Le changement dans les organisations publiques et le rôle de la communication

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le changement dans les organisations publiques et le rôle de la communication"

Transcription

1 Le changement dans les organisations publiques et le rôle de la communication Rencontre professionnelle organisée par l association Communication publique Intervenants : - SYNTHESE - Bernard EMSELLEM, directeur de la communication de la SNCF, Michel WIENER, directeur de la communication de La Poste, Hervé LIST, direction de la communication et des affaires publiques, RTE La rencontre était animée par Jean DUMONTEIL, directeur de la Lettre du secteur public Les intervenants représentent les services de communication de très grandes entreprises du secteur public faisant face aux enjeux tant de la mise en concurrence que de mutations structurelles de leur secteur d activité, liées notamment aux innovations technologiques. La communication interne est suffisamment plastique pour permettre à une organisation d adapter sa stratégie en fonction de ses propres défis et contraintes. I - La communication interne peut être le levier d un changement de culture (Bernard ENSELLEM). Le communicant est le garant de l image de l entreprise qu il construit au travers d une communication engagée, c est-à-dire qui tienne ces engagements vis-à-vis des usagers. Point méthode : il est possible d opérer une distinction entre communication commerciale (faire vendre) et non commerciale (corporate communication ou communication institutionnelle). Pour Bernard EMSELLEM, la différence existe. Une partie des outils de communication sont similaires. En même temps, les agents vont se sentir concernés si les produits sont bien et si ces produits sont perçus comme étant faits par des gens bien. Dans les grandes entreprises publiques marquées par le monopole, il est important de faire comprendre que «le commerce ce n est pas sale» (Michel WIENER, directeur de la communication de la direction du courrier). Entretiens territoriaux de Strasbourg, 5 et 6 décembre

2 Dans un contexte de mutation du secteur d activité, la concurrence accrue des autres modes de transport, la fin du monopole ferroviaire en 2010 ou la situation fragile du fret, la communication de la SNCF est orientée par l impératif de donner du sens. Cela vaut tant à l externe, où la SNCF doit affronter l argument traditionnel en ouverture à la concurrence - de la ringardisation de son offre et de son image soutenue par ses futurs concurrents, qu en interne, afin d inclure chaque agent dans le processus de changement. Le challenge global étant d anticiper la concurrence en se positionnant comme une entreprise innovante et réactive. C est la raison pour laquelle le credo de la SNCF est de «donner au train des idées d avance». Avec l objectif de répercuter cette philosophie en interne. C est notamment l objet des débat d innovation participatifs : un processus de mobilisation de toutes les idées, bonnes ou non, et leur mise en débat. Le processus implique, notamment parce que la direction s est engagée à répondre à toutes les propositions en même temps que le débat était ouvert à tous, une réelle mobilisation des personnels autour des enjeux de la SNCF. Mais une telle réorientation stratégique n a de fondement que si la SNCF sécurise en premier lieu la qualité de son offre, notamment en répondant à l élévation du degré d exigence des usagers, lequel n autorise plus une communication floue. Dans cette perspective externe, la communication est apparue comme un levier de changement interne. La circulation des trains en période de grève en donne un exemple concret. La SNCF ne communique plus sur des fréquences de circulation vagues, mais sur les trains qui circulent réellement. Il a donc fallu s assurer de la qualité de la remontée d information quant à ces circulations. Dès lors, la SNCF s engage dès qu elle communique et les trains annoncés doivent être là. Il y a une réelle inversion du processus traditionnel où l on communique sur ce que l on produit : là l information prime la production. Avec le challenge d assurer cette qualité d information dans des situations imprévues : l engagement auprès du public est le moteur du changement. Ce que résument deux adages : «Le dire c est le faire, sinon c est de la com» et «Communication oblige». II - La communication interne prend aussi la forme d une bataille de convictions, question de survie pour évoluer (Michel WIENER) «Si le service public demeure figé, il est mort. Etre innovant c est s adapter au public.» De même que la SNCF doit faire face à des changements sectoriels, La Poste voit aussi ses conditions d intervention modifiées. Or, comme on se plaît à le dire, la Poste est «une vieille dame» : un chiffre d affaires de 20 Mds par an, employés, une identité métier particulièrement forte. Les défis du changement sont importants : le courrier se dématérialise, les métiers traditionnels de la Poste se transforment et les supports nouveaux comme le courriel interrogent le cœur de métier de l entreprise. Enfin, en 2011 la complète libéralisation du courrier, à l heure actuelle encore partielle. Cependant, davantage que des nouveaux entrants, la concurrence est celle induite par les mutations technologiques. La montée en puissance de l internet implique un changement radical du processus de production, qui oblige la Poste à renouveler totalement et à courte échéance, son offre. Avec Entretiens territoriaux de Strasbourg, 5 et 6 décembre

3 l objectif d être présent sur tout les types de courrier. Un défi qui s est traduit dans un programme qui engage les agents de la Poste. Ce programme, Cap qualité courrier, outre son volet technique (3,4 Mds d investissement pour renouveler l appareil industriel), s attache en premier lieu à donner du sens au changement en cours, en expliquant ce qui va se passer, en communiquant. Surtout, pour une entreprise de main d œuvre comme la Poste, avec l objectif de faire des agents les acteurs de la transformation à venir plutôt que ces spectateurs. Pour cela, la stratégie de la direction de la communication, qui doit tenir jusqu en 2010, est d identifier ses alliés potentiels, tant en interne qu en externe, qui faciliteront l adhésion du plus grand nombre. En premier lieu, le canal des managers, auxquels il est proposé d «osez l interne» : à eux de donner du sens, d écouter leurs collaborateurs, notamment via des débats participatifs, les «ateliers du sens», et de relayer vers le haut comme le bas l information. Ce qui implique d ailleurs de passer d un encadrement de gestionnaires à des professionnels du management. Il y a plusieurs moyens d évaluer la qualité de l information et du retour des agents vers le management : via des évaluations formelles, annuelles, afin de se donner une photo à un instant «t» du niveau de satisfaction au travail, de la confiance en l avenir, ensuite, le sondage de groupes témoins, afin de se donner une idée de l ambiance, on est là dans l informel, dans ce qui se dit à la cantine, enfin, le présentéisme, qui donne une idée globale de la satisfaction professionnelle. In fine, c est dans la com interne qu il faut aller chercher la com externe : les agents, les postiers, sont les premiers porte-parole de l entreprise à l extérieur : il faut donc être crédible en interne avant tout. III - Enfin la communication interne peut être le ciment d une entreprise naissante (Hervé LIST) En 2000, l entreprise RTE, Réseau de Transports d Electricité, est créée. Elle acquiert progressivement son indépendance financière et managériale vis-à-vis de sa maison mère, EDF. Très rapidement, se pose la question de faire reconnaître l indépendance de l entreprise dans son domaine d activité et en interne. En interne, les agents EDF sont devenus salariés de RTE, en ayant l impression de perdre leurs repères. Notamment parce que des métiers extrêmement divers ont été réunis au sein de l entreprise, avec une indispensable réorganisation métier, d autre part en changeant drastiquement de taille : 8000 et non plus L enjeu était alors de donner de l homogénéité à une équipe de collaborateurs marquée par le sceau de l hétérogénéité. Incidemment, c était l identité même de RTE qui était en jeu puisqu il fallait faire connaître et reconnaître l entreprise, donner à voir son identité propre et cela passait inévitablement par une cohésion, une unité des salariés. En externe, la naissance de l entreprise se faisait sous des auspices clairement identifiées : assurer la sécurité de l alimentation électrique de la France, assurer l indépendance et la neutralité de l entreprise à l égard des opérateurs, le tout sous le contrôle d une autorité administrative indépendante, la CRE (Commission de régulation de l énergie). La nécessité d une mise en cohérence interne / externe est rapidement apparue, afin de donner des repères aux agents, leur dire : la mission n a pas changé, seul l environnement a changé. Entretiens territoriaux de Strasbourg, 5 et 6 décembre

4 Le premier directeur RTE, André MERLIN, a définit un projet autour d un texte diffusé auprès des agents, visant à fédérer et à donner du sens, montrer où l on va. Enfin un changement de philosophie a été opéré : mettre l externe au service de l interne. On va se préoccuper par exemple des bénéficiaires, en détectant les points faibles d un projet le plus en amont en possible, et conduire les agents de RTE à agir d un seul tenant, par exemple en assurant le meilleur croisement des informations. A travers toutes ces démarches, c est la recherche d une plus grande cohérence de l action interne et externe d une entreprise donnée qui s affirme. La communication est cruciale et se doit d être une forme fondée pour garder sa force de frappe. Pour faire aboutir leur démarche, ces entreprises ont développé des outils de communication qui présentent des similarités autour du support web et de la diffusion d une lettre d actualité. La SNCF s appuie sur : - des démarches internes d innovation participative pour faire coïncider message externe et réalité interne. L idée est de recueillir dans un premier temps les suggestions qui viennent du terrain, et d apporter systématiquement une réponse à ces propositions : d abord en les retravaillant (notamment celles qui n avaient pas été déjà intégrées dans la réflexion), puis en expliquant pourquoi elles peuvent être retenues ou non. - un espace intranet dédié, où les cadres s emparent des idées et les traitent. Les idées non traitées sont identifiées et envoyées vers les services qui auraient dû les prendre en compte. - la SNCF a développé un support de communication, Temps réel, une lettre d une page diffusée par intranet à laquelle les agents ont accès par des postes informatique mis à leur disposition (ligne horizontale). L ensemble des établissements SNCF est doté d un responsable communication - qui n est pas forcément le chef de service : la circulation se fait aussi via la ligne hiérarchique. La Poste développe un programme de communication interne formalisé et systématique. Cela passe par le plus grand accès possible à l information : outre les produits d appel que constituent les bornes internet en accès libre, ou des sites internet externe avec des contenus neutres, des infos qui intéressent directement les agents : - la campagne «Oser l interne» (depuis 2003 jusqu en 2010) dont les canaux sont l intranet, la publication d un magazine en direction des cadres. L objectif est jouer sur les supports de l écrit, de l écran et de l oral ; - les échanges participatifs des «ateliers du sens». Soit un groupe de 25 personnes, un animateur. On réfléchit sur une problématique avec un objectif et une dizaine de propositions préalables, ce qui permet une totale appropriation du thème par les participants. Les ateliers, d abord limités aux grands projets, se sont désormais généralisés. Serait-ce une pratique à diffuser dans les collectivités territoriales? - La Poste a également développé un intranet sur lequel transitent des informations relatives à l emploi (bourse des offres) et aux questions sociales. Entretiens territoriaux de Strasbourg, 5 et 6 décembre

5 RTE diffuse des «dépêches d information» via l intranet (un poste par équipe) et par voie d affichage. Au même titre que les agents de ces différentes entreprises du secteur public, Pierre ZEMOR (président de l association Communication publique) fait remarquer que les agents des collectivités territoriales sont habitués au changement, la décentralisation y étant pour beaucoup. Avec des défis comme l insertion sociale ou le développement durable, ce sont des changements de mentalités colossaux qui doivent désormais être intégrés dans la stratégie de communication du service public. Le travail de communication ne se limite pas à la production de messages. Une communication qui ne se mesure pas perd en efficacité. C est la raison pour laquelle des instruments comme les groupes témoins, les réseaux informels, le présentéisme, le socioscope qui mesure le niveau de mobilisation, de satisfaction, etc. au travail, sont déterminants. Les collectivités territoriales ne sont pas en reste. Par exemple, la communauté urbaine de Lyon organise depuis 2004 des petits déjeuners entre cadres récemment arrivés, entre anciens et nouveaux cadres. Une déconcentration de la fonction RH est à l œuvre. Synthèse rédigée par les élèves administrateurs territoriaux de la promotion Lucie AUBRAC ( ) Entretiens territoriaux de Strasbourg, 5 et 6 décembre

cycle supérieur de management de L inet master 2 management public territorial

cycle supérieur de management de L inet master 2 management public territorial cycle supérieur de management de L inet master 2 management public territorial INSTITUT NATIONAL DES ÉTUDES TERRITORIALES Conçu pour des cadres expérimentés, le cycle supérieur de management (CSM) vise

Plus en détail

A6 LA COM, QUELLE PLACE DANS VOS PROJETS?

A6 LA COM, QUELLE PLACE DANS VOS PROJETS? A6 LA COM, QUELLE PLACE DANS VOS PROJETS? Organisateur CAP COM Coordinateur Bernard DELJARRIE, Délégué général de CAP COM Animateur, Directeur de la Communication, Conseil Général du Bas-Rhin L un des

Plus en détail

Compte rendu de la journée technique du mardi 23 septembre organisée par ODIT France à la Maison du Tourisme 75014 Paris

Compte rendu de la journée technique du mardi 23 septembre organisée par ODIT France à la Maison du Tourisme 75014 Paris Compte rendu de la journée technique du mardi 23 septembre organisée par ODIT France à la Maison du Tourisme 75014 Paris Thème : Commercialiser la campagne : les questions de base posées aux territoires

Plus en détail

ZOOM SUR. le métier du SFE. N 5 Janvier 2012. Un nouveau regard sur la stratégie opérationnelle de l industrie pharmaceutique

ZOOM SUR. le métier du SFE. N 5 Janvier 2012. Un nouveau regard sur la stratégie opérationnelle de l industrie pharmaceutique Un nouveau regard sur la stratégie opérationnelle de l industrie pharmaceutique N 5 Janvier 2012 Prochain numéro Mai 2012 ZOOM SUR le métier du SFE Magazine réalisé par l équipe de consultants du cabinet

Plus en détail

étude réalisée par l agence Campus Communication en partenariat avec l Association française de communication interne

étude réalisée par l agence Campus Communication en partenariat avec l Association française de communication interne étude réalisée par l agence Campus Communication en partenariat avec l Association française de communication interne sommaire Le projet Notre agence Notre partenaire Méthodologie Lire l étude Enseignements

Plus en détail

Quel avenir pour les déplacements régionaux? La billettique intégrée. Nathalie AMIEL DIRECTION DELEGUEE TER PACA INTERMODALITE, BILLETTIQUE

Quel avenir pour les déplacements régionaux? La billettique intégrée. Nathalie AMIEL DIRECTION DELEGUEE TER PACA INTERMODALITE, BILLETTIQUE Quel avenir pour les déplacements régionaux? La billettique intégrée Nathalie AMIEL DIRECTION DELEGUEE TER PACA INTERMODALITE, BILLETTIQUE Sommaire La billettique : généralités La billettique interopérable

Plus en détail

emergizing talent & business

emergizing talent & business C est jouer de façon volontariste la carte de l énergie individuelle et collective et de l engagement des collaborateurs pour faire émerger une dynamique de transformation rapide et durable. Monde global,

Plus en détail

RP1 / Mutualisation, territorialisation, réforme territoriale : quelles opportunités pour une gestion innovante des ressources humaines?

RP1 / Mutualisation, territorialisation, réforme territoriale : quelles opportunités pour une gestion innovante des ressources humaines? RP1 / Mutualisation, territorialisation, réforme territoriale : quelles opportunités pour une gestion innovante des ressources humaines? Animatrice : Ancienne élève administrateur territorial INET-CNFPT,

Plus en détail

ERDF et la Transition Energétique. CESE Nice le 23 avril 2014

ERDF et la Transition Energétique. CESE Nice le 23 avril 2014 ERDF et la Transition Energétique CESE Nice le 23 avril 2014 1. ERDF et la distribution d électricité en France 2. La transition énergétique 3. ERDF dans la transition énergétique 4. En synthèse 1 ERDF

Plus en détail

Deuxième partie : L organisation et les outils de la communication communautaire

Deuxième partie : L organisation et les outils de la communication communautaire Deuxième partie : L organisation et les outils de la communication communautaire Étude réalisée par l AdCF et l agence Epiceum pour les 2 e rencontres nationales «Communication et intercommunalité», organisées

Plus en détail

La fonction communication en collectivité locale

La fonction communication en collectivité locale Enquête Métiers Cap Com - Occurrence 2011 en partenariat avec le 2 ème partie La fonction communication en collectivité locale Organisation, missions, moyens et outils Introduction. Les quelques 4000 communes

Plus en détail

Le Concept Swyna *L OUTIL D ENQUÊTE EN LIGNE SIMPLEMENT PUISSANT

Le Concept Swyna *L OUTIL D ENQUÊTE EN LIGNE SIMPLEMENT PUISSANT Le Concept Swyna *L OUTIL D ENQUÊTE EN LIGNE SIMPLEMENT PUISSANT Nous sommes à votre écoute : 04 72 85 08 14 info@swyna.fr Le Concept Swyna swyna est l outil idéal pour mener des enquêtes en ligne récurrentes

Plus en détail

La boîte à outils TIC pour travailler plus efficacement et réduire vos coûts. Animé par Jean-Daniel Valy, agence i-com à Dijon

La boîte à outils TIC pour travailler plus efficacement et réduire vos coûts. Animé par Jean-Daniel Valy, agence i-com à Dijon La boîte à outils TIC pour travailler plus efficacement et réduire vos coûts Animé par Jean-Daniel Valy, agence i-com à Dijon Programme Présentation d'i-com L impact des TIC sur la communication et le

Plus en détail

SIMULER ET CONCEVOIR LE TRAVAIL FUTUR. Anticiper et simuler les besoins de compétences futures dans un projet d automatisation WWW.ANACT.

SIMULER ET CONCEVOIR LE TRAVAIL FUTUR. Anticiper et simuler les besoins de compétences futures dans un projet d automatisation WWW.ANACT. SIMULER ET CONCEVOIR LE TRAVAIL FUTUR Anticiper et simuler les besoins de compétences futures dans un projet d automatisation WWW.ANACT.FR OUTIL DE SIMULATION : le référentiel d activités et de compétences

Plus en détail

OPCALIA PAYS DE LA LOIRE. Enseignements des pilotes de projets sur le rôle du management

OPCALIA PAYS DE LA LOIRE. Enseignements des pilotes de projets sur le rôle du management OPCALIA PAYS DE LA LOIRE Enseignements des pilotes de projets sur le rôle du management OPCALIA et ses missions Organisme Paritaire collecteur Agréé (OPCA), régional, interprofessionnel, interbranche MISSIONS

Plus en détail

02 > 04 JUIN 2015 LYON / EUREXPO

02 > 04 JUIN 2015 LYON / EUREXPO 02 > 04 JUIN 2015 LYON / EUREXPO La Communication et le Numérique, Un nouvel enjeu pour les territoires de demain! Le déploiement des Technologies de l Information et de la Communication (TIC) et ces champs

Plus en détail

Etude QUALITATIVE auprès des dirigeants

Etude QUALITATIVE auprès des dirigeants Etude QUALITATIVE auprès des dirigeants et QUANTITATIVE auprès des salariés La crise? Une opportunité et un rendez vous manqué! «AVANT»: DES ENTREPRISES DÉJÀ EN MOUVEMENT PERMANENT Mondialisation Financiarisation

Plus en détail

TER 2020 : VERS UN NOUVEL ÉQUILIBRE

TER 2020 : VERS UN NOUVEL ÉQUILIBRE TER 2020 : VERS UN NOUVEL ÉQUILIBRE DOSSIER DE PRESSE SNCF CONTACTS PRESSE Clément Nourrit - 01 53 25 76 56 - clement.nourrit@sncf.fr Gaëlle Rual - 01 53 25 74 83 - gaelle.rual@sncf.fr TER 2020 : VERS

Plus en détail

Octobre 2013. Contact Inergie. Luc Vidal Directeur général lvidal@inergie.com 01 41 09 05 45

Octobre 2013. Contact Inergie. Luc Vidal Directeur général lvidal@inergie.com 01 41 09 05 45 Baromètre Afci ANDRH Inergie 2013 sur la Communication Managériale 4 ème édition «L implication des managers dans une communication de proximité avec leurs équipes» Octobre 2013 Contact Inergie Toute publication

Plus en détail

Interview de Hugo, coordinateur de l espace de coworking de La Cordée Perrache (Lyon)

Interview de Hugo, coordinateur de l espace de coworking de La Cordée Perrache (Lyon) 12/06/2013 Interview de Hugo, coordinateur de l espace de coworking de La Cordée Perrache (Lyon) Coop alternatives 47, rue de la Garde 69005 Lyon - 06 48 03 74 14 - contact@coop-alternatives.fr This document

Plus en détail

DYNAMISER INTERNE SA COMMUNICATION. Valérie Perruchot Garcia

DYNAMISER INTERNE SA COMMUNICATION. Valérie Perruchot Garcia Valérie Perruchot Garcia DYNAMISER SA COMMUNICATION INTERNE Relayer efficacement les messages Accompagner les mutations de l entreprise Épauler la stratégie Travailler ses réseaux Conseiller éditorial

Plus en détail

Documents mis à disposition par : http://www.marketing-etudiant.fr. Attention

Documents mis à disposition par : http://www.marketing-etudiant.fr. Attention Documents mis à disposition par : http://www.marketing-etudiant.fr Attention Ce document est un travail d étudiant, il n a pas été relu et vérifié par Marketing-etudiant.fr. En conséquence croisez vos

Plus en détail

COMMUNICATION HOSPITALIÈRE. Paris, les 23 et 24 mars 2010

COMMUNICATION HOSPITALIÈRE. Paris, les 23 et 24 mars 2010 LES RENCONTRES DE LA COMMUNICATION HOSPITALIÈRE 2010 Paris, les 23 et 24 mars 2010 Réussir sa communication interne Didier Rigaud - Maître de conférences, ISIC, Université Michel de Montaigne Bordeaux

Plus en détail

Allocution de. Serge Leclerc. Président de SIPAR Société d Investissements en Participations Inc.

Allocution de. Serge Leclerc. Président de SIPAR Société d Investissements en Participations Inc. Allocution de Serge Leclerc Président de SIPAR Société d Investissements en Participations Inc. Deuxième conférence annuelle de L Association de Planification Fiscale et Financière (APFF) Sur le thème

Plus en détail

CATALOGUE FORMATION 2014

CATALOGUE FORMATION 2014 CATALOGUE FORMATION 2014 AT-Talents 56, rue du Ruisseau 75018 Paris 01 42 52 35 35 www.at-talents.com AT-Talents est enregistré en tant qu Organisme de Développement Professionnel Continu auprès de l OGDPC

Plus en détail

Programme de formation des bénévoles et salariés de l ESS en Corse 2015

Programme de formation des bénévoles et salariés de l ESS en Corse 2015 Programme de formation des bénévoles et salariés de l ESS en Corse 2015 Cahier des charges pour le dépôt des réponses À l attention des Organismes de Formation, Ajaccio, le 4 février 2015 Objet : Appel

Plus en détail

Master international de Management des Médias à distance. Organisation pédagogique de la formation

Master international de Management des Médias à distance. Organisation pédagogique de la formation Master international de Management des Médias à distance Organisation pédagogique de la formation Session 2014/2015 Table des matières Organisation pédagogique... 1 UE 1 : Histoire, économie et mondialisation

Plus en détail

Le projet collaboratif 2.0

Le projet collaboratif 2.0 Florence Gicquel et Aref Jdey En collaboration avec Alpha Diallo Le projet collaboratif 2.0 Pour mobiliser la Documentation au service de l entreprise é d i t i o n s Les Editions de l ADBS publient des

Plus en détail

Fiche de décryptage. L évaluation, comme acte de management. De quoi parlons-nous? Pourquoi un entretien individuel d évaluation?

Fiche de décryptage. L évaluation, comme acte de management. De quoi parlons-nous? Pourquoi un entretien individuel d évaluation? L évaluation, comme acte de management De quoi parlons-nous? Il s agit de faire le point sur l un des principaux outils de management, l entretien annuel d évaluation : rappeler quels en sont les objectifs

Plus en détail

Développer vos compétences, pour innover sur vos territoires. Extrait du catalogue 2005

Développer vos compétences, pour innover sur vos territoires. Extrait du catalogue 2005 Développer vos compétences, pour innover sur vos territoires. Extrait du catalogue 2005 Association Rhône Alpes des professionnels des Développeurs Economiques Locaux 14 rue Passet 69007 Lyon Tél. : 04

Plus en détail

Focus sur. métiers administratifs et comptables. métiers. les. De quoi parle-t-on? La piste DÉCEMBRE 2014. des

Focus sur. métiers administratifs et comptables. métiers. les. De quoi parle-t-on? La piste DÉCEMBRE 2014. des La piste des métiers Focus sur les métiers administratifs et comptables L es métiers administratifs et comptables représentent environ 20% des emplois de Poitou-Charentes. Ils ne forment pas pour autant

Plus en détail

Devenir cadre avec le CAFERUIS : la construction d une posture professionnelle

Devenir cadre avec le CAFERUIS : la construction d une posture professionnelle Devenir cadre avec le CAFERUIS : la construction d une posture professionnelle Introduction En matière d intervention sociale, le contexte français est marqué depuis une dizaine d années par un fort mouvement

Plus en détail

C O N S U L T A T I O N C H S C T

C O N S U L T A T I O N C H S C T Département Pilotage des Cadres et des Hauts Potentiels Groupe C O N S U L T A T I O N C H S C T M I S E E N Œ UV R E D E R EV U E S D E C A R RI E R E C A D R ES Mise en œuvre de revues de carrière cadres

Plus en détail

APESS. Une authentique organisation d éleveurs liés à la tradition

APESS. Une authentique organisation d éleveurs liés à la tradition APESS Une authentique organisation d éleveurs liés à la tradition Plan de l exposé 1. Contexte de naissance et d évolution 2. Contexte nouveau et nouveaux enjeux 3. Choix politique et projet de société

Plus en détail

Commission Paritaire Emploi Formation

Commission Paritaire Emploi Formation NOUVELLE NOMENCLATURE DES MÉTIERS DE LA FAMILLE GESTION Commission Paritaire Emploi Formation 5 Novembre 2014 Plan du document I. Rappel méthodologique II. III. IV. Contexte, finalités et méthodologie

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE 20 mai 2014 RÉGÉNÉRATION DE CATÉNAIRES SUR LA LIGNE PARIS ROUEN LE HAVRE

DOSSIER DE PRESSE 20 mai 2014 RÉGÉNÉRATION DE CATÉNAIRES SUR LA LIGNE PARIS ROUEN LE HAVRE DOSSIER DE PRESSE 20 mai 2014 RÉGÉNÉRATION DE CATÉNAIRES SUR LA LIGNE PARIS ROUEN LE HAVRE SOMMAIRE UN EFFORT DE MODERNISATION SANS PRECEDENT SUR LE RESEAU NATIONAL... 1-2 PRÉSENTATION TRAVAUX LIGNE PARIS

Plus en détail

Notre credo : Votre Réussite!

Notre credo : Votre Réussite! Entrepreneurs, Vous souhaitez optimiser votre communication, améliorer vos performances commerciales, acquérir de l aisance en langues étrangères, développer votre entreprise à l export, maîtriser les

Plus en détail

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX ÉDUCATEURS SPÉCIALISÉS

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX ÉDUCATEURS SPÉCIALISÉS LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX ÉDUCATEURS SPÉCIALISÉS 1. RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL D ÉDUCATEUR SPÉCIALISÉ 2. RÉFÉRENTIEL ACTIVITÉS 3. RÉFÉRENTIEL DE 4. RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION 5. RÉFÉRENTIEL DE FORMATION

Plus en détail

COMMUNICATION Cahier des charges communication phase 2 n 12-00647

COMMUNICATION Cahier des charges communication phase 2 n 12-00647 Page 1/9 COMMUNICATION Cahier des charges communication phase 2 n 12-00647 DATE : Le 9 octobre 2012 IDENTIFICATION DU DOCUMENT OBJET : PROJET : [ ] cahier des charges de communication Innovation Libellé

Plus en détail

COLLOQUE INTERNATIONAL. Lieu : Faculté de droit et sciences politiques Nantes. Date : 24 et 25 septembre 2015

COLLOQUE INTERNATIONAL. Lieu : Faculté de droit et sciences politiques Nantes. Date : 24 et 25 septembre 2015 COLLOQUE INTERNATIONAL PENSER ET METTRE EN ŒUVRE LES TRANSITIONS ECOLOGIQUES Lieu : Faculté de droit et sciences politiques Nantes Date : 24 et 25 septembre 2015 APPEL À CONTRIBUTION : COLLOQUE ET OUVRAGE

Plus en détail

Mieux guider les entreprises dans la gestion de leurs ressources en intervenant en amont des restructurations et des phases de mutations

Mieux guider les entreprises dans la gestion de leurs ressources en intervenant en amont des restructurations et des phases de mutations nos métiers Optimisation des Politiques RH Améliorer la performance de l entreprise par l optimisation des Ressources Humaines Accompagnement des réorganisations Mieux guider les entreprises dans la gestion

Plus en détail

ATELIERS «MISE EN ŒUVRE DE L ENTRETIEN PROFESSIONNEL» MARDI 15 ET JEUDI 17 SEPTEMBRE 2015 SYNTHESE

ATELIERS «MISE EN ŒUVRE DE L ENTRETIEN PROFESSIONNEL» MARDI 15 ET JEUDI 17 SEPTEMBRE 2015 SYNTHESE ATELIERS «MISE EN ŒUVRE DE L ENTRETIEN PROFESSIONNEL» MARDI 15 ET JEUDI 17 SEPTEMBRE 2015 SYNTHESE I. PRESENTATION GENERALE DES ATELIERS II. SYNTHESE DE CHAQUE ATELIER (identification des idées fortes)

Plus en détail

Les relations intergé né rationnelles

Les relations intergé né rationnelles 5 Les relations intergé né rationnelles Rencontre avec Claudine Attias-Donfut 1, directrice de recherche, Ehess Les changements dans les relations intergénérationnelles La mutation importante observée

Plus en détail

Formations et diplômes. Rapport d'évaluation. Master Tourisme. Université Lumière - Lyon 2. Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A)

Formations et diplômes. Rapport d'évaluation. Master Tourisme. Université Lumière - Lyon 2. Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Tourisme Université Lumière - Lyon 2 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin, président En vertu

Plus en détail

L'ouverture à la concurrence

L'ouverture à la concurrence [Extrait] CONSOMMATION ET CONCURRENCE RÉGLEMENTATION Services en réseaux L'ouverture à la concurrence Article du bureau Économie des réseaux, de la direction de la Prévision et de l analyse économique.

Plus en détail

Comment communiquer le PST? Atelier du 3 novembre 2014

Comment communiquer le PST? Atelier du 3 novembre 2014 Comment communiquer le PST? Atelier du 3 novembre 2014 1. Communiquer le plan stratégique : utopie ou défi? par J. MOISSE, Inspecteur général au Service public de Wallonie Cf. présentation.ppt en annexe

Plus en détail

Communication MANAGERIALE, comment la renforcer? Convention E&M du 25 novembre 2011 Muriel.humbertjean@tns-sofres.com

Communication MANAGERIALE, comment la renforcer? Convention E&M du 25 novembre 2011 Muriel.humbertjean@tns-sofres.com Communication MANAGERIALE, comment la renforcer? Convention E&M du 25 novembre 2011 Muriel.humbertjean@tns-sofres.com L étude exclusive Echantillon représentatif de1300salariés de GRANDES ENTREPRISES (+

Plus en détail

Conférence sociale. Table ronde N 5 «Réunir les conditions du redressement productif» Contribution des CCI DE FRANCE. Juillet 2012.

Conférence sociale. Table ronde N 5 «Réunir les conditions du redressement productif» Contribution des CCI DE FRANCE. Juillet 2012. Conférence sociale Table ronde N 5 «Réunir les conditions du redressement productif» Contribution des CCI DE FRANCE Juillet 2012 Page 1 Introduction Si la production va mal en France, c est d abord en

Plus en détail

2ème session : TGV/Avion : Quelle place dans la stratégie des acteurs?

2ème session : TGV/Avion : Quelle place dans la stratégie des acteurs? 2ème session : TGV/Avion : Quelle place dans la stratégie des acteurs? TGV Air : enjeux et perspectives Marie-Christine Renaudie (Chef de Projet TGV Air - SNCF) «Eté 2011 : une enquête de satisfaction

Plus en détail

ecrm: Attrition clients

ecrm: Attrition clients ecrm: Attrition clients Comment identifier et retenir un client sur le départ? Cabestan Livre Blanc Introduction Les clients, même les plus fidèles, sont parfois incités à mettre fin à leur relation avec

Plus en détail

EMPLOI, INCLUSION SOCIALE, FORMATION PROFESSIONNELLE FONDS SOCIAL EUROPÉEN

EMPLOI, INCLUSION SOCIALE, FORMATION PROFESSIONNELLE FONDS SOCIAL EUROPÉEN EMPLOI, INCLUSION SOCIALE, FORMATION PROFESSIONNELLE FONDS SOCIAL EUROPÉEN LE DÉPARTEMENT La stratégie d intervention du Fonds Social Européen pour 2014-2020 vise à corriger les déséquilibres structurels

Plus en détail

«CADRE D ACTIONS POUR LE DEVELOPPEMENT DES COMPETENCES ET DES QUALIFICATIONS TOUT AU LONG DE LA VIE»

«CADRE D ACTIONS POUR LE DEVELOPPEMENT DES COMPETENCES ET DES QUALIFICATIONS TOUT AU LONG DE LA VIE» Confédération Européenne des Syndicats 1 Union des Confédérations de l Industrie et des Employeurs d Europe UNICE/UEAPME 2 Centre Européen des Entreprises à Participation Publique et des Entreprises d

Plus en détail

Kit Entreprises. TROPHÉES APEC DE L ÉGALITÉ Femme-Homme

Kit Entreprises. TROPHÉES APEC DE L ÉGALITÉ Femme-Homme Kit Entreprises TROPHÉES APEC DE L ÉGALITÉ Femme-Homme SOMMAIRE LES TROPHÉES, QU EST-CE QUE C EST? POURQUOI PARTICIPER? COMMENT PARTICIPER? GUIDE D ANIMATION ET DE MOTIVATION DE VOS ÉQUIPES GUIDE DE COMMUNICATION

Plus en détail

Documents mis à disposition par : http://www.marketing-etudiant.fr. Attention

Documents mis à disposition par : http://www.marketing-etudiant.fr. Attention Documents mis à disposition par : http://www.marketing-etudiant.fr Attention Ce document est un travail d étudiant, il n a pas été relu et vérifié par Marketing-etudiant.fr. En conséquence croisez vos

Plus en détail

Le processus d acceptabilité sociale de Montréal : plan de la présentation

Le processus d acceptabilité sociale de Montréal : plan de la présentation Les Grandes Conférences les affaires FAVORISER L ADHÉSION DES PARTIES PRENANTES Ville de Montréal Le 5 décembre 2012 Le processus d acceptabilité sociale de Montréal : plan de la présentation Les éléments

Plus en détail

Agence Leitmotiv - Tous droits réservés. Etude de plan marketing RH

Agence Leitmotiv - Tous droits réservés. Etude de plan marketing RH Etude de plan marketing RH Contexte La société xxx souhaite mettre en place un plan de marketing RH avec pour objectifs : - une meilleure communication interne pour expliquer et aider les salariés à vivre

Plus en détail

PROGRAMME ET PLANNING PREVISIONNEL 2003

PROGRAMME ET PLANNING PREVISIONNEL 2003 PROGRAMME ET PLANNING PREVISIONNEL 2003 Les propositions et les programmes des différentes manifestations vous seront adressés par mail ou par courrier au plus tard un mois avant le début de la formation.

Plus en détail

LA GESTION URBAINE DE PROXIMITE POUR DES INVESTISSEMENTS DURABLES DANS LES QUARTIERS

LA GESTION URBAINE DE PROXIMITE POUR DES INVESTISSEMENTS DURABLES DANS LES QUARTIERS LA GESTION URBAINE DE PROXIMITE POUR DES INVESTISSEMENTS DURABLES DANS LES QUARTIERS Mise en œuvre d une d politique publique de jardins partagés FRARU FLOIRAC 20 MAI 2008 PERIMETRE DE LA GUP BAGATELLE

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Contact presse : IC ontact icontactiut@yahoo.fr. IC ontact Rassurer, Eclairer, Guider

DOSSIER DE PRESSE. Contact presse : IC ontact icontactiut@yahoo.fr. IC ontact Rassurer, Eclairer, Guider DOSSIER DE PRESSE Contact presse : IC ontact icontactiut@yahoo.fr IC ontact Rassurer, Eclairer, Guider Sommaire Edito...3 Communiqué de presse...4 A l intention du public interne à l IUT. IC ontact : 1er

Plus en détail

Mondialisation. Nouvelles technologies. «Nous parlons le même langage que nos clients, Directeurs de la. Course à la performance

Mondialisation. Nouvelles technologies. «Nous parlons le même langage que nos clients, Directeurs de la. Course à la performance Et si on rapprochait l Homme de l Entreprise! Mondialisation Nouvelles technologies Guerre des talents Course à la performance Cadre réglementaire Génération Y Nathalie LELONG Directrice du cabinet CO

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Renouvellement de vingt aiguillages et de voies en Gare de Strasbourg du 21 septembre au 2 novembre

DOSSIER DE PRESSE. Renouvellement de vingt aiguillages et de voies en Gare de Strasbourg du 21 septembre au 2 novembre DOSSIER DE PRESSE Renouvellement de vingt aiguillages et de voies en Gare de Strasbourg du 21 septembre au 2 novembre Vendredi 18 septembre 2015 Strasbourg SOMMAIRE Relever le défi de la modernisation

Plus en détail

les mobilités professionnelles et le développement des compétences des salariés sur un territoire?

les mobilités professionnelles et le développement des compétences des salariés sur un territoire? Actions et Communication pour promouvoir les mobilités professionnelles et le développement des compétences des salariés sur un territoire? MARS 2008 Sommaire Introduction Proposition de campagne de communication

Plus en détail

Faites de votre expérience candidat un levier stratégique pour votre marque recruteur

Faites de votre expérience candidat un levier stratégique pour votre marque recruteur Vos candidats apprécient-ils réellement votre processus de recrutement? Faites de votre expérience candidat un levier stratégique pour votre marque recruteur => découvrez nos différentes formules + de

Plus en détail

Débat national sur les valeurs, missions et métiers de la Fonction publique. Synthèse des contributions des participants au débat public 25/02/2008

Débat national sur les valeurs, missions et métiers de la Fonction publique. Synthèse des contributions des participants au débat public 25/02/2008 Débat national sur les valeurs, missions et métiers de la Fonction publique Synthèse des contributions des participants au débat public 25/02/2008 Sommaire 1. Périmètre du débat et méthodologie des contributions

Plus en détail

1. Embaucher davantage de jeunes

1. Embaucher davantage de jeunes 11 octobre 2005 Le contrat de solidarité entre générations La présente synthèse est établie sur base de la note du Gouvernement fédéral du 11 octobre 2005. Elle reprend de manière succincte les différentes

Plus en détail

Rencontre élèves administrateurs territoriaux de l INET, promotion Galilée : regards croisés sur le marché de l emploi des A+

Rencontre élèves administrateurs territoriaux de l INET, promotion Galilée : regards croisés sur le marché de l emploi des A+ Rencontre élèves administrateurs territoriaux de l INET, promotion Galilée : regards croisés sur le marché de l emploi des A+ Rencontre off 3 Ont participé à cette rencontre : Armelle FOREST, consultante,

Plus en détail

1 PRÉSENTATION DE LA GRH

1 PRÉSENTATION DE LA GRH 1 PRÉSENTATION DE LA GRH La GRH est une discipline récente dont il faut souligner les composantes (I). Ensuite, on s intéressera aux enjeux stratégiques associés à la GRH, et en particulier l efficience,

Plus en détail

Stationnement : vers une véritable intégration dans les politiques urbaines?

Stationnement : vers une véritable intégration dans les politiques urbaines? Stationnement et stratégies foncières autour des gares TER Emmanuel Perrin & Gilles Bentayou Cete de Lyon RSTT LES RENCONTRES SCIENTIFIQUES ET TECHNIQUES TERRITORIALES Stationnement : vers une véritable

Plus en détail

LE MARKETING MOBILE DANS LE SECTEUR DU TOURISME

LE MARKETING MOBILE DANS LE SECTEUR DU TOURISME ISIC L3 LE MARKETING MOBILE DANS LE SECTEUR DU TOURISME Dossier : Communication des organisations DAL ZOTTO Delphine 23/04/2010 Dossier : Le marketing mobile dans le secteur du tourisme 0 "M-tourisme",

Plus en détail

Communication interne. 01infomaths.com Prof :Zakaria

Communication interne. 01infomaths.com Prof :Zakaria Communication interne 01infomaths.com Prof :Zakaria PLAN INTRODUCTION HISTORIQUE COMMUNICATION ET INFORMATION COMMUNICATION INTERNE ET COMMUNICATION EXTERNE LES CHEMAINS DE LA COOMUNICATION AU SEIN DES

Plus en détail

La gouvernance documentaire dans les organisations françaises

La gouvernance documentaire dans les organisations françaises LIVRE BLANC La gouvernance documentaire dans les organisations françaises Enquête serdalab Mars 2011 serdalab Page 1 Sommaire Les problématiques auxquelles la gouvernance documentaire répond...4 La définition

Plus en détail

A. RAPPEL DES OBJECTIFS ET DE LA DEMARCHE DU PROJET

A. RAPPEL DES OBJECTIFS ET DE LA DEMARCHE DU PROJET Cette étude est cofinancée par l Union européenne. L Europe s engage en Ile-de- France avec le Fonds européen de développement régional. Synthèse de l Etude «Innovation dans les entreprises de services

Plus en détail

JOURNEE REGIONALE DE LA BIOLOGIE MEDICALE HOSPITALIERE EN REGION CENTRE-VAL DE LOIRE

JOURNEE REGIONALE DE LA BIOLOGIE MEDICALE HOSPITALIERE EN REGION CENTRE-VAL DE LOIRE JOURNEE REGIONALE DE LA BIOLOGIE MEDICALE HOSPITALIERE EN REGION CENTRE-VAL DE LOIRE 30 juin 2015 Agence Nationale d Appui à la Performance des établissements de santé et médico-sociaux La coopération

Plus en détail

de vue MANAGEMENT ET GESTION DES HOMMES Le rôle de la DRH dans la conduite du changement

de vue MANAGEMENT ET GESTION DES HOMMES Le rôle de la DRH dans la conduite du changement point de vue MANAGEMENT ET GESTION DES HOMMES Le rôle de la DRH dans la conduite du changement La conduite du changement est une dimension essentielle de tout grand projet de transformation des entreprises.

Plus en détail

BTS AM - LYCEE ST EXUPERY - MANTES LA JOLIE. Séverine PLAISANT

BTS AM - LYCEE ST EXUPERY - MANTES LA JOLIE. Séverine PLAISANT 1 Une épreuve en 2 temps Situation A Coefficient 1,5 Professeur F1 Professeur de français + = Épreuve E4 Coefficient 3 Situation B Coefficient 1,5 Professeur F1 Professeur de LVE Un des oraux obligatoirement

Plus en détail

RENOVATION DE LA VOIE ENTRE LONGAGES ET CARBONNE

RENOVATION DE LA VOIE ENTRE LONGAGES ET CARBONNE RENOVATION DE LA VOIE ENTRE LONGAGES ET CARBONNE VISITE DE CHANTIER : LUNDI 14 AVRIL 2014 23h00 DOSSIER DE PRESSE Contacts presse RFF : Marianne MINARD - Tél : 06 86 28 67 94 marianne.minard@rff.fr SNCF

Plus en détail

Stratégie, avantage concurrentiel et compétences

Stratégie, avantage concurrentiel et compétences Histoire-Géographie Analyse économique Stratégie, avantage concurrentiel et compétences Michel Claessens Professeur de Marketing, groupe ESC Nantes Atlantique. Les firmes évoluent dans un environnement

Plus en détail

LA PROFESSIONNALISATION DU COACHING EN ENTREPRISE :

LA PROFESSIONNALISATION DU COACHING EN ENTREPRISE : LA PROFESSIONNALISATION DU COACHING EN ENTREPRISE : DECRYPTAGE ET TEMOIGNAGE Le coaching en entreprise est souvent source de questionnement sur différents aspects : quelles populations concernées? Dans

Plus en détail

NAISSANCE D UNE NOUVELLE COMPAGNIE

NAISSANCE D UNE NOUVELLE COMPAGNIE NAISSANCE D UNE NOUVELLE COMPAGNIE CNIA SAADA Assurance est née de l union de deux grandes forces de l assurance, CNIA Assurance et Assurances Es Saada, qui ont mis en commun leurs compétences humaines

Plus en détail

60 salariés. 3 MINISTÈRE est une agence Web, experte en CRM, e-commerce, data et analytics. Elle compte à ce. jour 25 salariés.

60 salariés. 3 MINISTÈRE est une agence Web, experte en CRM, e-commerce, data et analytics. Elle compte à ce. jour 25 salariés. Laurent HABIB réunit les agences LIGARIS 1, PLAN CRÉATIF 2 et MINISTÈRE 3 pour créer la 1 ère agence globale indépendante du marché. Une agence de 180 personnes, à 60% digitale, intégrant tous les métiers

Plus en détail

«Comment mieux vendre l entreprise aux salariés aujourd hui? Pratiques de marketing RH».

«Comment mieux vendre l entreprise aux salariés aujourd hui? Pratiques de marketing RH». Compte Rendu Café RH Dauphine du 7 avril 2014 «Comment mieux vendre l entreprise aux salariés aujourd hui? Pratiques de marketing RH». Ce compte rendu vise à faire une synthèse des différents points abordés

Plus en détail

Les stratégies des entreprises de réseau en France : réflexion prospective. Entretien avec Jacques Lesourne par Anne Marchais-Roubelat

Les stratégies des entreprises de réseau en France : réflexion prospective. Entretien avec Jacques Lesourne par Anne Marchais-Roubelat Les stratégies des entreprises de réseau en France : réflexion prospective Entretien avec Jacques Lesourne par Anne Marchais-Roubelat Jacques Lesourne, polytechnicien, économiste et prospectiviste de renom,

Plus en détail

Le Nouveau Grand Paris : Les convictions de la Région Ile-de-France ont rencontré la volonté du Gouvernement Ayrault

Le Nouveau Grand Paris : Les convictions de la Région Ile-de-France ont rencontré la volonté du Gouvernement Ayrault Service de presse Le Nouveau Grand Paris : Les convictions de la Région Ile-de-France ont rencontré la volonté du Gouvernement Ayrault Dossier de presse Contacts presse William Beuve-Méry william.beuve-mery@iledefrance.fr

Plus en détail

Management des organisations et stratégies Dossier n 10 Veille et intelligence économique

Management des organisations et stratégies Dossier n 10 Veille et intelligence économique Management des organisations et stratégies Dossier n 10 Veille et intelligence économique.i. Les enjeux et domaines de la veille.ii. La mise en place d un processus de veille.iii. Illustration d une démarche

Plus en détail

COMMISSION DE DIALOGUE SOCIAL DE LA POSTE MUTUALISATION DE L ACCÈS AUX SERVICES DANS 1 000 BUREAUX DE POSTE EN ZONE RURALE ET DE MONTAGNE

COMMISSION DE DIALOGUE SOCIAL DE LA POSTE MUTUALISATION DE L ACCÈS AUX SERVICES DANS 1 000 BUREAUX DE POSTE EN ZONE RURALE ET DE MONTAGNE COMMISSION DE DIALOGUE SOCIAL DE LA POSTE MUTUALISATION DE L ACCÈS AUX SERVICES DANS 1 000 BUREAUX DE POSTE EN ZONE RURALE ET DE MONTAGNE 31/03/2015 SOMMAIRE 1. Mutualisation de l accès aux services en

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Administration et gestion des entreprises de l Université de Versailles Saint- Quentin-en-Yvelines - UVSQ Vague E 2015-2019 Campagne

Plus en détail

Le tableau présente 6 processus de la gestion des ressources humaines et un volet communication:

Le tableau présente 6 processus de la gestion des ressources humaines et un volet communication: OUTIL 9. LISTE NON-EXHAUSTIVE D EXEMPLES D ACTIONS DIVERSITÉ PAR DOMAINE RH [ OUTILS ] Ce document propose des pistes d action ainsi que des points d attention pour favoriser l égalité des chances au sein

Plus en détail

N 2. Favoriser des partenariats concrets entre gares et collectivités locales

N 2. Favoriser des partenariats concrets entre gares et collectivités locales 82, bd des Batignolles - 75017 Paris - FRANCE Tél. : +33 (0)1 53 42 35 35 / Fax : +33 (0)1 42 94 06 78 Web : www.carrenoir.com N 2 Favoriser des partenariats concrets entre gares et collectivités locales

Plus en détail

Atelier gestion de crise

Atelier gestion de crise Atelier gestion de crise 1. Introduction : pourquoi cet atelier pour aborder la gestion de crise? Pélé Terre Sainte 2009, JMJ accidents, problème avion, Contexte pélé en Terre Sainte dans une zone de tensions

Plus en détail

Fiches de paie dématérialisées : le virage numérique au service de l optimisation de la gestion des Ressources Humaines

Fiches de paie dématérialisées : le virage numérique au service de l optimisation de la gestion des Ressources Humaines Fiches de paie dématérialisées : le virage numérique au service de l optimisation de la gestion des Ressources Humaines Dans un contexte où le numérique, soutenu et appuyé par l Etat, se propage de plus

Plus en détail

Le projet associatif décline et précise la raison

Le projet associatif décline et précise la raison association pour adultes et jeunes handicapés du Val-de-Marne Projet associatif Le projet associatif décline et précise la raison d être et les statuts de l association. Il constitue le document de référence

Plus en détail

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AU CERTIFICAT D APTITUDE AUX FONCTIONS DE DIRECTEUR D ETABLISSEMENT OU DE SERVICE D INTERVENTION SOCIALE

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AU CERTIFICAT D APTITUDE AUX FONCTIONS DE DIRECTEUR D ETABLISSEMENT OU DE SERVICE D INTERVENTION SOCIALE LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AU CERTIFICAT D APTITUDE AUX FONCTIONS DE DIRECTEUR D ETABLISSEMENT OU DE SERVICE D INTERVENTION SOCIALE 1. RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL DES DIRECTEURS D ETABLISSEMENT OU DE SERVICE

Plus en détail

Plateforme Mobilité Emploi Insertion De l agglomération lyonnaise

Plateforme Mobilité Emploi Insertion De l agglomération lyonnaise Plateforme Mobilité Emploi Insertion De l agglomération lyonnaise 1 APPEL A PROJET POUR LA MISE A DISPOSITION DE VEHICULES 2014 CONTEXTE ET ENJEUX L importance des questions liées à l absence de mobilité

Plus en détail

DE MAI À OCTOBRE 2015 EN PICARDIE. Appel à partenaires. DIRCOM RÉGION PICARDIE - Photo : Ludovic Leleu / Région Picardie

DE MAI À OCTOBRE 2015 EN PICARDIE. Appel à partenaires. DIRCOM RÉGION PICARDIE - Photo : Ludovic Leleu / Région Picardie DE MAI À OCTOBRE 2015 EN PICARDIE Appel à partenaires Fiche de présentation 2/8 Présentation du projet : contexte et enjeux En 2013, le festival «Jardins en scène» est devenu «Jardins en scène, une saison

Plus en détail

RÉGION CENTRE, PLUS QU UNE RÉGION, UNE CHANCE POUR LA MOBILITÉ! FLASH TRAFIC

RÉGION CENTRE, PLUS QU UNE RÉGION, UNE CHANCE POUR LA MOBILITÉ! FLASH TRAFIC RÉGION CENTRE, PLUS QU UNE RÉGION, UNE CHANCE POUR LA MOBILITÉ! Service d information Gratuit sur le trafic par SMS ou courriel. Vous souhaitez une information en temps réel sur la circulation de votre

Plus en détail

Africa Smart Grid Forum Session B2. Le Projet de compteurs Linky en France. Marc Delandre marc.delandre@erdf.fr

Africa Smart Grid Forum Session B2. Le Projet de compteurs Linky en France. Marc Delandre marc.delandre@erdf.fr Africa Smart Grid Forum Session B2 Le Projet de compteurs Linky en France Marc Delandre marc.delandre@erdf.fr Chiffres clés d ERDF Production & trading Transport Distribution Commercialisation 35 millions

Plus en détail

RELATIF AUX FONCTIONS MANAGERIALES TRANSVERSES DU CADRE INTERMEDIAIRE

RELATIF AUX FONCTIONS MANAGERIALES TRANSVERSES DU CADRE INTERMEDIAIRE REFERENTIEL INTERMINISTERIEL DE FORMATION RELATIF AUX FONCTIONS MANAGERIALES TRANSVERSES DU CADRE INTERMEDIAIRE (DOCUMENT DE BASE : HORS RIME) Le présent référentiel est un référentiel interministériel

Plus en détail

S84-1 LA GRC ET LE SI (Système d Information) 841 - Qualification des données clientèle. 842 - La segmentation de la clientèle

S84-1 LA GRC ET LE SI (Système d Information) 841 - Qualification des données clientèle. 842 - La segmentation de la clientèle S84-1 LA GRC ET LE SI (Système d Information) 841 - Qualification des données clientèle 842 - La segmentation de la clientèle 843 - Les actions personnalisées utilisation des procédures de consultation

Plus en détail

Perception du changement climatique

Perception du changement climatique Perception du changement climatique 59% des résidents ne perçoivent aucun changement 58,5% des résidents principaux n ont aucun souvenir de submersion (71,5% pour les résidents secondaires) 45% pensent

Plus en détail

COMMUNIQUE. Actionnaires individuels : le goût retrouvé pour la bourse

COMMUNIQUE. Actionnaires individuels : le goût retrouvé pour la bourse Communiqué COMMUNIQUE Actionnaires individuels : le goût retrouvé pour la bourse PARIS - 17 novembre 2009 SEITOSEI, agence de communication et marketing financiers, en partenariat avec la Fédération Française

Plus en détail