Pièces et timbres spéciaux pour le 100 e anniversaire de la Banque nationale suisse

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Pièces et timbres spéciaux pour le 100 e anniversaire de la Banque nationale suisse"

Transcription

1 Communiqué de presse Börsenstrasse 15 Case postale, CH-8022 Zurich Téléphone Berne, le 22 février 2007 Pièces et timbres spéciaux pour le 100 e anniversaire de la Banque nationale suisse Swissmint et la Poste remettent à la BNS leurs pièces et timbres spéciaux Lors d'une manifestation commune, la Monnaie fédérale Swissmint et la Poste ont symboliquement remis à la Banque nationale suisse les pièces spéciales et les timbres spéciaux qu'elles émettent à l'occasion du centième anniversaire de la BNS. Conçus par des artistes connus, ces pièces et timbres évoquent, par leurs motifs, la Banque nationale. Présentées par Peter Siegenthaler, directeur de l'administration fédérale des finances, les pièces ont pour modèles des œuvres d'art de diverses époques. Le «Bûcheron» de Ferdinand Hodler ( ) figure sur la pièce d'or d'une valeur nominale de 50 francs, tandis que le portrait du compositeur suisse Arthur Honegger ( ), portrait qui est tiré de l'actuel billet de 20 francs, orne la pièce d'argent de 20 francs. Celle-ci a été conçue par Roger Pfund, graphiste et peintre genevois renommé. Ulrich Gygi, directeur général de La Poste Suisse, a quant à lui présenté les deux timbres spéciaux, l'un de 85 centimes et l'autre de 1 franc. Ces deux timbres sont l'œuvre de Jörg Zintzmeyer, le concepteur de la série actuelle de billets de banque. Nul ne s'étonnera par conséquent qu'il ait créé le timbre de 1 franc à partir d'un billet de 100 francs, réduit à un neuvième. Pour la conception du second timbre, Jörg Zintzmeyer s'est inspiré d'éléments figurant sur des billets de banque. Le président de la Banque nationale, Jean-Pierre Roth, a adressé de vifs remerciements à Swissmint et à la Poste pour ces marques de haute estime. A cette occasion, il a tenu également à remercier le peuple suisse qui, depuis un siècle, honore la Banque nationale de sa confiance. Sans cette confiance, la politique monétaire ne pourrait être couronnée de succès et le franc suisse ne serait pas une monnaie stable.

2 Communiqué de presse 22 février Points de vente - Pièces spéciales: Monnaie fédérale, Swissmint (tél ou ; - Timbres spéciaux: en vente, à partir du 6 mars 2007 et jusqu'à épuisement du stock, dans les bureaux de poste et sous jusqu'au 31 mars 2008 dans les bureaux philatéliques.

3 Swissmint La monnaie d or pour le centenaire de la Banque nationale suisse Légende: La monnaie d or émise à l occasion du centenaire de la Banque nationale représente le fameux Bûcheron de l artiste peintre Suisse Ferdinand Hodler ( ) qui en avait conçu le premier billet de cinquante francs de Suisse sorti en Remarque pour la rédaction: Du matériel photographique de la monnaie d or peut être téléchargé sur Effigie Le Bûcheron Artiste d après Ferdinand Hodler Données techniques Alliage: or 0,900 Poids: 11,29 g Diamètre: 25 mm Valeur nominale légale 50 francs suisses Date d émission 19 janvier 2007 Tirage Qualité flan bruni, avec étui, max. 6'000 pièces Prix indicatif CHF Frappe et émission Monnaie fédérale Swissmint CH-3003 Berne Monnaie fédérale Swissmint Bernastrasse 28, 3003 Berne, Suisse Tél Fax

4 Swissmint La monnaie d argent pour le centenaire de la Banque nationale suisse Légende: L actuel billet de 20 francs a servi de base à la conception de la monnaie d argent représentant une partie du portrait d Arthur Honegger ( ). Remarque pour la rédaction: Du matériel photographique de la monnaie d'argent peut être téléchargé sur Effigie Arthur Honegger Artiste Roger Pfund, Carouge Données techniques Alliage: argent 0,835 Poids: 20 g Diamètre: 33 mm Valeur nominale légale 20 francs suisses Date d émission 19 janvier 2007 Tirages Pièces de qualité normale, non mises en circulation: max. 50'000 pièces Qualité flan bruni, avec étui, max. 12'000 pièces Prix indicatifs Frappe normale: CHF 20.- Flan bruni: CHF 55.- Frappe et émission Monnaie fédérale Swissmint CH-3003 Berne Monnaie fédérale Swissmint Bernastrasse 28, 3003 Berne, Suisse Tél Fax

5 SWISSMINTinfo MONNAIES COMMÉMORATIVES Janvier Illustration à droite: La pièce d or en l honneur du centenaire de la Banque Nationale représente le fameux «Bûcheron» du peintre suisse Ferdinand Hodler ( ), qui a ainsi conçu en 1911 le premier billet de 50 francs de Suisse. Illustration ci-dessous: L original et son modèle: l actuel billet de 20 francs a servi de modèle à la pièce d argent qui représente une partie du portrait d Arthur Honegger ( ). Centième anniversaire de la Banque nationale Pièces anniversaire en or et en argent Depuis 100 ans, la Banque nationale suisse veille sur le franc suisse et assure ainsi la stabilité des prix, en tenant compte de la conjoncture. A l occasion du 100e anniversaire de la Banque, une pièce en or et une en argent sont émises. Elles ont pour motif des œuvres d art créées au cours des deux derniers siècles. Pour la pièce de 20 francs en argent «Arthur Honegger», le graphiste et artiste peintre renommé Roger Pfund de Genève a choisi une partie de l actuel billet de 20 francs où figure le portrait du compositeur suisse Arthur Honegger ( ). A travers une conception particulière, l artiste a placé l œil de Honegger au centre de la pièce, de sorte que le visage du musicien, que l on a l habitude de voir sur les billets, n apparaît pas du premier coup. Le «bûcheron» de Ferdinand Hodler ( ) a été repris sur la pièce en or d une valeur de 50 francs suisses. En 1908, la Banque nationale a chargé Hodler de concevoir le dessin de la première série de billets de la Suisse. Il a ainsi créé le célèbre «bûcheron» pour le billet de 50 francs et le «faucheur» pour le billet de 100 francs. Suite à des différences avec Hodler, la conception du dessin des billets de 500 et de 1000 francs a été confiée à un autre artiste. Le bûcheron constitue une des créations majeures de Hodler. Flash Pièces commémoratives «Centième anniversaire de la Banque nationale» Or: Valeur nominale: 50 francs suisses, alliage: or 0,900; poids: 11,29 g; diamètre: 25 mm; tirage: «flan bruni»: pièces au max.; conception: d après Ferdinand Hodler Argent: Valeur nominale: 20 francs suisses, alliage: argent 0,835; poids: 20 g; diamètre: 33 mm; tirages: «qualité normale»: pièces au max., «flan bruni»: pièces au max.; conception: Roger Pfund, Carouge.

6 5 Janvier 2007 MONNAIES COMMÉMORATIVES SWISSMINTinfo La Banque nationale suisse est entrée en activité en 1907, deux ans après que le Parlement et le peuple aient approuvé sa création. Photo historique datant de 1913 (Schweizerische Bauzeitung). La Banque nationale suisse Une monnaie stable est une des principales conditions de la prospérité économique. Dans la Constitution fédérale de 1848, les cantons avaient confié à la Confédération le monopole d émission de la monnaie. Les nouvelles pièces ont dans un premier temps été frappées à Paris et à Bruxelles, puis, à partir de 1855, par la Monnaie fédérale. Quant aux billets, diverses banques privées et cantonales ont continué de les émettre. Ce n est qu en 1891 que la Confédération a obtenu le droit exclusif d émettre des billets de banque. En 1905, le Parlement et le peuple ont approuvé la création d une banque centrale ayant le statut de société anonyme. Deux ans plus tard, soit le 20 juin 1907, la Banque nationale suisse est entrée en activité. La Banque nationale mène la politique monétaire de façon indépendante. Elle agit dans l intérêt général du pays. Son objectif prioritaire consiste à assurer la stabilité des prix en tenant compte de l évolution de la conjoncture. Elle fixe ainsi le cadre général de l évolution de l économie. La Banque nationale assure l approvisionnement en billets de banque satisfaisant à des exigences élevées en matière de qualité et de sécurité et met en circulation la monnaie, sur mandat de la Confédération. Avec les banques et la Poste, la Banque nationale est un des principaux acteurs du système des opérations de paiement. En matière d opérations de paiement sans numéraire, elle intervient dans le domaine des transferts de montants importants entre banques. La gestion des réserves monétaires est une des tâches principales de la Banque nationale. Les réserves monétaires assurent la confiance dans le franc suisse et contribuent à empêcher ou à surmonter les crises. Par ailleurs, la Banque nationale agit en tant que banque de la Confédération et participe conjointement avec les autorités fédérales à la coopération monétaire internationale. Peter Schöpf, secrétaire général de la Banque nationale suisse Le bâtiment de la Banque nationale à Zurich, classé monument historique, a été édifié de 1919 à 1922 comme siège secondaire et récemment entièrement rénové.

7 Timbres-poste spéciaux Centenaire de la Banque nationale suisse La Banque nationale, garante de la stabilité des prix en Suisse La prospérité d une économie est tributaire de la stabilité du système monétaire. «Gardienne» du franc suisse, la Banque nationale suisse (BNS) a précisément pour mission de garantir la stabilité des prix. En 2007, cet honorable institut fêtera son centenaire, événement que La Poste Suisse entend marquer d une pierre blanche par l émission de deux timbres-poste spéciaux. Les banques centrales de la plupart des pays ont été constituées à partir des anciennes banques d émission; à l époque de leur fondation, elles avaient pour tâche d exercer le monopole d émission et d adapter la circulation des billets aux besoins des opérations de paiement. L or occupait une place dominante dans le système monétaire, et les billets de banque n étaient qu un succédané de la monnaie. Aujourd hui, la monnaie que les banques centrales créent sous forme de billets de banque et de monnaie scripturale joue un rôle primordial. Pléthore d instituts d émission La BNS a été fondée en juin 1907, soit près de 60 ans après la création de l Etat fédéral. Dans la Constitution de 1848, les cantons confièrent le monopole de la frappe des pièces à la Confédération, les billets continuant d être émis par diverses banques privées ou cantonales. En 1880, la Suisse comptait ainsi 36 établissements émetteurs. Ce n est qu en 1891 que la Confédération obtint le droit exclusif d émettre des billets de banque. En vertu de la Constitution révisée, elle pouvait céder le monopole des billets à une banque d Etat ou à une banque par actions sous contrôle de l Etat. La création d une banque d émission sous la forme d une société anonyme fut approuvée par le Parlement et le peuple en 1905 ; deux ans plus tard, la Banque nationale suisse commençait ses activités. 12

8 Le siège de Berne de la Banque nationale suisse, Place fédérale (photo de gauche). Les réserves monétaires sont gérées dans les locaux de la Gestion des actifs de la BNS (photo du bas). Photos: Banque nationale suisse Sujet de l enveloppe du jour d émission Timbres-poste spéciaux Centenaire de la Banque nationale suisse Vente dès le , jusqu à épuisement des stocks Les citoyens suisses ont la possibilité de participer à leur institut d émission. Cotées en Bourse, les actions de la BNS sont détenues aux deux tiers environ par les cantons, les banques cantonales et d autres corporations de droit public; le reste est aux mains d actionnaires privés. La Confédération ne possède aucune action de la BNS. Priorité à la stabilité des prix La BNS conduit sa politique monétaire de manière autonome. En vertu de la Constitution et de la loi, elle doit servir les intérêts généraux du pays et, en priorité, garantir la stabilité des prix compte tenu de la conjoncture. Ce faisant, elle crée les conditions-cadres fondamentales pour une évolution équilibrée de l économie. La stabilité des prix est une condition essentielle de la croissance et de la prospérité: l inflation et la déflation rendent difficile la prise de décisions pour les consommateurs et les producteurs, perturbent l évolution économique et pénalisent les plus faibles. La BNS estime que la stabilité des prix est atteinte lorsque la hausse annuelle de l indice suisse des prix à la consommation est inférieure à 2%. Ses décisions de politique monétaire se fondent sur une prévision d inflation publiée régulièrement. Sur le plan opérationnel, elle assigne une marge de fluctuation au taux des dépôts à court terme en francs, le Libor à trois mois. La BNS approvisionne l économie en billets répondant à des exigences élevées en matière de qualité et de sécurité. Elle se charge, sur mandat de la Confédération, de la mise en circulation des pièces. Avec les banques et la Poste, la BNS est l un des principaux agents du trafic des paiements. Dans les opérations de paiement sans numéraire, elle met l accent sur les flux interbancaires qui portent sur des montants élevés. Ces paiements sont exécutés dans le Swiss Interbank Clearing (SIC) au moyen des comptes de virement à la BNS. La BNS a également pour tâche essentielle la constitution de réserves monétaires suffisantes et la gestion de celles-ci. Les réserves monétaires assoient la confiance dans le franc suisse, contribuent à prévenir et à surmonter des crises et peuvent être utilisées pour intervenir sur les marchés des changes. Peter Schöpf, Banque nationale suisse Offices de poste jusqu à épuisement des stocks Bureaux philatéliques jusqu au Vente anticipée dès le Validité illimitée dès le Des enveloppes sans timbres seront en vente dès le dans tous les bureaux philatéliques et auprès du Service à la clientèle de Timbresposte et philatélie, au prix de CHF Impression offset, en 5 couleurs; Tesa Bandfix SA, Bergdietikon (ZH) Formats Timbres: 56 27,5 mm Feuille: mm (4 rangées de 3 timbres) Papier papier pour timbres blanc, autocollant, sur support papier, 220 gm 2 Dentelure découpe ondulée sur 4 côtés Cachet du jour d émission Concepteur Jörg Zintzmeyer, Zollikon (ZH) 13

Monnaie, banques, assurances

Monnaie, banques, assurances Monnaie, banques, assurances Panorama La politique monétaire de la Banque nationale suisse en 2013 En 2013, la croissance de l économie mondiale est demeurée faible et fragile. En Europe, les signes d

Plus en détail

Note sur le trafic des paiements sans numéraire 1. But et champ d'application

Note sur le trafic des paiements sans numéraire 1. But et champ d'application abcdefg 3 e département Zurich, le 1 er juin 2010 Note sur le trafic des paiements sans numéraire 1. But et champ d'application La Banque nationale suisse () doit notamment faciliter et assurer le bon

Plus en détail

La mise en œuvre de la politique monétaire suisse

La mise en œuvre de la politique monétaire suisse La mise en œuvre de la politique monétaire suisse La Banque nationale suisse (BNS) dispose aujourd hui d instruments efficaces et souples pour mettre en œuvre sa politique monétaire. Depuis l an 2000,

Plus en détail

La Banque nationale en bref

La Banque nationale en bref La Banque nationale en bref La Banque nationale en bref Table des matières 2 La Banque nationale en bref Introduction 5 1 Le mandat de la Banque nationale 6 2 La stratégie de politique monétaire 9 3 La

Plus en détail

Les paiements et le trafic des paiements Dossier destiné aux écoles de l enseignement secondaire

Les paiements et le trafic des paiements Dossier destiné aux écoles de l enseignement secondaire Les paiements et le trafic des paiements Dossier destiné aux écoles de l enseignement secondaire Auteur: Vera Friedli, Berne Le réseau des médias pédagogiques interactifs Sommaire Eléments de base: Les

Plus en détail

A B C de la Banque nationale suisse. Petit lexique à l'usage du public

A B C de la Banque nationale suisse. Petit lexique à l'usage du public A B C de la Banque nationale suisse Petit lexique à l'usage du public V Les textes présentant l'activité de la Banque nationale contiennent des termes peu fréquents dans le langage courant. En outre,

Plus en détail

951.11. Loi fédérale sur la Banque nationale suisse. (Loi sur la Banque nationale, LBN) Dispositions générales. Loi sur la Banque nationale 2.

951.11. Loi fédérale sur la Banque nationale suisse. (Loi sur la Banque nationale, LBN) Dispositions générales. Loi sur la Banque nationale 2. Loi fédérale sur la Banque nationale suisse (Loi sur la Banque nationale, LBN) 951.11 du 3 octobre 2003 (Etat le 1 er janvier 2009) L Assemblée fédérale de la Confédération suisse, vu les art. 99, 100

Plus en détail

Loi fédérale sur la Banque nationale suisse

Loi fédérale sur la Banque nationale suisse Loi fédérale sur la Banque nationale suisse (Loi sur la Banque nationale, LBN) du 3 octobre 2003 L Assemblée fédérale de la Confédération suisse, vu les art. 99, 100 et 123 de la Constitution 1, vu le

Plus en détail

Rachat d'actions de Logitech International S.A. Modification du programme de rachat du 10 août 2010

Rachat d'actions de Logitech International S.A. Modification du programme de rachat du 10 août 2010 Rachat d'actions de Logitech International S.A. Modification du programme de rachat du 10 août 2010 Le 10 août 2010, Logitech International S.A., Apples (la «Société» ou «Logitech»), a initié un programme

Plus en détail

Commentaire de la statistique bancaire

Commentaire de la statistique bancaire Commentaire de la statistique bancaire 1. DÉLIMITATIONS On entend par banques les entreprises qui sont actives principalement dans le secteur financier, se procurent des fonds en acceptant des dépôts du

Plus en détail

Floored Floater sur le taux d intérêt LIBOR CHF à trois mois avec emprunt de référence «General Electric Capital Corporation»

Floored Floater sur le taux d intérêt LIBOR CHF à trois mois avec emprunt de référence «General Electric Capital Corporation» sur le taux d intérêt LIBOR CHF à trois mois avec emprunt de référence «General Electric Capital Corporation» Dans l environnement actuel caractérisé par des taux bas, les placements obligataires traditionnels

Plus en détail

Multi Defender VONCERT

Multi Defender VONCERT Multi Defender VONCERT sur le SMI, EuroStoxx 50 et le S&P 500 Vous souhaitez profiter de la hausse de cours potentielle de grands indices boursiers sans pour autant exclure des corrections de cours? Le

Plus en détail

Banque nationale suisse Résultat de l exercice 2014

Banque nationale suisse Résultat de l exercice 2014 Communication Case postale, CH-8022 Zurich Téléphone +41 44 631 31 11 communications@snb.ch Zurich, le 6 mars 2015 Banque nationale suisse Résultat de l exercice 2014 La Banque nationale suisse (BNS) a

Plus en détail

La place bancaire de Zurich. Faits et chiffres Edition 2015/2016

La place bancaire de Zurich. Faits et chiffres Edition 2015/2016 La place bancaire de Zurich Faits et chiffres Edition 2015/2016 Avant-propos Pour la région zurichoise, la place bancaire de Zurich revêt une importance décisive. Elle apporte une contribution significative

Plus en détail

Chiffres-clés relatifs à la place financière suisse Mis à jour en décembre 2008

Chiffres-clés relatifs à la place financière suisse Mis à jour en décembre 2008 Chiffres-clés relatifs à la place financière suisse Mis à jour en décembre 2008 O:\Ifw-daten\IFW-FF\14 FinMaerkte_FinPlatzPolitik\143.2 FM CH Statistik\Publ Kennzahlen\Kennzahlen_Dezember08\Internet\Kennzahlen_CD-

Plus en détail

Multimanager-Stratégies zweiplus La gestion de fortune en toute transparence

Multimanager-Stratégies zweiplus La gestion de fortune en toute transparence Multimanager-Stratégies zweiplus La gestion de fortune en toute transparence Bienvenue à la bank zweiplus Digne de confiance, fiable, orientée solutions Chère investisseuse, cher investisseur Les Multimanager-Stratégies

Plus en détail

RÈGLEMENT DE PLACEMENT

RÈGLEMENT DE PLACEMENT RÈGLEMENT DE PLACEMENT Sur la base de l article 49a OPP 2 ainsi que des articles 19 et 19a OLP, le Conseil de Fondation édicte le présent règlement de placement. Les dispositions d exécution, devant être

Plus en détail

La BNS capitule: Fin du taux plancher. Alain Freymond (BBGI Group SA)

La BNS capitule: Fin du taux plancher. Alain Freymond (BBGI Group SA) La BNS capitule: Fin du taux plancher Alain Freymond (BBGI Group SA) Changement radical de politique monétaire le 15/1/2015 Les taux d intérêt négatifs remplacent le taux plancher 1. Abandon du taux plancher

Plus en détail

Rapport du Conseil fédéral sur les monnaies virtuelles en réponse aux postulats Schwaab (13.3687) et Weibel (13.4070)

Rapport du Conseil fédéral sur les monnaies virtuelles en réponse aux postulats Schwaab (13.3687) et Weibel (13.4070) Rapport du Conseil fédéral sur les monnaies virtuelles en réponse aux postulats Schwaab (13.3687) et Weibel (13.4070) du 25 juin 2014 Table des matières Condensé... 3 1 Introduction... 4 1.1 Contexte...

Plus en détail

Floored Floater. Cette solution de produit lui offre les avantages suivants:

Floored Floater. Cette solution de produit lui offre les avantages suivants: sur le taux d intérêt LIBOR CHF à trois mois avec emprunt de référence «Sony» sur le taux d intérêt EURIBOR EUR à trois mois avec emprunt de référence «Sony» Dans l environnement actuel caractérisé par

Plus en détail

Floored Floater. Cette solution de produit lui offre les avantages suivants:

Floored Floater. Cette solution de produit lui offre les avantages suivants: sur le taux d intérêt LIBOR CHF à trois mois avec emprunt de référence «Newmont Mining» Floored Floater sur le taux d intérêt EURIBOR EUR à trois mois avec emprunt de référence «Newmont Mining» Dans l

Plus en détail

Règlement spécial pour l évaluation des présentations d entierspostaux aux expositions F.I.P.

Règlement spécial pour l évaluation des présentations d entierspostaux aux expositions F.I.P. 1 Règlement spécial pour l évaluation des présentations d entierspostaux aux expositions F.I.P. Article 1 : expositions compétitives Conformément à l article 1.4 du règlement général de la F.I.P. relatif

Plus en détail

CHAPITRE 17. Opérations relatives aux titres. - Les bourses sont des marchés qui fonctionnent dans le cadre du jeu de l offre et de la demande.

CHAPITRE 17. Opérations relatives aux titres. - Les bourses sont des marchés qui fonctionnent dans le cadre du jeu de l offre et de la demande. CHAPITRE 17 Opérations relatives aux titres - Les bourses sont des marchés qui fonctionnent dans le cadre du jeu de l offre et de la demande. - Il y a par ex: o Bourses des valeurs pour le commerce des

Plus en détail

Statuts de la Société suisse de crédit hôtelier (SCH)

Statuts de la Société suisse de crédit hôtelier (SCH) Statuts de la Société suisse de crédit hôtelier (SCH) (statuts de la SCH) du xx juin 2015 L assemblée générale de la SCH (société), vu l art. 12, al. 1, de la loi fédérale du 20 juin 2003 sur l encouragement

Plus en détail

Rapport intermédiaire de la Banque nationale suisse au 30 juin 2010

Rapport intermédiaire de la Banque nationale suisse au 30 juin 2010 Communication Case postale, CH-8022 Zurich Téléphone +41 44 631 31 11 Fax +41 44 631 39 10 Zurich, le 13 août 2010 Rapport intermédiaire de la Banque nationale suisse au 30 juin 2010 La Banque nationale

Plus en détail

Performance creates trust

Performance creates trust Performance creates trust Vontobel Mini Futures Futures Investissement minimum, rendement maximum Vontobel Investment Banking Vontobel Mini Futures Investir un minimum pour un maximum de rendement Avec

Plus en détail

Investir je connais mon banquier je connais mon banquier. Dynamisez votre capital avec des fonds de placement expérimentés et résistants

Investir je connais mon banquier je connais mon banquier. Dynamisez votre capital avec des fonds de placement expérimentés et résistants Dynamisez votre capital avec des fonds de placement expérimentés et résistants Investir Vous souhaitez dynamiser votre capital en accédant aux meilleurs fonds de placement mondiaux? Vous voulez vous assurer

Plus en détail

Réforme de la fiscalité des entreprises III: faire d un défi une chance

Réforme de la fiscalité des entreprises III: faire d un défi une chance SUPSI Lugano, 12 mai 2014 Réforme de la fiscalité des entreprises III: faire d un défi une chance Vincent Simon Responsable de projets La Suisse est attractive pour les groupes étrangers Quartiers-généraux

Plus en détail

Distribution 2013 Dividende en actions Information aux actionnaires Résumé

Distribution 2013 Dividende en actions Information aux actionnaires Résumé Distribution 2013 Dividende en actions Information aux actionnaires Résumé 20 mars 2013 Disclaimer Le présent document ne constitue pas une offre de vente ou une incitation à souscrire des titres de Credit

Plus en détail

Juillet 2007. Directives concernant l information des investisseurs sur les produits structurés

Juillet 2007. Directives concernant l information des investisseurs sur les produits structurés Juillet 2007 Directives concernant l information des investisseurs sur les produits structurés Directives concernant l information des investisseurs sur les produits structurés Table des matières Préambule...

Plus en détail

Loi sur les finances de la Confédération

Loi sur les finances de la Confédération Loi sur les finances de la Confédération (Loi sur les finances, LFC) (Optimisation du modèle comptable de la Confédération) Projet Modification du L Assemblée fédérale de la Confédération suisse, vu le

Plus en détail

La Banque nationale facilite et assure le trafic des paiements*

La Banque nationale facilite et assure le trafic des paiements* Embargo: 25 avril 2007, 10h00 La Banque nationale facilite et assure le trafic des paiements* Thomas J. Jordan membre suppléant de la Direction générale Banque nationale suisse Swiss Banking Operations

Plus en détail

L importance de la monnaie dans l économie

L importance de la monnaie dans l économie L importance de la monnaie dans l économie Classes préparatoires au Diplôme de Comptabilité et Gestion UE 13 Relations professionnelles Etude réalisée par : Marina Robert Simon Bocquet Rémi Mousseeff Etudiants

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES. La Banque du Canada... 27 Objectifs de la politique monétaire... 27

TABLE DES MATIÈRES. La Banque du Canada... 27 Objectifs de la politique monétaire... 27 TABLE DES MATIÈRES AVANT-PROPOS INTRODUCTION Fonctionnement de la politique monétaire... 15 Le marché de la monnaie et son influence sur l économie... 15 L influence des banques centrales sur l offre de

Plus en détail

Le Musée de la Banque nationale de Belgique

Le Musée de la Banque nationale de Belgique Chapitre Le Musée de la Banque nationale de Belgique Le Musée se veut ouvert au plus grand nombre. Il s intègre dans la politique de communication de la Banque nationale, tournée vers le grand public et

Plus en détail

Votre Entreprise en Suisse. Philipp Troesch Avocat Schaer Partners Bâle, le 26 septembre 2014

Votre Entreprise en Suisse. Philipp Troesch Avocat Schaer Partners Bâle, le 26 septembre 2014 Votre Entreprise en Suisse Philipp Troesch Avocat Schaer Partners Bâle, le 26 septembre 2014 Thèmes abordés 1. Présentation 2. Premiers pas, le début d un projet 3. Fonder une société en Suisse 4. Gérer

Plus en détail

Private Banking. Tarifs. www.bcn.ch

Private Banking. Tarifs. www.bcn.ch Private Banking Tarifs www.bcn.ch Achats et ventes de titres courtage La commission est facturée quelle que soit la place d intervention. Les opérations d achat et de vente de titres sont par ailleurs

Plus en détail

Règlement d'investissement

Règlement d'investissement SCHWEIZERISCHE BÄUERLICHE BÜRGSCHAFTSGENOSSENSCHAFT C A I S S E A G R I C O L E S U I S S E D E G A R A N T I E F I N A N C I È R E Règlement d'investissement SCHWEIZERISCHE BÄUERLICHE BÜRGSCHAFTSGENOSSENSCHAFT

Plus en détail

I. Raison sociale But Durée Siège

I. Raison sociale But Durée Siège VAUDOISE ASSURANCES HOLDING SA Statuts I. Raison sociale But Durée Siège Art. 1 Art. 2 Art. 3 VAUDOISE ASSURANCES HOLDING SA VAUDOISE VERSICHERUNGEN HOLDING AG VAUDOISE ASSICURAZIONI HOLDING SA VAUDOISE

Plus en détail

Private Banking. www.bcn.ch

Private Banking. www.bcn.ch Private Banking www.bcn.ch Investir à la BCN vous apporte confort et sérénité» La BCN, c est... 1883 100 millions de CHF depuis 1883 au service des neuchâtelois 320 collaborateurs capital de dotation points

Plus en détail

Nature et risques des instruments financiers

Nature et risques des instruments financiers 1) Les risques Nature et risques des instruments financiers Définition 1. Risque d insolvabilité : le risque d insolvabilité du débiteur est la probabilité, dans le chef de l émetteur de la valeur mobilière,

Plus en détail

A. La distinction entre marchés primaire et secondaire. 1. Le marché financier et ses deux compartiments : le marché primaire et le marché secondaire

A. La distinction entre marchés primaire et secondaire. 1. Le marché financier et ses deux compartiments : le marché primaire et le marché secondaire Chap 2 : Le marché financier et son rôle économique Les marchés de capitaux assurent le financement de l économie. Sur ces marchés se confrontent des agents à la recherche de financements et d autres à

Plus en détail

Hypothèques zweiplus Vous aider à devenir propriétaires. Et plus. Financement

Hypothèques zweiplus Vous aider à devenir propriétaires. Et plus. Financement Hypothèques zweiplus Vous aider à devenir propriétaires. Et plus. Financement Se sentir chez soi. Avec les hypothèques de la bank zweiplus. Sommaire Donnez réalité à vos rêves de chez-soi. Chère lectrice,

Plus en détail

Ordonnance sur les bourses et le commerce des valeurs mobilières

Ordonnance sur les bourses et le commerce des valeurs mobilières Ordonnance sur les bourses et le commerce des valeurs mobilières (Ordonnance sur les bourses, OBVM) Modification du 10 avril 2013 Le Conseil fédéral suisse arrête: I L ordonnance du 2 décembre 1996 sur

Plus en détail

je connais mon banquier je connais mon banquier La sélection des valeurs les plus étoilées Investir

je connais mon banquier je connais mon banquier La sélection des valeurs les plus étoilées Investir La sélection des valeurs les plus étoilées Investir Quelles valeurs choisir dans la nébuleuse des placements financiers? Comment composer un portefeuille d actifs en préservant le capital et en visant

Plus en détail

1. Créer une société en Suisse occidentale

1. Créer une société en Suisse occidentale Nestle, (canton of Vaud) 1. Créer une société en Suisse occidentale Sommaire 1.1 Éligibilité 1.2 Différentes étapes de la création d une société généralités 1.3 Choix de la forme juridique de la société

Plus en détail

Comment prendre soin de son argent? Séminaire de préparation à la retraite ONU 27 mars 2015 Marie-Pierre Fleury Patrick Humair

Comment prendre soin de son argent? Séminaire de préparation à la retraite ONU 27 mars 2015 Marie-Pierre Fleury Patrick Humair Comment prendre soin de son argent? Séminaire de préparation à la retraite ONU 27 mars 2015 Marie-Pierre Fleury Patrick Humair Introduction Devises Taux d intérêt Immobilier Obligations Actions Fonds de

Plus en détail

Tarification gestion de fortune clientèle privée

Tarification gestion de fortune clientèle privée Tarification gestion de fortune clientèle privée Tarifs en vigueur dès le 01.01.2013 S informer Index Page 1. Mandats de gestion discrétionnaires 2 2. Administration des dépôts titres 6 3. Achats et ventes

Plus en détail

RÈGLEMENT SPÉCIFIQUE ET DIRECTIVES POUR L ÉVALUATION EN CLASSE ENTIERS POSTAUX AUX EXPOSITIONS PATRONNÉES PAR LA FFAP

RÈGLEMENT SPÉCIFIQUE ET DIRECTIVES POUR L ÉVALUATION EN CLASSE ENTIERS POSTAUX AUX EXPOSITIONS PATRONNÉES PAR LA FFAP FÉDÉRATION FRANÇAISE DES ASSOCIATIONS PHILATÉLIQUES RÈGLEMENT SPÉCIFIQUE ET DIRECTIVES POUR L ÉVALUATION EN CLASSE ENTIERS POSTAUX AUX EXPOSITIONS PATRONNÉES PAR LA FFAP Préambule Le présent texte est

Plus en détail

Réseau de transport suisse. Mission et défis de Swissgrid

Réseau de transport suisse. Mission et défis de Swissgrid Réseau de transport suisse Mission et défis de Swissgrid 2 La mission de Swissgrid La mission de Swissgrid: la sécurité de l approvisionnement Qui est Swissgrid? La société nationale pour l exploitation

Plus en détail

CREATION MONETAIRE ET SON CONTROLE

CREATION MONETAIRE ET SON CONTROLE CREATION MONETAIRE ET SON CONTROLE PAR LES AUTORITES MONETAIRES SECTION 1 : LA CREATION MONETAIRE A Acteurs et modalités de création monétaire : La création monétaire consiste à accroître la quantité de

Plus en détail

PIECES COMPTABLES ET DOCUMENTS DE PAIEMENT

PIECES COMPTABLES ET DOCUMENTS DE PAIEMENT PIECES COMPTABLES ET DOCUMENTS DE PAIEMENT 1. Les pièces comptables A. La facture Définition : Etat détaillé des biens et services vendus que le fournisseur remet ou envoie à l acheteur. C est un document

Plus en détail

De nouveaux billets et de nouvelles pièces pour la Suède. Découvrez. votre ARGENT!

De nouveaux billets et de nouvelles pièces pour la Suède. Découvrez. votre ARGENT! De nouveaux billets et de nouvelles pièces pour la Suède Découvrez votre ARGENT! S V E R I G E S R I K S B A N K 1 couronne 2 5 10 De nouveaux billets et de nouvelles pièces pour la Suède En 2015 et 2016,

Plus en détail

Prêts hypothécaires. Des financements sur mesure

Prêts hypothécaires. Des financements sur mesure Prêts hypothécaires Des financements sur mesure Vous projetez d acheter un logement? Si vous rêvez de devenir propriétaire, vous allez commencer par rechercher le bien immobilier approprié. L analyse détaillée

Plus en détail

I / Un marché planétaire de la devise

I / Un marché planétaire de la devise I / Un marché planétaire de la devise Le marché des changes est le plus important des marchés. Pour beaucoup, il apparaît également comme le plus parfait des marchés, sur lequel l information circule vite

Plus en détail

Investir dans les matières premières d avenir

Investir dans les matières premières d avenir Investir dans les matières premières d avenir A riculture 2016 Performance et sécurité Perspectives de ain innovantes Les produits structurés ont aujourd hui leur place attitrée dans le portefeuille d

Plus en détail

Guide du créateur d entreprise sociale et solidaire. Chapitre 2: la Comptabilité en droit suisse

Guide du créateur d entreprise sociale et solidaire. Chapitre 2: la Comptabilité en droit suisse Chapitre 2: la Comptabilité en droit suisse Quelle que soit sa taille, son activité et sa forme juridique, l'entreprise d'économie sociale et sociale est tenue de maintenir une comptabilité conforme à

Plus en détail

Barèmes 2014. Barèmes des minima au 01.01.2014. impressum (CCT & Tamedia publications romandes)

Barèmes 2014. Barèmes des minima au 01.01.2014. impressum (CCT & Tamedia publications romandes) Barèmes Barèmes des minima au 01.01. impressum (CCT & Tamedia publications romandes) 2 NOUVELLE CCT : un salaire minimal à 5'843.-- Avec l entrée en vigueur de la nouvelle CCT, un salaire minimal d entrée

Plus en détail

Contexte économique :

Contexte économique : Analyse de Marché Mai 2013 Contexte économique : En ce début d année, l économie suisse est stimulée par des nouvelles favorables des marchés financiers internationaux et par le regain de dynamisme, qui

Plus en détail

Crédit contre titres. Financer. Un financement avantageux et flexible garanti par vos titres. je connais mon banquier je connais mon banquier

Crédit contre titres. Financer. Un financement avantageux et flexible garanti par vos titres. je connais mon banquier je connais mon banquier Crédit contre titres Un financement avantageux et flexible garanti par vos titres Financer Vous envisagez de réaliser un projet ou un investissement et souhaitez mobiliser des liquidités? Vous entendez

Plus en détail

3 ) Les limites de la création monétaire

3 ) Les limites de la création monétaire 3 ) Les limites de la création monétaire Si un banquier n a besoin que de son stylo pour créer de la monnaie, on peut se demander ce qui empêche une création infinie de monnaie. En fait, la création monétaire

Plus en détail

Tout sur la Banque WIR

Tout sur la Banque WIR Tout sur la Banque WIR 1 Au service de la classe moyenne et des PME Fondée en 1934, la Banque WIR, dont le siège principal est à Bâle, entend être la partenaire privilégiée de la classe moyenne dans la

Plus en détail

Création d une agence de communication interne _Au cours de ces dernières années, l équipe Marketing-Communication de Galexis a dû faire face à d

Création d une agence de communication interne _Au cours de ces dernières années, l équipe Marketing-Communication de Galexis a dû faire face à d Création d une agence de communication interne _Au cours de ces dernières années, l équipe Marketing-Communication de Galexis a dû faire face à d importants changements. Dans le cadre de la gestion du

Plus en détail

Septembre 2014. Directives concernant l information des investisseurs sur les produits structurés

Septembre 2014. Directives concernant l information des investisseurs sur les produits structurés Septembre 2014 Directives concernant l information des investisseurs sur les produits structurés Préambule Traduction de la version originale allemande. En cas de divergences, la version allemande fait

Plus en détail

Revenons sur l historique du

Revenons sur l historique du étude développement durable La Lettre Verte un an déjà Le 1 er octobre 2011, La Poste a modifié sa gamme de courrier rapide en proposant à ses clients, en plus de la lettre prioritaire distribuée à J+1,

Plus en détail

Fondation de libre passage Independent. Règlement de placement

Fondation de libre passage Independent. Règlement de placement Fondation de libre passage Independent Règlement de placement Sur la base de l'art. 5 de l acte de fondation de la Fondation de libre passage Independent (Fondation) ainsi que sur la base de l'art. 49a

Plus en détail

Financement hypothécaire

Financement hypothécaire Financement hypothécaire Tour d horizon des possibilités de financement proposées par : Votre partenaire hypothèques Un projet d achat de votre propre logement? Vous avez déjà trouvé le logement de vos

Plus en détail

Ordonnance relative à la loi fédérale sur la Banque nationale suisse

Ordonnance relative à la loi fédérale sur la Banque nationale suisse Ordonnance relative à la loi fédérale sur la Banque nationale suisse (Ordonnance de la Banque nationale, OBN) Modification du 7 mai 2014 La Banque nationale suisse arrête: I L ordonnance du 18 mars 2004

Plus en détail

CHAPITRE 20. La Société Anonyme

CHAPITRE 20. La Société Anonyme CHAPITRE 20 La Société Anonyme THEORIE : Formée par trois ou plusieurs personnes physiques ou morales. Le capital-actions de peut être inférieur à 100'000., celui-ci doit être libéré au minimum de 20 %

Plus en détail

Barèmes 2012. Barèmes des minima au 01.01.2012. impressum (CCT & Edipresse)

Barèmes 2012. Barèmes des minima au 01.01.2012. impressum (CCT & Edipresse) Barèmes 2012 Barèmes des minima au 01.01.2012 impressum (CCT & Edipresse) NOUVELLE CCT : ADAPTATION DES SALAIRES REELS AU NIVEAU DE L ENTREPRISE INDEXATION DIFFERENCIEE DES BAREMES AU NIVEAU DE LA BRANCHE

Plus en détail

RÈGLEMENT N O 20 SUR LA GESTION FINANCIÈRE

RÈGLEMENT N O 20 SUR LA GESTION FINANCIÈRE RÈGLEMENT N O 20 SUR LA GESTION FINANCIÈRE Adopté le 29 juin 2009 par le conseil d'administration (275 e assemblée résolution n o 2321) Modifié le 21 avril 2015 par le conseil d administration (310 e assemblée

Plus en détail

Gestion et contrôle de l entreprise

Gestion et contrôle de l entreprise Gestion et contrôle de l entreprise La Mobilière entend pratiquer un reporting clair et compréhensible et présenter de manière transparente les principes régissant la gouvernance d entreprise au sein du

Plus en détail

Le secteur bancaire suisse: une histoire à succès, mais aussi à risque

Le secteur bancaire suisse: une histoire à succès, mais aussi à risque Le secteur bancaire suisse: une histoire à succès, mais aussi à risque Le secteur bancaire génère presque 1% du produit intérieur brut (PIB) de la Suisse; il représente ainsi une branche essentielle de

Plus en détail

STATUTS TITRE I RAISON SOCIALE - SIEGE - BUT

STATUTS TITRE I RAISON SOCIALE - SIEGE - BUT STATUTS TITRE I RAISON SOCIALE - SIEGE - BUT Article 1er Sous la raison sociale Coopérative romande de cautionnement PME (ci-après : la CRC PME) est créée une société coopérative conformément au titre

Plus en détail

LA BANQUE NATIONALE DE SERBIE EXPRIME SES REMERCIEMENTS À LA BANQUE DE FRANCE POUR LES COPIES DE DOCUMENTS D ARCHIVES

LA BANQUE NATIONALE DE SERBIE EXPRIME SES REMERCIEMENTS À LA BANQUE DE FRANCE POUR LES COPIES DE DOCUMENTS D ARCHIVES Banque Nationale de Serbie BANQUE NATIONALE DE SERBIE BANQUE DE FRANCE Fabrication des billets serbes et yougoslaves à la Banque de France 1885 85 1930 LA BANQUE NATIONALE DE SERBIE EXPRIME SES REMERCIEMENTS

Plus en détail

Observatoire des Services Bancaires - www.osb.tn

Observatoire des Services Bancaires - www.osb.tn CIRCULAIRE AUX ETABLISSEMENTS DE CREDIT N 2005 09 du 14 juillet 2005 Objet : Organisation du marché monétaire. TITRE PREMIER : DISPOSITIONS GENERALES Article premier : Le marché monétaire est ouvert dans

Plus en détail

Loterie Romande. financier

Loterie Romande. financier 2011 Rapport financier Société de la Loterie de la Suisse Romande 13, rue Marterey Case postale 6744 1002 Lausanne CH Tél. + 41 21 348 13 13 Fax + 41 21 348 13 14 info@loro.ch www.loro.ch Sommaire Bilan

Plus en détail

CONDITIONS RELATIVES À L OUVERTURE, À L UTILISATION ET À LA CLÔTURE D UN COMPTE COURANT AUPRÈS DE L OMPI

CONDITIONS RELATIVES À L OUVERTURE, À L UTILISATION ET À LA CLÔTURE D UN COMPTE COURANT AUPRÈS DE L OMPI CONDITIONS RELATIVES À L OUVERTURE, À L UTILISATION ET À LA CLÔTURE D UN COMPTE COURANT AUPRÈS DE L OMPI 1. Généralités : À la demande des clients qui travaillent régulièrement avec l Organisation, l OMPI

Plus en détail

Entreprises Suisse. Rentrées de paiements CREDIT SUISSE BVRB Expert Documentation technique

Entreprises Suisse. Rentrées de paiements CREDIT SUISSE BVRB Expert Documentation technique Entreprises Suisse Rentrées de paiements CREDIT SUISSE BVRB Expert Documentation technique Sommaire Introduction 3 Bulletins de versement (BVRB) Numéro d adhérent 4 Indications concernant le bulletin de

Plus en détail

Secrétariat du Grand Conseil PL 11131-A

Secrétariat du Grand Conseil PL 11131-A Secrétariat du Grand Conseil PL 11131-A Date de dépôt : 25 juin 2013 Rapport de la Commission fiscale chargée d étudier le projet de loi du Conseil d Etat modifiant la loi sur l imposition des personnes

Plus en détail

3e question : Qui crée la monnaie?

3e question : Qui crée la monnaie? 3e question : Qui crée la monnaie? INTRO : Sensibilisation Vidéo : Comprendre la dette publique en quelques minutes (1min à 2min 27) http://www.youtube.com/watch?v=jxhw_ru1ke0&feature=related Partons de

Plus en détail

Cahier des charges pour la réalisation d un audit externe du programme GUS / OFS

Cahier des charges pour la réalisation d un audit externe du programme GUS / OFS Département fédéral de l intérieur (DFI) Office Fédéral de la Statistique OFS Etat-major Cahier des charges pour la réalisation d un audit externe du programme GUS / OFS Table des matières 1 Généralités

Plus en détail

Aperçu des prix SOMMAIRE. Valables à partir du 1 er janvier 2015. Sous réserve de modifications

Aperçu des prix SOMMAIRE. Valables à partir du 1 er janvier 2015. Sous réserve de modifications Aperçu des prix Valables à partir du 1 er janvier 01 Sous réserve de modifications Les dispositions contractuelles régissant les relations d affaires avec la Banque Cantonale Bernoise SA sont en vigueur.

Plus en détail

Un moyen de paiement pour le Royaume de DIEU

Un moyen de paiement pour le Royaume de DIEU Un moyen de paiement pour le Royaume de DIEU Qu est-ce que la monnaie, à vrai dire? En bref, la monnaie est une marchandise qui nous sert de dépôt de valeur et que nous utilisons d un commun accord comme

Plus en détail

Aperçu des prix SOMMAIRE. Valable à partir du 1 er septembre 2015. Sous réserve de modifications

Aperçu des prix SOMMAIRE. Valable à partir du 1 er septembre 2015. Sous réserve de modifications Aperçu des prix Valable à partir du 1 er septembre 01 Sous réserve de modifications Les dispositions contractuelles régissant les relations d affaires avec la Banque Cantonale Bernoise SA sont en vigueur.

Plus en détail

Fondation collective Swiss Life Invest, Zurich. Règlement relatif aux placements. (fondation) Entrée en vigueur: 1er avril 2015

Fondation collective Swiss Life Invest, Zurich. Règlement relatif aux placements. (fondation) Entrée en vigueur: 1er avril 2015 Swiss Life SA, General-Guisan-Quai 40, Case postale, 8022 Zurich Fondation collective Swiss Life Invest, Zurich (fondation) Règlement relatif aux placements Entrée en vigueur: 1er avril 2015 web1497 /

Plus en détail

PDC suisse. Etablir la stabilité, protéger les épargnants et endiguer la chasse aux bonus

PDC suisse. Etablir la stabilité, protéger les épargnants et endiguer la chasse aux bonus PDC suisse Etablir la stabilité, protéger les épargnants et endiguer la chasse aux bonus Document de position de la Présidence du PDC suisse du 23 octobre 2008 1 Introduction La Présidence du PDC suisse

Plus en détail

P 16. Andrea Hämmerle. Ulrich Gygi, Président du Conseil d administration. Monika Ribar. Alexandra Post Quillet. Conrad Löffel.

P 16. Andrea Hämmerle. Ulrich Gygi, Président du Conseil d administration. Monika Ribar. Alexandra Post Quillet. Conrad Löffel. P 16 Ulrich Gygi, Président du Conseil d administration Monika Ribar Andrea Hämmerle Andreas Hunziker Conrad Löffel Alexandra Post Quillet Peter Siegenthaler Hans-Jürg Spillmann Daniel Trolliet P 17 Conseil

Plus en détail

INDICATIONS COMPLÉMENTAIRES

INDICATIONS COMPLÉMENTAIRES eduscol Sciences économiques et sociales - Première ES Science économique 4. La monnaie et le financement Ressources pour le lycée général et technologique Fiche 4.3 : Qui crée la monnaie? INDICATIONS

Plus en détail

Formulaire d inscription dépôt commun

Formulaire d inscription dépôt commun Formulaire d inscription dépôt commun Données générales titulaire du dépôt 1 (veuillez compléter tous les champs) Tél. professionnel Activité professionnelle Tél. privé Employeur Données générales titulaire

Plus en détail

Credit Suisse Real Estate Fund PropertyPlus Swiss Real Estate Funds Day 2012. Ulrich Braun, Real Estate Asset Management 26.

Credit Suisse Real Estate Fund PropertyPlus Swiss Real Estate Funds Day 2012. Ulrich Braun, Real Estate Asset Management 26. Swiss Real Estate Funds Day 2012 Ulrich Braun, 26. Januar 2012 Suisse Faits et chiffres importants Principal prestataire de produits de placements immobiliers en Suisse, avec 28,7 mrd CHF d'actifs gérés

Plus en détail

Règlement relatif aux sanctions et à la procédure de sanction

Règlement relatif aux sanctions et à la procédure de sanction Règlement relatif aux sanctions et à la procédure de sanction (dans la version du 24 décembre 2012) La commission de l'organisme d'autorégulation de l'association Suisse des Sociétés de Leasing (OAR /

Plus en détail

Assemblée Générale 2015: une année charnière pour Sustainable Finance Geneva

Assemblée Générale 2015: une année charnière pour Sustainable Finance Geneva PV - ASSEMBLEE GENERALE MAI 2015 Assemblée Générale 2015: une année charnière pour Sustainable Finance Geneva Repositionnement stratégique Le PV de l'ag 2014 ayant été approuvé, le Bureau Exécutif a présenté

Plus en détail

RÉSUMÉ. Le siège social de Credit Suisse AG est situé à Paradeplatz 8, CH-8001, Zurich, Suisse.

RÉSUMÉ. Le siège social de Credit Suisse AG est situé à Paradeplatz 8, CH-8001, Zurich, Suisse. RÉSUMÉ Le présent résumé doit être lu comme une introduction au présent Prospectus de Base et toute décision d investir dans les Titres doit être fondée sur la prise en considération de l intégralité du

Plus en détail

Pas de «chaînes en or» pour notre Banque nationale dossierpolitique

Pas de «chaînes en or» pour notre Banque nationale dossierpolitique Pas de «chaînes en or» pour notre Banque nationale dossierpolitique 29 août 2014 Numéro 5 Initiative sur l or Le 30 novembre 2014, le souverain se prononcera sur l initiative populaire «Sauvez l or de

Plus en détail

Règlement de placement de l EPER

Règlement de placement de l EPER Règlement de placement de l EPER Entraide Protestante Suisse Le texte allemand fait foi. 1. Principes généraux Les moyens financiers mis à disposition par les donatrices et donateurs ainsi que par les

Plus en détail

BANQUE NATIONALE DE SERBIE BANQUE NATIONALE DE BELGIQUE MISSION DE M. BOSCHMANS

BANQUE NATIONALE DE SERBIE BANQUE NATIONALE DE BELGIQUE MISSION DE M. BOSCHMANS BANQUE NATIONALE DE SERBIE BANQUE NATIONALE DE BELGIQUE MISSION DE M. BOSCHMANS 1884/85 Commencement des opérations de la BNS La Banque nationale de Serbie exprime ses remerciements au Département de la

Plus en détail

6 e GRAND PRIX INTERNATIONAL DE PHOTOGRAPHIE DE VEVEY

6 e GRAND PRIX INTERNATIONAL DE PHOTOGRAPHIE DE VEVEY 1/6 6 e GRAND PRIX INTERNATIONAL DE PHOTOGRAPHIE DE VEVEY Pour réaliser un projet photographique en moins d une année Délai de dépôt du descriptif d un projet inédit au 30 septembre 2007 Délibération du

Plus en détail

Financement hypothécaire

Financement hypothécaire Financement hypothécaire Petit tour d horizon des possibilités de financement proposées par : Votre partenaire hypothèques Un projet d achat de votre propre logement? Vous avez déjà trouvé le logement

Plus en détail

Chapitre 9 : Les étapes de la construction de l Europe monétaire

Chapitre 9 : Les étapes de la construction de l Europe monétaire Chapitre 9 : Les étapes de la construction de l Europe monétaire Que dit le Traité de Rome en matière monétaire? Pas de propos très détaillés. Ce qui est mentionné, c est l ambition de créer une aire régionale

Plus en détail