Laboratoire national de métrologie et d essais

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Laboratoire national de métrologie et d essais"

Transcription

1 Séminaire Européen : le marquage CE La pratique d un laboratoire notifié Laboratoire national de métrologie et d essais Francis WELVART 1

2 Laboratoire national de métrologie et d essais 2

3 LNE :Qui sommes-nous? Organisme de formation Laboratoire d'essais et expert technique Qui sommes-nous? LNE, créé en 1901 Établissement Public à caractère Industriel et Commercial (EPIC) Plus de clients Laboratoire national de métrologie Organisme de certification Organisme d'études et de recherche 3

4 LNE : 8 grands domaines d intervention Métrologie Énergie Consommation Habitat/Construction Défense Transport Santé Institutionnels/ Collectivités 4

5 LNE: 1 laboratoire - 5 métiers Recherche Étalonnages et conseil en métrologie Certification Essais et analyses Formation 5

6 Positionnement organisme de certification S ystèm Certification e M anagem ent Certification Produits Services R EG LEM E N TAIR E V OLO NTAIRE ISO

7 Notifications LNE - Directives Européennes Directives conduisant au marquage CE Instruments de pesage à Fonctionnement Non Automatique Dispositifs Médicaux (LNE/G-MED) Dispositifs de diagnostic in vitro (LNE/G-MED) Ascenseurs Produits de construction Basse tension Compatibilité électromagnétique Jouets 7

8 Évaluation de la conformité : intervention d un laboratoire Démarche du fabricant VOLONTAIRE OBLIGATOIRE pour certains modules 8

9 PROCEDURES d EVALUATION de la CONFORMITE modules Conception Production Module A Fabricant Module B Module C Module D Module E Module F Module G Module H 9

10 Évaluation de la conformité : intervention d un laboratoire Démarche du fabricant Choix du laboratoire Contenu de la prestation Documents délivrés VOLONTAIRE LIBRE Monde X milliers Défini par le demandeur ( CdC ) Rapports d essais Certificats de conformité Rapports d audits Analyse nécessaire OBLIGATOIRE pour certains modules Sur liste États Membres de l UE + ~ 2300 ON Défini et encadré par la directive NA + décision768/2008/ce Attestations d examen CE de type, de la conception Certificats de conformité 10

11 Évaluation de la conformité: rapports d essais Analyse nécessaire Les rapports d essais sont utiles et nécessaires mais, leur accumulation ne suffit pas à démontrer la conformité d un produit Si vous n êtes pas le demandeur, Vérifier si les rapports sont en accord avec la classification du produit Vérifier si l évaluation couvre l ensemble des exigences applicables Dans tous les cas, ils doivent faire l objet d une revue, au sens qualité du terme 11

12 Évaluation de la conformité : intervention d un laboratoire Démarche du fabricant Choix du Laboratoire Contenu de la prestation VOLONTAIRE LIBRE Monde X milliers Défini par le demandeur ( CdC ) OBLIGATOIRE pour certains modules Sur liste États Membres de l UE + ~ 2300 ON Défini et encadré par la directive NA + décision768/2008/ce Documents délivrés Lien avec les autorités Rapports d essais Certificats de conformité Rapports d audits Analyse nécessaire Aucun Attestations d examen CE de type, de la conception Certificats de conformité Communication vers autorité notifiante Coordination des organismes notifiés 12

13 Évaluation de la conformité : intervention d un laboratoire Coordination Le marquage CE : un cadre commun à entretenir Pour les laboratoires notifiés : Coopération avec les autorités notifiantes et les Autorités de surveillance du marché Échanges avec les confrères : au niveau national (Eurolab, Eurogip) au niveau européens Coordination des NB s 13

14 Évaluation de la conformité : intervention d un laboratoire Démarche du fabricant Choix du Laboratoire Contenu de la prestation VOLONTAIRE LIBRE Monde X milliers Défini par le demandeur ( CdC ) OBLIGATOIRE pour certains modules Sur liste États Membres de l UE + ~ 2300 ON Défini et encadré par la directive NA + décision768/2008/ce Documents délivrés Lien avec les autorités Rapports d essais Certificats de conformité Rapports d audits Analyse nécessaire Aucun Attestations d examen CE de type, de la conception Certificats de conformité Communication vers autorité notifiante Coordination des organismes notifiés 14

15 La pratique d un organisme notifié Les attentes des entreprises Celles qui ne peuvent être satisfaites : Intervenir dans la conception, Intervenir dans la fabrication, Conseils Celles que nous pouvons satisfaire : Mettre à disposition les moyens et compétences techniques du laboratoire Transfert des connaissances, compréhension des exigences, textes et normes 15

16 La pratique d un organisme notifié Les attentes des entreprises En amont de l évaluation de la conformité : Identifier les directives avec ou sans marquage CE, les réglementations techniques applicables, Identifier le (s) statut (s)de l entreprise comme opérateur économique, Identifier les modules, Établir un diagnostic, Mettre à disposition les moyens techniques et humains du laboratoire 16

17 La pratique d un organisme notifié Les attentes des entreprises En phase d évaluation de la conformité : Adaptation à la taille de l entreprise, notamment les TPE et PME, Prise en compte des systèmes multi-sites de production, Application à l entreprise pilotant un réseau d entreprises En aval de l évaluation de la conformité : Veille sur les évolutions réglementaires et normatives, Maintien et développement des compétences du personnel 17

18 Renseignements Plus d informations sur le site Contacter le LNE Par mail : Par téléphone :

Laboratoire national de métrologie et d essais

Laboratoire national de métrologie et d essais Laboratoire national de métrologie et d essais 1 Gestion des sites et sols pollués : la future certification des métiers Sophie JORNOD (LNE) 2 PRESENTATION du LNE 3 Qui sommes nous? Laboratoire d'essais

Plus en détail

Dispositif Médical De l idée au marché

Dispositif Médical De l idée au marché Dispositif Médical De l idée au marché Approcher autrement la réglementation Thierry SIRDEY Directeur Adjoint Direction des dispositifs médicaux de diagnostic Et des plateaux techniques 29 Novembre 2013

Plus en détail

qualité des prestations des

qualité des prestations des Plateforme d appui aux entreprises et à la formation technique du BTP Renforcer la qualité des prestations des entreprises pour augmenter leurs opportunités de marché Renforcer la qualité des prestations

Plus en détail

Document normatif 5 octobre 2007 Annexe Procédures de certification et d accréditation 1. OBJECTIFS 1 3. ORGANISMES DE CERTIFICATION 2

Document normatif 5 octobre 2007 Annexe Procédures de certification et d accréditation 1. OBJECTIFS 1 3. ORGANISMES DE CERTIFICATION 2 Document normatif Procédures de certification et d accréditation 5 octobre 2007 Annexe Procédures de certification et d accréditation TABLE DES MATIÈRES 1. OBJECTIFS 1 2. PORTÉE DU DOCUMENT 1 3. ORGANISMES

Plus en détail

Centexbel. Règlement général de certification. Produits de construction

Centexbel. Règlement général de certification. Produits de construction Centexbel Centre scientifique et technique de l industrie textile belge Règlement général de certification Produits de construction ouwproducten_fr.doc saved: 14/07/11 blz. 1 / 9 Contenu 1 Introduction

Plus en détail

RÈGLES DE CERTIFICATION

RÈGLES DE CERTIFICATION Revu par : Valide pour : Révision : No. : Estelle MAILLER DNV GL Business Assurance France 19 PSY03 Approuvé par : Date : Replace : Pages : Antoine Thomassin 2015-10-07 18 1 sur 8 RÈGLES DE CERTIFICATION

Plus en détail

Séminaire marquage CE

Séminaire marquage CE Séminaire marquage CE 17 mai 2011 Caroline Mischler Chef du bureau de la libre circulation des produits Sous-direction de la qualité, de la normalisation, de la métrologie et de la propriété industrielle

Plus en détail

QUESTIONNAIRE D INFORMATION

QUESTIONNAIRE D INFORMATION QUESTIONNAIRE D INFORMATION APPROBATION DE SYSTEME QUALITE DES FABRICANTS, REPARATEURS ET INSTALLATEURS D INSTRUMENTS DE MESURE REGLEMENTES Ce questionnaire concerne les entreprises souhaitant l approbation

Plus en détail

énergie Was ist das? C est quoi che cosa è? Qué es? ? Hablas ENERGIE? Do you speak Management de l énergie L ISO 50001 en 10 questions

énergie Was ist das? C est quoi che cosa è? Qué es? ? Hablas ENERGIE? Do you speak Management de l énergie L ISO 50001 en 10 questions énergie Kezako che cosa è? C est quoi donc? Qué es? Was ist das??? Hablas ENERGIE? Do you speak ENERGIE?? Management de l énergie L ISO 50001 en 10 questions ? Management de l énergie L ISO 50001? SOMMAIRE

Plus en détail

PARTIE 6 TARIF APPLICABLE CONDITIONS DE FACTURATION TARIFS 2013

PARTIE 6 TARIF APPLICABLE CONDITIONS DE FACTURATION TARIFS 2013 REGLES DE CERTIFICATION MARQUE NF INSTRUMENTATION POUR L ENVIRONNEMENT PARTIE 6 TARIF APPLICABLE CONDITIONS DE FACTURATION TARIFS 2013 SOMMAIRE 6.1. Tarif applicable 6.2. Conditions de facturation Rev.

Plus en détail

PARTIE 4 PROCESSUS DE SURVEILLANCE DES PRODUITS CERTIFIES MODIFICATIONS ET EVOLUTION

PARTIE 4 PROCESSUS DE SURVEILLANCE DES PRODUITS CERTIFIES MODIFICATIONS ET EVOLUTION REGLES DE CERTIFICATION MARQUE NF SECURITE FEU TUBES ET RACCORDS PVC PARTIE 4 PROCESSUS DE SURVEILLANCE DES PRODUITS CERTIFIES MODIFICATIONS ET EVOLUTION SOMMAIRE 4.1. Processus de surveillance des produits

Plus en détail

Rencontres SYNAMAP - 10 juin 2009

Rencontres SYNAMAP - 10 juin 2009 Rencontres SYNAMAP - 10 juin 2009 Normalisation règlementation des EPI Jean-Marc Picard Université de Technologie de Compiègne Laboratoire Conception et Qualité des Produits et des Processus Innovation

Plus en détail

Conditions particulières d intervention du CSTB pour la délivrance des certificats de conformité du contrôle de la production en usine (système 2+)

Conditions particulières d intervention du CSTB pour la délivrance des certificats de conformité du contrôle de la production en usine (système 2+) 84 avenue Jean Jaurès Champs sur marne F 77447 Marne la Vallée cedex 2 organisme notifié n 0679 Affaire suivie par : Brice TUAYIZIDI NASI Tél : +33(0) 1 64 68 82 74 Fax : +33(0) 1 64 68 85 34 e-mail :

Plus en détail

Procédure d agrément des Centres ou Organismes de Formation aux Travaux Sous Tension

Procédure d agrément des Centres ou Organismes de Formation aux Travaux Sous Tension 1 Procédure d agrément des Centres ou Organismes de Formation aux Travaux Sous Tension 2015-020-CTST-PRO-1 Approbation du 5 juin 2015 Annule et remplace l édition du 3 octobre 2014 2 Sommaire 1. Préambule...

Plus en détail

NF - Portes Résistant au Feu Présentation ASF : Association Socotec Forster Marque «NF Portes Résistant au Feu» 23.02.12 ASF / Janvier 2012

NF - Portes Résistant au Feu Présentation ASF : Association Socotec Forster Marque «NF Portes Résistant au Feu» 23.02.12 ASF / Janvier 2012 Présentation ASF : Association Socotec Forster Marque «NF Portes Résistant au Feu» 23.02.12 ASF / Janvier 2012 1 Sommaire de la présentation 1 Essai en laboratoire Points principaux 2 Quincaillerie Notions

Plus en détail

Newsletter octobre 2011

Newsletter octobre 2011 Newsletter octobre 2011 Formation : Les normes ISO 9001 et ISO 19011, en module de formation Dans le cadre de son programme de formation, l INNORPI organise le module de formation suivant : Les exigences

Plus en détail

NF AMEUBLEMENT NF MOBILIER PROFESSIONNEL NF OFFICE EXCELLENCE CERTIFIE NF AMEUBLEMENT ENVIRONNEMENT

NF AMEUBLEMENT NF MOBILIER PROFESSIONNEL NF OFFICE EXCELLENCE CERTIFIE NF AMEUBLEMENT ENVIRONNEMENT Annule et remplace MQ-CERT 13-344 du 16/10/2013 Approuvé par la Directrice Générale d AFNOR Certification, le 21/11/2013 Date de mise en application : 02/09/2015 NF AMEUBLEMENT NF MOBILIER PROFESSIONNEL

Plus en détail

Apports d une démarche COFRAC en complément d une certification

Apports d une démarche COFRAC en complément d une certification Apports d une démarche COFRAC en complément d une certification Quelques rappels Pourquoi une démarche de certification ISO 9001? Pourquoi une démarche d accréditation COFRAC? Les apports d une démarche

Plus en détail

Guide pour la mise sur le marché d instruments de mesure

Guide pour la mise sur le marché d instruments de mesure Département fédéral de justice et police DFJP Office fédéral de métrologie METAS Organisme de ification METAS- Organisme de certification METAS- Document N o Guide pour la mise sur le marché d instruments

Plus en détail

Addendum au Référentiel de certification pour la marque

Addendum au Référentiel de certification pour la marque Organisme certificateur Centre d Études et de Recherches de l Industrie du Béton 1 rue des Longs Réages CS 10010 28233 ÉPERNON CEDEX France tél. 02 37 18 48 00 fax 02 37 32 63 46 N d identification : QualiF-IB

Plus en détail

Laboratoire national de métrologie et d essais

Laboratoire national de métrologie et d essais Laboratoire national de métrologie et d essais 1 Dispositifs médicauxm AUDIT / INSPECTION des FABRICANTS Bernard LAMBERT Délégué du LNE/G-MED 2 Autorités Compétentes - intègrent les directives dans leur

Plus en détail

aux portes, fenêtres et fermetures

aux portes, fenêtres et fermetures Projet financé par l UE Le marquage CE appliqué aux portes, fenêtres et fermetures Marc GOESSEL Adjoint au Chef de Division CSTB BAIES et VITRAGES Pour un accès libre au marché européen! Fenêtres et Portes

Plus en détail

PARTIE 4 PROCESSUS DE SURVEILLANCE DES PRODUITS CERTIFIES MODIFICATIONS ET EVOLUTION

PARTIE 4 PROCESSUS DE SURVEILLANCE DES PRODUITS CERTIFIES MODIFICATIONS ET EVOLUTION REGLES DE CERTIFICATION MARQUE NF ALUMINIUM MENAGER PARTIE 4 PROCESSUS DE SURVEILLANCE DES PRODUITS CERTIFIES MODIFICATIONS ET EVOLUTION SOMMAIRE 4.1. Processus de surveillance des produits certifiés 4.2.

Plus en détail

PARTIE 6 TARIF APPLICABLE CONDITIONS DE FACTURATION

PARTIE 6 TARIF APPLICABLE CONDITIONS DE FACTURATION REGLES DE CERTIFICATION MARQUE NF EQUIPEMENTS DE PISCINE PARTIE 6 TARIF APPLICABLE CONDITIONS DE FACTURATION SOMMAIRE 6.1. Tarif applicable 6.2. Conditions de facturation Rev. 2 Janv 2015 6.1. TARIF APPLICABLE

Plus en détail

Centexbel. Règlement de certification général. Equipements de Protection Individuelle (EPI)

Centexbel. Règlement de certification général. Equipements de Protection Individuelle (EPI) Centexbel Centre scientifique et technique de l industrie textile belge Règlement de certification général Equipements de Protection Individuelle (EPI) saved: 14/07/11 blz. 1 / 9 Contenu 1 Introduction

Plus en détail

EVALUATION DE LA CONFORMITE DES PRODUITS

EVALUATION DE LA CONFORMITE DES PRODUITS EVALUATION DE LA CONFORMITE DES PRODUITS RENFORCER LE COMMERCE INTERNATIONAL Avec la mondialisation des marchés et la croissance rapide de l économie, l augmentation des volumes de biens échangés entre

Plus en détail

ACHETER POUR LA DISTRIBUTION DU GAZ ET DE L EAU POTABLE C EST ASSURER LA PÉRENNITÉ DE VOS RÉSEAUX

ACHETER POUR LA DISTRIBUTION DU GAZ ET DE L EAU POTABLE C EST ASSURER LA PÉRENNITÉ DE VOS RÉSEAUX ACHETER POUR LA DISTRIBUTION DU GAZ ET DE L EAU POTABLE C EST ASSURER LA PÉRENNITÉ DE VOS RÉSEAUX Pour choisir en connaissance de cause, sachez faire la différence! Autodéclaration de conformité Cette

Plus en détail

MISE EN PLACE D'UN SYSTEME DE MANAGEMENT DE LA SECURITE AU TRAVAIL ACCOMPAGNEMENT A LA CERTIFICATION OHSAS 18001.

MISE EN PLACE D'UN SYSTEME DE MANAGEMENT DE LA SECURITE AU TRAVAIL ACCOMPAGNEMENT A LA CERTIFICATION OHSAS 18001. MISE EN PLACE D'UN SYSTEME DE MANAGEMENT DE LA SECURITE AU TRAVAIL ACCOMPAGNEMENT A LA CERTIFICATION OHSAS 18001. Public : Objectif : Direction Membres du comité de direction - Responsable de service Responsables

Plus en détail

Management de l'énergie en entreprise, du diagnostic à la certification

Management de l'énergie en entreprise, du diagnostic à la certification www.entreprenezenlorraine.fr / Management de l'énergie en entreprise, du diagnostic à la certification Source : Chambre de commerce et d'industrie de Paris - inforeg Date de mise à jour : 04/07/2014 Qu'est-ce

Plus en détail

NOR: DEVP1238562A. Version consolidée au 2 juillet 2014

NOR: DEVP1238562A. Version consolidée au 2 juillet 2014 Le 2 juillet 2014 Arrêté du 19 février 2013 encadrant la certification des prestataires en géoréférencement et en détection des réseaux et mettant à jour des fonctionnalités du téléservice «reseaux-et-canalisations.gouv.fr»

Plus en détail

Règlement de certification des prestataires en localisation des réseaux et Comité de pilotage de la certification

Règlement de certification des prestataires en localisation des réseaux et Comité de pilotage de la certification Règlement de certification des prestataires en localisation des réseaux et Comité de pilotage de la certification 1. Objet Le présent document définit les règles d instruction des demandes faites par des

Plus en détail

PARTIE 3 OBTENTION DE LA CERTIFICATION

PARTIE 3 OBTENTION DE LA CERTIFICATION REGLES DE CERTIFICATION MARQUE NF ALUMINIUM MENAGER PARTIE 3 OBTENTION DE LA CERTIFICATION SOMMAIRE 3.1. Constitution du dossier de demande 3.2. Processus d'évaluation initiale Rev. 1 Mars 2015 PROCESSUS

Plus en détail

Obtention du marquage CE pour un dispositif médical

Obtention du marquage CE pour un dispositif médical Université de Technologie de Compiègne Obtention du marquage CE pour un dispositif médical Extraits du dossier de Validation des Acquis de l Expérience (VAE) pour l obtention du Master "Qualité et Performance

Plus en détail

SECRETARIAT BELAC : MISSIONS ET RESPONSABILITES, ORGANISATION ET PRINCIPES DE FONCTIONNEMENT

SECRETARIAT BELAC : MISSIONS ET RESPONSABILITES, ORGANISATION ET PRINCIPES DE FONCTIONNEMENT BELAC 3-02 Rev 4 2015 SECRETARIAT BELAC : MISSIONS ET RESPONSABILITES, ORGANISATION ET PRINCIPES DE FONCTIONNEMENT Les versions des documents du système de management de BELAC telles que disponibles sur

Plus en détail

Le processus de certification GOTS Global organic Textile Standard

Le processus de certification GOTS Global organic Textile Standard Le processus de certification GOTS Global organic Textile Standard Référentiel en vigueur disponible sur http://www.global-standard.org ou transmis sur simple demande. 1 Sommaire 1/ Référentiel GOTS International

Plus en détail

REGLES DE CERTIFICATION MARQUE NF MEDICAL LITS MEDICAUX, LEVE-PERSONNES ET MATELAS A USAGE MEDICAL PARTIE 1 CHAMP D APPLICATION MARQUE NF

REGLES DE CERTIFICATION MARQUE NF MEDICAL LITS MEDICAUX, LEVE-PERSONNES ET MATELAS A USAGE MEDICAL PARTIE 1 CHAMP D APPLICATION MARQUE NF REGLES DE CERTIFICATION MARQUE NF MEDICAL LITS MEDICAUX, LEVE-PERSONNES ET MATELAS A USAGE MEDICAL PARTIE 1 CHAMP D APPLICATION MARQUE NF SOMMAIRE 1.1. Champ d'application 1.2. Définitions 1.3. Marque

Plus en détail

MODALITES DE COOPERATION ENTRE BELAC ET LES ORGANISMES ACCREDITES

MODALITES DE COOPERATION ENTRE BELAC ET LES ORGANISMES ACCREDITES BELAC 3-06 Rev 4-2012 MODALITES DE COOPERATION ENTRE BELAC ET LES ORGANISMES ACCREDITES Les versions des documents du système de management de BELAC telles que disponibles sur le site internet de BELAC

Plus en détail

AUDIT CONJOINT 3e Congrès de la CAFR BUCAREST 3 et 4 novembre 2011 par Brigitte GUILLEBERT et Janin AUDAS Commissaires aux comptes

AUDIT CONJOINT 3e Congrès de la CAFR BUCAREST 3 et 4 novembre 2011 par Brigitte GUILLEBERT et Janin AUDAS Commissaires aux comptes AUDIT CONJOINT 3e Congrès de la CAFR BUCAREST 3 et 4 novembre 2011 par Brigitte GUILLEBERT et Janin AUDAS Commissaires aux comptes 1 AUDIT CONJOINT Sommaire 1. Livre vert de l UE de 2010 sur l audit 2.

Plus en détail

Groupement ICS eau et William Terry Conseil, représenté par:

Groupement ICS eau et William Terry Conseil, représenté par: Catalogue de Formations THERMALISME Accompagnement à la Certification Aquacert HACCP (Certification basée sur le Guide Bonnes Pratiques de la profession Conforme aux exigences règlementaires de janvier

Plus en détail

REFERENTIEL DE L'AUDIT

REFERENTIEL DE L'AUDIT REFERENTIEL DE L'AUDIT SOMMAIRE 1 Présentation Page 3 2 Personnes rencontrées au cours de l audit Page 4 3 La maîtrise d ouvrage Page 5 4 La maîtrise d œuvre Page 7 5 L entreprise Page 11 6 Les fabricants

Plus en détail

Groupe de travail sur le contrôle des médicaments et les inspections

Groupe de travail sur le contrôle des médicaments et les inspections COMMISSION EUROPÉENNE DIRECTION GENERALE ENTREPRISES Marché unique : mise en œuvre et législation des biens de consommation Produits pharmaceutiques : cadre législatif et autorisations de mise sur le marché

Plus en détail

Processus général d agrément des matériels et équipements électricité et gaz

Processus général d agrément des matériels et équipements électricité et gaz Tél. : 021 38 61 73 à 79 et 83 Fax : 021 38 62 11 et 12 Route de Ouled Fayet N 36 «colline des grands vents» El Achour Alger Processus général d agrément des matériels et équipements électricité et gaz

Plus en détail

REGLES DE CERTIFICATION LUMINAIRES

REGLES DE CERTIFICATION LUMINAIRES REGLES DE CERTIFICATION LUMINAIRES N d identification : NM013 Version 01 Date d approbation : 30 octobre 2014 1. OBJET ET CHAMP D'APPLICATION Le présent référentiel ainsi que ses annexes précisent les

Plus en détail

Formation habilitation électrique - Niveau B1 B1v B2 B2v BR BC BE mesurage BE vérification

Formation habilitation électrique - Niveau B1 B1v B2 B2v BR BC BE mesurage BE vérification Impression à partir du site https://offredeformation.picardie.fr le 04/02/2016. Fiche formation Formation habilitation électrique - Niveau B1 B1v B2 B2v BR BC BE mesurage BE vérification - N : 13804 -

Plus en détail

ISO 9000 Choisir et appliquer

ISO 9000 Choisir et appliquer ISO 9000 Choisir et appliquer ISO en bref L ISO est l Organisation internationale de normalisation. Elle est composée des organismes nationaux de normalisation de pays grands et petits, industrialisés

Plus en détail

Règles de Certification. «Antivols Moto»

Règles de Certification. «Antivols Moto» N d identification AFNOR Certification : NF238 N de révision : 9 addendum 1 Date de mise à jour : 1/03/2011 Date de mise en application : 01/03/2011 Règles de Certification «Antivols Moto» Organisme Certificateur

Plus en détail

PARTIE 6 TARIF APPLICABLE CONDITIONS DE FACTURATION TARIFS 2015

PARTIE 6 TARIF APPLICABLE CONDITIONS DE FACTURATION TARIFS 2015 REGLES DE CERTIFICATION MARQUE NF DENTAIRE PARTIE 6 APPLICABLE CONDITIONS DE FACTURATION S 2015 SOMMAIRE 6.1. Tarif applicable 6.2. Conditions de facturation Rev 9 janvier 2015 6.1. APPLICABLE Les montants

Plus en détail

ASSOCIATION POUR LA CERTIFICATION DES MATERIAUX ISOLANTS

ASSOCIATION POUR LA CERTIFICATION DES MATERIAUX ISOLANTS Indice de Révision Date de mise en application B 30/06/2013 ASSOCIATION POUR LA CERTIFICATION DES MATERIAUX ISOLANTS 4, avenue du Recteur-Poincarré, 75782 Paris Cedex 16 Tel. 33.(0)1.64.68.84.97 Fax. 33.(0)1.64.68.83.45

Plus en détail

Référentiel de certification pour la marque. Dalles de voirie & toitures en béton

Référentiel de certification pour la marque. Dalles de voirie & toitures en béton N d identification : NF 187 N de révision (Partie 6) : 11 Date de mise en application : janvier 2015 Référentiel de certification pour la marque Dalles de voirie & toitures en béton PARTIE 6 TARIF 2015

Plus en détail

Nous vous communiquons une demande précise et urgente que nous relaie un de nos contacts.

Nous vous communiquons une demande précise et urgente que nous relaie un de nos contacts. des experts juniors en analyse sectorielle. Il s agira d appuyer, par le biais du projet, les associations professionnelles et les organisations patronales représentatives des PME au travers d actions

Plus en détail

Avant-propos. L IS0 9001 facile. Volume 1 : Planifier et mettre en œuvre la démarche

Avant-propos. L IS0 9001 facile. Volume 1 : Planifier et mettre en œuvre la démarche Avant-propos Avant-propos Votre objectif Vous souhaitez améliorer la qualité des produits ou des prestations de service de votre entreprise. Il existe un référentiel international, la norme ISO 9001:2008,

Plus en détail

LA VERSION ELECTRONIQUE FAIT FOI

LA VERSION ELECTRONIQUE FAIT FOI EXIGENCES SPECIFIQUES POUR LA CERTIFICATION AQAP 2110, AQAP 2120 ou AQAP 2130 CERT CEPE REF 14 Révision 00 Décembre 2010 Section «Certifications» SOMMAIRE 1. OBJET DU DOCUMENT 3 2. DOCUMENTS DE REFERENCE

Plus en détail

BELAC, LA STRUCTURE BELGE D ACCREDITATION INFORMATIONS GENERALES ET RENSEIGNEMENTS PRATIQUES

BELAC, LA STRUCTURE BELGE D ACCREDITATION INFORMATIONS GENERALES ET RENSEIGNEMENTS PRATIQUES BELAC 7-01 - Rev 15-2016 BELAC, LA STRUCTURE BELGE D ACCREDITATION INFORMATIONS GENERALES ET RENSEIGNEMENTS PRATIQUES Les versions des documents du système de management de BELAC telles que disponibles

Plus en détail

L'accréditation en Europe par D. PIERRE, Directeur du COFRAC

L'accréditation en Europe par D. PIERRE, Directeur du COFRAC L'accréditation en Europe par D. PIERRE, Directeur du COFRAC I - Les enjeux Les entreprises sont amenées à faire appel à de multiples organismes ou laboratoires, à des fins réglementaires ou volontaires,

Plus en détail

PARTIE 5 INTERVENANTS

PARTIE 5 INTERVENANTS REGLES DE CERTIFICATION MARQUE NF STOCKAGE PETROLIER RESERVOIRS EN MATIERES PLASTIQUES PARTIE 5 INTERVENANTS SOMMAIRE 5.1. AFNOR Certification 5.2. Organisme mandaté 5.3. Organismes d'audits 5.4. Organismes

Plus en détail

Table ronde. Cerema - DTer Ouest - DLRC Angers

Table ronde. Cerema - DTer Ouest - DLRC Angers Table ronde LES ENROCHEMENTS Point de vue «auditeur» LE TURDU Valéry Chargé d'études - Géologue Optimisation des ressources naturelles et des revêtements Cerema - DTer Ouest - DLRC Angers Le marquage CE

Plus en détail

Qu est-ce que le marquage CE?... P4. Directive «produits de construction» (DPC)... P5. Principe de l évaluation de la conformité...

Qu est-ce que le marquage CE?... P4. Directive «produits de construction» (DPC)... P5. Principe de l évaluation de la conformité... GUIDE DU MARQUAGE GUIDE DU MARQUAGE Sommaire Principe Qu est-ce que le marquage CE?... P4 Directive «produits de construction» (DPC)... P5 Principe de l évaluation de la conformité... P6 Principe et application

Plus en détail

FEDERATION DE RUSSIE ET L UNION DOUANIERE GOST R Certification Programme INTRODUCTION OBJECTIFS PRINCIPAUX DE LA CERTIFICATION

FEDERATION DE RUSSIE ET L UNION DOUANIERE GOST R Certification Programme INTRODUCTION OBJECTIFS PRINCIPAUX DE LA CERTIFICATION INTRODUCTION Aujourd hui de nombreuses formes d évaluation de la conformité couvrent plus de 80% de produits destinés à être vendus ou utilisés en Russie et dans l Union Douanière (ci-après «l Union»)

Plus en détail

INFORMATION PROFESSIONNELLE UCI n 10 2013 OBJET. Un arrêté précise les caractéristiques des détecteurs de fumée obligatoires dans tous

INFORMATION PROFESSIONNELLE UCI n 10 2013 OBJET. Un arrêté précise les caractéristiques des détecteurs de fumée obligatoires dans tous INFORMATION PROFESSIONNELLE UCI n 10 2013 RUBRIQUE Réglementation Arrêté du 5 février 2013 NOR : ETLL1126574A Journal officiel du 14 mars 2013 OBJET Un arrêté précise les caractéristiques des détecteurs

Plus en détail

CQP Pilote de ligne de conditionnement (H/F) des industries chimiques : Niveau IV*

CQP Pilote de ligne de conditionnement (H/F) des industries chimiques : Niveau IV* CQP Pilote de ligne de conditionnement (H/F) des industries chimiques : Niveau IV* Dossier VAE Candidat Nom :... Prénom :... Signature : *LE NIVEAU AUQUEL IL EST FAIT REFERENCE EST CELUI DE LA NOMENCLATURE

Plus en détail

Réhabilitation en copropriétés. Diagnostics et financements Club des Conseils syndicaux, 14 Janvier 2013

Réhabilitation en copropriétés. Diagnostics et financements Club des Conseils syndicaux, 14 Janvier 2013 Réhabilitation en copropriétés Diagnostics et financements Club des Conseils syndicaux, 14 Janvier 2013 Conseils gratuits et indépendants Maitrise de l énergie, efficacité énergétique et énergies renouvelables

Plus en détail

Le Système de Management de l Energie ISO 50001

Le Système de Management de l Energie ISO 50001 Le Système de Management de l Energie ISO 50001 Opérateur international de services organisé autour de 4 grands domaines de compétences : Normalisation Edition de solutions et services d information Evaluation

Plus en détail

Qualité dans un laboratoire

Qualité dans un laboratoire Qualité dans un laboratoire Journée sur «Qualité et Sécurité dans l acte de bâtir» Agadir, le 29/02/2012 Mme HALIMA JABBAR Responsable de la Division d Accréditation DQSM/MCINT AVANTAGE DE L ACCREDITATION

Plus en détail

La Certification d entreprises en Soudage EN ISO 3834, EN 1090, EN 15085

La Certification d entreprises en Soudage EN ISO 3834, EN 1090, EN 15085 La Certification d entreprises en Soudage EN ISO 3834, EN 1090, EN 15085 CLIQUEZ POUR AJOUTER LE TITRE DE LA PAGE 1 INTRODUCTION La norme EN ISO 3834 spécifié les exigences de qualité appropriées aux procédés

Plus en détail

REGIME FINANCIER 2016

REGIME FINANCIER 2016 CENTRE SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE DU BATIMENT Organisme Certificateur mandaté par AFNOR Certification 84 avenue Jean Jaurès CHAMPS-SUR-MARNE F 77447 MARNE LA VALLEE CEDEX 2 MARQUE COMPLEXES ET SANDWICHES

Plus en détail

Gestion et prévention environnementales

Gestion et prévention environnementales Gestion et prévention environnementales ERA.0E Information : (514) 376-1620, poste 419 Programme de formation Type de sanction Attestation d études collégiales permettant de cumuler 42 unités 2/3. But

Plus en détail

Modalité d application de marquage CE Art 43 règlement UE n 305/2011

Modalité d application de marquage CE Art 43 règlement UE n 305/2011 Modalité d application de marquage CE Art 43 règlement UE n 305/2011 1. OBJET ET DOMAINE D APPLICATION...ERREUR! SIGNET NON DEFINI. 2. ORGANISMES INTERVENANT DANS LE PROCESSUS... 3 3. MARCHE A SUIVRE POUR

Plus en détail

Cahier des charges à l'attention des prestataires de formation

Cahier des charges à l'attention des prestataires de formation PAGE 1/9 Cahier des charges à l'attention des prestataires de formation " FORMATION AU MANAGEMENT DES RESSOURCES HUMAINES " Action collective au profit des entreprises adhérentes de " moins de 50 salariés

Plus en détail

Marquage CE Mode d emploi SOMMAIRE : I. Les produits concernés

Marquage CE Mode d emploi SOMMAIRE : I. Les produits concernés Marquage CE Mode d emploi Août 2014 SOMMAIRE : I. Les produits concernés II. Les acteurs concernés a. Le fabricant b. Le mandataire c. L importateur d. Le distributeur III. La mise en conformité des produits

Plus en détail

Système de certification. Système officiel ou agréé de certification.

Système de certification. Système officiel ou agréé de certification. DIRECTIVES SUR L ÉLABORATION D ACCORDS D ÉQUIVALENCE RELATIFS AUX SYSTÈMES D INSPECTION ET DE CERTIFICATION DES IMPORTATIONS ET DES EXPORTATIONS ALIMENTAIRES SECTION 1 CHAMP D APPLICATION CAC/GL 34-1999

Plus en détail

Le technicien de maintenance industrielle. Les compétences qui bougent

Le technicien de maintenance industrielle. Les compétences qui bougent Le technicien de maintenance industrielle Les compétences qui bougent en lien avec les facteurs d évolution du secteur Document de travail REBEQUA / Maintenance ORFE Juin 2011 Une transformation des métiers

Plus en détail

Norme ISO 9001 version 2000

Norme ISO 9001 version 2000 Norme ISO 9001 version 2000 Page 1 Plan Introduction : QQOQCP «comprendre les enjeux pour l organisme» 1.Les 8 principes du Management de la Qualité 2.ISO 9001 : 2000 et cycle PDCA 3.Le système documentaire

Plus en détail

Procédure de raccordement au réseau Basse tension des productions décentralisées d électricité inférieures à 36 kw

Procédure de raccordement au réseau Basse tension des productions décentralisées d électricité inférieures à 36 kw Procédure de raccordement au réseau Basse tension des productions décentralisées d électricité inférieures à 36 kw Interlocuteurs EDSB : - coordination EDSB des demandes et contrats de raccordement et

Plus en détail

BlueBat 2011 Lyon QUALIBAT

BlueBat 2011 Lyon QUALIBAT BlueBat 2011 Lyon QUALIBAT Le Grenelle Environnement Formidable enjeu en terme de marché de rénovation, Opportunité extraordinaire pour les entreprises de construction, Evolution des métiers vers une démarche

Plus en détail

Réunion de lancement de la certification. pour les Espaces Numériques de Travail. Réunion de lancement de la certification

Réunion de lancement de la certification. pour les Espaces Numériques de Travail. Réunion de lancement de la certification pour les Espaces Numériques de Travail 1 Sommaire Présentation du contexte Objectifs, contraintes / opportunités et limites Processus général de certification Fichier de critères Organisation des groupes

Plus en détail

CATALOGUE DE FORMATION 2012

CATALOGUE DE FORMATION 2012 CATALOGUE DE FORMATION 2012 * *L équipe de confiance A l acquisition d un nouvel équipement, à l arrivée d un nouveau collaborateur. n Pourquoi former votre personnel n Dialogue efficace avec notre Centre

Plus en détail

Certificat d examen de type n F-04-B-145 du 17 février 2004

Certificat d examen de type n F-04-B-145 du 17 février 2004 Certificat d examen de type n F-04-B-145 du 17 février 2004 Organisme désigné par le ministère chargé de l industrie par arrêté du 22 août 2001 DDC/22/D120702-D1 Instrument de pesage à fonctionnement automatique

Plus en détail

COMPARATIF OU REQUIS SUPPLEMENTAIRES DE L EN 15085-2 PAR RAPPORT A L EN ISO 3834-2

COMPARATIF OU REQUIS SUPPLEMENTAIRES DE L EN 15085-2 PAR RAPPORT A L EN ISO 3834-2 COMPARATIF OU REQUIS SUPPLEMENTAIRES DE L EN 15085-2 PAR RAPPORT A L EN ISO 3834-2 Your Welding Partner page 1/ 8 EN ISO 3834-2 EN 15085-2 Remarques Système AQ Soudage Général au soudage Particulier au

Plus en détail

Label GretaPlus. Norme qualité Éducation nationale en formation d'adultes

Label GretaPlus. Norme qualité Éducation nationale en formation d'adultes Label GretaPlus Textes de référence Norme qualité Éducation nationale en formation d'adultes Texte officiel Version mars 2003 Ministère de la Jeunesse, de l'éducation nationale et de la Recherche Direction

Plus en détail

ARRETE Arrêté du 5 février 2013 relatif à l application des articles R. 129-12 à R. 129-15 du code de la construction et de l habitation

ARRETE Arrêté du 5 février 2013 relatif à l application des articles R. 129-12 à R. 129-15 du code de la construction et de l habitation Le 26 janvier 2015 ARRETE Arrêté du 5 février 2013 relatif à l application des articles R. 129-12 à R. 129-15 du code de la construction et de l habitation NOR: ETLL1126574A Version consolidée au 26 janvier

Plus en détail

GUIDE D UTILISATION DE LA MARQUE QUALICERT

GUIDE D UTILISATION DE LA MARQUE QUALICERT GUIDE D UTILISATION DE LA MARQUE QUALICERT 0 FÉLICITATIONS! Vous venez d obtenir la certification de vos engagements de services. Cet événement vous offre l opportunité de valoriser vos efforts et de vous

Plus en détail

DEMANDE DE RECONNAISSANCE D UN CERTIFICAT D ESSAI CB

DEMANDE DE RECONNAISSANCE D UN CERTIFICAT D ESSAI CB DEMANDE DE RECONNAISSANCE D UN CERTIFICAT D ESSAI CB CERTIFICATS D ATTESTATION DE CONFORMITE DES EQUIPEMENTS ET COMPOSANTS ELECTROTECHNIQUES Référentiel: - IECEE 01 Système IEC de schémas d évaluation

Plus en détail

CATALOGUE. des FORMATIONS. [Aperçu des Nouveautés]

CATALOGUE. des FORMATIONS. [Aperçu des Nouveautés] CATALOGUE 2014 des FORMATIONS [Nos domaines d'expertise : Qualité, Environnement, Responsabilité sociétale, Création et financement d'entreprise.] [Aperçu des Nouveautés] CATALOGUE DES FORMATIONS 2014

Plus en détail

REGLEMENT TECHNIQUE D EVALUATION DIAGNOSTIC IMMOBILIER EPREUVE DRIPP-CAT avec mention

REGLEMENT TECHNIQUE D EVALUATION DIAGNOSTIC IMMOBILIER EPREUVE DRIPP-CAT avec mention REGLEMENT TECHNIQUE D EVALUATION DIAGNOSTIC IMMOBILIER EPREUVE DRIPP-CAT avec mention page 1/6 GENERALITES La personne physique candidate à la certification avec mention DRIPP-CAT démontre qu elle possède

Plus en détail

Laboratoire National de métrologie et d Essais. EEN - 2EME FORUM EUROPE LE VIEILLISSEMENT : DEFIS ET OPPORTUNITES -Paris - 10 mai 2012

Laboratoire National de métrologie et d Essais. EEN - 2EME FORUM EUROPE LE VIEILLISSEMENT : DEFIS ET OPPORTUNITES -Paris - 10 mai 2012 Laboratoire National de métrologie et d Essais 1 Atelier LNE/G-MED Rôle du LNE/GMED dans la certification et le marquage CE des dispositifs médicaux Corinne Delorme Responsable des Affaires Réglementaires

Plus en détail

SECURITE SANITAIRE ET PROTHESE SOUS TRAITEE A L ETRANGER

SECURITE SANITAIRE ET PROTHESE SOUS TRAITEE A L ETRANGER SECURITE SANITAIRE ET PROTHESE SOUS TRAITEE A L ETRANGER Ce dossier a pour objectif d informer les professionnels de santé prescripteurs sur la sécurité sanitaire associée aux prothèses fabriquées par

Plus en détail

Reconnaissance des résultats d essais

Reconnaissance des résultats d essais Référentiels Matériel Recommandation Recommandation Matériel Moyen acceptable de conformité SAM 009 Applicable sur : RFN Edition du 04/07/2012 Version n 2 du 13/12/2013 Applicable à partir du : 13/12/2013

Plus en détail

Marketing du prix : valorisez vos prestations!

Marketing du prix : valorisez vos prestations! Le Cabinet du Futur Marketing du prix : valorisez vos prestations! 15/10/2010 Intervenants France Dosne Moisy Consultante en communication auprès des cabinets d expertise comptable Valérie Beyaert Diplômée

Plus en détail

RESEAU ARCHITECTES CERTIFIE QUALITE

RESEAU ARCHITECTES CERTIFIE QUALITE RESEAU ARCHITECTES CERTIFIE QUALITE 109 rue Yvon Morandat 73000 CHAMBERY MANUEL QUALITE conception et realisations architectecturales conformément à la norme ISO 9001 V 2008 Certifié par: 2007 création

Plus en détail

Initiative Côte-d Or REGLEMENT INTERIEUR

Initiative Côte-d Or REGLEMENT INTERIEUR Initiative Côte-d Or REGLEMENT INTERIEUR Partie 1 : Règlement d intervention. Article 1 Objet Les projets d entreprise éligibles aux fonds d intervention géré par l association ont un objet économique

Plus en détail

Evaluation de la conformité en vue du marquage CE et tendances de Normalisation Européenne et internationale

Evaluation de la conformité en vue du marquage CE et tendances de Normalisation Européenne et internationale Evaluation de la conformité en vue du marquage CE et tendances de Normalisation Européenne et internationale 26 février 2009 Forum SIEL Marc LESCURE, LCIE 1 Sommaire des thèmes abordés Quelles sont les

Plus en détail

Journée Nationale de la Qualité

Journée Nationale de la Qualité Journée Nationale de la Qualité ----------------------------------------------------------------------- Accréditation, Analyses/Essais et Inspections La norme ISO / CEI 17025 version 2005 : Présenté par

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DU LOGEMENT, DE L ÉGALITÉ DES TERRITOIRES ET DE LA RURALITÉ Arrêté du 19 décembre 2014 modifiant les modalités de validation d une démarche qualité

Plus en détail

Manuel qualité et directives relatives aux biens durables

Manuel qualité et directives relatives aux biens durables Manuel qualité et directives relatives aux biens durables QVC France - Exigences produit 1.8 Éclairage domestique 1 PORTÉE Cette spécification couvre les produits d'éclairage électrique portatifs domestiques

Plus en détail

Optimisation des périodicités d étalonnage (1) L incertitude d étalonnage permet d observer les dérives

Optimisation des périodicités d étalonnage (1) L incertitude d étalonnage permet d observer les dérives Novembre 2014 Optimisation des périodicités d étalonnage Ce n est pas toujours connu, mais la périodicité d étalonnage des équipements est, sauf cas particulier comme en métrologie légale, de la propre

Plus en détail

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE OPERATIONNELLE METIERS)

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE OPERATIONNELLE METIERS) RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE OPERATIONNELLE METIERS) Intitulé (cadre 1) Licence Professionnelle Maintenance des systèmes pluritechniques spécialité mesure et contrôle pour l instrumentation

Plus en détail

La certification au FCBA. Bayonne le 28 septembre 2010 Eric Debanne Auditeur Technique

La certification au FCBA. Bayonne le 28 septembre 2010 Eric Debanne Auditeur Technique La certification au FCBA La Certification Une activité qui couvre tous les secteurs, forestiers, construction, ameublement L un des trois grands dans le domaine de la construction avec le CSTB et le LNE

Plus en détail

REGLES DE CERTIFICATION MARQUE NF STOCKAGE PETROLIER RESERVOIRS EN MATIERES PLASTIQUES PARTIE 6 TARIF APPLICABLE CONDITIONS DE FACTURATION

REGLES DE CERTIFICATION MARQUE NF STOCKAGE PETROLIER RESERVOIRS EN MATIERES PLASTIQUES PARTIE 6 TARIF APPLICABLE CONDITIONS DE FACTURATION REGLES DE CERTIFICATION MARQUE NF STOCKAGE PETROLIER RESERVOIRS EN MATIERES PLASTIQUES PARTIE 6 APPLICABLE CONDITIONS DE FACTURATION SOMMAIRE 6.1. Tarif applicable 6.2. Conditions de facturation Rev. 4

Plus en détail

Version révisée n 3. Mars 2009. Remplace la version d octobre 2005

Version révisée n 3. Mars 2009. Remplace la version d octobre 2005 Bonnes Pratiques de Fabrication des Encres utilisées sur la face non en contact des aliments des emballages de denrées alimentaires et d articles destinés au contact des aliments Version révisée n 3 Remplace

Plus en détail

De la gestion des compétences transférées à la légitimité d un SPRF. Patrice GRANIER, consultant expert

De la gestion des compétences transférées à la légitimité d un SPRF. Patrice GRANIER, consultant expert Intervention plénière -journée d échange de pratique du 21 novembre 2013 De la gestion des compétences transférées à la légitimité d un SPRF Patrice GRANIER, consultant expert Structure des dépenses de

Plus en détail