Rapport Mission santé

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Rapport Mission santé"

Transcription

1 Rapport Mission santé Du 02 au 31 Août 2014 Introduction J ai réalisé cette mission en tant qu étudiante sage-femme 2 ème année dans le cadre d un stage conventionné avec la faculté libre de médecine et de maïeutique de Lille. Cette mission s est déroulée à Niou, au Burkina Faso. Lors de ce stage, j ai principalement évolué dans la maternité. J ai également pu observer le fonctionnement du dispensaire ainsi que du dépôt pharmaceutique. Partir en mission était pour moi l occasion de découvrir une culture, une façon de vivre. Cela m a permis de mieux appréhender les conditions sanitaires et sociales dans lesquelles évoluent les populations d Afrique et quelles sont les ressources auxquelles celles-ci ont accès. J avais alors pour objectif d acquérir une expérience dans la santé internationale et de mieux cibler les besoins de ces populations. Dans ce rapport, je vais décrire succinctement l environnement dans lequel j ai évolué. Ensuite, je m attarderai plus particulièrement sur la maternité et son fonctionnement. Enfin je décrirai les difficultés auxquelles j ai pu me confronter. 1

2 I- Description du terrain et organisation des journées Niou est une petite ville bien desservie (à moins de 2h de Ouagadougou en taxi brousse ou bus) et à quelques kilomètres de Boussé. Dans le domaine de la santé, Niou possède un dispensaire, une maternité, un dépôt pharmaceutique et une salle de pansements (à quelques mètres de notre logement). Durant la mission, nous sommes logés dans une maison agréable avec douche et toilettes extérieurs. Nous devons aller chercher l eau au puits du village. A chaque repas nous nous rendons chez «Pouspoko» dans une ambiance détendue et conviviale. Les week-ends, nous sommes libres de revenir à la villa de Ouagadougou ou d organiser nos propres excursions. II- Description de la maternité 1) La planification familiale Les femmes peuvent venir à la maternité pour choisir une contraception. A leur première consultation elles sont inscrites dans un registre et bénéficient d un examen clinique et d un interrogatoire complet. Elles peuvent alors choisir le type de contraception qu elles souhaitent : pilule, injection, implants, stérilets. A la fin de la consultation, il leur est donné la date du prochain rendez-vous pour contrôler le bon déroulement de leur contraception. Il y a également des journées organisées pour poser des stérilets ainsi que des implants. 2) Les consultations gynécologiques Les patientes viennent dès qu elles rencontrent des problèmes lors de leurs cycles : spotting, douleurs pelviennes, aménorrhées, infection gynécologiques, IST, diagnostic de grossesse, 3) Les consultations pré natales Il existe deux types de consultations pré natales : programmées ou non. En effet, après le diagnostic de grossesse les femmes peuvent venir consulter gratuitement quatre fois ou plus, lors de leur grossesse. Il s agit d un suivi régulier lors duquel on vérifie le bon déroulement de la grossesse. Les patientes bénéficient d un examen clinique complet (poids, tension artérielle, couleur des conjonctives, états buco dentaire, adénopathies, abdomen, hauteur utérine, vergetures, bruit du cœur, position du fœtus, varices, état des membres inférieurs (œdèmes), touché vaginal si présence d un problème ou en fin de grossesse). La date du prochain rendez-vous est donnée en fonction du terme de la grossesse et donc de la hauteur utérine. 2

3 A chaque consultation, les femmes enceintes doivent avoir un test urinaire pour vérifier la glycosurie, la protéinurie et l albuminurie. On fait également le vaccin contre le tétanos, on donne une moustiquaire imprégnée ainsi que du fer et la chimio prévention contre le paludisme. A l ouverture de leurs dossiers de suivi, elles bénéficient avec leur accord d un test de dépistage du VIH. Si le test s avère positif, l Etat prend en charge le traitement et les examens. Il y a alors l ouverture d un dossier spécifique. Il faut noter que ces consultations de suivi de grossesse ainsi que les traitements préventifs sont gratuits. 4) Salle de naissance Dès l apparition d un problème la sage-femme est appelée, sinon ce sont les accoucheuses qui s occupent de l accouchement. Si le problème persiste, les patientes sont rapidement acheminées via une ambulance vers l hôpital le plus proche. 5) Suite de couche Les accouchées restent en général une journée à la maternité. La nourriture leur est amenée par la famille ou les proches. Il y a un suivi de l état général maternel et du nouveau né pendant cette journée (température, tension, involution utérine pour la mère et température, élimination, alimentation pour l enfant). 6) Consultations nourrissons Chaque mois les femmes viennent à la maternité pour faire peser leur enfant. On peut ainsi suivre leur courbe de poids et les inscrire dans le programme pour enfant malnutri si le problème se pose. Cela permet également de réaliser les vaccinations. III- Faire face aux difficultés 1) Les pathologies - Le paludisme : Cette pathologie est très fréquente en saison des pluies. Elle est d autant plus néfaste chez la femme enceinte car elle va toucher à la fois la mère et l enfant. Il existe des traitements pour les femmes enceintes en plus de la chimio prévention. Il faudra donc dépister (TDR) systématiquement les patientes dès l apparition d un signe de paludisme (céphalées, myalgies, fièvre, vomissement ) en plus d un examen clinique complet et hospitaliser les patientes en cas de diagnostic de paludisme grave. 3

4 Plusieurs campagnes contre le paludisme ont été mises en place au mois d Août, une pour informer les professionnels de santé et une pour les enfants en bas âge avec administration de chimio prévention. - Les Infections sexuellement transmissibles : chlamydiose, gonorrhée, syphilis ou trichomonase, VIH - Les infections génitales - Les pathologies liées à la grossesse : menace d accouchement prématuré, douleurs pelviennes, hypertension, Remarques : Bien que la loi interdise les mutilations génitales féminines depuis 1996 au Burkina Faso, on en retrouve toujours sur des femmes d une vingtaine d années et d autant plus chez les femmes de plus de trente ans. (Les MGF étant pratiquées entre 4 et 12 ans) 2) Les difficultés rencontrées La difficulté la plus importante est bien sûr la barrière de la langue. Bien que le français soit la langue officielle au Burkina, le moré est largement parlé et particulièrement en campagne où le taux d alphabétisation est faible. Ensuite, je n ai pas eu l occasion de voir beaucoup d accouchements car en saison des pluies les pistes sont peu ou pas praticables et les femmes ne peuvent alors pas venir jusqu à la maternité. De plus, de nombreux accouchements se font la nuit ou en dehors des horaires de stage, il ne faut donc pas hésiter à insister auprès des professionnels de la maternité pour être appelé la nuit. Enfin, l après-midi est peu animé puisqu à cette époque les femmes privilégient le travail dans les champs aux consultations prénatales et à la planification familiale. La pluie étant également un facteur négatif de présence. 4

5 Conclusion On peut retenir que la santé maternelle et infantile est un enjeu de santé publique reconnu au Burkina Faso puisque de nombreuses actions ont été mises en place pour assurer un bon suivi de la femme dans toutes les étapes de sa vie génitale. Elles peuvent accéder à la contraception via la planification familiale et les consultations prénatales sont prises en charge par l Etat ainsi que les dépistages et la vaccination. De plus, on voit un effort sur l information de la patiente concernant sa santé et comment elle peut en être actrice. Ensuite, il existe un véritable relais entre les structures de brousse (centre de soins et de promotion sociale), les hôpitaux et le ministère de la santé (transmission des rapports concernant, par exemple le nombre d accouchements, les types de pathologies, le nombre de patientes, envoyés chaque mois aux organismes sanitaires). Malgré tout, des efforts restent à faire dans le domaine de l hygiène et sur l approvisionnement en matériels et médicaments. Le prix des médicaments, de la prise en charge de l accouchement et des moyens contraceptifs restent un réel problème pour la population. A travers plusieurs discussions avec le personnel de la maternité et mon observation personnelle, j ai pu apprécier une évolution dans la santé des femmes au Burkina Faso. Il apparait une certaine confiance des patientes dans le suivi médical de la grossesse, le suivi gynécologique et pédiatrique. Cependant, il reste souvent une incompréhension, du fait notamment du poids des traditions dans ces régions, sur la nécessité de prises de médicaments par exemple ou d un suivi régulier maternelle et pédiatrique à long terme. Remerciements Ma gratitude se tourne vers l ensemble de l équipe d Urgence Afrique, les professionnels de la maternité et du CSPS pour leur accueil, leur bienveillance et leur gentillesse. VINCENT Méloé 5

Contribution en stratégie avancée en matière de santé de reproduction : cas de l unité mobile dans le district sanitaire de Katiola (CNO)

Contribution en stratégie avancée en matière de santé de reproduction : cas de l unité mobile dans le district sanitaire de Katiola (CNO) MEMPD Contribution en stratégie avancée en matière de santé de reproduction : cas de l unité mobile dans le district sanitaire de Katiola (CNO) Titre 14. Programmes et politiques Présenté par : 14.4. Evaluation

Plus en détail

STAGE A L INTERNATIONAL SENEGAL 2013

STAGE A L INTERNATIONAL SENEGAL 2013 STAGE A L INTERNATIONAL SENEGAL 2013 Association AMPHORE Promotion 2011-2014 IRFSSA Moulins Remerciements Nous tenons tout d abord à remercier nos familles pour leur soutien dans notre projet. Ensuite

Plus en détail

INNOVATION PEDAGOGIQUE STAGE OPTIONNEL AU BURKINA FASO. ELEVES Aides Soignants de l IFSO de VERN/SEICHE Juin 2009

INNOVATION PEDAGOGIQUE STAGE OPTIONNEL AU BURKINA FASO. ELEVES Aides Soignants de l IFSO de VERN/SEICHE Juin 2009 INNOVATION PEDAGOGIQUE STAGE OPTIONNEL AU BURKINA FASO ELEVES Aides Soignants de l IFSO de VERN/SEICHE Juin 2009 Origine du projet Le projet repose sur la volonté d un groupe de 8 élèves de réaliser leur

Plus en détail

ENTRETIEN PRENATAL. Du dépistage à l accompagnement. F. BERNADBEROY PRIDO Sage-femme. Colloque violences faites aux femmes. Toulouse, 22 janvier 2015

ENTRETIEN PRENATAL. Du dépistage à l accompagnement. F. BERNADBEROY PRIDO Sage-femme. Colloque violences faites aux femmes. Toulouse, 22 janvier 2015 ENTRETIEN PRENATAL Du dépistage à l accompagnement Colloque violences faites aux femmes Toulouse, 22 janvier 2015 F. BERNADBEROY PRIDO Sage-femme 1) La grossesse, un moment clé 2) L entretien précoce 3)

Plus en détail

Accueil. Bienvenue sur le site de la maternité de Bayeux.

Accueil. Bienvenue sur le site de la maternité de Bayeux. Accueil Bienvenue sur le site de la maternité de Bayeux. Vous trouverez l ensemble des services proposés ainsi que les informations qui vous seront utiles. Bonne visite Présentation La maternité de Bayeux

Plus en détail

Joubaud Adrien. Rapport de mission environnement et prévention eau, Juillet 2013 à Togbota

Joubaud Adrien. Rapport de mission environnement et prévention eau, Juillet 2013 à Togbota Rapport de mission environnement et prévention eau, Juillet 2013 à Togbota Introduction : J ai effectué cette mission dans le cadre d un stage de fin d année pour mon école d Ingénieur. J ai choisi de

Plus en détail

Rapport de stage. Québec (du 2 juillet 2009 au 15 septembre 2009)

Rapport de stage. Québec (du 2 juillet 2009 au 15 septembre 2009) LUCET Amandine DCEM4 Faculté de médecine Amiens Rapport de stage Québec (du 2 juillet 2009 au 15 septembre 2009) Centre médical Saint Rédempteur 600, Route 116, suite 210, Saint-Nicolas (Québec) G7A 4X8

Plus en détail

Démarche de Soins Infirmiers

Démarche de Soins Infirmiers Démarche de Soins Infirmiers La reconnaissance de l infirmière dans son rôle propre. Sommaire Rappel historique Qui est concerné par la Démarche de Soins Infirmiers? Comment se met-elle en place? Comment

Plus en détail

Rapport de fin de séjour

Rapport de fin de séjour Hamard Inès Eté 2011 Stage à Reykjavik Islande Rapport de fin de séjour Bourse Explo RA Sup Stage de 10 semaines à Reykjavik, Islande, à l Université publique d Islande 23 mai 2011-29 juillet 2011 Table

Plus en détail

PARTICULARITÉS DE LA SANTÉ MATERNELLE DANS LES PAYS À RESSOURCES LIMITÉES. Julie TORT 04/04/2014 DIU Médecine tropicale Santé Internationale

PARTICULARITÉS DE LA SANTÉ MATERNELLE DANS LES PAYS À RESSOURCES LIMITÉES. Julie TORT 04/04/2014 DIU Médecine tropicale Santé Internationale 1 PARTICULARITÉS DE LA SANTÉ MATERNELLE DANS LES PAYS À RESSOURCES LIMITÉES Julie TORT 04/04/2014 DIU Médecine tropicale Santé Internationale Plan 2 Santé maternelle dans les pays à ressources limitées:

Plus en détail

Appendice: Comparatif des indicateurs

Appendice: Comparatif des indicateurs Santé publique et VIH Principes directeurs et Plans stratégiques VIH et Sida Lutte contre le paludisme Nutrition et sécurité alimentaire Santé reproductive Eau et assainissement Appendice: Comparatif des

Plus en détail

MANUEL DE POLITIQUES ET PROCÉDURES ADMINISTRATIVES

MANUEL DE POLITIQUES ET PROCÉDURES ADMINISTRATIVES MANUEL DE POLITIQUES ET PROCÉDURES ADMINISTRATIVES Titre : Politique de visite aux patients hospitalisés Codification : 0 2 4 5 0 0-0 0 0 Niveau d application : Général Responsable : Direction des opérations

Plus en détail

PRADO PRogramme d Accompagnement du retour à DOmicile des patients hospitalisés

PRADO PRogramme d Accompagnement du retour à DOmicile des patients hospitalisés PRADO PRogramme d Accompagnement du retour à DOmicile des patients hospitalisés Le champ de la Maternité 11 1 Pourquoi mettre en place un programme d accompagnement? La CNAMTS fait de l accompagnement

Plus en détail

Le travail prématuré. Signes et symptômes. Apprenez à reconnaître les signes du travail prématuré et sachez que faire dans ce cas.

Le travail prématuré. Signes et symptômes. Apprenez à reconnaître les signes du travail prématuré et sachez que faire dans ce cas. Un message important pour les femmes enceintes, leurs partenaires et familles Le travail prématuré Signes et symptômes Apprenez à reconnaître les signes du travail prématuré et sachez que faire dans ce

Plus en détail

Programme d'aide au développement Jura - Cameroun SOINS DE SANTE PRIMAIRES

Programme d'aide au développement Jura - Cameroun SOINS DE SANTE PRIMAIRES Programme d'aide au développement Jura - Cameroun SOINS DE SANTE PRIMAIRES Cadre des projets L'action du Service de la coopération fonde sa légitimité dans la Constitution jurassienne à travers ses articles

Plus en détail

Plan de crise. Pourquoi développer un plan de crise? Quand élaborer le plan de crise? Qui peut vous aider à élaborer le plan de crise?

Plan de crise. Pourquoi développer un plan de crise? Quand élaborer le plan de crise? Qui peut vous aider à élaborer le plan de crise? Plan de crise Pourquoi développer un plan de crise? Le plan de crise peut vous aider à réagir de la façon la plus efficace possible face à une situation de crise et d en minimiser ses effets. Cet outil

Plus en détail

LES GROUPES DE PAROLE A France ALZHEIMER

LES GROUPES DE PAROLE A France ALZHEIMER LES GROUPES DE PAROLE A France ALZHEIMER L Association France Alzheimer est une association de familles créée par des familles et des professionnels du soin en 1985. A cette époque il n existe aucun traitement

Plus en détail

DOCUMENT DE POLITIQUE GENRE DE

DOCUMENT DE POLITIQUE GENRE DE DOCUMENT DE POLITIQUE GENRE DE L ASSOCIATION SIDA KA TAA 1. INTRODUCTION Au Burkina Faso, le taux d infection, chez les filles âgées de 13 à 24 ans, sont 5 à 8 fois supérieurs à ceux des jeunes garçons

Plus en détail

Section des Formations et des diplômes

Section des Formations et des diplômes Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Mathématiques de l Université Paris 6 - Pierre et Marie Curie Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section des Formations

Plus en détail

Robin des Watts énergie solidaire

Robin des Watts énergie solidaire Réaliser des économies d énergie chez nous afin de financer des projets pour améliorer les conditions de vie de populations défavorisées Écoles de Pont-Bochet & Adrien-Jeandin Ouâda Burkina Faso Carte

Plus en détail

VIH-SIDA. Carole Uchan cuchan@paris.msf.org +33 (0)1 40 21 27 69 8, rue Saint-Sabin 75011 Paris - www.msf.fr

VIH-SIDA. Carole Uchan cuchan@paris.msf.org +33 (0)1 40 21 27 69 8, rue Saint-Sabin 75011 Paris - www.msf.fr VIH-SIDA Carole Uchan cuchan@paris.msf.org +33 (0)1 40 21 27 69 8, rue Saint-Sabin 75011 Paris - www.msf.fr Association reconnue d utilité publique - Grande cause nationale 1987 - Prix Nobel de la paix

Plus en détail

Sexualité et contraception

Sexualité et contraception Sexualité et contraception Cette fiche thématique propose d étudier les comportements des lycéens en lien avec la sexualité. Relations sexuelles Plus d 1 jeune sur 3 (35,1) interrogés a déjà eu des relations

Plus en détail

Ce que vous devez savoir au sujet de la pré-éclampsie

Ce que vous devez savoir au sujet de la pré-éclampsie Ce que vous devez savoir au sujet de la pré-éclampsie La pré-eclampsie est beaucoup plus courante que ce que la plupart des gens ne pensent en fait, c est la plus courante des complications graves de la

Plus en détail

LE PROJET INSTITUTIONNEL : DES VALEURS A L ORGANISATION

LE PROJET INSTITUTIONNEL : DES VALEURS A L ORGANISATION LE PROJET INSTITUTIONNEL : DES VALEURS A L ORGANISATION Marcel JAEGER - Directeur Général, IRTS Montrouge / Neuilly sur Marne Je ne vais traiter que du projet d établissement ou de service, et non pas

Plus en détail

L interruption volontaire de grossesse

L interruption volontaire de grossesse Huitième partie L interruption volontaire de grossesse Ce n est pas une méthode contraceptive. C est même, à mon sens, ce que toutes les méthodes contraceptives visent à éviter. Car la contraception n

Plus en détail

Université de Sherbrooke. Rapport de stage. Présenté à : Alain Bergeron, coordonnateur de stage. Par : Anthony Labelle, stagiaire

Université de Sherbrooke. Rapport de stage. Présenté à : Alain Bergeron, coordonnateur de stage. Par : Anthony Labelle, stagiaire Université de Sherbrooke Rapport de stage Présenté à : Alain Bergeron, coordonnateur de stage Par : Anthony Labelle, stagiaire Laboratoire du Pr Spino Université de Sherbrooke T1 Revu par : Pr Claude Spino

Plus en détail

ENGAGEMENT. Sénior. Confort, bien-être et sécurité chez soi

ENGAGEMENT. Sénior. Confort, bien-être et sécurité chez soi ENGAGEMENT Sénior Confort, bien-être et sécurité chez soi La SLH s engage auprès des séniors La Société Lorraine d Habitat, soucieuse de la qualité de vie de ses locataires, s est inscrite dans un partenariat

Plus en détail

Rapport de stage Mer et Monde. Frédérique Morissette

Rapport de stage Mer et Monde. Frédérique Morissette Rapport de stage Mer et Monde Frédérique Morissette Comment décrire en quelques mots cette merveilleuse expérience qu à été mon stage au Sénégal? Impossible selon moi, je devrais écrire des pages et des

Plus en détail

Cahier 2. Guide d évaluation de la viabilité d un service de rééducation et d appareillage. Travail réalisé par Emmanuelle Tricot

Cahier 2. Guide d évaluation de la viabilité d un service de rééducation et d appareillage. Travail réalisé par Emmanuelle Tricot Cahier 2 Guide d évaluation de la viabilité d un service de rééducation et d appareillage Travail réalisé par Emmanuelle Tricot Domaine Ressources Méthodologiques et Documentaires Handicap International

Plus en détail

Caisse de coordination aux assurances socialesaux. Prévention gynécologique. 13-23 ans

Caisse de coordination aux assurances socialesaux. Prévention gynécologique. 13-23 ans Caisse de coordination aux assurances socialesaux Prévention gynécologique 13-23 ans Mise à jour janvier 2014 Dès la puberté, adoptez le réflexe prévention : même quand tout va bien, un examen gynécologique

Plus en détail

QUESTIONNAIRE aux ETUDIANTS OUT. Comment avez-vous été accueillis et contactés sur place?

QUESTIONNAIRE aux ETUDIANTS OUT. Comment avez-vous été accueillis et contactés sur place? Université à l étranger: Université Nationale de La Plata Semestre/Année de séjour : Semestre 1/ 2012/2013 Domaine d études : Etudes européennes L accueil : QUESTIONNAIRE aux ETUDIANTS OUT Comment avez-vous

Plus en détail

RAPPORT D ACTIVITES GENIE LOGICIEL

RAPPORT D ACTIVITES GENIE LOGICIEL TU Sy Quan Master CCI 2010-2011 Projet Exoculture http://exoculture.free.fr RAPPORT D ACTIVITES GENIE LOGICIEL Tu Sy Quan Master CCI 1 I. Présentation générale Dans le cadre de la formation du Master CCI,

Plus en détail

TOTAL dépenses = 5 524 000 Fr CFA soit 8421 28

TOTAL dépenses = 5 524 000 Fr CFA soit 8421 28 Bonjour, Tout d abord un grand merci à tous ceux qui ont participé permettant à cette famille Togolaise de pouvoir continuer à vivre. J ai eu une question concernant le nombre important d enfants, avec

Plus en détail

Stage de GENEVE DU 5 AU 9 MARS 2005

Stage de GENEVE DU 5 AU 9 MARS 2005 Stage de GENEVE DU 5 AU 9 MARS 2005 INTRODUCTION Le réseau mère enfant de la francophonie fut créé en 2002 à Montréal. Missions: Promouvoir l accès aux soins pour les mères et les enfants de la communauté

Plus en détail

CAMPAGNE DE VACCINATION CONTRE LA GRIPPE SAISONNIERE 2015-2016 Dossier de presse

CAMPAGNE DE VACCINATION CONTRE LA GRIPPE SAISONNIERE 2015-2016 Dossier de presse الجمهوريةالجزائريةالديمقراطيةالشعبية REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE وزارةالصحة, السكانوإصالحالمستشفيات MINISTERE DE LA SANTE, DE LA POPULATION ET DE LA REFORME HOSPITALIERE DIRECTION GENERALE

Plus en détail

Résidence Le Pivert Sàrl. Concept d accompagnement

Résidence Le Pivert Sàrl. Concept d accompagnement Résidence Le Pivert Sàrl Concept d accompagnement Elaboré en interdisciplinarité avec un représentant des secteurs soins, animation et restauration. Est décliné dans ce document, notre vision globale dans

Plus en détail

Chloé B. 3 ème 2. Rapport de stage : Stage chez Mme J. : cabinet d orthodontie du16 au 20 décembre. Collège Colette BESSON Année 2013-2014.

Chloé B. 3 ème 2. Rapport de stage : Stage chez Mme J. : cabinet d orthodontie du16 au 20 décembre. Collège Colette BESSON Année 2013-2014. Chloé B. 3 ème 2 Rapport de stage : Stage chez Mme J. : cabinet d orthodontie du16 au 20 décembre Collège Colette BESSON Année 2013-2014 Page 1 Sommaire du Rapport de stage : Introduction : Page 3 1 ere

Plus en détail

Direction des Affaires Sanitaires et Sociales de Nouvelle-calédonie. Dépliant Guide

Direction des Affaires Sanitaires et Sociales de Nouvelle-calédonie. Dépliant Guide Direction des Affaires Sanitaires et Sociales de Nouvelle-calédonie Dépliant Guide Pour qui? Toute femme que sa grossesse met en situation de détresse, avant le terme de 12 semaines, soit 3 mois de grossesse

Plus en détail

F.A.Q. modalité via Internet

F.A.Q. modalité via Internet Q. Quel est le niveau pré requis pour candidater au Master 1? R. Le niveau pré requis pour candidater au Master 1 de Santé publique est le niveau Licence ou équivalent licence. Cependant, si vous n avez

Plus en détail

Ils participent à leurs premières rencontres

Ils participent à leurs premières rencontres Ils participent à leurs premières rencontres Après avoir voyagé pendant 10 ans à travers le monde et avoir pratiqué des métiers comme ébéniste ou photographe, le fait d avoir des enfants m a donné l envie

Plus en détail

A/MTSP/2008-2013 PB/2008-2009. Original : Anglais PLAN STRATÉGIQUE À MOYEN TERME 2008-2013 PROJET DE BUDGET PROGRAMME 2008-2009

A/MTSP/2008-2013 PB/2008-2009. Original : Anglais PLAN STRATÉGIQUE À MOYEN TERME 2008-2013 PROJET DE BUDGET PROGRAMME 2008-2009 A/MTSP/2008-2013 PB/2008-2009 Original : Anglais PLAN STRATÉGIQUE À MOYEN TERME 2008-2013 ET PROJET DE BUDGET PROGRAMME 2008-2009 Les appellations employées dans ce document et la présentation des données

Plus en détail

Le Ministre du Commerce, de la Promotion de l Entreprise et de l Artisanat, Le Ministre des Finances et du Budget

Le Ministre du Commerce, de la Promotion de l Entreprise et de l Artisanat, Le Ministre des Finances et du Budget BURKINA FASO Unité Progrès- Justice ARRETE INTERMINISTERIEL N 2006-111 /MS/MCPEA/MFB portant définition, classification et nomenclature des établissements sanitaires privés Le Ministre de la Santé, Le

Plus en détail

Législation autour de la naissance Protection sociale et médicale. PACES Année universitaire 2012-2013

Législation autour de la naissance Protection sociale et médicale. PACES Année universitaire 2012-2013 Législation autour de la naissance Protection sociale et médicale PACES Année universitaire 2012-2013 Introduction La grossesse est un événement naturel qui se déroule normalement pour la majorité des

Plus en détail

Préparation au concours auxiliaire de puériculture

Préparation au concours auxiliaire de puériculture Préparation au concours auxiliaire de puériculture É c o l e p r i v é e d é c l a r é e a u p r è s d u R e c t o r a t Établissement ouvert en 1996 à Clermont-Ferrand 1 - La spécificité du concours.

Plus en détail

Santé internationale. Avoir un impact durable sur la santé

Santé internationale. Avoir un impact durable sur la santé Santé internationale Avoir un impact durable sur la santé Un véritable partenaire Abt Associates est fermement résolue à améliorer la santé des habitants de la planète. Nous travaillons en étroite collaboration

Plus en détail

CAISSE DE COORDINATION AUX ASSURANCES SOCIALES. Prévention gynécologique 13-23 ans

CAISSE DE COORDINATION AUX ASSURANCES SOCIALES. Prévention gynécologique 13-23 ans CAISSE DE COORDINATION AUX ASSURANCES SOCIALES Prévention gynécologique 13-23 ans Mise à jour janvier 2015 Dès la puberté, adoptez le réflexe prévention : même quand tout va bien, un examen gynécologique

Plus en détail

MON PARCOURS PRÉVENTION. Je suis suivie à domicile après mon accouchement

MON PARCOURS PRÉVENTION. Je suis suivie à domicile après mon accouchement MON PARCOURS PRÉVENTION Je suis suivie à domicile après mon accouchement Le RSI propose à ses assurés et à leurs familles différentes offres de prévention en fonction des étapes de la vie. C est le «Parcours

Plus en détail

THEME A. ATELIER 11 Les stages à l'étranger (Pierre LAPART)

THEME A. ATELIER 11 Les stages à l'étranger (Pierre LAPART) THEME A ATELIER 11 Les stages à l'étranger (Pierre LAPART) Communication 11.2 «La mobilité des étudiants comme facteur d'émergence et de développement d'un partenariat Nord-Sud : l'exemple de la coopération

Plus en détail

Mission Humanitaire Santé 12/2014. Facebook: Don Faré au Bénin Donfareaubenin@aol.com En partenariat avec l association :

Mission Humanitaire Santé 12/2014. Facebook: Don Faré au Bénin Donfareaubenin@aol.com En partenariat avec l association : Mission Humanitaire Santé 12/2014 Facebook: Don Faré au Bénin Donfareaubenin@aol.com En partenariat avec l association : 03 04 05 06 07 08 09 10 11 Lettre de demande de partenariat et subvention Présentation

Plus en détail

Les patients face au myélome : vécu, parcours de soin, qualité de vie et relation à l AF3M

Les patients face au myélome : vécu, parcours de soin, qualité de vie et relation à l AF3M Les patients face au myélome : vécu, parcours de soin, qualité de vie et relation à l AF3M Cette étude visait à dresser un état des lieux précis qui prenne en compte la diversité (âge, situation géographique,

Plus en détail

QUESTIONS-RÉPONSES GÉNÉRAL. 1. Que signifie l acronyme CRDS? Centre de Répartition des Demandes de Service (CRDS)

QUESTIONS-RÉPONSES GÉNÉRAL. 1. Que signifie l acronyme CRDS? Centre de Répartition des Demandes de Service (CRDS) QUESTIONS-RÉPONSES GÉNÉRAL 1. Que signifie l acronyme CRDS? Centre de Répartition des Demandes de Service (CRDS) 2. Pourquoi avoir mis un tel centre de répartition en place? Le CRDS de l Ouest a été mis

Plus en détail

RAPPORT DE FIN DE. A Adélaide, en Australie

RAPPORT DE FIN DE. A Adélaide, en Australie RAPPORT DE FIN DE SEJOUR A Adélaide, en Australie 1 A) Vie Pratique - Logement : De manière générale, trouver un logement en Australie, à Adélaide est plutôt facile et le logement en Australie est généralement

Plus en détail

Atelier Promotion et diffusion des droits économiques, sociaux et culturels

Atelier Promotion et diffusion des droits économiques, sociaux et culturels Texte de la communication présentée par la secrétaire générale du SIDIIEF à l occasion de la VII e conférence des ONG et OSC, 24 juin 2010, Genève, Suisse Atelier Promotion et diffusion des droits économiques,

Plus en détail

Enquête Climat scolaire Questionnaire parents

Enquête Climat scolaire Questionnaire parents Enquête Climat scolaire Questionnaire parents Protocole de passation questionnaire parents lien complet : http://ppe.orion.education.fr/academie/itw/answer/j5he1yww4tzy1stg9ozhfa lien raccourci : http://goo.gl/6laokl

Plus en détail

Réflexion sur la formation des enseignants à partir des expériences du pilotage du Projet des Étoiles (1.3.3) du CELV

Réflexion sur la formation des enseignants à partir des expériences du pilotage du Projet des Étoiles (1.3.3) du CELV Réflexion sur la formation des enseignants à partir des expériences du pilotage du Projet des Étoiles (1.3.3) du CELV Le Projet des Étoiles est l un des projets à moyen terme du CELV axé sur les nouvelles

Plus en détail

Vaccination contre le HPV Questions et réponses pour les adolescents

Vaccination contre le HPV Questions et réponses pour les adolescents Département fédéral de l'intérieur DFI Office fédéral de la santé publique OFSP Unité de direction Santé publique État au 02.07.2012 Vaccination contre le HPV Questions et réponses pour les adolescents

Plus en détail

CONDUCTRICE DE TRAVAUX BTP

CONDUCTRICE DE TRAVAUX BTP Dossier n 5 FEMMES, «OSEZ LE METIER DE» CONDUCTRICE DE TRAVAUX BTP Regards, témoignages et présentation de métiers fortement sexués Entretien avec Sabine, Conductrice de travaux dans le BTP dans le 9 ème

Plus en détail

Guide d entretien de développement des seniors

Guide d entretien de développement des seniors Guide d entretien de développement des seniors 1. Introduction Ce document s inscrit dans une approche d entretiens de développement réguliers de tous les salarié(e)s de l entreprise. Il tient compte de

Plus en détail

Déclaration liminaire de Mary Dawson Commissaire aux conflits d intérêts et à l éthique

Déclaration liminaire de Mary Dawson Commissaire aux conflits d intérêts et à l éthique Déclaration liminaire de Mary Dawson Commissaire aux conflits d intérêts et à l éthique Devant le Comité permanent de la procédure et des affaires de la Chambre Dans le cadre de l examen quinquennal du

Plus en détail

Bac professionnel comptabilité E.U.R.L ALTITOIT

Bac professionnel comptabilité E.U.R.L ALTITOIT Bac professionnel comptabilité E.U.R.L ALTITOIT SESSION 2009 SOMMAIRE I.Introduction 1 Pages II. Présentation de l entreprise 2 III. l organigramme de la société 3 IV. Description d un thème comptable

Plus en détail

enceinte Femme CYTOMÉGALOVIRUS (CMV)

enceinte Femme CYTOMÉGALOVIRUS (CMV) Femme enceinte CYTOMÉGALOVIRUS (CMV) Presque la moitié des enfants en service de garde excrètent ce virus, surtout dans l urine et la salive, et ils peuvent le transmettre à leurs parents et aux autres

Plus en détail

Rapport de mission Santé - à Togbota - Juillet 2014

Rapport de mission Santé - à Togbota - Juillet 2014 Rapport de mission Santé - à Togbota - Juillet 2014 Voici pour commencer, une petite présentation : je suis étudiante à la faculté de médecine de Reims où je rentre en 4ème année en septembre 2014. Je

Plus en détail

EVALUATION DU SEMINAIRE 17 NOVEMBRE 2009

EVALUATION DU SEMINAIRE 17 NOVEMBRE 2009 POLE DE COMPETENCES EN EDUCATION ET PROMOTION DE LA SANTE REGION BRETAGNE AIDES Délégation Grand-Ouest ANPAA Bretagne - Association nationale de prévention en alcoologie et addictologie CIRDD Bretagne

Plus en détail

Service Petite Enfance Tél. : 04 76 29 80 24

Service Petite Enfance Tél. : 04 76 29 80 24 Service Petite Enfance Tél. : 04 76 29 80 24 1 2 SOMMAIRE L ACCUEIL COLLECTIF L ACCUEIL INDIVIDUEL POUR VOUS CONSEILLER ET VOUS ACCOMPAGNER LES DÉMARCHES À ACCOMPLIR POUR LES ACCUEILS MUNICIPAUX LES LIENS

Plus en détail

Communiqué de presse. Le 24 mai 2016

Communiqué de presse. Le 24 mai 2016 Communiqué de presse Le 24 mai 2016 Selon une étude, l'envoi d'un simple texto hebdomadaire aux jeunes femmes au Kenya améliore grandement la probabilité qu'elle subissent un test pour le VIH Des chercheurs

Plus en détail

Rapport de mission santé juillet 2015 Au Burkina Faso Au dispensaire et à la maternité de Niou Urgence Afrique

Rapport de mission santé juillet 2015 Au Burkina Faso Au dispensaire et à la maternité de Niou Urgence Afrique Rapport de mission santé juillet 2015 Au Burkina Faso Au dispensaire et à la maternité de Niou Urgence Afrique Introduction Je m appelle Clotilde, j ai 21 ans. Je suis étudiante infirmière en 3 e année.

Plus en détail

Ast & Fischer SA, Wabern

Ast & Fischer SA, Wabern Ast & Fischer SA, Wabern Daniel Troxler, employeur L automne passé, j ai reçu un appel téléphonique lors duquel on m a demandé si j étais intéressé à en savoir plus sur le programme d intégration «Job

Plus en détail

Le programme de médecine mobile

Le programme de médecine mobile Le programme de médecine mobile UN ENGAGEMENT DU CLUB SANTE AFRIQUE AUPRES DU LEGENDAIRE PROGRAMME DES FLYING DOCTORS OBJECTIFS DU MILLENAIRE POUR LE DEVELOPPEMENT N 4-5-6 et 8 1 CFAO : membre actif du

Plus en détail

Les modifications sont indiquées de la manière suivante : «modifications». I LES TEXTES APPLICABLES

Les modifications sont indiquées de la manière suivante : «modifications». I LES TEXTES APPLICABLES CIRCULAIRE : n 2013-10 Pôle prévention Téléphone : 04 67 04 38 83 Courriel : prevention@cdg34.fr LES OBLIGATIONS DES COLLECTIVITÉS ET ÉTABLISSEMENTS PUBLICS TERRITORIAUX EN MATIÈRE DE CONSULTATION DU MÉDECIN

Plus en détail

Don d ovocytes. Qu est-ce que c est?

Don d ovocytes. Qu est-ce que c est? Don d ovocytes Qu est-ce que c est? Depuis la loi de bioéthique du 29 juillet 1994, le don d'ovocytes et le transfert d'embryons ont donné aux femmes un moyen d être enceintes et donner naissance à un

Plus en détail

Choix et consentement éclairé : réflexions éthiques dans le domaine de la maternité, de la conception à l accouchement

Choix et consentement éclairé : réflexions éthiques dans le domaine de la maternité, de la conception à l accouchement Choix et consentement éclairé : réflexions éthiques dans le domaine de la maternité, de la conception à l accouchement Alberto Bondolfi Université de Lausanne Théologien et éthicien Comité national d éthique

Plus en détail

2.1 J approfondis ma réflexion

2.1 J approfondis ma réflexion Je sais ce que je veux faire, mais j ai besoin de mieux savoir comment m y prendre. Quelles sont les étapes? Quelles sont les questions à se poser? Qui va pouvoir m aider? 2.1 J approfondis ma réflexion

Plus en détail

Année 2016-2017. Mon guide CampusFrance. Présentation du site Création du dossier Orientation Recherche sur le Grand catalogue

Année 2016-2017. Mon guide CampusFrance. Présentation du site Création du dossier Orientation Recherche sur le Grand catalogue Année 2016-2017 Mon guide CampusFrance Présentation du site Création du dossier Orientation Recherche sur le Grand catalogue Année 2016-2017 Page 1 Table des matières Présentation du site CampusFrance

Plus en détail

GUIDE METHODOLOGIQUE D INTERVIEWS TD n 2 (Source : Livret étudiant Projetpro.com)

GUIDE METHODOLOGIQUE D INTERVIEWS TD n 2 (Source : Livret étudiant Projetpro.com) GUIDE METHODOLOGIQUE D INTERVIEWS TD n 2 (Source : Livret étudiant Projetpro.com) Ces interviews ont pour but d affiner votre information sur la réalité d une fonction, d un métier, d une activité pour

Plus en détail

N 17 DEMANDE D'AIDE A L'INVESTISSEMENT A LA C.A.F. DE LA SAVOIE POUR 4 EQUIPEMENTS DE LA PETITE ENFANCE. Rapport de Françoise DORNIER

N 17 DEMANDE D'AIDE A L'INVESTISSEMENT A LA C.A.F. DE LA SAVOIE POUR 4 EQUIPEMENTS DE LA PETITE ENFANCE. Rapport de Françoise DORNIER N 17 DEMANDE D'AIDE A L'INVESTISSEMENT A LA C.A.F. DE LA SAVOIE POUR 4 EQUIPEMENTS DE LA PETITE Rapport de Françoise DORNIER Les établissements d accueil de la petite enfance accueillent en 2009, 700 enfants

Plus en détail

Analyse coût-effacité : Aide au dimensionnement d un service lit-porte ou d un pool d infirmières

Analyse coût-effacité : Aide au dimensionnement d un service lit-porte ou d un pool d infirmières efficience Analyse coût-effacité : Aide au dimensionnement d un service lit-porte ou d un pool d infirmières L activité hospitalière présente la particularité d être à la fois non stockable et de répondre

Plus en détail

Pilule contraceptive (la Pilule)

Pilule contraceptive (la Pilule) information santé health information Pilule contraceptive (la Pilule) Birth Control Pill (The Pill) French Qu est-ce que la pilule contraceptive? (What is the birth control pill?) La pilule contraceptive

Plus en détail

«année de référence» : période s étalant du premier avril d une année au 31 mars de l année suivante;

«année de référence» : période s étalant du premier avril d une année au 31 mars de l année suivante; RÈGLEMENT SUR LES EFFECTIFS, LES NORMES ET BARÈMES DE RÉMUNÉRATION, LES AVANTAGES SOCIAUX ET LES AUTRES CONDITIONS DE TRAVAIL DU PERSONNEL DE LA CHAMBRE DE LA SÉCURITÉ FINANCIÈRE Loi sur la distribution

Plus en détail

Animations pour adolescent-e-s et adultes

Animations pour adolescent-e-s et adultes Modalités pratiques A qui s adressent les animations? A tous-tes. Quel Prix? Gratuit. Combien de temps prévoir pour les animations? Plus ou moins 2h. Le nombre de personnes est-il limité? Non mais il est

Plus en détail

Rapport de stage IFMSA à l étranger BERGEN, NORVEGE Juillet 2013

Rapport de stage IFMSA à l étranger BERGEN, NORVEGE Juillet 2013 Rapport de stage IFMSA à l étranger BERGEN, NORVEGE Juillet 2013 Service de Gynécologie-Obstétrique Haukeland universitetssjukehus DFGSM3, Université de ROUEN Année 2012-2013 Accueil d une étudiante Croate

Plus en détail

BG Ingénieurs Conseil, Genève

BG Ingénieurs Conseil, Genève BG Ingénieurs Conseil, Genève Diego Salamon, employeur Sur mandat de l AI, Cadschool nous a demandé si nous serions prêts à accueillir un stagiaire pendant trois mois. Nous connaissions cet institut de

Plus en détail

Centre Médico-Chirurgical Pédiatrique PERSIS

Centre Médico-Chirurgical Pédiatrique PERSIS DOSSIER DE PRESENTATION Centre Médico-Chirurgical Pédiatrique PERSIS www.bilifou.ch Centre Hospitalier Régional (CHR) Ouahigouya, Burkina Faso Introduction Depuis près de quatorze ans, l Association «Bilifou

Plus en détail

Service Académique d Information et d Orientation Rectorat de Lille

Service Académique d Information et d Orientation Rectorat de Lille Compte rendu des manifestations 12 mars 2005 Ecole des Mines de Douai 19 mars 2005 Ecole d Ingénieur du Pas de Calais -Longuenesse 2 avril 2005 Ecole Nouvelle d Ingénieurs en Informatique -Villeneuve d

Plus en détail

Article 2. relatives à l intervention du masseur-kinésithérapeute libéral dans l EHPAD

Article 2. relatives à l intervention du masseur-kinésithérapeute libéral dans l EHPAD CONTRAT TYPE PORTANT SUR LES CONDITIONS D INTERVENTION DES MASSEURS- KINÉSITHÉRAPEUTES EN ÉTABLISSEMENT D HÉBERGEMENT POUR PERSONNES ÂGÉES DÉPENDANTES Entre : L établissement d hébergement pour personnes

Plus en détail

Projet professionnel

Projet professionnel FONGECIF POITOU-CHARENTES Projet professionnel Esthéticienne Pamela MESSY 10/10/2013 Demande de prise en charge de formation à distance en vue d obtenir le CAP Esthétique Cosmétique Parfumerie Sommaire

Plus en détail

Résultats de l enquête. satisfaction 2009

Résultats de l enquête. satisfaction 2009 Résultats de l enquête satisfaction 2009 80 % de participation, merci de votre collaboration! Votre participation Vous avez été 2 038 à être sollicités et 1 638 à répondre à l enquête Quille Satisf Action.

Plus en détail

Annexe au projet de mise en relation BURKINA FASO

Annexe au projet de mise en relation BURKINA FASO Annexe au projet de mise en relation BURKINA FASO I- PROJET DES ADOPTANTS A remplir par le(s) candidat(s) puis validé par l AFA 1) Notice de renseignements jointe à l agrément en vue d adoption Délivrée

Plus en détail

REMERCIEMENTS INTRODUCTION

REMERCIEMENTS INTRODUCTION REMERCIEMENTS INTRODUCTION Ces dernières années, une enquête a été réalisée par la Direction des Hôpitaux. Nous savons désormais que chaque année en France, 1.4 millions d enfants sont hospitalisés. Leur

Plus en détail

LA CONTRACEPTION D URGENCE

LA CONTRACEPTION D URGENCE LA CONTRACEPTION D URGENCE Synthèse de la conférence donnée le 5 octobre 2005 à Orléans par : - Dominique ROULET, conseillère conjugale et assistante sociale auprès du Centre de Planification et d Education

Plus en détail

DÉCROCHEZ ET RÉUSSISSEZ VOS ENTRETIENS RÉSEAU

DÉCROCHEZ ET RÉUSSISSEZ VOS ENTRETIENS RÉSEAU DÉCROCHEZ ET RÉUSSISSEZ VOS ENTRETIENS RÉSEAU Quel est l objectif de cet exercice? Décrocher, réussir et exploiter un entretien réseau. Ce dernier consiste en un rendez-vous (face à face ou par téléphone)

Plus en détail

FICHES D ÉVALUATION DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE EN LANGUEDOC-ROUSSILLON AUPRÈS DES APPRENTIS

FICHES D ÉVALUATION DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE EN LANGUEDOC-ROUSSILLON AUPRÈS DES APPRENTIS FORMATION PROFESSIONNELLE & APPRENTISSAGE FICHES D ÉVALUATION DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE EN LANGUEDOC-ROUSSILLON AUPRÈS DES APPRENTIS Selon l enquête de satisfaction et de devenir des bénéficiaires

Plus en détail

rapport d activité 2010

rapport d activité 2010 rapport d activité 2010 Formation Orientation Santé Emploi Logement Mobilité 18/19 formation Pour les jeunes qui n ont pas eu accès à une formation par la voie scolaire, de nombreuses possibilités existent.

Plus en détail

Les recommandations des hépatants

Les recommandations des hépatants Il y a tout d abord eu la parole de plus de 500 personnes, lors du recueil des attentes pour construire ces rencontres et le programme avec les thématiques d ateliers. Pendant ces rencontres, quels que

Plus en détail

preuve de participation, les cartes d embarquements ou billets de train ainsi que toutes les factures originales.

preuve de participation, les cartes d embarquements ou billets de train ainsi que toutes les factures originales. Dépenses Frais de voyage Q. J ai effectué un déplacement, comment présenter ma demande de remboursement et m assurer que mon dossier est complet? R. Pour demander votre remboursement, vous devez présenter

Plus en détail

Rapport de Stage. Stage IFMSA - Eté DCEM2 Spedale Civili di Brescia Italia Medicina Generale 1er au 31 août 2011. Arthur DEHONDT

Rapport de Stage. Stage IFMSA - Eté DCEM2 Spedale Civili di Brescia Italia Medicina Generale 1er au 31 août 2011. Arthur DEHONDT Rapport de Stage Stage IFMSA - Eté DCEM2 Spedale Civili di Brescia Italia Medicina Generale 1er au 31 août 2011 Arthur DEHONDT SOMMAIRE I. L'hôpital et le stage II. La vie extra-hospitalière III. Expérience

Plus en détail

Installation de la Commission nationale de la naissance et de la santé de l enfant Le 22 mars 2011

Installation de la Commission nationale de la naissance et de la santé de l enfant Le 22 mars 2011 Installation de la Commission nationale de la naissance et de la santé de l enfant Le 22 mars 2011 Monsieur le Président, Monsieur le Vice président, Mesdames et messieurs, J 'ai le privilège d intervenir

Plus en détail

Massage et cancer Partie 1

Massage et cancer Partie 1 http://blog.cliniquealtermed.com/massage et cancer partie 1/407 Massage et cancer Partie 1 Publié le 5 septembre 2011 par Johanne Roussy Au cours de ma pratique, j entends souvent de nombreux commentaires

Plus en détail

Campagne Diabète Enfant et Adolescent

Campagne Diabète Enfant et Adolescent Campagne Nationale de Prévention de l Acidocétose au Diagnostic du Diabète Journée Mondiale du Diabète Campagne 2010-2011 14 novembre 2010 Aide aux Jeunes Diabétiques www.diabete-france.net INFORMATION

Plus en détail

Guide employeurs. La nouvelle plate-forme qui connecte collégiens et employeurs. http://monstagede3e.seine-saint-denis.fr

Guide employeurs. La nouvelle plate-forme qui connecte collégiens et employeurs. http://monstagede3e.seine-saint-denis.fr La nouvelle plate-forme qui connecte collégiens et employeurs. Guide employeurs http://monstagede3e.seine-saint-denis.fr Parce qu une première expérience dans l univers professionnel est souvent déterminante

Plus en détail

Gestion de la Chaine d Approvisionnement et de Distribution des contraceptifs et des produits de la santé de la reproduction (SR)

Gestion de la Chaine d Approvisionnement et de Distribution des contraceptifs et des produits de la santé de la reproduction (SR) Conférence «Population, développement etplanification familiale en Afrique de l Ouest francophone : l urgence d agir», Ouagadougou 8-10 février 2011 Gestion de la Chaine d Approvisionnement et de Distribution

Plus en détail