Évaluation des collaborations dans le champ des études internationales entre l'institut

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Évaluation des collaborations dans le champ des études internationales entre l'institut"

Transcription

1 Évaluation des collaborations dans le champ des études internationales entre l'institut de hautes études internationales et du développement (IHEID) et l'université de Genève (UNIGE) Rapport d expertise 7 et 8 novembre 2011 Commission d experts Pascal Couchepin, Président Madeleine Herren Daniel Thürer

2 1 Janvier 2012

3 2 1. Introduction L Université de Genève est institution ancienne, régie par la loi sur l Université, du 13 juin Elle comporte huit facultés, dont trois (Lettres, SES, Droit) ont développé un programme plurifacultaire, le Bachelor en relations internationales (BARI). Le BARI compte près de 1150 étudiants et a délivré 160 diplômes en Un problème se pose pour les diplômés du BARI : quels sont les Masters qu ils peuvent acquérir et selon quels critères d accès? L accès à l Institut de hautes études internationales et du développement (Iheid) est théoriquement ouvert aux étudiants du BARI. Selon l Iheid, en 2010, sur 28 étudiants ayant déposé leur candidature, 13 ont été admis. L Université estime que les conditions restrictives pour accéder à l Iheid limitent le nombre de candidatures. L Institut universitaire de hautes études internationales (IUHEI) a été créé en 1927 par William Rappard. Fruit de la fusion de l IUHEI et de l Institut universitaire d études du développement (IUED), l Institut de hautes études internationales et du développement (IHEID) a été ouvert en Durant l année , l Iheid a accueilli 821 étudiants et a décerné 213 diplômes de master et 44 diplômes de doctorat. L Iheid a une école doctorale. Les doctorants de l Unige participent aux écoles doctorales organisées par la CUSO (Conférence universitaire de Suisse occidentale). Chacune des deux institutions offre des formations continues. L Unige et l Iheid chapeautent le Swiss network for international studies (SNIS) ainsi que trois centres conjoints : l Académie de droit international humanitaires et de droits humains (AdH) ; le MIDS (Master in international dispute settlement) ; le centre d enseignement et de recherche en action humanitaire (CERAH). 2. Collaborations administratives Pour être admis à l Iheid, les étudiants doivent déposer leur candidature en ligne. Les dossiers sont ensuite examinés par les services administratifs de l Iheid. La validité de leur immatriculation est enfin contrôlée par les services de l Université qui se prononcent sur la reconnaissance du diplôme.

4 3 Les étudiants admis à l Iheid paient une finance d inscription à l Iheid et doivent procéder à leur immatriculation à l Unige. Cette double procédure provoque une certaine incompréhension. Les étudiants de l Iheid bénéficient des services généraux de l Université (logement, sport, conseil psychologique, etc.). 3. Directions Les experts ont senti une certaine tension entre les directions des deux institutions. Cette tension apparaît également entre les professeurs, sur les questions d'enseignement. En revanche, cette tension n apparaît pas au niveau de la recherche, les professeurs des deux institutions collaborant de manière spontanée et sans problème. 4. Centres conjoints Les responsables des Centres conjoints ont été reçus. Personne ne conteste leur qualité. Une frustration a été exprimée par certains représentants qui se considèrent comme pas assez reconnus par l une et l autre institution. 5. Questions Les experts se sont posés deux questions principales : A. Faut-il ramener l Iheid au sien de l Unige dont elle deviendrait une unité? B. En sens inverse, faut-il conférer à l Iheid les caractéristiques d une institution universitaire indépendante et sans lien avec l Unige (solution préconisée par l Iheid qui souhaite une loi qui reconnaisse son autonomie, l institut étant régi par ses statuts)? Les experts sont d avis que l histoire, les compétences développées, les personnes, la reconnaissance de l'institut ne permettent pas d imaginer l abandon de l Iheid au profit de l Unige. En contrepartie l'unige devrait disposer d'une liberté d'action, (ne pas empêcher la concurrence) avec par exemple un éventuel Master en relations internationales.

5 4 Faut-il créer un statut universitaire pour l Iheid? Cette solution n est pas non plus retenue par les experts, qui néanmoins recommandent de conférer à l Iheid une grande autonomie, conformément à sa pratique constante. Les experts attirent l attention du mandant sur le problème que pose l introduction de la nouvelle loi fédérale sur l encouragement et la coordination des hautes écoles (LEHE). A ce jour, l Iheid est un institut universitaire reconnu au sens de la Loi sur l aide aux universités et au sens de l article 45 alinéa 2 LEHE et répond aux critères énumérés. Il n y a pas de raisons, à court terme, de douter de la continuation de cet état de fait. Néanmoins selon les personnes consultées, Iheid n est pas totalement à l abri d une remise en question de son statut par le futur Conseil des hautes écoles. Un expert consulté recommande de mieux définir la mission de l Iheid : poursuivre l excellence sur une sélection ne suffit pas, toutes les institutions poursuivant ce but. Il faudrait fixer dans un document (décret ou autre forme) le moyen de définir le mandat spécifique de l Iheid. Deux objectifs pourraient s inscrire dans ce cadre : développer des rapports plus étroits avec les organisations internationales à Genève et renforcer la mission de formation du personnel de ces organisations ainsi que du personnel des États (formation des diplomates). Les experts ayant répond non aux deux questions qui précèdent n en sont pas moins convaincus qu il existe un potentiel de collaboration et de synergie entre les institutions en cause. Il y va aussi de l esprit du lieu, du renforcement de la place universitaire genevoise, d un rayonnement plus grand de l Universitas Genevensis. 6. Recommandations Quelles sont les questions pratiques discutées par les experts : A. Autonomie jusqu où? Le problème des immatriculations et des diplômes nous paraît secondaire, mais nous semble influencé par le problème du ranking de l Unige. Qu adviendrait-il si plusieurs centaines d étudiants et de publications disparaissaient du bilan académique de l Unige? Ce problème devrait être réglé par les partenaires. Il nous paraît acceptable de maintenir l immatriculation à l Unige dans la mesure où les étudiants de l Iheid bénéficient des services généraux mentionnés. D autres problèmes pratiques doivent être discutés et résolus (p.ex. accès à Internet).

6 5 Les experts pensent que, du point de vue de la visibilité de la place de l enseignement et de la recherche académique à Genève, il n est pas mauvais que la mention Universitas Genevensis apparaisse sur les diplômes de l Iheid. Cela n entraîne aucune subordination, ni droit de contrôle sur Iheid. S il n existe pas déjà, un logo commun pour toutes les institutions d enseignement supérieur genevois, ce serait un symbole de la République des Lettres genevoises. B. Quelles sont les synergies possibles? Les experts ont pris connaissance de ce qui existe en matière de mobilité des étudiants, des professeurs et des programmes communs. Le potentiel dans ce domaine est probablement insuffisamment développé. Si deux institutions sont en mesure de collaborer dans la confiance, il possible de mieux profiter de nouvelles nomination et de compléter les expertises manquantes en recourant à celles de l autre. Au sujet de la mobilité des étudiants, nous avons déjà évoqué plus haut le problème du futur des étudiants issus du BARI. En toute hypothèse, les chiffres d accès des étudiants du BARI à l Iheid nous paraissent faibles. Il y a certainement matière à améliorer l accès des étudiants. Il existe des cours ouverts à l Iheid et vice versa mais ce potentiel n est pas assez exploité. Aucun ordre ou changement institutionnel ne pourra remplacer la volonté de collaborer des deux institutions. Les experts se sont aussi penchés sur les moyens d améliorer à court terme la collaboration. Ils se posent la question de savoir si à coté du SNIS ou dans son cadre, il n y a pas lieu de renforcer la collaboration entre les deux institutions. Le SNIS sous cet angle est probablement sous exploité. Dans le domaine de la recherche, la mise en place de moyens d'incitation du type "seed money" pourrait être étudiée. Les experts suggèrent à l autorité de provoquer la création de postes à temps partiel dans les deux institutions de délégués à la coopération Unige-Iheid. Ces experts devraient s intéresser particulièrement aux projets du partenaire, sans empiéter dessus, et être attentifs à tout ce qui est susceptible d offrir un potentiel qui pourrait répondre à l attente des institutions.

7 6 Si ces postes étaient créés, il serait utile d imaginer qu un tiers réunisse périodiquement les deux chasseurs de collaboration pour faire le bilan des succès et des difficultés. Ce tiers pourrait rapporter au conseil de supervision le fruit de ses expériences. Les experts, d une manière générale, sont convaincus qu aucune révolution ne s impose, mais qu un effort permanent, soutenu par l autorité politique, soit engagé pour que les sujets de frustration ne paralysent pas la collaboration et qu au contraire naisse la fierté réciproque d appartenir à des institutions qui contribuent à la renommée de la place intellectuelle de l Universitas Genevensis, exceptionnelle en Suisse et dans le monde en matière de relations internationales.

Convention relative à la Conférence universitaire de Suisse occidentale

Convention relative à la Conférence universitaire de Suisse occidentale Convention relative à la Conférence universitaire de Suisse occidentale L Université de Fribourg; L Université de Genève; L Université de Lausanne; L Université de Neuchâtel; (ci-après désignées par «les

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Economie et société de l Université de Haute-Alsace Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012 Section des Formations et des

Plus en détail

REGLEMENT D ORGANISATION DE

REGLEMENT D ORGANISATION DE REGLEMENT D ORGANISATION DE L INSTITUT UNIVERSITAIRE DE FORMATION DES ENSEIGNANTS Conformément au principe constitutionnel de l égalité des sexes, toute désignation de personne, de statut ou de fonction

Plus en détail

Maîtrise universitaire en politique et management publics Master of Arts (M A) in Public Management and Policy Règlement d études

Maîtrise universitaire en politique et management publics Master of Arts (M A) in Public Management and Policy Règlement d études MODIFICATIONS DU REGLEMENT - PROPOSITION DU 02.10.07 Maîtrise universitaire en politique et management publics Master of Arts (M A) in Public Management and Policy Règlement d études Dans un souci de lisibilité,

Plus en détail

Protocole d accord. 1. Généralités

Protocole d accord. 1. Généralités Protocole d accord relatif à la reconnaissance réciproque des études et des titres et à la réglementation cadre de l accès d étudiant-e-s et de diplômé-e-s d une haute école à l autre Les universités membres

Plus en détail

ARRÊT. rendu par la COMMISSION DE RECOURS DE L UNIVERSITE DE LAUSANNE. le 6 novembre 2008. dans la cause

ARRÊT. rendu par la COMMISSION DE RECOURS DE L UNIVERSITE DE LAUSANNE. le 6 novembre 2008. dans la cause N o 020/08 Commission de recours de l Université de Lausanne ARRÊT rendu par la COMMISSION DE RECOURS DE L UNIVERSITE DE LAUSANNE le 6 novembre 2008 dans la cause Mme X. c/ la décision du Service des immatriculations

Plus en détail

Programme conjoint UCL-FUNDP-UNIGE

Programme conjoint UCL-FUNDP-UNIGE Programme conjoint UCL-FUNDP-UNIGE Règlement d études 1. Préambule L'Université de Genève, l'université catholique de Louvain et les Facultés universitaires Notre-Dame de la Paix organisent conjointement

Plus en détail

Canton de Vaud 19/06 Commission de recours de l Université de Lausanne A R R Ê T. rendu par la COMMISSION DE RECOURS DE L UNIVERSITE DE LAUSANNE

Canton de Vaud 19/06 Commission de recours de l Université de Lausanne A R R Ê T. rendu par la COMMISSION DE RECOURS DE L UNIVERSITE DE LAUSANNE Canton de Vaud 19/06 Commission de recours de l Université de Lausanne A R R Ê T rendu par la COMMISSION DE RECOURS DE L UNIVERSITE DE LAUSANNE le 3 octobre 2006 dans la cause M. X. c/ Décision du 17 juillet

Plus en détail

Le Comité directeur de la Haute école spécialisée de Suisse occidentale. Master of Science HES-SO in Engineering (ci-après HES-SO//MSE).

Le Comité directeur de la Haute école spécialisée de Suisse occidentale. Master of Science HES-SO in Engineering (ci-après HES-SO//MSE). Directives du Master of Science HES-SO in Engineering Version du février 01 Le Comité directeur de la Haute école spécialisée de Suisse occidentale vu le protocole d accord entre la CUSO et la HES-SO relatif

Plus en détail

PROJET CRÉATION D UNE ECOLE DOCTORALE DE DROIT DU MOYEN-ORIENT EDDMO

PROJET CRÉATION D UNE ECOLE DOCTORALE DE DROIT DU MOYEN-ORIENT EDDMO PROJET CRÉATION D UNE ECOLE DOCTORALE DE DROIT DU MOYEN-ORIENT EDDMO I APPROCHE A - Contexte B - État des lieux de la recherche dans les pays de la zone II OBJECTIFS A Objectif général B Objectifs spécifiques

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Droit privé de l Université de Strasbourg Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012 Section des Formations et des diplômes

Plus en détail

Le Rectorat de la Haute école spécialisée de Suisse occidentale

Le Rectorat de la Haute école spécialisée de Suisse occidentale Le Rectorat de la Haute école spécialisée de Suisse occidentale vu la convention intercantonale sur la Haute école spécialisée de Suisse occidentale (HES-SO), du 26 mai 2011, vu règlement sur la formation

Plus en détail

Réponse du Conseil d Etat à la question écrite urgente de M. Pierre Weiss : Quelle est la place de l'anglais dans les hautes écoles genevoises?

Réponse du Conseil d Etat à la question écrite urgente de M. Pierre Weiss : Quelle est la place de l'anglais dans les hautes écoles genevoises? Secrétariat du Grand Conseil QUE 33-A Date de dépôt : 12 décembre 2012 Réponse du Conseil d Etat à la question écrite urgente de M. Pierre Weiss : Quelle est la place de l'anglais dans les hautes écoles

Plus en détail

Master ès Sciences en sciences infirmières / Master of Science (MSc) in Nursing Sciences. Règlement

Master ès Sciences en sciences infirmières / Master of Science (MSc) in Nursing Sciences. Règlement Master ès Sciences en sciences infirmières / Master of Science (MSc) in Nursing Sciences Règlement 2012 Approuvé par le Conseil de la Faculté de biologie et de médecine de l Université de Lausanne le 13

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Droit public de l Université d Evry-Val-d Essonne - UEVE Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations et

Plus en détail

uni-emploi au service des entreprises

uni-emploi au service des entreprises uni-emploi au service des entreprises Faire connaître Rencontrer Recruter Etudiants et jeunes diplômés UNI-EMPLOI LA CONNEXION ENTRePRISEs-UNIVERSITé Département de l instruction publique, de la culture

Plus en détail

FILIÈRE DE FORMATION INTÉGRÉE BI-NATIONALE «PROGRAMME FRANCO-ANTILLAIS»

FILIÈRE DE FORMATION INTÉGRÉE BI-NATIONALE «PROGRAMME FRANCO-ANTILLAIS» FILIÈRE DE FORMATION INTÉGRÉE BI-NATIONALE «PROGRAMME FRANCO-ANTILLAIS» MASTER POLITICAL STUDIES AND INTERNATIONAL COOPERATION ETUDES POLITIQUES ET COOPERATION INTERNATIONALE entre : L Université des West

Plus en détail

Maîtrise universitaire d études avancées en pharmacie hospitalière / Master of Advanced Studies in hospital pharmacy (MAS)

Maîtrise universitaire d études avancées en pharmacie hospitalière / Master of Advanced Studies in hospital pharmacy (MAS) Maîtrise universitaire d études avancées en pharmacie hospitalière / Master of Advanced Studies in hospital pharmacy (MAS) RÈGLEMENT Article 1 Objet 1. Les Universités de Genève et Lausanne (ci-après «les

Plus en détail

Avis de candidature aux différents mastères Année universitaire 2012-2013

Avis de candidature aux différents mastères Année universitaire 2012-2013 Avis de candidature aux différents mastères Année universitaire 2012-2013 La Faculté des sciences juridiques, économiques et de gestion de Jendouba informe les personnes intéressées que les candidatures

Plus en détail

ANNEXE N 1 AUX STATUTS DU CERDIH REGLEMENT DU MASTER EN DROIT INTERNATIONAL

ANNEXE N 1 AUX STATUTS DU CERDIH REGLEMENT DU MASTER EN DROIT INTERNATIONAL ANNEXE N 1 AUX STATUTS DU CERDIH REGLEMENT DU MASTER EN DROIT INTERNATIONAL Article 1 : CREATION ET PHILOSOPHIE GENERALE Le Centre d Etudes et de Recherches sur le Droit international général et les Droits

Plus en détail

INTRODUCTION AUX SYSTÈMES DE FORMATION SUISSE ET FRANCAIS

INTRODUCTION AUX SYSTÈMES DE FORMATION SUISSE ET FRANCAIS INTRODUCTION AUX SYSTÈMES DE FORMATION SUISSE ET FRANCAIS Le système éducatif français Le système éducatif suisse Les Hautes écoles spécialisées : domaines et homologues français Le domaine de l ingénierie

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Génie électrique et informatique industrielle de l Université d Artois Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des

Plus en détail

Licence professionnelle Administration et gestion des entreprises culturelles de la musique et du spectacle vivant

Licence professionnelle Administration et gestion des entreprises culturelles de la musique et du spectacle vivant Formations et diplômes Rapport d évaluation Licence professionnelle Administration et gestion des entreprises culturelles de la musique et du spectacle vivant Université Savoie Mont Blanc - USMB Campagne

Plus en détail

MASTER OF ADVANCED STUDIES IN ARBEIT + GESUNDHEIT EN SANTÉ AU TRAVAIL. Règlement d études

MASTER OF ADVANCED STUDIES IN ARBEIT + GESUNDHEIT EN SANTÉ AU TRAVAIL. Règlement d études MASTER OF ADVANCED STUDIES IN ARBEIT + GESUNDHEIT EN SANTÉ AU TRAVAIL Règlement d études La Direction de l Ecole Polytechnique Fédérale de Zurich, se basant sur l article 16 alinéa 2 lettre c de la Loi

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Droit de la santé de l Université Paris Descartes Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section des Formations et des diplômes

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE LA RECHERCHE Décret du 15 décembre 2010 portant approbation des statuts de la fondation de coopération scientifique

Plus en détail

Maîtrise universitaire d études avancées en Microbiologie

Maîtrise universitaire d études avancées en Microbiologie Maîtrise universitaire d études avancées en Microbiologie Art. E1 Objet 1. La Faculté des sciences de l Université de Genève décerne le diplôme de Maîtrise universitaire d études avancées en Microbiologie

Plus en détail

UNIl I Université de Lausanne

UNIl I Université de Lausanne UNIVERSITÉ DE GENÈVE IÂ^AJJL...^ UNIl I Université de Lausanne Maîtrise universitaire en Comptabilité, Contrôle et Finance Master of Science in Accounting, Control and Finance Règlement d'études Par souci

Plus en détail

Certificate of Advanced Studies (CAS) Prévention e ~ ------

Certificate of Advanced Studies (CAS) Prévention e ~ ------ Certificat de Formation Conti Certificate of Advanced Studies (CAS) : --- îs M. sfifhjkmm > àf i ;. r -m a r g a»_*_ a - /il g Prévention e ~ ------ Pour alléger la présentation, le genre masculin est

Plus en détail

UNIVERSITÉ DE GENÈVE. Aides financières aux étudiant-es. Bureau universitaire d information sociale (BUIS)

UNIVERSITÉ DE GENÈVE. Aides financières aux étudiant-es. Bureau universitaire d information sociale (BUIS) UNIVERSITÉ DE GENÈVE Aides financières aux étudiant-es Bureau universitaire d information sociale (BUIS) 2005 2006 Les prestations sociales de la Division administrative et sociale des étudiants sont regroupées

Plus en détail

Charte des Thèses. Préambule

Charte des Thèses. Préambule Charte des Thèses Préambule Le cycle du doctorat est organisé au sein des centres d'études doctorales accrédités dans les établissements de l'université Moulay Ismaïl conformément à la loi 01-00 et aux

Plus en détail

COTUTELLE FRANCE-QUÉBEC

COTUTELLE FRANCE-QUÉBEC COTUTELLE FRANCE-QUÉBEC MODÈLE DE CONVENTION DE COTUTELLE ENTRE UN ÉTABLISSEMENT D ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR FRANÇAIS ET L UNIVERSITÉ CONCORDIA MAI 2006 www.concordia.ca MODÈLE DE CONVENTION DE COTUTELLE

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Gestion de la production audiovisuelle de l Université Paris-Est Marne-la-Vallée - UPEM Vague E 2015-2019 Campagne

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Mathématiques et informatique appliquées aux sciences humaines et sociales (MIASHS) de l Université Lille 3 Sciences humaines et sociales

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Droit social de l Université Paris Ouest Nanterre La Défense Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section des Formations

Plus en détail

CONVENTION RELATIVE AUX MASTERS OF ADVANCED STUDIES (MAS) INTERUNIVERSITAIRES

CONVENTION RELATIVE AUX MASTERS OF ADVANCED STUDIES (MAS) INTERUNIVERSITAIRES CONVENTION RELATIVE AUX MASTERS OF ADVANCED STUDIES (MAS) INTERUNIVERSITAIRES L Université de Fribourg ; L Université de Genève ; L Université de Lausanne ; L Université de Neuchâtel ; L Institut de hautes

Plus en détail

Maîtrise universitaire ès Sciences en finance Mas ter of Science (MSc) in Finance Règlement d'études

Maîtrise universitaire ès Sciences en finance Mas ter of Science (MSc) in Finance Règlement d'études Maîtrise universitaire ès Sciences en finance Mas ter of Science (MSc) in Finance Règlement d'études CHAPITRE Dispositions générales Article : Objet L'Université de Lausanne, par la Faculté des hautes

Plus en détail

CONVENTION DE COOPERATION POUR LA MISE EN OEUVRE D'UNE COTUTELLE DE THESE

CONVENTION DE COOPERATION POUR LA MISE EN OEUVRE D'UNE COTUTELLE DE THESE CONVENTION DE COOPERATION POUR LA MISE EN OEUVRE D'UNE COTUTELLE DE THESE (2014) ENTRE L'UNIVERSITE DE MONTRÉAL, CANADA ET L'UNIVERSITÉ DE GENÈVE, SUISSE Etudiant 1 bénéficiaire Nom, Prénom: Discipline:

Plus en détail

Académie(s) : Paris Etablissement(s) co-habilité(s) au niveau de la mention : Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne

Académie(s) : Paris Etablissement(s) co-habilité(s) au niveau de la mention : Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne Evaluation des diplômes Masters Vague E Evaluation réalisée en 2013-2014 Académie : Versailles Etablissement déposant : Université Paris-Sud Académie(s) : Paris Etablissement(s) co-habilité(s) au niveau

Plus en détail

Diplôme de formation continue / Diploma of Advanced Studies en santé sexuelle : interventions par l éducation et le conseil. Règlement d études

Diplôme de formation continue / Diploma of Advanced Studies en santé sexuelle : interventions par l éducation et le conseil. Règlement d études Diplôme de formation continue / Diploma of Advanced Studies en santé sexuelle : interventions par l éducation et le conseil Règlement d études Le masculin est utilisé au sens générique ; il désigne autant

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Economie et management publics de l Université Lille 1 Sciences et technologies - USTL Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DU CENTRE D ETUDES DOCTORALES : SCIENCES ET TECHNIQUES

REGLEMENT INTERIEUR DU CENTRE D ETUDES DOCTORALES : SCIENCES ET TECHNIQUES Université Moulay Ismail Faculté des Sciences et Techniques Errachdia REGLEMENT INTERIEUR DU CENTRE D ETUDES DOCTORALES : SCIENCES ET TECHNIQUES CEDOC-ST DENOMINATION DU CEDOC Article 1: Le Centre d Etudes

Plus en détail

Certificate of Advanced Studies / Certificat de formation continue en santé sexuelle : approches de prévention et de promotion. Règlement d études

Certificate of Advanced Studies / Certificat de formation continue en santé sexuelle : approches de prévention et de promotion. Règlement d études Certificate of Advanced Studies / Certificat de formation continue en santé sexuelle : approches de prévention et de promotion Règlement d études Le masculin est utilisé au sens générique ; il désigne

Plus en détail

OCTOBRE 2008 128. EXPOSE DES MOTIFS ET PROJET DE DECRET accordant une subvention à l Institut des hautes études en administration publique

OCTOBRE 2008 128. EXPOSE DES MOTIFS ET PROJET DE DECRET accordant une subvention à l Institut des hautes études en administration publique OCTOBRE 2008 28 EXPOSE DES MOTIFS ET PROJET DE DECRET accordant une subvention à l Institut des hautes études en administration publique OBJECTIF DU DECRET La loi du 22 février 2005 sur les subventions

Plus en détail

Le Rectorat de la Haute école spécialisée de Suisse occidentale

Le Rectorat de la Haute école spécialisée de Suisse occidentale Le Rectorat de la Haute école spécialisée de Suisse occidentale vu la convention intercantonale sur la Haute école spécialisée de Suisse occidentale (HES-SO), du 6 mai 011, vu le règlement d admission

Plus en détail

Charte de la thèse de Doctorat

Charte de la thèse de Doctorat Charte de la thèse de Doctorat Collège des études doctorales Écoles Doctorales >> 536 Sciences et Agrosciences >> 537 Culture et Patrimoine Campus Centre Ville - Site Ste Marthe 74 Rue Louis Pasteur -

Plus en détail

Maîtrise universitaire es Sciences en finance Master of Science (MSc) in Finance Règlement d'études

Maîtrise universitaire es Sciences en finance Master of Science (MSc) in Finance Règlement d'études UNIVERSITÉ JÀMÂJL^^ miie n P n P K I P X / P. Université L^c \j c m c V t UNIL I Université d e Lausanne d e Neuchâtei Maîtrise universitaire es Sciences en finance Master of Science (MSc) in Finance Règlement

Plus en détail

Décret n 2008-517 du 20 mai 2008

Décret n 2008-517 du 20 mai 2008 Décret n 2008-517 du 20 mai 2008 Décret n 2008-517 du 20 mai 2008 fixant les modalités d organisation et de fonctionnement des Agences régionales de Développement. RAPPORT DE PRESENTATION En application

Plus en détail

UNIVERSITÉ DE GENEVE. langue et littérature italiennes italien 3 langue et littérature latines philosophie philosophie 3

UNIVERSITÉ DE GENEVE. langue et littérature italiennes italien 3 langue et littérature latines philosophie philosophie 3 Enseignement secondaire II postobligatoire REPUBLIQUE ET CANTON DE GENEVE Département de l'instruction publique, de la culture et du sport Enseignement obligatoire CO et enseignement secondaire II Services

Plus en détail

COURS 2011-2012. MAîtrise d études avancées Master of Advanced Studies / MAS

COURS 2011-2012. MAîtrise d études avancées Master of Advanced Studies / MAS COURS 2011-2012 Règlement et plan d études MAîtrise d études avancées Master of Advanced Studies / MAS en conservation du patrimoine et muséologie des Beaux-Arts PROGRAMME DES COURS 2011-2012 Règlement

Plus en détail

Règlement du doctorat en Faculté des sciences économiques

Règlement du doctorat en Faculté des sciences économiques 15 novembre 2005 Règlement du doctorat en Faculté des sciences économiques Le Conseil de faculté, vu les articles 36 alinéa 2 et 70 alinéa 2 de la loi sur l Université du 5 novembre 2002 (LU), arrête:

Plus en détail

Rapport d évaluation en vue du renouvellement de l autorisation à délivrer des diplômes valant grade de master

Rapport d évaluation en vue du renouvellement de l autorisation à délivrer des diplômes valant grade de master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation en vue du renouvellement de l autorisation à délivrer des diplômes valant grade de master Diplôme national supérieur d expression plastique (DNSEP)

Plus en détail

Maîtrise universitaire en Gestion de Patrimoine Master of Science (MSc) in Wealth Management Règlement d études

Maîtrise universitaire en Gestion de Patrimoine Master of Science (MSc) in Wealth Management Règlement d études Maîtrise universitaire en Gestion de Patrimoine Master of Science (MSc) in Wealth Management Règlement d études Règlement d études 2014-2015 Par souci de lisibilité, l emploi du masculin comprend les femmes

Plus en détail

École doctorale n 478 Sciences de Gestion

École doctorale n 478 Sciences de Gestion Formations et diplômes Rapport d'évaluation École doctorale n 478 Sciences de Gestion Université Toulouse 1 Capitole Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier

Plus en détail

Fiche Info STRUCTURE DES ETUDES SUPERIEURES: LA REFORME DE BOLOGNE

Fiche Info STRUCTURE DES ETUDES SUPERIEURES: LA REFORME DE BOLOGNE STRUCTURE DES ETUDES SUPERIEURES: LA REFORME DE BOLOGNE Fiche Info AIDE JURIDIQUE STRUCTURE DES ETUDES SUPERIEURES: LA REFORME DE BOLOGNE AIDE JURIDIQUE Fédération des Étudiants Francophones ASBL 20 rue

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Gestion de l Université Paris Ouest Nanterre La Défense Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section des Formations

Plus en détail

Le Rectorat de la Haute école spécialisée de Suisse occidentale, vu la Convention intercantonale sur la haute école spécialisée de Suisse occidentale,

Le Rectorat de la Haute école spécialisée de Suisse occidentale, vu la Convention intercantonale sur la haute école spécialisée de Suisse occidentale, Le Rectorat de la Haute école spécialisée de Suisse occidentale, vu la Convention intercantonale sur la haute école spécialisée de Suisse occidentale, du 26 mai 2011, vu le règlement relatif à la formation

Plus en détail

CANDIDATURE AUX FONCTIONS DE DIRECTEUR GENERAL DE L ENSAM

CANDIDATURE AUX FONCTIONS DE DIRECTEUR GENERAL DE L ENSAM CANDIDATURE AUX FONCTIONS DE DIRECTEUR GENERAL DE L ENSAM 1 ère partie Déclaration d intention JEAN-PAUL HAUTIER ADMINISTRATEUR PROVISOIRE ET DIRECTEUR DE LA RECHERCHE DE L ENSAM DIRECTEUR ES QUALITE DE

Plus en détail

Maîtrise universitaire ès Sciences en Systèmes d Information Master of Science (MSc) in Information Systems Règlement d études

Maîtrise universitaire ès Sciences en Systèmes d Information Master of Science (MSc) in Information Systems Règlement d études Maîtrise universitaire ès Sciences en Systèmes d Information Master of Science (MSc) in Information Systems Règlement d études Par souci de lisibilité, l emploi du masculin comprend les femmes et les hommes

Plus en détail

manifestation d intérêt master of advanced studies mas epfl en expertise dans l immobilier 2012 2015

manifestation d intérêt master of advanced studies mas epfl en expertise dans l immobilier 2012 2015 manifestation d intérêt master of advanced studies mas epfl en expertise dans l immobilier 2012 2015 Nom... Prénom... Adresse privée Rue... NPA... Localité... Pays... Tél... Fax... Email... Date... Signature...

Plus en détail

CHARTE RELATIVE AUX DIPLÔMES EN PARTENARIAT INTERNATIONAL ET AUX FORMATIONS DÉLOCALISÉES

CHARTE RELATIVE AUX DIPLÔMES EN PARTENARIAT INTERNATIONAL ET AUX FORMATIONS DÉLOCALISÉES CHARTE RELATIVE AUX DIPLÔMES EN PARTENARIAT INTERNATIONAL ET AUX FORMATIONS DÉLOCALISÉES L Université de Reims Champagne-Ardenne, Soucieuse d accompagner l internationalisation grandissante de l enseignement

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Métiers de l'international de l Institut National des Langues et Civilisations Orientales Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013

Plus en détail

Synthèse du Rapport de l auto- évaluation des cursus en Psychologie. - Bachelor -

Synthèse du Rapport de l auto- évaluation des cursus en Psychologie. - Bachelor - Synthèse du Rapport de l auto- évaluation des cursus en Psychologie - Bachelor - Lausanne, Février 2011 Au cours de l année 2010, l Institut de Psychologie de la Faculté des sciences sociales et politiques

Plus en détail

Master Management des systèmes d information

Master Management des systèmes d information Formations et diplômes Rapport d évaluation Master Management des systèmes d information Université Savoie Mont Blanc - USMB Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES,

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Droit français - Droit allemand de l Université Paris Ouest Nanterre La Défense Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013

Plus en détail

Règlement du Joint Master of Architecture (JMA) de la HES-SO et de la BFH

Règlement du Joint Master of Architecture (JMA) de la HES-SO et de la BFH Règlement du Joint Master of Architecture (JMA) de la HES-SO et de la BFH Le Rectorat de la Haute école spécialisée de Suisse occidentale (HES-SO) Le Rectorat de la Haute école spécialisée bernoise (BFH)

Plus en détail

La carrière académique et la recherche

La carrière académique et la recherche Intervenants La carrière académique et la recherche Claus HAESSIG, Adjoint au Secteur recherche de l'unige Prof. Marie BESSE, Faculté des sciences Marie-Claire CORS-HUBER, Ressources humaines Unige, Service

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Politique - action publique de l Université Lille 2 Droit et santé Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations

Plus en détail

Réponse du Conseil d Etat à la question écrite de M. Jean Romain : Conditions d'entrée à l'iufe pour les enseignants bilingues et test de français

Réponse du Conseil d Etat à la question écrite de M. Jean Romain : Conditions d'entrée à l'iufe pour les enseignants bilingues et test de français Secrétariat du Grand Conseil Q 3737-A Date de dépôt : 18 septembre 2014 Réponse du Conseil d Etat à la question écrite de M. Jean Romain : Conditions d'entrée à l'iufe pour les enseignants bilingues et

Plus en détail

La Faculté de biologie et de médecine de l'université de Lausanne met au concours deux postes de :

La Faculté de biologie et de médecine de l'université de Lausanne met au concours deux postes de : La Faculté de biologie et de médecine de l'université de Lausanne met au concours deux postes de : Professeur e s en biologie synthétique Entrée en fonction envisagée: janvier 2016. Le Département de microbiologie

Plus en détail

Notice biographique Repères biographiques communs. Laboratoire Trigone Villeneuve d Ascq

Notice biographique Repères biographiques communs. Laboratoire Trigone Villeneuve d Ascq Nom : PERRAULT Corps : Maître de conférences Equipe de recherche Notice biographique Repères biographiques communs Prénom : BRUNO Grade : CN Section : 70 Recherches en Éducation Compétences Interactions

Plus en détail

La VAE : premières expériences suisses HES- SO et Université de Genève

La VAE : premières expériences suisses HES- SO et Université de Genève La VAE : premières expériences suisses HES- SO et Université de Genève Mar n Kasser, Vice- président en charge de l'enseignement, Haute école spécialisée de Suisse occidentale (HES- SO) Rencontre franco-

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Information et communication de l Université Paul-Valéry Montpellier 3 Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des

Plus en détail

Le Rectorat de la Haute école spécialisée de Suisse occidentale

Le Rectorat de la Haute école spécialisée de Suisse occidentale Règlement d admission en Bachelor dans le domaine Santé HES-SO Version du 10 février 015 Le Rectorat de la Haute école spécialisée de Suisse occidentale vu la Convention intercantonale sur la Haute école

Plus en détail

Section des Formations et des diplômes

Section des Formations et des diplômes Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Histoire, patrimoine et technologies numériques de l Ecole Nationale des Chartes Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013

Plus en détail

Le Rectorat de la Haute école spécialisée de Suisse occidentale

Le Rectorat de la Haute école spécialisée de Suisse occidentale Le Rectorat de la Haute école spécialisée de Suisse occidentale vu la Convention intercantonale sur la Haute école spécialisée de Suisse occidentale (HES-SO), du 6 mai 011, arrête : I. Principes Buts et

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Droit de l'innovation, de la communication et de la culture de l Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne Vague D 2014-2018 Campagne d

Plus en détail

Directives sur la formation doctorale à l'ecole polytechnique fédérale de Lausanne

Directives sur la formation doctorale à l'ecole polytechnique fédérale de Lausanne Directives sur la formation doctorale à l'ecole polytechnique fédérale de Lausanne du novembre 005, révisées le er septembre 008 La direction de l'ecole polytechnique fédérale de Lausanne, vu l art. er,

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Economie et mathématiques de l Université Paris Ouest Nanterre La Défense Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section

Plus en détail

Directive 05_04 Prise en compte des études déjà effectuées

Directive 05_04 Prise en compte des études déjà effectuées Haute école pédagogique Comité de Direction Avenue de Cour CH 04 Lausanne www.hepl.ch Directives du Comité de direction Chapitre 05 : Filières de formation Directive 05_04 Prise en compte des études déjà

Plus en détail

Les Masters Erasmus Mundus. Journées d information Erasmus + dimension internationale 16 et 17 novembre 2015

Les Masters Erasmus Mundus. Journées d information Erasmus + dimension internationale 16 et 17 novembre 2015 Les Masters Erasmus Mundus Journées d information Erasmus + dimension internationale 16 et 17 novembre 2015 Erasmus + enseignement supérieur Charte Erasmus Ens. Sup obligatoire AC1 - Organiser la mobilité

Plus en détail

Evaluation du cursus «Information et communication» 2009-2010

Evaluation du cursus «Information et communication» 2009-2010 Evaluation du cursus «Information et communication» 2009-2010 RAPPORT FINAL DE SYNTHÈSE Université de Liège (ULg) Comité des experts : M. Pascal LARDELLIER, président, M. Mihai COMAN, M. Frank PEETERS,

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Economie - Gestion de l Université du Littoral Côte d'opale - ULCO Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des

Plus en détail

Politique de soutien à la réussite aux études de 1 er cycle

Politique de soutien à la réussite aux études de 1 er cycle ANNEXE 2006-CA505-09-R5077 Politique de soutien à la réussite aux études de 1 er cycle Décanat des études de premier cycle Février 2006 Énoncé de politique l Université s engage à soutenir l étudiant dans

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. www.dauphine.fr. Mercredi 4 juin 2013 Direction de la communication de l Université Paris-Dauphine

DOSSIER DE PRESSE. www.dauphine.fr. Mercredi 4 juin 2013 Direction de la communication de l Université Paris-Dauphine DOSSIER DE PRESSE www.dauphine.fr 1 Présentation de l Université Paris-Dauphine L Université Paris-Dauphine est un grand établissement d enseignement supérieur exerçant des activités de formation (initiale

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Droit des affaires et fiscalité de l Université Paris 8 Vincennes Saint-Denis Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section

Plus en détail

Politique no 49. Politique institutionnelle de recrutement. Secrétariat général

Politique no 49. Politique institutionnelle de recrutement. Secrétariat général Secrétariat général Le texte que vous consultez est une codification administrative des Politiques de l'uqam. Leur version officielle est contenue dans les résolutions adoptées par le Conseil d'administration

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Droit international général de l Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section des

Plus en détail

Ordonnance concernant l admission à l Ecole polytechnique fédérale de Lausanne

Ordonnance concernant l admission à l Ecole polytechnique fédérale de Lausanne Ordonnance concernant l admission à l Ecole polytechnique fédérale de Lausanne 414.110.422.3 du 8 mai 1995 (Etat le 1 er décembre 2015) La Direction de l Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL),

Plus en détail

ADMISSION PERSONNALISEE FPSE TITRE D ACCES BELGE Année académique 2011-2012

ADMISSION PERSONNALISEE FPSE TITRE D ACCES BELGE Année académique 2011-2012 Secrétariat des Etudes Place Warocqué 17 B-7000 MONS 00 32 (0)65 37 31 01-02-03-04-56 secretariat.fpse@umons.ac.be ADMISSION PERSONNALISEE FPSE TITRE D ACCES BELGE Année académique 2011-2012 PARTIE A CONSERVER

Plus en détail

REGLEMENT DES ETUDES

REGLEMENT DES ETUDES UNIVERSITE LILLE 2 DROIT ET SANTE Institut de Préparation à l Administration Générale Année Universitaire 2014-2015 MASTER Droit public 2 ème année Spécialité Administration Publique Parcours Métiers de

Plus en détail

Le Rectorat de la Haute école spécialisée de Suisse occidentale

Le Rectorat de la Haute école spécialisée de Suisse occidentale Le Rectorat de la Haute école spécialisée de Suisse occidentale vu la convention intercantonale sur la Haute école spécialisée de Suisse occidentale (HES-SO), du mai 011, arrête : I. Dispositions générales

Plus en détail

REGLEMENT D ETUDES GENERAL DE LA FACULTE DES SCIENCES

REGLEMENT D ETUDES GENERAL DE LA FACULTE DES SCIENCES REGLEMENT D ETUDES GENERAL DE LA FACULTE DES SCIENCES Dans les articles 1 à 24 du présent règlement général, il faut entendre «section ou département directement rattaché à la Faculté» partout où il est

Plus en détail

Master en Travail social. Nouveau programme avec deux options!

Master en Travail social. Nouveau programme avec deux options! Master en Travail social 2015 Nouveau programme avec deux options! HES-SO Fabrice Nobs HES-SO Thierry Parel 2 Le travail social vise à prévenir et à combattre les problèmes sociaux tels que l exclusion,

Plus en détail

Formations et diplômes. Rapport d'évaluation. Master Finance. Université Toulouse 1 Capitole UT1. Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A)

Formations et diplômes. Rapport d'évaluation. Master Finance. Université Toulouse 1 Capitole UT1. Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Finance Université Toulouse 1 Capitole UT1 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin, président

Plus en détail

Arts visuels et design

Arts visuels et design Arts visuels et design Après les études, les nouveaux diplômés HES en arts visuels et en design travaillent avant tout dans le secteur des services privés, principalement au sein d ateliers de graphisme

Plus en détail

CERTIFICAT (CAS), DIPLÔME (DAS) & MASTER (MAS) EN MANAGEMENT DES INSTITUTIONS DE SANTÉ 2014/2015 SANTE.UNIGE.CH

CERTIFICAT (CAS), DIPLÔME (DAS) & MASTER (MAS) EN MANAGEMENT DES INSTITUTIONS DE SANTÉ 2014/2015 SANTE.UNIGE.CH CERTIFICAT (CAS), DIPLÔME (DAS) & MASTER (MAS) EN MANAGEMENT DES INSTITUTIONS DE SANTÉ 2014/2015 SANTE.UNIGE.CH SOMMAIRE > OBJECTIFS 04 > STRUCTURE / FORMATION MODULAIRE 05 > DÉTAIL DU PROGRAMME 06 > CORPS

Plus en détail

ACCORD ENTRE LE GOUVERNEMENT DE LA RÉPUBLIQUE FRANÇAISE ET LE GOUVERNEMENT DU ROYAUME D ESPAGNE

ACCORD ENTRE LE GOUVERNEMENT DE LA RÉPUBLIQUE FRANÇAISE ET LE GOUVERNEMENT DU ROYAUME D ESPAGNE ACCORD ENTRE LE GOUVERNEMENT DE LA RÉPUBLIQUE FRANÇAISE ET LE GOUVERNEMENT DU ROYAUME D ESPAGNE RELATIF À LA DOUBLE DÉLIVRANCE DU DIPLÔME DU BACCALAURÉAT ET DU DIPLÔME DU BACHILLER L Accord Cadre signé

Plus en détail

Section des Formations et des diplômes

Section des Formations et des diplômes Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Genre, pensées des differences, rapports de sexe de l Université Paris 8 Vincennes Saint-Denis Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation

Plus en détail