La Direction Départementale des Finances Publiques (DDFiP) de Saône-et-Loire

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La Direction Départementale des Finances Publiques (DDFiP) de Saône-et-Loire"

Transcription

1 La Direction Départementale des Finances Publiques (DDFiP) de Saône-et-Loire

2 La Direction départementale des Finances publiques de Saône-et-Loire 1 - Organigramme 2 - Localisation 3 - Les unités infra-départementales 4 - Les missions : chiffres clés - pôle pilotage et ressources - pôle gestion fiscale - pôle gestion publique 5 - Les services en ligne

3 La Direction départementale des Finances publiques : 1 - Organigramme Directeur Départemental des Finances publiques Mission Audit Mission Maîtrise des Risques Qualité Comptable Issue de services fusionnés depuis le 1er novembre 2010 la Direction départementale des Finances publiques (DDFiP) de Saône-et-Loire, est dirigée par Pierre ROYER, Administrateur Général des Finances Publiques. Il est assisté de directeurs, respectivement chargés du pôle de la gestion fiscale du pôle de la gestion publique et du pôle pilotage et ressources. Mission Communication Mission Politique Immobilière de l Etat Pôle Gestion fiscale Mission Assiette et Recouvrement Divisions : Pilotage de la fiscalité d e s p a r t i c u l i e r s, amendes, missions foncières Pilotage de la fiscalité des professionnels Mission Contrôle et contentieux Pôle Gestion publique Divisions : Collectivités Locales Mission domaniale Etat Comptabilité Dépense de l Etat Dépôts et services financiers Autres opérations de l Etat Mission économique Pôle Pilotage et Ressources et Ressources Divisions : Ressources Humaines Budget et Logistique Formation Professionnelle Stratégie Divisions : Affaires juridiques et contentieux Contrôle fiscal et Redevance

4 La Direction départementale des Finances publiques : 2 - Localisation La DDFiP est implantée rue Lamartine à Mâcon, où sont situés 2 des 3 pôles (Gestion Publique et Pilotage et Ressources) ainsi que les missions directement rattachées au DDFiP. Le pôle Gestion Fiscale est localisé sur le site du Breuil situé à 1,2km. Site Lamartine Résidence du Breuil

5 La Direction départementale des Finances publiques : 3 - Les unités infra-départementales Un réseau de services déconcentrés qui comprend au 1er septembre 2013: 57 structures 6 SIP-SIE* 2 SIP 2 SIE 18 trésoreries mixtes 13 trésoreries spécialisées 5 services de publicité foncière 3 centres des impôts fonciers * SIP : service des impôts des particuliers SIE : service des impôts des entreprises 8 services à compétence départementale: 1 pôle de recouvrement spécialisé 1 pôle topographique de gestion cadastrale, 1 pôle d évaluation des locaux professionnels, 1 brigade de contrôle et de recherche, 1 pôle de contrôle et d expertise, 1 brigade de contrôle de fiscalité immobilière, 2 brigades de vérification

6 4 - LES MISSIONS Le Pôle Pilotage et Ressources 4 Divisions : Gestion des Ressources Humaines Formation Concours Budget - Immobilier - Logistique Stratégie - Contrôle de Gestion - Qualité de Service - Renfort GESTION DES RESSOURCES HUMAINES Les effectifs (au 31/12/2012) La pyramide des âges (au 31/12/2012) 790 emplois implantés tous grades et filières confondus pour 784,7 ETP catégorie A + 62,8 catégorie A 114,4 catégorie B 347,5 catégorie C 260,0 7,36% 47,53% 28,70% 13,39% 3,02% 60 ans et plus entre 50 et 59 ans entre 40 et 49 ans entre 30 moins de et ans ans Le soutien au réseau : 17 agents affectés à l équipe de renfort départementale L appui au recouvrement forcé des créances publiques : 2 cadres A huissiers des finances publiques Un référent «protection juridique des agents» Une correspondante locale «Handicap» La mise en place d un tableau de bord de veille sociale depuis le 1er janvier 2011 Prévention des risques et améliorations des conditions de vie au travail : un assistant de prévention (Document d évaluation des Risques Professionnels -DUERP- Plan annuel de prévention)

7 Le Pôle Pilotage et Ressources 4 Divisions : Gestion des Ressources Humaines Formation - Concours Budget - Immobilier - Logistique Stratégie - Contrôle de Gestion - Qualité de Service - Renfort FORMATION - CONCOURS 3 types de formation Chiffres-clés 2012 Formation initiale : 65 stagiaires accueillis Formation continue : 100 sessions de formation Préparation aux concours : 190 bénéficiaires 1888 agents bénéficiaires 77 % des agents ont suivi au moins une formation (un agent ayant suivi plusieurs formations étant compté plusieurs fois) BUDGET IMMOBILIER - LOGISTIQUE Les moyens budgétaires Dépenses exécutées en 2012 : 91,56 % pour les dépenses de personnel 8,44 % pour les dépenses de fonctionnement 1% 3% 2% 4% 15% 6% 20% 6% 10% 33% Fluides Locations immobilières Nettoyage Travaux et entretiens immobilers Matériel informatique Affranchissement Frais de déplacement Fournitures Télécommunications Autres

8 Le Pôle Pilotage et Ressources 4 Divisions : Gestion des Ressources Humaines Formation - Concours Budget - Immobilier - Logistique Stratégie - Contrôle de Gestion - Qualité de Service - Renfort Qualité de Service Mise en place depuis le 1er janvier 2011 dans les structures les plus en contact avec le public : services des impôts des particuliers, services des impôts des entreprises, trésoreries mixtes (pour la partie fiscale), centres des impôts fonciers, pôles spécialisés. Etendu depuis 2012 au secteur public local : trésorerie mixte (pour la partie secteur public local) et 2013 pour les trésoreries spécialisées secteur public local Le référentiel Marianne comporte 19 engagements dont 14 sont tournés vers l accueil des usagers (accueil physique, téléphonique, courrier, courriel et 5 concernent le pilotage de la démarche). Un indicateur associé : IQS (indicateur de qualité de service) composé de 4 sous-indicateurs : - IQS 1 : traitement des courriers en 15 jours ouvrés : 75% - IQS 2 : traitement des courriels en moins de 5 jours ouvrés : 90% - IQS 3 : taux d appels aboutis en moins de 5 sonneries : 60% - IQS 4 : traitement des demandes de qualité de service en 15 jours : 75% Un objectif national et départemental fixé à 75 % pour 2012 Un taux d atteinte en 2012 de 91,43% pour le département de Saône-et-Loire

9 Le Pôle GESTION FISCALE Mission assiette et recouvrement 2 Divisions : Pilotage de la fiscalité des particuliers, amendes, missions foncières Pilotage de la fiscalité des professionnels LES CHIFFRES CLES 2012 DU TISSU FISCAL Saône-et-Loire 71 Particuliers (2012) foyers fiscaux dont 54,32 % imposables déclarations de revenus effectuées par internet (+ 9 % par rapport à 2011) % des contribuables ont choisi un mode de paiement dématérialisé de leurs impôts (impôt sur le revenu - taxe d habitation - taxes foncières) personnes accueillies dans les centres des finances publiques lors de la campagne 2012 de déclaration d impôt sur le revenu Professionnels (2012) artisans commerçants agriculteurs (dont 6667 forfaits) professions libérales sociétés (IS) Sociétés Civiles Immobilières télédéclarants à la TVA ( par rapport à 2011) Les recettes fiscales (2012) Les recettes fiscales : M (montant de l impôt collecté hors impots collectés directement par la Direction Générale des Entreprises) - Impôt sur le revenu, taxe d habitation,redevance-audiovisuelle, taxes foncières TVA, impôt sur les sociétés, droits d enregistrement

10 Le Pôle GESTION FISCALE Mission foncière 2 Divisions : Pilotage de la fiscalité des particuliers, amendes, missions foncières Pilotage de la fiscalité des professionnels LES CHIFFRES CLES 2012 Saône-et-Loire 71 Assurer la mission cadastrale extraits d actes exploités (mise à jour de la documentation littérale) évaluations cadastrales (traitement des déclarations de propriétés bâties) opérations foncières constatées (maintenance du plan cadastral) Enregistrer les formalités concernant les transactions immobilières (31/12/2012) 5 services de publicité foncière : Autun, Chalon-sur-Saône, Charolles, Louhans, Mâcon Formalités traitées : Délai moyen annuel de publication : 27.3 jours Délai de réponse aux renseignements demandés sur les immeubles dans les 10 jours : 100%

11 Le Pôle GESTION FISCALE Mission Contrôle et Contentieux 2 Divisions : Affaires juridiques et contentieux Contrôle fiscal et Redevance 71 Affaires juridiques et contentieux réclamations contentieuses et demandes gracieuses traitées par l ensemble des services d assiette, de contrôle et la division 100 requêtes devant les tribunaux (TA, TGI) 500 saisines du conciliateur fiscal départemental S ajoutent les affaires particulières, les rescrits et l appui juridique et technique pour les équipes Contrôle fiscal Anime l activité de contrôle: CSP, programmation, recherche, contrôle fiscal externe et contrôle de la contribution à l audio visuel public. Prend en charge les dossiers suite à contrôle fiscal et assure l établissement des impositions supplémentaires d impôt sur le revenu. Gère la constitution et la transmission des dossiers proposés pour des poursuites correctionnelles Coordonne l activité des Services des Impôts des Particuliers (pour leurs missions de Contrôle sur Pièces), des brigades départementales de vérifications, de la brigade de contrôle et de recherche et des pôles contrôle expertise / fiscalité immobilière. Représente la direction dans les instances départementales (comité départemental anti fraude notamment ).

12 Le Pôle Gestion publique 3 Divisions : Collectivités locales - Secteur public local Etat Mission domaniale Une mission économique LES CHIFFRES CLES 2012 DU SECTEUR PUBLIC LOCAL 71 Le Secteur public local (2012) 573 communes 43 établissements publics de coopération intercommunale (EPCI) : 1 communauté urbaine 2 communautés d agglomération 40 communautés de communes 22 établissements publics de santé (dont 2 de plus de 600 lits) et 50 établissements publics sociaux et médico-sociaux 4 syndicats gérant la taxe d enlèvement des ordures ménagères comptes de gestion Le partenariat DDFiP/comptable public des trésoreries et collectivités La DDFiP anime entre autres, le réseau des trésoreries et renforce conjointement avec les comptables publics de celles-ci le partenariat auprès des collectivités locales : 93,95% de comptes de gestion 2012 ont été remis aux ordonnateurs avant le 15/03/2013, une communication anticipée des bases prévisionnelles en matière de fiscalité directe locale, la production d analyses financières, une transmission et une consultation des données comptables et financières plus performante, la mise à disposition de nouveaux moyens de paiement, La signature d engagements partenariaux pour mieux répondre aux besoins des élus locaux et améliorer l efficacité des procédures : 22 engagements partenariaux signés au 31/12/2012. Une convention de services comptables et financiers signés avec le Département de Saône-et-Loire en 2011 et une autre avec le centre hospitalier de Mâcon en Une cellule dématérialisation à la DDFiP pour faciliter le déploiement du nouveau protocole informatique d échanges de données (appelé PESV2), obligatoire à compter de Il permet une dématérialisation totale des documents échangés entre les collectivités et les trésoreries (flux, bordereaux, mandats, titres, pièces justificatives, signature électronique )

13 Le Pôle Gestion publique 3 Divisions : Collectivités locales - Secteur public local Etat Mission domaniale Une mission économique Division Etat : Comptabilité de l Etat - Dépenses de l Etat Dépôts et Services Financiers - Autres opérations de l Etat La comptabilité de l Etat Centralisation des opérations comptables de la DDFIP et des postes du réseau Dispositif mis en œuvre : contrôle interne comptable Objectifs : Disposer de données comptables et financières transparentes et fiables: - vecteur d information pour le parlement et les citoyens - outil de pilotage pour les gestionnaires - support de contrôle de l utilisation des fonds publics Certification des comptes de l Etat par la Cour des Comptes (7 réserves en 2011 et 2012) L exécution de la dépense de l Etat : périmètre 2012 La DDFIP de Saône-et-Loire est assignataire des dépenses :. de la Préfecture de Saône-et-Loire (71). de la Préfecture de la Nièvre (58). du MAAF (agriculture, agroalimentaire et forêt) et.du MEDDEM (écologie, énergie, développement durable et mer) de Bourgogne. Depuis le 1er janvier 2011, le périmètre d intervention a été étendu :. DIR (Direction Interrégionale des Routes),. DDPP (Directions départementales de la protection des populations des 4 départements de la région). DDCS (Directions départementales de la cohésion sociale des 4 départements de la région).

14 Le Pôle Gestion publique 3 Divisions : Collectivités locales - Secteur public local Etat Mission domaniale Une mission économique Division Etat : Comptabilité de l Etat - Dépenses de l Etat Dépôts et Services Financiers - Autres opérations de l Etat L exécution de la dépense de l Etat Plan de contrôles préalables au paiement et à la comptabilisation dans le cadre du Contrôle Hiérarchisé de la Dépense (CHD) - permet la modulation des contrôles en fonction des risque et enjeux propre à chaque ordonnateur - taux de couverture des enjeux au 31/12/2012 : DDFiP71 : 94,40 % Le délai global de paiement (délai ordonnateur + délai comptable) : enjeu économique pour les fournisseurs de l Etat DDFiP 71 : 17,63 jours en 2012 Le taux de visa à 15 jours des dépenses de l Etat DDFiP 71 : 99,98 % en 2012 Les autres opérations de l Etat : produits divers Recouvrement amiable et contentieux des recettes non fiscales (indus, aide juridictionnelle, pensions alimentaires, ) Suivi du recouvrement des taxes d urbanisme en liaison avec la trésorerie d Autun Suivi de la comptabilité du recouvrement des amendes et condamnations pécuniaires Suivi de la comptabilisation des prises en charge et du recouvrement des impôts sur rôle L activité bancaire de la DDFiP Préposé de la Caisse des Dépôts et Consignations (CDC): - Gestion des comptes des professions juridiques de façon monopolistique : - 58 études notariales 2 mandataires judiciaires 2 tribunaux de commerce - Gestion (en concurrence avec les autres établissements bancaires) : - 22 huissiers de justice Dépôts de fonds au Trésor (DFT) : La DDFiP gère 215 comptes pour près de 128 clients : Traitement de près de chèques CDC et DFT

15 Le Pôle Gestion publique 3 Divisions : Collectivités locales - Secteur public local Etat Mission domaniale Une mission économique Mission domaniale : France Domaine L évaluation domaniale en 2012 Mise en œuvre de la politique immobilière de l Etat, réalisation de ses cessions immobilières Qualité d expert et de conseiller immobilier des collectivités locales (46 % de l activité des évaluateurs est consacrée aux collectivités locales) évaluations en valeur vénale à titre réglementaire rendues (dont 166 à la demande des services de l Etat) 145 évaluations effectuées en 2012 en valeur locative réglementaire (dont 55 à la demande des services de l Etat) Délai d un mois respecté à hauteur de 98,51 %. Mission économique La mission économique La DDFiP assure des prestations en matière d expertise et d action économique et financière auprès du Préfet et des décideurs publics locaux. Elle est un acteur essentiel dans les dispositifs de prévention et de soutien des entreprises en difficulté (CCSF, CODEFI, COS). Elle apporte également un appui aux particuliers dans le cadre des commissions départementales d examen du surendettement des particuliers. La DDFiP participe aux instances départementales - de la commission des chefs des services financiers et des représentants des organismes de sécurité sociale (CCSF) - de la cellule opérationnelle de suivi de crise - de la commission de financement de l économie

16 5 - LES SERVICES EN LIGNE impots.gouv.fr Site de l administration fiscale, permettant aux usagers,particuliers et entreprises, d effectuer leurs démarches courantes sur internet : déclarer, payer leurs impôts, obtenir des formulaires de déclarations, effectuer des simulation de calcul d impôt, consulter leur compte fiscal en ligne, Ce site permet également de consulter l ensemble de la documentation fiscale etprendre connaissance des dernières actualités fiscales et des statistiques de l impôt produite par la DGFiP collectivités-locales.gouv.fr Site à destination des collectivités locales (élus locaux et fonctionnaires territoriaux). Il recueille et met à leur disposition l ensemble des informations les concernant en matière de finances et de gestion locales, d intercommunalité et de marchés publics. cadastre.gouv.fr Site de consultation du plan cadastral français. Il permet de rechercher, consulter et commander des feuilles de plan, aux formats image ou vecteur. amendes.gouv.fr Site de paiement en ligne des amendes issues du contrôle (radar) ainsi que de toutes celles dont la référence «télépaiement» est présente sur le talon de paiement. ventes-domaniales Site de paiement en ligne des amendes issues du contrôle (radar) ainsi que de toutes celles dont la référence «télépaiement» est présente sur le talon de paiement

Organisation et organigramme fonctionnel de la DDFiP de l Oise

Organisation et organigramme fonctionnel de la DDFiP de l Oise 1 Organisation et organigramme fonctionnel de la DDFiP de l Oise Implantée à Beauvais, la DDFiP de l Oise, juridiquement créée le 26 avril 2010, est organisée autour de trois pôles fonctionnels : le pôle

Plus en détail

RESPONSABLE D UN SERVICE DES FINANCES PUBLIQUES

RESPONSABLE D UN SERVICE DES FINANCES PUBLIQUES 422 Finances publiques Le domaine fonctionnel Finances publiques regroupe les emplois relatifs à la gestion des finances publiques, en matière de ressources, de dépenses, d établissement et de vérification

Plus en détail

ORGANIGRAMME FONCTIONNEL. Trésorerie spécialisée Secteur Public Local. Application informatiques / Profils informatiques. Nom. Processus transverse

ORGANIGRAMME FONCTIONNEL. Trésorerie spécialisée Secteur Public Local. Application informatiques / Profils informatiques. Nom. Processus transverse DATE Chef de poste : Adjoint du chef de poste : ORGANIGRAMME FONCTIONNEL Trésorerie spécialisée Secteur Public Local / / Processus transverse Gestion des congés Gestion des horaires variables Gestion des

Plus en détail

PLAN DE CLASSIFICATION DU PROTECTEUR DU CITOYEN

PLAN DE CLASSIFICATION DU PROTECTEUR DU CITOYEN PLAN DE CLASSIFICATION DU PROTECTEUR DU CITOYEN 1000 ORGANISATION ET GESTION 1100 DOCUMENTS HISTORIQUES ET CONSTITUTIFS 1110 Statut, missions et mandats 1120 Compétences 1130 Nominations 1140 Historique

Plus en détail

DECLARATION 21/06/2016. AU 06 Exercice des activités notariales

DECLARATION 21/06/2016. AU 06 Exercice des activités notariales DECLARATION 21/06/2016 AU 06 Exercice des activités notariales EXERCICE DES ACTIVITÉS NOTARIALES (Déclaration N 06 ) L autorisation unique n AU-006 concerne les traitements mis en œuvre par les offices

Plus en détail

La Direction Régionale des Finances Publiques de Bretagne et du département d Ille-et-Vilaine

La Direction Régionale des Finances Publiques de Bretagne et du département d Ille-et-Vilaine La Direction Régionale des Finances Publiques de Bretagne et du département d Ille-et-Vilaine La direction régionale des Finances publiques (DRFiP) de Bretagne et du département d Ille-et-Vilaine a été

Plus en détail

La DGFIP Un partenaire pour vous accompagner au quotidien dans la gestion de votre collectivité

La DGFIP Un partenaire pour vous accompagner au quotidien dans la gestion de votre collectivité La DGFIP Un partenaire pour vous accompagner au quotidien dans la gestion de votre collectivité Création, missions, orientations stratégiques La DGFIP (Direction Générale des Finances Publiques) Créée

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Comité Opérationnel Départemental de la lutte Anti-Fraude (CODAF) : présentation du bilan des actions

DOSSIER DE PRESSE. Comité Opérationnel Départemental de la lutte Anti-Fraude (CODAF) : présentation du bilan des actions DOSSIER DE PRESSE Comité Opérationnel Départemental de la lutte Anti-Fraude (CODAF) : présentation du bilan des actions Mercredi 3 septembre 2014 À 14h30 Bureau de M. le préfet Qu est ce que le CODAF?

Plus en détail

Services du Trésor Public de la Haute Corse

Services du Trésor Public de la Haute Corse Services du Trésor Public de la Haute Corse Rapport d activité 2007 1 Sommaire Introduction: M.Christian GUICHETEAU, Trésorier-Payeur Général de la Haute Corse (page 3) Les chiffres clés de l année 2007

Plus en détail

L Etat en région Champagne-Ardenne

L Etat en région Champagne-Ardenne L Etat en région Champagne-Ardenne Direction régionale des finances publiques DIRECTION RÉGIONALE DES FINANCES PUBLIQUES Missions l'assiette, le contrôle et le recouvrement des impôts et taxes la tenue

Plus en détail

Le bureau du recrutement et des concours

Le bureau du recrutement et des concours Cette brochure présente les conditions d inscription ainsi que les nouvelles épreuves applicables dès 2013 au concours d attaché d administrations parisiennes. Dans un souci pédagogique, divers indications

Plus en détail

PROJET CHARTE PARTENARIALE ENTRE LA COMMUNAUTE URBAINE DE BORDEAUX ET LA DIRECTION GENERALE DES FINANCES PUBLIQUES ***

PROJET CHARTE PARTENARIALE ENTRE LA COMMUNAUTE URBAINE DE BORDEAUX ET LA DIRECTION GENERALE DES FINANCES PUBLIQUES *** PROJET CHARTE PARTENARIALE ENTRE LA COMMUNAUTE URBAINE DE BORDEAUX ET LA DIRECTION GENERALE DES FINANCES PUBLIQUES *** DEFINITION D UNE POLITIQUE DE RECOUVREMENT 1 Entre la Communauté Urbaine de Bordeaux,

Plus en détail

La déclaration préremplie 2013

La déclaration préremplie 2013 La déclaration préremplie 2013 Ce qu il faut savoir sur le préremplissage des revenus D où proviennent les données préremplies sur votre déclaration? Les données indiquées sur votre déclaration de revenus

Plus en détail

TRADUCTION FRANÇAISE POUR INFORMATION. Décrets et Arrêtés

TRADUCTION FRANÇAISE POUR INFORMATION. Décrets et Arrêtés TRADUCTION FRANÇAISE POUR INFORMATION Vendredi 19 rabiaa II 1434 1 er mars 2013 156 ème année N 18 Sommaire Décrets et Arrêtés Présidence du Gouvernement Nomination du directeur général de l école nationale

Plus en détail

MOTION MISSIONS, RÉSEAUX ET STRUCTURES

MOTION MISSIONS, RÉSEAUX ET STRUCTURES MOTION MISSIONS, RÉSEAUX ET STRUCTURES La Révision Générale des Politiques Publiques (RGPP) poursuit une réforme des administrations de l État engagée depuis de nombreuses années. Elle a comme priorité

Plus en détail

Damien POIRIER. Rédacteur en Chef Macommune.info

Damien POIRIER. Rédacteur en Chef Macommune.info Damien POIRIER Rédacteur en Chef Macommune.info Catherine TIRVAUDEY Directrice UFR Sciences Juridiques Economiques Politiques et de Gestion Jean-Jacques PICHON Président Compagnie Régionale des Commissaires

Plus en détail

LES ENTREPRISES D ENTRAÎNEMENT GUIDE D APPLICATION DU CONCEPT DE L ENTREPRISE D ENTRAÎNEMENT

LES ENTREPRISES D ENTRAÎNEMENT GUIDE D APPLICATION DU CONCEPT DE L ENTREPRISE D ENTRAÎNEMENT LES ENTREPRISES D ENTRAÎNEMENT GUIDE D APPLICATION DU CONCEPT DE L ENTREPRISE D ENTRAÎNEMENT Des conditions matérielles adéquates Des locaux identifiés ayant une surface suffisante; Des ressources humaines

Plus en détail

Schéma triennal d'adaptation des structures et du réseau

Schéma triennal d'adaptation des structures et du réseau DIRECTION GENERALE DES FINANCES PUBLIQUES SERVICE STRATEGIE, PILOTAGE, BUDGET BUREAU SPiB1B Schéma triennal d'adaptation des structures et du réseau DIAGNOSTIC TERRITORIAL Délégation SPYR DDFiP HAUTES-PYRENEES

Plus en détail

Les concours de catégorie B

Les concours de catégorie B Les concours de catégorie B à la DGFiP Contrôleur des Finances publiques Contrôleur des Finances publiques programmeur Technicien géomètre des Finances publiques Direction générale des Finances publiques

Plus en détail

CONNAISSANCES ASSOCIÉES PÔLE COMPTABILITÉ ET GESTION DES ACTIVITÉS BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL COMPTABILITÉ EN 3 ANS

CONNAISSANCES ASSOCIÉES PÔLE COMPTABILITÉ ET GESTION DES ACTIVITÉS BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL COMPTABILITÉ EN 3 ANS CONNAISSANCES ASSOCIÉES PÔLE COMPTABILITÉ ET GESTION DES ACTIVITÉS BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL COMPTABILITÉ EN 3 ANS 1 L'ENTREPRISE BACCALAURÉAT EN 3 ANS Éléments généraux de l entreprise Le commerçant,

Plus en détail

COMMUNE DE FERNEY-VOLTAIRE CAHIER DES CHARGES

COMMUNE DE FERNEY-VOLTAIRE CAHIER DES CHARGES COMMUNE DE FERNEY-VOLTAIRE CAHIER DES CHARGES MARCHE PUBLIC DE FOURNITURES DE PRESTATIONS DE SERVICES JURIDIQUES : CONSEIL ET REPRESENTATION EN JUSTICE Article 1 - Objet du contrat 1-1 Présentation Le

Plus en détail

La MSA de MAINE-et-LOIRE

La MSA de MAINE-et-LOIRE La MSA de MAINE-et-LOIRE attentive à chacun, essentielle pour tous www.msa49.fr Une institution démocratique et dynamique Anne GAUTIER Présidente Un réseau de 257 représentants cantonaux élus en janvier

Plus en détail

Placée sous l autorité d un Directeur Général, la Direction Générale du Trésor et de la Comptabilité Publique ou Trésor Public est chargée :

Placée sous l autorité d un Directeur Général, la Direction Générale du Trésor et de la Comptabilité Publique ou Trésor Public est chargée : LA DIRECTION GENERALE DU TRESOR ET DE LA COMPTABILITE PUBLIQUE ATTRIBUTIONS ARTICLE 8 : Placée sous l autorité d un Directeur Général, la Direction Générale du Trésor et de la Comptabilité Publique ou

Plus en détail

FICHE DE POSTE ASSISTANT DE DIRECTION / RESPONSABLE ADMINISTRATIF ET FINANCIER

FICHE DE POSTE ASSISTANT DE DIRECTION / RESPONSABLE ADMINISTRATIF ET FINANCIER FICHE DE POSTE ASSISTANT DE DIRECTION / RESPONSABLE ADMINISTRATIF ET FINANCIER FONCTION Emploi repère CCN : RESPONSABLE DE SECTEUR 1. Assistance de direction : 3.1 Représenter la structure dans le cadre

Plus en détail

WWW.IMMOBUSINESS.FR CONTRAT DE SYNDIC

WWW.IMMOBUSINESS.FR CONTRAT DE SYNDIC CONTRAT DE SYNDIC ENTRE LES SOUSSIGNÉS : 1 LE SYNDICAT DES COPROPRIÉTAIRES de la résidence LES JARDINS DE SAINT JEAN, Saint Jean, 97 133 SAINT BARTHELEMY, Représenté par le Président de l Assemblée Générale

Plus en détail

ANNEXE I Référentiels du diplôme

ANNEXE I Référentiels du diplôme ANNEXE I Référentiels du diplôme Référentiel des activités professionnelles Référentiel de certification Savoirs associés Unités constitutives du référentiel de certification Management des unités commerciales

Plus en détail

Acteurs du logement. Que faire si mon locataire ne règle pas son loyer? Où m adresser en cas de litiges avec mon locataire?

Acteurs du logement. Que faire si mon locataire ne règle pas son loyer? Où m adresser en cas de litiges avec mon locataire? Acteurs du logement Conseil Général de la Creuse Pôle Jeunesse et Solidarités 13 Rue Joseph Ducouret BP 59 23011 GUERET Cedex 05 44 30 25 40 ADIL : Agence Départementale d Information sur le Logement 28

Plus en détail

CSM. Cabinet Salima MALL. Avocat - Conseil NOTRE SAVOIR FAIRE AU SERVICE DE NOS CLIENTS UN CABINET AUX COMPÉTENCES ELARGIES

CSM. Cabinet Salima MALL. Avocat - Conseil NOTRE SAVOIR FAIRE AU SERVICE DE NOS CLIENTS UN CABINET AUX COMPÉTENCES ELARGIES Cabinet Salima MALL Avocat - Conseil NOTRE SAVOIR FAIRE AU SERVICE DE NOS CLIENTS UN CABINET AUX COMPÉTENCES ELARGIES Maître Salima MALL est inscrite au Barreau de Saint- Denis depuis le 29 juin 2005.

Plus en détail

TECHNICIEN BÂTIMENT POSITIONNEMENT DU POSTE DANS LA STRUCTURE MISSIONS

TECHNICIEN BÂTIMENT POSITIONNEMENT DU POSTE DANS LA STRUCTURE MISSIONS Direction des Ressources humaines TECHNICIEN CONSTRUCTION BÂTIMENT I TECHNICIEN BÂTIMENT POSITIONNEMENT DU POSTE DANS LA STRUCTURE Direction : Direction de la Construction, de l Habitat et de l Urbanisme

Plus en détail

Coordonnateur Comptable et Agent de contrôle Financier

Coordonnateur Comptable et Agent de contrôle Financier COORDONNATEUR COMPTABLE ET FINANCIER DD Direction des Ressources humaines I Coordonnateur Comptable et Agent de contrôle Financier POSITIONNEMENT DU POSTE DANS LA STRUCTURE Direction : Direction des Déplacements

Plus en détail

UNE ORGANISATION RÉGIONALE POUR MIEUX RÉPONDRE À VOS ATTENTES

UNE ORGANISATION RÉGIONALE POUR MIEUX RÉPONDRE À VOS ATTENTES UNE ORGANISATION RÉGIONALE POUR MIEUX RÉPONDRE À VOS ATTENTES Les Urssaf du Calvados, de la Manche et de l Orne se sont regroupées pour créer au 1 er janvier 2013, l Urssaf Basse-Normandie UNE IDENTITÉ

Plus en détail

Plan de soutien à l élevage français

Plan de soutien à l élevage français Plan de soutien à l élevage français MEMENTO Entreprises fragilisées dans le secteur agricole : quels outils pour quelles problématiques? La présente fiche récapitule de façon synthétique les outils existants

Plus en détail

Comment l autorité de certification réalise un contrôle qualité certification?

Comment l autorité de certification réalise un contrôle qualité certification? Comment l autorité de certification réalise un contrôle qualité certification? Expérience d une autorité de certification française : la Caisse des Dépôts Sommaire La Caisse des Dépôts La mission d autorité

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE LA FONCTION PUBLIQUE Décret n o 2006-501 du 3 mai 2006 relatif au fonds pour l insertion des personnes handicapées dans la fonction publique NOR

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES DOUANES ET DES IMPOTS. Texte n DGI 2002/32 NOTE COMMUNE N 19/2002

BULLETIN OFFICIEL DES DOUANES ET DES IMPOTS. Texte n DGI 2002/32 NOTE COMMUNE N 19/2002 BULLETIN OFFICIEL DES DOUANES ET DES IMPOTS DIFFUSION GENERALE N 2002/04/15 0.1.0.0.1.2. Documents Administratifs (IMPOTS) Texte n DGI 2002/32 NOTE COMMUNE N 19/2002 O B J E T : Commentaire des dispositions

Plus en détail

DOSSIER HEDIOS 2010. Proposition d assistance fiscale pour les contribuables HEDIOS 2010 FIDAL

DOSSIER HEDIOS 2010. Proposition d assistance fiscale pour les contribuables HEDIOS 2010 FIDAL DOSSIER HEDIOS 2010 Proposition d assistance fiscale pour les contribuables 1 Présentation du Cabinet 2 FIDAL : le plus grand cabinet d avocats français Fidal en un clin d oeil Date de création: 1922 Domaines

Plus en détail

Chapitre III. L assistance au Parlement et au. Gouvernement

Chapitre III. L assistance au Parlement et au. Gouvernement Chapitre III L assistance au Parlement et au Gouvernement La loi organique du 1 er août 2001 relative aux lois de finances (LOLF) et la loi organique du 2 août 2005 relative aux lois de financement de

Plus en détail

Fiche formation Secrétaire comptable - N : 15385 - Mise à jour : 09/12/2015

Fiche formation Secrétaire comptable - N : 15385 - Mise à jour : 09/12/2015 Impression à partir du site https://offredeformation.picardie.fr le 30/01/2016. Fiche formation Secrétaire comptable - N : 15385 - Mise à jour : 09/12/2015 Secrétaire comptable Association pour la Formation

Plus en détail

Introduction à la fiscalité française

Introduction à la fiscalité française Introduction à la fiscalité française Chapitre 1 1 Généralités L impôt est un prélèvement pécuniaire : Requis et Subi par l État ; par les collectivités territoriales (région, département, commune) ; par

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉCONOMIE ET DES FINANCES BUDGET Arrêté du 2 août 2012 fixant les règles d organisation et le programme de la formation professionnelle des inspecteurs

Plus en détail

FICHE DE POSTE. Intitulé du poste : Niveau de responsabilité dans la grille de classification Catégorie I niveau 1

FICHE DE POSTE. Intitulé du poste : Niveau de responsabilité dans la grille de classification Catégorie I niveau 1 AGENT D ENTRETIEN Catégorie I niveau 1 Formation générale : pas d exigence particulière Agence Gérant immobilier Il/ ou elle exécute des travaux d entretien dans les parties communes des immeubles (locaux

Plus en détail

LE DISPOSITIF INSTITUTIONNEL DE MISE EN ŒUVRE DE L ECOWAP/PDDAA

LE DISPOSITIF INSTITUTIONNEL DE MISE EN ŒUVRE DE L ECOWAP/PDDAA LE DISPOSITIF INSTITUTIONNEL DE MISE EN ŒUVRE DE L ECOWAP/PDDAA Niamey les 27, 28 et 29 Avril 2011 Plan de la présentation 1. Le contexte 2. Le dispositif institutionnel global 3. L Agence régionale pour

Plus en détail

Régulation des professions réglementées du droit 9. Avocat 43. Commissaire-priseur judiciaire 49. Expert-comptable et commissaire aux comptes 57

Régulation des professions réglementées du droit 9. Avocat 43. Commissaire-priseur judiciaire 49. Expert-comptable et commissaire aux comptes 57 Sommaire Régulation des professions réglementées du droit 9 Nouveaux principes de fixation des tarifs des professions réglementées du droit 10 Nouveaux principes de révision des tarifs des professions

Plus en détail

Un règlement intérieur précise les modalités pratiques de chaque CARPA dont à Paris le Président est le Bâtonnier en exercice.

Un règlement intérieur précise les modalités pratiques de chaque CARPA dont à Paris le Président est le Bâtonnier en exercice. AuAu-delà de vos attentes La gestion de la vente du fonds de commerce : de l'ouverture du dossier à la gestion du compte séquestre PROPOSITION de PRESTATIONS DE FORMATION CONTINUE à l attention de : V

Plus en détail

Module 8 MDPH et CDAPH : rôles et fonctionnement

Module 8 MDPH et CDAPH : rôles et fonctionnement Module 8 MDPH et CDAPH : rôles et fonctionnement MDPH et CDAPH : rôles et fonctionnement Introduction : un service public du handicap Missions générales de la MDPH Statut, organisation et fonctionnement

Plus en détail

DIRECTION GENERALE DES IMPOTS ET DES DOMAINES

DIRECTION GENERALE DES IMPOTS ET DES DOMAINES DIRECTION GENERALE DES IMPOTS ET DES DOMAINES STRUCTURE : DIRECTION DES DOMAINES, DE L ENREGISTREMENT ET DU TIMBRE (DDET) PRESTATION 1 : ENREGISTREMENT D UN ACTE SOUS SEING PRIVE - Trois (3 copies de l

Plus en détail

STATUTS DE L AGENCE LOCALE DE L ENERGIE, AGENCE TERRITORIALE DE L ENERGIE DU PLATEAU DE SACLAY

STATUTS DE L AGENCE LOCALE DE L ENERGIE, AGENCE TERRITORIALE DE L ENERGIE DU PLATEAU DE SACLAY STATUTS DE L AGENCE LOCALE DE L ENERGIE, AGENCE TERRITORIALE DE L ENERGIE DU PLATEAU DE SACLAY Article 1 constitution et dénomination Il est créé, entre les adhérents aux présents statuts, une association

Plus en détail

LE PROGRAMME DES CONCOURS DE RECRUTEMENT D INSPECTEUR DE L ACTION SANITAIRE ET SOCIALE EPREUVES DE COMPOSITION AU CHOIX

LE PROGRAMME DES CONCOURS DE RECRUTEMENT D INSPECTEUR DE L ACTION SANITAIRE ET SOCIALE EPREUVES DE COMPOSITION AU CHOIX LE PROGRAMME DES CONCOURS DE RECRUTEMENT D INSPECTEUR DE L ACTION SANITAIRE ET SOCIALE EPREUVES DE COMPOSITION AU CHOIX Sources : Arrêté du 12 février 2004 modifiant l'arrêté du 9 juillet 1996 fixant l'organisation

Plus en détail

FICHE 3 L OFFRE DE FORMATION A LA PRISE DE FONCTION DANS LE CADRE DU DISPOSITIF DES «ECLUSES»

FICHE 3 L OFFRE DE FORMATION A LA PRISE DE FONCTION DANS LE CADRE DU DISPOSITIF DES «ECLUSES» FICHE 3 L OFFRE DE FORMATION A LA PRISE DE FONCTION DANS LE CADRE DU DISPOSITIF DES «ECLUSES» 2 EME PHASE : UN PARCOURS ADAPTE La présente fiche a pour objet de décrire la deuxième étape du dispositif

Plus en détail

PROCEDURE D ADMISSION A L AIDE SOCIALE DES PERSONNES AGEES ET DES PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP

PROCEDURE D ADMISSION A L AIDE SOCIALE DES PERSONNES AGEES ET DES PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP PROCEDURE D ADMISSION A L AIDE SOCIALE DES PERSONNES AGEES ET DES PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP Instances concourant à l admission à l aide sociale Procédures d admission à l aide sociale Obligation

Plus en détail

GESTION, FINANCES ET COMPTAPILITE Module 1 : Elaboration, Analyse économique et financière des projets Minimum requis par session

GESTION, FINANCES ET COMPTAPILITE Module 1 : Elaboration, Analyse économique et financière des projets Minimum requis par session Objectifs pédagogiques GESTION, FINANCES ET COMPTAPILITE Module 1 : Elaboration, Analyse économique et financière des projets Minimum par Analyser les procédures de préparation et de montage des projets.

Plus en détail

Les délais de conservation des documents. d une entreprise

Les délais de conservation des documents. d une entreprise Vie de l entreprise Plus d informations sur les obligations d une entreprise sur www.apce.com Les délais de conservation des documents d une entreprise Ce document présente un récapitulatif des durées

Plus en détail

A renvoyer avant le 31/05/2013 en cas de nouvelle demande au titre de 2013-2014 Direction départementale de la cohésion sociale de la Seine-Maritime

A renvoyer avant le 31/05/2013 en cas de nouvelle demande au titre de 2013-2014 Direction départementale de la cohésion sociale de la Seine-Maritime A renvoyer avant le 31/05/2013 en cas de nouvelle demande au titre de 2013-2014 Direction départementale de la cohésion sociale de la Seine-Maritime Pôle jeunesse et réglementation du sport Immeuble Hastings

Plus en détail

GUIDE DE LA COMMANDE PUBLIQUE. QUELQUES CONSEILS à DESTINATION DES ENTREPRISES POUR RéPONDRE AUX MARCHéS PUBLICS. + d infos www.carcassonne-agglo.

GUIDE DE LA COMMANDE PUBLIQUE. QUELQUES CONSEILS à DESTINATION DES ENTREPRISES POUR RéPONDRE AUX MARCHéS PUBLICS. + d infos www.carcassonne-agglo. GUIDE DE LA COMMANDE PUBLIQUE QUELQUES CONSEILS à DESTINATION DES ENTREPRISES POUR RéPONDRE AUX MARCHéS PUBLICS + d infos www.carcassonne-agglo.fr Qui sont les acheteurs publics et qu achètent-ils? Il

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES ARMÉES. Édition Chronologique n 3 du 22 janvier 2015. PARTIE PERMANENTE Administration Centrale. Texte 1

BULLETIN OFFICIEL DES ARMÉES. Édition Chronologique n 3 du 22 janvier 2015. PARTIE PERMANENTE Administration Centrale. Texte 1 BULLETIN OFFICIEL DES ARMÉES Édition Chronologique n 3 du 22 janvier 2015 PARTIE PERMANENTE Administration Centrale Texte 1 ARRÊTÉ portant organisation de la direction générale de l office national des

Plus en détail

Le Centre Hospitalier de VICHY RECRUTE

Le Centre Hospitalier de VICHY RECRUTE Le Centre Hospitalier de VICHY RECRUTE Un responsable budgétaire et financier, adjoint au Directeur des Affaires Financières Poste Rattaché au Directeur adjoint en charge des finances, des admissions et

Plus en détail

Référentiel métier de Directeur d hôpital. Ce référentiel couvre les fonctions des directeurs exerçant dans les établissements publics de santé.

Référentiel métier de Directeur d hôpital. Ce référentiel couvre les fonctions des directeurs exerçant dans les établissements publics de santé. Référentiel métier de Directeur d hôpital Avertissement Ce référentiel couvre les fonctions des directeurs exerçant dans les établissements publics de santé. I - Les facteurs d évolution du métier de Directeur

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE LA SANTÉ ET DES SOLIDARITÉS Décret n o 2006-130 du 8 février 2006 relatif à la convention de base constitutive de la maison départementale des

Plus en détail

QUAND LE FISC VOUS CONTRÔLE

QUAND LE FISC VOUS CONTRÔLE JURIS DÉFI www.jurisdefi.com QUAND LE FISC VOUS CONTRÔLE Anticiper un contrôle fiscal, gérer la procédure et réagir en cas de redressement Deuxième édition Éditions d Organisation, 2002 ISBN : 2-7081-2794-2

Plus en détail

CHARTE DE LA MEDIATION BANCAIRE DU CREDIT AGRICOLE CENTRE-EST

CHARTE DE LA MEDIATION BANCAIRE DU CREDIT AGRICOLE CENTRE-EST CHARTE DE LA MEDIATION BANCAIRE DU CREDIT AGRICOLE CENTRE-EST La médiation bancaire est régie par le Code de la consommation (en particulier les articles L. 151-1 à L. 157-2) et le Code monétaire et financier

Plus en détail

Cessation d activité. Cessation d activité : les procédures à suivre

Cessation d activité. Cessation d activité : les procédures à suivre Cessation d activité Cessation d activité : les procédures à suivre Adie Conseil Cessation d activité Introduction Cette fiche récapitule les formalités de cessation pour les cas les plus fréquemment rencontrés

Plus en détail

Qu'est-ce que le Portage Salarial?

Qu'est-ce que le Portage Salarial? Qu'est-ce que le Portage Salarial? Le portage salarial Le portage salarial est une nouvelle forme d'emploi pour l accompagnement des consultants dans le lancement de leur activité. Il associe les avantages

Plus en détail

1. La composition. La CCSF est présidée par le DRFiP/DDFiP.

1. La composition. La CCSF est présidée par le DRFiP/DDFiP. La commission des chefs des services financiers et des représentants des organismes de recouvrement des cotisations de sécurité sociale et d assurance chômage C C S F 1. La composition La CCSF est présidée

Plus en détail

des entreprises rencontrant des difficultés

des entreprises rencontrant des difficultés Chambre de Commerce et d industrie de Strasbourg et du Bas-Rhin 10 place Gutenberg BP 70012 67081 Strasbourg cedex tél. : 03 90 20 67 68 mars 2015 - photos : shutterstock.com Guide d accompagnement des

Plus en détail

LISTE DE PIÈCES JUSTIFIATIVES POUR LE CONTRÔLE DE PREMIER NIVEAU

LISTE DE PIÈCES JUSTIFIATIVES POUR LE CONTRÔLE DE PREMIER NIVEAU LISTE DE PIÈCES JUSTIFIATIVES POUR LE CONTRÔLE DE PREMIER NIVEAU Cette liste définit les documents que vous devez nous présenter dans le cadre du contrôle de premier niveau des dépenses (contrôle de 1er

Plus en détail

B.G.I Bordeaux Gironde Investissement Agence de Développement Economique de Bordeaux et de la Gironde CONVENTION FINANCIERE 2012

B.G.I Bordeaux Gironde Investissement Agence de Développement Economique de Bordeaux et de la Gironde CONVENTION FINANCIERE 2012 POLE DEVELOPPEMENT DURABLE ET RAYONNEMENT METROPOLITAIN DIRECTION DES ENTREPRISES ET DE L ATTRACTIVITE Service des stratégies et partenariats économiques B.G.I Bordeaux Gironde Investissement Agence de

Plus en détail

Prestation de service Centre social animation globale et coordination. Juin 2013 1/5

Prestation de service Centre social animation globale et coordination. Juin 2013 1/5 LES CONDITIONS PARTICULIERES Prestation de service Centre social animation globale et coordination Juin 2013 1/5 2/5 L objet de la convention Elle encadre les modalités d intervention du centre social

Plus en détail

Immobilier Conseil Gestion

Immobilier Conseil Gestion Service location, Immobilier Conseil Gestion Service Location,. Immobilier Conseil Gestion 22, rue Andrianary Ratianarivo Ampasamadinika Antananarivo 101 MADAGASCAR Tel : +261 (0) 20 22 615 33 Web : www.immoconseilmada.com

Plus en détail

La dématérialisation dans le secteur public local. Comité local du conseil fiscal et financier aux collectivités 8 juin 2011

La dématérialisation dans le secteur public local. Comité local du conseil fiscal et financier aux collectivités 8 juin 2011 La dématérialisation dans le secteur public local Comité local du conseil fiscal et financier aux collectivités 8 juin 2011 La dématérialisation dans le secteur public local 1- La dématérialisation des

Plus en détail

CTPC EMPLOIS DE LA DGFIP (PLF 2010) Fiche 2 :

CTPC EMPLOIS DE LA DGFIP (PLF 2010) Fiche 2 : CTPC EMPLOIS DE LA DGFIP (PLF 2010) Fiche 2 : DESCRIPTIF DES MÉTHODES D ALLOCATION DES EMPLOIS Pour le PLF 2010, au titre de l exercice des missions, les suppressions d emplois de la DGFiP s élèvent à

Plus en détail

MODELE DE STATUTS D UN ETABLISSEMENT PUBLIC DE COOPERATION CULTURELLE GERANT UNE ACTIVITE PATRIMONIALE. TITRE Ier - DISPOSITIONS GENERALES

MODELE DE STATUTS D UN ETABLISSEMENT PUBLIC DE COOPERATION CULTURELLE GERANT UNE ACTIVITE PATRIMONIALE. TITRE Ier - DISPOSITIONS GENERALES MODELE DE STATUTS D UN ETABLISSEMENT PUBLIC DE COOPERATION CULTURELLE GERANT UNE ACTIVITE PATRIMONIALE TITRE Ier - DISPOSITIONS GENERALES Article 1 er - Création Il est créé entre : - la (les) collectivité(s)

Plus en détail

MINISTERE DE LA FONCTION PUBLIQUE, DU TRAVAIL ET DES LOIS SOCIALES LE PREMIER MINISTRE, CHEF DU GOUVERNEMENT,

MINISTERE DE LA FONCTION PUBLIQUE, DU TRAVAIL ET DES LOIS SOCIALES LE PREMIER MINISTRE, CHEF DU GOUVERNEMENT, ? MINISTERE DE LA FONCTION PUBLIQUE, DU TRAVAIL ET DES LOIS SOCIALES DECRET N 2015-268 fixant les attributions du Ministre de la Fonction Publique, du Travail et des Lois Sociales ainsi que l'organisation

Plus en détail

AIDE JURIDICTIONNELLE

AIDE JURIDICTIONNELLE TRIBUNAL DE GRANDE INSTANCE DE CAYENNE COUR D APPEL DE CAYENNE AIDE JURIDICTIONNELLE FICHES JURIDIQUES Qu est-ce que l aide juridictionnelle? L'aide juridictionnelle permet aux personnes, ayant de faibles

Plus en détail

Aide à l Investissement des Commerçants, Artisans. et Très Petites Entreprises du Val de Fensch

Aide à l Investissement des Commerçants, Artisans. et Très Petites Entreprises du Val de Fensch Aide à l Investissement des Commerçants, Artisans et Très Petites Entreprises du Val de Fensch Règlement d attribution des aides directes en complément du dispositif de la Région Lorraine Le présent règlement

Plus en détail

CONSEIL REGIONAL D ILE DE FRANCE

CONSEIL REGIONAL D ILE DE FRANCE CONSEIL REGIONAL D ILE DE FRANCE 2 CP 11-326 Affecte une autorisation d engagement de 100 000 prélevée sur le Chapitre 939 «Action économique» code fonctionnel 91 «Interventions économiques transversales»

Plus en détail

Chef de l application du droit des sols (ADS)

Chef de l application du droit des sols (ADS) Code fiche AUP001 Chef de l application du droit des sols (ADS) Définition synthétique de l emploi-type Anime, coordonne et contrôle l action des centres instructeurs, avec pour objectifs l harmonisation

Plus en détail

Sommaire 1. CODE DES IMPÔTS DIRECTS ET INDIRECTS (CIDI)...13. Livre 1 - Assiette et liquidation de l impôt...13. Partie 1 - Impôts directs...

Sommaire 1. CODE DES IMPÔTS DIRECTS ET INDIRECTS (CIDI)...13. Livre 1 - Assiette et liquidation de l impôt...13. Partie 1 - Impôts directs... Sommaire 1. CODE DES IMPÔTS DIRECTS ET INDIRECTS (CIDI)...13 Livre 1 - Assiette et liquidation de l impôt...13 Partie 1 - Impôts directs...13 Titre 1 - Impôts sur les revenus...13 Chapitre 1 - Impôts sur

Plus en détail

instruction du 10 juillet 2002

instruction du 10 juillet 2002 389 année service téléphone document 2002 drrh 01 41 41 83 08 RH 35 permanent instruction du 10 juillet 2002 La maintenance des regroupements de fonctions Références : instruction du 23 septembre 1999

Plus en détail

Référentiel de certification

Référentiel de certification Référentiel de certification Compétences Fonctions Capacités Compétences terminales F1, F2, F3 C1 Analyser F3, F4 C2 Concevoir F2, F4 C3 Réaliser Toutes fonctions Toutes fonctions C4 S informer, informer,

Plus en détail

DECLARATION DU CANDIDAT

DECLARATION DU CANDIDAT SERVICES TECHNIQUES MISE A JOUR AVRIL 2007 MARCHES PUBLICS/ACCORDS-CADRES DECLARATION DU CANDIDAT En cas de candidatures groupées, remplir une déclaration de candidature par membre du groupement. Tous

Plus en détail

DATE DE DIFFUSION DE L APPEL PUBLIC A LA CONCURRENCE : 12 septembre 2013. DATE LIMITE DE RÉCEPTION DES OFFRES : 4 octobre 2013 à 12h00

DATE DE DIFFUSION DE L APPEL PUBLIC A LA CONCURRENCE : 12 septembre 2013. DATE LIMITE DE RÉCEPTION DES OFFRES : 4 octobre 2013 à 12h00 AVIS D APPEL PUBLIC A LA CONCURRENCE IDENTIFICATION DE L ORGANISME ACHETEUR : Commune de Tournefeuille Place de la Mairie 31170 TOURNEFEUILLE Téléphone : 05.62.13.21.21 Télécopie : 05.62.13.21.00 Adresse

Plus en détail

Règlement de la Consultation

Règlement de la Consultation MARCHES PUBLICS DE TRAVAUX DIRECTION DES SERVICES TECHNIQUES Service des Marchés Publics 3 Place Roger Delthil Tél: 0563046363 TRAVAUX DE PEINTURES ROUTIERES Date et heure limites de réception des offres

Plus en détail

M1203 - Comptabilité

M1203 - Comptabilité Appellations Agent / Agente comptable d'établissement public à caractère scientifiue, culturel et professionnel - Comptable principal / principale EPSCP- Agent / Agente de gestion comptable Comptable service

Plus en détail

AAPC. Gestion et Exploitation des services publics réguliers de transports routiers de personnes du réseau de l agglomération Ardenne Métropole.

AAPC. Gestion et Exploitation des services publics réguliers de transports routiers de personnes du réseau de l agglomération Ardenne Métropole. AAPC SECTION I : AUTORITÉ DÉLÉGANTE ET ADRESSE I.1) Nom et adresse M. le Président de la Communauté d Agglomération de Charleville-Mézières/Sedan, Ardenne Métropole 49 avenue Léon Bourgeois B.P. 30559

Plus en détail

Modifications apportées au Règlement départemental d aide sociale aux personnes âgées et aux personnes handicapées. avril 2013

Modifications apportées au Règlement départemental d aide sociale aux personnes âgées et aux personnes handicapées. avril 2013 Modifications apportées au Règlement départemental d aide sociale aux personnes âgées et aux personnes handicapées. avril 2013 ARTICLE 4 4.5 La contestation du domicile de secours Dans le Département :

Plus en détail

Contrat de mandat de syndic

Contrat de mandat de syndic Contrat de mandat de syndic Conforme à l arrêté du 19 mars 2010 et aux dispositions de la loi du 10 juillet 1965 et du décret du 17 mars 1967. Entre les soussignés : 1. LE SYNDICAT DES COPROPRIETAIRES

Plus en détail

CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE Tableau de tri et de conservation des documents

CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE Tableau de tri et de conservation des documents CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE Tableau de tri et de conservation des documents Références : - Code général des collectivités territoriales, - Code de l action sociale et des familles, - Code de la santé

Plus en détail

SOCIÉTÉ DE LA PLACE DES ARTS PLAN DE CLASSIFICATION

SOCIÉTÉ DE LA PLACE DES ARTS PLAN DE CLASSIFICATION PLAN DE CLASSIFICATION Le plan de classification vous permet de mieux comprendre la structure des activités de l organisation à partir de laquelle ses documents ont été classés. Il n a pas pour objectif

Plus en détail

PROJET DE LOI. de finances rectificative pour 2011. (Texte définitif)

PROJET DE LOI. de finances rectificative pour 2011. (Texte définitif) PROJET DE LOI adopté le 8 septembre 2011 N 193 SÉNAT DEUXIÈME SESSION EXTRAORDINAIRE DE 2010-2011 PROJET DE LOI de finances rectificative pour 2011. (Texte définitif) Le Sénat a adopté sans modification,

Plus en détail

Nos atouts pour vous accompagner

Nos atouts pour vous accompagner Formations Les effets de seuils sociaux Tableaux de bord sociaux et pilotage social Assistance à la mise en place d accords d entreprise Audit social d optimisation / de conformité / de sécurisation Rupture

Plus en détail

PRÊTS ET AVANCES À DES PARTICULIERS OU À DES ORGANISMES PRIVÉS

PRÊTS ET AVANCES À DES PARTICULIERS OU À DES ORGANISMES PRIVÉS R É P U B L I Q U E F R A N Ç A I S E COMPTE DE CONCOURS FINANCIERS MISSION MINISTÉRIELLE PROJETS ANNUELS DE PERFORMANCES ANNEXE AU PROJET DE LOI DE FINANCES POUR 2015 PRÊTS ET AVANCES À DES PARTICULIERS

Plus en détail

Bilan financier synthétique 2014

Bilan financier synthétique 2014 Bilan financier synthétique 2014 Comment lire le bilan La DRAC gère 4 programmes déclinés en actions et sous-actions Programme 131 Création Programme 175 Patrimoines Programme 224 Transmission des savoirs

Plus en détail

Le système fiscal français

Le système fiscal français Le système fiscal français Fiche 1 Objectifs Identifier les sources du droit fiscal, la logique du système fiscal français et son organisation. Prérequis Introduction au droit. Mots-clefs Impôts, taxes,

Plus en détail

Règlement de la Consultation

Règlement de la Consultation DELEGATION DE SERVICE PUBLIC Mairie de Baillargues Service de la Commande Publique Place du 14 Juillet B.P. 81 34671 Baillargues Tél: 04.67.87.81.81 DELEGATION DU SERVICE PUBLIC DE LA FOURRIERE AUTOMOBILE

Plus en détail

Service Public Régional de Formation Permanente et d Apprentissage REGLEMENT D INTERVENTION DU FONDS D AIDE REGIONALE AUX APPRENTIS

Service Public Régional de Formation Permanente et d Apprentissage REGLEMENT D INTERVENTION DU FONDS D AIDE REGIONALE AUX APPRENTIS Service Public Régional de Formation Permanente et d Apprentissage REGLEMENT D INTERVENTION DU FONDS D AIDE REGIONALE AUX APPRENTIS PREAMBULE Les conditions de vie des apprentis en région PACA constituent

Plus en détail

STRATÉGIE POUR DES BÂTIMENTS ECONOMES ET DURABLES : DYNAMISATION DES ACTIFS

STRATÉGIE POUR DES BÂTIMENTS ECONOMES ET DURABLES : DYNAMISATION DES ACTIFS STRATÉGIE POUR DES BÂTIMENTS ECONOMES ET DURABLES : DYNAMISATION DES ACTIFS Anabelle BILLY ANGERS HOPITECH 2014 Agence Nationale d Appui à la Performance des établissements de santé et médico-sociaux Les

Plus en détail

Préfiguration DIRECCTE BNHN Micro organigrammes. 20 octobre 2015

Préfiguration DIRECCTE BNHN Micro organigrammes. 20 octobre 2015 Préfiguration DIRECCTE BNHN Micro organigrammes 20 octobre 205 Organisation détaillée du personnel encadrant en UR de la DIRECCTE au 0.0.6 UR 2,2 ETP Directeur régional Cabinet,6 ETP Directeur de cabinet

Plus en détail

- Recettes du Titre I 12.401.200.000 Dinars - Recettes du Titre II 4.066.000.000 Dinars - Recettes des fonds spéciaux du Trésor 638.800.

- Recettes du Titre I 12.401.200.000 Dinars - Recettes du Titre II 4.066.000.000 Dinars - Recettes des fonds spéciaux du Trésor 638.800. Loi n 2008-77 du 22 décembre 2008, portant loi de finances pour l année 2009. ARTICLE PREMIER : Est et demeure autorisée pour l année 2009 la perception au profit du Budget de l Etat des recettes provenant

Plus en détail

Informations du RSI suite à la visite de Christian Eckert et Carole Delga au sein de la caisse RSI Pays-de-la-Loire

Informations du RSI suite à la visite de Christian Eckert et Carole Delga au sein de la caisse RSI Pays-de-la-Loire Information presse La Plaine Saint-Denis, le 4 mars 2015 Informations du RSI suite à la visite de Christian Eckert et Carole Delga au sein de la caisse RSI Pays-de-la-Loire Christian Eckert, secrétaire

Plus en détail

JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE DE DJIBOUTI

JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE DE DJIBOUTI JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE DE DJIBOUTI Décret n 2001-0124/PR/MEFPP modifiant le décret N 9 9-0025 PR/MEFPP du 3 mars 1999 portant attributions et organisation du Ministère de l'économie, des finances

Plus en détail