LOGISTIQUE INTERNATIONALE : bien acheter votre prestation de transport. 24 septembre 2015 Amphithéâtre CCI Auvergne

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LOGISTIQUE INTERNATIONALE : bien acheter votre prestation de transport. 24 septembre 2015 Amphithéâtre CCI Auvergne"

Transcription

1 LOGISTIQUE INTERNATIONALE : bien acheter votre prestation de transport. 24 septembre 2015 Amphithéâtre CCI Auvergne

2 Le transport est la continuation du process de production

3 Les différents opérateurs en transport et douane, le rôle de chacun Les différents modes de transport Le transport routier Le transport ferroviaire Le transport fluvial Le transport aérien Le transport maritime Le transport multimodal

4 Les différents opérateurs en transport et douane, le rôle de chacun Les intervenants dans la chaine logistique internationale Le transporteur C est au sens du droit, un voiturier. Il réalise par ses propres moyens le déplacement d une marchandise d un point A à un point B, pour son compte ou le compte d autrui. Le commissionnaire de transport C est un organisateur de transport, qui réalise une opération de transport en utilisant ses moyens et ceux de transporteurs. Il a une obligation de résultat, il est responsable des moyens mis en œuvre. Le transitaire C est un mandataire. Il reçoit mandat de son donneur d ordre de faire réaliser un transport, dans les conditions définies par le mandant. Il a une obligation de moyens.

5 Les différents opérateurs en transport et douane, le rôle de chacun Les intervenants dans la chaine logistique internationale Le commissionnaire en douane C est une entreprise, agréée par la Direction Générale des douanes, habilitée à réaliser des opérations de dédouanement pour le compte d autrui. L intégrateur C est une entreprise qui réalise l intégralité des opérations de transport et de dédouanement pour déplacer une marchandise d un point A à un point B.

6 Les critères de choix de son partenaire transport Pour choisir son opérateur de transport, nous devons identifier notre besoin Le mode de transport principal Routier Ferroviaire Maritime Aérien En tenant compte du délai

7 Les critères de choix de son partenaire transport Pour choisir son opérateur de transport, nous devons identifier notre besoin Le type de prestataire Transporteur Commissionnaire de transport Transitaire Intégrateur En vente intra ou extra communautaire

8 Les critères de choix de son partenaire transport Pour choisir son opérateur de transport, nous devons identifier notre besoin La nature de la marchandise Marchandise générale Marchandise sous température dirigée Marchandise dangereuse Produits périssables Colis lourds, colis longs, non conteneurisables Produits vrac : liquide, solide

9 Les critères de choix de son partenaire transport Pour choisir son opérateur de transport, nous devons identifier notre besoin La destination Réseau de l opérateur Type d implantation de l opérateur La notoriété de l opérateur Et prendre en compte d autres facteurs Le rapport commercial La compétence reconnue de l opérateur, notamment sa capacité à gérer les moyens de paiement Le relationnel

10 Demande de prix, appel d offre, cahier des charges La demande de prix a pour but d obtenir une cotation transport par la définition précise du besoin Les éléments de la demande Lieu de départ / lieu d arrivée Point d embarquement imposé Nature de la marchandise Conditionnement de la marchandise Nombre de colis Poids et dimensions des colis Incoterm retenu Moyen de paiement Contrainte de délais Période prévue d expédition

11 Demande de prix, appel d offre, cahier des charges La demande de prix a pour but d obtenir une cotation transport par la définition précise du besoin Pour obtenir une réponse la plus précise possible attention aux termes de la réponse S assurer de ce qui est exclus de l offre Droits et taxes dans le pays de destination Le risque de change sur coût de transport Vérifier la durée de validité de l offre

12 Demande de prix, appel d offre, cahier des charges L appel d offre a pour but de contractualiser avec le prestataire sélectionné. L offre doit répondre à un cahier des charges (définition du besoin) précis. Les éléments à fournir * La ou les adresses d enlèvements * Les lieux de livraisons, la typologie des destinataires * Les contraintes d accès lieux et horaires * La fréquence des remises et livraisons * Le délais de préavis * Les délais de livraison souhaités * La ou les natures de marchandises * Le ou les conditionnements des marchandises * L historique des expéditions * La saisonnalité, les pointes de trafic * L étiquetage des colis (norme informatique) * Le format de transmission des données * La gestion des retours * Le niveau de qualité attendu * L assurance sur risque transport * La durée du contrat * Les clauses de résiliation du contrat * La juridiction compétente

13 Demande de prix, appel d offre, cahier des charges Les éléments du contrat * Les éléments de la demande + * La tarification * La formule de calcul de revalorisation * Les indicateurs de qualité * Le suivi des livraisons, remontée d informations * Le reporting * La responsabilité du transporteur * Le délais de paiement, les pénalités de retard, l escompte

14 Tarif, cotation, prise en compte de l incoterm Un tarif répond à plusieurs besoins et est présenté généralement sous formes de grille à plusieurs entrées Destinations Tranches de poids/colisage Délais Une cotation répond à une demande unique et précise, éventuellement renouvelable.

15 Tarif, cotation, prise en compte de l incoterm L incoterm est un élément incontournable de l opération de transport. Il permet de définir avec précision la répartition entre le vendeur et l acheteur : du coût de transport de la gestion du risque sur transport Le référentiel actuel est la version 2010 des incoterms

16 Tarif, cotation, prise en compte de l incoterm Groupe E Groupe F Groupe C Groupe D Tous modes EXW FCA CPT CIP DAT DAP DDP Maritime et Fluvial FAS FOB CFR CIF Vente au départ Vente à l'arrivée

17 Les incoterms 2010 et leur environnement Vente en EXW Un exportateur est autorisé à effectuer une vente avec exonération de TVA (cf : article 262 du Code Général des Impôts pour les ventes extra com., et 262 Ter 1 pour les ventes intra com.). Il doit pouvoir apporter la preuve que la marchandise, objet de la vente, a réellement quitté le territoire communautaire. La preuve est faite par : la déclaration d échanges de biens le retour par courrier électronique à l exportateur et l archivage de l ECS sortie (ou du feuillet N 3 du DAU)

18 Les incoterms 2010 et leur environnement Vente en EXW 10 Incoterms 2010 donnent obligation au vendeur de réaliser ou faire réaliser les opérations de douane à l exportation. 1 Incoterm 2010 ne donne pas cette obligation, c est l EXW L exportateur n est pas pour autant exonéré de produire la preuve d exportation en cas de contrôle. Les preuves alternatives : Déclaration en douane authentifiée par la douane du pays de destination Document de transport Autre document douanier ( document de surveillance ou d accompagnement) Déclaration du transporteur + preuve de paiement

19 Les incoterms 2010 et leur environnement Vente en DDP Un seul incoterm donne obligation au vendeur de réaliser la douane import dans le pays de destination c est le DDP, le vendeur devra en outre gérer le transport (et en assumer le risque) jusqu au lieu final de livraison. C est une prise de risque maximum pour le vendeur.

20 Les incoterms 2010 et leur environnement Incoterm et moyen de paiement Lorsqu une vente fait l objet d un crédit documentaire, il faut s assurer que le document de preuve d expédition ou de livraison est compatible avec l Incoterm retenu et la durée de validité du crédit : Vente en EXW > demande d un connaissement maritime Vente en DAP > demande d une preuve de livraison

21 Les incoterms 2010 et leur environnement Incoterm et assurance transport Seuls deux Incoterms 2010 obligent le vendeur à souscrire une assurance transport, ce sont : CIP & CIF Mais, le risque de survenance d un dommage n est pas lié à l Incoterm 2010 choisi.

22 La responsabilité du transporteur, assurance transport Le transporteur a pour mission d acheminer les marchandises qui lui sont confiées par l expéditeur, au destinataire, en bon état et dans des délais raisonnables. La loi française et les conventions internationales limitent en valeur la responsabilité du transporteur.

23 La responsabilité du transporteur, assurance transport Transport intérieur de de 3T : 23 par Kg avec maxi de 750 par colis Article L (ex article 105) du Code de Commerce Transport intérieur de + de 3T : 14 par Kg avec maxi de /T Article L (ex article 105) du Code de Commerce Transport routier international : 8,33 DTS par Kg Article 30 de la Convention de Genève (CMR) Transport ferroviaire international : 17 DTS par Kg Article 47, 52 et 57 RU-CIM (règles uniformes concernant le contrat de transport international ferroviaire de marchandises)

24 La responsabilité du transporteur, assurance transport Transport aérien : 17 DTS par Kg Article 31 de la Convention de Montréal Transport maritime : 823,97 DTS par colis ou unité de colis Article 6 de la Convention de Bruxelles 666,67 DTS par colis ou unité de colis ou 2 DTS par Kg Protocole de 1979 modifiant la Convention de Bruxelles 835 DTS par colis ou unité de colis et 2,50 DTS par Kg Article 19 des règles de Hambourg Commissionnaire de transport : 23 du Kg avec un maxi à 750 par colis, et un maxi de par envoi Article L 132 du Code de Commerce

25 La responsabilité du transporteur, assurance transport Ne pas confondre : - Responsabilité du transporteur - Valeur déclarée - Assurance sur dommage directe - Assurance sur dommage indirecte

26 La responsabilité du transporteur, assurance transport Ne pas confondre : Valeur déclarée En déclarant une valeur marchandise, le donneur d ordre augmente la responsabilité du transporteur. Assurance sur dommage direct Le donneur souscrit ou fait souscrire une assurance couvrant les risques transport. Assurance sur dommage indirect Le donneur d ordre souscrit une assurance intérêt spécial à la livraison

27 La responsabilité du transporteur, assurance transport Les éléments qui déterminent le taux d assurance sur dommage direct : La classification de la marchandise (4 catégories) Le mode de transport La zone géographique destination (4 zones) Le taux le plus élevé est l absence de couverture Attention à ne pas devenir co-assureur!

28 La responsabilité du transporteur, assurance transport Un dossier de réclamation doit comporter les éléments suivants : Document de transport Facture d origine de la marchandise concernée Réserves : claires, précises, écrites Rapport d expertise Liste de colisage Original du certificat d assurance Réclamation chiffrée.

29 Un partenaire incontournable du commerce international Les trois éléments fondamentaux de la déclaration en douane : L espèce tarifaire L origine La valeur

30 Un partenaire incontournable du commerce international Les procédures à disposition des entreprises pour faciliter leurs opérations en douane Les procédures de dédouanement à domicile PDD, DPU, PDCU Les régimes économiques : suspensif économique Entrepôt douanier Admission temporaire Perfectionnement actif Perfectionnement passif Transformation sous douane Les certifications Exportateur agréé Opérateur Economique Agréé

31 Sylvain CONVERS Merci de votre attention

LES INCOTERMS VERSION 2010 MISE EN APPLICATION JANVIER 2011. JAY CI PARTENAIRE - 06.09.02.03.44 - Contact@jay-ci-partenaire.fr

LES INCOTERMS VERSION 2010 MISE EN APPLICATION JANVIER 2011. JAY CI PARTENAIRE - 06.09.02.03.44 - Contact@jay-ci-partenaire.fr LES INCOTERMS VERSION 2010 MISE EN APPLICATION JANVIER 2011 1 PRESENTATION DES INCOTERMS o Définition o Objectifs o Cadre des Incoterms o Implication des Incoterms o Pourquoi les Incoterms 2010 o Les Incoterms

Plus en détail

CATALOGUE DES FORMATIONS TRANSIT DOUANE COMMERCE INTERNATIONAL TRANSPORT

CATALOGUE DES FORMATIONS TRANSIT DOUANE COMMERCE INTERNATIONAL TRANSPORT CATALOGUE DES FORMATIONS TRANSIT DOUANE COMMERCE INTERNATIONAL TRANSPORT INTRODUCTION Le développement du Commerce International lié à la complexité de mise en œuvre de certains régimes douaniers et le

Plus en détail

LES INCOTERMS 2010. Mise en application au 1 er janvier 2011. Bénédicte JAY - 06.09.02.03.44 - contact@jay-ci-partenaire.fr

LES INCOTERMS 2010. Mise en application au 1 er janvier 2011. Bénédicte JAY - 06.09.02.03.44 - contact@jay-ci-partenaire.fr LES INCOTERMS 2010 Mise en application au 1 er janvier 2011 Bénédicte JAY - 06.09.02.03.44 - PRESENTATION DES INCOTERMS o Définition o Objectifs o Cadre des Incoterms o Implication des Incoterms o Pourquoi

Plus en détail

Formalités internationales Incoterms 2010

Formalités internationales Incoterms 2010 Formalités internationales Incoterms 2010 - Famille des «E» Départ EXW A l usine ( lieu convenu) - Famille des «F» Transport principal non acquitté FCA FAS FOB Franco transporteur ( lieu convenu) Franco

Plus en détail

LEGENDE. Douane / Frontière. Usines Transport terrestre. Transport maritime. Container / Stationnement. Aéroport

LEGENDE. Douane / Frontière. Usines Transport terrestre. Transport maritime. Container / Stationnement. Aéroport LES INCOTERMS 2000 Chargement / Déchargement Transport aérien LEGENDE Douane / Frontière Usines Transport terrestre Container / Stationnement Transport maritime Aéroport Frais de transport Frais de transport

Plus en détail

Madeleine Nguyen-The. Importer. Quatrième édition. Groupe Eyrolles, 2002, 2004, 2007, 2011 ISBN : 978-2-212-54939-3

Madeleine Nguyen-The. Importer. Quatrième édition. Groupe Eyrolles, 2002, 2004, 2007, 2011 ISBN : 978-2-212-54939-3 Madeleine Nguyen-The Importer Quatrième édition, 2002, 2004, 2007, 2011 ISBN : 978-2-212-54939-3 Chapitre 18 Le prix de revient import Si ce chapitre est placé en fin d ouvrage, c est simplement qu il

Plus en détail

INCOTERMS 2010 MULTIMODAUX. EXW (insérer le lieu de livraison convenu) Incoterms 2010

INCOTERMS 2010 MULTIMODAUX. EXW (insérer le lieu de livraison convenu) Incoterms 2010 EXW (insérer le lieu de livraison convenu) Incoterms 2010 EXW La responsabilité unique du vendeur est de mettre la marchandise à la disposition de l'acheteur dans ses locaux. L'acheteur supporte tous les

Plus en détail

CATALOGUE DES FORMATIONS 2016-2017. «J écoute et j oublie, je vois et je me souviens, je fais et je comprends.» (Proverbe Chinois)

CATALOGUE DES FORMATIONS 2016-2017. «J écoute et j oublie, je vois et je me souviens, je fais et je comprends.» (Proverbe Chinois) CATALOGUE DES FORMATIONS 2016-2017 «J écoute et j oublie, je vois et je me souviens, je fais et je comprends.» (Proverbe Chinois) 1 Les formations Une formation doit présenter un apport opérationnel immédiat

Plus en détail

EXW, FAS, DAP Révisons les Incoterms pour mieux les utiliser. 12/03/2013 Aéroport - Aulnat

EXW, FAS, DAP Révisons les Incoterms pour mieux les utiliser. 12/03/2013 Aéroport - Aulnat EXW, FAS, DAP Révisons les Incoterms pour mieux les utiliser 12/03/2013 Aéroport - Aulnat Atelier animé par Vincent GIMET, dirigeant de l entreprise France ALIMENTAIRE (vincent.gimet@francealimentaire.fr):

Plus en détail

Madeleine NGUYEN-THE IMPORTER. Le guide. Troisième édition. Groupe Eyrolles, 2002, 2004, 2007 ISBN 10 : 2-7081-3740-9 ISBN 13 : 978-2-7081-3740-0

Madeleine NGUYEN-THE IMPORTER. Le guide. Troisième édition. Groupe Eyrolles, 2002, 2004, 2007 ISBN 10 : 2-7081-3740-9 ISBN 13 : 978-2-7081-3740-0 Madeleine NGUYEN-THE IMPORTER Le guide Troisième édition, 2002, 2004, 2007 ISBN 10 : 2-7081-3740-9 ISBN 13 : 978-2-7081-3740-0 Sommaire Introduction...1 Première partie LA PLACE DE L IMPORT DANS LES ÉCHANGES

Plus en détail

Les Incoterms. International Commercial Terms

Les Incoterms. International Commercial Terms Les Incoterms International Commercial Terms Sigles de trois lettres, ils sont au nombre de 13. Ils sont destinés à être intégrés dans le contrat de vente international pour clarifier les obligations réciproques

Plus en détail

Madeleine NGUYEN-THE IMPORTER. Le guide. Deuxième édition. Éditions d Organisation, 2002, 2004 ISBN : 2-7081-3168-0

Madeleine NGUYEN-THE IMPORTER. Le guide. Deuxième édition. Éditions d Organisation, 2002, 2004 ISBN : 2-7081-3168-0 Madeleine NGUYEN-THE IMPORTER Le guide Deuxième édition, 2002, 2004 ISBN : 2-7081-3168-0 Sommaire Introduction...1 Première partie LA PLACE DE L IMPORT DANS LES ÉCHANGES INTERNATIONAUX Chapitre 1. Enjeux

Plus en détail

COMMERCE INTERNATIONAL à référentiel commun européen U61 Montage des opérations d import-export

COMMERCE INTERNATIONAL à référentiel commun européen U61 Montage des opérations d import-export Session 2013 Brevet de Technicien Supérieur COMMERCE INTERNATIONAL à référentiel commun européen U61 Montage des opérations d import-export ÉLÉMENTS DE CORRECTION BREIZH MAILLE PARTIE 1 GESTION DES EXPORTATIONS

Plus en détail

INCOTERMS 2010 MARITIMES

INCOTERMS 2010 MARITIMES INCOTERMS 2010 MARITIMES Les INCOTERMS maritimes, historiques, devraient tomber en désuétude : ils ne doivent être employés que pour le maritime conventionnel et céder la place aux multimodaux pour les

Plus en détail

Epreuve de gestion et d exploitation de l entreprise

Epreuve de gestion et d exploitation de l entreprise Commissionnaires Examen du 4 Octobre 2006 Epreuve de gestion et d exploitation de l entreprise Corrigé Problème n 1 1 - Dimensions : La longueur utile des véhicules est de 12,50 m. La longueur des caisses

Plus en détail

Madeleine Nguyen-The. Importer. Quatrième édition. Groupe Eyrolles, 2002, 2004, 2007, 2011 ISBN : 978-2-212-54939-3

Madeleine Nguyen-The. Importer. Quatrième édition. Groupe Eyrolles, 2002, 2004, 2007, 2011 ISBN : 978-2-212-54939-3 Madeleine Nguyen-The Importer Quatrième édition, 2002, 2004, 2007, 2011 ISBN : 978-2-212-54939-3 Sommaire Introduction... 1 PREMIÈRE PARTIE La place de l import dans les échanges internationaux Chapitre

Plus en détail

Les Incoterms 2010. Les Incoterms permettent ainsi de répondre à des questions pratiques importantes :

Les Incoterms 2010. Les Incoterms permettent ainsi de répondre à des questions pratiques importantes : Les Incoterms 2010 Les termes commerciaux couramment utilisés pour fixer les modalités de livraison dans le cadre d une vente internationale peuvent revêtir des significations différentes selon le droit

Plus en détail

TRANSPORT. Crédit photo: www.swisshipping.ch. www.altaprisma.com

TRANSPORT. Crédit photo: www.swisshipping.ch. www.altaprisma.com TRANSPORT Crédit photo: www.swisshipping.ch T.1. Les INCOTERMS 2010 Permettre aux participants de maîtriser les fondamentaux des INCOTERMS 2010 pour réussir leurs contrats commerciaux à l international.

Plus en détail

INCOTERMS 2000. International Commercial Terms

INCOTERMS 2000. International Commercial Terms INCOTERMS 2000 International Commercial Terms INCOTERMS 2000 (International Commercial Terms) Que vous expédiez un colis à un client ou commandiez un produit à un fournisseur, il est crucial que votre

Plus en détail

Contrat/mandat de représentation directe

Contrat/mandat de représentation directe Contrat/mandat de représentation directe Les passages soulignés sont à remplir. Les passages en italique indiquent la possibilité de choisir la disposition appropriée. Les soussignés, Donneur d ordre /

Plus en détail

Les Nouveaux INCOTERMS 2010. et le Crédit Documentaire CLIENT LOGO. Export & Trade Finance .2011

Les Nouveaux INCOTERMS 2010. et le Crédit Documentaire CLIENT LOGO. Export & Trade Finance .2011 Les Nouveaux Export & Trade Finance INCOTERMS 2010 et le Crédit Documentaire.2011 CLIENT LOGO 1 Objet et limites des Incoterms Les Incoterms visent seulement les droits et obligations des parties à un

Plus en détail

Corrigé. Problème n 1. 1. a) Plan de chargement selon les contraintes : de dimensions :

Corrigé. Problème n 1. 1. a) Plan de chargement selon les contraintes : de dimensions : Corrigé Problème n 1 1. a) Plan de chargement selon les contraintes : de dimensions : en largeur dans une semi-remorque (2,40/1,20) = 2 en longueur : (13,20/1,20) = 11 en hauteur : 2 soit chargement maximum

Plus en détail

ULISSE, les Echanges Internationaux de matériel scientifique au CNRS

ULISSE, les Echanges Internationaux de matériel scientifique au CNRS VOTRE PARTENAIRE ULISSE, les Echanges Internationaux de matériel scientifique au CNRS 1 PRESENTATION TRANSPORT INTERNATIONAL DOUANE ASSURANCE INCOTERMS EMBALLAGE 2 U.P.S. de l IN2P3 créée en 2006 pour

Plus en détail

L Essentiel des techniques du commerce international

L Essentiel des techniques du commerce international Désiré Loth L Essentiel des techniques du commerce international Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com Ce texte publié par les Éditions Publibook

Plus en détail

Le cadre juridique du contrat de transport de marchandises - Mardi 14 avril 2015 -

Le cadre juridique du contrat de transport de marchandises - Mardi 14 avril 2015 - LOGO CEA Développement Cycle droit des transports Le cadre juridique du contrat de transport de marchandises - Mardi 14 avril 2015 - et Journée Rouennaise - Mercredi 15 avril 2015 - Programme Journée du

Plus en détail

17 DECEMBRE 2010 Organisa3on: CCI NARBONNE: 04 68 42 71 08 Anima3on: Caroline Humbert LIMITROPHE: 06 03 28 57 75 caroline.limitrophe@numericable.

17 DECEMBRE 2010 Organisa3on: CCI NARBONNE: 04 68 42 71 08 Anima3on: Caroline Humbert LIMITROPHE: 06 03 28 57 75 caroline.limitrophe@numericable. 17 DECEMBRE 2010 Organisa3on: CCI NARBONNE: 04 68 42 71 08 Anima3on: Caroline Humbert LIMITROPHE: 06 03 28 57 75 caroline.limitrophe@numericable.fr LIMITROPHE 1 PRINCIPALES MODIFICATIONS - Applica2on aux

Plus en détail

OHADA: LE TRANSPORT DE MARCHANDISES PAR ROUTE. Prof. AMISI HERADY

OHADA: LE TRANSPORT DE MARCHANDISES PAR ROUTE. Prof. AMISI HERADY OHADA: LE TRANSPORT DE MARCHANDISES PAR ROUTE Prof. AMISI HERADY CONTENU DE L EXPOSE I. Formation du contrat de transport II. Exécution du contrat III.Régime du contentieux. CADRE LEGAL Acte Uniforme relatif

Plus en détail

LES MARCHANDISES DANGEREUSES TRANSPORT ET REGLEMENTATION

LES MARCHANDISES DANGEREUSES TRANSPORT ET REGLEMENTATION Les intervenants dans le transport de marchandises dangereuses doivent prendre les mesures appropriées selon la nature et l'ampleur des dangers afin d'éviter des dommages et, le cas échéant, d'en minimiser

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES DE VENTE

CONDITIONS GENERALES DE VENTE CONDITIONS GENERALES DE VENTE Préambule Les présentes conditions générales de vente disponibles sur le site simmerstore.com traitent de la vente de produits par SIMMERSTORE à l exclusion des produits et

Plus en détail

Ch. 3. Le contrat de transport international!

Ch. 3. Le contrat de transport international! Ch. 3. Le contrat de transport international! Ch. 3. Transport de marchandises Introduction Enjeux de la réglementation Faciliter le commerce international Sûreté : terrorisme, piraterie Ch. 3. Transport

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES DE VENTE - SOUS-TRAITANTS -

CONDITIONS GENERALES DE VENTE - SOUS-TRAITANTS - CONDITIONS GENERALES DE VENTE - SOUS-TRAITANTS - PREAMBULE La société ANDCO est une Société par Actions Simplifiées ayant pour activité la mise en relation de transporteurs, logisticiens, et plus généralement

Plus en détail

Table des matières. Introduction... 1

Table des matières. Introduction... 1 Table des matières Introduction... 1 Sommaire... 4 Introduction... 5 1.1 Intermédiaires impliqués dans la transaction internationale... 5 1.1.1 Fournisseurs en matières... 5 1.1.2 Courtiers en douane...

Plus en détail

LISI AUTOMOTIVE. Convention logistique pour la fourniture de fixations mécaniques

LISI AUTOMOTIVE. Convention logistique pour la fourniture de fixations mécaniques LISI AUTOMOTIVE Convention logistique pour la fourniture de fixations mécaniques 1 / Objet La présente Convention définit les modalités des engagements "logistiques" que les sociétés du groupe LISI Automotive

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES DE VENTE DE DHL Freight (France) SAS. Version valable à compter du 01.01.2013

CONDITIONS GENERALES DE VENTE DE DHL Freight (France) SAS. Version valable à compter du 01.01.2013 CONDITIONS GENERALES DE VENTE DE DHL Freight (France) SAS Version valable à compter du 01.01.2013 ARTICLE 1 OBJET ET DOMAINE D APPLICATION Ces Conditions Générales de Vente ont pour objet de définir les

Plus en détail

Modèle. Convention portant sous-traitance de la préparation des traitements anticancéreux injectables

Modèle. Convention portant sous-traitance de la préparation des traitements anticancéreux injectables Modèle Convention portant sous-traitance de la préparation des traitements anticancéreux injectables Vu les articles R. 5126-9, R. 5126-10, R. 5126-20, L.5126-2 du CSP, Vu l arrêté du 31 mars 1999 relatif

Plus en détail

Transport Routier de Marchandises Aspects réglementaires. Définitions et principes. Contrat de transport et contrat de vente

Transport Routier de Marchandises Aspects réglementaires. Définitions et principes. Contrat de transport et contrat de vente Transport Routier de Marchandises Aspects réglementaires Définitions et principes Contrat de transport et contrat de vente Réglementation européenne : CMR Réglementation française : loi LOTI LOI Sécurité

Plus en détail

2. Le domaine extra communautaire

2. Le domaine extra communautaire DOUANE ET FISCALITE Après quelques années en poste chez SDV Rennes et Nantes, Josiane DEROUET a travaillé dans un service ADV export de plusieurs entreprises à Nantes et était expert douane/deb et responsable

Plus en détail

Baccalauréat professionnel TRANSPORT - Savoirs et limites des savoirs. Unité de certification n 1 : L organisation d une opération de transport

Baccalauréat professionnel TRANSPORT - Savoirs et limites des savoirs. Unité de certification n 1 : L organisation d une opération de transport Baccalauréat professionnel TRANSPORT - Savoirs et limites des savoirs Unité de certification n 1 : L organisation d une opération de transport U1S1- Les intervenants de la chaine logistique U1S2- Les modes

Plus en détail

Classe de Terminale Transport Progression en Transport Economie Droit

Classe de Terminale Transport Progression en Transport Economie Droit Classe de Terminale Transport Progression en Transport Economie Droit Thème Liens avec le référentiel Transversalité économie droit THEME 1 LES PROCEDURES QUALITE, SECURITE, SURETE, CONTRAINTES ENVIRONNEMENTALES

Plus en détail

Convention Logistique. Pour la fourniture de fixations mécaniques

Convention Logistique. Pour la fourniture de fixations mécaniques Convention Logistique Pour la fourniture de fixations mécaniques 1/ Objet La présente Convention Logistique est le contrat d adhésion qui définit, à défaut d accords particuliers ou dérogatoires entre

Plus en détail

Article 4 Durée du marché

Article 4 Durée du marché Article 1 - Objet du Marché Le présent MAPA a pour objet : la fourniture et la fabrication de mobilier ci-après désigné "matériel" l exécution des prestations associées : - de livraison, - de déchargement,

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES DE VENTES

CONDITIONS GENERALES DE VENTES CONDITIONS GENERALES DE VENTES Article 1 - OBJET ET DOMAINE D APPLICATION Les présentes conditions ont pour objet de définir les modalités d exécution par un Opérateur de Transport et/ou de Logistique

Plus en détail

les litiges marchandises transportées «un centre de coûts à maîtriser» Les litiges marchandises transportées : «un centre de coûts à maîtriser»

les litiges marchandises transportées «un centre de coûts à maîtriser» Les litiges marchandises transportées : «un centre de coûts à maîtriser» les litiges marchandises transportées «un centre de coûts à maîtriser» 1 Il n a pas d obligation d assurance des «Marchandises Transportées» (excepté ventes CIF et CIP) Les risques encourus : En cas d

Plus en détail

Reprise du dédouanement d envois pour les clients DHL à Moscou, Russie. Service disponible uniquement aux importateurs commerciaux en Russie

Reprise du dédouanement d envois pour les clients DHL à Moscou, Russie. Service disponible uniquement aux importateurs commerciaux en Russie 1 Reprise du dédouanement d envois pour les clients DHL à Moscou, Russie. Service disponible uniquement aux importateurs commerciaux en Russie Les autorités douanières en Russie ont adopté des mesures

Plus en détail

L objet du droit du commerce international

L objet du droit du commerce international L objet du droit du commerce international Fiche 1 Objectifs Identifier les situations juridiques objet du droit du commerce international. Prérequis Introduction au droit Droit de l entreprise Droit européen

Plus en détail

Chapitre 11 : Démarrer son activité

Chapitre 11 : Démarrer son activité Chapitre 11 : Démarrer son activité Lorsque l on démarre une entreprise, les premiers mois sont très chargés : il faut lancer son activité, attaquer la partie commerciale (lorsqu elle n a pas débuté en

Plus en détail

LE CREDIT DOCUMENTAIRE

LE CREDIT DOCUMENTAIRE LE CREDIT DOCUMENTAIRE Le crédit documentaire est l engagement d une banque de payer un montant déterminé au fournisseur d une marchandise ou d une prestation, contre remise, dans un délai fixé, de documents

Plus en détail

Lexique des Incoterms

Lexique des Incoterms Lexique des Incoterms EXW A l usine ( lieu convenu) FCA Franco Transporteur ( lieu convenu) FAS Franco le Long du Navire ( port d embarquement convenu) FOB Franco Bord ( port d embarquement convenu) CFR

Plus en détail

Organisme de recherche et d information sur la logistique et le transport LES INCOTERMS

Organisme de recherche et d information sur la logistique et le transport LES INCOTERMS LES INCOTERMS Avertissement! Cet article fait référence aux incoterms, version 2000. Voir : les innovations de la version 2010 des incoterms sur Logistiqueconseil.org Les INCOTERMS (International Commercial

Plus en détail

Les Conditions Générales de Vente

Les Conditions Générales de Vente Les Conditions Générales de Vente PREAMBULE Le site est la propriété de l entreprise Atelier Pleine Fleur en sa totalité, ainsi que l ensemble des droits y afférents. Toute reproduction, intégrale ou partielle,

Plus en détail

Conditions générales de Vente

Conditions générales de Vente Conditions générales de Vente Les dispositions qui suivent établissent les conditions générales de vente des produits proposés par la SARL Joseph de La Bouvrie sur son site web, accessible à l adresse

Plus en détail

Emballage V V. Chargement/empotage V V. Pré acheminement V V. Douane export V V. Manutention port/plate forme de chargement V V

Emballage V V. Chargement/empotage V V. Pré acheminement V V. Douane export V V. Manutention port/plate forme de chargement V V Corrigé Problème n 1 1. Tableau comparatif des incoterms CPT et DDU : CPT : Carriage Paid To... named place of destination. Port payé jusqu'à... lieu de destination convenu. Terme omnimodal (multimodal)

Plus en détail

Le Crédit Documentaire. Service du Commerce Extérieur Mai 2009 Vahinetua TAU

Le Crédit Documentaire. Service du Commerce Extérieur Mai 2009 Vahinetua TAU Le Crédit Documentaire Service du Commerce Extérieur Mai 2009 Vahinetua TAU Sommaire I/ Définition II/ Procédure III/ Schéma IV/ Particularités V/ Conseils Sources: Livre «Exporter», de FOUCHER Lien:www.eur-export.com/francais/apptheo/finance/risnp/credoc.htm

Plus en détail

ACTIONS LOGISTIQUES A L EXPORT

ACTIONS LOGISTIQUES A L EXPORT ACTIONS LOGISTIQUES A L EXPORT Chapitre 2. Pilotage des flux logistiques à l international Divers métiers, divers intervenants, diverses prestations Le choix d une solution-transport à l international

Plus en détail

Circulaire du 14 décembre 2011

Circulaire du 14 décembre 2011 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère du budget, des comptes publics, et de la réforme de l'etat NOR : BCRD 1134130C Circulaire du 14 décembre 2011 Conditions d application de l exonération de la taxe sur la

Plus en détail

EXTRAIT. Les pense-pas-bête d International Pratique. Madeleine Nguyen-The LES PENSE-PAS-BÊTE D INTERNATIONAL PRATIQUE

EXTRAIT. Les pense-pas-bête d International Pratique. Madeleine Nguyen-The LES PENSE-PAS-BÊTE D INTERNATIONAL PRATIQUE Les pense-pas-bête d International Pratique Prix de vente : 10 TTC Edition Janvier 2014 nouvelles publications (Contrat Modèle vente internationale, Contrat-type Transport, PBIS, BPO...) mise à jour des

Plus en détail

Module : Gestion d une opération de transport routier

Module : Gestion d une opération de transport routier Support pédagogique N 1 Thème : Cadre règlementaire d une opération de transport nationale I) Rappel : Transport pour propre compte : Le transport de marchandise pour propre compte est le transport effectué

Plus en détail

LA FACTURE COMMERCIALE EXPORT

LA FACTURE COMMERCIALE EXPORT 1) DEFINITION LA FACTURE COMMERCIALE EXPORT Fiche techniq Document comptable qui constate les conditions de vente de biens ou de services, elle est obligatoire pour toutes les ventes entre professionnels

Plus en détail

CONDITIONS GÉNÉRALES D ACHAT (C.G.A.) DU CIRAD

CONDITIONS GÉNÉRALES D ACHAT (C.G.A.) DU CIRAD CONDITIONS GÉNÉRALES D ACHAT (C.G.A.) DU CIRAD Mise à jour du 11 février 2015 Chapitre I : Dispositions communes Article 1 Champ d application des présentes conditions Les présentes Conditions Générales

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES DE VENTE

CONDITIONS GENERALES DE VENTE CONDITIONS GENERALES DE VENTE Article 1er. - OBJET ET DOMAINE D'APPLICATION 1.1 Les présentes conditions générales de vente ont pour objet de définir les modalités d exécution par notre société, à quelque

Plus en détail

COMMERCE INTERNATIONAL. LES INCOTERMS 2010 DE LA CCI (synthèse)

COMMERCE INTERNATIONAL. LES INCOTERMS 2010 DE LA CCI (synthèse) 1) Introduction COMMERCE INTERNATIONAL LES INCOTERMS 2010 DE LA CCI (synthèse) Les Incoterms (contraction des mots anglais INternational COmmercial TERMS) sont des termes normalisés qui ont pour but de

Plus en détail

INCOTERMS 2010 TERMS Incoterms lieu de livraison endroit convenu obligations respectives des marchandises coûts et les risques

INCOTERMS 2010 TERMS Incoterms lieu de livraison  endroit convenu obligations respectives  des marchandises coûts et les risques INCOTERMS 2010 Afin de mieux sécuriser les droits et les obligations des vendeurs et des acheteurs de marchandises opérant à l international, la Chambre de Commerce Internationale située à Paris, a collecté

Plus en détail

Conditions Générales (CGV) de la société Mercateo France S.A.S.

Conditions Générales (CGV) de la société Mercateo France S.A.S. CGV Conditions Générales (CGV) de la société Mercateo France S.A.S. 1 Domaine d application et objet 2 Parties contractantes 3 Conclusion du Contrat 4 Informations relatives aux produits, prix, disponibilité

Plus en détail

I OBJECTIF PROFESSIONNEL DU CQPM

I OBJECTIF PROFESSIONNEL DU CQPM COMMISSION PARITAIRE NATIONALE DE L'EMPLOI DE LA METALLURGIE Qualification : Catégorie : C* Dernière modification : 06/06/2007 REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Gestionnaire de flux de commandes à l

Plus en détail

Règlement de la Consultation

Règlement de la Consultation MARCHES PUBLICS DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES Communauté d Agglomération du Carcassonnais Marchés Publics 47 Allée d Iéna 11000 CARCASSONNE Tél: 04.68.10.56.58 FOURNITURE DE DVD, CEDEROMS / DVDROM,

Plus en détail

> Dossier Mise à jour le 13 février 2008

> Dossier Mise à jour le 13 février 2008 > Dossier Mise à jour le 13 février 2008 Les mentions obligatoires à porter sur les factures dans le cadre des échanges intra et extracommunautaires - Justificatifs fiscaux des livraisons intracommunautaires

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES. Commune de BRIOLLAY. Contrat de fourniture de gaz naturel et d utilisation du réseau public de distribution

CAHIER DES CHARGES. Commune de BRIOLLAY. Contrat de fourniture de gaz naturel et d utilisation du réseau public de distribution CAHIER DES CHARGES Commune de BRIOLLAY Contrat de fourniture de gaz naturel et d utilisation du réseau public de distribution POUVOIR ADJUDICATEUR / Interlocuteur Commune de BRIOLLAY - Place O Kelly -

Plus en détail

Document 1 : Extraits des conditions générales de vente. Forfait par envoi jusqu à 100 kg. Au-delà taxation aux 100 kg.

Document 1 : Extraits des conditions générales de vente. Forfait par envoi jusqu à 100 kg. Au-delà taxation aux 100 kg. BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL TRANSPORT ÉPREUVE D ÉTUDE DE SITUATIONS PROFESSIONNELLES SESSION 0000 DURÉE 3 HEURES COEFFICIENT 5 Matériel autorisé : Calculatrice électronique conformément à la circulaire

Plus en détail

REFERENTIEL DU CQPM. TITRE DU CQPM : Gestionnaire de flux de commandes à l international

REFERENTIEL DU CQPM. TITRE DU CQPM : Gestionnaire de flux de commandes à l international COMMISION PARITAIRE NATIONALE DE L EMPLOI DE LE METALLURGIE Qualification : Catégorie : C* Dernière modification : 06/06/2007 REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Gestionnaire de flux de commandes à l international

Plus en détail

LA VALEUR EN DOUANE A L'IMPORTATION. Janvier 2011 - CCI

LA VALEUR EN DOUANE A L'IMPORTATION. Janvier 2011 - CCI LA VALEUR EN DOUANE A L'IMPORTATION Janvier 2011 - CCI La valeur en douane, pourquoi? 3 piliers du dédouanement : espèce, origine, valeur La VALEUR EN DOUANE est la base d'imposition des droits et taxes

Plus en détail

OPERATION PILOTE «ENVOL EXPORT»

OPERATION PILOTE «ENVOL EXPORT» OPERATION PILOTE «ENVOL EXPORT» FORMATION EN COMMERCE INTERNATIONAL BASSE-NORMANDIE PROGRAMME 2010 Développer vos compétences à l international 1 rue René Cassin St Contest 14911 CAEN cedex 9 Tél 02 31

Plus en détail

INCOTERMS INCOTERMS. Incoterms signifie INternational COmmercial TERMS

INCOTERMS INCOTERMS. Incoterms signifie INternational COmmercial TERMS Incoterms signifie INternational COmmercial TERMS Les incoterms sont partout dans le quotidien d une entreprise qui commerce sur les marchés internationaux. : dans le contrat de vente, dans la sécurité

Plus en détail

Procédure de certification phytosanitaire à l exportation mise en place par le service régional de l alimentation d Île-de-France

Procédure de certification phytosanitaire à l exportation mise en place par le service régional de l alimentation d Île-de-France PRÉFET DE LA RÉGION D ÎLE-DE-FRANCE Direction Régionale et Interdépartementale de l Alimentation, de l Agriculture et de la Forêt Service Régional de l'alimentation Tél. : 01 41 73 48 00 Courriel : sral-rungis.draaf-ile-de-france@agriculture.gouv.fr

Plus en détail

Vendre des biens en ligne à l international : ce qu il faut savoir!

Vendre des biens en ligne à l international : ce qu il faut savoir! Vendre des biens en ligne à l international : ce qu il faut savoir! La fiche ci-après a pour objectif de présenter les principaux points à prendre en compte dans une activité de vente de biens en ligne

Plus en détail

VENTES A L EXPORT : LES INCOTERMS Mars 2015. Audit Expertise comptable Conseil

VENTES A L EXPORT : LES INCOTERMS Mars 2015. Audit Expertise comptable Conseil VENTES A L EXPORT : LES INCOTERMS Mars 2015 LES INCOTERMS - Sommaire 2 SOMMAIRE Pages PRESENTATION DES DIFFERENTS INCOTERMS EXISTANTS 3 à 5 IMPACTS SUR LA COMPTABILISATION DE LA VENTE 6 à 7 IMPACTS SUR

Plus en détail

Conditions générales de vente

Conditions générales de vente Conditions générales de vente VENTES AUX ENCHERES PHYSIQUES La société Mercier Automobiles organise et réalise des ventes aux enchères publiques de véhicules et d autres matériels auxquelles sont applicables

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES D UTILISATION - TRANSPORTEURS -

CONDITIONS GENERALES D UTILISATION - TRANSPORTEURS - CONDITIONS GENERALES D UTILISATION - TRANSPORTEURS - PREAMBULE La société ANDCO MEDIA est une Sarl filiale de la SAS ANDCO Solutions ayant pour activité la mise en relation de transporteurs, logisticiens,

Plus en détail

LE CARNET ATA : UNE EXPORTATION TEMPORAIRE PRATIQUE

LE CARNET ATA : UNE EXPORTATION TEMPORAIRE PRATIQUE MARS 2008 MODE D EMPLOI LE CARNET ATA : UNE EXPORTATION TEMPORAIRE PRATIQUE Le carnet ATA est un document douanier d'exportation temporaire (Admission temporaire/temporary Admission) utilisé dans le cadre

Plus en détail

RÉPUBLIQUE FRANÇAISE

RÉPUBLIQUE FRANÇAISE RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de l Économie et des Finances Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes Ministère délégué auprès du ministère de l Écologie,

Plus en détail

INTITULE DE LA FORMATION. LICENCE professionnelle Assistant Export Trilingue

INTITULE DE LA FORMATION. LICENCE professionnelle Assistant Export Trilingue INTITULE DE LA FORMATION LICENCE professionnelle Assistant Export Trilingue DOMAINES DE CONNAISSANCES Anglais, Allemand/Espagnol Langue Commerciale, Négociation, Pratique professionnelle Unité de commerce

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES DE VENTE B TO B 1 - PRINCIPES : 2 - OUVERTURE DE COMPTE 3 - COMMANDES 4 - ARTICLES DANS/HORS CATALOGUE

CONDITIONS GENERALES DE VENTE B TO B 1 - PRINCIPES : 2 - OUVERTURE DE COMPTE 3 - COMMANDES 4 - ARTICLES DANS/HORS CATALOGUE CONDITIONS GENERALES DE VENTE B TO B 1 - PRINCIPES : Les ventes sont soumises aux présentes CGV qui prévalent sur toutes conditions d achat, sauf dérogation préalable et écrites de SEA2. Elles ne sauraient

Plus en détail

MOOBLES Groupe CIOA - Le Nobel Avenue de l Université 83 160 La Valette-du-Var (France) Tel : 04 94 14 12 40 Fax : 04 94 14 12 41

MOOBLES Groupe CIOA - Le Nobel Avenue de l Université 83 160 La Valette-du-Var (France) Tel : 04 94 14 12 40 Fax : 04 94 14 12 41 Notre objectif : Diminuer vos prix d achats Accédez au commerce international et devenez plus compétitifs Comment? L'analyse du marché du meuble en 2007 montre que les grandes enseignes se partagent le

Plus en détail

CONDITIONS GÉNÉRALES D ACHAT

CONDITIONS GÉNÉRALES D ACHAT Série : politiques et bonnes pratiques # 10 CONDITIONS GÉNÉRALES D ACHAT Direction de l organisation et des ressources humaines Service Logistique (DLSI) Mars 2015 1 Document interne / externe ARTICLE

Plus en détail

10AUDNRJ - AUDIT ENERGETIQUE DU PATRIMOINE DE METROPOLE HABITAT SAINT ETIENNE - RESIDENCES PERSONNES AGEES ET FOYERS

10AUDNRJ - AUDIT ENERGETIQUE DU PATRIMOINE DE METROPOLE HABITAT SAINT ETIENNE - RESIDENCES PERSONNES AGEES ET FOYERS MARCHES PUBLICS DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES METROPOLE HABITAT Saint Etienne Direction du Développement et du Patrimoine MAITRISE D OUVRAGE ET INVESTISSEMENTS - 19, rue Honoré de Balzac 42028 SAINT

Plus en détail

Règlement de la Consultation

Règlement de la Consultation MARCHES PUBLICS DE MAITRISE D OEUVRE MAIRIE DE COULOGNE DIRECTION DES MARCHES SERVICE DES MARCHES Place de la Mairie BP 17 62137 COULOGNE Tél.: 03 21 36 92 80 ETUDE DE PROGRAMMATION CONCERNANT LA RENOVATION

Plus en détail

Incoterms 2010 Entrée en vigueur au 1 er janvier 2011

Incoterms 2010 Entrée en vigueur au 1 er janvier 2011 Incoterms 2010 Entrée en vigueur au 1 er janvier 2011 Règles applicables à tout mode de transport : EXW : Le vendeur a rempli son obligation de livraison quand la marchandise est mise à disposition dans

Plus en détail

dans le cadre de l ordonnance 2005-649

dans le cadre de l ordonnance 2005-649 APPEL A PROPOSITION 2014 dans le cadre de l ordonnance 2005-649 relative aux marchés passés par certaines personnes publiques ou privées non soumises au code des marchés publics FORMATION QUALIFIANTE METIERS

Plus en détail

Charte du fournisseur SICAE-OISE dans le cadre de ses relations avec la clientèle professionnelle

Charte du fournisseur SICAE-OISE dans le cadre de ses relations avec la clientèle professionnelle Charte du fournisseur SICAE-OISE dans le cadre de ses relations avec la clientèle professionnelle Préambule SICAE-OISE, dont le siège est situé à Compiègne, est fournisseur historique d électricité auprès

Plus en détail

DOUANES Liquidation douanière

DOUANES Liquidation douanière Extrait aménagé d un article paru dans 1. Valeurs s Le prix d'achat d'un article acquis à l'étranger ne suffit pas pour estimer le montant des droits de douane dû lors de son entrée en France. Il faut

Plus en détail

Documentaire Documentaire

Documentaire Documentaire MASTER MASTER 1 1 MIPMET MIPMET DROIT DROIT COMMERCIAL COMMERCIAL INTERNATIONAL INTERNATIONAL Dissertation Dissertation Juridique Juridique sur sur le le Crédit Crédit Documentaire Documentaire A partir

Plus en détail

Mission de prospection en Pologne

Mission de prospection en Pologne Mission de prospection en Pologne Du 17 au 21 mai 2010 Textile : distribution, industrie La Mission vous permettra de Découvrir les opportunités du marché Connaître les réseaux de distribution Visiter

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES PARTICULIERES (C.C.P.)

CAHIER DES CLAUSES PARTICULIERES (C.C.P.) Département du Var Commune de GRIMAUD MARCHE PUBLIC DE FOURNITURES N 10-109- 01 à 04 -MR Fournitures scolaires Lots 1 à 4 CAHIER DES CLAUSES PARTICULIERES (C.C.P.) Article premier : Objet de la consultation

Plus en détail

EENI- École d'affaires

EENI- École d'affaires EENI Module de Commerce International 1 EENI - École d'affaires / Module: Commerce International (à distance) Les entreprises ont besoin d'experts qui maîtrisent les techniques du commerce international

Plus en détail

- EXPOSE PREALABLE - Les parties se sont en conséquence rapprochées et, ont arrêté et convenu ce qui suit.

- EXPOSE PREALABLE - Les parties se sont en conséquence rapprochées et, ont arrêté et convenu ce qui suit. ENTRE LES SOUSSIGNES L organisme/la collectivité. Dont l adresse est.... N SIRET : Représentée par... Agissant en qualité de... Tél :.Fax :... E-mail :.. Ci-après désignée «Le mandant» D UNE PART ET MÉDÈS

Plus en détail

Règlement de la Consultation

Règlement de la Consultation MARCHES PUBLICS DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES COMMUNE DE LA LONDE LES MAURES Direction des Services Financiers Service des Marchés Publics BP 62 ou place du XI Novembre 83250 LA LONDE LES MAURES

Plus en détail

Conditions Générales de Vente

Conditions Générales de Vente Article 1 - OBJET ET DEFINITIONS Conditions Générales de Vente Le présent texte a pour objet de définir les conditions auxquelles sont fournies les prestations de MY FLYING BOX, que ce soit au titre de

Plus en détail

Réalisation du schéma directeur d assainissement et du zonage

Réalisation du schéma directeur d assainissement et du zonage Marché Public de Services - Marché à procédure adaptée Réalisation du schéma directeur d assainissement et du zonage Cahier des charges valant acte d engagement Date limite de réception des offres : 27

Plus en détail

LA BOITE A OUTILS DE L EXPORT OU COMMENT ABORDER L EXPORT CONDITIONS

LA BOITE A OUTILS DE L EXPORT OU COMMENT ABORDER L EXPORT CONDITIONS LA BOITE A OUTILS DE L EXPORT OU COMMENT ABORDER L EXPORT DANS LES MEILLEURES CONDITIONS POURQUOI EXPORTER? Trouver de nouveaux débouchés après avoir maîtrisé le marché national Accélérer la croissance

Plus en détail

Règlement de consultation

Règlement de consultation COMMUNAUTE DE COMMUNES MARCHÉ de Fourniture Procédure Adaptée Règlement de consultation Personne publique : Blangy Pont l Evêque Intercom Personne Responsable du Marché : Monsieur Le président, Hubert

Plus en détail

Echange électronique des données: Expérience Tunisienne

Echange électronique des données: Expérience Tunisienne République Tunisienne Ministère des Finances Echange électronique des données: Expérience Tunisienne Casablanca, 02-04 Décembre 2015 SOMMAIRE Contexte Cadre légale Objectifs Processus d informatisation

Plus en détail