1 / définition de la PCH. 2 / Conditions d attribution

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "1 / définition de la PCH. 2 / Conditions d attribution"

Transcription

1 Prestation de Compensation du Handicap Docteur Catherine Pruvost MDPH 75 Présentation de la Prestation de Compensation du Handicap PCH 1 / définition de la PCH 2 / conditions d attribution de la PCH 3 / modalités d évaluation de la PCH 4 / modalités de décisions d attribution de la PCH et de versement 5 / conditions de cumuls avec d autres aides 1 / Définition de la Prestation de Compensation du Handicap La PCH a été instituée par la loi du 11 février 2005, pour l égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées Il s agit d un droit universel, accordé à toute personne présentant un handicap grave, sans que l ouverture du droit à cette aide soit soumise à un plafond de revenus Elle se substitue à compter du 1er janvier 2006 à l Allocation Compensatrice pour Tierce Personne (ACTP), sauf pour les bénéficiaires de l ACTP qui peuvent conserver le bénéfice de cette dernière jusqu à chaque renouvellement Cette nouvelle prestation est fondée sur le «projet de vie» de la personne et non plus sur le seul handicap La PCH ne consiste pas en une seule aide, mais en 5 éléments La PCH contribue à couvrir les besoins d aides humaines pour les actes essentiels de la vie d aides techniques d aménagements du logement, du véhicule, de surcoûts liés aux frais de transports d autres besoins exceptionnels ou spécifiques liés au handicap d aides animalières pour les chiens guide L ensemble de ces besoins est recensé dans le plan personnalisé de compensation du handicap, établi et proposé par l équipe pluridisciplinaire de la MDPH 2 / Conditions d attribution de la PCH 1

2 1/ conditions de résidence en France 2/ conditions liées à l age 3/ conditions liées à l évaluation médicale du handicap (éligibilité médicale ) 1 / Conditions de résidence en France Résider de façon permanente et régulière en France Métropolitaine, dans les DOM ou à St Pierre et Miquelon Ou accomplir hors de France 1 ou plusieurs séjours dont la durée totale n excède pas 3 mois au cours de l année civile Ou accomplir un séjour de plus longue durée nécessité par la poursuite d études, l apprentissage d une langue étrangère ou une formation professionnelle Pour les personnes de nationalité étrangère ( hors CEE ), justifier d une carte de résident ou d un titre de séjour Pour les personnes sans domicile fixe, la personne peut élire domicile auprès d une association ou d du organisme à but non lucratif 2 / Conditions liées à l âge Condition générale : aide ouverte pour les personnes âgées de plus de 20 ans et de moins de 60 ans A ce jour il existe 4 dérogations à cette condition d age 1 - Dérogation pour les jeunes de moins de 20 ans L aide est ouverte aux enfants de moins de 20 ans bénéficiaires de l AEEH pour l élément 3 du plan de compensation : Aménagement du logement, du véhicule, prise en charge des surcoûts liés aux frais de transports Cette dérogation devrait disparaître au 1er avril 2008, date officielle de la mise en place de la PCH pour enfants 2 - Dérogation pour les personnes âgées entre 60 et 75 ans L aide est ouverte aux personnes qui remplissaient avant 60 ans les critères d ouverture du droit à la PCH, c est le cas notamment des bénéficiaires de la MTP de la Sécurité Sociale ( pension Invalidité 3ème catégorie) des bénéficiaires de l ACTP qui avaient un droit médical ouvert à cette prestation, sans forcément la percevoir pour condition de ressources des personnes titulaires avant 60 ans d une carte d invalidité portant la mention nécessité 3 - Dérogation pour les personnes âgées de plus de 60 ans et exerçant une activité professionnelle L aide est ouverte aux personnes de plus de 60 ans, sans limite d âge, qui remplissaient à l âge de 60 ans les critères d ouverture du droit à la PCH et qui exercent une activité au delà de 60 ans 2

3 4 - Dérogation pour les bénéficiaires de l ACTP Les personnes, quelque soit leur age, qui perçoivent l Allocation Compensatrice pour Tierce Personne ( ACTP) peuvent à tout moment, ou bien au moment de renouvellement de leur ACTP demander à opter pour une PCH Si ils choisissent d opter pour la PCH, ce choix est définitif 4 / Conditions liées à l évaluation du handicap L ouverture du droit à la PCH, pour chacun de ces 5 éléments, est conditionnée par les critères de handicap suivants : la personne qui sollicite la PCH doit présenter une difficulté absolue ou au moins 2 difficultés graves pour la réalisation d activités référencées dans l annexe 2-5 du Code de l action sociale et des familles ( référentiel national ) Difficulté absolue: l activité ne peut pas du tout être réalisée par la personne elle même Difficulté grave : l activité est réalisée difficilement et de façon altérée par rapport à l activité habituellement réalisée la ou les difficultés dans la réalisation des activités doivent être définitives ou d une durée prévisible d au moins 1 an. l évaluation du handicap n est pas liée aux taux d invalidité reconnu à la personne Référentiel pour l accès à la PCH Domaine 1 : mobilité Se mettre debout Faire ses transferts Marcher annexe 2-5 du Code de l action sociale et des familles Se déplacer (intérieur et extérieur) Avoir la préhension de la main dominante Avoir la préhension de la main non dominante Avoir des activités de motricité fine Domaine 2 : entretien personnel Se laver Assurer l élimination et utiliser les toilettes S habiller Prendre ses repas Référentiel pour l accès à la PCH annexe 2-5 du Code de l action sociale et des familles Domaine 3 : communication Parler Entendre (percevoir les sons et comprendre ) Voir ( distinguer et identifier ) Utiliser les appareils techniques de communication Domaine 4 :Taches et exigences générales, relations avec autrui S orienter dans le temps S orienter dans l espace Gérer sa sécurité Maîtriser son comportement dans se relations avec autrui 3 / Modalités d Évaluation de la PCH Élément 1 : Aides Humaines 3

4 Les aides humaines de la PCH les besoins d aides humaines peuvent être reconnus dans les 3 domaines suivants Aides pour les actes essentiels de l existence Aides à la surveillance régulière Aides pour les frais supplémentaire liés à l exercice d une activité professionnelle ou d une fonction élective Accès aux aides humaines Cet accès à l élément 1 de la PCH est subordonné : à la reconnaissance d une DA ou de 2 DG pour la réalisation de 2 actes figurant dans le champs des actes essentiels de l existence : l entretien personnel les déplacements Sinon à la constatation que le temps d aide nécessaire apporté par un aidant familial pour les activités nommés cidessus,ou bien au titre d un besoin de surveillance, atteint 45 minutes par jour Aides pour les Actes essentiels de l existence Les temps quotidiens plafonds d aide humaine sont fixés par les textes, et peuvent être majorés par la CDAPH dans des situations exceptionnelles L entretien personnel : toilette =70 minutes par jour, habillagedéshabillage = 40 minutes, alimentation =1h45, élimination = 50 minutes par jour Déplacement à l intérieur du logement = 35 minutes par jour, déplacements extérieurs pour démarches administratives ou autres liées au handicap = 30 h par an Participation à la vie sociale ( communication, culture, loisirs, vie associative ) 30 h par mois L aide apportée pour les aides humaines peut être partielle ou totale Aides à la surveillance régulière La notion de surveillance s entend au sens de veiller sur une personne handicapée afin qu elle ne s expose à un danger menaçant son intégrité ou sa sécurité Ce besoin doit être durable ou survenir fréquemment et concerne: Les personnes s exposant à un danger du fait d une altération substantielle, durable ou définitive d une ou plusieurs fonctions mentales, cognitives ou psychiques Les personnes qui nécessitent à la fois une aide totale pour la plupart des actes essentiels et une présence due à un besoin de soins constants ou quasi-constants Besoins de surveillance des personnes présentant une altération substantielle d une ou des fonctions mentales, cognitives ou psychiques conséquences des troubles présentés par la personne et concernent : capacité à s orienter dans le temps, dans l espace, à maîtriser son comportement dans les relations avec autrui, gérer sa sécurité, utiliser des appareils et techniques de communication la capacité à faire face à un stress, à une crise, à des imprévus le besoin de surveillance peut aller de la nécessité d une présence sans intervention active jusqu à une présence active en raison des troubles sévères du comportement Besoins de surveillance des personnes présentant une altération substantielle des fonctions mentales, cognitives ou psychiques L appréciation de ce besoin au titre de la PCH nécessite de prendre en compte les accompagnements apportés par différents dispositifs qui contribuent à répondre pour partie à ce besoin : prise en charge thérapeutique, accompagnement par service médico-social, GEM Ces suivis et prises en charge doivent être mentionnés dans le plan de compensation même si ils ne relèvent pas d une décision de la CDAPH Le temps de surveillance attribué au titre de la PCH peut atteindre 3 heures par jour 4

5 Besoins de surveillance des personnes présentant une altération substantielle d une ou des fonctions mentales, cognitives ou psychique Lorsque le handicap d une personne requiert une surveillance régulière, il est possible de cumuler Le temps d aides attribué au titre de la surveillance Avec le temps d aides éventuellement attribué au titre des actes essentiels Toutefois il faut considérer, dans ce cas, que le temps de présence d un aidant pour la réalisation des actes essentiels répond pour partie au besoin de surveillance Ainsi le cumul des temps est autorisé à concurrence du temps maximum attribué au titre des actes essentiels ( 6 h maxi ) Aides pour les frais supplémentaires liés à l exercice d une activité professionnelle ou élective L aide liée spécifiquement à l exercice d une activité professionnelle et /ou élective est apportée directement à la personne et n est pas plafonnée par un montant annuel maximum Elle peut porter notamment sur des aides humaines assurant des interfaces de communication lorsque des solutions d aides techniques ou d aménagements organisationnels n ont pas pu être mis en place Cette aide est attribuée en complément des aides apportés également à ce titre par l AGEFIPH ou les structures équivalentes pour les fonctions publiques Quantification des temps d aides Le temps d aides humaines dont a besoin une personne est quantifié sur une base quotidienne Toutefois, au vu des variations dans la fréquence et l intensité du besoins d aides, il convient de procéder à un calcul permettant de ramener ce temps à une moyenne quotidienne La durée et la réalisation des activités concernées s apprécient en tenant compte des facteurs facilitants ou au contraire rendant plus difficiles la réalisation par un aidant Les différents types d intervenant au titre de l aide humaine Une association prestataire est employeur de l aide à domicile qui intervient au domicile de la personne Une association ou organisme mandataire agrée aide le bénéficiaire de la PCH pour recruter son aide à domicile, pour établir les fiches de paie,calculer les cotisations salariales Mais le bénéficiaire est dans ce cas l employeur de son aide à domicile ( avec toutes les contraintes d un employeur ) Le salarié de gré à gré est embauché directement par la personne handicapée qui établit les fiches de salaire et qui peut avoir recours aux chèques emploi services CESU Les différents types d intervenant au titre de l aide humaine L aidant familial est un membre de la famille de la personne handicapée ( conjoint, concubin, pacsé(e),ascendant, descendant ou collatéral jusqu au 4ème degré du bénéficiaire..ou de l autre membre du couple ) : il n est pas salarié par le bénéficiaire de la PCH et n a pas de contrat de travail, il reçoit un dédommagement, mais la PCH sera versée directement sur le compte de la personne handicapée 2 types d aidants familiaux avec 2 tarifs distincts de dédommagement Aidant familial simple Aidant familial qui est dans l obligation, du seul fait de l aide apportée à la personne handicapée, de cesser ou de renoncer totalement ou partiellement à une activité professionnelle Les différents types d intervenant au titre de l aide humaine Les membres de la famille pouvant être salariés : le bénéficiaire de la PCH peut salarier Son conjoint, son pacsé, ou un un obligé alimentaire du 1er degré, en cas de handicap très grave ( aides totale pour la plupart des actes essentiels+ besoin de soins quasi constants ) Un membre de sa famille autre que son conjoint, son pacsé,ou un parent ou enfant : celui ci ne doit pas avoir fait valoir ses droits à la retraire et doit avoir cessé ou renoncé totalement ou partiellement à son activité professionnelle Possibilité pour la personne handicapée de salarier son tuteur si il est de la famille 5

6 Tarifs horaires applicables au 1 er élément PCH au Type d intervenant - Aide à domicile employée directement : de gré à gré - Recours à un service mandataire - Recours à des services prestataires - Dédommagement d'un aidant familial ("simple") - Dédommagement d'un aidant familial (cessation activité professionnelle) Formule de calcul prévue par l'arrêté ministériel 130% du salaire brut sans ancienneté d'une assistante de vie pour personne dépendante de niveau 3 soit une base de 8,48 / heure X 130% Majoration du tarif précédent de 10% 170% du salaire horaire brut pour un auxiliaire de vie ayant moins d'un an d'ancienneté (soit une base de 9,95 / heure X 170 % A Paris, tarif arrêté par le PCG pour les services d aide à domicile retenu pour tous les services prestataires 50% du SMIC horaire net, soit une base de 6,50 / heure X 50% 75% du SMIC horaire net, soit une base de 6,50 / heure X 75% Tarif horaire 11,02 12, ,25 4,88 Tableau des Temps plafonds d aides humaines Domaines Activités Temps Plafonds Actes essentiels Entretien personnel ( toilette, habillage, alimentation) et déplacement dans le logement 5 heures par jour Actes essentiels Déplacement à l extérieur (exigés par des démarches liées au handicap de la personne et nécessitant la présence personnelle) 30 heures par an Actes essentiels Participation à la vie sociale Surveillance Surveillance Les personnes qui s exposent à un danger du fait d une altération d une ou plusieurs fonctions mentales, cognitives ou psychiques Les personnes qui nécessitent à la fois une aide totale pour la plupart des actes essentiels et une présence due à un besoin de soins constants et quasi constants 30 heures par mois 3 heures par jour 24 heures par jour (cumul actes essentiels et surveillance ) Aides humaines Hors PCH Sont exclus de la PCH les besoins suivants : Les besoins d'aide humaine pour l'accomplissement des actes essentiels sur le lieu de travail. Les frais liés aux aides en lien direct avec le poste de travail Élément 2 : Aides Techniques L'aide pour les activités domestiques, qui relève toujours de l'aide Sociale départementale. Définition d une aide technique Tout instrument, équipement ou système technique adapté ou spécialement conçu pour compenser une limitation d activité rencontrée par une personne du fait de son handicap, acheté ou loué,par la personne handicapée pour son usage personnel Elles doivent contribuer soit : à maintenir ou améliorer l autonomie de la personne handicapée pour une ou plusieurs activités à assurer la sécurité de la personne handicapée à mettre en œuvre les moyens nécessaires pour faciliter l intervention des aidants qui accompagnent la personne Leur usage doit être fréquent ou régulier.la personne doit être capable d utiliser effectivement la plupart des fonctionnalités de cette aide technique Dispositions communes aux aides techniques La possibilité et les conditions de période d essai sont prévues dans le plan de compensation lorsqu elles sont jugées nécessaires par l équipe pluridisciplinaire : si tel est le cas, la prise en compte de l aide technique considérée est subordonnée à une évaluation favorable de cette période d essai, constatée par l équipe pluridisciplinaire De même l équipe pluridisciplinaire peut proposer le recours à une structure spécialisée de réadaptation fonctionnelle pour que la personne puisse développer toutes ses potentialité et appréhender si besoin des techniques spécifiques de compensation, avant la préconisation d aides techniques Accessoires et options ne sont pris en charge que si ils répondent à des besoins directement liés à la compensation de ou des activités concernées 6

7 Valorisation des aides techniques Le montant total attribuable est égal à 3960 pour toute période de 3 ans ***Toutefois lorsqu une aide technique et, le cas échéant, ses accessoires sont tarifés à au moins 3000, le montant total attribuable est majoré des montants des tarifs de cette aide et ses accessoires, diminués de la prise en charge sécurité sociale Exemple : achat d un fauteuil roulant à propulsion, non inclinable à ( remboursé à hauteur de 3000 par la SS ) Le montant total attribuable sur 3 ans pourra être déplafonné de la façon suivante : ( ) = Catégorie d aides techniques Un arrêté du fixe les tarifs des éléments entrant dans les volets 2,3,4,et 5 de la PCH selon que ceux ci sont ou non inscrits dans la liste des produits et prestations remboursables, liste LPPR les produits ou aides techniques figurant sur la liste des produits et prestations remboursables - seront pris en charge selon le tarif de l arrêté PCH à la condition de figurer nominativement dans cette liste LPPR - doivent faire l objet d une prescription médicale dans les conditions prévues au code de la sécurité sociale les produits ou aides techniques ne figurant pas sur la liste des produits et prestations remboursables - sont pris en charge selon le tarif de l arrêté PCH, - sinon à hauteur de 75 %du prix d achat dans la limite du montant maximum attribuable Catégorie d aides techniques Dispositions concernant les équipements d utilisation courante - Les surcoûts des équipements d utilisation courante sont pris en compte dès lorsqu ils apportent une facilité d usage pour la personne handicapée Ce surcoût s apprécie par rapport au coût d un équipement de base - Lorsque les équipements d utilisation courante comportent des adaptations spécifiques, seules sont prise en compte les adaptations spécifiques Élément 3 : Aménagement du logement, du véhicule, surcoûts liés aux frais de transports Dispositions communes à l aménagement du logement Les aménagements pris en compte sont destinés à maintenir ou améliorer l autonomie de la personne handicapée Ils doivent lui permettre de circuler, d utiliser les équipements indispensables à la vie courante, de se repérer et de communiquer sans difficultés et en toute sécurité Ils visent également à faciliter l intervention des aidants qui accompagnent une personne handicapée à domicile pour la réalisation des actes essentiels de l existence Dispositions communes à l aménagement du logement Les aménagements doivent répondre à des besoins directement liés aux limitations d activité de la personne Celles ci peuvent être définitives ou provisoires d une durée prévisible supérieure à 1 an Dans le cas d un handicap lié à une pathologie évolutive les aménagements du logement peuvent être anticipés dès lors qu un médecin spécialiste ou d un centre de référence (maladies rares) reconnaît leur nécessité à court terme (1 an) pour garantir l autonomie de la personne 7

8 Adaptations et aménagement concernés Les aménagement concourent à l adaptation et/ou l accessibilité des pièces ordinaires du logement, et même des pièces destinées à l exercice d une une activité professionnelle Les aménagements peuvent porter sur : l adaptation d une plusieurs pièce, la circulation au sein du logement, les changements de niveaux, la domotique Si le logement est une maison individuelle, les aménagements peuvent également concernés l environnement privatif ; accès depuis l entrée du terrain,, accès du logement au garage, motorisation extérieure Devis nécessaires aux aménagements Pour l évaluation des besoins d adaptation du logement ou du véhicule, le demandeur fait établir plusieurs devis avec descriptif sur la base des propositions de l équipe pluridisciplinaire Frais pris en charge Le montant total attribuable est de pour une période de 10 ans Sont pris en compte les frais qui concernent des aménagements spécifiques ne relevant pas de la réglementation en vigueur sur l accessibilité Les frais pouvant être pris en compte diffèrent selon qu il s agit : d un logement existant ( coût des équipements de second œuvre ou celui des équipements spécifiques liés au handicap, ainsi que les frais liés à leur installation ) d une extension ( liée à l impossibilité de réaménager de façon adapté le logement ) ou d une construction neuve (coût des équipements spécifiques liés au handicap ou le surcoût des équipements de second œuvre, dès lors qu ils apportent une facilité d usage pour la personne handicapée pour aménagement spécifiques ne relevant pas des réglementations en vigueur sur l accessibilité Frais pris en charge Lorsque l aménagement d un logement est impossible ou jugé trop coûteux au vu de l évaluation réalisée au domicile et que le demandeur fait le choix d un déménagement dans un logement répondant aux normes réglementaires, le déménagement et l installation des équipements nécessaires sont pris en charge par la PCH dans le limite d un montant maximal L équipe pluridisciplinaire fournit, en s appuyant sur les compétences nécessaires, une description détaillée des adaptations qu elle préconise, afin de permettre à la personne handicapée ou son représentant de faire établir un devis Aménagements du véhicule L aménagement concerne le véhicule habituellement utilisé par la personne handicap, qu elle soit conducteur ou passagère Les options ou accessoires pour un besoin directement lié au handicap peuvent aussi être pris en compte S agissant de l aménagement du poste de conduite d un véhicule (exigeant le permis ), seule peut bénéficier de l aménagement la personne dont le permis fait mention d un tel besoin Ou qui souhaite apprendre à conduire en utilisant la conduite accompagnée et qui produit l avis établi par le médecin lors de la visite médicale préalable ( Préfecture) +avis du délégué à l éducation routière Surcoûts liés aux transports Seuls sont pris en compte les surcoûts liés à des transports réguliers, fréquents, ou correspondant à un départ annuel en congés Sont déduites de l évaluation des dépenses prises en compte pour l attribution de la PCH les dépenses ouvrant droit à une prise en charge par d autres organismes Mode de calcul de la prise en charge des surcoûts liés aux transports 8

9 Dépenses spécifiques Élément 4 : dépenses exceptionnelles ou spécifiques Sont susceptibles d entre prises en compte comme charges spécifiques les dépenses permanentes et prévisibles liées au handicap et n ouvrant pas droit à une prise en charge au titre d un autre élément de la PCH Ex : des frais liés à un contrat d'entretien Le montant total attribuable est de 100 par mois : Selon les produits, la pris en charge est détaillée ( tarif LPP ) ou 75 % du coût du montant maximal attribuable Dépenses exceptionnelles Sont susceptibles d être prises en compte comme charges exceptionnelles les dépenses ponctuelles liées au handicap et n ouvrant pas droit à une prise en charge au titre d un autre élément de la PCH Ex : des frais de réparation d'une aide technique Le montant total attribuable est de 1800 sur 3 ans Élément 5 : attributions d aides animalières La prise en charge PCH est égale à 75 % du coût dans la limite du montant maximal attribuable Attribution et entretien des aides animalières Les charges correspondant à l'acquisition et l'entretien d'un chien d'aveugle ne sont prises en compte dans la prestation que si le chien a été éduqué dans une structure labellisée et par des éducateurs qualifiés. Les chiens remis aux personnes handicapées avant le 1er janvier 2006 sont présumés remplir ces conditions. L élément 5 de la PCH permet de prendre en charge les surcoûts liés aux frais d entretien et de nourriture de l animal Montant total attribuable : 3000 sur 5 ans, soit si versement mensuel 50 /mois 4/ Modalités d attribution et de versement de la PCH 9

10 Contenu de la décision d attribution Les décisions de la CDAPH indiquent pour chacun des éléments de la PCH : La nature des dépenses correspondant à chaque élément, en précisant pour celui qui concerne les aides humaines, la répartition des heures selon le statut de l aidant La durée d attribution Le montant total attribué, sauf pour l élément 1 Les modalités de versement choisies par le bénéficiaire Modalités d attribution Après évaluation des besoins de la personne par l équipe pluridisciplinaire, cette dernière établit «un plan personnalisé de compensation» qui comprend des propositions en réponse aux besoins constatés et exprimés par la personne. Ce plan est transmis à la personne qui dispose de 15 jours pour faire part de ses observations Le bilan de l évaluation des besoins et le plan proposé par l équipe d évaluation sont présentés à la CDAPH qui prend toutes les décisions concernant les aides et les prestations La personne concernée peut y participer ou s y faire représenter Durée d attribution de l aide et date d octroi de l aide La date d effet de l aide : l aide est accordée à compter du 1er jour du mois du dépôt de la demande ( indépendamment du fait que le dossier soit complet ou incomplet ) La durée d attribution de l aide est variable, en fonction de chacun des 5 éléments du plan de compensation. L aides est accordée pour au moins 1 an, puisque le handicap doit être prévisible au moins une année Les PCH sont révisables chaque fois que de besoin ; besoin d augmentation des temps d aides humaines modification du type d aidant La collectivité compétente Modalités de versement l aide est versée par le Département de Paris (DASES) la notion de résidence de secours n étant pas citée dans les textes sur la PCH, le département exerce sa compétence budgétaire en se référant à l article L du code de l action sociale : le domicile de secours s acquiert par une résidence habituelle de 3 mois dans un même département toutefois les personnes hébergées ou accueillies en foyer logement, ou en foyer de jeunes travailleurs conservent le domicile qu elles avaient acquis avant cet hébergement Revenus pris en compte pour l examen du droit au versement Revenus pris en compte pour l examen du droit au versement de la PCH en sa totalité ou à hauteur d un pourcentage du montant accordé par la CDAPH Les revenus pris en compte sont appréciées à l aide du dernier avis d imposition sur le revenu disponible Seuls les revenus du patrimoine( revenus de capitaux mobiliers, revenus fonciers ) ainsi que les pensions alimentaires versées dans un autre cadre que le divorce sont pris en compte dans l assiette des revenus Dans ce cas le taux maximal de prise en charge de la PCH est de 100% ou de 80 % selon que les revenus ainsi calculés sont < ou > à 2 x le montant annuel de la MTP ( exemple: en 2006 ) Modalités de versement Versement mensuel ou ponctuel Les aides humaines sont versées mensuellement sur le compte du bénéficiaire Les autres éléments ( 2 à 5 ) du plan de compensation font l objet Soit d un versement mensuel s il s agit d une dépense mensuelle Soit d un remboursement global à posteriori, sur présentation d une facture, auprès de l intéressé ou d un fournisseur ( quand celui ci peut faire l avance des frais ) Le nombre de versements ponctuels est limité à 3 d après les textes Les montants attribués doivent toujours être justifiés par des dépenses réelles.les versements de la PCH feront l objet d un contrôle d effectivité de la dépense par le Département de Paris 10

11 Cumuls impossibles 5 / Conditions de cumul avec d autres aides La PCH n est pas cumulable avec l Allocation Compensatrice (ACTP, ACFP) Les bénéficiaires de l ACTP peuvent à tout moment déposer une demande de PCH : une fois le plan de compensation PCH établi, il est soumis pour validation à la CDAPH La personne concernée émet un choix ( maintien de son ACTP ou PCH) si elle opte pour la PCH ce choix est définitif La PCH n est pas cumulable avec l APA Toute personne qui a obtenu le bénéfice de la PCH avant 60 ans et qui remplit les conditions pour prétendre à l APA lorsqu elle atteint 60 ans ou lors des renouvellement de sa PCH peut choisir entre le maintien de la PCH ou le bénéfice de l APA (choix définitif ) Cumuls possibles Cumuls possible de la PCH avec la Majoration Tierce Personne ( MTP) versée par la Sécurité Sociale, mais les sommes attribuées au titre de la MTP viennent en déduction du montant versé au titre de la PCH Cumuls possible de la PCH avec les heures d aide à domicile attribuées dans le cadre de l aide sociale légale : la PCH ne sert pas à couvrir l aide ménagère mais des aides ayant une finalité différente ( d ou la possibilité de cumul) 11

Droit de nature universelle : «quels que soient l origine, et la nature de sa déficience, son âge ou son mode de vie»

Droit de nature universelle : «quels que soient l origine, et la nature de sa déficience, son âge ou son mode de vie» 1 Genèse = affaire PERRUCHE Droit de nature universelle : «quels que soient l origine, et la nature de sa déficience, son âge ou son mode de vie» Objet : «répondre à ses besoins» => Par exemple : places

Plus en détail

Le MAINTIEN A DOMICILE DES PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP. Caroline Véré Catherine Chandeau MDPH 1 64

Le MAINTIEN A DOMICILE DES PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP. Caroline Véré Catherine Chandeau MDPH 1 64 Le MAINTIEN A DOMICILE DES PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP Caroline Véré Catherine Chandeau MDPH 1 64 LOI n 2005-102 DU 11 FEVRIER 2005 Pour l égalité des droits et des chances, la participation et

Plus en détail

Pouvoir bénéficier. de différents droits et prestations

Pouvoir bénéficier. de différents droits et prestations LES DOCUMENTS de la Maison Départementale des Personnes Handicapées du Fiche > 2 Pouvoir bénéficier de différents droits et prestations Sommaire A L Allocation d Education de l Enfant Handicapé (AEEH)

Plus en détail

Allocation pour l éducation de l enfant handicapé et ses compléments. PRESTATION DE COMPENSATION DU HANDICAP ENFANTS Fiche détaillée

Allocation pour l éducation de l enfant handicapé et ses compléments. PRESTATION DE COMPENSATION DU HANDICAP ENFANTS Fiche détaillée Allocation pour l éducation de l enfant handicapé et ses compléments PRESTATION DE COMPENSATION DU HANDICAP ENFANTS Fiche détaillée Au 01/04/08, les familles d enfant handicapé de moins de 20 ans et qui

Plus en détail

Les fiches techniques du CCAH Mai 2012 RESSOURCES DES PERSONNES HANDICAPEES PRINCIPALES ALLOCATIONS ET PRESTATIONS POUR LES ENFANTS ET LES ADULTES

Les fiches techniques du CCAH Mai 2012 RESSOURCES DES PERSONNES HANDICAPEES PRINCIPALES ALLOCATIONS ET PRESTATIONS POUR LES ENFANTS ET LES ADULTES Les fiches techniques du CCAH Mai 2012 RESSOURCES DES PERSONNES HANDICAPEES PRINCIPALES ALLOCATIONS ET PRESTATIONS POUR LES ENFANTS ET LES ADULTES 1 RAPPEL DU CONTEXTE REGLEMENTAIRE La loi du 11 février

Plus en détail

Dossier de présentation de l Allocation Personnalisée d Autonomie

Dossier de présentation de l Allocation Personnalisée d Autonomie Dossier de présentation de l Allocation Personnalisée d Autonomie Qu est-ce que l APA? L APA est une aide personnalisée gérée par le Conseil général. C est une prestation en nature et non un complément

Plus en détail

Les droits. et de leurs PROCHES DES PERSONNES HANDICAPÉES MENTALES ANNEXE LES CHIFFRES

Les droits. et de leurs PROCHES DES PERSONNES HANDICAPÉES MENTALES ANNEXE LES CHIFFRES Les droits DES PERSONNES HANDICAPÉES MENTALES et de leurs PROCHES ANNEXE LES CHIFFRES Chiffres en vigueur au 1 er avril 2012 ANNEXE LES CHIFFRES Chiffres en vigueur au 1 er avril 2012 Les chiffres qui

Plus en détail

Règlement d'action Sanitaire et Sociale

Règlement d'action Sanitaire et Sociale Règlement d'action Sanitaire et Sociale Aide au Soutien à Domicile des Personnes Âgées Date de validité : du 1 er janvier au 31 décembre 2016 Principes Généraux Préambule Le présent règlement est élaboré

Plus en détail

La Maison Départementale des Personnes Handicapées

La Maison Départementale des Personnes Handicapées Guide régional Nord - Pas de Calais de l insertion professionnelle des personnes handicapées 1 La Maison Départementale des Personnes Handicapées et les prestations La Maison Départementale des Personnes

Plus en détail

LES PERSONNES HANDICAPÉES

LES PERSONNES HANDICAPÉES LES PERSONNES HANDICAPÉES - 1 - Hébergement et accompagnement de la personne handicapée Règlement départemental d aide sociale 2007 - Personnes handicapées - Personnes âgées 25 LES 1 1 - Hébergement et

Plus en détail

Tarifs en EHPAD et aides financières. Les tarifs en EHPAD. (Établissement d Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes)

Tarifs en EHPAD et aides financières. Les tarifs en EHPAD. (Établissement d Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes) Les tarifs en EHPAD (Établissement d Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes) Le prix journalier en EHPAD est composé du tarif Hébergement, du tarif Dépendance et du forfait Soins. Le tarif Hébergement

Plus en détail

RETRAITE PLUS RETRAITE PLUS. AUX PERSONNES AGEES en 10 questions AIDES SOCIALES

RETRAITE PLUS RETRAITE PLUS. AUX PERSONNES AGEES en 10 questions AIDES SOCIALES RETRAITE PLUS Retraite plus - Service gratuit d orientation en Maison de Retraite COMPRENDRE LES AIDES SOCIALES RETRAITE PLUS RETRAITE PLUS AUX PERSONNES AGEES en 10 questions AIDES SOCIALES service gratuit

Plus en détail

Regards croisés sur le maintien dans l emploi et la prise en charge à domicile des malades Alzheimer jeunes

Regards croisés sur le maintien dans l emploi et la prise en charge à domicile des malades Alzheimer jeunes Regards croisés sur le maintien dans l emploi et la prise en charge à domicile des malades Alzheimer jeunes Dr V Langlois-Gey, MDPH 87 Dr L. Moreau, Conseil Général 87 11 ème journée ALOIS «Alzheimer et

Plus en détail

LEXIQUE RETRAITE SECTEUR PRIVE REGIME GENERAL

LEXIQUE RETRAITE SECTEUR PRIVE REGIME GENERAL FICHE 4 LEXIQUE RETRAITE SECTEUR PRIVE REGIME GENERAL Age légal : âge à partir duquel un assuré est en droit de demander sa mise à la retraite. L âge légal de départ en retraite est actuellement de 60

Plus en détail

Dr Catherine Pruvost MDPH 75

Dr Catherine Pruvost MDPH 75 Présentation de la loi du 11 février 2005 sur l égalité des chances et des droits, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées et de ses dispositifs Dr Catherine Pruvost MDPH 75 1 LA PRISE

Plus en détail

Notice 2 Imposition des époux et de la famille

Notice 2 Imposition des époux et de la famille Notice 2 Imposition des époux et de la famille Valable pour la période fiscale 2015 Les dispositions applicables en matière de droit fiscal peuvent sensiblement différer selon la situation personnelle

Plus en détail

Les ressources financières et droits des personnes handicapées. Le fonctionnement des MDPH en pratique.

Les ressources financières et droits des personnes handicapées. Le fonctionnement des MDPH en pratique. Les ressources financières et droits des personnes handicapées. Le fonctionnement des MDPH en pratique. Docteur Pascale ROPPENNECK CRMPR «Les Herbiers» - 111 rue Herbeuse 76230 Bois Guillaume Pascale.Roppenneck@ugecam-normandie.fr

Plus en détail

ALLOCATION D'EDUCATION DE L'ENFANT HANDICAPE

ALLOCATION D'EDUCATION DE L'ENFANT HANDICAPE Les conditions ALLOCATION D'EDUCATION DE L'ENFANT HANDICAPE Vous avez un enfant handicapé de moins de 20 ans. Votre droit dépend du taux d'incapacité de l'enfant. Ce taux est apprécié par la commission

Plus en détail

ASSEMBLEE DE CORSE 27 ET 28 JUILLET RAPPORT DE MONSIEUR LE PRESIDENT DU CONSEIL EXECUTIF

ASSEMBLEE DE CORSE 27 ET 28 JUILLET RAPPORT DE MONSIEUR LE PRESIDENT DU CONSEIL EXECUTIF COLLECTIVITE TERRITORIALE DE CORSE RAPPORT N 2010/E4/130 ASSEMBLEE DE CORSE 4 EME SESSION EXTRAORDINAIRE DE 2010 27 ET 28 JUILLET RAPPORT DE MONSIEUR LE PRESIDENT DU CONSEIL EXECUTIF OBJET : MISE EN ŒUVRE

Plus en détail

Tableau synthétique des différentes aides au bénéfice des personnes handicapées. Document réalisé par la MDPH 04 Mise à jour : mai 2013 1

Tableau synthétique des différentes aides au bénéfice des personnes handicapées. Document réalisé par la MDPH 04 Mise à jour : mai 2013 1 Tableau synthétique des différentes aides au bénéfice des personnes handicapées Document réalisé par la MDPH 04 Mise à jour : mai 2013 1 Prestations financières pour adultes handicapés Prestation financière

Plus en détail

Les RELAIS ASSISTANTES MATERNELLES de la Haute-Garonne vous informent

Les RELAIS ASSISTANTES MATERNELLES de la Haute-Garonne vous informent REMUNERATION DES ASSISTANTES MATERNELLES Montant Brut Net SMIC horaire 9 (au 01/01/11) Montant minimum du salaire de base pour une journée d accueil de 8 heures: SMIC x 2,25 h (fixé par la loi de 1992)

Plus en détail

Je fais face à la maladie ou au handicap

Je fais face à la maladie ou au handicap Parents ou enfants 2014 N oubliez pas L aide que vous recevez de votre caisse d Allocations familiales correspond à votre situation. Vous devez penser à lui signaler tout changement. Votre caisse d Allocations

Plus en détail

L allocation pour adulte handicapé (AAH)

L allocation pour adulte handicapé (AAH) 1. Principe 2. Conditions d attribution Conditions liées au handicap : examen par la MDPH Conditions administratives : examen par la CAF ou la MSA 3. Auprès de qui faire la demande? 4. Comment est traité

Plus en détail

L'Allocation d'éducation de l'enfant handicapé

L'Allocation d'éducation de l'enfant handicapé L'Allocation d'éducation de l'enfant handicapé L AEEH, Allocation d éducation de l enfant handicapé vous aide dans l éducation et les soins à apporter à votre enfant handicapé L'Allocation d'éducation

Plus en détail

La Prestation de! Compensation du Handicap! (PCH)

La Prestation de! Compensation du Handicap! (PCH) La Prestation de! Compensation du Handicap!! (PCH) Définition du handicap Le handicap se définit comme étant l ensemble des problèmes de fonctionnement, déficiences, limitations d activités, restrictions

Plus en détail

Catalogue des aides du FIPHFP

Catalogue des aides du FIPHFP Catalogue des aides du FIPHFP 1 Sommaire Introduction... 3 Liste des aides concernées... 5 Fiche Postes de travail : Aménagements, Maintenances, Réparations, Renouvellement, Travaux d accessibilité aux

Plus en détail

PRESTATION DE COMPENSATION DU HANDICAP (PCH)

PRESTATION DE COMPENSATION DU HANDICAP (PCH) PRESTATION DE COMPENSATION DU HANDICAP (PCH) La prestation de compensation du handicap à domicile est entrée en vigueur le 1er janvier 2006. Elle a ensuite été étendue aux personnes handicapées hébergées

Plus en détail

NOTE JURIDIQUE - SECURITE SOCIALE- OBJET : La majoration pour tierce personne du régime général. Base juridique

NOTE JURIDIQUE - SECURITE SOCIALE- OBJET : La majoration pour tierce personne du régime général. Base juridique Conseil Technique National Service juridique droit des personnes et des familles NOTE JURIDIQUE - SECURITE SOCIALE- OBJET : La majoration pour tierce personne du régime général Base juridique Article L.355-1

Plus en détail

BAREME N 1 ALLOCATION D EDUCATION DE L ENFANT HANDICAPE ET COMPLÉMENTS

BAREME N 1 ALLOCATION D EDUCATION DE L ENFANT HANDICAPE ET COMPLÉMENTS BAREME N 1 ALLOCATION D EDUCATION DE L ENFANT HANDICAPE ET COMPLÉMENTS DATE SALAIRE DE BASE MENSUEL A.F. AEEH 32 % * C1 24 % * C2 65 % * C3 92 % C4 142,57 %* C5 182,21 % * C6 MTP 389,20 124,54 93,41 252,98

Plus en détail

Fiche 15 LA PRESTATION DE COMPENSATION DU HANDICAP

Fiche 15 LA PRESTATION DE COMPENSATION DU HANDICAP Fiche 15 LA PRESTATION DE COMPENSATION DU HANDICAP La prestation de compensation du handicap (PCH) a été instaurée par la loi n 2005-102 du 11 février 2005. Elle est attribuée à la personne qui présente

Plus en détail

AIDE SOCIALE AUX PERSONNES HANDICAPEES

AIDE SOCIALE AUX PERSONNES HANDICAPEES C13 L aide sociale à l hébergement en établissement (foyer d hébergement, foyer de vie et foyer d accueil médicalisé, établissement pour personnes âgées) et accueil en structure occupationnelle Références

Plus en détail

AVENANT N 18 DU 13 MAI 2014

AVENANT N 18 DU 13 MAI 2014 MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3348 Convention collective nationale IDCC : 2666. CONSEILS D ARCHITECTURE, D URBANISME ET DE L ENVIRONNEMENT AVENANT

Plus en détail

Prestation d'action sociale : prestation "Garde des Jeunes Enfants"

Prestation d'action sociale : prestation Garde des Jeunes Enfants Direction Nationale des Activités Sociales Pôle Restauration Activités Economiques Jeunesse Prestations Service Jeunesse et Prestations Destinataires Diffusion Nationale Tous sevices Contact LEPINE Jean-Marc

Plus en détail

ASSISTANCE AUX PERSONNES AGEES ET AUX PERSONNES AYANT BESOIN D UNE AIDE PERSONNELLE A DOMICILE

ASSISTANCE AUX PERSONNES AGEES ET AUX PERSONNES AYANT BESOIN D UNE AIDE PERSONNELLE A DOMICILE ASSISTANCE AUX PERSONNES AGEES ET AUX PERSONNES AYANT BESOIN D UNE AIDE PERSONNELLE A DOMICILE LES AIDES ET PRISES EN CHARGE : L ALLOCATION PERSONNALISEE D AUTONOMIE (APA) Conditions d attribution L'allocation

Plus en détail

Réunion d information CIAH31. Conseils pratiques pour la constitution et le suivi des dossiers MDPH et précautions administratives

Réunion d information CIAH31. Conseils pratiques pour la constitution et le suivi des dossiers MDPH et précautions administratives Réunion d information CIAH31 «La MDPH 31 et nous» Conseils pratiques pour la constitution et le suivi des dossiers MDPH et précautions administratives Odile MAURIN Handi-Social Maison des associations

Plus en détail

handicap au travail : quels sont Vos droits? comment se déclarer? 34 /

handicap au travail : quels sont Vos droits? comment se déclarer? 34 / 34 / HANDICAP AU TRAVAIL : QUELS SONT VOS DROITS? COMMENT SE DÉCLARER? Grâce à la loi du 11 février 2005 pour l égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées,

Plus en détail

HANDICAP ET INVALIDITE

HANDICAP ET INVALIDITE HANDICAP ET INVALIDITE A la fois proches et différents Définitions Handicap : «Toute limitation d activité ou restriction de participation à la vie en société en raison d une altération substantielle,

Plus en détail

PRESTATIONS SOCIALES ET INDEMNISATION

PRESTATIONS SOCIALES ET INDEMNISATION PRESTATIONS SOCIALES ET INDEMNISATION Sylvie Chanh Chargée d études juridiques risque automobile, Fédération Française des Sociétés d Assurances Une prestation sociale consiste est le versement par un

Plus en détail

Prestation d'action sociale: aide au maintien à domicile pour les fonctionnaires retraités de La Poste

Prestation d'action sociale: aide au maintien à domicile pour les fonctionnaires retraités de La Poste Direction Nationale des Activités Sociales Pôle Prévoyance Solidarité Loisirs Culture Destinataires Tous services Contact CABEDOCE Bernard Tél : 01.41.24.40.83 Fax : 01.41.24.40.05 E-mail : Date de validité

Plus en détail

UNIVERSITES DES MAIRES 2008

UNIVERSITES DES MAIRES 2008 Un ensemble de textes souvent mal connus issus de : - la loi du 3 février 1992 ; - la loi du 5 avril 2000 ; - la loi du 27 février 2002. Une information en direction des employeurs menée par l AMF. Une

Plus en détail

Article L. 231-1 du C.A.S.F, article L.111-2 du CASF

Article L. 231-1 du C.A.S.F, article L.111-2 du CASF I VOLET 3 L aide ménagère Article L. 231-1 du C.A.S.F, article L.111-2 du CASF 1. Définition Les personnes âgées à domicile ou hébergées en foyers logements peuvent demander la prise en charge de leurs

Plus en détail

Intervention SUVA 28.11.2014. Formation Handicap et enjeux sociaux 28 novembre 2014

Intervention SUVA 28.11.2014. Formation Handicap et enjeux sociaux 28 novembre 2014 Formation Handicap et enjeux sociaux 28 novembre 2014 Assurance Invalidité 2 Assurance invalidité Principes généraux But Prévenir, réduire ou éliminer l invalidité grâce à des mesures de réadaptation appropriées,

Plus en détail

CIRCULAIRE CIR-9/2013. Document consultable dans Médi@m. Date : 27/06/2013 Domaine(s) : à Mesdames et Messieurs les. Pour mise en oeuvre immédiate

CIRCULAIRE CIR-9/2013. Document consultable dans Médi@m. Date : 27/06/2013 Domaine(s) : à Mesdames et Messieurs les. Pour mise en oeuvre immédiate CIRCULAIRE CIR-9/2013 Document consultable dans Médi@m Date : 27/06/2013 Domaine(s) : gestion revenus de substitution à Mesdames et Messieurs les Directeurs Agents Comptables CPAM CARSAT UGECAM CGSS CTI

Plus en détail

CONVENTION COLLECTIVE D ENTREPRISE CARREFOUR Réactualisée août 2014

CONVENTION COLLECTIVE D ENTREPRISE CARREFOUR Réactualisée août 2014 180 181 182 Cet article est complété par les articles 6-1 et 6-3 de l accord NAO 2014 183 Cet ar est complété l article 6-2 l accord N 2014 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199

Plus en détail

CONTRAT DE TRAVAIL ENTRE LES ASSISTANTES MATERNELLES ET LA VILLE D'EYBENS

CONTRAT DE TRAVAIL ENTRE LES ASSISTANTES MATERNELLES ET LA VILLE D'EYBENS Annexe 1 - Contrat de travail des assistantes maternelles de la crèche familiale et calcul des indemnités d' entretien Janvier 2016 CONTRAT DE TRAVAIL ENTRE LES ASSISTANTES MATERNELLES ET LA VILLE D'EYBENS

Plus en détail

LES COMPLEMENTS DE L AAH

LES COMPLEMENTS DE L AAH Guide pratique MDPH Partie 1 Fiche n I-1 bis CNSA - DGAS Version 1 Juillet /2009 LES COMPLEMENTS DE L AAH Plan : 1. Définition... 1 2. La garantie de ressources pour les personnes handicapées... 2 3. La

Plus en détail

La Prestation de Compensation du Handicap Enfant

La Prestation de Compensation du Handicap Enfant Coordonnées de la CHL de votre secteur : CHL de Saint Germain Quartier du Bel-Air 3 rue des Gaudines 3ème étage 78100 St Germain-en-Laye Tel : Fax : Mail : CHLSaintGermain@mdph.yvelines.fr www.mdph78.yvelines.fr

Plus en détail

L assurance invalidité

L assurance invalidité Données générales g (2007) : Pour une population de 600 000 assurés invalides, le montant des prestations versées par le Régime Général était de 4 milliards d Le nombre d entrées en invalidité est de près

Plus en détail

La maison des personnes handicapées

La maison des personnes handicapées La maison des personnes handicapées de l Hérault - la MPHH La maison des personnes handicapées Un nouveau de l Hérault lieu pour vous informer, la évaluer MPHH vos besoins, faire reconnaître vos droits

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3060 Convention collective nationale IDCC : 1930. MEUNERIE AVENANT N 44 DU 7

Plus en détail

RÉPUBLIQUE TCHÈQUE. l assurance sociale comprend les régimes légaux d assurance maladie et pensions.

RÉPUBLIQUE TCHÈQUE. l assurance sociale comprend les régimes légaux d assurance maladie et pensions. RÉPUBLIQUE TCHÈQUE Nomenclature SCC Contribution compensatoire de l Etat (State Compensation Contribution) Unité monétaire Les dépenses sociales sont exprimées en millions de couronnes tchèques (CZK).

Plus en détail

DOCUMENT D AIDE SUR LES DEPENSES DEDUCTIBLES

DOCUMENT D AIDE SUR LES DEPENSES DEDUCTIBLES DOCUMENT D AIDE SUR LES DEPENSES DEDUCTIBLES Ce document vise à aider les établissements à s'assurer de l'éligibilité de leurs dépenses déductibles. Si des éclairages complémentaires sont nécessaires,

Plus en détail

Mesdames et messieurs les directeurs des caisses d'assurance retraite et de la santé au travail et des caisses générales de sécurité sociale

Mesdames et messieurs les directeurs des caisses d'assurance retraite et de la santé au travail et des caisses générales de sécurité sociale Circulaire Objet : dont la date d effet est fixée à compter du 1 er janvier 2015 Référence : 2014-65 Date : 23 décembre 2014 Direction juridique et de la réglementation nationale Département réglementation

Plus en détail

NOTE JURIDIQUE. - Hébergement - Base juridique. Article L. 312-1 I. 7 du code de l'action sociale et des familles

NOTE JURIDIQUE. - Hébergement - Base juridique. Article L. 312-1 I. 7 du code de l'action sociale et des familles Février 2012 INSERER DANS 5-1 NOTE JURIDIQUE - Hébergement - OBJET : L accueil temporaire Base juridique Article L. 312-1 I. 7 du code de l'action sociale et des familles Article L. 314-8 du code de l'action

Plus en détail

Aide ménagère pour agent en activité

Aide ménagère pour agent en activité Handicap Aide ménagère pour agent en activité Aide financière, dans la limite de 30 heures par mois, pour les agents employant un salarié de service d aide à la personne, à domicile. Les ouvrants droit,

Plus en détail

RECUEIL DE LEGISLATION. A N 123 16 juin 2011. S o m m a i r e SERVICE VOLONTAIRE DES JEUNES

RECUEIL DE LEGISLATION. A N 123 16 juin 2011. S o m m a i r e SERVICE VOLONTAIRE DES JEUNES MEMORIAL Journal Officiel du Grand-Duché de Luxembourg 1827 MEMORIAL Amtsblatt des Großherzogtums Luxemburg RECUEIL DE LEGISLATION A N 123 16 juin 2011 S o m m a i r e SERVICE VOLONTAIRE DES JEUNES Texte

Plus en détail

Demande d intervention du Fonds Départemental de Compensation.

Demande d intervention du Fonds Départemental de Compensation. Fonds Départemental de Compensation Demande d intervention du Fonds Départemental de Compensation. Le document complété est à retourner au secrétariat du Fonds de Compensation 21 rue de la Toison d Or

Plus en détail

VIE QUOTIDIENNE et DROITS SOCIAUX DES JEUNES ADULTES en situation de handicap. Sophie MENU - Assistante sociale Réseau VADLR Juin 2014

VIE QUOTIDIENNE et DROITS SOCIAUX DES JEUNES ADULTES en situation de handicap. Sophie MENU - Assistante sociale Réseau VADLR Juin 2014 VIE QUOTIDIENNE et DROITS SOCIAUX DES JEUNES ADULTES en situation de handicap Sophie MENU - Assistante sociale Réseau VADLR Juin 2014 PLAN L accès à la majorité, le changement de statut - 18 ans la majorité

Plus en détail

Présentation du nouvel avantage fiscal tel qu'il résulte de la loi du 21 août 2007. Proposition du Gouvernement de majorer ce nouvel avantage

Présentation du nouvel avantage fiscal tel qu'il résulte de la loi du 21 août 2007. Proposition du Gouvernement de majorer ce nouvel avantage Majoration du taux du crédit d impôt sur le revenu au titre des intérêts des prêts souscrits pour l acquisition ou la construction de l habitation principale Actuellement, 56 % des ménages français sont

Plus en détail

HEURES SUPPLEMENTAIRES : LE PAIEMENT

HEURES SUPPLEMENTAIRES : LE PAIEMENT HEURES SUPPLEMENTAIRES : LE PAIEMENT L avenant n 2014-01 du 4 février 2014 contient des dispositions ayant pour objet de restaurer à l identique les dispositions conventionnelles dénoncées ultérieurement

Plus en détail

Livret D accueil. 1 er janvier

Livret D accueil. 1 er janvier Ce document a été rédigé afin de vous informer sur notre mode de fonctionnement, nos horaires d ouverture, des aides auxquelles vous pourriez prétendre et vous informe sur les mesures fiscales. Livret

Plus en détail

LOMBALGIES CHRONIQUES ET TRAVAILLEUR HANDICAPÉ

LOMBALGIES CHRONIQUES ET TRAVAILLEUR HANDICAPÉ LOMBALGIES CHRONIQUES ET TRAVAILLEUR HANDICAPÉ Cas clinique 1 Mr H., 40 ans, chauffeur PL dans une grande société de transport (plus de 30 salariés), lombalgique chronique, revient vous voir pour prolonger

Plus en détail

DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES CHARTE HANDICAP JUILLET 2009

DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES CHARTE HANDICAP JUILLET 2009 DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES CHARTE HANDICAP JUILLET 2009 SOMMAIRE 1. PRÉAMBULE page 2 2. LA CHARTE HANDICAP page 4 LE RECRUTEMENT DES PERSONNES HANDICAPÉES AU CENTRE POMPIDOU L ACCUEIL ET L INTÉGRATION

Plus en détail

sociales, de la famille et de la solidarité Mise à jour 1 er juillet 2008 DDTEFP de L'AIN/SCT/AYME QUESTIONS REPONSES

sociales, de la famille et de la solidarité Mise à jour 1 er juillet 2008 DDTEFP de L'AIN/SCT/AYME QUESTIONS REPONSES QUESTIONS REPONSES sur la Convention Collective Nationale des «assistants maternels du particulier employeur» du 1 er juillet 2004 étendue par arrêté du 17 décembre 2004, la loi 2005-706 du 27 juin 2005

Plus en détail

ANNEXE 8-1. 2) Les salariés atteints d une pathologie survenue antérieurement à la date du présent accord.

ANNEXE 8-1. 2) Les salariés atteints d une pathologie survenue antérieurement à la date du présent accord. ANNEXE 8-1 Accord relatif à la prévoyance du 27 mars 1997 modifié par l avenant n 2 du 22 octobre 2001, l avenant n 3 du 25 mars 2009 et l avenant n 4 du 15 juillet 2009 Article 1 - Objet de l accord et

Plus en détail

PROJET DE CONVENTION CADRE «GARDES MALADES A DOMICILE»

PROJET DE CONVENTION CADRE «GARDES MALADES A DOMICILE» PROJET DE CONVENTION CADRE «GARDES MALADES A DOMICILE» ENTRE: LA CAISSE DE Dont le siège est à... Représentée par son Directeur... d une part, ET L ASSOCIATION OU LE PRESTATAIRE... OU LE MANDATAIRE Désigné

Plus en détail

Institution de prévoyance régie par le code de la Sécurité Sociale, agréée par les Ministères du Travail et de l'agricultur Membre du GIE AG2R

Institution de prévoyance régie par le code de la Sécurité Sociale, agréée par les Ministères du Travail et de l'agricultur Membre du GIE AG2R AG2R PRÉVOYANCE Institution de prévoyance régie par le code de la Sécurité Sociale, agréée par les Ministères du Travail et de l'agricultur Membre du GIE AG2R BULLETIN D'ADHESION PREVOYANCE BULLETIN N

Plus en détail

Maison du développement Kérantour 22 740 Pleudaniel 02 96 55 50 15

Maison du développement Kérantour 22 740 Pleudaniel 02 96 55 50 15 Maison du développement Kérantour 22 740 Pleudaniel 02 96 55 50 15 Le Comité d entraide de la Presqu île est une association créée en 1977 qui permet aux personnes âgées, handicapées ou malades de continuer

Plus en détail

6 - VOTRE SITUATION ACTUELLE : REPERAGE DES FRAGILITES

6 - VOTRE SITUATION ACTUELLE : REPERAGE DES FRAGILITES DEMANDE D ACCOMPAGNEMENT A DOMICILE DES PERSONNES AGEES ESSS05487 MSA AUVERGNE 1 ère demande Renouvellement Aide à domicile Prestataire Mandataire Structure envisagée :.. Portage de repas Installation

Plus en détail

ACCORD RELATIF A LA MOBILITE GEOGRAPHIQUE DES AGENTS CONSULAIRES

ACCORD RELATIF A LA MOBILITE GEOGRAPHIQUE DES AGENTS CONSULAIRES ACCORD RELATIF A LA MOBILITE GEOGRAPHIQUE DES AGENTS CONSULAIRES PREAMBULE La loi n 2010-854 du 23 juillet 2010 relative aux réseaux consulaires, au commerce, à l artisanat et aux services a prévu que

Plus en détail

aide départementale liée à la perte d autonomie en faveur des personnes âgées

aide départementale liée à la perte d autonomie en faveur des personnes âgées AllocAtion personnalisée d Autonomie (ApA) Dossier De DemanDe aide départementale liée à la perte d autonomie en faveur des personnes âgées nom : prénom(s) : commune de résidence : canton (*) : * (rempli

Plus en détail

professionnelle, et ressources RTH (Reconnaissance Travailleur Handicapé) 1 Activités, orientations adultes

professionnelle, et ressources RTH (Reconnaissance Travailleur Handicapé) 1 Activités, orientations adultes 1 professionnelles et ressources adultes RTH Reconnaissance Travailleur Handicapé) Pour ma recherche d emploi, j aurai besoin d aide pour sélectionner les offres où mon handicap ne sera pas pénalisant.

Plus en détail

Références. Conditions d admission (en plus des conditions générales d admission à l aide sociale) :

Références. Conditions d admission (en plus des conditions générales d admission à l aide sociale) : C14 Allocation compensatrice tierce personne (ACTP) Depuis la mise en œuvre au 01/01/2006 de la loi du 11 février 2005 instaurant la Prestation de Compensation du Handicap (PCH) remplaçant l Allocation

Plus en détail

AVENANT N 42 DU 11 MAI 2010

AVENANT N 42 DU 11 MAI 2010 MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA FONCTION PUBLIQUE CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3245 Convention collective nationale IDCC : 1501. RESTAURATION RAPIDE AVENANT N 42 DU 11 MAI 2010 RELATIF

Plus en détail

Formulaire de demande de l Allocation Personnalisée d Autonomie (APA) pour une personne de 60 ans et plus

Formulaire de demande de l Allocation Personnalisée d Autonomie (APA) pour une personne de 60 ans et plus Direction des personnes âgées Et handicapées Service de l aide sociale Formulaire de demande de l Allocation Personnalisée d Autonomie (APA) pour une personne de 60 ans et plus PIECES JUSTIFICATIVES À

Plus en détail

L aide sociale départementale aux adultes. Le Conseil général vous guide. Edition 2010

L aide sociale départementale aux adultes. Le Conseil général vous guide. Edition 2010 Edition 2010 Informations pratiques - L aide sociale aux adultes Le Conseil général vous guide L aide sociale départementale aux adultes La marche à suivre Edition 2010 www.somme.fr L aide sociale aux

Plus en détail

LES FRAIS D HEBERGEMENT POUR PERSONNES HANDICAPEES

LES FRAIS D HEBERGEMENT POUR PERSONNES HANDICAPEES LES FRAIS D HEBERGEMENT POUR PERSONNES HANDICAPEES DEFINITION Les frais de placement d une personne adulte handicapée dans un établissement correspondant à son état peuvent être pris en charge par l aide

Plus en détail

GENERALITES DE L AIDE SOCIALE

GENERALITES DE L AIDE SOCIALE GENERALITES DE L AIDE SOCIALE CONDITIONS GENERALES DE L AIDE SOCIALE RESIDENCE : art. L111-1 du CASF Pour prétendre à l aide sociale, il faut résider en France de façon habituelle et non passagère. Elle

Plus en détail

Dossier d Allocation Personnalisée d Autonomie

Dossier d Allocation Personnalisée d Autonomie ACTION SOCIALE ET SOLIDARITÉ Dossier d Allocation Personnalisée d Autonomie N de dossier :... Demande : c à domicile c en établissement c 1 ère demande c renouvellement Nom :... Prénom :... Commune :...

Plus en détail

EN CAS DE REFUS A LA MOBILITÉ D ACCOMPAGNEMENT LES MESURES DES SIÈGES RELOCALISATION

EN CAS DE REFUS A LA MOBILITÉ D ACCOMPAGNEMENT LES MESURES DES SIÈGES RELOCALISATION RELOCALISATION DES SIÈGES LES MESURES D ACCOMPAGNEMENT EN CAS DE REFUS A LA MOBILITÉ "Si vous êtes dans le doute face à une action à entreprendre demandezvous si elle rendra service aux plus petits et

Plus en détail

L accueil familial en faveur des personnes handicapées et allocation d accueil familial

L accueil familial en faveur des personnes handicapées et allocation d accueil familial L accueil familial en faveur des personnes handicapées et allocation d accueil familial 1. Définition Le dispositif d accueil familial concourt à la diversification des offres d hébergement proposées aux

Plus en détail

BULLETIN DE SALAIRE. Quelles sont les mentions obligatoires? Apparaissent obligatoirement sur le bulletin de paie les informations concernant :

BULLETIN DE SALAIRE. Quelles sont les mentions obligatoires? Apparaissent obligatoirement sur le bulletin de paie les informations concernant : BULLETIN DE SALAIRE Quelles sont les mentions obligatoires? Apparaissent obligatoirement sur le bulletin de paie les informations concernant : l employeur (nom, adresse, numéro d immatriculation, code

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3339 Convention collective nationale IDCC : 2603. PRATICIENS-CONSEILS DU RÉGIME

Plus en détail

Couverture sociale des élus locaux Date d effet : 1 er janvier 2014

Couverture sociale des élus locaux Date d effet : 1 er janvier 2014 Elus locaux Note d information n 14-05 du 14 janvier 2014 Mise à jour du 03/04/2014 Couverture sociale des élus locaux Date d effet : 1 er janvier 2014 Références Article 18 de la loi de financement de

Plus en détail

LE DISPOSITIF DE CUMUL EMPLOI / RETRAITE

LE DISPOSITIF DE CUMUL EMPLOI / RETRAITE 09/09/09 LE DISPOSITIF DE CUMUL EMPLOI / RETRAITE fiches pratiques SOMMAIRE introduction le cumul emploi-retraite dans le régime général de la sécurité sociale 1. Conditions d ouverture du droit au cumul

Plus en détail

DM2 2014 - DEPENSES D AIDE SOCIALE - REMISES GRACIEUSES

DM2 2014 - DEPENSES D AIDE SOCIALE - REMISES GRACIEUSES CONSEIL GENERAL DU JURA Réunion du : 3 novembre 2014 Type : DM2 2014 Service : DSSD Thème : ACTIONS SOCIALES Commission : Act. Sociales : Personnes Agées/Handicapées - Enfance Famille/Insertion Logement

Plus en détail

ACCORD COLLECTIF DU 20 DÉCEMBRE 2006

ACCORD COLLECTIF DU 20 DÉCEMBRE 2006 MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT CONVENTIONS COLLECTIVES Accord professionnel GARANTIES COLLECTIVES ET OBLIGATOIRES POUR L ENSEMBLE DES INTERMITTENTS DU SPECTACLE (20 décembre

Plus en détail

NOTE D INFORMATION 2008/17 du 30 décembre 2008

NOTE D INFORMATION 2008/17 du 30 décembre 2008 NOTE D INFORMATION 2008/17 du 30 décembre 2008 Financement de la Sécurité Sociale pour 2009 Adoption définitive de la loi (validation du Conseil Constitutionnel) I Cotisations et contributions A Forfait

Plus en détail

Module 8 MDPH et CDAPH : rôles et fonctionnement

Module 8 MDPH et CDAPH : rôles et fonctionnement Module 8 MDPH et CDAPH : rôles et fonctionnement MDPH et CDAPH : rôles et fonctionnement Introduction : un service public du handicap Missions générales de la MDPH Statut, organisation et fonctionnement

Plus en détail

L accueil D UNE PERSONNE ÂGÉE OU HANDICAPÉE

L accueil D UNE PERSONNE ÂGÉE OU HANDICAPÉE L accueil familial D UNE PERSONNE ÂGÉE OU HANDICAPÉE SOMMAIRE > Qu est-ce que l accueil familial?... 3 > Qui peut être accueilli?... 3 > Qui peut devenir accueillant familial?... 5 > Comment devenir accueillant

Plus en détail

APPUI AUX PRATIQUES DES EQUIPES PLURIDISCIPLINAIRES DE MDPH

APPUI AUX PRATIQUES DES EQUIPES PLURIDISCIPLINAIRES DE MDPH Décembre 2013 APPUI AUX PRATIQUES DES EQUIPES PLURIDISCIPLINAIRES DE MDPH GUIDE PCH AIDE HUMAINE Guide PCH aide humaine Sommaire 1 Introduction... 4 2 - Conditions d accès... 5 2.1 - Eligibilité générale

Plus en détail

REVENDICATIONS sur le Plan d Accompagnement au Déménagement MUTOPIA

REVENDICATIONS sur le Plan d Accompagnement au Déménagement MUTOPIA REVENDICATIONS sur le Plan d Accompagnement au Déménagement MUTOPIA I. Allongement du trajet domicile / lieu de travail A. Principe de l indemnisation Indemnisation compensant l allongement du temps de

Plus en détail

Nouvelles dispositions applicables à la PEEC AGRICOLE

Nouvelles dispositions applicables à la PEEC AGRICOLE Nouvelles dispositions applicables à la PEEC AGRICOLE Fiches produits émises par le ministère de l Agriculture Le ministère de l Agriculture a actualisé les modalités de mise en œuvre des produits de la

Plus en détail

Votre enfant est malade

Votre enfant est malade Votre enfant est malade Votre enfant est malade et vous devez cesser ponctuellement votre activité professionnelle ALLOCATION JOURNALIÈRE DE PRÉSENCE PARENTALE (AJPP) L'un des enfants à votre charge est

Plus en détail

L assurance retraite des agriculteurs

L assurance retraite des agriculteurs L assurance retraite des agriculteurs La pension doit se substituer, proportionnellement à la durée de cotisation, à la perte des revenus due au départ en retraite et doit donc permettre aux retraités

Plus en détail

Fonds d Aide aux Jeunes en Difficultés (FAJD) Règlement départemental d attribution (règlement intérieur du FAJ) au 1 er janvier 2006

Fonds d Aide aux Jeunes en Difficultés (FAJD) Règlement départemental d attribution (règlement intérieur du FAJ) au 1 er janvier 2006 Fonds d Aide aux Jeunes en Difficultés (FAJD) Règlement départemental d attribution (règlement intérieur du FAJ) au 1 er janvier 2006 adopté le 13 décembre 2005 par l Assemblée Départementale après avis

Plus en détail

Les dispositifs sociaux de prise en charge d aides

Les dispositifs sociaux de prise en charge d aides Les dispositifs sociaux de prise en charge d aides à domicile Octobre 2011 Nathalie RAYMOND Béatrice MICHEL Assistantes Sociales Dispositifs d aide d pour les personnes de moins de 60 ans Les aides ménagm

Plus en détail

La Reconnaissance de la Qualité de Travailleur Handicapé (RQTH)

La Reconnaissance de la Qualité de Travailleur Handicapé (RQTH) Délégation Midi-Pyrénées Handicap et vie professionnelle La loi du 11 février 2005 1 a renforcé les exigences vis-à-vis de l emploi des personnes en situation de handicap. Ainsi, les personnes reconnues

Plus en détail

Code du Travail, Art. L6222-23 à L6222-33

Code du Travail, Art. L6222-23 à L6222-33 F I C H E P R A T I Q U E N 2 R E M U N E R A T I O N E T A I D E S L I E E S A U C O N T R A T D A P P R E N T I S S A G E L apprenti est titulaire d un contrat de travail de type particulier : il est

Plus en détail

Scolarisation de l élève handicapé

Scolarisation de l élève handicapé Scolarisation de l élève handicapé Loi du 11 février 2005 École de référence «Tout enfant ou adolescent présentant un handicap ou un trouble invalidant de la santé est inscrit dans une école ou l un des

Plus en détail