janvier 2009) L Assemblée fédérale de la Confédération suisse, vu les art. 99, 100

Plus en détail

Circulaire. Traitement fiscal des prêts consortiaux, reconnaissances de dette, effets de change et sous-participations (janvier 2000)

Circulaire. Traitement fiscal des prêts consortiaux, reconnaissances de dette, effets de change et sous-participations (janvier 2000) Administration fédérale des contributions Division principale de l'impôt fédéral direct, de l'impôt anticipé, des droits de timbre http://www.estv.admin.ch Circulaire Traitement fiscal des prêts consortiaux,

Plus en détail

A B C de la Banque nationale suisse. Petit lexique à l'usage du public

A B C de la Banque nationale suisse. Petit lexique à l'usage du public A B C de la Banque nationale suisse Petit lexique à l'usage du public V Les textes présentant l'activité de la Banque nationale contiennent des termes peu fréquents dans le langage courant. En outre,

Plus en détail

Loi sur les finances de la Confédération

Loi sur les finances de la Confédération Loi sur les finances de la Confédération (Loi sur les finances, LFC) (Optimisation du modèle comptable de la Confédération) Projet Modification du L Assemblée fédérale de la Confédération suisse, vu le

Plus en détail

Banque nationale suisse Résultat de l exercice 2014

Banque nationale suisse Résultat de l exercice 2014 Communication Case postale, CH-8022 Zurich Téléphone +41 44 631 31 11 communications@snb.ch Zurich, le 6 mars 2015 Banque nationale suisse Résultat de l exercice 2014 La Banque nationale suisse (BNS) a

Plus en détail

Règlement de placement de la Fondation collective Perspectiva pour la prévoyance professionnelle. Édition janvier 2015

Règlement de placement de la Fondation collective Perspectiva pour la prévoyance professionnelle. Édition janvier 2015 Règlement de placement de la Fondation collective Perspectiva pour la prévoyance professionnelle Édition janvier 2015 2 Règlement de placement de la Fondation collective Perspectiva pour la prévoyance

Plus en détail

Règlement concernant la liquidation partielle des caisses de prévoyance de la Fondation collective Trigona pour la prévoyance professionnelle

Règlement concernant la liquidation partielle des caisses de prévoyance de la Fondation collective Trigona pour la prévoyance professionnelle Règlement concernant la liquidation partielle des caisses de prévoyance de la Fondation collective Trigona pour la prévoyance professionnelle Édition de décembre 2009 Votre sécurité nous tient à cœur.

Plus en détail

Private Banking. Tarifs. www.bcn.ch

Private Banking. Tarifs. www.bcn.ch Private Banking Tarifs www.bcn.ch Achats et ventes de titres courtage La commission est facturée quelle que soit la place d intervention. Les opérations d achat et de vente de titres sont par ailleurs

Plus en détail

Évaluations statistiques

Évaluations statistiques 1 / 20 Évaluations statistiques Statistiques annuelles 2010, analyses pour l'ensemble de la Suisse Informations et formulaires de demande: www.leprogrammebatiments.ch 2 / 20 18.03.2011 Centre national

Plus en détail

Memorandum of Understanding entre la Commission fédérale des banques et la Banque nationale suisse dans le domaine de la stabilité financière

Memorandum of Understanding entre la Commission fédérale des banques et la Banque nationale suisse dans le domaine de la stabilité financière Memorandum of Understanding entre la Commission fédérale des banques et la Banque nationale suisse dans le domaine de la stabilité financière 1. Préambule 1 Le présent Memorandum of Understanding (MoU)

Plus en détail

je connais mon banquier je connais mon banquier La sélection des valeurs les plus étoilées Investir

je connais mon banquier je connais mon banquier La sélection des valeurs les plus étoilées Investir La sélection des valeurs les plus étoilées Investir Quelles valeurs choisir dans la nébuleuse des placements financiers? Comment composer un portefeuille d actifs en préservant le capital et en visant

Plus en détail

Zurich Invest Target Investment Fund

Zurich Invest Target Investment Fund Pour une constitution de patrimoine structurée et flexible Zurich Invest Target Investment Fund Le Target Investment Fund de Zurich Invest SA est une solution de placement flexible et intelligente vous

Plus en détail

CHAPITRE 4 - Monnaie, financement de l économie et politique monétaire MONNAIE, FINANCEMENT DE L'ECONOMIE ET POLITIQUE MONETAIRE

CHAPITRE 4 - Monnaie, financement de l économie et politique monétaire MONNAIE, FINANCEMENT DE L'ECONOMIE ET POLITIQUE MONETAIRE Chapitre 4 MONNAIE, FINANCEMENT DE L'ECONOMIE ET POLITIQUE MONETAIRE SECTION 1 : Qu'est ce que la monnaie? I Definition Deux definitions sont communement admises : - La monnaie est définie comme l ensemble

Plus en détail

Règlement d'investissement

Règlement d'investissement SCHWEIZERISCHE BÄUERLICHE BÜRGSCHAFTSGENOSSENSCHAFT C A I S S E A G R I C O L E S U I S S E D E G A R A N T I E F I N A N C I È R E Règlement d'investissement SCHWEIZERISCHE BÄUERLICHE BÜRGSCHAFTSGENOSSENSCHAFT

Plus en détail

Hypothèques zweiplus Vous aider à devenir propriétaires. Et plus. Financement

Hypothèques zweiplus Vous aider à devenir propriétaires. Et plus. Financement Hypothèques zweiplus Vous aider à devenir propriétaires. Et plus. Financement Se sentir chez soi. Avec les hypothèques de la bank zweiplus. Sommaire Donnez réalité à vos rêves de chez-soi. Chère lectrice,

Plus en détail

Introduction aux fonds de placement

Introduction aux fonds de placement Introduction aux fonds de placement Christian Carron CEO, Gérifonds S.A. 20.12.2013 Table des matières (1) Introduction aux fonds de placement suisses définition selon la loi (LPCC) conséquence de la définition

Plus en détail

Directive concernant la présentation des comptes (Directive Présentation des comptes, DPC)

Directive concernant la présentation des comptes (Directive Présentation des comptes, DPC) Directive Présentation des comptes Directive concernant la présentation des comptes (Directive Présentation des comptes, DPC) Du Fondement juridique mars 05 art. 49 à 5 RC I. DISPOSITIONS GÉNÉRALES Art.

Plus en détail

Initiative «Sauvez l or de la Suisse (Initiative sur l or)»

Initiative «Sauvez l or de la Suisse (Initiative sur l or)» Département fédéral des finances DFF Initiative «Sauvez l or de la Suisse (Initiative sur l or)» Etat: septembre 2014 Questions et réponses Que demande l initiative «Sauvez l or de la Suisse (Initiative

Plus en détail

Rapport intermédiaire de la Banque nationale suisse au 30 juin 2010

Rapport intermédiaire de la Banque nationale suisse au 30 juin 2010 Communication Case postale, CH-8022 Zurich Téléphone +41 44 631 31 11 Fax +41 44 631 39 10 Zurich, le 13 août 2010 Rapport intermédiaire de la Banque nationale suisse au 30 juin 2010 La Banque nationale

Plus en détail

Secrétariat du Grand Conseil M 1114-B

Secrétariat du Grand Conseil M 1114-B Secrétariat du Grand Conseil M 1114-B Date de dépôt: 19 janvier 2000 Messagerie Rapport du Conseil d Etat au Grand Conseil sur la motion de M mes et M. Chaïm Nissim, Fabienne Bugnon et Sylvia Leuenberger

Plus en détail

Investir je connais mon banquier je connais mon banquier. Dynamisez votre capital avec des fonds de placement expérimentés et résistants

Investir je connais mon banquier je connais mon banquier. Dynamisez votre capital avec des fonds de placement expérimentés et résistants Dynamisez votre capital avec des fonds de placement expérimentés et résistants Investir Vous souhaitez dynamiser votre capital en accédant aux meilleurs fonds de placement mondiaux? Vous voulez vous assurer

Plus en détail

L Autorité de régulation des communications électroniques et des postes,

L Autorité de régulation des communications électroniques et des postes, Avis n 2013-1147 de l Autorité de régulation des communications électroniques et des postes en date du 10 septembre 2013 sur le dossier tarifaire de La Poste reçu le 31 juillet 2013 relatif aux offres

Plus en détail

STÄMPFLI SERVICE D ÉDITIONS DOCUMENTATION MÉDIA 2015 REVUE DE L AVOCAT

STÄMPFLI SERVICE D ÉDITIONS DOCUMENTATION MÉDIA 2015 REVUE DE L AVOCAT STÄMPFLI SERVICE D ÉDITIONS DOCUMENTATION MÉDIA 2015 REVUE DE L AVOCAT REVUE DE L AVOCAT L organe officiel de la Fédération suisse des avocats FSA La Revue de l avocat est le magazine pratique et l organe

Plus en détail

Index alphabétique. Les références correspondent aux numéros des tableaux

Index alphabétique. Les références correspondent aux numéros des tableaux Index alphabétique Les références correspondent aux numéros des tableaux A Actifs bilan 4, 5, 26, 27 des établissements à statut particulier 63, 27 selon le périmètre de consolidation comptoir 31 Actions

Plus en détail

Intégration monétaire et financière Bilan et perspectives. Samuel Guérineau Sylviane Guillaumont

Intégration monétaire et financière Bilan et perspectives. Samuel Guérineau Sylviane Guillaumont Intégration monétaire et financière Bilan et perspectives Samuel Guérineau Sylviane Guillaumont 1 Deux volets : L intégration monétaire L intégration financière 2 L intégration monétaire Une intégration

Plus en détail

du 2 décembre 2010 Art. 2 technologie.

du 2 décembre 2010 Art. 2 technologie. Arrêté du Conseil fédéral instituant la participation obligatoire au fonds en faveur de la formation professionnelle dans la branche des arts graphiques du 2 décembre 2010 Le Conseil fédéral suisse, vu

Plus en détail

Guide pour la participation au marché repo

Guide pour la participation au marché repo Version février 2007 Page 2 Table de matières Introduction...4 1. Swiss Value Chain...4 2. Swiss Value Chain la chaîne de création de valeur...4 3. Délai de mise en service...5 4. Conditions d adhésion

Plus en détail

LES PROS DE LA PLUME L ÉCRITURE CRÉATIVe

LES PROS DE LA PLUME L ÉCRITURE CRÉATIVe LES PROS DE LA PLUME L ÉCRITURE CRÉATIVe RÉDIGER UNE CARTE INTRO À L INTENTION DES ENSEIGNANTS Maintenant que vos élèves peuvent écrire une lettre, les Pros de la Plume vont s attarder sur la question

Plus en détail

QUELS PLACEMENTS POUR VOTRE ARGENT? ACTUALISATION 2015

QUELS PLACEMENTS POUR VOTRE ARGENT? ACTUALISATION 2015 QUELS PLACEMENTS POUR VOTRE ARGENT? ACTUALISATION 2015 A INTERVENANTS Nicolas Bouzou Directeur fondateur d Asterès Hervé Hatt Président de Meilleurtaux.com I NOTRE DÉMARCHE II LES PLACEMENTS ÉTUDIÉS III

Plus en détail

Cadre de travail sur les relations avec les gouvernements et la défense des droits. Société canadienne de la sclérose en plaques

Cadre de travail sur les relations avec les gouvernements et la défense des droits. Société canadienne de la sclérose en plaques Cadre de travail sur les relations avec les gouvernements Société canadienne de la sclérose en plaques Juin 2009 Table des matières Contexte... 3 1.0 Mission de la Société canadienne de la sclérose en

Plus en détail

Qu est-ce que SWIFT? Comment fonctionne SWIFT?

Qu est-ce que SWIFT? Comment fonctionne SWIFT? Juin 2009 Communication de l ASB relative à la divulgation de données clients en matière de trafic des paiements, de transactions sur titres et autres opérations en relation avec SWIFT Association suisse

Plus en détail

Le mot du Gouverneur. Banque de Finlande 2013 3

Le mot du Gouverneur. Banque de Finlande 2013 3 Banque de Finlande Le mot du Gouverneur Une monnaie stable et un système financier fiable représentent des choses importantes pour chacun de nous. Veiller à ces deux points relève de la compétence des

Plus en détail

Organisation de loterie

Organisation de loterie Demande d adhésion de la WLA Organisation de loterie World Lottery Association Publication juillet 2014 1/13 La WLA La World Lottery Association (WLA) est l association professionnelle mondiale des loteries

Plus en détail

Chapitre III : Qui gère la monnaie? Le cas de la France

Chapitre III : Qui gère la monnaie? Le cas de la France Chapitre III : Qui gère la monnaie? Le cas de la France I. Les acteurs du circuit monétaire A) Les détenteurs de monnaie : les ANFR AIF ANFR = agents non financiers résidents AIF = autres intermédiaires

Plus en détail

CONDITIONS RELATIVES À L OUVERTURE, À L UTILISATION ET À LA CLÔTURE D UN COMPTE COURANT AUPRÈS DE L OMPI

CONDITIONS RELATIVES À L OUVERTURE, À L UTILISATION ET À LA CLÔTURE D UN COMPTE COURANT AUPRÈS DE L OMPI CONDITIONS RELATIVES À L OUVERTURE, À L UTILISATION ET À LA CLÔTURE D UN COMPTE COURANT AUPRÈS DE L OMPI 1. Généralités : À la demande des clients qui travaillent régulièrement avec l Organisation, l OMPI

Plus en détail

Révision 13 août 2007 Révision 14 décembre 2009 Dernière révision et date d approbation par le Conseil d administration

Révision 13 août 2007 Révision 14 décembre 2009 Dernière révision et date d approbation par le Conseil d administration Politique : GESTION FINANCIÈRE Révision 13 août 2007 Révision 14 décembre 2009 Dernière révision et date d approbation par le Conseil d administration 14 novembre 2011 Révisée 2009-12-14 1 de 8 TABLE DES

Plus en détail

Allocations familiales

Allocations familiales Office des assurances sociales et de la surveillance des fondations Direction de la justice, des affaires communales et des affaires ecclésiastiques du canton de Berne Amt für Sozialversicherung und Stiftungsaufsicht

Plus en détail

A U D I K A G R O U P E

A U D I K A G R O U P E Page 1 sur 8 A U D I K A G R O U P E Société anonyme au capital de 283 500 Siège social : 58 avenue Hoche 75008 Paris SIREN : 310 612 387, R.C.S. Paris Ordre du jour de l assemblée générale ordinaire et

Plus en détail

Investissez maintenant dans un avenir durable.

Investissez maintenant dans un avenir durable. Investissez maintenant dans un avenir durable. Investissez dans la croissance de la Banque Triodos À la Banque Triodos, votre argent contribue à une société durable dans laquelle une place centrale est

Plus en détail

Migration du trafic des paiements en Suisse

Migration du trafic des paiements en Suisse Migration du trafic des paiements en Suisse «Swiss Banking Operations Forum» Roger Mettier, responsable des Payments Solutions, Credit Suisse SA 1 Sommaire Statut dans le domaine des justificatifs Suppression

Plus en détail

Ordonnance sur l activité d intermédiaire financier exercée à titre professionnel

Ordonnance sur l activité d intermédiaire financier exercée à titre professionnel Ordonnance sur l activité d intermédiaire financier exercée à titre professionnel (OIF) 955.071 du 18 novembre 2009 (Etat le 1 er janvier 2010) Le Conseil fédéral suisse, vu l art. 41 de la loi du 10 octobre

Plus en détail