11/24/2014 ENTREPRISE INTEGRALE MICHEL SALOFF COSTE 3

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "11/24/2014 ENTREPRISE INTEGRALE MICHEL SALOFF COSTE 3"

Transcription

1

2

3 11/24/2014 3

4 DES STRATEGIES EN PLEINE EVOLUTION COMPETITION CROISSANTE NECESSITE DE SE DIFFERENCIER DE PLUS EN PLUS Après les stratégies : Devenir plus gros 1900 Mieux organiser 1950 Plus flexible 1980 la "Stratégie Créative". 11/24/2014 4

5

6 Stratégie Créative: Définition «Nous définissons par stratégie créative, une stratégie qui consiste à créer, identifier, souligner, renforcer et déployer des singularités dans l'entreprise. Cette forme de stratégie n'est pas contradictoire avec les stratégies plus classiques et mimétiques comme les stratégies de taille critique, d'efficience opérationnelle ou de flexibilité. Par contre, au-delà des formes de professionnalisme classique, la stratégie créative permet, en se distinguant, d'échapper à la concurrence frontale.» MSC et Carine D. Article Les Stratégies Créatives Revue Kea juillet 2007 «La stratégie créative répond à la nécessité pour chaque entreprise de générer en permanence des alternatives non prévisibles et difficilement accessibles aux concurrents. Les alternatives stratégiques sont alors le résultat d un regard inédit porté par l entreprise sur des informations accessibles à tous. Cela nécessite des compétences nouvelles en sociologie et psychologie pour compléter les compétences analytiques classique et créer ainsi des opportunités de développement inimaginables» Simon Free dans l Art de la stratégie, cité par MSC dans Le dirigeant du 3ème millénaire 11/24/2014 6

7 LA STRATEGIE CREATIVE UNE DEMARCHE EN TROIS TEMPS ADOPTER UN NOUVEAU REGARD interculturel transdisciplinaire holomorphe systémique intégral EXPLORER LES DEUX MARMITES DE PEPITES interne et externe SE POSITIONNER SUR LA FLEUR DES POTENTIELS axes local-global, tradition-innovation, créationcommunication, individuel-collectif 11/24/2014 7

8 11/24/2014 8

9 RESUME DE LA PRESENTATION : UN MONDE EN MUTATION HOMO INTEGRALIS VERS DES ENTREPRISES INTEGRALES BIBLIOGRAPHIE ESPACE D EXPERTISE 11/24/2014 9

10 UNE EVOLUTION DE PLUS EN PLUS RAPIDE LES QUATRES VAGUES DE CIVILISATIONS

11 LA POPULATION MONDIALE 11/24/

12 Computer simulations by the Princeton Geophysical Fluid Dynamics Lab. Warming under a doubling of CO 2 from the pre-industrial level Warming under a quadrupling from pre-industrial level. Under quadrupling CO 2, North hemisphere mid-continent average warming is 8-12 C Un monde qui se réchauffe! 11/24/

13 Projections of global average surface temperature show we re heading for a climatic state far outside the range of variation of the last 1000 years. We are on the way to making the world hotter in the 21 st century than it has been in the last million years. 11/24/

14 La montée du niveau des mers Global Sea-level rise as recorded by satellite measurements (upper line with linear trend), with IPCC projections (2001) and 2004] range of MICHEL uncertainty SALOFF COSTE 11/24/

15 La dynamique des bifurcations COMPLEXITY Higher far of equilibrium Lower entropy Higher density of free energy flow Higher structural complexity Higher organization levels Possible new levels (not realized yet) Evolution 2 nd order jumping transition Dynamic stability on level n Breakdown, collapse Introduction of fluctuations TIME 11/24/

16 L évolution de la complexité à travers des bifurcations 11/24/

17 UNE EVOLUTION DE PLUS EN PLUS RAPIDE LA LITHOSPHERE MINERAL EVOLUE EN MILLIARD D ANNEES LA BIOSPHERE VIVANTE EVOLUE EN MILLIONS D ANNEES LA NOOSPHERE INFORMATIONNELLE EVOLUE EN NANO-SECONDES 11/24/

18 Comment appréhender notre passé pour construire notre avenir? Les quatre vagues de civilisation Chasse cueillette Agriculture élevage Industrie Commerce Création Communication ans ans 300 ans 30 ans A chacune de ces vagues correspond un système de cohérence et de valeurs caractéristiques que nous allons décliner à travers 6 aspects : Outils Pouvoir Organisation Echange Reflexion Organisation 11/24/2014 ENTREPRISE In Principo INTEGRALE Dynamiques MICHEL SALOFF collaboratives COSTE

19 La Grille de l Evolution Activité Outils Pouvoir Echange Réflexion Organisation Communication Histoire Chasse Cueillette d années Ongles Dents Osmose avec la nature Troc Intuitive Animiste Orale Bouche à Oreille Mythe Tribu Préhistoire Temps Circulaire Agriculture Elevage ans Bras Jambes Possession de territoire Monnaie métallique Analogique Monothéiste Ecrite Manuscrite Monarchie Royaume Histoire Sacrée Temps linéaire Industrie Commerce 300 ans Sens Viscères Disponibilité de capitaux Monnaie Papier Réductionniste Scientifique Audiovisuel Mass-média Démocratie Etat Hist. Profane Temps homogène Création Communication? Cerveau Nerfs Emergence d altérité Echange informatique Systémique Complexe Interactive Informatique Sensibilité Réseau Post-histoire Temps fragmenté 11/24/

20 Passage de l ère Industrie Commerce à l ère Création Communication L entreprise dans l ère Communication Création Alors que l âge industriel était caractérisé pour l entreprise par la production de masse, l ère création communication valorisera de plus en plus la singularité. L entreprise créative vend des concepts plutot que des plus de produits matériels. La capacité d innover d une entreprise est déterminante. Un basculement vers une stratégie plus orientée vers la créativité est nécessaire. 11/24/

21

22 Brian Hall et les différents systèmes de valeurs Brian Hall est un chercheur britannique ayant réalisé de nombreux travaux sur les valeurs humaines et l évolution des systèmes de valeurs. Il aboutit à une liste de 125 valeurs universelles qu il a classées en quatre catégories. Phase I Phase II Phase III Phase IV Survie Appartenance Emancipation Interdépendance Le monde est un mystère à travers lequel je n ai aucun contrôle Le monde est un problème auquel je dois faire face Le monde est un projet dans lequel je souhaite participer Le monde est un mystère que je chéries à l échelle globale Stade 1 Stade 2 Stade 3 Stade 4 Stade 5 Stade 6 Stade 7 Stade 8 Sureté Sécurité Famille Institution Vocation Création Sagesse Conscience Ces quatre phases peuvent être mises en parallèle avec les phases décrites par Michel Saloff Coste dans la Grille de l évolution. Elles s appliquent aux différents stades du développement individuel. 11/24/

23 Phase I SURVIVING The world is a mystery over which I have no control Phase II BELONGING Phase III SELF-INITIATING 1: SAFETY 2: SECURITY 3: FAMILY 4: INSTITUTION 5: VOCATION 6: NEW ORDER 7: WISDOM Goals Self Interest/Control Self Preservation Wonder/Awe/Fate Means Food/Warmth/Shelter Function/Physical Safety/Survival Goals Physical Delight Security Means Affection/Physical Economics/Profit Property/Control Sensory/Pleasure Territory/Security Wonder/Curiosity The world is a problem with which I must cope Goals Family/Belonging Fantasy/Play Self-Worth Means Being Liked Care/Nurture Control/Order/Discipline Courtesy/Hospitality Dexterity/Co-ordination Endurance/Patience Equilibrium Friendship/Belonging Obedience/Duty Prestige/Image Rights/Respect Social/Affirmation Support Peer Tradition The Values Map Goals Belief/Philosophy Competence/Confidence Play/Recreation Work/Labour Means Achievement/Success Administration/Control Communication/Info Competition Design/Pattern/Order Duty/Obligation Economics/Success Education/Certification Efficiency/Planning Hierarchy/Order Honour Law/Rule Loyalty/Fidelity Management Membership/Institution Ownership Patriotism/Esteem Productivity Reason Responsibility Rule/Accountability Technology/Science Unity/Uniformity Workmanship/Art/Craft The world is a project in which I want to participate Goals Equality/Liberation Integration/Wholeness Self Development Service/Vocation Means Adaptability/Flexibility Authority/Honesty Congruence Decision/Initiation Empathy Equity/Rights Expressiveness/Joy Generosity/Compassion Health/Healing Independence Law/Guide Limitation/Acceptance Mutual Obedience Quality/Evaluation Relaxation Search/Meaning/Hope Self Assertion Sharing/Listening/Trust Goals Art/Beauty Being Self Construction/New Order Contemplation Faith/Risk/Vision Human Dignity Knowledge/Insight Presence Means Accountability/Ethics Collaboration Community/Supportive Complementary Corporation/Stewardship Creativity Detachment/Solitude Discernment Education/Knowledge Growth/Expansion Intimacy Justice/Social Order Leisure Limitation/Celebration Mission/Objectives Mutual Accountability Pioneerism/Innovation Research Ritual/Communication Simplicity/Play Unity/Diversity Phase IV INTERDEPENDENT Goals Intimacy/Solitude Truth/Wisdom Means Community/Personalist Interdependence Minessence Prophet/Vision Synergy Transcendence/Solitude Foundation Focus Vision The world is a mystery for which we care on a global scale Leadership style... Authoritarian Paternalist Manager Facilitator Collaborator Servant Visionary 8:WORLD ORDER Goals Ecology/Global Global Harmony Word Means Convivial Technology Global Justice Human Rights Macroeconomics Voilà la structure qui permet de faire une carte des valeurs This is the structure on which individual and group values can be mapped

24 11/24/

25 11/24/

26 11/24/

27 DIAGNOSTIC CULTURE MANAGEMENT SYSTEME STRUCTURE LA STRATEGIE CREATIVE LES DYNAMIQUES COLLABORATIVES L

28 Dynamiques collaboratives Accélération mondiale Un monde en mutation Nouveaux entrepreneurs Open Innovation Nouvelles aspirations Planète Nouveaux usages Nouveaux écosystèmes de croissance et d innovation OR

29 Dynamiques collaboratives vers plus de complexité Bio... nano Spatial Prochaines décennies Démographie complexité Technologies Ubiquitaires 2010 Equilibres Nutrition Finances Energies 1980 Réchauffement enjeux Planète MSC

30 vers plus de collaboration Rapide, complexe, notre économie nécessite de nouvelles approches Secret Rigidité Autorité Uniformité Formalisme Hiérarchie Processus Bureaucratie Statut agilité ouverture Dynamiques collaboratives efficience projets innovation créativité 11/24/

31 sur de nouvelles valeurs Massification / Planification Hiérarchie & Standardisation agilité innovation collaboration transversalité & diversité 11/24/

32 Dynamiques collaboratives Vers une conception nouvelle de la nature de l entreprise MSC Court terme Moyen terme Long terme Rationnel Ethique Emotionnel Benetton Club Med L Oréal Alter Eco Monsanto Digital Economique Social Ecologique Une entreprise collaborative, ouverte, élargie inté grale

33 Dynamiques collaboratives des valeurs d ouverture Ecoles Universités Entreprises Co-Innovation Ouverture Communication Réussir la Collaboration entre toutes les parties prenantes internes et externes de l écosystème entreprise Partenaires Entreprise Collaboration Partenaires Coopétition Institutions économie = dynamiques d écosystèmes OR

34 Dynamiques collaboratives nécessitent une nouvelle approche, Les dynamiques collaboratives Dynamiques des acteurs Dynamiques des idées Co-Action Co-Implication Co-Responsabilisation

35 Dynamiques collaboratives L Open Innovation comme nouveau business model Impliquer toutes les parties prenantes dans la dynamique de l innovation. Laboratoires Universités Sous-traitants Institutions Les collaborateurs au cœur de l organisation sont plus à même de synthétiser des besoins d ensemble. Prescripteurs Utilisateurs Organismes de contrôle Fournisseurs Entreprise Distributeurs Services Citoyens Opinion Communautés scientifiques Partenaires Les collaborateurs en contact avec l extérieur sont particulièrement à même de nourrir l innovation. OR

36 Dynamiques collaboratives Compétences pour engendrer des dynamiques durables Animation Communauté Réseau Valorisation des idées Gouvernance Reconnaissance Management Collaboratif Prospective Vision Projection managériale Mise en situation d opportunité Instanciation de valeurs nouvelles Facilitation Réseaux sociaux Moteurs de suggestions Wiki / Blog / RSS / Mails Usages Numériques Collaboratifs Prise en compte des réalités de l organisation Accompagnement aux mutations OR

37 Bibliographie générale Le management systémique de la complexité aux éditions Aditech Ministère de la Recherche, Le management du troisième millénaire aux éditions Guy Trédaniel, 1991, 1999, 2005 The Information Revolution and the Arab World: Its Impact on State and Society par Emirates Center for Strategic Studies en 1999 Manifeste pour la technologie au service de l'homme, Institut National Polytechnique de Grenoble, 2000 Les Horizons du Futur aux éditions Guy Trédaniel en 2001 Trouver son génie aux éditions Guy Trédaniel en 2005 La société de l'information enjeu stratégique, Revue Agir, 2005 Le dirigeant du troisième millénaire aux éditions d organisation en 2006 Mimétisme et singularité, deux leviers de croissance, La Revue de Kea, 2006 La stratégie créative de singularisation, La Revue de Kea, 2007 Le DRH du troisième millénaire aux éditions Village Mondial en 2007,2009 Réenchanterle futur par la prospective RH aux éditions Village Mondial en 2009 Prospective d'un monde en mutation aux éditions de l'harmattan en /24/

38 Points clés des articles parus dans la Revue Kea Michel Saloff Coste a coécrit avec Carine Dartiguepeyrou trois articles de fond dans la Revue de Kea & Partners. La Revue n 8 - Juillet 2006 : Mimétisme et singularité : deux approches pour doper la croissance Ces deux types de stratégies répondent à deux types de logique : (1) comparer et copier les pratiques des meilleurs pour rester dans la course ou (2) se différencier et échapper à la concurrence. Alors que la première correspond aux stratégies traditionnelles, la seconde correspond à des stratégies créatives. Ces stratégies ne sont pas exclusives l une de l autre, mais au contraire complémentaires. La Revue n 10 Juillet 2007 : La stratégie créative, une nouvelle voie de transformation stratégique La Singularité devient un facteur majeur de compétitivité et de développement économique, social et écologique. Nous allons voir comment développer des stratégies créatives afin de cultiver la singularité de chaque entreprise. Dans cette article des outils concret de développement de stratégie créative sont présentés. La Revue n 13 Mai 2010 : Seréinventer par la stratégie créative La stratégie créative permet de changer d état d esprit, de chercher d autres sources d inspiration, de puiser dans les actifs immatériels de l entreprise afin de trouver de nouvelles bases et déployer un nouveau modèle à même de résister à un environnement chahuté. 11/24/

39 BIBLIOGRAPHIE 11/24/

40 BIBLIOGRAPHIE 11/24/

41 BIBLIOGRAPHIE 11/24/

42 BIBLIOGRAPHIE 11/24/

43

44 UNE EXPERIENCE DIVERSIFIEE LA RECHERCHE ET LE CONSEIL DES CLIENTS SINGULIERS DES RACINES EPISTEMOLOGIQUES RICHES UN EFFORT IMPORTANT DE PUBLICATION

45 UNE EXPERIENCE DIVERSIFIE 30 ans de recherche sur les transformations Economiques Sociales Ecologiques Technologiques Conseil en management stratégie et communication Triade : Europe, Amérique, Asie. Des secteurs diversifiés : Banque, Agroalimentaire, Education, Défense, Automobile, Distribution, Energie. 11/24/

46 UN PARCOURS MARQUÉ PAR LA RECHERCHE ET LE CONSEIL. Ministère de la recherche Cofremca Bossard MSC et associes HEC Icad Newcap Kea Club de Budapest Université Intégrale In Principo 11/24/

47 DES CLIENTS SINGULIERS SOUVENT LEADERS MONDIAUX DANS LEUR DOMAINE APPLE REEBOK ORANGE EDF SODEXHO BONDUELLE COMMISSION EUROPEENNE MINISTERE DE L EDUCATION MINISTERE DE LA DEFENSE 11/24/

48 DES RACINES EPISTEMOLOGIQUES RICHES ARTS PHILOSOPHIE SCIENCES SOCIALES PROSPECTIVE UNE VISION HUMANISTE DU PROGRES APPROCHE SYSTEMIQUE ET PLURIDISCIPLINAIRE LA CONVICTION QUE LE TOUT EST PLUS QUE LA SOMME DES PARTIES UNE POSTURE CRITIQUE FACE AU REDUCTIONNISME, AU SCIENTISME ET A L INSTRUMENTALISATION TECHNOCRATIQUE LA VOLONTE DE CRÉER DE NOUVELLES APPROCHES DANS UN MONDE EN MUTATION OU LES RECETTES D HIERS NE FONCTIONNENT PLUS L INTUITION QUE NOUS SOMMES FACE A UN CHANGEMENT DE CIVILISATION UNE URGENCE FACE A UN VIRAGE QUI POURRAIT MAL SE NEGOCIER SI IL N EST PAS PREPARE 11/24/

49 UN EFFORT IMPORTANT DE PUBLICATIONS Le management systémique de la complexité aux éditions Aditech Ministère de la Recherche, 1990 Le management du troisième millénaire aux éditions Guy Trédaniel, 1991, 1999, 2005 The Information Revolution and the Arab World: Its Impact on State and Society par Emirates Center for Strategic Studies en 1999 Manifeste pour la technologie au service de l'homme, Institut National Polytechnique de Grenoble, 2000 Les Horizons du Futur aux éditions Guy Trédaniel en 2001 Trouver son génie aux éditions Guy Trédaniel en 2005 La société de l'information enjeu stratégique, Revue Agir, 2005 Le dirigeant du troisième millénaire aux éditions d organisation en 2006 Mimétisme et singularité, deux leviers de croissance, La Revue de Kea, 2006 La stratégie créative de singularisation, La Revue de Kea, 2007 Le DRH du troisième millénaire aux éditions Village Mondial en 2007,2009 Réenchanterle futur par la prospective RH aux éditions Village Mondial en 2009 Prospective d'un monde en mutation aux éditions de l'harmattan en /24/

50 MERCI 11/24/

51 1 MILLIARD DE RICHES 5 MILLIARDS DE PAUVRES 1 MILLIARD DE TRES PAUVRES OPPORTUNITES RISQUES DOUBLEMENT DE L ESPERANCE DE VIE NIVEAU DE VIE GLOBALEMENT MEILLEUR CONNAISSANCE QUI DOUBLE TOUS LES CINQ ANS GAINS DE PRODUCTIVITE DEMULTIPLIES POSSIBILITE D UN DEVELOPPEMENT DURABLE CAPACITE D INVESTISSEMENT DE PLUSIEURS MILLIERS DE MILLIARDS PAIX EST OUEST CONSCIENCE PLANETAIRE CROISSANTE POLLUTION GRANDISSANTE ET CRISE ECOLOGIQUE DISPARITE CROISSANTE ENTRE RICHE ET PAUVRE VIEILLISSEMENT DES PAYS DU NORD SYSTEME SOCIAL DE RETRAITE INCERTAIN DEPENSES DE SANTE EN EXPLOSION RALENTISSEMENT DE LA CREATION DE VALEUR SATURATION DES MARCHES SOLVABLES ET CRISE DE L ACCUMULATION DU CAPITAL PERTE DE SENS ET EFFRITEMENT DES VALEURS DE PROGRES DE MODERNITE ET D UNIVERSALITE DECALAGE NORD SUD EN TERME DE POPULATION CAPITAL INFORMATION PROLIFERATION NUCLEAIRE MONTEE DES INTEGRISMES ET DES CONFLITS ETHNIQUES GUERRES NORD SUD ET SUD SUD POTENTIELLE CRISE SYSTEMIQUE GLOBAL 10 MILLIARDS D ETRES HUMAINS A L HORIZON /24/

52 SCENARIOS STRATEGIQUES NOIR TROISIEME GUERRE MONDIALE CONFLIT INTEGRISTE ENTRE LES GRANDES TRADITIONS DU MONDE INVASION DU NORD PAR LE SUD OU DESTRUCTION DU SUD PAR LE NORD LENTE SENILITE DU NORD POURRISSEMENT DU SUD EMERGENCE / SUBMERGENCE DE LA CHINE ET DE L INDE BLANC TRANSFORMATION DES LOGIQUES TRIBALES TERRITORIALES CAPITALISTIQUES VERS UNE LOGIQUE COGNITIVE GENERALISATION DES SOLUTIONS DE DEVELOPPEMENT DURABLE INVESTISSEMENT MASSIF POUR LA VALORISATION DU SUD CREATION D UNE GOUVERNANCE MONDIALE GRAND PROGRAMME D INFRASTRUCTURE INTERNATIONALE EDUCATION PLANETAIRE GRACE AUX NTIC PASSAGE D UN MARCHE SOLVABLE D UN MILLIARD D ETRES HUMAINS A PLUSIEURS MILLIARDS 11/24/

53 PAYS EN DEVELOPPEMENT PAYS INDUSTRIALISES 11/24/

54 Grille de l évolution Plusieurs grandes tendances : Sophistication des outils Dématérialisation du pouvoir Abstraction des échanges Approfondissement de la réflexion Intensification de la communication Complexification de l organisation Accélération de l évolution Empilement et intégration des civilisations/âges 11/24/

55 Passage de l ère Commerce Industrie à l ère Création Communication (1/2) Sélection d éléments sociétaux conséquents de cette mutation Accélération et éclatement de l Histoire. L Individu s individualise. Alors que la production matérielle est prise en charge par des robots ; l homme se meut vers des domaines qui lui sont spécifiques : la création et la communication. La duplication et la consommation de masse vont être relayées par l interactivité. La fin des spécialistes et l avènement des créateurs. 11/24/

56 LA VISION DU MONDE WORLDVIEW Phase I Le monde est un mystère : je n'ai aucun contrôle The world is a mystery: no control Phase II Le monde est un problème : je dois faire avec The world isa problem: I must cope Phase III Le monde est un projet : je veux y participer The world is a project: I wantto participate Phase IV Le monde est un mystère : nous en prenons soin globalement The world is a mystery, we care for it, globally Traditionnel 25 % Moderne 50% Créatif 25% Selon Pau Ray : The cultural créative Harmony GRoup Worldview: Toutes les perceptions viennent d un point de vue global. All perceptions come from within a worldview. Deux personnes peuvent avoir les mêmes valeurs, mais les définiret se comporter différemmenten fonction de leurs points de vue globaux. Two people may hold the same value, but define it and act on it very differently, according to their worldview. La compréhension du point du vue global est au moins sinon plus importante que la compréhension des valeurs spécifiques. So understanding the worldview is as important, or more important than understanding specific values.

57

58 Niveau intellectuel formel : logique binaire (oui ou non). C'est la conscience incarnée dans la temporalité, qui manie plus ou moins le raisonnement systématique et discursif. L'échelle des QI mesure approximativement bien le développement d'un individu à ce niveau là. Avec l'industrie-commerce le niveau de QI n'a pas cessé d'augmenter, statistiquement. La réflexion scientifique est une bonne gymnastique pour développer une conscienceau niveau formel. 11/24/

59 Niveau affectif turbulent : logique intégrative (oui et non). C'est la conscience qui s'ouvre au sentiment d'éternité. C'est l'espace de l'amour. On pénètre par inadvertance dans le turbulent lorsque l'on tombe amoureux. L'art est le moyen le plus généralement connu par lequel un individu développe et approfondit sa conscience du niveau turbulent. 11/24/

60 Niveau spirituel vide logique paradoxale (ni oui ni non) C'est la consciencequi s'ouvre à l'intemporalité. C'est l'espace de l inspiration, de l'extase mystique et spirituelle. Il arrive dans la vie que l'on ait, par moment, des instants de clarté absolue qui nous donnent un avantgoût de cette conscience mais l'on peut apprendre à stabiliser ce genre d'état, c'est l'objectif du travail spirituel. 11/24/

61 L'ego, la personnalité et le génie, sont une manière de décrire l'intégration successive que peut connaître un être humain dans la découverte de lui-même. 11/24/

62 Autriche 10 juillet 2011

63

Innovation & Internationalisation (I²)

Innovation & Internationalisation (I²) Partenariats d intérêt mutuel bien compris, tout azimut Les inter-pme panafricaines et internationales réalisées massivement Innovation & Internationalisation (I²) L Afrique se tire elle-même du marécage

Plus en détail

SPECIAL STRATEGIC MEETING FOR A NEW INTEGRAL ALLIANCE

SPECIAL STRATEGIC MEETING FOR A NEW INTEGRAL ALLIANCE SPECIAL STRATEGIC MEETING FOR A NEW INTEGRAL ALLIANCE www.integralvision.fr 28/04/12 1 LES SERVICES INTEGRAL VISION Cradle to Cradle «Avoir un impact positif» Déchet = nourriture Energie renouvelable Diversité

Plus en détail

CONSEIL EN STRATÉGIE ET TRANSFORMATION DIGITALE. Leading Digital Together

CONSEIL EN STRATÉGIE ET TRANSFORMATION DIGITALE. Leading Digital Together CONSEIL EN STRATÉGIE ET TRANSFORMATION DIGITALE Leading Digital Together 2 3 Capgemini Consulting, le leader français de la transformation digitale Une force de frappe de 900 consultants en France et de

Plus en détail

«Technologies de l informationl & management»

«Technologies de l informationl & management» e-management Cours DEA e-management DEA «e-management : concepts & méthodesm thodes» Cours «Technologies de l informationl & management» Enseignants : Henri Isaac, Robert Nickerson e-management Objectifs

Plus en détail

DECLARATION UNIVERSELLE DE L UNESCO

DECLARATION UNIVERSELLE DE L UNESCO DECLARATION UNIVERSELLE DE L UNESCO SUR LA DECLARATION UNIVERSELLE DE L UNESCO SUR LA DIVERSITE CULTURELLE CULTURELLE Adoptée par la 31 e session de la Conférence Générale de l UNESCO PARIS, 2 NOVEMBRE

Plus en détail

Quatre axes au service de la performance et des mutations Four lines serve the performance and changes

Quatre axes au service de la performance et des mutations Four lines serve the performance and changes Le Centre d Innovation des Technologies sans Contact-EuraRFID (CITC EuraRFID) est un acteur clé en matière de l Internet des Objets et de l Intelligence Ambiante. C est un centre de ressources, d expérimentations

Plus en détail

Programme scientifique MUST

Programme scientifique MUST Programme scientifique MUST Management of Urban Smart Territories 03/06/2014 Claude Rochet - Florence Pinot 1 Qu est-ce qui fait qu une ville est «smart»? Ce n est pas une addition de «smarties»: smart

Plus en détail

LADIES IN MOBILITY. LIVE TWEET Innovative City

LADIES IN MOBILITY. LIVE TWEET Innovative City LIVE TWEET Innovative City 1. LadiesinMobility @LadiesMobility19 Juin In Smart Cities, we should create a collaborative model #smartcity #icc2013 2. LadiesinMobility @LadiesMobility19 Juin Cities like

Plus en détail

Bienvenue. au Pôle. de l ENSAMl

Bienvenue. au Pôle. de l ENSAMl Bienvenue au Pôle Méditerranéen en de l Innovationl de l ENSAMl 2007 Le réseau r ENSAM Design Prototypage rapide Réalité virtuelle Laval Qualité Hygiène Sécurité, Environnement Innovation Mimet La CPA

Plus en détail

Animation de la démarche Santé et Sécurité au Travail pour Les Crudettes SAS

Animation de la démarche Santé et Sécurité au Travail pour Les Crudettes SAS MINISTERE DE L AGRICULTURE LES CRUDETTES SAS www.lescrudettes.com MÉMOIRE DE FIN D ÉTUDES présenté pour l obtention du diplôme d ingénieur agronome spécialisation : Agro-alimentaire option : QUALI-RISQUES

Plus en détail

Préconisations pour une gouvernance efficace de la Manche. Pathways for effective governance of the English Channel

Préconisations pour une gouvernance efficace de la Manche. Pathways for effective governance of the English Channel Préconisations pour une gouvernance efficace de la Manche Pathways for effective governance of the English Channel Prochaines étapes vers une gouvernance efficace de la Manche Next steps for effective

Plus en détail

Energisez votre capital humain!

Energisez votre capital humain! Energisez votre capital humain! Nos outils, notre conseil et nos méthodologies permettent à nos clients «d Energiser leur Capital Humain». Qualintra est l un des leaders européens pour la mesure et le

Plus en détail

Systèmes de Management Intégré (SMI) Instrumentation, Contrôle et Management des Systèmes

Systèmes de Management Intégré (SMI) Instrumentation, Contrôle et Management des Systèmes Systèmes de Management Intégré (SMI) Instrumentation, Contrôle et Management des Systèmes QUALITE SECURITE ENVIRONNEMENT OUTIL DE PILOTAGE MIS A LA DISPOSITION DES ORGANISMES Système : ensemble d éléments

Plus en détail

Centre d excellence GIS Intégrer la dimension géographique au cœur de votre SI

Centre d excellence GIS Intégrer la dimension géographique au cœur de votre SI Centre d excellence GIS Intégrer la dimension géographique au cœur de votre SI Cantine Numérique, Open coffee Brest le 6 novembre 2013 David Talabardon david.talabardon@capgemini.com 06 83 58 05 51 Les

Plus en détail

Programme de Maîtrise en administration des affaires (MBA) Description officielle

Programme de Maîtrise en administration des affaires (MBA) Description officielle Programme de Maîtrise en administration des affaires (MBA) Description officielle Ce document constitue la version officielle du programme à compter de juin 2015. Les étudiants sont soumis aux règlements

Plus en détail

Performance industrielle Manufacturing Execution System

Performance industrielle Manufacturing Execution System Performance industrielle Manufacturing Execution System Mai 2013 Capgemini, leader de l intégration MES DEPUIS PLUS DE 25 ANS, CAPGEMINI ACCOMPAGNE SES CLIENTS DANS LA MISE EN ŒUVRE DE PROJETS MES. Une

Plus en détail

La DRH face aux défis du numérique. Enquête Solucom 2014

La DRH face aux défis du numérique. Enquête Solucom 2014 La DRH face aux défis du numérique Enquête Solucom 2014 L enquête Solucom 2014 À propos de l enquête Notre ambition : évaluer les impacts du numérique sur la fonction RH Mesurer, au sein des organisations,

Plus en détail

L innovation disruptive,

L innovation disruptive, Octobre 2013 une nécessité pour l industrie aéronautique Les constructeurs aéronautiques font face à une compétition technologique et commerciale toujours plus intense dans un environnement de complexité

Plus en détail

ENSEMBLE REVITALISONS NOS ORGANISATIONS. Par nos relations, nos perceptions, nos actions

ENSEMBLE REVITALISONS NOS ORGANISATIONS. Par nos relations, nos perceptions, nos actions ENSEMBLE REVITALISONS NOS ORGANISATIONS Par nos relations, nos perceptions, nos actions LES ENJEUX DU XXI siècle Enjeux pour lesquels nous nous mobilisons. Notre humanité vit de profondes ruptures, culturelles,

Plus en détail

Libérez votre potentiel innovation!

Libérez votre potentiel innovation! Libérez votre potentiel innovation! SUNIDEE 2014 Page 1 Nous aidons les entreprises à développer leur potentiel innovation Nous aidons votre entreprise à innover et développer son potentiel innovation

Plus en détail

UNIVERSITY OF MALTA FACULTY OF ARTS. French as Main Area in an ordinary Bachelor s Degree

UNIVERSITY OF MALTA FACULTY OF ARTS. French as Main Area in an ordinary Bachelor s Degree French Programme of Studies (for courses commencing October 2009 and later) YEAR ONE (2009/10) Year (These units start in and continue in.) FRE1001 Linguistique théorique 1 4 credits Non Compensatable

Plus en détail

MONACO BUSINESS START, GROW, WIN!

MONACO BUSINESS START, GROW, WIN! AUDITORIUM RAINIER III 16 OCTOBRE 2013 MONACO BUSINESS START, GROW, WIN! UNE VITRINE, DES OPPORTUNITÉS D AFFAIRES... ET UNE FENÊTRE SUR LE MONDE START MONACO BUSINESS est un événement unique pour maximiser

Plus en détail

Les ressources numériques

Les ressources numériques Les ressources numériques Les ressources numériques sont diverses et regroupent entre autres, les applications, les bases de données et les infrastructures informatiques. C est un ensemble de ressources

Plus en détail

Mise en place d un système de cabotage maritime au sud ouest de l Ocean Indien. 10 Septembre 2012

Mise en place d un système de cabotage maritime au sud ouest de l Ocean Indien. 10 Septembre 2012 Mise en place d un système de cabotage maritime au sud ouest de l Ocean Indien 10 Septembre 2012 Les défis de la chaine de la logistique du transport maritime Danielle T.Y WONG Director Logistics Performance

Plus en détail

Construire son projet : Rédiger la partie impacts (2/4) Service Europe Direction des Programmes et de la Formation pour le Sud

Construire son projet : Rédiger la partie impacts (2/4) Service Europe Direction des Programmes et de la Formation pour le Sud Construire son projet : Rédiger la partie impacts (2/4) Service Europe Direction des Programmes et de la Formation pour le Sud Sommaire Construire son projet : Rédiger la partie impacts (2/4) Comment définir

Plus en détail

Improving the breakdown of the Central Credit Register data by category of enterprises

Improving the breakdown of the Central Credit Register data by category of enterprises Improving the breakdown of the Central Credit Register data by category of enterprises Workshop on Integrated management of micro-databases Deepening business intelligence within central banks statistical

Plus en détail

L ouverture des données de la recherche en 2015 : définitions, enjeux, dynamiques

L ouverture des données de la recherche en 2015 : définitions, enjeux, dynamiques L ouverture des données de la recherche en 2015 : définitions, enjeux, dynamiques «Re-analysis is a powerful tool in the review of important studies, and should be supported with data made available by

Plus en détail

Management Interculturel

Management Interculturel Management Interculturel La mondialisation et l ouverture des marchés ont permis l interconnexion des mondes. Ces phénomènes ont en même temps accéléré la mutation des modes de pensée et de consommation.

Plus en détail

L ESPACE À TRAVERS LE REGARD DES FEMMES. European Economic and Social Committee Comité économique et social européen

L ESPACE À TRAVERS LE REGARD DES FEMMES. European Economic and Social Committee Comité économique et social européen L ESPACE À TRAVERS LE REGARD DES FEMMES 13 European Economic and Social Committee Comité économique et social européen 13 This publication is part of a series of catalogues published in the context of

Plus en détail

Programme en Management Opérationnel de l ESSEC EXECUTIVE EDUCATION : «MANAGEMENT OPERATIONNEL».

Programme en Management Opérationnel de l ESSEC EXECUTIVE EDUCATION : «MANAGEMENT OPERATIONNEL». Programme en Management Opérationnel de l ESSEC EXECUTIVE EDUCATION : «MANAGEMENT OPERATIONNEL». généraux de la formation Le programme a pour objectif d apporter ou d améliorer la maîtrise des compétences

Plus en détail

Forum Web et Innovation Sociale

Forum Web et Innovation Sociale Forum Web et Innovation Sociale L entreprise, Foyer d Innovation Sociale 1 Présentation finale forum web et innovation sociale.pptx Six mutations changent le business La fin des temps modernes Les basculements

Plus en détail

Programmes inter-entreprises

Programmes inter-entreprises Brochure interactive Programmes inter-entreprises France, 2014-2015 Pour plus d informations sur les lieux, dates et prix de nos training, veuillez consulter www.krauthammer.fr (rubrique Programmes inter-entreprises

Plus en détail

Integrated Music Education: Challenges for Teaching and Teacher Training Presentation of a Book Project

Integrated Music Education: Challenges for Teaching and Teacher Training Presentation of a Book Project Integrated Music Education: Challenges for Teaching and Teacher Training Presentation of a Book Project L enseignement intégré de la musique: Un défi pour l enseignement et la formation des enseignants

Plus en détail

BNP Paribas Personal Finance

BNP Paribas Personal Finance BNP Paribas Personal Finance Financially fragile loan holder prevention program CUSTOMERS IN DIFFICULTY: QUICKER IDENTIFICATION MEANS BETTER SUPPORT Brussels, December 12th 2014 Why BNPP PF has developed

Plus en détail

L année du Cloud : De plus en plus d entreprises choisissent le Cloud

L année du Cloud : De plus en plus d entreprises choisissent le Cloud Information aux medias Saint-Denis, France, 17 janvier 2013 L année du Cloud : De plus en plus d entreprises choisissent le Cloud Des revenus liés au Cloud estimés à près d un milliard d euros d ici 2015

Plus en détail

Présentation par François Keller Fondateur et président de l Institut suisse de brainworking et M. Enga Luye, CEO Belair Biotech

Présentation par François Keller Fondateur et président de l Institut suisse de brainworking et M. Enga Luye, CEO Belair Biotech Présentation par François Keller Fondateur et président de l Institut suisse de brainworking et M. Enga Luye, CEO Belair Biotech Le dispositif L Institut suisse de brainworking (ISB) est une association

Plus en détail

Stratégie IT : au cœur des enjeux de l entreprise

Stratégie IT : au cœur des enjeux de l entreprise Stratégie IT : au cœur des enjeux de l entreprise Business Continuity Convention Tunis 27 Novembre 2012 Sommaire Sections 1 Ernst & Young : Qui sommes-nous? 2 Stratégie IT : au cœur des enjeux de l entreprise

Plus en détail

INVESTMENT REGULATIONS R-090-2001 In force October 1, 2001. RÈGLEMENT SUR LES INVESTISSEMENTS R-090-2001 En vigueur le 1 er octobre 2001

INVESTMENT REGULATIONS R-090-2001 In force October 1, 2001. RÈGLEMENT SUR LES INVESTISSEMENTS R-090-2001 En vigueur le 1 er octobre 2001 FINANCIAL ADMINISTRATION ACT INVESTMENT REGULATIONS R-090-2001 In force October 1, 2001 LOI SUR LA GESTION DES FINANCES PUBLIQUES RÈGLEMENT SUR LES INVESTISSEMENTS R-090-2001 En vigueur le 1 er octobre

Plus en détail

Open Source, Mythes & Réalités La création de valeur grâce aux technologies Open Source

Open Source, Mythes & Réalités La création de valeur grâce aux technologies Open Source Open Source, Mythes & Réalités La création de valeur grâce aux technologies Open Source 30 Mars 2011 jean-francois.caenen@capgemini.com Chief Technology Officer Capgemini France Une nouvelle vague d adoption

Plus en détail

Stéphane Lefebvre. CAE s Chief Financial Officer. CAE announces Government of Canada participation in Project Innovate.

Stéphane Lefebvre. CAE s Chief Financial Officer. CAE announces Government of Canada participation in Project Innovate. Stéphane Lefebvre CAE s Chief Financial Officer CAE announces Government of Canada participation in Project Innovate Montreal, Canada, February 27, 2014 Monsieur le ministre Lebel, Mesdames et messieurs,

Plus en détail

Agile&:&de&quoi&s agit0il&?&

Agile&:&de&quoi&s agit0il&?& Association Nationale des Directeurs des Systèmes d Information &:&de&quoi&s agit0il&?& Pierre Delort, Président, Association Nationale des DSI http://www.andsi.fr/tag/delort/ Document confidentiel Ne

Plus en détail

Le passé composé. C'est le passé! Tout ça c'est du passé! That's the past! All that's in the past!

Le passé composé. C'est le passé! Tout ça c'est du passé! That's the past! All that's in the past! > Le passé composé le passé composé C'est le passé! Tout ça c'est du passé! That's the past! All that's in the past! «Je suis vieux maintenant, et ma femme est vieille aussi. Nous n'avons pas eu d'enfants.

Plus en détail

Master "Generating Eco Innovation"

Master Generating Eco Innovation International chair in "Generating Eco-innovation" Master "Generating Eco Innovation" Programme pédagogique 2009-2010 UE 1 : Prospective et compétitivité internationale (88 heures) UE 11 : Nature de l

Plus en détail

Optimiser la maintenance des applications informatiques nouvelles technologies. Les 11 facteurs clés de succès qui génèrent des économies

Optimiser la maintenance des applications informatiques nouvelles technologies. Les 11 facteurs clés de succès qui génèrent des économies Application Services France the way we do it Optimiser la maintenance des applications informatiques nouvelles technologies Les 11 facteurs clés de succès qui génèrent des économies Chaque direction informatique

Plus en détail

We Generate. You Lead.

We Generate. You Lead. www.contact-2-lead.com We Generate. You Lead. PROMOTE CONTACT 2 LEAD 1, Place de la Libération, 73000 Chambéry, France. 17/F i3 Building Asiatown, IT Park, Apas, Cebu City 6000, Philippines. HOW WE CAN

Plus en détail

LES DÉFIS DE L EXPANSION

LES DÉFIS DE L EXPANSION LES DÉFIS DE L EXPANSION DU MONDE 49 e ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DES ÉLEVEURS DE PORCS DU QUÉBEC JEAN-LOUIS ROY, 28 MAI 2015 L ESPACE AGRICOLE GLOBAL JEAN-LOUIS ROY, MAI 2015 Tous les pays du monde 1,35 milliards

Plus en détail

CARACTERISTIQUES DE L APPROCHE GESTALT EN ORGANISATION

CARACTERISTIQUES DE L APPROCHE GESTALT EN ORGANISATION CARACTERISTIQUES DE L APPROCHE GESTALT EN ORGANISATION Société des Coaches Gestaltistes Coordinateur projet: Marius Moutet INTRODUCTION Un coaching d individus ou d équipe inspiré de la posture humaniste

Plus en détail

Enjeux et défis des émissions de CO 2 pour l industrie automobile

Enjeux et défis des émissions de CO 2 pour l industrie automobile Enjeux et défis des émissions de CO 2 pour l industrie automobile Philippe Schulz Direction Plan Environnement Dexia Securities «Les suites du Grenelle de l Environnement» 20 Mai 2008 Trois préoccupations

Plus en détail

SBA Smart Buildings Alliance for Smart Cities Les enjeux du numérique pour les Bâtiments connectés Emmanuel FRANCOIS Président de l association SBA

SBA Smart Buildings Alliance for Smart Cities Les enjeux du numérique pour les Bâtiments connectés Emmanuel FRANCOIS Président de l association SBA SBA Smart Buildings Alliance for Smart Cities Les enjeux du numérique pour les Bâtiments connectés Emmanuel FRANCOIS Président de l association SBA Les nouveaux acteurs, les nouveaux enjeux Un manifeste

Plus en détail

Lean approach on production lines Oct 9, 2014

Lean approach on production lines Oct 9, 2014 Oct 9, 2014 Dassault Mérignac 1 Emmanuel Théret Since sept. 2013 : Falcon 5X FAL production engineer 2011-2013 : chief project of 1st lean integration in Merignac plant 2010 : Falcon 7X FAL production

Plus en détail

RETHINKING JACQUES ELLUL AND THE TECHNOLOGICAL SOCIETY IN THE 21ST CENTURY REPENSER JACQUES ELLUL ET LA SOCIETE TECHNICIENNE AU 21EME SIECLE

RETHINKING JACQUES ELLUL AND THE TECHNOLOGICAL SOCIETY IN THE 21ST CENTURY REPENSER JACQUES ELLUL ET LA SOCIETE TECHNICIENNE AU 21EME SIECLE CALL FOR PAPERS / APPEL A COMMUNICATIONS RETHINKING JACQUES ELLUL AND THE TECHNOLOGICAL SOCIETY IN THE 21ST CENTURY REPENSER JACQUES ELLUL ET LA SOCIETE TECHNICIENNE AU 21EME SIECLE The Conference Rethinking

Plus en détail

TROIS ASPECTS DE LA COMPARAISON ALLEMAGNE-FRANCE SUR L ELECTRICITE

TROIS ASPECTS DE LA COMPARAISON ALLEMAGNE-FRANCE SUR L ELECTRICITE TROIS ASPECTS DE LA COMPARAISON ALLEMAGNE-FRANCE SUR L ELECTRICITE B. Laponche 2 juin 2014 Voir en annexe la présentation de la politique énergétique allemande * 1. Sur la consommation d électricité des

Plus en détail

Table des matières. Partie I RH pour l entreprise

Table des matières. Partie I RH pour l entreprise Table des matières Biographies des auteurs... III Tables des Focus et des Exemples.... XIX Introduction (à la 4 e édition).... XXV Partie I RH pour l entreprise Chapitre 1 Gérer les ressources humaines....

Plus en détail

MANAGEMENT ET GESTION DES ENTREPRISES

MANAGEMENT ET GESTION DES ENTREPRISES MANAGEMENT ET GESTION DES ENTREPRISES Programmes de Formations Bachelor Bac + 3 Management Opérationnel des Organisations Formation en 3 années, accessible chaque année, en fonction des pré-requis du candidat.

Plus en détail

Formation certifiante : Animer mon équipe pour élever la performance

Formation certifiante : Animer mon équipe pour élever la performance Formation certifiante : Animer mon équipe pour élever la performance Public concerné Dans l exercice de vos fonctions de manager qu elles soient nouvelles pour vous ou déjà expérimentées vous avez pu mesurer

Plus en détail

physicien diplômé EPFZ originaire de France présentée acceptée sur proposition Thèse no. 7178

physicien diplômé EPFZ originaire de France présentée acceptée sur proposition Thèse no. 7178 Thèse no. 7178 PROBLEMES D'OPTIMISATION DANS LES SYSTEMES DE CHAUFFAGE A DISTANCE présentée à l'ecole POLYTECHNIQUE FEDERALE DE ZURICH pour l'obtention du titre de Docteur es sciences naturelles par Alain

Plus en détail

CONSEIL EN STRATÉGIE ET TRANSFORMATION D ENTREPRISE

CONSEIL EN STRATÉGIE ET TRANSFORMATION D ENTREPRISE CONSEIL EN STRATÉGIE ET TRANSFORMATION D ENTREPRISE CAPGEMINI CONSULTING N O 1 EN FRANCE DU CONSEIL EN STRATÉGIE ET TRANSFORMATION 1 2 3 4 Un héritage fort de Bossard Consultants, Ernst & Young et Gemini

Plus en détail

CBBC Canadian Business & Biodiversity Council

CBBC Canadian Business & Biodiversity Council CBBC Canadian Business & Biodiversity Council Centre de la Science de la Biodiversité du Québec 72 chercheurs et 350 étudiants en thèse distribués sur un réseau de 8 partenaires universitaires et 2 institutions.

Plus en détail

au concept de «développement durable» Pour une éducation ouverte sur le monde

au concept de «développement durable» Pour une éducation ouverte sur le monde Fiche prolongement 6 Du lien entre environnement et développement au concept de «développement durable» Pour une éducation ouverte sur le monde 20% de la population mondiale consomme 87 % des ressources

Plus en détail

Formation en conduite et gestion de projets. Renforcer les capacités des syndicats en Europe

Formation en conduite et gestion de projets. Renforcer les capacités des syndicats en Europe Formation en conduite et gestion de projets Renforcer les capacités des syndicats en Europe Pourquoi la gestion de projets? Le département Formation de l Institut syndical européen (ETUI, European Trade

Plus en détail

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX ÉDUCATEURS SPÉCIALISÉS

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX ÉDUCATEURS SPÉCIALISÉS LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX ÉDUCATEURS SPÉCIALISÉS 1. RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL D ÉDUCATEUR SPÉCIALISÉ 2. RÉFÉRENTIEL ACTIVITÉS 3. RÉFÉRENTIEL DE 4. RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION 5. RÉFÉRENTIEL DE FORMATION

Plus en détail

PIB : Définition : mesure de l activité économique réalisée à l échelle d une nation sur une période donnée.

PIB : Définition : mesure de l activité économique réalisée à l échelle d une nation sur une période donnée. PIB : Définition : mesure de l activité économique réalisée à l échelle d une nation sur une période donnée. Il y a trois approches possibles du produit intérieur brut : Optique de la production Optique

Plus en détail

La révolution des Métiers Nouveaux métiers, nouvelles compétences: quels enjeux pour l entreprise. Février 2015

La révolution des Métiers Nouveaux métiers, nouvelles compétences: quels enjeux pour l entreprise. Février 2015 La révolution des Métiers Nouveaux métiers, nouvelles compétences: quels enjeux pour l entreprise Février 2015 Agenda No Section 1 Introduction 2 L entreprise face aux mutations du travail 3 Les métiers

Plus en détail

Initiative d excellence de l université de Bordeaux. Réunion du Comité stratégique 17-19 décembre 2014. Recommandations

Initiative d excellence de l université de Bordeaux. Réunion du Comité stratégique 17-19 décembre 2014. Recommandations Initiative d excellence de l université de Bordeaux Réunion du Comité stratégique 17-19 décembre 2014 Recommandations 2/1 RECOMMANDATIONS DU COMITE STRATEGIQUE Une feuille de route pour le conseil de gestion

Plus en détail

Comptabilité à base d activités (ABC) et activités informatiques : une contribution à l amélioration des processus informatiques d une banque

Comptabilité à base d activités (ABC) et activités informatiques : une contribution à l amélioration des processus informatiques d une banque Comptabilité à base d activités (ABC) et activités informatiques : une contribution à l amélioration des processus informatiques d une banque Grégory Wegmann, Stephen Nozile To cite this version: Grégory

Plus en détail

KEDGE BACHELOR. kedgebs.com @kedgebs facebook.com/kedgebs 3 ANS POUR S OUVRIR TOUTES LES PERSPECTIVES

KEDGE BACHELOR. kedgebs.com @kedgebs facebook.com/kedgebs 3 ANS POUR S OUVRIR TOUTES LES PERSPECTIVES 1 KEDGE BACHELOR kedgebs.com @kedgebs facebook.com/kedgebs 3 ANS POUR S OUVRIR TOUTES LES PERSPECTIVES KEDGE BACHELOR KEDGE Bachelor a su trouver sa place parmi les meilleures formations post-bac en management.

Plus en détail

Promotion of bio-methane and its market development through local and regional partnerships. A project under the Intelligent Energy Europe programme

Promotion of bio-methane and its market development through local and regional partnerships. A project under the Intelligent Energy Europe programme Promotion of bio-methane and its market development through local and regional partnerships A project under the Intelligent Energy Europe programme Contract Number: IEE/10/130 Deliverable Reference: W.P.2.1.3

Plus en détail

Une Stratégie d Asset Manager pour l Allocation Globale d Actifs Institut de l Epargne Immobilière & Financière 13 Avril 2010

Une Stratégie d Asset Manager pour l Allocation Globale d Actifs Institut de l Epargne Immobilière & Financière 13 Avril 2010 Une Stratégie d Asset Manager pour l Allocation Globale d Actifs Institut de l Epargne Immobilière & Financière 13 Avril 2010 Sommaire Le sens de l Histoire Le Groupe UFG-LFP La déclinaison de la stratégie

Plus en détail

MODÈLE DE TRANSFORMATION ORGANISATIONNELLE CONDUISANT À L AUGMENTATION DES VENTES PAR UNE MEILLEURE PRODUCTIVITÉ

MODÈLE DE TRANSFORMATION ORGANISATIONNELLE CONDUISANT À L AUGMENTATION DES VENTES PAR UNE MEILLEURE PRODUCTIVITÉ MODÈLE DE TRANSFORMATION ORGANISATIONNELLE CONDUISANT À L AUGMENTATION DES VENTES PAR UNE MEILLEURE PRODUCTIVITÉ TRANSACTIONNELLE ET EXPÉRIENTIELLE DU PERSONNEL DE PREMIÈRE LIGNE EN RESTAURATION : RÉSULTATS

Plus en détail

La renaissance de l industrie

La renaissance de l industrie La renaissance de l industrie Première contribution de l Académie des technologies Construire des écosystèmes compétitifs, fondés sur la confiance et favorisant l innovation Académie des technologies,

Plus en détail

SC 27/WG 5 Normes Privacy

SC 27/WG 5 Normes Privacy SC 27/WG 5 Normes Privacy Club 27001 Toulousain 12/12/2014 Lionel VODZISLAWSKY Chief Information Officer l.vodzislawsky@celtipharm.com PRE-CTPM 141212-Club27001 Toulouse normes WG5_LV L organisation de

Plus en détail

Optimisez votre organisation et vos pratiques Marketing pour réussir la transformation digitale

Optimisez votre organisation et vos pratiques Marketing pour réussir la transformation digitale Optimisez votre organisation et vos pratiques Marketing pour réussir la transformation digitale Notre vision des enjeux et notre offre de service Septembre 2015 La révolution digitale est un challenge

Plus en détail

CONVERSATION PRISM THE VISION PROSPECTIVE DES RESEAUX SOCIAUX. Visio-conférence de Brian SOLIS

CONVERSATION PRISM THE VISION PROSPECTIVE DES RESEAUX SOCIAUX. Visio-conférence de Brian SOLIS THE CONVERSATION PRISM VISION PROSPECTIVE DES RESEAUX SOCIAUX Visio-conférence de Brian SOLIS Votre entreprise a besoin d aide pour définir sa stratégie digitale? Se présentant lui-même comme un geek,

Plus en détail

Présentation de l équipe

Présentation de l équipe Libérer et révéler les potentiels individuels et collectifs Présentation de l équipe Consultants coachs et formateurs : Certifiés en coaching individuel et team building Formés en AT, PNL, approche systémique.

Plus en détail

Revision of hen1317-5: Technical improvements

Revision of hen1317-5: Technical improvements Revision of hen1317-5: Technical improvements Luca Felappi Franz M. Müller Project Leader Road Safety Consultant AC&CS-CRM Group GDTech S.A., Liège Science Park, rue des Chasseurs-Ardennais, 7, B-4031

Plus en détail

Instruments de gestion dans le contexte du changement

Instruments de gestion dans le contexte du changement Instruments de gestion dans le contexte du changement Cas du Management Cockpit vecteur de la transformation Nam Kim Pham, Directeur Banque Cantonale Vaudoise Plan de l exposé Changement et nouveaux besoins

Plus en détail

Cycle LTL. David Cooperrider. John Fitzgerald Kennedy. Leadership for Team Leaders

Cycle LTL. David Cooperrider. John Fitzgerald Kennedy. Leadership for Team Leaders Cycle LTL Leadership for Team Leaders Les individus et les organisations s'épanouissent lorsque les gens voient ce qu'il y a de meilleur en eux, partagent leurs rêves et leurs préoccupations de façon positive

Plus en détail

HORIZON 2020. Nouveau programme-cadre de l Union européenne pour la recherche et l innovation 2014-2020

HORIZON 2020. Nouveau programme-cadre de l Union européenne pour la recherche et l innovation 2014-2020 HORIZON 2020 Nouveau programme-cadre de l Union européenne pour la recherche et l innovation 2014-2020 Nicolas Chéhanne ARII PACA - EEN France Méditerranée Panorama général des aides européennes Research,

Plus en détail

REVITALIZING THE RAILWAYS IN AFRICA

REVITALIZING THE RAILWAYS IN AFRICA REVITALIZING THE RAILWAYS IN AFRICA Contents 1 2 3 4 GENERAL FRAMEWORK THE AFRICAN CONTINENT: SOME LANDMARKS AFRICAN NETWORKS: STATE OF PLAY STRATEGY: DESTINATION 2040 Contents 1 2 3 4 GENERAL FRAMEWORK

Plus en détail

POUR UNE ECONOMIE ECOLOGIQUE ET EQUITABLE Synthèse de l étude réalisée par 4D pour la CFDT dans le cadre de l Agence d objectifs IRES

POUR UNE ECONOMIE ECOLOGIQUE ET EQUITABLE Synthèse de l étude réalisée par 4D pour la CFDT dans le cadre de l Agence d objectifs IRES POUR UNE ECONOMIE ECOLOGIQUE ET EQUITABLE Synthèse de l étude réalisée par 4D pour la CFDT dans le cadre de l Agence d objectifs IRES Coordination et rédaction : Ana HOURS Catherine LAPIERRE Co-rédacteurs

Plus en détail

Les grandes tendances RH 2014. 2015 Deloitte Conseil

Les grandes tendances RH 2014. 2015 Deloitte Conseil Les grandes tendances RH 2014 Localization Globalization Workforce Planning Leadership Pipeline Technical Capabilities BigData Analytics Retention and Engagement Employment Brand Le monde est devenu compliqué

Plus en détail

31/08/2015. Auditing. Comparative Management System. Economie Bancaire. Financial Analysis. Macro-économie Approfondie.

31/08/2015. Auditing. Comparative Management System. Economie Bancaire. Financial Analysis. Macro-économie Approfondie. 09/09/2015 08:30-10:30 Analyse Financière Auditing Comparative Management System Economie Bancaire Financial Analysis Macro-économie Approfondie Marketing Direct Méthodologie de Contrôle Accounting II

Plus en détail

Report to the Executive Committee

Report to the Executive Committee Report to the Executive Committee Seniors Project Toronto-Paris (May and October 2009) Forty four low income seniors will participate in this project in 2009. Twenty two Toronto seniors will go to Paris

Plus en détail

The UNITECH Advantage. Copyright UNITECH International Society 2011. All rights reserved. Page 1

The UNITECH Advantage. Copyright UNITECH International Society 2011. All rights reserved. Page 1 The UNITECH Advantage Copyright UNITECH International Society 2011. All rights reserved. Page 1 Two key aspects of UNITECH Distinctive by being selective Standing out while fitting in The Wide and Varied

Plus en détail

ANGULAR JS AVEC GDE GOOGLE

ANGULAR JS AVEC GDE GOOGLE ANGULAR JS AVEC GDE GOOGLE JUIN 2015 BRINGING THE HUMAN TOUCH TO TECHNOLOGY 2015 SERIAL QUI SUIS-JE? ESTELLE USER EXPERIENCE DESIGNER BUSINESS ANALYST BRINGING THE HUMAN TOUCH TO TECHNOLOGY SERIAL.CH 2

Plus en détail

Bigdata et Web sémantique. les données + l intelligence= la solution

Bigdata et Web sémantique. les données + l intelligence= la solution Bigdata et Web sémantique les données + l intelligence= la solution 131214 1 big data et Web sémantique deux notions bien différentes et pourtant... (sable et silicium). «bigdata» ce n est pas que des

Plus en détail

MAT 2377 Solutions to the Mi-term

MAT 2377 Solutions to the Mi-term MAT 2377 Solutions to the Mi-term Tuesday June 16 15 Time: 70 minutes Student Number: Name: Professor M. Alvo This is an open book exam. Standard calculators are permitted. Answer all questions. Place

Plus en détail

Gestion de Développement des Ressources Humaines

Gestion de Développement des Ressources Humaines Gestion de Développement des Ressources Humaines DE LA FONCTION PERSONNEL A LA FONCTION RESSOURCES HUMAINES : EVOLUTION HISTORIQUE Pour assurer sa fonction de production, l'entreprise utilise des facteurs

Plus en détail

EN UNE PAGE PLAN STRATÉGIQUE

EN UNE PAGE PLAN STRATÉGIQUE EN UNE PAGE PLAN STRATÉGIQUE PLAN STRATÉGIQUE EN UNE PAGE Nom de l entreprise Votre nom Date VALEUR PRINCIPALES/CROYANCES (Devrait/Devrait pas) RAISON (Pourquoi) OBJECTIFS (- AN) (Où) BUT ( AN) (Quoi)

Plus en détail

Equipements spéciaux A chaque métier sa station

Equipements spéciaux A chaque métier sa station Equipements spéciaux A chaque métier sa station Créateur de solutions Special equipment range A specific fuel solution for every business Vos stations mobiles PLUG & PLAY gérables à distance Your PLUG

Plus en détail

Garantir une meilleure prestation de services et une expérience utilisateur optimale

Garantir une meilleure prestation de services et une expérience utilisateur optimale LIVRE BLANC Garantir une meilleure prestation de services et une expérience utilisateur optimale Mai 2010 Garantir une meilleure prestation de services et une expérience utilisateur optimale CA Service

Plus en détail

SAN07 IBM Social Media Analytics:

SAN07 IBM Social Media Analytics: SAN07 IBM Social Media Analytics: Vos clients partagent leurs connaissances Déployez une stratégie gagnante! Eric Martin Social Media Analytics Leader Europe IBM SWG, Business Analytics @Eric_SMA 1 Le

Plus en détail

La question sociale globale et les migrations. Présentation de Jean Michel Severino aux semaines sociales, 28 Novembre 2010

La question sociale globale et les migrations. Présentation de Jean Michel Severino aux semaines sociales, 28 Novembre 2010 La question sociale globale et les migrations Présentation de Jean Michel Severino aux semaines sociales, 28 Novembre 2010 1. Nous connaissons un moment sans précédent de victoire contre la pauvreté 2.

Plus en détail

Pour un Leadership humaniste Stéphane Haefliger / www.stephanehaefliger.com

Pour un Leadership humaniste Stéphane Haefliger / www.stephanehaefliger.com Pour un Leadership humaniste Stéphane Haefliger / www.stephanehaefliger.com Février 2012 Le Leadership: un phénomène de mode Google annonce 489 769 764 références et sites dédiés au Leadership en date

Plus en détail

Bien-être et Performance Collective Des risques psychosociaux au modèle de management et au bien vivre ensemble

Bien-être et Performance Collective Des risques psychosociaux au modèle de management et au bien vivre ensemble Des risques psychosociaux au modèle de management et au bien vivre ensemble Comment concilier «bienêtre» et «performance collective»? Comment aider les opérationnels à assumer leur responsabilité managériale,

Plus en détail

A-Typic Parcours. Le Bilan de Compétences Parcours Accompagnement au repositionnement professionnel. Intégral Manager Accompagnement au changement

A-Typic Parcours. Le Bilan de Compétences Parcours Accompagnement au repositionnement professionnel. Intégral Manager Accompagnement au changement A-Typic Parcours Le Bilan de Compétences Parcours Accompagnement au repositionnement professionnel Intégral Manager Accompagnement au changement A-Typic Parcours est un cabinet de Repositionnement professionnel

Plus en détail

Promulgue la loi dont la teneur suit : TITRE I

Promulgue la loi dont la teneur suit : TITRE I Loi n 98-11 du 29 Rabie Ethani 1419 correspondant au 22 août 1998 portant loi d Orientation et de Programme à Projection Quinquennale sur la Recherche Scientifique et le Développement Technologique 1998-2002

Plus en détail

Changement des comportements et Formation

Changement des comportements et Formation Notre système change. Accélérer ce changement vers la durabilité est à la fois une urgence et une opportunité. Changement des comportements et Formation Éducation au développement durable dans les formations

Plus en détail

Stratégie DataCenters Société Générale Enjeux, objectifs et rôle d un partenaire comme Data4

Stratégie DataCenters Société Générale Enjeux, objectifs et rôle d un partenaire comme Data4 Stratégie DataCenters Société Générale Enjeux, objectifs et rôle d un partenaire comme Data4 Stéphane MARCHINI Responsable Global des services DataCenters Espace Grande Arche Paris La Défense SG figures

Plus en détail