PLANIFICATION STRATÉGIQUE à Planification stratégique Consortium en foresterie Version avril 2014 Page 1

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "PLANIFICATION STRATÉGIQUE. 2014 à 2016. Planification stratégique Consortium en foresterie Version avril 2014 Page 1"

Transcription

1 PLANIFICATION STRATÉGIQUE 2014 à 2016 Version avril 2014 Page 1

2 1. INTRODUCTION La forêt occupe une place importante pour la région de la Gaspésie et des Îles-de-la- Madeleine. Par conséquent, les besoins de connaissances reliés à une utilisation durable des ressources forestières et les attentes des différents utilisateurs sont en constants changements. Cette situation dynamique amène le Consortium en foresterie à adapter ses façons de faire et de travailler auprès des intervenants forestiers régionaux afin de poursuivre le cheminement entrepris visant l intégration d une meilleure compréhension du fonctionnement des écosystèmes forestiers dans les pratiques forestières et le développement de nouvelles pratiques innovantes. C est dans cette perspective que le Consortium en foresterie souhaite revoir son positionnement et établir de nouvelles priorités en présentant sa planification stratégique pour la période 2014 à Cette planification guidera les actions de l organisme afin de réaliser les ajustements nécessaires nous permettant de jouer pleinement notre rôle de pivot du savoir forestier régional. Mission du Consortium en foresterie Gaspésie-Les-Îles Acquérir et transférer les connaissances sur les forêts de la Gaspésie et des Îles-de-la- Madeleine dans une optique de développement durable des ressources forestières et de support au développement d une industrie forestière compétitive et innovante. Sa Vision Être reconnu pour son expertise et comme la référence en matière de recherche et de transfert des connaissances sur les sujets reliés au développement et à l utilisation durable de la forêt de la Gaspésie et les Îles-de-la-Madeleine. Version avril 2014 Page 2

3 2. ÉTAT DE LA SITUATION EN Nos services de recherche et de transfert de connaissances À ce jour, le développement de plus de 100 projets pour la région (projets de recherche et activités de transfert de connaissances confondus) et l accueil de près de participants dans des activités de diffusion de connaissances tels que des colloques, des conférences, des ateliers, des visites terrain et des formations pratiques; Une recherche participative basée sur une méthode scientifique rigoureuse. La participation des intervenants et des principaux intéressés au développement durable de la forêt gaspésienne se fait à chacune des étapes de la recherche (expression des besoins de connaissances, identification des priorités de recherches régionales, collaboration à la réalisation des projets et utilisations des connaissances développées); Des activités de recherche et de transfert de connaissance axées sur les besoins de la région Les retombées La production de rapports et de guides d envergure provinciale; L augmentation du potentiel de recherche et d innovations régionales; Le développement de pratiques et d outils permettant d optimiser l utilisation des ressources forestières; Le développement de connaissances nécessaires à la mise en œuvre du nouveau régime forestier La reconnaissance comme pivot régional du savoir forestier Une équipe dynamique composée de chercheurs possédant des expertises variées et complémentaires; Un lien étroit avec plusieurs collaborateurs du milieu forestier gaspésien et du milieu scientifique régional et extrarégional; Version avril 2014 Page 3

4 Une connaissance unique du milieu forestier régional avec plus de dix ans de travaux; Le support de plus de 60 membres pour l atteinte de sa mission; La participation à plusieurs comités régionaux comme organisme de référence sur les connaissances régionales forestières; L utilisation par les intervenants forestiers régionaux et provinciaux des résultats de recherche produits par le Consortium comme référence pour l aménagement du territoire (par exemple, pour la mise en œuvre du nouveau régime forestier québécois) Le financement Basé principalement sur des sources gouvernementales; Un financement qui est variable mais qui, malgré les modulations vécues au fil des années, a permis la consolidation d une structure de recherche régionale; Une nouvelle réalité basée sur un financement par projet. Cette situation implique une mise de fonds du promoteur variant de 10 à 50 % de la valeur totale du projet Menaces de l organisme Un des enjeux majeurs du Consortium en foresterie réside en l absence d un financement annuel récurrent qui permettrait à l organisme de remplir pleinement son mandat. En effet, la tendance actuelle vers une attribution des subventions par projets et la possibilité pour des organismes hors région davantage spécialisés d avoir accès au financement disponible en région, constitue un défi majeur pour le Consortium en foresterie. Cet enjeu place le Consortium dans une situation défavorable, menaçant le maintien de ses employés et par conséquent, de son expertise. Par ailleurs, la recherche de financement de façon constante demande une énergie considérable qui n est pas attribuée directement au support à la région. Version avril 2014 Page 4

5 3. ORIENTATIONS STRATÉGIQUES 2014 À 2016 Le Consortium en foresterie a contribué de façon continue au cours des dix dernières années à l avancement de la connaissance sur le développement durable de la forêt de la Gaspésie et des Îles-de-la-Madeleine. Malgré ces avancées significatives, la présence du Consortium en foresterie dans la région demeure toujours aussi pertinente. En effet, l application d une foresterie durable dans une réalité toujours changeante nécessite l acquisition et la mise à jour constante des connaissances. De plus, les constants changements que subit l industrie forestière (compétitivité, attentes des marchés et de la société, etc.) et le rythme à laquelle elle doit s adapter démontrent un besoin face au milieu de la recherche. Le Consortium reconnaît que l innovation est devenue nécessaire voire essentielle et se donne pour défi de faire évoluer les pratiques forestières. Afin de répondre à son mandat, le Consortium en foresterie présente les orientations stratégiques suivantes pour la période 2014 à 2016 : a) Poursuivre la réalisation de projets de recherche et de transfert de connaissance basés sur une méthode scientifique rigoureuse et axés sur des besoins régionaux Maintenir une approche participative basée sur une étroite collaboration avec les intervenants régionaux. Le Consortium en foresterie entend accentuer sa présence auprès des intervenants afin de s adapter rapidement aux nouveaux besoins identifiés et de cibler ses actions pour maximiser les retombées en région. b) Être un modèle de transfert de connaissances et favoriser la diffusion extrarégionale des connaissances Afin de bien répondre au mandat du Consortium en foresterie, il est essentiel de posséder des outils efficaces de transfert de connaissances afin de favoriser son utilisation auprès des acteurs des milieux régional et extrarégional. Pour ce faire, le Consortium en foresterie misera sur une amélioration constante des méthodes de transfert utilisées et une mise à jour constante des dernières publications et activités vers les intervenants forestiers. Version avril 2014 Page 5

6 c) Déployer des efforts supplémentaires à l obtention d un revenu récurrent de base permettant de maintenir les activités du Consortium en foresterie et d aller chercher du financement complémentaire Ce financement sera utilisé comme effet de levier et permettra d augmenter la disponibilité de fonds servant à la recherche en région. De plus, afin de consolider l expertise acquise par l équipe de professionnels œuvrant au Consortium en foresterie, un effort sera porté afin d éviter les fluctuations dans la quantité de projets de recherche chaque année, minimisant ainsi la nécessité d engager des chercheurs de façon temporaire et variable. d) Renforcer les collaborations avec des experts régionaux et extrarégionaux afin d augmenter le potentiel de recherche en région et de promouvoir l innovation en matière d aménagement durable de nos forêts Plusieurs organismes participent à l effort du développement des connaissances du milieu forestier et de la foresterie gaspésienne et ce, qu ils soient situés dans la région ou à l extérieur. Ces organismes ont, par ailleurs, développé des expertises qui leur sont propres. Le développement d un réseau unissant ces différents organismes ou acteurs favoriserait une synergie et permettrait d augmenter l efficacité et la diversité des connaissances en région. À ce titre, le Consortium en foresterie souhaite être un leader dans l intégration des expertises existantes, tant celle des milieux pratiques que celles des institutions d enseignement et de recherche. Version avril 2014 Page 6

7 PLAN D ACTION OBJECTIF Travailler toujours axé sur les priorités régionales Augmenter le pouvoir d innovation de la région Favoriser le rapprochement entre le Consortium en foresterie et le Cégep de la Gaspésie et des Îles Assurer une stabilité de financement MESURE Développer, avec la CRÉGIM, un répertoire sur les priorités régionales de recherche forestière en consultant les principaux intervenants forestiers régionaux; Utiliser le répertoire comme la base de travail du Consortium en foresterie pour les programmes de financement de la recherche. Promouvoir le développement des connaissances qui augmenterait la compétitivité de l industrie forestière; Diversifier l expertise disponible en région par le renforcement de collaborations; Développer des projets couvrant un plus large spectre d expertises; Continuer à représenter la recherche et le transfert de connaissances en foresterie auprès de comités de concertation et de groupes de travail; Améliorer de manière continue les outils de transfert de connaissances pour s adapter aux attentes des intervenants. Mettre en place, sur le territoire de la Forêt d Enseignement et de Recherche du Cégep de la Gaspésie et des Îles, des dispositifs de démonstration de pratiques d aménagement forestier. Présenter une demande de financement au programme FAIR du Ministère des Affaires municipales, Régions et Occupation du territoire; Évaluer les possibilités de devenir un organisme de liaison et de transfert appuyé par le Ministère de l Enseignement supérieur, de la Recherche, de la Science et de la Technologie; Diversifier les sources de financement des projets. ANNÉE Version avril 2014 Page 7

8 4. CONCLUSION Au cours des dix dernières années, le Consortium en foresterie a connu plusieurs transformations et défis. Malgré ces changements, le Consortium a su répondre à son mandat en continuant de supporter la région vers ces objectifs de développement forestier durable. Afin de perpétuer ce travail, le Consortium souhaite devenir le pivot régional du savoir forestier en traçant les objectifs suivants durant les trois prochaines années : 1. Garantir une stabilité financière à l organisme afin de concentrer nos énergies sur la recherche et le transfert de connaissances, consolidant l expertise régionale; 2. Augmenter le pouvoir d innovation de la région, et par conséquent les retombées régionales; 3. Consolider un leadership dans le transfert des connaissances par l emploi de méthodes novatrices et répondant aux besoins régionaux. Avec ce plan stratégique, nous espérons munir le Consortium en foresterie des outils nécessaires à la poursuite de son mandat d acquisition et de transfert des connaissances pour faire de la Gaspésie-Île-de-la-Madeleine une région référence en développement durable de son milieu forestier. Version avril 2014 Page 8

Plan Stratégique 2008-2013

Plan Stratégique 2008-2013 Plan Stratégique 2008-2013 Version finale Adopté le 26 septembre par le Conseil d administration Septembre 2008 Mission La Société Santé en français est un chef de file national qui assure, en étroite

Plus en détail

Portfolio des services du ROHSCO Mot de la direction C est avec un immense plaisir que nous vous remettons ce portfolio; fidèle portrait des services du ROHSCO. Au fil des années le Regroupement s est

Plus en détail

Planification stratégique 2011-2013

Planification stratégique 2011-2013 Planification stratégique 2011-2013 Au terme du plan d action 2011-2013 Vision Chantiers Le GRT Habitation Lévy se sera affirmé comme un leader indispensable et incontournable en immobilier communautaire

Plus en détail

Politique de développement durable

Politique de développement durable Politique de développement durable Responsabilité de gestion : Direction générale Date d approbation : 1996.06.06 C.A. C.E. Direction générale Direction Date d'entrée en vigueur : 1996.06.06 Référence

Plus en détail

INSTITUT CANADIEN DE RECHERCHE SUR LES MINORITÉS LINGUISTIQUES/ CANADIAN INSTITUTE FOR RESEARCH ON LINGUISTIC MINORITIES. Politique de recherche

INSTITUT CANADIEN DE RECHERCHE SUR LES MINORITÉS LINGUISTIQUES/ CANADIAN INSTITUTE FOR RESEARCH ON LINGUISTIC MINORITIES. Politique de recherche INSTITUT CANADIEN DE RECHERCHE SUR LES MINORITÉS LINGUISTIQUES/ CANADIAN INSTITUTE FOR RESEARCH ON LINGUISTIC MINORITIES Politique de recherche Janvier 2004 Institut canadien de recherche sur les minorités

Plus en détail

RETOUR SUR L'ENTENTE ENTRE LE GOUVERNEMENT DU QUÉBEC ET LA CAISSE POUR LA RÉALISATION DE GRANDES INFRASTRUCTURES

RETOUR SUR L'ENTENTE ENTRE LE GOUVERNEMENT DU QUÉBEC ET LA CAISSE POUR LA RÉALISATION DE GRANDES INFRASTRUCTURES RETOUR SUR L'ENTENTE ENTRE LE GOUVERNEMENT DU QUÉBEC ET LA CAISSE POUR LA RÉALISATION DE GRANDES INFRASTRUCTURES PRÉSENTÉ À L ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DE L INSTITUT POUR LE PARTENARIAT PUBLIC-PRIVÉ LE JEUDI

Plus en détail

Plan. stratégique 2015-2020

Plan. stratégique 2015-2020 Plan stratégique 2015-2020 Table des matières 1 2 3 5 Mot du recteur par intérim Mission Vision Valeurs Enjeu 1 Leadership et positionnement Enjeu 2 Études et formations distinctives 7 9 11 13 Enjeu 3

Plus en détail

Note - Dans le présent document, le générique masculin est utilisé sans aucune discrimination et uniquement dans le but d alléger le texte.

Note - Dans le présent document, le générique masculin est utilisé sans aucune discrimination et uniquement dans le but d alléger le texte. Mémoire de la Fédération des commissions scolaires du Québec concernant le projet de loi n o 133 sur la gouvernance et la gestion des ressources informationnelles des organismes publics et des entreprises

Plus en détail

PLAN STRATÉGIQUE 2013-2018 DE L AFANB

PLAN STRATÉGIQUE 2013-2018 DE L AFANB PLAN STRATÉGIQUE 2013-2018 DE L AFANB En juin 2012, le conseil d administration de l AFANB a décidé d entreprendre une démarche de révision du plan stratégique qui mènera au dépôt d un plan stratégique

Plus en détail

Vision stratégique du développement culturel, économique, environnemental et social du territoire

Vision stratégique du développement culturel, économique, environnemental et social du territoire Vision stratégique du développement culturel, économique, environnemental et social du territoire PROJET D ÉNONCÉ DE VISION STRATÉGIQUE OCTOBRE 2014 TABLE DES MATIÈRES POURQUOI UN ÉNONCÉ DE VISION STRATÉGIQUE?...

Plus en détail

Agent de prospection et de marketing, Milieux de travail

Agent de prospection et de marketing, Milieux de travail Agent de prospection et de marketing, Milieux de travail Supérieur hiérarchique : Type d emploi Emplacement : Clôture de l affichage : Directrice, Initiatives de prévention et de promotion Permanent, temps

Plus en détail

La mission du Carrefour de formation, de recherche et de référence de l AQRP Fusionner et diffuser les savoirs pour changer les pratiques

La mission du Carrefour de formation, de recherche et de référence de l AQRP Fusionner et diffuser les savoirs pour changer les pratiques La mission du Carrefour de formation, de recherche et de référence de l AQRP Fusionner et diffuser les savoirs pour changer les pratiques Nature du projet Mise en place d un Carrefour de formation, de

Plus en détail

PLAN D ACTION LOCAL SUR L ÉCONOMIE ET L EMPLOI DE LA MRC DE L ISLET 2014-2018

PLAN D ACTION LOCAL SUR L ÉCONOMIE ET L EMPLOI DE LA MRC DE L ISLET 2014-2018 PLAN D ACTION LOCAL SUR L ÉCONOMIE ET L EMPLOI DE LA MRC DE L ISLET 2014-2018 Préambule Conformément au mandat qui lui est dévolu, le CLD L Islet a élaboré, planifié et supervisé la réalisation du Plan

Plus en détail

Stratégie locale d inclusion de logements sociaux et abordables et de lutte à l insalubrité

Stratégie locale d inclusion de logements sociaux et abordables et de lutte à l insalubrité Stratégie locale d inclusion de logements sociaux et abordables et de lutte à l insalubrité Introduction Un milieu de vie inclusif et sain Rosemont La Petite-Patrie est reconnu comme un milieu de vie complet

Plus en détail

Consultation sur le projet de Plan de développement durable du Québec

Consultation sur le projet de Plan de développement durable du Québec Consultation sur le projet de Plan de développement durable du Québec Mémoire présenté par le Consortium pour le développement durable de la forêt gaspésienne lors de la consultation publique tenue le

Plus en détail

Plan d entreprise 2011-2016 RÉSUMÉ. Corporate Plan Summary 2011 16 2

Plan d entreprise 2011-2016 RÉSUMÉ. Corporate Plan Summary 2011 16 2 Plan d entreprise 2011-2016 RÉSUMÉ Corporate Plan Summary 2011 16 2 Plan d entreprise 2011-2016 Résumé 350 rue Albert CP 1047 Ottawa ON K1P 5V8 1-800-263-5588 ou 613-566-4414 info@conseildesarts.ca conseildesarts.ca

Plus en détail

MÉMOIRE. Présenté à. L Association pour le développement de la recherche et de l innovation du Québec (ADRIQ)

MÉMOIRE. Présenté à. L Association pour le développement de la recherche et de l innovation du Québec (ADRIQ) MÉMOIRE Présenté à L Association pour le développement de la recherche et de l innovation du Québec (ADRIQ) Dans le cadre de la consultation publique auprès des acteurs du système d innovation québécois

Plus en détail

Cadre de référence pour soutenir la gestion et la revue diligente des projets en ressources informationnelles

Cadre de référence pour soutenir la gestion et la revue diligente des projets en ressources informationnelles Cadre de référence pour soutenir la gestion et la revue diligente des projets en ressources informationnelles Document d orientation aux organismes publics Annexe A Rôles et responsabilités détaillés des

Plus en détail

PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2009-2013

PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2009-2013 PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2009-2013 Étant donné que le gouvernement du Québec a prolongé son plan d action sur le développement durable de deux ans, le Plan d action de développement durable

Plus en détail

15 e Conférence annuelle du loisir municipal Colloque annuel du regroupement des URLS Victoriaville, du 8 au 10 octobre 2014

15 e Conférence annuelle du loisir municipal Colloque annuel du regroupement des URLS Victoriaville, du 8 au 10 octobre 2014 15 e Conférence annuelle du loisir municipal Colloque annuel du regroupement des URLS Victoriaville, du 8 au 10 octobre 2014 Vers une stratégie concertée en faveur du développement moteur chez l enfant

Plus en détail

CADRE DE RÉFÉRENCE SUR LE PARTENARIAT DE FINANCEMENT PUBLIC, PARAPUBLIC ET PRIVÉ

CADRE DE RÉFÉRENCE SUR LE PARTENARIAT DE FINANCEMENT PUBLIC, PARAPUBLIC ET PRIVÉ CADRE DE RÉFÉRENCE SUR LE PARTENARIAT DE FINANCEMENT PUBLIC, PARAPUBLIC ET PRIVÉ Adopté par le conseil d administration de l ASPQ Le 11 octobre 2013, et amendée le 12 avril 2014, version finale Dans le

Plus en détail

Cadre de référence sur la gestion intégrée de la qualité et des risques

Cadre de référence sur la gestion intégrée de la qualité et des risques Cadre de référence sur la gestion intégrée de la qualité et des risques Élaboré par la Direction de la qualité, de la mission universitaire et de la pratique multidisciplinaire Approuvé par le Comité de

Plus en détail

Stratégie institutionnelle de recherche

Stratégie institutionnelle de recherche Stratégie institutionnelle de recherche Faculté des études supérieures et de la recherche Université de Moncton Octobre 2012 Table des matières Cadre institutionnel : mise en contexte... 1 Environnement

Plus en détail

Plan de travail 2007-2014

Plan de travail 2007-2014 Pacte rural 2007-2014 Plan de travail 2007-2014 Mars 2008 Modifié en mai 2008 Modifié en octobre 2010 Modifié en avril 2012 Modifié en mai 2013 Table des matières 1. HISTORIQUE DU PACTE RURAL 3 2. LES

Plus en détail

Planification stratégique 2012-2015

Planification stratégique 2012-2015 DE CHAUDIÈRE-APPALACHES Planification stratégique 2012-2015 Reprendre du pouvoir sur sa vie. 23681_CRDCA_Planification 2012.indd 1 Description de la démarche La démarche de planification stratégique du

Plus en détail

Mise en réseau des écoles Québécoises par les TIC

Mise en réseau des écoles Québécoises par les TIC Jean Bouchard, directeur général Direction générale du financement et de l équipement 28 mai 2004 Mise en réseau des écoles Québécoises par les TIC Séminaire de l OCDE-PEB Plan de la présentation 1. Tendances

Plus en détail

Planification stratégique 2012 2015

Planification stratégique 2012 2015 Faculté de médecine Département de chirurgie Planification stratégique 2012 2015 Luc Valiquette MD Directeur du département Travail de L. Conrad Pelletier MD, MBA Conseiller en gestion 22 octobre2012 Introduction

Plus en détail

CONSULTATION PARTICULIÈRE ET AUDITIONS PUBLIQUES SUR LE PROJET DE LOI N O 118, LOI SUR LE DÉVELOPPEMENT DURABLE

CONSULTATION PARTICULIÈRE ET AUDITIONS PUBLIQUES SUR LE PROJET DE LOI N O 118, LOI SUR LE DÉVELOPPEMENT DURABLE CONSULTATION PARTICULIÈRE ET AUDITIONS PUBLIQUES SUR LE PROJET DE LOI N O 118, LOI SUR LE DÉVELOPPEMENT DURABLE AVIS DE LA CONFÉRENCE RÉGIONALE DES ÉLUS DE LA CHAUDIÈRE-APPALACHES PRÉSENTÉ À LA COMMISSION

Plus en détail

Programmes de soutien de la R. et D. et à l'innovation au Canada Québec 2013

Programmes de soutien de la R. et D. et à l'innovation au Canada Québec 2013 Programmes de soutien de la R. et D. et à l'innovation au Canada Québec 2013 Les activités soutenues sont notamment (1) : Type d'activité Programmes du Québec Résumé des activités admissibles Crédits d'impôt

Plus en détail

Sous le signe de l engagement pour un Québec apprenant. Suivi de la démarche de consultation et de l événement 24 heures!

Sous le signe de l engagement pour un Québec apprenant. Suivi de la démarche de consultation et de l événement 24 heures! Sous le signe de l engagement pour un Québec apprenant Suivi de la démarche de consultation et de l événement 24 heures! Adopté à l assemblée annuelle des membres Le 10 octobre 2013 La version finale,

Plus en détail

Contexte et mandat. Politique nationale de la ruralité 2007-2014 :

Contexte et mandat. Politique nationale de la ruralité 2007-2014 : Contexte et mandat Politique nationale de la ruralité 2007-2014 : mise en place du groupe de travail sur les communautés dévitalisées Mandat : Recenser l information existante et pertinente pour les communautés

Plus en détail

PLAN D ACTION TRIENNAL 2014-2017 DES SCOUTS DU MONTRÉAL MÉTROPOLITAIN

PLAN D ACTION TRIENNAL 2014-2017 DES SCOUTS DU MONTRÉAL MÉTROPOLITAIN PLAN D ACTION TRIENNAL 04-07 DES SCOUTS DU MONTRÉAL MÉTROPOLITAIN Enjeu En lien avec les communications IMAGE NOTORIÉTÉ * Abréviations $ Fonds à trouver COMMIS COM GR RAB DÉV PROG J DG ADM Priorité Faire

Plus en détail

Préambule de la Convention d objectifs et de gestion de la CNAV 2014-2017

Préambule de la Convention d objectifs et de gestion de la CNAV 2014-2017 Préambule de la Convention d objectifs et de gestion de la CNAV 2014-2017 Faciliter l accès et la compréhension du système de retraite aux assurés : il s agit d une exigence de service public. Depuis désormais

Plus en détail

Débat structuré sur le financement des résultats du Plan stratégique de l UNICEF, 2014-2017

Débat structuré sur le financement des résultats du Plan stratégique de l UNICEF, 2014-2017 27 juillet 2015 Original : anglais À titre d information Fonds des Nations Unies pour l enfance Conseil d administration Deuxième session ordinaire de 2015 8-10 septembre 2015 Point 5 de l ordre du jour

Plus en détail

LANCEMENT DU RNE-TED ÉCHANGES AUX ATELIERS DE TRAVAIL

LANCEMENT DU RNE-TED ÉCHANGES AUX ATELIERS DE TRAVAIL LANCEMENT DU RNE-TED ÉCHANGES AUX ATELIERS DE TRAVAIL ATELIER #2 Organismes communautaires L. St-Charles 1. ÉVALUATION DES BESOINS DE LA PERSONNE ET DE SA FAMILLE 2. PRÉOCCUPATION DE L IDENTIFICATION DES

Plus en détail

Avant-propos 3. Introduction 4

Avant-propos 3. Introduction 4 Plan d action de développement durable 2010-2011 Le plan d action de développement durable 2010-2011 de l Institut de recherche Robert-Sauvé en santé et en sécurité du travail (IRSST) est accessible sur

Plus en détail

Objectifs de la présentation

Objectifs de la présentation Objectifs de la présentation Stimuler la réflexion des gestionnaires et des intervenants du secteur de la santé, autour de la problématique et des défis du suivi post formation Partager l expérience du

Plus en détail

Plan d action triennal 2012-2015

Plan d action triennal 2012-2015 Plan d action triennal 0-0 Adopté à l assemblée générale annuelle, le 08 juin 0 MISSION Regrouper les corporations de développement communautaire (CDC) du Québec et les soutenir dans leur mission tout

Plus en détail

Table ronde - L infirmier soignant : tradition et évolution des pratiques

Table ronde - L infirmier soignant : tradition et évolution des pratiques Table ronde - L infirmier soignant : tradition et évolution des pratiques Plaidoyer en faveur de la santé de la population : vers une pleine reconnaissance de la contribution infirmière unique Odette Roy,

Plus en détail

un actif à préserver et à développer

un actif à préserver et à développer un actif à préserver et à développer Une réponse concrète et durable aux problèmes de logement L accès à un logement convenable à prix accessible est une pierre d assise pour des conditions de vie décentes

Plus en détail

Plan d action de la COPHAN. Adopté par l'assemblée générale annuelle le 8 juin 2015

Plan d action de la COPHAN. Adopté par l'assemblée générale annuelle le 8 juin 2015 Plan d action de la COPHAN Adopté par l'assemblée générale annuelle le 8 juin 2015 2015-2016 Table des matières Introduction... 3 Les valeurs de la COPHAN... 4 Les actions de la COPHAN en 2015-2016...

Plus en détail

Plan de fidélisation des familles 2014-2017. Soutenir les familles tout au long de leur parcours résidentiel

Plan de fidélisation des familles 2014-2017. Soutenir les familles tout au long de leur parcours résidentiel Plan de fidélisation des familles 2014-2017 Soutenir les familles tout au long de leur parcours résidentiel Montréalaises, Montréalais, Notre ville est riche de près de 300 000 familles sur son territoire,

Plus en détail

Présentation Comité des usagers du CSSS de Laval

Présentation Comité des usagers du CSSS de Laval Présentation Comité des usagers du CSSS de Laval Conseil d administration 29 mai 2013 RAPPORT ANNUEL D ACTIVITÉS ET BILAN FINANCIER 2012-2013 1 Mot du Président Il est important de souligner l équipe extraordinaire

Plus en détail

Factsheet sur le programme de développement rural 2014-2020 de Mayotte (France)

Factsheet sur le programme de développement rural 2014-2020 de Mayotte (France) Factsheet sur le programme de développement rural 2014-2020 de Mayotte (France) La Commission européenne a formellement adopté le Programme de développement rural (PDR) de Mayotte le 13 février 2015 qui

Plus en détail

MINISTÈRE DE L'ENVIRONNEMENT ET DE L ACTION EN MATIÈRE DE CHANGEMENT CLIMATIQUE

MINISTÈRE DE L'ENVIRONNEMENT ET DE L ACTION EN MATIÈRE DE CHANGEMENT CLIMATIQUE BUDGET DES DÉPENSES 1 MATIÈRE DE CHANGEMENT CLIMATIQUE Le ministère de l Environnement et de l Action en matière de changement climatique est responsable de protéger l air, l eau et les sols de l Ontario

Plus en détail

d action, auxquels s ajoutent des priorités territoriales identifiées par les parties prenantes :

d action, auxquels s ajoutent des priorités territoriales identifiées par les parties prenantes : Axes et priorités Les quatre enjeux deviennent les axes de développement à la base du plan d action, auxquels s ajoutent des priorités territoriales identifiées par les parties prenantes : Axe 1 - Agir

Plus en détail

RABASKA : UN GRAND PROJET INDUSTRIEL PORTEUR DE DÉVELOPPEMENT POUR NOTRE ÉCONOMIE. Mémoire

RABASKA : UN GRAND PROJET INDUSTRIEL PORTEUR DE DÉVELOPPEMENT POUR NOTRE ÉCONOMIE. Mémoire RABASKA : UN GRAND PROJET INDUSTRIEL PORTEUR DE DÉVELOPPEMENT POUR NOTRE ÉCONOMIE Mémoire Présenté au : Bureau d audiences publiques sur l environnement relativement au projet d implantation du terminal

Plus en détail

PLAN STRATÉGIQUE 2013-2017. C est ici que ça commence!

PLAN STRATÉGIQUE 2013-2017. C est ici que ça commence! PLAN STRATÉGIQUE 2013-2017 C est ici que ça commence! 2 Dans ce document, le genre masculin est utilisé comme générique, dans le seul but de ne pas alourdir le texte. 1 MOT DU PRÉSIDENT DU CONSEIL D ADMINISTRATION

Plus en détail

PROJET DE POLITIQUE DU PATRIMOINE

PROJET DE POLITIQUE DU PATRIMOINE PROJET DE POLITIQUE DU PATRIMOINE Plan de la présentation Élaboration du projet de politique Objet de la Politique Fondements de la Politique Définition de patrimoine Axes d intervention 1 Élaboration

Plus en détail

Colloque IRÉC Le 1 er décembre 2009

Colloque IRÉC Le 1 er décembre 2009 Colloque IRÉC Le 1 er décembre 2009 Le Fonds de solidarité FTQ Un fonds de capital de développement innovateur Une source de financement complémentaire Un partenaire patient pour les entreprises en croissance

Plus en détail

MÉMOIRE L ASSOCIATION DES CADRES SCOLAIRES DU QUÉBEC

MÉMOIRE L ASSOCIATION DES CADRES SCOLAIRES DU QUÉBEC MÉMOIRE de L ASSOCIATION DES CADRES SCOLAIRES DU QUÉBEC PROJET DE LOI N O 133 SUR LA GOUVERNANCE ET LA GESTION DES RESSOURCES INFORMATIONNELLES DES ORGANISMES PUBLICS ET DES ENTREPRISES DU GOUVERNEMENT

Plus en détail

Processus d examen des travaux. Autres activités assujetties à la Loi sur la protection des eaux navigables (LPEN)

Processus d examen des travaux. Autres activités assujetties à la Loi sur la protection des eaux navigables (LPEN) PROTECTION DE LA NAVIGATION PROTECTION DE LA NAVIGATION APERÇU MODÈLE LOGIQUE MISSION : Assurer la protection et la sécurité de la navigation en eaux canadiennes. OBJECTIFS : Faciliter l utilisation sûre

Plus en détail

Contribuer au Développement de Territoires Solidaires

Contribuer au Développement de Territoires Solidaires Contribuer au Développement de Territoires Solidaires des entreprises en mouvement! Les 500 adhérents* COORACE défendent depuis 1985 le droit au travail pour tous. Ils participent sur l ensemble du territoire

Plus en détail

Développer et implanter une stratégie de recrutement international efficace et concertée

Développer et implanter une stratégie de recrutement international efficace et concertée Développer et implanter une stratégie de recrutement international efficace et concertée Présentée au Congrès national du BCEI Novembre 2014, Ottawa Adel El Zaïm et Marie-France Lafaille PLAN DE LA PRESENTATION

Plus en détail

Plan stratégique 2012-2017

Plan stratégique 2012-2017 Plan stratégique 2012-2017 Présentation Le Plan stratégique 2012-2017 présente ce que Polytechnique Montréal s'engage à accomplir durant les cinq prochaines années dans le but de poursuivre sa mission,

Plus en détail

Politique concernant le financement des ouvrages pour la réfection et l entretien des chemins forestiers du domaine de l État.

Politique concernant le financement des ouvrages pour la réfection et l entretien des chemins forestiers du domaine de l État. Politique concernant le financement des ouvrages pour la réfection et l entretien des chemins forestiers du domaine de l État. Territoire non organisé de la Municipalité régionale de comté de Pontiac TNO

Plus en détail

Etude réalisée sous la direction de Jean-Pierre Maulny Chercheurs : Sylvie Matelly & Fabio Liberti

Etude réalisée sous la direction de Jean-Pierre Maulny Chercheurs : Sylvie Matelly & Fabio Liberti Analyse comparée des planifications capacitaires par pays de l Union européenne et perspectives pour des orientations communes dans le cadre de la PESD et impact sur les programmations nationales Etude

Plus en détail

cycle supérieur de management de L inet master 2 management public territorial

cycle supérieur de management de L inet master 2 management public territorial cycle supérieur de management de L inet master 2 management public territorial INSTITUT NATIONAL DES ÉTUDES TERRITORIALES Conçu pour des cadres expérimentés, le cycle supérieur de management (CSM) vise

Plus en détail

PLAN D ACTION 2013-2014 PLAN D ACTION

PLAN D ACTION 2013-2014 PLAN D ACTION PLAN D ACTION Note : Ne sont intégrés au tableau que les moyens identifiés dans le plan stratégique 2009-2014 pour lesquels des travaux seront réalisés en. Toutefois, les moyens maintenant intégrés aux

Plus en détail

PLANS STRATÉGIQUES 2014-2018

PLANS STRATÉGIQUES 2014-2018 PLANS STRATÉGIQUES 2014-2018 20 14 20 18 Directeur général des élections du Québec et Commission de la représentation électorale du Québec, 2014 Dépôt légal Bibliothèque et Archives nationales du Québec,

Plus en détail

Plan d action de développement durable Société des établissements de plein air du Québec

Plan d action de développement durable Société des établissements de plein air du Québec Plan d action de développement durable Société des établissements de plein air du Québec 2 0 0 8-2 0 1 5 * * Le gouvernement du Québec a autorisé par décret (numéro 136-2012), le 29 février 2012, le report

Plus en détail

La santé des francophones en situation minoritaire : un urgent besoin de plus d informations pour offrir de meilleurs services

La santé des francophones en situation minoritaire : un urgent besoin de plus d informations pour offrir de meilleurs services La santé des francophones en situation minoritaire : un urgent besoin de plus d informations pour offrir de meilleurs services SOMMAIRE Consortium national de formation en santé Société Santé en français

Plus en détail

Consultation sur la science et la technologie INDUSTRIE CANADA

Consultation sur la science et la technologie INDUSTRIE CANADA Un moment à saisir pour le Canada Aller de l'avant dans le domaine des sciences, des technologies et de l'innovation Les CCTT et de leur réseau, le Réseau Trans-tech Consultation sur la science et la technologie

Plus en détail

Le Partenariat canadien contre l Alzheimer et les maladies apparentées. Une vision collective pour une stratégie nationale sur les maladies cognitives

Le Partenariat canadien contre l Alzheimer et les maladies apparentées. Une vision collective pour une stratégie nationale sur les maladies cognitives Le Partenariat canadien contre l Alzheimer et les maladies apparentées Une vision collective pour une stratégie nationale sur les maladies cognitives Le Partenariat rendra possible la collaboration d un

Plus en détail

Commission d examen de la fiscalité québécoise

Commission d examen de la fiscalité québécoise Commission d examen de la fiscalité québécoise Mémoire déposé dans le cadre de l'étude du programme de crédits d impôt pour le développement des affaires électroniques (CDAE) Présenté par le Regroupement

Plus en détail

POLITIQUE DE GESTION DE LA DETTE À LONG TERME VILLE DE BELOEIL

POLITIQUE DE GESTION DE LA DETTE À LONG TERME VILLE DE BELOEIL POLITIQUE DE GESTION DE LA DETTE À LONG TERME VILLE DE BELOEIL 1. PRÉAMBULE Le conseil municipal et tous les gestionnaires de la ville de Beloeil, à titre de gestionnaires de fonds publics, portent une

Plus en détail

Plan d action de l Association franco-yukonnaise 2013-2015

Plan d action de l Association franco-yukonnaise 2013-2015 Plan d action de l Association franco-yukonnaise (À jour au 16 septembre 2013) Capacité organisationnelle Objectif général : Assurer le bon fonctionnement de l organisme grâce à une saine gestion des ressources

Plus en détail

Littératie financière : un investissement dans l avenir

Littératie financière : un investissement dans l avenir Littératie financière : un investissement dans l avenir Allocution de Terry Campbell Président Association des banquiers canadiens Prononcée devant La Conférence de Montréal Le 12 juin 2012 Montréal SEUL

Plus en détail

Enjeux associés aux modifications du régime de l assurance-emploi en 2012-2013 pour la région de l Abitibi-Témiscamingue

Enjeux associés aux modifications du régime de l assurance-emploi en 2012-2013 pour la région de l Abitibi-Témiscamingue Enjeux associés aux modifications du régime de l assurance-emploi en 2012-2013 pour la région de MÉMOIRE présenté à la Commission nationale d examen sur l assuranceemploi Le 12 juillet 2013 Ce document

Plus en détail

Habiter ma ville. Résumé de la politique d habitation de la Ville de Gatineau

Habiter ma ville. Résumé de la politique d habitation de la Ville de Gatineau Habiter ma ville Résumé de la politique d habitation de la Ville de Gatineau L habitation constitue une composante essentielle à la qualité de vie des citoyens et une préoccupation constante dans l ensemble

Plus en détail

Table des matières de la Stratégie 2O15-2O2O

Table des matières de la Stratégie 2O15-2O2O révisée PROJET Table des matières de la Stratégie 2O15-2O2O O1. Sommaire 5 O2. Introduction et contexte 7 2.1 Le cadre institutionnel québécois et la stratégie gouvernementale de développement durable

Plus en détail

Une école adaptée à tous ses élèves

Une école adaptée à tous ses élèves PRENDRE LE VIRAGE DU SUCCÈS Une école adaptée à tous ses élèves PLAN D'ACTION EN MATIÈRE D'ADAPTATION SCOLAIRE Québec Ministère de l'éducation Une école adaptée à tous ses élèves PRENDRE LE VIRAGE DU SUCCÈS

Plus en détail

plan d affaires 2005-2008 Société du Centre des congrès de Québec

plan d affaires 2005-2008 Société du Centre des congrès de Québec plan d affaires 2005-2008 Société du Centre des congrès de Québec Le plan d affaires 2005-2008 de la Société du Centre des congrès de Québec Le nouveau plan d affaires de la Société du Centre des congrès

Plus en détail

DEVENIR UNE ONG PARTENAIRE OFFICIEL DE L UNESCO

DEVENIR UNE ONG PARTENAIRE OFFICIEL DE L UNESCO DEVENIR UNE ONG PARTENAIRE OFFICIEL DE L UNESCO L'UNESCO s'appuie sur un éventail aussi large que diversifié de relations de collaboration et de partenariats dans toutes les régions du monde pour s acquitter

Plus en détail

I ON S S IR E OI R ULT U R A MO S AV LE LIVRE, AU CŒUR DE LA CULTURE. Plan d action sur le livre

I ON S S IR E OI R ULT U R A MO S AV LE LIVRE, AU CŒUR DE LA CULTURE. Plan d action sur le livre P A HI S S S T C R I ON M Ê IR E ULT U R A MO V ÉM E O IR E UR S AV OI R E LE LIVRE, AU CŒUR DE LA CULTURE Plan d action sur le livre OCCUPATION : DÉVOREUSE DE LIVRES VOTRE LIBRAIRE, AUTEUR DE PETITS BONHEURS

Plus en détail

AVIS. Présenté par la Chambre de commerce du Montréal métropolitain

AVIS. Présenté par la Chambre de commerce du Montréal métropolitain AVIS DEMANDE LIÉE À L ACQUISITION PROJETÉE PAR LA CORPORATION D ACQUISITION GROUPE MAPLE DU GROUPE TMX INC., D ALPHA TRADING SYSTEMS LIMITED PARTNERSHIP, D ALPHA TRADING SYSTEMS INC. ET DE LA CAISSE CANADIENNE

Plus en détail

HSBC France Résultats 2010 Conférence de Presse

HSBC France Résultats 2010 Conférence de Presse HSBC France Résultats 2010 Conférence de Presse Avertissement Cette présentation et les commentaires qui l accompagnent peuvent contenir des déclarations prospectives relatives à la situation financière,

Plus en détail

En fonction de sa proposition, Hydro-Québec s attend à ce que la nouvelle tarification soit effective au début de l année 2007.

En fonction de sa proposition, Hydro-Québec s attend à ce que la nouvelle tarification soit effective au début de l année 2007. NOTE AU LECTEUR Fondée en 1961, l Association provinciale des constructeurs d habitations du Québec (APCHQ) est une référence en matière de construction et de rénovation résidentielles. Regroupant quelque

Plus en détail

Campagne municipale 2013 Cahier de présentation et de propositions

Campagne municipale 2013 Cahier de présentation et de propositions Campagne municipale 2013 Cahier de présentation et de propositions Bâtir son quartier 1945, rue Mullins, bureau 120 Montréal (Québec) H3K 1N9 Téléphone : (514) 933-2755 Courriel : grt@batirsonquartier.com

Plus en détail

Plan stratégique 2014-2019 : Tableau de bord

Plan stratégique 2014-2019 : Tableau de bord Plan stratégique 2014-2019 : Tableau de bord Juillet 2015 Éléments explicatifs 2014-2015 L année 2014-2015 s est déroulée avec un effectif réduit en raison de l affectation temporaire d un agent de recherche

Plus en détail

TABLE DE CONCERTATION RÉGIONALE SUR LES VÉHICULES HORS ROUTE (VHR) RÉGION DE LA CAPITALE-NATIONALE

TABLE DE CONCERTATION RÉGIONALE SUR LES VÉHICULES HORS ROUTE (VHR) RÉGION DE LA CAPITALE-NATIONALE ÉTAIENT PRÉSENTS TABLE DE CONCERTATION RÉGIONALE SUR LES VÉHICULES HORS ROUTE (VHR) RÉGION DE LA CAPITALE-NATIONALE Réunion du jeudi 12 décembre 2013, 13 h 30 à 16 h 30 À l Unité de loisir et de sport

Plus en détail

Recherche et relations internationales (RRI) Elisa Pylkkanen Directrice adjointe, partenariats internationaux

Recherche et relations internationales (RRI) Elisa Pylkkanen Directrice adjointe, partenariats internationaux Recherche et relations internationales (RRI) Elisa Pylkkanen Directrice adjointe, partenariats internationaux ADARUQ - Novembre 2013 RRI : Un aperçu «Habiliter, faciliter, créer des liens» Habiliter les

Plus en détail

(Communiqué) Le soutien au financement par étudiant des collèges de l Ontario est le plus bas au pays

(Communiqué) Le soutien au financement par étudiant des collèges de l Ontario est le plus bas au pays (Communiqué) L insuffisance de financement chronique menace les collèges, les étudiants, les employeurs et l économie de l Ontario Le soutien au financement par étudiant des collèges de l Ontario est le

Plus en détail

SYNTHÈSE DES PROPOSITIONS EN MATIÈRE D ORGANISATION DE DÉVELOPPEMENT SOCIO-ÉCONOMIQUE POUR LA MRC D ABITIBI 21 SEPTEMBRE 2015

SYNTHÈSE DES PROPOSITIONS EN MATIÈRE D ORGANISATION DE DÉVELOPPEMENT SOCIO-ÉCONOMIQUE POUR LA MRC D ABITIBI 21 SEPTEMBRE 2015 SYNTHÈSE DES PROPOSITIONS EN MATIÈRE D ORGANISATION DE DÉVELOPPEMENT SOCIO-ÉCONOMIQUE POUR LA MRC D ABITIBI 21 SEPTEMBRE 2015 ACRONYMES ADL : Agent de développement local (à l emploi des municipalités)

Plus en détail

Soutien aux projets structurants de valorisation de transfert Direction du Soutien à l innovation technologique et sociale

Soutien aux projets structurants de valorisation de transfert Direction du Soutien à l innovation technologique et sociale Soutien aux projets structurants de valorisation de transfert Direction du Soutien à l innovation technologique et sociale Plan de la présentation Le secteur Recherche, innovation et science citoyenne

Plus en détail

Guide de référence pour les élections municipales à l intention des candidates et candidats

Guide de référence pour les élections municipales à l intention des candidates et candidats Le rôle des municipalités en matière de protection de l environnement Guide de référence pour les élections municipales à l intention des candidates et candidats Guide de référence Élections municipales

Plus en détail

Politique d investissement À L INTENTION DES ORGANISATIONS DÉSIRANT DÉPOSER UN PROJET

Politique d investissement À L INTENTION DES ORGANISATIONS DÉSIRANT DÉPOSER UN PROJET Politique d investissement À L INTENTION DES ORGANISATIONS DÉSIRANT DÉPOSER UN PROJET ADOPTÉE LE 9 SEPTEMBRE 2009 MODIFIÉE EN MAI 2012 Le Forum jeunesse Estrie est soutenu financièrement par le gouvernement

Plus en détail

EMPLOI-QUÉBEC SERVICES AUX ENTREPRISES

EMPLOI-QUÉBEC SERVICES AUX ENTREPRISES EMPLOI-QUÉBEC SERVICES AUX ENTREPRISES recruter mobiliser former TABLE DES MATIÈRES 1 2 3 5 14 15 EMPLOI-QUÉBEC : SERVICES AUX ENTREPRISES PARTIE 1 SERVICES EN LIGNE SUR EMPLOIQUEBEC.GOUV.QC.CA n Trouver

Plus en détail

MOT DE LA PRÉSIDENTE. Séance du conseil d administration du RTL, le 5 février 2015. Le texte lu fait foi.

MOT DE LA PRÉSIDENTE. Séance du conseil d administration du RTL, le 5 février 2015. Le texte lu fait foi. MOT DE LA PRÉSIDENTE Séance du conseil d administration du RTL, le 5 février 2015 Le texte lu fait foi. 1 Bonjour à toutes et à tous, Voilà plus d un an que nous formons l actuel conseil d administration

Plus en détail

La financière agricole du Québec. Plan d action de développement durable

La financière agricole du Québec. Plan d action de développement durable Plan d action de développement durable 2008-2013 Message du président-directeur général Jacques Brind Amour Ce plan d action de développement durable pour la période 2008-2013 met en évidence les actions

Plus en détail

Alliance pour la solidarité et l inclusion sociale 2012-2015

Alliance pour la solidarité et l inclusion sociale 2012-2015 Alliance pour la solidarité et l inclusion sociale 2012-2015 Version Finale 4 juin 2012 1 MISE EN CONTEXTE ALLIANCES Le Plan d action gouvernemental pour la solidarité et l inclusion sociale 2010-2015

Plus en détail

Le maintien d actifs une priorité gouvernementale. Les 1 er et 2 octobre 2014

Le maintien d actifs une priorité gouvernementale. Les 1 er et 2 octobre 2014 Présentation de la Direction de la gestion des investissements en infrastructures au Secrétariat du Conseil du trésor Colloque 2014 de l Association des gestionnaires de parcs immobiliers institutionnels

Plus en détail

Document d information n o 1 sur les pensions

Document d information n o 1 sur les pensions Document d information n o 1 sur les pensions Importance des pensions Partie 1 de la série La série complète des documents d information sur les pensions se trouve dans Pensions Manual, 4 e édition, que

Plus en détail

L emploi : une priorité nationale pour le Maroc 2/ Les réflexions en cours

L emploi : une priorité nationale pour le Maroc 2/ Les réflexions en cours AMBASSADE DE FRANCE AU MAROC Le Conseiller pour les Affaires Sociales Travail/Emploi Formation professionnelle Santé/Protection sociale Action sociale/population Rabat, le 28 décembre 2011 L emploi : une

Plus en détail

Veille stratégique au gouvernement du Québec - Une intelligence à partager

Veille stratégique au gouvernement du Québec - Une intelligence à partager Veille stratégique au gouvernement du Québec - Une intelligence à partager 2 Plan de la présentation État des lieux sur la veillee au gouvernement Mise en place du RVIPP Organisation du RVIPP Objectifs

Plus en détail

CONSULTATION PUBLIQUE SUR LES ORIENTATIONS GOUVERNEMENTALES ET LES ENJEUX EN MATIÈRE DE CHANGEMENTS CLIMATIQUES

CONSULTATION PUBLIQUE SUR LES ORIENTATIONS GOUVERNEMENTALES ET LES ENJEUX EN MATIÈRE DE CHANGEMENTS CLIMATIQUES CONSULTATION PUBLIQUE SUR LES ORIENTATIONS GOUVERNEMENTALES ET LES ENJEUX EN MATIÈRE DE CHANGEMENTS CLIMATIQUES Avis Présenté au ministère du Développement durable, de l Environnement et des Parcs du Québec

Plus en détail

PLAN D ACTION AXÉ SUR LES RÉSULTATS

PLAN D ACTION AXÉ SUR LES RÉSULTATS PLAN D ACTION AXÉ SUR LES RÉSULTATS concernant l application de l article 41 de la Loi sur les langues officielles 2009-2012 TABLE DES MATIÈRES Glossaire... 1 Renseignements généraux... 2 Résumé des résultats

Plus en détail

Observations sur l avant-projet de loi, Loi sur l aménagement durable du territoire et l urbanisme

Observations sur l avant-projet de loi, Loi sur l aménagement durable du territoire et l urbanisme Observations sur l avant-projet de loi, Loi sur l aménagement durable du territoire et l urbanisme Déposé à la Commission de l aménagement du territoire de l Assemblée nationale du Québec Dans le cadre

Plus en détail

Président et chef de la direction

Président et chef de la direction Sommaire descriptif du rôle et responsabilités Président et chef de la direction Novembre 2015 Pour de plus amples renseignements, contactez: Nathalie Francisci, CRHA, IAS. A Associée nathalie.francisci@odgersberndtson.ca

Plus en détail

La gestion des finances publiques est une composante essentielle

La gestion des finances publiques est une composante essentielle L IDA en action Gestion des finances publiques : effectuer un suivi des ressources pour obtenir de meilleurs résultats La gestion des finances publiques est une composante essentielle du processus de développement.

Plus en détail