Dossier : Aménagement Forestier en Centrafrique - juin 2005 Th. Liabastre JM Borie

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Dossier : Aménagement Forestier en Centrafrique - juin 2005 Th. Liabastre JM Borie"

Transcription

1 Dssier : Aménagement Frestier en Centrafrique - juin 2005 Th. Liabastre JM Brie Cntexte général du secteur frêt-envirnnement Le patrimine frestier en Centrafrique représente une ressurce écnmique exceptinnelle pur le pays. Si cette ressurce est bien gérée, elle est en mesure de pusser vers l avant l écnmie natinale, et d amélirer l image internatinale du pays. Cmme pur d autres pays du Bassin du Cng, la frêt peut devenir un levier permettant de tisser des liens de cllabratin privilégiés avec d autres pays et les frces écnmiques internatinales. Par cntre, une mauvaise gestin frestière purrait dégrader rapidement le ptentiel écnmique et la durabilité de la ressurce, alimenter des circuits de crruptin et cmprmettre la cpératin entre la République Centrafricaine et les partenaires au dévelppement. On cmprend dès lrs que les enjeux de la frêt centrafricaine dépassent largement la dimensin envirnnementale u sci-écnmique et revêtent une imprtance stratégique de taille à différents niveaux. - Au niveau natinal le guvernement suhaite amélirer la cntributin de ce secteur à l écnmie natinale tut en veillant à la fis à préserver le cadre de vie des ppulatins et à pérenniser sur le lng terme la ressurce par la mise en place de plans gestin des frêts de prductin, lesquels tiennent cmpte nn seulement des aspects écnmiques, mais également envirnnementaux et sci-culturels en respnsabilisant tus les utilisateurs de la frêt. - Au niveau sus-réginal, le secteur cntribue également, par la recherche d'une véritable chérence sus-réginale, à renfrcer l intégratin du pays dans la plitique de cpératin sus-réginale sur la gestin des ressurces frestières. Dans cette perspective, il aide à prmuvir l échange efficace des expériences et des infrmatins auprès des mécanismes réginaux. A cet égard, deux initiatives d imprtance internatinale snt à relever : il s agit d une part, de l harmnisatin des plitiques frestières du Bassin du Cng cnfrmément au plan de cnvergence pur la cnservatin et la gestin durable des frêts en Afrique Centrale établit à l ccasin de la Cnférence des Ministres en charge des Frêts d Afrique Centrale (COMIFAC), et d autre part le renfrcement de l applicatin des réglementatins frestières, et la guvernance en Afrique (AFLEG). Dans ce cntexte l aménagement frestier jue un rôle prépndérant. I Cadre réglementaire et plitique natinale Depuis près de quinze ans, la République Centrafricaine s est réslument engagée dans une nuvelle plitique frestière visant des bjectifs de dévelppement qui s accmpagnent de la mise en place d un système de prtectin, de cnservatin et de valrisatin des ressurces frestières au sein duquel les intérêts des ppulatins de base snt réellement pris en cmpte et ù l explitant frestier est intimement asscié aux effrts d aménagement. En vue de faire participer le secteur frestier au dévelppement de l écnmie tut en assurant la cnservatin du patrimine natinal, le pays s est fixé à myen et lng terme les bjectifs qui cnsistent à : Préserver l équilibre naturel du milieu frestier et assurer la pérennité de la frêt par la maîtrise de la gestin et une rentabilisatin du secteur ; Assurer la mise en valeur et l utilisatin ratinnelle des ptentiels frestier et faunique ; Mettre en place un Prgramme d Actins Frestier Natinal (PAFN) et un Prgramme Natinal d Actins Envirnnementales (PNAE) ; Prmuvir l utilisatin des essences secndaires peu cnnues et/u peu utilisées. Pur atteindre ces bjectifs, les tris prirités du Guvernement en matière de plitique frestière snt : a) une meilleure cnnaissance de ses ressurces frestières, b) l établissement des plans d Aménagement des frêts, pur c) une meilleure valrisatin de ces ressurces.

2 Les textes de référence. Textes en vigueur. Cette plitique s appuie sur un certain nmbre de textes de références : - En premier lieu, il s agit du Cde Frestier qui a été ttalement remanié par la li n du 9 juin Ce Cde a pur but d harmniser les impératifs de rentabilisatin du patrimine frestier et les impératifs de cnservatin et de prtectin des frmatins végétales par l aménagement du massif frestier, ceci afin de permettre la régénératin et garantir la pérennité de la frêt. Si au regard des pints précédents le cde reste satisfaisant, une révisin est actuellement en curs afin de l enrichir et de le cmpléter à travers ntamment des textes cmplémentaires (décrets d applicatin) qui visent désrmais à mieux prendre en cmpte les préccupatins sans cesse grandissantes des ppulatins rurales. Il existe en effet à ce jur un seul texte d applicatin prmulgué, le Décret n 91/018 du 02 février 1991 fixant les mdalités d ctri des permis d explitatin et d aménagement (PEA), lequel a fait l bjet d un arrêté mdificatif et cmplémentaire le 21 mai 2005 ; ceci afin d amélirer la transparence et la bnne guvernance en matière d attributin de permis. Enfin, les Lis de Finances annuelles fixent les taux et bases des taxes frestières cnfrmément aux dispsitins du Cde Frestier en la matière. - En secnd lieu : il cnvient de citer le Cde de prtectin de la faune sauvage (rdnnance n du 27 juillet 1984). La révisin nécessaire de ce cde est actuellement en curs. Il est en effet paradxal que le Cde de la faune, révisé en 1984, sit cncentré uniquement sur la gestin de la chasse sprtive de la grande faune emblématique (safari) alrs que la chasse cmmerciale, ntamment du petit gibier, pur l apprvisinnement en viande représente une ressurce essentielle pur les ppulatins rurales et urbaines. Cette révisin dit mieux prendre en cmpte cette activité aujurd hui reléguée dans l infrmel. Textes en préparatin Afin de cmpléter les textes en vigueur, plusieurs prjets de lis, fruit d une cncertatin entre les différentes parties, a été élabrés et sumis à l étude de la Cmmissin Natinale chargée de l examen des textes fficiels en préparatin: - La li relative à la gestin Cmmunautaire des ressurces naturelles, de prtée générale, dit permettre de cmbler le vide juridique qui existe en matière de gestin participative des ressurces naturelles renuvelables et de mieux cnsidérer le cncept de la gestin participative des ressurces frestières et fauniques dans les textes de référence ù seuls nt été pris en cmpte, les drits cutumiers dnt l applicatin n est pas sans pser un certain nmbre de prblèmes. - Le cde de la pêche et de la pisciculture dit répndre à la nécessité de furnir un cadre réglementaire en matière de pêche et de pisciculture, face à la pressin anthrpique grandissante autur des sites et bassins de prductin qui purrait générer à terme des cnflits faute de texte adapté ntamment pur légiférer en matière d accès à la ressurce. - Un cde de l envirnnement est actuellement à l étude dans la suite du Plan Natinal d Actin Envirnnementale adpté en Il est à nter également que l Etat Centrafricain est signataire des principales cnventins internatinales en matière d envirnnement (diversité bilgique, lutte cntre les changements climatiques, cnventin de Washingtn sur le cmmerce des espèces en danger, cnventin de RAMSAR sur les znes humides, etc.). II. Cntexte particulier de l aménagement en Centrafrique 2.1. La genèse de l aménagement en Centrafrique Si en Centrafrique, le cncept d aménagement frestier est apparue depuis plusieurs décennies, à travers les interventins de la cpératin française, ntamment les grands inventaires frestiers du CTFT des années 60 et les différents travaux d études en frêt dense de 1972 à 1986, la ntin de plan d aménagement n a réellement pris frme de manière explicite qu en 1990 dans le Cde Frestier.

3 3 A la suite de la parutin de ce nuveau Cde, les Permis Tempraire d Explitatin (PTE) nt été prgressivement transfrmés en Permis d Explitatin et d Aménagement (PEA) en vue de l aménagement durable de ces permis. En 1982 un Prjet d Appui à la Recherche Frestière initié par la cpératin française, a lancé un série de travaux sur le dispsitif de recherche de M BAIKI (frêt de Bukk et la Llé), en matière de dynamique de crissance des peuplements naturels de frêt dense, et d étude de l'impact de l explitatin frestière. En 1994, un prjet pilte d aménagement frestier a été mené dans la prvince de Sal avec l appui de l Agence Française de Dévelppement sur le PEA 163 en cllabratin avec la sciété SESAM. Frt des résultats de recherche btenus et de cette première expérience, un autre prjet d aménagement cmparable a été lancé en partenariat avec un explitant frestier, la Sciété IFB, sur le permis 169 de N GOTTO. Ce prjet financé par l Unin Eurpéenne, dans le cadre du prgramme réginal ECOFAC, a abuti en 1996 à la mise en place du premier plan d aménagement frestier, réellement pératinnel en Afrique Centrale. Il faut suligner que ces deux pératins d aménagement frestier à grande échelle nt permis des avancées techniques significatives pur la rédactin de plans d aménagement cmpatibles d une part avec le maintien d une bidiversité et d autre part avec les impératifs écnmiques liés à l activité industrielle. Ces travaux initiés en Centrafrique fnt aujurd hui encre référence sur l ensemble du Bassin du Cng. Les industriels du bis, cmpte tenu des capitaux imprtants immbilisés pur les besins de l industrie de transfrmatin, nt dès lrs cmmencé à prendre cnscience de la qualité de l instrument de gestin à myen et lng terme que représente l aménagement frestier. Ils deviennent de plus en plus sensibles à l avantage cmmercial que peut assurer à terme l éclabellisatin des bis, sur les marchés eurpéens les plus prteurs La généralisatin prgressive du prcessus d aménagement à l ensemble du massif frestier de prductin (vir carte n 1 : suivi de l aménagement en juin 2000) Tel que le prévit la li en vigueur en Centrafrique depuis 1990, l Etat, à travers sn administratin frestière, à la charge d établir les plans d aménagement frestier, à charge pur les explitants de mettre en œuvre ces plans. Tenant cmpte des cntraintes financières et techniques pur la généralisatin du prcessus d aménagement à l ensemble des permis industriels du dmaine frestier permanent de l Etat, un sutien extérieur a été recherché par l Etat afin de mettre en œuvre de façn effective sa plitique vlntariste en la matière. C'est dans ce cntexte que l'agence Française de Dévelppement a décidé de pursuivre sn appui au Guvernement Centrafricain à travers le financement du Prjet d Appui à la Réalisatin des Plans d Aménagement Frestiers, plus cnnu sus le vcable PARPAF. Ce financement, abndé par une cntrepartie financière natinale apprtée par le Fnds Frestier, permet de dter le ministère de tutelle d'une cellule d'aménagement, actuellement basée à Berberati, dispsant des myens techniques et humains pur animer la réflexin et encadrer les explitants pur d'une part, les mbiliser vers l'aménagement frestier, puis les accmpagner dans leur démarche de prductin de leur plan d'aménagement. A ce jur, la cntributin financière de l AFD au PARPAF est de 3,5 millins d eurs sur les deux phases du prjet, dnt 2 millins sur la phase 1 (Aût 2000-fin 2004) et 1,5 millin sur la phase 2 (2005-mi2006). Pur sa part, l Etat Centrafricain a cntribué financièrement au prjet, au titre de la cntre partie natinale à travers le Fnds Frestier natinal, à hauteur d envirn Originalité de l apprche Centrafricaine Cette apprche riginale est différente de celle qui est actuellement en vigueur dans d'autres pays frestiers de la sus-régin cmme le Camerun, le Gabn u la République du Cng, ù l'explitant a la charge, seul, de la prductin de sn plan d'aménagement, au sens technique et financier, le rôle de l'etat se limitant à la validatin du dcument prduit et au suivi et cntrôle de sa mise en euvre. Cette apprche a mbilisé la plupart des grands grupes frestiers internatinaux, dnt certains nt parfis anticipé les réfrmes réglementaires. Ils nt investi dans la réalisatin du plan d'aménagement de leur cncessin, la plupart du temps en rémunérant un cabinet cnseil spécialisé qui les a accmpagné durant tute la démarche. La slutin retenue en RCA est mixte, dans le sens ù elle implique à la fis l'etat, par sn financement direct, et au travers du dn de l'afd, et les explitants qui cntribuent en partie au financement de la réalisatin des plans d'aménagement.

4 4 III. Organisatin institutinnelle 3.1. Le prjet PARPAF Objectifs du prjet : Le prjet PARPAF vise à : - Dter l'administratin d une capacité prpre de rédactin des plans d aménagement des permis frestiers industriels sur l ensemble de la zne de frêt dense de prductin du Sud Ouest centrafricain ; - Mettre en place un prgramme d'études et de recherche-dévelppement pur le suivi bilgique, à lng terme, afin de mieux cnnaître le fnctinnement et la dynamique des écsystèmes frestiers cncernés, ceci en cmplémentarité avec les travaux cnduits sur le dispsitif de recherche de M baïki ; - Préparer la filière aux exigences d'une gestin durable des frêts. Prduit attendu : Le prjet dit ntamment permettre d abutir à la réalisatin d un plan de gestin pur chacune des cncessins frestières centrafricaines. Méthdlgie : Le plan de gestin est initié par la signature, entre la sciété frestière et l'administratin, d'une cnventin prvisire qui fixe les mdalités d'explitatin du massif frestier pendant la durée des études et des travaux d inventaire d'aménagement, et le partage des respnsabilités pur sa préparatin. Pendant cette péride, la sciété frestière ne peut expliter qu'à l'intérieur d'un périmètre déterminé (en général 1/8 de la cncessin). La préparatin des plans d'aménagement s'appuie sur des travaux de terrain réalisés par les entreprises sus le cntrôle technique du prjet, et sur leur traitement sus la respnsabilité du prjet et la supervisin des entreprises. Au terme de cette phase d'étude de terrain, une négciatin entre les différents acteurs dit débucher sur une synthèse de plusieurs scenarii intégrant les cntraintes techniques et écnmiques de l'explitatin, les bjectifs écnmiques, sciaux et envirnnementaux de l'administratin, les spécificités bilgiques de la zne et les besins des ppulatins lcales. A l'issue de la négciatin, la cnventin d'explitatin définitive fixe les drits et les bligatins de chacun. Mdalités d exécutin : 1) Opérateur du prjet et maître d euvre: L pérateur est le grupement CIRAD-FORET / FRM qui a la charge de la gestin de l'ensemble du prjet. A travers l assistance technique mise à dispsitin du prjet, il assure l ensemble de la maîtrise d'euvre du prjet. La Cellule d aménagement, dite «cellule de Berbérati», ainsi créée dans le cadre du prjet PARPAF, regrupe les myens nécessaires à la réalisatin des bjectifs. Ses respnsabilités cmprennent : La furniture aux entreprises de méthdlgies et de nrmes pur la cllecte des dnnées et la réalisatin des inventaires. La réalisatin des inventaires bilgiques et cnsultatin des ppulatins lcales. Le cntrôle de la réalisatin des inventaires et de la cllecte des dnnées par les équipes des entreprises. La synthèse des infrmatins cllectées pur chaque PEA afin de déterminer les mdalités d une explitatin durable, les types et les niveaux de prélèvement, les besins et les drits des ppulatins lcales, les cntraintes envirnnementales. L établissement des scénaris d'explitatin et négciatins avec les acteurs cncernés pur débucher sur un plan d'aménagement. La rédactin du prjet de cnventin d'aménagement définitive au terme de la phase de négciatin entre l'administratin et l'entreprise. 2) Maître d uvrage : Le Ministère chargé des Eaux et Frêts assure la maîtrise d'uvrage du prjet avec l'appui spécifique d'un cmité de piltage. Le suivi et le cntrôle de l'élabratin des plans d'aménagement snt assurés par les services cmpétents du Ministère: la Directin Générale des Eaux et Frêts, la Directin des Inventaires

5 5 et des Aménagements Frestiers, et les Directins Réginales des Eaux et Frêts. L Administratin intervient également cmme partenaire financier au prjet à travers le Fnds Frestier qui assure le financement de la cntre partie natinale. A nter qu à l rigine, le Fnds Frestier avait un statut indépendant avec sn prpre cmité de gestin. Aujurd'hui il est devenu un cmpte d'affectatin spéciale du trésr (Cmpte d'affectatin Spéciale de Dévelppement Frestier et Turistique) avec l intitulé CASDFT. Il est alimenté à 92% par une qute-part des taxes frestières (lyer, taxes d'abattage, de rebisement) et à 8% par des taxes sur le turisme. Le Fnds Frestier finance, entre autres, des prgrammes frestiers, turistiques et la lutte anti-bracnnage, il assure les cntreparties natinales des prjets bi-latéraux et multi-latéraux et les cntributins natinales aux rganisatins réginales et internatinales du secteur. 3) les partenaires privés du prjet Les sciétés frestières nt la charge de cnstituer les équipes de terrain pur les inventaires, de réaliser les inventaires d'aménagement, d'évaluer le résultat du traitement des dnnées réalisées par la cellule de Berbérati en vue de négcier les plans d'aménagement. Les acquis du prjet : (vir carte n 2 : état en juin 2005) Parmi les avancées du PARPAF, n nte aujurd hui : la prductin de dnnées de recherche permettant de préciser les paramètres sylvicles à intégrer dans les plans, la prductin de Nrmes Natinales d'aménagement qui servent de lignes directrices pur tus les plans. la prductin d'un plan d'aménagement cmplet, celui de la sciété SCAD, la mise en place du SIG frestier du pays, appuyant le ministère pur tus services cartgraphiques, la sensibilisatin et mbilisatin prgressive de l'ensemble du secteur frestier industriel du pays sur le principe de l'aménagement frestier. Au-delà des acquis techniques indéniables du prjet, le PARPAF a su instaurer un climat de cnfiance entre les différents partenaires. Le prjet a réussi à se psitinner cmme un élément de stabilisatin déterminant de la filière. Un grs travail d apprche du milieu prfessinnel a en effet été réalisé par l équipe technique. Le travail a abuti à ce jur à la signature de cnventins prvisires d aménagement-explitatin avec l ensemble des entreprises frestières industrielles du pays nn encre aménagées pur la réalisatin des travaux d inventaires et d analyse. L appui institutinnel de l Administratin Frestière au prjet : L Administratin Frestière a apprté sn sutien au prjet à travers un certain nmbre d ajustements majeurs qui nt permis un assainissement du secteur et la redistributin des permis frestiers industriels à un nmbre réduit d pérateurs. En effet, fin 2003, les Etats Généraux des Eaux et Frêts nt uvert la vie à un assainissement cnsidérable du secteur par : - un arrêt des permis spéciaux de cupe cnstitués de petites superficies mal cntrôlées, et réputées pur leur mauvaise gestin frestière, - un retur au dmaine des PEA nn viables u ne respectant pas les engagements fiscaux u les prcédures d attributin ; - la mise en place d'une «éc-taxe» dublant la taxe à la superficie pur les PEA nn engagés dans l'aménagement, - la mise en place d'une cmmissin natinale d'attributin des PEA (dnt le PARPAF est membre), et publicatin d un arrêté précisant u cmplétant le décrêt d attributin des PEA, - l bligatin d'un engagement dans la démarche d aménagement à la travers une cnventin prvisire d'aménagement pur tute cncessin nuvellement attribuée. L'ensemble de ces mesures a dnné au PARPAF un cntexte institutinnel particulièrement favrable et aujurd hui, près de 80% de la superficie frestière, regrupant la quasi-ttalité des entreprises frestières, se truve engagée dans la démarche de l'aménagement. Prlngatin du prjet : Face aux avancées cnsidérables du PARPAF en matière d aménagement, ceci dans un cntexte plitique parfis difficile avec le subresaut de 2003, l'afd a accepté de pursuivre sn sutien financier pur accmpagner le prjet dans sa phase 2, et ainsi prlnger l'actin du prjet jusqu à mi-2006.

6 6 Aujurd hui, le bailleur de fnds, l AFD, cnsidère que les cnditins de bnne guvernance de la filière frestière se snt très largement amélirées depuis plus de deux ans. Tutefis, il apparaît que les myens de l administratin demeurent extrêmement faibles en regard des tâches qui lui restent à accmplir dans le prcessus d aménagement. Au terme du prjet PARPAF, la situatin de l aménagement mi-2006 en RCA présentera une situatin paradxale : la ttalité des entreprises frestières sernt engagées dans l aménagement alrs que le prjet s achèvera. D ici à mi-2006, seuls 3 plans d aménagement sernt finalisés et pératinnels alrs que 6 autres sernt en curs de réalisatin. Perspectives : (vir carte n 3 : perspectives 2010) Dans ce cntexte, cmpte tenu : des risques encurus par le secteur en cas d absence de prjet à un mment critique (explsin des besins du secteur frestier pur la finalisatin des plans d aménagements en curs), de l impact frt du prjet, des attentes qu il a fait naître, de sa fnctin de stabilisatin du secteur, de sn psitinnement cmme interface entre la prfessin et l administratin, de sn rôle de prducteur de cnsensus, l instructin d un prchain prjet (PARPAF II), à prévir sur la péride , dans la cntinuité de l actuel PARPAF a été lancée par l AFD qui purrait, sus réserve du maintien de l engagement plitique de l Etat en faveur de l aménagement, y cnsacrer 5 millins d Eurs. Cntenu du futur prjet PARPAF II: Sur la base des acquis du prjet en curs, l Administratin des Eaux et Frêt s est engagée dans une réflexin stratégique pur frmuler ses besins à lng terme et sa stratégie d'aménagement frestier. Cette réflexin est nurrie par les cmités de piltage du PARPAF et les ateliers mis en place avec la participatin des différents partenaires de l'administratin et du secteur privé. Les fruits de cette réflexin divent abutir à un dcument d rientatin pur l'aménagement frestier durable en RCA qui psera les bases de la secnde phase du PARPAF. Parmi les enjeux essentiels à prendre en cmpte, n retient : - la pérennisatin institutinnelle de la cellule d aménagement du prjet par le transfert de capacités et de cmpétence à l'administratin de tutelle. A cet égard, plusieurs scénarii sernt prpsés en ce qui cncerne la lcalisatin, le cahier des charges, le financement, la cmpsitin de cette cellule natinale, - la finalisatin de l'accmpagnement des entreprises frestières qui achèvernt la rédactin de leurs plans d'aménagement, - la mise en place de nrmes natinales d'explitatin : inventaires d'explitatin, recllement, traçabilité, explitatin à faible impact, etc. - l encadrement des entreprises dans la phase initiale d applicatin du plan d aménagement, d une explitatin sus aménagement avec mise en place des utils de suivi et de cntrôle des activités frestières et de prductin industrielle à plus grande valeur ajutée - l appui-cnseil aux entreprises suhaitant s'engager dans une démarche de certificatin, au mment ù plusieurs pays d'eurpe ferment leurs achats publics aux bis nn certifiés. - la définitin de mdalités de cntractualisatin et de partenariat entre les entreprises frestières et leurs partenaires lcaux, dnt en particulier les cmmunes frestières, les villages, les pérateurs écnmiques (diamantaires, chasseurs ), ceci ntamment dans la perspective de mise place d un prjet de dévelppement intégré, le Prjet de Dévelppement de la Régin Sud-Ouest (PDRSO)./.

7 7

8 8

9 9

24 JUIN 2015 APPEL D OFFRES BILANS EVALUATIFS DES FONDS REGIONAUX DE GARANTIE ET D INNOVATION

24 JUIN 2015 APPEL D OFFRES BILANS EVALUATIFS DES FONDS REGIONAUX DE GARANTIE ET D INNOVATION 24 JUIN 2015 APPEL D OFFRES BILANS EVALUATIFS DES FONDS REGIONAUX DE GARANTIE ET D INNOVATION 1. Type de prcédure Cette prcédure est un marché privé, passé en appel d ffres uvert à l issue de laquelle

Plus en détail

POLITIQUE DE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES

POLITIQUE DE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES POLITIQUE DE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES Adptée le : 15 avril 1996 Lrs de la : 186 e réunin du cnseil d administratin Amendée le : 5 ctbre 2015 Lrs de la : 305 e réunin du cnseil d administratin Cllège

Plus en détail

Profil de la Cour des Comptes Tunisienne

Profil de la Cour des Comptes Tunisienne Cnférence réginale pur les Institutins Supérieures de Cntrôle de la régin du visinage eurpéen du sud Prfil de la Cur des Cmptes Tunisienne Présentatin de la Cur des Cmptes La Cur des Cmptes est une juridictin

Plus en détail

Qualité de vie au travail

Qualité de vie au travail Qualité de vie au travail Définitin, méthde et calendrier Les agents de la fnctin publique nt cnnu depuis plusieurs années des vagues de réfrmes successives dans un cntexte de cntraintes cntinues. Il en

Plus en détail

TERMES DE REFERENCES pour le recrutement d un consultant en appui à la réalisation de l analyse de situation et à la préparation du cadre logique

TERMES DE REFERENCES pour le recrutement d un consultant en appui à la réalisation de l analyse de situation et à la préparation du cadre logique Réserve de Bisphère Transfrntalière du Fleuve Sénégal (Mauritanie Sénégal) - Prcessus de Préparatin du prjet GEF-UICN RBT fleuve Sénégal TERMES DE REFERENCES pur le recrutement d un cnsultant en appui

Plus en détail

DEDELIBERATION N CR 06-15

DEDELIBERATION N CR 06-15 1 CR 06-15 DEDELIBERATION N CR 06-15 DU 13 FEVRIER 2015 Plitique culturelle Evlutin du sutien réginal à la restauratin du patrimine bâti. LE CONSEIL REGIONAL D ILE-DE-FRANCE VU le règlement (UE) n 651/2014

Plus en détail

Sous-mesure 8.6 du PDR Champagne-Ardenne 2014-2020 : Aide à l'équipement des entreprises de mobilisation des produits forestiers. Appel à projets 2016

Sous-mesure 8.6 du PDR Champagne-Ardenne 2014-2020 : Aide à l'équipement des entreprises de mobilisation des produits forestiers. Appel à projets 2016 Sus-mesure 8.6 du PDR Champagne-Ardenne 2014-2020 : Aide à l'équipement des entreprises de mbilisatin des prduits frestiers Appel à prjets 2016 1. Cntexte... 2 2. Mdalités de mise en œuvre... 2 Cadre de

Plus en détail

Politique Environnement du groupe GDF SUEZ

Politique Environnement du groupe GDF SUEZ Plitique Envirnnement du grupe GDF SUEZ Cmme tute rganisatin humaine, le grupe GDF SUEZ est en interactin avec l Envirnnement. Le présent dcument précise les principaux enjeux de cette interactin ainsi

Plus en détail

Vers une Assemblée Nationale du XXIème siècle

Vers une Assemblée Nationale du XXIème siècle Vers une Assemblée Natinale du XXIème siècle Le Plan d actin de l Assemblée Natinale pur le Partenariat pur un guvernement uvert Préface du Président de l Assemblée Natinale, Claude Bartlne Parallèlement

Plus en détail

Qualité de vie au travail

Qualité de vie au travail Qualité de vie au travail Définitin, méthde et calendrier Les cnditins d exercice des missins des agents publics, leurs métiers et l rganisatin des services nt beaucup évlué en l espace d une décennie.

Plus en détail

Picardie Technopole. Appel A Projets Innovation 2015

Picardie Technopole. Appel A Projets Innovation 2015 Picardie Technple Appel A Prjets Innvatin 2015 Règlement Cet Appel à Prjets se substitue à l Appel à Prjets INDUSTRILAB, en l élargissant à tutes les thématiques de la Stratégie de Spécialisatin Intelligente

Plus en détail

ANNEXE 8 RÉORIENTATION DES PERSONNES EN EMPLOI ET O RIENTATIONS APPROCHE D INTERVENTION 1. CONTEXTE 2. OFFRE DE SERVICE POUR LES PERSONNES EN EMPLOI

ANNEXE 8 RÉORIENTATION DES PERSONNES EN EMPLOI ET O RIENTATIONS APPROCHE D INTERVENTION 1. CONTEXTE 2. OFFRE DE SERVICE POUR LES PERSONNES EN EMPLOI APPROCHE D INTERVENTION ANNEXE 8 RÉORIENTATION DES PERSONNES EN EMPLOI ET SANS EMPLOI DANS L OFFRE DE SERVICE D EMPLOI-QUÉBEC O RIENTATIONS 1. CONTEXTE Des éléments nt permis d btenir un psitinnement cncernant

Plus en détail

La Communauté d agglomération Rouen Elbeuf Austreberthe La Commune

La Communauté d agglomération Rouen Elbeuf Austreberthe La Commune Cnventin entre la CREA et la Cmmune de.. pur la valrisatin des Certificats d Ecnmies d Energie durant le prlngement de la 2 ème péride du dispsitif La Cmmunauté d agglmératin Ruen Elbeuf Austreberthe La

Plus en détail

Schéma sectoriel Création. Transmission Reprises d Entreprises 2010 / 2015

Schéma sectoriel Création. Transmission Reprises d Entreprises 2010 / 2015 Schéma sectriel Créatin Bureau de la CCI Midi-Pyrénées Transmissin Reprises d Entreprises du 25-09-2012 2010 / 2015 Schéma Créatin Transmissin Reprises d Entreprises 2010 / 2015 La missin des CCI d appui

Plus en détail

APPEL A PROJETS ACCOMPAGNEMENT A LA CREATION D ENTREPRISES

APPEL A PROJETS ACCOMPAGNEMENT A LA CREATION D ENTREPRISES APPEL A PROJETS ACCOMPAGNEMENT A LA CREATION D ENTREPRISES Prgramme pératinnel FEDER/FSE Franche-Cmté et Massif du Jura 2014-2020 Axe 1 Objectif spécifique 1.3 (OT3, Ip 3a) Ouverture de l appel à prjets

Plus en détail

PROJET EFFINERGIE - NUMERIQUE

PROJET EFFINERGIE - NUMERIQUE APPEL D OFFRES ASSISTANCE A MAITRISE D OUVRAGE PROJET EFFINERGIE - NUMERIQUE Le Cllectif Effinergie, assciatin pur la prmtin de l'efficacité énergétique dans les bâtiments (www.effinergie.rg) lance une

Plus en détail

DU RESPONSABLE DE FORMATION

DU RESPONSABLE DE FORMATION Appruvé le 10 juin 2008 RÉFÉRENTIEL INTERMINISTERIEL DU RESPONSABLE DE FORMATION (DOCUMENT DE BASE : FICHE RIME, 2006) Le présent référentiel cmprend un référentiel d activités, de cmpétences et de frmatin

Plus en détail

1. Quels sont les principaux apports de la MIF pour le particulier?

1. Quels sont les principaux apports de la MIF pour le particulier? 22 ctbre 2007 EN PRATIQUE : 10 QUESTIONS REPONSES SUR LA MIF 1. Quels snt les principaux apprts de la MIF pur le particulier? 2. Quels prduits snt cncernés? 3. En qui cnsiste l évaluatin du client? 4.

Plus en détail

Charte de fonctionnement du dispositif EVREST

Charte de fonctionnement du dispositif EVREST Charte de fnctinnement du dispsitif EVREST POURQUOI? Cette charte vise à fixer les engagements que divent respecter les utilisateurs et rganisateurs du dispsitif Evrest, cncernant : les cnditins de participatin

Plus en détail

REFERENTIEL DE LA QUALIFICATION

REFERENTIEL DE LA QUALIFICATION COMMISSION PARITAIRE NATIONALE DE L'EMPLOI DE LA METALLURGIE Qualificatin : MQ 2003 03 69 0223 Catégrie : C* Dernière mdificatin : 07/01/16 TITRE DU CQPM : Chargé(e) de maintenance industrielle 1. Objectif

Plus en détail

Réunion de concertation du Fonds social européen 2014-2020 27 septembre 2013 - Paris

Réunion de concertation du Fonds social européen 2014-2020 27 septembre 2013 - Paris Réunin de cncertatin du Fnds scial eurpéen 2014-2020 27 septembre 2013 - Paris Atelier 3 «Prmuvir l inclusin sciale et lutter cntre la pauvreté» 1. Cntexte général a. Les rientatins cmmunautaires La crise

Plus en détail

GOUVERNEMENTS REGION WALLONNE COMMUNAUTE FRANCAISE

GOUVERNEMENTS REGION WALLONNE COMMUNAUTE FRANCAISE Page 1 sur 5 COMMUNIQUÉ DE PRESSE Présidence de l Unin eurpéenne : Les prirités de la Wallnie et de la Cmmunauté française (04-03-10) L Unin se dtera, à l ccasin du prchain Smmet de printemps les 25 et

Plus en détail

Régime d aide, exempté de notification, en faveur de la participation des producteurs de produits agricoles à des systèmes de qualité

Régime d aide, exempté de notification, en faveur de la participation des producteurs de produits agricoles à des systèmes de qualité Décembre 2015 Régime d aide, exempté de ntificatin, en faveur de la participatin des prducteurs de prduits agricles à des systèmes de qualité En applicatin du règlement (UE) n 702/2014 de la Cmmissin du

Plus en détail

Diagnostic des stratégies et outils de communication des territoires du Val d Adour et d Armagnac Cahier des charges

Diagnostic des stratégies et outils de communication des territoires du Val d Adour et d Armagnac Cahier des charges Prjet de Cpératin : Renfrcer les démarches participatives au service du dévelppement durable» Diagnstic des stratégies et utils de cmmunicatin des territires du Val d Adur et d Armagnac Cahier des charges

Plus en détail

Caractérisation des activités Etude des circuits financiers SYNTHESE. Schéma d Aménagement et de gestion des eaux de la Dore.

Caractérisation des activités Etude des circuits financiers SYNTHESE. Schéma d Aménagement et de gestion des eaux de la Dore. Caractérisatin des activités Etude des circuits financiers Schéma d Aménagement et de gestin des eaux de la Dre Synthèse SYNTHESE SYNTHESE I. CONTEXTE ET OBJECTIFS DE L ETUDE L étude vise à répndre à l

Plus en détail

Accompagnement. des projets d investissement

Accompagnement. des projets d investissement Accmpagnement des stratégies Dévelppement internatinal Assistance technique - Organisatin Accmpagnement des prjets d investissement Viabilité écnmique et financière BK CONSULTANTS 2002-2014 NECESSITE D

Plus en détail

Définir les besoins de la société en matière de santé Définition et guide du Collège royal

Définir les besoins de la société en matière de santé Définition et guide du Collège royal Définir les besins de la sciété en matière de santé Définitin et guide du Cllège ryal Préparé en cllabratin avec Lisa Little Cnsulting au nm du Cllège ryal (avril 2012) Intrductin Depuis lngtemps, les

Plus en détail

Fiche action N 10 : Observation du secteur de l habitat, suivi, évaluation et pilotage du PLH

Fiche action N 10 : Observation du secteur de l habitat, suivi, évaluation et pilotage du PLH Prgramme lcal de l habitat de la Cmmunauté de Cmmunes des Pays de Rhône et Ouvèze Fiche actin N 10 : Observatin du secteur de l habitat, suivi, évaluatin et piltage du PLH ENJEUX - Cnnaître les évlutins

Plus en détail

Charte du Tutorat CPAG

Charte du Tutorat CPAG Charte du Tutrat CPAG OBJET DE LA CHARTE La présente charte a pur bjectifs : - de fixer les règles relatives au tutrat exercé par des Agents Généraux expérimentés auprès des Agents Généraux stagiaires

Plus en détail

Comment suivre mes informations RSE?

Comment suivre mes informations RSE? Cmment suivre mes infrmatins RSE? Intervenant : sarah GUEREAU 21 nvembre 2014 Smmaire Définitin de la Respnsabilité Sciétale des Entreprises Purqui se lancer? Analyse du marché Rapprt RSE et publicatins

Plus en détail

REGLEMENT D INTERVENTION REGIONAL RELATIF AU DEVELOPPEMENT INTERNATIONAL DES ENTREPRISES AQUITAINES ANNEXE

REGLEMENT D INTERVENTION REGIONAL RELATIF AU DEVELOPPEMENT INTERNATIONAL DES ENTREPRISES AQUITAINES ANNEXE REGLEMENT D INTERVENTION REGIONAL RELATIF AU DEVELOPPEMENT INTERNATIONAL DES ENTREPRISES AQUITAINES ANNEXE 1 SOMMAIRE REGLEMENT D INTERVENTION Entreprises ciblées et prirités réginales Présentatin des

Plus en détail

CONCEPT TOURISTIQUE GLOBAL MASTERPLAN - CONDENSÉ MAI 2014

CONCEPT TOURISTIQUE GLOBAL MASTERPLAN - CONDENSÉ MAI 2014 JURA & TROIS-LACS Mnt-Sujet (Jura bernis) Vincent Burrut CONCEPT TOURISTIQUE GLOBAL MASTERPLAN - CONDENSÉ MAI Prgramme de dévelppement turistique Masterplan - Cndensé. INTRODUCTION Purqui un Masterplan?

Plus en détail

CONVENTION D OBJECTIFS ET DE MOYENS POUR LES RADIOS LOCALES

CONVENTION D OBJECTIFS ET DE MOYENS POUR LES RADIOS LOCALES CONVENTION D OBJECTIFS ET DE MOYENS POUR LES RADIOS LOCALES Entre : Le Département des Yvelines, représenté par M. Alain SCHMITZ, Président du Cnseil Général, agissant en cette qualité en vertu d une délibératin

Plus en détail

Yourcegid CBRH Rendez votre application compatible

Yourcegid CBRH Rendez votre application compatible Yurcegid CBRH Rendez vtre applicatin cmpatible N04170/71 Web Frmatin Mise à jur 01/12/2015 cncerné Cette frmatin permet de cmprendre les mécanismes de la nrme DSN, et de mettre chacun des prcessus de paie

Plus en détail

PLAN DE TRAVAIL 2015

PLAN DE TRAVAIL 2015 ASSOCIATION LIRE ET ECRIRE SECTION LA COTE PLAN DE TRAVAIL 2015 Situatin de la sectin à fin 2015 La cmmissin vaudise a amrcé cette année un imprtant travail de cllabratin cncrète et d harmnisatin. Ces

Plus en détail

Zoom sur La base de données économiques et sociales instaurée par la loi de sécurisation de l'emploi

Zoom sur La base de données économiques et sociales instaurée par la loi de sécurisation de l'emploi Zm sur La base de dnnées écnmiques et sciales instaurée par la li de sécurisatin de l'empli Juillet 2014 I. Une transparence renfrcée via la mise en place d une base de dnnées écnmiques et sciales 1 II.

Plus en détail

Offre de formation professionnelle 2015-2016. Offre de formation Fagerh 2016

Offre de formation professionnelle 2015-2016. Offre de formation Fagerh 2016 Offre de frmatin prfessinnelle 2015-2016 Offre de frmatin Fagerh 2016 SOMMAIRE Frmatin de Base Jurnée d accueil des nuveaux directeurs (cadres)... P5 Cursus nuveaux prfessinnels (cadres et nn cadres)...

Plus en détail

Prix SUEZ initiatives - Institut de France 5 ème édition 2015-2016 RÈGLEMENT. Prix SUEZ initiatives - Institut de France 2015-2016 Règlement

Prix SUEZ initiatives - Institut de France 5 ème édition 2015-2016 RÈGLEMENT. Prix SUEZ initiatives - Institut de France 2015-2016 Règlement Prix SUEZ initiatives - Institut de France 5 ème éditin 2015-2016 RÈGLEMENT 1 RÈGLEMENT de la 5 e éditin (2015 2016) du Prix SUEZ initiatives - Institut de France Article 1. ORGANISATEURS Le Fnds SUEZ

Plus en détail

APPEL A PROJETS 2014. Modèles de tumeurs spontanées chez l animal pour la recherche translationnelle en cancérologie

APPEL A PROJETS 2014. Modèles de tumeurs spontanées chez l animal pour la recherche translationnelle en cancérologie APPEL A PROJETS 2014 Mdèles de tumeurs spntanées chez l animal pur la recherche translatinnelle en cancérlgie L'ITMO Cancer de l alliance natinale pur les sciences de la vie et de la santé (AVIESAN) en

Plus en détail

ITIL 2011 Mise en production, contrôle et validation (RCV) avec certification 5 jours (anglais et français)

ITIL 2011 Mise en production, contrôle et validation (RCV) avec certification 5 jours (anglais et français) ITIL 2011 Mise en prductin, cntrôle et validatin (RCV) avec certificatin 5 jurs (anglais et français) Vue d ensemble de la frmatin ITIL est un ensemble de cnseils sur les meilleures pratiques, devenu un

Plus en détail

Non-papier Mise en place d un corridor de prix dans le cadre du marché carbone européen

Non-papier Mise en place d un corridor de prix dans le cadre du marché carbone européen Nn-papier Mise en place d un crridr de prix dans le cadre du marché carbne eurpéen Le marché carbne eurpéen (EU ETS) a jusqu ici rempli avec succès sn rôle de plafnner près de la mitié des émissins de

Plus en détail

10 JUILLET 2015 APPEL D OFFRES

10 JUILLET 2015 APPEL D OFFRES 10 JUILLET 2015 APPEL D OFFRES REVUE DES ACTIONS DU PROGRAMME D INVESTISSEMENTS D AVENIR EN FAVEUR DE LA STRUCTURATION DES FILIERES INDUSTRIELLES, DU TRAVAIL COLLABORATIF ET DU PARTAGE DE RESSOURCES 1.

Plus en détail

Dhos/SdE/E1/Projet Achats Dhos 2. ECHANGE ENTRE LES PARTICIPANTS ET MONSIEUR Y. LE GUEN 3

Dhos/SdE/E1/Projet Achats Dhos 2. ECHANGE ENTRE LES PARTICIPANTS ET MONSIEUR Y. LE GUEN 3 Dhs/SdE/E1/Prjet Achats Dhs Cmpte rendu Objet : Participants Cmpte rendu du Cmité Stratégique Achats du 10 mars 2009 Prjet FEHAP Vérnique Chasse Prjet GCS Uni H.A. Pascal Maritti Prjet GIE-CAC Stéphane

Plus en détail

Appel à projets national sur le plan Ecophyto II Programme 2016

Appel à projets national sur le plan Ecophyto II Programme 2016 Appel à prjets natinal sur le plan Ecphyt II Prgramme 2016 Ministère de l agriculture, de l agralimentaire et de la frêt Directin générale de l alimentatin Ministère de l envirnnement, de l énergie et

Plus en détail

Le Pôle Santé, Sécurité des Soins. Le Médiateur de la République. Saisine. Pôle Santé, Sécurité des Soins Médiateur de la République

Le Pôle Santé, Sécurité des Soins. Le Médiateur de la République. Saisine. Pôle Santé, Sécurité des Soins Médiateur de la République Le Pôle Santé, Sécurité des Sins Pôle Santé, Sécurité des Sins Médiateur de la République Dr Brun LANDI Médecin crdnnateur Pôle Santé, Sécurité des Sins Médiateur de la République Nvembre 2009 DIALOGUER,

Plus en détail

COMMUNAUTE DE COMMUNES DU PAYS DE PHALSBOURG REGLEMENT DE FACTURATION DE LA REDEVANCE INCITATIVE

COMMUNAUTE DE COMMUNES DU PAYS DE PHALSBOURG REGLEMENT DE FACTURATION DE LA REDEVANCE INCITATIVE COMMUNAUTE DE COMMUNES DU PAYS DE PHALSBOURG REGLEMENT DE FACTURATION DE LA REDEVANCE INCITATIVE Vté en cnseil cmmunautaire le 26 mars 2012 SOMMAIRE Article 1 : Objet du présent règlement... 3 Article

Plus en détail

PROJET DE POLITIQUE CULTURELLE POUR L ACADEMIE DE MUSIQUE ET DE DANSE DE LA COMMUNAUTE DE COMMUNES DE MIRIBEL ET DU PLATEAU

PROJET DE POLITIQUE CULTURELLE POUR L ACADEMIE DE MUSIQUE ET DE DANSE DE LA COMMUNAUTE DE COMMUNES DE MIRIBEL ET DU PLATEAU Prjet plitique Académie de Musique et de Danse CCMP et territire 2012-2017 PROJET DE POLITIQUE CULTURELLE POUR L ACADEMIE DE MUSIQUE ET DE DANSE DE LA COMMUNAUTE DE COMMUNES DE MIRIBEL ET DU PLATEAU L

Plus en détail

Lundi 25 novembre 2013 14h30. Tribunal de Grande Instance de Versailles

Lundi 25 novembre 2013 14h30. Tribunal de Grande Instance de Versailles Signature de la Cnventin d expérimentatin du téléphne prtable d alerte visant à renfrcer la prtectin des femmes, victimes de vilence cnjugale, en très grand danger Lundi 25 nvembre 2013 14h30 Tribunal

Plus en détail

Emprunt à des fins de placement Convenance et surveillance

Emprunt à des fins de placement Convenance et surveillance Avis sur les règles Nte d rientatin Règle des curtiers membres Persnnes-ressurces : Destinataires à l interne : Affaires juridiques et cnfrmité Audit interne Crédit Détail Frmatin Haute directin Institut

Plus en détail

Commune de Lusigny-sur-Barse Plan Local d Urbanisme

Commune de Lusigny-sur-Barse Plan Local d Urbanisme Département de l Aube Cmmune de Lusigny-sur-Barse Plan Lcal d Urbanisme Dcument n 2 Prjet d Aménagement et de Dévelppement Durables Arrêté par délibératin du Cnseil Municipal en date du Appruvé par délibératin

Plus en détail

LA MONNAIE ET LE MARCHE MONETAIRE

LA MONNAIE ET LE MARCHE MONETAIRE LA MONNAIE ET LE MARCHE MONETAIRE Intrductin : Imprtance de la mnnaie pur les échanges de biens et de services sur un marché. Evlutin vers une dématérialisatin de plus en plus imprtante Passage du trc

Plus en détail

PLAN DE MANAGEMENT DURABLE 2010-2015

PLAN DE MANAGEMENT DURABLE 2010-2015 PLAN DE MANAGEMENT DURABLE 2010-2015 NOTRE VISION, NOS VALEURS Le turisme est encre bien trp suvent respnsable, directement u indirectement, vlntairement u nn, d activités et des pratiques nuisibles pur

Plus en détail

Convention de prestations de services pour l accompagnement à l efficacité énergétique du patrimoine

Convention de prestations de services pour l accompagnement à l efficacité énergétique du patrimoine Cnventin de prestatins de services pur l accmpagnement à l efficacité énergétique du patrimine N La cnventin suivante est passée entre : La Cmmune/Cllectivité de représentée par dûment habilité(e) à la

Plus en détail

Comprendre le registre de pénibilité

Comprendre le registre de pénibilité Cmprendre le registre de pénibilité Le cadre réglementaire Dans quel(s) dispsitif(s) se situer? La pénibilité : préccupatin nuvelle? Dans le cadre de la réfrme des retraites du 9 nvembre 2010, la créatin

Plus en détail

Politique d investissement de la. MRC de Caniapiscau. Jeunes promoteurs

Politique d investissement de la. MRC de Caniapiscau. Jeunes promoteurs Plitique d investissement de la MRC de Caniapiscau Jeunes prmteurs Adptée le 15 septembre 2015 JEUNES PROMOTEURS Ce prgramme vise à aider les jeunes entrepreneurs (18-40 ans) à créer, à acquérir u à assurer

Plus en détail

Directive - Stage en entreprise

Directive - Stage en entreprise mb/01/05/2014 Smmaire 1. Objectif... 1 2. Terminlgie... 1 3. Dmaine d applicatin... 1 4. Objectifs du stage... 1 5. Exigences du stage Bachelr (semestre 6)... 1 6. Péride de stage... 2 7. L'entreprise

Plus en détail

6. Réglementation des Installations nucléaires de base (INB) et organisation de la sécurité [2] [16]

6. Réglementation des Installations nucléaires de base (INB) et organisation de la sécurité [2] [16] 6. Réglementatin des Installatins nucléaires de base (INB) et rganisatin de la sécurité [2] [16] 6-1 Les INB Suivant leur imprtance et les risques présentées, les installatins nucléaires, entrent sit dans

Plus en détail

Analyse du sondage de satisfaction effectué auprès des usagers (2012) et cibles d amélioration

Analyse du sondage de satisfaction effectué auprès des usagers (2012) et cibles d amélioration Martin Pruneau Carle Vaillancurt Analyse du sndage de satisfactin effectué auprès des usagers (2012) et cibles d améliratin Dcument adpté par le cmité d agrément le 29 janvier 2013 INTRODUCTION Ce dcument

Plus en détail

PLAN REGIONAL DE LUTTE CONTRE LE DECROCHAGE SCOLAIRE ET LES SORTIES SANS QUALIFICATION

PLAN REGIONAL DE LUTTE CONTRE LE DECROCHAGE SCOLAIRE ET LES SORTIES SANS QUALIFICATION CONSEIL REGIONAL RHONE-ALPES Délibératin n 08.01.106 DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL PLAN REGIONAL DE LUTTE CONTRE LE DECROCHAGE SCOLAIRE ET LES SORTIES SANS QUALIFICATION Le Cnseil réginal en sa réunin

Plus en détail

FORUM DU RISQUE ROUTIER PROFESSIONNEL

FORUM DU RISQUE ROUTIER PROFESSIONNEL DOSSIER DE PRESSE FORUM DU RISQUE ROUTIER PROFESSIONNEL 18 ET 19 MAI 2010 PARC ÉLAN, ALENÇON Une première en France 6 mdules de frmatin sur deux jurs 130 agents de la cllectivité frmés Pur une cnduite

Plus en détail

Fréquence d application Annuelle Type Société. Rédacteur Opérateur Rédaction 1ère application Commentaire. RIGOR Tous 01/06/07 01/06/07 Création

Fréquence d application Annuelle Type Société. Rédacteur Opérateur Rédaction 1ère application Commentaire. RIGOR Tous 01/06/07 01/06/07 Création PROCEDURE POLITIQUE DE VOTE Sciété Axim Alternative Investment Fréquence d applicatin Annuelle Type Sciété Rédacteur Opérateur Rédactin 1ère applicatin Cmmentaire RIGOR Tus 01/06/07 01/06/07 Créatin RIGOR

Plus en détail

Responsabilité Sociale et Environnementale

Responsabilité Sociale et Environnementale Respnsabilité Sciale et Envirnnementale POLITIQUE SECTORIELLE ENERGIE NUCLEAIRE P.1/14 Smmaire Préambule... 3 1. Plitique sectrielle... 4 1.1 Objectif... 4 1.2 Prtée... 4 1.3 Règles et nrmes de la plitique...

Plus en détail

L ensemble de la population devra respecter strictement les consignes données.

L ensemble de la population devra respecter strictement les consignes données. PANDEMIE GRIPPALE : COMMENT LES ENTREPRISES DOIVENT SE PREPARER Le nuveau virus grippal A H1N1, apparu au Mexique et aux Etats-Unis, cntinue à se répandre très rapidement à travers le mnde. L Organisatin

Plus en détail

PROGRAMME FORMATION INITIALE SAUVETEUR SECOURISTE DU TRAVAIL

PROGRAMME FORMATION INITIALE SAUVETEUR SECOURISTE DU TRAVAIL PROGRAMME FORMATION INITIALE SAUVETEUR SECOURISTE DU TRAVAIL Pré-requis : aucun Encadrement : La frmatin est dispensée au minimum par un frmateur SST rattaché à : Un rganisme de frmatin habilité pur la

Plus en détail

CHARTE QUALITE. Engagements des organismes de formation de la branche B.T.P. de Midi-Pyrénées. Actions de formation de 35h et plus

CHARTE QUALITE. Engagements des organismes de formation de la branche B.T.P. de Midi-Pyrénées. Actions de formation de 35h et plus CHARTE QUALITE Engagements des rganismes de frmatin de la branche B.T.P. de Midi-Pyrénées Actins de frmatin de 35h et plus SOMMAIRE I. OBJECTIFS DE LA CHARTE QUALITE CONSTRUCTYS MIDI-PYRENEES..... 1 II.

Plus en détail

SÉMINAIRE BTS Services informatiques aux organisations 3 et 4 février 2011 COMPTE-RENDU

SÉMINAIRE BTS Services informatiques aux organisations 3 et 4 février 2011 COMPTE-RENDU SÉMINAIRE BTS Services infrmatiques aux rganisatins 3 et 4 février 2011 COMPTE-RENDU Ce cmpte-rendu s appuie sur les ntes de Serge Guerinet et furnit une première synthèse des interventins qui nt animé

Plus en détail

Municipalité de La Pêche Procédure de municipalisation d un chemin privé PMCP 04-07-2012

Municipalité de La Pêche Procédure de municipalisation d un chemin privé PMCP 04-07-2012 PMCP 04-07-2012 Aût 2012 Réslutin 12-425 Table des matières 1. Faire signer une pétitin-requête par des prpriétaires, résidents et bénéficiaires des travaux... 1 2. Dépôt de la pétitin au cnseil... 2 3.

Plus en détail

TROPHEE DE L INNOVATION RH Dossier de candidature 2015

TROPHEE DE L INNOVATION RH Dossier de candidature 2015 TROPHEE DE L INNOVATION RH Dssier de candidature 2015 Trphée de l innvatin en Ressurces Humaines FHF MNH Pur la 3ème année cnsécutive, la FHF et la MNH prpsent de récmpenser des établissements sanitaires,

Plus en détail

Lignes directrices sur le perfectionnement professionnel continu (PPC)

Lignes directrices sur le perfectionnement professionnel continu (PPC) Lignes directrices sur le perfectinnement prfessinnel cntinu (PPC) Intrductin Dans sn énncé de missin, l Assciatin Actuarielle Internatinale (AAI) s engage à : «prmuvir le prfessinnalisme, élabrer des

Plus en détail

Note à l attention des agents de droit public et des salariés sous statut CANSSM de la Caisse des dépôts et consignations

Note à l attention des agents de droit public et des salariés sous statut CANSSM de la Caisse des dépôts et consignations www.caissedesdepts.fr DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES 03 SEPTEMBRE 2009 DE L ETABLISSEMENT PUBLIC Pôle gestin Administrative DHGA30 secteur du temps, des absences De la maladie et des accidents de service

Plus en détail

Fiche Liaison I.E.N./Ecoles N 2005/2006-01

Fiche Liaison I.E.N./Ecoles N 2005/2006-01 Premier Degré Circnscriptin d Olrn-Sainte-Marie http://www.ac-brdeaux.fr/primaire/64/lrn/ Olrn, le 3O aût 2005 Fiche Liaisn I.E.N./Ecles N 2005/2006-01 Au terme de ces vacances d été qui, je l espère nt

Plus en détail

EQUIPE SUR LE BUDGET ET LES FINANCES 1 COALITION POUR LA COUR PÉNALE INTERNATIONALE (CICC)

EQUIPE SUR LE BUDGET ET LES FINANCES 1 COALITION POUR LA COUR PÉNALE INTERNATIONALE (CICC) EQUIPE SUR LE BUDGET ET LES FINANCES 1 COALITION POUR LA COUR PÉNALE INTERNATIONALE (CICC) SOUMISSION A LA DOUZIEME SESSION DU COMITE DU BUDGET ET DES FINANCES, 20 AU 24 AVRIL 2009 15 AVRIL 2008 I. Bienvenue

Plus en détail

CHAPITRE: Etude de marché

CHAPITRE: Etude de marché CHAPITRE: Etude de marché Plan : I-Ntin de bases :.. I.1- Marketing : I.1.1 Etymlgie I.1.2 Définitin I.2- Marché: I.2.1. Définitin I.2.2 Classificatin I.3- Cncurrence :... I.4- I.5- Ciblage :. Segmentatin

Plus en détail

Date et heure limites de remise des projets : 3 février 2014 à 12h00

Date et heure limites de remise des projets : 3 février 2014 à 12h00 AVIS D APPEL A PROJETS CESSION DE TERRAINS SUR L ECOPARC DE CERVONNEX DOSSIER DE PRESENTATION DE L APPEL A PROJETS Date et heure limites de remise des prjets : 3 février 2014 à 12h00 1 Smmaire Préambule

Plus en détail

CONVENTION de HAUT-NIVEAU du joueur intégrant le Pôle Espoir Baseball de.

CONVENTION de HAUT-NIVEAU du joueur intégrant le Pôle Espoir Baseball de. CONVENTION de HAUT-NIVEAU du jueur intégrant le Pôle Espir Baseball de. Rédigée dans le respect des dispsitins du cde du sprt, ntamment ses articles L 231-3, L 231-6, D.221-17, R.221-26 et A. 231-3 à 231-8

Plus en détail

ORIENTATIONS POUR LA FORMATION CONTINUE DU PERSONNEL SCOLAIRE DE LA FORMATION GÉNÉRALE DES ADULTES

ORIENTATIONS POUR LA FORMATION CONTINUE DU PERSONNEL SCOLAIRE DE LA FORMATION GÉNÉRALE DES ADULTES Ministère de l Éducatin, du Lisir et du Sprt Directin de la frmatin générale des adultes ORIENTATIONS POUR LA FORMATION CONTINUE DU PERSONNEL SCOLAIRE DE LA FORMATION GÉNÉRALE DES ADULTES CURRICULUM DE

Plus en détail

Appel à projet 2016 du PLIE de l agglomération chalonnaise Cahier des charges

Appel à projet 2016 du PLIE de l agglomération chalonnaise Cahier des charges Appel à prjet 2016 du PLIE de l agglmératin chalnnaise Cahier des charges 1. Le PLIE du Grand Chaln Le Plan Lcal pur l Insertin et l Empli (PLIE) de l agglmératin chalnnaise a pur bjectif de favriser l

Plus en détail

Lignes directrices aux fins d octroyer une aide financière aux OBNL locataires dans des immeubles non résidentiels imposables œuvrant dans les

Lignes directrices aux fins d octroyer une aide financière aux OBNL locataires dans des immeubles non résidentiels imposables œuvrant dans les Lignes directrices aux fins d ctryer une aide financière aux OBNL lcataires dans des immeubles nn résidentiels impsables œuvrant dans les dmaines de l art et de la culture, du dévelppement scial et cmmunautaire

Plus en détail

Section des Unités de recherche. Rapport d évaluation. Unité de recherche : Pathogenèse virale du diabète de type 1. de l Université Lille 2

Section des Unités de recherche. Rapport d évaluation. Unité de recherche : Pathogenèse virale du diabète de type 1. de l Université Lille 2 Sectin des Unités de recherche Rapprt d évaluatin Unité de recherche : Pathgenèse virale du diabète de type 1 de l Université Lille 2 Février 2009 Sectin des Unités de recherche Rapprt d'évaluatin Unité

Plus en détail

Management intégré de la Qualité, de la Sécurité, de l Environnement :

Management intégré de la Qualité, de la Sécurité, de l Environnement : Revue annuelle (dcument de synthèse) de l année 2008 : (1 er ctbre 2007 30 Septembre 2008) Management intégré de la Qualité, de la Sécurité, de l Envirnnement : La surveillance, la mesure et le suivi du

Plus en détail

Tableau de bord de gestion - SISP Article 74 du Contrat de gestion : Transmission du tableau de bord de gestion

Tableau de bord de gestion - SISP Article 74 du Contrat de gestion : Transmission du tableau de bord de gestion Article 74 du Cntrat de gestin : Transmissin du tableau de brd de gestin Pur permettre à la SISP et à la SLRB de suivre la réalisatin des missins du cntrat de gestin de niveau 2, la SISP cmplète et transmet

Plus en détail

Programme de suivi et contrôle des factures publiques d électricité. Appel à manifestation d intérêt

Programme de suivi et contrôle des factures publiques d électricité. Appel à manifestation d intérêt Prgramme de suivi et cntrôle des factures publiques d électricité Appel à manifestatin d intérêt Mars 2011 1 TABLE DES MATIERES 1 JUSTIFICATION DU PROGRAMME...3 2 DEFINITION DU PROGRAMME...4 2.1 LE CONTENU

Plus en détail

Orientations pour l appel à projets Recherche translationnelle en cancérologie - INCa DGOS

Orientations pour l appel à projets Recherche translationnelle en cancérologie - INCa DGOS Orientatins pur l appel à prjets Recherche translatinnelle en cancérlgie - INCa DGOS Les rientatins prpsées pur l appel 2011 snt les suivantes : l appel à prjets libres cuvre tus les champs de la recherche

Plus en détail

Projet d harmonisation des trois organismes du Programme de bourses d études supérieures du Canada : Guide de discussion

Projet d harmonisation des trois organismes du Programme de bourses d études supérieures du Canada : Guide de discussion Prjet d harmnisatin des tris rganismes du Prgramme de burses d études supérieures du Canada : Guide de discussin Intrductin Le Canada et la plupart des autres pays industrialisés se penchent sur l évlutin

Plus en détail

FICHE 1.- CHAMP ET DISPOSITIFS DE L ACTION SOCIALE INTERMINISTÉRIELLE

FICHE 1.- CHAMP ET DISPOSITIFS DE L ACTION SOCIALE INTERMINISTÉRIELLE FICHE 1.- CHAMP ET DISPOSITIFS DE L ACTION SOCIALE INTERMINISTÉRIELLE INTRODUCTION : HISTORIQUE DE L ACTION SOCIALE L actin sciale de l Etat, qui a pur bjet l améliratin des cnditins de vie des agents

Plus en détail

Stage pour étudiant-e-s en Master «Sociologie» Document de présentation

Stage pour étudiant-e-s en Master «Sociologie» Document de présentation Stage pur étudiant-e-s en Master «Scilgie» Dcument de présentatin Exemple d image Année académique 2015-2016 Prfesseur respnsable du Master en scilgie : Philip Balsiger LE CONCEPT DE STAGE Dans le cursus

Plus en détail

Guide Projet Recherche et Développement. À l'usage des étudiants et de leurs superviseurs

Guide Projet Recherche et Développement. À l'usage des étudiants et de leurs superviseurs Guide Prjet Recherche et Dévelppement À l'usage des étudiants et de leurs superviseurs 1 1. SOMMAIRE SOMMAIRE... 2 OBJECTIFS PEDAGOGIQUES... 3 1. LE CONTEXTE ET LES ENJEUX... 3 2. LES OBJECTIFS POUR UN

Plus en détail

AXE 6 PROMOUVOIR L EMPLOI FICHE THEMATIQUE 6-3 : PAR LA CREATION D ACTIVITES FORMATIONS PROFESSIONNELLES

AXE 6 PROMOUVOIR L EMPLOI FICHE THEMATIQUE 6-3 : PAR LA CREATION D ACTIVITES FORMATIONS PROFESSIONNELLES AXE 6 PROMOUVOIR L EMPLOI PAR LA CREATION D ACTIVITES FICHE THEMATIQUE 6-3 : FORMATIONS PROFESSIONNELLES A LA CREATION REPRISE D ENTREPRISES ACCORD CADRE DU CONSEIL REGIONAL 1 Pririté d investissement

Plus en détail

PROJET Réflexion immobilière utilisateur. CLIENT Baker & MacKenzie. PROGRAMME Environ 9 000m² POINTS FORTS

PROJET Réflexion immobilière utilisateur. CLIENT Baker & MacKenzie. PROGRAMME Environ 9 000m² POINTS FORTS CBRE BUILDING CONSULTANCY Rue Paul Baudry Paris 8ème 8ème Réflexin immbilière utilisateur Baker & MacKenzie Envirn 9 000m² Due Diligence Technique Audit Acquisitin Assistance à la Vente VEFA Sale & Lease

Plus en détail

Le Groupement d Employeurs en Belgique

Le Groupement d Employeurs en Belgique Le Grupement d Emplyeurs en Belgique Descriptin du dispsitif Le grupement d emplyeurs (GE) est un dispsitif de mutualisatin des ressurces humaines entre plusieurs entreprises qui se partagent les temps

Plus en détail

Compte rendu des 8èmes rencontres européennes et internationales «Patrimoine et tourisme» Paris le 4 juillet 2013

Compte rendu des 8èmes rencontres européennes et internationales «Patrimoine et tourisme» Paris le 4 juillet 2013 Assciatin Natinale des Villes et Pays d Art et d Histire et des Villes à Secteurs Sauvegardés et Prtégés 8èmes rencntres eurpéennes et internatinales «Patrimine et turisme» Cmpte rendu des 8èmes rencntres

Plus en détail

-Dimension psychologique : l entrepreneuriat est lié à la conscience, aux aspirations personnelles ainsi qu à l épanouissement de l entrepreneur.

-Dimension psychologique : l entrepreneuriat est lié à la conscience, aux aspirations personnelles ainsi qu à l épanouissement de l entrepreneur. Expsé «La culture entrepreneuriale au Marc» 1- Entrepreneuriat au Marc : Visin glbale sur l envirnnement entrepreneurial : plusieurs dimensins impactent ntre envirnnement entrepreneurial : -Dimensin sciculturelle

Plus en détail

PRIX 4. Emploi et développement des Hommes

PRIX 4. Emploi et développement des Hommes 1/4 Dssier de candidature Grand Prix Essec de la Distributin Respnsable PRIX 4. Empli et dévelppement des Hmmes Présentatin générale de l initiative >Origine de sa mise en place LA POLITIQUE DIVERSITE

Plus en détail

CONSEIL D ADMINISTRATION. 29 août 2012 REGLEMENT INTERIEUR PREAMBULE

CONSEIL D ADMINISTRATION. 29 août 2012 REGLEMENT INTERIEUR PREAMBULE CONSEIL D ADMINISTRATION 29 aût 2012 REGLEMENT INTERIEUR PREAMBULE Le Cnseil d Administratin de Pernd Ricard, (ci-après dénmmée «la Sciété») a adpté sn Règlement Intérieur le 17 décembre 2002. Ce règlement

Plus en détail

Recherche et Innovation

Recherche et Innovation Fiche prgramme Bureau Aquitaine Eurpe Le prgramme Hrizn 2020 (2014-2020) Recherche et Innvatin Hrizn 2020 est le prgramme-cadre pur la recherche et l'innvatin 2014-2020. Il cnstitue le principal util de

Plus en détail

1. Présentation du comité des usagers et de son fonctionnement aux nouveaux élus (par NM),

1. Présentation du comité des usagers et de son fonctionnement aux nouveaux élus (par NM), COMITE DES USAGERS COMPTE RENDU PORT DE L ERDRE 21 NOVEMBRE 2013 18H30 RAPPEL DE L ORDRE DU JOUR : 1. Présentatin du cmité des usagers et de sn fnctinnement aux nuveaux élus, 2. Présentatin des tarifs

Plus en détail

AIDE A L INNOVATION RESPONSABLE CAHIER DES CHARGES ET REGLEMENT DE L APPEL A PROJETS «INNOVATION RESPONSABLE ET BATIMENT DURABLE»

AIDE A L INNOVATION RESPONSABLE CAHIER DES CHARGES ET REGLEMENT DE L APPEL A PROJETS «INNOVATION RESPONSABLE ET BATIMENT DURABLE» AIDE A L INNOVATION RESPONSABLE CAHIER DES CHARGES ET REGLEMENT DE L APPEL A PROJETS «INNOVATION RESPONSABLE ET BATIMENT DURABLE» Le texte et le dssier de candidature à cet appel à prjets snt téléchargeables

Plus en détail

HAUTE BORNE DEVELOPPEMENT

HAUTE BORNE DEVELOPPEMENT HAUTE BORNE DEVELOPPEMENT SAEM Haute Brne PLAN D ACTIONS 2011 Plan d actins Haute Brne Dévelppement - Technple Lille Métrple 2011 1 SOMMAIRE A - CONTEXTE... 3 B - ACTIONS... 4 Axe 1 : Favriser la créatin

Plus en détail

Cycle d informations et d échanges

Cycle d informations et d échanges La gestin financière des établissements d enseignement supérieur et de recherche Fiche n 8 : Les cmptables publics : l agent cmptable principal, les agents cmptables secndaires et les régisseurs Ainsi

Plus en détail

TDR realisation schema aménagement, plan d investissement et etudes APD Masindray 1

TDR realisation schema aménagement, plan d investissement et etudes APD Masindray 1 TERMES DE REFERENCE Réalisatin d un schéma d aménagement, d un plan d investissement et des Etudes d Avant Prjet Détaillé pur la mise en place de service d apprvisinnement en eau ptable de la Cmmune Rurale

Plus en détail