Service Public Fédéral FINANCES Administration générale des douanes et accises NOTICE EXPLICATIVE RELATIVE A LA DEMANDE DE CERTIFICATION AEO

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Service Public Fédéral FINANCES Administration générale des douanes et accises NOTICE EXPLICATIVE RELATIVE A LA DEMANDE DE CERTIFICATION AEO"

Transcription

1 ANNEXE I bis COMMUNAUTE EUROPEENNE Service Public Fédéral FINANCES Administration générale des douanes et accises NOTICE EXPLICATIVE RELATIVE A LA DEMANDE DE CERTIFICATION AEO Cette notice a été élaborée pour aider le demandeur à compléter la demande de certification AEO et à fournir les annexes nécessaires. La demande doit obligatoirement contenir l information demandée dans le formulaire de la demande et dans les annexes 1 à 11. Remarques générales 1. Le demandeur doit fournir tous les renseignements demandés. Si nécessaire, certains renseignements peuvent être fournis sur des listes, tableaux, etc. annexés à la demande. Ces annexes doivent clairement renvoyer à la case correspondante du formulaire de demande. 2. La production de renseignements imprécis ou incomplets ne peut que retarder ou compromettre l octroi du certificat AEO sollicité.

2 ANNEXE I bis (page 2) 3. La production de faux renseignements peut entraîner le refus du certificat AEO ou le retrait d un certificat existant, sans préavis ni indemnisation. 4. Toute demande introduite en Belgique doit être établie conformément aux lois linguistiques belges. En l occurrence, les dispositions de l arrêté royal du 18 juillet 1966 portant coordination des lois sur l emploi des langues en matière administrative (M.B. du 2 août 1966) sont applicables. 5. Si des informations sont fournies dans une autre langue que celle de la demande, il y a lieu de joindre une traduction de ces informations dans la langue de la demande. 6. Le demandeur qui aurait encore des questions à poser au sujet de l établissement de la demande peut s adresser à la direction régionale des douanes et accises dans le ressort de laquelle il est établi. La liste des fonctionnaires d information des directions régionales des douanes et accises peut être consultée par Internet, à l adresse : Le formulaire de la demande Case 1 : Demandeur Mentionner le nom complet de l opérateur économique introduisant la demande. - Pour une personne morale, indiquer la dénomination actuelle de la société. - Pour une personne physique, indiquer les nom et prénoms. Suppl. 1

3 ANNEXE I bis (page 3) - Pour une association de personnes reconnue comme ayant la capacité de faire des actes juridiques sans avoir le statut légal de personne morale, indiquer les noms et prénoms des personnes physiques et/ou la dénomination actuelle des sociétés constituant l association. Case 2 : Statut juridique Indiquer le statut juridique en usage au moment de la demande de certification AEO. Pour ce qui concerne les documents à produire à l appui de la demande, il convient de se reporter aux explications relatives à l annexe 1 à la demande. Case 3 : Date de constitution Mentionner, en chiffres, le jour, le mois et l année de constitution, sous la forme --/--/-- Les personnes morales doivent mentionner la date de la création de la société telle que mentionnée dans l acte constitutif publié au Moniteur belge. Les associations de personnes reconnues comme ayant la capacité de faire des actes juridiques sans avoir le statut légal de personne morale doivent indiquer la date de la constitution de l association. Les personnes physiques doivent renseigner la date d activation du numéro d identification à la TVA.

4 ANNEXE I bis (page 4) Case 4 : Adresse de constitution Les personnes morales doivent mentionner l adresse complète (pays inclus) du siège social de la société au moment de la demande de certification AEO. Les associations de personnes reconnues comme ayant la capacité de faire des actes juridiques sans avoir le statut légal de personne morale doivent indiquer l adresse complète (pays inclus) du siège principal de l association au moment de la demande de certification AEO. Les personnes physiques doivent renseigner l adresse complète de leur domicile principal (pays inclus) au moment de la demande de certification AEO. Case 5 : Siège d activité principale Mentionner l adresse complète (pays inclus) du lieu où s exerce votre activité principale. Case 6 : Personne de contact Indiquer le nom complet, le numéro de téléphone et de télécopieur, et l adresse électronique de la personne que vous désignez comme point de contact à consulter par les autorités douanières lors de l examen de votre demande. Cette personne de contact doit être à même de fournir ou de réunir les précisions nécessaires relatives à tous les aspects de la demande. Donner également les coordonnées d une autre personne à même de relayer la personne de contact principale en cas d absence de cette dernière.

5 ANNEXE I bis (page 5) Pour toute demande de certification AEO introduite en Belgique, la désignation d une personne de contact établie en Belgique est impérative et ce quel que soit le pays d établissement du demandeur. Case 7 : Adresse postale Compléter uniquement cette case si l adresse pour la correspondance postale relative à votre demande de certification AEO diffère de l adresse renseignée dans la case 4. Case 8 : Numéro (s) d identification à la TVA Mentionner votre numéro d identification à la TVA. Si vous êtes représentant responsable d un ou de plusieurs assujettis non établis en Belgique, pour le(s)quel(s) vous effectuez des opérations douanières, indiquer aussi le numéro d identification à la TVA attribué à cet (ces) assujettis(s) étrangers(s). Si, en qualité de représentant responsable, vous êtes titulaire d un numéro global d identification à la TVA (numéro commençant par ou ), indiquer ce numéro global si vous effectuez des opérations douanières pour les personnes que vous représentez sous ce numéro. Si vous êtes identifié à la TVA dans d autres Etats membres, mentionner également ici ces numéros d identification. Case 9 : Numéro(s) d identification de l opérateur Mentionner ici votre numéro d enregistrement EORI (Economic Operator s Registration and Identification) (voir la circulaire n D.D du 15 mai 2009 C.D. 500).

6 ANNEXE I bis (page 6) Case 10 : Numéro d enregistrement légal Il s agit du numéro d enregistrement donné par le bureau d enregistrement de l entreprise. Cette case ne doit pas être servie si le demandeur est établi en Belgique. Dans le cas contraire, compléter la case si vous possédez un numéro d enregistrement légal différent du (des) numéro(s) renseigné(s) dans les cases 8 et 9. Case 11 : Type de certificat demandé Marquer d une croix la case correspondante à votre choix. Case 12 : Secteur d activité économique Mentionner ici le code NACE de votre (vos) activité(s) principale(s) et, le cas échéant, de votre (vos) activité(s) secondaire(s) [voir le Règlement (CEE) n 3037/90 du Conseil du 9 octobre 1990 relatif à la nomenclature statistique des activités économiques dans la Communauté européenne (JO L 293 du 24 octobre 1990) et le Règlement (CE) n 1893/2006 du Parlement européen et du Conseil du 20 décembre 2006 établissant la nomenclature statistique des activités économiques NACE Rév. 2 et modifiant le règlement (CEE) n 3037/90 du Conseil ainsi que certains règlements (CE) relatifs à des domaines statistiques spécifiques (JO L 393 du 30 décembre 2006)] et décrire plus amplement l (les) activité(s) dans l annexe 3 à la demande. Lien : Suppl. 1

7 ANNEXE I bis (page 7) Case 13 : Etat(s) membre(s) dans le(s)quel(s) des activités douanières (*) sont exercées Mentionner le(s) code(s) ISO alpha-2 de l (des) Etat(s) membres(s) concerné(s). Lien : A compléter si : a) une partie des écritures et/ou des documents douaniers est conservée dans un autre Etat membre (art. 14 quinquies, 3 du CCA); b) vous disposez d une installation de stockage sous douane dans un autre Etat membre (art. 14 quinquies, 4 du CCA); c) vous disposez d autres locaux dans un autre Etat membre (art. 14 quinquies, 4 du CCA); (*) On entend par activité douanière toute activité en rapport avec la législation douanière définie comme étant : - l ensemble des dispositions communautaires et des dispositions prises en application de la réglementation communautaire régissant l importation, l exportation, le transit et le séjour des marchandises faisant l objet d échanges entre les Etats membres et les pays tiers, ainsi qu entre les Etats membres pour ce qui concerne les marchandises qui n ont pas le statut communautaire au sens de l article 9, 2, du traité instituant la Communauté européenne ou pour lesquelles les conditions d acquisition du statut communautaire font l objet de contrôles ou d enquêtes complémentaires; - l ensemble des dispositions arrêtées au niveau communautaire dans le cadre de la politique agricole commune et les réglementations spécifiques prises à l égard des marchandises résultant de la transformation de produits agricoles; - l ensemble des dispositions arrêtées au niveau communautaire en ce qui concerne les accises harmonisées et la taxe sur la valeur ajoutée frappant les importations, ainsi que les dispositions nationales qui les mettent en œuvre.

8 ANNEXE I bis (page 8) d) vous exercez des activités douanières dans un autre Etat membre. Case 14 : Informations de passage frontalier Indiquer ici les bureaux de douane d entrée et de sortie du territoire douanier de la Communauté européenne généralement empruntés pour l acheminent de vos marchandises. Lien : Case 15 : Simplifications ou facilités déjà accordées, certificats mentionnés à l article 14 duodecies, paragraphe 4 1) Si vous bénéficiez déjà de simplifications douanières, en préciser la nature et la procédure douanière correspondante et mentionner le numéro, la date et l instance de délivrance de l autorisation concernée. Les renseignements demandés sont à fournir selon les indications suivantes : a) préciser la(les) procédure(s) douanière(s) concernée(s) à l aide de la(des) lettre(s) correspondante(s) utilisées en tête de colonne (A à K) pour identifier les procédures douanières dans le tableau de l annexe 37, titre I, point B, des dispositions d application du Code des douanes communautaire telles que modifiées par le Règlement (CE) n 2286/2003 de la Commission du 18 décembre 2003 (J.O. UE n L 343 du 31 décembre 2003) (1). Il s agit des lettres suivantes : (1) Voir version consolidée à l adresse : 2003R2286: :FR:PDF&bcsi_scan_bc7119cf5383d5a3=Hgdc 8+oeD1nwCBkFvURdfSjybi8VAAAAVNIJSA==&bcsi_scan_filename =LexUriServ.do

9 ANNEXE I bis (page 9) A : exportation/expédition; B : régime spécial d octroi de restitution pour les viandes désossées issues de gros bovins mâles ou pour certaines conserves de viande bovine; C : réexportation après un régime douanier économique autre que l entrepôt douanier (perfectionnement actif, admission temporaire, transformation sous douane); D : réexportation après un entrepôt douanier; E : perfectionnement passif; F : transit; G : statut communautaire des marchandises; H : mise en libre pratique; I : placement sous un régime douanier économique autre que le perfectionnement passif et l entrepôt douanier [Perfectionnement actif (système de la suspension), admission temporaire, transformation sous douane]; J : placement en entrepôt douanier de type A, B, C, E ou F; K : placement en entrepôt douanier de type D. b) préciser la nature de la(des) simplification(s) douanière(s) dont vous bénéficiez pour chaque procédure douanière concernée. La notion de simplification douanière est à interpréter au sens large et englobe toutes les facilités douanières qui vous ont été accordées par écrit par l Administration générale des douanes et accises. Sont notamment visées : Suppl. 1

10 ANNEXE I bis (page 10) - les procédures simplifiées en matière de déclaration. Pour ces procédures, vous pouvez indiquer le(les) code(s) correspondant(s) figurant à l annexe 38, titre II, Case n 1, deuxième subdivision, des dispositions d application du Code des douanes communautaire telles que modifiées par le Règlement (CE) n 2286/2003 de la Commission du 18 décembre 2003 (J.O. UE n L 343 du 31 décembre 2003) (1). Il s agit des codes suivants : - B pour la déclaration incomplète (procédure simplifiée, article 76, 1 er, a du Code des douanes communautaire); - C pour la déclaration simplifiée (procédure simplifiée, article 76, 1 er, b du Code des douanes communautaire); - D pour la déclaration normale (procédure normale, article 62 du Code des douanes communautaire) avant que le déclarant soit en mesure de présenter les marchandises; - E pour la déclaration incomplète (telle que visée sous B) avant que le déclarant soit en mesure de présenter les marchandises; - F pour la déclaration simplifiée (telle que visée sous C) avant que le déclarant soit en mesure de présenter les marchandises; - Z pour la déclaration complémentaire dans le contexte d une procédure simplifiée visée à l article 76, 1 er, c du Code des douanes communautaire); - les procédures simplifiées en matière de transit; - les procédures simplifiées en matière d origine; - c) numéro, date et instance de délivrance de la(des) simplification(s) douanière(s). (1) Voir version consolidée à l adresse : 2003R2286: :FR:PDF&bcsi_scan_bc7119cf5383d5a3=Hgdc 8+oeD1nwCBkFvURdfSjybi8VAAAAVNIJSA==&bcsi_scan_filename =LexUriServ.do

11 ANNEXE I bis (page 10/2) Exemple : H - Z - Autorisation «Procédure simplifiée au départ et/ou à destination et domiciliation» n D du 19 février 2007 de la direction régionale des douanes et accises à Mons. 2) Si vous êtes titulaire d autres autorisations que celles citées au chiffre 1) ci-avant, lister celles-ci séparément en donnant les précisions suivantes : intitulé et type de l autorisation, numéro, date et instance de délivrance. Exemple : Autorisation de perfectionnement actif, système de la suspension, type globalisation n D.D / du 13 septembre 2007 de Bruxelles Administration centrale D.A. 3) Si vous êtes titulaire d un ou de plusieurs certificat(s) cité(s) à l article 14 duodecies, 4, des dispositions d application du Code des douanes communautaire, indiquer le type et le numéro du(des) certificat(s). En l occurrence, il peut s agir : - soit d un certificat de sécurité et/ou de sûreté reconnu au niveau international, délivré sur la base de conventions internationales; - soit d un certificat de sécurité et/ou de sûreté européen, délivré sur la base de la législation communautaire; - soit d une norme internationale de l Organisation internationale de normalisation (normes ISO); Suppl. 3

12 ANNEXE I bis (page 10/3) - soit d une norme européenne des organismes de normalisation européens (normes CEN Comité européen pour la normalisation, normes CENELEC Comité européen de normalisation électrotechnique, normes ETSI Institut européen des normes sur les télécommunications). Case 16 : Bureau de gestion de la documentation douanière Mentionner ici les coordonnées complètes du service de votre entreprise (y compris, les numéros des locaux) où sont tenues et conservées toutes vos écritures et archives douanières. Si vous avez externalisé cette gestion, indiquer les coordonnées complètes (nom, adresse, personne de contact, téléphone, fax, ) du bureau privé concerné. Case 17 : Bureau chargé de fournir la documentation douanière A ne compléter que si les renseignements diffèrent de ceux mentionnés dans la case 16. Case 18 : Bureau de comptabilité principale Mentionner ici les coordonnées complètes du service (y compris, les numéros des locaux) où est tenue votre comptabilité générale. Si vous avez externalisé cette gestion dans l Union européenne, indiquer les coordonnées complètes (nom, adresse, pays, personne de contact, téléphone, fax, ) du bureau concerné. Suppl. 1

13 ANNEXE I bis (page 11) Si l encodage et le stockage de vos données comptables sont effectués en dehors de l Union européenne, indiquer, suivant le cas, les coordonnées complètes du service qui a accès à l ensemble de votre comptabilité générale. Case 19 : Nom, date et signature du demandeur; nombre d annexes La demande doit être signée par une personne habilitée à représenter valablement le demandeur devant les pouvoirs publics (joindre une copie du procès-verbal de l assemblée générale ou une copie de la décision du conseil d administration concernant la plus récente nomination des gérants ou administrateurs, ou une procuration conforme au modèle ci-joint en annexe A). Le contenu des annexes 1 à 11 à joindre à la demande Le demandeur doit fournir les annexes suivantes à l appui de sa demande : Chaque annexe jointe à la demande doit contenir l information demandée pour cette annexe. Annexe 1 : - Aperçu des propriétaires / actionnaires principaux, avec indication de leurs noms et adresses et de leurs parts respectives. - Aperçu des membres du conseil d administration. - Les propriétaires ont-ils des antécédents de non-conformité auprès des autorités douanières?

14 ANNEXE I bis (page 12) Cette annexe doit comprendre : 1. La structure financière de l opérateur sous la forme d un organigramme. Il s agit de la structure dans laquelle l opérateur se situe par rapport à ceux qui détiennent des parts sociales de sa société et par rapport à ses participations dans d autres sociétés (%). L organigramme doit comporter les données suivantes : - propriétaires et actionnaires principaux = ceux qui détiennent une participation de minimum 5 %; - participations du demandeur dans d autres sociétés; - mention des participations respectives. Il y a lieu d y joindre une liste des noms et adresses du/des propriétaire(s) et actionnaire(s) principaux. Exemple d organigramme : Nom du propriétaire % d actions détenues Nom de l actionnaire Identification du demandeur % d actions détenues % d actions détenues % d actions détenues Société ou filiale concernée Société ou filiale concernée Société ou filiale concernée

15 ANNEXE I bis (page 13) 2. Une copie des annexes au Moniteur belge où figure l acte constitutif de la société ainsi que, le cas échéant, une copie des annexes au Moniteur belge où figurent des modifications de cet acte constitutif. A défaut, ces copies peuvent être remplacées par une copie de l acte notarié constatant la formation de la société et, le cas échéant, des actes constatant les modifications intervenues. Si le demandeur est une société non établie en Belgique, il y a lieu de joindre tout document officiel relatif à la création et à la composition du conseil d administration de la société. 3. Une copie des comptes annuels des trois dernières années (ou des comptes annuels disponibles si la succursale a été créée il y a moins de 3 ans), si le demandeur est une succursale d une société de droit étranger. 4. Un extrait du casier judiciaire du demandeur, ainsi que, le cas échéant, du représentant en douane du demandeur (il s agit du représentant légal du demandeur dans les affaires douanières) (1). Lorsque le demandeur est une personne physique, il est tenu de joindre à sa demande un extrait du casier judiciaire central des personnes physiques. Le cas échéant, les dispositions figurant à la lettre b) de l alinéa suivant sont applicables au représentant en douane du demandeur. Lorsque le demandeur est une personne morale, il est tenu de joindre à sa demande : a) un extrait du casier judiciaire central des personnes morales établi à son nom ET b) un extrait du casier judiciaire au nom de son représentant en douane (1). Il s agira : - soit d un extrait du casier judiciaire central des personnes morales si le représentant en douane est une personne morale; - soit d un extrait du casier judiciaire central des personnes physiques si le représentant en douane est une personne physique; (1) Voir le 19, e, renvoi 1 de la présente instruction.

16 ANNEXE I bis (page 14) - soit d un extrait du casier judiciaire central des personnes physiques pour chaque personne physique directement concernée par la gestion journalière des activités si le représentant en douane est une association de personnes reconnue comme ayant la capacité de faire des actes juridiques sans avoir le statut de personne morale. Lorsque le demandeur est une association de personnes reconnue comme ayant la personnalité juridique sans avoir le statut de personne morale, il est tenu de joindre à sa demande un extrait du casier judiciaire central des personnes physiques pour chaque personne physique directement concernée par la gestion journalière de ses activités. Le cas échéant, les dispositions du point b) de l alinéa précédent relatives au représentant en douane (1) de l association sont applicables. L extrait du casier judiciaire central des personnes morales doit être demandé par la personne concernée auprès du Service Public Fédéral Justice, DG Organisation judiciaire, Casier judiciaire central, boulevard de Waterloo, 115 à 1000 Bruxeles, soit par courrier, soit par fax au n 02/ , soit par courriel à l adresse L extrait du casier judiciaire central des personnes physiques doit être demandé par la personne concernée à l Administration communale du lieu de son domicile. Les personnes physiques non établies en Belgique doivent prouver leur passé judiciaire en produisant une pièce officielle de leur pays de résidence ou, à défaut d une telle pièce, une déclaration sur l honneur du modèle ci-après, dûment légalisée. «Déclaration sur l honneur Je soussigné(e), (nom, prénom, adresse, date de naissance), déclare sur l honneur que je n ai jamais été condamné pour une grave infraction pénale liée à mon activité économique. Fait à..., le... (signature légalisée)» (1) Voir le 19, e, renvoi 1 de la présente instruction.

17 ANNEXE I bis (page 15) Annexe 2 : Nom de la personne responsable de la gestion des questions douanières dans l entreprise du demandeur. La personne mentionnée dans cette annexe n est pas nécessairement la même que celle figurant dans la case 6 de la demande. Il s agit ici de la personne de référence dans votre entreprise qui est responsable de l accomplissement des formalités douanières. Outre le nom de cette personne, indiquer ses coordonnées dans l entreprise (service, téléphone, fax, ) et décrire sa fonction. Annexe 3 : Description des activités économiques du demandeur. Décrire de manière détaillée vos activités économiques en précisant notamment le code de la nomenclature d activités NACE BEL (cette nomenclature peut-être consultée à l adresse électronique suivante : _2008.jsp Annexe 4 : - Détails sur l emplacement des différents sites de l entreprise du demandeur et brève description des activités sur chaque site. - Précisions sur le titre auquel le demandeur et chaque site agissent dans la chaîne d approvisionnement : en leur nom propre et pour leur propre compte ou en leur nom propre et pour le compte d une autre personne ou au nom et pour le compte d une autre personne. 1. Si votre société se compose de plusieurs unités d établissement (sièges d exploitation) agissant forcément sous le même numéro d identification à la TVA, mentionner l adresse et les activités de chacun des sites concernés.

18 ANNEXE I bis (page 16) 2. Si vous détenez (pour votre propre compte ou pour compte d autrui) des marchandises sous sujétion douanière dans un autre/ d autres lieu(x) que celui/ceux visé(s) ci-avant, préciser l adresse de ce (ces) lieu(x) en indiquant sous quel(s) régime(s) douanier(s) et sous quelle(s) autorisation(s) douanière(s) (numéro, date, instance de délivrance, titulaire de l autorisation) ces marchandises sont détenues. 3. Décrire vos flux de marchandises (commandes, achats, livraisons, ventes, ) en donnant des précisions sur les différents acteurs intervenant dans la chaîne logistique internationale et indiquer : - le flux documentaire correspondant à chaque flux de marchandises; - pour chaque unité d établissement énumérée sous le chiffre 1 ci-avant et intervenant dans la chaîne logistique, si cette unité agit : a) en son nom propre et pour son compte propre; b) en son nom propre mais pour le compte d autres; c) au nom et pour le compte d autres. Nom de votre société FABRICANT (1) IMPORTATEUR (1) EXPORTATEUR (1) COMMISSIONNAIRE EN DOUANE (1) COMMISSIONNAIRE DE TRANSPORT TRAN- SITOIRE (1) CONSOLIDATEUR (1) OPERATEUR DE TER- MINAL PORTUAIRE (1) ENTREPOSEUR (1) AUTRES (1) Adresse du site en votre propre nom et propre compte en votre propre nom mais pour le compte d autres au nom et pour le compte d autres (1) Pour de plus amples précisions concernant ce rôle, reportez-vous à l annexe IV bis, point Suppl. 3

19 ANNEXE I bis (page 17) Vous serez peut être amenés à dupliquer ce tableau si plusieurs sites exercent des fonctions différentes (ex : un site fabrique, un second site entrepose) et à des titres différents. Flux de marchandises : décrivez vos différents flux de marchandises et les liens éventuels. Pour illustrer cette annexe, inspirez vous de l exemple ci-dessous. Fabricant Transport Manutention Transport Pays par mer, air lien Entrepôt Distribution Utilisateur Pour chaque flux de marchandises, veuillez mentionner : le nom ou les noms des différents acteurs depuis, par exemple, le lieu de fabrication jusqu au lieu de consommation ou du moins ceux que vous connaissez et/ou maîtrisez. Annexe 5 : Précisions sur les éventuels liens entre le demandeur et les sociétés auxquelles il achète et/ou fournit les produits. Préciser si vous êtes lié à vos partenaires commerciaux au sens de l article 143 des dispositions d application du Code des douanes communautaire. Le texte de cet article est reproduit ci-après : «Article Aux fins de l application des dispositions du titre II, chapitre 3, du code et des dispositions du présent titre, des personnes ne sont réputées être liées que :

20 ANNEXE I bis (page 18) a) si l une fait partie de la direction ou du conseil d administration de l entreprise de l autre, et réciproquement; b) si elles ont juridiquement la qualité d associés; c) si l une est l employé de l autre; d) si une personne quelconque possède, contrôle ou détient directement ou indirectement 5 % ou plus des actions ou parts émises avec droit de vote de l une et de l autre; e) si l une d elles contrôle l autre directement ou indirectement; f) si toutes deux sont directement ou indirectement contrôlées par une tierce personne; g) si, ensemble, elles contrôlent directement ou indirectement une tierce personne; h) si elles sont membres de la même famille. Des personnes ne sont réputées être membres de la même famille que si elles sont liées l une à l autre par une quelconque des relations mentionnées ci-après : - époux et épouse, degré, - ascendants et descendants, en ligne directe au premier - frères et sœurs (germains, consanguins ou utérins), degré, - ascendants et descendants, en ligne directe au deuxième - oncle ou tante et neveu ou nièce,

21 ANNEXE I bis (page 19) - beaux-parents et gendre ou belle-fille, - beaux-frères et belles-sœurs. 2. Aux fins du présent titre, les personnes qui sont associées en affaires entre elles, du fait que l une est l agent, le distributeur ou le concessionnaire exclusif, quelle que soit la désignation employée, de l autre, ne seront réputées être liées que si elles répondent à l un des critères énoncés au paragraphe 1 er. Annexe 6 : Description de l organisation interne de l entreprise du demandeur. Joindre des documents éventuels sur les fonctions / compétences de chaque département. Donner un aperçu de la structure interne de votre entreprise (organigramme de l organisation de votre société) précisant les différents départements ou divisions et compléter soigneusement une fiche du modèle figurant à l annexe B pour chaque département ou division. Annexe 7 : Nombre d employés au total et dans chaque département. Mentionner le nombre total de personnes, liées par un contrat de travail, que vous employez et ventiler ce nombre selon les différents départements ou divisions de votre entreprise. Préciser également, le cas échéant, le nombre total d intérimaires employés et ventiler ce nombre selon les différents départements ou divisions de votre entreprise. Suppl. 3

22 ANNEXE I bis (page 20) Annexe 8 : - Noms des principaux dirigeants (directeurs généraux, chefs de département, gestionnaires des services de comptabilité, responsable des affaires douanières, etc.). - Description des procédures habituellement mises en place lorsque l employé compétent est absent, à titre temporaire ou permanent. Pour faciliter l audit de votre société, compléter la fiche du modèle figurant à l annexe C. Annexe 9 : - Nom et position des personnes ayant des compétences spécifiques dans le domaine douanier au sein de l organisation de l entreprise du demandeur. - Evaluation du niveau des connaissances de ces personnes en matière d utilisation des outils informatiques dans les domaines douanier et commercial et sur les questions générales à caractère commercial. Compléter la fiche du modèle figurant à l annexe D. Vous devez impérativement produire cette annexe du fait que le niveau de fiabilité des postes logistiques et douaniers se mesure par le choix des critères que votre entreprise prend en compte pour désigner les personnes à ces postes sensibles.

23 ANNEXE I bis (page 21) Annexe 10 : Acceptation ou refus de publication des informations figurant dans le certificat AEO sur la liste des opérateurs économiques agréés citée à l article 14 quinvicies, 4, des dispositions d application du Code des douanes communautaire. L article concerné prévoit que la Commission européenne permettra la consultation via Internet d une banque de données européenne reprenant tous les opérateurs ayant reçu le statut d opérateur économique agréé ainsi que l état de celui-ci (validité, suspension, retrait, ). Compléter la déclaration figurant à l annexe E. Annexe 11 : Consentement à échanger des informations du certificat AEO avec les services douaniers de pays tiers dans le cadre des accords de reconnaissance mutuelle (uniquement dans le cadre des statuts AEO F et AEO S). Dans le cadre de la reconnaissance mutuelle des programmes AEO entre l Union européenne et certains pays tiers, il est impératif que les services douaniers des pays partenaires connaissent leurs opérateurs économiques agréés respectifs. L échange de certaines informations relatives aux opérateurs économiques agréés est essentiel; la validité du statut AEO est par exemple une donnée requise dans cet échange et les données échangées seront exclusivement utilisées aux fins de l implémentation de la reconnaissance mutuelle des programmes AEO. Votre consentement à échanger des informations du certificat AEO avec les services douaniers de pays tiers dans le cadre des accords de reconnaissance mutuelle devrait avoir une portée générale et ne pas concerner des pays tiers particuliers. Néanmoins, vu la législation européenne en matière de protection des données, les autorités douanières de l Union européenne peuvent uniquement échanger les informations vous concernant après une évaluation du niveau de protection des données fourni par le pays tiers en vue d assurer qu il fourni un niveau adéquat de protection.

SUR LA CERTIFICATION AEO

SUR LA CERTIFICATION AEO C.D. 509.410 Service Public Fédéral FINANCES IMPOTS ET RECOUVREMENT ADMINISTRATION DES DOUANES ET ACCISES PROCEDURES DOUANIERES INSTRUCTION SUR LA CERTIFICATION AEO 2008 Bon O.S.D. n A/I 27/08 Service

Plus en détail

A. Formalités douanières à l importation (ICS)

A. Formalités douanières à l importation (ICS) Le 15 juin 2009 Communication à l attention des opérateurs économiques qui effectuent des formalités d importation ou d exportation en Belgique Mesdames, Messieurs, Objet : état de la situation au 1 er

Plus en détail

Lettre circulaire 10/5 du Commissariat aux Assurances relative au compte rendu des courtiers d assurances, personnes morales et personnes physiques

Lettre circulaire 10/5 du Commissariat aux Assurances relative au compte rendu des courtiers d assurances, personnes morales et personnes physiques Luxembourg, le 18 mars 2010 Lettre circulaire 10/5 du Commissariat aux Assurances relative au compte rendu des courtiers d assurances, personnes morales et personnes physiques Madame, Monsieur, L article

Plus en détail

TAXUD/1284/2005, Rév. 6 Orig.: EN

TAXUD/1284/2005, Rév. 6 Orig.: EN COMMISSION EUROPÉENNE DIRECTION GÉNÉRALE FISCALITÉ ET UNION DOUANIÈRE Politique douanière, législation, tarif douanier Législation douanière Bruxelles, le 15 février 2013 Taxud/A/2 EG (2013) 404977 TAXUD/1284/2005,

Plus en détail

NOTE CIRCULAIRE IMMATRICULATION DES VÉHICULES DIPLOMATIQUES. (05 mars 2014)

NOTE CIRCULAIRE IMMATRICULATION DES VÉHICULES DIPLOMATIQUES. (05 mars 2014) Direction du Protocole P1.1 NOTE CIRCULAIRE IMMATRICULATION DES VÉHICULES DIPLOMATIQUES (05 mars 2014) Le Service public fédéral Affaires étrangères, Commerce extérieur et Coopération au Développement

Plus en détail

Lettre circulaire 12/6 du Commissariat aux Assurances relative au compte rendu des courtiers d assurances, personnes morales et personnes physiques

Lettre circulaire 12/6 du Commissariat aux Assurances relative au compte rendu des courtiers d assurances, personnes morales et personnes physiques Luxembourg, le 2 mars 2012 Lettre circulaire 12/6 du Commissariat aux Assurances relative au compte rendu des courtiers d assurances, personnes morales et personnes physiques Madame, Monsieur, L article

Plus en détail

TAXUD/2008/1633 rev. 2 SYSTEME D ENREGISTREMENT ET D IDENTIFICATION DES OPERATEURS LIGNES DIRECTRICES

TAXUD/2008/1633 rev. 2 SYSTEME D ENREGISTREMENT ET D IDENTIFICATION DES OPERATEURS LIGNES DIRECTRICES COMMISSION EUROPÉENNE DIRECTION GÉNÉRALE FISCALITÉ ET UNION DOUANIÈRE Politique douanière Bruxelles, le 23 août 2010. TAXUD/2008/1633 rev. 2 SYSTEME D ENREGISTREMENT ET D IDENTIFICATION DES OPERATEURS

Plus en détail

Veuillez dûment compléter les documents suivants en majuscules et signer conformément à la signature de votre(vos) carte(s) d identité :

Veuillez dûment compléter les documents suivants en majuscules et signer conformément à la signature de votre(vos) carte(s) d identité : Dossier d ouverture de compte pour les Sociétés 1 Sont considérées comme "Société" les formes juridiques suivantes : gie, sa, sca, scri, scrl, scs, snc, société agricole, société de droit commun, société

Plus en détail

REGROUPEMENT FAMILIAL (FAMILY REUNIFICATION) I La preuve du lien de parenté, d alliance ou de partenariat

REGROUPEMENT FAMILIAL (FAMILY REUNIFICATION) I La preuve du lien de parenté, d alliance ou de partenariat REGROUPEMENT FAMILIAL (FAMILY REUNIFICATION) I La preuve du lien de parenté, d alliance ou de partenariat L étranger qui introduit une demande de séjour en référence à l article 10, 10bis, 40bis ou 40ter

Plus en détail

OPERATEURS ECONOMIQUES AGREES (OEA)

OPERATEURS ECONOMIQUES AGREES (OEA) QUESTIONNAIRE D'AUTO-EVALUATION RELATIF AUX OPERATEURS ECONOMIQUES AGREES (OEA) La finalité première de ce questionnaire est de permettre de vous assurer de votre aptitude à remplir les critères exigés

Plus en détail

PRIME À L EMBELLISSEMENT DES FAÇADES EN RÉGION DE BRUXELLES-CAPITALE

PRIME À L EMBELLISSEMENT DES FAÇADES EN RÉGION DE BRUXELLES-CAPITALE PRIME À L EMBELLISSEMENT DES FAÇADES EN RÉGION DE BRUXELLES-CAPITALE FORMULAIRE DE DEMANDE Arrêté du Gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale du 2 mai 2002 (MB du 25.06.2002), complété par l arrêté

Plus en détail

GUIDE OEA. Guide OEA. opérateur

GUIDE OEA. Guide OEA. opérateur Guide > > Fiche 1 : Pourquoi être certifié? > > Fiche 2 : Les trois types de certificats et leurs critères > > Fiche 3 : La préparation de votre projet > > Fiche 4 : Le questionnaire d auto-évaluation

Plus en détail

Déclaration d identité du / des Bénéficiaire(s) Effectif(s) d une société

Déclaration d identité du / des Bénéficiaire(s) Effectif(s) d une société Déclaration d identité du / des Bénéficiaire(s) Effectif(s) d une société BinckBank La loi visant à prévenir le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme soumet les banques à une obligation

Plus en détail

COMITÉ DU CODE DES DOUANES SECTION FORMALITES A L IMPORTATION ET A L EXPORTATION DANS LE CONTEXTE DU REGLEMENT (CE) N 648/2005

COMITÉ DU CODE DES DOUANES SECTION FORMALITES A L IMPORTATION ET A L EXPORTATION DANS LE CONTEXTE DU REGLEMENT (CE) N 648/2005 COMMISSION EUROPÉENNE DIRECTION GÉNÉRALE FISCALITÉ ET UNION DOUANIÈRE Politique douanière Régimes douaniers Bruxelles, le 27 octobre 2010 TAXUD/A3/0034/2010 COMITÉ DU CODE DES DOUANES SECTION FORMALITES

Plus en détail

Capacité professionnelle au transport de marchandises par route pour gestionnaires de transport. Brochure d information - Mars 2015

Capacité professionnelle au transport de marchandises par route pour gestionnaires de transport. Brochure d information - Mars 2015 Capacité professionnelle au transport de marchandises par route pour gestionnaires de transport Brochure d information - Mars 2015 INSTITUT DU TRANSPORT ROUTIER & LOGISTIQUE BELGIQUE, a.s.b.l. Rue Archimède

Plus en détail

L acte de naissance permet au greffier de vérifier si les futurs partenaires sont majeurs ou non.

L acte de naissance permet au greffier de vérifier si les futurs partenaires sont majeurs ou non. 04/2012 Note d'information des missions diplomatiques et consulaires allemandes en France concernant la conclusion d un PACS (Pacte civil de solidarité) - note d information rédigée en concertation avec

Plus en détail

Vu le Code monétaire et financier, notamment ses articles L. 612-23-1, R. 612-29-3 et R. 612-29-4 ;

Vu le Code monétaire et financier, notamment ses articles L. 612-23-1, R. 612-29-3 et R. 612-29-4 ; AUTORITÉ DE CONTRÔLE PRUDENTIEL ET DE RÉSOLUTION ----- Instruction n 2015-I-02 relative au formulaire de nomination ou de renouvellement de dirigeant des organismes du secteur assurance L Autorité de contrôle

Plus en détail

Demande d inscription au registre des : (1)

Demande d inscription au registre des : (1) MINISTÈRE CHARGÉ DES TRANSPORTS Demande d inscription au registre des : (1) Type d activité exercée par l entreprise I - Transporteurs publics routiers de marchandises et/ou de loueurs de véhicules industriels

Plus en détail

Principauté de Monaco Dossier préparé par : --- Tél : Commission de Contrôle des Activités Financières Secrétariat Général

Principauté de Monaco Dossier préparé par : --- Tél : Commission de Contrôle des Activités Financières Secrétariat Général Principauté de Monaco Dossier préparé par : --- Tél : Commission de Contrôle des Activités Financières Secrétariat Général DOSSIER D AGREMENT POUR EXERCER TOUT OU PARTIE DES ACTIVITES COUVERTES PAR LA

Plus en détail

Autorisation de traiter les formalités douanières et autorisation d agir en tant que représentant de taxe

Autorisation de traiter les formalités douanières et autorisation d agir en tant que représentant de taxe WDS ANTWERPEN BVBA www.wds-customs.nl OFFICE ANTWERPEN Noorderlaan 117 B-2030 Antwerpen t +32 3 541 52 45 e wdsantwerpen@waalhaven-group.be Autorisation de traiter les formalités douanières et autorisation

Plus en détail

FORMULAIRE DE DEMANDE D AGREMENT - TECHNICIEN CHAUDIÈRE AGRÉÉ - - CHAUFFAGISTE AGRÉÉ - - CONSEILLER CHAUFFAGE PEB -

FORMULAIRE DE DEMANDE D AGREMENT - TECHNICIEN CHAUDIÈRE AGRÉÉ - - CHAUFFAGISTE AGRÉÉ - - CONSEILLER CHAUFFAGE PEB - FORMULAIRE DE DEMANDE D AGREMENT - TECHNICIEN CHAUDIÈRE AGRÉÉ - - CHAUFFAGISTE AGRÉÉ - - CONSEILLER CHAUFFAGE PEB - 1. COMMENT INTRODUIRE VOTRE DOSSIER DE DEMANDE D AGRÉMENT? - remplir le présent formulaire,

Plus en détail

ANNEXE N DECLARATION SUR L HONNEUR

ANNEXE N DECLARATION SUR L HONNEUR ANNEXE N DECLARATION SUR L HONNEUR Direction du Protocole - P1.1 Note circulaire DÉCLARATION SUR L'HONNEUR CONCERNANT LES INVITATIONS POUR COURT SEJOUR EN BELGIQUE (16 avril 2012) Le Service Public Fédéral

Plus en détail

CONSERVATION DES DOCUMENTS AU CANADA PAR LES IMPORTATEURS

CONSERVATION DES DOCUMENTS AU CANADA PAR LES IMPORTATEURS Ottawa, le 4 septembre 2008 MÉMORANDUM D17-1-21 En résumé CONSERVATION DES DOCUMENTS AU CANADA PAR LES IMPORTATEURS 1. Ce mémorandum était antérieurement intitulé, mémorandum D17-1-21, Tenue des livres

Plus en détail

L entrepôt sous douane La Procédure de Domiciliation Unique (PDU)

L entrepôt sous douane La Procédure de Domiciliation Unique (PDU) L entrepôt sous douane La Procédure de Domiciliation Unique (PDU) Audit l Conseil l Contentieux l Opérateur Economique Agréé l Dédouanement l Régimes douaniers l Accises l Exportateur Agréé l Entrepôt

Plus en détail

Demande d accès aux données de la Banque-Carrefour des Entreprises et de la base de données «Activités ambulantes et foraines»

Demande d accès aux données de la Banque-Carrefour des Entreprises et de la base de données «Activités ambulantes et foraines» Formulaire à renvoyer complété au Service de Gestion de la Banque-Carrefour des Entreprises, Bd du Roi Albert II, 16 à 1000 Bruxelles Helpdesk : Tél. : 02/277 64 00 e-mail : helpdesk.bce@economie.fgov.be

Plus en détail

Renseignements à l intention d un ou d une étudiant(e) dans une programme de formation en pharmacie

Renseignements à l intention d un ou d une étudiant(e) dans une programme de formation en pharmacie Renseignements à l intention d un ou d une étudiant(e) dans une programme de formation en pharmacie Les candidats à l immatriculation en soit leur premier, deuxième ou troisième année d un programme de

Plus en détail

LE PRESENT FORMULAIRE EST UNIQUEMENT VALABLE SOUS RESERVE DE LA PUBLICATION DES ARRETES D APPLICATION AU MONITEUR BELGE AVANT LE 01 JANVIER 2011

LE PRESENT FORMULAIRE EST UNIQUEMENT VALABLE SOUS RESERVE DE LA PUBLICATION DES ARRETES D APPLICATION AU MONITEUR BELGE AVANT LE 01 JANVIER 2011 1 LE PRESENT FORMULAIRE EST UNIQUEMENT VALABLE SOUS RESERVE DE LA PUBLICATION DES ARRETES D APPLICATION AU MONITEUR BELGE AVANT LE 01 JANVIER 2011 A PERSONNE PHYSIQUE I. IDENTIFICATION FORMULAIRE DE DEMANDE

Plus en détail

Demande d ouverture d un compte Triodos pour sociétés

Demande d ouverture d un compte Triodos pour sociétés Informations & Conseils : T +32 (0)2 548 28 52 info@triodos.be N de relation : 0200 Relationship Manager : Demande d ouverture d un compte Triodos pour sociétés Sont considérées comme société les formes

Plus en détail

COUVERTURE Document mis en distribution le 3 juillet 2001 N o 3161 ASSEMBLÉE NATIONALE CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958 ONZIÈME LÉGISLATURE Enregistré à la Présidence de l Assemblée nationale le 19 juin

Plus en détail

AEO: CONFIANCE ET EFFICIENCE

AEO: CONFIANCE ET EFFICIENCE L UNION FAIT LA FORCE AEO: CONFIANCE ET EFFICIENCE Confiance mutuelle, meilleurs processus douaniers, optimalisation du contrôle interne, avantage concurrentiel sont des mots qui sonnent bien? Alors lisez

Plus en détail

Règlement de police relatif à la prostitution en vitrine

Règlement de police relatif à la prostitution en vitrine Règlement de police relatif à la prostitution en vitrine Le Conseil, Vu l article 17 de la Convention du 21 mars 1950 pour la répression de la traite des êtres humains et de l exploitation de la prostitution

Plus en détail

Dans tous les cas, pour le chef d entreprise, le représentant légal ou le directeur de l établissement principal ou du siège

Dans tous les cas, pour le chef d entreprise, le représentant légal ou le directeur de l établissement principal ou du siège Dans tous les cas, pour le chef d entreprise, le représentant légal ou le directeur de l établissement principal ou du siège (sauf «autres changements n entrainant pas de modification de la carte») Copie

Plus en détail

Objet Montant Maximum. Catégorie de base : 50 / installation. Revenus moyens : 100 / installation

Objet Montant Maximum. Catégorie de base : 50 / installation. Revenus moyens : 100 / installation PRIME ÉNERGIE F RÉFRIGÉRATEUR / CONGÉLATEUR A++ (y compris combiné) ou SÈCHE-LINGE ÉLECTRIQUE A Décision du 11 décembre 2014 du Gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale d approbation du programme

Plus en détail

CASE 44 MENTIONS SPECIALES (PROCEDURE SAD)

CASE 44 MENTIONS SPECIALES (PROCEDURE SAD) TABLE DES MATIERES HISTORIQUE VERSIONS DU DOCUMENT... 3 GENERALITES... 4 INTRODUCTION... 5 LES MENTIONS SPECIALES COMMUNAUTAIRES... 6 LES MENTIONS SPECIALES COMMUNAUTAIRES DE LA CATEGORIE GENERALE 7 EXEMPLE...

Plus en détail

NOUVELLE LOI SUR LES ASBL: NOUVELLES FORMALITES ET PUBLICATIONS

NOUVELLE LOI SUR LES ASBL: NOUVELLES FORMALITES ET PUBLICATIONS NOUVELLE LOI SUR LES ASBL: NOUVELLES FORMALITES ET PUBLICATIONS La nouvelle loi du 2 mai 2002 sur les asbl apporte des changements : - dans la rédaction des statuts ; - dans les formalités et les publications

Plus en détail

La déclaration en douane doit s accompagner obligatoirement des documents ciaprès

La déclaration en douane doit s accompagner obligatoirement des documents ciaprès I. Le dossier de dédouanement : La déclaration en douane doit s accompagner obligatoirement des documents ciaprès : Facture domiciliée auprès d'une banque agréée en Algérie Copie du registre de commerce

Plus en détail

OUI OUI NON. Principalement circulateur de chauffage avec variateur de vitesse IEE 0,23 des logements individuels.

OUI OUI NON. Principalement circulateur de chauffage avec variateur de vitesse IEE 0,23 des logements individuels. PRIME ÉNERGIE E5 VARIATEUR DE FRÉQUENCE (dont circulateur de chauffage IEE 0,23) Décision du 11 décembre 2014 du Gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale d approbation du programme d exécution relatif

Plus en détail

Guide destiné à l exportation des effets personnels

Guide destiné à l exportation des effets personnels Guide destiné à l exportation des effets personnels TRANSPORT MARITIME GUIDE DESTINE A L EXPORTATION DES EFFETS PERSONNELS Nous vous informons que notre entreprise a obtenu la certification OEA (Opérateur

Plus en détail

> Dossier Mise à jour le 13 février 2008

> Dossier Mise à jour le 13 février 2008 > Dossier Mise à jour le 13 février 2008 Les mentions obligatoires à porter sur les factures dans le cadre des échanges intra et extracommunautaires - Justificatifs fiscaux des livraisons intracommunautaires

Plus en détail

Demande de carte professionnelle (Demande de première carte ou de renouvellement)

Demande de carte professionnelle (Demande de première carte ou de renouvellement) Demande de carte professionnelle (Demande de première carte ou de renouvellement) Livre VI du code de la sécurité intérieure Décret n 2009-137 du 9 février 2009 modifié Ce formulaire vous permet d obtenir

Plus en détail

Direction du Protocole P1.1 Annexes : 4 NOTE CIRCULAIRE. (1 er mars 2013)

Direction du Protocole P1.1 Annexes : 4 NOTE CIRCULAIRE. (1 er mars 2013) Direction du Protocole P1.1 Annexes : 4 NOTE CIRCULAIRE PROCEDURE ADMINISTRATIVE EN VUE DE L ACCREDITATION DES MEMBRES DU PERSONNEL DES POSTES CONSULAIRES DE CARRIÈRE EN BELGIQUE AINSI QUE DES MEMBRES

Plus en détail

Ordonnance sur la licence d entreprise de transport de voyageurs et de marchandises par route

Ordonnance sur la licence d entreprise de transport de voyageurs et de marchandises par route Ordonnance sur la licence d entreprise de transport de voyageurs et de marchandises par route (OTVM) du 2 septembre 2015 Le Conseil fédéral suisse, vu les art. 6, al. 2, 7, al. 2, 9a, al. 5, 11, al. 4,

Plus en détail

Objet Montant Maximum. Catégorie de base : 50 / installation. Revenus moyens : 100 / installation

Objet Montant Maximum. Catégorie de base : 50 / installation. Revenus moyens : 100 / installation PRIME ÉNERGIE F RÉFRIGÉRATEUR / CONGÉLATEUR A++ (y compris combiné) ou SÈCHE-LINGE ÉLECTRIQUE A Décision du 08 novembre 2012 du Gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale d approbation du programme

Plus en détail

- Compléter, dater et signer le présent formulaire d adhésion

- Compléter, dater et signer le présent formulaire d adhésion Nous vous remercions de bien vouloir : - Compléter, dater et signer le présent formulaire d adhésion - Joindre les documents justificatifs demandés - Envoyer votre dossier complet par envoi recommandé

Plus en détail

On vous doit de l argent en Europe... Deux procédures judiciaires simplifiées à portée de main!

On vous doit de l argent en Europe... Deux procédures judiciaires simplifiées à portée de main! Finances Achats e-commerce Santé Tourisme Véhicules Shutterstock Immobilier énergie Justice On vous doit de l argent en Europe... Deux procédures judiciaires simplifiées à portée de main! brochure réalisée

Plus en détail

INSTRUCTION GÉNÉRALE RELATIVE À LA LOI SUR LES ENTREPRISES DE SERVICES MONÉTAIRES

INSTRUCTION GÉNÉRALE RELATIVE À LA LOI SUR LES ENTREPRISES DE SERVICES MONÉTAIRES INSTRUCTION GÉNÉRALE RELATIVE À LA LOI SUR LES ENTREPRISES DE SERVICES MONÉTAIRES (Loi sur les entreprises de services monétaires, RLRQ, c. E-12.000001) La présente instruction générale indique de quelle

Plus en détail

943.1. Loi fédérale sur le commerce itinérant. du 23 mars 2001 (Etat le 1 er janvier 2007)

943.1. Loi fédérale sur le commerce itinérant. du 23 mars 2001 (Etat le 1 er janvier 2007) Loi fédérale sur le commerce itinérant 943.1 du 23 mars 2001 (Etat le 1 er janvier 2007) L Assemblée fédérale de la Confédération suisse, vu les art. 95 et 97 de la Constitution 1, vu le ch. II, al. 2,

Plus en détail

AVIS DE CONVOCATION. De la compétence de l Assemblée Générale statuant aux conditions de quorum et de majorité d une Assemblée Générale Ordinaire

AVIS DE CONVOCATION. De la compétence de l Assemblée Générale statuant aux conditions de quorum et de majorité d une Assemblée Générale Ordinaire SWORD GROUP SE Société Européenne au capital social d EUR 9.289.965 Siège Social : 105, route d Arlon, L-8009 Strassen, Grand Duché du Luxembourg Registre de commerce et des sociétés Luxembourg numéro

Plus en détail

COMMISSION EUROPÉENNE

COMMISSION EUROPÉENNE 2.8.2013 Journal officiel de l Union européenne C 223/1 (Communications) COMMUNICATIONS PROVENANT DES INSTITUTIONS, ORGANES ET ORGANISMES DE L'UNION EUROPÉENNE COMMISSION EUROPÉENNE Lignes directrices

Plus en détail

Avis IMPORTANT : Lire le document «Instructions» avant de remplir le formulaire. Remplir le formulaire en lettres moulées.

Avis IMPORTANT : Lire le document «Instructions» avant de remplir le formulaire. Remplir le formulaire en lettres moulées. Avis Afin de vous assurer que nous puissions traiter dans les délais votre demande de permis d alcool pour une réunion, veuillez prendre note que celle-ci doit être reçue à la Régie au moins 15 jours avant

Plus en détail

Formulaire de demande

Formulaire de demande Commission de haute surveillance de la prévoyance professionnelle CHS PP Annexe au ch. 3.1 des directives de la CHS PP «D 01/2014 Habilitation des gestionnaires de fortune actifs dans la prévoyance professionnelle»

Plus en détail

LE CARNET ATA Le passeport pour vos marchandises

LE CARNET ATA Le passeport pour vos marchandises LE CARNET ATA Le passeport pour vos marchandises Demandes via www.eata.be Fédération des Chambres de Commerce belges Avenue Louise 500 1050 Bruxelles Tél.: 02/209.05.50 Fax: 02/209.05.68 E mail: info@belgianchambers.be

Plus en détail

Conseils pour mettre en œuvre la démarche OEA

Conseils pour mettre en œuvre la démarche OEA Janvier 2012 OEA Conseils pour mettre en œuvre la démarche OEA La théorie : le statut d'opérateur économique agréé (OEA) Pourquoi demander le statut d OEA? Quel statut demander? Quels sont les critères

Plus en détail

TABLE DES MATIERES. Section 1 : Retrait... 20-22 Section 2 : Renonciation... 23-25 Section 3 : Nullité... 26-28

TABLE DES MATIERES. Section 1 : Retrait... 20-22 Section 2 : Renonciation... 23-25 Section 3 : Nullité... 26-28 Ordonnance n 03-08 du 19 Joumada El Oula 1424 correspondant au 19 juillet 2003 relative à la protection des schémas de configuration des circuits intégrés TABLE DES MATIERES Articles Titre I : Dispositions

Plus en détail

Le droit de retrait ne peut être exercé qu à concurrence de 100.000 EUR, compte tenu du prix auquel s exerce le retrait.

Le droit de retrait ne peut être exercé qu à concurrence de 100.000 EUR, compte tenu du prix auquel s exerce le retrait. 1 Société Anonyme Sicaf immobilière publique de droit belge Dont le siège social est établi à: Industrielaan 6, 1740 Ternat (Belgique) Numéro d entreprise: 0434.797.847 (RPM Bruxelles) FORMULAIRE RELATIF

Plus en détail

Guide d accompagnement à l intention des entreprises désirant obtenir ou renouveler une autorisation pour contracter/souscontracter avec un organisme

Guide d accompagnement à l intention des entreprises désirant obtenir ou renouveler une autorisation pour contracter/souscontracter avec un organisme Guide d accompagnement à l intention des entreprises désirant obtenir ou renouveler une autorisation pour contracter/souscontracter avec un organisme public Juin 2015 1 INTRODUCTION... 4 À QUI S ADRESSE

Plus en détail

DEMANDE D OUVERTURE D UN COMPTE PERSONNE MORALE (1)

DEMANDE D OUVERTURE D UN COMPTE PERSONNE MORALE (1) DEMANDE D OUVERTURE D UN COMPTE PERSONNE MORALE (1) Pour garantir l ouverture de votre compte : À COMPLÉTER EN MAJUSCULES ET À RENVOYER SIGNÉE À : Fortuneo Belgium - Service Clients rue des Colonies 11-1000

Plus en détail

Vu le code des douanes, tel que promulgué par la loi n 2008-34 du 2 juin 2008 et notamment son article 180,

Vu le code des douanes, tel que promulgué par la loi n 2008-34 du 2 juin 2008 et notamment son article 180, Arrêté du ministre des finances du 2 mars 2009, fixant les procédures d octroi du régime et les modalités d aménagements et d exploitation de l entrepôt privé. Le ministre des finances, Vu le code des

Plus en détail

FORMULAIRE DE DEMANDE D AGREMENT - TECHNICIEN CHAUDIÈRE AGRÉÉ - - CHAUFFAGISTE AGRÉÉ - - CONSEILLER CHAUFFAGE PEB -

FORMULAIRE DE DEMANDE D AGREMENT - TECHNICIEN CHAUDIÈRE AGRÉÉ - - CHAUFFAGISTE AGRÉÉ - - CONSEILLER CHAUFFAGE PEB - FORMULAIRE DE DEMANDE D AGREMENT - TECHNICIEN CHAUDIÈRE AGRÉÉ - - CHAUFFAGISTE AGRÉÉ - - CONSEILLER CHAUFFAGE PEB - 1. COMMENT INTRODUIRE VOTRE DOSSIER DE DEMANDE D AGRÉMENT? - remplir le présent formulaire,

Plus en détail

RECUEIL DE LEGISLATION. S o m m a i r e SURENDETTEMENT

RECUEIL DE LEGISLATION. S o m m a i r e SURENDETTEMENT MEMORIAL Journal Officiel du Grand-Duché de Luxembourg 123 1623 MEMORIAL Amtsblatt des Großherzogtums Luxemburg RECUEIL DE LEGISLATION A N 13 110 2422 janvier mai 2009 2014 S o m m a i r e SURENDETTEMENT

Plus en détail

- Compléter, dater et signer le présent formulaire d adhésion ;

- Compléter, dater et signer le présent formulaire d adhésion ; Nous vous remercions de bien vouloir : - Compléter, dater et signer le présent formulaire d adhésion ; - Joindre les documents justificatifs demandés ; - Envoyer votre dossier complet par envoi recommandé

Plus en détail

70992 BELGISCH STAATSBLAD 11.10.2004 MONITEUR BELGE

70992 BELGISCH STAATSBLAD 11.10.2004 MONITEUR BELGE 70992 BELGISCH STAATSBLAD 11.10.2004 MONITEUR BELGE TRADUCTION SERVICE PUBLIC FEDERAL JUSTICE [C 2004/09637] 4 OCTOBRE 2004. Publicité des actes et documents des associations sans but lucratif et des fondations

Plus en détail

Groupe WSP Global Inc. Régime de réinvestissement des dividendes

Groupe WSP Global Inc. Régime de réinvestissement des dividendes Groupe WSP Global Inc. Régime de réinvestissement des dividendes APERÇU Le régime de réinvestissement des dividendes (le «régime») de Groupe WSP Global Inc. (la «Société») offre aux porteurs admissibles

Plus en détail

L entente de Représentation

L entente de Représentation L entente de Représentation FedEx Trade Networks Transport et Courtage (Canada), Inc. 7075 Ordan Drive Mississauga, ON L5T 1K6 Directives Pour Remplir L entente de Représentation Signez trois copies de

Plus en détail

Une autorisation préalable en

Une autorisation préalable en Demande d autorisation préalable ou d autorisation provisoire afin d accéder à une formation délivrant l aptitude professionnelle d agent privé de sécurité Vous souhaitez Accéder à une formation afin d

Plus en détail

MARCHES PUBLICS DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES

MARCHES PUBLICS DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES MARCHES PUBLICS DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES AGGLOMERATION D AGEN DIRECTION ADMINISTRATIVE Service des Marchés 8, rue André Chénier CS10190 47916 Agen cedex 9 Tél: 05.53.69.68.67 MISE EN PLACE

Plus en détail

QUESTIONNAIRE D AUTO-EVALUATION RELATIF AUX OPERATEURS ECONOMIQUES AGREES (OEA)

QUESTIONNAIRE D AUTO-EVALUATION RELATIF AUX OPERATEURS ECONOMIQUES AGREES (OEA) QUESTIONNAIRE D AUTO-EVALUATION RELATIF AUX OPERATEURS ECONOMIQUES AGREES (OEA) La finalité première de ce questionnaire est de vous assurer de votre aptitude à remplir les critères exigés pour l octroi

Plus en détail

Veuillez dûment compléter les documents suivants en majuscules et signer conformément à la signature de votre(vos) carte(s) d identité :

Veuillez dûment compléter les documents suivants en majuscules et signer conformément à la signature de votre(vos) carte(s) d identité : Dossier d ouverture de compte pour les Constructions juridiques 1 Sont considérées comme "Construction juridique" les formes juridiques suivantes :,, ssociation de copropriétaires, ssociation de fait,

Plus en détail

1. Identification de l entreprise

1. Identification de l entreprise Ministère chargé des transports Demande de modification d autorisation d exercer ou d inscription au registre (1) : arrêté du 28 décembre 2011 (JO du 30 décembre 2011) Transporteur public routier de marchandises,

Plus en détail

fin, le règlement (CE) n 648/2005 du Parlement européen et du Conseil en date du 13 avril 2005

fin, le règlement (CE) n 648/2005 du Parlement européen et du Conseil en date du 13 avril 2005 Bulletin officiel des douanes BOD n 6741 du 24 décembre 2007 texte n 07-066 PROCÉDURES Formalités et modalités d'octroi du statut d'opérateur économique agréé (OEA) nature du texte : DA du 19 décembre

Plus en détail

On vous doit de l argent en Europe...

On vous doit de l argent en Europe... On vous doit de l argent en Europe... Deux procédures judiciaires simplifiées à portée de main! Centre Européen des Consommateurs France Réseau européen ECC-Net en coopération avec le Ministère de la Justice,

Plus en détail

PROCURATION. Le (La) soussigné(e), Personne morale: Dénomination sociale et forme juridique: Siège social: Numéro d entreprise:

PROCURATION. Le (La) soussigné(e), Personne morale: Dénomination sociale et forme juridique: Siège social: Numéro d entreprise: Le (La) soussigné(e), Personne morale: Dénomination sociale et forme juridique: PROCURATION Siège social: Numéro d entreprise: Valablement représentée par 1 : 1. 2. Personne physique: Nom de famille et

Plus en détail

DEMANDE DE RENOUVELLEMENT DE L AUTORISATION D EXPLOITER UN SERVICE INTERNE DE GARDIENNAGE

DEMANDE DE RENOUVELLEMENT DE L AUTORISATION D EXPLOITER UN SERVICE INTERNE DE GARDIENNAGE DEMANDE DE RENUVELLEMENT DE L AUTRISATIN D EXPLITER UN SERVICE INTERNE DE GARDIENNAGE Application de la loi du 10 avril 1990 1 - arrêté royal du 21 mai 1991 2 Votre demande doit être adressée par lettre

Plus en détail

AGREMENT DES CERTIFICATEURS QUI ETABLISSENT UN CERTIFICAT PEB OU UN CERTIFICAT PEB BATIMENT PUBLIC

AGREMENT DES CERTIFICATEURS QUI ETABLISSENT UN CERTIFICAT PEB OU UN CERTIFICAT PEB BATIMENT PUBLIC AGREMENT DES CERTIFICATEURS QUI ETABLISSENT UN CERTIFICAT PEB OU UN CERTIFICAT PEB BATIMENT PUBLIC 1. LA BASE LEGALE En application de la Directive européenne sur la performance énergétique des bâtiments

Plus en détail

Direction du Protocole P1.1 Annexes : 4 NOTE CIRCULAIRE. (10 juin 2012)

Direction du Protocole P1.1 Annexes : 4 NOTE CIRCULAIRE. (10 juin 2012) Direction du Protocole P1.1 Annexes : 4 NOTE CIRCULAIRE PROCEDURE ADMINISTRATIVE EN VUE DE L ACCREDITATION DES MEMBRES DU PERSONNEL DIPLOMATIQUE ET DU PERSONNEL ADMINISTRATIF ET TECHNIQUE DES MISSIONS

Plus en détail

MARCHES PUBLICS DE TECHNIQUES DE L INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION

MARCHES PUBLICS DE TECHNIQUES DE L INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION MARCHES PUBLICS DE TECHNIQUES DE L INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION Communauté de Communes du Volvestre Direction Générale des Services Service des Ressources Humaines 34 avenue de Toulouse BP 9 31390

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉCONOMIE ET DES FINANCES BUDGET Arrêté du 12 avril 2013 prescrivant la souscription d une soumission générale cautionnée pour le dédouanement

Plus en détail

DEMANDE D INSCRIPTION A LA LISTE DES STAGIAIRES EXPERIENCE PROFESSIONNELLE

DEMANDE D INSCRIPTION A LA LISTE DES STAGIAIRES EXPERIENCE PROFESSIONNELLE I.P.I. - demande STAGIAIRE-expérience professionnelle / 2015 - page 1 / 6 rue du Luxembourg 16 B - 1000 Bruxelles - Tél. 02/505.38.50 - Fax 02/503.42.23 - www.ipi.be DEMANDE D INSCRIPTION A LA LISTE DES

Plus en détail

DÉCLARATION DU CANDIDAT

DÉCLARATION DU CANDIDAT DIRECTION DES AFFAIRES JURIDIQUES MISE A JOUR OCTOBRE 2008 MARCHÉS PUBLICS/ACCORDS-CADRES DÉCLARATION DU CANDIDAT En cas de candidatures groupées, remplir une déclaration de candidature par membre du groupement.

Plus en détail

Demande d ouverture d un Rabo Business Account pour une société ou ASBL.

Demande d ouverture d un Rabo Business Account pour une société ou ASBL. Demande d ouverture d un abo Business Account pour une société ou ASBL. 1. Identification de la société: Dénomination sociale : ]]]] Forme juridique: ]]]] dénomination commerciale : ]]]] Activité : ]]]]

Plus en détail

FORMULAIRE 1B DEMANDE D INSCRIPTION ÉMETTEURS DE FONDS D INVESTISSEMENT À CAPITAL FIXE / PRODUITS ET FONDS NÉGOCIÉS EN BOURSE

FORMULAIRE 1B DEMANDE D INSCRIPTION ÉMETTEURS DE FONDS D INVESTISSEMENT À CAPITAL FIXE / PRODUITS ET FONDS NÉGOCIÉS EN BOURSE DEMANDE D INSCRIPTION ÉMETTEURS DE FONDS D INVESTISSEMENT À CAPITAL FIXE / PRODUITS ET FONDS NÉGOCIÉS EN BOURSE Demande initiale Demande finale Date : (Instructions : Dans le cas d une demande d inscription

Plus en détail

BANQUE DE LUXEMBOURG Vol des espèces retirées - Déclaration de sinistre (Page 1 sur 5) Numéro de police L2.040.140 INFORMATIONS GENERALES

BANQUE DE LUXEMBOURG Vol des espèces retirées - Déclaration de sinistre (Page 1 sur 5) Numéro de police L2.040.140 INFORMATIONS GENERALES Vol des espèces retirées - Déclaration de sinistre (Page 1 sur 5) INFORMATIONS GENERALES Assureur : Gestionnaire sinistre : Emetteur de la Carte : AIG Europe Limited, succursale Belge AIG Europe Limited,

Plus en détail

LETTRE D ENVOI POUR LES PORTEURS D ACTIONS DE HOMBURG INVEST INC.

LETTRE D ENVOI POUR LES PORTEURS D ACTIONS DE HOMBURG INVEST INC. LETTRE D ENVOI POUR LES PORTEURS D ACTIONS DE HOMBURG INVEST INC. Veuillez lire attentivement les instructions ci-dessous avant de remplir la présente lettre d envoi. DESTINATAIRE : HOMBURG INVEST INC.

Plus en détail

Source administrative

Source administrative SPF Economie, PME, Classes moyennes et Energie Source administrative RNPP: Registre national des personnes physiques Informations générales Le Registre national des personnes physiques ou plus simplement

Plus en détail

1 Ainsi que de la TVA, en application des articles 277.A I et II et 291.I du code général des impôts (CGI).

1 Ainsi que de la TVA, en application des articles 277.A I et II et 291.I du code général des impôts (CGI). DIRECTION GÉNÉRALE DES DOUANES ET DROITS INDIRECTS MONTREUIL, LE 16 AVRIL 2015 SOUS-DIRECTION E - COMMERCE INTERNATIONAL BUREAU E3 POLITIQUE DU DEDOUANEMENT 11, RUE DES DEUX COMMUNES 93558 MONTREUIL CEDEX

Plus en détail

MARCHES PUBLICS DE TECHNIQUES DE L INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION

MARCHES PUBLICS DE TECHNIQUES DE L INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION MARCHES PUBLICS DE TECHNIQUES DE L INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION REGION ALSACE DIRECTION DE L ENVIRONNEMENT ET DE L AMENAGEMENT 1 place Adrien Zeller BP 91006 67070 Strasbourg Cedex DEPLOIEMENT, PARAMETRAGE

Plus en détail

Normes d'indépendance Règle 204 du Code de déontologie harmonisé. Avril 2011

Normes d'indépendance Règle 204 du Code de déontologie harmonisé. Avril 2011 Normes d'indépendance Règle 204 du Code de déontologie harmonisé Avril 2011 Chapitre 204 du Code de déontologie harmonisé pour les comptables agréés du Canada approuvé le 4 avril 2011 par le Comité sur

Plus en détail

MARCHES PUBLICS DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES

MARCHES PUBLICS DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES MARCHES PUBLICS DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES Communauté de Communes du Volvestre Direction Générale des Services Service des Marchés Publics 34 avenue de Toulouse BP 9 31390 CARBONNE Tél: 05 61

Plus en détail

- Compléter, dater et signer le présent formulaire d adhésion ;

- Compléter, dater et signer le présent formulaire d adhésion ; Nous vous remercions de bien vouloir : - Compléter, dater et signer le présent formulaire d adhésion ; - Joindre les documents justificatifs demandés ; - Envoyer votre dossier complet par envoi recommandé

Plus en détail

La Justice et vous. Les acteurs de la Justice. Les institutions. S informer. Justice pratique. Changer de nom ou de prénom

La Justice et vous. Les acteurs de la Justice. Les institutions. S informer. Justice pratique. Changer de nom ou de prénom La Justice et vous Les acteurs de la Justice Les institutions S informer Justice pratique Changer de nom ou de prénom CHANGER DE NOM OU DE PRÉNOM Une personne peut être autorisée à changer de nom et /

Plus en détail

COMMUNE DE ROCHEMAURE (07) NETTOYAGE DE LOCAUX COMMUNAUX

COMMUNE DE ROCHEMAURE (07) NETTOYAGE DE LOCAUX COMMUNAUX 2 Place de la Mairie BP19 07400 ROCHEMAURE Maître d ouvrage COMMUNE DE ROCHEMAURE (07) NETTOYAGE DE LOCAUX COMMUNAUX ACTE D ENGAGEMENT Le présent acte d engagement comporte 17 pages Acte d engagement -

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS DIRECTION GENERALE DES IMPOTS 3 A-5-05 N 109 du 23 JUIN 2005 TAXE SUR LA VALEUR AJOUTEE (TVA). TERRITORIALITE. LIEU D IMPOSITION DES LIVRAISONS DE GAZ NATUREL ET D ELECTRICITE

Plus en détail

DECLARATION DE SOUS-TRAITANCE 1

DECLARATION DE SOUS-TRAITANCE 1 MINISTERE DE L ECONOMIE, DES FINANCES ET DE L INDUSTRIE Direction des Affaires Juridiques MARCHES PUBLICS ET ACCORDS-CADRES DC4 DECLARATION DE SOUS-TRAITANCE 1 Le formulaire DC4 est un modèle de déclaration

Plus en détail

NOTICE LICENCE GLOBALE - LIGLO -

NOTICE LICENCE GLOBALE - LIGLO - DIRECTION GENERALE DES ENTREPRISES (DGE) Service de l industrie Service des biens à double usage (Service à compétence nationale) 67, rue Barbès - BP 80001 94201 Ivry-sur-Seine CEDEX NOTICE LICENCE GLOBALE

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION FEADER

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION FEADER DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION FEADER 6.4 Modernisation des entreprises de première transformation du bois - 2014 2020 - Formulaire de demande d aide 6.4 version du 25/09/2015 DEMANDE DE SUBVENTION POUR

Plus en détail

DÉCLARATION DES INTÉRÊTS PERSONNELS DU MEMBRE DU CONSEIL EXÉCUTIF FORMULAIRE III (ENFANT À CHARGE)

DÉCLARATION DES INTÉRÊTS PERSONNELS DU MEMBRE DU CONSEIL EXÉCUTIF FORMULAIRE III (ENFANT À CHARGE) DÉCLARATION DES INTÉRÊTS PERSONNELS DU MEMBRE DU CONSEIL EXÉCUTIF FORMULAIRE III (ENFANT À CHARGE) CODE D ÉTHIQUE ET DE DÉONTOLOGIE DES MEMBRES DE L ASSEMBLÉE NATIONALE (chapitre C-23.1, articles 51, 52

Plus en détail