Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download ""

Transcription

1 Logistique de transport pour l e proj et LH C S. Prodon & S. Weisz ST Work sh op

2 Planification Objectifs M é th o d o l o g ie R e tou r te r r ain R é u ssites D ifficu l té s A m é lior ations M and at E S T - I C I n fo r m a tiq u e T r a v er sé e d e ch a n tier A tten tes E S T - I C

3 Planification Objectifs M é th o d o l o g ie R e tou r te r r ain A m é lior ations M and at E S T - I C

4 Objectifs Mise en œuvre des moyens t ec h niq ues : Définir les interfaces et les resp o nsab ilités : sectio n lo g istiq u e

5 Objectifs Mise en œuvre des moyens t ec h niq ues : Définir les interfaces et les resp o nsab ilités : sectio n lo g istiq u e o Définir les étapes

6 Exemple des QRL : o Déchargement de camion o C C onditionnement p p ou r trans p p ort o T T rans p p ort en s s u u rf ace o T T rans f f ert v ertical o T T rans p p ort dans l l e tu nnel o Déchargement dans l l e tu nnel o R R etou r à v ide des chariots de trans p p ort

7 Objectifs Mise en œuvre des moyens t ec h niq ues : Définir les interfaces et les resp o nsab ilités : sectio n lo g istiq u e o Définir les étapes o Détail d d es o o pératio ns

8

9 Objectifs Mise en œuvre des moyens t ec h niq ues : Définir les interfaces et les resp o nsab ilités : sectio n lo g istiq u e o Définir les étapes o Détail d d es o o pératio ns o I I nterfac es et fo u u rnitu res C C E E R R N

10

11 Objectifs Mise en œuvre des moyens t ec h niq ues : Définir les interfaces et les resp o nsab ilités : sectio n lo g istiq u e o Définir les étapes o Détail d d es o o pératio ns o I I nterfac es et fo u u rnitu res C C E E R R N o A A c c c c esso ires d d e m m anu tentio n

12

13 Objectifs Mise en œuvre des moyens t ec h niq ues : Définir les interfaces et les resp o nsab ilités : sectio n lo g istiq u e o Définir les étapes o Détail d d es o o pératio ns o I I nterfac es et fo u u rnitu res C C E E R R N o A A c c c c esso ires d d e m m anu tentio n o P P ro c c éd u u res

14

15 Objectifs Mise en œuvre des moyens t ec h niq ues : Définir les interfaces et les resp o nsab ilités : sectio n lo g istiq u e o Définir les étapes o Détail d d es o o pératio ns o I I nterfac es et fo u u rnitu res C C E E R R N o A A c c c c esso ires d d e m m anu tentio n o P P ro c c éd u u res o R R y th m m e d d e liv raiso n

16

17 Objectifs Mise en œuvre des moyens t ec h niq ues : Définir les interfaces et les resp o nsab ilités : sectio n lo g istiq u e

18

19 Objectifs Mise en œuvre des moyens t ec h niq ues : Définir les interfaces et les resp o nsab ilités : sectio n lo g istiq u e C o m m and er les m o y ens m atériels : sectio n d esig n Importance du délai de 6 mois o Études et conception o PPP rrr océ dur es d aaa ch aaa t o RRR ééé ception

20 Containers tuyauteries 12 m

21 Containers tourets de câbles

22 Tracteurs 6 t

23 Objectifs Mise en œuvre des moyens t ec h niq ues : Définir les interfaces et les resp o nsab ilités : sectio n lo g istiq u e C o m m and er les m o y ens m atériels : sectio n d esig n A d ap ter le p lan d e m aintenance : b u reau m aintenance o Maintenance préventive supplémentaire o P P rio rité d d ans MP 5

24 Objectifs Mise en œuvre des moyens t ec h niq ues : Définir les interfaces et les resp o nsab ilités : sectio n lo g istiq u e C o m m and er les m o y ens m atériels : sectio n d esig n A d ap ter le p lan d e m aintenance : b u reau m aintenance É tab lir les m o d es o p érato ires : sectio n o p ératio n

25 Objectifs Mise en œuvre des moyens l og ist iq ues : Minimiser les transports Même si pas de facturation, les activités doivent être optimisées o Transports la journée o AA pprov ii si onnem ents à l av anc e o AA dd aptati on aux cc ontrai ntes log ii sti qq ues o O pti mm ii sati on dd e la cc h aî ne log ii sti qq ue

26 Objectifs Mise en œuvre des moyens l og ist iq ues : Minimiser les transports A ntic iper les interf é renc es entre cc hh antiers o Traversée de chantier o I mm pp oo ssib il ité d achem inem ent

27 Objectifs Mise en œuvre des moyens l og ist iq ues : Minimiser les transports A ntic iper les interf é renc es entre cc hh antiers P lanif ier l u u tilisation dd u u maté riel o Puits o M aa té rr ie l l sp é cc if iq ue ( ee x x :: cc hh aa rr io ts é ll é vv aa te ur s ll aa té rr aa ux )

28 Objectifs Mise en œuvre des moyens l og ist iq ues : Minimiser les transports A ntic iper les interf é renc es entre cc hh antiers P lanif ier l u u tilisation dd u u maté riel P lanif ier les b esoins en personnel o Valorisation opérations unitaires o CC onsolid ation (( h h pour S TT - CC V)

29 Méthodologie Réunions préparatoires avec les g roupes d d éq uipem ent

30 o ST- C E : q u a i i s s, b u n n k e e r r s s o ST- C V : t u y a u t e e r r i i e e s s, m o o d d i i f i i c a t i i o o n n s s h y dd rr a u l ii q u ee ss o ST- E L : p h a s s e e s s e e r r v i i c e e s s g é n n é r r a u x, p h a s s e e p u ii ss ss a nn c e e, p h a ss e e c oo nn t rr ô l ee o E ST- I C : c h a rr p ee nn t ee s s m é t a l l ii q u ee ss o A T- A C R : Q R L, D F B X o A T- M A S : c rr y oo dd ii p oo l ee ss o A T- M E L : D Q R & & D Q S o A B - P P O : c o o n n v e e r r t i i s s s s e e u r r s s

31 Méthodologie Réunions préparatoires avec les g roupes d d éq uipem ent PP rocéd ures dd e transport

32

33 Méthodologie Réunions préparatoires avec les g roupes d d éq uipem ent PP rocéd ures dd e transport Réunions d d aj ustem ent «terrain» D em and es E D H

34

35 Méthodologie Réunions préparatoires avec les g roupes d d éq uipem ent PP rocéd ures dd e transport Réunions d d aj ustem ent «terrain» D em and e E D H S yy nth è se inf orm atiq ue o Planning de transport

36

37 Méthodologie Réunions préparatoires avec les g roupes d d éq uipem ent PP rocéd ures dd e transport Réunions d d aj ustem ent «terrain» D em and e E D H S yy nth è se inf orm atiq ue o Planning de transport o LL istings

38

39 Méthodologie Réunions préparatoires avec les g roupes d d éq uipem ent PP rocéd ures dd e transport Réunions d d aj ustem ent «terrain» D em and e E D H S yy nth è se inf orm atiq ue o Planning de transport o LL istings o TT ab leau x x d ac tiv ité

40

41

42 Planification R e tou r te r r ain Réussites D if f ic ul tés A m é lior ations M and at E S T - I C

43 Réussites Optimisation des transports o Transports la journée o AA pprov ii si onnem ents dd éc alés

44

45 Réussites Optimisation des transports RR éé uu nions d aj uu stement ««terrain» o ST- C V : l u nn dd i i 1 1 h o ST- E L : m e e r r c r r e e d d i i 1 6 h

46 Réussites Optimisation des transports RR éé uu nions d aj uu stement ««terrain» DD emandes EE DD H H RR espec t des proc éé du res en terme de responsab il ité des opé rations

47 Difficultés Traversées de chantier o Pertes de temps o CC oo n f ll i ts o A A pl aa n i f i er

48

49

50

51

52 Difficultés Traversées de chantier AA ctivités no n pp ll anif iées o Évacuation des échelles à câbles dans les U A A ,, U A A et U A A o D D ép ose du m m ur de blindag e dans la T T Z o D D ép lacem ent de char p p entes m m étalliq ues et de r r ails dans l U J et l U J

53

54

55 Difficultés AA pp ll DD ll pp oo mm oo Traversées de chantier ctivités no n anif iées iverg ences avec es ro cédu res de transp rt o Cadence o D i ens i ns

56

57

58

59 Difficultés Traversées de chantier AA ctivités no n pp ll anif iées DD iverg ences avec ll es pp ro cédu res de transp oo rt PP artag e du pp uu its ex pp érience

60 Difficultés Traversées de chantier AA ctivités no n pp ll anif iées DD iverg ences avec ll es pp ro cédu res de transp oo rt PP artag e du pp uu its ex pp érience C hang em ents de pp ll anning s o Traversées de chantier o M ise à à jj oo uu r pp ll anning de transp oo rt

61 Difficultés Traversées de chantier AA ctivités no n pp ll anif iées DD iverg ences avec ll es pp ro cédu res de transp oo rt :: cadence oo u u dim ensio ns PP artag e du pp uu its ex pp érience C hang em ents de pp ll anning s AA ctivités ne ff ig uu rant pp as su r ll e pp ll anning gg énéral

62 o SM18 : 2 personnes o H aa ll l l 181 (( mm aa sses f roi dd es) : 1 personne o PP el i cc hh et & RR ob ert i (( z ones d d ent reposa gg e) : 1 personne

63 P lanif ic ation R e tou r te rrain Améliorations M and at E S T - I C

64 Informatique Liaison avec planning général

65

66 Informatique Liaison avec planning général OO uu tt il dd e saisie dd es dd onnées

67

68 Informatique Liaison avec planning général OO uu tt il dd e saisie dd es dd onnées RR apport s dd e sy nt hh èè se

69

70

71 Informatique Liaison avec planning général OO uu tt il dd e saisie dd es dd onnées RR apport s dd e sy nt hh èè se M ise à jj ou r en ff onct ion dd u u ret ou r d d ex périence

72

73 Traversée de chantier Définition de règles individuelles pp our la tra versée des cc hh aa ntiers AA pp pp rovisionnem ent à l aa va nc e AA na ly ses pp our mm inim iser les tra versées de cc hh aa ntier

74 Pt. 7 Logistique QRL Pt. 8 S e m. 0 I H S e m. 1 H G F D S e m. 2 F D S e m. 3 I G E C S e m. 4 E C B A S e m. 5 A S e m. 6 B Installation T r ansp or t

75 Attentes EST- II CC Négociation avec expériences I dd entif ication dd es activités dd e transport I ntégration dd es activités dd ans ll e pl anning LL ogistiq uu e d d organisation général e RR éu nions d d instal ll ation SS uu pport ll ors dd es dd iscu ssions su r ll es procéd uu res dd e transport

76 P lanif ic ation R e tou r te rrain Améliorations M and at E S TT - I C

Conseil économique et social

Conseil économique et social Na t i ons U ni e s E / C N. 1 7 / 20 0 1 / PC / 1 7 Conseil économique et social D i s t r. gé n é r a l e 2 ma r s 20 0 1 F r a n ç a i s O r ig i n a l: a n gl a i s C o m m i s s io n d u d é v el

Plus en détail

Pistes graphiques - lettre A

Pistes graphiques - lettre A Pistes graphiques - lettre A AA A A Avec un crayon, écris et termine la ligne de «A». Pistes graphiques - lettre B BB B B Avec un crayon, écris et termine la ligne de «B». Pistes graphiques - lettre C

Plus en détail

La Cible Sommaire F o c u s

La Cible Sommaire F o c u s La Cible Sommaire F o c u s F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S D i r e c t e u r d e l a p u b l i c a t i o n : M a r t i n e M I N Y R é d a c t e u r e n c h e f : S e r g e C H A N

Plus en détail

La Cible Sommaire F oc us F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S

La Cible Sommaire F oc us F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S La Cible Sommaire F oc us F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S D i r e c t e u r d e l a p u b l i c a t i o n : M a r t i n e M I N Y R é d a c t e u r e n c h e f : S e r g e C H A N T

Plus en détail

ÉPREUVE COMMUNE DE TIPE - Partie D

ÉPREUVE COMMUNE DE TIPE - Partie D ÉPREUVE COMMUNE DE TIPE - Partie D TITRE : Pollutions Electromagnétiques Temps de préparation :...2 h 15 minutes Temps de présentation devant le jury :.10 minutes Entretien avec le jury :..10 minutes GUIDE

Plus en détail

N 1 2 1 L a R e v u e F r a n c o p h o n e d u M a n a g e m e n t d e P r o j e t 2 è m e t r i m e s t r e 2 0 1 3

N 1 2 1 L a R e v u e F r a n c o p h o n e d u M a n a g e m e n t d e P r o j e t 2 è m e t r i m e s t r e 2 0 1 3 Expérience > O u t i l d e M a n a g e m e n t d e p r o jet : Planification 3D des projets informatiques p1 La pla nifi cati on 3 D, J ean Yves MOINE nou s en a donné la p rime ur (voi r La Ci ble n 110,

Plus en détail

L I C E N C E 1 G r a n d s c o n c e p t s d u d r o i t p r i v é ( + T D ) 7 D r o i t c o n s t i t u t i o n n e l : t h é o r i e d e l E t a t ( + T D ) 7 F o r m a t i o n h i s t o r i q u e d

Plus en détail

Les machines électriques à pôles lisses 1. I n t r o d u c t i o n 10 1 L ' i n t e r a c t i o n e n t r e u n c o u r a n t é l e c t r i q u e e t u n c h a m p m a g n é t i q u e e s t à l ' o r i

Plus en détail

i Le Qi Gong «a u t r a v a i l» L e Q i G o n g, «t r a v a i l de l En er g i e», es t u n e g y m n a s t i q u e de s a n t é c h i n o i s e t r

i Le Qi Gong «a u t r a v a i l» L e Q i G o n g, «t r a v a i l de l En er g i e», es t u n e g y m n a s t i q u e de s a n t é c h i n o i s e t r FÉDÉRATION DE QI GONG ET ARTS ÉNERGÉTIQU ES LE QI GONG «A U T R A V A IL» Crédit photo : Anne MELCER B L I B â A 3, a v u P a u C é z a n n 1 3 0 9 0 A i x v c T é : 0 4 4 2 9 3 3 4 3 1 a x : 0 4 4 2 6

Plus en détail

Chapitre 3: TESTS DE SPECIFICATION

Chapitre 3: TESTS DE SPECIFICATION Chapitre 3: TESTS DE SPECIFICATION Rappel d u c h api t r e pr é c é d en t : l i de n t i f i c a t i o n e t l e s t i m a t i o n de s y s t è m e s d é q u a t i o n s s i m u lt a n é e s r e p o

Plus en détail

La factorisation Module 1

La factorisation Module 1 Notes de cours et exercices Séquence Sciences Naturelles ( ème année du éme cycle) La factorisation Module 1 Définitions Module 1 Factorisation Factorisation : la factorisation est le processus par lequel

Plus en détail

C a fé E u ro p e D é b a t. Les jeunes [fra nç a is ] en ont-ils m a rre des politiques?

C a fé E u ro p e D é b a t. Les jeunes [fra nç a is ] en ont-ils m a rre des politiques? C a fé E u ro p e D é b a t Les jeunes [fra nç a is ] en ont-ils m a rre des politiques? O rig ine S oc ia le des E lus O rig ine S oc ia le des D éputés en 2007 E n % O rig ine s oc ia le des M a ires

Plus en détail

! "!" # " /- 0 + / / 6 7 PP LA N N DD E LA PP RR ES EN TA TON &! % % # # $! " $! ) " # * # ) $ ( "! ' , % " $" & " ) & -8 4, 3

! ! #  /- 0 + / / 6 7 PP LA N N DD E LA PP RR ES EN TA TON &! % % # # $!  $! )  # * # ) $ ( ! ' , %  $ &  ) & -8 4, 3 DD Journées portes ouvertes TOGO TELECOM - TOGO CELLU LA II RR E. E TT hh èè mm e : eux RR ésea ux aa u servi cc e dd u D ével oppem ent ! "!" # " /- 0 + / 13 80 64 7 / 6 7 PP LA N N DD E LA PP RR ES EN

Plus en détail

DEVENEZ UN SIMPLY-EXPERT

DEVENEZ UN SIMPLY-EXPERT DEVENEZ UN SIMPLYEXPERT Bonjour, N o u s s o m m e s l e s créate ur s du site Inte r net : ht tp://www.simplyla nd.com D e p u i s p r è s d e 2 a ns, notre je une équipe déve loppe un site Inte r net

Plus en détail

G roupe G T : 16 retom bées. M é d ia D ate S u jet

G roupe G T : 16 retom bées. M é d ia D ate S u jet RETOM BEES PRESSE 2011 Cam pagne presse GT G roupe G T : 16 retom bées P re sse é crite n a tio n a le : ECHANGES janvier 2011 Partenariat Em m aüs ECHANGES avril 2011 In terview J.ISN A R D Presse écrite

Plus en détail

Présentation de la formation au professionnelle pour les aides spécialis. situation de handicap. Promotion 2009/2010

Présentation de la formation au professionnelle pour les aides spécialis. situation de handicap. Promotion 2009/2010 Présentation de la formation au Certificat d aptitude d professionnelle pour les aides spécialis cialisées, les enseignements adaptés s et la scolarisation des élèves en situation de handicap CAPA-SH Promotion

Plus en détail

Accidents sur Fontenay-sous-Bois

Accidents sur Fontenay-sous-Bois Accueil (/) / Mairies Val-de-Marne (/plan-mairie-94.html) / Mairie de Fontenay-sous-Bois (/mairie-fontenay-sous-bois-94120.html) / Accidents survenus sur la commune Accidents sur Fontenay-sous-Bois Liste

Plus en détail

La fiction américaine dans les audiences des grands pays européens en 2010

La fiction américaine dans les audiences des grands pays européens en 2010 La fiction américaine dans les audiences des grands pays européens en 2010 1 Objectifs de travail L objet de ce document est d expertiser la place occupée, en 2010, par les fictions américaines dans les

Plus en détail

S O M M AIR E P R ÉFAC E. u e lle s so n t ce s e x ige n ce s e sse n tie lle s? Au commencement. E u ro p ée n n e p o u r le s

S O M M AIR E P R ÉFAC E. u e lle s so n t ce s e x ige n ce s e sse n tie lle s? Au commencement. E u ro p ée n n e p o u r le s A u c o m m e n c e m e n t p 2 L A g rém e n t Te c h n iq u e E u ro p ée n p o u r le s S y stèm e s d E ta n c h éité Liq u ide p 4 G a ra n tie déc e n n a le - E x c e p tio n fra n ça ise La rép

Plus en détail

VILLE DE VILLEURBANNE CONSEIL MUNICIPAL 21 FÉVRIER 2013. -ooo-

VILLE DE VILLEURBANNE CONSEIL MUNICIPAL 21 FÉVRIER 2013. -ooo- VILLE DE VILLEURBANNE CONSEIL MUNICIPAL 21 FÉVRIER 2013 -ooo- La s éa n c e e s t o u v e r t e à 1 8 h eur e s 1 5 s o u s l a p r é s i d e n c e d e M o n si e u r Je an - P au l B R E T, M a i r e

Plus en détail

ra re ri ro ru ré rè rè ra re ri ro ru ar er ir or ur ér êr èr ar er ir or ur

ra re ri ro ru ré rè rè ra re ri ro ru ar er ir or ur ér êr èr ar er ir or ur Des syllables avec r ra re ri ro ru ré rè rè ra re ri ro ru ar er ir or ur ér êr èr ar er ir or ur ra re ri ro ru ré rê rè ra re ri ro ru ar er ir or ur ér êr èr ar er ir or ur ru ar ro ir Des syllables

Plus en détail

D é ce m b re 2 01 0 L e ttr e d 'i n fo r m a t i o n n 2 2 E d i to r i al L a f r o n ti è r e so c i ale L a p r i s e d e c o n s c i e n c e d e s e n tr e p r i s e s e n m a ti è re D e s e xa

Plus en détail

L Ergonomie C a fé S c ie n c e s C o g n itiv e s - 2 8 /0 3 /0 7

L Ergonomie C a fé S c ie n c e s C o g n itiv e s - 2 8 /0 3 /0 7 L Ergonomie C a fé S c ie n c e s C o g n itiv e s - 2 8 /0 3 /0 7 L Ergonomie? Etymologie S o n n o m p ro v e n a n t d u g re c e rg o n (travail) e t n o m o s (lois) p o u r d é s ig n e r la s c

Plus en détail

Boîte de vitesses séquentielle de moto

Boîte de vitesses séquentielle de moto Boîte de vitesses séquentielle de moto C II I 11 1 :: : AA nn n aa a ll yy l y ss see eee ett tcc coo onn ncc cee epp ptt t ii oo i o nn n d ee e ss sss syy yss stt t èè è mm ee e ss s C II I4 :: : SS

Plus en détail

20 e Journée de l'afphb

20 e Journée de l'afphb «La Pharmacie Hospitalière : quels projets pour le futur?» L Arrêté Royal du 4 mars 1991, 20 ans après C h â te a u d u L a c, G e n v a l - 7 m a rs 2 0 0 9 COMMENT UTILISER VOTRE BOÎTIER? Utilisez les

Plus en détail

D er m at o ses f r éq u en tes. D er m at o ses p l u s r ar es

D er m at o ses f r éq u en tes. D er m at o ses p l u s r ar es 1 D er m ato ses f r éq u en tes M o ti f s d e c o n su l tati o n : D er m at o ses f r éq u en tes D er m at o ses p l u s r ar es 2 D er m ato ses f r éq u en tes: D er m at i te at o p i q u e E r

Plus en détail

CHARTE GRAPHIQUE 2TIWA2

CHARTE GRAPHIQUE 2TIWA2 CHARTE GRAPHIQUE PLACEBO Brian. Molko Miu Jennifer 2TIWA2 1 Sommaire I. Univers Graphique Introduction II. Famille Chromatique Nuance dominante Justification III. Typographie Menu Titre - Légende Contenu

Plus en détail

L art de recevoir depuis 1988

L art de recevoir depuis 1988 L art de recevoir depuis 1988 E X P LOR E Z LE S M I LLE E T U NE F AC E T T E S D E LA G A ST R O N O M I E E N D É C O U V R ANT M AÎ T R E & C H E F T R AI T EU R S, SY N O NY M E D E R AF F I NEM E

Plus en détail

M A R C H E P U B L I C D E T R A V A U X. P r o c é d u r e a d a p t é e

M A R C H E P U B L I C D E T R A V A U X. P r o c é d u r e a d a p t é e M A R C H E P U B L I C D E T R A V A U X P r o c é d u r e a d a p t é e P a r t i e 2 - C a h i e r d e s C l a u s e s A d m i n i s t r a t i v e s P a r t i c u l i è r e s Université de Technologie

Plus en détail

E x plo ra tio n de l a ptitude a éro bie. A nne-l a ure L a prérie 16/12/2010

E x plo ra tio n de l a ptitude a éro bie. A nne-l a ure L a prérie 16/12/2010 E x plo ra tio n de l a ptitude a éro bie A nne-l a ure L a prérie 16/12/2010 M éta bo lis m es énerg étiques C o ntra c tio n m us c ula ire M u s cle s s t r ié s s q u e le t t iq u e s = 40 % m a s

Plus en détail

INTRODUCTION 1. Les modèles linéaires à équations simultanées 2. L analyse des données de panel

INTRODUCTION 1. Les modèles linéaires à équations simultanées 2. L analyse des données de panel INTRODUCTION Complément a u x c ou r s d éc onométr i e s u r le modè le li néa i r e et s on es ti ma ti on D eu x pa r ti es : 1. Les modèles linéaires à équations simultanées : définition des notions

Plus en détail

A pprendre à ra is onner à l'éc ole

A pprendre à ra is onner à l'éc ole A pprendre à ra is onner à l'éc ole l'e x e m p le d e la g é o m é trie C liq u e z p o u r m o d ifie r le s ty le d e s s o u s -titre s d u m a s q u e Thierry DIAS, HEP Lausanne thierry.dias@hepl.ch

Plus en détail

Définition : Excel L'utiliation simple L'utilisation mathématique Tableur (ou chiffrier) est un logiciel d application qui permet de :

Définition : Excel L'utiliation simple L'utilisation mathématique Tableur (ou chiffrier) est un logiciel d application qui permet de : I N T R O D U C T I O N E x c e le s t u n l o g i c i e l m u l t i f o n c t i o n s i n t é g r a n t u np tu ai bs ls ea un r taé u n g e s t i o n n ad i re e b a s e d e d o n n é e saé u n g r a

Plus en détail

LES ESCALIERS. Du niveau du rez-de-chaussée à celui de l'étage ou à celui du sous-sol.

LES ESCALIERS. Du niveau du rez-de-chaussée à celui de l'étage ou à celui du sous-sol. LES ESCALIERS I. DÉF I NIT I O N Un escalier est un ouvrage constitué d'une suite de marches et de paliers permettant de passer à pied d'un niveau à un autre. Ses caractéristiques dimensionnelles sont

Plus en détail

Protection Collective Caractéristiques générales

Protection Collective Caractéristiques générales Protection Collective Caractéristiques générales Mise à jour Octobre 009 Protection collective La protection collective contre les chutes de hauteur dans les bâtiments en construction doit être assurée

Plus en détail

Construire ensemble le diagnostic

Construire ensemble le diagnostic Construire ensemble le diagnostic Thème n 2 : les énergies Thème : Changement climatique, énergie Energie et énergie renouvelable Bilan de la géothermie à Sucy Exemple du Clos de Pacy et des enjeux énergétiques

Plus en détail

ED Eco le Do ct o r ale I N FOMATH I n f o r m at iq u e et Mat h ém at iq u es CHAPI TRE 1 7

ED Eco le Do ct o r ale I N FOMATH I n f o r m at iq u e et Mat h ém at iq u es CHAPI TRE 1 7 CHAPI TRE 1 7 ED 5 1 2 Eco le Do ct o r ale I N FOMATH I n f o r m at iq u e et Mat h ém at iq u es Ce docum ent décrit les caractéristiques de la population des docteurs 2009 issus de l Ecole Doct orale

Plus en détail

La Cible Sommaire F o c u s

La Cible Sommaire F o c u s La Cible Sommaire F o c u s F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S D i r e c t e u r d e l a p u b l i c a t i o n : M a r t i n e M I N Y R é d a c t e u r e n c h e f : S e r g e C H A N

Plus en détail

IMPÔTS DES NON RÉSIDENTS

IMPÔTS DES NON RÉSIDENTS IMPÔTS DES NON RÉSIDENTS A RT 227 À 248 CIR 92 1. Les assujettis Les non-habitants du Royaume vo ir la d é f i ni ti o n d h ab it a nt d u Ro ya u me o u le domi cile f i sc ale e n Belgiq u e o u le

Plus en détail

NOTES: VEUILLEZ PRENDRE RENDEZ-VOUS AVEC LE REPRÉSENTANT AVANT DE VOUS RENDRE SUR LES LIEUX.

NOTES: VEUILLEZ PRENDRE RENDEZ-VOUS AVEC LE REPRÉSENTANT AVANT DE VOUS RENDRE SUR LES LIEUX. Service de la gestion et de la disposition des biens Appel d offres : 15-0611 Date d ouverture : 11 février 2016 Description : Crayons, stylos, mitaines, gants, cadenas, emballeuse sous vide et lampes

Plus en détail

LES CONSEILS DE LA VIE SOCIALE DEPARTEMENTAUX

LES CONSEILS DE LA VIE SOCIALE DEPARTEMENTAUX Une initiative de l ARS du Limousin voulue par son Directeur Général LES CONSEILS DE LA VIE SOCIALE DEPARTEMENTAUX "forum" d'expression des attentes des usagers et de leurs représentants concernant la

Plus en détail

TP Commande séquentielle d'ascenseur

TP Commande séquentielle d'ascenseur C II I 11 1 :: : AA nn n aa a ll yy l y ss see eee ett tcc coo onn ncc cee epp ptt t ii oo i o nn n d ee e ss sss syy yss stt t èè è mm ee e ss s C II I4 :: : SS éé é qq quu uee enn ntt t ii ee i ell lee

Plus en détail

N L a R e v u e F r a n c o p h o n e d u M a n a g e m e n t d e P r o j e t 4 è m e t r i m e s t r e

N L a R e v u e F r a n c o p h o n e d u M a n a g e m e n t d e P r o j e t 4 è m e t r i m e s t r e La Cible Sommaire F o c u s F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S D i r e c t e u r d e l a p u b l i c a t i o n : M a r t i n e M I N Y R é d a c t e u r e n c h e f : S e r g e C H A N

Plus en détail

Contrasted Light. Contrasted Medium. Contrasted Bold

Contrasted Light. Contrasted Medium. Contrasted Bold Gaston Pictos Linear Light Linear Medium Linear Bold Contrasted Light Contrasted Medium Contrasted Bold Print Light Print Medium Print Bold «If we shadows have offended, Think but this (and all is mended),

Plus en détail

1 avril 2003 ST Workshop 2003 Thoiry 1

1 avril 2003 ST Workshop 2003 Thoiry 1 L A O C i n f o r m a t i s é : u n m o y e n d e p r é v e n t i o n e t d e m a n a g e m e n t C.Jacot, E.S an ch e z - Cor r al, L. S y m on s A v e c l a com p l i ci té d u g r ou p e d e tr av ai

Plus en détail

y Impact de la convergence dans les déploi ements h au t déb i t 1 er Déc e m b r e 2 0 0 5 L e s J e u d i s d e l a F i b r e C e r c l e C. R. E. D. O. B e r n a r d L a m S P W i r e l i n e S o l

Plus en détail

B0986 / B1180 FIAT B0987 RENAULT B1002 OPEL B1044 / B1179 CITROEN B1066 PEUGEOT C178 GRUNDERCO E072 SPIE-CEGELEC-FENWICK

B0986 / B1180 FIAT B0987 RENAULT B1002 OPEL B1044 / B1179 CITROEN B1066 PEUGEOT C178 GRUNDERCO E072 SPIE-CEGELEC-FENWICK Etat des lieux et perspectives Bruno Vercoutter ST/MA Ag enda État des lieux de la GMAO C o n tr ain tes ac tuelles L é v o lutio n du lo g ic iel de GMAO - MP 5 > D 7 i N o uv eaux b eso in s P er sp

Plus en détail

Purple Line. Light Médium Bold Extra Black [Deco]

Purple Line. Light Médium Bold Extra Black [Deco] Purple Line Light Médium Bold Extra Black [Deco] Purple Line Light 0123456789-!"#%&'()*,-./:;?@[\]_{} $ ^ ²³¹ Aa Bb Cc Dd Ee Ff Gg Hh Ii Jj Kk Ll Mm Nn Oo Pp Qq Rr Ss Tt Uu Vv Ww Xx Yy Zz ààáâãååæāăą ÀÁÂÃÄĂĄĀÆ

Plus en détail

PROJET CONCERNANT LE MAINTIEN LA RENOVA-èlON ET LA RESTAURATION DE L'IMMEUBLE SIS AU 4-0 RUE DE LA GOUTTE D'OR PAR UN CHANTIER DE JEUNES

PROJET CONCERNANT LE MAINTIEN LA RENOVA-èlON ET LA RESTAURATION DE L'IMMEUBLE SIS AU 4-0 RUE DE LA GOUTTE D'OR PAR UN CHANTIER DE JEUNES PARS GOUTTE D'OR "VVRE A LA GOUTTE D OR" 9 rue des Gardes - 75011 2 7. R U E D E C HARTRES 75018 PARS C.C.P. PARS 22 41709 W Ê k p P PROJET CONCERNANT LE MANTEN LA RENOVA-èlON ET LA RESTAURATON DE L'MMEUBLE

Plus en détail

Concours APHP 2013 et préparations concours

Concours APHP 2013 et préparations concours DRH AP-HP CENTRE DE LA FORMATION ET DU DEVELOPPEMENT DES COMPTENCES APHP et préparations concours Point au 13 avril 2/0/ CONCOURS SOIGNANT Préparation concours Etude des dossier s admission CADRE DE SANTE

Plus en détail

décor elements :: Contactez votre démonstratrice ou visitez www.stampinup.com, pour plus de détails ::

décor elements :: Contactez votre démonstratrice ou visitez www.stampinup.com, pour plus de détails :: décor elements Présentation de Décor Elements La nouvelle addition de Stampin Up! à notre gamme de produits Definitely Decorative! Nos motifs Décor Elements s agencent avec un grand nombre de nos ravissants

Plus en détail

Montage de projet territorial

Montage de projet territorial Montage de projet territorial Collectivités Date(s) en fonction de vos/nos disponibilités A partir du 1er Septembre 2014 L offre La c oo pé r at iv e Cr es na v ous p ropos e de cr é er et c oo r do n

Plus en détail

N NO OSS M MO OD DÈ È ESS DEU MODÈLES D'ÉCHAFAUDAGE UN POTEAU OPTIMAL ROSACE 8 POSITIONS LE MULTI-RETO / LE MULTI-SYSTEM --

N NO OSS M MO OD DÈ È ESS DEU MODÈLES D'ÉCHAFAUDAGE UN POTEAU OPTIMAL ROSACE 8 POSITIONS LE MULTI-RETO / LE MULTI-SYSTEM -- LA MARQUE N NO OSS M MO OD DÈ È ESS DEU MODÈLES D'ÉCHAFAUDAGE UN POTEAU OPTIMAL ROSACE 8 POSITIONS LE MULTI-RETO / LE MULTI-SYSTEM -- P PE ER RF FO OR RM MA AN NC CE EE ET T LLÉ ÉG GÈ ÈR RE ET TÉ É D ES

Plus en détail

L E R Ô L E D E S S E R V I C E S V É T É R I N A I R E S D A N S L A S É C U R I T É S A N I T A I R E D E S D E N R É E S A L I M E N T A I R E S

L E R Ô L E D E S S E R V I C E S V É T É R I N A I R E S D A N S L A S É C U R I T É S A N I T A I R E D E S D E N R É E S A L I M E N T A I R E S C H A P I T R E 6. 1. L E R Ô L E D E S S E R V I C E S V É T É R I N A I R E S D A N S L A S É C U R I T É S A N I T A I R E D E S D E N R É E S A L I M E N T A I R E S Article 6.1.1. Objectif Le présent

Plus en détail

Grand-papa a mal aux dents

Grand-papa a mal aux dents Fiche 1 Grand-papa a mal aux dents 1 Grand-papa a mal aux dents (sur l air de Cadet Rousselle) C est grand-papa qui a mal aux dents, C est grand-papa qui a mal aux dents. C est grand-maman qui dit tout

Plus en détail

S ITE S E T S O LS P O LLUÉ S PLAQU E TTE

S ITE S E T S O LS P O LLUÉ S PLAQU E TTE PLAQU E TTE A C TIV ITÉ S IN DU S TR IE LLE S A N C IE N N E S Archives départementales 76 R É AM ÉN AG E M E N T U R B AIN L es villes s e s o nt étendues s ur d a nc iens s ites indus triels 1863 1889

Plus en détail

La croisière ludo-éducative du 8 au 19 septembre 2014 Parrainée par Mike Horn

La croisière ludo-éducative du 8 au 19 septembre 2014 Parrainée par Mike Horn La croisière ludo-éducative du 8 au 19 septembre 2014 Parrainée par Mike Horn Résumé D én omin a tion E A U ' t o u r d u L é m an - l a c r o i s i è r e l u d o - é d u c a t i v e ( E T L ) O bjec tifs

Plus en détail

Coffre à outils de français. Premier cycle

Coffre à outils de français. Premier cycle Coffre à outils de français Premier cycle Création Valérie Cadieux Crédit images Creative clips by Krista Wallden https://www.teacherspayteachers.com/store/krista-wallden My cute graphics http://www.mycutegraphics.com/

Plus en détail

Conception de circuits numériques et architecture des ordinateurs

Conception de circuits numériques et architecture des ordinateurs Conception de circuits numériques et architecture des ordinateurs Frédéric Pétrot Année universitaire 216-217 Structure du cours C1 C2 C3 C4 C5 C6 C7 C8 C9 C1 C11 Codage des nombres en base 2, logique

Plus en détail

LA PROCEDURE D'ABANDON MANIFESTE

LA PROCEDURE D'ABANDON MANIFESTE direction départementale de l'equipement Haute-Saône LA PROCEDURE D'ABANDON MANIFESTE Mise à jour : juillet 2007 SOMMAIRE PROCEDURE 2 SYNOPTIQUE DE LA PROCEDURE 3 MODELE PROCES-VERBAL 4 TEXTES REGLEMENTAIRES

Plus en détail

DU DROIT BELGE Législation, Doctrine, Jurisprudence

DU DROIT BELGE Législation, Doctrine, Jurisprudence RÉPERTOIRE PRATIQUE DU DROIT BELGE Législation, Doctrine, Jurisprudence D irection scie n tifiq u e R. Andersen, J. du Jardin, P. A. Foriers et L. Sirnont Droit de l enseignement en Communauté française

Plus en détail

SITUATION ÉCONOMIQUE DES ENTREPRISES

SITUATION ÉCONOMIQUE DES ENTREPRISES SITUATION ÉCONOMIQUE DES ENTREPRISES DU COMMERCE DE DÉTAIL AU 1 ER TRIMESTRE 2016 AVRIL 2016 RÉSUMÉ DES RÉSULTATS U NE AC T I VIT É QU I R E S T E PE U D YN AM IQU E CE 1 ER T R IM ESTR E ET D E S PR É

Plus en détail

CRÉDIT D'IMPÔT DE L'ONTARIO POUR LES PRODUITS MULTIMÉDIAS INTERACTIFS NUMÉRIQUES (années d'imposition 2009 et suivantes)

CRÉDIT D'IMPÔT DE L'ONTARIO POUR LES PRODUITS MULTIMÉDIAS INTERACTIFS NUMÉRIQUES (années d'imposition 2009 et suivantes) Raison sociale ANNEXE 560 Code 0902 CRÉDIT D'IMPÔT DE L'ONTARIO POUR LES PRODUITS MULTIMÉDIAS INTERACTIFS NUMÉRIQUES (années d'imposition 2009 et suivantes) Numéro d'entreprise Fin de l'année d'imposition

Plus en détail

M O D E L I S AT I O N D E L A B A S E D E D O N N E E S D U N E I M P R I M E R I E D E C A R T E S D E V I S I T E

M O D E L I S AT I O N D E L A B A S E D E D O N N E E S D U N E I M P R I M E R I E D E C A R T E S D E V I S I T E C A R T E S M O D E L I S AT I O N D E L A B A S E D E D O N N E E S D U N E I M P R I M E R I E D E C A R T E S D E V I S I T E G U S TAV O B A R R E N O J O S E C A R L O S C O R R E I A R E M I H Ä

Plus en détail

Définition : Un logiciel de traitement de texte permet en particulier Merci de visitez le site web : www.9alami.com

Définition : Un logiciel de traitement de texte permet en particulier Merci de visitez le site web : www.9alami.com I N T R O D U C T I O N W O R D e s t u n l o g i c i e l d e t r a i t e m e n t d e t e x t e t r è s p e r f o r m a n t q u i n o u s p e r m e t d de o ccurméee nr ta u n C e d o c u m e n t p e u

Plus en détail

2016 Volleyball Canada Championships 18U Girls Division 1 / 18U Féminin Division 1 AM WAVE - SAVILLE CENTRE

2016 Volleyball Canada Championships 18U Girls Division 1 / 18U Féminin Division 1 AM WAVE - SAVILLE CENTRE 2016 Volleyball Canada Championships 18U Girls Division 1 / 18U Féminin Division 1 AM WAVE - SAVILLE CENTRE Pool Play: 18U Girls, Friday May 6, 2016 Pool A Pool B Pool C Pool D Pool E Pool F Pool G Pool

Plus en détail

LA GRAMMAIRE NOUVELLE AU CYCLE PRIMAIRE... 6

LA GRAMMAIRE NOUVELLE AU CYCLE PRIMAIRE... 6 TABLE DES MATIÈRES LA GRAMMAIRE NOUVELLE AU CYCLE PRIMAIRE... 6 Les trois parties de la grammaire nouvelle... 6 L organisation du référentiel grammatical... 7 Les pictogrammes... 7 Les pictogrammes des

Plus en détail

Thuraya SatSleeve Transformez votre smartphone en mode satellite

Thuraya SatSleeve Transformez votre smartphone en mode satellite Thuraya SatSleeve Transformez votre smartphone en mode satellite www.thuraya.com Suivez-nous sur /thurayatelecom Restez Proche Associant parfaite mobilité et simplicité, Thuraya SatSleeve est le moyen

Plus en détail

CALCUL DU COMPTE DE REVENU À TAUX GÉNÉRAL (CRTG) (années d'imposition 2009 et suivantes)

CALCUL DU COMPTE DE REVENU À TAUX GÉNÉRAL (CRTG) (années d'imposition 2009 et suivantes) CALCUL DU COMPTE DE REVENU À TAUX GÉNÉRAL (CRTG) (années d'imposition 2009 et suivantes) ANNEXE 53 Code 0901 Nom de la société Numéro d'entreprise Fin d'année d'imposition Année Mois Jour Si vous êtes

Plus en détail

La CDM E. Maintenir dans l emploi des salariés en risque d inaptitude médicale

La CDM E. Maintenir dans l emploi des salariés en risque d inaptitude médicale La CDM E Maintenir dans l emploi des salariés en risque d inaptitude médicale Hist orique En Isère, chaque année, 1000 à 1200 licenciements pour inaptitude médicale sont prononcés. En 2000 un groupe de

Plus en détail

Catalogue Clé en main

Catalogue Clé en main Catalogue Clé en main Collectivités, CE, Services, Evènementiel, Grande distribution Date(s) en fonction de vos/nos disponibilités A partir du 1er Septembre 2014 GÉNÉRALITÉS Généralités Formule 100% 25

Plus en détail

LIVRE DES NORMES - 2

LIVRE DES NORMES - 2 LIVRE DES NORMES 2013 LIVRE DES NORMES - 2 SOMMAIRE 03 - Construction du logotype 04 - Zone de respiration & Taille minimale 05 - Références couleurs 06 - Références typographiques 07 - Interdits LIVRE

Plus en détail

Point de vue Visite à Martin Arnold au CFR. Voir avec les mains

Point de vue Visite à Martin Arnold au CFR. Voir avec les mains 2 201 V v V M A CFR P v V M A CFR V v M A vg Fgq f b v C f FSA L Chè h Q f-v v f è v h D v q! D «v v q ff f FSA vg C v f q è v C q FSA f gâ v f Av f V gg g ff âh ô b v v bg v! C Kh M g U b g Hw b vh v

Plus en détail

Inventaire sommaire des archives de l'hôpital de L'Isle sur la Sorgue XIX-XXème siècles (1788 : brouillons atlas cadastral)

Inventaire sommaire des archives de l'hôpital de L'Isle sur la Sorgue XIX-XXème siècles (1788 : brouillons atlas cadastral) Inventaire sommaire des archives de l'hôpital de L'Isle sur la Sorgue XIX-XXème siècles (1788 : brouillons atlas cadastral) n provisoire n carton description du contenu date D0 (D1) S1 délibération 1795-1819

Plus en détail

LA GESTION DE MATCH ELECTRONIQUE G.D.M.E

LA GESTION DE MATCH ELECTRONIQUE G.D.M.E TUTORIEL SERVICE INFORMATIQUE LA GESTION DE MATCH ELECTRONIQUE G.D.M.E L A GES TI ON DE MATCH ELECTRONIQUE (G. D. M. E) ------------- D a t e : 15 Décembre 2012 ---------- A u t e u r : F é d é r a t i

Plus en détail

T E L E C H A R G E M E N T D E S D O C U M E N T S 2

T E L E C H A R G E M E N T D E S D O C U M E N T S 2 SAISIR UNE MUTATION FICHE A L USAGE DES CLUBS - - - - - - - - - - - - - D a t e : 0 3 J u i n 2 0 0 9. - - - - - - - - - A u t e u r s : F é d é r a t i o n F r a n ç a i s e d e H a n d b a l l / M. S

Plus en détail

Rapport Financier 2012

Rapport Financier 2012 Rapport Financier 2012 présenté et validé lors de l'assemblée Générale 2013 du CHF Paris CICP - 4 mai 2013 BILAN Le fonds associatif est de 14 003. Il est composé des résultats positifs des années antérieures.

Plus en détail

SOFIREL. la pa s s i o n d u c a d r e d e v i e

SOFIREL. la pa s s i o n d u c a d r e d e v i e la pa s s i o n d u c a d r e d e v i e Aménager Développer Anticiper Yann Arthus-Bertrand / Altitude. , u n a c t e u r m a j e u r d e l aménagement Le g r o u p e SOFIREL, f o rt d e la réalisation

Plus en détail

JB!ut"ur. JB!ut"ur-Contours

JB!utur. JB!utur-Contours JB!ut"ur JB!ut"ur-#dium JB!ut"ur-#dium-Italic JB!ut"ur-#ld JB!ut"ur-#ld-Italic JB!ut"ur-Contours JB!ut"ur-#dium JB!ut"ur-Regular ABC DEFG HI J K L MNOPQRST UV WX Y Z abcdefghjklmnopqrstuvwxyz 0123456789

Plus en détail

Depuis 1977, pour un avenir en toute confiance

Depuis 1977, pour un avenir en toute confiance Les outils de pilotage de la TPE Comment les concevoir, les aligner et les déployer sur les facteurs clés de succès? Définition Objectifs Limites Tableau de bord de la TPE Ce que l on va dire Systèmes

Plus en détail

INDEMNITE HORAIRE POUR TRAVAUX SUPPLEMENTAIRES

INDEMNITE HORAIRE POUR TRAVAUX SUPPLEMENTAIRES FF II CC HH EE PP RR AA TT I QQ UU EE CC DD GG 55 00 INDEMNITE HORAIRE POUR TRAVAUX SUPPLEMENTAIRES L E S S E N T I E L Les agents de catégorie B ou C dès lors qu'ils exercent des fonctions ou appartiennent

Plus en détail

Procédures de transfert des écritures en comptabilité avec POMO (C.E.R.)

Procédures de transfert des écritures en comptabilité avec POMO (C.E.R.) LL oo gg iii cc iii ee lll ss ss pp éé cc iii ff fiii qq uu ee ss ee tt t DD éé vv ee lll oo pp pp eemee nn tt t ss oo uu ss Wiii nn dd oo ww ss Procédures de transfert des écritures en comptabilité avec

Plus en détail

Définition : «interconnection» et «networks». nterconneconnexion des années 60 des années 70 ARPANET des années 80 les années 90 Aujourd'hui

Définition : «interconnection» et «networks». nterconneconnexion des années 60 des années 70 ARPANET des années 80 les années 90 Aujourd'hui I N T R O D U C T I O N D I n t e r n e t e s t l e p l u s g r a n d r é s e a u a u m o n d e a v e c d e s c e n t a i n e s d e m i l l i o n s da o r d i n a t e u r é s e a u x c o n n e c t é sa

Plus en détail

D é ce m b re 2 0 0 7 L e ttr e d 'i n fo r m a ti o n n 1 6 E d i to r i al P o u vo i r s p r i vé s, p o u vo i r s p u b li c s P l u s i e u r s é vé n e m e n ts n o u s i n te r p e l l e n t d

Plus en détail

Communication et Management des Equipes Pharmaceutiques GESTION DE PROJET

Communication et Management des Equipes Pharmaceutiques GESTION DE PROJET Communication et Management des Equipes Pharmaceutiques GESTION DE PROJET HOPIPHARM 2014 Philippe GASPARAC PG Consulting Exécutive Coaching et Formation en Entreprise 1 Gestion de Projet? 4 TAILLE TAILLE

Plus en détail

le logotype et la ligne graphique pour la célébration de l an 2000 :

le logotype et la ligne graphique pour la célébration de l an 2000 : le logotype et la ligne graphique pour la célébration de l an 2000 : charte graphique intégral ruedi baur et associés ruedi baur eva kubinyi 14 rue kléber 93100 montreuil t : 01.49.88.80.50 f : 01.48.70.17.31

Plus en détail

Santé & Beauté. Mer c h a n d i s i n g et Co m m u n i c a t i o n

Santé & Beauté. Mer c h a n d i s i n g et Co m m u n i c a t i o n Santé & Beauté Mer c h a n d i s i n g et Co m m u n i c a t i o n HL Display, concepteur et fabricant de solutions merchandising et de communication L EXPERTISE DE VOTRE SECTEUR Grâce aux nombreux projets

Plus en détail

Haguenau 67 (aire d étude : Haguenau) Lamberti ; 1000490 ; 1138070 19 12 A V 12

Haguenau 67 (aire d étude : Haguenau) Lamberti ; 1000490 ; 1138070 19 12 A V 12 Commune : Haguenau 67 (aire d étude : Haguenau) Référence: IA00061931 Adresse : Titre de l œuvre : Robert Schuman (place) 1 Ecole de commerce (lycée d'enseignement général et technologique d'etat) Cartographie

Plus en détail

J o urnées de l'éc o no m ie - L yo n 2009 Ta ble R o nde «A rg ent P ublic /A rg ent P rivé»

J o urnées de l'éc o no m ie - L yo n 2009 Ta ble R o nde «A rg ent P ublic /A rg ent P rivé» Tebenkova Svetlana - Natixis 2008 J o urnées de l'éc o no m ie - L yo n 2009 Ta ble R o nde «A rg ent P ublic /A rg ent P rivé» Fo nds d I nves tis s em ent et de D évelo ppem ent des P a rtena ria ts

Plus en détail

Gammes d assemblage. Système d alarme - élève 84

Gammes d assemblage. Système d alarme - élève 84 Gammes d assemblage Système d alarme - élève 84 Organigramme d assemblage du système d alarme Fond du boîtier Côté droit 5 4 A B Côté gauche 5 C Côté borne à ressort 1 D Côté interrupteur 2 E Borne à ressort

Plus en détail

>>> RECHERCHE D UNE IDENTITE VISUELLE

>>> RECHERCHE D UNE IDENTITE VISUELLE Feuille de travail élèv e PROJET >>> RECHERCHE D UNE IDENTITE VISUELLE INTRO DU C TI O N : Vous allez travailler en équip e toute l ann é e, vous allez dev oir définir pour votre équip e une identité visuelle

Plus en détail

Objectifs : Etre capable de

Objectifs : Etre capable de Objectifs : Etre capable de Etablir un état de rapprochement Effectuer la régularisation dans les comptes Etablir une déclaration TVA CA3 réel normal Etablir une déclaration TVA CA12 réel simplifié Comptabiliser

Plus en détail

(1803-2005) des documents retrouvés dans la sacristie de l Immaculée -Conception en mars

(1803-2005) des documents retrouvés dans la sacristie de l Immaculée -Conception en mars CHAPITRE DE LA CATHEDRALE DE NANTES Sous-série 7 E (1803-2005) Répertoire numérique détaillé par Claire Gurvil, archiviste diocésaine Juin 2008 Modifié en juin 2011 Introduction Le présent inventaire regroupe

Plus en détail

SOCIETE DES NATIONS. 4/46014/20994 Genève le 5 septembre 1925 DELIMITATION LU PORT DE D^TZIG AUX FINS DU SERVICE

SOCIETE DES NATIONS. 4/46014/20994 Genève le 5 septembre 1925 DELIMITATION LU PORT DE D^TZIG AUX FINS DU SERVICE SOCIETE DES NATIONS Communiqué au Conseil G. 495 1925 I. 4/46014/20994 Genève le 5 septembre 1925 VjLLE LIBRE DE DaNTSIG. DELIMITATION LU PORT DE D^TZIG AUX FINS DU SERVICE POSTAL POLONAIS i. Note du Gouvernement

Plus en détail

DE MISE EN SÛRETÉ. Être prêt à faire face à une situation de crise liée à la survenue d un accident majeur en attendant l arrivée des secours.

DE MISE EN SÛRETÉ. Être prêt à faire face à une situation de crise liée à la survenue d un accident majeur en attendant l arrivée des secours. LE PLAN PARTICULIER DE MISE EN SÛRETÉ Être prêt à faire face à une situation de crise liée à la survenue d un accident majeur en attendant l arrivée des secours. PLAN PAR TICULIER DE M IS E EN S ÛR ETÉ

Plus en détail

Ę ę Ó ę - -_::jr-':- r' l'r I i ::--=:: f '3 l!.f:l$e l r-l $ &.::. H =$ n, r.. ii i:ę.1.= i.-l 't a. :,r.. :. '. r..-i. 1' :; '.r. ;..::. rta:r t:' l: :a '!ii$i: 1,.;ł]ii. ' ;s,.i.,q..'.. ::i '','.,,..,...'..

Plus en détail

Premier bilan de l'ouverture des marchés de l énergie pour les collectivités locales. Assises de l'énergie Grenoble 2005

Premier bilan de l'ouverture des marchés de l énergie pour les collectivités locales. Assises de l'énergie Grenoble 2005 Premier bilan de l'ouverture des marchés de l énergie pour les collectivités locales Assises de l'énergie Grenoble 2005 Le Système Electrique Français avant 2000 ELECTRICITE DE France (ou Régie/SEM) Production

Plus en détail

POLITIQUE ENVIRONNEMENTALE ECONOMIQUE et SOCIALE du groupement représenté par MCP Promotion

POLITIQUE ENVIRONNEMENTALE ECONOMIQUE et SOCIALE du groupement représenté par MCP Promotion POLITIQUE ENVIRONNEMENTALE ECONOMIQUE et SOCIALE du groupement représenté par MCP Promotion Un engagement fort pour apporter des solutions efficaces aux collectivités et aux citoyens soucieux de contribuer

Plus en détail

Mon cahier d écriture cursive

Mon cahier d écriture cursive Mon cahier d écriture cursive En lien avec les superhéros de l orthographe au quotidien Prénom: &&&&&&&&&&&&&&&& Notes aux utilisateurs de ce document : Ce cahier d écriture cursive se veut un outil complémentaire

Plus en détail

Mesurer des potentiels d emplois accessibles aux actifs. L exemple de l Île-de-France

Mesurer des potentiels d emplois accessibles aux actifs. L exemple de l Île-de-France Mesurer des potentiels d emplois accessibles aux actifs. L exemple de l Île-de-France Sandrine Wenglenski Maître de Conférences à l Université Paris-Est Marne-La-Vallée Laboratoire Ville Mobilité Transport

Plus en détail