PROJET D ELECTRONIQUE N 1

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "PROJET D ELECTRONIQUE N 1"

Transcription

1 PROJET D ELECTRONIQUE N 1 Montage d un multivibrateur astable utilisant un circuit intégré NE55 et permettant de générer un signal carré d amplitude cinq volts et de fréquence un kilohertz. LEBOEUF Vincent THOMAS Samuel DELION Mathieu

2 SOMMAIRE : 1) Définition -Le multivibrateur astable -le multivibrateur monostable -l onde carrée -le NE555 2) Montage et simulation 2.1 Simulation sur ISIS 2.2 Réalisation du montage 3) Conclusion 4) Sources

3 1. Définitions : Un multivibrateur est un oscillateur électronique dont un seul élément stocke les charges qui circulent dans le circuit. Un oscillateur électronique est un montage, dont la fonction est de produire un signal périodique (sinusoïde, carré,..) Le multivibrateur astable : Il permet de délivrer un signal carré de période et de rapport cyclique déterminés par un montage comprenant deux résistances (R1, R2) et un condensateur (C1). Il n a pas d état stable et bascule d un état à l autre au rythme du temps dès le moment où il est alimenté. Le signal carré est délivré en continu sans aucun signal de commande. Dans un premier temps le condensateur C1 est déchargé. Quant on applique un signal, le condensateur commence à se charger au travers de R1 et R2, pendant une durée t1, durant lequel la sortie est en état haut, jusqu' à ce que la tension en C1 atteigne les 2/3 de l alimentation. Puis C1 commence à se décharger via R2 durant un intervalle t2 jusqu' à ce que la tension de C1 atteigne 1/3 de l alimentation. Pendant cette durée, la sortie sera en état bas, c'est alors que le cycle recommence.

4 La valeur des intervalles t1 et t2 est : t1 = 0,693 x (R1 + R2) x C1 t2 = 0,693 x R2 x C1 La période totale du cycle sera donc : T = t1 + t2 = 0,693 x (R1 + 2 x R2) x C1 La fréquence d'oscillation est l'inverse de la période : F = 1/T = 1,44 / (R1 + 2 x R2) x C1 Le multivibrateur monostable : Il possède un état stable et un état instable. Une courte impulsion de déclenchement (négative) fait basculer le montage à l'état instable, qui va revenir à l état stable après une période de temps déterminée par le temps de charge du condensateur. Il reste ensuite a cet état jusqu au prochain déclenchement du montage. L onde carrée : C est un signal périodique caractérisé par: -son facteur de forme, s appliquant aux signaux possédant une forte dissymétrie. Sur la figure ci-dessous le facteur de forme est égal à t1/t2 -son rapport cyclique qui est obtenu en disant le temps de travail par la période. Sur la figure ci-dessous, il est égal à t1/t -son amplitude.

5 Le NE 555 : Le NE 555 est un circuit intégré utilisé pour la temporisation ou en mode multivibrateur. Il est présenté en boitier DIL à 8 broches. Ce circuit possède une grande stabilité permettant d obtenir des impulsions de durée précises et des signaux rectangulaires. Les différents composants du NE 555 sont : - 2 comparateurs - 3 résistances configurées en diviseur de tension. Les deux tensions respectivement de 1/3 et 2/3 de Vcc servent de référence aux comparateurs - Une bascule SET-RESET contrôlée par les comparateurs - Un inverseur - Un transistor pour décharger le condensateur de temporisation Les différentes sorties du NE 555 sont : 1 GND : Masse 2 TRIG : Gâchette, amorce la temporisation 3 OUT : Signal de sortie 4 RESET : Remise à zéro, interruption de la temporisation 5 CONT : Accès à la référence interne (2/3 de Vcc) 6 THRES : Signal la fin de la temporisation lorsque la tension dépasse 2/3 de Vcc 7 DISCH : Borne servant à décharger le condensateur de temporisation 8 VCC : Tension d alimentation, généralement entre 5 et 15 V

6 2. Montage et simulation : 2.1 Simulation sur Isis : Visualisation des traces des voies A, B et C sur l oscilloscope : Nous nous sommes tout d abord familiarisés avec les options, utilisations du logiciel Isis. Puis avons réglé le générateur et l oscilloscope afin d afficher clairement les traces des voies A, B et C.

7 Mesure de l amplitude et de la fréquence de la voie A : A l aide des pointeurs de l oscilloscope, on mesure les valeurs de l amplitude et de la période. L amplitude est de 5V La période vaut 1.68ms La fréquence est égale à : 1/période D où f=1/t=595hz

8 Réglage du générateur pour obtenir les mêmes signaux sur les voies A et D : Suite aux réglages nous obtenons le graphique ci-dessus. D après la lecture de l impression écran et les pointeurs que nous avons placés, la période est la même entre la voie D et la voie A, donc leur fréquence est elle aussi identique. Pour les amplitudes, nous avons aussi réglé le générateur pour qu elles soient égales, mais par souci d échelle : le rendu de l oscilloscope n était pas présentable, écart trop important entre les crêtes des voies A et D. C est la raison pour laquelle les amplitudes sont différentes sur le schéma présenté ci-dessus.

9 2.2 Réalisation du montage Pour effectuer notre montage électronique nous avons recherché les principales informations dont nous avions besoin dans les datasheets des différents composants (NE555, HEF4013B, ). Nous avons pu alors effectuer un plan de câblage grâce aux informations collectées avant de réaliser notre montage. Nous avons procédé ensuite en plusieurs étapes : - 1) Montage électronique composé : du NE555, auquel on a fait correspondre chacune des branches aux différents éléments du circuit, d un seul condensateur (10nF), et des deux résistances (22 et 51 ohms), branchés selon les modèles présentés dans les datasheets : Ce montage nous a permis d obtenir sur l oscilloscope le signal suivant : Ce signal est bien carré mais ne possède pas un rapport cyclique de 50%

10 -2) Montage précédent mais auquel on a ajouté deux condensateurs dont un branché en série avec le premier et l autre en dérivation avec les deux autres, pour essayer d obtenir un signal de rapport cyclique égal à 50% comme nous avons pu le lire dans la datasheet. Mais nous obtenons le même signal que précédemment. -3)- montage précédent en rajoutant le composant électronique (HEF4013B), qui nous permettra de diviser la fréquence par 2 puis par 4. Après avoir inclus ce composant au montage, nous avons tout d abord relié la 1 ère partie du composant (1 ère bascule) au circuit intégré NE555, pour diviser la fréquence par 2. Grâce aux schémas de sa datasheet, ci-dessous :

11 Ce montage nous a permis d obtenir sur l oscilloscope le signal suivant : Pour ensuite diviser la fréquence par quatre, nous avons intégrer la deuxième bascule (en plus de la première) du HEF4013B. Nous permettant d acquérir la capture d oscilloscope ci-dessous :

12 3. Conclusion : Ce projet nous a permis d acquérir de nouvelles connaissances en électronique. Nous avons pu découvrir de nouveaux composants électroniques ainsi que leurs différentes fonctionnalités. Mais nous a permis aussi d avoir un aperçu d une partie du programme que l on aura à étudier ultérieurement. A travers nos recherches nous avons appris à sélectionner les différentes sources d information et à en retirer l essentiel. Il a fallu synthétiser les informations collectées et construire un rapport structuré. Notre étude nous donc permis d améliorer notre façon de s informer. Nous avons du nous adapter face à un sujet quasiment inconnu en structurant notre équipe et en élaborant un plan d organisation afin de mener à bien notre projet. Notre travail s est tout d abord constitué de recherches individuelles sur les termes du sujet, puis nous avons effectué une mise en commun des résultats de nos recherches. Par la suite la totalité de notre travail a été effectué collectivement, ce qui nous appris à travailler au sein d une équipe. Nous avons parallèlement réalisé une première simulation afin de nous familiarisés avec le logiciel et le sujet ainsi qu un plan de câblage. Une seconde simulation a suivi afin d effectuer notre montage et d obtenir les captures d écran nécessaires à notre rapport.

13 4. Sources : FonctionAstable-Monostable.pdf

Production de Signaux - fonction Astable / Monostable

Production de Signaux - fonction Astable / Monostable Production de Signaux - fonction Astable / Monostable 1. Introduction La fonction «génération de signaux rectangulaire» se décompose en deux catégories : - La génération de signaux périodique (fonction

Plus en détail

LABE04 5 oct 2004. Table des matières. Métraux Nathanaël - YTM1 1 TLC556

LABE04 5 oct 2004. Table des matières. Métraux Nathanaël - YTM1 1 TLC556 Table des matières Cahier des charges...2 a)... 2 b)... 2 Bref rappel théorique... 2 Mode astable... 3 Mode monostable... 3 Introduction...3 Calculs pour l'astable... 3 Formules utilisées... 3 Tableau

Plus en détail

Montages non linéaires à amplificateurs opérationnels

Montages non linéaires à amplificateurs opérationnels Montages non linéaires à amplificateurs opérationnels Partie théorique I. omparateur L utilisation la plus simple d un amplificateur opérationnel (AOP) en montage non-linéaire est le comparateur. Deux

Plus en détail

Projet d'étude et réalisation. Electronique de Puissance/ onduleur 12V continu / 230V. alternatif

Projet d'étude et réalisation. Electronique de Puissance/ onduleur 12V continu / 230V. alternatif Université François-Rabelais de Tours Institut Universitaire de Technologie de Tours Département Génie Électrique et Informatique Industrielle Projet d'étude et réalisation Electronique de Puissance/ onduleur

Plus en détail

Electron S.R.L. MANUEL D INSTRUCTIONS B1150-D RECHERCHE DES PANNES DES CIRCUITS ELECTRONIQUES NUMERIQUES

Electron S.R.L. MANUEL D INSTRUCTIONS B1150-D RECHERCHE DES PANNES DES CIRCUITS ELECTRONIQUES NUMERIQUES Electron S.R.L. Design Production & Trading of Educational Equipment B1150-D RECHERCHE DES PANNES DES CIRCUITS ELECTRONIQUES NUMERIQUES MANUEL D INSTRUCTIONS 09/2003 1150D.DOC 09/03 B1150 RECHERCHE DE

Plus en détail

MOTORISATION, PILOTAGE, INSTRUMENTATION D UN FAUTEUIL ELECTRIQUE

MOTORISATION, PILOTAGE, INSTRUMENTATION D UN FAUTEUIL ELECTRIQUE Licence Professionnelle Vega MOTORISATION, PILOTAGE, INSTRUMENTATION D UN FAUTEUIL ELECTRIQUE Projet Tutoré 2013-2014 Sahin Mustafa et Lopez Jhonatan Remerciements Le projet présenté dans ce compte rendu,

Plus en détail

TP 2. Circuits réactifs

TP 2. Circuits réactifs TP 2. ircuits réactifs Par Dimitri galayko Unité d enseignement Élec-info pour master ASI à l UPM Octobre-décembre 2005 Lors de ce TP nous étudierons en pratique les phénomènes transitoires dans les circuits

Plus en détail

GESTION DU MPPT POUR UN PANNEAU PHOTOVOLTAIQUE

GESTION DU MPPT POUR UN PANNEAU PHOTOVOLTAIQUE GESTION DU MPPT POUR UN PANNEAU PHOTOVOLTAIQUE Equipe projet : Mickael MARTINOT et Germain MOMMER Equipe projet : Mickael MARTINOT et Germain MOMMER SOMMAIRE I) Objet du projet :...2 II) Les termes à maitriser

Plus en détail

Rapport d expérience d électronumérique n 25 le 22 novembre 2007. Trigger de Schmitt

Rapport d expérience d électronumérique n 25 le 22 novembre 2007. Trigger de Schmitt Trigger de Schmitt I- BUT : Etudier les niveaux de tensions de fonctionnement des circuits inverseurs à trigger de Schmitt et d un oscillateur astable à trigger de Schmitt. II- MATERIELS : Composants :

Plus en détail

Carte de Pilotage des Bras

Carte de Pilotage des Bras Carte de Pilotage des Bras But : Cette carte est destinée à piloter (rentrer / sortir) les deux bras du robot : Le bras latéral permettant de faire tomber les quilles ; Le bras permettant de ramasser les

Plus en détail

Réalisation d une carte de traitement d image à base de FPGA

Réalisation d une carte de traitement d image à base de FPGA Université de Bourgogne Faculté Mirande Rapport de projet Licence Electronique, Signal et Image Réalisation d une carte de traitement d image à base de FPGA Sébastien Jeanniard Guillaume Lemaître Novembre

Plus en détail

Projet tutoré : Chaîne de traction de vélo électrique

Projet tutoré : Chaîne de traction de vélo électrique Projet tutoré : Chaîne de traction de vélo électrique Tristan MARCILLET Grégoire WICKY Professeur tuteur : Mickaël HILAIRET Sommaire 1) Présentation du vélo à assistance électrique 3 2) Présentation du

Plus en détail

TECHNOLOGIES ROBOTIQUE PROGRAMMATION

TECHNOLOGIES ROBOTIQUE PROGRAMMATION Electronique TECHNOLOGIES ROBOTIQUE PROGRAMMATION MANUEL DE L UTILISATEUR KIT SUMOBOT Partie 2 Association Evénement de l association Esieespace, association d électronique et de robotique de ESIEE Paris

Plus en détail

1 Conducteurs et semi-conducteurs

1 Conducteurs et semi-conducteurs Séance de Spécialité n o 20 Diode et redressement Mots-clefs «conducteurs» et «semi-conducteurs». 1 Conducteurs et semi-conducteurs Les semi-conducteurs sont des matériaux qui ont une conductivité électrique

Plus en détail

Ces activités peuvent nécessiter des adaptations avant d être utilisées auprès des élèves.

Ces activités peuvent nécessiter des adaptations avant d être utilisées auprès des élèves. Description des expériences Remarques : Ces activités peuvent nécessiter des adaptations avant d être utilisées auprès des élèves. Pour chaque expérience, l élève doit suivre un cadre spécifique d analyse.

Plus en détail

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL ÉPREUVE DE TRAVAUX PRATIQUES DE SCIENCES PHYSIQUES

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL ÉPREUVE DE TRAVAUX PRATIQUES DE SCIENCES PHYSIQUES TP EII ExAO Page 1/6 BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL ÉPREUVE DE TRAVAUX PRATIQUES DE SCIENCES PHYSIQUES Ce document comprend : - une fiche descriptive du sujet destinée à l examinateur : Page 2 - une fiche

Plus en détail

Systèmes oscillants Oscillateur harmonique amorti, oscillations libres amorties

Systèmes oscillants Oscillateur harmonique amorti, oscillations libres amorties Systèmes oscillants Oscillateur harmonique amorti, oscillations libres amorties L'objet de cette ressource est l'étude des systèmes physiques, de type mécanique, électrique ou microscopique, se comportant

Plus en détail

Région de saturation V GS4 V GS3 V GS2 V GS1 -V DS

Région de saturation V GS4 V GS3 V GS2 V GS1 -V DS Transistor MO - introduction à la logique Transistor MO - introduction à la logique I. PARTI THORIQU I.1. Constitution et fonctionnement du transistor MO Un transistor MO (Metal Oxyde emiconducteur) est

Plus en détail

Alarme pour batteries

Alarme pour batteries 1 de 9 26/01/2012 10:17 Alarme pour batteries Mise à jour le 9 septembre 2010 http://matthieu.weber.free.fr Contexte : Le central téléphonique de la base Dumont d'urville est alimenté par des batteries

Plus en détail

CIRCUITS RC, RL, RLC Comment réaliser quelques expériences avec l oscilloscope.

CIRCUITS RC, RL, RLC Comment réaliser quelques expériences avec l oscilloscope. IUITS,, omment réaliser quelques expériences avec l oscilloscope. Avant la manipulation, vérifier que les boutons de l oscilloscope, base de temps, potentiomètres des voies 1 et 2 sont calés en position

Plus en détail

LES SCIENCES DE L INGENIEUR

LES SCIENCES DE L INGENIEUR LES SCIENCES DE L INGENIEUR Support : Barrière de parking Terminale BUT DE LA SEANCE : Analyser le protocole de communication MODBUS et étudier la modulation de l énergie et ses conséquences sur le système

Plus en détail

Études et Réalisation Génie Électrique

Études et Réalisation Génie Électrique Université François-Rabelais de Tours Institut Universitaire de Technologie de Tours Département Génie Électrique et Informatique Industrielle Études et Réalisation Génie Électrique Chargeur de batterie

Plus en détail

L AMPLIFICATEUR OPERATIONNEL : NOTIONS DE BASE

L AMPLIFICATEUR OPERATIONNEL : NOTIONS DE BASE L AMPLIFICATEUR OPERATIONNEL : NOTIONS DE BASE I / Description : NC + 15 Sortie Offset 8 7 6 5 TL081 1 2 3 4 Offset Entrée Inverseuse Entrée Non inverseuse -15 Un AO est une sorte de boite noire, à l intérieur

Plus en détail

Université de Montréal Lab xi Cellules solaires photovoltaïques 2

Université de Montréal Lab xi Cellules solaires photovoltaïques 2 Université de Montréal Lab xi Cellules solaires photovoltaïques 1 Table des matières Table des matières 1 Introduction 2 Théorie 3 Montages et manipulations 5 Partie 1 (Sans générateur) 5 Partie 2 (avec

Plus en détail

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL ÉPREUVE DE TRAVAUX PRATIQUES DE SCIENCES PHYSIQUES SUJET EII.5

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL ÉPREUVE DE TRAVAUX PRATIQUES DE SCIENCES PHYSIQUES SUJET EII.5 TP EII.5 Page 1/5 BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL ÉPREUVE DE TRAVAUX PRATIQUES DE SCIENCES PHYSIQUES SUJET EII.5 Ce document comprend : - une fiche descriptive du sujet destinée à l examinateur : Page 2/5 -

Plus en détail

ELECTRICITE ET ELECTRONIQUE GENERALES

ELECTRICITE ET ELECTRONIQUE GENERALES MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION ELECTRICITE

Plus en détail

RAPPORT PROJET PROFESSIONNEL. Outil de Prévision de l Eau Facturée

RAPPORT PROJET PROFESSIONNEL. Outil de Prévision de l Eau Facturée RAPPORT PROJET PROFESSIONNEL Outil de Prévision de l Eau Facturée Présenté par Ugo BOESSO et Emilie DELIAT 07 Philippe AUDRA.,... Tuteur académique Hugo BOURGEOIS, Lyonnaise des Eaux... Tuteur professionnel

Plus en détail

Génie Logiciel Industriel - Travaux pratiques

Génie Logiciel Industriel - Travaux pratiques - Travaux pratiques TP1 : Recherche par dichotomie I. Introduction. L objectif de ce TP est de mettre en pratique des notions de base du langage C (entrées/sorties, structure de contrôle, fonctions, ).

Plus en détail

TP 1 : sources électriques

TP 1 : sources électriques Objectif : étudier différents dipôles actifs linéaires ou non linéaires. Les mots générateur et source seront considérés comme des synonymes 1 Source dipolaire linéaire 1.1 Méthode de mesure de la demie-tension

Plus en détail

SCIENCES DE L INGENIEUR GENIE ELECTRIQUE

SCIENCES DE L INGENIEUR GENIE ELECTRIQUE TP N 4 page 1/8 Centres d intérêt abordés : Thématiques : CI9 Acquisition et conditionnement des informations I4 Transformation d une grandeur physique à mesurer Activités proposées : Compétences visées

Plus en détail

Laboratoire 1 Familiarisation avec Protel DXP

Laboratoire 1 Familiarisation avec Protel DXP 1 OBJECTIFS Laboratoire 1 Familiarisation avec Protel DXP Introduction - Saisie de schéma, simulation et tracé Multivibrateur astable Ouverture et création d un projet, placement et raccord des composants,

Plus en détail

Hémomixer Etude de la jauge de contrainte

Hémomixer Etude de la jauge de contrainte Hémomixer Etude de la jauge de contrainte TP 2 heures Noms : Prénoms : Classe : Date : Note : /20 Objectifs A l issu de ce TP, les compétences acquises doivent vous permettre plus particulièrement de :

Plus en détail

Pilotage d un Servomoteur via une Liaison Infrarouge

Pilotage d un Servomoteur via une Liaison Infrarouge Bureau d Étude d électronique Tronc Commun 1A :PET/PMP Pilotage d un Servomoteur via une Liaison Infrarouge Responsables : Fanny Poinsotte Nicolas Ruty Lien Chamilo : http ://chamilo2.grenet.fr/inp/ courses/phelmaa13pmcpel9

Plus en détail

Séance de TP n 3 : L amplificateur opérationnel (AOp)

Séance de TP n 3 : L amplificateur opérationnel (AOp) LSM 2 - Mesures physiques - Instrumentation Séance de TP n 3 : L amplificateur opérationnel (AOp) Les circuits étudiés jusqu'ici sont des circuits passifs constitués de résistances, condensateurs inductances

Plus en détail

TD E1 Systèmes électroniques non linéaires

TD E1 Systèmes électroniques non linéaires E E : ELN NL : s CNA basés sur les Cis : Datasheet AD75 Datasheet DAC8 : à intégration numérique : 4 : double rampe : 5 : SigmaDelta Intervenants Cours / s /TPs : Leymarie H. // Camps T.// Perisse T. Bibliographie

Plus en détail

Alimentation de PC PORTABLE 19 V, 3,5 A

Alimentation de PC PORTABLE 19 V, 3,5 A TRAVAUX D ETUDE ET REALISATION PRE-PROJET Alimentation de PC PORTABLE 19 V, 3,5 A EL HASSANI YOUSSEF VARACHAUD THOMAS Deuxième année ; groupe EEP1 1 SOMMAIRE I. CAHIER DES CHARGES 3 II. RECHERCHES 4 A.

Plus en détail

1.1. Remplacer le début des phrases suivantes par : «La tension aux bornes d un(e)» ou «L intensité du courant dans un(e)».

1.1. Remplacer le début des phrases suivantes par : «La tension aux bornes d un(e)» ou «L intensité du courant dans un(e)». BTS 2003 Le problème porte sur l impression de tickets de caisse du système de distribution de cartes d entrée de piscine. Dans la première partie, on étudiera l impression thermique de tickets de caisse,

Plus en détail

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL ÉPREUVE DE TRAVAUX PRATIQUES DE SCIENCES PHYSIQUES. SUJET EI. ExAO

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL ÉPREUVE DE TRAVAUX PRATIQUES DE SCIENCES PHYSIQUES. SUJET EI. ExAO Page 1/5 BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL ÉPREUVE DE TRAVAUX PRATIQUES DE SCIENCES PHYSIQUES SUJET EI. ExAO Ce document comprend : - une fiche descriptive du sujet destinée à l examinateur : Page 2/5 - une fiche

Plus en détail

En médecine, on la retrouve dans l électrocardiogramme.

En médecine, on la retrouve dans l électrocardiogramme. CHAPITRE 2 : LA TENSION ALTERNATIVE. Une ville, la nuit, brille de mille feux alimentés par le courant alternatif. Vers la fin du XIX ème siècle, le courant alternatif a supplanté le courant continu. C

Plus en détail

Le grand livre de l électricité

Le grand livre de l électricité Le grand livre de l électricité Thierry GALLAUZIAUX David FEDULLO Groupe Eyrolles, 2005, ISBN 2-212-11535-0 Les bases Figure 4 : Les groupements dʼéléments 17 Le grand livre de l'électricité Exemple :

Plus en détail

ETUDE D'UN MULTIMETRE NUMERIQUE UTILISANT LE TRANSFERT DE CHARGES 1

ETUDE D'UN MULTIMETRE NUMERIQUE UTILISANT LE TRANSFERT DE CHARGES 1 ETUDE D'UN MULTIMETRE NUMERIQUE UTILISANT LE TRANSFERT DE CHARGES 1 Le schéma de principe d'un multimètre numérique est donné ci-dessous Il met en œuvre un montage comparateur (dont le rôle sera défini

Plus en détail

III.1 Quelques rappels théoriques sur les interférences à 2 ondes.

III.1 Quelques rappels théoriques sur les interférences à 2 ondes. III TP 3 : Intérférences à deux ondes dans le domaine hyperfréquence. 22 Introduction Le but de ce TP est d étudier le phénomène d interférences dans le domaine des ondes hyperfréquences 2. Il s agit donc

Plus en détail

Étude de cas Rose 2010 PWM ET PONTS EN H. Romain Bichet, Julie Estivie, Etienne Molto et Flavia Tovo

Étude de cas Rose 2010 PWM ET PONTS EN H. Romain Bichet, Julie Estivie, Etienne Molto et Flavia Tovo Étude de cas Rose 2010 PWM ET PONTS EN H Romain Bichet, Julie Estivie, Etienne Molto et Flavia Tovo 1 Table des matières 1 PWM 3 1.1 Principe général........................... 3 1.1.1 Intérêt.............................

Plus en détail

Travaux pratiques MPI Liste des exercices

Travaux pratiques MPI Liste des exercices Travaux pratiques MPI Liste des exercices 1 T.P. MPI Exercice 1 : Environnement MPI... 2 2 T.P. MPI Exercice 2 : Ping-pong... 3 3 T.P. MPI Exercice 3 : Communications collectives et réductions... 5 4 T.P.

Plus en détail

Cégep régional de Lanaudière à Terrebonne AEC : Dépannage et entretien de systèmes industriels ELJ.07 Description des cours

Cégep régional de Lanaudière à Terrebonne AEC : Dépannage et entretien de systèmes industriels ELJ.07 Description des cours Cégep régional de Lanaudière à Terrebonne AEC : Dépannage et entretien de systèmes industriels ELJ.07 Description des cours Informatique en milieu industriel (243-153-TB) PR : Aucun (45 heures) Cours de

Plus en détail

PHOTOSHOP CORRECTIONS SIMPLES

PHOTOSHOP CORRECTIONS SIMPLES Niveau : Débutant COURS PHOTOSHOP PHOTOSHOP CORRECTIONS SIMPLES INTRODUCTION Dans ce chapitre, après une introduction sur les histogrammes, nous apprendrons les méthodes les plus simples pour améliorer

Plus en détail

Étude de la distribution d'énergie au sécateur et de son autonomie

Étude de la distribution d'énergie au sécateur et de son autonomie TP Terminale S Sciences de l'ingénieur Chaîne d'énergie du sécateur Étude de la distribution d'énergie au sécateur et de son autonomie Le vigneron est confronté à une fatigue importante des muscles de

Plus en détail

Couper en deux, encore et encore : la dichotomie

Couper en deux, encore et encore : la dichotomie Couper en deux, encore et encore : la dichotomie I : Jeu du nombre inconnu Un élève volontaire choisit un nombre entier compris entre 0 et 56. Un autre élève cherche à deviner ce nombre, en adoptant la

Plus en détail

Une première introduction à l optoélectronique :fourche optique et transmission du son.

Une première introduction à l optoélectronique :fourche optique et transmission du son. TP 9 Une première introduction à l optoélectronique :fourche optique et transmission du son. 9.1 Introduction Émise par un corps, réfléchie par une surface, rétrodiffusée ou encore modulée à diverses fréquences,

Plus en détail

DIPLÔME INTERMÉDIAIRE ÉPREUVE EXPÉRIMENTALE DE SCIENCES PHYSIQUES ET CHIMIQUES

DIPLÔME INTERMÉDIAIRE ÉPREUVE EXPÉRIMENTALE DE SCIENCES PHYSIQUES ET CHIMIQUES DIPLÔME INTERMÉDIAIRE ÉPREUVE EXPÉRIMENTALE DE SCIENCES PHYSIQUES ET CHIMIQUES CME2 : Comment sont alimentés nos appareils électriques? Sujet : Adaptateur de téléphone portable Ce document comprend : -

Plus en détail

E1 Intensité et tension

E1 Intensité et tension E1 1 E1 Intensité et tension I) Le multimètre Le multimètre est un appareil qui peut effectuer plusieurs types de mesures dans un circuit électrique. Son utilisation dépend de ce que l on souhaite mesurer.

Plus en détail

Volume et température d un gaz

Volume et température d un gaz Volume et température d un gaz Par Pascal Rebetez Janvier 7 Introduction Après avoir étudié expérimentalement la relation entre le volume et la température d un gaz (de l air), nous comparons les données

Plus en détail

Sommaire. Les pourcentages. Les suites. Statistiques. Les probabilités. Descriptif de l épreuve... Conseils pour l épreuve...

Sommaire. Les pourcentages. Les suites. Statistiques. Les probabilités. Descriptif de l épreuve... Conseils pour l épreuve... Sommaire Descriptif de l épreuve............................................. Conseils pour l épreuve............................................ Les pourcentages FICHES Pages 1 Pourcentage Proportions....................................7

Plus en détail

Mesure de la célérité des ondes ultrasonores

Mesure de la célérité des ondes ultrasonores PAILLASSE ÉLÈVE : Une règle graduée pour émetteur récepteur d'ultrasons. 1 émetteur et 1 récepteur (vérifier qu'ils sont bien images l'un de l'autre dans un miroir). 1 boîtier émetteur d'ultrasons. 2 fiches

Plus en détail

TP N 2 UTILISATION DE L OSCILLOSCOPE

TP N 2 UTILISATION DE L OSCILLOSCOPE TP N 2 UTILISATION DE L OSCILLOSCOPE OBJECTIF Se familiariser avec l oscilloscope, et pratiquer ses multiples utilisations. CRITERES D'EVALUATION Câblage correct. Méthode de travail de l'étudiant. Exactitude

Plus en détail

STATISTIQUES A DEUX VARIABLES Console ExAO PRIMO - Logiciel ATELIER SCIENTIFIQUE

STATISTIQUES A DEUX VARIABLES Console ExAO PRIMO - Logiciel ATELIER SCIENTIFIQUE STATISTIQUES A DEUX VARIABLES Console ExAO PRIMO - Logiciel ATELIER SCIENTIFIQUE a) Montage b) Branchement c) Configuration d) Acquisition e) Exploitation f) Compte-rendu OBJECTIFS: Déterminer l équation

Plus en détail

OSCILLOSCOPES Numériques

OSCILLOSCOPES Numériques OSCILLOSCOPES Numériques La partie pratique de ce TP, effectuée en salle de TP, sera divisée en trois parties. Les deux premières parties sont consacrées respectivement au couplage et à la synchronisation

Plus en détail

LE LOGICIEL DE SIMULATION PSIM

LE LOGICIEL DE SIMULATION PSIM LE LOGICIEL DE SIMULATION PSIM PSIM est un logiciel de simulation pour l'électrotechnique et l'électronique de puissance. Il est constitué de deux programmes : - PSIM : Dessin du schéma et simulation (Calcul

Plus en détail

Expérience Picturale Augmentée

Expérience Picturale Augmentée Expérience Picturale Augmentée Fribourg Rebecca Guyet Florian Saint-Maxent Manon Sené Baptiste I- Concept Le cœur du projet est d offrir à un public une expérience picturale augmentée. Le fil conducteur

Plus en détail

ALGEBRE FINANCIERE. Calculez la valeur acquise (capital + intérêts) qu Anatole pourra retirer au bout des six mois. Durée Intérêt Valeur acquise

ALGEBRE FINANCIERE. Calculez la valeur acquise (capital + intérêts) qu Anatole pourra retirer au bout des six mois. Durée Intérêt Valeur acquise ALGEBRE FINANCIERE 1. Opérations financières à intérêts simples. a Introduction Placement à court terme Un organisme financier propose aux jeunes de moins de 25 ans les conditions de placement suivantes

Plus en détail

Metrix Mtx 3252 Notice d utilisation. Sommaire

Metrix Mtx 3252 Notice d utilisation. Sommaire Metrix Mtx 3252 Notice d utilisation Sommaire 1 - Mode opératoire de l acquisition du signal 11 raccordements mise en marche de l oscilloscope...2 12 Raccordement aux points de mesure...2 13 Sélection

Plus en détail

Les Convertisseurs Analogique Numérique. Figure 1 : Symbole de la fonction Conversion Analogique / Numérique

Les Convertisseurs Analogique Numérique. Figure 1 : Symbole de la fonction Conversion Analogique / Numérique Site Internet : www.gecif.net Discipline : Génie Electrique Les Convertisseurs Analogique Numérique I Identification de la fonction C.A.N. On appelle Convertisseur Analogique Numérique (C.A.N.) tout dispositif

Plus en détail

Projet Allegro : Wild Forest

Projet Allegro : Wild Forest Projet Allegro : Wild Forest Rapport STEFANSKI DELION THOMAS I. Introduction 1. Présentation de l équipe p 2 2. Présentation du projet..p 3 II. Choix de programmation 1. Présentation de notre jeu vidéo

Plus en détail

Circuit électrique dans l ARQS

Circuit électrique dans l ARQS Correction du DS n 2 Cours n 9 Circuit électrique dans l ARQS I) Charge, intensité 1) Charge historique Coulomb, Thomson, Rutherford La charge est conservative La charge est une grandeur additive 2) Intensité

Plus en détail

ALIMENTATIONS A DECOUPAGE

ALIMENTATIONS A DECOUPAGE Polytech'Nice 4 ème Année T.P. d'electronique TP N 6 AIMENTATIONS A DECOUPAGE I. e mécanisme de régulation à découpage e but de cette manipulation est la compréhension du mécanisme de régulation par découpage.

Plus en détail

Table des matières. II. Vérification de notre première hypothèse: l'orientation des feuilles. 1. La phyllotaxie.

Table des matières. II. Vérification de notre première hypothèse: l'orientation des feuilles. 1. La phyllotaxie. Table des matières. Introduction I. Constat de départ. II. Vérification de notre première hypothèse: l'orientation des feuilles. 1. La phyllotaxie. 1.1. La suite de Fibonacci. 1.2. Description des dispositions

Plus en détail

1 Description de la maquette C 591 SUJET C 590 SIMULATION ÉLECTRONIQUE D UNE MESURE DE PUISSANCE. 1.1 Schéma général. Concours Centrale-Supélec

1 Description de la maquette C 591 SUJET C 590 SIMULATION ÉLECTRONIQUE D UNE MESURE DE PUISSANCE. 1.1 Schéma général. Concours Centrale-Supélec Exemple de sujet de travaux pratiques de physique proposé au concours Centrale- Supélec. La colonne de gauche donne le texte tel qu il est soumis au candidat. En regard, à droite, figurent les savoir-faire

Plus en détail

Oscilloscope à mémoire, décharge dʼun condensateur

Oscilloscope à mémoire, décharge dʼun condensateur Thomas SICARD Aurélien DUMAINE Séance du 8 juin 00 Rapport de Travaux Pratiques Manipulation Oscilloscope à mémoire, décharge dʼun condensateur I. Exercice préparatoire On sait que En effet on a : T =

Plus en détail

- Les photo résistances -

- Les photo résistances - - Les photo résistances - La lumière peut être utilisée pour piloter un système électronique. Le composant utilisé est une photorésistance ou Light Dépendant Resistor (LDR). Une photorésistance : est un

Plus en détail

1 Introduction. 2 Matériel CONSERVATION DE L ÉNERGIE MÉCANIQUE TOTALE. PHYSQ 124: Énergie 1

1 Introduction. 2 Matériel CONSERVATION DE L ÉNERGIE MÉCANIQUE TOTALE. PHYSQ 124: Énergie 1 PHYSQ 124: Énergie 1 CONSERVATION DE L ÉNERGIE MÉCANIQUE TOTALE 1 Introduction Les lois de conservation sont importantes en physique. La plus connue est probablement la conservation de l énergie. Dans

Plus en détail

ETUDE DE LA CARACTERISTIQUE DU DIPÔLE OHMIQUE : LOI D OHM UTILISATION D UN TABLEUR

ETUDE DE LA CARACTERISTIQUE DU DIPÔLE OHMIQUE : LOI D OHM UTILISATION D UN TABLEUR Nom : Prénom : Classe : Date : Fiche élève 1/ 6 Physique Chimie ETUDE DE LA CARACTERISTIQUE DU DIPÔLE OHMIQUE : LOI D OHM UTILISATION D UN TABLEUR Objectifs : - Établir la loi d Ohm à l aide d un tableur-grapheur

Plus en détail

Conversion analogique

Conversion analogique Conversion analogique Principes de la quantification et de l échantillonnage Convertisseurs analogique à numérique Convertisseurs numérique à analogique Conversion analogique à numérique La conversion

Plus en détail

Oscilloscope - GBF Mesure et visualisation - Signaux variables

Oscilloscope - GBF Mesure et visualisation - Signaux variables 1 ère STI2D TP V2.0 Oscilloscope - GBF Mesure et visualisation - Signaux variables CO8.sin4 Identifier les variables mesurées. CO9.sin2 Instrumenter un système. Acquerir l'information. Utilisation d'un

Plus en détail

1 Préparation : asservissement de position

1 Préparation : asservissement de position EPU ELEC 3 Travaux Pratiques d Automatique n 4 Asservissement de position d un moteur Le but de cette manipulation est d étudier l asservissement de position d un moteur à courant continu. Le châssis comprend

Plus en détail

SAISIE de SCHEMA avec «CAPTURE»

SAISIE de SCHEMA avec «CAPTURE» 1) Lancer le logiciel «CAPTURE» : Démarrer Programme ORCAD CAPTURE 2) CREER un nouveau projet : SAISIE de SCHEMA avec «CAPTURE» File New Project 3) Configurer le nouveau projet : IL EST TRES IMPORTANT

Plus en détail

Compteurs, variables et afficheurs dans Automgen

Compteurs, variables et afficheurs dans Automgen Section : S Option : Sciences de l ingénieur Discipline : Génie Électrique Compteurs, variables et afficheurs dans Automgen Domaine d application : Traitement programmé de l information Type de document

Plus en détail

TP2 Synthèse d'un Générateur Basse Fréquence GBF

TP2 Synthèse d'un Générateur Basse Fréquence GBF Filière ELT 2 ème année TP2 Synthèse d'un Générateur Basse Fréquence GBF Le but final de ce TP est de réaliser un générateur basse-fréquence (GBF). Il doit être capable de produire un signal sinusoïdal,

Plus en détail

PPE. Portail à commande par puce RFID [Sous-titre du document]

PPE. Portail à commande par puce RFID [Sous-titre du document] PPE Portail à commande par puce RFID [Sous-titre du document] Ce PPE consiste à comprendre comment manœuvrer, sans contact direct, le portail grâce à une puce RFID, veiller à la sécurité de celui-ci avec

Plus en détail

Métronome électronique

Métronome électronique ECST / Lycée Martin Luther King SOMMAIRE PRÉSENTATION 1 Métronome électronique A - ANALYSE FONCTIONNELLE DE L'OBJET TECHNIQUE 1 I - FONCTION D'USAGE 1 II - SCHÉMA FONCTIONNEL DE NIVEAU II 1 III - SCHÉMA

Plus en détail

Fonctions affines Exercices corrigés

Fonctions affines Exercices corrigés Fonctions affines Exercices corrigés Sont abordés dans cette fiche : Exercice 1 : antécédent, image, résolution d équation, représentation graphique d une fonction affine (coefficient directeur et ordonnée

Plus en détail

Université de Sherbrooke. Rapport de stage. Présenté à : Alain Bergeron, coordonnateur de stage. Par : Anthony Labelle, stagiaire

Université de Sherbrooke. Rapport de stage. Présenté à : Alain Bergeron, coordonnateur de stage. Par : Anthony Labelle, stagiaire Université de Sherbrooke Rapport de stage Présenté à : Alain Bergeron, coordonnateur de stage Par : Anthony Labelle, stagiaire Laboratoire du Pr Spino Université de Sherbrooke T1 Revu par : Pr Claude Spino

Plus en détail

Application de gestion de tâche

Application de gestion de tâche Université de Montpellier 2 Rapport TER L3 Application de gestion de tâche Tuteur : M. Seriai Participant : Cyril BARCELO, Mohand MAMMA, Feng LIU 1 er Fevrier 2015 26 Avril 2015 Table des matières 1 Introduction

Plus en détail

Olympiades canadiennes des métiers et des technologies Renseignements supplémentaires 16 - Électronique / Niveau secondaire 4 au 7 juin 2014 -

Olympiades canadiennes des métiers et des technologies Renseignements supplémentaires 16 - Électronique / Niveau secondaire 4 au 7 juin 2014 - Olympiades canadiennes des métiers et des technologies Renseignements supplémentaires / Niveau secondaire 4 au 7 juin 2014 - Toronto Notes pour l épreuve secondaire en électronique Skills/Compétences Canada

Plus en détail

Exercice 1 : (3 points)

Exercice 1 : (3 points) Institut National d Informatique 15/12/2002 Durée : 2 heures Documents non autorisés EMD1 de Structure Machine Exercice 1 : (3 points) On dispose d une machine où les nombres sont représentés sur 16 bits

Plus en détail

GUIDE DE PREMIERE UTILISATION PROTECTIONS NUMERIQUES POUR COURANTS PHASES ET HOMOPOLAIRE NPI 800

GUIDE DE PREMIERE UTILISATION PROTECTIONS NUMERIQUES POUR COURANTS PHASES ET HOMOPOLAIRE NPI 800 GUIDE DE PREMIERE UTILISATION PROTECTIONS NUMERIQUES POUR COURANTS PHASES ET HOMOPOLAIRE ICE - 11, rue Marcel Sembat - 94146 ALFORTVILLE CEDEX - France TEL. : (33) 01 41 79 76 00 - FAX : (33) 01 41 79

Plus en détail

Evitement d obstacles

Evitement d obstacles Evitement d obstacles Version 1.0 POBTechnology Thème général Eviter les obstacles avec le robot POB Capacités Récupérer des données depuis un robot Analyser des données et les traiter pour éviter un obstacle

Plus en détail

CH II Intensité et tension en courant continu

CH II Intensité et tension en courant continu CH II Intensité et tension en courant continu I) Les différentes formes de montage de récepteurs : 1) Le montage en série : Dans un montage en série, les différents récepteurs sont montés les uns à la

Plus en détail

Manuel d utilisation du logiciel «Extracteur d équations»

Manuel d utilisation du logiciel «Extracteur d équations» Manuel d utilisation du logiciel «Extracteur d équations» Ce logiciel a pour but d aider les élèves à vérifier leurs réponses en ce qui a trait aux circuits RLC, dans le domaine «s», ainsi qu à faire l

Plus en détail

Son et modes propres de vibration

Son et modes propres de vibration TP DE PHYSQIUE N 6 SPECIALITE TS 1/6 SON ET MODES PROPRES DE VIBRATION Objectifs TP de physique N 6 Son et modes propres de vibration Connaître les deux conditions pour qu un instrument de musique produise

Plus en détail

Pré-rapport de projet. Systèmes à Microcontrôleur Mise en œuvre d une centrale d alarme

Pré-rapport de projet. Systèmes à Microcontrôleur Mise en œuvre d une centrale d alarme Pré-rapport de projet Systèmes à Microcontrôleur Mise en œuvre d une centrale d alarme Pré-Rapport Page 1 / 21 - Sommaire - 1. DEFINITION DE L ETUDE :... 2 2. REPRESENTATION DU SYSTEME :... 4 3. SCHEMAS

Plus en détail

Modèle des grains en électricité classe de 4 ème

Modèle des grains en électricité classe de 4 ème Modèle des grains en électricité classe de 4 ème François Connes, collège Feuchères de NIMES francois.connes@ac-montpellier.fr Remerciements... 1 Avant propos : la démarche suivie... 1 Mes objectifs (certes

Plus en détail

Calcul de moyenne de portrait

Calcul de moyenne de portrait Calcul de moyenne de portrait Dupont Maurane & Bourriaud Typhaine TS2 Mon CV. 1 Présentation POURQUOI CE PROJET : Parmi la liste des projets proposés pour le bac, ce sujet m a semblé le plus attrayant.

Plus en détail

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL ÉPREUVE DE MATHÉMATIQUES SUJET C12

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL ÉPREUVE DE MATHÉMATIQUES SUJET C12 Sujet C12 Page 1 sur 7 BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL ÉPREUVE DE MATHÉMATIQUES SUJET C12 Ce document comprend : Pour l examinateur : - une fiche descriptive du sujet page 2/7 - une fiche concernant les logiciels

Plus en détail

Physique des Ondes : Propagation d ondes électrocinétiques dans un câble coaxial

Physique des Ondes : Propagation d ondes électrocinétiques dans un câble coaxial Travaux pratiques Série 2 Physique des Ondes : Propagation d ondes électrocinétiques dans un câble coaxial Objectifs du TP : Mesurer la vitesse de propagation d un signal dans un câble coaxial. Observer

Plus en détail

1/6 TP de physique n 1 UTILISATION DE L OSCILLOSCOPE Terminale

1/6 TP de physique n 1 UTILISATION DE L OSCILLOSCOPE Terminale 1/6 TP de physique n 1 UTILISATION DE L OSCILLOSCOPE Terminale I. BUT - Utiliser un oscilloscope pour mesurer des fréquences et des tensions - Déterminer la fréquence d un émetteur à ultrasons (noté US)

Plus en détail

Guide d utilisation de l interface Web SeeClic.com

Guide d utilisation de l interface Web SeeClic.com Bienvenue Sur SeeClic.com Nous sommes allés très loin pour vous rendre plus proches Index Page - Accueil 4 - Sommaire 6 - Accès client 7 - Live Demo 8 V2.03c Guide d utilisation de l interface Web SeeClic.com

Plus en détail

MATHÉMATIQUES ET ENVIRONNEMENT INFORMATIQUE. Michèle GANDIT Christiane SERRET Bernard PARISSE (*)

MATHÉMATIQUES ET ENVIRONNEMENT INFORMATIQUE. Michèle GANDIT Christiane SERRET Bernard PARISSE (*) MATHÉMATIQUES ET ENVIRONNEMENT INFORMATIQUE Michèle GANDIT Christiane SERRET Bernard PARISSE (*) Ces deux ateliers avaient pour objectif d amener les participants à une réflexion sur l utilisation, dans

Plus en détail

Journal de paie paramétrable

Journal de paie paramétrable Pégase 3 Journal de paie paramétrable Dernière révision le 16/05/2006 http://www.micromegas.fr pegase3@micromegas.fr Sommaire Paramétrage du journal de paie...3 Création d un journal... 3 Mise en place

Plus en détail

FOUILLET Edgar MEICHEL Sébastien MULLER Guillaume PISTER Paul. Evaluateur de Mise en Appui

FOUILLET Edgar MEICHEL Sébastien MULLER Guillaume PISTER Paul. Evaluateur de Mise en Appui Evaluateur de Mise en Appui I. Introduction... 2 II. Etude... 2 1. Analyse fonctionnelle... 2 2. Pesette et pèse-personne... 3 3. Choix du matériel... 4 4. Etude du pèse-personne avec le matériel... 4

Plus en détail

Quels que soient vos projets de retraite

Quels que soient vos projets de retraite MD Quels que soient vos projets de retraite le programme Étapes vers la retraite MD peut vous aider à atteindre votre objectif. MD Bienvenue au programme Étapes vers la retraite MD! Vous avez une occasion

Plus en détail