SOMMAIRE GÂTINAIS BIOGAZ GATI-RNT B-CH 2

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "SOMMAIRE GÂTINAIS BIOGAZ GATI-RNT-100723-B-CH 2"

Transcription

1 Juillet 2010 RESUME NON TECHNIQUE

2 SOMMAIRE A. PRESENTATION DE GATINAIS BIOGAZ... 3 A.1 ACTIVITE... 3 A.2 OBJET DE LA DEMANDE... 3 A.3 CLASSEMENT... 4 A.4 COMMUNES CONCERNEES PAR LE RAYON D AFFICHAGE... 5 A.5 PLAN DE MASSE... 6 A.6 PRINCIPE DE PRODUCTION... 7 B. RESUME NON TECHNIQUE DE L ETUDE D IMPACT... 8 B.1 INTEGRATION DANS L ENVIRONNEMENT... 8 B.2 DOMAINE DE L EAU... 9 B.2.1. Consommation d eau... 9 B.2.2. Effluents aqueux... 9 B.3 DOMAINE DE L AIR ET DES ODEURS B.4 SOLS ET SOUS-SOLS B.5 BRUIT B.6 DECHETS B.7 TRAFIC ROUTIER B.8 DOMAINE DE LA SANTE C. RESUME NON TECHNIQUE DE L ETUDE DES DANGERS C.1 ACCIDENT MAJORANT C.1.1. Rupture guillotine de la canalisation de transport de biogaz C.2 RISQUES NATURELS C.3 MESURES DE PROTECTION GÂTINAIS BIOGAZ GATI-RNT B-CH 2

3 A. PRESENTATION DE GATINAIS BIOGAZ A.1 Activité Le projet Gâtinais Biogaz vise à la mise en œuvre d une unité de méthanisation agricole collective sur la zone artisanale de Pense-Folie à Château-Renard (45). Le projet est caractérisé par une base agricole solide (55% des intrants sont des effluents d élevage), une valorisation optimale de l énergie primaire issue de la cogénération du biogaz (taux de valorisation à 72,4% grâce à un réseau de chaleur reliant plusieurs infrastructures publiques) et des capacités très significatives de recyclage agricole des produits digérés (surface d épandage sur culture disponible significativement supérieure aux besoins). La valorisation du biogaz est prévue sur un moteur de cogénération de puissance électrique maximale 537 kw él. La valorisation de l énergie thermique sera réalisée par l intermédiaire d un réseau de chaleur qui desservira les consommateurs suivants : - le Conseil Général : chauffage du nouveau collège de Château-Renard - le SIVOM de Château-Renard : chauffage d un gymnase et d une piscine - la commune de Château-Renard : chauffage du groupe scolaire A.2 Objet de la demande Le futur site de méthanisation de Gâtinais Biogaz permettra de valoriser jusqu à t de déchets organiques. Tableau 1 : Production journalière moyenne Unité Maximum Volume de biogaz produit Nm 3 /j Production électrique kwh él/j Production de chaleur kwh th/j Digestat t/j Digestat solide t/j Digestat liquide t/j GÂTINAIS BIOGAZ GATI-RNT B-CH 3

4 A.3 Classement La nature des produits utilisés, fabriqués, manipulés et stockés entraîne le classement de l établissement Gâtinais Biogaz dans les rubriques de la nomenclature des installations classées. Au regard de cette nomenclature pour la protection de l environnement, l installation sera soumise aux rubriques suivantes : Tableau 2 : Récapitulatif des rubriques de la nomenclature des ICPE appliquées au projet de l installation Gâtinais Biogaz Nature des activités Rubrique Activité Installations de méthanisation de déchets non dangereux Méthanisation de matière végétale brute, effluents d élevage, matières stercoraires, déchets végétaux d industries agroalimentaires Installations de méthanisation de déchets non dangereux Méthanisation d autres déchets non dangereux Installations de Combustion Gazomètres et réservoirs de gaz comprimés renfermant des gaz inflammables La quantité totale susceptible d être présente dans l installation étant : 2. pour les autres gaz Stockage en réservoirs manufacturés de liquides inflammables Broyage, concassage,, des substances végétales et de tous produits organiques naturels. La puissance installée de l ensemble des machines fixes concourant au fonctionnement de l installation Installations de Combustion Réfrigération ou compression (installations de) fonctionnant à des pressions effectives supérieures à 10 5 Pa. La puissance absorbée étant : Classem ent A, DC, D, NC (*) Rayon d'afficha ge Capacité de traitement 68,5 t/j A 2 km B c A Méthanisation de boues de STEP, effluents d IAA, vidange, graisses, boues, rebus V = 68,5 t/j Moteur de cogénération biogaz Puissance = 1,5 MW Stockage du biogaz dans membranes double peau Quantité maximale stockée : 4,5 t A A 2 km 3 km D - Stockage de carburant Capacité de stockage : 5 m 3 NC - Broyage Puissance = 30 kw Chaudière (gaz naturel) = 1,8 MW Puissance totale de compression = 10,1 kw NC - NC - NC - (*) : A : autorisation, D : déclaration, DC : soumis au contrôle périodique prévu par l article L du Code de l Environnement, NC : non classé GÂTINAIS BIOGAZ GATI-RNT B-CH 4

5 A.4 Communes concernées par le rayon d affichage Le rayon d'affichage à prendre en compte est de 3 km autour de l'emprise du périmètre d'exploitation de l'unité de méthanisation au titre de la rubrique Les communes concernées par ce rayon d'affichage sont donc : - Château-Renard, - Melleroy, - Triguères. Pour information les communes concernées par l enquête publique du plan d épandage sont (11) : - Château-Renard, - Douchy, - Triguères, - Chuelles, - St Germain des prés, - Melleroy, - Montcorbon, - Aillant sur Milleron, - St Maurice sur Aveyron, - Courtenay, - Gy Les Nonains Note : L'implantation de l'établissement figure sur le plan de situation locale au 1/25 000ème en annexe du présent dossier. GÂTINAIS BIOGAZ GATI-RNT B-CH 5

6 A.5 Plan de masse GÂTINAIS BIOGAZ GATI-RNT B-CH 6

7 A.6 Principe de production Déchets à hygiéniser t/an 28%MS Déchets solides t/an 31%MS Déchets liquides t/an 5%MS Trémie de réception 50 m 3 Broyage < 12 mm Stérilisation à 70 C 5 m 3 Trémie de réception 60 m 3 Cuve de stockage 160 m 3 Stockage tampon 50 m 3 Méthanisation m 3 Maturation m 3 Biogaz : m 3 /j à 60 % de CH kw él Produits digérés t/an 11% MS Séparation de phases Phase liquide m 3 /an 43% MS Epandage Digestats épaissis 5754 t/an 26% MS GÂTINAIS BIOGAZ GATI-RNT B-CH 7

8 B. RESUME NON TECHNIQUE DE L ETUDE D IMPACT Ce chapitre présente une synthèse des principaux impacts du projet sur l environnement. B.1 Intégration dans l environnement Les infrastructures les plus visibles liées à l exploitation de la future unité de méthanisation de Gâtinais Biogaz seront les cuves de méthanisation et de maturation. Les cuves de méthanisation et de maturation seront réalisées en béton et revêtues d un bardage. Une bâche synthétique de protégera la toiture conique. L aspect extérieur neutre de ces ouvrages favorisera leur bonne insertion paysagère dans un environnement à vocation agricole. Les espaces verts seront régulièrement entretenus par une société extérieure. Une clôture en maille rigide de 2 m de haut ceinturera le site. Les bâtiments et ouvrages seront conçus et disposés en conformité avec les règles d urbanisme applicables localement. GÂTINAIS BIOGAZ GATI-RNT B-CH 8

9 B.2 Domaine de l eau B.2.1. Consommation d eau L eau utilisée aura pour origine le réseau d eau potable de la ville de Château-Renard. L eau potable servira : Aux usages sanitaires, Au nettoyage des équipements et des camions de transport de déchets, A l entretien des espaces verts. La consommation annuelle sera donc d environ 180 m 3. B.2.2. Effluents aqueux Les effluents de l installation sont : les eaux pluviales ruisselant sur les surfaces étanches de la plateforme (parkings, voies de circulation, aires de stockage imperméabilisées), Les eaux sanitaires envoyées dans le réseau des eaux usées, Les eaux de lavage collectées et envoyées dans le digesteur. Aucun effluent de type "industriel" ne sera généré par l activité de l unité de méthanisation de Gâtinais Biogaz. Les seuls effluents liquides produits, à savoir les percolats, seront stockés dans une citerne souple et une lagune avant valorisation en agriculture. Les eaux pluviales de voiries seront collectées dans le réseau dédié puis seront déversées dans un bassin de rétention installée sur la ZA de Pense-Folie. GÂTINAIS BIOGAZ GATI-RNT B-CH 9

10 B.3 Domaine de l air et des odeurs Les émissions atmosphériques (canalisées et diffuses) seront en fonctionnement normal : les gaz d échappement des véhicules à moteur thermique (camions de transport des déchets, tracteurs avec tonnes à lisiers, chargeur), les composés organiques volatils émis par les déchets et ceux contenus dans le biogaz, les bioaérosols émis au niveau du stockage de déchets organiques, les gaz de combustion du moteur de cogénération et le cas échéant de la torchère lors des opérations de maintenance du moteur de cogénération, les gaz de combustion de la chaudière fonctionnant au gaz naturel. Les risques d'odeurs se situeront au niveau : du stockage des déchets solides, du dépotage des déchets à hygiénisés (hangar de dépotage), du stockage de produits digérés. Pour éviter toute émission diffuse de biogaz, le méthaniseur et la cuve de maturation seront équipés de membranes double-peau servant au stockage du biogaz. Pour limiter au maximum ces nuisances olfactives, les mesures suivantes seront prises : le dépotage des déchets dans un hangar fermé et équipé d un système de traitement de l air (biofiltre), la cuve de stockage des déchets liquides sera couverte, les cuves de méthanisation et de maturation seront totalement hermétiques et ne génèreront aucune odeur vers l extérieur. GÂTINAIS BIOGAZ GATI-RNT B-CH 10

11 B.4 Sols et sous-sols L exploitation de la future unité de méthanisation de Gâtinais Biogaz ne génèrera aucune extraction ou dépôt de matériaux, et ne sollicitera aucun pompage d eaux souterraines. L imperméabilisation des zones de dépotage et l étanchéité des bassins de stockage puis des cuves de traitement garantiront une protection optimale des sols. Compte tenu de ces éléments et de l'ensemble des mesures de protection prises pour pallier les risques d'infiltration lors d'un écoulement accidentel, l'impact généré par la future plateforme de méthanisation sur le milieu sol/sous-sol est considérablement réduit. GÂTINAIS BIOGAZ GATI-RNT B-CH 11

12 B.5 Bruit Le site se trouve dans un contexte comprenant de nombreuses sources de bruit en provenance : Des sites voisins (activité agricole), Du trafic routier. Les sources potentielles de bruit crées par l installation Gâtinais Biogaz sont : Le séparateur de phases, Les pompes de transfert, La chaufferie, le moteur de cogénération. L unité de méthanisation de Gâtinais Biogaz fonctionnera 7j/7 et 24h/24. Ces trois installations seront mises en place dans des locaux fermés. Par conséquent, les émissions sonores générées par ces 3 équipements seront atténuées par ces protections. Toutefois, les opérations de transport seront réalisées du lundi au vendredi sur les plages horaires 9 h - 12 h puis 14 h - 17 h. Ces camions de transport des déchets entrants seront à l origine de nuisances sonores discontinues en raison des manœuvres, de la circulation sur les voies enrobées et des opérations de dépotage vers les cuves de stockage. Des mesures de bruit avant l implantation ont été effectuées afin de déterminer l état initial du site. Les niveaux sonores si situent entre 40 et 50 db(a) de jour et entre 35 et 45 db(a) de nuit. En période de jour, l installation n augmentera pas le niveau sonore actuel de plus de 5 db(a). En période de nuit, le niveau sonore actuel ne sera pas augmenté de plus de 3 db(a). GÂTINAIS BIOGAZ GATI-RNT B-CH 12

13 B.6 Déchets Les déchets imputables à l exploitation de la future unité de méthanisation de Gâtinais Biogaz se décomposeront de la manière suivante : - des Déchets Industriels Banals (déchets de bureaux et d emballages non souillés) : o papiers, cartons et films plastiques o ordures ménagères et assimilées o déchets verts - des Déchets Industriels Spéciaux : o Boues du séparateur d hydrocarbures - des déchets valorisables en épandage : o Digestats solides o Digestats liquides L épandage sera réalisé sur les parcelles du plan d épandage selon une convention d épandage mis en place. Les plannings prévisionnels d épandage ont été réalisés : - à partir des données quantitatives et qualitatives (en N et P) des fractions solides et liquides des digestats, - selon l assolement actuellement en place, - selon les périodes d épandage actuellement réalisées, - afin de répondre aux obligations réglementaires actuelles, et aux besoins agronomiques des cultures en place. GÂTINAIS BIOGAZ GATI-RNT B-CH 13

14 B.7 Trafic routier Le trafic routier généré par l exploitation de la future unité de méthanisation de Gâtinais Biogaz sera essentiellement lié : - à l'approvisionnement en déchets intrants, - au trajet des employés, - à la récupération des produits digérés épandables. Ces opérations de transport seront réalisées du lundi au vendredi au cours des plages horaires 9 h - 12 h puis 14 h - 17 h et représenteront au maximum un trafic quotidien de 8 véhicules soit au maximum 16 passages. Le trafic lié à la future plateforme de méthanisation sera négligeable au regard du trafic global sur les axes empruntés. GÂTINAIS BIOGAZ GATI-RNT B-CH 14

15 B.8 Domaine de la santé En fonction des caractéristiques des différents milieux susceptibles de transférer une pollution générée par la future plateforme de méthanisation de Gâtinais Biogaz sur les populations cibles identifiées, l étude sanitaire s est orientée sur les rejets dans le milieu air concernant : - les Composés Organiques Volatils émis par les déchets entrants, - les gaz de combustion du moteur de cogénération et le cas échéant de la chaudière biogaz lors des opérations de maintenance du moteur de cogénération, - les gaz d échappement des véhicules à moteur thermique (voitures, camions). A partir des estimations de probabilités d exposition et en fonction de l'importance sanitaire du risque étudié, une estimation qualitative des risques a été réalisée afin d en déduire une hiérarchisation de ces derniers. Les rejets de ces substances diffuses ne devraient pas être à l'origine d'effets sur la santé compte tenu de la dilution qui se poursuit dans l'atmosphère et de la distance d éloignement avec les populations cibles. GÂTINAIS BIOGAZ GATI-RNT B-CH 15

16 C. RESUME NON TECHNIQUE DE L ETUDE DES DANGERS C.1 Accident majorant C.1.1. Rupture guillotine de la canalisation de transport de biogaz Ce risque a été étudié de manière exhaustive dans l installation Gâtinais Biogaz. Le scénario retenu est la rupture guillotine de la canalisation de biogaz à l entrée du moteur de cogénération. Les distances correspondant aux effets associées aux zones de dangers, à partir de la canalisation extérieure (prise comme centre du nuage de gaz) sont indiquées dans le tableau ci-dessous : Tableau 3 : Effets thermiques feu de torche Seuil Danger Zone de danger (m) 3 kw/m 2 Risque de destruction des vitres et de blessures 15 m 5 kw/m 2 Risque de dégâts légers et de blessures 14 m 8 kw/m 2 Risque létal en cas d accident/effet domino 13 m Tableau 4 : Effets thermiques UVCE Seuil Danger Zone de danger (m) 3 kw/m 2 Risque de destruction des vitres et de blessures 10 5 kw/m 2 Risque de dégâts légers et de blessures 9 8 kw/m 2 Risque létal en cas d accident/effet domino 9 Tableau 5 : Effets de surpression UVCE Seuil Danger Zone de danger (m) 20 mbar Risque de destruction des vitres et de blessures mbar Risque de dégâts légers et de blessures mbar Risque létal en cas d accident Non atteint 200 mbar Risque des effets dominos Non atteint Ce scénario n aura pas de conséquences sur l environnement du site puisque la zone des effets indirects par bris de vitre sur l homme ne dépasse pas les limites de propriété du site. De même, la zone délimitée par de risque de blessures et de dégâts légers ne dépasse pas les limites du site. GÂTINAIS BIOGAZ GATI-RNT B-CH 16

17 De plus, l explosion peut engendrer des effets létaux, mais ces zones sont situées dans les limites de propriétés. Les effets dominos devraient toucher le container de cogénération ainsi que la chaufferie Il convient de préciser que les équipements seront de type ATEX dans les zones où ce risque d apparition d atmosphère explosible est présent. C.2 Risques naturels Le risque foudre : Le risque sismique : La probabilité de foudroiement dans la commune de Château-Renard est inférieure à la moyenne nationale. Les mesures de protection adaptées seront installées pour protéger l ensemble du site. Le département du Loiret est classé au niveau du risque sismique le plus bas (négligeable). Le risque inondation : Le site de Gâtinais Biogaz n est pas situé en zone inondable. C.3 Mesures de protection Les mesures de protection prises dès la conception de l installation permettront de réduire les risques à la source et de limiter les conséquences en cas d accident. L investissement en faveur de la sécurité et de la protection de l environnement représente une grande part du budget total du projet. Les postes principaux sont : - Le traitement de l air, - La valorisation du biogaz par cogénération, - Le traitement des eaux pluviales, - Les capacités de rétention, - Les cuves enterrées, - La protection incendie. Les procédures d opération ainsi qu un personnel formé et habilité garantissent l exploitation de l installation de méthanisation en toute sécurité. GÂTINAIS BIOGAZ GATI-RNT B-CH 17

11 Annexe V : Modélisations des scénarios catastrophes

11 Annexe V : Modélisations des scénarios catastrophes $+ (% &&) $%&'()')&(% $%&'()')&(% $) 11 Annexe V : Modélisations des scénarios catastrophes #))*!"# Unité de méthanisation et de compostage Modélisations - Etude de Dangers Département de la Gironde Commune

Plus en détail

SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 21 NOVEMBRE 2013 EXPOSE DES MOTIFS

SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 21 NOVEMBRE 2013 EXPOSE DES MOTIFS SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 21 NOVEMBRE 2013 POINT ENVIRONNEMENT Installations classées 69 quai Auguste Deshaies Compagnie Parisienne de Chauffage Urbain (CPCU) Demande d'autorisation en vue de la rénovation

Plus en détail

METHANISATION. et installations classées et production d électricité. Frédéric BERLY DREAL Midi Pyrénées Division Énergie

METHANISATION. et installations classées et production d électricité. Frédéric BERLY DREAL Midi Pyrénées Division Énergie METHANISATION et installations classées et production d électricité Frédéric BERLY DREAL Midi Pyrénées Division Énergie 1 Nomenclature des installations classées Les installations classées en application

Plus en détail

IDE / EnviroC LG2E Mayrac (46) 2 RESUME DU DOSSIER

IDE / EnviroC LG2E Mayrac (46) 2 RESUME DU DOSSIER 2 RESUME DU DOSSIER 1 INTRODUCTION Le développement des énergies renouvelables, la réduction des émissions de gaz à effet de serre et la valorisation des biodéchets font partie des objectifs prioritaires

Plus en détail

Partie 1. Demande d autorisation d exploiter. Résumé non technique

Partie 1. Demande d autorisation d exploiter. Résumé non technique POWEO TOUL PRODUCTION Partie 1 Demande d autorisation d exploiter Résumé non technique DOSSIER DE DEMANDE D AUTORISATION D EXPLOITER UNE NOUVELLE INSTALLATION DE PRODUCTION D ELECTRICITE 48-AO0102-APS/G.06/0001

Plus en détail

méthanisation Débat ONG 06 mai 2010

méthanisation Débat ONG 06 mai 2010 Risques sanitaires et accidentels liés à la méthanisation Débat ONG 06 mai 2010 Pourquoi cette réflexion? - Plan d actions déchets 2009 2012 du MEEDDM et le comité opérationnel 10 du Grenelle de l Environnement

Plus en détail

I - RESUME NON TECHNIQUE SOMMAIRE 1 INTRODUCTION... 2 2 OBJET DE LA DEMANDE DE REGULARISATION D AUTORISATION... 2 3 PRESENTATION DU SITE...

I - RESUME NON TECHNIQUE SOMMAIRE 1 INTRODUCTION... 2 2 OBJET DE LA DEMANDE DE REGULARISATION D AUTORISATION... 2 3 PRESENTATION DU SITE... Page : 1 SOMMAIRE 1 INTRODUCTION... 2 2 OBJET DE LA DEMANDE DE REGULARISATION D AUTORISATION... 2 3 PRESENTATION DU SITE... 3 4 ETUDE D IMPACT... 7 5 ETUDE DE DANGERS... 14 Page : 2 1 INTRODUCTION Ce résumé

Plus en détail

Installation Classée pour la Protection de l Environnement I - RESUME NON TECHNIQUE AVANT PROPOS

Installation Classée pour la Protection de l Environnement I - RESUME NON TECHNIQUE AVANT PROPOS AVANT PROPOS La société FUCHS exploite une usine de fabrication et de conditionnement de vinaigre sur la commune de LA TREMBLADE (17). L entreprise dispose d un arrêté préfectoral d autorisation d exploiter

Plus en détail

Date de convocation 8 Mars 2016 CONSEIL MUNICIPAL SEANCE DU 16 MARS 2016 A 20 H 30 Date d'affichage 8 Mars 2016

Date de convocation 8 Mars 2016 CONSEIL MUNICIPAL SEANCE DU 16 MARS 2016 A 20 H 30 Date d'affichage 8 Mars 2016 EXTRAIT DU REGISTRE DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL Date de convocation 8 Mars 2016 CONSEIL MUNICIPAL SEANCE DU 16 MARS 2016 A 20 H 30 Date d'affichage 8 Mars 2016 Nombre de conseillers En exercice

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT ET DE L AMÉNAGEMENT DURABLES Arrêté du 17 octobre 2007 modifiant l arrêté du 2 mai 2002 modifié relatif aux prescriptions

Plus en détail

N 267.2 Peinture/application par pulvérisation de plus de 250 kg par an INFORMATIONS GENERALES

N 267.2 Peinture/application par pulvérisation de plus de 250 kg par an INFORMATIONS GENERALES N 267.2 Peinture/application par pulvérisation de plus de 250 kg par an INFORMATIONS ENERALES PAE 1 / 15 REVISION : 0 Règlement grand-ducal du 16 juillet 1999 portant nomenclature et classification des

Plus en détail

Parc d Activités Industrielles Avenue de l Europe 60530 NEUILLY EN THELLE

Parc d Activités Industrielles Avenue de l Europe 60530 NEUILLY EN THELLE Parc d Activités Industrielles Avenue de l Europe 60530 NEUILLY EN THELLE DOSSIER DE DEMANDE D AUTORISATION D EXPLOITER Regranuleuse et sources scellées RESUMES NON TECHNIQUES Date : février 2011 CETE

Plus en détail

VILLE DE ROUEN - CONSEIL MUNICIPAL - SEANCE DU 26 SEPTEMBRE 2008 RAPPORT AU CONSEIL MUNICIPAL

VILLE DE ROUEN - CONSEIL MUNICIPAL - SEANCE DU 26 SEPTEMBRE 2008 RAPPORT AU CONSEIL MUNICIPAL VILLE DE ROUEN - CONSEIL MUNICIPAL - SEANCE DU 26 SEPTEMBRE 2008 RAPPORT AU CONSEIL MUNICIPAL ------------------------------------------------------------------ INSTALLATIONS CLASSEES POUR LA PROTECTION

Plus en détail

F ORMULAIRE DE D EMANDE D'AUTORISATION F_222

F ORMULAIRE DE D EMANDE D'AUTORISATION F_222 PAGE 1/14 Règlement grand-ducal du 16 juillet 1999 portant nomenclature et classification des établissements classés; Annexe Nomenclature des établissements classés : N 222 Installations de lavage de voitures,

Plus en détail

Dossier de demande d autorisation d exploiter des Installations Classées pour la Protection de l Environnement

Dossier de demande d autorisation d exploiter des Installations Classées pour la Protection de l Environnement SOMMAIRE I) INTRODUCTION... 2 II) L ENTREPRISE ET SES ACTIVITES... 2 1) PRESENTATION DE L ENTREPRISE... 2 2) ACTIVITES DE L ENTREPRISE... 2 3) LE PERSONNEL... 3 4) LOCALISATION DE L ENTREPRISE... 3 5)

Plus en détail

MÉTHANISATION AGRICOLE Intérêts et grandes étapes d un projet

MÉTHANISATION AGRICOLE Intérêts et grandes étapes d un projet Crédits photos : Région Alsace, Stadler/Région Alsace MÉTHANISATION AGRICOLE Intérêts et grandes étapes d un projet Contact : Région Alsace Virginie WOLFF virginie.wolff@region-alsace.eu ADEME Alsace Jonathan

Plus en détail

Journée Industrielle Méthanisation Règles de sécurité des installations de méthanisation agricole Chambéry, 05 Octobre 2011

Journée Industrielle Méthanisation Règles de sécurité des installations de méthanisation agricole Chambéry, 05 Octobre 2011 Journée Industrielle Méthanisation Règles de sécurité des installations de méthanisation agricole Chambéry, 05 Octobre 2011 Sébastien EVANNO (sebastien.evanno@ineris.fr) Contexte Programme d appui annuel

Plus en détail

Les fiches Synteau. a EAUX USÉES n 6

Les fiches Synteau. a EAUX USÉES n 6 Les fiches Synteau a EAUX USÉES n 6 LA MÉTHANISATION DES BOUES D INSTALLATIONS DE TRAITEMENT DES EAUX RÉSIDUAIRES URBAINES OU INDUSTRIELLES JUIN 2014 La méthanisation connaît un développement important

Plus en détail

L environnement dans l Artisanat

L environnement dans l Artisanat Décapage Cette fiche concerne le décapage par voie chimique et mécanique, mais vous faites peut être aussi du traitement de surface, du polissage, ou de la peinture. Dans ce cas, reportez-vous aussi aux

Plus en détail

Assistance Technique de la CCVM Projet d unité de méthanisation.

Assistance Technique de la CCVM Projet d unité de méthanisation. Projet d unité de méthanisation Bioener Val d Adour Vic Montaner (64) Mission : Assistance Technique de la CCVM Projet d unité de méthanisation. Date rédaction note technique : 04/09/2012 responsable secteur

Plus en détail

SA COLOR CANTELEU (76) RESUME NON TECHNIQUE

SA COLOR CANTELEU (76) RESUME NON TECHNIQUE SA COLOR CANTELEU (76) RESUME NON TECHNIQUE SOMMAIRE 1 EXPLOITANT ET ACTIVITES... 3 1.1 IDENTITE DU DEMANDEUR... 3 1.2 ORGANISATION DU SITE... 4 2 RESUME DE L ETUDE D IMPACTS... 5 2.1 IMPACTS SUR LE PAYSAGE...

Plus en détail

VEILLE REGLEMENTAIRE Environnement Fiche VRE.5

VEILLE REGLEMENTAIRE Environnement Fiche VRE.5 LES EFFLUENTS Code de la Santé Publique L1331-10 Code de l Environnement R214-1 et suivants Arrêté du 22 juin 2007 relatif à la collecte, au transport et au traitement des eaux usées des agglomérations

Plus en détail

RÉSUMÉ NON TECHNIQUE DU DOSSIER DE DEMANDE D AUTORISATION D EXPLOITER

RÉSUMÉ NON TECHNIQUE DU DOSSIER DE DEMANDE D AUTORISATION D EXPLOITER RÉSUMÉ NON TECHNIQUE DU DOSSIER DE DEMANDE D AUTORISATION D EXPLOITER CHAMPARGONNE BIOGAZ NOIRLIEU Fait à Lezennes, le 15 Octobre 2012 Modifié le 14 Décembre 2012 KALIÈS KA12.05.017 KALIÈS KA12.05.017

Plus en détail

Web Conférence. Règlementation ICPE. Bases et Evolutions

Web Conférence. Règlementation ICPE. Bases et Evolutions Web Conférence Règlementation ICPE Bases et Evolutions Définition Installations Classées pour la Protection de l Environnement (ICPE) Une installation Usine, atelier, dépôt, chantier, élevage Dont l exploitation

Plus en détail

Extrait du dossier de demande d autorisation de ONDULYS RESUME NON TECHNIQUE

Extrait du dossier de demande d autorisation de ONDULYS RESUME NON TECHNIQUE Extrait du dossier de demande d autorisation de ONDULYS RESUME NON TECHNIQUE Ce résumé non technique a pour objet de faciliter la prise de connaissance des informations contenues dans le dossier. Conformément

Plus en détail

Endiverie de Soyécourt. Respect de la rubrique 2781-1 des Installations Classées Pour l Environnement

Endiverie de Soyécourt. Respect de la rubrique 2781-1 des Installations Classées Pour l Environnement Endiverie de Soyécourt Respect de la rubrique 2781-1 des Installations Classées Pour l Environnement Prescriptions générales applicables aux installations classées de méthanisation relevant du régime de

Plus en détail

La Préfète du cher, Chevalier de la Légion d Honneur,

La Préfète du cher, Chevalier de la Légion d Honneur, 1 PRÉFÈTE DU CHER Direction Départementale de la Cohésion Sociale et de la Protection des Populations Pôle de la Protection des Populations Service de la Protection des Populations - Installation classée

Plus en détail

Arrêté préfectoral d enregistrement n 2012271-0007

Arrêté préfectoral d enregistrement n 2012271-0007 Préfecture Direction de la réglementation et des élections Bureau de l'environnement et des enquêtes publiques Arrêté préfectoral d enregistrement n 2012271-0007 Le Préfet des Yvelines, Chevalier de la

Plus en détail

1. LES POTENTIELS pe DANGERS

1. LES POTENTIELS pe DANGERS Demande d'autorisation Préfectorale les Délices d'auzan - Castelnau d'auzan (32) 1. LES POTENTIELS pe DANGERS Les potentiels de danger sont présentés dans le tableau suivant: SYSTEME Stock cartons, POTENTIEL

Plus en détail

Dossier de Demande d Autorisation d Exploiter une unité de méthanisation agricole à Tournon (73)

Dossier de Demande d Autorisation d Exploiter une unité de méthanisation agricole à Tournon (73) SAS HORIZON Dossier de Demande d Autorisation d Exploiter une unité de méthanisation agricole à Tournon (73) Partie 6 A - Résumé non technique de l étude d impact Septembre 2015 Sommaire 1. Préambule 2.

Plus en détail

RESUME NON TECHNIQUE DE L ETUDE

RESUME NON TECHNIQUE DE L ETUDE RESUME NON TECHNIQUE DE L ETUDE D IMPACT ET DE L ETUDE DES DANGERS BUREAU VERITAS 2272071 RESUME NON TECHNIQUE PAGE 1 SOMMAIRE 1 PRESENTATION DES ACTIVITES ET DU PROJET D EVOLUTION DU SITE... 3 2 LOCALISATION

Plus en détail

PRÉFECTURE DU TARN. Er DES LIBERTES PUBLIQUES

PRÉFECTURE DU TARN. Er DES LIBERTES PUBLIQUES PRÉFECTURE DU TARN DIRECTION DE LA REGLEMENT Er DES LIBERTES PUBLIQUES Bureau du développement durable 1CPE n 0300057 Arrêté autorisant l exploitation d un centre de transit de DIB et une installation

Plus en détail

CODE DE L ENVIRONNEMENT INSTALLATIONS CLASSÉES POUR LA PROTECTION DE L'ENVIRONNEMENT

CODE DE L ENVIRONNEMENT INSTALLATIONS CLASSÉES POUR LA PROTECTION DE L'ENVIRONNEMENT CODE DE L ENVIRONNEMENT INSTALLATIONS CLASSÉES POUR LA PROTECTION DE L'ENVIRONNEMENT HOUTCH ENERGIE SERVICE LOGISTIQUE Rue de Montbrehain 02230 FRESNOY LE GRAND DOSSIER DE DEMANDE D AUTORISATION D EXPLOITER

Plus en détail

RESUME NON TECHNIQUE

RESUME NON TECHNIQUE DOSSIER DE DEMANDE D AUTORISATION D EXPLOITER UNE INSTALLATION CLASSEE POUR LA PROTECTION DE L'ENVIRONNEMENT ------------------- LES FROMAGERIES OCCITANES LANOBRE (15) DOSSIER REALISE AVEC LE CONCOURS

Plus en détail

Conclusions motivées

Conclusions motivées Enquête publique n E1 3000574/38 «Projet d entrepôt logistique» Présenté par la société REDIM SAS sur la commune de Saint-Quentin Fallavier Enquête publique 2 avril 2014-5 mai 2014 Conclusions motivées

Plus en détail

CRITERES D INTERVENTION REGION MIDI-PYRENEES

CRITERES D INTERVENTION REGION MIDI-PYRENEES CRITERES D INTERVENTION REGION MIDI-PYRENEES Domaine : Environnement et Développement Durable Axe : Plan Régional «Midi-Pyrénées Energies 2011-2020» Cadre d intervention : Soutien à la production d énergie

Plus en détail

Etude de faisabilité méthanisation Lot n 1

Etude de faisabilité méthanisation Lot n 1 2014 Etude de faisabilité méthanisation Lot n 1 Rapport d études phases 2 et 3 Généré Benjamin Méthode Carré 04/11/2014 SOMMAIRE A. PREAMBULE... 4 B. OBJECTIFS DE LA PHASE 2 DU LOT N 1... 4 C. L UNITE

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE D ENREGISTREMENT Notice des activités exercées et rubriques concernées

DOSSIER DE DEMANDE D ENREGISTREMENT Notice des activités exercées et rubriques concernées TRANSGOURMET OPERATIONS Route de la Ferme de la Tour 94 460 VALENTON PROJET DE Construction d une plate-forme de stockage ET de distribution de produits frais, SECS et Surgelés INSTALLATIONS CLASSEES POUR

Plus en détail

F ORMULAIRE DE D EMANDE D'AUTORISATION F_57

F ORMULAIRE DE D EMANDE D'AUTORISATION F_57 PAE 1/16 N 57 Boulangeries et pâtisseries INFORMATIONS ENERALES REVISION : 1 Règlement grand-ducal du 16 juillet 1999 portant nomenclature et classification des établissements classés; Annexe Nomenclature

Plus en détail

RÉSUMÉ NON TECHNIQUE DU DOSSIER DE DEMANDE D AUTORISATION D EXPLOITER

RÉSUMÉ NON TECHNIQUE DU DOSSIER DE DEMANDE D AUTORISATION D EXPLOITER RÉSUMÉ NON TECHNIQUE DU DOSSIER DE DEMANDE D AUTORISATION D EXPLOITER CENTRALE BIOGAZ DU DUNOIS MARBOUE Fait à Bihorel, le 27 Mai 2014 KALIÈS KAR 13.25. V3 PREAMBULE Le présent dossier est effectué en

Plus en détail

AL Juillet 2011. PRESSING et PROBLEMATIQUE EAU

AL Juillet 2011. PRESSING et PROBLEMATIQUE EAU PRESSING et PROBLEMATIQUE EAU Les différents postes de travail d un pressing La réception Le détachage et le prébrossage Le nettoyage à sec Le lavage en machine à laver Le repassage La livraison Le détachage

Plus en détail

RAPPORT DE L INSPECTEUR DES INSTALLATIONS CLASSEES

RAPPORT DE L INSPECTEUR DES INSTALLATIONS CLASSEES PREFET DES ALPES MARITIMES Direction régionale de l'environnement, de l'aménagement et du Logement de Provence-Alpes-Côte d'azur Nice, le 17/07/2015 Unité territoriale Alpes-Maritimes Nice Leader Tour

Plus en détail

RESUME NON TECHNIQUE

RESUME NON TECHNIQUE SANINORD Assainissement Etablissement TOURLAVILLE (50) RESUME NON TECHNIQUE SOMMAIRE 1 EXPLOITANT ET ACTIVITES... 3 1.1 IDENTITE DU DEMANDEUR... 3 1.2 ORGANISATION DU SITE... 3 2 RESUME DE L ETUDE D IMPACTS...

Plus en détail

B PRÉSENTATION DE L'ÉTABLISSEMENT

B PRÉSENTATION DE L'ÉTABLISSEMENT Installations Classées pour la Protection de l Environnement DOSSIER D ENREGISTREMENT ET DE DECLARATION B PRÉSENTATION DE L'ÉTABLISSEMENT Référence 039 01 12 00526 / REDIM ZAC de Montfray FAREINS Page

Plus en détail

Carrosserie automobile

Carrosserie automobile 1 Les déchets Les déchets issus des activités de carrosserie automobile peuvent être classés en deux catégories : Les déchets banals (DIB) non dangereux, mais qui peuvent dégrader l environnement s ils

Plus en détail

Endiverie de Soyécourt. Respect de la rubrique 2910-C des Installations Classées Pour l Environnement

Endiverie de Soyécourt. Respect de la rubrique 2910-C des Installations Classées Pour l Environnement Endiverie de Soyécourt Respect de la rubrique 2910-C des Installations Classées Pour l Environnement Prescriptions générales applicables aux installations classées de méthanisation relevant du régime de

Plus en détail

Syndicat Mixte du Point Fort. Pôle environnement : une filière durable de traitement des déchets

Syndicat Mixte du Point Fort. Pôle environnement : une filière durable de traitement des déchets Dossier de Presse Pôle environnement : une filière durable de traitement des déchets 16 décembre 2005 CONTACT PRESSE Claire Montémont tél. 02 31 29 16 96 / mobile 06 10 15 04 18 claire.montemont@wanadoo.fr

Plus en détail

Démolisseur automobile

Démolisseur automobile 1 Les déchets Les déchets issus des activités de démolition automobile peuvent être classés en deux catégories : Les déchets banals (DIB) non dangereux, mais qui peuvent dégrader l environnement s ils

Plus en détail

Station-service en projet au sein du futur ensemble commercial de la ZAC ATLANTISUD UNITE FONCIERE 2 SAINT GEOURS DE MAREMNE (40)

Station-service en projet au sein du futur ensemble commercial de la ZAC ATLANTISUD UNITE FONCIERE 2 SAINT GEOURS DE MAREMNE (40) DEMANDE D ENREGISTREMENT AU TITRE DES INSTALLATIONS CLASSEES POUR LA PROTECTION DE L ENVIRONNEMENT A. Description du site et des installations AUCHAN CARBURANT Exploitant Station-Service Station-service

Plus en détail

L environnement dans l Artisanat

L environnement dans l Artisanat Electricité L environnement dans l Artisanat Les déchets Les déchets issus de l activité d électricien peuvent être classés en trois catégories : Les déchets inertes, qui représentent des volumes importants.

Plus en détail

MÉTHANISATION EN INDUSTRIE ET SUR STATION D ÉPURATION Intérêts et grandes étapes d un projet

MÉTHANISATION EN INDUSTRIE ET SUR STATION D ÉPURATION Intérêts et grandes étapes d un projet Crédits photos : Région Alsace, Stadler/Région Alsace MÉTHANISATION EN INDUSTRIE ET SUR STATION D ÉPURATION Intérêts et grandes étapes d un projet Contact : Région Alsace Virginie WOLFF virginie.wolff@region-alsace.eu

Plus en détail

L environnement dans l Artisanat

L environnement dans l Artisanat Carrosserie automobile L environnement dans l Artisanat Les déchets Les déchets issus des activités de carrosserie automobile peuvent être classés en deux catégories : Les déchets banals (DIB) non dangereux,

Plus en détail

Le Préfet d'indre-et-loire, Chevalier de la Légion d'honneur, Officier de l'ordre National du Mérite ;

Le Préfet d'indre-et-loire, Chevalier de la Légion d'honneur, Officier de l'ordre National du Mérite ; PRÉFECTURE IRECTION ES COLLECTIVITÉS TERRITORIALES ET E L'AMÉNAGEMENT Bureau de l'aménagement du Territoire et des Installations Classées Affaire suivie par : Pascale SASSANO : 02.47.33.12.43 Fax direction

Plus en détail

Déplacement de Stéphane LE FOLL, Ministre de l Agriculture, de l Agroalimentaire et de la Forêt Porte-parole du Gouvernement,

Déplacement de Stéphane LE FOLL, Ministre de l Agriculture, de l Agroalimentaire et de la Forêt Porte-parole du Gouvernement, Déplacement de Stéphane LE FOLL, Ministre de l Agriculture, de l Agroalimentaire et de la Forêt Porte-parole du Gouvernement, Vendredi 11 juillet 2014 Visite de l unité de méthanisation du GAEC Froger

Plus en détail

L environnement dans l Artisanat

L environnement dans l Artisanat Maçonnerie L environnement dans l Artisanat Les déchets Les déchets issus des activités de maçonnerie-plâtrerie-carreleur peuvent être classés en trois catégories : Les déchets inertes, qui ne présentent

Plus en détail

Stockage et épandage du digestat. Evolutions réglementaires

Stockage et épandage du digestat. Evolutions réglementaires Stockage et épandage du digestat Evolutions réglementaires Sommaire Introduction Rappels des différents régimes des installations classées de méthanisation Les règles autour du stockage Du plan d épandage

Plus en détail

Le développement de la méthanisation en Mayenne

Le développement de la méthanisation en Mayenne Le développement de la méthanisation en Mayenne DOSSIER DE PRESSE 21 janvier 2014 Contact presse : Esther DAVID : 02 43 01 50 70 pref-communication@mayenne.gouv.fr I - L État encadre le développement de

Plus en détail

LES PRINCIPAUX TEXTES REGLEMENTAIRES EN ENVIRONNEMENT INDUSTRIEL (Source CFDE)

LES PRINCIPAUX TEXTES REGLEMENTAIRES EN ENVIRONNEMENT INDUSTRIEL (Source CFDE) LES PRINCIPAUX TEXTES REGLEMENTAIRES EN ENVIRONNEMENT INDUSTRIEL (Source CFDE) Afin de faciliter la lecture, les références aux textes législatifs mentionnent simultanément l article concerné dans le Code

Plus en détail

CLIC DÉPOT SARA DDC 15 Janvier 2010. date 2009. 1

CLIC DÉPOT SARA DDC 15 Janvier 2010. date 2009. 1 CLIC DÉPOT SARA DDC 15 Janvier 2010 date 2009. 1 CLIC DÉPOT SARA DDC 15 Janvier 2010 Présentation Générale du dépôt Présentation des Installations et Activités du dépôt Actions réalisées et Coûts associés

Plus en détail

PRÉFET DE LA REGION D ILE-DE-FRANCE

PRÉFET DE LA REGION D ILE-DE-FRANCE PRÉFET DE LA REGION D ILE-DE-FRANCE Direction régionale et interdépartementale de l Environnement et de l Énergie d Île-de-France Paris, le 14 avril 2016 Unité territoriale de Seine-et-Marne Pôle carrières

Plus en détail

Séminaire In-tech, INRIA, 19/05/04

Séminaire In-tech, INRIA, 19/05/04 Séminaire In-tech, INRIA, 19/05/04 Le traitement des déchets organiques par méthanisation : une opportunité énergétique? Olivier THEOBALD Agence de l environnement et de la maîtrise de l énergie Direction

Plus en détail

Énergies. MELDOM Energies PRESENTATION

Énergies. MELDOM Energies PRESENTATION MELDOM Energies PRESENTATION MELDOM Energies 211 rue de la Convention 75015 Paris Tel : 0175512007 Fax : 0148421088 RCS 508 117 181 Paris Siret : 50811718100018 TVA intracommunautaire : FR47508117181 Site:www.meldom-energies.com

Plus en détail

Evolution du cadre réglementaire ICPE rubrique 2910

Evolution du cadre réglementaire ICPE rubrique 2910 Christophe MERLIN DREAL Auvergne, unité territoriale 63 Sophie SEYTRE DREAL Auvergne, service risques Evolution du cadre réglementaire ICPE rubrique 2910 Direction régionale de l'environnement, de l'aménagement

Plus en détail

Dossier de demande d autorisation d exploiter une installation classée pour la protection de l environnement

Dossier de demande d autorisation d exploiter une installation classée pour la protection de l environnement Lannion Trégor Communauté Dossier de demande d autorisation d exploiter une installation classée pour la protection de l environnement Construction d une Objèterie et d une plateforme de stockage de boisénergie

Plus en détail

CHARTE CHANTIER PROPRE

CHARTE CHANTIER PROPRE CHARTE CHANTIER PROPRE Annexe 1 du CCAP CONSTRUCTION D'UN IMMEUBLE DE 25 LOGEMENTS Rue Sylvain Girerd 42160 BONSON N 2016*0107*01 Avril 2016 1 Sommaire Article 1 : DEFINITION DES OBJECTIFS... 3 Article

Plus en détail

Mécanique Industrielle

Mécanique Industrielle Vous voulez démarrer une activité de mécanique industrielle. Cette fiche rassemble l essentiel de la réglementation en matière d'environnement et de sécurité et quelques conseils importants pour être en

Plus en détail

PROJET DE CENTRALE A CYCLE COMBINE A MONCHY-AU-BOIS RÉSUMÉ NON TECHNIQUE DU DOSSIER DE DEMANDE D AUTORISATION D EXPLOITER

PROJET DE CENTRALE A CYCLE COMBINE A MONCHY-AU-BOIS RÉSUMÉ NON TECHNIQUE DU DOSSIER DE DEMANDE D AUTORISATION D EXPLOITER PROJET DE CENTRALE A CYCLE COMBINE A MONCHY-AU-BOIS RÉSUMÉ NON TECHNIQUE DU DOSSIER DE DEMANDE D AUTORISATION D EXPLOITER Version du 09/07/2009 modifiée le 14/05/2010 Maître d'ouvrage 3CA SAS 15-19 Rue

Plus en détail

RÅsumÅ non technique de l Åtude d impact

RÅsumÅ non technique de l Åtude d impact CTERPILLR France SS - Site d Echirolles - venue uguste Ferrier - 38130 Echirolles Dossier de demande d autorisation d exploiter d une installation classåe pour la protection de l environnement Projet d

Plus en détail

PREFECTURE DE LA REUNION

PREFECTURE DE LA REUNION PREFECTURE DE LA REUNION SECRETARIAT GENERAL SAINT-DENIS, le 07 avril 2009 Direction des Relations avec les Collectivités Territoriales et du Cadre de Vie Bureau de l Environnement et de l Urbanisme A

Plus en détail

A R R Ê T É P R É F E C T O R A L DU.24 février 2016.

A R R Ê T É P R É F E C T O R A L DU.24 février 2016. PRÉFET DE L CÔTE-D OR R R Ê T É P R É F E C T O R L DU.24 février 2016. PORTNT PRESCRIPTIONS COMPLÉMENTIRES ---Société SETEO ---Commune de SINT-POLLINIRE (21850) ---L PRÉFÈTE DE L RÉGION BOURGOGNE FRHE-COMTÉ

Plus en détail

RÉSUMÉ NON TECHNIQUE (RNT) DE L EVALUATION DES INCIDENCES SUR L ENVIRONNEMENT (EIE) CONSTRUCTION DU NOUVEL HOPITAL DE MARNE LA VALLEE

RÉSUMÉ NON TECHNIQUE (RNT) DE L EVALUATION DES INCIDENCES SUR L ENVIRONNEMENT (EIE) CONSTRUCTION DU NOUVEL HOPITAL DE MARNE LA VALLEE RÉSUMÉ NON TECHNIQUE (RNT) DE L EVALUATION DES INCIDENCES SUR L ENVIRONNEMENT (EIE) CONSTRUCTION DU NOUVEL HOPITAL DE MARNE LA VALLEE PRÉSENTATION GÉNÉRALE Le présent dossier est effectué en application

Plus en détail

'()*++*,-.%./;0++D.%&%

'()*++*,-.%./;0++D.%&% '()*++*,-.%./;0++D.%&% Code : 15 01 10* Nomenclature : Emballages contenant des résidus de substances dangereuses Les emballages souillés sont considérés comme tant qu ils n ont pas fait l objet d un nettoyage

Plus en détail

Photographie. Les déchets. Déchets banals (DIB) Déchets dangereux (DIS)

Photographie. Les déchets. Déchets banals (DIB) Déchets dangereux (DIS) 1 Les déchets Les déchets issus des activités de photographie peuvent être classés en deux catégories : Les déchets banals (DIB) non dangereux, mais qui peuvent dégrader l environnement s ils ne sont pas

Plus en détail

Département de la GIRONDE. Ville de HOURTIN RAPPORT DU COMMISSAIRE ENQUETEUR

Département de la GIRONDE. Ville de HOURTIN RAPPORT DU COMMISSAIRE ENQUETEUR Département de la GIRONDE Ville de HOURTIN Demande d autorisation d exploiter une installation de méthanisation et de compostage de déchets d origine agricole et de résidus d huile issus du cracking d

Plus en détail

Conception et fabrication de canalisations électriques en matières plastiques

Conception et fabrication de canalisations électriques en matières plastiques DOSSIER DE DEMANDE D AUTORISATION D EXPLOITER PLANET WATTOHM - Site de Senlis (60) Conception et fabrication de canalisations électriques en matières plastiques RESUME NON TECHNIQUE Senlis, Février 2009

Plus en détail

Création de lotissements à usage d habitation

Création de lotissements à usage d habitation Création de lotissements à usage d habitation Constitution des dossiers de déclaration au titre des articles L 214.1 à L 214.3 du code de l'environnement (anciennement loi sur l eau) A compter du 01/10/2006

Plus en détail

PLAN LOCAL D URBANISME EAU POTABLE

PLAN LOCAL D URBANISME EAU POTABLE PLAN LOCAL D URBANISME EAU POTABLE I SITUATION ADMINISTRATIVE La commune de MEAUX est autonome pour l alimentation en eau potable. L exploitation de l usine de production et du réseau de distribution s

Plus en détail

L environnement dans l Artisanat

L environnement dans l Artisanat Mécanique automobile Si vous réalisez également des activités de démontage des voitures ou des travaux sur la carrosserie, reportez-vous également aux fiches correspondantes. L environnement dans l Artisanat

Plus en détail

La méthanisation à la ferme en région Centre

La méthanisation à la ferme en région Centre La méthanisation à la ferme en région Centre Jeudi 28 Novembre - Ademe Laurent Lejars présentation Inventaire du gisement fermentescible Suivi des unités de méthanisation en région centre Évolution des

Plus en détail

Présentation des scénarios d accidents

Présentation des scénarios d accidents Présentation des scénarios d accidents Dont les effets sortent des limites des sites Réunion POA du 25 avril 2013 SFDM La Ferté-Alais Parcs A et B - Réunion POA du 25 avril 2013-1 Qu est-ce qu un dépôt

Plus en détail

Une journée pour vos projets de territoire Méthanisation : le projet de St Georges / Loire

Une journée pour vos projets de territoire Méthanisation : le projet de St Georges / Loire Une journée pour vos projets de territoire Méthanisation : le projet de St Georges / Loire 04 avril 2013 Sommaire : Les grands principes de la méthanisation Les faits déclencheurs Les étapes suivies Le

Plus en détail

R E D A N G E / A T T E R T

R E D A N G E / A T T E R T FORMULAIRE DE DEMANDE D AUTORISATION COMMODO/INCOMMODO CLASSE 2 N 060207: Restaurants ; lorsqu ils sont destinés à recevoir plus de 50 personnes Commune/Ville de Redange/Attert Page 1 / 17 N du dossier

Plus en détail

Planification opérationnelle. Objectifs. Introduction

Planification opérationnelle. Objectifs. Introduction Planification opérationnelle Introduction Objectifs A la fin de la séquence, le stagiaire sera capable de se positionner dans l ensemble de la planification opérationnelle. 1. Introduction : Feyzin FEYZIN

Plus en détail

FORMATION L ANALYSE DES RISQUES ET L ETUDE DE DANGERS ETUDE DE CAS

FORMATION L ANALYSE DES RISQUES ET L ETUDE DE DANGERS ETUDE DE CAS FORMATION L ANALYSE DES RISQUES ET L ETUDE DE DANGERS ETUDE DE CAS 1. PRESENTATION DU SITE INDUSTRIEL ET DE SON ENVIRONNEMENT Le site étudié (Société RA34) est une usine de fabrication de polypropylène,

Plus en détail

EXTRAIT DU REGISTRE DES ARRETES DU PRESIDENT DE LA COMMUNAUTE URBAINE DE LYON

EXTRAIT DU REGISTRE DES ARRETES DU PRESIDENT DE LA COMMUNAUTE URBAINE DE LYON REPUBLIQUE FRANCAISE DEPARTEMENT DU RHONE EXTRAIT DU REGISTRE DES ARRETES DU PRESIDENT DE LA COMMUNAUTE URBAINE DE LYON ARRETE N 2011-04-14-R-0147 commune(s) : Meyzieu objet : Autorisation de déversement

Plus en détail

SCHÉMA DIRECTEUR DES EAUX PLUVIALES

SCHÉMA DIRECTEUR DES EAUX PLUVIALES SCHÉMA DIRECTEUR DES EAUX PLUVIALES 1. PRINCIPES. Bien que la gestion des eaux pluviales urbaines soit un service publique à la charge des communes, il semble indispensable d imposer aux aménageurs, qui

Plus en détail

Bureau d études Fluides Marc MISIURNY

Bureau d études Fluides Marc MISIURNY CLIMTHERM Bureau d études Fluides Marc MISIURNY MAIRIE DE SALOUEL 10, RUE FERDINAND BUISSON 80480 SALOUEL CONSTRUCTION D'UN CENTRE D'ACCUEIL ET DE LOISIRS SANS HEBERGEMENT CHARTE "CHANTIER PROPRE" JANVIER

Plus en détail

> UNE INSTALLATION DE MÉTHANISATION SUR VOTRE TERRITOIRE, c est la valorisation énergétique et agronomique de vos déchets.

> UNE INSTALLATION DE MÉTHANISATION SUR VOTRE TERRITOIRE, c est la valorisation énergétique et agronomique de vos déchets. > UNE INSTALLATION DE MÉTHANISATION SUR VOTRE TERRITOIRE, c est la valorisation énergétique et agronomique de vos déchets. > Faisabilité > Planification > Construction > Optimisation > Exploitation Bio

Plus en détail

Commune de Lusignan PORTER-À-CONNAISSANCE «RISQUE INDUSTRIEL» Le risque industriel lié à la Société Coopérative Agricole Terrena Poitou.

Commune de Lusignan PORTER-À-CONNAISSANCE «RISQUE INDUSTRIEL» Le risque industriel lié à la Société Coopérative Agricole Terrena Poitou. Commune de Lusignan Préfecture de la Vienne Direction Départementale des Territoires de la Vienne Service Prévention des Risques PORTER-À-CONNAISSANCE «RISQUE INDUSTRIEL» Le risque industriel lié à la

Plus en détail

La biométhanisation agricole : La production d énergie verte, une diversification?

La biométhanisation agricole : La production d énergie verte, une diversification? La biométhanisation agricole : La production d énergie verte, une diversification? Présentation réalisée dans le cadre du projet européen de recherche, de développement technologique et de démonstration

Plus en détail

Pièce jointe n 1 Relevé des observations orales et écrites

Pièce jointe n 1 Relevé des observations orales et écrites Département de l Isère Commune de Reventin-Vaugris ENQUÊTE PUBLIQUE du 8 juillet 2013 au 9 août 2013 DEMANDE d AUTORISATION en vue de procéder à l EXTENSION et à la RÉHABILITATION de la STATION d ÉPURATION

Plus en détail

L environnement dans l Artisanat

L environnement dans l Artisanat Nettoyage Cette fiche concerne les activités de nettoyage industriel, de nettoyage de bureau et le lavage des vitres. L environnement dans l Artisanat Les déchets Les déchets issus des activités de nettoyage

Plus en détail

RESUME NON TECHNIQUE DE L'ETUDE DES DANGERS

RESUME NON TECHNIQUE DE L'ETUDE DES DANGERS a RESUME NON TECHNIQUE DE L'ETUDE DES DANGERS Synthèse de l'inventaire des accidents pour le secteur d'activité de la société TOUPRET Il ressort de l inventaire des accidents technologiques et industriels

Plus en détail

METHANISATION Éléments de réflexion

METHANISATION Éléments de réflexion METHANISATION Éléments de réflexion Anne-Sophie BOILEAU LA METHANISATION Le principe Les substrats Les techniques La typologie des projets Méthanisation éléments de réflexion 2 La méthanisation : le principe

Plus en détail

3. Périmètre de l analyse

3. Périmètre de l analyse PREFET DES ALPES MARITIMES Direction régionale de l'environnement, de l'aménagement et du Logement de Provence Alpes Côte d'azur Nice, le 26/11/2013 Unité territoriale Alpes Maritimes Nice Leader Tour

Plus en détail

L Assainissement des eaux usées Zones collectif / non collectif. Les Obligations réglementaires. Rôle et actions entre Police de l eau / SPANC

L Assainissement des eaux usées Zones collectif / non collectif. Les Obligations réglementaires. Rôle et actions entre Police de l eau / SPANC L Assainissement des eaux usées Zones collectif / non collectif Les Obligations réglementaires Rôle et actions entre Police de l eau / SPANC 1 Un Outil fondamental Le ZONAGE d assainissement Eaux Usées

Plus en détail

ETUDE DE FAISABILITE D UNE UNITE DE METHANISATION A LA FERME

ETUDE DE FAISABILITE D UNE UNITE DE METHANISATION A LA FERME Schéma guide pour établir un cahier des charges d étude ETUDE DE FAISABILITE D UNE UNITE DE METHANISATION A LA FERME DENOMINATION DE L'OPERATION Précisez Objet - Lieu Maître d ouvrage : Personne à contacter

Plus en détail

HEMPEL FRANCE 5, rue de l Europe BP 30407 SAINT CREPIN IBOUVILLERS 60544 MERU CEDEX 2 RESUME NON TECHNIQUE

HEMPEL FRANCE 5, rue de l Europe BP 30407 SAINT CREPIN IBOUVILLERS 60544 MERU CEDEX 2 RESUME NON TECHNIQUE HEMPEL FRANCE 5, rue de l Europe BP 30407 SAINT CREPIN IBOUVILLERS 60544 MERU CEDEX 2 RESUME NON TECHNIQUE Dossier réalisé avec le concours Septembre 2009 de Bureau Veritas Service Maîtrise des Risques

Plus en détail

L État veut donner un nouvel élan aux énergies renouvelables et vient de lancer le Plan

L État veut donner un nouvel élan aux énergies renouvelables et vient de lancer le Plan PRÉFET DE L ORNE L ORNE La méthanisation à la ferme Editorial L État veut donner un nouvel élan aux énergies renouvelables et vient de lancer le Plan Énergie Méthanisation Autonomie Azote (EMAA) qui développe

Plus en détail

Centre Régional Loire Auvergne PLATE-FORME DE COMPOSTAGE TERRES D ALLAGNON CHAMBEZON (43) Dossier de Présentation

Centre Régional Loire Auvergne PLATE-FORME DE COMPOSTAGE TERRES D ALLAGNON CHAMBEZON (43) Dossier de Présentation Centre Régional Loire Auvergne PLATE-FORME DE COMPOSTAGE TERRES D ALLAGNON CHAMBEZON (43) Dossier de Présentation SOMMAIRE 1 Introduction et présentation generale... 3 2 Presentation technique... 4 2.1

Plus en détail