Programme d Appui à l Education et à la Formation des Enfants Exclus du Système Educatif (PAEFE)

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Programme d Appui à l Education et à la Formation des Enfants Exclus du Système Educatif (PAEFE)"

Transcription

1 Programme d Appui à l Education et à la Formation des Enfants Exclus du Système Educatif (PAEFE) TERMES DE REFERENCE POUR LA CAPITALISATION DU PROGRAMME CONTEXTE ET JUSTIFICATION DE LA CAPITALISATION Dans le cadre de la mise en œuvre de sa stratégie de Coopération avec le Bénin, le Bureau de la Coopération Suisse a initié, depuis septembre 2010 dans le Département du Borgou, un Programme d Appui à l Education et à la Formation des Enfants Exclus du Système Educatif (PAEFE). Le programme vise à appuyer la mise en œuvre d offres d éducation et de formation adaptées aux réalités socio-économiques et socioculturelles du milieu pour les 09-15ans exclus du système éducatif formel. L ambition du programme est de tester et valider une offre éducative de qualité susceptible d être généralisée ou de servir de modèle au niveau national. Le PAEFE couvre sept (07) des huit (8) communes du Département du Borgou. Il s agit d une initiative éducative qui utilise une approche pédagogique bilingue (langues nationales béninoises et langue française). Sa mise en œuvre a été confiée au Consortium HELVETAS Swiss Intercooperation pour la gestion opérationnelle, et Solidar Suisse pour la gestion pédagogique. Pour son ancrage au niveau local, les Communes et leur Association (ADECOB) sont parties prenantes de la mise en œuvre dans une perspective de Maîtrise d Ouvrage progressive, conformément au transfert des compétences en matière d éducation. L innovation du programme réside dans l adaptation de l approche éducative AFI-D (Alphabétisation Formation Intensive pour le Développement), développée par l ONG Solidar Suisse au Burkina Faso, en l enrichissant d apports socioculturels spécifiques au contexte béninois. Un Comité de Pilotage, présidé par le Ministère des Enseignements Maternel et Primaire, tutelle du Programme, en assure la gestion stratégique. Le PAEFE a pour objectifs spécifiques : 1. Encourager l'etat (Ministère des Enseignements Maternel et primaire, Ministère en charge de l'alphabétisation, Ministère en charge de la formation professionnelle) à accroître leur appui et financement à l'éducation / formation des exclus et à développer un partenariat avec les organisations de la société civile 2. Soutenir les élus communaux dans leurs localités respectives à insérer dans leur plan de développement local l'éducation et la formation des exclus 3. Soutenir les organisations de la société civile afin qu'elles développent des offres d'éducation / formation adaptées en impliquant les services techniques déconcentrés et les acteurs/trices locaux (associations socioprofessionnelles, parents et communautés) et favoriser leur accès au dialogue politique La 1 ère phase du Programme démarré le 1 er Juin 2011 avec une fin prévisionnelle au 31 aout 2014 a été prolongée au 31 décembre pour tenir compte de la durée du cursus complet d apprentissage des élèves dont la première cohorte passe le CEP en juin. 70 centres Barka ont été mis en place. Ces centres accueilleront environ 2200 apprenants/tes à la rentrée d octobre Le programme a permis de consolider la participation communautaire, l implication des Communes et des services déconcentrés des quatre Ministères en charge de l éducation. Les présents TDR visent à sélectionner trois (3) consultants/tes pour la mise en œuvre de la capitalisation de la première phase du programme. Bureau de la Coopération Suisse Bénin

2 OBJECTIFS DE LA CAPITALISATION 1.1. Objectif général Disposer d informations analysées sur les résultats atteints (tendances) et sur la pertinence et la qualité (contenus, curriculum, outils, organisation, fonctionnement) de la démarche éducative mise en œuvre pour permettre à l équipe, aux partenaires du programme et aux institutions impliquées d ajuster leur approche et instruments et pour contribuer à la préparation la deuxième phase du programme Objectifs spécifiques des trois étapes de capitalisation Analyser les résultats actuels (tendances de la première phase) en fonction des objectifs et des indicateurs du cadre logique du programme, aussi bien au niveau quantitatif que qualitatif. Produire une analyse des processus mis en œuvre et leur qualité dans le contexte de durabilité et d institutionnalisation avec les différents acteurs impliqués (outils, contenus, partenariats, genre et équité sociale, démarche de mise en œuvre, rôle de l équipe du programme, mode de financement etc ) Montrer une analyse des résultats en fonction des hypothèses fixées par le programme (problématique des exclus, modèle éducatif et adaptation au contexte béninois, activités manuelles et pratiques, etc). Capitaliser certaines expériences pertinentes pour le programme (histoires de vie, témoignage, processus d institutionnalisation, cout par élève formé etc ) Proposer des recommandations sur les aspects stratégiques du programme (partenariat, dialogue politique, démarche éducative, rôles des collectivités, institutionnalisation, passage à l échelle) pour un approfondissement de l expérience en vue de - alimenter la réflexion pour des ajustements au cours de la dernière année () de la phase 1 du programme - contribuer à l évaluation externe - et préparer la prochaine phase du programme RÉSULTATS ATTENDUS Des résultats quantitatifs et qualitatifs (tendances) sur la base du cadre logique défini au sein du programme sont fournis aux acteurs et institutions impliqués dans le programme comme outil de décision stratégique. Une meilleure compréhension de la démarche éducative mise en œuvre est décrite avec ses succès, ses échecs, ses potentiels, ses limites, ainsi que l appropriation par les partenaires béninois (enseignants/tes, communautés, communes, services étatiques, ONG, etc) Une confirmation ou non de la pertinence du modèle pédagogique en fonction de sa viabilité technique, financière et institutionnelle. Des pistes d actions/ajustements pour la suite de la première phase dans les perspectives d atteindre les résultats fixés et d un approfondissement du dialogue politique Des orientations stratégiques sont proposées pour mieux agir sur les enjeux majeurs du programme (exclus, validation, extension, financement, etc) en vue de préparer la deuxième phase et dans une perspective d un passage à l échelle Des outils de communication sont élaborés pour mieux communiquer sur le programme et faire connaitre ses résultats, le processus et les étapes de mise en œuvre œuvre; Des données disponibles pour alimenter la réalisation d un film documentaire. 2

3 PRODUITS ATTENDUS 1.3. Première étape Des outils de collecte des données validés Un rapport provisoire présentant les conclusions de la capitalisation et incluant entre autres : La démarche méthodologique utilisée dans la mise en œuvre de l alternative éducative Les résultats atteints en fonction du cadre logique La description des processus mis en œuvre et les outils développés Des leçons apprises de la mise en œuvre de la première phase de l expérience Des réflexions prospectives pour terminer la première phase du programme en décembre Des orientations stratégiques pour la deuxième phase du programme Des recommandations par rapport aux enjeux majeurs du programme (exclus, rôles des collectivités, institutionnalisation, passage à l échelle, etc) ; Une bibliographie des documents consultés, rigoureusement référencés ; Des annexes comprenant Les termes de références de la présente capitalisation Une bibliographie exhaustive de la masse critique de documents produite pour chaque niveau d apprentissage avec un bref descriptif du contenu Les outils de collecte des données Tous autres documents jugés pertinents par les consultants/tes Deuxième étape Un rapport consolidé en référence au contenu de l étape ; Un recueil provisoire des témoignages et des histoires de vie (success stories, meilleures pratiques); Des enregistrements audio ; Une version provisoire d un film documentaire Troisième étape Des recueils de témoignages, d histoires/parcours de vie (supports écrits, audio,etc) Différents outils de communication sur le programme Un film documentaire finalisé Un rapport final Un répertoire bibliographique de référence de l expérience ainsi que tous autres documents jugés pertinents par les consultants/tes Un recueil de la masse critique des documents élaborés Tous autres documents jugés pertinents par les consultants/tes. MÉTHODOLOGIE INDICATIVE La méthodologie que privilégie la présente capitalisation sera surtout d ordre documentaire et analytique. Les consultants prendront part aux réunions de cadrage de la capitalisation prévues avec HELVETAS Swiss Intercooperation/solidar Suisse, la coordination du programme, le BUCO pour approfondir les attentes par rapport au processus. Pour la première étape de la capitalisation la revue de la masse critique de documents produits au sera capitale pour mieux cerner les enjeux, l organisation et le contenu des apprentissages. Cette masse critique est disponible auprès de HELVETAS Swiss Intercooperation, Solidar Suisse et éventuellement des prestataires impliqués (CRADENF, Sian Son, DERANA). Des entretiens complémentaires avec des personnes ressources et des intervenants clés permettront de préciser certaines informations collectées lors de la revue documentaire. Les consultants sélectionnés seront engagés pour la première étape dont la qualité des résultats conditionne la reconduite de leur mandat pour les étapes suivantes. 3

4 1.6. Les pistes possibles de réflexion de la capitalisation Les pistes de réflexion ainsi proposées ne sont pas limitatives. Le consultant est invité à proposer de son initiative personnelle, tout élément de réflexion qu il jugerait pertinent et qui pourrait contribuer à alimenter au mieux les résultats de la capitalisation. Aussi, la proposition méthodologique devra permettre, pour chaque étape, de disposer des éléments capitalisés suivants : Etape 1 : 15 octobre au 20 décembre 2014 Présentation du cadre théorique de l alternative éducative (cadre conceptuel, philosophie, méthode, problématique des langues nationales et passage au français, etc) Description du cadre opérationnel de l alternative éducative ainsi que du fonctionnement du dispositif (outils, rôle des acteurs, organisation et fonctionnement,) Analyse des résultats quantitatifs, ainsi que des effets de l alternative en lien avec le cadre logique Analyse de la qualité et de la durabilité des apprentissages Analyser la prise en compte de la thématique genre et équité sociale Vérification des hypothèses de départ du programme au regard des résultats Elaboration de pistes de réflexion pour orienter sur la suite de la première phase Etape 2 : Février à avril Approfondissement des réponses par rapport aux hypothèses de base du programme Analyse approfondie des résultats intermédiaires et des hypothèses de base du programme Analyse du dispositif de partenariat et de dialogue politique Capitalisation de la masse critique de documents Collecte des expériences de parcours de vie, des témoignages individuels, collectifs et institutionnels Démarrage de la collecte d images en vue de la réalisation d un documentaire sur l expérience des centres Barka par l équipe audiovisuelle Début de l analyser les coûts de l alternative éducative Etape 3 : A partir de Juillet Analyse des résultats de l examen du CEP et de l efficacité du programme Formulation des recommandations sur le renforcement des capacités des acteurs et sur la deuxième phase (institutionnalisation de l approche, passage à l échelle Production des documents sur les témoignages et expériences de vie Validation de l analyse des coûts Production du documentaire sur l expérience 1.7. Structures à rencontrer MEMP, Inspection Général Pédagogique (IGMP) Ministère de la Culture, de l Artisanat, de l Alphabétisation et du Tourisme (MCAAT), Ministère en charge de la Jeunesse Ministère en charge de la Famille et des affaires sociales DDEMP MESFTPRIJ (DAFoP) Solidar Suisse HELVETAS swiss Intercooperation Bureau de Coopération Suisse Coordination du programme Comité de pilotage ADECOB Autres structures à proposer 4

5 QUALIFICATIONS ET TÂCHES PRINCIPALES DE L ÉQUIPE DE CAPITALISATION 1.8. Qualifications du consultant principal chef de mission Le/la consultant(e) principal est responsable de la qualité de la capitalisation. Il/Elle doit répondre aux exigences et qualifications suivantes : - Être de niveau BAC+5 au minimum en sciences de l éducation ou équivalent ; - Faire preuve d une expertise avérée dans le secteur de l éducation au Bénin et dans la sousrégion ; - Avoir une bonne connaissance du cadre juridique, institutionnel et des mécanismes décisionnels de l éducation nationale au Bénin ; - Une excellente connaissance de l éducation non formelle et des alternatives éducatives dans la sous-région ; - Expérience confirmée d au moins 10 ans dans la réalisation d études dans le secteur de l éducation et plus particulièrement la conduite de processus de capitalisation ; - Expérience d au moins 5 ans en tant que Chef de mission ; - Faire preuve de bonnes capacités d analyse de données quantitatives et qualitatives ; - Avoir de bonnes capacités de synthèse, de rédaction et d animation de rencontres ; - Avoir une connaissance des procédures et des programmes de la Coopération Suisse serait un atout ; - Être disponible pour la période prévue pour la présente capitalisation Qualifications consultant/e 2 Il/Elle doit répondre aux exigences suivantes : - Avoir le niveau BAC+4 au minimum ; - Avoir une spécialisation en économie de l éducation ; - Avoir une maîtrise parfaite de l analyse statistique (techniques quantitatives et analyse qualitative) ; - Faire preuve d une bonne connaissance du système éducatif béninois ; - Expérience confirmée d au moins 5 ans dans la réalisation d études dans le secteur de l éducation ; - Une bonne connaissance de l éducation non formelle et des alternatives éducatives ; - De bonnes capacités de synthèse, de rédaction et d animation de rencontres ; - Être disponible pour la période prévue pour la présente capitalisation Qualifications consultant/e N 3 Il/Elle doit répondre aux exigences suivantes : - Être de niveau BAC+4 au minimum en sciences de l éducation, sociologie, anthropologie ou équivalent ; - Avoir une maîtrise parfaite des outils d analyses sociales (questionnaires, outils participatifs, analyse qualitative) ; - Disposer d une expérience dans la valorisation des savoirs et partage des connaissances ; - Une bonne connaissance de l éducation non formelle et des alternatives éducatives ; - De bonnes capacités de synthèse, de rédaction et d animation de rencontres ; - Expérience confirmée d au moins 5 ans dans la réalisation d études dans le secteur de l éducation ; - Être disponible pour la période prévue pour la présente capitalisation Tâches des consultants Le/la consultant/e principal/e, Chef/fe de mission Il/elle travaillera en collaboration directe avec le consultant en économie de l éducation et analyses statistiques. Il participe aux phases 1, 2 et 3 de la capitalisation avec pour tâches principales : Coordonner le déroulement de la mission au sein de l équipe de capitalisation Préparer et organiser le déroulement de la mission ; Elaborer les outils de collecte des données en collaboration avec le spécialiste en statistique Analyser les données collectées en Participer à la réunion de cadrage avec le/la consultant/e responsable de la collecte des témoignages et expériences individuelles et collectives (consultant/e N 3) ainsi qu avec l équipe de capitalisation audiovisuel 5

6 Interagir avec les autres consultants de sorte à garantir la cohérence d ensemble de la capitalisation (écrits, audio-visuel) Elaborer le rapport de capitalisation (rapport provisoire à discuter, rapport final) ; Préparer et animer le/les atelier/s de restitution ; Participer à toute rencontre jugée nécessaire par HELVETAS Swiss Intercooperation en lien avec la capitalisation du programme. Le/la consultant/e N 2 Le/la consultant(e) spécialiste en économie de l éducation est responsable de l analyse statistique et des coûts de l alternative éducative. Il travaille en collaboration directe avec le consultant principal dans la conduite de la mission (entretiens, logistique, communication, analyse, rédaction etc). Il participe aux phases 1, 2 et 3 de la capitalisation avec pour tâches principales : Participer à la réunion de cadrage des phases suivantes de la capitalisation Participer à l élaboration des outils de collecte des données et aux entretiens avec les personnes ressources et des intervenant clés Collecter l ensemble des informations statistiques sue le programmes et les analyser Le/la Consultant/e N 3 Le/la consultant(e) N 3 est responsable de la capitalisation sur les expériences et parcours de vie des individus et des institutions tout au long de l expérience éducative. Il/elle intervient aux phases 2 et 3 de la capitalisation. Il/elle a pour tâches de : Prendre contact avec les structures/organisations, partenaires et acteurs impliqués dans la mise en œuvre du programme (collectivités, apprenants, COGEC, comité de pilotage, Ministères en charge de l éducation et leurs services techniques déconcentrés, etc) Collecter et traiter les informations diverses et témoignages des acteurs (individuels et institutionnel) sur le déroulement de l expérience, les effets et les changements engendrés dans leur vie et dans les institutions, etc ; Conduire des entretiens avec d autres partenaires évoluant dans le même champ thématique ; Produire les documents liés à cette dimension de capitalisation (types de documents à proposer dans la méthodologie) ; Proposer des modalités de diffusion et de partage de la connaissance capitalisée sur le programme ; Elabore les rapports prévus 6

7 PLANNING INDICATIF DE LA MISSION Première étape (15 octobre au 20 décembre) Activités Période Réception des offres 13 oct Sélection de l équipe oct Réunion de cadrage et validation de la méthodologie et des outils Revue documentaire+visites de terrain+entretiens à Parakou, 20 oct.-28 nov. Cotonou, Porto Novo et analyse 2014 Consultants impliqués 17 oct Consultant 1 et 2 Consultant 1 &2 Présentation des premiers résultats au COTIP 3-4 déc Consultant 1&2 Rédaction du rapport provisoire phase 1 6 au 18 déc. Consultant 1& Transmission du rapport provisoire phase 1 19 déc Consultant 1& Deuxième étape (Février à avril ) Activités Période Consultants impliqués Réunion de cadrage, validation de la méthodologie et de Consultant 3 l échantillon Revue documentaire+entretiens à Parakou, Cotonou, Porto Consultant 3 Novo et analyse Du 2 au 20 fév. Entretiens (complémentaires) et analyses sur les thèmes prévus Consultant 1&3 Collecte de données statistiques complémentaire et analyse Consultant 2 Identification des pistes pour la formulation de la deuxième Consultant 1&2 phase du programme Rédaction du rapport intermédiaire N 2 Du 23 au 27 fév. Consultant 1, 2&3 Présentation au Consortium et au BUCO Jeudi 5 mars Consultant 1, 2&3 Transmission du rapport Mardi 10 mars Consultant 1& Troisième étape (Juillet ) Activités Période Consultants impliqués Compilation des résultats, analyse de l efficacité du 1 er Consultant 1& 2 au 17 Juil. programme Entretiens complémentaires Consultant 3 Elaboration des recommandations et rédaction du rapport 20 au 24 juil. Consultant 1& 2 final Présentation et finalisation du rapport de capitalisation 27 au 31 juil. Consultant 1, 2&3 Transmission du rapport final, du film documentaire et des 28 juil. recueils Consultant 1, 2&3 OFFRE TECHNIQUE ET FINANCIÈRE Présentation de la soumission L offre technique du/de la consultant(e) d un maximum de 20 pages (sans les annexes) comprendra : - La compréhension des termes de référence (et d éventuelles suggestions), - La présentation de la méthodologie, - les principales étapes de la mission avec les activités correspondantes, - Un chronogramme détaillé du déroulement de la mission, - La présentation de références professionnelles ou expériences similaires, - Une annexe comprenant le Curriculum Vitae des consultant(e)s (incluant 3 références professionnelles). 7

8 L offre financière fera apparaitre le détail des quantités et les coûts unitaires pour les honoraires, les déplacements, hébergements, perdiems et autres frais associés Délai de soumission des offres Les consultant(e)s intéressé(e)s sont invité(e)s à télécharger les termes de référence sur le site de HELVETAS : ou à les retirer au bureau à Cotonou sis au quartier Cadjehoun, lot 648 D maison Gaza Issiaka, rue de la polyclinique Les Cocotiers Tél Le/la consultant(e) présentera son offre sous pli fermé portant l une ou l autre des mentions suivantes : Soumission pour le poste de consultant principal chef de mission (CP) ; Soumission pour le poste de consultant en analyse statistique et économique (consultant 2) ; Soumission pour le poste de consultant en valorisation des savoirs et partage des connaissances (consultant 3) ; Ou soumission pour les trois postes de consultants. La date limite de dépôt des dossiers est fixée au lundi 13 octobre 2014 à 14 heures au plus tard. Les dossiers seront directement déposés au bureau de HELVETAS Swiss Intercoooperation à Cotonou. Pour toutes informations complémentaires, merci de vous adresser à M. Aboubakari Koffè - tél et M. François Niada

ROYAUME DU MAROC MINISTERE DE L INTERIEUR DIRECTION GÉNÉRALE DES COLLECTIVITÉS LOCALES

ROYAUME DU MAROC MINISTERE DE L INTERIEUR DIRECTION GÉNÉRALE DES COLLECTIVITÉS LOCALES ROYAUME DU MAROC MINISTERE DE L INTERIEUR DIRECTION GÉNÉRALE DES COLLECTIVITÉS LOCALES TERMES DE REFERENCE Consultation pour l intégration du genre dans les programmes de la Direction Générale des Collectivités

Plus en détail

Termes de référence pour le recrutement d un consultant local

Termes de référence pour le recrutement d un consultant local Termes de référence pour le recrutement d un consultant local Réalisation d un recensement fiscal et élaboration d une stratégie de recouvrement pour la Communauté rurale de Nguéniène Mars 2014 Ircod Alsace

Plus en détail

APPEL A CONSULTATIONS

APPEL A CONSULTATIONS APPEL A CONSULTATIONS DESCRIPTION DES FONCTIONS L UNESCO projette d élaborer un manuel pédagogique de référence pour la formation à la citoyenneté à destination des jeunes de 16 à 25 ans dans le cadre

Plus en détail

Programme d'appui à la Formation Professionnelle Agricole et Artisanale (PAFPAA) TERMES DE REFERENCE

Programme d'appui à la Formation Professionnelle Agricole et Artisanale (PAFPAA) TERMES DE REFERENCE Programme d'appui à la Formation Professionnelle Agricole et Artisanale (PAFPAA) TERMES DE REFERENCE RECHERCHE D UNE AGENCE DE COMMUNICATION POUR ASSURER UNE MEILLEURE VISIBILITE DES ACTIONS DE FORMATION

Plus en détail

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AU DIPLOME D ETAT D INGÉNIERIE SOCIALE

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AU DIPLOME D ETAT D INGÉNIERIE SOCIALE LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AU DIPLOME D ETAT D INGÉNIERIE SOCIALE 1. RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL DE MÉTIER 2. RÉFÉRENTIEL ACTIVITÉS 3. RÉFÉRENTIEL DE COMPÉTENCES 4. RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION 5. RÉFÉRENTIEL

Plus en détail

POL-24 Politique d évaluation du personnel enseignant à la formation continue. Adoptée par le Conseil d administration le 12 décembre 2005.

POL-24 Politique d évaluation du personnel enseignant à la formation continue. Adoptée par le Conseil d administration le 12 décembre 2005. POL-24 Politique d évaluation du personnel enseignant à la formation continue Adoptée par le Conseil d administration le 12 décembre 2005. POLITIQUE D ÉVALUATION DU PERSONNEL ENSEIGNANT À LA FORMATION

Plus en détail

Programme d'appui à la Formation Professionnelle Agricole et Artisanale (PAFPAA) TERMES DE REFERENCE

Programme d'appui à la Formation Professionnelle Agricole et Artisanale (PAFPAA) TERMES DE REFERENCE Programme d'appui à la Formation Professionnelle Agricole et Artisanale (PAFPAA) TERMES DE REFERENCE ELABORATION DES PLANS D AFFAIRES POUR LES CENTRES DE FORMATION ET OSP AGRICOLES Réalisé en mars 2015

Plus en détail

d une gestion inclusive» qui a reçu l appui financier du Gouvernement des Pays-Bas pour la période allant de d aout 2015 à juillet 2018.

d une gestion inclusive» qui a reçu l appui financier du Gouvernement des Pays-Bas pour la période allant de d aout 2015 à juillet 2018. Termes de référence (TdRs) pour le recrutement d un formateur/mentor en genre sur la gestion des ressources naturelles dans le Paysage du Grand Virunga. 1. Contexte La Collaboration Transfrontalière du

Plus en détail

Termes de Références Pour le recrutement d un cabinet en charge de la capitalisation de la modernisation des services fonciers

Termes de Références Pour le recrutement d un cabinet en charge de la capitalisation de la modernisation des services fonciers Termes de Références Pour le recrutement d un cabinet en charge de la capitalisation de la modernisation des services fonciers Organisme : Résultat Attendu 1 : Activité 1.D Observatoire du Foncier Référence

Plus en détail

Stratégie en faveur de l éducation et de la formation tout au long de la vie en Autriche LLL : 2020

Stratégie en faveur de l éducation et de la formation tout au long de la vie en Autriche LLL : 2020 Stratégie en faveur de l éducation et de la formation tout au long de la vie en Autriche LLL : 2020 LLL : 2020 Objectifs et indices de référence stratégiques Les objectifs et indices de référence stratégiques

Plus en détail

I. Compétences communes à tous les professeurs

I. Compétences communes à tous les professeurs REFERENTIEL DE COMPETENCES DES PROFESSEURS Au sein de l équipe pédagogique, l enseignante ou l enseignant accompagne chaque élève dans la construction de son parcours de formation. Afin que son enseignement

Plus en détail

Projet de soutien au développement économique et social d une partie de la communauté urbaine de Nouakchott (Projet Urbain - PU)

Projet de soutien au développement économique et social d une partie de la communauté urbaine de Nouakchott (Projet Urbain - PU) Projet de soutien au développement économique et social d une partie de la communauté urbaine de Nouakchott (Projet Urbain - PU) Termes de références du consultant Objet : Appui à l élaboration de la suite

Plus en détail

Compétences communes à tous les professeurs et personnels d éducation

Compétences communes à tous les professeurs et personnels d éducation Compétences communes à tous les professeurs et personnels d éducation Les professeurs et les personnels d éducation mettent en œuvre les missions que la nation assigne à l école. En leur qualité de fonctionnaires

Plus en détail

BUREAU INTERNATIONAL DU TRAVAIL PROJET «JEUNES AU TRAVAIL» 8, rue ATTOUDRI, Sect 17 P5 HAY RIAD, RABAT, MAROC TEL : +212537713415 FAX : +212537571521

BUREAU INTERNATIONAL DU TRAVAIL PROJET «JEUNES AU TRAVAIL» 8, rue ATTOUDRI, Sect 17 P5 HAY RIAD, RABAT, MAROC TEL : +212537713415 FAX : +212537571521 RECENSEMENT DES FORMATIONS PROFESSIONNELLES ET TECHNIQUES AU PROFIT DES JEUNES NON- DIPLÔMÉS DANS LES RÉGIONS DE L'ORIENTAL, DU SOUSS MASSA DRAA ET DE L'AXE CASABLANCA-KÉNITRA BUREAU INTERNATIONAL DU TRAVAIL

Plus en détail

DEMANDE DE PROPOSITION

DEMANDE DE PROPOSITION DEMANDE DE PROPOSITION POUR LA REALISATION D UNE ETUDE SUR «L APPROCHE PAR MICROPROJET» «La place et le rôle des microprojets de développement en Afrique de l Ouest selon les acteurs du Sud. Etude de cas

Plus en détail

CONTEXTE DE LA FORMATION

CONTEXTE DE LA FORMATION CONTEXTE DE LA FORMATION Afin de répondre à l un des Objectifs primordiaux du Millénaire pour le Développement à savoir offrir une éducation de qualité à la jeunesse, le ministère de l éducation de base,

Plus en détail

INDIVIDUAL CONSULTANT PROCUREMENT NOTICE

INDIVIDUAL CONSULTANT PROCUREMENT NOTICE Royaume du Maroc Ministère de l Intérieur Direction Générale des Collectivités Locales Date: 01/08/2014 Réf : IC 1-08/2014 INDIVIDUAL CONSULTANT PROCUREMENT NOTICE Pays: Maroc Description de la mission:

Plus en détail

MINISTERE DE L EDUCATION NATIONALE ET DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE DIRECTION DE LA FORMATION ET DU PERFECTIONNEMENT

MINISTERE DE L EDUCATION NATIONALE ET DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE DIRECTION DE LA FORMATION ET DU PERFECTIONNEMENT REPUBLIQUE D HAITI MINISTERE DE L EDUCATION NATIONALE ET DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE DIRECTION DE LA FORMATION ET DU PERFECTIONNEMENT Projet MENFP-MAECD-UNESCO «Amélioration de la qualité de la formation

Plus en détail

FICHE DE DESCRIPTION DU POSTE POUR LE BRESIL

FICHE DE DESCRIPTION DU POSTE POUR LE BRESIL FICHE DE DESCRIPTION DU POSTE POUR LE BRESIL 1.1. POUR LE MINISTERE FRANÇAIS DE L EDUCATION NATIONALE Le MEN, utilisant son expertise technique et pédagogique, sélectionne et met à disposition du Centre

Plus en détail

Cahier des charges atelier de formation DE L ETUDE DE MARCHE A LA STRATEGIE COMMERCIALE

Cahier des charges atelier de formation DE L ETUDE DE MARCHE A LA STRATEGIE COMMERCIALE Cahier des charges atelier de formation DE L ETUDE DE MARCHE A LA STRATEGIE COMMERCIALE 2015 1-Présentation de La Miel Dans le cadre du soutien aux créateurs et dirigeants d entreprises implantés sur le

Plus en détail

FORMEZ-VOUS AVEC LES CEMEA FORMATEUR/TRICE PROFESSIONNEL/LE D ADULTES. Un engagement professionnel pour le développement des compétences des adultes

FORMEZ-VOUS AVEC LES CEMEA FORMATEUR/TRICE PROFESSIONNEL/LE D ADULTES. Un engagement professionnel pour le développement des compétences des adultes FORMATEUR/TRICE PROFESSIONNEL/LE D ADULTES Un engagement professionnel pour le développement des compétences des adultes FORMEZ-VOUS AVEC LES CEMEA 34 boulevard François Albert 86000 Poitiers Le métier

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE Mission n 14INI122

TERMES DE REFERENCE Mission n 14INI122 TERMES DE REFERENCE Mission n 14INI122 I. Informations générales Intitulé de la mission Renforcement des capacités de la Pharmacie Nationale d Approvisionnement dans le suivi des appels d offres internationaux

Plus en détail

6. La durée de réalisation de cette consultance est de vingt deux (22) jours pendant la période allant du 10 août au 12 Septembre 2012.

6. La durée de réalisation de cette consultance est de vingt deux (22) jours pendant la période allant du 10 août au 12 Septembre 2012. Avis de Sollicitation de Manifestation d intérêt pour le recrutement d un consultant international ou national pour la revue des Plans d investissements des pays AMI N 05 2012 Plans d investissement nationaux

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES Formation des Directeurs d unité à la responsabilité en matière de gestion des ressources humaines

CAHIER DES CHARGES Formation des Directeurs d unité à la responsabilité en matière de gestion des ressources humaines CAHIER DES CHARGES Formation des Directeurs d unité à la responsabilité en matière de gestion des ressources humaines 2012 Dossier suivi par : Nadine FERRE, Inès MARANON Adresses de retour de la proposition

Plus en détail

TITRE DE DIRIGEANT DES ORGANISATIONS EDUCATIVES SCOLAIRES ET/OU DE FORMATION RÉFÉRENTIEL D ACTIVITÉS ET RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION

TITRE DE DIRIGEANT DES ORGANISATIONS EDUCATIVES SCOLAIRES ET/OU DE FORMATION RÉFÉRENTIEL D ACTIVITÉS ET RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION TITRE DE DIRIGEANT DES ORGANISATIONS EDUCATIVES SCOLAIRES ET/OU DE FORMATION RÉFÉRENTIEL D ACTIVITÉS ET RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION Organisation du Référentiel d Activités et de Compétences Le référentiel

Plus en détail

PROFIL DIRECTION GÉNÉRALE ADJOINTE COMMISSION SCOLAIRE DES PHARES JANVIER 2011

PROFIL DIRECTION GÉNÉRALE ADJOINTE COMMISSION SCOLAIRE DES PHARES JANVIER 2011 H114-8-3 PROFIL DIRECTION GÉNÉRALE ADJOINTE COMMISSION SCOLAIRE DES PHARES JANVIER 2011 Adaptation du document La formation à la gestion d un établissement d enseignement, Les orientations et les compétences

Plus en détail

Termes de références de l évaluation finale du projet «Intamenwa-Les indivisibles»

Termes de références de l évaluation finale du projet «Intamenwa-Les indivisibles» Termes de références de l évaluation finale du projet «Intamenwa-Les indivisibles» 1. Contexte de l étude 1.1. A propos de Search For Common Ground Search for Common Ground (SFCG) est une organisation

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES DU CONTRAT LOCAL D'ACCOMPAGNEMENT A LA SCOLARITE 2015/2016

CAHIER DES CHARGES DU CONTRAT LOCAL D'ACCOMPAGNEMENT A LA SCOLARITE 2015/2016 1 CAHIER DES CHARGES DU CONTRAT LOCAL D'ACCOMPAGNEMENT A LA SCOLARITE 2015/2016 La procédure de l appel à projet change à compter de 2015. Nous vous invitons à prendre connaissance de la nouvelle procédure

Plus en détail

Canevas de rédaction pour les demandes supérieures à 7.500

Canevas de rédaction pour les demandes supérieures à 7.500 LES OUTILS POUR AIDER A LA REDACTION ET L EVALUATION DES PROGRAMMES Canevas de rédaction pour les demandes supérieures à 7.500 Il est recommandé de se limiter au nombre de pages indiqué, et de présenter

Plus en détail

CYCLE DE FORMATION DES LEADERS DES COMMUNAUTES ET ACTEURS ASSOCIATIFS

CYCLE DE FORMATION DES LEADERS DES COMMUNAUTES ET ACTEURS ASSOCIATIFS CYCLE DE FORMATION DES LEADERS DES COMMUNAUTES ET ACTEURS ASSOCIATIFS Termes de références pour le recrutement des consultants formateurs Ce cycle de formation s inscrit dans le cadre du développement

Plus en détail

ELEMENTS DE CONTEXTE. Qui sommes-nous?

ELEMENTS DE CONTEXTE. Qui sommes-nous? Cahier des charges - Appel à propositions Mise en œuvre de prestations d assistance technique à la mise en œuvre de la formation professionnelle dans les petites et moyennes entreprises du travail temporaire

Plus en détail

ETAPES D UNE EXPERIMENTATION IFADEM

ETAPES D UNE EXPERIMENTATION IFADEM ETAPES D UNE EXPERIMENTATION IFADEM L initiative francophone pour la formation à distance des maitres (IFADEM) est menée conjointement par l Agence universitaire de la Francophonie (AUF) et l Organisation

Plus en détail

Réalisation d une étude sur la mobilisation des compétences des jeunes générations de MRE

Réalisation d une étude sur la mobilisation des compétences des jeunes générations de MRE 4 décembre 2015 Termes de Références : Réalisation d une étude sur la mobilisation des compétences des jeunes générations de MRE I. RESUME : Avec le vieillissement des premières générations de MRE, le

Plus en détail

Diplôme d Etat d éducateur spécialisé ANNEXE I RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL

Diplôme d Etat d éducateur spécialisé ANNEXE I RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL Diplôme d Etat d éducateur spécialisé ANNEXE I RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL 1.1. Définition de la profession et du contexte de l intervention L éducateur spécialisé, dans le cadre des politiques partenariales

Plus en détail

2 Au-delà de cette dimension interne, l orientation de la gestion vers les résultats vise à mieux éclairer les décisions de politiques publiques en fournissant des informations pertinentes sur les coûts

Plus en détail

BILAN DE COMPETENCES. Appel à projets du FPSPP "Bilan de compétences " Page 1

BILAN DE COMPETENCES. Appel à projets du FPSPP Bilan de compétences  Page 1 Appel à projets du FPSPP Actions de qualification et de requalification des salariés et des demandeurs d emploi Article 3.4 Convention-cadre 2015-2017 BILAN DE COMPETENCES (À destination des OPACIF) Appel

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE SUIVI ET FORMATION DES MEMBRES DES ORGANES DE GESTION DES COOPERATIVES. Projet de Professionnalisation des Acteurs Agricoles 2P2A

TERMES DE REFERENCE SUIVI ET FORMATION DES MEMBRES DES ORGANES DE GESTION DES COOPERATIVES. Projet de Professionnalisation des Acteurs Agricoles 2P2A Projet de Professionnalisation des Acteurs Agricoles 2P2A TERMES DE REFERENCE SUIVI ET FORMATION DES MEMBRES DES ORGANES DE GESTION DES COOPERATIVES DE BASE DU REPAB Réalisé en septembre 2015 / Sébastien

Plus en détail

1 P a g e Outil de gestion des connaissances : Visites sur le terrain

1 P a g e Outil de gestion des connaissances : Visites sur le terrain 1 P a g e Outil de gestion des connaissances : Visites sur le terrain DÉFINITION : Une visite sur le terrain survient quand un membre du personnel se rend dans un autre bureau de Plan International pour

Plus en détail

APPEL D OFFRES DE SERVICES PROFESSIONNELS

APPEL D OFFRES DE SERVICES PROFESSIONNELS APPEL D OFFRES DE SERVICES PROFESSIONNELS POUR L ÉVALUATION D IMPACT DU PROGRAMME NATIONAL LEADERSHIP DE SERVICE 1. L Arche, qu est-ce que c est? ; «L'Arche rassemble des personnes, avec et sans déficience

Plus en détail

Cahier des Clauses Techniques Particulières

Cahier des Clauses Techniques Particulières MARCHES PUBLICS DE PRESTATIONS INTELLECTUELLES GIP Massif central 13-15 avenue Fontmaure Boîte postale 60 63402 - CHAMALIÈRES CEDEX Tél: 04.73.31.85.46 Accompagner collectivement et favoriser la mise en

Plus en détail

Centre Mauritanien d Analyse de Politiques (CMAP)

Centre Mauritanien d Analyse de Politiques (CMAP) Centre Mauritanien d Analyse de Politiques (CMAP) Etude d évaluation des besoins en renforcement des capacités en matière de promotion de l emploi des jeunes au Maghreb (cas du Maroc) I) Contexte et justification

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES FORMATION ANGLAIS PROFESSIONNEL. Lot 1 : cours individuels. Lot 2 : cours collectifs

CAHIER DES CHARGES FORMATION ANGLAIS PROFESSIONNEL. Lot 1 : cours individuels. Lot 2 : cours collectifs Centre de Paris Formation Permanente du Centre INRA de Paris CAHIER DES CHARGES FORMATION ANGLAIS PROFESSIONNEL Lot 1 : cours individuels Lot 2 : cours collectifs Contacts : Viviane BOCK Sdar/FPL Tél.

Plus en détail

Appui à la mise en place (ou à l amélioration) d un dispositif interne de suivi évaluation

Appui à la mise en place (ou à l amélioration) d un dispositif interne de suivi évaluation Appui à la mise en place (ou à l amélioration) d un dispositif interne de suivi évaluation Finalité : Place dans le cycle du projet : Favoriser le pilotage de projets au cours de leur mise en œuvre. 1

Plus en détail

Programme d accueil et d intégration du nouveau personnel

Programme d accueil et d intégration du nouveau personnel Programme d accueil et d intégration Adopté le 13 juin 2006 par le conseil d administration (255 e assemblée résolution n o 2139) Amendé le 16 avril 2013 par le conseil d administration Résolution numéro

Plus en détail

Le Campus Virtuel Marocain

Le Campus Virtuel Marocain Le Campus Virtuel Marocain Soutien à l Enseignement Supérieur Président de l Université Ibn Zohr; Agadir 1 Plan e-learning et enseignements supérieur CVM Réalisations et perspectives Projets GENIE et TICSUP

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE POUR LE RECRUTEMENT DU CABINET D AUDIT EXTERNE DU PROJET PAI-STATFIN

TERMES DE REFERENCE POUR LE RECRUTEMENT DU CABINET D AUDIT EXTERNE DU PROJET PAI-STATFIN TERMES DE REFERENCE POUR LE RECRUTEMENT DU CABINET D AUDIT EXTERNE DU PROJET PAI-STATFIN 1. CONTEXTE 1.1 Le Groupe de la Banque Africaine de Développement appuie le Gouvernement de la République Démocratique

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE Mission n 15SANIN149

TERMES DE REFERENCE Mission n 15SANIN149 TERMES DE REFERENCE Mission n 15SANIN149 I. Informations générales Intitulé de la mission Composante Thématique(s) Bénéficiaire(s) Durée totale des jours prévus Appui au renforcement des capacités du CCM

Plus en détail

DEMANDE DE PROPOSITION

DEMANDE DE PROPOSITION POUR LA REALISATION D UNE ETUDE VOLET EVALUATION ET CAPITALISATION «Pertinence, exigences et alternatives de l accès à l énergie par panneaux solaires dans les pays du Sud : exemple des infrastructures

Plus en détail

DIRECTEUR DU PROJET D APPUI À LA GOUVERNANCE INSTITUTIONNELLE (PAGI)

DIRECTEUR DU PROJET D APPUI À LA GOUVERNANCE INSTITUTIONNELLE (PAGI) REPUBLIQUE DE MADAGASCAR GROUPE DE LA BANQUE AFRICAINE DE DEVELOPPEMENT TERMES DE RÉFÉRENCE POUR LE RECRUTEMENT DU DIRECTEUR DU PROJET D APPUI À LA GOUVERNANCE INSTITUTIONNELLE (PAGI) I. Contexte et Justification

Plus en détail

Cette formation. des Ecoles et

Cette formation. des Ecoles et Certificatt de Formation Contin inue des Ludothécaires 2013 2014 Cette formation a été mise en place en partenaria at avec lee Service Institutions pour l Enfance de la Villee de Genève. des Ecoles et

Plus en détail

Synthèse. Élaboration, rédaction et animation du projet d établissement ou de service. Recommandations. de bonnes pratiques professionnelles

Synthèse. Élaboration, rédaction et animation du projet d établissement ou de service. Recommandations. de bonnes pratiques professionnelles Synthèse Recommandations de bonnes pratiques professionnelles Élaboration, rédaction et animation du projet d établissement ou de service OBJET Les propositions de cette recommandation visent à : définir

Plus en détail

EMERGENCE DE L EXPERTISE CLINIQUE EN FRANCE

EMERGENCE DE L EXPERTISE CLINIQUE EN FRANCE EMERGENCE DE L EXPERTISE CLINIQUE EN FRANCE Modèles et Orientations? Mireille Saint Etienne Valenciennes novembre 2014 Genèse Emergence de la clinique USA/Canada 1943 : Francis REITER, lance l idée aux

Plus en détail

Devis d évaluation de programme

Devis d évaluation de programme Direction des études Devis d évaluation de programme Tourisme 1 er décembre 2009 www.cegepgranby.qc.ca 235, rue St-Jacques C.P. 7000, Granby (Québec) J2G 3N1 Téléphone : (450) 372-6614 Télécopieur : (450)

Plus en détail

RECUEIL DE LEGISLATION. S o m m a i r e INSTITUT DE FORMATION DE L ÉDUCATION NATIONALE

RECUEIL DE LEGISLATION. S o m m a i r e INSTITUT DE FORMATION DE L ÉDUCATION NATIONALE MEMORIAL Journal Officiel du Grand-Duché de Luxembourg 3909 1623 MEMORIAL Amtsblatt des Großherzogtums Luxemburg RECUEIL DE LEGISLATION A N 166 110 28 22 août mai 2009 2015 S o m m a i r e INSTITUT DE

Plus en détail

MISSION DE MAITRISE D ŒUVRE DU BATIMENT DE COORDINATION DECHETS CAS DES OPERATIONS DE CONSTRUCTION

MISSION DE MAITRISE D ŒUVRE DU BATIMENT DE COORDINATION DECHETS CAS DES OPERATIONS DE CONSTRUCTION GUIDE A LA REDACTION D'UN CAHIER DES CHARGES Pour tout bénéficiaire d un concours financier de l ADEME dans le cadre du dispositif d aide à la décision CAHIER DES CHARGES MISSION DE MAITRISE D ŒUVRE DU

Plus en détail

Programme des Nations Unies pour le développement

Programme des Nations Unies pour le développement Programme des Nations Unies pour le développement Nouakchott DEMANDE DE COTATION POUR CONSULTANT/CONTRACTANT INDIVIDUEL (INDIVIDUAL CONSULTANT PROCUREMENT NOTICE) N ICN-025/2011 Date: 06/12/2011 Pays :

Plus en détail

PRINCIPES ORGANISATEURS 1- UN DECOUPAGE REGIONAL ET UN PARTENARIAT ACADEMIQUE. La directrice de l agence pour l enseignement français à l étranger

PRINCIPES ORGANISATEURS 1- UN DECOUPAGE REGIONAL ET UN PARTENARIAT ACADEMIQUE. La directrice de l agence pour l enseignement français à l étranger La directrice de l agence pour l enseignement français à l étranger à mesdames et messieurs les chefs des postes diplomatiques et consulaires à l attention de mesdames et messieurs les conseillers de coopération

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ Arrêté du 4 mai 2011 fixant le cahier des charges relatif au label national «Orientation pour tous - pôle

Plus en détail

Rapporteur : Louis VILLARET RAPPORT 1.2 ADMINISTRATION GENERALE EVALUATION DES POLITIQUES PUBLIQUES : RESEAU REVMED PARTICIPATION AU RESEAU REVMED, RESEAU MEDITERRANEEN DE COLLECTIVITES POUR L EVALUATION

Plus en détail

Le ministère a sollicité l appui du PNUD pour la mise a disposition d un Conseiller Technique international pour la mise en œuvre de cette stratégie :

Le ministère a sollicité l appui du PNUD pour la mise a disposition d un Conseiller Technique international pour la mise en œuvre de cette stratégie : Termes de référence du conseiller technique principal du Ministère de l Eau, de l Assainissement et de l Hydraulique Villageoise (MEAHV) 1. Contexte et justification Le principal défi du MEAHV réside dans

Plus en détail

Valoriser de manière globale l animation culturelle FICHE ACTION N 15 Culture pour tous par un maillage et des évènements fédérateurs

Valoriser de manière globale l animation culturelle FICHE ACTION N 15 Culture pour tous par un maillage et des évènements fédérateurs Contrat de territoire 2007 2013 Programme d action pluriannuel Agglomération de Nevers, de Nevers Sud Nivernais, villes intermédiaires Valoriser de manière globale l animation culturelle FICHE ACTION N

Plus en détail

LA GRILLE D ÉVALUATION DANS ERASMUS + Action Clé 1 : Projet de mobilité pour l enseignement scolaire

LA GRILLE D ÉVALUATION DANS ERASMUS + Action Clé 1 : Projet de mobilité pour l enseignement scolaire LA GRILLE D ÉVALUATION DANS ERASMUS + Action Clé 1 : Projet de mobilité pour l enseignement scolaire Vous trouverez ci-dessous la grille d évaluation sur la base de laquelle votre sera évalué (modèle commenté

Plus en détail

Appui conseil pour les organisations sociales et solidaires

Appui conseil pour les organisations sociales et solidaires Appui conseil pour les organisations sociales et solidaires PRESENTATION DU PROJET Coup de Pousse est une agence de Conseil orientée vers les petites et moyennes organisations agissant dans le secteur

Plus en détail

Animation pédagogique

Animation pédagogique Animation pédagogique Proposition d un cadre de réflexion Rédaction Jean- Michel Guilhermet à partir des travaux du groupe EPS 38 - mai 2012 Page 1 Le document précise les professionnelles attendues dans

Plus en détail

LICENCE CINEMA ET AUDIOVISUEL

LICENCE CINEMA ET AUDIOVISUEL LICENCE CINEMA ET AUDIOVISUEL Mention : Arts du spectacle et audiovisuel Contacts Composante : Scolarité, UFR Humanités Enseignant(s) responsable(s) : Sandrine Dubouilh- Frechet En bref Présentation La

Plus en détail

TERME DE REFERENCE POUR LE RECRUTEMENT D UN(E) SECRETAIRE DE DIRECTION BILINGUE (FRANÇAIS/ANGLAIS)

TERME DE REFERENCE POUR LE RECRUTEMENT D UN(E) SECRETAIRE DE DIRECTION BILINGUE (FRANÇAIS/ANGLAIS) TERME DE REFERENCE POUR LE RECRUTEMENT D UN(E) SECRETAIRE DE DIRECTION BILINGUE (FRANÇAIS/ANGLAIS) CONTEXTE DU PROJET Les Centres Internationaux de Formation des Autorités/Acteurs Locaux (CIFAL) sont des

Plus en détail

APPEL d OFFRE AUDIT DU DISPOSITIF CHARTE DES BONNES PRATIQUES D ELEVAGE

APPEL d OFFRE AUDIT DU DISPOSITIF CHARTE DES BONNES PRATIQUES D ELEVAGE Confédération Nationale de l Elevage 149, Rue de Bercy 75 595 PARIS CEDEX 12 Tél. 01.40.04.51.10 Fax. 01.40.04.51.22 c.allo@cne.asso.fr delphine.neumeister@idele.fr simon.fourdin@idele.fr APPEL d OFFRE

Plus en détail

du Cnam des Pays de la Loire

du Cnam des Pays de la Loire 2011-2014 Axes stratégiques du Cnam des Pays de la Loire Servir les hommes et l économie du territoire Le processus de détermination des axes stratégiques de l Association s est élaboré de mars à septembre

Plus en détail

PROGRAMME NATIONAL DE FORMATION AUX MÉTIERS DE LA VILLE

PROGRAMME NATIONAL DE FORMATION AUX MÉTIERS DE LA VILLE PROGRAMME NATIONAL DE FORMATION AUX MÉTIERS DE LA VILLE Appel à candidatures pour recruter des experts en formation et appui conseil court terme Les candidatures sont ouvertes aux expertises internationales

Plus en détail

Programme de Chaires de leadership en enseignement (CLE)

Programme de Chaires de leadership en enseignement (CLE) POUR L AVANCEMENT ET L INNOVATION EN ENSEIGNEMENT Programme de Chaires de leadership en enseignement (CLE) Information générale et processus de mise en candidature Miser sur l innovation en formation pour

Plus en détail

APPEL D OFFRES ET CAHIER DES CHARGES DU PRESTATAIRE CO-TRAITANT

APPEL D OFFRES ET CAHIER DES CHARGES DU PRESTATAIRE CO-TRAITANT 1 APPEL D OFFRES ET CAHIER DES CHARGES DU PRESTATAIRE CO-TRAITANT PROGRAMME INITIATIVE POUR L EMPLOI DES JEUNES PILOTÉ PAR LA MISSION LOCALE DU BASSIN CARCASSONNAIS Formation SST Le programme opérationnel

Plus en détail

Vers la planification stratégique 2016-2022

Vers la planification stratégique 2016-2022 Vers la planification stratégique 2016-2022 Démarche proposée en vue d établir le Bilan de l efficacité du Plan stratégique 2010-2016 et d adopter une nouvelle Planification stratégique 2016-2022 Adopté

Plus en détail

Projet de Plan d action en matière de communication pour la RHN2

Projet de Plan d action en matière de communication pour la RHN2 Projet de Plan d action en matière de communication pour la RHN2 Partenariat mondial pour une coopération efficace au service du développement (PMCED) 9 e réunion du Comité de pilotage Du 29 février au

Plus en détail

du plan stratégique 2010-2014 de l AERES (document ad dopté lors du Conseil de l Agence du 8 décembre 2011)

du plan stratégique 2010-2014 de l AERES (document ad dopté lors du Conseil de l Agence du 8 décembre 2011) Actualisation du plan stratégique 2010-2014 de l AERES décembre 2011 (document ad dopté lors du Conseil de l Agence du 8 décembre 2011) SOMMAIRE Une actualisation du plan stratégique 2010-2014, indispensable

Plus en détail

CATALOGUE DE FORMATIONS CATALOGUE DE FORMATIONS POUR LES CENTRES SOCIAUX FRANCILIENS. Année 2012-2013. Fondamentaux du travail en centre sociale

CATALOGUE DE FORMATIONS CATALOGUE DE FORMATIONS POUR LES CENTRES SOCIAUX FRANCILIENS. Année 2012-2013. Fondamentaux du travail en centre sociale CATALOGUE DE FORMATIONS CATALOGUE DE FORMATIONS POUR LES CENTRES SOCIAUX FRANCILIENS Année 2012-2013 2013 L accueil, une affaire d équipe Co-constuire une action de vacances familiales Fondamentaux du

Plus en détail

Projet éducatif de territoire 2014-2020

Projet éducatif de territoire 2014-2020 Projet éducatif de territoire 2014-2020 SOMMAIRE Édito : Bien grandir à Nantes p. 3 Un socle de valeurs communes : la Charte nantaise de la réussite éducative p. 4 Favoriser la réussite éducative en réduisant

Plus en détail

EDUCATEUR SPECIALISE ANNEXE 1 : REFERENTIEL PROFESSIONNEL

EDUCATEUR SPECIALISE ANNEXE 1 : REFERENTIEL PROFESSIONNEL EDUCATEUR SPECIALISE ANNEXE 1 : REFERENTIEL PROFESSIONNEL 1.1 DEFINITION DE LA PROFESSION ET DU CONTEXTE DE L INTERVENTION L éducateur spécialisé, dans le cadre des politiques partenariales de prévention,

Plus en détail

Guide de rédaction. Plan d affaires d une entreprise ou d un projet d économie sociale

Guide de rédaction. Plan d affaires d une entreprise ou d un projet d économie sociale Guide de rédaction Plan d affaires d une entreprise ou d un projet d économie sociale Table des matières LA PRÉSENTATION DU PROJET 1.1. Le résumé du projet 1.2. L utilité sociale du projet 1.3. Le lien

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES APPEL A PRESTATAIRES POUR UN ACCOMPAGNEMENT COLLECTIF

CAHIER DES CHARGES APPEL A PRESTATAIRES POUR UN ACCOMPAGNEMENT COLLECTIF Référence : 2015009- accompagnement collectif CAHIER DES CHARGES APPEL A PRESTATAIRES POUR UN ACCOMPAGNEMENT COLLECTIF Accompagnement collectif IAE : Appui à la mise en place d une stratégie de communication

Plus en détail

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE)

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE) RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE) Intitulé (cadre 1) Master Sciences Humaines et Sociales mention CONDUITE DE PROJETS CULTURELS spécialité professionnelle CONDUITE DE PROJETS TOURISTIQUES

Plus en détail

Programme Cours Avancé sur la Réforme du Secteur de la Sécurité (RSS) Ecole de maintien de la paix (EMP) de Bamako 1-5 juin 2015

Programme Cours Avancé sur la Réforme du Secteur de la Sécurité (RSS) Ecole de maintien de la paix (EMP) de Bamako 1-5 juin 2015 Programme Cours Avancé sur la Réforme du Secteur de la Sécurité (RSS) Ecole de maintien de la paix (EMP) de Bamako 1-5 juin 2015 Description: La communauté internationale a progressivement mis l'accent

Plus en détail

M i n i s t è r e d e l a S a n t é S e c r é t a r i a t G é n é r a l d u M i n i s t è r e

M i n i s t è r e d e l a S a n t é S e c r é t a r i a t G é n é r a l d u M i n i s t è r e R é p u b l i q u e d u B é n i n M i n i s t è r e d e l a S a n t é S e c r é t a r i a t G é n é r a l d u M i n i s t è r e Direction des Pharmacies, du Médicament et des Explorations Diagnostiques

Plus en détail

FICHE PROSPECTIVE. Chargé-e de mission environnement et développement durable ASSOCIATIONS DE L ENVIRONNEMENT. Autres intitulés possibles :

FICHE PROSPECTIVE. Chargé-e de mission environnement et développement durable ASSOCIATIONS DE L ENVIRONNEMENT. Autres intitulés possibles : Autres intitulés possibles : Chargé-e d accompagnement environnement et développement durable Accompagnateur-trice des démarches de développement durable Chargé-e de médiation environnement et développement

Plus en détail

Dossier des documents de suivi formatif des stages

Dossier des documents de suivi formatif des stages Filières secondaires Dossier des documents de suivi formatif des stages Haute Ecole Pédagogique Documents à l usage des étudiants et des praticiens formateurs Version: 17.08.2010 Pour désigner les personnes,

Plus en détail

Cahier des charges. Performance opérationnelle. par une démarche Lean

Cahier des charges. Performance opérationnelle. par une démarche Lean Cahier des charges Performance opérationnelle par une démarche Lean Avec le soutien financier de : I. OBJET Ce document constitue le cahier des charges en vue de la sélection du consultant qui accompagnera

Plus en détail

Référentiel Ergonome conseil Proposé par le CICF-SNCE (Syndicat National des cabinets- Conseil en Ergonomie)

Référentiel Ergonome conseil Proposé par le CICF-SNCE (Syndicat National des cabinets- Conseil en Ergonomie) Référentiel Ergonome conseil Proposé par le CICF-SNCE ( des cabinets- Conseil ) Préambule : Ce référentiel est destiné aux sociétés de conseil en ergonomie employant des consultants salariés, aussi bien

Plus en détail

Termes de référence pour le recrutement au profit des Business Promotion Center de Natitingou et de Lokossa

Termes de référence pour le recrutement au profit des Business Promotion Center de Natitingou et de Lokossa MCMEJF REPUBLIQUE DU BENIN Fraternité Justice Travail ----- & ----- MINISTERE CHARGE DE LA MICROFINANCE DE L EMPLOI DES JEUNES ET DES FEMMES ------&----- PROJET BUSINESS PROMOTION CENTER (BPC) N : 00082750

Plus en détail

Aide-Mémoire. Nouvelles approches de réforme, d innovation et de modernisation des services publics et des institutions de l Etat

Aide-Mémoire. Nouvelles approches de réforme, d innovation et de modernisation des services publics et des institutions de l Etat African Training and Research Centre in Administration for Development المرآز الا فريقي للتدريب و البحث الا داري للا نماء Centre Africain de Formation et de Recherche Administratives pour le Développement

Plus en détail

Ministère des Finances Projet Initiative Pauvreté-Environnement-phase 3

Ministère des Finances Projet Initiative Pauvreté-Environnement-phase 3 Ministère des Finances Projet Initiative Pauvreté-Environnement-phase 3 Termes de Référence Recrutement d un bureau d études Assistance technique pour la formulation et la prise en compte dans le Budget

Plus en détail

CHAPITRE III: L ENSEIGNEMENT ET LA RECHERCHE

CHAPITRE III: L ENSEIGNEMENT ET LA RECHERCHE CHAPITRE III: L ENSEIGNEMENT ET LA RECHERCHE SECTION 3.1 : L ENSEIGNEMENT SOUS-SECTION 3.1.1 : LES ÉTUDES DE PREMIER CYCLE PROCÉDURE RELATIVE À L ÉVALUATION DE LA QUALITÉ DES ENSEIGNEMENTS AU PREMIER CYCLE

Plus en détail

TdR Evaluation Finale. Projet d Appui à la valorisation des ressources agricoles locales filières anacarde et sésame. Contrat DCI-NSAPVD/2008/149-561

TdR Evaluation Finale. Projet d Appui à la valorisation des ressources agricoles locales filières anacarde et sésame. Contrat DCI-NSAPVD/2008/149-561 TdR Evaluation Finale Projet d Appui à la valorisation des ressources agricoles locales filières anacarde et sésame Contrat DCI-NSAPVD/2008/149-561 A- Introduction Nom du Projet : «Projet d appui à la

Plus en détail

MINISTERE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTE

MINISTERE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTE MINISTERE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTE Secrétariat général des ministères chargés des affaires sociales Direction générale de l offre de soins Sous-direction du pilotage de la performance des acteurs

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE POUR LE RECRUTEMENT DU COORDONNATEUR DU PROJET DE MISE EN PLACE DES DISPOSITIFS NATIONAUX D EVALUATION

TERMES DE REFERENCE POUR LE RECRUTEMENT DU COORDONNATEUR DU PROJET DE MISE EN PLACE DES DISPOSITIFS NATIONAUX D EVALUATION TERMES DE REFERENCE POUR LE RECRUTEMENT DU COORDONNATEUR DU PROJET DE MISE EN PLACE DES DISPOSITIFS NATIONAUX D EVALUATION Novembre 2008 1. Contexte La gestion des systèmes d éducation et de formation

Plus en détail

Comité du développement et de la propriété intellectuelle (CDIP)

Comité du développement et de la propriété intellectuelle (CDIP) F CDIP/10/6 ORIGINAL : ANGLAIS DATE : 28 SEPTEMBRE 2012 Comité du développement et de la propriété intellectuelle (CDIP) Dixième session Genève, 12 16 novembre 2012 RAPPORT D ÉVALUATION DU PROJET RELATIF

Plus en détail

Formation en travail social - VAE

Formation en travail social - VAE ANNEXE I REFERENTIEL PROFESSIONNEL DES DIRECTEURS D ETABLISSEMENT OU DE SERVICE D INTERVENTION SOCIALE contexte de l intervention Les directeurs d établissements ou de services d intervention sociale orientent,

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES POUR L EVALUATION DU PROJET EDUCATIF LOCAL BRESTOIS. Mission Projet Educatif Local Direction Education Enfance Socioculturel Page 1

CAHIER DES CHARGES POUR L EVALUATION DU PROJET EDUCATIF LOCAL BRESTOIS. Mission Projet Educatif Local Direction Education Enfance Socioculturel Page 1 CAHIER DES CHARGES POUR L EVALUATION DU PROJET EDUCATIF LOCAL BRESTOIS Mission Projet Educatif Local Direction Education Enfance Socioculturel Page 1 SOMMAIRE I / Préambule II/ Remarques générales et préalables

Plus en détail

POLITIQUE 2500-024 TABLE DES MATIÈRES PRÉAMBULE... 1 1. LE CHAMP D APPLICATION... 2

POLITIQUE 2500-024 TABLE DES MATIÈRES PRÉAMBULE... 1 1. LE CHAMP D APPLICATION... 2 POLITIQUE 2500-024 TITRE : ADOPTION : Conseil d'administration Résolution : CA-2008-01-15-08 ENTRÉE EN VIGUEUR : 15 janvier 2008 TABLE DES MATIÈRES PRÉAMBULE... 1 1. LE CHAMP D APPLICATION... 2 2. LA FORMATION

Plus en détail

Le métier de formateur

Le métier de formateur Le métier de formateur Le formateur serait celui qui prendrait en considération la globalité de l acte éducatif dépassant le cloisonnement des différentes disciplines pour s attacher à l étude des problèmes

Plus en détail

ATELIER DES DG DES INS SUR LES OUTILS DE PILOTAGE ET DE SUIVI ET EVALUATION DE LA MISE EN ŒUVRE DES SNDS

ATELIER DES DG DES INS SUR LES OUTILS DE PILOTAGE ET DE SUIVI ET EVALUATION DE LA MISE EN ŒUVRE DES SNDS ATELIER DES DG DES INS SUR LES OUTILS DE PILOTAGE ET DE SUIVI ET EVALUATION DE LA MISE EN ŒUVRE DES SNDS PRESENTATION DES CANEVAS DES OUTILS DE PILOTAGE ET DE SUIVI ET EVALUATION DE LA MISE EN ŒUVRE DES

Plus en détail

Balises pour les modifications aux descriptifs de cours

Balises pour les modifications aux descriptifs de cours Balises pour les modifications aux descriptifs de cours Automne 2011 Service des programmes et du développement pédagogique Balises pour les modifications aux descriptifs de cours Contexte Au Cégep Marie

Plus en détail